• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Les religions : des armes de destruction massive

Les religions : des armes de destruction massive

Habitant le Québec, province du Canada, seul territoire francophone d’importance en Amérique du nord, je suis à même de faire toutes sortes de comparaisons sur mes voisins anglophones. Je les connais bien, pour avoir circulé du nord au sud et de l’est à l’ouest, au Canada et aux États-Unis.

Les États-Unis, un des pays les plus croyants encore aujourd’hui sur terre.

Je parlerai donc dans cet article de religions. Certains me diront que la langue n’a rien à voir avec la religion et pourtant oui. Nous francophones, sommes les seuls à être les descendants des premiers colons français catholiques de cet immense territoire de 335 millions d’habitants anglophones qu’est l’Amérique du Nord. N’oublions pas qu’après la révocation de l’Édit de Nantes par Louis XIV, en 1685, aucun protestant Français n’avait le droit de venir en colonie. Donc nous nous retrouvons de nos jours, avec nos coreligionnaires Irlandais anglophones et un pourcentage de latinos américains, les seuls catholiques de l’Amérique du Nord, soit 83 millions sur environ 335 millions d’individus, c’est-à-dire 25%. Il faut spécifier que c’est justement du côté des catholiques, que de moins en moins d’individus pratiquent leur religion. Beaucoup même, vont jusqu’à abandonner toute croyance. Qui sont les autres ? Et d’où sont-ils issus ?

Les neuf autres provinces du Canada sont à majorité anglophones, protestantes dont les habitants venaient d’Angleterre, et pour une bonne part étaient les descendants des fanatiques orangistes, ceux-là mêmes qui aujourd’hui encore détestent et harcèlent les catholiques d’Irlande du Nord. Le Canada rêvé du Premier ministre du Canada Stephen Harper, est un Canada états-unien qui foule aux pieds la culture sociopolitique du Québec catholique et francophone. C'est, on le constate de plus en plus, un Canada militariste qui fait fi de « l'opposition traditionnelle du Québec aux guerres qu'il juge impérialistes ». Harper, par exemple, voulait que le Canada soit en Irak aux côtés des États-Unis et de la Grande-Bretagne. Le fait que 70 % de la population québécoise soit contre la guerre en Afghanistan ne lui fait pas un pli, puisqu’il y a envoyé des troupes. Stephen Harper l'obsédé militaire, le compagnon de route des fondamentalistes religieux, l'homme de main des pétrolières, l'ami des possédants et le penseur anti-Québec, est lui-même Évangéliste presbytérien et il subit évidemment l'influence de ce courant de pensée religieux. Harper est un minibush !

Passons maintenant à notre énorme voisin, les États-Unis. Ils ont été fondés en grande partie par des puritains fuyant les persécutions religieuses d’Europe. Ce pays, 300 ans plus tard, est encore un des plus croyants d’Occident. On y recensait environ en 2008, 25% de catholiques, 25% de chrétiens Évangélistes et 25% de chrétiens qui se composent d’une foule de confessions différentes comme : les méthodistes, les épiscopaliens, les presbytériens etc...Les israélites 1.8%, les musulmans 2%, sans religion environ 11.5%, athées 3.7%, divers 6%. Aux États-Unis la religion est partout. Voir dix églises par petite ville n’est pas rare. D’un bout à l’autre du pays, plus de 2000 stations radiophoniques chrétiennes diffusent les derniers hits du palmarès religieux. L’énorme chaîne de magasins Wal-Mart, consulte les groupes religieux avant de mettre un CD ou un bouquin sur ses rayons. Dans cette Amérique il est de plus en plus possible et même conseillé d’enseigner que Dieu a crée la terre en six jours, il y a moins de 10,000 ans. Des prisons y sont administrées par des groupes religieux. Tout aspirant politique a intérêt à potasser les saintes écritures s’il désire obtenir des voix lors d’une élection. Un athée ayant fait son « coming out » n’aura aucune chance d’être élu comme shérif, juge, sénateur, gouverneur et jamais au grand jamais il ne pourra devenir Président des États-Unis. Certaines organisations privées, dont la plus célèbre est Boy Scouts of América, n’autorisent pas les membres athées. Cependant, cette politique a été pointée du doigt par les organisations qui affirment que Boy Scouts of America bénéficie d'argent du contribuable, et qu'elle ne devrait pas être donnée à de telles organisations privées, ou alors que ces derniers devraient accepter les athées (idem pour les homosexuels, interdit d'appartenir à l'organisation). Les constitutions de certains États américains nécessitent la croyance en Dieu ou en un être suprême comme un pré requis pour tenir une audience publique ou être avocat à la cour. On peut citer parmi ces États : l'Arkansas, le Maryland, la Caroline du Sud, le Tennessee et le Texas.

Le Canada et une partie des Etats-Unis en bleu. Dans le rouge sont les fanatiques du sud, plus communément appelés la « Bible belt ».

Des dizaines de millions d’Américains sont persuadés que la foi est garante de la morale. Comme le peuple, ses dirigeants politiques sont convaincus que Dieu est en faveur de la peine de mort et que toutes les guerres contre les forces du mal sont nécessaires. « ...et si on exécute quelques innocents Dieu saura nous pardonner dans l’autre monde » prêchent certains pasteurs. Et comme les Américains croient aussi fermement qu’il ne manque qu’une chose pour que le règne de leur Dieu arrive : que le peuple élu d’Israël occupe enfin sans partage possible la Palestine, Terre soi-disant promise aux Juifs.

Tout le monde ou presque, sait de nos jours, que l’ex-président des États-Unis, George Walker Bush, dès son réveil, faisait sa demi-heure de prière avant même de boire son café. Cet abruti avouait volontiers que Jésus-Christ l’avait tiré des affres de l’alcool et sauvé son mariage. Sous sa gouverne, la Maison-Blanche marinait dans un bain religieux. Plusieurs de ses principaux collaborateurs étaient de fervents propagateurs de la foi chrétienne. Enfin c’est Dieu qui ordonna à Bush de déclarer la guerre à l’Irak. Une vraie farce ! Depuis le début de ce texte, certains doivent se demander où je veux en venir. Eh bien ! Uniquement à ceci : saviez-vous qu’il y a environ aux États-Unis 14 millions d’incroyants ? Et que, même dans un terreau chrétien aussi fertile, ils croissent et se multiplient pour atteindre en 2010, 4.5% des adultes en ce pays. Ils sont même plus nombreux que les juifs d’environ dix millions. Ces athées forment en fait le quatrième groupe « religieux » aux États-Unis et ce qui est très rassurant, c’est qu’il croît le plus rapidement. Comme je le disais plus haut, « Vous ne croyez pas en Dieu ? Mais alors, vous n’avez pas de morale ! » Cette phrase, madame Bobbie Kirkhart l’à entendue des centaines de fois nous dit-elle. Cette femme est présidente d’Atheist Alliance International...ce que ces gens disent, s’étonne-t-elle, « ...c’est que seule la peur de l’enfer les retient d’assassiner leur prochain à coup de tournevis ! C’est absurde. »

Pour bon nombre d’Américains, le vrai patriote ne peut être qu’un fervent chrétien. « Il n’y a pas d’athées dans les tranchées », disent-ils. Cette maxime, vieille de plus de cent ans, signifiait à l’origine que, face à la mort ou au danger, l’être humain se découvre toujours une foi. « Plus maintenant » disent-ils encore, « les athées sont des traîtres, des lâches qui ne se battent pas pour leur pays. Inutile de les chercher à Kaboul ou en Irak. » Belle mentalité n’est-ce pas ? Bref ! Je préfère être un athée sans haine qu’un croyant qui se bat. Dans ce beau pays de liberté, les chrétiens, face aux méchants infidèles, préfèrent se tenir loin de ces derniers, afin disent-ils de protéger leurs enfants de l’immoralité. Selon un récent sondage Gallup, les Américains se disent prêts à voter, dans une élection présidentielle, pour un candidat noir (95%), ce qu’ils viennent de faire pour la première fois. Juif (92%), femme (92%) ou homosexuel (59%). Mais 54% disent qu’ils ne voteraient jamais pour un candidat incroyant. Voilà la réaction d’une forte majorité d’un peuple, qu’on dit le plus évolué de la planète. Il y a de quoi pleurer. Il reste tout de même que, Quelques minutes après avoir prêté serment sur la Bible, Barack Obama a lâché, lors de son investiture, une petite bombe dans les milieux religieux américains. « Nous sommes un pays de chrétiens et de musulmans, de juifs et d'hindous », le président américain a-t-il martelé, avant de poursuivre : « et de non-croyants. » Cela ne changera pas nécessairement grand-chose aux Etats-Unis, sauf peut-être pour Obama ?

Les athées sont « la minorité la plus méprisée au pays » affirme Herb Silverman, professeur de mathématiques à l’Université Charleston, en Caroline du Sud. Heureusement des groupes d’athées, d’agnostiques, de libres penseurs semblent apparaître de toutes parts depuis que le philosophe Daniel Dennett dans le new York Times écrivait, « Sortons du placard ! Nous les incroyants, sommes partout : dans les écoles, dans les hôpitaux, dans vos familles. Mais vous ne le savez pas. Parce que nous nous taisons, de peur de vous offenser. Ça suffit ! Le prix, celui de l’impuissance politique, est trop élevé. » « Les chrétiens sont partout à Washington, faisons de même », dit Herb Silverman. « Le grand mal innommable au centre de notre culture, c’est le monothéisme », dit le zoologiste Richard Dawkins, professeur à Oxford. Il poursuit, « La religion nous a donné, entre autres « bienfaits », les croisades, l’inquisition, les pogroms antisémites, une interminable tuerie en Irlande du Nord et le désastre du Proche-Orient....arrêtons de marcher sur des œufs. Il est temps de nous fâcher. De nous tenir debout. Et de le dire clairement une fois pour toutes : la religion est une absurdité. Et une arme dangereuse. »

« Nous souffrons de la même discrimination que la communauté gay » Ken Bronstein, président des New York City Atheists (NYCA), se félicite : « Nous sommes à un tournant de l'histoire du pays. Les athées font leur coming out. Je fais l'analogie avec la communauté homosexuelle parce que nous souffrons de la même discrimination. » Mais dans un pays dont les présidents jurent sur la Bible et dont la devise «  In God We Trust » figure sur les billets et les pièces de monnaie, s'affirmer ouvertement athée rencontre toujours de nombreuses barrière. S'il y a eu des « moments athées » dans l'histoire américaine, notamment à la fin du XIXe siècle lorsque juges et médecins ont tenté d'extraire Dieu de leurs pratiques respectives, les athées américains n'ont jamais été en mesure de s'imposer dans la sphère publique contrairement à leurs homologues européens. Une étude de l'université du Minnesota montre à ce titre que, malgré leur nouvelle visibilité, les athées incarnent moins les valeurs américaines que les homosexuels ou les musulmans aux yeux d'une majorité relative d'Américains.

Les esprits scientifiques sont les moins portés vers Dieu et les religions

Normal que les incroyants commencent à bouger, commente Daniel Dennett. « Nous prenons nos devoirs civiques au sérieux justement parce que nous ne croyons pas que Dieu viendra sauver l’humanité de ses folies. » Selon une étude menée en 1996 par Edward Larson, historien et lauréat d’un prix Pulitzer, se considèrent comme athées 60% de toute la communauté scientifique américaine et la quasi-totalité (93%) des scientifiques assez renommés pour faire partie de l’Académie des sciences des États-Unis. Cela voudrait-il dire, que plus tu es instruit et capable de comprendre, plus tu t’aperçois de l’absurde et même du danger qu’une croyance en un Dieu quelconque peut apporter à l’humanité ? Il y a nombre de merveilleuses personnes, qui ont sans croire en un Dieu, sacrifier leur vie, afin d’aider de pauvres populations sans rien demander en retour. Des athées si bons qu’ils feraient rougir de honte certains saints.

Je crois fermement que la puissante Amérique restera un danger pour le monde entier, tant que ce Dieu vengeur que sa population adore, sera le maître de leur politique et par le fait même, de leur destin. Pour conclure, comme le disait Charles Baudelaire, « Dieu est le seul être qui, pour régner, n’ait même pas besoin d’exister. » C’est justement ce qui me fait peur. Personnellement, le Bon Dieu, il y a longtemps que j’ai mis une croix la dessus !


Moyenne des avis sur cet article :  4.34/5   (67 votes)




Réagissez à l'article

148 réactions à cet article    


  • Crab2 14 avril 2014 10:17

    Plus que jamais, contrairement à ce que réclame le bigot Marek Halter, il n’est pas indispensable d’enseigner dans les écoles l’histoire des religions qui ne sont que des fables relevant du milieu familial mais de toute urgence le FAIT athée qui lui concerne tout le monde...

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/04/femme-de-prophete.html

    ou sur :

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/04/14/femme-de-prophete-5346627.html


    • Rounga Roungalashinga 14 avril 2014 11:01

      Si vous ne connaissez pas les mythes religieux, vous serez incapable de comprendre le fondement de ce qui motive des millions d’individus qui, eux, croient à ces mythes. Il est donc très important de recevoir une formation à ce sujet.
      J’aimerais par ailleurs que vous m’expliquiez ce qu’est le « FAIT athée ».


    • Rounga Roungalashinga 14 avril 2014 11:31

      Oups, je n’avais pas vu que je m’adressais à un bot qui inonde ce site de copié-collés et de liens vers son propre blog. J’aurais su, je me serais abstenu d’intervenir en attendant une réponse.


    • vesjem vesjem 14 avril 2014 16:12

      @crab2
      j’ajouterais une religion , la religion des sceptiques , ou agnosticisme , qui me paraît être un début de réponse à la question existentielle


    • christophe nicolas christophe nicolas 14 avril 2014 20:23

      Le « fait athée » tout le monde le connaît, c’est le vide ...




    • marc 20 avril 2014 10:24

      agnostique ? n’est-ce pas une petite lâcheté, tout simplement ? du genre : on ne sait jamais , alors....prenons ns précautions ?


    • Talion Talion 14 avril 2014 11:06

      L’auteur vient visiblement de découvrir que le monde protestant est très souvent belliqueux, conquérant, intolérant et adore en général un dieu vengeur.

      Mais mon ami cela fait des siècles que les catholiques en ont conscience et s’en prennent plein la gueule de la part de fanatiques luthériens et autres dingos associés...

      En France sous l’ancien régime ces braves gens ont démoli la plupart de nos calvaires et lieux de culte dédiés aux saint locaux... La Bretagne est à peu près la seule région a avoir échappé aux ravages commis par ces iconoclastes que l’on trouvait essentiellement dans les classes bourgeoises et marchandes.
      A leurs yeux, les fêtes catholiques étaient trop nombreuses et présentaient l’inconvénient d’offrir trop de jours fériés à leurs employés...

      C’est donc à grands coups de pompes dans le cul qu’ils ont tenté d’imposer leur religion en carton-pâte à leur main-d’œuvre histoire de pouvoir la rendre plus corvéable.

      Et après on se demande pourquoi la St-Barthélémy a eu lieu et comment il se fait que le petit peuple catholique ait pété les plombs au point d’exiger que le roi vire tous les oligarques huguenots hors du royaume...


      • tiloo87 tiloo87 14 avril 2014 14:38

        Je vous décerne le Grand Prix de l’Humour Surréaliste, pour ce post que je ne me lasse pas de relire !


      • Deneb Deneb 14 avril 2014 16:44

        Tiloo, en effet, vous m’enlevez les mots de la bouche.

        Talion est une preuve vivante de la théorie de Darwin, ça fait longtemps que l’on cherche le chaînon manquant entre imbécile et bigot, là on découvre carrément un fossile vivant, quelle chance !

      • sinique sinique 15 avril 2014 06:38

        Ah Ah Ah !!!! la loi du Talion , je dois dire que ça donne un peu le vertige cette imbécillité sans fond ....

        Allez , ça doit être de l’humour ...On y croit 

      • Julien30 Julien30 15 avril 2014 09:20

        Oui enfin balancer votre mépris ricaneur (spécialité athée s’il en est) sans autre apport n’est pas bien brillant on plus, surtout qu’après le premier commentaire les 3 autres grands esprits auraient pu s’abstenir mais encore une fois c’est trop dur pour l’athée moyen de se contrôler, Talion soulève des choses intéressantes sur le protestantisme en France mais bon on va pas vous demander d’être constructif non plus.


      • Aiane Aiane 14 avril 2014 11:07

        Merci pour ce billet venu du froid, de l’autre côté de la grande gouille.
        Je me sens, ce matin, moins seule au monde.


        • Deneb Deneb 14 avril 2014 11:52

          Il est clair que le sécularisme sera la plaie de l’humanité en ce 21ème siècle. Les théocraties, on les reconnait de loin, l’argumentaire contre elles est déconcertant de facilité, mais un régime séculaire défend la religion de manière bien plus sournoise et plus difficile à combattre, en effet, les valeurs universels de tolérance et d’amour du prochain nous interdisent de les attaquer de front, on veut les convaincre, mais pas les traumatiser. Ca nous a déjà joué des tours, nous avons été « tolérants » envers les nazis avant la guerre, nous avons été « tolérants » avec les staliniens bien après (religions non-théistes, mais avec culte et rites, donc pareil), on l’a d’ailleurs amèrement regretté. Ne regrettera-t-on pas d’avoir toléré l’eschatologie, si un croyant se sent en mission divine de provoquer l’apocalypse en lâchant quelques missiles ? Ne regrettera-t-on pas d’avoir naïvement cru à l’appellation « religion tolérante » quand leur écrit sacré, qu’ils placent au sommet des valeurs, appelle au prosélytisme violent et meurtrier ? Ne regrettera-t-on pas d’avoir naïvement cru à l’appellation « religion de paix » quand leur écrit sacré  appelle à la guerre sainte envers les infidèles ?
          Les religions sont les démons du passé que l’on se doit de combattre pour évoluer vers une société plus juste dans l’épanchement de la noosphère. Elles doivent être reléguées dans un univers privé et intime, relevant de liberté individuelle, le prosélytisme doit être traité comme un exhibitionnisme, les signes ostentatoires de religions comme des éléments de nudité qui n’a pas sa place de partout ; de même qu’on ne rentre pas en débardeur dans une église, on ne rentre pas avec une kippa ou un hijab dans une école.
          Mais il faudra qu’on fasse encore beaucoup de chemin pour en arriver là. Aux USA, un athée déclaré n’a aucune chance d’être élu. Est-ce si différent en France ? Je ne pense pas qu’’Hollande aurait été élu s’il avait clamé haut et fort son athéisme. Il était prudent, il a dit ne pas croire, mais reconnaître l’héritage. Quel héritage, d’ailleurs ? Je l’ignore, mais il y a certainement beaucoup à jeter, la place au grenier est fortement limité.


          • Rounga Roungalashinga 14 avril 2014 13:00

            Deneb nous sert encore une couche de considérations délirantes, de confusion totale entre diverses notions, de mépris et d’arrogance, de comparaisons fumeuses, de raccourcis spécieux. Il aurait pu éviter de retomber dans ces divagations s’il avait prêté l’oreille ne serait-ce qu’une fois aux arguments que j’ai déjà eu l’immense bienveillance de lui opposer à plusieurs reprises et qui démontent ses préjugés qu’il s’obstine à maintenir indéboulonnables. Inutile que je m’atèle une fois de plus à la réfutation de ce qu’il écrit ici, il ne me répondra que par un brin d’ironie hors-sujet et réécrira les mêmes choses plus tard.


          • OMAR 14 avril 2014 19:09

            Omar33

            Deneb adore confondre culture et confiture...

            Alors il s’étale et il étale......


          • christophe nicolas christophe nicolas 14 avril 2014 20:34

            Deneb tu as tête de fumeur de joint, ce n’est pas grave... mais méfie toi du prosélytisme... Et les chemises à carreau, alors là, c’est du prosélytisme bucheron, tu exagères. En plus tu es « no peigne », ce n’est pas grave mais le syndicat des coiffeur" a dit : c’est du prosélytisme...

            Tu es pire que TF1... ta vie est un prosélytisme anti-consommation, Je suis sur que tu habites dans la Creuse, heureusement ce sera bientôt interdit... où irait la France ?


          • Julien30 Julien30 15 avril 2014 09:38

            « Quel héritage, d’ailleurs ? Je l’ignore, »

             

            Le fanatisme athée rend-il aveugle et con à ce point-là ? Je fais le naïf Deneb, pas besoin de répondre.


          • Rounga Roungalashinga 15 avril 2014 10:28

            Je fais le naïf Deneb, pas besoin de répondre.

            Il ne répondra pas de toutes façons. L’expérience lui a appris que s’engager dans un débat sans y être préparé intellectuellement aboutit à être mis en face de ses propres contradictions. Expérience désagréable que Deneb n’a sans doute pas envie de réitérer.


          • Hermes Hermes 16 avril 2014 13:52

            @Deneb : Bonjour.

             Oui, la paix est la seule chose qu’on ne peut pas imposer.... car si elle n’est pas chez soi, ce n’est qu’un mot vide de sens qui présage les pires violences.

             Les hommes ne seront jamais unanimement d’accord et c’est normal. L’humanité sera passée à l’age adulte quand elle acceptera cela comme une des bases de notre condition et que chaque homme se sentira responsable individuellement de gérer ses propres contradictions et dificultés sans chercher à être pris en charge ou soulagé par un délégué, un chef ou par une idéologie qui désigne le coupable ou la raison à l’extérieur de lui-même.

             La question de la justice ou de l’égalité ne se pose pas quand on a ce positionnement vis-à vis de soi-même. Je suis... simplement. Etre implique tout un faisceau de qualités qui disparaissent immédiatement sitôt qu’on les énonce. Cela permet de comprendre comment on a l’impression que le « système » récupère toujours tout, et que toutes les idéologies et religions dégénèrent.

            Il faudra certainement des centaines de millénaires d’évolution à l’humanité, si elle survit. Mais au présent c’est surtout un travail avec soi-même d’apprendre à accepter les diiférences de points de vue, apprendre à être. Car en réalité l’idée n’a aucune valeur. Les actes seuls en ont , et quelle que soit l’idée, si on l’absolutise, elle mènera à la barbarie.

            Pour l’homme enfant du XXIeme sècle, communiquer c’est avant tout savoir avec qui ou quoi on est d’accord et avec qui ou quoi on n’est pas d’accord ! Internet est le symbole de cette non-communication. Il n’y a pas d’échange possible et pas de construction... à part chez les adorateurs de la même chapelle bien sûr smiley

            C’est l’orgueil de l’ego ilusoire qui nous perd et empêche l’éveil de l’adulte en nous. Quand on observe avec honnêteté, on voit que les idées ne servent qu’à nourrir et justifier nos propres souffrances (peurs) qui se terrent sous le masque fragile de l’image de soi. Si je lâche l’idée, à quoi sert ma souffrance, si je lâche ma souffrance à quoi sert mon idée ? Orgueil quand tu nous tiens......

            Et si c’était plus simple d’être ?

             smiley

            Bonne fin de journée.


          • MuslimADieu MuslimADieu 14 avril 2014 12:01

            l’auteur a raison : la non croyance devrait être considérée comme une croyance comme les autres. 

            Bien sûr, ils ont tendance à se croire les « élus » en termes de spiritualité mais ils ne sont pas les seuls. Ils voudraient aussi diriger un pays où ils ne sont que 14,5% déclarés et établir leur califat avec cette minorité. Mais ils ne sont pas les seuls.

            Je serais curieux de voir ce que dit Gallup sur le pourcentage qui voterait pour un président musulman, bouddhiste, anémiste ou hindou. Peut être que les athées ne sont pas les plus mal lotis.

            Ce qui est amusant, mais là c’est Allah qui le dit, c’est que les athées sont majoritaires. Quand on les interrogent, ils répondent de façon bizarre. Par exemple, sur ce site rédigé par un prêtre de l’athéisme qui prêche sincèrement sa foi, on apprend qu’en France, il y a entre 25 et 30% de sans religions alors qu’il y aurait que 40 à 45% qui ne croient pas en Dieu. Et encore, il faudrait virer des 25 % les déistes qui disent ne pas avoir de religion et rajouter aux 40 à 45% les athées honteux.

            Finalement, ce qu’il faudrait, c’est une église pour les athées qui adorent le grand Rien.On pourrait mieux comprendre cette croyance, ses aspirations et sa vision du monde. 
            Dieudonné a bossé sur le sujet ici. Mais est ce représentatif ? 
            Qu’Allah nous aides à comprendre les athées !

            Merci pour l’article.

            • MuslimADieu MuslimADieu 14 avril 2014 12:26

              Satan m’a fait écrire anémiste au lieu d’animiste. Que Satan soit maudit pour ce lapsus. 


            • Hermes Hermes 14 avril 2014 17:36

              Ne rien adorer ce n’est pas adorer le grand rien. Par contre la peur du grand rien est peut-être pour beaucoup dans l’adoration du grand tout.... Qui sait ?
               smiley


            • Deneb Deneb 14 avril 2014 19:20

              Muslim : « la non croyance devrait être considérée comme une croyance comme les autres. »

               Oui, et la calvitie une couleur de cheveux comme une autre.
              Et la nudité un costume comme un autre.


            • COURTILLE COURTILLE 14 avril 2014 22:06

              J’ai bien fait de venir sur AGORA VOX aujourd’hui parce que je ne le connaissais pas encore ce sketche de DIEUDONNE.
              Trop marrant notre DIEUDO , c’est le meilleur et très loin devant !


            • Remi 14 avril 2014 22:14

              En somme, Satan t’habite ?


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 avril 2014 22:20

              Satan m’habite quand les cons sont parmi nous !


            • Remi 14 avril 2014 22:50

              Satan t’habite, toi aussi, alors ?
              Bon, ça peut se soigner.


            • Deneb Deneb 14 avril 2014 23:01

              Pour une fois, Aita, elle n’est pas trop mauvaise


            • MuslimADieu MuslimADieu 15 avril 2014 09:21

              Satan habite dans tout le monde. Faut juste en avoir la conscience :->

              Humour de mauvais goût à attribuer encore à Satan. smiley


            • Deneb Deneb 15 avril 2014 10:23

              Muslim : non, ça tend la bite à tout le monde. Sauf aux bons musulmans. C’est dur de l’avoir molle n’est-ce pas ?


            • foufouille foufouille 14 avril 2014 12:18

              "Tout le monde ou presque, sait de nos jours, que l’ex-président des États-Unis, George Walker Bush, dès son réveil, faisait sa demi-heure de prière avant même de boire son café."

              un peu barjot. d’un autre coté, ça t’éviteras l’euthanasie .........


              • San-antonio San-antonio 14 avril 2014 12:24

                En France nous sommes dans une situation inverse ou seuls les religions suivantes sont non seulement encouragées, mais ont droit a la parole. Dans l’ordre :
                - le Judaïsme
                - le matérialisme (ou Marxisme, son cousin)
                - l’athéisme

                Intéressant article, car vous avez raison les religions sont une véritable arme de destruction massive. Non pas seulement les « religions officielles » toutes les professions de foi marquées du signe du « renouveau » ou mieux, dont la finalite n’est qu’opposition des masses au profit d’un petit groupe...


                • eric 14 avril 2014 12:58

                  Ce dossier a charge, repose visiblement sur une connaissance des protestantismes que seule la charité chrétienne permet de qualifier d’approximative...

                  Elle n’est guère surprenante de la part d’un auteur marqué par une culture cesaro papiste. Besoin de coller ces étiquettes, de réfléchir sur de grandes masses, de grandes catégories. Raccourcis historiques. Des concepts tels que celui d’« évangélistes » maniés a tort et surtout à travers. Une demande de visibilité de l’athéisme.... ! Alors qu’il est vraisemblable qu’il y a autant d’athèismes différents que de protestantismes...Revendiquation d’une avance catholique en matière d’athéisme....

                  Et pourtant, au Québec, vous avez Arcand... !

                  Dans les invasions barbares, le seul personnage a peu prêt vraiment positif, c’est la bonne sœur qui se tape les malades et leurs familles. Et quand le fils du héro constate que les système de santé laïques québécois, c’est marche ou crève, mais surtout crève, dans l’indifférence corporatistes et mafieuse, de la direction, des syndicats de soignant etc... et qu’il se résout a conduire a prix d’or son père, chez son copain qui a décidé de gagner normalement sa vie, devant les sourires et la qualité de service, et quand la douanière lui dit, « Welcome in America », il ne peut s’empêcher de répondre Alleluhia ! Avec une dérision qui est quand même aussi en fin de compte, un hommage a un pays ou les valeurs chrétienne font qu’on soigne les gens. Dans Jesus de Montreal aussi, le contraste entre l’hopital public « athée » et le centre juif était révélateur.

                  Le résultat des courses, c’est qu’en matière d’aide, de don, d’engagement, les Etats Unis, puis d’autres pays protestants ( Grande Bretagne, Allemagne), sont en tête au niveau mondial).

                  En France, ce n’est pas l’athéisme qui a atteint a la visibilité, mais l’anticléricalisme, qui est une tactique des religions socialisantes. Comme celles ci sont peu compatibles avec la culture d’autonomie, de liberté, de responsabilité que le protestantisme a transmis a la culture américaine, il n’est guère étonnant qu’elles aient du mal à s’implanter ailleurs au, partiellement, au Québec.

                  Au final, une approche assez papiste du monde mais surtout très « de gauche ». « Il y a un responsable du mal, et quand on s’en sera débarrassé, tout ira mieux ». Ici ; les EUA et les religions...

                  Et qui ne s’embarrasse pas des paradoxes....Les Etat Unis sont la société occidentale la plus religieuse, la plus avancée, et toutes les thématiques qui vous sont chères a tous en proviennent...Les avancées en matière de liberté pour les minorités, homo, couleurs, religions, sexes, genre, les modes diverses, écologie, casual, grunge, barbes, vitamines aussi.

                  Vous êtes perpétuellement à leur traîne, vous constatez que c’est une société religieuse, mais vous ne voyez pas la corrélation...
                  AU contraire, les sociétés plus athées sont à la traîne, ne s’adaptent que lentement et de façon conflictuelle.
                  Celles qui ’étaient le plus, le plus officiellement, le plus combativement, sont aussi celles qui se sont avérées les plus conservatrices, par exemple sur le plan des mœurs, sans être moins dangereuses, quand elles en avaient les moyens ; sir le plan international. Un hasard ?


                  • Remi 14 avril 2014 22:20

                    « Les Etats-Unis sont la société occidentale la plus avancée. »

                    C’est probablement ce que pensent aussi les 2,5 millions détenus de la capitale du Monde libre (sic)


                  • Remi 14 avril 2014 22:21

                    Je parlais bien sûr des 2,5 millions DE détenus, dans les geôles étatsuniennes.


                  • njama njama 14 avril 2014 22:47

                    très juste Rémi, ils détiennent le record mondial du taux d’incarcérations dans le monde ...


                  • Remi 14 avril 2014 22:54

                    En tout cas, ils ne doivent pas être loin de la première place dans les pays dits développés. Et si par extraordinaire, il existait un lien entre ce taux et la religiosité souvent fanatique des Etatsuniens... ?


                  • Julien30 Julien30 15 avril 2014 09:28

                    Eric n’abusez pas, je ne crois pas que ce soit des restes cesaro papiste qui motive les propos de l’auteur et qui vous donne l’occasion de vous en prendre au catholicisme au passage, un peu de solidarité interreligieuse face aux hordes athées ça ne ferait pas de mal je trouve.

                    « Les avancées en matière de liberté pour les minorités, homo, couleurs, religions, sexes, genre, les modes diverses, écologie, casual, grunge, barbes, vitamines aussi. »

                    Vous voyez la marque du protestantisme dans ces « avancées » ? Pardon mais je ne vois pas très bien, ce n’est pas un bien belle « pub » pour le protestantisme en tout cas.


                  • eric 15 avril 2014 11:32

                    Deux points :

                    Le socialisme a la française ou le bolchevisme a la russe, c’est ce qui reste des cultures catho et orthodoxes quand on leur retire la foi et ses doutes. 
                    Pour paraphraser la Bible, elles « accomplissent sans les abolir », la confiance première dans des institutions et la minoration des gens. En général, le catholique défroqué conserve l’idée qu’il ne peut y avoir qu’une vérité et qu’hors de l’institution, point de salut. Il n’a plus la barrière intérieure du doute de la foi.

                    L’athéisme, anticlérical, collectif, politique est typique des sociétés catholiques ou orthodoxes. Elles produisent des gens, des groupes, qui non seulement ne « croient pas » mais s’indignent que les autres puissent continuer a le faire et estiment nécessaire de mener la lutte. Dans les sociétés protestantes, on retrouverait plus difficilement ces ruptures démonstratives et agressives. Le tout ou rien. C’est bien pourquoi les formes religieuses régressives de substitution que sont tous les socialismes, ont peu de succès en pays protestant. 

                    Cela étant, en tant que protestant, je me sens évidemment beaucoup plus proche d’un papiste que de ces excites laiquards qui pour moi représentent beaucoup plus un danger religieux intolérant sectaire et potentiellement totalitaire.

                    Je pense que l’auteur, ici, entre tout a fait dans cette typologie.

                    Les mêmes raisons expliquent les différences de comportement en matière « sociétale ».

                    La société américaine élargit progressivement les nouvelles libertés a travers les ages, mais sans les transformer en nouvelles normes au détriment des anciennes.

                    Ainsi, elle est la première a avoir permis aux homo de vivre plus facilement, mais sans interdire a ceux qui le veulent, homo ou pas, de penser qu’il s’agit d’une abomination par exemple. On a également le droit de prêcher pour une libération sexuelle totale ou pour l’abstinence, on est aussi légitime a hurler des alléluias dans la rue, qu’a manifester contre la consommation de viande, ont peut créer ou fréquenter l’école de son choix mais les financements sont complètement distincts au nom d’une laïcité cohérente. Cela, facilité par des impôts moindres. La liberté d’expression est totale, et nous nous nous en félicitons tous tous les jours en utilisant l’internet : américain, commercial et libre.. Chez nous, l’internet devrait être « gratuit » et complètement sous contrôle public.

                    La société américaine débat, et l’État, ou les États, entérinent ou pas des évolutions de la société en votant. Chez nous des minorités actives se servent de l’État pour tenter d’imposer a la société des modèles qui sont les leurs.

                    La société américaine investit et se mobilise pas mal dans le respect « racial ». Au besoin, on paye des taxis pour mélanger les élèves, mais il ne viendrait a l’esprit a personne de contraindre la « mixité sociale ou raciale » a coup de règlement, de carte scolaire, d’attributions de logements. Et quand ce genre de tendance se font jour, elles sont très controversées (quotas) et on a le droit d’être contre.

                    Elle a réalisé de grandes avancées dans le domaine de l’écologie ( voir le Libre d’Armand Laferrere, sur les diminutions réelles en matière de gaz a effet de serre), sans transformer l’écologie en un nouveau père fouettard ayant vocation a imposer aux gens des manières de vivre. 

                    Aux états unis, la priorité est la lutte contre la pauvreté, chez nous, contre la richesse. Dans les deux cas, ce sont des succès. Les pauvres américains sont les moins pauvres du monde (voir les statistiques publiques sur la pauvreté aux EUA), les riches français les moins riches, raison pour laquelle ils sont aussi de moins en moins français, au moins par leur résidence....

                    Aux états unis, tu as 5 grammes de coke, tu vas en tôle, en France, tu roule en état d’ivresse, on te retire ton permis, provisoirement...Résultat ? Compte tenu que l’on roule plus, plus jeune, plus longtemps aux EUA, pour toutes sortes de raisons, au final, il y a a peu prêt autant de morts sur les routes ou peu s’en faut, en revanche, on tue moins pour un verre de vin que pour une dose d’héroïne. La moitie des prisonniers fédéraux et le quart du total sont détenu pour détention ou commerce de drogue. En Russie, on arrive a de très bon résultats en matière d’homicide avec la seule vodka, même si les drogues progressent. On peut en conclure a une certaine supériorité des civilisation du vin, mais la baisse quantitative de la consommation chez nous laisse mal augurer de l’avenir....

                    Si on mettait en tôle toute personne prise au volant en ayant bu, nous multiplierions par 4 ou 5 le nombre de nos détenus... en revanche, nous diminuerions peut être d’un tiers le nombre de mort sur la route ( 38% des accidents mortels).

                    Enfin, si l’opinion publique américaine a pu mettre fin a un conflit post colonial engagé par les démocrates au Vietnam, les français ne sont jamais vraiment parvenu a empêcher les différents bourbiers coloniaux durables, tous initiés par des pouvoirs socialistes. ( c’est Blum qui envoie le corps expéditionnaire en Indochine et Lecanuet qui transforme les événements d’Algérie en guerre, par exemple).

                    Que conclure ? Rien. 2 sociétés différentes. Mais les gens votent avec leurs pieds. Depuis au moins 30 ans, les EUA sont le pays du monde qui accueille le plus de migrant. Cela signifie peut être, sans doute, a la fois qu’ils sont plus accueillant et qu’ils attirent plus.....


                  • Julien30 Julien30 15 avril 2014 12:13

                    On peut aussi considérer que le communisme est une profonde dénaturation des enseignements des Evangiles par des intellectuels juifs détestant profondément les sociétés chrétiennes et faisant ce que beaucoup de juifs font et ont fait à travers les siècles, souvent de leur propre aveux, dissoudre, détruire les fondations pour affaiblir et renforcer leur propre position.

                    Quant au libéralisme protestant il a permis en retour la création et la diffusion de poisons (franc-maçonnerie, capitalisme notamment, culte décomplexé de l’argent) qui remettent largement en cause ses bienfaits il me semble.


                  • eric 15 avril 2014 16:32

                    Votre hypothèse me parait un peu raciste, car elle impliquerait une imbécillité congénitale propre au judaïsme. Les communautés juives se sont toujours particulièrement épanouies dans les périodes de paix, dans des régions prospères, équilibrées, ou tout allait raisonnablement bien. Elles ont eu leurs pires problèmes dans des société en déséquilibre, en crise. Comme on parle d’une culture très portée sur la mémoire historique, on aurait donc des gens qui s’acharneraient sciemment a créer les conditions de leurs propres difficultés. Elle serait surtout pas mal paradoxale, des gens agissant très très intelligemment dans un but très très stupide....
                    Maçons ? Justement, les sociétés protestantes non seulement sont restées les plus religieuse, mais ont une maçonnerie très peu laicarde.
                    « Capitalisme » ? Seuls ceux qui en sont resté aux approximations de Weber ignorent qu’il est né en Espagne Italie et Flandres, avant d’être partiellement éradiqué par l’aristocratie, c’est a dire l’état approprié par des castes.( un peu comme en France aujourd’hui) entraînant un retard récurrent et durable dans le développement, que toutes les avancées sociales sont nées peu ou prou dans des pays protestants ( sec soc, retraites, syndicats, etc...). 

                    Culte décomplexé de l’argent ? Pour concilier le cote grenouille de bénitier évoqué ici, et un matérialisme débridé, supérieur a celui des sociétés européennes, il faudrait a nouveau faire intervenir les erreur de max Weber, qui n’a jamais compris que les riches calvinistes décomplexés qu’il observait en Allemagne et en Autriche, étaient en réalité des petits enfants de marane portugais et de banquiers belges, ayant adopté en apparence la religion dominante pour sauver en Hollande, l’argent rackette par les fiscs royaux français et espagnole, ou alors une conception assez simpliste de la double prédestination chez Calvin. Deux erreurs qui pour être répandues n’en sont pas moins criantes.


                  • Julien30 Julien30 16 avril 2014 12:21

                    « Votre hypothèse me parait un peu raciste, car elle impliquerait une imbécillité congénitale propre au judaïsme. Les communautés juives se sont toujours particulièrement épanouies dans les périodes de paix, dans des régions prospères, équilibrées, ou tout allait raisonnablement bien. Elles ont eu leurs pires problèmes dans des société en déséquilibre, en crise. »

                    Beaucoup de Juifs (un mélange de grands banquiers type Rothschild, Warburg et les autres et de jeunes intellectuels et idéologues dont ils se sont toujours servis) ont participé, dans des proportions trop élevées pour ne pas y voir une tendance lourde et significative, à créer les idéologies et soutenus les mouvements révolutionnaires qui avaient pour objectif de détruire les monarchies européennes et les sociétés traditionnelles où les juifs étaient souvent des citoyens de seconde zone et marginalisés (de leur propre fait). Pour briser les contraintes que les sociétés traditionnelles leur imposaient à raison et ouvrir la voie aux sociétés de « tolérance » et d’« égalité » dans lesquelles nous vivons aujourd’hui et qui leur déroule tapis rouge, comme on peut le voir chaque jour à la télévision et dans tous les principaux secteurs essentiels pour contrôler spirituellement et matériellement une société : politique, finance, presse et cinéma.

                    « Maçons ? Justement, les sociétés protestantes non seulement sont restées les plus religieuse, mais ont une maçonnerie très peu laicarde. »

                    Il reste que c’est du protestantisme que la maçonnerie a émergé et que leur maçonnerie soit très laïcarde la rend encore plus pernicieuse et dangereuse, faisant croire aux maçons qu’ils peuvent être dans le même temps chrétiens. Quelle que soit sa forme la franc-maçonnerie reste une des principales sources des poisons « progressistes » modernes et un ennemi incontestable et premier de la chrétienté.

                    « Capitalisme » ? Seuls ceux qui en sont resté aux approximations de Weber ignorent qu’il est né en Espagne Italie et Flandres, avant d’être partiellement éradiqué par l’aristocratie, c’est a dire l’état approprié par des castes.( un peu comme en France aujourd’hui)...« 

                    Werner Sombart attribue lui sa création aux Juifs. Mais vous avez sans doute raison, je ne connais finalement pas assez bien le sujet pour me prononcer de façon définitive.

                     

                     »Culte décomplexé de l’argent ? Pour concilier le cote grenouille de bénitier évoqué ici, et un matérialisme débridé, supérieur a celui des sociétés européennes, il faudrait a nouveau faire intervenir les erreur de max Weber, qui n’a jamais compris que les riches calvinistes décomplexés qu’il observait en Allemagne et en Autriche..."

                    Il me semble que le capitalisme spéculatif qui détruit nos économies un peu plus chaque jour a quand même émergé dans des sociétés protestantes . Et pardon mais quand on voit le rapport à l’argent dans les sociétés protestantes et surtout aux Etats-Unis, avec des gens qui se prennent pour des gens bien parce qu’ils vont à la messe le dimanche et qu’ils font beaucoup de pognon (bon je sais je caricature mais il y a de ça), accomplissement considéré comme une fin en soi, pardon mais je préfère l’approche catholique du sujet.


                  • Julien30 Julien30 16 avril 2014 12:25

                    J’ai l’impression que vous voulez à tout prix garder une image sans tâche du protestantisme, pardon mais ça me parait très difficilement tenable. Sans remonter jusqu’aux huguenots, il me parait dur de contester que les deux principaux ennemis de tout homme de bien sur cette terre sont les finances protestantes et juives et la franc-maçonnerie d’origine protestante.


                  • scylax 14 avril 2014 13:36

                    Tout à fait d’accord. Que l’Amérique du Nord se convertisse à l’Islam et les américains deviendront doux comme des moutons à l’Aïd el Kebir.

                    Quant au Québec, ça ira sans doute plus vite, puisqu’en abandonnant le catholicisme qui protégeait sa particularité, les québécois sans défense identitaire.

                    • njama njama 14 avril 2014 14:29

                      article très intéressant !
                      Ce genre d’études serait impossible en France (Dieu merci !!! ouf ... ), les statistiques n’étant pas autorisées, la république ne connaît qu’une seule catégorie de personnes, « les citoyens » !
                      Et donc, aucune projection sur la France religieuse (ou athée) ne pouvant prétendre être fiable, elle serait discréditée d’emblée, et tuée immédiatement dans l’oeuf . Quelques journaux s’amusent à cela de temps à autres, cela fait partie des marronniers de la presse soit pour amuser la galerie, soit pour rassurer ou inquiéter les (é)lecteurs (arghhh  !!! l’islam va nous envahir !!!) ... En général ce genre d’articles est lié à des positions politiques puisqu’on les trouvera dans les journaux conservateurs, Le Figaro, L’Express, Le Point ... mais pas dans le journal l’Humanité, ou la presse alternative.

                      Il n’y a rien de sérieux là-dedans, c’est de la presse pipole pur jus, de la soupe stupide à l’état pur
                      Ce qui m’a fait rire dans votre article, c’est que les américains se prennent au sérieux avec ça, et ce qui m’attriste c’est qu’ils emmerdent les athées ...

                      Les canadiens et étazuniens gagneraient à nous imiter, vous devriez passer l’info au New York City Atheists (NYCA) pour qu’il dépose un projet d’amendement de la Constitution interdisant les statistiques religieuses, ethniques ... car il y a toujours un fond de racisme derrière ce genre de classifications.

                      Qu’entendez-vous par « israélites » que vous dénombrez à 1,8 % ? les juifs religieux seuls j’imagine. Il y a beaucoup d’athées parmi les juifs.

                      Et, le Mexique c’est pas aussi l’Amérique du Nord ? entre 80 et 90 % de catholiques au moins ... sur 120 millions d’habitants. Pour connaître un peu ce pays je sais qu’il est assez imperméable aux évangélistes de tous poils

                      les seuls catholiques de l’Amérique du Nord, soit 83 millions sur environ 335 millions d’individus, c’est-à-dire 25%.
                      Je rectifie donc votre moyenne
                      donc en incluant les Mexicains, on obtient 179 millions de catholiques sur 555 millions soit environ 1/3 de la population du continent nord américain.


                      • Neymare Neymare 14 avril 2014 15:42

                        « Personnellement, le Bon Dieu, il y a longtemps que j’ai mis une croix la dessus »

                        J’ai été comme vous par le passé, dégouté des religions, qui me semblaient juste stupides, sans parler de leur Dieu, ridicule de betise, qui créé les hommes à son image et qui après n’est pas content parce qu’ils sont cons. Allez chercher une logique la dedans !! et pourtant certains la trouvent
                        Et puis je me suis rendu compte que c’est pas parce que les religions disent des conneries qu’il n’existe rien par delà ce monde visible
                        D’ailleurs la science, en particulier la physique, commence a bien s’approcher des principes gouvernant ce monde (je parle bien d’un principe, d’un système, et non d’un dieu dans le ciel avec une barbe et qui vous balance des saloperies parce que vous n’allez pas à la messe ou manger du cochon)
                        Quand aux américains, c’est a mon sens, sciemment, qu’ils sont maintenus dans une ignorance crasse, comme ça ils sont plus faciles à manipuler  : c’est assez malin, meme pas la peine de faire une dictature pour que tout le monde (ou presque) soit d’accord


                        • MuslimADieu MuslimADieu 14 avril 2014 17:22

                          Bons les athées ! 

                          Z’allez pas vous fédérer sur une phrase comme ça !
                          C’est vraiment de la mauvaise foi que de chipoter sur la position de la croix.


                        • Serge Rohan de Thésée Serge Rohan de Thésée 14 avril 2014 18:57

                          Bonjour
                          Je suis d’accord avec vous sur presque tout, sauf que je ne suis pas écoeuré des religions, elles m’indiferent tout simplement.
                          Avez-vous lu (J’ai vécu quinze milliards d’années. Albin Michel, 1984) de Jean Émile Charon, si non vous devriez...une philosophie scientifique qui ne manque ni de charme ni de bonnes raisons de réfléchir.

                          Bonne journée 


                        • christophe nicolas christophe nicolas 14 avril 2014 20:21

                          Si tu ne comprends pas ou que tu ne fais pas la part des chose, ce n’est pas une raison pour s’assoir sur un néon vertical...


                        • njama njama 14 avril 2014 16:29

                          @ Serge Rohan de Thésée

                          votre article est-il sérieux ?

                          En quelques mois les églises se sont vidées presque totalement au Québec (dans tout le Canada peut-être ?).
                          Le phénomène très inédit et insolite, connu sous le nom de « la révolution tranquille » s’est produit à partir de l’année 1966, il est évoqué dans le film « Les invasions barbares » de Denys Arcand
                          http://www.youtube.com/watch?v=4R2YIbUP9J4
                           
                          En Europe, environ vers les mêmes années, le phénomène a été assez identique sauf qu’il s’est plus étalé dans le temps ... au point que la « désertion » des lieux de culte ne fut pas aussi flagrante, et immédiatement perceptible partout.

                          Aujourd’hui, les églises de France, comme dans d’autres pays d’Europe, ne sont que très peu fréquentées. Ajouté à cela, la très grande pénurie de vocations sacerdotales fait que les églises sont abandonnées les unes après les autres...

                          donc vous voudriez dire que les églises évangéliques ou non, aux Etats-Unis, n’auraient pas connu ce phénomène et que leurs fidèles pullulent encore dans leurs temples et églises ?


                          • Jelena XCII 14 avril 2014 17:08

                            @njama Si en France, il est vrai que les curés sont dans des prisons secrètes de la CIA, il ne manque pas de pays en Europe ou les pratiquants sont encore très nombreux (Pologne, Italie, Croatie, Serbie, Grèce, Roumanie...).

                            De même que les guerres de l’ex-Yu, c’était avant tout une guerre des religions (orthos/cathos/muslims).

                            Maintenant aux USA (pays de la décadence), c’est vrai que j’ai un peu de mal à croire que les pratiquants sont encore nombreux... 


                          • njama njama 14 avril 2014 17:32

                            @ Jelena
                            le peu de prêtres qu’ils ont encore, ils en emploient une partie encore à évangéliser le tiers-monde ... ça doit être plus important ... pour l’empire smiley
                            sur l’ex-Yu assez d’accord, c’est le tri ethnico-religieux qui a servi à le démanteler


                          • Serge Rohan de Thésée Serge Rohan de Thésée 14 avril 2014 18:28

                            Vous dites : «  donc vous voudriez dire que les églises évangéliques ou non, aux Etats-Unis, n’auraient pas connu ce phénomène et que leurs fidèles pullulent encore dans leurs temples et églises ? »

                            Et oui, différemment au Québec où les Églises se sont pratiquement vidées depuis presque 30 ans, aux USA c’est le contraire. La religion aux États-Unis est pratiquement une obligation si vous désirez être identifié comme bon citoyen par la communauté.

                            Bonne journée


                          • L'enfoiré L’enfoiré 14 avril 2014 19:06

                            Aux States, on prête serment sur la Bible, c’est un signe.

                            Les églises baptistes ont une force non négligeable.
                            Rappelez-vous qui était l’opposant à Obama lors des élections de son 2ème mandat. « The best is yet to come », un slogan qui a pesé pour Obama. 
                            Au Canada, je ne connais pas. Je ne peux en parler.

                          • njama njama 14 avril 2014 17:28

                            Le « One Nation Under God » est une arme de destruction massive contre le peuple américain

                            Comment Dieu pourrait-il être « Constitutionnel » ? c’est une mauvaise farce que cette histoire, et de l’idolâtrie en plus  !
                            Les États-Unis sont la plus grande secte au monde, regardez comment ils endoctrinent leurs enfants dès le plus jeune âge, preuves, ici et ici
                            On fera ça à des enfants en France, on serait traîné devant les tribunaux par les chasseurs de sectes !

                            Petite explication de la trahison de Eisenhower :

                            Le « One Nation Under God » d’où découle cet endoctriment de masse aux States est une IMPOSTURE, parce que le PLEDGE OF ALLEGIANCE qui a été adopté par le Congrès en 1942, est une IMPOSTURE politique.

                            I pledge allegiance to the Flag of the United States of America, and to the Republic for which it stands, one Nation under God, indivisible, with liberty and justice for all.

                            Les mots « under God » ont été rajoutés en 1954 !!!!!!!!!! ICI

                            Le texte original a été écrit en 1892 par un pasteur baptiste Francis Bellamy dans une revue pour ados, sous cette forme :
                            I pledge allegiance to my Flag and the Republic for which it stands, one nation indivisible, with liberty and justice for all.

                            Le texte a ensuite subi quelques modifications surlignées en gras :

                            « I pledge allegiance to the Flag of the United States and to the Republic ... » (1923-1924)

                            Ce n’est qu’en 1942 dans le contexte de la guerre, qu’il est reconnu et adopté par le Congrès, sous la forme :
                            I pledge allegiance to the flag of the United States of America, and to the republic for which it stands, one nation indivisible, with liberty and justice for all.

                            Le UNDER GOD date de 1954 pour satisfaire des évangélistes et témoins de Jéhovah qui voyaient dans ce serment au drapeau de l’idolâtrie.

                            I pledge allegiance to the flag of the United States of America, and to the republic for which it stands, one nation under God, indivisible, with liberty, and justice for all.

                            June 14, 1954
                            Eisenhower stated «  From this day forward, the millions of our school children will daily proclaim in every city and town, every village and rural school house, the dedication of our nation and our people to the Almighty. ... In this way we are reaffirming the transcendence of religious faith in America’s heritage and future ; in this way we shall constantly strengthen those spiritual weapons which forever will be our country’s most powerful resource, in peace or in war. »

                            Eisenhower, Président de 53 à 61, s’était fait baptisé un an environ dans une église presbytérienne. A 63 ans, on peut penser que ce fût ou pour la campagne électorale, ou par rapport aux fonctions qu’il allait occuper à la Maison Blanche.


                            • daqwqmp+coneu4 14 avril 2014 18:00

                              Bonjour,

                              Encore une fois, confusion entre religion et gnose et opposition science/religion, qui démontre une connaissance incomplète de la science en tant que méthode d’approche de la réalité, et de la religion.

                              Les religions structurées « en pyramide » tendent à diviser l’espèce dans le temps, à établir des inégalités entre les hommes, pas à débarasser l’homme de ce qui le retient d’aimer son prochain.

                              (Le pouvoir absolu corrompt absolument, tout ça, tout ça.)

                              La religion ayant eu un rôle *fondamental* dans l’évolution de notre système, ça vaut la peine de comprendre comment ça marche et ce que ça raconte.

                              (Un peuple sans connaissance de son histoire est condamné à la ré-inventer, tout ça, tout ça)


                              • Deneb Deneb 14 avril 2014 18:51

                                « science en tant que méthode d’approche de la réalité »
                                la science sert uniquement à prédire, tout le blablabla sur l’approche de la réalité, l’amour de la connaissance, c’est du bullshit.

                                « La religion ayant eu un rôle *fondamental* dans l’évolution de notre système »
                                En effet, comme le nationalisme, le racisme, les guerres... bref, tout ce qui paraissait très normal avant. C’est en les éliminant qu’on a fait des progrès.

                                « Un peuple sans connaissance de son histoire est condamné à la ré-inventer »
                                pas de problème, on se charge pour vous de la réinventer, cette fiction qui diffère d’un Etat à l’autre. L’Histoire n’est que propagande. Histoire objective n’existe pas. Par exemple : la révolution française, aucun mention du volcan islandais qui a obscurci le ciel européen pendant des années, provoquant des famines. Mais amputer la révolution à une catastrophe naturelle ne cadre pas avec l’idéologie dans laquelle on voudrait bien enfermer cette révolte des affamés.


                              • L'enfoiré L’enfoiré 14 avril 2014 19:12

                                Salut Deneb,

                                 « Un peuple sans connaissance de son histoire est condamné à la ré-inventer »
                                A quoi sert l’histoire du passé ?
                                A corriger les erreurs.
                                A quoi sert le présent ?
                                A réinventer le passé.
                                A quoi sert le futur ?
                                A se conforter qu’on n’a pas trop fait d’erreurs pour en inventer un autre.

                              • daqwqmp+coneu4 14 avril 2014 19:15
                                « la science sert uniquement à prédire, »

                                Pour prédire, il est nécessaire d’avoir compris, et pour prédire correctement, de s’assurer de s’être rapproché de la vérité. En voilà un but qui a des prérequis, et pas des moindre : la compréhension et l’assurance d’être dans la vérité. Les rêves et les visions sont très pratiques pour avoir des prédictions ; c’était la méthode couramment utilisée pendant… un bail.

                                « En effet, comme le nationalisme, le racisme, les guerres... bref, tout ce qui paraissait très normal avant. C’est en les éliminant qu’on a fait des progrès. »

                                On ne les a pas éliminés : ont les cache sous un tapis en espérant que personne ne les redécouvre. Ça loupe à chaque fois, bien entendu. Et à chaque fois, ces éléments reviennent sous une forme encore plus perverses : c’est-à la racine qu’il faut les enlever. Et c’est pas depuis les branche qu’on déracine un arbre.

                                « Histoire objective n’existe pas. »

                                un principe fondamental (le plus fondamental puisque toutes les autres lois en dépendent) en physique est la conservation d’information. Peut-être que ça fait partie des 95% non-utilisés du cerveau ?


                              • daqwqmp+coneu4 14 avril 2014 19:17

                                remplacer la dernière phrase par : ’peut-être qu’y accèder fait partie des 95% non-utilisé du cerveau ?’


                              • L'enfoiré L’enfoiré 14 avril 2014 19:28

                                De Claude Nougaro : « Je crois »


                              • njama njama 14 avril 2014 19:30

                                @ daqwqmp+coneu4  
                                Encore une fois, confusion entre religion et gnose et opposition science/religion, ...

                                mais pas du tout, vous confondez, c’est de laïcité (vivre ensemble) qu’il s’agit, on mélange religion et politique


                              • daqwqmp+coneu4 14 avril 2014 19:48

                                @najma :
                                je faisais référence à la pensée de l’auteur, par exemple

                                « Cela voudrait-il dire, que plus tu es instruit et capable de comprendre, plus tu t’aperçois de l’absurde et même du danger qu’une croyance en un Dieu quelconque peut apporter à l’humanité ? »

                                Le problème de la politique de nos jours, c’est qu’elle est gangrénée par l’hypocrisie ; les campagnes électorales sont des concours de perversité. Je ne suis pas sûr que ça vaille la peine de demander aux politiciens leur avis sur ces affaires et espérer obtenir un résultat bon pour l’Homme.

                                @L’enfoiré : c’est joli ; mais c’est quoi ’moi’ ?


                              • Deneb Deneb 14 avril 2014 20:09

                                « Pour prédire, il est nécessaire d’avoir compris »
                                Non.
                                La physique quantique est prédictive, pourtant les plus grands physiciens, spécialistes de la mécanique quantique vous diront que celui qui déclare l’avoir compris, prouve en le disant qu’il n’a pas la moindre idée de quoi il parle.


                              • Deneb Deneb 14 avril 2014 20:22

                                Salut l’Enfoiré

                                « A quoi sert l’histoire du passé ? » A se forger une identité qui sert à mieux observer son nombril.
                                « A corriger les erreurs. » Si c’était vrai, on n’en serait pas là.
                                « A quoi sert le présent ? » A baiser, l’utilisation de loin la plus raisonnable, ou alors à se faire sodomiser, l’utilisation la plus fréquente.
                                « A réinventer le passé. » Oui, c’est en effet la pratique courante. La plasticité des souvenirs est en effet proportionnelle au nombre de saloperies qu’on a commis.
                                « A quoi sert le futur ? » Pour la plupart d’humains, c’est uniquement une source d’angoisse.
                                « A se conforter qu’on n’a pas trop fait d’erreurs pour en inventer un autre. » bof bof bof. A faire les mêmes conneries en espérant que ce coup-ci, ca passera mieux.

                              • daqwqmp+coneu4 14 avril 2014 20:28

                                Pardon, compris *partiellement* ; ça me paraissait implicite vu l’histoire du développement et la nature des sciences : à chaque instant il y a eu des choses qu’on comprennait plus ou moins bien. Par exemple au temps de Maxwell, les gens se cassaient la tête sur comment visualiser le concept de « champ ».

                                Il n’y a pas effectivement pas de consensus d’interprétation autour de la mécanique quantique, le(s) formalisme(s) mathématiques est(sont) « compris/prouvés ». Ça ne veut pas dire que parmis les dizaines d’interprétations qui existentent, aucune n’est (au moins partiellement) juste.


                              • L'enfoiré L’enfoiré 14 avril 2014 20:28

                                J’aime aussi ces définitions. smiley


                              • daqwqmp+coneu4 14 avril 2014 20:30

                                et l’existence d’un consensus ne garantit pas que les gens qui l’ont établis ne se sont pas trompés ! smiley


                              • Deneb Deneb 14 avril 2014 22:46

                                daqwqmp+coneu4 : la compréhension est utile du moment qu’elle amène des prédictions utiles.
                                Si l’on veut savoir à quelle moment il faut semer pour recolter la plus grosse recolte, il suffit de compter les jours, en déduire les longueurs de saisons, faire une moyenne, avec une observation sur une vingtaine d’années, on se fabrique un calendrier utile. La démarche est tout à fait scientifique et la précision est suffisante pour se nourrir en profitant au maximum des ressources naturelles. On n’a pas pour autant compris la course de la Terre autour du Soleil, l’inclinaison de l’axe et la précession des equinoxes, on ne savait pas prédire les éclipses, mais on savait à quel moment le soleil se lève le lendemain matin, combien de jours il reste avant l’hiver. C’était simple, mais prédictif, comme démarche. On comprenait d’ailleurs beaucoup de choses, des rythmes de la nature, la botanique, l’économie ... Mais en l’absence d’une vision plus globale, unificatrice, nos prédictions demeuraient imprécises. Le jour on s’est mis à naviguer dans les mers, on avait besoin de plus de précision, on s’est mis à repertorier les étoiles, étudier les trajectoires, développer les outils mathématiques, tout ça pour ne pas se perdre en mer, pour prédire quelle étoile on doit suivre pour arriver quelque part, on a fini par comprendre aussi le grand tableau, qui était d’ailleurs (oh surprise !) fondamentalement différent de ce que l’omnisciente religion enseignait. Cette nouvelle compréhension a permis des prédictions inattendues, comme les éclipses. Mais on voyait aussi que le tableau était bien plus grand et plus on comprenait, plus on se rendait compte que finalement ce que l’on comprend est dérisoire par rapport à ce qu’il y aurait vraiment à comprendre. La science est un filet qu’on tisse ; plus on en fabrique, plus il y a de trous. Il faut juste que les mailles soient suffisamment serrées pour ne pas laisser passer des poissons qu’on veut attraper.


                              • Rounga Roungalashinga 15 avril 2014 09:40

                                On n’a pas pour autant compris la course de la Terre autour du Soleil, l’inclinaison de l’axe et la précession des equinoxes, on ne savait pas prédire les éclipses, mais on savait à quel moment le soleil se lève le lendemain matin, combien de jours il reste avant l’hiver. C’était simple, mais prédictif, comme démarche. On comprenait d’ailleurs beaucoup de choses, des rythmes de la nature, la botanique, l’économie ... Mais en l’absence d’une vision plus globale, unificatrice, nos prédictions demeuraient imprécises. Le jour on s’est mis à naviguer dans les mers, on avait besoin de plus de précision, on s’est mis à repertorier les étoiles, étudier les trajectoires, développer les outils mathématiques, tout ça pour ne pas se perdre en mer, pour prédire quelle étoile on doit suivre pour arriver quelque part, on a fini par comprendre aussi le grand tableau, qui était d’ailleurs (oh surprise !) fondamentalement différent de ce que l’omnisciente religion enseignait. Cette nouvelle compréhension a permis des prédictions inattendues, comme les éclipses. Mais on voyait aussi que le tableau était bien plus grand et plus on comprenait, plus on se rendait compte que finalement ce que l’on comprend est dérisoire par rapport à ce qu’il y aurait vraiment à comprendre


                                Attention, Deneb, tu fais de l’Histoire, là.


                              • daqwqmp+coneu4 15 avril 2014 10:30

                                « la compréhension est utile du moment qu’elle amène des prédictions utiles. »
                                C’est ce que je vous ai dit en mettant en prérequis des prédictions la compréhension. Le terme ’utile’ est discutable : en quoi les prédictions seraient plus ’utiles’ qu’avoir une meilleur compréhension de la réalité ? Si on se place dans un cadre de rendement matériel, ce qui est le cas du monde d’ojd, je suis d’accord avec vous. Si on se place dans un cadre ou la vérification des prédictions permet de confirmer la compréhension de la réalité, je suis à nouveau d’accord avec vous.

                                « 
                                La science est un filet qu’on tisse ; plus on en fabrique, plus il y a de trous. Il faut juste que les mailles soient suffisamment serrées pour ne pas laisser passer des poissons qu’on veut attraper. »

                                C’est joliement dit. Et agrandir sa connaissance est effectivement une façon de choper des poissons plus petits.

                                « fondamentalement différent de ce que l’omnisciente religion enseignait »

                                Ne pas confondre gnose & connaissance distillée par la religion. La religion a été, et est toujours, un instrument de pouvoir et d’asservissement. Cela ne veut pas dire que tout ce qu’elle enseigne est à proscrire, mais qu’il faut faire le tris ; une façon éprouvée de procèder est la méthode scientifique. Faire le tris en jettant en l’air toutes ses racines est inconscient, et fait courir à l’espèce un danger similaire à un attachement aveugle à l’enseignement religieux.



                              • Deneb Deneb 15 avril 2014 12:27

                                Le tri ? Table rase, oui !


                              • daqwqmp+coneu4 15 avril 2014 13:31

                                C’est une façon de faire le tris.

                                Après tout, il y a bien des plantes qui n’ont pas besoin de racines.


                              • Deneb Deneb 15 avril 2014 14:22

                                Je ne suis pas encore un légume. 

                                Je n’ai pas besoin de racines pour me nourrir de la merde.
                                Ma quête identitaire n’est pas limitée territorialement, elle a comme critere la connaissance, comme moteur la curiosité et comme rêgle le libre arbitre. J’avoue qu’elle n’a pas abouti, je ne sais pas vraiment qui je suis, en revanche je sais pertinemment ce que je ne suis pas, et ça me suffit largement pour le moment.

                              • daqwqmp+coneu4 15 avril 2014 14:36
                                C’est une métaphore. Loin de moi l’idée de vous prendre pour un concombre.

                                Et pourtant la « merde » est l’engrais de choix.

                                La quête de connaissance serait-elle freinée par une curiosité émoussée par des pré-jugés ?

                                Vous baignez (sauf erreur) dans les réminiscences d’un système axé sur la culture Chrétienne. C’est votre héritage culturel, que ce la vous plaise ou non.

                                Personnellement, je préfère de loin le charabia des bigots que la « culture » moderne ; c’est une merde qui peut servir d’engrais si tant est qu’on pense à l’utiliser ainsi ; l’autre est plus proche du poison. Je plains les éventuelles générations futures si rien n’est fait.


                              • daqwqmp+coneu4 15 avril 2014 14:38

                                Le libre-arbitre suppose que l’homme soit la cause première de ses actions et de ses pensées. Sans même entrer dans des considérations spirituelles, les conditionnements inconscients jettent une ombre au tableau.


                              • Deneb Deneb 15 avril 2014 15:04

                                Proprement pathétique. Tu préferes de la merde, parce que tu as des racines, le charabia pseudo spirituel parce que l’évolution de la pensée t’emmerde, tu aurais aimé un monde statique parce que « c’était mieux avant ». Vai ti courca, sies propi stramassou !


                              • Rounga Roungalashinga 15 avril 2014 15:27

                                Il n’y a aucune contradiction entre le fait d’avoir des racines et l’évolution de la pensée. Encore une confusion.


                              • daqwqmp+coneu4 15 avril 2014 15:40
                                Non je préfère la merde parce qu’il est difficile de faire pousser quoi que ce soit sur rien, ou pire de la mauvaise terre.

                                Le charabia-pseudo-spirituel ne l’est que quand on ne le comprends pas. Sans faire d’effort, il est difficile de comprendre quoi que ce soit. Le comprendre nécessite une remise en question de sa vision de la réalité.

                                À nouveau, je me bien me soumettre à un exercice de dialectique pour que nous y voyons tout les deux plus clairs, mais j’ai l’impression que vous fuyez devant toute tentative sérieuse de mettre les choses au clair, préférant rester dans l’ignorance plutôt que de vous (faire) remettre en question. Vous en avez parfaitement le droit.

                                Vous me faîtes dire des choses que je n’ai pas dites, ni même pensées. Est-ce par ce que j’ai écrit n’est pas clair, ou parce que vous ne trouvez rien à redire sur ce qui a été dit que vous rajoutez du bruit ?

                                La constante évolution de toute chose est bien la seule chose qui soit statique ; il me paraît stupide de prétendre que la pensée puisse y échapper.

                                J’ai plutôt l’impression que c’est vous qui êtes emmerdé de devoir faire évoluer votre pensée, et qui de ce fait préfèrer rester statique. Encore une fois, c’est votre droit.


                              • daqwqmp+coneu4 15 avril 2014 15:45

                                @Roungalashinga
                                Ce qui est intéressant avec la confusion, c’est que, si tant est que l’on se détache d’une utilisation émotionelle du langage, ce qui n’est pas toujours aisé, c’est la source unique de toutes les erreurs.

                                Et elle se règle très simplement en posant des définitions, jusqu’à obtenir un tout cohérent. Encore faut-il que les utilisateurs du langage soit prêt à aller en ce sens ; ça fait quelques milliers d’années que l’individu moyen s’en éloigne. Socrate s’est fait tuer parce qu’il « corrompais la jeunesse ».


                              • Rounga Roungalashinga 15 avril 2014 15:53

                                Effectivement, Confucius disait que la première chose qu’il ferait s’il arrivait au pouvoir, c’est de redonner aux mots leur sens. C’est le premier pas. Mais ensuite, il faut savoir identifier le domaine auquel chaque notion appartient, et parvenir à les hiérarchiser en fonction de la problématique à laquelle on est confronté. C’est là le rôle de la raison, qui, par définition, établit des rapports (ratio). C’est ainsi qu’on évite d’opposer progrès technique et religion, par exemple. Mais cela demande un certain apprentissage, de la rigueur, et de la bonne volonté.


                              • daqwqmp+coneu4 15 avril 2014 16:00

                                Oui.

                                Il est difficile de se défaire du sens « commun » des mots, et d’user correctement du langage. Encore plus difficile de discuter avec des gens qui ne sont pas dans cette démarche.


                              • Deneb Deneb 17 avril 2014 07:37

                                Je vois que tout le monde ici souhaite une dictature sémantique. Manque de pot, il y a liberté d’expression en France. Le mots, les langues évoluent, que ça vous plaise ou pas. Le Français est une langue vivante. Parlez Latin, Grec ancien ou Sanscrit, dans les langues mortes on a imposé une sémantique justement pour pouvoir exprimer les faits sans ambiguïté. Et bon courage.


                              • Rounga Roungalashinga 17 avril 2014 10:28

                                Attention aux mauvaises inteprétations, aux sophismes, et aux confusions.
                                Souhaiter que les mots soient utilisés selon leur sens n’a rien d’une « dictature sémantique », ou si on tient absolument à donner cette appellation, alors il faut indiquer que cette « dictature » n’a rien de négatif ni de criticable (ce qui est étrange pour une dictature). Le fait que le français soit une langue vivante ne signifie pas qu’on puisse se permettre d’utiliser les mots dans le sens qu’ils n’ont pas afin de confondre la chose qu’ils désignent avec la chose qu’on veut lui faire désigner. Car c’est bien une question de choses ici : si on doit faire attention au bon usage du langage, ce n’est pas par amour du signifiant mais par respect du signifié, qui, lui, reste le même quel que soit le mot dont on use pour le représenter. La liberté d’expression n’a donc rien à voir avec cette exigence, sauf si on la confond (encore une histoire de confusion) avec la volonté de dire n’importe quoi sans possibilité d’être compris, et de confondre les choses etre elles.
                                Pour résumer, quelle que soit la distorsion que tu imposeras à la langue, sous prétexte de « liberté » ou que « le français est une langue vivante », tu ne pourras jamais faire qu’un chien soit un chat.


                              • Deneb Deneb 17 avril 2014 10:48

                                Si un jour j’ai un chat, je l’appelle Chien. L’idée est excellente, merci Rounga.


                              • Rounga Roungalashinga 17 avril 2014 11:02

                                Si un jour je parle à Deneb, je le traiterai de ganache.


                              • daqwqmp+coneu4 17 avril 2014 12:41

                                @Deneb : que vous le vouliez ou non, vous êtes soumis aux choses qui sont vraies. Vous pouvez pensez aussi fort que vous le voulez que ça n’est pas vrai, ça n’y fera pas grand chose. C’est un égarement de croire pouvoir y échapper, une perte de temps et d’énergie que d’essayer.

                                Notez que vous utilisez « dictature » d’une façon émotionelle & négative ; c’est l’usage courant, certes. Mais cet usage ne permet pas des constructions comme « un dictateur remplis d’amour pour tous » puisqu’elles sont contradictoires avec la définition émotionelle.

                                Votre champ de pensée est donc restreint par ces définitions émotionelles, puisqu’elles vous masquent l’existence de certains concepts. C’est pas pour rien qu’on l’appelle le malin…

                                Et vous, qui argumentez pour la science : quel serait l’impact si les définitions mathématiques étaient émotionelles ! Vos prédictions n’aurait plus grandes valeurs…

                                Les sciences sont basées sur les mathématiques, les mathématiques structurées autour d’une sémantique extrémement précise, surtout depuis que l’on a pris l’habitude de formuler les théories de façon axiomatique.

                                Encore une fois, libre à vous de vivre à contre-courant. L’utilisation émotionelle du langage a des effets de bords intéressants.


                              • sophie 23 avril 2014 17:50

                                Très intéressant cet échange d’ou il ressort qu’il vaut 100% mieux avoir une conversation avec un croyant ou un doutant qu’un convaincu du néant...


                              • OMAR 14 avril 2014 18:55

                                Omar33

                                Bonjour Serge  :« ....ce Dieu vengeur que sa population adore, sera le maître de leur politique et par le fait même, de leur destin... ».

                                Heu, je crois profondément que le véritable Dieu que les américains adorent s’appelle en réalité « Dollar ».

                                La preuve, « In God we trust » n"est pas écrit au fronton d’un hôpital, d’une université, d’une mairie ou de la Maison Blanche, mais sur leurs billets de banque.


                                • L'enfoiré L’enfoiré 14 avril 2014 19:02

                                  Serge,

                                   Merci pour cet article. Pour les States, c’est tout à fait ça : « God save América ».
                                   Si on n’a pas compris cela, on n’a rien compris de ce grand pays
                                   Je l’ai immédiatement ajouté en commentaire 

                                  • Claudec Claudec 14 avril 2014 19:10

                                    Le débat mériterait d’être élargi pour éviter de le réduire à un procès fait à l’Amérique ou de tomber dans un anticléricalisme étriqué.

                                    Le danger encouru par l’humanité – essentiellement dû aux Eglises – va bien au-delà de ce qui est décrit ici . Notre civilisation doit s’attendre au pire, en raison des prises de position séculaires du pouvoir religieux, contre l’instauration d’un contrôle démographique et leur refus de reconnaître les problèmes allant croissant, que génère la surpopulation : misère, faim, maladie, chômage, atteintes à l’environnement, etc.).

                                    Voir à ce sujet :



                                    • njama njama 14 avril 2014 19:37

                                      et pourquoi sur ce sujet un procès « critique » de l’Amérique ne mériterait pas d’être fait je vous le demande, si nous le jugeons utile et salutaire dans cette tribune ? 

                                      faudrait quand même pas que les américains nous contaminent avec leurs virus évangéliques

                                      il faut savoir parfois abattre les idoles de bois smiley ... 

                                      Vous avez peur de l’Oncle Sam ?


                                    • Claudec Claudec 14 avril 2014 19:14

                                      Le débat mériterait d’être élargi pour éviter de le réduire à un procès fait à l’Amérique ou de tomber dans un anticléricalisme étriqué.

                                      Le danger encouru par l’humanité – essentiellement dû aux Eglises – va bien au-delà de ce qui est décrit ici . Notre civilisation doit s’attendre au pire, en raison des prises de position séculaires du pouvoir religieux, contre l’instauration d’un contrôle démographique et leur refus de reconnaître les problèmes allant croissant, que génère la surpopulation : misère, faim, maladie, chômage, atteintes à l’environnement, etc.).

                                      Voir à ce sujet :


                                      • christophe nicolas christophe nicolas 14 avril 2014 19:36

                                        Vous positionnez très mal les problèmes. Nous naissons tous « non sachant » mais « aimant » et normalement, notre maman nous aime. Notre forme intentionnelle est « bonté » mais nous sommes sans pouvoir matériel. Ca c’est bébé...

                                        C’est bon vous suivez...

                                        L’intelligence et la force vont se développer sur ce terreau qui devrait, s’il est honnête, reconnaître que la forme intentionnelle de bonté coiffe l’intelligence qui devrait reconnaître d’où elle vient.

                                        Et bien non, certains pensent que l’intelligence doit se substituer à la forme intentionnelle de bonté. Je vous laisse questionner votre bébé... Alors, qui est le premier, E=mc² ou guili-guili... bon, on va attendre pour la relativité....

                                        Donc, des gens très intelligents ont décidé qu’ils l’étaient dès la naissance, des scientifiques... surtout des gens qui se croient scientifiques parce que je vais quand même modifier des petits trucs. théorie de l’intrication

                                        Donc, logiquement, la première chose qu’on doit apprendre, c’est « ce qui est », donc « la forme intentionnelle de bonté » qui précède l’intelligence. Si vous dites le contraire, vous vous reniez vous même ce qui est une preuve de bêtise car l’intelligence consiste à appréhender la réalité en conformité et non pas de façon anticonformiste sauf chez les ados.

                                        La religion est sensée refléter cela, Marie accouche de Jésus qui est la synthèse de la forme intentionnelle de bonté et de l’intelligence, la vérité. Si on nie Dieu et qu’on se laisse bourrer le mou, on peut en arriver à la conclusion que l’intelligence passe avant la forme intentionnelle de bonté, on commence donc a se tromper. Si le social impose la religion, on peut en arriver a inverser l’ordre des choses et on devient Luciférien, en gros, on pense comme un athée qui se réclamerait de Dieu. Je rappelle qu’un athée est un croyant car il n’a pas de preuves et qu’un Chrétien est un sachant puisqu’il a des preuves, évidemment cela doit rendre humble car Dieu est au dessus et garde son mystère. Si une personne est athée parce qu’elle est trop modeste, elle peut devenir Chrétienne, je la rassure.

                                        Dans le cas des Etats-unis, ils n’attaquent pas les premiers mais sur le coup du 11 septembre, ils se sont fait avoir. On sait qui est derrière, quelques extrêmes du Wahhabisme, du sionisme, des néo conservateurs. On pourrait dire que James Dan Quayle fait son Juda, Ehud Barak fait son Caïphe (Yosef Bar Kayafa de son vrai nom), le prince Bandar Bin Sultan fait son Barrabas , Colin Luther Powell fait son Ponce Pilate, les responsabilités restant confuses car ils sont sans doute plus ou moins complices sur certains points. En tout cas, ils ont condamné pas mal d’innocents. Ces mouvements veulent tous la paix par le consensus moral mais certains pratiquent le meurtre et le mensonge crucifiant l’esprit de vérité. Jésus a dit « mon royaume n’est pas de ce monde » car c’est un royaume de vérité qui vient au monde par la forme intentionnelle de bonté.

                                        Lorsque l’intelligence précède la forme intentionnelle de bonté, cela inverse l’ordre des choses, cela devient luciférien car on cherche a imposer le consensus moral par la force ce qui n’est pas l’essence des religions. Pour cette raison, depuis 500 ans nous sommes dans l’ère mariales et, depuis plus de 50 ans le ciel demande le dogme de Marie corédemptrice qui résoudra l’affaire afin que l’état d’esprit de Jésus ne soit pas déformé par une méthode en conflit avec ses paroles et ses actes. La justice peut nécessiter l’usage de la force par les puissants mais la justice nécessite d’être dans la vérité. Dans le cas des attentats du 11 septembre, il y a des gros mensonges.

                                        C’est super simple. A propos d’anagrammes, Anna, vous croyez que c’était lui ? Les américains devraient se poser des questions car avec de tels amis, vous n’avez plus besoin d’ennemis... et vous flinguez pas mal d’innocents.

                                        N’oubliez pas les chrétiens sont des sachants, les athées sont des croyants et les agnostiques sont des non sachant. Des fois les sachants, les croyants et les non sachants sont Lucifériens. Ce n’est pas plus clair comme ça ?


                                        • daqwqmp+coneu4 14 avril 2014 21:00

                                          L’intelligence doit guider cette « bonté-intentionelle-innée ». La distinction entre athées « croyants » et chrétiens « sachants » est rigolote, mais ne respecte pas l’étymologie et le sens du mot athée

                                          eg. https://fr.wiktionary.org/wiki/ath%C3%A9e,

                                          1. (1547) Du latin atheos issu du grec ancien ἄθεος, átheos (« qui ne croit pas aux dieux »).

                                          (oui, dieux ; les premiers Juifs reconnaissaient l’existence de plusieurs dieux mais n’en vénèrent qu’un seul, cf. les interventions d’Élie par exemple).

                                          Je proposerais : les athées sont des non-croyants ; les Chrétiens des croyants (suiveur d’un des quelconques dogmes qui va avec), les gnostiques des sachants, et les agnostiques des non-sachants.

                                          en gros, athée vs. chrétiens, et gnostiques vs. agnostiques.


                                        • daqwqmp+coneu4 15 avril 2014 11:31

                                          Au passage, vous pourriez trouver ici des éléments intéressants pour mieux comprendre le message du Christ, et une base pour rationnaliser les « miracles ».

                                          Il parle de Jésus par exemple dans Zhuan Falun (Volume II),

                                          No Demonstrations When Saving People and Teaching Fa. (je tombe dessus par hasard à l’instant)

                                          Les deux premiers de la liste résument bien la pensée de l’auteur de ce système de cultivation.


                                        • christophe nicolas christophe nicolas 15 avril 2014 18:11

                                          Non, l’intelligence travaille sur des « données », c’est la forme intentionnelle de bonté qui permet de ne pas les bloquer sinon on a beau être aussi intelligent qu’on veut, on se trompera..

                                          Ainsi, prenons quelqu’un qui croit que Dieu n’existe pas, il ne peut pas comprendre. En fait, il n’a pas de bonté vis à vis de Dieu parce qu’il pêche et ne veut pas l’admettre alors que Dieu sait qu’on pèche et qu’il nous demande de l’admettre. L’athée n’admet pas le péché, c’est pour cette raison qu’on dit que l’orgueil est le premier péché. En fait, ce que l’athée n’admet pas, c’est qu’on puisse se servir de ses péchés pour le manipuler mais là il a plutôt raison tant que ça ne concerne pas une tierce personne, c’est sa vie privée. Donc, il ne faut pas renier Dieu mais défendre le droit à la vie privée.


                                        • daqwqmp+coneu4 15 avril 2014 21:09
                                          Peut-être que si sa bonté envers son prochain est suffisamment développée, Dieu lui pardonnera plus facilement smiley Après tout, si Dieu est omni-présent, être bon envers tout ce qui nous entoure au quotiden, même en étant ignorant de l’idée de Dieu, n’est-ce pas être bon envers Dieu ? Et de façon symétrique, ne pas être bon envers tout ce qui nous entoure, même en acceptant l’idée de Dieu, n’est-ce pas ne pas être bon envers Lui ? (désolé pour la double-négation…)

                                          Pour l’athée, comme tu l’as dit, ce ne sont pas des pêchés, donc c’est tout a fait normal qu’il se dise : « mais qu’est-ce qui me veut ce bigot à me dire que je risque la damnation éternelle ? ». Il faut respecter sa position comme on aimerait qu’il respecte la nôtre ; le considérer comme on aimerait être considéré. Ce n’est pas renier Dieu que d’aimer son prochain, qu’elle que soit ses convictions.

                                          Les gens ne sont pas comme ils sont sans raison ; les causes ne sont pas faciles à démêler. On peut simplifier en les considérant comme de la souffrance non-assimilée, ça aide à agir avec altruisme.


                                        • Donquichuchote 14 avril 2014 19:42

                                          Tout au long des siècles l’homme démontre jour après jour, seconde après seconde qu’il est capable de transformer tout nectar en mortel poison, toute pensée créatrice en appareil idéologique d’asservissement. L’utilisation des religions par l’homme ne déroge pas à la règle. Mais qui faut-il blâmer ? L’homme chainon terminal de l’animal à la prédation sans limite qui finit par dévorer ses propres chances de survie ou les religions qui unissent toute vie dans un tout ?
                                          Tant que la vision des religions se cantonnera à une analyse de bréviaire des codes moraux observés et une analyse politico-socio-historique, qui n’ont d’intérêts « que » dans ces domaines, on ne peut rien comprendre au religieux. Il serait bon de faire le petit effort intellectuel de comprendre que les religions s’enracinent dans une métaphysique, au sens d’Aristote, c’est à dire ce qui est avant et au dessus de la physique. Ainsi dans la petite phrase citée :« Dieu est le seul être qui, pour régner, n’ait même pas besoin d’exister. », une lecture irréfléchie conduit à la conclusion que Dieu est un pur néant, or elle n’a absolument pas ce sens là : « ex-ister » c’est être littéralement hors de soi, ce qui logiquement ne peut être dit de Dieu puisqu’il faudrait qu’il soit, inconscient de lui même, à côté de lui même conscient... et ça c’est le propre de l’homme (le pourquoi et le comment en est expliqué dans le dogme de la chute pour qui veut bien comprendre que la pomme n’est qu’une métaphore).
                                          Ainsi, si pour l’homme idolâtre des rites, une expression telle que « il y a longtemps que j’ai mis une croix la dessus ! » atteint sa finalité blasphématoire provocatrice, elle prend une toute autre teinture pour celui qui, en métaphysique, a quelque peu réfléchi : c’est l’homme renonçant à ce qu’il est et qui le transcende tout à la fois au profit du super prédateur qui de temps en temps ou pour certaines personnes renonce temporairement à cet état. Un bien triste sort.


                                          • Crab2 16 avril 2014 12:12

                                            Avant d’affirmer que l’homme est le chaînon terminal de la ’’ création ’’ encore faudrait-il démontrer auparavant que l’univers est une création *1 – hors il n’est pas une création puisqu’il à une histoire

                                            *1 : http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Le+stylo+de+dieu

                                            Suites :

                                            http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/04/le-fait-athee.html

                                            ou sur :

                                            http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/04/16/le-fait-athee-5348378.html


                                          •  C BARRATIER C BARRATIER 14 avril 2014 20:04

                                            Le Canada et les USA n’ont pas l’exclusivité de ces désastres dus à la religion. Mensonge, politisation, extorsions légalisées de fonds, totalitarisme, absence de liberté de conscience, surtout pas d’égalité, surtout  pas d’égalité entre hommes et femmes. En France ces forces rétrogrades sont aussi en état de marche et les pouvoirs politiques sont loin de les décourager….Ils sont abreuvés de fonds publics.

                                            Voir en table des news :

                                            République ; Civitas, ligueur fasciste subventionné contre la liberté de conscience

                                             http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=236


                                            • Julien30 Julien30 15 avril 2014 09:12

                                              « Mensonge, politisation, extorsions légalisées de fonds, totalitarisme, absence de liberté de conscience »

                                               

                                              Vous décrivez nos républiques laïcs non ?


                                            •  C BARRATIER C BARRATIER 16 avril 2014 09:51

                                              oui Julien, la religion totalitaire à la Civitas est opposée à la laïcité et à la République. Elle en a le droit parce que la République est laïque et n’oblige personne à l’être.


                                            • JP94 14 avril 2014 20:57

                                              Pour compléter cet article il faudrait établie ne corrélation entre le vote et le degré de pratique religieuse .( pratique religieuse allant de la pratique quotidienne ( rare ici) au simple baptême puis plus rien ...) .

                                              Pour la France il existe une étude scientifique ( avec une base statistique nécessaire) poursuivie pendant des décennies sur cette question traitée pat Michel Simon et Guy Michelat .
                                              La dernière version est parue dans La Pensée n° 376 mais l’actualisation met en corrélation l’appartenance de classes , les dynamiques idéologiques et le vote FN .
                                              La version précédente montrait une corrélation entre le degré de pratique religieuse ( en France ) - non pas le degré de croyance , plus subjectif - et le vote .
                                              En gros en France , plus on pratique la religion , plus on vote à droite car cela est corrélé aussi aux représentations , par exemple sur « l’ordre » ( vue sécuritaire ) et la perception des étrangers ( vue xénophobe ) .

                                              D’une étude à l’autre il s’avère que la pratique religieuse continue de diminuer en France qui est un pays ayant un taux de personnes sans religion , voire athées , très élevé.
                                              En fait , la conscience de classe s’est estompée et l’appartenance de classe n’est plus un critère suffisant pour déterminer le vote . : un ingénieur athée votera plus à gauche qu’un ouvrier catholique ( cela de façon statistique ) .

                                              Il est significatif que les programmes de l’Education nationale , dans le destin non avoué de contrôler l’individu aient introduit les thèmes touchant à la Religion ( même si c’est du point de vue « historique » ) tout en sabrant la Commune et tout ce qui est mouvement de prise de conscience et de pouvoir populaire .

                                              • Rounga Roungalashinga 15 avril 2014 09:58

                                                Pourtant un chrétien pratiquant (je n’ai pas dit catholique, ce qui pour moi est antinomique) devrait forcément voter plutôt à gauche, dans la mesure où adopte la parole du christ, pas très favorable à la recherche des richesses terrestres (ce qui est le but de la philosophie de droite), mais plus pour le partage, la solidarité, la compassion, le social.

                                                C’est sûr que si on commence par caricaturer en réduisant la droite à la recherche des richesses terrestres, et la gauche « au partage, à la solidarité, à la compassion, au social », on est bien sûr de tomber sur l’équation qu’on cherchait, à savoir : gauche = bien = christianisme.
                                                Rien que le procédé, qui s’appelle « pétition de principe » dans le jargon, est déjà grossier, mais il s’appuie sur un tel amas d’âneries et de raccourcis ridicules, qu’il en devient grotesque.


                                              • antyreac 14 avril 2014 21:21

                                                L’idéologie athée , le communisme était et est pire que toute les religions réuni

                                                elle a fait quand même 100 millions de morts et a propagé la misère partout où elle a sévit

                                                • Remi 14 avril 2014 22:37

                                                  Ah là, il faut expliquer encore une fois que le stalinisme n’est pas le communisme, même s’il le prétend.
                                                  Plus simplement, même s’il est vêtu de rouge, le Père Noël n’est pas communiste. Ca va mieux, là, non ?


                                                • Deneb Deneb 15 avril 2014 09:26

                                                  Antyreac : Le communisme est une religion non théiste. La preuve, de partout où on a essayé de le mettre en oeuvre, ça a fini par un culte de personnalité, quelle différence avec les cultes théistes ?
                                                  Pourquoi étudie-t-on la théologie ? Pour pouvoir manipuler les gens par biais d’une symbolique profondément ancrée dans la culture. Stalin était un séminariste, sa seule et unique formation.


                                                • Crab2 15 avril 2014 11:32

                                                  RIRE - Aucune guerre, dans toute l’histoire de l’humanité, n’a été déclaré au nom de l’athéisme

                                                  Croire ou croire autrement

                                                  http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/09/croire-ou-croire-autrement.html


                                                • Remi 15 avril 2014 22:56

                                                  « Stalin » (sic), communiste ?
                                                  Vous ne manquez pas d’humour !


                                                • njama njama 14 avril 2014 21:51

                                                  Très instructif cet article

                                                  J’avoue que j’étais à mille lieues d’imaginer que ce délire religieux (messianique ?) atteignait les couches profondes de la société américaine.
                                                  Je tombe sur les fesses de découvrir cette Amérique dévôte, ... il faudra avertir nos étudiants français et européens des risques qu’ils prennent à se rendre dans cette grande secte que sont les USA, ou s’ils envisagent d’y faire carrière, ce qui va leur tomber sur la pomme !
                                                  2 témoignages qui vont exactement dans le sens de l’article :

                                                  Française dans le Sud des Etats-Unis : impossible de dire que je suis athée
                                                  Aurélie J. , étudiante

                                                  Dans la Bible Belt, les athées se rebiffent
                                                  Par Valérie Samson le 12 janvier 2011

                                                  Fort Worth, TEXAS) Certes, Terry McDonald s’attendait à des réactions négatives. Mais de là à déclencher une bataille théologique par pancartes interposées dans sa propre ville... En décembre dernier, l’organisation athée qu’il préside, Metroplex Atheists, s’était offert une campagne de communication d’un genre inédit  : quatre bus sillonnant les rues de Fortworth placardés d’affiches sur lesquelles ont pouvait lire : « Millions of people are good without God » (« Des millions de gens sont bons, même sans Dieu »). 


                                                  « Tout ce que l’on voulait, c’est dire aux gens qui ne croient pas en Dieu qu’ils ne sont pas seuls, qu’ils sont bienvenus s’ils veulent rejoindre notre groupe, justifie aujourd’hui Terry McDonald. Il ne s’agissait en aucun cas d’une attaque contre les valeurs chrétiennes. » 

                                                  Tout le monde ne l’a semble-t-il pas entendu de cette oreille. Un révérend a aussitôt appelé à un boycott des bus, tandis qu’un autre groupe de chrétiens a loué une camionnette pour suivre les véhicules en question avec le message suivant : « I still love you - God. 2.1 billion Christians are good with God. » (« Je vous aime toujours – Dieu. 2,1 milliards de Chrétiens sont bons avec Dieu. ») « Et je ne parle pas des dizaine d’e-mails que j’ai reçus, s’amuse Terry. Les plus gentils se terminent en général par « Je vais prier pour vous ».

                                                  Devant les proportions prises par l’affaire, la société de Transports de Fort Worth a tenu une réunion de crise, durant laquelle chaque camp est venu faire entendre sa voix. Finalement, la compagnie a voté en faveur d’une interdiction pure et simple des publicités à caractère religieux - et athée.

                                                  • njama njama 14 avril 2014 22:13

                                                    Pas étonnant donc que dans cette ambiance de shootés illuminés par la Bible on lise des intentions politiques complétement hallucinantes chez nous, mais peut-être « normales » pour eux (?) du genre :

                                                    L’accord-cadre de Kerry comportera la judaïté d’« Israël »
                                                    Shapiro [ambassadeur américain à Tel-Aviv] a déclaré ce vendredi à la radio publique israélienne, citée par arabic-upi, que "l’accord cadre des pourparlers israélo-palestiniens va comporter la reconnaissance d’« Israël comme Etat juif ».
                                                    Et d’ajouter : « les Etats-Unis ont toujours cru qu’Israël est un Etat juif et doit le rester ».

                                                    Il doit n’y avoir que les Etats-Unis pour le croire, comme si un « Etat Juif » pouvait avoir du sens en politique ? ... ou alors il faut carrément parler de « théocratie » et pas jouer les fausses vierges ...

                                                    François Hollande, Manuel Valls ou Fabius nous feraient une sortie absurde comme celle-là, ils se prennent illico plein de tomates dans la figure, et il n’y a pas que Charlie Hebdo qui leur réglerait leurs comptes ...

                                                    Faut croire qu’aux States ils osent tout (ça peut avoir son charme), mais comme disait Audiard, « les cons ça osent tout, et c’est même à ça qu’on les reconnaît  ! »


                                                    • Xenozoid 14 avril 2014 22:18

                                                      Nous devons maintenir un équilibre entre l’anxiété et la peur ...
                                                      le chaos et l’horreur pour continuer la vie
                                                      Si nous ne l’avons pas, nous devons le trouver.


                                                      • christophe nicolas christophe nicolas 14 avril 2014 23:59

                                                        Voler à gauche ? Le problème, c’est que dans « François Hollande », il y a « Hérode » qui s’érode....

                                                        « Nicolas Sarkozy », ça ce rapproche plus de Lazare, c’est un gars qui avait une culture hellénisante et qui pourrissait des jambes, ce n’était pas beau à voir, vraiment moche, il en est mort, la réputation de sa femme n’y est pas pour rien... , mais il est ressuscité. Vous savez comment c’est la bible...

                                                        Lisez bien Hérode et Lazare... ils s’adorent.

                                                        Vous avez remarqué que Nahoum est protégé par Anne, pardon, Hamon est protégé par Henri Emmanuelli, où avais-je la tête ? Ces prêtres de la république !

                                                        Il faut que je retrouve Hérode le Grand, le père d’Hollande, un massacreur...


                                                        • COVADONGA722 COVADONGA722 15 avril 2014 07:35

                                                          yep , bonjour tous ma seule certitude moi c’est que je n’ai aucune objection à ce que mon frère en l humanité aie besoin d’une béquille morale et spirituelle pour affronter les aléas de la vie , pour autant qu’il ne me colle pas sa béquille dans la gueule .Pour en revenir au débat protestant cathos , le truc qui m’interpelle « peut être l’un de vous pourras m’expliquer » c’est la facilité avec lequel le monde « protestant » se fédère et s’agrège au théories socio -économiques libérale voir ultra libérales alors qu’a contrario en Europe les 3 pays les plus catholiques Italie Espagne France ont été aussi les 3 pays des plus importants partis communistes .De la a y voir le prolongement des enseignement de ces deux divergences.

                                                          Asinus : ne varietur 

                                                          • njama njama 15 avril 2014 08:49

                                                            Max Weber a décortiqué la question :
                                                            L’Éthique protestante et l’esprit du capitalisme (1904-1905)

                                                            http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27%C3%89thique_protestante_et_l%27esprit_du_capitalisme

                                                            le livre en PDF :
                                                             http://classiques.uqac.ca/classiques/Weber/ethique_protestante/Ethique_prot estante.pdf


                                                          • COVADONGA722 COVADONGA722 15 avril 2014 20:04

                                                            @najma , merci 




                                                            asinus 

                                                          • njama njama 15 avril 2014 09:08

                                                            Le mythe fondateur du messianisme américain a été bricolé par ses pasteurs puritains..., c’est une névrose archaïque qui sévit encore aujourd’hui comme l’indique l’@uteur de cet article

                                                            « L’Amérique est la seule nation idéale dans le monde […] L’Amérique a eu l’infini privilège de respecter sa destinée et de sauver le monde […] Nous sommes venus pour racheter le monde en lui donnant liberté et justice [...] Je crois que Dieu a présidé à la naissance de cette nation et que nous sommes choisis pour montrer la voie aux nations du monde dans leur marche sur les sentiers de la liberté »
                                                            Thomas Woodrow Wilson président de 1913 à 1921, dont le père était pasteur de l’église presbytérienne.

                                                            « Les Etats-Unis doivent diriger le monde en portant le flambeau moral, politique et militaire du droit et de la force, et servir d’exemple à tous les peuples »
                                                            Jesse Helms, sénateur, en 1996

                                                            Georges Bush avait grosso-modo toujours les mêmes délires ... et Obama les poursuit


                                                            • Crab2 15 avril 2014 12:28

                                                              Le FAIT athée c’est l’ensemble des philosophies non matérialistes de la volonté de domination ( Démocrite – Épicure – Jean Meslier – M.Onfray ect... ) - qui ne font références à aucune hiérarchies artificielles*1

                                                              *1 : dieu et ses arrière-mondes sont autant de hiérarchies artificielles

                                                              http://laicite-moderne.blogspot.fr/


                                                              • Rounga Roungalashinga 15 avril 2014 13:21

                                                                Si vous écrivez Dieu avec un d minuscule, c’est déjà que vous n’avez pas compris le sujet.


                                                              • L'enfoiré L’enfoiré 15 avril 2014 14:30

                                                                L’écrire à l’envers, on comprend mieux. 

                                                                « ueid » Union Entière Indépendante du Déisme". smiley

                                                              • Crab2 15 avril 2014 13:25

                                                                Réponse à Roungalashinga (---.---.82.252) 14 avril 11:01

                                                                Le FAIT athée c’est l’ensemble des philosophies non matérialistes de la volonté de domination - qui ne font références à aucune hiérarchies artificielles*1 ( Démocrite - Épicure*2 - Jean Meslier - Julien Offray de La Mettrie, D’olbach, Nietzche,M.Onfray, Alain Badiou, ect... )

                                                                *1 : la fable de dieu associée à d’imaginaires arrière-mondes sont l’essentiel de que l’on nomme : les hiérarchies artificielles

                                                                *2 : Documentation :

                                                                http://crab.painter.free.fr/textes/Lettre_a_Pythocles.odt

                                                                Suites :

                                                                http://laiciteetsociete.hautetfort.com/0a-bibliographie/


                                                                • Rounga Roungalashinga 15 avril 2014 13:44

                                                                  Pourquoi appelez-vous cela « FAIT », qui plus est écrit en majuscules ?


                                                                • daqwqmp+coneu4 15 avril 2014 14:25

                                                                  sur le deuxième lien : « Les racines de la France ne sont pas chrétiennes, mais grecques ».

                                                                  Socrate est mort « pour le Dieu » en ayant l’occasion de s’échapper. Un peu comme Jésus quoi.


                                                                • njama njama 15 avril 2014 14:27

                                                                  Le FAIT athée est finalement la seule et unique preuve sûre de l’existence de Dieu .

                                                                  Dire que les athées ne croient pas du tout en Dieu, c’est faux , puisqu’ils en situent au moins « Son Essence » assez précisément dans l’esprit des hommes qui ne le sont pas. smiley c’est « minimaliste » j’en conviens ... mais l’argument est imparable...

                                                                  blague mise à part ... le FAIT « athée » (désigné « nihiliste » antérieurement) ne serait-il pas simplement la conséquence de l’échec des religions, des objectifs que soi-disant elles s’étaient fixées de poursuivre et atteindre  ?

                                                                  Le FAIT athée, serait d’essayer de faire sans « cette religiosité » encombrante tant elle est décousue et si peu cohérente entre toutes les sectes de croyants qui existe.

                                                                  Le paradoxe des religions est qu’elles prétendent toutes avoir reçu de la même « Origine » un Message dont le sens serait différent si on les en croit.

                                                                  De deux choses l’une, soit Dieu est incohérent (l’hypothèse est-elle recevable par les croyants ?), soit ce sont les hommes qui le sont !

                                                                  Je penche pour la deuxième option, la première étant incompatible avec un « Absolu » présupposé du Divin.

                                                                  Partant de là, il est aisé de de constater que ce ne sont pas les athées qui créent le problème et qui encombrent cette équation non résolue depuis des siècles.

                                                                  Ce ne sont pas les athées qu’il faut soigner mais les croyants qui doivent se soigner de leurs préjugés et se nettoyer de leurs dogmes. Le jour où, un juif = un chrétien = un musulman = ... , ce qui devrait être parfaitement logique dans le monothéisme et la filiation abrahamique, ... ça commencera à aller mieux ...

                                                                  en attendant je crois que l’Amérique est actuellement assez mal barrée avec ce genre de pasteur comme Terry Jones pour y parvenir


                                                                • Crab2 15 avril 2014 14:54

                                                                  Parce qu’un FAIT n’est pas une croyance et repose sur des données de société vérifiables ce qui n’est pas le cas quand des philosophes font référence à ce qu’ils nomment dieu puisqu’ils sont incapables de produire la moindre preuve - donc quand ils avancent ce qui n’est pas vérifiable


                                                                • Rounga Roungalashinga 15 avril 2014 15:15

                                                                  Parce qu’un FAIT n’est pas une croyance et repose sur des données de société vérifiables ce qui n’est pas le cas quand des philosophes font référence à ce qu’ils nomment dieu puisqu’ils sont incapables de produire la moindre preuve

                                                                  On dirait qu’il y a beaucoup de confusion dans vos conceptions. Pour démêlez lesquelles, il faudrait que je procède à un interrogatoire assez long. Pour l’instant, lisez simplement ce qui suit :

                                                                  Ethique, Spinoza :

                                                                  Proposition 11[modifier]

                                                                  Dieu, c’est-à-dire une substance constituée par une infinité d’attributs dont chacun exprime une essence éternelle et infinie, existe nécessairement.

                                                                  Démonstration : Si vous niez Dieu, concevez, s’il est possible, que Dieu n’existe pas. Son essence n’envelopperait donc pas l’existence (par l’Axiome 7). Mais cela est absurde (par la Propos. 7). Donc Dieu existe nécessairement. C. Q. F. D.


                                                                • njama njama 15 avril 2014 16:34

                                                                  @ Crab2

                                                                  L’’athéisme est un FAIT sociologique, tout comme les expressions de différentes croyances, juives, chrétiennes, musulmanes, (et je zappe sur leurs multiples ramifications pour simplifier), sont d’autres FAITS sociologiques. Le « FAIT athée », c’est « l’athéisme » si vous voulez.
                                                                  Si l’on conçoit le FAIT religieux, il faut nécessairement concevoir c,e qui lui est étranger, qui peut être le FAIT non-religieux (athée, agnostique, ...), le FAIT politique qui se passe très bien de religion(s), ...

                                                                  Je me répète, l’athéisme n’est (d’après moi) que la conséquence de l’échec des religions ... et surtout de leurs divisions. L’athée tire au moins sa légitimité existentielle de cette constatation. C’est parfaitement inutile de faire un mauvais procès aux athées, car les religions ne sont pas ou plus crédibles.
                                                                  Est-ce que l’athéisme est un danger ? pour moi non, les athées ne cherchent à convertir personne ce qui n’est pas le cas dans certaines religions.

                                                                  Il faut que les religions se réforment, ce n’est pas les athées qu’il faut réformer. 


                                                                • daqwqmp+coneu4 17 avril 2014 12:49

                                                                  @Roungalashinga

                                                                  oulah, c’est bien compliqué comme définition. J’affectionne « conscience collective » ; le message de Jésus y devient limpide.

                                                                  À rapprocher des notions https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_positiviste#Grand-.C3.8Atre , https://fr.wikipedia.org/wiki/Inconscient_collectif ,


                                                                • daqwqmp+coneu4 17 avril 2014 12:51

                                                                  @aux autres, vous confondez religion et enseignement religieux.

                                                                  Les religions en tant qu’instruments de pouvoirs ont tendance à diviser les hommes, et sont effectivement à proscrire.


                                                                • daqwqmp+coneu4 17 avril 2014 13:01

                                                                  euh remplacer aux autres par Crab2
                                                                  mes excuses smiley


                                                                • Xenozoid 15 avril 2014 15:42

                                                                  Un jour , les gens ont commencé à se réveiller et de réaliser qu’il n’y avait rien de divin ,après tout , il n’y avait pas de preuves scientifiques pour démontrer son existence,et peu de gens ne pouvaient voir l’intéret à avoir foi dans l’irrationnel plus longtemps.
                                                                   Dieu disparu petit a petit de la scêne ,personne ne le craignait lui et ses punitions divine.mais l’argent l’avait déja remplacé.
                                                                  Une chose étrange s’est produite.Bien que ces personnes aient eu le courage de remettre en question l’existence de Dieu,allant même jusqu’a le refuser à ceux qui croyaient encore,ils n’ont pas osé a remettre en doute la moralité que ces lois avaient mandaté.
                                                                  Peut-être que cela ne leur est tout simplement pas venu à l’esprit, après tout,tout le monde avait grandit maintenus par les mêmes convictions sur ce qu’était la morale,et en était venu à parler de bien et de mal de la même manière,alors peut-être qu’ils ont juste supposé que c’était évident ,ce qui était bon et ce qui est mal que dieu soit là pour l’appliquer ou non .
                                                                  Ou peut-être les gens avaient juste l’habitude de vivre conformément à ces lois et qu’ils avaient peur même d’envisager la possibilité que les lois n’existaient pas,pas plus que
                                                                  dieu en fait .

                                                                  Mais dieu avait changer son fusil d’épaule,il l’avait convertit en argent,et inventé un nouveau moto.TINA


                                                                  • njama njama 15 avril 2014 16:56

                                                                    Pourquoi certains chrétiens américains persécutent les athées ?

                                                                    parce qu’ils sont complétement allumés, ils voient Satan partout

                                                                    POUR LE PASTEUR MIKE STAHL, IL FAUT FICHER TOUS LES ATHÉES AUX ETATS-UNIS smiley

                                                                    Le pasteur Michael Stahl — mieux connu sous le nom de « Pastor Mike » sur le Net — est un membre influent du mouvement « Tea Party » et une des étoiles montantes de ce mouvement conservateur. Il y un an, il avait proposé sur son blog qu’il voulait monter une opération de lobbying de masse afin d’obtenir la création d’un registre national et public, recensant tous les athées vivant aux Etats-unis, « The Christian National Registry of Atheists. »

                                                                    La blogosphère ayant beaucoup glosé sur son projet, « Pastor Mike » c’est fendu d’une explication :

                                                                     Bon nombre de gens (et particulièrement les athées) nous demandent « Pourquoi faire ? Quel est le but ? » M’enfin, M. l’athée, le but de ce registre est le même que celui du registre crée par de nombreux Etats et où figure le nom, la photo et l’adresse des délinquants sexuels condamnés ou autres criminels, registre publiquement consultable sur Internet, afin que les citoyens puissent être INFORMÉS de la présence de ces personnes dans leur voisinage.

                                                                     Si je prends l’exemple de la ville de Miramar, en Floride, où je vis, dont la population est d’environ 109 000 personnes. Et bien ma famille et moi nous serions très intéressés de savoir combien parmi ces personnes sont des athées CONVAINCUS ! Peut-être que nous en reconnaitrions certains dans notre voisinage. Cela nous permettrait de les évangéliser et des les informer du danger qu’ils courent à rejeter ainsi Dieu.

                                                                     Ou peut-être qu’il s’agit d’athées radicaux, dont les coeurs sont aussi durs que celui du Pharaon d’Egypte sous Moise. Dans ce cas, si ces athées endurcis détiennent un commerce ou une entreprise, nous pourrions encourager tous nos amis chrétiens, ainsi que les différentes églises et leurs paroissiens, de NE PAS FAIRE COMMERCE avec ces personnes, ne rien acheter chez eux, étant donné que cela équivaudrait à « donner de l’argent à Satan » , voire de « présenter des offrandes à des idoles paiënnes ».

                                                                     Honnêtement, je ne vois pas pourquoi quiconque s’opposerait à une telle idée – y compris les athées eux-mêmes. A moins que, bien sûr, les athées aient honte de leur religion athée et qu’ils veulent continuer à se cacher, qu’ils aient peur de « sortir du placard ».

                                                                    http://libertesinternets.wordpress.com/2011/09/04/pour-le-pasteur-mike-stahl-il-faut-ficher-tous-les-athees-aux-etats-unis/
                                                                    article US > http://archives.politicususa.com/2011/08/31/pastor-wants-atheist-registry-to-track-atheists-like-sex-offenders.html

                                                                    on a affaire à des bandes d’incultes, qui considèrent que l’athéisme est une religion.


                                                                    • Rounga Roungalashinga 15 avril 2014 17:25

                                                                      M’enfin, M. l’athée, le but de ce registre est le même que celui du registre crée par de nombreux Etats et où figure le nom, la photo et l’adresse des délinquants sexuels condamnés ou autres criminels, registre publiquement consultable sur Internet, afin que les citoyens puissent être INFORMÉS de la présence de ces personnes dans leur voisinage.

                                                                      Rapprochement d’autant plus stupide et dégueulasse qu’aux Etats-Unis des milliers de personnes sont fichées en tant que délinquants sexuels pour des motifs dérisoires. Un enfant de 7 ans, s’il est pris en train d’uriner en public, ou de jouer à chat-bite avec des copains, peut être inscrit au registre des délinquants sexuels, et cela de manière publique et indélébile. Des milliers de vies sont ainsi broyées pour des raisons ridicules, car il est quasiment impossible de trouver un emploi lorsqu’on porte cette empreinte, de même que se faire des amis dans votre entourage immédiat (voisins, camarades de classes) est difficile quand celui-ci vous voit comme un dangereux prédateur. J’imagine que ce pasteur n’est pas au courant de l’ignominie de cette métastase de ce pays malade que sont les Etats-Unis, et qu’il en est certainement lui-même une autre.


                                                                    • Xenozoid 15 avril 2014 17:31

                                                                      tu sais njama,ce sont les mêmes qui sont capable de tuer un docteur qui pratique l’abortion mais se disent pro vie, va comprendre, ce sont aussi les mêmes qui appellent leur parti liberté en europe,et privent tout les autres de la leurs,ce qui en généralité ne veux pas dire qu’il sont destructif contre« l’étrange »,ils ont toujours raisons et là ils ne laissent aucune chance a l’étranger et la différence,qu’ils soient religieux ou pas...vaste sujet que la morale


                                                                    • smilodon smilodon 15 avril 2014 21:12

                                                                      Je ne connais pas bien (et même pas du tout) l’histoire du CANADA et du QUEBEC !... Donc, difficile pour moi de « juger » ce territoire. Je connais un peu « l’histoire de France », pour au moins l’avoir apprise sur des bancs de bois et devant des encriers dans les années « 60 » !... Un buvard à côté de ma feuille, et des « patins » qui pendaient sous mes godasses. Un « maître » en tablier gris qui enseignait en se promenant derrière nous tous, et en distribuant des « calottes » sur les petites têtes, blondes ou pas !.. Bref, un autre monde !... Ce que j’ai appris à cette époque, et par les techniques liées, de nos jours on voudrait l’enlever de ma tête !... Sauf que ma tête, pour enregistrer cette « histoire », elle a pris quelques « calottes », et des fois plus !.. Alors, l’histoire, du moins celle que j’ai compris à coups de « calottes », si vous voulez la refaire, ce sera sans moi !... Des « calottes » j’en veux plus !... Ca fait mal !... Racontez donc ce que vous voudrez aux jeunes, à coups de « calottes » si vous voulez !.. Moi j’ai appris à une autre époque, une autre histoire. Et si vous voulez me mettre encore des « calottes » pour me faire apprendre le contraire, c’est ma main dans la gueule que vous recevrez !.. A l’époque, j’avais 10 ans, et je ne pouvais pas me défendre !... C’est fini !.. Si l’histoire qu’on m’a appris était fausse, c’est ma main dans la gueule que vous recevrez aujourd’hui pour m’en apprendre une autre !...J’ai payé pour savoir ce que je sais !... Et si c’était tout faux, c’est pas de ma faute ! :...Mais personne ne me met plus jamais des « calottes » derrière la tête !.....Adishatz.


                                                                      • christophe nicolas christophe nicolas 15 avril 2014 21:23

                                                                        Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage, vieille ruse de guerre Turque ou d’ailleurs... attaque sous fausse bannière... On se fout du révérend Mike, que dit Jésus ? On le sait que certains pasteurs dérapent...

                                                                        En parlant de trucs plus drôles, je n’ai pas encore trouvé le père d’Hollande, « Hérode le grand » qui massacra les innocents, j’ai plusieurs pistes, c’est normal, on est dans les guerres de gog et magog...

                                                                        1. Pour les mœurs Dominique Strauss-Kahn, on dit que même les romains (Américains) furent écœurés, il a plusieurs centaines de victimes à son actif.
                                                                        2. Pour l’orgueil, on a Michel Rocard, grand artisan de la construction Européenne au langage si tortueux que même Mitterand ne pigeait pas, pourtant, dans le mensonge tortueux, il était champion. Dans les écoutes téléphoniques aussi.
                                                                        3. Pour le culte de l’argent, Edmond de Rothschild. Il faut rendre à César ce qui appartient à César, c’est le meilleur. En 1973, l’état à emprunté avec taux d’intérêt alors qu’il émet lui même la monnaie. Pour bien comprendre, je propose que vous versiez des intérêts à vos enfants chaque fois que vous n’avez plus un radis et que vous piquez 2 € dans la tirelire pour acheter le pain que votre fille va manger. Edmond est décédé en 1997 date où F. Hollande devient premier secrétaire du parti socialiste, la succession entre Hérode le Grand et Hérode Antipas passe toute seule.

                                                                        En plus, Henri Emmanuelli, notre grand prêtre magouilleur a bossé chez Rothschild. On sait que sceva, mystérieux amant de Carla, pardon Marie de Magdala, a torturé Lazare, je le comprends . Sceva est un Hérodien donc un disciple de Hollande . Il s’adonne à la « nécromancie » ce qui signifie qu’il fait des écoutes téléphoniques pour harceler... Je ne peux rien faire pour les acolytes de Juda, Julien Dray qui fait aussi de la nécromancie. Ces gens sont des saducéens, ils ne croient pas à la vie après la mort... alors la fin justifie les moyens.

                                                                        Lorsque j’ai écris la théorie de l’intrication vers mars 2012, on m’espionnait depuis très longtemps et je savais que ça remontait puisqu’on me faisait des allusions dans des réunions plein de beau monde. Je pense que « Lazare » comprend maintenant ce que j’ai vécu.

                                                                        Mon ex entreprise était très active du coté de Corbeil, Brétigny.... et il y avait un élu socialiste. Apparemment, c’est remonté au PS et cela a atterri chez la bande à Emmanuelli, Hamon, Peillon, Montebourg, Hollande, Cherki et compagnie juste entre les deux tours des élections présidentielles. Je ne choisis pas le moment. Mon sort s’est donc décidé pendant cette période et on m’a flingué début juin, là, la stratégie venait forcément du pouvoir en place

                                                                        Juda ne s’est pas pendu, il s’est fait sa crise cardiaque fin mars 2012... mais le PS s’est pendu, ce n’est plus qu’un outil au service de la corporatocratie mondiale. Les gens intelligents feraient mieux de prendre leur distance avec ces manipulateurs de l’esprit et avec le monde helléniste (Europe) qui est absorbé par Rome (USA).

                                                                        Vous connaissez l’histoire, ceux qui s’entêteront dans l’erreur se feront déborder par l’Est, les « barbares », qui sont moins idiots... Bien sur, les personnages... mais, Jésus n’a t-il pas dit « Je me joue des projets des hommes, ma droite prépare des merveilles. Mon Cœur sera glorifié par toute la terre. Je me plairai à confondre l’orgueil des impies. » Vous comprenez que la droite doit retrouver du cœur mais que la gauche doit retrouver Dieu et c’est plus difficile. Tout cela se fait au cas particulier et en général les tièdes ont plus de mal. Ils s’évertuent à me vendre la tolérance avant les preuve alors que je n’ai pas de soucis pour tolérer ceux qui renient les preuves à condition qu’ils ne s’occupent que leurs oignons. Si vous aimez les frites cuites à l’eau, libre à vous mais n’essayez pas de les vendre pour des frites car ce sont des patates bouillies.

                                                                        Sans avoir prouvé, je comprends une certaine impossibilité mais après, c’était du foutage de gueule les manipulations, plus de 15 ans avec tout le proche environnement, jusqu’à ma femme qui me fait de la psychologie car elle est sans doute bien manipulée, vous vous posez des questions et vous commencez à écrire tout, absolument tout, pour que la connerie humaine passe à la postérité et que ça serve de leçon. Certains créent l’enfer et ils ne savent plus l’arrêter, ils ont remplacé Jésus par la Stasi et ça m’a l’air d’être d’essence internationale-sioniste-socialiste ce truc.


                                                                        • smilodon smilodon 16 avril 2014 21:51

                                                                          Difficile de nier le rôle des « religions » dans l’histoire d’un pays !.. Impossible même !... A chaque pays, sa « religion » !.. Pourquoi ou comment, c’est juste « l’histoire » de chaque pays qui peut le déterminer. Ca c’est passé comme çà et pas autrement, ici comme ailleurs. La religion, « les religions » est ou « sont » partie(s) prenante(s) de l’histoire de chacun (de ces pays) !.. Le nier c’est très bien, mais c’est nier l’évidence !.. On essaie de le faire en 2014 ici-même !.. On voudrait inculquer à nos « chères têtes blondes » que ce pays a été de tous temps, un pays « d’immigration », et que même parmi les « gaulois » mourant devant « César », se trouvaient des « nord-africains musulmans » !.. Bon OK !.. Vercingétorix chevauchait certainement un pur-sang « arabe », pourquoi pas !... On pourra bien « refaire » l’histoire« par le biais de toutes nos »institutions officielles« , sachons juste que l’histoire c’est du passé, et que le passé on ne peut pas y revenir !... Sauf à tromper les générations futures, et faire de nos livres un autodafé digne du 14 juillet !... Bien sûr que le »catholicisme« fait partie intégrante de »l’histoire de France« et de toutes ses »colonies« , c’est une évidence, sinon pourquoi aucune mosquée du 8ème siècle sur son sol !... Tandis que des ruines d’églises y subsistent encore ??... Les religions ont fait corps avec les pays !.. Chacune dans son »pays" d’origine.. Pour le plus grand malheur de bien des gens, d’ailleurs !...Adishatz.


                                                                          • smilodon smilodon 16 avril 2014 22:27

                                                                            Cf : Abbaye de « jumièges » construite vers 654 en « seine maritime » !... La religion « musulmane » avait une « trentaine d’années » à cette époque !... Non la « France » n’a pas dans son histoire, qu’elle soit « historique » ou « religieuse », (je veux dire sur 2000 ans d’histoire), une autre « immigration » que celle des autres pays « attenants » !.. Une immigration « européenne », soit !.. L’immigration « nord-africaine », « subsaharienne », et « africaine » date du 20 ème siècle !... Pas avant !.... C’est un « fait » historique indéniable !.. Le remettre en cause, c’est refaire l’histoire de ce pays, au moins jusqu’à la venue de « homo érectus » sur ce sol !... Mais on peut, pourquoi pas !.... Cro-magon était noir !...??. Ben oui pourquoi pas !!.. La vérité c’est que la présence sur ce sol de toutes les populations « nord-africaines », elle date du début du 20ème siècle !.. Pour se procurer de la main d’oeuvre manquante après la guerre 14, et descendre dans les mines pour le charbon, se farcir 50 heures par semaine dans les usines, pour produire, à un moment où la France avait fait tuer ses hommes, d’ici et des « colonies » à la guerre !.. C’est ça la vérité !.. Avant tout se passait entre « nous » !.. « Européens » !.. Les seules « immigrations » venaient d’Italie, d’Espagne, de Pologne, de Russie, les pays « d’à côté » !... Les Algériens, Marocains, ou Tunisiens, les « noirs d’afrique » sont venus bien après tous les autres !... On aura beau refaire tous les livres qu’on voudra, « l’histoire » elle est sous nos yeux, sous nos pieds, et dans nos veines !... J’ai rien contre personne, mais j’aime bien la vérité !.. Je l’adore même !... Des mosquées du 12éme siècle, même en ruine....Cherchez-les bien !.... Y’en a pas !..... Pourquoi ???......Adishatz.


                                                                            • Crab2 18 avril 2014 13:35

                                                                              Revenons au sujet : La parabole achevée

                                                                              Ben quoi ? Ben oui ! Faut pas compliquer ! Faut dire les choses comme elles sont. On aime et puis on n’aime plus.

                                                                              Françoise Sagan ( lors d’un dîner chez elle en 1966 avec Brigitte Bardot et Bernard Frank )

                                                                              Suite :

                                                                              http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/04/la-parabole-achevee.html

                                                                              ou sur :

                                                                              http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/04/18/la-parabole-achevee-5349837.html


                                                                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 21 avril 2014 09:01

                                                                                Benoît XVI, premier responsable de la violence religieuse

                                                                                On n’a plus accès à cet article que de manière compliquée sur le site québécois CENTPAPIERS.

                                                                                Mais on peut toujours y accéder directement sur le site SAVOIR OU SE FAIRE AVOIR en cliquant sur cette adresse :

                                                                                http://www.blog.sami-aldeeb.com/2011/09/18/benoit-xvi-premier-responsable-de-la-violence-religieuse/

                                                                                Pour les chrétiens notamment, qui en auraient assez, en ce temps pascal, de voir toujours méprisé l’essentiel du message de leur Christ Jésus, il est aussi toujours possible de réfléchir sur cet appel :

                                                                                Le nouveau pape devra supprimer la pire des croyances

                                                                                (ou, plus justement, il vevra supprimer de son église la consolidation de cette croyance, sa justification et sa transmission aux générations futures de croyants du monothéisme)

                                                                                http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-nouveau-pape-devra-supprimer-la-130677


                                                                                • Crab2 22 avril 2014 19:49

                                                                                  Onfray
                                                                                  - Ardisson - Guigou

                                                                                  … quand Elisabeth Guigou a le culot ( un culot, très socialiste ) de dire que ce que Michel Onfray dit de l’islam est une caricature, elle fait, en effet, la preuve qu’elle n’a pas lu le coran, et prend, comme Don Quichotte, ses désirs pour la réalité

                                                                                  Suites :

                                                                                  http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/04/onfray-ardisson-guigou.html

                                                                                  ou sur :

                                                                                  http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/04/22/onfray-ardisson-guigou-5353118.html


                                                                                  • Brice Bartneski bartneski 24 avril 2014 12:20

                                                                                    Bonjour,
                                                                                    je vous contacte par ce biais car je viens d’approuver en modération votre article sur le sionisme en france . +7 -5
                                                                                    J’apprécie de découvrir votre vision extérieure de mon pays. Comme j’ai apprécié votre vision du pouvoir aux USA.

                                                                                    Bien l’bonjour !


                                                                                    • Crab2 24 avril 2014 13:59

                                                                                      Le fait religieux en entreprise

                                                                                      C’est le déni de la volonté de la majorité des français et des françaises préoccupés de préserver la conscience des incroyants et des croyants de toutes les confessions affiché ( une fois de plus ) par Jean-Louis Bianco, président de l’Observatoire de la laïcité ou ne sont représentés ni les athées ni les agnostiques ni les croyants sans confessions ( idem, d’autre part, au conseil consultatif d’éthique )

                                                                                      Si 84% des salariés souhaitent la discrétion de la religion dans leur entreprise ( sondage Sociovision ), c’est bien parce …

                                                                                      Suites :

                                                                                      http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/04/le-fait-religieux-en-entreprise.ht

                                                                                      ou sur :

                                                                                      http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/04/24/le-fait-religieux-en-entreprise-5354443.html


                                                                                      • Crab2 28 avril 2014 10:18

                                                                                        BLASPHÈMER ou RIRE

                                                                                        … un croyant de « bonne foi » ( puisque croyant ) serait fondé à dire que le sexiste ( et +…/...) coran mérite bien les flammes indivisibles de l’Enfer

                                                                                        Suites :

                                                                                        http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/04/blasphemer-ou-rire.html

                                                                                        http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/04/28/blasphemer-ou-rire-5357106.html


                                                                                        • Crab2 2 mai 2014 08:39

                                                                                          En ce joli Mois de Mai, suivant sa belle nature Démocrite rit à gorge déployée : selon des sources bien informées un parlementaire de droite et une parlementaire [ de gauche* ( * ou écologiste ) ], avec un bel ensemble, voulaient lui faire croire que dans les écoles confessionnelles on apprend aux enfants non ’’ quoi penser ’’ mais à ’’ comment penser ’’

                                                                                          Suite :

                                                                                          http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/05/vox-populi-vox-dei.html

                                                                                          ou sur :

                                                                                          http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/05/02/vox-populi-vox-dei-5360209.html

                                                                                          Autres articles :

                                                                                          http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/04/culture-et-religion.html

                                                                                          ou sur :

                                                                                          http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/04/28/aymeric-caron-5357336.html

                                                                                          -

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès