• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Paradoxes politico-religieux

Paradoxes politico-religieux

Le communautarisme musulman a des visées politiques. Les islamistes sont tous musulmans, on aimerait que se produise une séparation entre eux, un schisme plus drastique que la séparation des chiites et des salafistes. Mais leur faudra-t-il exterminer les salafistes ?
L’Eglise catholique l’a tenté, parfois avec succès (contre les cathares,... exterminés). Mais les protestants... persécutés sont restés invincibles.

Aujourd’hui une coupure existe bien entre leur base et les « fers de lances » catholiques : ceux de la Manif pour tous, mais surtout des conférenciers dirigeants catholiques.

Le 24 mars 2018, à la « fête du pays réel » :

  • Abbé Xavier de Beauvais : Sus à la laïcité
  • Marion Sigaut : la révolution de 1789 contre la France
  • Virginie Vota : Le féminisme conséquence inéluctable du renversement de l’ordre naturel
  • ... Alain Escada : Dieu Patrie Famille, une devise pour le pays réel

On ne perd pas son temps à consulter ces textes anti républicains et contre l’égalité.

Le pape actuel, argentin, se permet de faire la parallèle entre le féminisme et le nazisme.

Il se mêle de conseiller aux parents d’un enfant homosexuel de le faire soigner par un psychiatre… Ce serait une maladie, alors que ce n’est pas le cas… L’ incompétence papale faisant l’objet d’un tel discours est risible mais de nombreuses familles dans le monde le suivront.

Si on s’en tient à ces haineux, parfois ignares, la charité catholique serait du pipeau. Aimez-vous les uns les autres est devenu : Haïssez ceux qui ne sont pas catholiques.

Ils font en fait une caricature de leur religion. Ces catholiques là sont-ils chrétiens ?

Ces prises de position intégristes nous surprennent, mais probablement elles renforcent finalement la religion, comme l’ont fait les croisades, l’Inquisition, comme le fait Daech, ou les colons d’Israêl. Il n’y a pas que de la bêtise chez ces dirigeants.

Des croyants réagissent.
Les catholiques dans leur ensemble ne sont pas comme leurs chefs ivres de pouvoir et de certitudes. Voir : Laïcité chrétienne http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=219

La Croix Rouge est neutre au plan mondial, le Secours catholique assi.

Aujourd’hui, l’espérance pour l’humanité reste la laïcité, c’est à dire la FRATERNITE qui lui est presque synonyme.


Moyenne des avis sur cet article :  1.83/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • cyborg 28 août 11:42

     
     
    « Fraternité universelle » le piège à cons de l’oligarchie mondialiste. Qui dit le Tout dit le Rien.
     
     


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 28 août 12:39

      Un texte bien sectaire ! ^^


      • Odin Odin 28 août 14:21

        « la laïcité, c’est à dire la FRATERNITE »

        Traduction :

        La laïcité, c’est-à-dire la Fraternelle maçonnique

        Contre les religions sauf celle du grand architecte de l’univers.

        (GADLU). smiley


        •  C BARRATIER C BARRATIER 28 août 19:50

          @Odin
          La neutralité de l’armée, menée par les diverses aumoneries défend ce principe de neutralité pour la fraternité entre soldats.. Je ne connais rien à la franc maçonnerie et je ne savais pas que l’armée française était franc maçonne.


        • Odin Odin 29 août 10:30

          @C BARRATIER

          « Faire aujourd’hui le tour de Paris par les boulevards extérieurs c’est s’offrir l’occasion de saluer l’un après l’autre les plus grands noms de la Maçonnerie militaire. »

          http://www.ledifice.net/P046-5.html


        • Jonas 28 août 21:13
          "Il se mêle de conseiller aux parents d’un enfant homosexuel de le faire soigner par un psychiatre… Ce serait une maladie, alors que ce n’est pas le cas…« 

          L’homosexualité est une perversion, tout comme la pédophilie ou la zoophilie, quand elle se généralise et est approuvée par les masses, c’est un marqueur de la décadence d’une civilisation.

           »ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur coeur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous ; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles. C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté, selon les convoitises de leurs coeurs ; en sorte qu’ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps ; eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !
          C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes : car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature ; et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, étant remplis de toute espèce d’injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice ; pleins d’envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité ; rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d’intelligence, de loyauté, d’affection naturelle, de miséricorde« 
          Romains 1:23-31

          La loi Schiappa sur la réforme des abus sexuels, votée le 1er août, retire l’âge minimum de consentement sexuel (il était fixé auparavant à 15 ans).
          Cela signifie concrètement que si votre enfant de 6 ans se fait violer dans la rue, cela ne peut plus être qualifié automatiquement comme un crime, l’enfant n’est plus protégé par l’autorité parentale, à charge pour lui de prouver devant un juge qu’il a été violé, et qu’il ne s’agit pas de rapports consentis avec son violeur.
          Avec cette loi, Schiappa renoue ainsi avec l’idéologie socialiste progressiste des manifestants de mai 68, qui ont pendant une bonne quinzaine d’années milité pour la légalisation de la pédophilie.
          Kouchner, Sartre, Aragon, André Glucksmann, Jack Lang, Françoise Dolto, Jacques Dérrida, Frédéric Mitterand militaient pour la légalisation de la pédophilie, et Daniel Cohn-Bendit, militant emblématique de mai 68, était fier de déclarer dans l’émission »Apostrophes« de Bernard pivot, devant un public hilare tout acquis à sa cause, que »quand une petite fille de 5 ans commence à vous déshabiller, c’est fantastique ! C’est fantastique parce que c’est un jeu absolument érotico-maniaque" !
          http://www.medias-presse.info/40-ans-pour-liberation-le-journal-qui-faisait-la-promotion-de-la-pedophilie/1772/
          http://www.altermedia.info/france-belgique/nouvelles-de-france/la-delicate-question-des-reseaux-pedocriminels-26_114086.html
          http://www.thomas-aquin.net/Pages/Forum/Ministres_pedophilie.pdf
          http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2011/07/le-passe-pedophile-de-la-gauche.html
          http://24heuresactu.com/2013/01/02/quand-libe-le-monde-et-la-goche-morale-defendaient-la-pedophilie/

          • Jonas 28 août 21:20
            « Ils font en fait une caricature de leur religion. Ces catholiques là sont-ils chrétiens ? »

            Ces catholiques ont maintenu pendant des siècles un ordre moral, la hiérarchie, l’homme devant s’incliner devant la toute puissance du Seigneur et la Nature.
            Les franc-maçons et leur idéologie droitdelhommiste mortifère : Liberté, Égalité, Fraternité, oppose la toute puissance sans limites de l’homme (« il est interdit d’interdire ») à Dieu et la Nature qu’il a créé (destruction en masse des forêts, annihilation des espèces végétales et animales en recouvrant la Terre de milliers de km2 de bitume, mariage pour tous, tentative de légalisation de la pédophilie, génocide de masse à l’échelle industrielle avec 220 000 avortements chaque année en France, pornographie sans limites sur Internet, pollution et empoisonnement de la nature et de la nourriture avec pesticides, gaz nocifs, édulcorants, émulsifiants, exhausteurs de goûts, colorants, polyphosphates, etc...).

            • Pierre Régnier Pierre Régnier 29 août 09:40

              La Fraternité ne se décrète pas, la Solidarité, si.

              La trilogie républicaine devrait donc être LIBERTÉ ÉGALITÉ SOLIDARITÉ.

              Quand à la LAÏCITÉ, la République française ne devrait pas en faire bénéficier l’islam puisque, depuis sa création, sans que cela ait jamais été remis en question, un principe fondamental de l’islam, quasi-sacré, est que rien, jamais, ne devra être accepté comme supérieur à l’islam, auquel toutes les règles individuelles de vie et toutes les lois collectives devront être soumises, sans exception.

              LA LIBERTÉ DE PENSER ET DE S’EXPRIMER, TOUT PARTICULIÈREMENT, EST IMPENSABLE EN PAYS ISLAMISÉ.


              • JL JL 29 août 09:52

                @Pierre Régnier

                 
                ce que vous dites de l’islam pouvait s’appliquer à l’église catholique il y a peu de temps encore, cf. le discours de Gambetta, 4 mai 1877  :« Le cléricalisme, voilà l’ennemi ».
                 
                Mais vous avez raison ; l’islam de France sera sécularisé - on peut dire ça ? - ou ne sera pas.
                 
                Ps. La solidarité est contenue dans la fraternité ; pas l’inverse. L’égalité ni la liberté ne se décrètent pas davantage que la fraternité : ce qui est signifié par notre devise républicaine, ce sont des principes ; tout y est, voilà pourquoi il n’y faut rien changer.

              • Pierre Régnier Pierre Régnier 29 août 14:27

                @JL

                Un islam « sécularisé » n’aurait aucun sens. S’il le devenait il cesserait d’être l’islam. Et c’est là ce qui fait l’horreur des pays qui, comme la France jusqu’à une période assez récente, en étaient assez bien protégés et qui sont maintenant en cours d’islamisation.

                 

                Il est exact que l’église catholique a voulu que "toutes les règles individuelles de vie et toutes les lois collectives lui soient soumises". Elle a, pour cela, exercé le pouvoir politique. Elle l’a fait en trahissant le message fondateur du christianisme, ce message pour lequel le croyant juif Jésus de Nazareth a donné sa vie.

                 

                L’islam, dans toutes ses composantes, veut, lui, que le monde entier lui soit soumis en application de son message fondateur, le Coran. La différence est énorme et c’est ce que la fausse Gauche, les athées écervelés, la majorité des journalistes et des intellectuels dominants, de nombreux juges aussi... ne veulent pas voir. .../...

                 


              • Jonas 30 août 00:38
                @JL "ce que vous dites de l’islam pouvait s’appliquer à l’église catholique il y a peu de temps encore, cf. le discours de Gambetta, 4 mai 1877 :« Le cléricalisme, voilà l’ennemi »."

                Le Christianisme sépare le temporel du spirituel (droit civil et droit canon), les gouvernements sont soumis moralement à Dieu, et doivent respecter ce cadre.
                Jésus, au cours de son périple dans les Évangiles ne décrète pas de lois, de constitutions, mais diffuse la Parole de vérité, car Parole de Vie, formée de dialogues, d’échanges, de questionnements de l’homme à Dieu et des relations humaines, au gré de ses rencontres avec des romains, pharisiens, juifs, païens, grecs, femmes, prostituées, samaritains, pauvres, riches, infirmes, gouverneurs, rabbins, etc...

                Dans l’Islam, le Prophète Mohamed est chef d’état, il dirige une armée, et la loi civile comme la loi religieuse sont codifiées dans le Coran et la sunnah du Prophète. L’islam est un système totalitaire économique, social, juridique et législatif complet.

                Donc ce n’est pas comparable.

              • JL JL 30 août 08:02

                @Jonas

                 
                je ne suis pas féru de ces choses là. Mais sauf erreur de ma part, le christianisme n’a pas dans ses gènes la séparation des pouvoirs ;

                Par sécularisation je voulais dire : séparation de l’église et de l’État (cf. le Concordat), même si je sais la polysémie du mot sécularisation.
                 
                Ce que vous dites n’est qu’enfumage, qu’il soit dans votre esprit ou dans votre intention de tromper.
                 
                Lisez bien : l’islam de France sera sécularisé - au sens : acceptera la laïcité - ou bien ne sera pas.
                 
                Une religion qui refuse la laïcité n’a pas sa place en France : elle devra être déclarée illégale.

              • Pierre Régnier Pierre Régnier 30 août 09:12

                @JL

                L’islam n’acceptera pas la laïcité mais continuera de se développer en France.

                C’est ce qu’ont décidé les gouvernants (de la fausse Gauche comme de la vraie Droite), les journalistes dominants, les intellectuels dominants et une partie importante des juges...

                MAIS CE SOMBRE AVENIR N’EST NULLEMENT FATAL

                C’est à l’ensemble des citoyens de changer la décision. Il n’est JAMAIS trop tard.


              • JL JL 30 août 09:56

                @Pierre Régnier

                 
                 je suis d’accord, pour ma part je ne voterai plus pour un candidat qui ne serait pas clair sur ce point.

              • JL JL 30 août 10:02
                @Pierre Régnier,
                 
                ceci dit, Elisabet Atwood qui connait bien semble-t-il les milieux évangéliques aux US n’a pas écrit il y a 30 ans, « La servante écarlate » en pensant aux Islamistes, hein ! 
                 
                Ce roman de science-fiction décrit un futur dystopique, peut-être proche, où la religion domine la politique dans une coalition totalitaire et où les femmes sont considérées comme « en voie de disparition ». Elles sont divisées en cinq classes : les Épouses, seules femmes ayant du pouvoir, elles dominent la Maison, les Marthas qui entretiennent la maison et aussi s’occupent de la cuisine, les tantes qui forment les Servantes, les Ouvrières (pauvres) et enfin les Servantes écarlates dont le rôle est la reproduction humaine. Toutes les autres femmes (trop âgées, infertiles, etc.) sont déportées dans les Colonies où elles manipulent des déchets toxiques. Dans ce futur, le taux de natalité est très bas à cause de la pollution et des déchets toxiques de l’atmosphère. Les rares nouveau-nés sont souvent « inaptes ».

              • Pierre Régnier Pierre Régnier 30 août 10:20

                @JL

                Merci pour cette information.

                De fait il y a des « évangéliques » aussi dangereux que les islamistes. Certains veulent reprendre la « juste guerre religieuse » comme une suite de la bataille d’Armageddon (Megiddo) en 609 avant J.C.... qu’ils considèrent comme une défaite provisoire !


              • Chourave Dr Faustroll 29 août 11:25

                Selon le prince héritier d’Arabie Saoudite Mohammed ben Salmane Al Saoud lui-même, la propagation du wahhabisme s’est faite à la demande de l’Occident pendant la guerre froide.


                • Pierre Régnier Pierre Régnier 29 août 14:34

                  .../... L’ancien catholique fervent que je suis est plus sévère que vous, JL, envers l’Église. Je continue de penser, de dire et écrire souvent, qu’elle continue de trahir Jésus, son maître à penser le religieux et qu’elle continue, en conséquence, d’alimenter indirectement la violence islamique. 

                   

                  Je résume ainsi : que des croyants en Dieu aient eu besoin de croire, il y a 3000 ans, qu’il appelait à d’épouvantables violences « pour de bonnes raisons », c’est banal. Que Jésus, il y a 2000 ans, ait compris et tenté de faire comprendre à ses coreligionnaires que ce Dieu n’appelait qu’à l’amour et qu’il fallait le vouloir universel, c’était formidable. Que 2000 ans plus tard ceux qui se veulent ses disciples continuent de croire et d’enseigner qu’il suffit de « bien interpréter » les appels à massacrer massivement attribués au Dieu de l’Ancien Testament c’est révoltant.

                   

                  Le christianisme reste une belle religion d’avenir (elle n’est toujours pas réalisée) pour ceux qui ont besoin de croire en Dieu. L’islam, lui, doit être fermement rejeté, interdit, si l’on veut un bel avenir pour l’humanité.


                  • Samson Samson 1er septembre 12:37

                    « ... un schisme plus drastique que la séparation des chiites et des salafistes ... »
                    Le schisme s’est fait entre chiites et sunnites : fondé à la fin du XIXème siècle, le salafisme n’est qu’un des nombreux courants du sunnisme et se divise lui-même en trois mouvances principales : quiétiste, politique et djihadiste.

                    « Il se mêle de conseiller aux parents d’un enfant homosexuel de le faire soigner par un psychiatre »
                    Pas exactement ! Il leur conseille de consulter un psychiatre ! Sans pour autant envisager l’homosexualité comme une maladie, le recours au psychiatre - un psychothérapeute ou un psychologue seraient à mon sens plus appropriés - permettrait, sinon de « guérir » l’homosexualité de leur enfant, au moins de gérer l’angoisse et la difficulté de parents, à tort ou a raison perturbés par la situation.
                    Si le propos apparaît en l’occurrence particulièrement maladroit, il me paraît fort exagéré de classer l’actuel pape François dans la catégorie des haineux : je préfère pour ma part en retenir son célèbre et très chrétien « Qui suis-je pour juger ? ».

                    « Le pape actuel, argentin, se permet de faire la parallèle entre le féminisme et le nazisme. »
                     ??? Je croyais que son parallèle avec le nazisme portait sur l’euthanasie !? Pourriez-vous transmettre les références, j’ai dû louper celle-là ! Merci beaucoup !

                    « Aujourd’hui, l’espérance pour l’humanité reste la laïcité, c’est à dire la FRATERNITE qui lui est presque synonyme. »
                    Tant en Islam qu’en Chrétienté, nous assistons historiquement aux derniers soubresauts - qui peuvent s’avérer particulièrement violents - de l’agonie du Patriarcat !
                    Si les valeurs d’humanisme et d’universalité portées par la révolution se sont largement propagées depuis à l’ensemble de notre planète (cf la Déclaration universelle des droits de l’homme, adoptée par l’Assemblée générale de l’ONU le 10 décembre 1948), ce sont maintenant le pillage effréné et les toujours plus cruels holocaustes dédiés selon le dogme néo-libéral et les bréviaires de la Pensée Unique au culte de la Sainte Croissance qui - réduisant tout être individuel ou collectif (humain, animal, végétal, minéral, paysager, ...) au rang de pure valeur marchande (consommable et jetable d’urgence !), et niant par là toutes les valeurs constitutives tant de la devise républicaine que, plus largement, de l’humanité - qui constituent à mes yeux, tant pour l’humanité que la planète, la principale menace.

                    En vous présentant mes cordiales salutations ! smiley


                    •  C BARRATIER C BARRATIER 2 septembre 19:01

                      @Samson
                      il ne parlait pas d’eutanasie mais d’eugénisme au sujet de l’avortement

                      Le pape François s’adresse à des pèlerins place Saint-Pierre à Rome le 10 juin 2018

                      afp.com/Vincenzo PINTO


                      L’express

                      Fervent opposant à l’avortement, l’Argentin a qualifié l’IVG « d’eugénisme en gants blancs. »

                      C’est au cours d’une rencontre avec des associations familiales au Vatican, le 16 juin dernier, que le pape François a fait une nouvelle sortie polémique. Il était en effet question d’avortement lorsque le Saint-Père a fait un rapprochement étonnant entre certains cas d’IVG et les méthodes eugénistes utilisées par l’Allemagne nazie durant la Seconde Guerre mondiale. 

                      En argentine il a fait le même parallèle avec le féminisme

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès