• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Quelle est la signification et le sens du Ramadan ?

Quelle est la signification et le sens du Ramadan ?

Poster-ramadan1 Comme on peut le voir un peu partout et comme je l’ai écrit sur mes blogs la et la), nous seront cette semaine en début de Ramadan 2010. Le début de la période de jeune se fera soit mercredi soit jeudi. La Mosquée de Lyon annoncera la date précise à 18h sur sa Web-TV.

Si le Ramadan en tant que coutume et pratique est assez connu, moins souvent expliquée est sa signification et le pourquoi du comment les musulmans jeûnent chaque année pendant une trentaine de jours.

Le Ramadan, comment ?

Le Ramadan fut prescrit par Muhammad (Plus connu sous le nom turc de Mahomet) lors de sa deuxième année à Médine.Auparavant Le premier jeune imposé par Mahomet fut celui d’une seule journée pour la fête juive de l’Achoura. Ce jeûne était calqué sur celui des israélites. Lorsque Muhammad se disputa avec les juifs, il institua le jeûne au mois de Ramadan et il le voulu plus sévère que le Carême des chrétiens. Le jeune, appelé « sawm » dans le Coran signifie l’abstinence. Au sens de la Loi musulmane, ce mot signifie le fait de s’abstenir de manger, boire ou avoir des relations sexuelles entre l’apparition de l’aube et le coucher du soleil, avec l’intention effective de jeûner. Une pratique religieuse plus intense est également demandée ainsi que de s’abstenir des conflits et de gérer plus utilement son temps.

Pourquoi le Ramadan ?

Il a pour but de libérer l’être humain des entraves de la dépendance matérielle, de la prison des habitudes, de la consommation aveugle, de la routine et du rendement. Par cela il renforce sa spiritualité et sa soumission à Dieu (Musulman veut dire celui qui est soumis-à Dieu-).Il s’agit en fait de vivifier sa spiritualité, l’initiation à une véritable libération par le jeûne de l’âme, l’invitation à appréhender la présence divine par le jeûne du cœur. La solidarité manifestée à cette occasion est aussi un moyen pour la communauté des musulmans de se souder et de pratiquer l’aumône envers les plus démunis. Un exemple est la chorba du cœur à la Grande Mosquée de Lyon.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

114 réactions à cet article    


  • jymb 11 août 2010 13:12

    Sorti de toute discussion spirituelle, rappellons que sur le plan physiologique, ne rien manger de la journée puis se bourrer le ventre le soir est une parfaite hérésie . Bizarre qu’aucune autorité sanitaire ne le rappelle.


    • Cogno2 11 août 2010 14:42

      Sorti de toute discussion spirituelle, rappellons que sur le plan physiologique, ne rien manger de la journée puis se bourrer le ventre le soir est une parfaite hérésie . Bizarre qu’aucune autorité sanitaire ne le rappelle.

      Il en faut perdre de vue que s’ils ne mettaient pas leur organisme en vrac, jamais ils n’auraient ces troubles hallucinatoires qu’ils prennent pour une révélation (je ne sais plus le nom).
      Donc ils ne sont pas prêts de se pencher sérieusement sur le sujet.

      Le ramadan ou autres équivalent ?
      Des trucs inutiles, des contraintes imposées par les religions, quelle absurdité.


    • Barrous Barrous 12 août 2010 12:18

      Certainement, puisque jymp l’a dit smiley

      Monsieur est nutritionniste ? Médecin ?
      Bizarre parce que les médecins vantent les mérites d’un ramadan bien fait (par ceux qui le peuvent bien sur) !

    • manusan 11 août 2010 13:29

      Ha oui, le Ramdam commence.

      ils vont nous gâcher l’assomption. ... la quoi ?


      • samir 11 août 2010 13:33

        « ils » les francais musulmans ?

        ils ne vous gachent rien du tout puisqu’ils sont rares les vrais cathos aujourd’hui en France


      • Mohamed 11 août 2010 13:35

        @ Manusan

        L’assomption : Est ce que c’est une fete communautariste ???


      • manusan 11 août 2010 13:48

        ..... la quoi ?


      • Mohamed 11 août 2010 13:33

        @ jymb...

        On voit que vous etes mal informé....

        Il n’y a pas d’obligation dans la maniére de manger le soir...Vous pouvez manger une datte et un verre de lait ou manger des fruits et des legumes ou bien faire un festin...c’est selon les familles et les jours (Nous, generalement vers le milieu du mois, y a plus de tune sur le compte alors c’est diet en plus du ramadan, sic) ,

        C’est comme pour tous les jours : y en a qui mange du MacDo et d’autres qui respectent le principe de 5 fruits et legumes...C’est selon les familles et les moyens... 


        • mokhtar h 11 août 2010 14:17

          @ à l’auteur, Romainblachier
          Petites rectification.
          1/ Le Ramadhan n’a pas été imposé par Mohamed, notre prophète, mais c’est une prescription Coranique.
          2/ Le nom de Mahomet n’est pas d’origine turque mais juive et catholique pour le déformer dans un sens péjoratif peu flatteur.
          3/ Accessoirement, le jeûne est une prescription, mais pas la ripaille qui survient le soir : Au contraire, l’Islam préconise la modération et la frugalité dans la nourriture : une ou deux dattes et un verre de lait suffisent à rompre le jeûne. Les marocains et ceux de l’Ouest et du sud ouest algérien ont une bonne méthode : à l’heure de la rupture du jeûne au coucher du soleil, un bol de soupe (connue sous le nom de herira et un grand verre de thé à la menthe. Puis ils attendent l’heure du diner pour manger normalement, comme d’habitude hors ramadhan.


          • Leila Leila 11 août 2010 14:23

            En janvier 2008, dans un article publié sur AgoraVox, j’ai comparé le ramadan avec le carême. Merci à l’auteur pour ces précisions, notamment pour l’historique. 

            La lecture comparée des Evangiles et du Coran montre clairement que les chrétiens sont laissés libres de leurs actes, la seule loi étant d’aimer Dieu et d’aimer son prochain, tandis que les musulmans sont soumis à des règles précises. Je parle des chrétiens des premiers siècles, parce que le Vatican a trahi le message du Christ en instituant des règles qui s’éloignent quelque peu du texte des Evangiles (les fameux commandements de l’église). 

            C’est pourquoi les musulmans font très attention aux apparences, quitte à tricher un peu avec la loi quand personne ne les voit. Un musulman qui boirait juste un verre d’eau le jour, en public, durant le ramadan, serait sévèrement jugé par les autres. Malheureusement les catholiques ont tendance à faire de même (il suffit de lire le Tartuffe de Molière). 

            Une phrase de l’Evangile est à méditer par les musulmans comme par les chrétiens : « Gardez-vous de faire vos bonnes oeuvres devant les hommes pour vous donner en spectacle, sinon vous n’aurez pas de récompense auprès de Dieu ».


            • vilistia 11 août 2010 18:48

              Leila
              . Je parle des chrétiens des premiers siècles, parce que le Vatican a trahi le message du Christ en instituant des règles qui s’éloignent quelque peu du texte des Evangiles (les fameux commandements de l’église).

              Les fameux commandements au nombre de 10 sont dans le Code Civil ?

              Dicton :

              On ne crache pas dans la soupe que l’on vient d’avaler


            • vilistia 11 août 2010 19:05

              Evudent...................mon moinsseur MCM


            • Leila Leila 12 août 2010 13:30

              Dans le rite catholique, il y a les commandements de Dieu : les 10 commandements de la Bible, et les commandements de l’église, que je connais mal, parmi lesquels l’obligation de se confesser au moins une fois par an. 

              Quand on ne connait pas la question, on se tait !

            • romain blachier romainblachier 11 août 2010 14:26

              @mokhtar, merci pour votre message :
              1 Muhammad a pourtant préscrit le jeune à partir de la deuxième année de l’Hégire
              2 Les turcs disent Mahomet, c’est à ça que je fais référence
              3 je n’ai pas dit qu’il y avait lieu de faire des festins le soir, juste que l’on se nourri le soir.


              • Barrous Barrous 12 août 2010 12:24

                Salut l’auteur,

                Le nom Mahomet fait référence à Baphomet, le diable. C’est un ami chrétien qui me l’a appris smiley
                En fait, c’était les armées de je ne sais qui, qui lui avaient donné ce nom parce qu’ils pensaient que les musulmans adoraient le diable.... (bon je ne me rappelle pas exactement de la story smiley )
                Et si les turcs le disent, ben ils sont cons !

              • mokhtar h 11 août 2010 14:51

                @Romainblachier
                Oui je sais pour les turcs, mais le le mot Mahomet est antérieur , il est venu avec l’Eglise chrétienne et les prêtres juifs.
                Pour les festins, en fait je répondais à un collègue qui est intervenu à la suite de l’article.

                Pour compléter, dans le jeûne du ramadhan, il y a interdiction de copuler, de manger quelque nourriture que ce soit, ou de boire. Il inclut (par extension) l’interdiction de fumer ou de chiquer. Tout cela à partir du lever du soleil jusqu’à son coucher. Accessoirement, il n’inclut pas la purification du corps, laquelle est obligatoire pour l’accomplissement de la prière. La purification du corps est notamment obligatoire en cas de copulation et après les règles mensuelles des femmes, maps pas en cas de défécation et soulagement des vessies : il suffit de bien se laver les « parties incriminées » . Pour les autres « pertes » corporelles, je ne suis pas très sûr : je ne veux pas risquer de dire des bêtises.

                Et il n’inclut pas non plus l’interdiction d’écouter de la musique comme l’indique l’affiche qui accompagne votre excellent papier au demeurant.
                Cordialement .


                • mokhtar h 11 août 2010 15:01

                  @Romainblachier
                  Un dernier mot : pendant la journée de jeûne, même le flirts et autres attouchement sexuels sont permis par certains Imams, y compris même jusqu’à la pénétration vaginale, A LA CONDITION QU’IL N’Y AIT PAS DE JOUISSANCE. Une sorte de coïtus interruptus, avec la jouissance en moins. D’autres imams ne sont pas d’accord.


                  • dupont dupont 11 août 2010 15:39

                    La décision des imams est-elle liée à leur propre taux de testostérone ? Plus vous avez d’hormones, plus vous êtes tolérant -dans ce domaine s’entend-, moins vous en avez plus vous êtes rigoriste.
                    Ce pourrait-être une explication, non ?

                    Mais éclairez-moi, il me semblait que l’islam n’avait pas de clergé. Or de plus en plus, les imams ont voix au chapitre.Une évolution ?


                  • romain blachier romainblachier 11 août 2010 15:46

                    Oui enfin c’est assez mineur comme pratique.

                    Pour le poster (qui n’est pas de moi) vous avez raison.


                  • mokhtar h 11 août 2010 16:38

                    @ à Dupont
                    Il n’y a pas de clergé en Islam au sens où le terme est utilisé. Il y seulement un Imam par mosquée, un rôle parfois tenu soit par un fonctionnaire du ministère des affaires religieuses, soit un volontaire pour diriger les prières, qui doit être réputé pour sa piété.
                    Au maximum, et par pays, un sorte de conseil Islamique où il y a des muftis, un conseil chargé de donner des avis et des consultations. Sans aucune autre autorité.
                    Plus ou moins contrôlés par les Etats, les autorité spolitiques ou des groupes prosélytes, cela dépend de la réactivité des gens et du degré de dictature ou d’emprise sur les foules
                    A part çà, chaque musulman est considéré comme un vicaire d’Allah (Dieu) sur Terre


                  • toubab 12 août 2010 10:50

                    Avec la jouissance en moins ?
                    zut ,c’est vrai que les femmes n’ont pas le droit de Jouir !, écarter les cuisses pour la semence et pour accoucher,mettre un foulard et garder la cuisine , nous sommes au XXIèm siècle ,il est vrai que l’Islam en est au ...


                  • Barrous Barrous 12 août 2010 12:31

                    toubab


                    L’Islam a prescrit au mari qu’il était dans l’obligation de satisfaire sa femme sexuellement, et de prolonger les préliminaires. Vous ça fait une cinquantaine d’années, alors arrêtez de dire des anneries !
                    Vous venez de découvrir que le femme n’était pas que le déversoir de votre mayonnaise ! Nous ça fait 14 siècles. Alors on a une sacrée avance sur vous smiley
                    Et please ne me sortez pas ces histoires de musulmans style les talibans pour vous justifier. L’Islam c’est le coran et la vie du prophète. Le reste, c’est du cas par cas, imam ou pas imam !

                  • Paradisial Paradisial 12 août 2010 17:13

                    Mokhtar,

                    Tu disais : "Un dernier mot : pendant la journée de jeûne, même le flirts et autres attouchement sexuels sont permis par certains Imams, y compris même jusqu’à la pénétration vaginale, A LA CONDITION QU’IL N’Y AIT PAS DE JOUISSANCE. Une sorte de coïtus interruptus, avec la jouissance en moins. D’autres imams ne sont pas d’accord."

                    Le jeûne c’est un jeûne des SENS ET DE TOUS LES INSTINCTS BESTIAUX.

                    Un imam ce n’est que quelqu’un qui guide la prière. Si tu voudrais parler de doctes religieux, j’aimerais bien que tu nous cite lesquels ont raconté ces âneries.

                    Le jeûne exclut tout contact de nature intime. Le jeûneur doit même réprimander en son for intérieur toute pensée pouvant susciter la montée de la passion sexuelle. Le prophète recommandait aux célibataires de jeûner pour justement étouffer leurs passions quand elles se faisaient pressantes et pour cultiver la piété, et te voilà nous ressortant un baratin contraire même à l’esprit du jeûne, lourdement insensé, et dont la réalisation viole carrément le jeûne et l’annule.

                    Durant le jeûne, par prévention, même le simple baiser de salutation entre les deux époux il convient vivement et fortement de l’éviter (dans les jeunes couples mariés) s’il risquerait de susciter d’autres penchants moins innocents.

                    La prochaine fois médite sur que tu compte écrire avant de faire sortir une quelconque incongruité que d’autres ignorants risqueraient d’accoler à l’Islam au risque de la répandre davantage.


                  • Alpo47 Alpo47 11 août 2010 15:08

                    Je crois qu’il y a « quelque chose » qui nous dépasse, qui est à notre origine et notre but, et que nous nommes habituellement « Dieu ».

                    A partir de là, les hommes ont toujours éprouvé le besoin de comprendre, savoir... Certains se sont cru (à moins que...) dépositaires d’une révélation, inspiration ... et les religions sont nées.
                    Au fil du temps, leurs « clergés » ont ajouté leur propre compréhension, interprétation... et tout est parti en quenouille, car ces derniers ont surtout cherché à renforcer leur Pouvoir.
                    Si on juge la place des religions institutionnalisées dans l’histoire, elles ont surtout apporté guerres, massacres, tortures, injustice, racisme, justifié l’injustifiable.
                    La religion juive a fabriqué la notion de « peuple élu » de Dieu, laquelle justifie tous les errements, vis à vis de l’autre, qui est déshumanisé. On voit actuellement ses funestes conséquences.

                    La religion chrétienne a depuis longtemps oublié le message d’origine (?) pour se consacrer à développer sa puissance temporelle, s’alliant constamment avec les puissants, au détriment de tous les autres. Conquètes, guerres et massacres jalonnent son histoire.

                    La religion musulmane, elle, se réfugie derrière un livre, dicté il y a 17 siècles pour réclamer, pour les plus extrémistes, d’imposer ses vues au reste du monde et de régenter toutes les vies. Elle reproduit l’inquisition des chrétiens, d’il y a 8 siècles.

                    Tragique constat de l’histoire, les religions servent avant tout le pouvoir des puissants. Elles cherchent à asservir et non plus à libérer.

                    Pour ceux qui cherchent le chemin de l’éveil individuel, il ne pourra se faire qu’en dehors de ces systèmes de pensée qui ont perdu tout leur sens.


                    • Cogno2 11 août 2010 15:56

                      C’est ça, je connais des gens qui en sont restés à votre première phrase, ils croient qu’il y a quelque chose, mais ont autant de mépris que moi pour les religions.

                      Dieu est inimaginable, intemporel, il n’est pas lié à l’espace, il est tout, partout, tout le temps... c’est ce qui se dit, et c’est ce qui parait logique avec l’idée première.

                      Et voilà que ce truc hors de tout, va se meler de ce que vous bouffez, de ce que vous portez, de ce que vous allez faire de votre journée, etc.... Bref, des trucs très concret, très temporels et spatiaux, des trucs sans rapport avec Dieu.
                      Sans rire, il n’y aurait pas comme un paradoxe ?

                      Et toujours cette question sans réponse à destination des croyants en la religion : Sachant que depuis la nuit des temps, l’homme a vénéré des milliers de divinités, qu’est ce qui vous permet d’affirmer que la votre est la bonne ?

                      Les religions ne sont que des escroqueries.


                    • Cogno2 11 août 2010 16:33

                      Et voila, la seule réponse des religieux est le « moinssage ».

                      Pourquoi vous refusez de répondre aux questions qui vous gènent ?
                      Vous n’avez pas de réponse toute faites dans vos livres et vous êtes incapable d’en chercher une par vous même ?

                      Je prends ça pour un aveu de foi aveugle et non raisonnée, bref, nulle et non avenue.


                    • amipb amipb 11 août 2010 16:41

                      Je ne pense pas que ce sont vos questions qui sont « moinssées », car certaines sont pertinentes.

                      Par contre, je n’en dirait pas autant de votre conclusion.


                    • Barrous Barrous 12 août 2010 12:53

                      @ Cogno et Alpo

                      Heureusement que je suis là pour ne pas vous moinsser mais pour donner des réponses à vos questions, que vous prenez pour des bombes destabilisantes de croyants smiley

                      Les adjectifs « inimaginable », « intemporel ».... sont relatifs à Dieu et le décrive, par contre ses prescriptions pour les croyants sont temporels, matériels.... pour la simple raison que nous le sommes aussi. On est affecté par le temps, l’espace....

                      Sinon, ce qui nous permet de penser que notre religion est la bonne (çad qu’elle provient de Dieu, et qu’elle n’a pas été modifié par les humains, comme c’est le cas du christianisme), c’est le coran, car de part sa cohérence, et vu qu’il contient un certain nombres de fait scientifiques, historiques, techniques.... que personne ne pouvait savoir à cette époque. Dieu a dit en parlant du coran : « S’il venait d’un autre que Dieu, ils y trouveraient maintes contradictions »

                      Le coran d’ailleurs incite à étudier l’univers pour trouver les preuves d’existence de Dieu, et il défit même toute l’humanité d’écrire un livre pareil, chose que les autres religions n’invite pas à faire !
                      Sacré culot vous me direz smiley

                      Par contre je n’ai pas envie de rentrer dans le détail de ce sujet pour vous convaincre, j’ai envie de regarder quelques épisodes de LOST smiley

                      Mais si un berger analphabète a pu avoir 1 milliards de « fans » quatorze siècle après sa mort rien qu’avec ses paroles, Cogno au 21 siècle, disposant d’internet, de la wifi et de pc équipé du dernier intel i7 pourra certainement faire mieux smiley

                      Allez-y, on attends avec impatience que quelqu’un relève le défi smiley

                    • Alpo47 Alpo47 12 août 2010 15:23

                      Barrous,

                      Merci de partager vos croyances ...

                      La difficulté d’échanger avec un « croyant », quel qu’il soit, c’est que ces concepts, croyances ... sont sclérosées une fois pour toute. Il n’y a aucune place pour la reflexion ou l’analyse puisque tout est déjà défini par son Dieu.
                      Et l’un s’en remet au Coran, et l’autre à l’ancien testament, encore un à la Bible... et... tout est là...écrit .. et surtout ... c’est la parole de Dieu.. Donc, plus rien à discuter...
                      Mais, au fait, qu’est ce qui prouve que c’est bien la parole de Dieu... parce que le fait d’entendre des voix, les psychiatres appelles cela la schyzophrénie ?
                      Le croyant est quelqu’un de fascinant. Il croit toujours avoir tout compris et avoir toutes les réponses. Les seules, les vrais, les « pures ». Fascinant et ... affligeant.

                      Notez que lorsque je dis « croyant », je veux dire quelqu’un qui adopte les textes et rituels d’un des livres « sacrés » et les préceptes mis au point pas SON église ou ses exégètes...Je m’estime croyant, mais je ne pense pas avoir besoin d’intermédiaire si j’ai quelque chose à dire à « Dieu ». J’essaie d’avoir une « ligne directe »...

                      Ensuite, si c’est Dieu qui s’exprime dans ces divers textes, puisque tous les croyants affirment que c’est LEUR texte qui est le bon, comment se fait il qu’il dise souvent des choses différentes voire contradictoires ? Evidemment chacun répondra que c’est SON livre qui est dans le vrai, les autres n’étant que des faux, illusions ... Donc, il y aurait de vrais et de faux Dieux ? Mais alors, comment reconnaitre le vrai ? (en supposant n’est ce pas ...)

                      Et tous ces rituels... je mange ça et pas cela... ces jours , mais pas ce jour... je m’habille comme ça... me coiffe de cette manière ... frappe un mur du front ou m’agenouille sur un tapis ... et je répète ça ... ne doit surtout pas faire ... plein de choses, d’interdits et différents selon les « visions de Dieux »... .

                      Et chacune de ces religions nous dit que son Dieu est Amour et en même temps qu’il nous punira de la pire des manières si nous ne respectons pas tous ... Faudrait savoir, c’est un Dieu d’Amour un un grand père grincheux assis sur un nuage ???

                      Au bout de siècles et de millénaires de massacres, gueres, conquètes, tortures ... au nom de Dieu, évidemment, il reste encore des hommes pour continuer de donner le moindre crédit à ces religions qui ne cherchent qu’à nous asservir. Etonnant...

                      Le croyant, je devrais plutôt dire PRATIQUANT est fascinant de naïveté ...

                      Pour ma part, je suis un homme libre et aucun de ces ensembles de rituels ne me rangera sous sa bannière. Je pense que « Dieu » est dans le coeur de chaque homme et qu’il lui appartient de le laisser s’exprimer.
                      C’est ce que j’essaie, très, très ...modestement de faire.


                    • Barrous Barrous 12 août 2010 16:32

                      Alpo

                      Je ne fais pas partie de ce commun des musulmans qui le sont juste par tradition ou par héritage.
                      Moi j’ai fais table rase, j’ai remis en cause l’existence de Dieu. Et en fait il y a plusieurs manière d’y arriver, mais celle qui passerait le mieux au 21 siècle est la voie scientifique. A un certain moment je croyais à la théorie de l’évolution (sans pour autant renier Dieu), mais avec le temps j’ai fini par découvrir les arnaques, les faiblesses de la théorie sur le point de vue génétique, cellulaire... et j’en passe. J’ai vu des vidéos de scientifiques occidentaux athées qui démontent cette théorie comme un château de carte.

                      Oublions les religions 5mn. Vous connaissez Stonehenge. Il y a plusieurs théories qui essayent d’expliquer comment des êtres humains ont pu tailler et ériger des pierres aussi grandes. Mais pourquoi ne suppose-t-on pas que c’est juste le hasard, que des phénomènes naturels ont disposé ces pierres gigantesques de cette façon ? Eh ben c’est pareil avec l’évolution. Elle ne veut pas voir que derrière la complexité de la vie il y a forcément « quelqu’un », elle préfère dire que ce sont des évènements qui se sont produits par hasard. Ce n’est pas la peine d’évoquer ici des aspects scientifiques plus détaillés, c’est juste pour partager avec vous une certaine façon de réfléchir que je trouve lucide.

                      Maintenant, en analysant la complexité de l’univers dans sa globalité, on peut affirmer que la possibilité scientifique de l’existence d’une intelligence créatrice suprême est bien réelle.

                      A partir de là on peut parler des religions. Lequel de ces livres est vraiment issu de Dieu ?
                      Dites moi comment vous interprétez ces phrases, et dites moi si elles auraient pu être interprétées autrement :

                      « Ceux qui ont mécru, n’ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte ? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l’eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas ? »

                      « Le ciel, Nous l’avons construit par Notre puissance : et Nous l’étendons [constamment] : dans l’immensité. »

                      La première ne parle-t-elle pas du big bang, et la deuxième de l’expansion de l’univers ? Pourquoi un berger analphabète se mettrait-il à dire à des bédouins que les cieux et la terre étaient une boule ? smiley
                      Ce ne sont que deux petits exemples et la liste est lonnnnnnnnnnngue !

                      Savez-vous pourquoi le prophète disait que si une mouche tombe dans un verre d’eau (un liquide en général), il fallait prendre la mouche, la plonger complètement dans l’eau puis jeter la mouche et à ce moment là on pouvait boire l’eau ? J’ai su pourquoi l’année dernière en regardant les infos !
                      Vous savez pourquoi il dormait tjs sur son flanc droit ? Pourquoi il mangeait en s’asseyant par terre et en ramenant son genoux gauche (et pas droit) vers son torse ? C’est un médecin qui me l’a expliqué !

                      Je veux bien croire que les coïncidences existent, mais pas quand il y en a autant !

                      Vous dites que le but des religions est de nous asservir ! Dans quel intérêt ? A qui ça profite ? Si Dieu n’existe pas, l’intérêt des religions devrait être justifié par une vision matérialiste et mondaine n’est ce pas ? Question alors : est-ce que le prophète était devenu riche grâce à l’Islam ? Les commerçants à son époque étaient bcp plus riches que lui ! Est-ce que les imams sont riches ou ont des privilèges particuliers ?

                      Quant aux guerres, si vous lisez l’histoire du prophète, vous verrez que le nombre de guerres et leurs circonstances ne sont pas vraiment ce que l’on veut faire croire. Ce qui vient après, c’est du cas par cas. Je ne cherche pas à comprendre une religion à travers ceux qui agissent en son nom !

                      Et puis je crois bien que les guerres « matérialistes », menées au nom de l’argent et de la « démocratie » ont fait bien plus de victimes. Il n’y a qu’à compter celles des USA, à partir de l’extermination des indiens jusqu’aux guerres en Afghanistan et en Irak.

                      Voilà c’est juste quelques idées en vrac, chacune mériterait un bouquin et une looooongue discussion. smiley

                      A+ smiley

                    • mumudusud 23 août 2010 11:05

                      Bonjour,

                      Ce qu’il faut savoir c’est que de nombreuse Musulman de part le monde ne comprenne par l’Arabe littéraire. Ce qui mène à une interprétation abusive. Mais, la question qu’il faut se poser c’est pourqu’oi il y a t’il beaucoup de conversion en France ? et pourquoi le nombre de musulman converti augmente dans les pays occidentaux ? Tous ces gens ne sont comme meme pas anihilé et des abrutis.
                      Je pense tout simple que comme ici on a accés à l’information et que le taux d’analphabétisme est trés élevé, ils comprennent mieu l’Islam et face aux abération de certaine personne et des médias, ils ressentes injustice qui les pousse à considéré cette religion.
                      Aujourd’hui avant de juger, il suffit d’aller sur internet et lire le coran dans n’importe quel langue une chose que les talibans ne peuvent pas faire.
                      J’ai personnellement lu des versets du courant, j’ai ressenti aucune aine dans cette religion.


                    • pigripi pigripi 11 août 2010 15:13

                      Entendu sur radioBFM, radio économique. le ramadan commence aujourd’hui.

                      Le hallal un businesse florissant en forte croissance : 5 milliards d’euros.
                      Les commerces et rayons Halal fleurissent partout
                      Des rayons entiers de supermarché sont dévolus aux produits qui seront consommés pendant le ramadan. De belles rentrées en perspective.

                      Nokia et Yahoo viennent de lancer des applications spécial Ramadan

                      Sans compter l’impôt religieux versé aux mosquées pour tous les produits certifiés hallal. Rapporte 6 OOO euros/mois à la seule mosquée de Lyon qui fournit les certificateurs Halal.

                      Je n’ai encore rien entendu sur les pertes économiques subies par la société française pendant le mois du ramadan où certains chantiers sont immobilisés car on ne peut pas demander à des gens qui jeunent de faire des travaux de force, monter sur des échaffaudages, transporter de lourdes charges, conduire longtemps, se concentrer sur leur ordinateur, etc.

                      On sait que dans les écoles, les gamins somnolent sur leur table parce qu’ils sont en hypoglycémie et qu’ils ont fait la fête à pas d’heure la veille et un dîner trop copieux pour dormir paisiblement le peu de temps dont ils disposent. Les résultats scolaires s’en ressentent. Je rappellent que le sommeil est fondamental pour les jeunes enfants, non seulement pour récupérer leur force d’apprentissage mais parce que les hormones de croissance se libèrent pendant le sommeil.
                      On sait aussi que lutter contre l’obésité infantile, c’est aussi manger régulièrement, de manière diversifiée, plusieurs fois par jour en quantité raisonnable.


                      • pigripi pigripi 11 août 2010 15:24

                        carême et ramadan

                        Actuellement les catholiques orthodoxes sont en carême jusqu’au 15 août, Assomption (fête de la Vierge) ou au 26 août, Dormission selon le calendrier Julien.

                        A la différence des musulmans, le carême n’est pas un jeûne mais une restriction alimentaire qui dure aussi environ un mois.
                        On peut manger de tout sauf de la viande et du fromage. On peut boire du vin mais on ne doit pas faire la fête.
                        C’est une contrainte, un sacerdoce pour les gourmands mais ça ne provoque pas de carence alimentaire ou de déséquilibre dans les repas qui sont pris normalement.

                        Le but du carême est de rester dans la pensée de Dieu, de la Vierge et de ses saints. Aucun châtiment n’est prévu pour celles et ceux qui ne respecteraient pas le carême ou prendraient des libertés avec ses principes..


                        • dupont dupont 11 août 2010 15:24

                          En terre d’Islam, le carême des chrétiens fait-il l’objet de telles retombées médiatiques ?
                           
                          Suite aux réponses ci-dessus, je suis un peu perplexe. Il me semble que le Ramadan en France est plus souvent associé à Bombance la nuit qu’à sévère restriction.
                          Il est vrai que l’Islam n’en est qu’à sa 1431 ème année. Le catholicisme à cet âge savait lui aussi contourner les préceptes religieux : face à l’interdiction de manger de la viande beaucoup de nantis se faisaient servir abondance de poissons et autres victuailles autorisées tout en se déclarant fidèles serviteurs du divin.
                          Mais peut être que certains ne consommaient que eau et pain, tout comme certains musulmans peuvent se satisfaire de trois dattes et d’un verre de lait aujourd’hui.
                          De là, en déduire que pour connaître l’évolution de l’islam, il suffit de se référer au passé de la religion chrétienne ...


                          • Martin D 11 août 2010 16:34

                            Lorsque Muhammad se disputa avec les juifs, il institua le jeûne au mois de Ramadan et il le voulu plus sévère que le Carême des chrétiens

                            ==> je n’ai jamais lu ce genre de choses !!!

                            qui plus est, et c’est le plus important, Muhammad (PBSL) ne décide rien du tout ! ce n’est pas lui qui a institué ou qui a voulu un mois de ramadan plus sévère que celui des chrétiens ! (déjà que le jeune des chrétiens actuels est une balade) ! c’est Dieu qui ordonne au prophète Muhammad de jeuner le mois entier de Ramadan et que ce jeune (= sawm) a des règles strictes à respecter (comme vous l’avez mentionner d’ailleurs) :
                            - abstinence physique de nourriture sous quelque forme que ce soit
                            - abstinence morale de tout comportement grossier et de faire du mal sous quelque forme que ce soit
                            - abstinence des relations sexuelles conjugale

                            de plus, je rappel aux ignorants que l’Islam n’ordonne pas de se gaver à la rupture du jeune, mais de faire profil bas et de se nourrir juste suffisamment pour apaiser la soif et la faim.
                            de plus, l’Islam condamne l’excès en toute chose, y compris en alimentation. Il est ainsi recommandé de laissé pour l’estomac : 1/3 d’eau, 1/3 de solide et 1/3 d’air...

                            l’objectif principal du jeune n’est pas l’abstinence physique, mais bien avoir un comportement irréprochable durant ce mois et de se rapprocher davantage de Dieu en élevant sa spiritualité par l’intermédiaire d’une augmentation sensible des prières volontaires, des invocations volontaires et de la lecture et de l’apprentissage du saint coran et de l’islam...


                            • dupont dupont 11 août 2010 16:50

                              @Martin D

                              Pas bon appétit alors.


                            • romain blachier romainblachier 11 août 2010 18:34

                              Et pourtant c’est le cas ! Muhammad a instauré la chose la deuxième année de l’Hégire. Par ailleurs le Carême chrétien était à cet époque bien plus dur que de nos jours.

                              Pour le reste, savoir si c’est Muhammad ou Allah qui a décrété le Ramadhan est un long débat que je ne trancherais pas.


                            • L'enfoiré L’enfoiré 11 août 2010 18:22

                              Bonjour Romain,
                               "La solidarité manifestée à cette occasion est aussi un moyen pour la communauté des musulmans de se souder et de pratiquer l’aumône envers les plus démunis."

                               Pourquoi faut-il attendre cela uniquement pendant un mois ?
                               Quelle est la relation avec le fait de se sustenter ?
                               Désolé, je manque une pièce du puzzle.
                               Merci, si vous pouviez m’éclairer ?


                              • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 11 août 2010 18:31

                                Je suis pas expert, mais je crois que faire l’aumône aux pauvres est un des piliers de l’islam, donc je ne comprend pas non plus pourquoi le mois de ramadan rapproche la communauté.

                                Pouvez-vous (vous ou quelqu’un d’autre) m’éclairer ?


                              • romain blachier romainblachier 11 août 2010 18:32

                                Non ca n’est pas qu’un seul mois, c’est aussi toute l’année vu que c’est un pilier de l’Islam. Mais là une attention particulière, plus intense, est requise.

                                Il n’y a aucun lien avec la sustentation, si ce n’est se mettre globalement dans un état de grande piété dans lequel le jeûne et l’aumone concouren


                              • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 11 août 2010 18:38

                                Je n’avais pas actualisé la page avant de répondre, mais merci pour la réponse.


                              • birdy 11 août 2010 20:39
                                Celuiquichaussedu48,

                                Si vous parlez de la zakât le 3ème pilier de l’islam qui stipule que « tout musulman s’il en a les moyens doit donner une partie de ses biens aux pauvres de la communauté. », vous pourrez noter deux détails qui ne sont pas sans importance :

                                - Conditionné par « avoir les moyen » 
                                - DOIT donner ... aux pauvres de SA communauté.

                                Comparez avec la charité chrétienne où même un pauvre PEUT donner à plus pauvre que lui et où le don n’est pas réservé uniquement aux gens de sa communauté.

                                C’est toute la différence entre une invitation spirituelle et universelle et une loi alambiquée et communautaire. 



                              • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 12 août 2010 00:52

                                Birdy, vous n’avez pas compris le sens de ma question, mais bon.

                                De plus, pour donner, il faut avoir les moyens de donner, avoir les moyens est une expression qui a été transformée par le temps, mais son sens premier c’est avoir assez pour subvenir à ses besoins puis donner aux autre, vous faites une interprétation abusive, mais j’ai l’habitude que vous sautiez sur tout pour décrédibiliser l’islam.

                                Ensuite, je vous envoie à wikipédia, sur la page du zakat (le nom arabe de l’aumône) : 

                                « La zakât est destinée aux pauvres, aux indigents, à ceux qui le prélèvent, à ceux dont les cœurs sont à gagner [à l’islam], à l’affranchissement des jougs, à ceux qui sont lourdement endettés, dans le sentier d’Allah, et pour le voyageur (en détresse). »

                                — Le Coran (IX, 60)


                                Donc ce n’est pas seulement pour les gens de la communauté musulmane.


                              • birdy 12 août 2010 09:23

                                celuiquichaussedu48,


                                Ah bon ? Eh bien citez moi une seule association caritative musulmane qui fasse charité à des non musulmans.  

                                Et je mets au défi tous les lecteurs d’agoravox de m’en citer une seule !

                              • birdy 12 août 2010 09:33

                                celuiquichaussedu48,


                                D’ailleurs vous êtes un sacré rigole puisque la page même de wikipédia dont vous donnez le lien fourni dès le début cette définition :
                                Les plus pauvres de SA communauté, signifie exclusivement adressée aux musulmans.

                                C’est quand même marrant que des charlots comme vous prétendent à grand coup de magouilles et de citations tronquées m’enseigner ma religion de naissance. 

                              • samir 12 août 2010 13:37

                                birdy tu pretends connaitre cette religion

                                alors que penses tu de Sadaqqa ?

                                c’est une aumone généralisée a tous les etres humains...


                              • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 12 août 2010 13:40

                                1) C’est pas une citation tronquée, je suis allé dans le paragraphe « bénéficiaires », et c’était marqué, faites l’essai, de plus c’était une citation du coran.

                                2) J’en remet une couche en re-citant cet article : 

                                « 

                                La zakat est donc redistribuée aux pauvres, aux nécessiteux qui possèdent trop peu pour vivre d’une manière décente, aux esclaves afin de les affranchir et aux captifs afin de verser la rançon qui leur rendra la liberté. Elle sert aux surendettés, parfois incapables de s’acquitter de transactions qui ne comportent pas d’offense à la morale.

                                Elle sert pour les missions de conversion et peuvent bénéficier aux nouveaux convertis dont la foi n’est pas encore ferme afin de les aider dans le sentier de Dieu. Les « fils du chemin » (les voyageurs en détresse, les pèlerins) à qui l’on doit une assistance charitable en bénéficient également.

                                Les personnes qui s’occupent de récolter la zakât en perçoivent une part. »

                                Donc vous voyez qu’il n’y a pas que les musulmans de concernés.

                                3) Je ne suis pas musulman, je suis agnostique, et si un jour j’ai la preuve de son existence, je serai déiste.

                                4) la prochaine fois avant de trouver des citations tronquées, lisez l’article entier.

                                5) quand on en arrive à traiter les gens (en l’occurrence de charlot), c’est qu’on arrive au point de non retour, il vaut mieux arrêter le débat.


                              • romain blachier romainblachier 11 août 2010 18:31

                                Non ca n’est pas qu’un seul mois, c’est aussi toute l’année. Mais là une attention particuliére est requise.

                                Il n’y a aucun lien avec la sustentation, si ce n’est se mettre globalement dans un état de grande piété dans lequel le jeûne et l’aumone concourent.


                                • L'enfoiré L’enfoiré 11 août 2010 20:04

                                  "Il n’y a aucun lien avec la sustentation, si ce n’est se mettre globalement dans un état de grande piété dans lequel le jeûne et l’aumone concourent"

                                  Qu’est-ce qui empêche de participer à cette idée à n’importe quel moment de l’année ?
                                  L’aumône est quelque chose qui ne se programme pas, mais qui suit un événement malheureux qui ne l’est pas non plus.
                                  Les dates sont arbitrairement choisies. Un premier quartier de lune ?
                                  Se sustenter, boire de l’eau, est nécessaire à des intervalles réguliers. Se goinfrer après le coucher de soleil ne changera rien. Pourquoi ne pas dormir pendant la journée et travailler de nuit. Là, je comprendrais, un peu plus.

                                   


                                • Salsabil 11 août 2010 20:21

                                  Guy,

                                  En Islam, l’aumône ne se résume pas au mois de ramadan, elle se doit d’être toute l’année

                                  Si le Ramadan peut paraître un peu barbare quant à ses règles, il faut y voir une nécessité de s’éloigner des préceptes concrets
                                  Le fait de ne pas manger, ni boire, ni fumer, ni .... rien, n’est là que pour permettre à l’esprit de « dominer » ces nécessités de sustentation.
                                  Le but étant de se nourrir de spiritualité et de faire élever son mental vers, non pas des besoins matériels, mais des besoins spirituels.
                                  C’est le temps de la réflexion, de l’attention à l’autre, de la compréhension, du pardon, etc.

                                  Vous pouvez retrouver ce thème dans toutes les religions, sous des formes différentes, certes, mais l’idée est la même.

                                  Et si vous allez voir du côté des psy, vous y trouverez étonnamment le même principe !

                                  Dingue, non ! smiley


                                • L'enfoiré L’enfoiré 11 août 2010 20:28

                                  Salsabil,

                                  Je n’ai jamais été voir des psys, cela doit être pour cela.
                                  Quant à la religion, j’en ai une mais elle est naturelle. Je lève les yeux tous les matins vers le soleil. Le soir, je fait la même chose à 180°.
                                  Lui, ne m’a jamais demandé de ne pas manger, ni boire. Il m’inciterait même à boire en peu plus.
                                  Merci pour l’explication.
                                   smiley


                                • samir 12 août 2010 13:41

                                  une religion vouée au Soleil ? comme c’est original

                                  pour resumer le Ramadan rejoint d’autres conceptions et doctrines dans le monde qui illustrent l’opposition esprit / matiere


                                • Parrison Parrison 11 août 2010 18:59

                                  Vous êtes bien un des rares à vous poser la question, cher ami...<BR><BR>

                                  Sachez que la plupart des fidèles ne connaissent pas le sens, ni ne se prennent la tête avec des réflexions philosophiques, ils se contentent de suivre le mouvement.... c’est rassurant et qu’est-ce qu’on mange bien le soir.... ! voilà c’est aussi simple que ça<BR><BR>

                                  A part les catholiques pratiquants et encore, il y en a pas mal aussi qui suivent le mouvement sans réfléchir, vous croyez que les gens se prennent la tête avec ce genre de quesiton... ? <BR><BR>

                                  Franchement je me demande bien pourquoi on porte tant d’intérêt à cette religion plutôt qu’une autre...<BR><BR>Mais bon... ! C’est une mode, et pendant ce temps là on oublie l’important, la gravité de la situation actuellepe à laquelle personne n’a encore trouvé de solution, dont souffrent les Français...<BR><BR>

                                  Ca commence à bien faire, vous trouvez pas.... ? hein... ? je sature là... même France Info nous passe en boucle interviews et sornettes sur le sujet. alors que les principaux concernés n’en ont que faire et que la majorité des autres ne se sentent absolument pas concernés...

                                  GAVEE JE SUIS.... GAVEE.... !!!!<BR><BR>


                                  • OMAR 11 août 2010 19:36

                                    Omar T. Bonjour.
                                     Quelques petites précisions ou compléments d’informations : 
                                     « Le Ramadan fut prescrit par Muhammad » Faux, Seul Dieu prescrit.
                                    «  Ce jeûne était calqué sur celui des israélites » Tirés par les cheveux ! Ce jeûne nous est prescrit comme il l’a été prescrit pour ceux qui nous ont précédé (les Juifs et les Chrétiens) 
                                    Les juifs jeûnaient deux fois par semaine, soit 100 jours par an.
                                    Pour les Chrétiens, la période de jeûne couvrait 40 jours avant Paques.
                                    Les musulmans jeûnent entre 29 et 30 jours sur une année lunaire.
                                    Mais même les Bouddhistes observent à partir de Juillet une periode de jeûne qui demarre à partir de Juillet.
                                    De tout ce que l’on fait de bien dans ce monde, on le fait à Dieu, mais il n’y a que
                                     le Jeûne que l’on fait pour Dieu.
                                    Le riche qui jeûne sera dans la même situation que le démuni.
                                    En plus des raisons invoquées dans cet article, il y a lieu d’ajouter qu’évidemment, assassiner, voler, mentir, médire, corrompre, falsifier, se soustraire à son travail, 
                                    roupiller, etc.. sont autant d’actes, actions et pensées menant droit vers la nullité du jeûne.
                                    Par contre, le jeûne est interdit aux femmes en periode de menstruation, à des personnes malades, ou à des situations spécifique (voyage long et harrassant).
                                    De nos jours, des « Fetwa » sont délivrées aux...athlètes leur permettant de participer aux differentes épreuves sportives.
                                    Il n’y a aucune restriction lorsqu’on rompt le jeûne, sauf qu’il est conseillé d’être modéré.
                                    D’ailleurs, les nutritionnistes sont de plus en plus écoutés et suivis dans les pays islamiques.

                                    Bon ramadhan à ceux qui le pratiquent.
                                    Bon appétit aux autres.


                                    • romain blachier romainblachier 11 août 2010 19:50

                                      Sur la prescription c’est un point de vue religieux. Ce n’est pas faux, c’est juste que nous n’avons pas la même interprétation des choses. Muhammad a en tout cas physiquement préscrit la chose aux musulmans. Que soit inspiré par Allah ou plus humain c’est une question de foi qu’il ne m’appartient pas de trancher ici.


                                    • dupont dupont 11 août 2010 20:12

                                      Omar T.,
                                      Avec vous, on en arriverait à la conclusion que l’islam est une religion de paix, d’amour et de tolérance.


                                    • OMAR 11 août 2010 21:42

                                      De Omar T. pour Dupont

                                      1-Lisez le Coran, Seul et en votre ame et confiance, concluez.
                                      2-C’est la méconnaissance de l’Autre qui méne un être humain être méfiant, craintif puis sectaire.
                                      3-Il n’y a pas que l’Islam qui prone la paix, l’amour et la tolérence.

                                      4- Quand j’ai appris pourquoi les hindouistes venéraient la vache, j’ai aussitôt eu du respect pour leur foi, car eux aussi sont des adeptes de la paix.


                                      • friedrich 12 août 2010 03:20

                                        Trouve toi une femme, ou un homme, et relaxe schtroumpf grognon


                                      • friedrich 12 août 2010 03:24

                                        il a pas de cerveau, c’ est un message automatique


                                      • samir 12 août 2010 13:43

                                        Si vous en aviez un de cerveau vous auriez compris qu’il se refere au controle de l’esprit sur la matiere

                                        debat antediluvien entre epicure et le stoicisme, qui opposa egalement Descarte à Hobbes et Spinoza


                                      • friedrich 12 août 2010 02:58

                                        Etre en niqab noir bien épais à Ryad sans une goutte de flotte de la journée, ça doit pas être très fun... Un joyeux Ramadan aux chanceuses


                                        • mumudusud 23 août 2010 11:14

                                          Ne t’inquiète pas, il ont tellement de fric qu’il on des clims dans leur voiture, leur maison, leur mosquée... Il se paye même des habiles à haute performance énergétique....(ça fait des siècles qu’il fait chaud labas).


                                        • Rough 12 août 2010 11:29

                                          C’est bien simple ce truc n’a aucun sens


                                          • Paradisial Paradisial 12 août 2010 12:42

                                            Le Ramadan c’est l’occasion pour que les cons deviennent pseudo-islamologues, et pour que les islamophobes enragent un peu davantage que durant le restant de l’année.

                                            Nous, on trace notre chemin en dehors de toutes vos conneries.

                                            Nous tentons de vivre profondément notre Ramadan ; si vous croyez cet événement gastronomique plutôt que spirituel c’est votre affaire. Continuez sur ce chemin là, on en a cure.

                                            L’année prochaine vous digérerez encore vos mêmes absurdités : Comment tordre la signification et le sens du Ramadan ?

                                            A vos canines. smiley smiley


                                            • Causette Causette 12 août 2010 13:01

                                              Par OMAR
                                              Le riche qui jeûne sera dans la même situation que le démuni. smiley
                                              En plus des raisons invoquées dans cet article, il y a lieu d’ajouter qu’évidemment, assassiner, voler, mentir, médire, corrompre, falsifier, se soustraire à son travail, 
                                              roupiller, etc.. sont autant d’actes, actions et pensées menant droit vers la nullité du jeûne.

                                              ’ tation dès le ramadan terminé, les activités assassines redémarrent !!!

                                              L’année actuellement en cours dans le calendrier musulman est 1431 de l’hégire.
                                              Faire 2010 - 622 = 1388 pour trouver l’année de l’hégire actuelle est inexact, et ne tient pas compte du fait que le calendrier musulman « avance » plus rapidement que le calendrier grégorien. Les années hégirienne et grégorienne seront concordantes en 20874.
                                              http://fr.wikipedia.org/wiki/Calendrier_musulman


                                              • Paradisial Paradisial 12 août 2010 13:03

                                                يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا كُتِبَ عَلَيْكُمُ الصِّيَامُ كَمَا كُتِبَ عَلَى الَّذِينَ مِن قَبْلِكُمْ لَعَلَّكُمْ تَتَّقُونَ 

                                                Coran 2:183 Ô croyants ! On vous a prescrit le Jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, sauriez-vous ainsi atteindre la piété.

                                                Contrairement aux apparences notre religion n’est pas dogmatique.

                                                Contrairement aux apparences notre religion n’est point un carcan global constitué d’un ensemble de sous-carcans élémentaires.

                                                L’Islam est assez souvent très mal compris par les non-musulmans, quels que soient leurs croyances théosophiques (même athées), car les gens ont été habitué à comprendre LA religion sous le référent étroit de leurs propres expériences et sous le référent déformant de la télé et des médias globalement (même de la part des athées, dont les extrémistes, malgré leurs ignorances, ont tendance à mettre toutes les religions dans le même lot, et à leur réserver la même allergie et la même véhémence / sûrement des séquelles dues aux expériences de leurs passés, qui remontent par des processus de transferts, procédant à des sortes d’exorcisme).

                                                L’Islam est une religion très très très logique. Quiconque l’étudie avec recul et profondeur ne pourrait être que ébloui.

                                                Là n’est pas notre rôle de vous enrôler ou de tenter de vous faire éblouir.

                                                La meilleure façon de découvrir l’Islam serait de le faire sous un point de vue philosophique sérieux et profond auquel l’Islam n’est point réticent ni hermétique.

                                                La philosophie de l’Islam dans sa définition de la notion de religion est très très fabuleuse ; musulmans et non musulmans gagneraient autant à la découvrir.

                                                L’Islam n’est pas une religion parmi d’autre religions.

                                                L’Islam n’est pas le nom d’une religion parmi d’autres religions.

                                                L’Islam est LA RELIGION.

                                                L’Islam est un attribut.

                                                L’Islam est l’attitude de toute personne cherchant à rentrer en bonne résonance avec Dieu. Or, la bonne résonance avec Dieu ne saurait être parfaite sans la bonne résonance avec les Hommes.

                                                L’Islam chez chercher l’alliance avec Dieu, en se soumettant à Son vouloir, à Sa sagesse, dans l’objectif d’atteindre à travers cette bonne résonance les desseins que Lui nous a choisit, et la félicité éternelle pour laquelle Il nous a destiné.

                                                Ne croyez pas que Dieu ait créé l’humanité et ait préféré la laisser livrée à elle-même.

                                                Telle la métaphore utilisée par mon frère Kalix : Dieu créa l’Homme accompagné d’une « notice de bon fonctionnement », mais pour ne pas en faire une machine ni un robot aux consciences aliénés Il nous dota du libre arbitre, et nous donna la liberté de croire, de décider et d’entreprendre tout en nous accordant un esprit et une intelligence auxquels Il enjoint de recourir à la raison dans leur quête de La Vérité.

                                                La Vérité n’a jamais été cachée. C’est l’humain plutôt qui laisse son esprit se distraire loin de la bonne raison par toutes sortes d’artifices et de faux repères.

                                                Dieu est UN, et Sa religion a toujours été UNE, CONSTANTE et UNIQUE.

                                                Il n’y a pas des religions, mais UNE RELIGION, une seule, celle véhiculée par touuuuuuuuuus les prophètes.


                                                Nous, nous musulmans, nous adhérons à la religion de touuuuus les prophètes.

                                                On n’a pas adopté ou inventé une religion nouvelle. On est tout simplement dans LA religion de Dieu, celle originelle et originale.

                                                L’Islam mérite d’être défini d’un point de vue philosophique pour pouvoir être compris d’un point de vue théologique, spirituel, social et personnel.

                                                Comprendre l’Islam

                                                Il s’agit du meilleur ouvrage que je pourrais conseiller à un frère non musulman.


                                                • Leila Leila 12 août 2010 14:00

                                                  Paradisial

                                                  Vous écrivez que votre religion n’est pas dogmatique. Mais plus loin je lis : « l’Islam est LA RELIGION ». C’est en totale contradiction.

                                                  Vous écrivez que votre rôle l’est pas de nous enrôler. Mais plus loin je lis : « On est simplement dans LA religion de Dieu ». Dites franchement que le christianisme n’est pas une religion de Dieu. 

                                                  Enfin vous avez commencé en écrivant un verset du Coran en arabe, suivi de la traduction. C’est parce que la tradition musulmane dit que le Coran a été dicté à Mohamed par l’ange Gabriel en arabe, et que c’est la seule langue qui permet de comprendre parfaitement le Coran. Triste image d’un Dieu qui ne parle que l’arabe !

                                                • Leila Leila 12 août 2010 14:05

                                                  Paradisial

                                                  J’oubliais. Je connais bien le Coran parce que je l’ai lu (en français). Votre prophète traite carrément nos quatre évangélistes de menteurs. Après ça, vous venez nous parler de tolérance. Avez-vous au moins lu les Evangiles ?

                                                • samir 12 août 2010 14:31

                                                  « nos quatre évangélistes de menteurs »

                                                  Ceux qui ont été choisis par l’eglise : ils ont été arbitrairement introduit dans le canon biblique, l’eglise rejettant au apssage des textes que l’on cite comme apocryphes desormais et donc certains recoupent ce qui est dit dans l’Islam...


                                                • Leila Leila 12 août 2010 14:47

                                                  Samir

                                                  Renseignez-vous. Il n’y a pas de « canon biblique ». Au deuxième siècle de l’ère chrétienne, les seuls évangiles en circulation étaient ceux de Matthieu, Marc, Luc et Jean. Les évangiles dits « apocryphes » ont été écrits plus tard. Les quatre évangiles étaient écrits en grec, langue parlée dans tout le bassin méditerranéen. Il faut ajouter les lettres de Paul, écrites à la même époque, en grec également. Paul était un homme érudit, juif et citoyen romain. Il confirme en tout point ce qui est écrit dans les évangiles. Par ailleurs il avait des liens fraternels avec l’apôtre Simon-Pierre. Les quatre évangiles se trouvent en livre de poche dans toutes les librairies.

                                                • samir 12 août 2010 14:55

                                                  Votre vision de l’histoire est tres reductrice

                                                  Donc Paul qui n’a pas connu Jesus est a vos yeux un bon garant de l’authenticité des evangiles ?


                                                • Paradisial Paradisial 12 août 2010 15:24

                                                  Chère Leila,

                                                  Mon texte in sus est facile à assimiler, et mes réponses pour vos questions seront toutes simples.

                                                  « l’Islam est LA RELIGION »

                                                  Si on part du postulat que Dieu existe, et qu’il s’adressa à l’humanité via une série de prophètes, ces prophètes là ne peuvent colporter qu’un seul message, invariable dans ses essences, car Dieu étant UN, Son message et Sa religion se doivent d’être également UNS ET CONSTANTS, CLAIRS, INCHANGÉS, ET INVARIABLES (toujours dans leurs essences).

                                                  C’est le contraire qui aurait été aberrant et qui ne saurait être qu’aberrant : Un seul Dieu, plusieurs religions opposées et contradictoires.

                                                  Pourtant, aujourd’hui, on constate la présence et la coexistence de plusieurs courants spirituels. La raison en est toute simple : après le départ des prophètes révélés à chaque nation, le message qu’ils véhiculèrent fut altéré par innovation de la part des gens qui leur ont succédés. Dieu aurait pu protéger ce message là d’être altéré, mais, accord du libre arbitre oblige, Il leur laissa la responsabilité d’y rester fidèles ou pas, alors, systématiquement les gens pervertirent et altérèrent le message. De plus, les conditions géographiques et historiques, et le cloisonnement des sociétés ne permettaient pas encore la livraison - d’un seul coup - d’un message transplanétaire, inaltérable à tout jamais. Alors, s’imposait la venue d’une série de prophètes qui venaient restaurer le message et tenter de réformer et de rééduquer les humains.

                                                  La religion livrée par Dieu, et ses essences et objectifs, n’ont jamais changé. Ce qui changeait c’étaient les formes innovées inventées par les humains après le départ des prophètes.

                                                  L’Islam, comme son nom l’indique, vise à mettre l’Humain en Alliance, en Bonne Résonance et en Paix avec Dieu, élément qui ne peuvent être atteints s’ils ne sont pas assurés également entre hommes.

                                                  Ainsi est LA RELIGION de Dieu : elle se soucie du spirituel et du terrestre à la fois ; relier l’Humain avec Dieu, et tenter de créer une société viable entre les humains (où l’intérêt pluriel prime, sans nuire, aux intérêts individuels).

                                                  Etre fâché avec Dieu et bon qu’avec les hommes, ou fâché avec les hommes et bon qu’avec Dieu ne sauraient être un bon équilibre.

                                                  Partant de ces définitions là (celles de l’Islam), tous les prophètes portèrent le même message et véhiculèrent la même religion :

                                                  • rappeler l’humain à se remémorer qu’il n’est pas venu du néant, mais qu’il a un Créateur Suprême, Originateur de Tout l’Existant ;
                                                  • appeler à retrouver cet Originateur de par la raison, en appelant à méditer toutes les preuves tangibles que porte La Création en guise d’empreintes ;
                                                  • définir les véritables caractéristiques de Dieu, en axant grandement sur Son unicité (face aux théories païennes polythéistes) ;
                                                  • répondre aux grandes et principales questions existentielles de l’homme ;
                                                  • montrer le chemin le meilleur pour atteindre Dieu ;
                                                  • asseoir les règles élémentaires visant à construire une société viable ;
                                                  • ....
                                                  La religion n’a jamais varié d’un iota. L’Islam a été toujours présent sur la surface de la terre, et ce depuis que l’homme l’eut foulée du pied.

                                                  La religion n’a jamais été cessée d’être restaurée par les prophètes. Tous étaient musulmans, et tous véhiculaient l’Islam.

                                                  Quand la donne technologique (extension des moyens de communication) permirent de créer des sociétés moins cloisonnées et le cheminement plus ou moins rapide de l’information entre elles, le moment opportun vint pour sceller la religion dans son moule unique et universel une fois pour toute. Muhammad (que le Salut de Dieu soit sur lui) ne vint qu’accomplir cette restauration ultime de la religion, càd de l’Islam.

                                                  Jésus, Moïse, et touuuuus les prophètes adressés par Dieu à l’humanité, en tout temps et en tout espace, ceux cités comme tels par les humains et ceux oubliés, ne vinrent porteur que de la même religion une, unique et universelle d’un Dieu Un, Unique et Universel.

                                                  Ces prophètes là, après leur départ de ce Monde, les humains après eux donnèrent à la religion les noms de ces prophètes, alors que ces prophètes sont innocents de ce geste. Le prophète Muhammad ne vint pas avec une religion portant son prénom, mais vint tout simplement restaurer l’Islam.

                                                  Jésus n’a jamais prêché le Christianisme, pas plus que Moïse ne prêcha le Judaïsme, pas plus que les autres prophètes aux prénoms de qui on accola des « isme ». Tous prêchèrent l’Islam, et tous furent des musulmans.

                                                  En hébreu, Muslim se dit Moshlem, lequel vocable signifie carrément : Ami de Dieu.

                                                  Sinon, concernant l’arabité du Coran, il est de l’aveu même de certains éminents orientalistes que son texte est fort inouï et impressionnant de par sa littérature propre fort incomparable ; même les poètes d’antan cessèrent de rivaliser entre eux quand le Coran était descendu, car tout simplement il les surpassèrent tous.

                                                  Quand le Coran s’affirme être arabe, il faudrait que l’on tâche de donner à ce mot son véritable sens originel : arabe = être très éloquant. Le Coran se gratifie lui-même par sa très grande éloquence, et les musulmans qui ont l’occasion de le toucher dans son texte savent de quoi il s’agit : les versets du Coran peuvent carrément nous donner de la chair de poule, ébranler profondément nos cœurs et nos âmes, au point de susciter de très douces larmes, voire des fois de très vibrants sanglots. Le Coran n’existe qu’en arabe, par contre, peuvent exister des tentatives humaines de traduction de certains de ses sens (non de tous ses sens). Son message principal par contre, certes, il peut être traduit dans toutes les langues, sans que l’on ait besoin à traduire le Coran lui-même (les orientalistes occidentaux les plus honnêtes témoignèrent d’eux-mêmes qu’ils furent incapables de cette tâche, et qu’ils ne procédèrent qu’à des tentatives approximatives loin d’être exhaustives.


                                                • Leila Leila 12 août 2010 15:25

                                                  Samir

                                                  Vous dites : Votre vision de l’histoire est tres reductrice

                                                  Prétendez-vous connaître l’histoire mieux que moi ?

                                                • Leila Leila 12 août 2010 15:31

                                                  Paradisial

                                                  Je vous renvoie à lecture des Evangiles. Vous verrez qu’entre l’Evangile et le Coran, le message n’est pas UN (comme vous dites). Il y a des oppositions fondamentales. Tous vos discours n’y changeront rien.

                                                • Paradisial Paradisial 12 août 2010 15:52

                                                  Chère Leila,

                                                  Vous qui êtes chrétienne (enchanté), vous disiez bien connaître le Coran, d’autant que vous l’auriez lu en français.

                                                  Personnellement, moi qui suis musulman, et parfaitement arabophone, je ne saurais jamais me targuer de dire « bien connaître le Coran ». Les sagesses du Coran sont fort profondes ; nous musulmans on ne cesse de le méditer durant toute une vie.

                                                  Sinon, je passe à votre propos suivant : "votre prophète traite carrément nos quatre évangélistes de menteurs. Après ça, vous venez nous parler de tolérance. Avez-vous au moins lu les Evangiles ?"

                                                  Certes, je ne lis pas que le Coran. Sur mon ordinateur je possède 15 versions bibliques, et une version hébraïque de l’Ancien Testament. J’en disposais et j’en dispose pour des études comparées. smiley

                                                  Même l’hébreu j’avais tenté de l’apprendre par autodidactie. smiley

                                                  Je suis loin d’être un ethnocentriste ou un arabocentriste. Je suis quelqu’un de très curieux, et ma religion, tout comme le Coran, m’imposent de faire appel à la raison, de méditer, de scruter la vérité, d’être pragmatique .... y compris dans mon traitement de l’Islam et du Coran. Le musulman ne se doit pas de croire par défaut, mais plutôt par conviction. La foi en Islam embrasse la raison, et n’est pas sensée de s’asseoir sur des mystères et sur des matières incongrues et saugrenues.

                                                  Sinon, je reviens à l’essentiel : ainsi selon vous notre prophète aurait traité les quatre évangélistes de menteurs !!!!!

                                                  Je vous réponds : prouvez le.

                                                  Nulle part cela n’est fait dans le Coran, ou ailleurs, c’est une certitude.

                                                  Le Coran parle des amis et compagnons de notre cher prophète Jésus (que le Salut de Dieu soit sur lui) des meilleures façons, là aussi c’est une certitude.

                                                  Accrochez-vous par contre à votre chaise : le Coran ne parle jamais des quatre évangélistes supposés avoir rédigé les quatre premiers évangiles de la Bible, car ce soucis ne s’impose pas dedans, et ce pour le simple fait que le Coran parle d’un seul Evangile, à savoir le Vrai Evangile, l’Evangile selon Jésus.

                                                  Etonnant d’ailleurs de prêter les evangiles de la Bible aux quatre amis de Jésus dont ces livres portent les noms. Les plus sérieux biblologues s’accordent que les quatre évangiles dits canoniques avaient été écrits par des anonymes. Il suffirait d’ailleurs de lire ces évangiles là pour le constater.

                                                  Mais la question qui importe le plus est la suivante : pourquoi déjà parler d’évangiles écrits par des auteurs quelconque au lieu de parler du véritable Evangile révélé et livré par notre prophète Jésus ?!!!!!!

                                                  Ma chère, il faudrait se rendre à l’évidence :

                                                  L’Evangile est la Parole Divinie livrée par le Seigneur Dieu aux Hébreux sous la bouche de Son prophète Jésus.

                                                  Il n’y eut qu’un seul Evangile, l’Evangile selon Jésus.

                                                  Cet Evangile, l’Evangile selon Jésus n’existe plus.

                                                  Etait-il que oral ou bien également écrit ?! Dans quelles circonstances a-t-il disparu ?!! Dieu seul le sait.

                                                  Les ouvrages que l’Eglise appelle fallacieusement comme évangileS ne sont en fait que des BIOGRAPHIES - écrites par des anonymes - contant la vie de Jésus.

                                                  Selon wikipédia, une biographie est un écrit qui a pour objet l’histoire d’une vie particulière.


                                                  Les biographies selon Jean, Marc, Luc et Matthieu ne font que conter la vie de Jésus, commençant par sa naissance, racontant ses aventures, ses déplacements et voyages, ponctués de certaines de ses citations, et se terminant par son départ de ce monde.

                                                  La grande supercherie consista à appeler ces biographies évangileS, en écartant d’autres biographies.

                                                  Imaginez plusieurs auteurs écrire chacun de son côté une biographie du prophète Muhammad (sa naissance, sa vie, ses aventures, ses pérégrinations, ses dires, ....., ses rencontre, sa mort), et appeler chacune de ces biographies Coran.

                                                  Voyez vous le corolaire de cette farce ?!!

                                                  Comment des biographies écrites par des anonymes (au sujet d’un prophète) peuvent-elles devenir Le Livre Sacré (porté par ledit prophète) et le remplacer ?!!!!

                                                  Comment à l’église peut-on prier avec des biographies écrites par des hommes, à la place du Livre de Dieu, le Vrai Evangile, révélé par la bouche du prophète Jésus ?!!!!

                                                  .Ce serait comme si demain les musulmans se mettraient à prier à la Mosquée en lisant :
                                                  - un peu des biographies du prophète écrites par untel et untel,
                                                  - un peu des livres contenant les citations du prophète (comme Sahih Muslim ou Sahih Al Bukhari ou autres),
                                                  - et un peu des lettres que Abu Bakr, Omar, Uthman et Ali amis du prophète adressèrent aux différents membres et régions de la communauté !

                                                  en oubliant carrément le Coran, révélation divine que le prophète récita pourtant de son vivant aux musulmans
                                                  .


                                                  Croyez-vous que Jésus aurait récité aux hébreux ces livres d’aujourd’hui racontant sa propre biographie ?!!!!!!  smiley

                                                  Si Jésus aurait à revenir, lui-même il ne reconnaitra pas ces ouvrages comme étant l’Evangile (livré par Dieu à/via sa personne).


                                                • samir 12 août 2010 17:43

                                                  Leila et bien dans la mesure ou je n’attribue pas aveuglement la paternité des evangiles aux personnages cités plus haut oui je pense avoir une meilleure demarche historique que vous, je n’ai pas dit que ma culture historique depassait la votre

                                                  et vous pretendez vous connaitre l’histoire mieux que moi ?


                                                • Paradisial Paradisial 12 août 2010 17:44

                                                  Si Jésus aurait à revenir, lui-même il ne reconnaitra pas ces ouvrages comme étant l’Evangile (livré par Dieu à/via sa personne).

                                                  Si Jésus aurait à revenir il ne se reconnaitra pas dans les biographies que l’Eglise eut retenues sur sa vie au grès sélections, des écartements, des corrections et des altérations.

                                                  Il ne se reconnaîtra pas en grande partie dans ces livres.

                                                  Mais encore : il ne reconnaîtra pas ce que l’Eglise lui imputa comme paroles. Il ne se reconnaîtra pas être un « dieu incarné » ni comme « le fils enfanté de Dieu », ni que Dieu serait trois, genre « trois en un ». Il dira que ces pensées innovatrices là sont proches aux inventions des peuples païens, grecs, romains, égyptiens, vikings, mayas, incas, hindous .... et ne s’en séparent point de leurs essences, si ce n’est pas la forme.

                                                  Il se dira tout simplement : Prophète de Dieu étant venu restaurer ce que les anciens hébreux altérèrent.

                                                  Jésus n’est point l’enfant de Dieu, pas plus qu’aucune autre création ou humain ne sauraient être Ses fils.

                                                  La parole ci-dessous veut tout dire (il faudrait très bien la méditer) :

                                                  Mêmes les chiens qui tombent dans une relation anthropomorphe avec leurs maîtres ne sont pas ethnocentriques, et davantage, jamais ils ne sauraient être anthropomorphes vis-à-vis de Dieu.

                                                  Dans les faits, une grande majorité des chiens entretenus au sein des maisons développent des relations anthropomorphes avec leurs maîtres, finissant par se considérer eux-mêmes comme des membres entiers de la famille, et la famille même peut tomber dans ce travers consistant à humaniser son chien.

                                                  Ainsi certains chiens développent un amour et attachement énormes à leurs maîtres qu’ils ne se considèrent plus comme des chiens et ne se projettent plus à travers un regard de chien, mais dans un regard de fils à ses parents. D’ailleurs, les personnes âgées et certaines personnes esseulées finissent elles-mêmes par voir en leurs animaux domestiques une sorte de fils réels ou de substitution.

                                                  Voilà ce qu’est l’anthropomorphisme hommes-chiens.

                                                  Toutefois, même si devenant anthropomorphistes, les chiens ne sont pas ethnocentristes, car s’ils auraient été vraiment ethnocentristes (càd tous leurs référents de la vie sont ramenés à leur propre race/ethnie) ils n’auraient jamais pu être anthropomorphistes, car ils se seraient aisément rendus compte que leurs maîtres humains et eux ne sont absolument pas de la même race.

                                                  Or, malgré son intelligence, parmi le règne du vivant, seul l’être humain est capable de faire preuve d’anthropomorphisme et d’anthropocentrisme vis-à-vis de Dieu (ce que mêmes les chiens ne ferait pas).

                                                  D’ailleurs, toutes les sociétés païennes eurent un regard anthropomorphe vis-à-vis de Dieu, ainsi même que le Judaïsme et le Christianisme (selon l’interprétation de l’Eglise), imaginant Dieu à l’image de l’homme, et l’homme à l’image de Dieu.

                                                  Même les athées (voire mêmes les autres déistes) quand ils se posent des questions sur Dieu, sont souvent assez mal influencés, glissant dans ce travers consistant à considérer Dieu sous une optique et sous des référents foncièrement humains, et donc anthropomorphes et anthropocentristes (même s’ils ne s’en rendent pas compte, car souvent ils n’y font pas attention).

                                                  Par la métaphore du chien je ne cherchais et ne cherche à insulter personne.

                                                  C’était la seule façon pour moi de donner un exemple imagé de l’anthropocentrisme et de l’ethnocentrisme (malveillants) que les humains appliquent des fois à Dieu, en humanisant Dieu et déifiant l’Homme, et en considérant Dieu à travers un référentiel purement humain.

                                                  Même la fameuse question « quelle est l’origine de Dieu » est une interrogation antrhopomorphiste et anthropocentriste car elle projète Dieu depuis la Sphère du Créateur à la Sphère du Créé, Lui cherchant une origine alors qu’Il est L’Origine de toute chose.

                                                  Se demander qu’elle serait Son origine serait Lui affecter un début, et donc le réduire Lui-Même au rang d’un créé et d’une créature (à Dieu ne plaise que l’on se méprenne sur Son Être), et ainsi (en toute hardiesse) Le délimiter, alors qu’IL n’a aucun début ni fin, et que tout en dehors de Lui a systématiquement un début et souvent une fin (sauf s’Il décide de cette dernière autrement), détails que l’esprit humain (surtout athée) a du mal des fois à entrevoir, car bon nombre de gens ont du mal à sortir de leurs référents totalement humains.

                                                  Le cerveau humain pèse à peine 1 kilogramme ; déjà il ne comprend pas l’univers, et de surcroît les sens de l’homme sont trop limités. Juger Dieu avec un référentiel humain, c’est rendre l’homme au centre de l’univers, alors que l’homme n’est au bout du compte que de la poussière d’étoiles.

                                                  Comment de la poussière d’étoiles pourrait-elle juger Celui qui créa l’univers et créa ce qui est au-delà de l’univers ?!!!

                                                  Dieu est Logique et est Le Maître et la Source même de La Logique.

                                                  La logique de l’homme, elle, elle est très très relative.

                                                  La logique par contre de ceux qui accolent à Dieu la parternité est vraiment touuuuute illogique, voire carrément païenne (autant dans son entendement qu’autant dans ses sources).

                                                  Pour atteindre La Vérité l’homme doit aller vers Dieu, mais sur le chemin il faudrait qu’il sache déjà se débarrasser de son propre égocentrisme, de l’anthropomorphisme (inévitablement) et d’ouvrir son esprit à la logique (la vraie, et non celle qui nait des passions).


                                                • Paradisial Paradisial 12 août 2010 17:49

                                                  Jésus dans l’Islam  (par Paradisial)

                                                  L’Islam est une religion de raison. Il est la religion d’Adam, de Noé, d’Abraham, de Moïse, de Salomon, de Marie et de Jésus, et de tous les prophètes que nous connaissons ou méconnaissons, que le Salut de Dieu soit sur eux tous réunis, adressés par Lui à l’ensemble de l’humanité, dans la constance et en toute clarté.

                                                  L’Islam signifie l’adhésion à la Paix (celle intérieure, et celle avec Dieu) par la soumission que le dévot témoigne vis-à-vis de Dieu et vis-à-vis de Ses volontés.

                                                  Tel d’ailleurs a été le sens de la religion de tous les prophètes, et telle fut leur religion à tous, càd : l’Islam, et ce quels que furent les temps, les espaces et les sociétés.

                                                  Dieu est UN et UNIQUE et sa religion l’est également : une, constante et unique.

                                                  Tous les prophètes de Dieu étaient musulmans, et tous prêchèrent l’Islam, sans aucune exception.

                                                  Venons en au prophète Jésus que le Salut de Dieu soit sur lui.

                                                  En Islam, Jésus est le Messie, Parole de Dieu révélé par Lui aux hébreux, un Signe de Sa part à toute l’Humanité, un Souffle de Vie placé dans le sein vierge de la Sainte Marie, la plus pure femme que l’univers n’eut jamais connu, et qui donna naissance à l’humain le plus éminent parmi les plus éminentes créations de Dieu, un prophète né sans père, dont l’ultime mission sera accomplie presque vers la fin des temps.

                                                  Jésus est un HOMME ADAMIQUE. Sa naissance est divine comme le restant de La Création. Il est né par parthénogenèse, cela ne le rend pas physiquement divin pas plus les autres animaux et surtout insectes voire plantent qui naissent en ce monde par parthénogenèse.

                                                  Le grand miracle de Dieu consista à translater la naissance par parthénogenèse du règne animal à celui humain.

                                                  Jésus n’est pas plus divin qu’Adam, que Dieu forma dans la glaise et créa sans père ni mère.

                                                  Jésus n’est pas plus divin qu’Eve, que Dieu forma à partir des cellules souches qu’Il tira de l’os de l’une des côtes d’Adam (lui, qui engloba en son sein la matrice de laquelle toute l’humanité allait naître / ainsi, l’unicité de nos origines ne sauraient que davantage s’affirmer).

                                                  Jésus n’est pas plus divin de Melkisedek que la bible prétend qu’il n’eut aucun commencement (ce personnage est inconnu dans le référentiel musulman).

                                                  Tout cela pour faire marquer la puissance de Dieu, qui par Sa volonté autant il fait naître l’humain d’un homme et d’une femme peut engendrer l’homme à partir de rien, comme il peut engendrer la femme d’un seul homme et l’homme d’une seule femme.

                                                  Comme le précise le Coran Dieu lance l’injonction impérative SOIS et la chose est aussitôt.

                                                  Coran 3:59 L’exemple de Jésus auprès de Dieu est pareil à celui d’Adam, (qu’)Il créa de poussière et lui ordonna (l’injonction) SOIS et il fut.

                                                  Quand il est dit que Jésus est le verbe de Dieu qui s’est fait chair, cela fait référence à l’action de ce verbe être dans sa forme impérative SOIS par lequel Dieu créa toute chose. Jésus est l’incarnation de ce verbe être parmi les humains , pareil que le furent Adam, Eve et même Melkisedek.

                                                  Là encore Jésus n’est pas plus divin que l’univers (que Dieu créa à partir du néant) ou de toute autre chose que Dieu créa par la manifestation directe et personnelle du même verbe être (les anges à titre d’exemple).

                                                  Les miracles accomplis par Jésus durant sa présence parmi les hébreux n’en font pas non plus un Dieu ni un être plus divin que le restant des prophètes qui accomplirent des miracles..

                                                  En effet, Jésus s’il avait accompli des miracles, il ne les fit pas par un pouvoir dont il aurait été possesseur, mais plutôt par la Volonté de Dieu.


                                                  Ce ne sont pas les prophètes qui accomplissent les miracles mais c’est Dieu qui les fait manifester par Sa Volonté entre leurs mains.

                                                  S’il y a une part de divinité en Jésus c’est celle qui existe dans tous les prophètes de par leur nature apostolique, et celle qui existe dans toute créature de par le fait que toute création et créature témoignent de la magnificence du Créateur (en portant Ses empreintes) ; et dont la vie est le plus grand des miracles.

                                                  Dieu crée. Il est notre Créateur, et point notre père.

                                                  Il n’a point besoin d’enfanter, ni n’a besoin d’avoir des enfants. Lui accoler la paternité serait agir tel les païens, qui conçurent TOUS Dieu sous une optique anthropomorphe et ethnocentriste (Dieu à l’image de l’homme et l’homme à l’image de Dieu). Mêmes les chiens qui tombent dans une relation anthropomorphe avec leurs maîtres ne sont pas ethnocentriques, et davantage, jamais ne sauraient être anthropomorphe vis-à-vis de Dieu.

                                                  Jésus n’est point l’enfant de Dieu, pas plus qu’aucune autre création ou humain ne sauraient être ses fils.

                                                  Il est le plus illustre des prophètes adressés par Dieu à l’humanité.

                                                  Son message fut le même que celui de tous les prophètes : répondre aux questions existentielles de l’homme, lui rappeler Dieu, et appeler à la soumission vers Son Etre, pour atteindre la PAIX et le SALUT. Un message en effet clair et constant.

                                                  Venons y à la croix.

                                                  En Islam, Jésus n’a jamais été mis à la croix, pourtant, quelqu’un y avait été porté, quelqu’un de semblable à Jésus.

                                                  Coran 4 : 157... ILS NE L’ONT NULLEMENT TUÉ NI CRUCIFIÉ ; MAIS CE N’ÉTAIT QU’UN FAUX SEMBLANT. Ceux (parmi les juifs et les chrétiens) qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l’incertitude : ils n’en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures  ; (ses détracteurs) ils ne l’ont certainement pas tué. 158. mais Dieu l’a élevé vers Lui. Dieu est Puissant et Sage.

                                                  Pourquoi Dieu ferait assassiner le meilleur de Sa création ?!!!

                                                  Pour le faire sacrifier pour des péchés qu’il n’a jamais commis  ?!! Pour laver l’humanité d’un péché sensé être originel, perpétuel ?!!!

                                                  Mais c’est de la pure folie, et c’est de la pure hérésie vis-à-vis de Dieu.

                                                  DIEU N’A JAMAIS CHARGÉ L’HUMANITÉ D’UN PÉCHÉ ORIGINEL, NI QUICONQUE PERSONNE NON PLUS.

                                                  Coran 17:15 QUICONQUE PREND LE DROIT CHEMIN NE LE PREND QUE POUR LUI-MÊME ; ET QUICONQUE S’ÉGARE, NE S’ÉGARE QU’À SON PROPRE DÉTRIMENT (PERSONNEL). NUL NE PORTERA LE FARDEAU D’AUTRUI...

                                                  Ce serait une pure injustice que l’on prêterait à Dieu si on prétendrait le contraire. Car l’un des noms de Dieu est précisément LE JUSTE, et la Justice est SA qualité.

                                                  Ce serait ôter de la justesse à Sa justice que de prétendre le contraire.


                                                  Dieu a interdit le sacrifice par les humains de leurs propres enfants et de quiconque humain, comment alors Lui donner un fils et prétendre qu’IL l’aurait fait sacrifier pour soit-disant exonérer l’humanité d’un pêché originel qu’elle n’a jamais et point commise  ?!!!!!!

                                                  C’est de la puuuuuuuuuuuure folie tout cela. Du pur mensonge. Un blasphème dans la série des blasphème. De la déraison dans son état pur et parfait.

                                                  En fait, l’homme qui est mort sur la croix n’est autre que JUDAS.


                                                  Judas avait vendu Jésus pour 30 sicles. Bein, Dieu, LE JUSTE, lui avait rendu de sa monnaie.

                                                  Au moment où Judas devançait les soldats qui allaient à la capture de Jésus, pour leur désigner lequel était le prophète parmi les apôtres, Dieu faisait lever au ciel Jésus, par le truchement de l’ange Gabriel, et maudit Judas en le faisant (dans le brouhaha) métamorphoser à l’image même de Jésus, le laissant se faire capturer par les soldats mêmes qui l’avaient accompagné, et le laissant subir le sort même que les pharisiens réservaient au prophète de Dieu qu’il et qu’ils avaient trahi.

                                                  Ainsi s’accomplit la Justice Divine, et ainsi se manifesta sa Pleine Justesse.

                                                  Le faux Jésus, étourdi, s’interrogeant, se reniant, doutant devant même sa nature, s’écriant vers Dieu, que faisaient supplicier les romains et les hébreux, n’était autre que Judas métamorphosé.

                                                  Le fameux verset coranique en haut explique bellement la scène de la crucifixion/crucifiction rencontrée dans la Bible.

                                                  La confirmation selon laquelle Jésus n’avait pas subit ce supplice se trouve énoncée de la bouche de Jésus encore bébé, à peine sa maman l’avait présenté aux pharisiens quand ils lui avaient accolée à elle l’accusation d’adultère.
                                                  Jésus, à peine né, et encore dans ses couches leur répondit :

                                                  Coran - Sourate 19 :

                                                  29 Elle fit alors un signe vers lui (le bébé). Et ils dirent : Comment parlerions-nous à un bébé au berceau ?

                                                  30 Mais (le bébé) répondit : Je suis vraiment le serviteur de Dieu. Il m’a donné le Livre et m’a désigné Prophète. (31) OÙ QUE JE SOIS, IL M’A RENDU BÉNI ; et Il m’a recommandé, tant que je vivrai, la prière et la l’aumône légale ; 32 et la bonté envers ma mère. IL NE M’A POINT FAIT VIOLENT NI MALHEUREUX. (33) et QUE LA PAIX SOIT SUR MOI LE JOUR OÙ JE NAQUIS, LE JOUR OÙ JE MOURRAI, ET LE JOUR OÙ JE SERAI RESSUSCITÉ VIVANT. ]b

                                                  34 Tel est ’Issa (Jésus), fils de Marie : parole de vérité, dont ils doutent.

                                                  35 IL NE CONVIENT PAS À DIEU DE S’ATTRIBUER UN FILS.

                                                  GLOIRE ET PURETÉ À LUI (DE CE QUE LUI ATTRIBUENT LES INJUSTE) !

                                                  QUAND IL DÉCIDE D’UNE CHOSE, IL DIT SEULEMENT : SOIS ! ET ELLE EST (AUSSITÔT).

                                                  36 EN TOUTE VÉRITÉ, DIEU EST MON SEIGNEUR TOUT COMME VOTRE SEIGNEUR. ADOREZ-LE DONC. VOILÀ UN DROIT CHEMIN (Telle leur était la parole de Jésus)

                                                  37 (Ce n’est que par la suite que) les sectes divergèrent entre elles.

                                                  Alors, malheur aux renégats lors de la vue d’un jour terrible ! 38 Comme ils entendront et verront bien (LA VÉRITÉ) le jour où ils viendront à Nous ! Mais aujourd’hui, LES INJUSTES SONT DANS UN ÉGAREMENT ÉVIDENT.

                                                  Dans ces propos, Jésus affirmait qu’il n’allait point être malheureux, que la paix devait partout l’accompagner (y compris au moment de sa mort) (qui n’eut pas encore lieu), et que beaucoup ergotent injustement sur son compte, loin de toute vérité.

                                                  Pour nous, Jésus a été levé au ciel vivant, sans subir le moindre supplice. Il n’est point mort, et il reviendra sur terre un jour proche pour terminer sa mission : combattre l’antéchrist, restaurer la vérité sur sa propre personne, sur la crucifixion et sur les dogmes de l’église, affirmer l’Islam, la soumission à Dieu, comme religion et alliance, et s’affirmer lui-même musulman*), vivre encore parmi les humains, puis
                                                  b[mourir [dans la paix]]b, avant d’avoir à être ressuscité, pareil que tous les êtres humains et autres prophètes, le jour du jugement ; là il sera interrogé par Dieu en personne s’il avait ordonné aux humains de le vénérer en tant que divinité, ce contre quoi Jésus se lavera les mains, se libérant une deuxième fois des mensonges imputés à son encontre (innocentant même sa mère contre le Culte Marial que certains lui vouaient).

                                                  * : Veuillez noter que le terme musulman entend en hébreu sous le vocable de Moshlem/Muslim le sens suivant : Ami de Dieu .

                                                  Coran - Sourate 5 :

                                                  116 (Rappelle-leur) le moment où Allah dira : ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens : Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors de Dieu ?!

                                                  Il dira : Gloire et pureté à Toi ! Il ne m’appartient pas de déclarer ce que je n’ai pas le droit de dire ! Si je l’avais dit, Tu l’aurais su, certes. Tu sais ce qu’il y a en moi, et je ne sais point ce qu’il y a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu.

                                                  117 Je ne leur ai dit que ce Tu m’avais commandé, (à savoir) : Adorez (exclusivement) Dieu, MON SEIGNEUR ET VOTRE SEIGNEUR.

                                                  JE FUS TÉMOIN CONTRE EUX AUSSI LONGTEMPS QUE JE FUS PARMI EUX. Puis quand Tu m’as rappelé, c’est Toi qui fus leur observateur attentif. Et Tu es témoin de toute chose.

                                                  118 Si Tu les châties, ils sont Tes serviteurs. Et si Tu leur pardonnes, c’est Toi le Puissant, le Sage.

                                                  119 Dieu dira : VOILÀ LE JOUR OÙ LEUR VÉRACITÉ VA PROFITER AUX VÉRIDIQUES : ils auront des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux (luxurieux) pour y demeurer éternellement.

                                                  Dieu les a agréés (comme Ses rapprochés) et eux L’ont agréé (comme leur Unique Seigneur). Voilà l’énorme succès. 120 A Dieu seul appartient le Royaume des Cieux, de la Terre et de ce qu’ils renferment et Il est Omnipotent.


                                                • birdy 12 août 2010 17:51

                                                  D’un côté ça dit aimer Jésus de l’autre côté ça fait supprimer les fêtes en son honneur !


                                                  Ah tékia quand tu nous tiens !

                                                • Waldgänger 12 août 2010 17:58

                                                  Faut le comprendre Birdy, son officine de propagande doit le rémunérer à la ligne, j’en serais réduit à faire pareil à sa place. 


                                                • Paradisial Paradisial 12 août 2010 18:10

                                                  La caravane passe, les chiens aboient.


                                                • birdy 12 août 2010 18:12

                                                  Avez vous remarqué Wald, que cette religion mahométane s’est littéralement approprié tous les « saints » et les prophètes des 2 autres religions monothéistes. L’escroquerie est si vaste que 99% des noms propres du Coran sont juifs et chrétiens !!! 


                                                  Et que pour se les approprier, l’islam a recours à la stratégie du complot, qui dit qu’un vaste complot multi-millénaire organisé par les méchants juifs et chrétiens aurait caché l’islamité de tous ses saints et prophètes en altérant les textes sacrés.

                                                  Ce qui en clair veut dire que l’islam ne pourrait exister sans accuser les juifs et chrétiens de falsificateurs et donc pousser à les haïr. C’est un cas unique dans l’histoire des religions, que cette particularité d’exister non par la valeur du plagiaire mais par la haine des victimes du plagiat. 

                                                  Notez aussi cette persistance de la théorie du complot tant pour le 9/11 que pour le terrorisme islamiste en général. 

                                                • Waldgänger 12 août 2010 18:40

                                                  Oui, et Mahomet en butte aux méchants Juifs durant sa vie en plus. Pour la récupération, c’est logique d’une certaine manière, l’Islam se voulant le parachèvement de l’humanité, il fallait bien 

                                                  C’est ce qu’on appelle le totalitarisme, il faut prendre en compte tout ce qui existe et a pu exister dans un système clos sur lui-même et qui annexe tout. 
                                                  Et le proverbe de Paradisial au dessus, est-ce à votre avis une marque significative (par rapport à ce dont on discutait hier soir) ?

                                                • Paradisial Paradisial 12 août 2010 19:01

                                                  Les humains au sein des sociétés d’antan constituaient une fratrie, au fur et à mesure que le leg spirituel leur parvenait réformé (corrigeant ses formes altérées) certains préféraient s’arcbouter et s’en tenir à un héritage plutôt qu’un autre, ainsi, on a-t-on finit par se retrouver avec des strates venant s’additionner sur les autres.

                                                  A chaque fois qu’un prophète s’en allait, et que son message s’en retrouvait altéré, un autre prophète venait restaurer la vérité, non sans rencontrer des résistances et des réticences. Dur dur pour certains de se séparer de l’héritage parental fut-il biaisé !

                                                  Nous n’avons que faire de haines. Le Coran ne nous appelle qu’à revenir vers l’Islam Originel, et qu’à revenir vers L’Unique, L’Universel.

                                                  Coran 3:64 Dis : « O gens du Livre, venez à une parole commune entre nous et vous : que nous n’adorions que Dieu, sans rien Lui associer, et que nous ne prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors de Dieu ». Puis, s’ils tournent le dos [à une telle parole], dites : « Soyez témoins que nous nous sommes [à Dieu] soumis [:que nous sommes musulmans] ».

                                                  Nous n’avons que faire de haines.

                                                  Coran 5:8. Ô croyants ! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Dieu et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injustes. Pratiquez l’équité : cela est plus proche de la piété. Et craignez Dieu. Car - en toute vérité - Dieu est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.

                                                  Coran 29:46. Et ne discutez que de la meilleure façon avec les Gens du Livre, sauf ceux d’entre eux qui sont injustes. Et dites : "Nous croyons en ce qu’on a fait descendre vers nous et descendre vers vous, tandis que notre Dieu et votre Dieu est Un [le même] et Unique, et c’est à Lui que nous nous soumettons".

                                                  La caravane continue a cheminé tranquillement vers sa destination, malgré l’agitation des ....


                                                • Nestor 12 août 2010 19:04

                                                  Salut Wald !

                                                  On ce la remonte jusqu’à l’homme du Néant, enfin je veux dire on ce la remonte jusqu’à l’homme de Néandertal ou Heidelbergensis ... Comme tu veux !

                                                  À s’ils n’avaient (l’un ou l’autre) pas commencé à croire ou enterrer leurs morts on n’en serrait peut être pas là !

                                                  Comme quoi on peut en déduire que l’on à plus ou moins tous copier ... Non ?

                                                  Ou juste qu’il y a toujours eu des religions aux quatre coins du globe et ça depuis longtemps !

                                                  À ... Je crois qui a Orus qui m’appelle !


                                                • Ronald Thatcher vraimentrienafoutiste 12 août 2010 19:07


                                                  il a pas un blog pour y mettre son prosélytisme le paradiscal ?


                                                • vilistia 12 août 2010 19:20

                                                  Birdy le cow boy

                                                  Avez vous remarqué Wald, que cette religion mahométane s’est littéralement approprié tous les « saints » et les prophètes des 2 autres religions monothéistes. L’escroquerie est si vaste que 99% des noms propres du Coran sont juifs et chrétiens !!!

                                                  La liste des saints que l’Islam se serait approprié ?

                                                  Sainte Thérèse de Lisieux, cela donne quoi en Islam ?

                                                  Je conseille vivement au cow boy de lire :
                                                  « L’Islam pour les NULS »


                                                • Paradisial Paradisial 12 août 2010 19:33

                                                  Très Chère Vilistila,

                                                  Fallait lui dire plutôt d’aller rédiger : la mauvaise foi pour les nuls.

                                                  Telle est sa religion, et il y excelle beaucoup. smiley

                                                  Salutations les meilleures. Puissiez-vous avoir une bonne rentrée, et une année toute bonté, amour, santé et exubérance. smiley


                                                • birdy 12 août 2010 21:38

                                                  Les statistiques sur les noms propres du coran :

                                                  63 fois nom propres arabes

                                                  Ismaël=>12 ; 

                                                  Mahomet=>51

                                                  495 fois nom propres Israëlites 

                                                  Moïse=>162 ;

                                                  Israël=>117 ;

                                                  Marie=>44 ;

                                                  Joseph=>38 ;

                                                  Jésus=>26 ;

                                                  Salomon=>21 ;

                                                  Aaron=>21 ;

                                                  David=>18 ;

                                                  Isaac=>17 ;

                                                  Zacharie=>9 ;

                                                  Jona=>8 ;

                                                  Elie=>7 ;

                                                  Jean=>5 ;

                                                  Elisée=>2


                                                • Waldgänger 12 août 2010 21:47

                                                  Et vous le voyez comment ? Il y a plusieurs manières possibles de le voir. L’une d’entre elles est que le Coran reprend les idées religieuses antérieures pour les intégrer dans sa construction propre, idées qui n’existent plus dedans qu’assimilées, digérées, et pour finir, n’ayant plus de raisons d’être puisque le Coran en a donné une relecture, forcément plus parfaite.

                                                  Une autre interprétation est que Mohamed a reconnu l’importance du Judaïsme et ne considère pas l’Islam comme une religion abolissant toutes les autres, mais s’y intégrant dans un processus historique. 

                                                  Evidemment, si je vous demandais quelle hypothèse vous préférez.... smiley

                                                • birdy 12 août 2010 22:05
                                                  Dans l’ancien testament, est citée une Marie fille d’Amram (père) et Yokébed (mère), sœur d’Aaron et Moïse. Dans le nouveau testament, est citée une Marie, mère de Jésus, fille de Joachim (père) et Anne (mère). Les deux femmes portent le même prénom mais sont nées à 1400 ans d’écart.

                                                  Mais le Coran dans sa hâte de s’approprier les saints hébreux e chrétiens, confond à plusieurs reprises les deux Marie en croyant qu’il s’agit de la même personne. smiley smiley smiley

                                                  Coran 19 : 27-34 : « 27 Elle (Marie) revint vers les siens avec l’enfant. Ils dirent : Marie, ton acte est monstrueux. 28 O soeur d’Aaron (Marie de l’Ancien Testament), ton père n’était pas indigne ni ta mère dissolue. 29 Marie indiqua l’enfant. Ils dirent : Comment parler à un enfant au berceau ? 30 Mais l’enfant dit : Je suis un esclave de Dieu. Il m’a donné le livre et il m’a fait prophète. 31 Il m’a béni où que j’aille et m’a ordonné la prière et l’aumône tant que je vivrai, 32 et la bonté envers ma mère. Il ne m’a fait ni violent ni misérable. 33 Que la paix soit sur moi le jour de ma naissance, le jour de ma mort et le jour de ma résurrection. 34 C’est Jésus fils de Marie (Marie du Nouveau Testament). Parole de vérité qu’ils mettent en doute. »

                                                  Coran 66 : 11-12 : « 12 Et Marie, fille d’Amram (Marie de l’Ancien Testament), qui se gardait vierge et à qui nous insufflâmes de notre esprit (Jésus, fils de Marie du Nouveau Testament), elle confirma les paroles et les livres de son Seigneur et elle fut adorante. »

                                                • Waldgänger 12 août 2010 22:22

                                                  Vous avez vu, on est sous de bons auspices, le fil part d’un post de paradisisi, ça doit lui insuffler un souffle magique vous ne croyez pas, même si ça fait une sacrée taille de page pour accéder à la fenêtre de réaction. smiley

                                                  Passons sur le fait que chez les prosélytes islamistes, ils n’ont de cesse de présenter leur religion comme la plus parfaite et la plus logique, où tout est précis, calibré et rien n’est laissé au hasard, parce que dire que l’Islam a réponse à tout alors qu’il y a de telles lacunes dans la connaissance des spiritualités antérieures laisse un sourire. Non, je choisirai presque d’être indulgent en parlant de cas similaires dans le Christianisme, qui s’est parfois, mais à dessein, mélangé les crayons dans les saints. Saint Denis, qui a laissé son nom à la ville et à la basilique qui sert de nécropole royale, à la nef aux lignes si fines et si pures, doit son nom à un martyre chrétien du IIIème siècle qui aurait marché jusque là avec sa tête coupée sous le bras, qui a été volontairement confondu avec un contemporain de Paul de Tarse, pour des raisons de prestige évidentes. Vous me direz, en l’espèce, c’était volontaire et assumé, pas comme dans le cas plus haut.

                                                • toubab 12 août 2010 22:44

                                                   Paradisial L’Islam n’a pas le monopole de la déité et
                                                   du sacré.

                                                  Par ailleurs méditez Jonathan SWIFT : "Nous avons tout juste assez de religion pour nous 
                                                   Haïr
                                                   mais pas assez pour nous aimer les uns les autres


                                                • birdy 12 août 2010 22:45

                                                  Oui Wald il y a certaines erreurs dans les légendes chrétiennes et juives, mais dans leurs livres sacrés, il y en a beaucoup moins en tout cas jamais des anachronismes de 14 siècles.


                                                  Mais l’exemple donné est dans le coran lui même, censé rectifier les erreurs de livres saints qui finalement sont infiniment plus précis que lui.

                                                  Pour vous donner un ordre d’idée l’ancien testament comporte plusieurs milliers de noms propres dont il narre les aventures avec une chronologie et une généalogie d’une précision impressionnante.

                                                  Mais le coran qui comporte à peine une centaine de noms propres et ne donne ni chronologie ni généalogie, arrive à se mélanger gravement les pinceaux.

                                                  Il suffit d’ailleurs de lire les deux (AT et Coran) pour s’en convaincre, et constater qu’outre la pauvreté historique le Coran est d’une rare indigence en matière de poésie et de qualité d’écriture, les mêmes passages déjà fadasses étant répétés plusieurs fois avec lourdeur.

                                                  Bref le coran n’est que le tissu d’ânerie d’un écrivain très médiocre qui visiblement dupliquait voire quadruplait les passages pour meubler et donner le volume que sa pauvre verve était incapable de produire.

                                                  J’ai eu exactement la même impression en lisant le livre des mormons, dont l’auteur Joseph Smith semble beaucoup s’être inspiré des techniques de Mahomet.

                                                • Waldgänger 12 août 2010 22:56

                                                  J’ai eu exactement la même impression en lisant le livre des mormons, dont l’auteur Joseph Smith semble beaucoup s’être inspiré des techniques de Mahomet.

                                                  C’est une fine ironie d’ailleurs, parce que dans le genre comparaison flatteuse... smiley

                                                  J’ai vécu dans une famille athée mais qui a toujours voulu qu’on connaisse bien l’histoire religieuse, ainsi j’ai eu l’occasion de lire la Bible assez jeune, et je vous rejoins sur la précision des généalogies et fratries dans des oeuvres telles que les Maccabées, les Juges ou les Rois, c’est en effet assez frappant. 

                                                  Dans le cas de Saint Denis, tout a été fait volontairement, d’ailleurs Abélard n’a rien trouvé de mieux, arrivant à l’abbaye comme moine, de dénoncer cette fausse assimilation entre les deux Denis, avec le peu de succès que vous imaginez.

                                                • birdy 12 août 2010 23:36

                                                  En effet la comparaison est peu flatteuse pour les mormons qui sont quand même des gens assez tranquilles malgré leur détestable pratique de la polygamie.


                                                  D’ailleurs le travail de Joseph Smith a été beaucoup plus fin que celui de Mahomet, et la secte qui en est sortie n’est pas fondamentalement mauvaise, j’ai eu l’occasion d’échanger dans des débats avec des mormons, et ce sont généralement des gens affables quoiqu’un peu rustiques. 

                                                • pigripi pigripi 12 août 2010 13:16

                                                  Effectivement, lorsque le ramadan a été prescrit, il était beaucoup moins sévère que le jeune des chrétiens. De même pour nombre de règles religieuses.

                                                  Mais le chritianisme a évolué à travers les âges en intégrant les changements sociétaux et les découvertes scientifiques dans tous les domaines. L’Islam n’a pas évolué au même rythme et ces dernières années les intégristes musulmans ont imposé aux pratiquants un gigantesque retour en arrière vers des pratiques coutumes et considérations incompatibles avec les sociétés contemporaines.

                                                  Le catholicisme romain n’a pas fini d’évoluer notamment dans le domaine de la sexualité où il continue d’avoir des positions archaïques mais ce n’est rien à côté des préceptes de l’Islam.


                                                  • samir 12 août 2010 13:27

                                                    non il faut corriger votre post : en France le christianisme a été volontairement annihilé

                                                    je vous renvoie à l’encyclique du pape LEON XIII paru en 1884 et qui se nomme HUMANUM GENUS


                                                  • pigripi pigripi 12 août 2010 13:18

                                                    Question :

                                                    L’importance du nombre de croyants musulmans dans le monde est-elle la résultante de la valeur spirituelle de cette religion ou de la coercition exercée sur ses fidèles et les non musulmans incités à se convertir ?????
                                                    et des musulmans condamnés à mort si apostats ?


                                                    • samir 12 août 2010 13:29

                                                      Donc on peut contraindre 2 MILLIARDS de personnes ???

                                                      et beaucoup plus si on compte tous les musulmans depuis le VIIeme siecle ???

                                                      je concois que vous n’aimiez pas l’Islam mais au moins essayez d’avoir du bon sens et de l’honneteté


                                                    • Paradisial Paradisial 12 août 2010 13:38

                                                      Cher Samir,

                                                      Il faudrait laisser nos pseudo-islamologues s’empêtrer dans leurs conneries.

                                                      Ces guignols là ne chercheront jamais à apprendre, mais plutôt à inventer les idées des plus tordues pour tenter de leur accorder entre eux du crédit.

                                                      Ramadan Mubarak Karim.


                                                    • samir 12 août 2010 13:44

                                                      a toi aussi bon Ramadan


                                                    • pigripi pigripi 12 août 2010 13:34

                                                      Je suis athée, agnostique ...

                                                      Pourtant, j’aide spontanément les gens en difficulté sans autre motivation que le plaisir de communiquer, d’échanger et de partager.

                                                      Pourtant, je donne des cigarettes, de la bouffe et des couvertures aux SDF en les gratifiant d’un peu d’attention et de mots gentils. Je n’hésite pas à m’asseoir au bord du trottoir avec mon préféré, plus pouilleux et crade tu meurs, je ne refuse pas de lui serrer sa main noire de crasse ou une bise baveuse. Je n’ai pas besoin de chercher D. Je le fais spontanément, parce qu’il est gentil, émouvant, poli et me remercie sincèrement sans chichis. C’est une vraie relation, c’est tout.

                                                      Pourtant je fais l’aumône selon mes moyens à celles et ceux qui sont dans le besoin sans invoquer D.

                                                      Pourtant je fais du bénévolat auprès de gens en situation de précarité sans me réfugier derrière des motifs religieux ou politiques.

                                                      Suis-je un OVNI ?


                                                      • samir 12 août 2010 13:49

                                                        « Je suis athée, agnostique ... »

                                                        Des le depart c’est confus...athée n’est pas agnostique et agnostique n’est pas athée sachez differrencier les deux svp si vous voulez qu’on debatte...

                                                        Que voulez vous que je vous dise : vous etes quelqu’un de bien mais personellement je ne donne pas d’argent a un pauvre PARCE QUE JE L’AIME BIEN mais précisement parce qu’il est pauvre

                                                        croyez vous etre suivi par des masses de personnes ? dans la société actuelle cela m’etonnerait fortement


                                                      • vilistia 12 août 2010 19:22

                                                        Pigigri
                                                        Je suis athée, agnostique ...

                                                        Ca se complique avec vous !

                                                        Vous vouliez dire laïque et agnostique ?


                                                      • TSS 12 août 2010 13:44


                                                        ah,les religions monotheistes origine de la plupart de nos emmer..ments !!

                                                        quand en seront nous debarrassés... !!


                                                        • samir 12 août 2010 13:45

                                                          Moi qui croyait que nos emmerdes venaient de 30 ans d’alternance politique desastreuse entre gauche et droite

                                                          vous m’impressionnez quel profondeur de vue


                                                        • Rough 12 août 2010 16:45

                                                          C’est bien ce délire de bigot n’a aucun sens....


                                                          • pigripi pigripi 12 août 2010 18:27

                                                            @Samir

                                                            Que voulez vous que je vous dise : vous etes quelqu’un de bien mais personellement je ne donne pas d’argent a un pauvre PARCE QUE JE L’AIME BIEN mais précisement parce qu’il est pauvre
                                                            ---------------------------------------------------
                                                            Désolée Monsieur le prof, je ne suis pas l’Etat et mes moyens financiers sont limités, alors je choisis mes pauvres. En tant que personne et non institution, je privilégie le contact car il m’est impossible de porter sur mon dos la totalité de la misère humaine. Je revendique ma subjectivité parce que je l’estime positive.

                                                            Pour les véritables SDF (ceux qui sont dans la rue depuis des années et n’en sortiront pas parce qu’ils ne le veulent ni le peuvent), le contact est très important. Leur jeter une pièce sans les regarder ne leur fait pas plaisir. Ils ont besoin d’être regardés, écoutés et échanger.

                                                            D’ailleurs mon SDF préféré partage avec moi le peu qu’il possède. Il me refile en particulier les biscuits qu’il n’aime pas. Et moi, je lui demande toujours ce qu’il veut et ce dont il a besoin. C’est une conception personnalisée de la compassion, différente de la pitié et de la charité organisée. C’est l’expression du respect de l’individu au delà de son statut.

                                                            Je reconnais que l’individualisation et la personnalisation des relations est une attitude d’essence chrétienne et occidentale. C’est ma culture.


                                                            • pigripi pigripi 12 août 2010 18:39

                                                              @Samir

                                                              « Je suis athée, agnostique ... »

                                                              Des le depart c’est confus...athée n’est pas agnostique et agnostique n’est pas athée sachez differrencier les deux svp si vous voulez qu’on debatte...
                                                              --------------------------------------------------------
                                                              Monsieur Samir, comme vous vous jetez sur tous mes propos pour me faire la leçon, sachez que j’ai à dessein écrit « athée et agnostique » car beaucoup de gens confondent les deux et il n’y a pas de quoi se flageller.

                                                              Pour être plus précise, sachez que je ne crois pas en un être ou un esprit supreême, une force supérieure, que je déteste toutes les bondieuseries, quelles qu’elles soient, sources à mes yeux de cruauté, de discriminations, d’oppression, d’exploitation, d’abrutissement, de conflits, de haines et de guerre, de division et dans presque tous les quoi prétexte à l’exploitation et au mépris des femmes.

                                                              Je crois en la nature au sens biologique et physique, en l’humanité ou plutôt en son fabuleux potentiel que l’on peut développer pour le meilleur ou pour le pire.
                                                              Je pense que toutes les croyances sans exceptions empêchent le potentiel humain de se développer harmonieusement pour le bonheur de toutes et tous..

                                                              L’être humain à travers les âges et les régions a inventé toutes sortes de grigris plus ou moins sophistiqués pour conjurer son angoisse de mort car il manque de courage pour afffronter les réalités de la vie et de son destin de mortel. Toutes les légendes populaires, toutes les mythologies, toutes les religions ne parlent que de cela, l’angoisse de mort d’où l’invention du paradis et de l’enfer, de l’au-delà, des 72 vierges, de la résurrection et du reste.....


                                                              • Paradisial Paradisial 12 août 2010 19:03

                                                                Ainsi partie totalement de travers, ce n’est pas demain que vous enlèverez vos œillères.

                                                                Dommage pour vous.


                                                              • vilistia 12 août 2010 19:25

                                                                TSS
                                                                ah,les religions monotheistes origine de la plupart de nos emmer..ments !!

                                                                Surtout lorsque les politiques se servent des religions !

                                                                Hitler a innové, il n’a pas eu besoin des religions !


                                                                • pascal12 13 août 2010 20:17

                                                                  Le ramadhan que pratiquent les musulmans aujourd’hui n’a rien à voir avec son sens réel.

                                                                  Le ramadhan est un mois saint dévoué à la prière et au partage mais la coutume arabe en a fait un mois propice au meurtre.
                                                                  On a là un exemple de l’altération du monothéisme que constitue l’erzats religieux arabe.

                                                                  D’ailleurs Muhammad n’a jamais prétendu être prophète il ne s’est jamais autrement présenté que comme un homme pieux et inspiré par Gabriel et chargé de remettre de l’ordre dans les turbulentes tribus sarrazines .
                                                                  On a vu le résultat.


                                                                  • Ajax Ajax 19 août 2010 08:43

                                                                    Le ramadan commémore les razzias des premières bandes musulmanes qui ont rançonné les caravanes des marchands de la Mecque, passant la journée sur leurs montures et ne se restaurant que le soir, une fois de retour au camp. C’est aussi l’entraînement d’une armée préparant ses campagnes à venir.

                                                                     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès