• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Suisse, ceux qui n’aiment pas les minarets se font entendre

Suisse, ceux qui n’aiment pas les minarets se font entendre

Voilà un sujet assez délicat à aborder, une question « chaude » d’actualité... En Suisse dans le 20 minutes (la version allemande en tout cas), il n’y a pratiquement pas un jour sans parler de la « Minarett-Initiative ».

La mosquée Mahmoud a été inaugurée à Zurich en 1963. C’est le plus ancien minaret en Suisse.

Soumise en juillet 2008, l’initiative populaire « contre la construction de minarets » exige une interdiction complète de construire de nouveaux minarets en Suisse. Le 29 Novembre 2009 aura lieu (en Suisse) un référendum sur ce sujet controversé.

Pour parvenir à ses fins, l’extrême-droite suisse n’hésite pas à créer des affiches scandaleuses.

Mais quand on s’est souvent baladé en Suisse ces dernières années, ce n’est rien de surprenant. Car le puissant parti de droite UDC (Union démocratique du centre WTF ?) n’en est pas à son coup d’essai. Il avait déjà ouvert la chasse aux « moutons noirs » en placardant partout en Suisse l’affiche suivante :

Mais bien sûr et heureusement tous les Suisses ne sont pas de cet avis. Il y a donc eu des ripostes, comme cette parodie (cliquer pour agrandir) :

Revenons-en au sujet : qu’en est-il de ce débat sur les minarets ? Morceaux choisis.

(La plupart des liens dans cet article sont en allemand, mais l’objectif est de rassembler et résumer un certain nombre de faits.)

 Visiter les mosquées pour éliminer les préjugés

Cette année, à la journée portes ouvertes des mosquées, le 7 novembre, il s’agissait non seulement d’échanges culturels mais aussi de politique. Peu de temps avant le vote sur l’initiative anti-minaret, de nombreuses mosquées suisses exploitent l’occasion pour communiquer.

L’initiative anti-minarets nuit à la réputation de la Suisse

Du point de vue des groupements économiques, l’initiative anti-minaret menace la réputation de "pays ouvert et tolérant" de la Suisse. Le tourisme et les exportations (vers les pays musulmans) pourraient en pâtir.

Quand on s’attaque aux minarets, c’est en fait la communauté musulmane qui est visée

La Commission fédérale pour les questions de migration (CFM) s’oppose vigoureusement à l’initiative. Pour que le dialogue interreligieux puisse être maintenu, il faut un clair refus de l’interdiction des minarets. Parce que le "non" au vote du 29 Novembre serait, de leur point de vue, pas tant un "oui" aux minarets, mais d’abord et avant tout un "non" au sentiment anti-islamique.

Un jeu vidéo "dégradant pour l’humanité"

Tirer sur des muezzins ? Pas de problème pour les supporters de l’initiative anti-minaret. Car c’est exactement ce qu’ils incitent à faire dans un jeu en ligne provoquant - risquant un procès.

Pour le moment le jeu anti-minaret très critiqué reste en ligne... Le Président du Comité pour l’initiative anti-minaret, Walter Wobmann, ne voit aucune raison d’arrêter ce jeu.

La patate chaude passe de main en main : le fournisseur d’accès Internet qui héberge le domaine affirme que sa compagnie ne peut pas désactiver le jeu en ligne. C’est à l’opérateur du site, la société Interway, de le faire. Ce dernier affirme cependant que le jeu y a été mis par un client et non par l’opérateur, de sorte qu’il n’ait aucune influence dessus. Ce client s’avère être l’agence de publicité Goal AG... qui prie de s’adresser à Wobmann pour toute prise de position ! En attendant, on peut toujours tirer sur les minarets.

 

Contre-attaque : affiche contre les clochers d’église

Comme avec le mouton noir, il y aussi une contre-attaque sur un ton humoristique. Des clochers au lieu des minarets et une vache à cloche au lieu d’une femme vêtue de burka - cette affiche attire l’attention sur le bruit généré par les cloches d’églises.

"Le repos nocturne vaut pour tous"

Ensemble contre l’initiative anti-minaret

Dans la lutte contre l’interdiction du minaret, un Comité islamo-chrétien a présenté mardi à Lucerne sa campagne d’affichage.

Et en France ? Ce sujet ne pourrait certainement pas être abordé de cette façon car la France a des liens historiques forts avec beaucoup de pays arabes (qui sont en général majoritairement musulmans). Une telle initiative ferait scandale en France, et le parti de droite majoritaire (UMP) ne pourrait jamais se permettre une telle campagne.

D’ailleurs la Suisse romande semble la plus récalcitrante à placarder ces affiches : Lausanne, Yverdon et Montreux interdisent les affiches de l’UDC. Selon les trois villes, l’affiche de l’UDC crée un amalgame inacceptable entre islam et terrorisme. L’utilisation du drapeau suisse choque aussi.

Selon la Commission fédérale contre le racisme (CFR), « les affiches suggèrent que la minorité musulmane vivant en Suisse représenterait un danger redoutable. Le message véhiculé est qu’elle voudrait dominer la population suisse, opprimerait la femme et mépriserait les droits fondamentaux. Cela équivaut à une diffamation de la population musulmane. »

Un argument souvent avancé pour l’interdiction de construire des mosquées est que les pays musulmans interdisent souvent de construire des églises. Ce n’est pas vrai pour tous les pays à majorité musulmane : au Maroc par exemple il y a beaucoup de constructions pour les différentes religions. Par contre il faut distinguer les Etats confessionnels des Etats laïques. En effet il peut sembler normal qu’un Etat confessionnel interdise la construction de lieux de cultes différents de la religion de l’Etat, car l’Islam interdit de faciliter l’égarement des gens. Donc certains pays interdisent totalement les constructions dédiées à un autre culte que celui d’Allah.

Mais quoi qu’il en soit ne nous mettons pas à jouer à ce jeu du plus con qui ne mènera à rien. Nous ne vivons pas dans des Etats confessionnels (que ce soit en Suisse ou en France), donc il faut plutôt montrer de l’ouverture, quitte à faire le premier pas. Ce qui est regrettable, c’est qu’il y a un manque de volonté d’aller vers et de comprendre l’autre, dans les deux "camps" (chrétien et musulman en l’occurrence). Malgré certains efforts, les religions ne sont toujours pas assez ouvertes au dialogue interreligieux.

Bref, une fois de plus, nous voyons ce que la religion peut provoquer : désaccords, conflits, troubles... Ca ne fait qu’accentuer mon sentiment que les religions apportent plus de mal que de bien dans ce monde, en étant trop communautaires. Ce serait plus simple si les religions étaient des philosophies de vie auxquelles tout un chacun pourrait adhérer (et on pourrait adhérer à plusieurs philosophies, bien sûr, en toute liberté) ou pas...

Lire le dossier de 20 Minuten sur le sujet (en allemand).


Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • King Al Batar Albatar 13 novembre 2009 12:23

    Comme quoi, en Europe il y a encore plus Islamophobe que les Français.... Et on parle meme pas des Italiens ou Espagnols....

    En France nous avons eu JM LePen, alors le mec c’est un sale gros porc de raciste, mais il a eu un avantage malgrès tout c’est de fédérer sous sa coupe tous les racistes de France, et ainsi de nous proteger de ce genre d’initiative. Il faudra bientot s’y preparer tant les cons sont légioins aussi....


    • samir 13 novembre 2009 14:04

      c’est ta betise qui nous est imposée

      si on parlait de la colonistation des européens plutot ?
       qu’en conclure selon ton mode de pensée archaique


    • manusan 13 novembre 2009 14:02

      On vit dans un monde où le choc des civilisations devient une certitude, aussi avant de construire des temples, les religions devraient solennellement proclamer que toute guerre en leur nom constitue véritablement un blasphème. Si elles représentent véritablement un message de fraternité entre les hommes qu’elles deviennent des solutions et non des problèmes. Alors oui, dans ce cas, construisons des minarets, si c’est pour avoir une guerre ethnico-religieuse dans quelques années, je ne vois pas bien l’intérêt.


      • monbula 13 novembre 2009 14:35

        Manusan
        On vit dans un monde où le choc des civilisitations devient une certitude :

        C’est une intuition ou une certitude d’une voyante ?

        Manusan devient centriste ...... !


      • manusan 14 novembre 2009 02:16

        votre commentaire juste en dessous fait office de réponse :

        Le comité Israel
        La guerre des civilisations nous est imposée, ici, en Angleterre, aux Pays bas, en Suisse...partout.
        C’est maintenant qu’il faut affirmer l’identité de notre culture car c’est bien de liberté qu’il s’agit, la notre.

        Beaucoup de posts vous demandent ceci : Vous êtes de quel nationalité ?

        La guerre des civilisations ??? Définissez les civilisations, d’abord ?

        Vous prenez, j’en sûr vous prenez vos ordres dans la nouvelle bible :

        Le Christ doit revenir en chair et os en Israel !

        Mais bon sang ! La voila la vraie civilisation occidentale .


      • manusan 14 novembre 2009 02:21

        manusan devient centriste.

        Je condamne toute forme de fondamentalisme et d’intégrisme politique ou religieux, je suis de quel bord d’après vous ? pas du votre ? vous m’envoyez navré.


      • monbula 13 novembre 2009 14:06

        Le comité Israel
        La guerre des civilisations nous est imposée, ici, en Angleterre, aux Pays bas, en Suisse...partout.
        C’est maintenant qu’il faut affirmer l’identité de notre culture car c’est bien de liberté qu’il s’agit, la notre.

        Beaucoup de posts vous demandent ceci : Vous êtes de quel nationalité ?

        La guerre des civilisations ??? Définissez les civilisations, d’abord ?

        Vous prenez, j’en sûr vous prenez vos ordres dans la nouvelle bible :

        Le Christ doit revenir en chair et os en Israel !

        Mais bon sang ! La voila la vraie civilisation occidentale .


        • monbula 13 novembre 2009 16:59

          Le comité d’Israel

          Alors si vous êtes français, pourquoi vendre de la cuisine sionniste

          . Monbula un ami juif.


        • monbula 13 novembre 2009 14:41

          Le comité Israel
          FRANCAIS et fier de l’être
          De civilisation Greco-romaine (pensée Grecque droit Romain)
          De culture Judéo-chrétienne...(l’Europe des rois sacralisés par l’église)
          c’est un héritage...que l’on a polit avec des siècles d’amour, de larmes et de sang... pour le rendre à nos enfants encore plus noble.

          Républicain, démocrate, laic...

          Français, vous dites, alors pourquoi cette propagande sionniste ?

          Vous prenez des les gens pour des imbéciles .

          Monbula, un ami juif.


          • Kookaburra Kookaburra 13 novembre 2009 15:31

            « Un argument souvent avancé pour l’interdiction de construire des mosquées »

            Il n’ y a pas question d’interdire la construction de mosquées.
            . La question n’est pas là mais plutôt sur la forme architecturale que ces lieux devrait avoir. On peut argumenter que la minaret fait partie intégrale et essentielle d’une mosquée, puisque c’est de là que l’imam appelle les croyants à la prière, 5 fois par jour. L’argument était irréfutable dans le passé et reste toujours valable dans certains pays, mais en Europe aujourd’hui l’argument ne tient plus pour plusieurs raisons, d’abord parce que l’appel à la prière n’est pas nécessaire et n’est pas souhaité par la vaste majorité de la population. Curieusement, nul semble avoir posé la question si une mosquée doit impérativement respecter la forme architecturale traditionnelle. Dans sa forme traditionnelle la mosquée s’insert esthétiquement dans l’architecture arabe de l’environnement. En Europe l’environnement n’est pas le même. Nous n’hésitons pas à choisir une architecture moderne pour une église, et personne songerait à construire une église Gothique en pays musulman. Pourquoi pas une architecture moderne pour une mosquée ? S’il y a une volonté musulmane d’intégration dans la culture européenne, on pourrait peut-être commencer par l’architecture.

            L’article est une prise de position radicale qui ne néglige aucune astuce pour calomnier ceux qui ne veulent pas de minarets dans leur village, parce que, par définition, ils sont « racistes ». Or, à ce titre il y a sûrement beaucoup de « racistes » en France, à commencer par mon propre village ici en Provence.


            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 13 novembre 2009 17:21

              J’apprécie l’intervention de Kookaburra et pense, comme lui, que les questions d’architecture sont discutables, au même titre que n’importe quel bâti dans l’espace public.

              En revanche, Jean-Paul Doguet, lorsque vous écrivez "Croyez-vous sans rire que les promoteurs de cette campagne et ceux qui s’apprêtent à voter « oui » soient motivés par le modernisme architectural ? et par le souci pressant d’aider à l’émergence d’une avant-garde architecturale dans le domaine de la construction des mosquées ?« , vous visez juste.

              En Suisse comme en France, la question délicate de l’érection de mosquées (lieux, nombre, forme, financement, administration) n’est hélas soulevée, et de quelle manière, que par l’extrême-droite tenant »les musulmans" en horreur et faisant feu de tout bois.

              Pour tout républicain, même allergique comme je le suis à la religion d’une manière générale et à l’islam en particulier, les musulmans ont le droit d’exercer leur culte, à condition qu’ils le financent et même si cette question pose problème.

              Parce qu’une fois de plus, la République française, comme pour le voile islamique, a pris le problème à l’envers et qu’il est trop tard pour le solutionner autrement qu’en garantissant cette égalité de culte malheureusement revendiquée comme une marque identitaire forte et communautariste, mais aux conditions de nos lois.

              Plus de deux mille mosquées ont été érigées en moins de trente ans, et un millier d’autres seraient à l’étude ou en construction.

              Le problème, c’est ce retour du religieux avec lequel nous n’avons d’autre choix que de négocier sans transiger si l’on veut éviter le pire.

              Il est regrettable que personne n’ose s’emparer de cette question que des xénophobes hystériques.


            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 13 novembre 2009 17:36

              Une illusion, oui et non. Mais en tout état de cause, un poids qui vaut son pesant de votes présupposés.


            • Julien Fischer Julien Fischer 13 novembre 2009 18:06

              @Kookaburra


              « une prise de position radicale qui ne néglige aucune astuce pour calomnier ceux qui ne veulent pas de minarets dans leur village »

              Je n’ai pas dit que ceux qui sont contre la construction de minarets ou même de mosquées dans leur village sont racistes.

              J’admets tout de même un peu de radicalisme de ma part : en effet, il est indéniable que je condamne la manière de communiquer de l’UDC en Suisse, qui par sa manière d’agresser les gens, ne fait que compliquer le dialogue.

            • dup 13 novembre 2009 16:43

              ce n’est pas tellement l’architecture en forme de missile qui gêne ,mais que des allumés demandent le muezzin au nom d’égalité de croyance , de droit de l’homme et autre alibi.
              en 2 cuillères à pot une jurisprudence permettra l’installation d’un geulard


              http://www.dailymotion.com/video/x9hcff_lappel-a-la-priere-du-muezzin-a-mar_travel

              imaginez ce que ça donne avec les cloches , un beau foutoir . Essayez donc de faire des églises avec des clochers chez eux.. juste pour rire


              • docdory docdory 13 novembre 2009 16:46

                @ Julien Fischer


                On ne vous entend guère , dans votre article , exposer honnêtement le point de vue des anti-minarets .
                Ce référendum suisse ne fait que traduire la contradiction inhérente à toute démocratie , qui est la suivante : jusqu’à quel point doit on laisser la liberté aux ennemis de la liberté ?
                L’expérience général de tous les pays du monde musulman, c’est que, là ou l’islam passe , la liberté trépasse . 
                Les minarets et les mosquées sont un instrument de conquête , 

                Recep Tayyip Erdogan, actuel Premier ministre turc, avait annoncé la couleur de son islam conquérant en 1997 alors qu’il était maire d’Istambul : « Les mosquées sont nos casernes, les minarets nos baïonnettes, les dômes nos casques et les croyants nos soldats. » 

                On ne peut pas en vouloir aux Suisses de vouloir éviter les baïonnettes ( même si certains tentent déjà de les baillonner en interdisant de façon très liberticide les affiches anti-minarets )


                Personnellement, si j’étais Suisse, je voterais sans hésitation en faveur de cette initiative anti-minarets, de même que si j’étais marseillais , j’irais manifester contre la construction d’une grande mosquée, il ne faut pas laisser croire que seul le front national s’oppose aux mosquées . J’ose espérer que le peuple suisse , dans sa sagesse et son goût de la liberté, votera en faveur de l’initiative anti-minaret ( il semble d’ailleurs que les sondages commencent à frémir en faveur de cette initiative ) . J’attends avec impatience le résultat .


                 


                • Gazi BORAT 13 novembre 2009 17:51

                  @ DOCDORY

                  Les propos de Tayipp Erdogan sont extrait d’un poême de Ziya Gökalp, poête nationaliste turc avant que d’être musulman.. et dont le texte fait référence à une sorte de « roman national » simplificateur, comme les aime Nicolas Sarkozy..

                  On entend régulièrement sur ces forums des odes à la cathédrale de Chartres qui sont du même acabit...

                  gAZi bORAt


                • docdory docdory 13 novembre 2009 19:01

                  @ Gaazi Borat


                  Admettons que ce soit un poème , il s’agit quand-même d’un poème islamofasciste, et Erdogan étant, de toutes façons , proche de l’islamofascisme , il n’y a rien d’étonnant à ce qu’il reprenne cette citation à son compte ...

                • Gazi BORAT 13 novembre 2009 19:14

                  @ Docdory

                  C’est un poême..

                  Mais Ziya Gökalp n’est pas ma tasse de thé, je lui préfère très nettement Nâzim Hikmet, autant pour le style que pour le contenu.. Sur le « roman national turc », son célèbre « Ce pays est le nôtre » plus sobre, est nettement plus généreux.

                  Erdogan non plus, je ne l’apprécie guère. Non point pour sa foi mais pour son libéralisme économique.. C’est le successeur des partis successeurs de celui de Menderes et Baylar qui, à l’époque, ne soulevèrent pas en Occident la même levée de boucliers bien qu’ayant pesé plus fort sur l’abandon des valeurs kemalistes que l’AKP..

                  Mais c’était au temps de la Guerre Froide..

                  gAZi bORAt


                • Shaytan666 Shaytan666 13 novembre 2009 19:59

                  On entend régulièrement sur ces forums des odes à la cathédrale de Chartres qui sont du même acabit...

                  Mais moi j’aime bien la cathédrale de Chartres, surtout ces nonnes en costume traditionnel (un peu comme des musulmanes), assises dans le choeur sur de drôles de petites chaises  smiley

                  Sacré gazi va ! Il n’y a que quelques mois que je lis AVox mais je n’ai jamais vu un article louant la cathédrale de Chartes.

                  Tiens ! cette semaine j’ai regardé « Des racine et des ailes » c’étaient sur les rois de France et la cathédrale de Reims, un monument exceptionnel.


                • Gazi BORAT 16 novembre 2009 07:21

                  La cathédrale de Chartres est un parmi les monuments exceptionnels du patrimoine de l’Humanité..

                  C’est en temps de crise que les peuples cherchent consolation dans leurs splendeurs passées..

                  gAZi bORAt


                • docdory docdory 13 novembre 2009 17:06

                  Je vous invite à lire mon article de 2007 sur les minarets suisses , qui reste en partie d’actualité :


                  • Kookaburra Kookaburra 13 novembre 2009 17:16

                    Tout à fait d’accord, Docdory ! Que l’extrême-droite vote pour une initiative ou une loi ne veut pas dire que tous ceux qui font pareil sont d’extrême-droite, mais c’est cela que l’auteur veut faire croire. Une affiche, n’import quelle affiche, doit livrer un message claire et fort. En ce sens c’est une excellent affiche. On peut trouver le message absurde ou répugnant, mais l’affiche est bonne. L’auteur fait l’amalgame entre une mosquée et une minaret, mais on peut approuver la première et désapprouver la seconde. C’est sans doute la position de beaucoup de Suisses (et de Français).


                    • Shaytan666 Shaytan666 13 novembre 2009 17:40

                      Si l’extrême-droite française, tendance Le Pen family, était islamophobe cela se saurait  smiley
                      http://www.radioislam.org/le-pen/sarkozy/juif-sarkozy.htm


                    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 13 novembre 2009 17:50

                      Ils préfèrent les « Arabes » aux « Juifs » et sont fortement « antisionistes », les LePen & Co, mais s’ils pouvaient se débarrasser de tous...


                    • Shaytan666 Shaytan666 13 novembre 2009 18:25

                      En effet Le Pen est tellement anti-s******* qu’il en arrive à devenir islamophile.
                      Sa dernière interview :
                      http://www.egaliteetreconciliation.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=4440&Itemid=115


                    • Le péripate Le péripate 13 novembre 2009 18:30

                      Et avec le même anti-américanisme, témoin cette phrase D’ailleurs, dans quelle mesure ce diable (l’islam)  n’est-il pas instrumentalisé par la politique américaine ?

                      Ils sont fait pour s’entendre. smiley


                    • docdory docdory 13 novembre 2009 18:58

                      @ Shaytan 666 


                      Effectivement , voilà un lien très instructif !

                    • Ornithorynque Ornithorynque 13 novembre 2009 17:30

                      Moi je trouve intéressante l’affiche en faveur de la diversité, dans laquelle des moutons multicolores mettent un mouton suisse à la porte de son pays.


                      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 13 novembre 2009 17:33

                        Cette affiche d’une bêtise insondable illustre à la perfection l’absurdité de « l’antiracisme ». Houria Bouteldja aurait pu la dessiner, elle qui veut rééduquer « les Souchiens »...


                      • Shaytan666 Shaytan666 13 novembre 2009 17:35

                        Moi aussi je la trouve intéressante, elle est prémonitoire et a l’avantage de nous avertir de ce que l’avenir nous réserve si nous ne faisons pas gaffe.


                      • Gazi BORAT 13 novembre 2009 17:48

                        @Ornythorinque

                        Le mouton fichu à la porte est beaucoup plus un mouton porteur du sigle de l’UDC qu’un mouton « suisse ».

                        Il existe en Suisse, pays neutre traditionnellement et non belligérant durant le second conflit mondial une tolérance aux mouvements néo-nazis que l’on ne trouve nulle part chez ses proches voisins.. ainsi qu’une politique eugéniste d’état qui perdura jusqu’aux années soixante-dix et qui vit pratiquer des stérilisations de membres de groupes jugés associaux.. dont les Yeniches, population germanophones dont la présence dans le pays est attestée depuis 1648.

                        C’est cette Suisse là que l’UDC représente, beaucoup plus qu’un quelconque combat pour la laïcité, avec toutes ses ambiguités, comme on en connait en France.

                        Cette initiative sur les minarets n’est pour lui qu’une occasion de rassembler sur un thème fédérateur et populiste et pour un enjeux (trois minarets) somme toute dérisoire.

                        La visibilité d’une religion minoritaire est toujours un argument porteur, étant donné que ces minoritaires le sont également parmi les votants.

                        De même, dans le reste de l’Europe, il fallut du temps avant que les sinagogues accède aussi à la visibilité dans l’espace public.

                        @ COSMIC DANCER

                        Houria B. a trouvé son fond de commerce et le gère avec autant d’efficacité qu’une Marine Le Pen. De plus, personnage télégénique, elle est l’invité rêvée de plateau TV ayant vocation à la polémique spectaculaire...

                        gAZi bORAt


                      • docdory docdory 13 novembre 2009 19:10

                        @ Gazi Borat


                        A propos de cette affiche au mouton suisse expulsé , vous avez un art consommé de défendre l’indéfendable !
                        A propos de Houria Bouteltja , je crains que chaque prise de position médiatique de cette passionaria crypto-fasciste ne rapporte quelques électeurs supplémentaires à Marine le Pen ...

                      • Jojo 13 novembre 2009 21:59

                        En effet très peu inspirée l’affiche, comme souvent les réactions irréfléchies à la provocation…

                        En même temps c’est vrai que les « visibles » ont plus de raison d’en vouloir à l’UDC... Dans ce cas et si telle était la perception, ce que je pourrais reprocher, c’est qu’aucun blanc n’ait été invité au coup de pied au fondement à la dite UDC, je parie qu’il y en a beaucoup qui auraient aimé en être... 

                        Moi je dis qu’il ne faut pas frustrer les gens comme ça !


                      • Gazi BORAT 13 novembre 2009 18:33

                        @TJ

                        Relisez-vous...

                        Dans cette affaire de la « burqa » qui vous préocuppe tant.. l’initiateur de la commision d’enquête est le maire communiste de Venissieux..

                        En plus, il a laissé sa place à une adjointe pour ne plus consacrer son temps qu’aux travaux de ce « comité Théodule »..

                        gAZi bORAt


                      • Gazi BORAT 13 novembre 2009 19:01

                        @ Tj

                        Rappelez vous que la tolérance suisse, dans l’histoire récente a souvent été à géométrie variable..

                        Des réfugiés juifs refoulés à la frontière.. tout le monde en connait des récits..

                        Des réfugiés nazis en 1945 refoulés à la frontière suisse ?

                        Jamais entendu parler !

                        Par contre, le nombre d’Argentins augmenta subitement dans la Confédération dans les mois qui suivirent..

                        gAZi bORAt


                      • Gazi BORAT 13 novembre 2009 19:07

                        @Brüder Jakob

                        Sur ce..

                        Shabbat shalom.. Leila tova !

                        gAZi bORAt


                      • marcel 13 novembre 2009 19:15

                         Arrêt des minarets ou arrêt de ce qui... mine les Suisses (l’ Islam)  ?


                        • Jojo 13 novembre 2009 21:28

                          Et comment on s’y prend pour ça, « Arrêter l’Islam » ? Une idée ?


                        • Kookaburra Kookaburra 13 novembre 2009 19:43

                          La source d’une idée ou d’une proposition de loi, est-elle déterminante pour la validité ou l’utilité de l’idée ? Le tollé contre la proposition d’un débat sur l’identité nationale s’explique non pas par la proposition elle-même mais par sa source, jugée infâme, pleine d’insidieuses arrière-pensées électoralistes. Pareil pour la présente initiative contre les minarets sur les mosquées : elle vient de l’extrême droite, elle est donc par définition exécrable, raciste, xénophobe, « nauséabonde » comme souvent les commentateurs, fragile de l’estomac, disent. On ne réfléchit pas si c’est raisonnable de demander aux musulmans de renoncer à une minaret sur leur moquée, mais sur le « fait », que ce demande masque une haine contre les musulmans eux-mêmes. Il est vrai que cet initiative a des implications symboliques, notamment elle entraine la question de la proportion que l’islam doit prendre dans le paysage européen. Dans les médias comme dans les préoccupations des Européens, il prend jusqu’ici une dimension qui n’a pas de rapport avec le nombre de ses fidèles. La raison est évidente. 


                          • ZOULOU 6 13 novembre 2009 20:33

                            Si les démocraties chrétiennes autorisent les mosquées, pourquoi les « démocraties » arabes n’autorisent-elles pas les églises à La Mecque ou à Ryiad ? Les minarets ne sont pas innocents. Ils entrent dans la stratégie de conquète de l’Occident par l’Isslam. Il n’y a que les imbéciles pour ne pas le voir et, quand ils se réveilleront, il sera trop tard. D’ailleurs, quand je vois certaines réactions, je me dis qu’il est déjà trop tard ! Ceux qui critiquent les anti-minarets vont retrouver leurs filles en tchador et en burqa dans quelques années. Et croyez moi, elles ne vous le pardonneront pas !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès