• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Bientôt, les morts pourront parler !

Bientôt, les morts pourront parler !

« Trop se taire ne vaut parfois guère mieux que trop parler. » (Chrétien de Troyes, 1191).



C’est la Ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn qui n’a pas été contente lors de la séance du Sénat de ce mercredi 6 juin 2018. Une proposition de loi déposée le 5 février 2018 par le très influent président de la commission des affaires sociales du Sénat, Alain Milon (LR), par ailleurs médecin, a été adoptée à l’unanimité, tant à la commission qu’en séance publique par l’ensemble des sénateurs, y compris les sénateurs LREM. La cause de ce mécontentement ? Le "timing". Elle trouvait l’adoption de cette proposition beaucoup trop tôt par rapport à l’avancement de certains travaux, notamment des rapports attendus un peu plus tard.

Ce texte a été discuté selon la procédure de législation en commission prévue au chapitre VII bis du règlement du Sénat : « Au cours de cette procédure, le droit d’amendement des sénateurs et du gouvernement s’exerce en commission, la séance plénière étant réservée aux explications de vote et au vote sur l’ensemble du texte adopté par la commission. ». La discussion en commission a eu lieu le 30 mai 2018 et le vote en séance publique ce 6 juin 2018.

De quoi s’agit-il ? De permettre aux morts de communiquer ! Dit comme cela, cela peut paraître étonnant, et pourtant, c’est quasiment cela. La loi actuelle de bioéthique (2011) demande le consentement du patient pour procéder à des analyses génétiques.

Or, il se trouve que les progrès de la génétique permettent d’analyser la transmission des caractères héréditaires prédisposant à la survenue de pathologies (en particulier les cancers). Les médecins onco-généticiens ont notamment la tâche de connaître le plus précisément possible les risques de leurs patients mais aussi des membres de leur famille pour mieux surveiller voire prévenir certaines pathologies.

Parfois, pour mieux comprendre, il est important de remonter l’historique à des personnes décédées, ce qui demande de faire des analyses génétiques sur ces personnes afin de recueillir des données utiles à la famille. Il se trouve que les prélèvements de sang sont conservés longtemps, même après la mort du patient. Les techniques actuelles permettent de faire des analyses génétiques sur des prélèvements conservés depuis longtemps. Mais ces analyses sont juridiquement interdites quand le patient est décédé, puisqu’il ne peut plus donner son consentement comme l’y oblige la loi de bioéthique de 2004. Cela n’a cependant pas empêché certains médecins de le faire quand même, à leur risque et péril judiciaire, pour le bien de leurs patients.

Ce texte permet donc à une personne décédée avant de connaître le résultat du diagnostic génétique, ou en l’absence d’un tel diagnostic, de protéger ses descendants grâce à un dépistage précoce.

En clair, la personne décédée pourra communiquer ses secrets génétiques sans son consentement pour aider à prévenir ou, du moins, à surveiller, les pathologies éventuelles de ses descendants. Le sujet est donc très important puisqu’il s’agit de vies humaines à sauver. Cela explique l’unanimité en commission et en séance publique pour mettre dans la loi cette exception au consentement du patient pour faire une analyse ADN (notons que le juge pouvait aussi imposer cette analyse ADN sans le consentement de la personne, qu’elle soit décédée ou pas, pour des recherches de paternité notamment, ou dans des affaires criminelles, possibilité qui a été réduite en 2004).

Depuis 2004, il y a également une obligation d’information de la parentèle en cas de diagnostic d’une anomalie génétique grave susceptible de mesures préventives ou thérapeutiques (art. L. 1131-1-2 du code de la santé publique). La loi actuelle a ainsi établi un équilibre entre le secret souhaité par le patient et le devoir moral de solidarité familiale, équilibre que ne remet pas en cause le texte adopté par le Sénat.

La rapporteure de la proposition de loi est la sénatrice Catherine Deroche. Son rapport n°523 (2017-2018), déposé le 30 mai 2018, précise toute l’importance du texte : « Aujourd’hui, un examen des caractéristiques d’une personne ne peut être réalisé que dans le seul intérêt de la personne (…). Lorsque la personne est décédée, qu’elle ait ou non donné son consentement, la possibilité de réaliser un tel examen au bénéfice potentiel de la parentèle n’est pas prévue. C’est précisément cette lacune que la proposition de loi entend combler : elle étend la possibilité de réaliser un examen génétique aux personnes décédées au bénéfice de leurs proches. ».

Et de donner quelques exemples concrets : « Au plan scientifique, l’intérêt qu’il y aurait à faire accéder la parentèle d’une personne décédée aux informations sur les anomalies génétiques identifiées chez cette personne est bien étayé. C’est le cas dans plusieurs spécialités médicales. À titre d’exemple, en cardio-génétique, les analyses ADN par les technologies de diagnostic moléculaire permettent aujourd’hui d’identifier les gènes responsables de cardiomyopathies ou d’arythmies héréditaires. Dans les cas de mort subite chez des sujets jeunes, qui peuvent résulter d’une pathologie cardiaque susceptible de concerner également la fratrie, celle-ci pourrait, le cas échéant, être orientée vers un conseil génétique. ».

_yartiFinDeVie2015AE01

Malgré l’unanimité, cette disposition juridique n’est pas anodine. Elle pourrait aussi remettre en cause la stabilité des familles si l’on se rend compte que finalement, les liens filiaux ne sont pas ce qu’on croyait (autre parent biologique). Elle pourrait même avoir un effet sur un possible eugénisme dès lors qu’on s’inquiéterait de certaines prédispositions génétiques sur un fœtus.

Le sénateur Bernard Jomier a rappelé certains enjeux : « Lors des débats sur la loi bioéthique de 2004, marqués par l’affaire Yves Montand, il avait été acté qu’en matière de filiation, "la génétique devait s’arrêter à la porte des cimetières", selon l’expression de Jean-François Mattéi, protégeant de l’exhumation toute personne n’ayant pas expressément consenti à des analyses génétiques de son vivant. » (6 juin 2018).

Le texte a donc été assorti d’un certain nombre de garanties afin de respecter deux "principes cardinaux" : la protection de la volonté et de la dignité de la personne décédée, et la garantie d’une prise en charge de qualité pour les familles. Cela se traduit par quatre conditions et une règle.

Première condition, la personne décédée ne doit pas avoir, de son vivant, exprimé son opposition à cet examen (c’est le même principe que pour les dons d’organe). Deuxième condition, l’examen est réalisé à de seules fins médicales dans l’intérêt des ascendants, descendants et collatéraux de la personne décédée (pour prévenir tout risque de déstabilisation familiale). Troisième condition, le médecin prescripteur qualifié en génétique doit apprécier si la condition relative à l’intérêt de la parentèle est remplie. Quatrième condition, l’examen est réalisé à la demande d’un membre de la famille potentiellement concerné.

La règle, c’est que l’examen pourra être effectué dans deux circonstances médicales, identifiées par l’Agence de la biomédecine : à partir d’éléments du corps prélevés préalablement au décès de la personne ou dans le cadre d’une autopsie médicale, ce qui exclut l’hypothèse d’une exhumation pour effectuer des prélèvement post mortem : « On évite les dérives potentielles. L’intégrité du corps du défunt est respectée. » (Bernard Jomier, le 6 juin 2018).

Alain Milon, médecin LR qui est particulièrement ouvert dans le domaine de la bioéthique (il est plutôt favorable à la PMA), savait évidemment qu’il y avait la préparation d’une nouvelle loi de bioéthique et qu’il y avait encore les États généraux de la bioéthétique (qui n’a pas parlé de ce sujet) quand il a déposé sa proposition. Cependant, il voulait justement découpler ce sujet précis, plutôt consensuel et essentiel pour des malades potentiels, des polémiques qui ne manqueront pas de survenir lors d’une éventuelle discussion sur la légalisation de la PMA pour tous (le rapport du Comité d’éthique remis le 5 juin 2018 a cependant affirmé qu’il n’y avait pas de consensus sur le sujet, or, le Président Emmanuel Macron considérait que ce consensus était un préalable pour légiférer sur la PMA).

Agnès Buzyn, qui est d’accord sur le fond de cette proposition de loi sur les tests ADN sur des personnes décédées, aurait préféré attendre la remise de plusieurs travaux sur le sujet et l’intégrer dans la loi de bioéthique à venir. Elle n’a pas été écoutée, pas même par les sénateurs LREM, mais il est probable que l’Assemblée Nationale attendra la discussion sur la loi de bioéthique avant de prendre position sur ce sujet. Elle l’a ainsi affirmé : « Je comprends le souci de prévenir les risques en utilisant les progrès de la génétique. Mais je regrette que le débat sur ces sujets de bioéthique s’engage alors que l’avis du Comité consultatif national d’éthique, de l’Office pour l’évaluation des choix scientifiques et techniques et du Conseil d’État sont encore attendus. Le vecteur le plus approprié sera la loi de bioéthique, dont la révision interviendra d’ici à quelques mois. » (6 juin 2018).

En séance, la rapporteure Catherine Deroche a déclaré : « Ce texte ne modifie pas l’équilibre entre le secret souhaité par le patient et le devoir moral de solidarité familiale. (…) Cette proposition de loi est très attendue par les professionnels de santé et l’Agence de la biomédecine y voit une évolution fondamentale. (…) En clarifiant le droit, elle unifiera les pratiques. Ce dispositif est consensuel et attendu, Madame la Ministre. Il serait dommage de différer son adoption pour de simples considérations de forme ou de calendrier. » (6 juin 2018).

Cette proposition de loi adoptée avec une « belle unanimité » au Sénat concourt au renforcement de la politique de prévention et c’est pourquoi les députés seraient bien inspirés de se saisir de ce texte consensuel intitulé "proposition de loi relative à l’autorisation des examens des caractéristiques génétiques sur les personnes décédées", pour l’adopter le plus rapidement possible, et de le différencier de la discussion sur la nouvelle loi de bioéthique qui ne manquera pas d’être très animée dans les prochains mois.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (07 juin 2018)
http://www.rakotoarison.eu

Source : le Sénat.


Pour aller plus loin :
Documents sur le texte de la proposition de loi (à télécharger).
Rapport de synthèse des États généraux de la bioéthique remis le 5 juin 2018 (à télécharger).
Bientôt, les morts pourront parler !
En quoi le progrès médical est-il immoral ?
ADN : pour ou contre ? (23 octobre 2007).
Tests ADN : confusion au Sénat et péril pour le principe de filiation (3 octobre 2007).
Loi Hortefeux : tests ADN acceptés avec réticence (15 novembre 2007).
La traçabilité de la vie privée.
Trente ans de fécondation in vitro.
Robert Edwards Prix Nobel 2010.
Le fœtus a-t-il un état-civil ?
Le père de nos pères.
Notre arbre généalogique.
La rousseur du Néandertalien.
Un rival pour Darwin ?

_yartiLaMort02
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.68/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • Avec la PMA, impossible, encore une discriminations pour ceux qui se veulent égalitaires. Par contre, il faut savoir que la glande pinéale a la capacité mentale d’agir sur l’ADN. Mais bon ! ceci est une autre histoire qui concernera le futur. Surmontant tous mes rejets (pas de greffe) envers la droite. J’avoue m’être battue pour la victoire de Fillon filiation. Paris valait nien une messe. 


    • bob14 bob14 8 juin 10:35

      Agnès Buzyn..qui case son époux..Le copinage des ministres de la « raie-publique »..Les « RIPOUX » au pouvoir... smiley


      • covadonga*722 covadonga*722 8 juin 13:13

        @bob14
        toi j’esperes que tu t’es fais louder comme moi de chez le n’auteur a Pellerin vu que tu as eu le bon gout de rappeler les déboires d’avec la justice du monsieur , moi j’ai osé critiquer le n’auteur zou viré 


      • Difficile d’être synchro-niseur, quand on déraille : http://www.lalibre.be/regions/hainaut/un-train-vide-deraille-a-neufvilles-soignies-les-services-de-secours-envoyes-en-nombre-5b1a4c395532a2968864bdb1. Hier, j’ai regardé une émission sur ARTE. Superbe. Les Mérous ne procréent qu’un seul jour : celui de la pleine lune de Juin et en plus parmi les requins dans un lieu magique. Toute « la scène primitive » a été filmée et reconstituée". https://www.fsolver.fr/?champ=NISEUR. LA PMA APPROCHE. PAS SYNCHRO, plein de petits robots,........https://www.arte.tv/fr/videos/075178-000-A/700-requins-dans-la-nuit/


        • Emohtaryp Emohtaryp 8 juin 12:54

          Bientôt, les morts pourront parler !
          Houlà ! Il est très mal le Paul Bismuth avec tous ses cadavres dans le placard Libyen qu’il s’est donné tant de peine à faire taire.....


            • Montdragon Montdragon 8 juin 13:10
              Crétins !

              François Mitterand

              • zygzornifle zygzornifle 8 juin 13:56

                ils diront : foutez nous la paix , on est parti du bagne alors basta .....


                Et si la terre était l’enfer d’un autre monde ?

                • cassini 8 juin 14:09

                  De peur d’avoir un cancer vous faites zanalyser le patrimoine génétique de votre père...

                  On découvre alors que c’est lui l’assassin violeur multirécidiviste qu’on a cherché en vain. 
                  Vous sombrez dans le désespoir, vos voisins lancent des pierres dans vos carreaux, votre chien vous quitte...
                  Vous sombrez aussi dans la misère car les victimes se retournent contre l’héritier...
                  Un saut depuis une falaise résoudra vos problèmes, car l’huissier ne vous a même pas laissé un flingue. Mais au moins ne serez-vous pas mort du cancer redouté au départ. 

                  • Ruut Ruut 8 juin 17:00

                    Après analyse aucun de ces enfants n’est de luis......
                    Les cocus ne seront plus anonymes....


                    • Bernie 2 Bernie 2 8 juin 17:15
                      Je ne sais pas si les morts pourront les morts, mais le racketteur de hérissons est un champion pour parler des morts, qu’ils soient tièdes ou bien froids.

                      Il va avoir matière à enrichir sa rubrique nécrologique, sans aucun doute.

                      • Bernie 2 Bernie 2 8 juin 17:17

                        @Bernie 2


                        Oups ! « si les morts pourront parler » bien entendu. Pas de relecture, désolé


                        • FreeDemocracy FreeDemocracy 8 juin 22:44

                          votre message doit contenir au moins dix caractères.


                          • FreeDemocracy FreeDemocracy 8 juin 22:46
                            bientôt sylvain le grand journaliste d’agora vox pourra publier sans passer par la modération, il lui suffira de cliquer sur « publier » comme sur son blog.

                            ...

                            on me dit que que c’est déjà le cas ?!

                            désole j’ai toujours un train de retard moi !

                            comment va le président Sarkozy sinon ? 

                            • Film sur la rédemption qui colle parfaitement au sujet ;SWORDMEN. Sous la dynastie Qing, au début du XXe siècle. Liu Jin-xi, un fabricant de papier, mène une vie paisible dans un village isolé avec sa femme Ayu et ses deux enfants. Un jour, il tue deux redoutables brigands venus attaquer la quincaillerie dans laquelle il travaille. Xu Bai-jiu, un détective dépêché sur les lieux, n’arrive pas à croire l’explication du villageois, qui s’estime chanceux d’avoir vaincu les criminels. Faut-il arrêter un ancien criminel à partir du moment où il a changé de vie ?


                              • FreeDemocracy FreeDemocracy 8 juin 22:54
                                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                vous m’avez inspiré ceci avec votre robe de saphir scintillante
                                wu-shu HK Liu-Chia Liang Yuen WOo Ping ... ils ont révolutionné le cinéma HK et par ricochet US

                                moi aussi je sais dire des trucs chelous

                              • FreeDemocracy FreeDemocracy 8 juin 22:56
                                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                le châtiment ! 
                                la corde !
                                la herse !
                                l’écartèlement laaaaaaaaaangoureuseument !
                                et puis de la créativité 

                                qu’il périsse ce criminel ou qu’il marche à genou à vie ! 


                              • FreeDemocracy FreeDemocracy 8 juin 22:57
                                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                vous qui parlez aux étoiles parlez vous aux morts ?

                              • @FreeDemocracy


                                Non, c’est eux qui me parlent. Après une opération, une femme s’est réveillée en parlant une autre langue. 

                              • FreeDemocracy FreeDemocracy 8 juin 23:02
                                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                étrange, peu banal, quelle était cette langue ?


                              • FreeDemocracy FreeDemocracy 8 juin 23:14
                                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                nan mais vous me sortez des trucs !

                                kakadit mésine ? rophir ? 

                              • @FreeDemocracy


                                Agora sera surréaliste,...ou pas. J’étais une psy ultra sérieuse comme dans le film : Joli coeur, mais quand j’ai compris que les individus étaient largués du ciboulot, je pris la CLE DES CHAMP. https://www.youtube.com/watch?v=LkLxseTC4Jc

                              • FreeDemocracy FreeDemocracy 9 juin 11:47
                                @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                marrant ce psy smiley

                              • FreeDemocracy FreeDemocracy 8 juin 22:50
                                sylvain !

                                ouais

                                allo 

                                bien ton article sur les morts qui parlent nickel chrome

                                un petit copier par ci un peu de colle par là, ops pas sur le clavier après tu seras plus lisible, quoique ctrl c et ctrl v ça fait que trois touches, tu peux leur épargner la glue...

                                donc je disais ton article sur les morts qui parlent nickel chrome !

                                pas plus tard qu’hier je causais à Johnny ! il est content d’avoir foutu la merde.

                                quant à Pierre Bergé il t’embrasse et te pince le gland puissamment ! ce sont ces propos tu connais pierrot hein...

                                voilà c’est tout pour le moment, je perds contact avec les esprits....

                                • UnLorrain 8 juin 23:09

                                  @FreeDemocracy

                                  Explosé de rire !!!


                                • FreeDemocracy FreeDemocracy 8 juin 23:18
                                  @UnLorrain


                                   smiley c’est toujours comme ça avec cet auteur, abonnez-vous

                                • FreeDemocracy FreeDemocracy 8 juin 22:58
                                  Bienvenue dans la ROOM Rakotropcompliquéàécrireetmêmeàdire

                                  ça lui fait venir des lecteurs, c’est le salon ici, manque de la musique

                                  • FreeDemocracy FreeDemocracy 8 juin 23:00
                                    bon sylvain aujourd’hui c’est le vendredi 8 juin 2018, tu vois y a 2 x 8 c’est énooooooooore car 0 - 2 ça fait 8 encore c’est énooooooooorme ! 888 et tu enlèves 2 à chaque 8 ça fait 666 c’est terrifiant !

                                    les morts ? ils arrivent !!!!!!!!!! les zombies sylvain parle leur !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! sauve-nous

                                    • FreeDemocracy FreeDemocracy 8 juin 23:17
                                      bon sylvain écris un autre article on s’ennuie déjà, les morts ont parlé bon ok, ils font quoi après ? ils dansent ? genre ça devient censuré ensuite, un coup de cubitus ? 

                                      on attend  ! bon sang qu’est ce qu’il est mou rakototo

                                      • FreeDemocracy FreeDemocracy 8 juin 23:25
                                        un jour j’ai eu un magazine people entre les mains, j’ai vu des têtes, des images, des têtes, des images, oh des lettres GROSSES lettres, des têtes, des images, bon je suis tombé sur un truc intéressant finalement !

                                        les mots croisés... j’ai adoré les magazines people 

                                        rakototo aussi, tes photos floutées c’est ce que je préfère 10/10 ! malheureusement on ne peut pas noter les photos j’en suis fort désolé donc 0/10

                                        • FreeDemocracy FreeDemocracy 9 juin 00:09
                                          vous avez entendu la mouche ? 


                                          toujours je l’entends quand je viens dans la ROOM à SYLVAIN



                                          • En 1983, je devais monter sur Paris pour travailler sur la mort subite du nourrisson. Mais comme mon mon boss qui s’appelait Jean Fontaine (cela ne s’invente pas) est mort la même nuit que mon grand-amour : le choc fut fatal, si je puis dire,...et le projet de tomber à l’eau-delà. Heureuse de posséder ce celèbre tableau de Dali en 3D et en résine.


                                            • BOBW BOBW 9 juin 10:57

                                              Vu le niveau intellectuel de ces articles ,à chaque titre ,que vous soyez vivant ou mort ,sur A.V je commets un « délit de fuite » en fermant les yeux et en me bouchant les narines... smiley


                                              • je suis bio tic tic,... et je vous e.....e.


                                                • Agafia Agafia 9 juin 12:29

                                                  A Paris, les morts votent bien,alors pourquoi ils ne parleraient pas ?


                                                  • Comme si l’ADN pouvait parler,.... ?, on nous prend pour des nazes. HeureuX les enfants qui ont des écrits de leurs ancêtres. Comment feront les enfants nés par PMA, ????? Aux trois salopes de sionistes : BUTLER, IACUB, ROUDINESCO. Les TROIS PARQUES, Si je pouvais les mettre dans une barque et les envoyer ad patres.


                                                    • FreeDemocracy FreeDemocracy 10 juin 12:42
                                                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                      Iacub j’ai découvert que c’était une sorte d’Henda Ayari après avoir écrit sur Libération et la pédophilie j’étais consterné... prête à coucher pour en tirer une histoire et la vendre sur papier.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès