• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Confinement : Le syndrome de Diogène
#99 des Tendances

Confinement : Le syndrome de Diogène

JPEG Le confinement est supposé nous protéger du méchant virus des pangolins. Pour que cela soit vraiment efficace, il faudrait que chacun puisse s'isoler dans une bulle étanche comme Howard Hughes au sommet de sa tour. N'ayant de contacts avec le monde extérieur que via un sas étanche où tout ce qui entre encaisse des doses massives d'ultra violets avant de subir une douche complète à la javel.

Sa phobie des microbes et des virus a protégé d'une mauvaise grippe le milliardaire paranoïaque qui vivait dans un isolement complet. Mais lorsqu'il est mort à 71 ans, morphinomane et dégoûté de tout, il ne pesait plus que 40 kilos.

Ceux de nos compatriotes qui se trouvent trop gras sont-ils tentés par ce régime ?

 

Le syndrome de Diogène

Diogène qui vivait au Vème siècle avant notre ère préfigurait, à sa manière, Howard Hughes. Philosophe célèbre, conseiller écouté des dirigeants de la cité d'Athènes jusqu'à leur conseiller de faire de la fausse monnaie, maître à penser de l'école des cyniques, Diogène fut un des rares à pouvoir clouer publiquement le bec de Platon dans des joutes oratoires restées fameuses. Ce qui n'est pas rien.

Et puis, ce cynique devenu sinoque, ce pique-assiettes devenu ascète, ce débauché se croyant fauché, décida de vivre hors du monde dans l'isolement et le dénuement. Fuyant au maximum tout contact avec les autres êtres humains. Enfermé dans un tonneau de vin vide, qu'il n'avait même pas bu. Bien évidemment il suscita l'engouement des « bobos » ou équivalents à toutes les époques, qui admiraient sa « sagesse » mais se gardaient bien de l'imiter !

Aujourd'hui, lorsqu'on parle du syndrome de Diogène, on se réfère aux travaux de la psychiatre américaine Allison Clark. Celle-ci a étudié ce trouble du comportement qui commence par un renoncement progressif à toute vie sociale et peut aboutir à une existence misérable dans l'isolement, l'insalubrité et la misère alors qu'on n'y est pas contraint comme un SDF par exemple.

Les signes avant-coureurs de ce trouble se rencontrent chez les personnalité pré-morbides et soupçonneuses, tendant à déformer la réalité selon une lecture paranoïaque, vivant leur déchéance dans le déni le plus total et refusant toute aide perçue comme une intolérable intrusion.

La réinsertion sociale de ces malades est très difficile puisqu'ils s'y refusent obstinément, mais ce sont les causes de cet état qui nous intéressent ici.

 

Des causes multiples

Si la description clinique classique évoque des personnes plutôt âgées frappées par un deuil ou un accident de la vie et qui, dépressives, se renferment sur elles mêmes... On observe aussi ce syndrome chez des gens de tous âges qui se croient en état de fragilité financière critique. Par exemple un cadre sup' devenu chômeur, un chanteur ringardisé, un sportif déclassé, qui renoncent volontairement à leur standing avant qu' « on » les en prive... Le V.I.P déchu qui va vivre dans une caravane pourrie est un personnage de cinéma, mais aussi une personne bien réelle.

Par ailleurs, de nombreux cas ont été également observés lors du passage à l'euro chez des gens peu instruits et à l'intellect limité, qui se sont crus ruinés par des prix qu'ils ne maîtrisaient plus et des chiffres qu'ils ne comprenaient pas.

Enfin, parmi les sujets à cette altération de la personnalité pouvant préfigurer des troubles plus graves, il y a les reclus contraints à une forme d'exil intérieur du fait de circonstances indépendantes de leur volonté. Les premiers cas ont été étudiés chez des républicains Espagnols cachés pendant des années par crainte des représailles des franquistes, et chez des Juifs cloîtrés pour échapper à la barbarie des nazis.

La situation politique ayant changé, la plupart de ces gens, après une inévitable période de réadaptation sociale, ont fini par vaincre leur traumatisme et revenir à une vie presque paisible, hormis des angoisses subites et d'inévitables cauchemars. Mais quelques uns ont sombré dans le syndrome de Diogène. Accompagné de syllogomanie qui est une accumulation compulsive d'objets souvent inutiles (acquis au besoin par kleptomanie) dans la peur de manquer de l'essentiel, et pour se créer de nouveaux repères.

Et c'est ce qui attend probablement 5 à 10 % des « confinés » actuels si leur claustration prétendument acceptée excède quelques semaines. Au-delà de quelques mois, un quart des prisonniers sur parole pourraient être atteints. Les trois autres quarts n'en sortant pas indemnes car souffrant de diverses pathologies secondaires.

 

Des dégâts anodins qui prennent vite de l'ampleur

Cela commence par des comportements inhabituels, apparemment négligeables mais à ne pas prendre à la légère, qui s'observent dès les premiers jours d'isolement.

Ça peut débuter par une hyperactivité joyeuse et communicative pour occuper tout ce temps libre dont on ne sait que faire dans un espace restreint... En alternance avec des phases de passivité, de déprime et d'aboulie qu'aucun film, roman, ou chat sur le web ne parvient à compenser entièrement. Cette forme de cyclothymie progressive ne se serait probablement pas déclarée si la vie habituelle avait suivi son cours.

S'ensuit une irascibilité parfois latente que le surmoi contrôlait dans des conditions de vie « normales » mais que la promiscuité permanente ravive. Peu à peu, sans s'en rendre compte, le sujet entre dans un tunnel mental dont les parois se resserrent.

Les brimades aux enfants commencent, suivies de la maltraitance de l'animal de compagnie. Les couples se déchirent pour des broutilles. Un volet mal bloqué, un plat trop salé ou pas assez cuit, un tube de dentifrice mal refermé, un désaccord sur la chaîne à regarder. La liste infernale n'a pas de fin. Les femmes qui ont subi un tyran domestique et les hommes qui ont souffert d'une mégère comprendront. Mais eux au moins, ils avaient la possibilité de faire leur bagage. Or déménager est devenu très compliqué puisqu'il faut une ribambelle de paperasses pour bouger.

Point n'est besoin d'être un grand devin pour prédire une inflation significative des séparations et des divorces à la suite de quelques semaines de confinement forcé. Sans même parler des meurtres auxquels l'exacerbation des conflits intimes peut conduire.

La « babouchka de Tchernobyl » est devenue un cas d'école. C'était une paisible ouvrière qui n'avait jamais contesté le communisme ni eu de problèmes avec personne... Son mari ne la satisfaisant plus sexuellement, elle compensait cette frustration avec un amant vivant à quelques kilomètres de là, qu'elle rejoignait en vélo... Enfreignant les consignes de sécurité, elle fut plusieurs fois arrêtée par la milice et morigénée par les commissaires du parti.

Dès lors, surveillée comme une dangereuse asociale, menacée du goulag, elle « péta un câble » et poignarda son bonhomme avec un couteau de cuisine, avant de s'acharner sur lui en le dépeçant. Dénoncée par ses voisins, elle fut arrêtée et internée avant d'avoir pu faire mijoter en bortsch les morceaux du défunt car telle était son intention. Par un raccourci délirant assez commun, elle rendait son mari responsable de tous ses déboires et il devait lui en cuire. Lacan aurait eu matière à disserter de ce passage à la casserole symbolique.

Mais ces dérives de l'esprit ne font pas partie de ce qu'on enseigne à l'ENA à tous ces jeunes bourgeois lustrés et calamistrés, clonés pour servir au mieux la Haute Finance.

 

Les maladies induites par l'isolement

Les psychiatres qui sont aussi des médecins ont observé, outre des troubles mentaux de gravités diverses, des pathologies d'une autre nature.

La Harvard Study of adult development  étudie depuis 1939 les facteurs déterminants dans le vieillissement en bonne santé, tant du point de vue physique que psychologique. La principale conclusion de cette étude qui dure depuis 80 ans corrobore par des statistiques médicales une évidence de bon sens bien connue : Des relations interpersonnelles de qualité, pérennes et au moins en partie en dehors du milieu fermé de la famille ou du métier, constituent un des plus importants facteurs prédictifs de la bonne santé physique et mentale d’une personne au cours de sa vie.

En l'absence totale ou partielle de ces liens sociaux, et dans un environnement de claustration, on déplore une probabilité aggravée de mourir prématurément, du fait de facteurs de risque établis comme l’obésité, la sédentarité, l'alcoolisme et le tabagisme. Et chez certains l'excès de substances hallucinogènes. Ce n'est plus un verre de whisky et un petit joint de temps en temps, mais toute la bouteille et de gros pétards du matin au soir. Ou quelques lignes de coke quand on peut se les payer.

Et entre temps on mange, on mange... Sucré de préférence, car ça aide à supporter le stress. Quand on s'ennuie et qu'on ne bouge pas beaucoup, il est difficile d'échapper à ces fléaux. On grossit, les kilos en trop font stresser davantage et on mange encore plus pour compenser le stress. Après quoi, il faudra aller s'exposer à nouveau au virus pour refaire les provisions. Avec un stress accru. Qu'on compensera en se goinfrant... Avec l'autre option qui ne vaut guère mieux : fuir la peur de la réalité en devenant un junkie comme Howard Hughes.

Une mortalité en hausse

Ainsi les données acquises au cours des études réalisées par la Harvard Medical School sur plus de 310.000 individus indiquent que ceux qui ont des relations sociales adéquates ont un risque de mortalité prématurée diminué de 50 % comparativement à ceux dont les relations sociales sont insatisfaisantes.

L’isolement social se définit par une carence de contacts interpersonnels dont les paramètres objectifs peuvent être mesurés à l'aune de critères basiques : Par exemple, la personne vit-elle seule ? Son statut conjugal correspond-il à un couple harmonieux, neutre ou conflictuel ? La taille de son réseau social permet-elle la participation à des activités collectives, sports en extérieur ou jeux de l'esprit ? À défaut d'activités de groupe prohibées, il n'est pas encore interdit d'aller faire ses courses en petites foulées en n'oubliant surtout pas l'ausweis, plutôt que de se fournir au drive. Quant à entretenir ses méninges, le bridge et les échecs font d'excellents compléments de la lecture, tant au plan social qu'intellectuel.

À condition de ne pas s'enfermer dans une activité unique qui deviendrait monomanie. S'essayer à jouer comme Mark Knopfler ou à écrire comme Jeff Kessel est une ambition louable, mais lorsque le perfectionnisme s'en mêle, le champ perceptif se resserre. D'autant plus aisément qu'on est enfermé entre 4 murs.

Récemment ont été introduits parmi les facteurs pathogènes les jeux vidéo, même ceux en ligne dont la convivialité repose sur des connivences furtives, et qui induisent chez les addicts un comportement proche de l'autisme, avec confusion du réel et du virtuel, quand ils y passent plus de 10 heures par jour. Il ne faudra pas longtemps pour que les jeunes confinés s'engloutissent dans leurs univers parallèles, dont ils ne reviendront probablement pas indemnes.

Par ailleurs, les études montrent que celles et ceux qui sont isolés socialement présentent un risque très supérieur à la moyenne (eu égard à leur âge et leur mode de vie antérieur) en matière de maladies cardiovasculaires, de maladies infectieuses bénignes ou non, et surtout de détérioration des facultés cognitives pouvant conduire à une sénilité avancée ou un Alzheimer précoce. Avec à terme une mortalité prématurée.

Ces hausses de risque peuvent être considérées comme la résultante de l’impact négatif exercé par l’isolement sur certains paramètres physiologiques, tels qu'une hausse de la tension artérielle et des taux de fibrinogènes avec le risque plus élevé de développer des caillots sanguins ainsi qu'une activation désordonnée et imprévisible des processus inflammatoires.

 

Les effets collatéraux

« The Lancet » qui fait autorité dans le monde médical expose en détail une méta-analyse menée par une équipe de chercheurs du King's College (UK) sur 22 études détaillant les effets psychologiques des mises en quarantaine lors de précédentes épidémies : Sars initial (11études), Ebola (5), grippe H1N1 (3), Mers-CoV (2), et grippe équine (1).

Selon ces médecins, les enfants soumis à une période de quarantaine ont 4 fois plus de symptomes de stress post-traumatique que les enfants ne l'ayant pas subie. Avec pour conséquences des troubles du comportement durables et souvent des retards scolaires irrattrapables. Chez le personnel hospitalier, même parmi les mieux formés, ces symptômes peuvent subsister durant trois ans, affectant leur travail puisqu'ils sont plus souvent en arrêt-maladie que les autres.

Last but not least, ne pas annoncer une date de fin du confinement renforce la déprime chez 73% des sujets dont ¼ ne voient plus que le suicide comme porte de sortie. Et si on intervient à temps, un sur deux récidive sa tentative.

La récente loi d'urgence sanitaire donne un délai de 2 mois, mais sans préciser ce qu'il adviendra après. Et le confinement n'est pas pour tout le monde ! Puisqu'on remet dehors des criminels dont on peut douter qu'ils respecteront désormais la loi... Et si les ordonnances des médecins prescrivant de la chloroquine sont réputées caduques, celles du gouvernement prescrivant tout et n'importe quoi, ont force de loi.

Les institutions de la France correspondent enfin à sa réalité anthropologique de dictature du tiers monde.

 

La perversion des ausweis

« Pour s’assurer l’obéissance de ses sujets, le prince doit les traiter comme des enfants auxquels il faut interdire beaucoup et permettre peu. » Nicolas Machiavel

Ce nouveau virus est une aubaine pour les tendances dictatoriales de Macron et l'appétit de domination de ses sbires. Il permet de booster l’infantilisation des foules inquiètes après leur avoir interdit de se rebiffer. Tous ces malheureux qui regardent trop la télé, sont prêts à se soumettre aux diktats du maître du Château, du moment que ses vautours prétendent les couvrir de leurs ailes protectrices, servis par des poulets zélés, sauf contre les voleurs.

Cette auto-permission grotesque ne régule en rien la pandémie. Elle affiche seulement l’autoritarisme pervers de petits fonctionnaires tatillons et procéduriers auxquels une majorité de soumis n'imagine pas un instant se soustraire. Avec l'avantage de faire rentrer de l'argent dans les caisses de l’État maintenant que les radars routiers sont sous-utilisés. Déjà 15 millions d'euros engrangés au détriment des étourdis sans ausweis !

Pour le moment, les foules apeurées sont sous le contrôle de la milice. Le processus de soumission bien connu en matière de psychologie sociale fonctionne à plein régime : La peur entretient une relation de dépendance envers les maîtres perçus comme protecteurs, les individus dilués dans la masse renoncent à leur autonomie en se soumettant au lien d'appartenance symbolique de l'auto-autorisation, et ce renoncement associé à la crainte de sanctions les infantilise un peu plus pour les maintenir dans un état de passivité et d’hébétude.

Mais cette phase ne durera pas indéfiniment. Plus le temps passe, plus la probabilité s'accroît qu'un incident grave tel qu'une hécatombe hospitalière, des ambulances mitraillées par des agités de la gâchette ou des moribonds achevés lors de violences policières, soit l'étincelle qui mette le feu aux poudres. Et qu'éclatent des révoltes populaires en comparaison desquelles les manifs des Gilets Jaunes passeront pour de pieuses processions de Pâques.

Un macaron indigeste doit être vomi

La santé du patient en dépend. Il faut recracher l'aliment empoisonné.

Le pouvoir a beau s'arc-bouter sur ses prétendues vérités et évidences, il arrivera un moment (du moins je l'espère) où les Français exigeront que ces gouvernants cupides rendent des comptes de leur impéritie pour ne pas dire plus !

Par exemple, pourquoi s'est-on empressé début janvier de déclasser la chloroquine tandis qu'on allouait des subventions considérables aux labos susceptibles de « mettre au point rapidement un vaccin »

Ces labos proches du pouvoir (conflits d'intérêt évidents !) n'ont toujours rien trouvé, mais empoché les subventions, en réclament d'autres, et si un jour ils trouvent quelque chose, avant que le virus ne s'éteigne de lui même, ils céderont leur brevet à prix d'or aux usines de fabrication, lesquels répercuteront l'investissement sur les prix et bien au-delà... Alors que la quinine et ses dérivés sont tombés dans le domaine public depuis belle lurette et ne coûteraient pas grand chose à fabriquer, sans devoir verser des royalties aux profiteurs.

Le Decodex devra aussi rendre des comptes pour mise en danger de la vie d'autrui. Ce groupuscule de journalistes à la botte des grands médias et du pouvoir, chargés de critiquer les vérités qui dérangent et de harceler ceux qui les expriment, et qui en l'occurrence ne sont pas plus médecins que je suis astronaute, se sont empressés de qualifier de « fake news » la communication du professeur Raoult, censurant l'accès à sa page facebook avec l'appui du ministère de la santé ! Ce sont des faits réels. Vérifiables. Pas du complotisme. Les conclusions coulent de source.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.23/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

135 réactions à cet article    


  • L’enfer (mement) pavé de bonnes intentions. Bon article et réaliste. 


    • CLOJAC CLOJAC 23 mars 16:25

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      « Bon article et réaliste. » 

      Merci. J’ai voulu montrer que, si un confinement limité dans le temps pouvait être une solution pour ralentir la diffusion du virus, cela a été improvisé à la va-vite, n’importe comment et sans se soucier des conséquences, comme tout ce que fait ce gouvernement depuis sa mise en place, en masquant par des considérations d’intérêt général une collusion évidente avec de gros intérêts financiers.


    • @CLOJAC Pour toutes une séries de raisons, j’avais prévu cet effondrement (les évangéliste attendaient paraît-il ce moment). Ceux qui régresseront le plus sont ceux qui n’avaient pas prévu. Ce qui n’est pas mon cas. Je me sens même sereine. Arrivera ce qui doit arriver, c’est dans l’ordre de la nature. 


    • CLOJAC CLOJAC 23 mars 16:44

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      « Arrivera ce qui doit arriver, c’est dans l’ordre de la nature. »

      Cela peut être vu comme une forme de darwinisme. Ceux que le virus aura épargnés seront sélectionnés en fonction de leur veulerie et de leur servilité pour devenir les nouveaux cadres de la société de demain.


    • @CLOJAC Mon point de vue est plus spirituel. Apocalypse signifie : RENAISSANCE. Il n’est pas dit que les « pervers » gagneront la partie. Pour moi, les nazis actuels sont les néo-libéraux. La guerre dura 5 ans. Patience.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 23 mars 16:50

      @CLOJAC

      alors ce n’est pas du darwinisme (sélection naturelle), mais de l’eugénisme social (sélection calculée et intentionnelle, élément d’une stratégie humaine).


    • @CLOJAC Deux thèses s’affrontent : soit les cerveaux reptiliens gagneront, soit les plus éclairés se retrouveront sur l’Arche de Noé du futur. Eros contre THANATOS.


    • @Séraphin Lampion La différence entre les animaux et les humains, c’est la religion....Les derniers seront les premiers ;


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 23 mars 16:57

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      moi qui croyais que mon chien me prenait pour dieu...
      je tombe de haut
      serait-il seulement soumis ? dominé ?


    • CLOJAC CLOJAC 24 mars 02:35

      Sous la pression d’une partie du corps médical, les satrapes au pouvoir se sont déjugés et autorisent désormais la chloroquine dans les cas graves.


      Preuve s’il en est qu’il ne faut pas baisser les bras et tout accepter, comme le suggèrent avec insistance certains par lâcheté, bêtise ou admiration du freluquet.

      https://www.sudouest.fr/2020/03/23/la-chloroquine-desormais-autorisee-pour-traiter-les-formes-graves-du-coronavirus-7357474-10861.php


    • CLOJAC CLOJAC 24 mars 05:22

      @Séraphin Lampion

      « alors ce n’est pas du darwinisme (sélection naturelle), mais de l’eugénisme social (sélection calculée et intentionnelle, élément d’une stratégie humaine).  »

      Difficile de faire le tri.
      La nature sélectionne selon les défenses naturelles de chacun.
      Même si on peut imaginer que d’aucuns ne se sont pas trop pressés pour éradiquer le virus.
      Par contre, je ne crois pas à une dispersion volontaire, le risque pour l’arroseur d’être arrosé étaient trop grands.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 23 mars 16:20

      Article intéressant, documenté et argumenté, sauf que :

       le syndrome de Diogène, ses caractéristiques et ses conséquences, concernent des personnalités perturbées qui s’enferment dans un isolement volontaire, alors que les mesures actuelles sont imposées. La plupart des reclus du moyen-age étaient d’ailleurs présentés comme des ascètes alors qu’il s’agissait de victimes expiatoires. Ce syndrome n’a de pertinence et de logique que si l’anachorète délirant es seul face à la société, alors que dans le cas du confinement imposé, c’est l’ensemble du corps social qui est mis en « quarantaine », une quarantaine paradoxale, d’ailleurs, puisqu’elle est universelle.

       le clientélisme et le népotisme du régime qui gouverne la France en ce moment ne sont plus à démontrer, et vous avez raison de mettre au jour les desous des cartes (ou de tables), mais ce qui est troublant, c’est que la même partie se joue dans tout le monde occidental, et ce qui est encore plus « troublant », c’est que c’est la Chine qui a donné le coup d’envoi et établi la matrice de prise de contrôle des citoyens par confinement et isolement social

       il faut s’attendre à la promulgation d’un « patriot act » renforcé et étendu à l’empire. Celui qui a suivi le 11 septembre a permis un transfert massif de fonds publics vers des privé : banques, constructeurs d’avions aux Etats-Unis et du coup reporté à plus tard l’échéance. Apparemment, cette échéance c’était 20 ans et les colonies de l’empire sont maintenant tellement imbriquées les unes dans les autres que les mesures des fascination s’appliquent à tout, et plus seulemnt aux citoyz=ens étasuniens.


      • CLOJAC CLOJAC 23 mars 16:39

        @Séraphin Lampion

        « le syndrome de Diogène, ses caractéristiques et ses conséquences, concernent des personnalités perturbées qui s’enferment dans un isolement volontaire, alors que les mesures actuelles sont imposées. » 

        Oui mais non parce qu’une partie de la propagande gouvernementale repose sur le volontarisme des « bons citoyens » supposés donner l’exemple et entraîner les autres par mimétisme grégaire...
        Et au syndrome de Diogène s’ajoute celui de Stockholm. Où les confinés sont des otages de leur conformisme.
        Il suffit de lire les propos tantôt laudateurs pour le conducator, tantôt résignés « par sagesse et civisme » exprimés ici même par un certain nombre de personnes que je n’aurais jamais cru soumises à ce point (Stanley Milgram, Ron Jones, etc sont plus que jamais d’actualité !)


      • @CLOJAC

        Lire tout ce que Jean Bergeret à écrit sur les Etats-limites (entre psychose et névrose) : conformisme social, alexythimie, dépression, syndrome d’abandon face à la solitude, violence potentielle si la vie est menacée. peu de créativité, mentalité de suiveur,...https://www.cairn.info/revue-le-carnet-psy-2004-7-page-33.htm


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 23 mars 16:46

        @CLOJAC

        Tout cela est fort juste, mais comment expliquer la modélisation de l’arnaque ?
        On dirait bien quand même que les Italiens nous ont précédés dans notre zone géographique et que les autres pays membres de l’UE, mais aussi la Suisse ont emboîté le pas. Je veux simplement dire que l’arnaque n’est pas franco-française et j’aimerais savoir qui a écrit la partition, le livret, et qui dirige l’orchestre.


      • Le421 Le421 23 mars 17:30

        @Séraphin Lampion
        Il y a bien longtemps que les règles du jeu sont écrites ailleurs que dans les états. Même pour la vie courante, souvent les lois sont dérivées d’ hors-frontières...
        Les intérêts économiques priment sur les intérêts des peuples.
        Non ?? Je me trompe ?


      • CLOJAC CLOJAC 23 mars 17:40

        @Séraphin Lampion

        « Tout cela est fort juste, mais comment expliquer la modélisation de l’arnaque ?  »

        Les tenants des sciences dures reprochent aux sciences sociales d’être limitées par la difficulté à reproduire des phénomènes, qui est une des bases de la science expérimentale.
        Or on sait maintenant qu’à certains stimuli appliqués dans des contextes proches, répondent des comportements quasi-identiques. 
        Les modèles de l’économétrie ont été utilisés pour introduire des paramètres aléatoires dans leurs « prédictions » comportementales.
        Après tout, remporter des élections ou influencer la bourse, gagner un procès ou faire acheter des objets inutiles, relèvent de conditionnements identiques.
        Il suffit d’affiner les algorithmes en fonction du contexte et de la cible.
        William Mc Dougall, l’inventeur en 1911 de la psychologie sociale avouait humblement avoir puisé pas mal de concepts et de recettes, en les modernisant, dans l’Institution Oratoire de Quintilien. Il ne pouvait alors imaginer que la télé remettrait au premier plan les postures accompagnant le discours.


      • Maître Yoda Maître Yoda 23 mars 17:53

        @Le421

        Certaines de ces règles sont même affichées, pour ne pas dire « arborées » : 

        Les GOPE (Grandes Orientations de Politique Économique) constituent la feuille de route que les états membres s’engagent à suivre en les traduisant en lois. Non seulement les intérêts économiques priment sur les intérêts des peuples, mais les règles du jeu ne sont plus fixées par la classe dominant du peuple concerné. Il serait intéressant de savoir quelle structure (formelle ou informelle) dicte les « tables de la loi » aux « prophètes élus ».



      • velosolex velosolex 24 mars 00:49

        @CLOJAC
        Dans sciences sociales et économiques, il y a un mot de trop. C’est « sciences »

        Même et surtout parce que ce sont des matières intéressantes, mais ayant traits aux idées, simplement, à la politique, à des notions discutables d’orientation de la société, variant d’un interlocuteur à l’autre
        il ne faut jamais perdre de vue que le mot « sciences » n’est que là pour abuser les imbéciles. Comme les titres dont certains ici se parent, à toute fin utile, comme une médaille qui ferait sens pour donner de l’éclat à ce qui n’en a pas toujours. 
        Dans ces « sciences sociales et économiques », tout est dans la disposition du jeu, des cartes truquées dont on abuse les gens, cachant celles qui sont dérangeantes, se servant exclusivement du matériel qui habille au mieux son discours, et tentant de tordre le matériel théorique, pour le mettre en rapport avec les conclusions qu’on veut imposer.
        Le contraire de la démarche scientifique. 
        Par exemple le concept d’isolement, qui ne veut rien dire en lui même, car il a trait à plein de situations différentes, n’est pas adapté pour évoquer la situation que nous vivons
        Car cet « isolement » à un sens, qui prend son éclat dans le mot « confinement ». Un choix raisonné, et intelligent, en rapport à une situation, contrairement à d’autres qui sont absurdes, ou liés à l’injustice d’un sort mauvais.
        Nous pouvons donc en faire l’instrument d’une victoire. Au lieu de le confondre avec une aliénation , ou une soumission, comme vous le faites. Ce qui est un tour de passe-passe. Pas anodine, car elle nous passer du rôle d’actif, de mobilisé, à celui de soumis. 

        « Mal nommer les choses, c’est participer à la misère du monde… »...En le trompant, quand l’intention est présente, encore davantage….


      • CLOJAC CLOJAC 24 mars 02:11

        @velosolex

        « Le contraire de la démarche scientifique. »

        Tu as juste 50 ans de retard.
        Aujourd’hui, dans un esprit braudélien au départ, puis très vite élargi à l’inter et à la transdisciplinarité, aucun anthropologue, ethnologue ou sociologue de terrain (je ne parle pas des petits DEUG sans envergure qui se prennent pour des savants) n’exercerait sa discipline sans utiliser les datations atomiques, l’ADN, la structure des matériaux, les calculs statistiques et les analyses médico-chimiques, liste non exhaustive.
         
        Et même ainsi, les hypothèses sont confrontées à des expérimentations en double aveugle. 
        Quant aux psychiatres, ils ont tous commencé par un doctorat en médecine, cela semble suffisant pour les qualifier.

        Enfin, comme je le disais supra, la modélisation des marchés et des tendances par l’économétrie, perfectionnée par des ingénieurs de très haut niveau, a bénéficié aux sciences sociales en les crédibilisant, en ce sens qu’il est désormais possible de partir de relations causales, éventuellement en les croisant, pour déduire des comportements plausibles.Que les écarts rendent fort instructifs.
        Mais comme l’humain reste encore malaisé à paramétrer, on teste sur des groupes restreints qu’on essaie de faire correspondre à la distribution des âges, sexes, secteurs géographiques, habitudes de vie, niveau socio-éducatif.


      • San Jose 24 mars 04:45

        @CLOJAC
        .
        Citation  : aujourdhui aucun anthropologue, ethnologue, sociologue................ n’exercerait sa discipline sans utiliser les datations atomique, l’ADN, la structure des matériaux.............
        .
        Oui...
        Un pas de plus de leur part et on obtient le contenu du célèbre et si savoureux livre de Sokal et Bricmont ?  smiley


      • CLOJAC CLOJAC 24 mars 05:32

        @velosolex

         « Pas anodine, car elle nous passer du rôle d’actif, de mobilisé, à celui de soumis. »

        Le soumis reconnaît rarement sa soumission.
        Il préfère croire qu’il décide tout seul de ce que lui imposent ses maîtres.
        L’obéissance fonctionne mieux, débarrassée du sentiment de servitude.
        Toute l’astuce est là.
        Un bon meneur d’hommes doit faire croire à ses subordonnés que les décisions prises sont le fruit de leurs suggestions ou de leurs initiatives.
        Honnêtement, je ne croyais pas le freluquet aussi habile, et nos chers compatriotes aussi faciles à manipuler.


      • CLOJAC CLOJAC 24 mars 05:44

        @San Jose

        « Un pas de plus de leur part et on obtient le contenu du célèbre et si savoureux livre de Sokal et Bricmont ? »

        Les canulars d’étudiants et de scientifiques farceurs ont toujours existé.
        Peut-être un jour prochain incluera -t-on dans la liste les prédictions des astrologues du GIEC sur les glaciers himalayens fondus et les atolls engloutis ?

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Canular_scientifique


      • mmbbb 24 mars 08:01

        @CLOJAC «  perfectionnée par des ingénieurs de très haut niveau, a bénéficié aux sciences sociales en les crédibilisant............ » Ce sont donc les serviteurs des nouveaux empereurs représentes par cette oligarchie . In fine cela sert à modéliser le comportement humain et à maitriser la psychologie des foules Vielle thématique . Tel Spar , le chantre de la bouffe industrielle , hyper tranformée , dont les ingénieurs par leur genie createur apportent leur savoir . Mais tu soutiens ce cher et grand Spart en blâmant de ta haute suffisance ces crétins qui ne veulent pas faire de leur tube digestif , un sany broyeur ambulant . je releve ce paradoxe cher et vénérable auteur .
        Il en est de même en Chine ou l iA sert a fliquer le citoyen, tant de cerveaux avec un QI de 180 collaborant a l asservissement des foules . Le Cun Yann , francais travaillant chez Google n est pas tres critique non plus .
        Tous ces QI de 180 vassaux de leurs maitres ! Des Verner Von Braun dont seul le resultat compte 


      • CLOJAC CLOJAC 24 mars 09:38

        @mmbbb

        «  perfectionnée par des ingénieurs de très haut niveau, a bénéficié aux sciences sociales en les crédibilisant............ » Ce sont donc les serviteurs des nouveaux empereurs représentes par cette oligarchie »

        Cette haine des ingénieurs, et plus généralement des gens diplômés, trahit le complexe d’infériorité de la personne qui n’a pas réussi à accéder à l’enseignement supérieur et s’est laissée emprisonner dans la morosité de ses frustrations.

        Or j’ai connu des individus sans diplôme mais créatifs, astucieux et entreprenants qui sont devenus millionnaires sur un concept novateur ou une idée originale.
        Ceux-là avaient conscience de leur valeur et n’en voulaient pas aux gens instruits.

        Afin d’apporter un soulagement moral au sujet, je décide de lui attribuer ceci :

        http://www.mon-diplome.fr/683542-Diplome-du-Dernier-de-la-classe


      • velosolex velosolex 24 mars 10:12

        @CLOJAC
        Chacun sa lecture des évènements. Je me souviens de la nouvelle traduction de la bible, par Chouraqui. 
        Cet extrait de l’évangile de saint Mathieu, bien connu, dans sa version lambda donnait ceci : « Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux ! Heureux les affligés, car ils seront consolés ! »
        Une traduction plus proche du texte original remettait les pendules à l’heure, en inversant la dynamique, de la passivité béate, à celle du combat : « En marche les pauvres, les opprimés...etc.On passe donc en un seul mot d’un texte incitant à la soumission, à un autre incitant à l’action...

        Selon les traducteurs, le mot »heureux« est rendu en effet par des termes tels que bienheureux, béni, magnifique, joyeux, enviable, prospère. Le mot grec makarios traduit un mot hébreu dont le sens littéral pourrait se rendre par les bonheurs de… Il dérive d’un verbe marcher, être en mouvement, exprimant ainsi la notion de dynamisme. Chouraqui traduit par » en marche, à une époque où Macron n’existe pas. Il ne s’agit donc pas d’un état de « béatitude », précisément (béat = absence de désir, état passif), mais d’un état de pleine satisfaction dans l’action, d’une marche en avant.« On voit par là qu’il faut faire la différence entre »meneur d’homme", qui sont de démagogues, et les pédagogues, qui sont là pour instruire et éclairer. L’un va instrumentaliser, l’autre éclairer, donner du sens. Nous y sommes. Le désespoir vient de cette notion d’absence, la folie lui est concomitante. Par opposition, l’épreuve peut être salutaire si elle appelle au dépassement des égoïsmes, au sens général du bienfait commun. Chacun fera sa traduction, selon son intérêt et ses capacités. Mais l’épreuve inverse parfois les positions. 





      • Gollum Gollum 24 mars 10:28

        @velosolex

        Très bon post sur l’évidence, que beaucoup ignorent, que traduction = trahison..

        Heureux les pauvres en esprit ça va encore..

        Il y a eu pire : Heureux les pauvres d’esprit autrement dit les crétins. D’où l’éloge pendant longtemps de l’absence de culture par maints chrétiens qui y voyaient une vertu rapprochant de Dieu.. smiley quand ce n’était pas l’éloge des mongoliens.. smiley

        Je crois que Chouraqui avait traduit lui par Heureux les mendiants de l’esprit, autrement dit heureux ceux qui sont en quête de l’esprit.

        Ce qui est très différent de l’éloge de la crétinerie faite par les obscurantistes religieux...

        Mais ces derniers n’en auront cure. Ils vous diront que Jésus a parlé clairement et qu’il n’y a aucune ambiguïté et aucune interrogation à avoir quant aux versets bibliques..

        Bien évidemment, et de par le fait de l’entropie psychologique des religions de masse, ce sont souvent, sinon toujours les traductions les plus absconses et triviales qui sont privilégiées..

        D’où d’ailleurs, la réduction à un pur geste magique de la notion de baptême faite par Augustin, au mépris de sa compréhension psychologique et symbolique profonde.

        Bref, et l’histoire le montre, l’Esprit censé ouvrir les intelligences, n’a pas vraiment soufflé... (ou alors ceux sur lesquels il a soufflé ont préféré se cacher et se taire)


      • velosolex velosolex 24 mars 10:41

        @Gollum
        Les évangiles sont des textes bien trop révolutionnaires qu’il a été urgent de déminer. On appellera « apocryphes » ceux qui ne sont pas recyclables. Si « l’internationale » avait été écrit en langue ancienne, les exégèses auraient traduit « Debout les damnés de la terre ! » par « En paix les éprouvés du monde ».


      • velosolex velosolex 24 mars 11:02

        @CLOJAC
        « Quant aux psychiatres, ils ont tous commencé par un doctorat en médecine, cela semble suffisant pour les qualifier. »
        Le pauvre Socrate (lire son opus sur les besoins naturels, très actuel..) qui n’avait été qu’un guerrier dans sa jeunesse, et s’était mis à la philosophie sur le tard sans même avoir passé son bac, ne trouverait pas grâce au guichet où l’on vous demande papiers et diplômes, pour dire que vous avez bon bec. .
        Einstein lui même eut bien du mal dans sa jeunesse, par son indiscipline et son esprit frondeur ; un élève moyen qui eut du mal à accéder à l’université. On lui disait toujours qu’il était « dans les étoiles »
        Wingenstein pour parler de parcours et de destin étonnant, était un géni multifonction, mais se complaisant à l’ascétisme, et à l’isolement, avec des conduites sociales assez étonnantes, passant des sciences au métier de jardinier. Etonnante vie que cet esprit décalé ayant été dans la même classe qu’Adolph Htiher en primaire. Certains disent que l’antisémitisme d’Hitler, serait lié à sa rencontre avec wingentstein…
        J’ai cotoyé beaucoup de psychiatres. Certains remarquables, d’autres aberrants, voir plus fous que les gens qu’ils soignaient, malgré leur diplôme en médecine et leur spécialisation. J’ai tendance à croire que quoique nous faisions dans la vie, quel que soit les critères de sélection, il y aura toujours dans la composition du groupe, le même pourcentage de leaders, d’esprits moutonniers ou obtus, de fayots, d’esprits vils et mesquins. Docteurs ou mécaniciens, le métier compte très peu dans la clairvoyance, et bien au contraire les titres donnent une assurance stupide aux bénets, se gargarisant de bons mots. Une dynamique de groupe qui semble en liaison avec la main aveugle du marché, ou la marche des étoiles dans le ciel de Kant, lui qui avait sa raison, et sa sagesse, et son tour chaque jour dans la ville de Koenigsbourg. Sans doute serait il un peu perturbé par le confinement, mais il s’en arrangerait sans mal


      • nono le simplet nono le simplet 24 mars 14:13

        @velosolex
        Docteurs ou mécaniciens, le métier compte très peu dans la clairvoyance, et bien au contraire les titres donnent une assurance stupide aux bénets
        c’est tellement vrai ... dans le monde médical, la plupart des gens s’imaginent que sous prétexte qu’ils ont fait de longues études ils sont tous bons ... alors que, comme tu dis, il y a à peu prés la même proportion d’imbéciles ou de médiocres que partout ailleurs ...


      • Xenozoid Xenozoid 24 mars 14:20

        @nono le simplet

        surtout que le milieu de la santé est hyper hiérarchisé,avec des égos démesurés et gare au patron plus qu’ailleurs


      • Xenozoid Xenozoid 24 mars 14:23

        @nono

        le patron étant devenu les assurances,btw,quand on te dit le client est au centre des préocupations,change « client » avec assurances et tu comprend mieux ou sont les intérêts


      • velosolex velosolex 24 mars 15:10

        @nono le simplet
        Salut...Dans« l’éloge de la motocyclette », un enseignant philosophe fait l’apologie de la mécanique, après avoir abandonné l’enseignement pour ouvrir un atelier de mécanique moto, un domaine où l’on ne peut tricher, où la redondance n’a pas lieu, où l’erreur se paye cash...J’ai commencé ma vie en travaillant à l’usine à 17 ans, en passant ensuite un cap d’électricien industriel, ce qui m’a mené ensuite à des études d’infirmier, après mille périples. J’ai un grand respect sur le travail dit « manuel ».... J’ai croisé des gars extraordinaires qui résolvaient des pannes complexes et qui auraient mérité de faire des études d’ingénieur. Ils avaient la compétence, l’esprit, la capacité, que bien des diplômés pouvaient leur envier...On ne pourrait en dire autant pour d’autres qui se pavanent dans un diplôme et d’une compétence discutable, qu’un diplôme passé il y a 30 années sanctionne une fois pour toutes ; On comprend qu’il se cramponne à ce hochet. La France à un gout particulier pour cette diplomite, qui semble transcendantale, et qui s’est encore accentuée depuis les années 80, où toute une classe sociale a ressuscité la notion de privilèges et de charges achetées, en remplaçant la particule aristocratique par le diplôme, afin de trouver des niches réservés à leur progéniture.
        Sur les psychiatres, il en est de très bons, de moyens, de très humains et de monstrueux, en équivalence avec la variété du monde, dont curieusement, les études n’ont aucune action, sur la prévalence de l’intérêt d’une sélection, ne faisant que de prolonger les inégalités sociales. La différence, c’est qu’un maçon sera viré dés le premier jour, si son mur ne tient pas debout, alors qu’un psychiatre, un polytechnicien ou un notaire, feront carrière, et que leurs errements rencontreront toutes les indulgences, jusqu’à la retraite. A moins qu’ils ne rencontrent un virus, qui se moque des parcours fléchés. On n’a pas assez parlé des avantages de ce machin qui est totalement discriminé. Un scandale. 


      • nono le simplet nono le simplet 24 mars 15:14

        @velosolex
        salut
        On n’a pas assez parlé des avantages de ce machin qui est totalement discriminé.

         smiley


      • nono le simplet nono le simplet 24 mars 15:16

        @Xenozoid
        avec des égos démesurés
        les egos étant souvent inversement proportionnels avec les compétences


      • Xenozoid Xenozoid 24 mars 15:19

        @nono le simplet

        toi comprendre hierarchie ?


      • Cadoudal Cadoudal 24 mars 15:27

        @Xenozoid
        Anarchie vaincra..lol...

        Sont concernés tous les brevets et certificats d’aptitude, les permis de navigations et les certificats d’aptitude médicale. Les certifications ISM, ISPS et MLC sont également comprises dans cette prorogation.

        © Mer et Marine https://www.meretmarine.com/fr/content/covid-19-les-brevets-stcw-et-certificats-des-navires-prolonges-au-dela-de-leur-validite


      • velosolex velosolex 24 mars 18:48

        @nono le simplet
        Coranovirus#metoo


      • nono le simplet nono le simplet 25 mars 03:07

        @velosolex
        hier soir, je me suis fait une promesse ... dés que tout va mieux, je prends ma mobylette et je viens te voir avec des cèpes et des légumes de mon jardin ... pas longtemps ... juste une heure ou deux, le temps de se voir et de rigoler un peu ... si tu es d’accord bien sûr ... cet automne si tout va bien ...


      • julius 1ER 25 mars 10:28

        les mesures des fascination s’appliquent à tout, et plus seulemnt aux citoyz=ens étasuniens.

        @Séraphin Lampion
        est-ce que c’est une coquille ??? le terme fascination ??? n’est-ce pas plutôt le mot fascisation que tu voulait employer ???


      • velosolex velosolex 25 mars 12:19

        @nono le simplet
        Ce matin, les caissières au supermarché, avaient des sortes de casque de mobylette sur la tête, mais pas encore de mobylette. Le masque est devenu le nouveau bonnet phrygien de ces temps révolutionnaires. Je n’y avais pas été à ce petit inter depuis une huitaine. L’évolution est frappante. 
        Tu seras le bienvenu, pour quelques jours même si tu le veux, le temps d’enrober les champignons dans des galettes du pays, et de prendre une bolée de cidre, dans ce pays habitué au chaos, mais de pierres jusqu’ici. Aux temps antidéluviens, les rochers sont passés les uns par dessus l’autre, dans un réveil furieux des éléments. Depuis, ils prennent la pause pour les touristes. Les anciens les ont ils copié pour dresser leurs menhirs. Aucun n’arrive à leur hauteur, même celui de Kerampulven, qui fait ses dix mètres. Les femmes en mal d’enfant venaient le dimanche s’y frotter le ventre. Maintenant elles se lavent les mains quand elles y touchent. On vit une époque furieusement moderne, et je ne cache pas que je suis ambivalent devant cette catastrophe. Une part de moi s’en régale, refuse le confinement de la pensée. Le jour d’après sera intéressant. J’avais pour projet d’écrire une fiction sur une entropie, qui bousculerait le pays, et qui ressusciterait les marges. Le corano a é té plus rapide que moi. Regardé hier soir « three billboards » film superbe. Ce qui étonne devant une fiction filmé encore il y a quelques moin ce n’est pas la violence, ni les coups de feu, ni les inventions originales d’un scénario comme celui ci, c’est le fait que les individus montent dans une voiture, vont où ils le veulent, serrent des mains, s’embrassent, et ne lavent pas les mains après s’être cassé la gueule. Inoui ! Tout à coup nous avons des éléments de compréhension sur le vécu des gens des pays de l’est avant la chute du mur. 


      • nono le simplet nono le simplet 25 mars 14:29

        @velosolex
        merci de valider ma proposition qui sera pour moi comme un voyage à Lourdes ... je ferai mes dévotions, je me raserai le crâne, graverai un ex voto dans le granit de ton pays ... et rentrerai chez moi guéri, en paix avec mon âme, la tête pleine de souvenirs pieux ...
        je viens de passer depuis hier un cap dans mon assomption glorieuse ... les âneries que je lis, que je vois, que j’entends ici ou là ne m’énervent plus, elles me font rire ... de ce rire gracieux qu’ont les simples d’esprit ... à quoi bon tousser quand on peut rire ? le rire n’est t il pas le propre de l’homme ? et la propreté en ce moment est le seul rempart contre la toux pernicieuse ...
        et dans les jours qui viennent je vais, à ton glorieux exemple, lâcher ma verve paillarde et iconoclaste à la figure du monde ébahi ...
        bon, c’est pas tout ça mais il faut que j’aille tondre la pelouse ...


      • velosolex velosolex 25 mars 23:39

        @nono le simplet
        Je fais mes fouilles pour faire une terrasse, en attendant le jour hypothétique où ils me livreront. Un peu l’histoire du désert des tartares….Je trouve plein de trucs en creusant mais pas encore d’amphore ni de venus de Milo. J’ai jeté un coup d’œil aux zarticles, vraiment plombant... Le pire étant celui sur l’ex yougo, d’un dénommé Bravo mal nommé. J’avais mis un mot et puis finalement j’ai renoncé à l’envoyer. Le révisionnisme se dispute à la bétise et au lobbying. Mieux vaut s’abstenir et se laver les mains en espérant ne pas avoir choppé la maladie. Est ce qu’on peut attraper des saloperies par les touches de clavier. Je reviendrais faire mon marché demain, mais l’étal s’appauvrit. 


      • nono le simplet nono le simplet 26 mars 03:41

        @velosolex
        salut
        un peu de détachement avec Avx est salutaire en ce moment ...
        je suis passé par le stade actif et en colère à celui de calme et factuel puis un peu hilare et maintenant à celui de détaché et écœuré
        les conneries se ramassent à la pelle et l’essentiel de l’inspiration des auteurs ou des commentateurs va les ramasser sous les arbres avec de grands râteaux ...
        tu creuses, je jardine ... Estragon et Vladimir ...
        pour ta terrasse, j’ai appris que les marchands de matériaux rouvraient chez moi, les centrales à béton peut être aussi (?) ... et il semblerait qu’ils aient le droit de « livrer » les particuliers ... je sais aussi que mon voisin qui est à son compte dans le TP travaille sur un chantier paysagiste d’allées et de massifs ... chez lui ... tous ses chantiers sont à l’arrêt pour le moment


      • vesjem vesjem 29 mars 22:20

        @Le421
        n’ayons pas de gêne à utiliser le mot nation en même temps que le mot peuple


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 30 mars 01:00

        @velosolex

        Jolie analyse !


      • On me trouvait « plombante ». Maintenant, tout le monde afflue pour me demander conseil.


        • Sozenz 23 mars 16:54

          En l’absence totale ou partielle de ces liens sociaux, et dans un environnement de claustration, on déplore une probabilité aggravée de mourir prématurément, du fait de facteurs de risque établis comme l’obésité, la sédentarité, l’alcoolisme et le tabagisme

          moi c’ est de rencontrer des connards qui me rend malade ;

          on s habitue très bien de ne voir que très peu de monde ; avoir du silence .

          et non on ne devient pas forcement obèse alcoolique ou tabagique...

          il y a des personnes dont la nature se satisfont très bien de l isolement et de voir le minimum de personnes .

          il y a toujours eu des ermites et il y en aura toujours .


          • Sozenz 23 mars 17:51

            @Sozenz
            ps : moi c’ est de rencontrer des connards qui me rend malade

            j aurais dû rajouter un sourire à la fin de la phrase ou des guillements pour le malade
            ( c est vrai car à force d en voir on finit par s immuniser ^^)


          • CLOJAC CLOJAC 23 mars 23:39

            @Sozenz

            « il y a toujours eu des ermites et il y en aura toujours .  »

            Duquel parlez-vous ? Bernard ou Thierry ?  smiley


          • Sozenz 24 mars 11:55

            @CLOJAC

            « il y a toujours eu des ermites et il y en aura toujours . »

            Duquel parlez-vous ? Bernard ou Thierry ?

             vous avez trouvé ça dans les blagues carambar ?


          • CLOJAC CLOJAC 24 mars 18:44

            @Sozenz

            « vous avez trouvé ça dans les blagues carambar ? »

            J’ai fait un effort méritoire pour descendre à votre niveau, parce que je vous trouvais un peu moins bornée que les autres membres de la secte du Pangolino, mais finalement, je vous renvoie sur ma black list avec eux.


          • machin 23 mars 16:54

            "tout le monde afflue pour me demander conseil.

            "



            Mort de rire.


            • Jeekes Jeekes 23 mars 16:59

              @machin
               
              Pareil !
               
              Et pour être fidèle à elle-même elle aurait du avouer :
              ’’Et je ne me sens plus pisser.’’
               


            • Xenozoid Xenozoid 23 mars 17:00

              @machin

              elle est barjot la mélusine.d’un autre côté elle a besoin d’existé,agoravox remplit sa fonction,une association bruxelloise a but sanitaire,hail to the queen baby


            • Gollum Gollum 23 mars 17:04

              Ah ben je vois que je ne suis pas le seul à apprécier la Mélu à sa juste valeur... smiley

              Et après elle pleurnichera que personne ne l’aime, tout en prétendant avoir un cercle amical colossal, si, si, juré...


            • @Gollum Je n’ai JAMAIS dit que personne ne m’aimait sur Agora. J’ai même deux amis, mais vous ne saurez pas qui. J’ai exprimé que j’avais de farouches ennemis...


            • Vivre est un village Vivre est un village 24 mars 13:39

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              Utiliser la force de l’ennemi pour le transformer en ami 

              Skarn-sha 27 novembre 2011
              L’Art de la guerre de Sun Tzu
              Quand vous êtes capable, feignez l’incapacité. Quand vous agissez, feignez l’inactivité. Quand vous êtes proche, feignez l’éloignement. Quand vous êtes loin, feignez la proximité.

              https://www.babelio.com/auteur/Sun-Tzu/3396/citations


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 mars 16:58

              Bof ...se faire accepter dans la maison commune sur Wallis.


              • Voici exactement ce que j’ai écrit :  « dans le futur, j’y crois moins vu le nombre de commentateurs qui me détestent sur Agora ». Je fais le tri. Seulement, ce nombre peut être réduit puisque certains trolls commentateurs jouent avec les pseudos.


                • @berniaize33 J’ai eu droit à : quand je pense à vous je vomis dans mes chiottes. Bon, on passe. 


                • CLOJAC CLOJAC 24 mars 01:41

                  @berniaize33

                  Certaines personnes sont ciblées parce qu’on subodore en elles une faiblesse, ou tout simplement un manque d’agressivité primaire.
                  C’est alors un jeu pervers pour des tarés de s’en amuser, et d’attirer des suiveurs pour les harceler et parfois, on l’a vu avec des ados pas encore construits, les pousser au suicide.

                  La dynamique de groupe peut être un facteur structurant et motivant pour une armée ou dans une entreprise, mais c’est aussi un moyen de pourrir la vie, par pur sadisme, à des gens auxquels on n’a rien à reprocher personnellement ;
                  Et si on a des griefs contre quelqu’un, on doit avoir le courage de les exprimer clairement au lieu de recourir à ces manigances de lâches.

                  https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/ligue-du-lol-les-hyenes-des-medias-218907


                • Gollum Gollum 24 mars 09:38

                  @CLOJAC

                  Certaines personnes sont ciblées parce qu’on subodore en elles une faiblesse, ou tout simplement un manque d’agressivité primaire.

                  Certes.

                  Pour ce qui est de la Mélu si elle est ciblée c’est bien qu’elle le cherche à crâner de façon outrancière, à raconter souvent n’importe quoi, et en plus d’essayer par des posts pondus en rafale de se rendre incontournable. Il y a de quoi irriter les autres.

                  Au début on essaye d’être gentil mais rien n’y fait. Le naturel revient au galop.

                  Alors comme elle empoisonne ben on l’empoisonne, pas plus compliqué que ça..

                  Ceci dit je ne valide pas les propos outranciers du genre tu me fais vomir ou pire..

                  Bon elle n’est pas la seule..

                  Et puis Avox est un lieu de débat d’idées il faut s’attendre à recevoir des coups. 


                • CLOJAC CLOJAC 24 mars 09:43

                  @Gollum

                  « Et puis Avox est un lieu de débat d’idées il faut s’attendre à recevoir des coups. » 

                  A l’image de la vraie vie, mais tout le monde n’a pas la chance de naître avec le killer instinct dans son atavisme.


                • Vivre est un village Vivre est un village 24 mars 13:29

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                  La dialectique est indispensable mais elle doit être accompagnée de bienveillance...il en va de la survie d’Agoravox !!!


                • vaietsev1 24 mars 16:30

                  @Gollum

                  Certaines personnes sont ciblées parce qu’on subodore en elles une faiblesse, ou tout simplement un manque d’agressivité primaire.

                  Compliqué , on atteint pas les gens du fait qu’on les sente faibles et pas entreins à être agressif ,meme si ,c’est juste de le croire et, que ce n’est pas faux .
                  Ce peu être un moyen aussi quand on attaque les gens ,de savoir ce qu’ils ont au fond des tripes ,meme si l’approche ne sert à rien ,car chacun ne pars pas dans l’optique de relever un conflit,mais d’essayer soi de de vivre simplement ,soi de s’essayer à se construire ,et de se découvrir ,au fil de ce que l’on apprend .
                  Or quand on attaque les gens ,on soupconne quelque chose ,donc on prend « le mal » a la racine ,alors on éradique tout développement de plusieurs ,et on sabre à tout va ,jusqu’a lobotomisé les citoyens ,car ce qui était un soupcon ,au départ ,de ce qui vous jauge et juge ,n’était en fait ,qu’un senti de ce qui allait vous tomber sur la gueule ,si vous ne faisiez pas le nécessaire pour que cela n’arrive .
                  Là encore ,comment être sur à ce point ,de ce que sont les gens ? Ce n’est pas humain de comprendre tant les gens ,c’est juste machinale ,or nous ne somme pas des machines ,nous avons nos faiblesses,or ce qui sabre et prend « le mal » à la racine ,se dis persuadée ,de ce qu’ils savent ,car c’est ainsi qu’ils seraient s’ils étaient UN ,alors que chacun ne viens pas ,de première mesure , pour révolutionner le monde façon de parler à la base ,ni même d’avoir une carrière de scientifique reconnu ou que, sais je 
                  Non , à la base ,nous venons nous poser ,nous essayons de prendre place dans un monde ou on ne le peut pas ,nous pouvons nous émanciper si nous le désirons ,et ce n’est pas le cas pour le commun des mortels ; voilà pourquoi ,alors plusieurs sont visés ; ce parce que s’émanciper pour ceux qui n’’en sont pas interessés , c’est automatiquement devenir riches d’argent et corrompus d’esprit ,parce que nous ne penserions plu ou pas ce que pensent les désinteressés,alors que les plus désintéressés seraient ,à croire ,à coup sur les plus dangereux .

                  Vassily


                • Il est surtout encourageant de voir que beaucoup de personnes s’inquiètent moins pour leur propre vie que celle de leur entourage. Diogène n’est pas vraiment un personnage sympathique ;


                  • Xenozoid Xenozoid 23 mars 18:03

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    Il est surtout encourageant de voir que beaucoup de personnes s’inquiètent moins pour leur propre vie que celle de leur entourage

                    heureusement que tu es là


                  • velosolex velosolex 24 mars 00:22

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                    Si on s’en souvient, c’est qu’il a interpellé, mis les gens au défit. Une sorte de démiurge qui plait énormément aux jeunes pour ses qualités de provocateur, se mettant à nu dans tous les sens du terme.
                    Qu’on l’aime ou pas, il étourdit, questionne, interroge, provoque outrageusement. Il a sa place sur l’agora de la rue
                    Les F-men, et tous ceux qui ont fait du théatre de rue, et des happening peuvent revendiquer leur filiation. 
                    Les Grecs et les romains ont laissé derrière eux des personnages de légende. De Diogène, le philosophe-claudo à Marc Aurèle, l’empereur philosophe il y a bien une filiation.
                    Car Marc Aurèle prônait l’ascétisme, quand il sortait les meubles de son palais pour les vendre sur le trottoir afin de renflouer les caisses de Rome, montrant lui aussi la vanité des choses humaines..
                    Ce qui rend crédible ces deux hommes, c’est ce décrochage non imposé, mais choisi envers les convenances


                  • @velosolex J’ai beaucoup de sympathie pour les anti-conformistes mais les misanthropes haineux, non. Et j’en ai croisé,... 


                  • velosolex velosolex 24 mars 00:09

                    Les choses sont parfois bien mal nommés. Car Diogène par son atypisme ne s’isole pas, mais proclame sa différence. C’est un provocateur qui interpelle autant par son insolence, sa façon de vivre, ces « Happening » perpétuels. Il est si célèbre qu’Alexandre le Grand veut le voir. « Barre toi, ton ombre gâche le soleil »Ose t’il lui lancer. Il se met donc au centre, sa marge n’étant que sociale. Une sorte de punk !

                    L’isolement peut être donc choisi. C’était le propre des grands théologiens, Le père de Foucauld par exemple. Quantité de nones, qui au moyen âge choisissaient de se murer vivantes. La société structure, et la religion donne un sens à ce qui nous parait maintenant insensé. Lire par exemple « Ermites perdus dans la taîga ».de Peskov...Comment des orthodoxes fuyant la société russe, à partir d’une querelle religieuse, ont choisi de partir vivre au fond de la taïga. Plus d’un siècle plus tard, on les avait oubliés, jusqu’au moment où une expédition scientifique, au début des années 80 redécouvre les survivants : Une photo de la Russie d’autrefois. L’histoire de cet isolement est intéressant, car il montre que ces gens avaient gardé une loi morale et des principes intacts, en dépit des circonstances. Expérience de survie et d’autonomie tout aussi incroyables. L’isolement ne signifie donc pas dégénérescence forcément quand il est choisi, si la culture et l’éducation garantissent un cadre...Le sujet est riche est inépuisable, on ne peut en faire le tour. en quelques lignes sans faire dans la caricature.. J’ai vu malheureusement des cliniques très différentes de gens exclus à l’hopital. Exclus par leur handicap, leur maladie, leur dépendance, leur âge, une longue dégradation insidieuse. Dire que la folie isole est une évidence. 

                    La necessité de l’isolement fait parfois se découvrir les gens à eux mêmes. Les temps de crise ne sont pas forcément le moment où les gens sont les plus déprimés. Guère de suicides, pendant les guerres. Car on vit de l’espoir de s’en sortir, alors qu’hier on avait peur que la guerre arrive..Anne Frank est l’archétype d’une parole rare, délivrée par le confinement. La crise arrive, déjoue les plans, nous ramène à la nécessité de l’adaptation, au relativisme des valeurs qui gouvernaient nos vies. Je ne sombrerai pas dans la paranoïa de l’auteur, voyant un pouvoir se satisfaire de ce drame, et partant dans des théories fumeuses du complot. Nul bénéfice pour ces économistes rivés sur les cours des bourses à en attendre. Le virus nous plonge dans l’inconnu, et les affaires n’aiment pas l’inconnu. L’évolution qui en sortira, et qui risque de ne pas se satisfaire du modèle ancien ne sera pas non plus facile à assumer, pour les gouvernants, car c’est tout le modèle de la mondialisation qui leur est cher, qui est à revoir, que ça plaise ou pas. Les lendemains risquent donc d’être chaud, pour une population dans le confinement aura peut être bien été le moment de se repenser autrement. . Je n’ai aucun regard supérieur en considérant les foules, une notion que j’abhorre, préférant voir l’ensemble d’individus qui la composent, et dont je fais partie, et qui instruisent des dynamiques. 


                    • CLOJAC CLOJAC 24 mars 01:25

                      @velosolex

                      « Je ne sombrerai pas dans la paranoïa de l’auteur, voyant un pouvoir se satisfaire de ce drame, et partant dans des théories fumeuses du complot. »

                      Pourquoi tergiverser ?
                      Il suffit de dire que les scientifiques de la « Harvard Medical School » du « Lancet » et du « King’s College » sont des ânes à la réputation surfaite qui n’y connaissent strictement rien en médecine et racontent n’importe quoi...

                      Et que l’instauration de la dictature pour tous, sauf pour les « espèces protégées » (suivez mon regard) représente la société idéale.
                      Plus de contestations, de revendications ou de protestations, rien que des caniches de cirque obéissant à la voix de leur maître ! 


                    • velosolex velosolex 24 mars 10:31

                      @CLOJAC
                      La paranoia est tentante, et je suis loin d’en être absent. Une grand tendance à me méfier et à toujours voir les pièges et les ficelles qui nous sont tendus. Il serait naïf de croire que les gouvernements ne se serviront pas de cette occasion pour expérimenter des mises en tutelle et des applications, qu’il est difficile parfois de promouvoir en temps de paix. On l’a déjà vu avec l’état d’urgence dont les applications ont été fondu dans la loi commune.
                      Mais le choc n’est pas intrinsèque là à un ennemi extérieur, mais est le produit de la mondialisation, à travers toutes les étapes, de la fabrique du virus, à son exportation, sa diffusions, et au déni qui l’a accompagné, car mettant en danger encore cette « marche en avant ».
                      Jamais donc autant la contestation ne risque autant de fleurir, avec des raisons, et des états de faits que chacun aura vécu dans son quotidien. 
                      Encore là il faut voir où vous voulez dirigez vos regards ou vos études : Soit vers les chiens de cirque, ou vers ceux qui sont moins accommodants. Beaucoup de résultats sont déviés, par le sens que beaucoup ne cherchent que ce qu’ils veulent trouver.
                      Sans doute un traits des limites de la psychologie humaine. Une humanité, donc, mais pas une science. L’intérêt vient de la controverse, qui est un rempart contre les voies sans issues, dans ce monde sans GPS de l’entendement humain, où les trompe l’œil sont légions, et où le métier de peintre sert à entretenir les illusions d’optique


                    • CLOJAC CLOJAC 24 mars 11:20

                      @velosolex

                      « Il serait naïf de croire que les gouvernements ne se serviront pas de cette occasion pour expérimenter des mises en tutelle et des applications, qu’il est difficile parfois de promouvoir en temps de paix. On l’a déjà vu avec l’état d’urgence dont les applications ont été fondu dans la loi commune. »

                      Vous redevenez lucide, ça me rassure !
                      Maintenant il devient urgent de faire comprendre au maximum de gens qu’une fois le virus éradiqué, il ne sera pas question de maintenir les lois d’exception, et que ceux qui ont profité de la situation devront rendre des comptes.
                      Sans tomber dans le complotisme, je note que la désorganisation des barreaux est tombée à pic pour entraver les possibilités de procédures contre les hiérarques.


                    • San Jose 24 mars 04:36

                      @l’auteur

                      .

                      Ceux qui sont libérés de prison ne sont évidemment pas des « criminels » comme vous l’écrivez, mais seulement des délinquants dont vous ne savez même pas les torts.

                      Cela n’a pas pu vous échapper. 

                      Ceux qui ont la haine du taulard feraient bien de penser à eux-mêmes par simple prudence, car il est très facile de coucher le soir en prison après s’être levé d’un pied joyeux. Il suffit par exemple de buter en voiture un piéton à cause d’une faute énorme qu’on n’avait jamais commise jusque là, ou encore de subir une accusation bidon d’ordre sexuel. 


                      • CLOJAC CLOJAC 24 mars 05:14

                        @San Jose

                        « Ceux qui sont libérés de prison ne sont évidemment pas des « criminels » comme vous l’écrivez, mais seulement des délinquants dont vous ne savez même pas les torts.  »

                        Sur le plan du droit, vous devriez savoir que de nombreuses exactions qualifiées de crimes par le code pénal sont correctionnalisées pour des motifs qu’il est interdit de critiquer, ce serait de l’outrage à magistrats.

                        Les seuls torts qui m’intéressent sont ceux que nous aurions commis pour être assignés à domicile comme des malfaiteurs, traqués dans les rues comme du gibier par une flicaille récompensée aux « crânes » mais qui se garde bien d’empiéter sur le territoire des racailles, et infantilisés comme des gamins devant présenter une autorisation de sortie pour quitter le pensionnat pendant une heure.

                        Je ne conteste pas le principe du confinement validé par de nombreux médecins, mais ses modalités de mise en oeuvre.
                        Le respect le plus élémentaire de la population aurait été de reconnaître qu’au gouvernement ils avaient pris les mauvaises décisions, de s’en excuser au lieu d’accuser la faute à pas-de-chance, et de ne pas aggraver leur cas avec cet ausweis dérisoire, méprisant, insupportable.


                      • San Jose 24 mars 10:18

                        @San Jose
                        .
                        Vous êtes un maître es-remise à leur place des impertinents qui vous égratignent. Peu importe alors ce qu’on répond ou feint de répondre. 
                        .
                        C’est très fort de réduire Sokal au canular qu’il fit précisément en préambule en quelque sorte de son livre Impostures scientifiques, canular qui constituait un piège à intellos qui fonctionna assez bien. On ne saurait mieux ignorer son excellent boulot. Et c’est bien naturel de la part des chercheurs et théoriciens en sciences molles qui sont ses « victimes ». 
                        .
                        C’est déjà, pour le grand public un peu plus visible de ramener les libérés de ces jours-ci, et sans nuances, à des criminels, vous y tenez, correctionnalisés. Je peux même révéler qu’on a sélectionné des égorgeurs confirmés et à plus de dix ans de leur libération conditionnelle possible. 
                        Ensuite, le discours sur la liberté des uns et des autres, équivalent au classique : on ne voit pas pourquoi un taulard dormirait sur un lit quand les pauvres honnêtes n’en ont pas tous. 
                        Evitons les candidats aux élections chez qui on décèle un profil similaire au vôtre. 


                      • San Jose 24 mars 10:19

                        @Clojac
                        .
                        Mon commentaire ci-dessus, de 10:18, est destiné évidemment à Clojac et non à moi-même smiley


                      • CLOJAC CLOJAC 24 mars 11:07

                        @San Jose

                        « Evitons les candidats aux élections chez qui on décèle un profil similaire au vôtre. »


                        Avec votre mentalité fragile et vos propos incohérents, on n’a pas besoin de suggérer aux DRH de jeter à la poubelle vos candidatures.


                      • San Jose 24 mars 12:43

                        @CLOJAC
                        .
                        Cela ne vous vaut rien d’avoir votre bateau cloué à son anneau par Macron. 
                        A la critique argumentée (votre réaction déformante sur Sokal) ou d’idéologie contraire (votre façon viciée de présenter les libérations de prisonniers) vous voulez répliquer par l’injure. Grand bien vous fasse. Et ensuite ? 


                      • CLOJAC CLOJAC 24 mars 12:57

                        @San Jose

                        « Cela ne vous vaut rien d’avoir votre bateau cloué à son anneau par Macron. » 

                        Poncif de blaireau.

                        « vous voulez répliquer par l’injure. »

                        Je ne remets à leur juste place que les minus qui se prennent pour des kékés et ouvrent les hostilités en premier.


                      • CLOJAC CLOJAC 24 mars 13:03

                        @San Jose

                        « votre façon viciée de présenter les libérations de prisonniers » 

                        Cette lourde insistance trahit l’ancien taulard.
                        Plutôt demi-sel que caïd. 
                        Tu avais fait quoi pour te faire coffrer ? 


                      • San Jose 24 mars 14:10

                        @CLOJAC
                        .
                        Pourquoi ce besoin de violence verbale et morale peu commun ? Qui vous a déféqué dans la tête ? 


                      • CLOJAC CLOJAC 24 mars 17:58

                        @San Jose

                        « Qui vous a déféqué dans la tête ? »

                        Toi le taulard, t’as pas eu besoin de ça, t’étais déjà un gros tas de merde à la naissance. 


                      • Cadoudal Cadoudal 24 mars 18:09

                        @CLOJAC
                        Caca, tête, etc...

                        10 minutes de culture pour vous les gars...

                        Petits joueurs...lol...

                        QUE FONT LES INSTAGRAMEUSES À DUBAÏ ? ( vous n’êtes pas prêt )

                        https://www.youtube.com/watch?v=ZEEV7FDM3D8&feature=youtu.be


                      • San Jose 24 mars 18:28

                        @CLOJAC
                        .
                        Citation  : Toi le taulard....
                        .
                        Admirez, mesdames et messieurs, le genre de personnage qu’on a sur ce site. Dommage que je ne publie pas sous mon nom... !


                      • CLOJAC CLOJAC 24 mars 19:45

                        @Cadoudal

                        « 10 minutes de culture pour vous les gars... »

                        Mais que fait la muttawa ? (police religieuse coran nique)
                        Tout ça ne me semble pas islamiquement correct !
                        Ou alors Oumma.com raconte n’importe quoi :
                        https://oumma.com/la-sexualite-en-islam-a-une-portee-spirituelle/


                      • zak5 zak5 24 mars 22:37

                        @San Jose encore de subir une accusation bidon d’ordre sexuel.

                        Je peux mettre ma main dans le feu si vous n’êtes pas proramadan


                      • CLOJAC CLOJAC 25 mars 04:06

                        @zak5

                        « Je peux mettre ma main dans le feu si vous n’êtes pas proramadan  »

                        Peut-on savoir ce qui lui a été reproché et quelles suites ont été données ?


                      • zygzornifle zygzornifle 24 mars 08:40

                        Ou il y a Diogène il n’y a pas de plaisir ....


                        • zygzornifle zygzornifle 24 mars 08:44

                          J’espère que l’on osera donner a la fin du confinement le nombre de suicidés , de femmes violées , tuées par un conjoint , de gosses maltraités etc ....


                          • CLOJAC CLOJAC 24 mars 09:48

                            @zygzornifle

                            « J’espère que l’on osera donner a la fin du confinement le nombre de suicidés , de femmes violées , tuées par un conjoint , de gosses maltraités etc .... »

                            On peut être à peu près sûr que les conséquences les plus dramatiques de l’enfermement seront occultées, et si quelques cas finissent par sortir, le maître de l’univers et ses sbires les attribueront à 1000 autres causes.  smiley


                          • FONTAINE 24 mars 10:13

                            Très bon article ! Mais que faire concrètement et collectivement ?! Déroger à l’attestation c’est déjà fait et déjà retour de bâtons.

                            Cherchons cherchons...


                            • CLOJAC CLOJAC 24 mars 10:52

                              @FONTAINE

                              « Très bon article ! »

                              Merci.

                              « Mais que faire concrètement et collectivement ?! Déroger à l’attestation c’est déjà fait et déjà retour de bâtons. »

                              Pour le moment rien de mieux que de filmer minutieusement tout incident impliquant la milice à votre détriment ou à celui d’un proche. Tout noter : l’immatriculation du véhicule des sbires, les noms et grades des mercenaires de service ou enregistrer leur refus de se présenter (c’est un droit civique) 
                              Bien des affaires ont été classées car ces détails ne figuraient pas sur l’acte d’accusation.
                              Si vous craignez que les sbires vous arrachent votre smartphone, doublez avec dans la poche un enregistreur discret type dictaphone. 

                              Diffuser sur le web, et contacter ou créer une structure qui, en liaison avec des avocats (même principe que pour le compteur Linky afin de diviser le coût de la procédure) déposera des plaintes au pénal, et pourrira la vie des salopards pendant des années. De la façon la plus légale qui soit.
                              En espérant qu’un nouveau pouvoir en 2022 donnera des instructions aux Parquets pour accompagner les procédures dans le bon sens.


                            • Garibaldi2 24 mars 10:33

                              ’’Le Decodex devra aussi rendre des comptes pour mise en danger de la vie d’autrui. Ce groupuscule de journalistes à la botte des grands médias et du pouvoir, chargés de critiquer les vérités qui dérangent et de harceler ceux qui les expriment, et qui en l’occurrence ne sont pas plus médecins que je suis astronaute, se sont empressés de qualifier de « fake news » la communication du professeur Raoult, censurant l’accès à sa page facebook avec l’appui du ministère de la santé ! Ce sont des faits réels. Vérifiables. Pas du complotisme. Les conclusions coulent de source.’’


                              Vous voulez parler de ce Didier Raoult que vous avec qualifié de professeur Cabanon ?

                              CLOJAC 17 mars 21:27

                              Dommage que le professeur Choron soit mort.
                              Lui aurait sûrement trouvé la bonne solution. 
                              Mais pas de panique, nous avons un lot de consolation avec le professeur Cabanon.


                              https://www.agoravox.fr/commentaire5700304

                              Comme vous le dites si bien : la conclusion coule de source !



                              • CLOJAC CLOJAC 24 mars 11:01

                                @Garbi Bladi itnin

                                Pour les Français : Le salafiste masqué revient troller, témoignant de son incapacité à saisir le second degré. Normal, c’est un primaire plutôt fruste.

                                El han, yerleuk foumouk wa idhhab fi biladouk el haqqi ya Garbi


                              • Garibaldi2 24 mars 11:28

                                @CLOJAC

                                J’espère que les participants à cette file comprendront votre duplicité dans vos efforts pour masquer votre prise de position antérieure sur Didier Raoult. Votre excuse du second degré ne tient pas la route un instant !

                                Je les invite à vérifier que vous n’avez pas répondu à ça :

                                Garibaldi2 18 mars 07:20

                                @CLOJAC

                                Ce qui est rigolo avec CLOJAC c’est qu’il se prend toujours les pieds dans le tapis, aveuglé par son idéologie à 2 balles ! Il prend Didier Raoult pour un charlatan. C’est vrai puisqu’il est climatosceptique !!!!!! 

                                Je me fous totalement que Didier Raoult soit climatosceptique, ou qu’il participe à des messes noires, ou qu’il dise que l’homme n’est pas allé sur la Lune. Ce qui est certain c’est que quand il parle d’infections et de virus , il sait de quoi il parle (contrairement à CLOJAC), puisqu’il est mondialement connu pour ses travaux sur le sujet. Perso je soutiens Didier Raoult et je ne suis pas le seul car sur le terrain les soignants commencent à mettre en oeuvre le traitement à base de chloroquine, ce qui a déjà été le cas en Chine et en Corée du Sud. :

                                https://www.liberation.fr/checknews/2020/03/17/la-chloroquine-est-elle-finalement-utilisee-en-france-pour-traiter-le-covid-19_1781865

                                https://www.lemonde.fr/sciences/article/2020/03/17/la-chloroquine-une-piste-pour-lutter-contre-le-sars-cov-2_6033364_1650684.html




                              • Garibaldi2 24 mars 10:41

                                avez qualifié


                                • CLOJAC CLOJAC 24 mars 19:16

                                  Sur internet, un troll caractérise un individu ou un comportement qui vise à générer des polémiques stériles.

                                  L’objectif du troller est de créer une controverse artificielle qui focalise l’attention, au détriment des échanges sur le sujet en cours, et d’entraîner dans son délire toutes les hyènes qui traînent, dans une sorte de défoulement collectif, afin que le forum devienne illisible.

                                  Le troller est souvent le mandataire d’intérêts qui ne peuvent s’exposer au grand jour, et utilisent ce subterfuge afin de détourner l’attention et réduire la discussion à des empoignades de cour de récréation.


                                • San Jose 24 mars 20:11

                                  @CLOJAC
                                  .
                                  Il faut dire que le trollage commence chez vous à la contradiction.
                                  Sauf à m’interdire comme ce pauvre Samba, il reste le risque que selon vos critères je trolle encore à l’occasion lorsque je lirai un étron d’extrême-droite (les prisonniers libérés sont des criminels... J’aimerais que l’un deux tombe dessus) qui, il faut le dire, alterne harmonieusement sur le site avec de fréquents caca gauchistes ! 


                                • julius 1ER 25 mars 10:21

                                  @CLOJAC
                                  à la fin, on est toujours le« Troll » de quelqu’un !!!
                                  mais la définition que tu donnes du troll Clojac, peut aussi au vu de cet article s’appliquer à toi .... sans aucune arrière pensée car tu sais manier la métaphore autant que la démagogie ... ta sentence sur les prisons est un modèle du genre !!
                                  dans la période difficile que nous vivons avec toutes les problématiques que cela crée, il convient de rester modeste et humble et là je ne crois pas que dans ce domaine tu sois au Top !!!!
                                  fraternellement tien camarade !!!


                                • Le doc Raoult est connu depuis plus d’un mois maintenant mais les gros Bourges du milieu médical l’ont snobé ....

                                  Quoi de plus facile, le puant dénigrement des Décodeurs est l’image de la politique Macronienne ....

                                  Le Monde de Niel grand copain à Macron ....


                                  • CLOJAC CLOJAC 24 mars 11:28

                                    @SPQR Sono Pazzi Questi Romani

                                    « Le doc Raoult est connu depuis plus d’un mois maintenant mais les gros Bourges du milieu médical l’ont snobé ....  »

                                    Didier Raoult était inconnu du grand public, car snobé par les médias en raison de ses prises de position climato-réalistes, et par quelques médecins mondains macronistes, mais ses alter ego le respectaient.
                                    Grand prix INSERM en 2010, c’est un des auteurs les plus présents dans les revues scientifiques à comité où tout auteur est soumis à l’évaluation collective de ses pairs


                                  • Garibaldi2 24 mars 11:30

                                    @SPQR Sono Pazzi Questi Romani

                                    Vous aussi vous pensez que le post de CLOJAC sur Didier Raoult était du second degré ?


                                  • arthes arthes 24 mars 11:32

                                    @SPQR Sono Pazzi Questi Romani

                                    Faut dire qu il cumule pour ne pas être dans les petits papiers de la bien pensence : Climato sceptique, esprit indépendant, il a claqué la porte du comité des scientifiques conseillers du pouvoir, sans doute les a t il traités d andouilles, bref, pas impressionné par le pouvoir et les dorures et Ors de la république, ni friand des plateaux tele ou officient quelques généralistes et spécialistes trop contents de cette aubaine puerile : se montrer pour faire office d autorite en sa spécialité dans des bavardages qui tiennent de discussions au café de commerce.

                                    Pas tous.. Certains se montrent plus humbles que d autres, mais bon...

                                    Je note que le terme, grossier et ahurissant de miracle est souvent donné à la formule du dr Raoult, ce n est pas lui qui le dit, mais ce terme en lui-même discrédite le chercheur et ceux qui espèrent et veulent croire en lui.b

                                    En outre, je remarque que, abreuvés d infos effrayantes, avec un décompte des infectés et des morts, plusieurs fois par jours, nous sommesmaintenus dans l ignorance, car les donneessont toujours quantitatives, jamais qualitatives ou très vaguement, ce qui laissera psychose s’installer et s aggraver.
                                    Si on veut que nous soyons responsables, comme ils disent, faudrait pas agir que sur le levier de la peur., qui laisse les fantasmes et les terreurs parasiter la cervelle et rétrécie la jugeote, la capacité de mesure et de discernement, bref, ça confine aussi la pensée, la peur et l ignorance.


                                  • CLOJAC CLOJAC 24 mars 11:40

                                    @Garbi Bladi itnin

                                    Attention, ce type est un salafiste qui se délecte à semer la perturbation partout où il passe !


                                  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 24 mars 11:41

                                    Ce qui est vraiment « marrant » ce sont les partenaires et financiers de Raoult ^^



                                  • covadonga*722 covadonga*722 24 mars 11:44

                                    @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
                                    je ne crois pas que les gros bourges l’ai snobé , juste comme ça voici la liste des partenaires financiers de son laboratoire de recherche 
                                    Des partenaires privés font également partie du projet parmi les plus grandes industries nationales dans le domaine des maladies infectieuses et de la microbiologie (Institut Mérieux, Sanofi Aventis, Cerba European Lab, IRT Lyon, Qiagen)


                                  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 24 mars 11:47

                                    @CLOJAC

                                    Aucun argument et vous voilà donc voir des trolls partout... ben dites donc smiley


                                  • Garibaldi2 24 mars 11:49

                                    @arthes

                                    Bien qu’étant un électron libre, Didier Raoult reste quand même un scientifique subventionné par le public, son IHU Méditerranée infection a coûté un paquet de pognon et les frais de fonctionnement (700 personnes) ne sont pas négligeables !

                                    https://www.mediterranee-infection.com/linstitut/finance-et-budget/

                                    Je suis bien content de savoir où est allée une partie du pognon de mes impôts.


                                  • Garibaldi2 24 mars 11:51

                                    @CLOJAC

                                    Attention ce type est un diffamateur.


                                  • CLOJAC CLOJAC 24 mars 11:55

                                    @bouffon(s) du roi

                                    « Aucun argument et vous voilà donc voir des trolls partout... ben dites donc   »

                                    Franchement, il faut vraiment avoir l’esprit tordu pour imaginer que je parlais de Raoult alors que j’ironisais sur Cabanel et ses théories fumeuses !


                                  • Garibaldi2 24 mars 11:58

                                    @bouffon(s) du roi

                                    CLOJAC a changé son fusil d’épaule quand il s’est rendu compte que Didier Raoult, qu’il qualifiait de professeur Cabanon, est climatosceptique.

                                    Ce qui lui permettra demain de nous pondre un nième topo contre les ’’réchauffiste’’ en se prévalent de la position de Didier Raoult sur le climat, alors que ce celui-ci n’a bien entendu aucune compétence particulière dans ce domaine.


                                  • Garibaldi2 24 mars 12:03

                                    @ CLOJAC

                                    Maintenant ce n’est plus du second degré mais c’était la qualification de Cabanel !


                                  • arthes arthes 24 mars 12:06

                                    @Garibaldi2
                                    C est que....Il est surtout un ponte, en son domaine.
                                    Avec une aura mondiale.

                                    Sur ce coup, je suis aussi contente de voir l argent public attribué à la recherche, dans le domaine de l infectiologie et de la virologie.


                                  • Garibaldi2 24 mars 12:09

                                    @Garibaldi2

                                    Cabanel étant absent de la file de discussion sur l’article de Républicain intitulé ’’Il faut écouter le professeur Raoult’’, c’est bien Didier Raoult que CLOJAC qualifiait de professeur Cabanon, faisant ainsi référence au fait qu’il est basé à Marseille.


                                  • Garibaldi2 24 mars 12:14

                                    @arthes

                                    Il taperait un peu dans les fonds de l’institut pour se faire laver les cheveux, que ça ne serait pas péché !

                                    Je pense que sa dégaine nuit à son discours. Mais vous me direz que l’important c’est ce qu’il y a SOUS les cheveux !


                                  • CLOJAC CLOJAC 24 mars 12:29

                                    @covadonga*722

                                    « Des partenaires privés font également partie du projet parmi les plus grandes industries nationales dans le domaine des maladies infectieuses et de la microbiologie (Institut Mérieux, Sanofi Aventis, Cerba European Lab, IRT Lyon, Qiagen) »

                                    Raoult est un type honnête qui cherche d’abord à soigner les gens avec un médoc qui ne coûte presque rien, avant de faire gagner des millions à ses sponsors.
                                    Et c’est sans doute le principal reproche que lui fait la caste dirigeante.


                                  • @covadonga*722
                                     
                                    J’ai pu me rendre compte à certaines occasions que le monde médical n’était pas homogène mais parfois imprégné d’une jalousie délirante .
                                    Et je ne parle pas quand les médecins petits ou grands mélangent obédience, politique, et abondance d’argent .....  
                                     Quand on peut se permettre dans un divorce de faire 1 chèque à 6 zéros. .. !

                                    Cela dit aujourd’hui le plus dangereux n’est pas M Raoult. Je ne le crois pas .

                                    Par contre la bande de séropositif en matière de mensonges et de déviances serait le gouvernement et consort .
                                    Car la tentation de la dictature totale et irréversible n’est qu’à quelques millimètres
                                    de la pensée Jupe-i-terrienne.

                                    Il est surprenant que la Chine devienne un modèle.
                                    Qui aurait oublié lorsque la Chine présentait au monde occidental les opposants de Mao en position dit de l’avion .
                                    Mais on peut compté sur les mafieux du Décodex, Décodeur, pour nous accuser de complotisme.......Jeunes gamins Jeunes crétins ...
                                    Ha ha ha ha .. !


                                  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 24 mars 18:14

                                    @CLOJAC

                                    Tout le monde à un esprit plus ou moins « tordu », mais tordu par qui, comment et pkoi à la rigueur ? ^^
                                    A une pandémie s’ajoute, dans le brouillard médiatique, le stress du confinement, l’angoisse la peur et toute la machinerie manipulatrice des psyops.


                                  • CLOJAC CLOJAC 24 mars 18:30

                                    @SPQR Sono Pazzi Questi Romani

                                    « Mais on peut compté sur les mafieux du Décodex, Décodeur, pour nous accuser de complotisme.......Jeunes gamins Jeunes crétins ...  »

                                    Il est intéressant de noter que le fondateur de Decodex un certain Nabil Wakim est membre de la Young leader French American Foundation, promotion 2012, celle de Macron, mais ceci n’est qu’une coïncidence.
                                    Cette organisation liée au Bilderberg et à la Trilatérale a pour objet de recruter des larbins de qualité pour servir le Nouvel Ordre Mondial.

                                    Alors que cet individu sur-diplômé enseigne le journalisme en France tout en dirigeant « L’immonde » quotidien dont chacun loue l’objectivité et la neutralité...
                                    En 2014 alors qu’il a 33 ans, et déjà une belle carrière accélérée en France, il part aux USA pour « étudier le journalisme » (sic)

                                    Renseignement pris, il a été sélectionné par la Nieman Foundation pour apprendre à adapter la propagande main stream aux particularités des médias numériques et sociaux (réactivité, inter-connectivité et interactivité, que n’ont pas les merdias classiques)
                                    La Nieman Foundation fait partie de ce réseau orwelien qui s’est institué en Ministère de la Vérité

                                    http://www.autochtonisme.com/2017/02/decodeurs-du-monde-decodex-nabil-wakim-eminence-grise.html


                                  • Garibaldi2 24 mars 11:38

                                    ’’Didier Raoult était inconnu du grand public, car snobé par les médias en raison de ses prises de position climato-réalistes’’


                                    The word is out comme disait l’autre, en bon français : le mot est lâché !

                                    Voici donc l’explication du revirement de CLOJAC : Didier Raoult étant climatoseptique il devient donc instantanément respectable !

                                    Qui a dit récup !



                                    • Garibaldi2 24 mars 12:16

                                      @CLOJAC

                                      Pauvre CLOJAC, victime une fois de plus de lui-même !


                                    • CLOJAC CLOJAC 24 mars 18:06

                                      @Garbi Blaid es salafiya wa el keddab

                                      Limada nta rhadib ya Garbi  ? Hal nta sayiya aun meujnoun ?


                                    • zak5 zak5 24 mars 20:39

                                      Même si c’est long, j’ai tout lu, bravo !


                                      • CLOJAC CLOJAC 24 mars 21:16

                                        @zak5

                                        « Même si c’est long, j’ai tout lu, bravo ! »

                                        Merci, et j’ai élagué sur les effets a posteriori parmi lesquels un bon nombre d’affections psychosomatiques qui peuvent se déclarer bien après la libération des confinés, mais trouvent leur origine dans ces stress d’enfermement.


                                      • Garibaldi2 25 mars 09:58

                                        CLOJAC ou l’art d’accomoder la documentation :

                                        ’’’Aujourd’hui, lorsqu’on parle du syndrome de Diogène, on se réfère aux travaux de la psychiatre américaine Allison Clark. Celle-ci a étudié ce trouble du comportement qui commence par un renoncement progressif à toute vie sociale et peut aboutir à une existence misérable dans l’isolement, l’insalubrité et la misère alors qu’on n’y est pas contraint comme un SDF par exemple.

                                        Les signes avant-coureurs de ce trouble se rencontrent chez les personnalité pré-morbides et soupçonneuses, tendant à déformer la réalité selon une lecture paranoïaque, vivant leur déchéance dans le déni le plus total et refusant toute aide perçue comme une intolérable intrusion.’’

                                        Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_Diog%C3%A8ne

                                        ’’Le syndrome de Diogène est un syndrome décrit par la gériatre américaine Allison N. Clark en 1975 pour caractériser un trouble du comportement conduisant à des conditions de vie négligées, voire insalubre. Ce syndrome comprend — mais ne se limite pas à — une forme extrême d’accumulation compulsive, ou syllogomanie.

                                        ...

                                        Le syndrome associe entre autres

                                        ...

                                        une personnalité pré-morbide : soupçonneuse, astucieuse, distante, tendant à déformer la réalité (là encore selon les critères culturels en cours) ;

                                        un déni de son état, associé en conséquence à une absence de toute honte ;

                                        un isolement social selon les critères habituellement admis dans sa culture ;

                                        un refus d’aide concernant cet état, celle-ci étant vécue comme intrusive ;’’


                                        • julius 1ER 25 mars 10:10

                                          @l’auteur,

                                          vous auriez pu éviter la sentence sur la libération intempestive de prisonniers, c’est du sous marine le pen ... car elle surfe sur tout ce qui lui rapporte des voix mais n’a aucune proposition pour éviter ce qui va arriver dans les prisons si un sur-confinement devait perdurer !!!

                                          le diagnostic est déjà fait par certains spécialistes du milieu carcéral, prisons surchargées , plus de visites , et plus de barrettes de shit ( qui permette l’évasion du réel ) .... donc à terme explosion de violence dans les prisons !!!

                                          est-ce que c’est ce que vous voulez ???? pour pouvoir dire après .... voyez braves gens comme le pouvoir est faible, il répond à toutes les demandes des prisonniers qui vivent déjà comme des nababs alors qu’il faut un pouvoir fort qui a la vraie réponse ..... AK 42, ou 47 la superstar !!!

                                          c’est un peu beaucoup démago, de dire qu’on libère les prisonniers en masse, alors que ce sont ceux qui arrivent en fin de peine( encore que là en plein confinement pas sûr que ce soit judicieux comme choix ) 

                                          enfin ce n’est pas Vichy on ne libère pas des criminels pour en faire des suppôts de la Milice !!!!!


                                          • Garibaldi2 26 mars 10:25

                                            @julius 1ER

                                            Vous avez raison, libérer un petit escroc ou un type roulant sans assurance et qui a provoqué un accident sans mort, ce n’est pas libérer un assassin. Les prisons sont surpeuplées et le confinement les a transformées en poudrière. Comment éviter la contagion dans une cellule calculée pour 2 personnes dans laquelle on a mis 4 mecs ? Les gardiens de prison sont en 1ère ligne. Pas question qu’ils risque leur peau pour un salaire de merde.


                                          • Alors que toutes les structures s’effondrent (Etats, banques, éthique,...), retour dans la matrice... C’est l’axe capricorne-cancer qui est chaque fois ré-activé face à un changement de civilisation. La dernière fois, c’était en 40-45. Le pire est à craindre,...


                                            • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mars 20:25

                                              @Auteur,

                                              Toujours aussi pertinent, j’adore !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès