• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Coronavirus : prévisions et comparaisons selon les faits et chiffres « (...)

Coronavirus : prévisions et comparaisons selon les faits et chiffres « publiés »

Loin des discussions sur les évolutions de la létalité et de la mortalité du coronavirus en Chine et dans les autres pays infectés, il faut raison garder et ne pas tirer des conclusions hâtives.

Comme pour toutes les épidémies (grippe saisonnière, rougeole..) les données existantes concernent :

- la date et l'heure du dernier bilan présenté (donnée rarement rappelée par les commentateurs),

- les cas déclarés d'infection de personnes, le nombre supplémentaire par jour et le nombre total cumulé,

- les nombres de décès déclarés avec le total cumulé et le nombre supplémentaire du dernier jour,

- le nombre de malades déclarés guéris et sortis de l'hospitalisation ou d'unités de soins.

 

Les données inexistantes sont relatives au nombre de "porteurs sains" ne présentant pas de symptomes (les "asymptotiques" pour les professionnels de santé) et susceptibles (ou non selon leur état) de contaminer leur entourage. Pour approcher les nombres concernés il faudrait faire systématiquement, à intervalles de temps courts, des prélèvements et des analyses : sur la totalité de la population d'un pays c'est irréaliste, sur un échantillon "prétendu représentatif" ce serait envisageable, mais comment choisir cet échantillon au vu des zones de contamination plus ou moins importante !

 

Analyse de données existantes pour le Covid-19 :

C'est la Chine, foyer de départ des contaminations, qui a présenté des données environ un mois après le début des contaminations lorsque la politique de "vérité de chiffres" devenait indispensable pour rétablir la confiance en Chine et dans le monde entier. Il y a d'abord une progression rapide (après plus d'un mois de silence complet !) du nombre des malades contaminés, puis du nombre de décès. Dans les jours récents le nombre de nouveaux cas journaliers est en diminution et serait même inférieur à ceux de la France, de l'Italie ou de la Corée du Sud. Par contre, le nombre de décès journaliers reste élevé, ce qui est normal compte tenu du temps d'évolution de l'état des malades !

La Chine a même présenté le nombre cumulé de sortie des malades guéris et décédés, d'où une véritable évolution de la mortalité dans ces groupes concernés :

- Au début février 2020 pour près de 5000 sorties il y avait un peu plus de 1000 décès et d'environ 4000 guéris, d'où un taux de mortalité de plus de 20%.

- À la mi février le nombre de guéris augmentait plus vite que celui des décès et le taux de mortalité était d'environ 14%.

- Depuis il est difficile d'obtenir les chiffres concernant les sorties de guéris, seuls ceux des décès sont publiés : on peut espérer que le rapport baisse en dessous de 14% et même de 10% : à confirmer !

 

Les deux autres pays fortement contaminés, l'Italie et la Corée du Sud, ne publient pas les nombres de guéris au jour le jour, ni même en cumul : c'est dommage !

 

Comparaison des nombres de contaminations :

Pour cela il faut rapporter les chiffres présentés à la population du pays (même si les contaminations sont souvent concentrées dans certaines villes et provinces : Wuhan en Chine, Daegu en Corée (plus de 80% des cas), la Lombardie, la Vénitie et Florence en Italie. Le dénominateur est la population exprimée en millions (donc les valeurs sont en ppm (parties par million).

 

Pays----Population----nombre de contaminés---taux contaminés---nombre de décès—taux décès

CHINE ---1386 millions--------80140---------------58 ppm-----------------3013-----------2,17 ppm

ITALIE----60,5 millions--------->3800-------------->63 ppm---------------- 148-----------2,45 ppm

CORÉE----51,8 millions--------->6000------------->115 ppm-------------->115---------->2,21 ppm

FRANCE----66 millions----------423-----------------6,4 ppm--------------------7-------------0,1 ppm

 

Trois pays (Chine, Italie, Corée du sud) sont dans la catégorie des pays dits fortement contaminés et présentent de ratios de même ordre  : mais si la Chine présentent des nombres journaliers évoluant nettement à la baisse les deux autres pays ont des accroissements journaliers à la hausse, donc leurs ratios de contaminations et de décès vont dépasser ceux de la Chine !

Donc si les chiffres chinois reflètent la réalité, les sévères mesures de protection et surtout de confinement des populations, seraient en voie de contenir, de stabiliser l'épidémie de coronavirus, dans l'attente de sa disparition (saisonnière !).Cependant les taux de contamination et surtout de décès vont continuer à croître. La Chine craint de plus une possible "réplique" des contaminations apportées par des Chinois de retour d'Italie, de Corée et de toute zone extérieure de contamination : alors elle met en place des contrôles supplémentaires dans les aéroports.

Par contre, en Italie et en Corée du sud la progression de l'épidémie croît de jour en jour (pour l'instant) et selon les ratios (en forte croissance) ces pays seront plus fortement contaminés et impactés que la Chine !

 

À titre de comparaison les chiffres concernant la France sont ajoutés au tableau : elle parait dans une excellente situation. Les mesures administratives seraient plus efficaces que les chinoises tout en étant de moindre envergure !! Il faut se garder de triomphalisme mal venu, car les nombres journaliers de cas de contaminations sont en forte croissance, comparables à ceux de l'Italie avec environ deux semaines de retard  : les dernières déclarations gouvernementales françaises sont pessimistes pour la croissance du nombre de cas et préparent à une phase 3 plus sévère !

 

Nota 1 : les ratios présentés par l'OMS, (3,4%) à savoir nombre de décès rapporté au nombre de contaminés ne peut avoir de sens que lorsque l'épidémie sera dite terminée, avec tous les contaminés sortis décédés ou guéris : les ratios actuels ne peuvent qu'augmenter.

Nota 2 : les nombres décès pour les épidémies saisonnières de grippes (plusieurs milliers en france) et surtout pour les maladies nosocomiales à bactéries (4000/an en direct en France et plus de 9000/an en combiné avec une autre infection). Pour les maladies nosocomiales c'est d'autant plus dommage et irresponsable qu'il existe la solution simple de phagothérapie oubliée volontairement !!!


Moyenne des avis sur cet article :  2.05/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • rita rita 6 mars 12:06

    Rien sur la grippe saisonnière qui tue entre 10/12.000 personnes par an ?

    Le tabac c’est 73.000 morts par an en France !

     smiley


    • Seul le contenu compte Seul le contenu compte 6 mars 23:43

      @rita
       
      Essayez d’imaginer combien de morts de la grippe saisonnière vont être évités GRACE aux mesures mises en place pour lutter contre la pandémie du covid19...
        
      Et donc, comme il y a 73000 morts dus au tabac chaque année, il faudrait laisser crever les plus faibles du covid19 ?
       
      Vous voulez peut-être appeler à boire 1 litre de rhum 1h avant de conduire, aussi ?
       
      Parfois, certains revendiquent une déliquescence intellectuelle qui pourrait même faire peur au plus lobotomisé des fans du ranouna, et c’est peu dire...


    • Ratatouille 2 le retour Ratatouille 2 le retour 6 mars 23:48

      @rita






      Une personne se suicide toutes les quarante secondes dans le monde, soit 800 000 par an. Selon les données publiées lundi à Genève par l’Organisation mondiale de la santé (OMS)


    • rita rita 7 mars 06:53

      @Seul le contenu compte
      Pour votre gouverne, c’est le système de santé qui s’occupe des malades, pas le gouvernement qui fait du vent comme d’habitude !
       smiley


    • Seul le contenu compte Seul le contenu compte 7 mars 08:18

      @rita
       
      En ’ rire ’ ?
      Le ’ système de santé ’ n’est donc pas sous l’autorité du gouvernement ?
      Ah ben si...

      Seriez-vous interné dans le même établissement psychiatrique que le « allons-nous » ?
      Non ?
      Alors merci de bien vouloir tenter de nous expliquer en quoi votre digression initiale a un quelconque rapport avec celle-ci...
       


    • rita rita 7 mars 08:35

      @Seul le con-tenu compte ?
      Ah c’est ben vrai
       smiley


    • Seul le contenu compte Seul le contenu compte 7 mars 11:42

      @rita
       
      Merci d’avoir revendiqué votre niveau intellectuel d’amibe.
       


    • rogal 6 mars 12:23

      Vos taux ont un sens démographique : ils concernent la collectivité. Pour les risques concernant l’individu il faut rapporter les décès à ce que l’on sait de la contamination.

      Taux de létalité (ordres de grandeur)  : 0,1 % pour la grippe  ; 3,4 % pour de la Covid-19, soit trente (et quelques) fois plus.
      Pour cette dernière, même si le nombre des infectés était réévalué de 200 %
      (soit un triplement), le taux ne descendrait qu’à 1 %, ce qui est tout de même dix fois plus que pour la première.




      • hugo BOTOPO 6 mars 16:24

        @rogal
        Les risques concernant l’individu sont le produit des risques d’être contaminé et du taux de létalité. Ce dernier en Chine va dépasser les 3,4% car le nombre de décès journaliers baisse (en %) moins vite que le nombre de nouveaux contaminés.

        La comparaison de la faible létalité d’une grippe saisonnière classique, différente de la grippe espagnole, avec la létalité probable du COVID-19, incite à prendre toutes mesures efficaces contre la propagation de l’épidémie de façon à réduire les risques globaux de mortalité.


      • rogal 6 mars 20:50

        @hugo BOTOPO
        Il me semble que nous sommes d’accord. J’ai pu mal m’exprimer.


      • hugo BOTOPO 7 mars 10:01

        @rogal
         Taux de létalité réel récent :
        Hier soir le 6 mars deux annonces de données mondiales :
        nombre total de guéris : 55 000
        nombre total de décès : 3 500
        Donc le nombre total de « sortis » est de 58 500

        Alors la létalité effective est de 6% = 3500/58500

        On est bien au-delà des valeurs officielles médiatiques de 3,4 à 3,5 %


      • pemile pemile 6 mars 12:41

        @hugo BOTOPO « À titre de comparaison les chiffres concernant la France sont ajoutés au tableau : elle parait dans une excellente situation. »

        Oui, mais la France fait de 30 à 100 fois moins de tests additionnels que l’Italie ou la Corée sur sud smiley


        • ZXSpect ZXSpect 6 mars 13:10

          Enfin un expert en santé publique et en épidémiologie qui publie un article innovant sur le coronavirus.

          .

          Il y a tellement de publications sur les réseaux sociaux et blogs en tout genre qui sont le fait d’auteurs sans compétence, légitimité et recul sur un sujet aussi anxiogène et en pleine évolution… mais il faut bien « exister » sur le web !

           smiley


          • Théophile Duplessis Jean Guillot 6 mars 13:53

            Je pense que nous vivons la fin d’un monde , il faut s’attendre à perdre des êtres chers , nos proches aussi .

            Pour nous les vieux , les retraités , l’affaire est classée nous allons débarrasser le plancher

            Je ne savais pas que l’échéance arriverait si rapidement .

              smiley


            • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 6 mars 14:08

              @Jean Guillot
              Ho ! Ho ! Vous allez un peu vite en besogne là. Vous oubliez malencontreusement Esaïe 25:6-12.
              https://www.biblegateway.com/passage/?search=Esaie+24%3A23%3BEsaie+25%3A6-12&version=LSG


            • pallas 6 mars 14:02
              hugo BOTOPO

              Faut arrêter l’hystérie,

              Il y a Ebola en Afrique, le Sida, tous pleins de maladies.

              On s’en tamponne, sa n’est qu’un virus parmis d’autre, les plus aptes survivent et les moins mourront, point à la ligne.

              Rien que la nature, le fort survie.

              Il y a plus grave que ce virus, bien plus grave.

              Si vous avez peur que de « ça », alors vous n’etes pas pret pour la suite.

              Une bande de lache.

              La Turquie à raison de faire chantage et acte de guerre face à une bande de minable incapable de la moindre once de courage.

              Salut


              • hugo BOTOPO 6 mars 16:04

                @pallas
                « Faut arrêter l’hystérie »

                Les chiffres que je présente n’engendrent pas l’hystérie, bien au contraire. Ils relativisent par rapport à la population totale et à la grippe saisonnière


              • pallas 6 mars 16:23

                hugo BOTOPO

                Vos chiffres

                Le coronavirus peut décimé la moitié de la planete ou 99%, ça m’indiffere royalement.

                Je lui reconnais etre intelligent et non pas asymptomatique, c’est chose intéressante.

                Vous craigniez donc ce genre d’evenement ?, moi pas.

                Sa ne devrait etre que le cadet des soucis, une broutille.

                Un souffle de vent, et rien d’autre.

                Les choses vont commencer, ça va etre d’enfer (rire), digne de Dante

                J’attend toujours l’homme nouveau, celui des nazis, l’Être suprême.

                Il est ou ?

                Salut


                • bebert 6 mars 16:44

                  Suis étonné que l’on ne parle jamais du Coronavirus chez la Perfide Albion ne serait-ce pas à cause du Brexit ou peur de Frexit ????


                  • BA 6 mars 23:24

                    Vendredi 6 mars 2020 :


                    Coronavirus : l’Université de l’Etat de Washington, et aussi la Northeastern University, basée à Boston, des écoles primaires, des collèges et des lycées ferment pour 14 jours. Les élèves doivent rester chez eux et suivre les cours en ligne.


                    Coronavirus : des campus américains passent aux cours en ligne.


                    L’Université de l’Etat de Washington a annoncé vendredi que les étudiants suivront les cours et passeront leurs partiels en ligne en raison du nouveau coronavirus qui s’est propagé dans cette région du nord-ouest des Etats-Unis.


                    Cette décision a été prise pour "augmenter les mesures de précaution sanitaires et assurer le succès de la fin du trimestre pour les étudiants de l’Université de Washington sur tous nos campus", a expliqué la présidente de l’institution, Ana Mari Cauce, dans un courriel aux étudiants.


                    Tous les cours et les examens partiels seront réalisés en ligne à partir de lundi 9 mars.


                    "Nous prévoyons de revenir à la normale pour le début du trimestre de printemps le 30 mars, en fonction des recommandations de santé publique", a-t-elle ajouté.


                    L’université, qui accueille près de 46.000 étudiants, est basée à Seattle, épicentre de l’épidémie de Covid-19, avec 10 des 12 décès enregistrés aux Etats-Unis.


                    Selon la direction, un cas de coronavirus a été diagnostiqué chez un membre du personnel qui est à l’isolement à son domicile et le campus où il travaillait a été fermé pour être désinfecté.


                    Un autre campus de la ville, l’antenne délocalisée à Seattle de la Northeastern University, basée à Boston (nord-est), va également passer lundi aux cours en ligne. L’université a demandé vendredi au millier d’étudiants de rester chez eux.


                    Les écoles primaires et secondaires des deux districts touchés ont aussi fermé cette semaine pour 14 jours.


                    "Nous ne sommes plus en mesure d’offrir une instruction de qualité et de maintenir un environnement sûr", a expliqué aux familles la responsable de l’Education Michelle Reid.


                    En Californie, où le 12e décès a été enregistré, le coronavirus a forcé l’Université de Stanford à reporter une conférence sur "l’impact socio-économique du Covid-19 en Asie et ailleurs" qui était prévue la semaine prochaine.


                    https://lenouvelliste.com/article/213091/des-campus-americains-passent-aux-cours-en-ligne



                    • Ratatouille 2 le retour Ratatouille 2 le retour 6 mars 23:41
                      Profil des gens atteints par le corona virus
                      Alors que l’épidémie de Coronavirus continue de s’étendre, atteignant 76 740 cas à travers le monde, dont 75 484 en Chine selon les chiffres de l’OMS publiés le 21 février, une étude chinoise vient de paraître sur le profil type des malades.
                      Les résultats sont les suivants :
                      1 – 80% des malades du Coronavirus souffrent de symptômes légers
                      14% des patients présentent des symptômes sévères.
                      6% connaissent la forme grave de la maladie
                      2 – Alors que la répartition hommes femmes des gens atteints soit à peu près 50/50, ce sont les hommes qui succombent le plus, soit 64% contre 36% de femmes.
                      3 – Les jeunes sont peu touchés
                      2% ont moins de 20 ans
                      10% ont moins de 30 ans
                      0 décès entre 10 et 19 ans
                      4 - Les gens âgés sont les plus exposés au risque de décès
                      L’âge pivot est 60 ans
                      30% environ des gens entre 60 et 80 ans périssent,
                      contre 13% entre 49 et 60 ans

                      • Julot_Fr 7 mars 09:03

                        Il n’y a pas de test pour identifier le virus. Tout n’est que propagnade par les merdia et le systeme de controle globaliste pour accroitre le controle sur les population des gouvernement fachiste et masquer le mismanagement de l’economie globale par les banques centrales

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

hugo BOTOPO


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès