• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Covid-19 : 100 000 décès en France, 1 million en Europe

Covid-19 : 100 000 décès en France, 1 million en Europe

« Cette troisième vague est peut-être la plus dure. » (Angela Merkel, le 12 avril 2021).

Triste bilan, hélas seulement provisoire, de la pandémie de covid-19 en France, en Europe et dans le monde. Il faut insister : le covid-19 est une saloperie, il s’attaque à tout le monde, aux personnes vulnérables (âgées, malades), mais aussi aux personnes jeunes, en pleine santé, en pleine forme. Cette semaine sera celle d’un seuil franchi, un seuil macabre et bien inimaginable il y a treize mois, au début de la prise de conscience collective : le 14, ou le 15 avril 2021, 100 000 personnes seront décédées du covid-19 en France. Ce mardi 13 avril 2021, le nombre exact était de 99 480 décès (dont 73 335 après hospitalisation, les autres étant en EHPAD), et il y a actuellement entre 300 et 400 décès par jour.

Le taux moyen de personnes qui sont mortes du covid-19 en France sur le nombre total de personnes hospitalisées est de 17% (ce n’est pas négligeable) et le taux moyen apparent de décès rapporté au nombre de cas détectés est de 2% (il faut compter qu’un cas sur deux a été détecté, le taux réel est donc plutôt proche de 1%, ce qui reste très élevé : 1 personne meurt sur 100 personnes contaminées).

100 000 personnes, et leurs familles, les amis, cela commence à faire beaucoup, c’est beaucoup plus que les victimes des attentats depuis 2015, plus que les victimes de la route cumulées depuis plus d’une vingtaine d’années. Même si, hélas, la crise n’est pas encore finie, il est temps que la Nation honore ces morts comme on a honoré aussi les victimes des attentats. Pas seulement par quelques mots dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale au détour d’une phrase, mais par une vraie cérémonie. Joe Biden, en arrivant à la Maison-Blanche, l’avait fait pour honorer à l’époque les 400 000 personnes tombées du covid-19 (elles étaient 415 000 le 20 janvier 2021), elles sont maintenant plus de 577 000.

Deux autres seuils macabres vont aussi bientôt être franchis : en Europe (en comptant la Russie et le Royaume-Uni), le seuil de 1 million de décès va également survenir (ce 13 avril 2021, environ 960 000), et dans le monde, celui de 3 millions de décès (ce 13 avril 2021, environ 2,97 millions de décès). La France se "classe" au 8e rang mondial de la mortalité absolue (sans mettre en rapport avec la population), derrière les États-Unis, le Brésil, le Mexique, l’Inde, le Royaume-Uni, l’Italie et la Russie et devant l’Allemagne. L’Europe est donc durement touchée, représentant un tiers des décès au total alors qu’elle ne représente qu’un neuvième de la population mondiale.

En nombre de cas détectés de covid-19, d’autres seuils symboliques ont été ou vont être franchis ces prochains jours. En France, 5 millions de cas détectés, le seuil a été franchi la semaine dernière (le 10 avril 2021), la France est la première d’Europe, un podium dont elle se passerait bien (5,1 millions ce 13 avril 2021). Et au quatrième rang mondial derrière les États-Unis, l’Inde et le Brésil et devant la Russie et le Royaume-Uni. En Europe, le seuil de 42 millions de cas détectés est sur le point d’être franchi ce mercredi 14 avril 2021. Et dans le monde, le seuil de 140 millions cas détectés sera franchi avant la fin de la semaine (137,8 millions ce 13 avril 2021, avec un rythme de 500 000 à 700 000 nouveaux cas chaque jour).

Bien sûr, le nombre total de cas détectés depuis le début de la pandémie est une donnée très partielle de la réalité, parce qu’au début, en France, par exemple, on ne testait que les cas graves, et cela dépend aussi du nombre de tests, et après un retard au démarrage, la France fait partie des nations qui testent le plus sa population. Au 13 avril 2021, près de 70,5 millions de tests ont été réalisés, soit en moyenne plus d’un par habitant (à titre comparatif, l’Allemagne, beaucoup plus nombreuse, n’en a fait que 51,5 millions). Le nombre de décès donne une meilleure vision de la réalité (la France est au quatrième rang européen après le Royaume-Uni, l’Italie et la Russie et avant l’Allemagne, l’Espagne et la Pologne).

_yartiCovidDC02

Un autre critère essentiel est le nombre de personnes en réanimation (ou en situation critique, les définitions peuvent être un peu différentes selon les pays) pour cause de covid-19. Ce sont des personnes qui resteront marquées à vie si elles en réchappent. Actuellement (au 13 avril 2021), il y en a plus de 104 000 dans le monde, plus de 33 000 en Europe, et en France, le seuil de 6 000 patients en réanimation va être franchi le 14 ou le 15 avril 2021 (au 13 avril 2021, ils sont 5 952), soit beaucoup plus qu’à la deuxième vague en novembre 2020 (20% de plus), mais moins qu’à la première vague (environ 7 300 en avril 2020). Plusieurs médecins hospitaliers estiment que le pic de cette troisième vague n’aura pas lieu avant le début du mois de mai 2021.

Depuis le début de la pandémie, 74 730 personnes ont été soignées en réanimation en France et 437 684 ont été hospitalisées (au 13 avril 2021). Actuellement, 31 226 malades du covid-19 sont hospitalisées, soit environ 6 000 de plus que le mois dernier.

Plus généralement, cette maladie touche gravement la population mondiale. Je le répète, hélas, la crise n’est pas terminée, est loin d’être terminée dans certains pays, ce qui signifie que partout, elle peut ressurgir si on arrive à l’éradiquer localement (les îles ont un avantage dans ce cas-là).

Sa mortalité est très forte : en France, le covid-19 a déjà tué plus de 0,15% de la population française (à ne pas confondre avec le taux de décès sur le nombre de personnes contaminées ou sur le nombre de personnes hospitalisées, voir au premier paragraphe). Au Royaume-Uni et en Italie, ce taux est actuellement à 0,19%, au Mexique, en Espagne et en Pologne à 0,16%. Aux États-Unis, au Brésil et au Portugal, il est à 0,17%. Certains pays plus petits ont des taux bien plus élevés : 0,26% en République tchèque, 0,25% en Hongrie, 0,23% en Bosnie, 0,20% en Belgique, Slovénie et Slovaquie. L’Europe centrale a été très touchée par la deuxième vague. Inversement, l’Allemagne a un taux beaucoup plus faible que les autres pays voisins, avec 0,09%, par la chance d’avoir été très peu touchée lors de la première vague. Nul pays n’est épargné, si ce n’est la Chine et d’autres pays asiatiques qui ont appliqué très rigoureusement et très militairement des restrictions sévères qui n’auraient jamais été acceptées en France ni en Europe.

La perspective du variant brésilien peut en plus effrayer : le Brésil est dans une situation catastrophique, avec 3 000 à 4 000 décès chaque jour, plus de la moitié des environ 10 000 malades en réanimation sont des personnes jeunes, âgées de moins de 40 ans. Le Brésil a eu plus de 355 000 décès depuis le début de la pandémie ayant touché au moins 13,5 millions de personnes. Mais il faut rappeler que la politique du gouvernement brésilien est de laisser faire, de n’appliquer aucune mesure efficace de restriction sanitaire.

Deux pays ont pu montrer l’efficacité d’une politique volontariste en matière sanitaire. Les Américains ont très peu respectés les gestes barrières, du moins pour la moitié d’entre eux, quand Donald Trump était Président (le masque était stupidement politisé ; on le porte, on est démocrate, on ne le porte pas, on est républicain). Depuis que Joe Biden est au pouvoir et que des mesures rationnelles et efficaces ont été prises, il y a eu un net recul du nombre de décès chaque jour (moins de 1 000 par jour alors qu’il y a trois mois, on en était à plus de 4 000 par jour). Cela signifie qu’au Brésil, on pourrait stopper aussi efficacement l’épidémie de cette manière. En Angleterre, après trois mois de confinement très strict, on commence à déconfiner, dès ce 12 avril 2021 (ouverture des terrasses des bars, restaurants, etc.).

Dans ces deux pays, les restrictions sanitaires ont été décidées parallèlement à une vaccination massive de la population. Au Royaume-Uni, environ 60% de la population a eu la première dose de vaccin. Le nombre de décès a diminué drastiquement, 23 pour le 13 avril 2021. Peut-on dire que le Royaume-Uni devient un pays modèle en gestion du covid-19 ? Difficile de dire car comparativement, il y a eu plus de décès qu’en France (127 123). On avait déjà cru, lors de la première vague, que l’Allemagne était un pays modèle, la deuxième vague a démontré que finalement, il n’y a beaucoup de miracle. L’Allemagne va atteindre le seuil des 80 000 décès (dans deux ou trois jours) et a franchi le 12 avril 2021 le seuil de 3 millions de cas détectés. Lorsque les mesures sont prises (voir les États-Unis et le Brésil dans le raisonnement par contraposition), les conséquences des gestions nationales sur l’évolution de l’épidémie sont relativement mineures.

Probablement que s’il y a un pays à prendre vraiment en exemple, c’est Israël qui a poussé à l’extrême la politique de vaccination. Et comme prévu, cela a eu d’heureuses conséquences sur la mortalité (ce 13 avril 2021, seulement 5 décès ont été à déplorer en Israël). On oublie cependant deux éléments à prendre en compte. Israël est un petit pays, de moins de 10 millions d’habitants. Si la France était de la taille d’Israël, cela aurait fait déjà une dizaine de jours que sa population aurait entièrement eu une première dose. L’autre élément, c’est qu’Israël a pu être fourni massivement en vaccins Pfizer par un accord qui prévoie d’apporter toutes les données de pharmacovigilance de la population israélienne au producteur pharmaceutique. Il n’est pas certain que les Français qui ont protesté contre le "retard vaccinal" de la France auraient accepté de laisser filer leurs informations personnelles à un grand groupe privé étranger.

Cela dit, l’exemple de ces trois pays (entre autres) est rassurant et prouve, si on avait un doute, que la vaccination est la solution à moyen et long terme (pas à court terme hélas). La France, à cet égard, n’a pas à rougir de sa politique vaccinale. C’est vrai qu’il y a eu un démarrage lent, mais cette lenteur n’était pas un problème français, c’est simplement un problème d’approvisionnement du fournisseur. Les structures, surtout basée par les collectivités territoriales, sont prêtes à vacciner massivement depuis longtemps (le record a été de plus de 500 000 en une journée).

Le seuil de 10 millions de personnes vaccinées en première injection prévu pour le 15 avril 2021 a été atteint avec une semaine d’avance. Au 13 avril 2021, plus de 11,2 millions de Français ont eu leur première dose, cela commence à devenir important (environ 17% de la population nationale). On voit les effets dans les EHPAD où les résidents ont été vaccinés avec un taux d’environ 90%, et aujourd’hui, il n’y a quasiment plus de mortalité dans ces établissements (alors qu’auparavant, un tiers des décès provenait des EHPAD).

Cette source d’optimisme n’est pas vaine malgré le variant brésilien. Même s’il progresse plus lentement que le variant anglais, il y a des risques, malgré toutes sortes de mesures de fermeture des frontières, de fermeture de liaisons aériennes, que le variant brésilien continuera à circuler même en Europe (aux Pays-Bas, il serait déjà à 7%, et pourrait être majoritaire dès le mois de mai). Mais les vaccins à ARN messagers restent efficaces contre tous les types de variants, car ils sont capables de s’adapter très rapidement aux nouveaux variants (il faut environ deux ou trois mois de développement).

Vouloir rendre obligatoire la vaccination est illusoire quand ceux qui veulent être vaccinés ne peuvent pas encore être honorés. Et si le taux de vaccination volontaire est suffisamment important, il n’y a nul besoin sanitaire à rendre la vaccination obligatoire. En revanche, la vaccination restera dans tous les cas fortement recommandée, car le virus continuera encore longtemps à circuler dans le monde, et ne sera alors contaminée que cette faible minorité de rebelles aux vaccins. Ils apprendront alors à leurs dépens, hélas, que cette maladie existe réellement et que c’est une belle saloperie…


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (13 avril 2021)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Covid-19 : 100 000 décès en France, 1 million en Europe.
Le vaccin russe Sputnik V.
Le "chemin d’espoir" d’Emmanuel Macron.
Pourquoi m’as-tu abandonné ?
Témoignage : au cœur d’un centre de vaccination contre le covid-19.
Tribune de 41 médecins du 28 mars 2021.
Origine du coronavirus SARS-CoV-2 : détecté et en circulation en France depuis le 5 novembre 2019 ?
Les bons alexandrins de Santé Publique France.
Dedans avec les miens, dehors en citoyen (comportements en temps de covid-19).
Mesures renforcées, confinement et confusion.
Les nouvelles attestations de déplacement à partir du 20 mars 2021 (à télécharger).
Conférence de presse du Premier Ministre Jean Castex le 18 mars 2021 à Paris (texte intégral).
Alors, confinement ou pas confinement ?
Gilbert Deray.
Covid-19 : un an après, toujours le cauchemar ?
Covid-19 : le mot interdit.
Les jeunes, génération sacrifiée ?

_yartiCovidDC03


Moyenne des avis sur cet article :  1.26/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    



    • Ben Schott Ben Schott 14 avril 16:04

       

      C’est qui ton fournisseur, Rakoto ?

      Simplet&Pénible Inc. ?

       

      La vache ça fout bien les jetons !...  smiley

       


      • @Ben Schott

        Et il vole des photos sous copyrights, aussi, alors qu’Agoravox se fait du fric avec la pub.


      • Ben Schott Ben Schott 14 avril 16:08

        @Philippe Huysmans, Complotologue
         
        C’est pour ça qu’il applique systématiquement un filtre photoshop bien pourri, comme ça il peut prétendre à l’« interprétation d’artiste » !
         


      • @Ben Schott

        il peut prétendre à l’« interprétation d’artiste » !


        Non, techniquement ça reste du vol.


      • cyrus CYRUS 14 avril 16:17

        @Ben Schott

        Non ca tient pas ...En effet n’ importe qui peut refaire la meme photo , 
        avec la photo originale et en apliquant le filtre ...

        La jurisprudence a donc jugé qu’ il n’ y avais aucune creativité artistique .

        Il faudrais au moins qu’ il monte une ou deux photo , passe un ou deux filtre pour pouvoir pretendre au droit de citation ...

        Et meme ainsi , si ca evite les domage et interet la jurispridence juge qu’ il faut payer le materiel utiliser quand celui ci est a des cout modique ...

        En gros tu pâye pas de license pour mona lisa , mais tu est oblig" d’ acheter la photo a 15€ du site de photographe ...

        c’ est donc bien tecniquement l’ acaoartion de la propriété d’ autrui sans son consentement et donc comme le dit philou du vol pure et simple.


      • V_Parlier V_Parlier 14 avril 20:20

        @CYRUS
        En tout cas, avec ou sans photos je ne supporte plus cette propagande de merde appelant au muselage universel (au sens propre) pour l’éternité, par agitation d’un unique épouvantail servant à masquer tous les autres problèmes.


      • tashrin 14 avril 16:20

        Sa mortalité est très forte : en France, le covid-19 a déjà tué plus de 0,15% de la population française

        Quel pourcentage de la population est mort du tabac sur la même période ? De l’alcool ? De cancers dus à l’agro alimentaire et la pollution ?

        Par ailleurs, la mortalité se mesure en fonction du nombre de personnes concernées (ie contaminées), le nombre de morts en valeur absolue rapporté à la population générale fait abtraction du taux de contamination... et n’a donc pas vraiment de sens. Ce qui nous amène à...

        Le taux moyen de personnes qui sont mortes du covid-19 en France sur le nombre total de personnes hospitalisées est de 17% 

        Strictement aucun intéret vu qu’on ne connait pas les motifs d’admission et la proportion relative d’infections nosocomiales... Le mec avec un cancer avancé qui meurt en étant porteur du virus sera de toute façon comptabilisé comme mort du covid... Puis :

        le taux moyen apparent de décès rapporté au nombre de cas détectés est de 2% (il faut compter qu’un cas sur deux a été détecté, le taux réel est donc plutôt proche de 1%, ce qui reste très élevé : 1 personne meurt sur 100 personnes contaminées). couplé avec : 

        le covid-19 est une saloperie, il s’attaque à tout le monde, aux personnes vulnérables (âgées, malades), mais aussi aux personnes jeunes, en pleine santé, en pleine forme

        Peut être à tout le monde effectivement, mais pas du tout dans les mêmes proportions... Admettons qu’il y ait 1 mort sur 100 contaminés, statistiquement il a quel âge ? Donc le 1% n’est qu’une moyenne, qui cache le fait que le pourcentage est quasi négligeable en dessous de 40 ans, et augmente ensuite avec l’age... Comme toutes les affections... Admettons que le taux de mortalité des plus de 80 ans soit de 40% sur le taux de contaminés de cette tranche d’age (completement au pif), et qu’on le compare avec le même taux calculé sur les infarctus, les siroses ou le cancer du pancreas, ca donne quoi ?

        Bref, de l’ultracrépidarisme pur jus, une BFM dans toute sa splendeur

        En revanche, la vaccination restera dans tous les cas fortement recommandée, car le virus continuera encore longtemps à circuler dans le monde, et ne sera alors contaminée que cette faible minorité de rebelles aux vaccins

        Bah non, le vaccin n’empeche a priori pas l’infection ni la contagiosité. pis de toute façon ils deviennent inefficaces face aux variants, donc une injection d’un truc dont vous ne savez absolument pas ce que c’est ni ce que ca fait ni même si c’est utile, à refaire tous les x mois à vie... Libre à vous mais d’une part votre propagande n’est que de la propagande (vous n’en savez pas plus que Pascal Praud et ses potes de bistrot), et d’autre part vos leçons de morale on s’en tamponne.


        • TSS (...tologue) 14 avril 17:01

          3 millions de morts pour 7 milliards d’habitants dans le monde

          cela fait 0.042% ,c’est phénoménal (ha,ha) mais beaucoup moins que

          les gens qui meurent de faim ,il est vrai que la faim n’est pas

          contagieuse...quoique... !!


          • samy Levrai samy Levrai 14 avril 17:07

            Dans le monde 0.03%.

            pour contre balancer l’Europe et les Amériques cela veut dire que l’Asie et l’Afrique descendent à des taux qui se rapproche de zero...


            • samy Levrai samy Levrai 14 avril 17:11

              @samy Levrai
              Car c’est en Afrique et en Asie qu’il y a le plus d’humains...


            • samy Levrai samy Levrai 14 avril 17:10

              Les escrocs continuent a ajouter les morts de 2021 aux morts de 2020... et ça n’a jamais été fait avec d’autres maladies... avec la grippe on doit bien être à des centaines de millions, on voit bien que ce rhume est totalement ridicule quelque soit la façon de compter...



                • Samson Samson 14 avril 18:41

                  « Triste bilan, hélas seulement provisoire, de la pandémie de covid-19 en France, en Europe et dans le monde. »

                  Seulement 100 000 en start-up « France », sur plus d’un an ???

                  En bidouillant les chiffres et en n’autorisant pour unique « soin » que le Doliprane dans l’attente d’une aggravation menant à hospitalisation, ou à l’administration finale de Rivotril pour les veinards résidant en Ehpad ???

                  Et tout cela afin de mieux motiver des citoyens bâillonnés, embastillés à domicile et soumis à couvre-feu à durée indéterminée à opter - avec enthousiasme, svp ! - pour le seul salut « vaccinal » promu par Bill, Melinda et leurs complices, soit la participation à l’expérimentation à grande échelle d’une thérapie génique aux effets encore inconnus à moyen et long terme ???

                  Peut mieux faire !!!

                  Et on veut croire que le vaccin répondra mieux que le Covid aux attentes de leurs concepteurs respectifs ! Car en fin de compte, que le but de la manœuvre soit de préserver des vies, ou au contraire de réduire drastiquement l’excédent démographique par trop pesant des « gens qui ne sont rien » sur notre Sainte Croissance et les marges de ses actionnaires, on ne peut pas dire que notre très immature et narcissique petit Monarc, son Conseil scientifique, son Conseil de défense et ses piteux larbins soient des flèches.

                  « Gouverner, c’est prévoir ! » Rien à voir donc avec l’incurie managériale d’une « start-up » de toute manière destinée à la faillite !


                  • ETTORE ETTORE 14 avril 22:21

                    Rakoto à été le premier humain à se faire injecter la propagande Macronide dans les veines.

                    Siou pli, regardez le avec un peu plus de CONdescendance ! C’est un prototype première génération !

                    Il a encore la petite bande perforée de petits trous (télex) qui sautille eschatologiquement .

                    Vous savez, il y a un modèle bis, qui lui n’est programmé que pour la propagande vaccinale.

                    Mais bon, le JOB reste un travail d’automate .

                    « Créer le travail de demain, parce que c’est notre projéééééét »

                    Faut bien que certains meurent, de gré ou de seringue, pour avoir des post nécrologiques, non ?

                    Je me demande où est la.....Pile ? Il est hybride ?


                    • nono le simplet bientot vacciné nono le simplet 15 avril 07:37

                      la réalité est insupportable à entendre pour certains ... la peur ...


                      • Spiroulegroom Spiroulegroom 15 avril 12:39

                        @nono le simplet Nono au piquet ! Tu reviens avec ta tronche de serial killer de province et mon neveu va encore hurler de peur. Nono, je sais que ta vie est d’une telle tristesse que le Covid est arrivé à point nommé pour t’occuper l’esprit mais de grâce, ne retourne pas au vaccinodrome pour la septième fois, tu ne seras pas plus protéger contre cette peste noire qui hante tes nuits solitaire.


                      • Samson Samson 15 avril 16:48

                        @Spiroulegroom
                        " ... mais de grâce, ne retourne pas au vaccinodrome pour la septième fois, tu ne seras pas plus protéger contre cette peste noire qui hante tes nuits solitaire« 
                        D’autant que dès le premier shoot, on a la garantie de pouvoir y retourner aussi vite qu’un nouveau variant résistant et plus vicieux sera mis sur le marché, ce qui ne saurait tarder !
                        Sans même parler des futures campagnes d’administration de »correctifs« aux »bugs" ARN découverts dans l’intervalle, mais bon ils devraient en toute logique être facturés bien plus chers et pour ce coup là, il faudra fort vraisemblablement y aller directement de sa poche !
                        Bref, va falloir bosser pour prévoir la cagnotte ! smiley smiley smiley


                      • phan 15 avril 08:11
                        << Probablement que s’il y a un pays à prendre vraiment en exemple, c’est Israël qui a poussé à l’extrême la politique de vaccination. Et comme prévu, cela a eu d’heureuses conséquences sur la mortalité ...>>

                        Pfizer devenu antisémite, ne livre plus : l’Israël de Bibi-Gantz est une « République Bananière » ( Le pays n’a pas encore réglé le paiement de 2,5 millions de doses déjà fournies. )

                        Rakoto, roi de la nécro : « L’homme d’affaires Robert Madoff, connu pour avoir mené une escroquerie évaluée à 65 milliards d’euros, est mort à 82 ans, ce mercredi 14 avril 2021 dans une prison fédérale de Caroline du Nord. »

                        • phan 15 avril 11:23
                          Covid-19 : 100 000 décès en France et plus de 400 plaintes déposées depuis le début de la crise. Le parquet de Paris a ouvert quatre informations judiciaires pour « mise en danger de la vie d’autrui », « homicides et blessures involontaires » ainsi que pour « abstention volontaire de combattre un sinistre ».

                        • zygzornifle zygzornifle 15 avril 08:17

                          Dans 1 an on sera a 200 000 ?


                          • Si tous les médias n’existaient pas ( Journaux, Radios , Tv, Web) pour entretenir une propagande sur-faite . Aujourd’hui dans la vie des gens le covid n’existerait plus .
                            La pandémie est purement politique, médiatique, administrative et vaccinale.

                            Par contre la dictature sanitaire , l’état d’urgence sanitaire sont l’ oeuvre et la volonté des politiciens , des hauts fonctionnaires , de la justice , de la police politique et des enseignants ...(même les gendarmes le constatent !)

                            Donc méticuleusement le gouv,fr et Emmanuelle Macron dévorent la démocratie pour ne laisser que le LBD , la prison, et la délation .

                            Connards de français Pétainiste .

                            Sans oublier la haine quasi permanente distribuée par l’infecte Dame Chiappas et le nain de l’intérieur , des féministes-facistes et des pestilentielles élues du MODEM, LREM, Agir Ensemble, UDI, SOCIALISTES et autres écolos genrés .

                            Il a été constaté que des enseignants d’école primaire , font subir avec détermination et violences verbales , le port du masque et des gestes barrières même aux enfants de maternelle .
                            Les enfants sont terrorisés, les parents le sont aussi par le directeur d’école .


                            • lejules lejules 15 avril 10:03

                              lutter contre la propagande par l’umour

                              https://www.youtube.com/watch?v=WChhqRouZ0s&t=23s


                              • Sylv1 15 avril 10:15

                                On aurait du faire la même chose avec la grippe : cumuler les morts d’une année sur l’autre. Un véritable fléau cette grippe et pourtant on n’en a pas fait tout un foin.

                                Sinon faudrait aussi décoter au moins 50% des morts : 1/ ceux qui ont reçu les premières protocoles mortifères à l’hôpital, 2/ ceux qui sont restés chez eux à attendre, et 3/ ceux qui ont été labellisés covid pour faire gonfler les chiffres.

                                De toutes façons depuis 1 an, on a les chiffres officiels, le covid ne tue pas plus qu’une bonne grippe.


                                • slave1802 slave1802 16 avril 18:37

                                  @Sylv1
                                  Vous auriez vécu au début du siècle dernier, vous auriez eu les mêmes réflexion sur la grippe espagnole :

                                  Elle n’a tué qu’à peine 0,4% de la population européenne et à peine plus aux États-Unis...
                                  Une grippette dont on a gonflé les chiffres en comptant les morts de mars 1918 à juillet 2021. A peine 4 000 000 de morts pour l’Europe.

                                  Et à notre époque la dernière référence pour la grippe était pour 2015 : 18000 morts.
                                  Là sur la période mars 2020 avril 2021 on en est à 100000, mais c’est sur 13 mois donc largement surévalué n’est ce pas...



                                • cyrus CYRUS 16 avril 19:02

                                  @slave1802

                                  cretin la peste de justinien c’ est 300 000 mort rien qu’ as constantinople ...
                                  ca fait un peut plus que ton beau pere tout seul dans la meme ville ...


                                • ETTORE ETTORE 15 avril 11:23
                                  nono le simplet 15 avril 07:37

                                  la réalité est insupportable à entendre pour certains ... la peur ...


                                  La réalité est insupportable à entendre pour « certains »..la crédulité ....sans douteS !


                                  • serge.wasterlain 15 avril 12:21

                                    Mais quel intérêt peuvent bien avoir des gens comme Sylvain Rakotoarison, nono le simplet, Penil et consorts à faire peur ? Qu’ont-ils à gagner ? Éprouvent-ils de la jouissance ?

                                    Voici, me semble-t-il une série incomplète de questions que chacun devrait se poser après chaque lecture d’articles destinés à nous foutre la trouille. Peut-être qu’alors le bon sens reprendra ses droits ! ! !

                                    Où sont les tas de cadavres que l’on devrait déposer au coin des rues ?

                                    Quand passe la charrette pour les ramasser ?

                                    Combien de familles endeuillées par le covid ?

                                    Combien de morts parmi votre entourage connaissez-vous ?

                                    Si vous en connaissez, quelles étaient leurs autres pathologies et quel âge avaient-ils ?

                                    Pourquoi les nécrologies des journaux ne sont-elles pas anormalement longues ?

                                    Pourquoi en Suède n’y a-t-il eu que très peu de mesures ‘’sanitaires’’ imposées et pas d’assignation à résidence, ni de couvre-feu en Allemagne, Pays-bas ?

                                    Pourquoi dans tous ces pays et bien d’autres, les gens ont toujours pu s’y déplacer partout, du nord au sud, d’est en ouest ?

                                    Pourquoi avons-nous plus de morts du covid que dans ces pays ?

                                    Pourquoi les... ?

                                    Est-ce que les réponses à ces questions justifient que :

                                    l’on nous assigne à résidence, comme la justice le fait pour condamner certains délinquants, le bracelet étant remplacé par ‘’l’attestaion’’ et ses ‘’justificatifs’’  ?

                                    Un couvre-feu plus sectaire que celui que les nazis nous ont imposé lors de la deuxième guerre mondiale ?

                                    De porter un masque dehors, y compris sur la plage et à la montagne ?

                                    De voler les plus belles années de notre jeunesse ?

                                    De compromettre leur avenir ?

                                    De les empêcher de s’instruire ?

                                    De plonger dans la misère des millions de gens ?

                                    De ruiner nos petits commerçants et artisans et d’en pousser certains au suicides ?

                                    De...


                                    • Spiroulegroom Spiroulegroom 15 avril 12:36

                                      Tronche de croque-mitaine en noir et blanc qui devait faire déjà peur aux enfants. Car oui, c’est pas la Covid qui m’inquiète mais les gueules de certains agorafistes qu’on croirait sortie d’une taule belge. 
                                      Pas eu le courage de tout lire. Me suis arrêté quand le pignouf nous avoue sa passion pour la politique vaccinale israélienne, omettant celle du Chili et se foutant que les 2/3 des patients au RU soit des double shot à l’Astrazeneca. 
                                      la seule bonne nouvelle, ce type portera un masque à vie, nous évitant de croiser sa gueule de croque mort. 


                                      • La campagne vaccinale étant freinée par une méfiance croissante sur les vaccins . Le ministère de la santé envisage de ne plus communiquer le nom du vaccin administré à la personne qui prend un RDV .

                                        Le problème majeur tous les vaccins ne sont pas compatibles entre eux.
                                        La date du rappel n’est pas la même pour chaque vaccin .

                                        Comment accepter de mélanger un vaccin adénovirus avec un vaccin ARNm complètement opposé entre eux .

                                        Les grands malades du ministère de la santé sont prêt à tout pour camoufler leur incompétence .


                                        • serge.wasterlain 15 avril 19:08

                                          @SPQR Sono Pazzi Questi Romani

                                          Alors que je ne connais aucun mort, ou gravement malade du covid dans mon entourage, j’ai dans mon entourage un effet secondaire (grave ?) du vaccin. Le gérant de la supérette de mon village a fait son vaccin hier. Peu de temps après, il a fait une syncope et est depuis alité ! ! !

                                          Mais comme le dit la voix de son maître, la seule voie pour sortir de la crise du covid, c’est la vaccination qui ne fait aucun mort en France…


                                        • Allexandre 15 avril 20:44

                                          Nous avons toujours et encore pris pour des nullissimes. Les journaleux annoncent sans complexes, 100 000 MORTS en an, soit 20% de la mortalité en France. C’est-à-dire 2ème cause de mortalité derrière les cancers et tumeurs et les suicides. Qui dit mieux !!


                                          • altaos 15 avril 21:29

                                            est-ce que les assassinats au rétrovil sont comptabilisés ?

                                            et les décés au doliprane à domicile 

                                            Quand est-ce qu’on autorise à soigner les malades ?

                                            Réponds nous la tafiole


                                            • altaos 15 avril 21:35

                                              correction :RITROVIL et TAFFIOLE


                                              • BA 15 avril 22:50

                                                Covid-19 : au Brésil, l’absence de réponse adaptée des autorités a conduit le pays à une catastrophe humanitaire.


                                                Au Brésil, le Covid-19 a fait 361 884 morts. La semaine du 5 avril, 11% des nouvelles infections à la Covid-19 dans le monde étaient enregistrées au Brésil ainsi que plus d’un quart des décès. Le 8 avril, 4 249 décès ont été recensés, un record pour une seule journée ainsi que 86 652 nouvelles infections à la Covid-19 avec des services de soins intensifs saturés dans 21 des 27 unités territoriales du Brésil. Ces chiffres illustrent l’incapacité des autorités à gérer la crise sanitaire et humanitaire dans le pays et à protéger les Brésiliens, en particulier les plus vulnérables, contre le virus.


                                                « Au Brésil, les problématiques de santé publique sont instrumentalisées par le pouvoir politique  », déclare le Dr. Christos Christou, président international de MSF. « En conséquence, les mesures sanitaires à adopter qui devraient être basées sur des faits scientifiques sont davantage associées à des opinions politiques au lieu de servir de cadre pour protéger les individus et leurs communautés. »


                                                Par ailleurs, la grande quantité de rumeurs et d’informations erronées qui circulent dans les communautés a des conséquences dévastatrices. Les masques, la distanciation physique et la restriction des mouvements et des activités non essentiels sont contestés et remis en cause par certains politiciens. En outre, l’hydroxychloroquine (un médicament antipaludéen) et l’ivermectine (un médicament antiparasitaire) sont présentés comme la panacée et sont prescrits par les médecins, à la fois comme prophylaxie et comme traitement à la Covid-19.


                                                « En agissant ainsi, le gouvernement fédéral a abandonné le personnel médical engagé à prendre seul en charge les personnes gravement malades dans les unités de soins intensifs et à improviser des solutions lorsque les lits ne sont pas disponibles », poursuit le Dr. Christou.


                                                Les hôpitaux font face à une pénurie constante d’oxygène et de sédatifs, nécessaires pour intuber certains patients. En conséquence, les équipes de MSF ont vu des patients, qui auraient pu survivre, être privés des soins médicaux appropriés.


                                                « Cette situation de chaos dont les équipes de MSF ont été les premiers témoins dans la région de l’Amazonas est devenue la réalité dans la majorité du pays », indique Pierre Van Heddegem, coordinateur d’urgence de la réponse Covid-19 de MSF au Brésil. « Le manque de planification et de coordination entre les autorités sanitaires fédérales et leurs homologues étatiques et municipaux ont des conséquences fatales. Non seulement les patients meurent sans pouvoir accéder aux soins, mais le personnel médical est épuisé et souffre de graves traumatismes psychologiques et émotionnels en raison des conditions de travail », rapporte Pierre Van Heddegem.


                                                « La réponse à cette épidémie doit commencer au niveau communautaire et non dans les unités de soins intensifs », déclare Meinie Nicolai, directrice générale de MSF. « Non seulement les fournitures médicales telles que l’oxygène, les sédatifs et les équipements personnels de protection doivent être disponibles là où elles sont nécessaires, mais le port du masque, la distanciation physique, les mesures d’hygiène et la restriction des mouvements et activités non essentiels doivent être encouragés et mis en œuvre dans la communauté, conformément à la situation épidémiologique locale. Les directives relatives au traitement de la Covid-19 doivent être régulièrement mises à jour pour refléter les dernières recherches médicales et les tests antigéniques rapides doivent être rendus plus largement disponibles afin de faciliter à la fois les soins aux patients et le contrôle de l’épidémie », explique M. Nicolai.


                                                Le retard dans la vaccination aggrave encore la situation. Alors que les autorités avaient réussi  à vacciner 92 millions de personnes contre le virus H1N1 (grippe porcine) en seulement trois mois en 2009, la campagne de vaccination Covid-19 fonctionne au ralenti. À ce jour, environ 11 % des personnes ont reçu au moins une dose de vaccin, ce qui signifie que des millions de vies, sont menacées par plus de 90 variants du virus qui circulent actuellement dans le pays.


                                                « Depuis un an, les autorités brésiliennes ont favorisé la propagation incontrôlée de la Covid-19 », conclut le Dr. Christou. « Leur refus de recourir à des mesures de santé publique fondées sur des données probantes a précipité un trop grand nombre de personnes dans la tombe. Il est urgent que le Brésil apporte à cette crise une réponse bien coordonnée et fondée sur des données scientifiques afin d’empêcher de nouveaux décès évitables et la destruction du système de santé brésilien, jusqu’ici performant. »


                                                https://www.msf.fr/communiques-presse/covid-19-au-bresil-l-absence-de-reponse-adaptee-des-autorites-a-conduit-le-pays-a-une-catastrophe-humanitaire



                                                • De nouveau Jean Bernard Fourtillan arrêté par la gendarmerie


                                                  • Suspension de l’AstraZeneca au Danemark : les lots inutilisés refilés à des pays “pauvres”… ?

                                                    https://strategika51.org/2021/04/16/suspension-de-lastrazeneca-au-danemark-les-lots-inutilises-refiles-a-des-pays-pauvres/

                                                    Déconfinement – Liège lance la désobéissance civile officielle

                                                    https://reseauinternational.net/deconfinement-liege-lance-la-desobeissance-civile-officielle/

                                                    « Nos proches sont partis comme des animaux » : des familles de victimes du Covid-19 portent plainte

                                                    https://reseauinternational.net/nos-proches-sont-partis-comme-des-animaux-des-familles-de-victimes-du-covid-19-portent-plainte/

                                                    Alerte arrestation du Professeur Fourtillan
                                                    https://reseauinternational.net/alerte-arrestation-du-professeur-fourtillan/

                                                    • pierrot pierrot 17 avril 10:33

                                                      Il faut comparer les décès covid par millions d’habitants :

                                                      Dans l’ordre décroissant, en ne prenant pas en compte les petits pays (Saint Marin, Andorre...) :

                                                       Hongrie : 2510

                                                       Belgique : 2069

                                                       Italie : 1919

                                                       Royaume Uni : 1917

                                                       Brésil : 1745

                                                       USA : 1728

                                                       Espagne : 1641

                                                       France : 1494 décès / 1 000 000 habitants.

                                                      La France se situe au 23 ième rang dans le monde, rang moyen en Europe.

                                                      Mais dans certains pays : Brésil le nombre de décès est probablement à multiplier par un facteur 2 à 5 !

                                                      Il faut aussi prendre en compte la densité de la population, par exemple la Suède est catastrophique par rapport à la Norvège et la Finlande (facteur 5 à 10 fois plus élevé).


                                                      • Ainsi c’est à New York que la Directrice-adjointe du centre, Anita Cicero, ouvre, le 18 octobre 2019, un nouvel exercice de gestion de crise « fait maison » sous l’appellation « Event 201 ».

                                                        « En tant que directrice-adjointe du « Johns Hopkins Center for Health Security » et au nom de nos partenaires, le « World Economic Forum » et la « Fondation Bill et Melinda Gates », je vous souhaite la bienvenue à notre exercice de simulation de déclenchement d’une épidémie planétaire « Event 201 ». »

                                                        Dans une introduction à l’exercice, sur son site internet, le centre avertit : « Ces dernières années, le monde a connu un nombre croissant de pandémies, au point que pas moins que 200 incidents sont à déplorer chaque année au niveau mondial. Des experts s’accordent à dire que ce n’est qu’une question de temps que ces épidémies locales deviennent une menace globale. Il est donc crucial d’établir d’ores et déjà une coopération efficace entre les secteurs publics et privés. »

                                                        Il est intéressant de constater que parmi les membres de la cellule de crise « ad hoc » il n’y a aucun membre élu du secteur public. (2) En outre, Il n’est pas moins « intéressant » que, dans une interview, accordée au quotidien allemand « Die Zeit » le 21 septembre 2020, le Président du co-sponsor de l’événement, le « World Economic Forum », Dr. Klaus Schwab, abjure le néolibéralisme, en appelant à une « redéfinition du capitalisme global », un aveu d’échec lourd de sens.

                                                        Il faut dire que les exercices pandémiques sont un peu la marque de fabrique de la « maison Hopkins ». Le plus connu est peut-être l’opération « Dark Winter » entre le 22 et le 23 juin 2001 sur la base militaire « Andrews Air Force » dans le Maryland, concoctée par Dr. « Strangelove » Thomas Ingelsby, à nouveau animateur de la version « Event 201 », mettant en scène une attaque bioterroriste contre la ville d’Oklahoma City par la propagation d’agents pathogènes causant la variole...........................................................

                                                        https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/event-201-227723


                                                        • njama njama 18 avril 16:42

                                                          Selon le CDC seul 6% des décès sont imputables au covid.
                                                          le 17 Apr 2021

                                                          https://infovf.com/video/2021-039-selon-cdc-seul-des-deces-sont-imputables-covid—8959.html

                                                          6 % appliqué à la France ça fait 6.000 décès et non pas 100.000 morts


                                                          • njama njama 18 avril 16:53

                                                            Centre Territorial d’Information Indépendante et d’Avis Pharmaceutiques - CENTRE HOSPITALIER DE CHOLET - Docteur Amine UMLIL
                                                            vendredi 2 avril 2021
                                                            Inédit. Exclusif. Vaccins contre la Covid-19 : des incertitudes même sur la qualité intrinsèque des produits, sur leurs procédés de fabrication, sur les lots commercialisés… selon les documents officiels publiés par l’Agence européenne du médicament (EMA)

                                                            Avec l’éclairage de Madame Catherine FRADE, Docteur en pharmacie, et ancienne directrice des affaires réglementaires internationales dans l’industrie pharmaceutique.

                                                            Peut-on imaginer le lancement d’une chaîne de fabrication de voitures, et la mise en circulation de ces véhicules, malgré les incertitudes relevées dans les documents officiels publiés ? Ces incertitudes concernent la qualité des pièces composant le moteur et les différentes autres pièces détachées dont celles relatives à la sécurité, le procédé de fabrication, la reproductibilité des lots commercialisés, etc.
                                                            (......)
                                                            I- En premier lieu, il est important de comprendre ce qu’est une AMM « conditionnelle »...
                                                            II- En deuxième lieu, les études planifiées sont toujours en cours et s’étalent sur une période allant de « 2021 à au moins 2024 » ...
                                                            III- En troisième lieu, et cela semble sans doute inédit, les documents officiels publiés soulignent également le caractère incomplet des preuves relatives à la « qualité » de la « substance active » et des « excipients », du « procédé de fabrication », de la « reproductibilité des lots » commercialisés, etc. ...
                                                            Conclusion
                                                            ... L’« obligation » vaccinale ne peut donc prospérer ; même sous forme déguisée via notamment un « passeport vaccinal ».
                                                            ... Par conséquent, la prudence notamment voudrait même que, dans tous les pays où ces vaccins contre la Covid-19 ont été commercialisés, tous les lots ainsi « libérés » soient retirés immédiatement ; et que ces AMM qui ont été octroyées soient suspendues, voire annulées, en urgence jusqu’à nouvel ordre. C’est en tout cas le sens des recommandations que nous pourrions suggérer aux autorités ad hoc, et notamment françaises. Et, a minima, ces informations doivent être portées à la connaissance de toute personne de façon claire, loyale et appropriée.

                                                            http://ctiapchcholet.blogspot.com/2021/04/inedit-exclusif-vaccins-contre-la-covid.html?m=1


                                                            • Le problème, ils continuent de mentir.

                                                              Cependant nous continuons à les croire !

                                                              C’est quasiment du suicide .

                                                              Il faut absolument stopper ce cycle pervers


                                                              • ETTORE ETTORE 18 avril 20:52

                                                                De toute façon....On vas attendre la nouvelle vague... la déferlante.des Déçus  !

                                                                Voyez la pub de cet état propagandiste, où on voit la brave mémé, qui attend ses petits enfants, petits enfants qui se jettent à son cou, tout masque ....envolé...lyrique ...Mamiiiiiiiiiiiiie !

                                                                Les « ( trans) genres » Pier-rôts@, conseilleurs, mauvais payeurs , qui poussent au waxx, et qui croient en la liberté promise par leur souteneur patenté, qui leur bourre le mou, en leur disant que, si ils sont Bi-Waxx, ils pourront se balader, dents à l’air et Crocs aux piedx, à déambuler d’une crêperie bretonne à un kebab niçois.....

                                                                Ahhh....On vas les compter, les déçus du panorama idyllique, vu d’avion !

                                                                Les attablés de terrasses, terrassés par les mesures « additives » ( et pas que sur le ticket).....

                                                                Et vous savez quoi ?

                                                                Il est fort à parier, que ces « impatients migrateurs » nourris à téter le MaC Rond, vont être bien pires pourfendeurs de leur état usurpé, que ceux qu’ils traitent d’aujourd’hui :

                                                                « d’incultes, gogovox, crédules, ignorants, complotistes.... »

                                                                C’est con de se dire que cela vas être jouissif, au point, de leur faire ravaler leur acte de naissance.

                                                                C’est triste, parce que nous serons embringués dans le même calvaire, et que cela va diviser encore plus la société !

                                                                Mais n’est ce pas ce qui est voulu en définitive ?

                                                                D’abord, une fausse promesse, déjà prévue pour transcender un mensonge, c’est comme ça CON détruit, les rêves, et CON crée, les guerres !

                                                                La lassitude, le grain de sable, qui vas coincer les gonds de la porte vitrée de l’Elysée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité