• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Covid-19 : est-il pertinent de faire payer les tests de dépistage (...)

Covid-19 : est-il pertinent de faire payer les tests de dépistage ?

« Cet automne, les fameux tests PCR seront rendus payants, sauf prescription médicale, et ceci afin d’encourager la vaccination plutôt que la multiplication des tests. » (Emmanuel Macron, allocution télévisée du 12 juillet 2021).

Cela vient d'être confirmé par le Premier Ministre Jean Castex le 26 septembre 2021 dans "Les Échos". À partir du 15 octobre 2021, les tests de dépistage du coronavirus SARS-CoV-2 seront payants en France. Pas tous. Annoncé au début de l’été par le Président de la République Emmanuel Macron en même temps que l’extension du passe sanitaire au cours de son allocution télévisée du 12 juillet 2021, cette mesure avait été recommandée par l’Académie nationale de Médecine le 23 juin 2021 : « Parmi les facteurs qui peuvent détourner les individus de la vaccination, il faut s’interroger sur le recours répété aux tests RT-PCR ou antigéniques qui sont offerts gratuitement sur le sol français à la différence de la plupart des pays européens. ». Au moins, l’objectif affiché est clair : inciter à se faire vacciner. Mais est-ce si pertinent que cela ? À mon humble avis, je ne le pense pas.

Depuis le 7 juillet 2021, les tests de dépistage sont payants pour les touristes étrangers séjournant en France, au tarif (subventionné) de 49,00 euros pour un test PCR et de 25,00 euros pour un test antigénique. Rappelons rapidement ce que sont ces deux tests qui sont des tests virologiques, à ne pas confondre avec les tests sérologiques. Les tests virologiques détectent la présence éventuelle du virus SARS-CoV-2 et donc, la possibilité qu’une personne soit infectée et contaminante, tandis que les tests sérologiques détectent dans le sang la présence éventuelle d’anticorps qui atteste que la personne a été infectée dans le passé, mais sans indication sur sa situation présente.

On parle donc ici uniquement des tests virologiques qui analysent le résultat d’un prélèvement par coton-tige (écouvillon) placé dans les narines. Les tests PCR détectent le matériel génétique (ARN) du virus et nécessitent du temps et donc aussi de l’argent pour le faire (résultat au bout d’un ou deux jours selon l’affluence). Ils sont très précis et permettent la détection du virus à faible concentration. Les tests antigéniques ne détectent que la protéine autour du virus ; ils donnent des indications moins précises car ils ne détectent que les fortes concentrations (il peut donc y avoir des faux négatifs). En revanche, leur intérêt est que les résultats sont rapides (quelques minutes) et sont utiles pour dépister des personnes qui seront de toute façon rassemblées (comme en prison, à l’école, dans un avion, etc.).

_yartiCovidEH02

La détection du virus ne se fait que dans une partie de la chronologie de la maladie. Ainsi, on peut ne plus détecter de virus et continuer à avoir un covid long, par exemple. On considère depuis janvier 2021 avec le variant alpha, puis delta, qu’au bout de dix jours après le début de la contamination, une personne infectée n’est plus en mesure de contaminer une autre. Cette idée est une courbe de Gauss, chacun réagissant différemment, mais la probabilité de contaminer après dix jours d’infection est très faible, ce qui suffit à adopter cette règle sanitaire générale assez simple (dix jours), d’autant plus que la fin de l’isolement de la personne infectée est associé à un nouveau test (dont le résultat doit être négatif pour mettre fin à l’isolement).

_yartiCovidEH03

Tester la population est un élément majeur de lutte contre la pandémie de covid-19. C’est la première étape pour identifier l’origine du virus, puis tracer les cas contacts et isoler les personnes infectées pour rompre les chaînes de contamination.

Si la première vague a autant surpris par son ampleur, c’est parce qu’on n’avait pas compris qu’une personne infectée, et donc contaminante, pouvait être asymptomatique, c’est-à-dire que rien dans son corps ne laissait prévoir que la personne était infectée. Cela a entraîné de nombreuses contaminations par ignorance.

En fait, on le savait déjà au début du mois de février 2020, mais cette idée est tellement déconcertante qu’elle continue encore à déconcerter plus de dix-huit mois plus tard. Je me souviens qu’en février 2020, certains refusaient de ne plus serrer les mains ou ne de plus faire la bise de bonjour à leurs collègues, sous prétexte qu’ils n’avaient "pas peur" du covid-19, alors que l’enjeu, c’était qu’eux-mêmes, qui se croyaient "sains", ne contaminent pas leurs collègues ou leurs proches.

Toujours est-il que la politique de tests, comme pour les masques, comme pour la vaccination, a mis un peu de temps à se mettre en place et l’on peut toujours critiquer les ratés du démarrage. La "vitesse de croisière" pour les tests en France a été prise après l’été 2020, et principalement à partir de la deuxième vague.

_yartiCovidEH04

Au 28 août 2021, 121 518 857 tests ont été réalisés en France depuis le début de la pandémie, ce qui est énorme (au 27 septembre 2021, 139 307 228 tests ont été réalisés en France). Le Royaume-Uni bat la France de très loin (266 714 771 tests au 28 août 2021, 300 199 136 tests au 27 septembre 2021) mais les Français peuvent être fiers de la capacité de la France à tester : nous en sommes à 2,13 tests par habitant, soit beaucoup plus qu’aux États-Unis (1,90 par habitant). L’Allemagne est très loin derrière la France (0,84 par habitant). C’est facile pour les petits pays (à faible population) d’être à un taux supérieur à 1 test par habitant, beaucoup moins facile quand le pays compte plus de 50 voire plus de 100 millions d’habitants.

Fin août 2021, jamais on n'a autant testé en France, et c’est normal car lorsqu’on n’a pas fini son parcours vaccinal, on doit se tester avec un test négatif de moins de 72 heures (c’était initialement de moins de 48 heures) pour obtenir un passe sanitaire valable. Pour la dernière semaine d’août 2021, le nombre de tests réalisés a été en moyenne de 725 000 chaque jour ! Soit beaucoup plus du double de la mi-juillet 2021 et le triple de la dernière semaine de juin 2021. L’explication est l’extension du passe sanitaire, ce qui a pu expliquer aussi, pendant l’été, une baisse du taux de positivité des tests (observée également avant Noël 2020). Au 27 septembre 2021, il y a encore en moyenne chaque jour environ 500 000 tests. 

_yartiCovidEH06

Le dépistage au Royaume-Uni est doublement une performance car les tests ont évidemment un coût. Jusqu’à maintenant, la France proposait des tests à toute la population de manière gratuite. Bien sûr, il n’y a jamais rien de gratuit et c’est la Sécurité sociale qui paie, c’est-à-dire l’ensemble des Français d’une manière ou d’une autre, par leurs impôts et leurs cotisations, et aussi par la dette qui est juste un impôt différé aux générations à venir. La DREES a indiqué qu’entre le 1er mars 2020 et le 4 juillet 2021, près de 4,4 milliards d’euros ont déjà été dépensés pour financer la stratégie de dépistage du covid-19 (100,2 millions de tests). Notons d’ailleurs qu’une dose de vaccin coûte bien moins cher (à la collectivité) qu’un test de dépistage, même antigénique.

En Allemagne, la Chancelière Angela Merkel a également rompu le principe de gratuité et le test coûtera 120 euros aux patients allemands, c’est aussi le prix pour les patients espagnols. Au Royaume-Uni, le test a toujours été payant et coûte très cher, 350 euros (ces prix sont pour des personnes asymptomatiques).

La formulation même de la question montre que les Français ont beaucoup de chance avec leur modèle social qui est privilégié : l’État a mis à leur disposition gratuitement tous les outils pour lutter contre la pandémie, tant les tests que les vaccins. Ce n’est pas le cas dans tous les pays, c’est même très rare ailleurs qu’en France.

Paradoxalement, alors qu’elle préconise de rendre payants les tests de dépistage, l’Académie nationale de Médecine rappelle une évidence : « La gratuité de ces tests joue un rôle essentiel dans l’efficacité de la démarche diagnostique et dans la recherche des cas contacts. ».

Remarque paradoxale lorsqu’on est en pleine vague épidémique, ce qui n’était pas le cas le 23 juin 2021 où nous étions au creux des deux vagues, car l’Académie justifie ensuite sa préconisation de la fin de la gratuité par ceci : « Avec la diminution régulière du taux national d’incidence de la covid-19 depuis le mois d’avril, la pratique des tests à visée diagnostique tend cependant à décroître, pendant que la pratique des tests de dépistage pour l’obtention d’un passe sanitaire s’intensifie à l’approche des vacances estivales. En vigueur depuis le 9 juin, le passe sanitaire incite de plus en plus de personnes à recourir aux tests de dépistage et à les renouveler à volonté, la validité d’un résultat négatif n’excédant pas 48 à 72 heures, notamment celles qui ne souhaitent pas se faire vacciner contre la covid-19. ».

L’Académie souhaite ainsi la fin de la gratuité pour les tests dits de convenance (pour obtenir un passe sanitaire), insistons sur la date, c’était avant le 12 juillet 2021, et le maintien de la gratuité pour les tests à des fins diagnostiques (confirmation d’une suspicion de covid-19) et épidémiologiques (traçage et identification des cas contacts).

C’est exactement cette idée que le gouvernement mettra en place à partir du 15 octobre 2021. C’est à mon avis une erreur car cela va décourager les personnes symptomatiques à se faire diagnostiquer, surtout lorsque leur absence au travail pourrait avoir des conséquences malheureuses sur la pérennité de leur emploi. Certes, dans ce cas-là, le test reste gratuit, mais ce qui change, c’est l’unité de temps : avec la gratuité inconditionnelle, il n’y a pas de délai, il n’y a pas besoin d’une prescription médicale. Avec le nouveau dispositif, il sera indispensable de voir un médecin pour avoir une ordonnance.

Or, ce temps est long. Les Parisiens n’ont peut-être pas ce problème, mais hors de Paris et des grandes agglomérations, avoir rapidement un rendez "urgent" chez un médecin généraliste devient un véritable exploit. Il suffit de regarder au hasard sur Doctolib pour connaître les disponibilités des médecins. En clair, le test de diagnostic sera réalisé avec peut-être un ou plusieurs jours de décalage, ce qui risque de contaminer d’autant son entourage si on ne décide pas de s’isoler par précaution. Il faudra d’ailleurs prendre en compte cet élément lorsque le taux de positivité remontera, peut-être de manière très artificielle (pour l'instant, ce taux s'est écroulé avec la décroissance de la quatrième de vague).

De plus, le prix des consultations médicales supplémentaires risque de rendre le coût final des tests plus élevé pour la Sécurité sociale (toutefois, répétons que l’argument invoqué n’est pas financier mais vaccinal : encourager la vaccination).

Et indépendamment des tests diagnostics, les tests dits de confort (donc sur des personnes asymptomatiques) permettent quand même de dépister des personnes infectées qui ne le savaient pas.

Dans l'un des derniers rapports de la DREES, publié le 27 août 2021, on peut y lire que dans la semaine du 9 au 15 août 2021, l'une des plus importantes pour le dépistage, 1 796 799 tests PCR ont été réalisés, parmi eux, 135 744 ont eu un résultat positif (ce qui signifie que la personne dépistée est infectée), et parmi ces personnes infectées, 59 741 seulement étaient symptomatiques, cela signifie que 56,0% des personnes infectées n’imaginaient pas qu’elles étaient infectées (il faut noter que durant cette semaine, il y a eu environ 800 000 tests chaque jour en moyenne, mais ici, on ne prend en considération que les tests PCR, les tests les plus fiables). Avec la fin de la gratuité, ce sont ces personnes infectées asymptomatiques qui risquent de passer sous les radars… à moins qu’elles ne se fassent vacciner entre-temps, bien sûr.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (29 août 2021, mis à jour le 27 septembre 2021)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Covid-19 : est-il pertinent de faire payer les tests de dépistage ?
Covid-19 : la France plus vaccinée que le Royaume-Uni.
Les derniers rapports de la DREES sur les appariements de bases de données (à télécharger).
Covid-19 : la France plus vaccinée qu’Israël.
La vaccination contre le covid-19, ça marche !
Rapport de la DREES du 6 août 2021 (à télécharger).
Covid-19 : les Engagés et les Enragés.
Le passe sanitaire validé par le Conseil Constitutionnel.
Décision n°2021-824 DC du 5 août 2021 du Conseil Constitutionnel sur la loi relative à la gestion de la crise sanitaire (texte intégral).
Couverture vaccinale : la France dépasse les États-Unis et l’Allemagne.
L’heureux engagement du Président Macron en faveur de la vaccination des jeunes.
Mathématiques alternatives (une vidéo à voir absolument).
La Science, la Recherche et le Doute.
Covid-19 : se faire vacciner, c’est résister !
Audition d’Olivier Véran au Sénat le 22 juillet 2021 sur le passe sanitaire (à télécharger).
Motion de rejet préalable sur le passe sanitaire le 25 juillet 2021.
Variant delta : la territorialisation des restrictions sanitaires.
Covid-19 : les bénéfices-risques de la vaccination des adolescents.
4e vague : passe sanitaire ou reconfinement ?
Les outrances désolantes des antivax, enfants gâtés de la planète.
Fête nationale : cinq ans plus tard…
Emmanuel Macron, la méthode forte.
Emmanuel Macron face à la 4e vague (2).
Emmanuel Macron face à la 4e vague (1).

_yartiCovidEH05

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.3/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 28 septembre 10:09

    Si ces personnes sont a-symptômatiques. C’est que leur système immunitaire fonctionne. Pourquoi alors se faire vacciner ? Encore Mc connerie de plus..


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 28 septembre 10:21

      Est-il pertinent de payer Sécu ou patient  des tests qui ne servent qu’à soutenir la com à géométrie variable et outrageusement anxiogène du gouvernement ?



        • eau-du-robinet eau-du-robinet 28 septembre 10:50
          NON respect de la résolution européenne 2361 du 27 janvier 2021

          .

          La résolution 2361 du parlement européen votée le 27 janvier 2021 par tous les pays de la communauté, y compris la France, prescrit une attitude respectueuse des libertés qu’elle énonce clairement dans les paragraphes suivant :

          .

          7.3.1
          "de s’assurer que les citoyens et citoyennes sont informés que la vaccination n’est pas obligatoire et que personne ne subit de pressions politiques, sociales ou autres pour se faire vacciner, s’il ou elle ne souhaite pas le faire personnellement ;"

          .

          et 7.3.2
          "de veiller à ce que personne ne soit victime de discrimination pour ne pas avoir été vacciné, en raison de risques potentiels pour la santé ou pour ne pas vouloir se faire vacciner ;"


          • Albert123 28 septembre 11:24

            @eau-du-robinet

            « ouais mais c’est pas pareil » vous répondront les covido détraqués


          • Fergus Fergus 28 septembre 11:41

            Bonjour, Sylvain

            Il ne faut pas se voiler la face hypocritement : comme l’instauration du passe sanitaire, le paiement des tests n’a qu’un but : inciter le maximum de personnes à se faire vacciner parmi les 7 ou 8 millions qui ne le sont pas encore.

            Et il est probable que cela va fonctionner. 


            • tashrin 28 septembre 12:55

              @Fergus
              Pas d’accord avec votre dernière remarque
              On a atteint le plancher. Les gens qui ont suffisamment de force de caractère pour ne pas avoir cédé jusqu’à présent vont certainement pas se laisser convaincre pour ça... Des gens ont perdu leur taff, se sont brouillés avec leur famille... Vous pensez vraiment que ne plus aller au resto ou devoir payer 25 balles pour le faire va les dissuader ? Drole...
              Les 8 millions ne se feront vacciner (j’en suis) que si l’obligation est prononcée. Ce qui n’arrivera pas pour les raisons que l’on sait... 
              Faudra vous y faire, il subsiste encore 8000000 de personnes que tout ce merder parfaitement orchestré n’aura pas fait céder...


            • Fergus Fergus 28 septembre 13:20

              Bonjour, tashrin

              « On a atteint le plancher ».
              Ce n’est pas ce que l’on constate. Ici et là, des gens  non vaccinés par désinvolture ou négligence plus que par conviction  semblent décidés à se faire piquer pour ne pas avoir à payer les tests. Les inscriptions dans les centres de vaccination repartent d’ailleurs à la hausse.

              Il ne restera plus que le noyau dur des irréductibles, celui qui fournit les manifestants du samedi. A cet égard, dans ma ville  où l’on a compté plus de 500 manifestants au début du mouvement de protestation —, il n’y avait plus que... 33 personnes au moment du rassemblement ; résultat : la manifestation a été annulée.


            • tashrin 28 septembre 15:34

              @Fergus
              https://www.lavoixdunord.fr/1065966/article/2021-09-07/direct-covid-19-l-espoir-d-un-traitement-lille-avec-l-institut-pasteur
              C’est le premier lien que j’ai trouvé, yen a des centaines
              300 000 soignants suspendus, ca fait déjà plus que le nombre de manifestants que vous évoquez.
              C’est fini, les faibles, les fragiles, les trouillards, les dociles, les influencables, les fetards y sont passés
              Maintenant, c’est au fusil hypodermique qu’il va falloir y aller. 


            • tashrin 28 septembre 15:40

              @tashrin
              Pour ceux qui auront la flemme de cliquer : 

              17h39. La vaccination patine en France

              La vaccination anti-Covid va-t-elle assez vite en France ? Relancée massivement au début de l’été, notamment par le pass sanitaire, elle ralentit désormais depuis plusieurs semaines malgré les efforts du gouvernement. La semaine dernière, environ 2,6 millions d’injections de vaccins anti-Covid ont été effectuées en France, dont 740 000 premières doses, la plupart de ces vaccins étant injectés en deux temps.

              Ces chiffres sont en net déclin par rapport à la semaine précédente, une tendance qui dure depuis le mois d’août. Plus largement, il n’y a jamais eu si peu de Français à recevoir leur première dose depuis début mars. Symbole de ce ralentissement, le seuil symbolique des 50 millions de premières doses, prévu par le gouvernement pour fin août, puis tout début septembre, n’est toujours pas atteint, à quelque 800 000 injections près


            • Aimable 28 septembre 16:11

              @tashrin
              Il faudra aussi modifier l’aiguille pour qu’elle arrache le maximum de viande au passage smiley


            • Samson Samson 28 septembre 17:41

              @Fergus
              « Et il est probable que cela va fonctionner. »
              Certainement en partie, mais on arrive à l’os et la frange de nouveaux « convertis » devrait encore se réduire, sans quoi ces personnes seraient du fait de toutes les actuelles avanies sanitaires mises en place déjà « vaccinées ».

              Ce qui est totalement hallucinant, c’est à quelle vitesse et en moins de 18 mois, tous les principes républicains ont été dévoyés et balayés par la com’ médiatique et gouvernementale sous couvert d’urgences sanitaire et maintenant « vaccinale », et ce avec l’approbation panurgique et béate de l’immense majorité des élus républicains.

              Et que l’immense majorité des personnes s’étant soumises aux contraintes « vaccinales » depuis le 12 juillet l’ont fait moins pour se préserver du Covid que des mesures discriminatoires et autres interdictions professionnelles visant prétendument à l’endiguer tout en mettant l’hôpital et tout le système de santé public à genou.

              De quoi inspirer tout tyranneau en herbe ! smiley


            • Lynwec 28 septembre 18:54

              @Fergus

              La coercition a sans doute fonctionné pour cette adolescente qui n’aura plus jamais à se soucier de son passe, ni de rien d’autre probablement ...

              https://reseauinternational.net/sofia-benharira-decedee-a-lage-de-16-ans-dune-thrombose-massive-post-vaccinale/

              Chaque fois qu’une personne lit une information de ce genre et ne la relaie pas, elle se rend complice du prochain meurtre prémédité . Ne voulant pas être dans ce cas, j’ai rempli mon devoir . Chacun fera son choix, y compris s’il le souhaite, de dire qu’il n’y a pas de lien établi , c’est le principe du libre arbitre.


            • Ruut Ruut 29 septembre 09:32

              @Fergus
              Pas certain que les vaccinés accepterons la 4 eme dose pour garder leur pass vaccinal vert....

              Surtout vue le nombre hallucinant d’effets secondaire grave de ces injections.


            • Wilfrid Wilfrid 29 septembre 17:39

              @Fergus
              73 % de la population française a reçu au moins une dose, ce qui fait environ 49 millions de personnes. Il en reste donc 18 millions non vaccinées, incluant toutes les tranches d’âge. Je doute que les adultes non vaccinés acceptent de faire vacciner leurs enfants. Au final, c’est 18 millions de Français qui ne seront pas vaccinés, et non pas 8 millions.

              Ceci dit, la France étant devenue un vaste élevage de bovins prêts à se laisser mener à l’abattoir, il est en effet possible que les effectifs de non vaccinés se réduisent au fil du temps.


            • tashrin 29 septembre 21:39

              @Samson
              Ce qui est totalement hallucinant, c’est à quelle vitesse et en moins de 18 mois, tous les principes républicains ont été dévoyés et balayés par la com’ médiatique et gouvernementale sous couvert d’urgences sanitaire et maintenant « vaccinale », et ce avec l’approbation panurgique et béate de l’immense majorité des élus républicains

              totalement d’accord


            • pierrot pierrot 28 septembre 12:08

              L’article est de bonne qualité pour expliquer le processus du test PCR.

              Je suis partisan de rendre ce test payant car c’est d’une part un outil indispensable pour évaluer et suivre la pandémie et inciter les personnes à se faire vacciner.

              Les jeunes seraient justement dispensés de payer le test.


              • Guy Troisbord 28 septembre 13:31

                @pierrot
                “ Et sans doute notre temps... préfère l’image à la chose, la copie à l’original, la représentation à la réalité, l’apparence à l’être... Ce qui est sacré pour lui, ce n’est que l’illusion, mais ce qui est profane, c’est la vérité. Mieux, le sacré grandit à ses yeux à mesure que décroît la vérité et que l’illusion croît, si bien que le comble de l’illusion est aussi pour lui le comble du sacré. ”
                Feuerbach (Préface à la deuxième édition de L’Essence du christianisme)


              • eau-pression eau-pression 28 septembre 13:38

                @pierrot

                D’autant que d’après les bruits qui remontent du Rwanda, le vaxxin nous dispensera plus tard de tests de grossesse et des affres qui s’ensuivent.


              • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 28 septembre 15:37

                @pierrot

                La charge de la preuve d’une nuisance est à celui qui nous accuse de nuire, en l’occurrence, c’est l’Etat qui nous accuse de nuire en entant dans un resto ; à lui de se charger de la preuve.


              • Zolko Zolko 28 septembre 15:55

                @pierrot

                test payant car c’est d’une part un outil indispensable pour évaluer et suivre la pandémie

                 
                ah oui, la fameuse pandémie du siècle qui est tellement grave qu’on ne sait si on est malade que si on se fait tester. Pffffff......
                 
                La « pandémie » n’existe que parce-qu’on veut qu’elle existe ! Si on arrêtait les tests, on ne saurait même plus qu’il y a une « pandémie » ! Si vous chiez dans votre froc, c’est votre affaire, pas la mienne, laissez-moi tranquille avec vos tests et vaccins et masques.

              • tashrin 28 septembre 16:03

                @ToTo42 du #U1
                On est quand même quelques millions à vous dire la même chose, hein...


              • tashrin 28 septembre 16:05

                @Zolko
                La « pandémie » n’existe que parce-qu’on veut qu’elle existe !

                D’ailleurs en ce moment Zemmour a réussi à éclipser le COVID... 


              • tashrin 28 septembre 16:41

                @ToTo42 du #U1
                Ok... Ben Santé Camarade !


              • ETTORE ETTORE 28 septembre 17:50

                @pire Hérôt

                Vous êtes toujours le morpion en première ligne !
                Cela va de soi, quand on a une peau de serpent comme la votre.
                « Un outil indispensable » qu’il dit l ’autre manche de pioche ! lol
                « Evaluer et suivre la pandémie » Ben tiens, on se demande, si les eaux des égouts, sont toujours buvables par votre expertise.
                Ben alors ?
                Vous avez renoncé à occire tous les réfractaires, le kapo de service ?
                Mais comment osez vous encore donner votre avis sur AVOX , avec les insanités dont vous vous êtes repeint le CV ?
                Dites ? Vous avez HEILzheimer en plus de votre prostate liquéfiée, qui vous tient de cerveau.


              • Lynwec 28 septembre 18:57

                @eau-pression

                Les personnes qui présentent d’elles-mêmes leur bras aux piqueurs sont par ailleurs dispensées à vie ( variable ) de test de Quotient Intellectuel, les valeurs négatives n’étant prises en compte dans la méthode de test .

                https://reseauinternational.net/sofia-benharira-decedee-a-lage-de-16-ans-dune-thrombose-massive-post-vaccinale/


              • tashrin 28 septembre 12:57

                car les tests ont évidemment un coût. Jusqu’à maintenant, la France proposait des tests à toute la population de manière gratuite. Bien sûr, il n’y a jamais rien de gratuit et c’est la Sécurité sociale qui paie, c’est-à-dire l’ensemble des Français d’une manière ou d’une autre, par leurs impôts et leurs cotisations

                Ah oui mais c’est bien sûr... 

                Ah mais wait... Les vaccins ils coutent rien ? On nous a demandé notre avis avant de financer à grands coups de milliards un produit inutile et potentiellement dangereux ? Dont qui plus est on n’a pas besoin ?


                • Zolko Zolko 28 septembre 15:51

                  @tashrin

                  Les vaccins ils coûtent rien ?

                   
                  ben non, tout comme l’électricité sort des prises murales, c’est pour ça que les voitures électriques ne polluent pas. Ils ne savent vraiment rien-de-rien ces antivaxx

                • Samson Samson 28 septembre 16:12

                  @tashrin
                  "Les vaccins ils coutent rien ? On nous a demandé notre avis avant de financer à grands coups de milliards un produit inutile et potentiellement dangereux ?"

                  Et pour le prix coton d’une dose de Remsedivir (2000 €), on te sauve du Covid pour t’abonner à la dialyse rénale !
                  C’est tellement nocif qu’en vertu du principe de précaution si cher à nos vaccinolâtres, l’Union €uropéenne en a immédiatement commandé pour 3 millions de doses, naturellement remboursées par la Sécurité Sociale.


                • tashrin 28 septembre 16:46

                  @Samson
                  Ben ouais mais vous êtes marrant aussi, vous...
                  Y en a qui ont des piscines à payer, des Tesla à changer, Et une ile en nouvelle Zelande, ca pousse pas sur les arbres hein


                • troletbuse troletbuse 28 septembre 14:55

                  Les vaxxinés n’ont aucune honte. Faire payer à tous au moins 40 milliards pour des prunes ou pour choper le Covud. Pauvres larbins.  smiley


                  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 28 septembre 15:27

                    La liberté est elle aussi protégée par la Constitution :

                    ART. 2. — Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.

                    ART. 4. — La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui.

                    Un homme ne nuit pas à autrui en entrant dans un lieu public. Seul un homme symptomatique d’une maladie nuit.

                    Or combien d’hommes sains vont-ils être privés de leur droit constitutionnel ?

                    La charge de la preuve est à ceux qui nous accusent de nuire à autrui. Elle est donc à la charge de l’Etat. (Donc pas de facturation des tests PCR)


                    • Ruut Ruut 29 septembre 09:39

                      @Daniel PIGNARD
                      À l’inverse un vacciné malade nuit aux autres. (mais son pass est vert)


                    • Taverne Taverne 28 septembre 16:14

                      Ce n’est qu’une annonce de Castex, du bluff, pour pousser à la vaccination. Il ne faut jamais confondre une annonce avec une décision actée. Cette annonce devrait à elle seule relancer la courbe des primo-vaccinés dans les jours qui viennent. Suivez l’affaire...

                      C’est du bluff car juridiquement non admissible. Les avocats s’en donneraient à cœur joie...

                      Au moins, le gouvernement a eu la sagesse (pour une fois : donc je le souligne) de ne pas rendre le passe obligatoire dans le RER. Imaginez sinon : chaque travailleur devrait produire un passe payant pour prendre le métro vers son lieu de travail et, faute d’argent, il renoncerait (arrêt maladie). Sans parler des pugilats possibles dans les rames.

                      Ne plus pouvoir se rendre au travail à cause du coût des tests, ce serait une atteinte au droit au travail inscrit dans la constitution ainsi qu’à la liberté d’aller et venir. C’eut été aussi une obligation vaccinale indirecte. Or seule une loi peu imposer cette obligation.


                      • Taverne Taverne 28 septembre 16:26

                        Au bout du compte, je pense qu’il y a aura tout de même des restrictions. L’annonce n’est pas entièrement de l’intox. Trop de tests de confort sont « gratuits » (au regard de la Sécurité sociale). Mais c’était la volonté du gouvernement pour relancer l’économie et les loisirs d’été. Les citoyens n’ont donc pas à culpabiliser d’une chose décidée par le gouvernement.

                        Sur la pertinence : Le titre de l’article pose la question de la pertinence de faire payer les tests. La simple logique demande que l’on se pose la question préalable : la gratuité totale était-elle un choix pertinent ? Si oui, pourquoi ne l’est-elle plus ? Il ne nous appartient pas de répondre puisque les décision sont prises par Macron tout seul. Lui seul sait les raisons. Lui seul doit répondre.

                        Sur l’opportunité : Si la fin de la gratuité peut être considérée comme pertinente (financièrement par exemple ou par imitation des autres pays), on saura vite si elle est opportune. Il faut espérer en effet que la restriction de la gratuité ne portera pas trop préjudice à certaines activités comme les cafés et restaurants.


                      • Taverne Taverne 28 septembre 16:34

                        J’alerte aussi le gouvernement sur un point : nous sommes dans une période de rappels d’impôts et de renchérissement des produits vitaux (énergie, loyers, charges, etc.) et de pénuries diverses. Ajouter des tests payants à tire-larigot pourrait créer une étincelle dans un tel contexte.

                        Gouverner c’est prévoir, en tenant compte de ce qu’il est opportun de faire ou de ne pas faire.


                      • zygzornifle zygzornifle 28 septembre 16:18

                        Si ça fait comme les cartes vitale il y aura bientôt 80 millions de vaccinés pour 60 et quelques millions de citoyens ....


                        • tashrin 28 septembre 16:48

                          @zygzornifle
                          J’ai pensé à la même chose :)
                          Ils doivent compter les déjà morts...


                        • zygzornifle zygzornifle 28 septembre 16:20

                          Les vaccinés ont tellement peur de crever du vaccin qu’ils veulent entrainer tout les autres avec eux dans la mort ....


                          • placide21 29 septembre 08:52

                            @zygzornifle
                            Le gouvernement pousse les vaccinés à se conduire comme des drogués : https://youtu.be/YOknLwQR18Y « if you don’t have it you’re on the other side » :https://youtu.be/9EoHYbNfE9o


                          • Aimable 4 octobre 12:49

                            @zygzornifle
                            C’est ce qu’on appel la solidarité .


                          • ETTORE ETTORE 28 septembre 17:42

                            @Rakotonanobis


                            La détection du virus ne se fait que dans une partie de la chronologie de la maladie. Ainsi, on peut ne plus détecter de virus et continuer à avoir un covid long,


                            Dites rakotonanobis....

                            Sauvez moi d’un doute....

                             « COVID LONG », c’est bien, le nom de guerre pandémique dont s’est affublé, votre dictateur en lettres ?

                            C’est ça ?

                            C’est qu’on s’y perd, à force !


                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 28 septembre 18:25

                              @ETTORE
                               
                               « COVID LONG »,

                              c’est le nom qu’on donne aux effets secondaires des vaxxins.


                            • ETTORE ETTORE 28 septembre 19:41

                              @Francis, agnotologue

                              oui, je le savais, mais Monarc est une conséquence maladive incapacitante à aussi long terme .


                            • En Suisse l’entreprise Opeo offre 1000 francs, à partir du 31 mars 2022, à ses employés qui ne seront pas vaccinés.

                              - L’entreprise Opeo, qui fait dans la vente de containers et le ramassage de déchets publics et privés, promet une prime de 1000 francs à ses employés qui ne seront pas vaccinés en date du 31 mars 2022.

                              Contacté, le directeur de l’entreprise basée au Mont-sur-Lausanne a confirmé à Heidi.news avoir mis en place une telle incitation.

                              https://www.heidi.news/apprendre-travailler/une-entreprise-vaudoise-offre-1000-francs-aux-employes-non-vaccines


                              • ETTORE ETTORE 28 septembre 19:53

                                En Suisse l’entreprise Opeo offre 1000 francs, à partir du 31 mars 2022, à ses employés qui ne seront pas vaccinés.


                                Au rythme ou les poubelles s’entassent sur les trottoirs de cette Naples française qu’est Marseille.....

                                Il n’est pas exclu, que les rats, soient laissés en libre exercice, afin de réduire les déchets amoncelés. ( ils vont trier, sont pas cons )

                                Je pense qu’il va falloir faire revenir l’éboueur Elyséen, pour clarifier la situation environnementale.

                                Cela commence à sentir bien mauvais en ce pays.....Et ça monte, ça monte.

                                .......

                                En Italie, 30% d’augmentation du tarif électricité

                                15% Sur le gaz....

                                Oui, maiiiiiis, attention, grâce a l’intervention de l’état, la hausse qui aurait du être de 40% à été maintenue.

                                Et comme notre Poudré national, Draghi, s’en va, dans les ruines et désolation du dernier tremblement de terre, promettre, une accélération des reconstructions.

                                Ce qui veut dire implicitement, que depuis, RIEN N’AS BOUGé !

                                On peut reconnaitre la même fabrique des enfumeurs patentés, à leur façon très particulière de ne faire que des ventS, particulièrement odorants, niveau mensonges !



                                  • Croa Croa 28 septembre 23:12

                                    Si ces tests étaient pertinents cette question aurait un sens  smiley


                                    • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 29 septembre 00:14

                                      @Croa

                                      vacciné a une minute d’ intervale ?
                                      https://www.cnews.fr/monde/2021-09-28/etats-unis-un-couple-vaccine-meurt-du-covid-19-une-minute-dintervalle-1131498

                                      heureusment ca les as proteger d’ une forme grave de vie smiley


                                    • ETTORE ETTORE 28 septembre 23:35
                                      Taverne 28 septembre 16:34

                                      J’alerte aussi le gouvernement sur un point : nous sommes dans une période de rappels d’impôts et de renchérissement des produits vitaux (énergie, loyers, charges, etc.) et de pénuries diverses. Ajouter des tests payants à tire-larigot pourrait créer une étincelle dans un tel contexte.

                                      Gouverner c’est prévoir, en tenant compte de ce qu’il est opportun de faire ou de ne pas faire.


                                      Ah mais.......N’oubliez pas l’impératif de monter 4 pneus neige, même si vous habitez en plaine, et que la montagne, vous ne la voyez que de loin.

                                      Mais certains accidentologues, ont jugé obligatoire la monte de pneus neige ou mixtes, même en ville, dès fois que le réchauffement climatique, ne soit qu’un leurre anti Gréta.

                                      Vous verrez, d’ici peu, même les bonhommes de neige, auront leur assoc, qui veilleras à ce que la carotte pour le nez, ne soit plus rouge, signe d’alcoolémie avérée, pas plus que, longue, que le nez de menteur, typé Monarc !


                                      • 1. Ah enfin du vrai business ! https://francais.rt.com/international/91150-pfizer-lance-essai-clinique-concernant-pillule-anti-covid-complement-vaccin

                                        RT en Français (https://francais.rt.com/international/91150-pfizer-lance-essai-clinique-concernant-pillule-anti-covid-complement-vaccin)
                                        Pfizer lance un essai clinique concernant une pilule anti-Covid en complément du vaccin
                                        L’essai clinique d’une pilule anti-Covid a été lancé par Pfizer. Ce médicament serait un complément de la vaccination, à prendre en

                                        2. Moi j’entends cela et vous ?
                                        https://t.me/trottasilvano/9671

                                        3. Censurer pour ne pas entraver le business !!! Non mais qu’est ce que ces gueux viennent râler ? Ils se croient tout permis ??? Bande de gueux ! https://lemediaen442.fr/tiktok-supprime-la-video-45-millions-de-vues-de-john-stokes-21-ans-victime-dune-myocardite-a-cause-du-vaccin/

                                        Le Média en 4-4-2 (https://lemediaen442.fr/tiktok-supprime-la-video-45-millions-de-vues-de-john-stokes-21-ans-victime-dune-myocardite-a-cause-du-vaccin/)
                                        TikTok supprime la vidéo (4,5 millions de vues) de John Stokes, 21 ans, victime d’une myocardite à cause du vaccin
                                        Victime d’une myocardite due au vaccin Pfizer, un jeune athlète parle sur TikTok qui supprime sa vidéo après 4,5 millions de vues.

                                        4. Bande de gueux ! De quoi vous plaignez-vous ? A peine 26041 morts pour rien, dans la base européenne (ultra sous estimée grâce à nos soins) et plus d’un million d’effets indésirables graves ! Mais arrêtez de râler ! Nous on fait du gros business que vous êtes à milles lieux de comprendre avec vos ridicules SMIC !
                                        https://t.me/trottasilvano/9673

                                        Regardez !! Quand vous mourrez c’est que vous alliez de toute façon mourir ! https://www.cnews.fr/monde/2021-09-28/etats-unis-un-couple-vaccine-meurt-du-covid-19-une-minute-dintervalle-1131498

                                        CNEWS (https://www.cnews.fr/monde/2021-09-28/etats-unis-un-couple-vaccine-meurt-du-covid-19-une-minute-dintervalle-1131498)
                                        Etats-Unis : un couple vacciné meurt du Covid-19 à une minute d’intervalle
                                        Un couple d’Américains originaire du Michigan complètement vacciné contre le coronavirus est mort du Covid-19 à seulement une

                                        6. Ah eux ? Oui mais bon..., cela arrive... Business avant tout
                                        https://t.me/trottasilvano/9675


                                        • Macron tu veux faire la chasse aux complotistes.

                                          Mais selon la théorie de ce crétin de Rudy :

                                          -Les gens sont manipulés par les complotistes qui répandent des mensonges .

                                          Rudy t’es un imbécile !

                                          En 2017 Macron disait :

                                          -C’est votre projet !

                                          Rudy trouve une personne qui a voté Macron en 2017 et qui savait qu’il serait infecté par un virus sars cov 2 et qu’il serait obligé de porter un masque à vie , présenter un pass sanitaire dans une grande surface !


                                          RUDY ça rythme avec abruty . Wouaf wouaf wouaf ... !



                                          • ETTORE ETTORE 29 septembre 08:36

                                            SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                                            Quand je pense, quand je pense....

                                            Que le même état, qui se vautre depuis le début de cette escroquerie sanitaire, d’erreurs, en loupés, en passant par des meurtres.

                                            Qui se sert de la désinformation continue.....

                                            Qui ne fait que de l’information dirigiste....

                                            Se contredit sans vergogne....

                                            S’empêtre dans des situations catastrophiques pour la population....

                                            Et j’en oublie et des meilleures.....

                                            Et c’est ce même « état » qui veut une commission « anti complotiste » ?

                                            On croit rêver, si on ne savait de quoi sont capables les cons.

                                            Ils ont ôté la vie.

                                            Ils ont ôté le droit de disposer de SON corps

                                            Ils ont ôté le droit de travailler

                                            Ils ont ôté le droit de soigner

                                            Ils ont ôté le droit des plaisirs simples de la vie

                                            Ils veulent ôter la LIBERTE DE PENSER !

                                            Revient Florent Pagny, et renvoie leur ta chanson dans les dents  !



                                            • pharmacien 29 septembre 08:47

                                              conclusion stupide : "Avec la fin de la gratuité, ce sont ces personnes infectées asymptomatiques qui risquent de passer sous les radars… à moins qu’elles ne se fassent vacciner entre-temps, bien sûr." Puisque la vaccination n’empêche pas d’être porteur et contaminant, les nouveaux vaccinés pourront continuer tranquillement d’infecter d’autres vaccinés et peut-être des non vaccinés, quoique ceux là ont sans doute des AC en réserve !! Les vaccinés n’iront pas se faire tester gratuitement ou en payant car on leur a tellement répété que la solution c’est la vaccination qu’ils se pensent invulnérables.


                                              • Zolko Zolko 29 septembre 10:42

                                                @pharmacien

                                                ces personnes infectées asymptomatiques qui risquent de passer sous les radars

                                                 
                                                avant, dans la vie d’avant le covid, une personne « infectée asymptomatique » s’appelait un « porteur sain ». Forcément, ça fait moins peur.

                                                Mais le fait de ne pas détecter les porteurs sains et plutôt une bonne chose ... maintenant, en y pensant, c’est probablement un signe que Macron veut trouver des excuses d’arrêter le passe sanitaire, et ne plus tester est un bon moyen pour ça. Mon idée est qu’il criant que, à cause des élections présidentielles de l’année prochaine, le Sénat ne renouvellera pas l’état d’urgence après le 15 novembre, et pour sauver la face Macron va déclarer qu’il a gagné la guerre contre le covid, preuve en est qu’il y a moins de « cas » (puisqu’il y a moins de tests)


                                              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 29 septembre 11:50

                                                @Zolko
                                                 
                                                 je voudrais bien qu’on arrête ces conneries, même au prix de lauriers sur la tête du gvt.
                                                 
                                                Si les gens sont assez cons pour le croire, on ne pourra pas y faire grand chose.


                                              • pharmacien 2 octobre 18:09

                                                @Zolko
                                                j’aimerais pouvoir y croire et que cette folie se termine !
                                                mais c’est tellement pratique comme excuse pour les gouvernements ce pass qui n’a aucune raison sanitaire (épidémie en décrue, déjà avant le début du pass) pour abuser la population que je ne crois pas qu’ils voudraient s’en passer hélas.



                                                • pierrot pierrot 9 octobre 19:39

                                                  De tous temps, les complotistes imbéciles crédules font du prosélytisme sur des fausses informations qui ne convainquent que les personnes crédules, sans culture.

                                                  Mais avec le temps, la pédagogie, l’education cette secte a tendance a être en voie de disparition et la vérité éclairera les ténèbres obscurantistes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité