• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Covid-19 : Halte à la vaccination de masse !

Covid-19 : Halte à la vaccination de masse !

 

Le virologue Geert Vanden Bossche a écrit une lettre ouverte à l’OMS demandant l’arrêt de la vaccination de masse contre le Covid-19, faute de quoi nous allons nous retrouver sans défenses face à des mutants sauvages.

Le Dr Geert Vanden Bossche est un virologue belge, un pro-vaccin ayant travaillé avec l’association GAVI (regroupement des Big Pharma au sein de l’OMS) et la fondation de Bill Gates. Il est l’auteur d’une lettre ouverte à l’OMS publiée ce 12 mars 2021, intitulée : « Arrêtez immédiatement la vaccination de masse contre le Covid-19 » (1). J’ai vérifié, ce n’est pas une blague. Je vous propose ci-dessous la traduction de la lettre en question, avec une introduction résumant, en quelques phrases, la position du Dr Vanden Bossche, le pourquoi d’une telle requête, voire supplique, de la part d’un homme du sérail n’ayant aucun lien avec la mouvance sceptique ou anti-vaccinale.

Le risque d’une catastrophe sanitaire majeure.

Son propos n’est pas isolé, au sens où les mises en garde contre les possibles effets pervers d’une telle vaccination sur un virus hautement mutant ont déjà été publiées par, notamment, l’académie française de médecine (2), mais il s’agissait alors de prévenir contre la tentation d’étendre le délai entre les deux doses de vaccin Pfizer, ce qui faisait courir le risque de donner au virus le temps de s’adapter. La lettre du Dr Vanden Bossche va bien plus loin, le cri d’alarme est sans équivoque :

La situation actuelle, extrêmement critique, m’oblige à diffuser cet appel d’urgence. L’ampleur sans précédent de l’intervention humaine dans la pandémie de Covid-19 risquant désormais de déboucher sur une catastrophe mondiale sans équivalent, cet appel ne peut être entendu assez fort et assez fermement.

Les vaccinologues, les scientifiques et les cliniciens sont aveuglés par les effets positifs à court terme dans les brevets individuels, mais ne semblent pas se soucier des conséquences désastreuses pour la santé mondiale. À moins que l’on ne me prouve scientifiquement que j’ai tort, il est difficile de comprendre comment les interventions humaines actuelles empêcheront les variants en circulation de se transformer en un monstre sauvage.

https://fos-sa.org/2021/03/12/open-letter-to-the-who-immediately-halt-all-covid-19-mass-vaccinations-geert-vanden-bossche-dmv-phd/?fbclid=IwAR1–wx2iPx6-BlmL6VkJgNhRgJ2YKuxhVwXUPJURnTUMQE9IaFmKqcMacQ

L’échappement immunitaire.

Le cœur de l’argument du Dr Vanden Bossche est simple, et peut se résumer en deux mots : échappement immunitaire (immune escape). Le principe, détaillé dans la seconde partie de la lettre à l’OMS, est en gros le suivant : la vaccination de masse induit une compétition entre les anticorps spécifiques amenés par le vaccin, et généralement efficaces à court terme contre le virus, et nos anticorps naturels composant notre première ligne de défense. Cette compétition affaiblit la capacité de nos défenses naturelles face au virus, les anticorps spécifiques liés aux vaccins étant plus performants.

A l’échelle d’une pandémie, avec beaucoup d’infections et de variations possibles, la pression vaccinale pousse le virus à muter et à trouver des « solutions » qui le rendent immunisé aux anticorps spécifiques associés aux vaccins. Une fois que ce variant résistant se développe, non seulement les anticorps vaccinaux deviennent inefficaces, mais notre système naturel s’étant entre-temps « désintéressé » de l’affaire, se retrouve à nouveau seul face au mutant, mais peu « entraîné » face à un adversaire surentraîné.

Conséquences : le nombre de personnes avec une immunité naturelle affaiblie va augmenter, et développer des formes plus graves. Cette situation est encore aggravée par deux facteurs : d’une part les mesures d’éloignement, des gestes barrières aux confinements, réduisent les occasions « d’entrainement » de notre système immunitaire naturel. D’autre part la vaccination massive des personnes âgées augmente la pression sur les autres classes d’âges.

Erreur fatale : l’affaiblissement de nos défenses immunitaires naturelles.

A force de vacciner le haut de la pyramide des âges, toute la pression se concentre sur les plus jeunes, ceux-là mêmes contre lesquels la plupart des Etats s’efforcent de réduire l’immunité naturelle en les incarcérant, en les privant au maximum de toute interaction, en les déprimant psychologiquement et immunitairement par manque « d’entraînement » de leur système naturel.

Dans le même temps, les vaccins deviennent de moins en moins efficaces du fait des variants, et les classes d’âges vaccinées redeviennent vulnérables dès lors qu’apparaissent des mutants résistants. C’est le début d’une catastrophe sanitaire mondiale, celle que le Dr Vanden Bossche veut éviter en informant l’OMS et la population de ce probable scénario.

Une nouvelle stratégie vaccinale à base de cellules NK.

La solution proposée par le Dr Vanden Bossche est de construire une campagne de vaccination qui ne serait plus basée sur la création d’anticorps spécifiques au virus (et surtout d’arrêter de vacciner avec cela), mais basée sur les cellules NK (Natural Killer), présentées ainsi :

Les cellules natural killer (NK) sont des lymphocytes du système immunitaire inné capables de tuer des cellules tumorales et des cellules infectées. Les cellules NK sécrètent également des cytokines qui participent à l’orientation de la réponse immunitaire adaptative. Au cours de ces dernières années, plusieurs études ont montré que la réactivité des cellules NK est bien plus « plastique » qu’on ne le pensait. La réactivité des cellules NK est régulée par leur microenvironnement et dépend de leur temps d’exposition à cet environnement.

https://www.medecinesciences.org/en/articles/medsci/full_html/2013/05/medsci2013294p389/medsci2013294p389.html

Plutôt que vacciner avec les produits actuels, qui transforment les patients en porteurs asymptomatiques, cad non malades mais néanmoins infectieux, une vaccination orientée vers les cellules NK permettrait de « booster » notre immunité naturelle et nous conduire à cette fameuse immunité de groupe (herd immunity), seule option durable en matière de défense face à ce genre de virus, n’en déplaise à l’establishment médical globalement inepte et corrompu (ça, c’est moi qui le précise).

Avant tout, nourrir notre système immunitaire naturel.

Voilà donc ma proposition de résumé de la lettre à l’OMS. Le texte intégral traduit se trouve ci-dessous. De ceci je formule ces deux conclusions : D’abord, la dictature sanitaire basée sur l’incarcération de masse, la distanciation physique appliquée à toutes et tous, le masque pour les enfants à l’école, et la fermeture des lieux de vie dits « non-essentiels » qui permettent pourtant à nos systèmes immunitaires de se renforcer, restera sans doute dans l’Histoire comme l’une des pires politiques jamais implémentées. Les responsables ne méritent rien d’autre qu’un procès de Nuremberg pour crime contre l’Humanité. Ensuite, si ce que dit le Dr Vanden Bossche est vrai, nous devons refuser toute vaccination selon les protocoles actuels, et travailler d’arrache-pied à nourrir, et pour beaucoup à reconstruire, nos défenses immunitaires naturelles.

En un mot : vivre.

 

Traduction de la lettre à l’OMS du Dr Geert Vanden Bossche.

A toutes les autorités, scientifiques et experts du monde entier, à qui cela concerne : la population entre mondiale.

Je suis tout sauf un antivaxeur. En tant que scientifique, je n’ai pas l’habitude de faire appel à une plate-forme de ce type pour prendre position sur des sujets liés aux vaccins. En tant que virologue et expert en vaccins, je ne fais exception que lorsque les autorités sanitaires autorisent l’administration de vaccins d’une manière qui menace la santé publique, et plus particulièrement lorsque les preuves scientifiques sont ignorées.

La situation actuelle, extrêmement critique, m’oblige à diffuser cet appel d’urgence. L’ampleur sans précédent de l’intervention humaine dans la pandémie de Covid-19 risquant désormais de déboucher sur une catastrophe mondiale sans équivalent, cet appel ne peut être entendu assez fort et assez fermement.

Comme je l’ai dit, je ne suis pas contre la vaccination. Au contraire, je peux vous assurer que chacun des vaccins actuels a été conçu, développé et fabriqué par des scientifiques brillants et compétents. Cependant, ce type de vaccins prophylactiques est totalement inapproprié, et même très dangereux, lorsqu’il est utilisé dans le cadre de campagnes de vaccination de masse lors d’une pandémie virale.

Les vaccinologues, les scientifiques et les cliniciens sont aveuglés par les effets positifs à court terme dans les brevets individuels, mais ne semblent pas se soucier des conséquences désastreuses pour la santé mondiale. À moins que l’on ne me prouve scientifiquement que j’ai tort, il est difficile de comprendre comment les interventions humaines actuelles empêcheront les variants en circulation de se transformer en un monstre sauvage.

Dans une course contre la montre, je suis en train de terminer mon manuscrit scientifique (3), dont la publication risque malheureusement d’arriver trop tard compte tenu de la menace toujours plus grande que représentent les variantes hautement infectieuses qui se propagent rapidement. C’est pourquoi j’ai décidé de publier d’ores et déjà sur LinkedIn un résumé de mes conclusions ainsi que mon discours d’ouverture lors du récent Sommet sur les vaccins dans l’Ohio.

Lundi dernier, j’ai présenté aux organisations internationales de santé, dont l’OMS, mon analyse de la pandémie actuelle, fondée sur des connaissances scientifiques de la biologie immunitaire de Covid-19. Compte tenu du niveau d’urgence, je les ai exhortés à prendre en compte mes préoccupations et à lancer un débat sur les conséquences néfastes d’une nouvelle » fuite immunitaire virale « .

Pour ceux qui ne sont pas des experts dans ce domaine, je joins ci-dessous une version plus accessible et compréhensible de la science qui se cache derrière ce phénomène insidieux.

Bien qu’il n’y ait pas de temps à perdre, je n’ai reçu aucune réaction jusqu’à présent. Les experts et les politiciens sont restés silencieux, tout en étant manifestement désireux de parler d’assouplissement des règles de prévention des infections et de « liberté printanière ». Mes déclarations ne reposent sur rien d’autre que la science. Elles ne seront contredites que par la science.

Alors que l’on peut à peine faire des déclarations scientifiques incorrectes sans être critiqué par ses pairs, il semble que l’élite des scientifiques qui conseillent actuellement nos dirigeants mondiaux préfère rester silencieuse. Des preuves scientifiques suffisantes ont été apportées sur la table.

Malheureusement, ceux qui ont le pouvoir d’agir n’y ont pas prêté attention. Combien de temps peut-on ignorer le problème alors qu’il existe actuellement des preuves massives que l’évasion immunitaire virale menace désormais l’humanité ? Nous pouvons difficilement dire que nous ne savions pas – ou que nous n’avons pas été avertis.

Dans cette lettre angoissante, je mets en jeu toute ma réputation et ma crédibilité. J’attends de vous, gardiens de l’humanité, au moins la même chose. C’est de la plus haute urgence. Ouvrez le débat. Par tous les moyens : renversez la vapeur !

Pourquoi la vaccination de masse en période de pandémie crée un monstre irrépressible.

LA question clé est la suivante : pourquoi personne ne semble se soucier de l’évasion immunitaire virale ? Je vais essayer de l’expliquer à l’aide d’un phénomène plus facile à comprendre : La résistance aux antimicrobiens. On peut facilement extrapoler ce fléau à la résistance à nos propres « antibiotiques antiviraux ». En effet, les anticorps (Abs) produits par notre propre système immunitaire peuvent être considérés comme des antibiotiques antiviraux fabriqués par nous-mêmes, qu’ils fassent partie de notre système immunitaire inné (Abs dites « naturelles ») ou qu’ils soient produits en réponse à des agents pathogènes spécifiques (Abs dites « acquises »).

Les Abs naturelles ne sont pas spécifiques à un germe, alors que les Abs acquises sont spécifiquement dirigées contre l’agent pathogène envahissant. À la naissance, notre système immunitaire inné est « inexpérimenté » mais bien établi. Il nous protège contre une multitude d’agents pathogènes, empêchant ainsi ces derniers de provoquer des maladies.

Comme le système immunitaire inné ne peut pas se souvenir des agents pathogènes qu’il a rencontrés (l’immunité innée n’a pas de « mémoire immunologique »), nous ne pouvons continuer à compter sur lui que si nous l’entraînons suffisamment.

L’entraînement se fait par une exposition régulière à une myriade d’agents environnementaux, y compris des agents pathogènes. Cependant, en vieillissant, nous serons de plus en plus confrontés à des situations où notre immunité innée (souvent appelée « première ligne de défense immunitaire ») n’est pas assez forte pour arrêter l’agent pathogène à la porte d’entrée (principalement les barrières muqueuses comme les épithéliums respiratoires ou intestinaux).

Dans ce cas, le système immunitaire doit s’appuyer sur des effecteurs plus spécialisés de notre système immunitaire (c’est-à-dire des Abs et des lymphocytes T spécifiques de l’antigène) pour combattre l’agent pathogène. Ainsi, en grandissant, nous développons de plus en plus une immunité spécifique à l’agent pathogène, y compris des Abs hautement spécifiques. Comme ces dernières ont une affinité plus forte pour l’agent pathogène (par exemple, le virus) et peuvent atteindre des concentrations élevées, elles peuvent assez facilement supplanter nos Abs naturelles pour se lier à l’agent pathogène/au virus.

C’est précisément ce type d’Abs hautement spécifiques et à haute affinité que les vaccins Covid-19 actuels induisent. Bien sûr, le noble objectif de ces Abs est de nous protéger contre le Covid-19. Dès lors, pourquoi l’utilisation de ces vaccins pour combattre la Covid-19 devrait-elle susciter de grandes inquiétudes ?

Eh bien, à l’instar des règles qui s’appliquent aux antibiotiques antimicrobiens classiques, il est primordial que nos « antibiotiques antiviraux » soient disponibles en concentration suffisante et adaptés aux caractéristiques spécifiques de notre ennemi.

C’est pourquoi, en cas de maladie bactérienne, il est essentiel non seulement de choisir le bon type d’antibiotique (sur la base des résultats d’un antibiogramme) mais aussi de prendre l’antibiotique pendant une durée suffisante (conformément à la prescription).

Si l’on ne respecte pas ces exigences, on risque de donner aux microbes une chance de survivre et donc de faire progresser la maladie. Un mécanisme très similaire peut également s’appliquer aux virus, en particulier aux virus qui peuvent facilement et rapidement muter (ce qui est, par exemple, le cas des coronavirus) ; lorsque la pression exercée par la défense immunitaire de l’armée (lire : de la population) commence à menacer la réplication et la transmission du virus, celui-ci prend une autre enveloppe afin de ne plus être facilement reconnu et, donc, attaqué par le système immunitaire de l’hôte. Le virus est maintenant capable d’échapper à l’immunité (ce que l’on appelle l' »échappement immunitaire »).

Toutefois, le virus ne peut recourir à cette stratégie que s’il dispose encore d’un espace suffisant pour se répliquer. Contrairement à la majorité des bactéries, les virus doivent compter sur des cellules hôtes vivantes pour se répliquer. C’est pourquoi l’apparition de « mutants d’échappement » n’est pas trop inquiétante tant que la probabilité que ces variantes trouvent rapidement un autre hôte est assez faible. Or, ce n’est pas particulièrement le cas lors d’une pandémie virale !

Pendant une pandémie, le virus se propage dans le monde entier et de nombreux sujets excrètent et transmettent le virus (y compris les « porteurs » asymptomatiques). Plus la charge virale est élevée, plus le virus a de chances de tomber sur des sujets qui n’ont pas encore été infectés ou qui ont été infectés mais n’ont pas développé de symptômes. À moins qu’ils ne soient suffisamment protégés par leur défense immunitaire innée (par des Abs naturelles), ils attraperont la maladie de Covid-19 car ils ne peuvent pas compter sur d’autres Abs, c’est-à-dire acquises.

Il a été abondamment rapporté, en effet, que l’augmentation des Abs spécifiques de S (spike) chez les personnes infectées asymptomatiques est plutôt limitée et de courte durée. En outre, ces anticorps n’ont pas atteint leur pleine maturité.

La combinaison de l’infection virale sur un fond de maturité et de concentration sous-optimales des Ab permet au virus de sélectionner des mutations lui permettant d’échapper à la pression immunitaire. La sélection de ces mutations se produit de préférence dans la protéine S, car c’est la protéine virale qui est responsable de l’infectiosité virale.

Comme les mutations sélectionnées confèrent au virus une capacité infectieuse accrue, il devient alors beaucoup plus facile pour le virus de provoquer une maladie grave chez les sujets infectés. Plus le nombre de personnes développant une maladie symptomatique est élevé, plus le virus peut assurer sa propagation et sa perpétuation (les personnes atteintes d’une maladie grave excrèteront plus de virus et pendant plus longtemps que les sujets infectés asymptomatiques).

Malheureusement, l’augmentation éphémère des Abs spécifiques de S fait cependant surface pour contourner les Ab innés/naturels des gens. Ceux-ci sont mis hors d’état de nuire car leur affinité pour S est inférieure à l’affinité des Abs spécifiques de S. Cela signifie qu’avec un taux d’infection croissant dans la population, le nombre de sujets qui sont infectés alors qu’ils connaissent une augmentation momentanée de l’Abs spécifique de S va augmenter de façon constante.

Par conséquent, le nombre de sujets qui sont infectés tout en subissant une diminution momentanée de leur immunité innée va augmenter. Par conséquent, un nombre sans cesse croissant de sujets deviendra plus susceptible de contracter une maladie grave au lieu de ne présenter que des symptômes légers (c’est-à-dire limités aux voies respiratoires supérieures) ou aucun symptôme.

Lors d’une pandémie, ce sont surtout les jeunes qui seront touchés par cette évolution, car leurs Abs naturelles ne sont pas encore largement supprimées par une panoplie d’Abs « acquises », spécifiques de l’antigène. Les Abs naturelles, et l’immunité naturelle en général, jouent un rôle essentiel dans notre protection contre les agents pathogènes, car elles constituent notre première ligne de défense immunitaire. Contrairement à l’immunité acquise, les réponses immunitaires innées protègent contre un large éventail d’agents pathogènes (ne compromettez ou ne sacrifiez donc pas votre défense immunitaire innée !)

Étant donné que les cellules de l’immunité naturelle Abs et innée reconnaissent un spectre diversifié d’agents étrangers (c’est-à-dire non-soi) (dont seuls certains ont un potentiel pathogène), il est important, en effet, de le maintenir suffisamment exposé aux défis environnementaux.

En maintenant le système immunitaire inné (qui, malheureusement, n’a pas de mémoire !) ENTRAÎNÉ, nous pouvons beaucoup plus facilement résister aux germes qui ont un réel potentiel pathogène. Par exemple, il a été rapporté et scientifiquement prouvé que l’exposition à d’autres Coronavirus, tout à fait inoffensifs, à l’origine d’un « rhume », peut fournir une protection, bien que de courte durée, contre Covid-19 et ses fidèles acolytes (c’est-à-dire les variantes les plus infectieuses).

La suppression de l’immunité innée, en particulier dans les groupes d’âge les plus jeunes, peut donc devenir très problématique. Il ne fait aucun doute que le manque d’exposition dû aux mesures de confinement rigoureuses mises en œuvre dès le début de la pandémie n’a pas été bénéfique pour maintenir le système immunitaire inné des gens bien entraîné.

Comme si cela ne compromettait pas déjà fortement les défenses immunitaires innées de ce segment de la population, une autre force entre en jeu qui va considérablement augmenter les taux de morbidité et de mortalité dans les groupes d’âge les plus jeunes : la VACCINATION DE MASSE des PERSONNES ÂGÉES.

Plus le groupe d’âge le plus âgé sera vacciné et donc protégé, plus le virus sera contraint de continuer à provoquer des maladies dans les groupes d’âge plus jeunes.

Cela ne sera possible qu’à condition qu’il s’échappe vers les Abs spécifiques de S qui sont momentanément élevés chez les sujets précédemment infectés asymptomatiques. Si le virus y parvient, il peut profiter de l’immunité innée (momentanément) supprimée, provoquant ainsi la maladie chez un nombre croissant de ces sujets et assurant sa propre propagation.

La sélection de mutations ciblées dans la protéine S est donc la voie à suivre pour que le virus augmente son pouvoir infectieux chez les candidats qui sont susceptibles de contracter la maladie en raison d’une faiblesse passagère de leur défense immunitaire innée.

Mais entre-temps, nous sommes également confrontés à un énorme problème chez les personnes vaccinées, car elles sont de plus en plus souvent confrontées à des variants infectieux présentant un type de protéine S de plus en plus différent de l’édition S comprise dans le vaccin (cette dernière édition provient de la souche originale, beaucoup moins infectieuse, du début de la pandémie).

Plus il y a de variantes infectieuses (c’est-à-dire résultant du blocage de l’accès du virus au segment vacciné de la population), moins l’Abs vaccinale protégera. Dès à présent, l’absence de protection entraîne l’excrétion et la transmission virales chez les personnes vaccinées qui sont exposées à ces souches plus infectieuses (qui, soit dit en passant, dominent de plus en plus le domaine).

C’est ainsi que nous transformons actuellement les vaccins en porteurs asymptomatiques excrétant des variants infectieux.

À un moment donné, dans un avenir probablement très proche, il deviendra plus rentable (en termes de « retour sur investissement de la sélection ») pour le virus d’ajouter quelques mutations supplémentaires (peut-être juste une ou deux) à la protéine S des variants viraux (déjà dotée de multiples mutations améliorant le pouvoir infectieux) afin de renforcer encore sa liaison au récepteur (ACE-2) exprimé à la surface des cellules épithéliales permissives.

Cela permettra au nouveau variant de rivaliser avec les Abs vaccinales pour la liaison au récepteur de l’ECA. En d’autres termes, à ce stade, il suffirait de quelques mutations ciblées supplémentaires dans le domaine de liaison au récepteur viral pour que le virus résiste totalement aux Abs ant-Covid-19 spécifiques de S, que ces dernières soient induites par le vaccin ou par une infection naturelle.

À ce stade, le virus aura en effet réussi à avoir accès à un énorme réservoir de sujets qui sont maintenant très sensibles à la maladie, car leurs anticorps spécifiques S sont devenus inutiles en termes de protection, mais parviennent encore à assurer une suppression durable de leur immunité innée (c’est-à-dire que l’infection naturelle, et surtout la vaccination, provoquent des titres d’anticorps spécifiques relativement durables). Le réservoir sensible comprend à la fois les personnes vaccinées et celles qui ont conservé des titres d’anticorps spécifiques suffisants en raison d’une maladie antérieure à la Covid-19).

ACCOMPLIE pour le Covid-19 mais une SITUATION DÉSASTREUSE pour tous les sujets vaccinés et les personnes séropositives pour le Covid-19 car ils ont maintenant perdu leur défense immunitaire acquise et innée contre le Covid-19 (alors que des souches hautement infectieuses circulent !).

C’est « un petit pas pour le virus, une catastrophe géante pour l’humanité », c’est-à-dire que nous aurons attisé le virus dans la population jeune à un point tel qu’il ne faudra plus que peu d’efforts pour que le Covid-19 se transforme en un virus hautement infectieux qui ignore complètement le bras inné de notre système immunitaire ainsi que le bras adaptatif/acquis (que l’Abs acquis résulte d’une vaccination ou d’une infection naturelle).

L’effort pour le virus devient aujourd’hui encore plus négligeable étant donné que de nombreux vaccinés sont maintenant exposés à des variantes virales hautement infectieuses alors qu’ils n’ont reçu qu’une seule injection du vaccin.

Ils sont donc dotés d’Abs qui n’ont pas encore acquis une fonctionnalité optimale. Il n’est pas nécessaire d’expliquer que cela va simplement renforcer l’évasion immunitaire. En gros, nous serons très bientôt confrontés à un virus super-infectieux qui résiste complètement à notre mécanisme de défense le plus précieux : Le système immunitaire humain.

Compte tenu de tout ce qui précède, il devient de plus en plus difficile d’imaginer comment les conséquences de l’intervention humaine extensive et erronée dans cette pandémie ne vont pas anéantir une grande partie de notre population humaine.

On ne peut imaginer que très peu d’autres stratégies permettant d’atteindre le même niveau d’efficacité pour transformer un virus relativement inoffensif en une arme biologique de destruction massive.

Il convient également de mentionner que les mutations de la protéine S (c’est-à-dire exactement la même protéine qui est soumise à la sélection des mutations d’échappement) sont connues pour permettre aux Coronavirus de franchir les barrières d’espèces.

En d’autres termes, le risque que l’échappement immunitaire induit par le vaccin permette au virus de passer à d’autres espèces animales, en particulier le bétail industriel (par exemple, les élevages de porcs et de volailles), n’est pas négligeable. Ces espèces sont déjà connues pour héberger plusieurs Coronavirus différents et sont généralement hébergées dans des exploitations à forte densité de peuplement.

Comme dans le cas du virus de la grippe, ces espèces pourraient servir de réservoir supplémentaire pour le virus du SRAS-COVID-2.

Les agents pathogènes ayant évolué conjointement avec le système immunitaire de l’hôte, les pandémies naturelles d’infections virales aiguës autolimitatives ont été conçues de manière à ce que le nombre de victimes humaines ne soit pas supérieur à ce qui est strictement nécessaire.

En raison de l’intervention humaine, le cours de cette pandémie a été profondément perturbé dès le début. Des mesures de prévention de l’infection strictes et généralisées, combinées à des campagnes de vaccination de masse utilisant des vaccins inadéquats, conduiront sans aucun doute à une situation où la pandémie deviendra de plus en plus « incontrôlable ».

Paradoxalement, la seule intervention qui pourrait offrir une perspective pour mettre fin à cette pandémie (autre que de la laisser suivre son cours désastreux) est …LA VACCINATION. Bien sûr, le type de vaccins à utiliser serait complètement différent des vaccins conventionnels en ce sens qu’ils n’induisent pas les suspects habituels, c’est-à-dire les cellules B et T, mais les cellules NK.

Il existe, en effet, des preuves scientifiques irréfutables que ces cellules jouent un rôle clé pour faciliter l’élimination complète du Covid-19 à un stade précoce de l’infection chez les sujets infectés asymptomatiques.

Les cellules NK font partie du bras cellulaire de notre système immunitaire inné et, comme les Abs naturelles, elles sont capables de reconnaître et d’attaquer un spectre large et diversifié d’agents pathogènes.

Il existe des arguments scientifiques solides pour penser qu’il est possible de « préparer » les cellules NK de manière à ce qu’elles reconnaissent et tuent les coronavirus en général (y compris toutes leurs variantes) à un stade précoce de l’infection. Les cellules NK sont de plus en plus souvent décrites comme étant dotées de la capacité d’acquérir une mémoire immunologique.

En éduquant ces cellules de manière à leur permettre de reconnaître et de cibler durablement les cellules infectées par les coronavirus, notre système immunitaire pourrait être parfaitement armé pour une attaque ciblée de l’univers des coronavirus avant l’exposition.

Étant donné que la défense immunitaire basée sur les cellules NK offre une immunité stérilisante et permet une protection rapide et à large spectre, il est raisonnable de penser que l’exploitation de nos cellules immunitaires innées sera le seul type d’intervention humaine restant pour stopper la dangereuse propagation des variantes hautement infectieuses du Covid-19.

Si nous, les êtres humains, sommes déterminés à perpétuer notre espèce, nous n’avons d’autre choix que d’éradiquer ces variantes virales hautement infectieuses. Cela nécessitera, certes, de vastes campagnes de vaccination. Toutefois, les vaccins à base de cellules NK permettront avant tout de mieux préparer notre immunité naturelle (mémoire !) et d’induire une immunité de groupe (ce qui est exactement le contraire de ce que font les vaccins actuels contre le Covid-19, qui transforment de plus en plus les personnes vaccinées en porteurs asymptomatiques qui excrètent le virus).

Il ne reste donc plus une seconde pour changer de vitesse et remplacer les vaccins tueurs actuels par des vaccins qui sauvent des vies.

Je lance un appel à l’OMS et à tous les acteurs concernés, quelles que soient leurs convictions, pour qu’ils déclarent immédiatement que cette action est LA PLUS IMPORTANTE URGENCE DE SANTE PUBLIQUE DE PREOCCUPATION INTERNATIONALE.

Interview avec les Dr Vanden Bossche et Philip McMillan.

Liens et sources :

(1) https://fos-sa.org/2021/03/12/open-letter-to-the-who-immediately-halt-all-covid-19-mass-vaccinations-geert-vanden-bossche-dmv-phd/?fbclid=IwAR1–wx2iPx6-BlmL6VkJgNhRgJ2YKuxhVwXUPJURnTUMQE9IaFmKqcMacQ

(2) https://www.academie-medecine.fr/communique-de-lacademie-elargir-le-delai-entre-les-deux-injections-de-vaccin-contre-la-covid-19-quels-risques-pour-quels-avantages/

(3) https://dryburgh.com/wp-content/uploads/2021/03/Geert-vanden-Bossche-manuscript-Feb-26-2021-2.pdf

Précédents articles dans le rubrique « Covid » :

C’est moi, et le chaos.

Zéro covid, confinement, passeport et effondrement.

La guerre du masque à l’école.

Covid-19 : Séminaire de John Ioannidis à l’IHU-Méditerranée.

Moyenne des avis sur cet article :  4.14/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

113 réactions à cet article    



    • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 17 mars 2021 11:33

      @Attila
      TRUMP c’était du BIDON un Bernard Tapie américain puissance 10
      Et Qanon du cul-pidon


    • Attila Attila 17 mars 2021 11:41

      @Bendidon
      Ben oui mais quand on se rappelle tous ceux qui l’ont adoré ici, on se marre !

      .


    • simir simir 17 mars 2021 17:07

      @Attila
      Raison de plus pour ne pas le faire.
      Sa défaite a dû lui détraquer le système.
      Ou alors il veut se venger que les étasuniens ne l’ont pas réélu.


    • troletbuse troletbuse 19 mars 2021 00:43

      @Super Cochon
      A diffuser. Les piqués sont des cobayes à l’insu de leur plein gré.
      https://infovf.com/video/alexandra-henrion-caude-nous-sommes-des-cobayes—8081.html


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 19 mars 2021 08:17

      @Super Cochon
       
       je n’ai pas compris l’explication du Pr Holme, mais j’en conclue que, si elle convainc les experts, alors, on ne pourra plus nier le rapport de cause à effet « vaccin astrazeneca > décès ».
       
       Mais qu’est-ce que cela va changer ? Au mieux, « astrazeneca reverra sa copie » et le prochain coup dira, juré promis, cette fois notre vaccin est sûr. Ou plus sûrement, la parole de ce Pr sera étouffée dans le chaos ambiant, et astrazeneca écoulera ses stocks, dans des chairs humaines ou dans les poubelles de l’histoire, sans pertes ni tracas.
       
      Je note que la différence entre les expériences des Menguelé de triste mémoire et celles que pratique la médecine industrielle est d’ordre essentiellement voire uniquement quantitative. Mais il lui est impossible de trouver autant de sujets d’expérience volontaires, et la crise actuelle (*) lui offre la possibilité de faire de nous tous des cobayes.
       
      Outre les hypothèses les plus complotistes que je n’exclue pas, j’envisage celle-ci : des milliardaires hypocondriaques fous et terrorisés par leur fin inéluctable, poussent à la l’accélération des expériences dans tous les domaines de la santé, notamment thérapies géniques, pouvant leur éviter le sort commun. Je fais référence à la folie transhumaniste.
       
       (*) crise préparée de longue date à l’aide de ceux qui disaient des choses comme : « Nul ne pourra y échapper » ou « C’est notre projet »


    • Rémi Mondine 21 mars 2021 12:31

      @Attila
      Il a toujours cru au vaccin financnant lourdement la recherche et annoncant que le vaccin serait dispo d’ici la fin de l’anée 2020. Il est cohérent avec lui même


    • Garibaldi2 22 mars 2021 06:29

      @Attila

      Quand ce tragique épisode pandémique sera terminé, il faudra rappeler aux anti-vaxx toutes les conneries qu’ils ont écrites sur cette pandémie.

      En attendant, qu’ils nous expliquent en quoi les Cubains, qui, développent plusieurs vaccins anti-covid, font partie de Big Pharma !

      Chiche que tous ceux qui délirent sur ce fil en attaquant la vaccination anti-covid, s’engagent à fermer leur gueule quand cet épisode pandémique sera clos !

      https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-monde-est-a-nous/coronavirus-cuba-dans-la-course-au-vaccin_4221511.html


    • Ben Schott 22 mars 2021 07:02

      @Garibaldi2
       
      « que tous ceux qui délirent sur ce fil en attaquant la vaccination anti-covid, s’engagent à fermer leur gueule quand cet épisode pandémique sera clos ! »
       

      Tu peux toujours te brosser.

       
       
      À ce propos, tu t’es fait vacciner ?
       


    • Garibaldi2 23 mars 2021 05:54

      @Ben Schott

      Le 5 mars avec de l’AstraZeneca. Aucun problème depuis.


    • Ben Schott 23 mars 2021 06:33

      @Garibaldi2
       
      C’est parfait, grand bien te fasse. Maintenant tu lâches ceux qui ne veulent pas se faire vacciner, car c’est leur droit le plus fondamental, merci.
       


    • nono le simplet 23 mars 2021 07:46

      @Ben Schott
      au fait ! quand est ce que tu ne t’es pas fait vacciner ?


    • Ben Schott 23 mars 2021 07:52

      @nono le simplet
       
      T’es sur les rotules, hein, simplot ?
       
       smiley
       


    • troletbuse troletbuse 23 mars 2021 07:54

      @nono le simplet
      Trop marrant Nono
      T’as une petite mine en ce moment. Même pas le nombre de morts du Coviiiid.
      Tu dois être dégoûté ? Et pourtant le pouvoir fait tout ce qu’il peut pour ne pas soigner. Même avec l’appui des gogos, il commence à perdre pied.


    • troletbuse troletbuse 23 mars 2021 07:57

      @Ben Schott
      En ce moment, il a les chocottes pour le vaxxin. Pourvu qu’il ne confonde pas Astra Zeneca et azythromycine


    • Ben Schott 23 mars 2021 08:02

      @troletbuse
       
      Je crois qu’effectivement un doute l’habite... (en tout bien tout honneur)
       
      Il va attendre encore un peu on sait jamais...  smiley
       


    • nono le simplet 23 mars 2021 08:05

      @troletbuse
      Tu dois être dégoûté ?

      dégoûté ? meuh non !
      très content pour les + de 75 ans dont 50% ont reçu une dose de vaccin
      par contre peu satisfait pour les 50-69 ans qui sont (presque) aussi nombreux en réa qu’au pic de novembre (2253 le 12/11 contre 2185 hier) et qui représentent 50.8 % des lits Covid-19 ... même les moins de 50 ans sont en augmentation en réa ... et plus nombreux qu’en novembre ...471 hier contre 381 le 9/11 smiley


    • Ben Schott 23 mars 2021 08:10

      @nono le simplet
       
      Ah les « lits Covid-19 » !...
       


    • troletbuse troletbuse 23 mars 2021 08:28

      @Nono
      Pourquoi tu fais « Meuuuh » ? Ah oui, les veaux !
      Quand t’auras reçu le vaxxin, tu pourras faire « Hi Han, Hi Han » , Ca t’ira encore mieux.  smiley


    • troletbuse troletbuse 23 mars 2021 08:50

      @nono le simplet
      Dis, t’as droit à l’Astra Zeneca, tu devrais exploser de joie.
      Tu pourras chanter :
      Avec, avec Astra
      Pour qu’ ça gli i sse


    • troletbuse troletbuse 17 mars 2021 11:14

      Ramener la population mondiale de 7 milliards à 500 000 millions ? C’est bien le but affiché.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Georgia_Guidestones


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 17 mars 2021 11:26

        @troletbuse
         
         ’’Ramener la population mondiale de 7 milliards à 500 000 millions ? C’est bien le but affiché. ’’
         

         500 .000 millions ça fait 500 milliards. C’est beaucoup, non ?
         
         smiley


      • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 17 mars 2021 11:37

        @troletbuse
        Par étapes, oh faut pas pousser mémère
        d’abord TROIS milliards à éliminer, c’est déjà un sacré boulot
        moins de monde dans le métro et sur les plages l’été waouuuuhh le pied !
        Plus de cassos, de racailles, de vieux inutiles, de cons (hum là faut pas trop rêver) et tout et tout
         smiley


      • troletbuse troletbuse 17 mars 2021 11:53

        @Francis, agnotologue
        Eh oui, y’a que le pape qui est infaillible et je ne suis pas le pape. Merci de la correction. J’ai du multiplié Permile  smiley


      • roby roby 17 mars 2021 15:25

        @Bendidon
        Ton portrait en somme !


      • Rémi Mondine 21 mars 2021 12:32

        @Bendidon
        Plus de Bendidon, ca parait là désormais moins sympa.


      • Yann Esteveny 17 mars 2021 11:21

        Message à Monsieur Vincent Verchoore,

        L’OMS n’est pas la solution mais un élément du problème ! Les mesures politiques sanitaires prises dont cette vaccination sont des accélérateurs pour détruire les vies humaines. Tout cela est connu par ceux qui écoutent les lanceurs d’alertes qui ont bien œuvré en 2020 pour informer de ces sujets sur le Web. Le Régime fait tout pour dénigrer et censurer ces lanceurs d’alertes en leur collant des adjectifs qui ne trompent que ceux endoctrinés par les médias à leur service.

        Deux de mes articles sont toujours bloqués en modération sur Agoravox depuis près d’un an :

        Covid-19 et virus du mensonge
        Épidémie - Vivre et mourir

        Dénier la dictature sanitaire ne permet pas de se sauver.

        Respectueusement


        • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 17 mars 2021 17:20

          @Yann Esteveny

          Bonjours, je te cite : Dénier la dictature sanitaire ne permet pas de se sauver.

          moi je dirais dictature..sans aucun mot après si je puis me permettre.
          Sinon, oui de dénier cette dictature ne permet pas de se sauver..
          et c’est là où même ceux qui ont fait et font un travail excellent d’information, les fameux lanceurs d’alerte sont eux aussi coincés...car ils ne remontent pas non plus aux causes, ils ne les voient pas plus que la masse et qui est en clair pour moi la faillite humaine et notre dégénérescence mentale qui se propage partout.

          Belle journée ici aujourd’hui en Irlande.... smiley


        • Yann Esteveny 17 mars 2021 18:39

          Message à avatar Géronimo howakhan,

          Vous avez raison sur la dictature sanitaire. Le Régime drape la dictature de ses meilleurs parures : le soin aux autres. La dictature sanitaire est le prélude au nouvel ordre mondial qui est une forme nouvelle de totalitarisme.

          La plupart des lanceurs d’alertes ne perçoivent pas le problème dans sa dimension politique, métaphysique et holistique. Mes articles cherchent à combler cette lacune mais la censure veille.

          L’écart de conscience avec le commun amplifie peut-être notre perception de la faillite humaine et de la dégénérescence mentale. Il est possible que cet écart soit présent à toutes les époques. Il est vrai aussi que nos sociétés technologiques saturent nos esprits de choses inutiles que nos aînés ne connaissaient pas. Cela encombre sans doute l’esprit de nos contemporains.

          Belle fin journée de France.

          Respectueusement


        • germon germon 18 mars 2021 07:31

          @Yann Esteveny  et tout les autres

          « Ils » avaient la solution en 2012 mais trop aveugle. 2022 ?????

          Ce serait dommage de ce priver d’un gouvernement conduit par cet homme là :

          https://melenchon.fr/2021/03/16/melenchon-debat-a-hec-jlmhec/

          Surtout s’il est épaulé par cette équipe là :

          https://d-fi.lafranceinsoumise.fr/

          Et aidé par ces colègues LFI de l’Assemblée Nationale.

          J’attend avec impatience les commentaires et les « critiques extrèmes ».

          Bonne journée.


        • Yann Esteveny 18 mars 2021 09:55

          Message à avatar germon,

          Le spectacle des marionnettes que ce Régime vous mets sous les yeux devrait cesser de retenir votre attention.

          Respectueusement


        • germon germon 18 mars 2021 16:17

          @Yann Esteveny

          Prenez votre courage à 2 main et allez dire sur un plateau de télévision « mainstream » « tendance répandue » face à ces personnes que ce sont des « marionettes ».


        • Yann Esteveny 18 mars 2021 19:46

          Message à avatar germon,

          Pour votre information, les plateaux télévision ne diffusent qu’un mauvais spectacle parfaitement encadré où tout propos réellement dissident n’a pas sa place. Le problème n’est ni la télévision ni la marionnette mais ceux qui les regardent encore.

          L’acteur de l’incarnation de la République joue son rôle burlesque avec un sens du spectacle que ses propres partisans ne peuvent comprendre.

          Respectueusement


        • Passante Passante 18 mars 2021 19:51

          @germon
          la seule marionnette est bien là
          et même Casimir ne marche plus..
          https://www.youtube.com/watch?v=A_3ilB_YQUY


        • germon germon 18 mars 2021 21:23

          @Yann Esteveny

           Ben, il y a des lustres que je ne regarde plus la télévision a cause de la bande de ? qui la font.


        • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 17 mars 2021 11:40

          Ben OUI ils ont raison nos maîtres il faut RESETER à donf

          Encourager la natalité c’est has been, on a plus besoin de chair à canon et de bras dans nos usines et nos champs. Ya les armes de destruction massive et les robots pour ça maintenant

          Il faut supprimer les allocs qui coûtent un pognon de dingue et réduire la population de moitié (pour commencer) ça urge

           smiley


          • troletbuse troletbuse 17 mars 2021 11:54

            @Bendidon
            Et tout le monde pédés  smiley


          • Pierre 17 mars 2021 12:05

            Ouais, sauf qu’il me semble qu’il a été démontré que les vaccinés ne transmettaient pas le virus et qu’il faudrait donc le faire savoir au véto.


            • Ben Schott 17 mars 2021 12:09

              @Pierre
               
              « il me semble »...
               
               
              Charlot !  smiley
               


            • Pierre 17 mars 2021 12:35

              @Ben Schott
              Par contre, pour toi je suis sûr !


            • mac 17 mars 2021 13:43

              @Pierre
              Ah oui ?
              Et comment ils ont démontré ça ? Quelles sont vos sources ?


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 17 mars 2021 14:01

              @Pierre
               
               ’’il me semble qu’il a été démontré que les vaccinés ne transmettaient pas le virus’’
               
              Non, ils ne transmettent peut-être pas le virus contre lequel ils sont vaccinés, mais les variants ils viennent bien de quelque part. Et il n’y a aucune raison que ce soient les non vaccinés qui les transmettent : ce sont donc les vaccinés qui les produisent et contaminent autour d’eux..


            • Eric F Eric F 17 mars 2021 17:07

              @Francis, agnotologue
              "les variants ils viennent bien de quelque part. Et il n’y a aucune raison que ce soient les non vaccinés qui les transmettent : ce sont donc les vaccinés qui les produisent et contaminent autour d’eux« 
              A Manaus et Johannesburg, c’est dans des populations à fort taux d’immunisation du fait de la contagion par la souche initiale que de nouveaux variants sont apparus, réinfectant au passage certaines personnes qui avait été précédemment malades du covid.
              Il est possible/probable que le même phénomène se produise dans des populations à fort taux de vaccination, comme le décrit le présent article.
              Le problème de cette famille de virus est sa forte propension à évoluer, et d’autant plus que la maladie perdure ...c’est »le changement dans la continuité« .

              Ceci étant, la contre-proposition du Dr Vanden Bossche d’un autre type de vaccination expérimentale ne fera pas l’unanimité -mais se trouvera bien quelqu’un qui fera la proposition de mixer un vaccin les deux vaccins smiley-.

              On a eu récemment une discussion sur la définition du terme »vaccin« , qui est en tout cas ciblé contre un virus donné. La proposition d’injecter des cellules »NK« qui constituent un booster immunitaire à large spectre s’éloigne du principe général »ciblé".


            • devphil30 devphil30 17 mars 2021 17:14

              @Francis, agnotologue

              Anglais vacciné en décembre et voila le variant anglais
              Je ne sais pas pour les autres mais encore un point qui interroge


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 17 mars 2021 17:33

              @Eric F
               
               ’’C’est dans des populations à fort taux d’immunisation du fait de la contagion par la souche initiale que de nouveaux variants sont apparus’’
               
              On a toujours observé que les variants naturels sont moins dangereux ou moins contagieux.
               
              Le danger avec ces variants « artificiels » c’est qu’on ne le connait pas bien. Et sur ce point, je crois davantage ce que disent les spécialistes sans conflit d’intérêts que les armées de BigPharma.


            • Eric F Eric F 17 mars 2021 19:05

              @Francis, agnotologue
              En parlant de « variants artificiels », faites-vous référence à une éventuelle recombinaison génétique de la séquence ARNm contenue dans le vaccin avec l’ARN du virus lui-même chez des personnes vaccinées infectées par le virus ?

              Ce mécanisme est différent de l’évolution spontanée « passant au travers des mailles du filet » de l’immunité de groupe, comme les variants sud-africains et brésiliens. La « sélection naturelle » des variations conduit à l’échec des variants moins contagieux et l’essor des variants plus contagieux -indépendamment de leur nocivité-. L’« idéal » étant qu’émerge et prévale un variant très contagieux tout en étant inoffensif et en ayant un large spectre d’immunisation..


            • INsoMnia 17 mars 2021 19:40

              @devphil30

              Je me suis posée la même question ! Et que dire des autres variants ?
              Je ne suis pas la seule et tant mieux.


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 17 mars 2021 12:08

              Moi ce sont les vaccinés qui me font peur : si quelqu’un doit être confiné, c’est eux. Et le pass sanitaire ne devrait être délivré qu’aux seules personnes non modifiées génétiquement.

               

              Plus sérieusement :

              Non seulement cette pseudo vaccination nous expose à une catastrophe sanitaire, mais ce qui me fait rager c’est que les arguments invoqués pour la justifier sont fallacieux et basés sur un sophisme scientifique, comme savent en faire tous les fabricants d’ignorance.

               

              En effet :

              Les labos comparent le taux d’effets secondaires indésirables de leurs produits — taux a priori invariant selon l’âge — avec le taux de décès par Covid toutes classes d’âge confondues.

               
              Étant donné que le taux de décès n’est pas le même par tranches d’âges — les vieux meurent bien plus — il en résulte que le rapport bénéfice-risque est différent selon l’âge. 
               
              Le bénéfice risque individuel des moins de 65 ans est nettement en défaveur de la vaccination.
               
              Quant au bénéfice risque collectif, comme démontré dans cet article, il est catastrophique, puisque la modification génétique du système immunitaire a pour conséquence indéniable de produire des variants dont certains seront très dangereux.


              • Eric F Eric F 17 mars 2021 17:14

                @Francis, agnotologue

                Étant donné que le taux de décès n’est pas le même par tranches d’âges — les vieux meurent bien plus — il en résulte que le rapport bénéfice-risque est différent selon l’âge. 

                Effectivement les cas graves -et plus encore les cas mortels- sont plus rares dans les populations jeunes, la « justification » de leur vaccination étant l’obtention d’une « immunité de groupe » qui résorbe la maladie. Mais il est possible que l’obtention de cette immunité générale soit une chimère, vues les mutations qui émergent un peu partout au fil du temps. Certains pays ont choisi la stratégie alternative « zéro covid », dans des population faiblement immunisées -mais c’est à pratiquer dès les tout premiers cas, trop tard pour nos pays-.

              • racbel 17 mars 2021 12:20
                Covid-19 : Halte à la vaccination de masse !

                Pas d’accord avec l’auteur, comment voulez-vous que nos maitres élitistes lucifériens s’en sortent avec autant d’animaux dans la basse cour.
                Réduire la masse de la populace est une nécessité pour que le contrôle total soit atteint par nos maitres bien aimés .
                L’eugénisme humanitaire a bien été mis en avant depuis le début du 20 e siècle En 1919 souvenez-vous de la compagne de vaccination contre la grippe espagnole qui a permis d’éliminer au moins 50 millions de parasites nuisibles

                Heureusement, grâce à la vaccination,on a pu stériliser et infecter des maladies en Afrique qui reste à ce jour un continent sous peuplé .

                Oui sans la préoccupation paternelle de nos vénérés maîtres nous serions en ce moment 20 milliards de personnes et le combat est loin d’être fini.

                En effet, l’objectif n’est-il pas d’arriver à 500 millions ?


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 17 mars 2021 12:38

                  Bien sûr, c’est l’Hydre de l’HERNE......Si vous n’avez pas encore compris. Il est passé par ici, il repassera par là. Seul Héraclès a réussit à le combattre. SES Douze travaux... Et ce n’est que la deuxième de ses épreuves. Encore 10....


                  • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 17 mars 2021 13:13

                    un pro-vaccin ayant travaillé avec l’association GAVI (regroupement des Big Pharma au sein de l’OMS) et la fondation de Bill Gates

                    Il ne reste donc plus une seconde pour changer de vitesse et remplacer les vaccins tueurs actuels par des vaccins qui sauvent des vies.

                    Et vous ne percevez pas l’entourloupe derrière cet manœuvre...


                    • Sylv1 17 mars 2021 13:43

                      @Florian LeBaroudeur
                      Cela est effectivement très louche. Et finalement on est toujours dans la logique « pandémie » « virus dangereux » (logique de la médecine Rockfeller). 
                      Tout ce charabia alors qu’un virus n’est pas vivant, on ne peut pas le « tuer », on ne sait pas si le coronavirus a réellement été isolé, et on ne sait pas s’il provoque réellement la maladie ... Bref, on nage dans le flou complet, et cette lettre n’aide en rien du tout.



                    • Sylv1 17 mars 2021 18:10

                      @Francis, agnotologue
                      « La vaccination risque d’entraîner une catastrophe mondiale sans égale »

                      C’est la même lettre. Sinon en phase avec AHC.


                    • Sylv1 17 mars 2021 13:36

                      "La solution proposée par le Dr Vanden Bossche est de construire une campagne de vaccination qui ne serait plus basée sur la création d’anticorps spécifiques au virus (et surtout d’arrêter de vacciner avec cela), mais basée sur les cellules NK« 

                       »Padoxalement, la seule intervention qui pourrait offrir une perspective pour mettre fin à cette pandémie (autre que de la laisser suivre son cours désastreux) est …LA VACCINATION."

                      Donc si on résume : non à la vaccination de masse, mais oui à la vaccination de masse.

                      Plutôt que vacciner avec les produits actuels,

                      Heu ?? Il y a quoi de naturel dans les vaccins ?

                      Le reste c’est vraiment du charabia, est-ce la traduction ? Je préfère nettement A Henrion-Caude qui explique cela beaucoup mieux. Une lettre inutile pour nous à mon sens.


                      • Sylv1 17 mars 2021 14:15

                        @Sylv1
                        erratum : j’avais lu ’naturel’ au lien de ’actuel’


                      • Lambert 17 mars 2021 14:20

                        Je remercie l’auteur de cet article. En effet, j’avais lu la lettre de ce scientifique hier sur France soir, mais n’y avais pas compris grand chose. C’est chose faite maintenant.


                        • troletbuse troletbuse 17 mars 2021 14:24

                          Les pétochards tremblaient de peur avant l’arrivée des vaxxins.

                          L’arrivée des vaxxins les a requinqués et ils étaient dans un état de grâce après avoir réussi à prendre un rendez-vous pour recevoir la piquouse divine.

                          Manque de pot, ils ont appris hier qu’on reportait cette vaccination.

                          Aujourd’hui ils n’en peuvent plus. Je pense qu’il y en a un paquet qui vont se bunkeriser et les autres se suicider car c’est sur, ils vont choper le Coviiiiiid.

                          Ne rigolez pas, c’est triste  smiley  smiley  smiley


                          • sylvain sylvain 17 mars 2021 14:49

                            Le fait qu’il y ai des vaccinations quasi tous lmes ans contre la grippe et que ça n’ai pas crée de catastrophes aurait plutot tendance a invalider l’hypothèse, cela dit, ça ne la disqualifie pas



                              • @Jeekes

                                Ben justement comme en e moment l’Astrazeneca est en stand-bail, je réfléchis sérieusement !

                                Le hic, si tu choppe cette merde, .. et que ton état s’agrave, direction l’hosto,.. el là ces méthodes connaissent pas et du risques d’être aiguillé direction le costard « en bois » !

                                @+ [email protected]


                              • @Jeekes

                                Papy ’’si tu choppe cette merde’’ y’a plein de traitements tous plus efficaces les uns que les autres. 

                                .. et tu crois que dans les hostos, ils utilisen ces médoc qui me semblent efficaces,.... et qui coûtent 6 francs 6 sous ?

                                @+ [email protected]




                              • William 18 mars 2021 18:29

                                @Gilbert Spagnolo dit [email protected]
                                « en ce moment l’Astrazeneca est en stand-by »
                                Ce vaccin est finalement re-validé.
                                La question des cas de thromboses signalés en UE m’a conduit à regarder le nombre de thromboses chaque année en France : environ 300 000 (le tiers entrainant une embolie pulmonaire), soit 370 par millions d’habitant chaque mois. Or s’il y a eu 5 millions de personnes vaccinées en Europe en un peu plus d’un mois, on peut donc s’attendre statistiquement à un peu plus de 1850 thromboses (dont environ 620 graves avec embolies pulmonaires) -à rapporter aux 30 cas signalés-. il faudrait connaitre au fil de l’eau la référence « moyenne » en population des mortalités courantes : crises cardiaques, AVC,... et mortalité naturelle.


                              • Taverne Taverne 17 mars 2021 17:06

                                Il est stupidement dangereux de vouloir vacciner toute la population. Seules les personnes très âgées et celles qui, âgées de plus de 50 ans, ont des problèmes de santé tels qu’elles risquent de décéder du Covid, doivent être couvertes par le vaccin. Si on vaccine les jeunes (moins de 50 ans) en bonne santé, on prend le risque de détruire le système de défense naturelle et l’immunité naturelle par contagion.

                                Si la théorie de ce professeur se vérifiait (ce qui est loin d’être sûr parce que beaucoup de prédictions ont failli), il faudra que les laboratoires trouvent une solution pour les jeunes menacés par une forme mutante (traitement préventif ou vaccination adaptée, plus soft).


                                • Eric F Eric F 17 mars 2021 19:39

                                  @Jeekes

                                  « en ce qui concerne ’’les personnes très âgées et qui ont des problèmes de santé’’ le meilleur moyen de les faire crever plus vite, c’est encore de les vacciner »

                                  La vaccination des plus de 75 ans a quand même conduit à une baisse sensible de la mortalité dans cette tranche d’âge -notamment en Ehpad (voir la courbe « variation quotidienne »)- et la diminution de leur proportion de cas graves en réa.

                                • alinea alinea 17 mars 2021 21:11

                                  @Eric F
                                  J’adore les comptes ! une baisse de la mortalité parce qu’il n’y a plus le virus qui traîne, oui !
                                  La magie des chiffres m’a toujours fascinée !


                                • Eric F Eric F 18 mars 2021 09:55

                                  @Jeekes
                                  Ma mère étant en Ehpad, croyez bien que je ne regarde pas cette question « au doigt mouillé » mais sur le terrain. Il faut arrêter les fantasmes, le personnel de ces établissement n’est pas uniquement composé de menteurs et d’assassins.


                                • simir simir 18 mars 2021 16:23

                                  @Eric F l’effet moisson vous connaissez ?
                                  Tous les plus vieux et les plus à risque sont morts c’est donc normal que le virus trouve moins de « clients » dans cette tranche d’âge.


                                • troletbuse troletbuse 18 mars 2021 16:42

                                  @Eric F
                                  Ta mère est en EHPAD. Au lieu de trainer sur AV, tu ferais mieux de la garder chez toi !


                                • William 18 mars 2021 18:45

                                  @simir
                                  "Tous les plus vieux et les plus à risque sont morts c’est donc normal que le virus trouve moins de « clients » dans cette tranche d’âge"
                                  On ne peut pas à la fois affirmer que la surmortalité des plus âgés n’est qu’un effet de rattrapage (effet moisson), et dire par ailleurs que toute cette classe d’âge a été décimée par une terrible maladie au point qu’il n’en reste plus guère à mourir. Surtout que la baisse de mortalité des plus âgés est nette seulement depuis ces dernières semaines. Cela impacte la mortalité globale du covid en France, qui baisse alors que les chiffres de contaminations et les entrées en ’’soins critiques’’ augmentent (mais pas les hospitalisations covid en lits normaux, ce qui est un curieux paradoxe)


                                • Eric F Eric F 18 mars 2021 19:16

                                  @troletbuse

                                  « Ta mère est en EHPAD. Au lieu de trainer sur AV, tu ferais mieux de la garder chez toi ! »

                                  Tu pourrais éviter les prises à partie personnelles malveillantes, il s’agit en l’occurrence d’une unité médicalisée.

                                • simir simir 19 mars 2021 11:47

                                  @William
                                  "On ne peut pas à la fois affirmer que la surmortalité des plus âgés n’est qu’un effet de rattrapage (effet moisson), et dire par ailleurs que toute cette classe d’âge a été décimée par une terrible maladie au point qu’il n’en reste plus guère à mourir. Surtout que la baisse de mortalité des plus âgés est nette seulement depuis ces dernières semaines."

                                  Comment pouvez vous dire une chose pareille !
                                  l’âge médian des morts du Covid est depuis le début de 84 ans.
                                  Donc oui c’est bien un effet moisson et les plus à risque sont parti.
                                  Et au contraire de ce que vous dites la mortalité des plus âgés baisse un peu.

                                  Alors tout cela ainsi que les entrées en soins critiques signifie une chose : Le masque ne sert à rien.


                                • William 19 mars 2021 19:06

                                  @simir
                                  « au contraire de ce que vous dites la mortalité des plus âgés baisse un peu »
                                  Ce n’est pas le contraire de ce que je dis, je relevais l’incohérence de certaines affirmations, pour conclure que la mortalité des plus âgés baisse depuis peu de temps, du fait de la vaccination et non pas du fait du nombre de morts antérieurs.

                                  La hausse des entrées en soins critiques avec désormais une moyenne d’âge un peu inférieure montre qu’il y a une reprise de l’épidémie, mais elle est nettement moins abrupte que l’exponentielle de Mars 2020, justement du fait que les gestes barrière et le masque ont une certaine efficacité même si elle n’est évidemment pas absolue. Le taux de contagion (R0) est un peu supérieur à 1, alors qu’il était de 3 l’an dernier sans protection.



                                  • Hector Hector 17 mars 2021 17:22

                                    Un article de vulgarisation qu’il dit ? Je l’ai lu en entier et lentement pour en saisir le moindre mot mais je ne me sens pas plus avancé.
                                    On nous a dit et rabâché que le messager ARN ne pénétrait que le cytoplasme et pas le noyaux et mourait quelques temps après sa mission accomplie.
                                    Donc ce ne serait pas une thérapie génique.
                                    Mais maintenant on nous dit que notre matériel génétique risque d’être modifié définitivement à notre grand dam bien entendu.
                                    Que croire ? Qui croire ? Entre les experts, les spécialistes, les gourous médicaux et les devins médiatiques on ne sait plus vraiment où donner de la tête.
                                    Je consulte deux médecins parce que je crois que deux précautions valent mieux qu’une et que je n’ai plus confiance en ces gens.
                                    La première me fait des ordonnances balzaciennes en format A4 à chaque consultation

                                    et la seconde me dit que je me porte comme un charme et me prescrit quelques bonbons pour m’amuser.

                                    En début d’année, à quinze jours d’intervalle la première m’a dit qu’elle était vaccinée et la deuxième qu’elle n’arrivait pas à obtenir de vaccin.
                                    Jugez, cher lecteur, comme dirait Dumas père, par cet exemple, de la fiabilité mensongère du discours médical.


                                    • alinea alinea 17 mars 2021 21:18

                                      @Hector
                                      Ce qu’il faut surtout pas en notre monde, c’est montrer que l’on ne sait pas !
                                      Après, ne jamais avouer que l’on s’est trompé.
                                      Enfin, être toujours fier en détournant nos erreurs.
                                      Avec notre immunité il faut aussi aiguiser notre nez, je veux dire notre instinct, notre intuition, qui détecte en un clin d’œil le faux derche, qu’il soit vantard et prétentieux ou pontifiant !


                                    • Hector Hector 19 mars 2021 07:45

                                      @alinea
                                      En effet, ce serait déchoir pour une certaine catégorie de personnes qui se pense se veule ou encore croit devoir nous être supérieur de par leurs études, leurs profession ou leurs rangs dans la bourgeoisie.
                                      Ils doivent à tous prix convaincre quitte à se méjuger et ne surtout pas revenir sur leurs propos ou leurs comportement.
                                      Ils ont raison, point. Contre vents et marées.
                                      Pensez-vous qu’un médecin ou un avocat contrediront un confrère même s’ils pensent qu’il a tort ?
                                      Voyez le Pr Raoult à qui l’ordre des médecin reproche son manque de « confraternité » vis à vis de ses collègues, ça laisse rêveur, non ?


                                    • I.A. 17 mars 2021 19:04

                                      L’effarement paniqué de ce Dr Geert Vanden Bossche me rappelle mes premiers « articles », pourtant déjà tardifs en regard d’autant de mesures physiquement, intellectuellement et psychologiquement débilitantes.

                                      Ce dont il faut effectivement se rendre compte, c’est que :

                                      • imposer des gestes-barrière (bon dieu, cette expression dit déjà tout !) édulcore très rapidement l’immunité naturelle des êtres humains
                                      • confiner toute une population, stresse et déprime psycho-somatiquement les organismes les plus résistants (je ne vous dit pas, pour les plus fragiles !)
                                      • fermer les lieux de rencontres, d’échanges et de loisirs, empêche toute prise de conscience et toute résilience
                                      • imposer un vaccin en refusant toute immunité collective naturelle rend les populations dépendantes de tous les futurs vaccins en regard des futures épidémies
                                      • les systèmes immunitaires une fois bien affaiblis par manque d’« entraînement », comme dit ce monsieur, vont soit s’emballer, soit ne pas réagir au premier contact avec le premier germe venu — y compris bénin— dès retour à une vie socio-culturelle et professionnelle normale. En d’autres termes, nous sommes dans un cercle vicieux depuis plus d’un an.

                                      Les risques d’une vaccination de masse, tels qu’expliqués dans ce texte, me paraissent tout à fait plausibles et cohérents. Sauf que contrairement à monsieur Vanden Bossche, je pense qu’il est maintenant trop tard.

                                      Quant au traitement qu’il propose, de type Interféron je suppose (Hép. C, SEP, leucémies), ou d’une molécule de type imidazoquinoléine (il me semble qu’il y en a dans le vaccin indien, je ne suis pas sûr), il faut savoir qu’il existe des virus capables d’y échapper pour contourner les défenses innées (la dengue). L’interféron peut par ailleurs induire des maladies auto-immunes (lupus).

                                      Le Dr Geert Vanden Bossche a bien raison de s’inquiéter, nous devrions tous le remercier, et vous remercier par la même occasion pour ce papier absolument indispensable. Pour ma part, je conseillerais toutefois de simples coups de « boost » immunitaires (vit. C, vit. D, zinc, cuivre, argent, l’aromathérapie également, qui utilise les huiles essentielles, sport, sorties en plein air y compris lorsqu’il fait glagla, continuer à voir des amis et à rigoler, etc...)


                                      • Eric F Eric F 17 mars 2021 19:19

                                        @I.A.
                                        Une « ’immunité collective naturelle » est elle réellement atteignable alors que le virus évolue en donnant lieu à des variants qui contournent cette immunité ? Il y aura sans doute convergence dans cette course entre l’immunisation et les mutations, mais cela peut être au bout de plusieurs années et avec un lourd bilan comme lors de la grippe dite espagnole.

                                        On constate que la Suède qui avait suivi cette voie a peu à peu renforcé ses « recommandations » et introduit des restrictions (jauges...).


                                      • I.A. 17 mars 2021 20:44

                                        @Eric F

                                        Arrêtez de dire que la Suède fait marche arrière, c’est strictement faux, surtout lorsqu’on sait les pressions extérieures qu’elle subit, lorsqu’on étudie leurs chiffres, et surtout lorsqu’on les voit VIVRE !!

                                        Les Suédois se font tatouer la tronche de Tegnell sur le corps, ce n’est pas un hasard, enfin !? Ils se rient de nous et de nos mesures ridicules, et ils ne sont pas les seuls !!

                                        J’espère seulement que vous serez encore là dans un avenir proche, pour voir ce qui va arriver, mon pauvre vieux !


                                      • Eric F Eric F 18 mars 2021 10:19

                                        @I.A.
                                        ne radicalisez pas polémiquement mes propos, je n’ai pas parlé de « marche arrière », il y a toujours eu des « recommandations » en Suède depuis l’origine de l’épidémie, mais elles ont été renforcées et complétées par certaines mesures obligatoires, comme les « jauges », sans aller jusqu’aux confinements et couvre-feu imposé.
                                        Références :
                                        https://www.government.se/articles/2021/02/about-the-covid-19-virus-extensions-of-national-restrictions/ (site du gouvernement suédois)
                                        https://se.ambafrance.org/COVID19-La-situation-en-Suede

                                        La Suède mène par ailleurs une politique vaccinale intensive et est favorable au principe du passeport vaccinal (sur un autre plan, le puçage d’identification est pratiqué plus largement que dans d’autres pays, les défiances sont différentes des notes).


                                      • ETTORE ETTORE 17 mars 2021 19:10
                                        ETTORE 13 mars 11:40

                                        M’enfin la question que je me pose, c’est quand même de savoir si, une fois vaxxiné avec toutes ces merdes, elles n’enclenchent pas un processus de création de virus murant.

                                        Dans ce cas, chaque vaxxin, servirait de trampoline, à toute une nouvelle famille de coronavirus, dont il faudrait se prémunir par des vaxxins, qui eux, à leur tour donneront vie à un nouveau virus, dont il faudra se protéger par vaxxination, qui donneras de nouvelles souches, dont la vaxxination.........etc ;;etc......Ad libitum !!

                                        _______

                                        Ben voilà ! On y arrive ! A la course à l’échalote ! Cela devient clair !

                                        Ben oui ! Les complotistes ont mauvaise presse, mais je m’en tape, parce que en finalité, on voit bien que ce qui est subodoré, qui finit par s’installer irrémé-diablement !

                                        Personne ne se réclame de Nostradamus, mais les suites illogiques, des scénarios incensses, enclenchés comme des feuilletons ridicules par les états, ne préfigurent rien de bon.

                                        Imaginez ces grands pontes, aux grands airs de supériorité, se faire baiser par un minuscule virus, qui se sert d’une façon intelligente du cheval de Troie des vaxxinations, pour dézinguer à vitesse grand V, tous les plans échafaudés, par ces généraux pontifiants, qui refusent de sortir de leur entêtement....waxxin, waxxin,waxxin, comme la seule arme ( préparée à l’avance pour cette mascarade de combat)

                                        Sous prétexte qu’ils nous veulent du....BIEN .

                                        On peut aussi imaginer ( pur complotiste à 100%, n’est ce pas) que ce virus ait été

                                        « augmenté » artificiellement de capacité de mutations,

                                        « a régénérescences séquencées »...

                                        Et qu’en réalité, ces vaxxins « salvateurs » ne seraient que le comburant pour booster ses réplication diversifiées.

                                        On nous parle d’un « virus Breton » indétectable par les test PCR.

                                        (Remarquez, si cela se trouve, c’est pour empêcher, les bonnets rouge bretons de manifester suite à la remise en place des péages pour camions, va savoir )

                                        Test PCR, qui pourtant détectent même un « malade de la Covid » en déplacement à 300 km/h dans un TGV, alors qu’il ne fait que passer, devant le bâtonnet ...En gare !

                                        Alors ?Alors ? Est ce que cette chimère est en train d’échapper totalement aux prestidigitateurs qui nous manipulent ?

                                        Si c’est réellement le cas, nous aurions de quoi nous inquiéter sérieusement !

                                        Car la seule répons que ces clampins s’auraient y apporter, serait celle de la terre brûlée, quitte à sacrifier un nombre incalculables de vies, afin d’en isoler un petit nombre . Une forme de REAL POLITIQUE, mortifère, qu’ils pourraient décider...Pour le bien de TOUS !

                                        (Tous ? Etes vous bien sûrs d’en faire partie ? )


                                        • Ecométa Ecométa 17 mars 2021 21:14

                                          Un « spécialiste », un virologue, qui a la capacité intellectuelle de sortir le nez de sa spécialité et de nous parler du « système immunitaire humain », individuel et collectif car l’individuel ne s’oppose pas au collectif… mais fait le collectif !

                                          Un élément, ce système immunitaire humain, qui semble échappé, qui est même nié par cette vacuité développée par nos dirigeante politiques mais aussi scientifiques en matière de Santé Publique.

                                          Un virologue qui allie « bon sens » et « science » ; qui contrairement à beaucoup d’autres, ne perd pas « connaissance ». Il nous rappelle qu’il y a des périodes de vaccination… ce que tout le monde sait ; qu’un vaccin est préventif et non curatif ! Que normalement, c’est même une règle indépassable, on ne vaccine que des gens bien portants, et donc qu’on ne vaccine pas en période épidémique : que c’est extrêmement dangereux !

                                          Il y a deux règles essentielles en matière de vaccin :

                                          Respecter la période vaccination qui logiquement précède l’épidémie.

                                          On ne vaccine que des personnes en bonne santé !

                                          Après la « testiculite aigüe » c’est le tour de la « vacciculite aigüe » ! 

                                          Les tests PCR dans le grand publique n’étaient pas adéquat, ils n’étaient pas prévus pour ce genre de choses selon son inventeur nobélisé, mais essentiellement prévus pour l’hôpital pour avoir des certitudes quant à la présence du virus. Mais ces tests permettaient d’établir des « cas covid ». On ne raisonne plus en mode « malade » en mode « cas » et on arrête l’économie. On sait avec quel zèle, jusqu’à 40 et 45 cycles, ils étaient réalisés ces « test ». Il fallait affoler le public en fonctions des seuls tenants et aboutissants de « Big-Pharma » et de leurs thuriféraires politiciens. Pour être certain de ne pas vacciner n’importe comment en période d’épidémie, ne pas vacciner des porteurs sains, il conviendrait, par sécurité, de faire un test au préalable chaque personne vaccinée ; autrement il y a effectivement un grand danger !

                                          Big-Pharma nous dit que ces vaccins auraient une efficacité de + de 90 %. Du jamais vu en matière de vaccin… mais possible en matière de manipulation génétique ! On se croirait au temps du « soviétisme » : + de 90 % !

                                          L’émergence de nouveau variants et l’augmentation du nombre de « cas » et surtout de nouveau malades dans un état grave ; tout ceci soulève sans aucun doute des questions concernant l’usage et l’efficacité de ces « pseudo-vaccins » que l’on ne connait pas !

                                          Le corps humain est extrêmement complexe, il existe des interactions et les interdépendances complexes et dynamiques, qui plus est, nous sommes tous semblables et tous différents ; une réalité métaphysique humaine que la science des labos ignorent !

                                          Le premier concurrent de Big-Pharma, c’est le système immunitaire humain !  


                                          • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 17 mars 2021 21:43

                                            Merci pour vos commentaires. L’idée de cet article est de présenter un point de vue aussi radical que minoritaire, et dont la valeur ne peut être déterminée que par des vrais spécialistes de l’immunologie. Plusieurs représentant du monde médical réfutent l’argument de Geert Vanden Bossche, mais ces contradicteurs attaquent sur des points déférents, et ne sont déjà pas d’accord entre eux. 

                                            J’en veux pour exemple d’une part l’article du site Codeblue https://codeblue.galencentre.org/2021/03/15/more-covid-misinformation-debunked-dr-musa-mohd-nordin/ qui revendique de continuer avec la vaccination actuelle, afin de prendre le virus de vitesse. Mais d’autre part, cet article de The Defender https://childrenshealthdefense.org/defender/rebuttal-rosemary-frei-bossche-vaccination-concern/?utm_source=salsa&eType=EmailBlastContent&eId=a7546458-0f14-44d8-8e60-226218335bd8&fbclid=IwAR15U_RKRh7IeJ2J_RJz3mcVz25_U8_UowQhCFs3oLXOqJ9Quap0sIUweN0 qui, tout en contredisant GVDB, fait plutôt la promotion de l’arrêt de la vaccination, et même de tous soins.

                                            Chacun peut évidemment choisir sa version, voire sa vision, mais il ne semble en tout cas pas y avoir un camp bien défini « pour » ou « contre ». A ma connaissance, aucun ténor français ne s’est encore exprimé sur cette question : le risque de créer un variant « sauvage »  au sens où l’entend GVDB  est-il plus important que la probabilité de contenir le virus avec le programme vaccinal actuel, sachant que personne ici n’a le pouvoir d’influencer ledit programme. C’est, pour moi, la question centrale qui se pose ici. 


                                            • Eric F Eric F 18 mars 2021 10:24

                                              @Vincent Verschoore

                                              « le risque de créer un variant « sauvage » — au sens où l’entend GVDB — est-il plus important que la probabilité de contenir le virus avec le programme vaccinal actuel ? »

                                              C’est une question qui doit en effet être posée, et on se rend compte que certains experts tiennent sur la vaccination des propos contradictoires, disant une chose et son contraire dans une même déclaration. Il y a une sorte de course entre la vaccination et les mutations, on ne sait pas où et quand cela convergera.

                                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 18 mars 2021 10:58

                                              @Eric F
                                              @Vincent Verschoore

                                               
                                               Dans le doute et en la matière, l’urgence serait de ne rien faire contre nature.
                                               
                                               La vaccination classique a échoué. Mais plutôt que de reconnaitre cet échec, la secte des vaccineurs a produit en urgence une alternative basée sur une technique expérimentale qui est tout le contraire d’une thérapeutique de masse !
                                               
                                               Ces faux vaccins, outre qu’ils présentent un réel danger pour l’humanité sont une insulte à l’intelligence. Ce sont non pas des produits de l’intelligence humaine, mais de l’intelligence artificielle, la vraie IA, celle des machines, en l’occurrence de la machine BigPharma dont le profit est la condition de survie et de développement.
                                               
                                               
                                              « La pente naturelle de la machine consiste à rendre impossible toute vie humaine authentique » (Orwell)


                                            • Eric F Eric F 18 mars 2021 15:44

                                              @Francis, agnotologue
                                              à propos de « secte des vaccineurs », force est de constater que quasiment tous les pays vont dans cette voie, qu’il s’agisse de la Chine, des USA, de la Russie, d’Israël, du Maroc, du Royaume Uni, de la Suède, du Vénézuéla, etc. A ce stade, les vaccins américains sont plutôt à ARNm, le britannique et le russe à vecteur viral, et les vaccins chinois à virus inactivé.
                                              De mon point de vue, il aurait fallu acheter les brevets ou passer un accord de manière à produire localement différents types de vaccins, de sorte à laisser le choix. Ainsi on voit que le personnel médical est réticent vis à vis du vaccin Astra à vecteur viral, mais plus favorable à ceux de Moderna ou Pfizer à ARNm à moindre effets secondaires immédiats et à plus large couverture sur les variants. Certains, plus conservateurs préfèrent des vaccins classiques à virus atténués. Chacun son point de vue, pourquoi imposer, car de toute façon il y a pour l’instant davantage de volontaires pour être vacciné que de vaccins disponibles, d’où l’engorgement (le « retard » n’est en aucun cas du aux « vaccinosceptiques », mais au déséquilibre en offre et demande).
                                              Reste la question de fond sur la course entre vaccination et mutations du virus, qui me semble la question principale toutes technologies confondues. Heureux qui a reçu une « révélation céleste » lui donnant des certitudes, je crains de changer plusieurs fois d’opinion avant d’être face à la seringue...


                                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 18 mars 2021 16:06

                                              @Eric F
                                               
                                               ’’ Heureux qui a reçu une « révélation céleste » lui donnant des certitudes’’
                                               
                                               En l’absence de révélation céleste, celui qui est dans le droit chemin s’en remet à la nature. C’est la sagesse du « droit chemin » sur lequel nul ne s’est jamais perdu.. L’intrigant seul, prétend avoir la solution.
                                               
                                              Cette philosophie pour ce qui nous préoccupe est corroborée par le Dr Geert Vanden Bossche qui a étudié la question en expert indépendant et publié une liste d’une série de publications sur lesquelles il a fondé ses conclusions, parmi lesquelles je citerai la plus significative par rapport à mon propos :
                                               
                                              « En conclusion, si la vaccination peut aider à protéger momentanément un individu, la vaccination massive d’individus au plus fort d’une pandémie va aggraver la situation mondiale en encourageant le virus à sélectionner des mutations spécifiques lui permettant de surmonter des obstacles immunologiques « sous- optimaux ». En conséquence, la population mondiale devra probablement faire face à une version du virus et à une situation sanitaire pires qu’au début de la pandémie. Nous devrions cesser d’utiliser des vaccins prophylactiques classiques dans le cadre de la campagne de vaccination de masse Covid-19 en cours. »
                                               
                                              Cependant, je note que « vaccins prophylactiques » est un pléonasme. Peut-être qu’il fait une nuance entre les vaccins classiques, abandonnés, et les nouveaux procédés prophylactiques à ARN.


                                            • Arogavox Arogavox 17 mars 2021 21:50
                                               s’il est bon que les objets soient fondés pour servir les hommes il serait monstrueux que les hommes fussent fondés pour servir de poubelles aux objets  
                                              _Saint-Exupéry
                                               
                                              Que dire alors quand les citoyens servent de cobayes aux ’savants’ ?



                                                • INFOS ANALYSES BELZEBUTH 18 mars 2021 03:53

                                                  Les Gouvernements et les laboratoires pharmaceutiques jouent aux apprentis sorciers avec des vaccins expérimentaux ; ce que déclare le Professeur Geert VANDEN BOSSCHE est plus qu’inquiétant....Le corruption des élites politiques et leur volonté de contrôler les populations nous conduits au désastre .....


                                                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 18 mars 2021 10:32

                                                    @BELZEBUTH
                                                     
                                                     .’’La corruption des élites politiques et leur volonté de contrôler les populations nous conduits au désastre ....’’
                                                     
                                                     la corruption ? Ou la peur des procès sous la pression de gens qui ont peur ou de ceux qui attisent la peur ?
                                                     
                                                    cf. La demande de Me Di Vizio, pour le compte d’un groupe de professionnels de la santé, d’imposer le masque en été !
                                                     
                                                     La peur ! La peur est le contraire de la liberté. Et contre ça, notre Jakadi, tout jupitérien qu’il soit, n’est pas plus immunisé que le « vulgus ovium ».
                                                     
                                                     
                                                     ps. Cherchez pas : ça veut dire mouton vulgaire.


                                                  • Eric F Eric F 18 mars 2021 15:52

                                                    @Francis, agnotologue

                                                    «  la corruption ? Ou la peur des procès sous la pression de gens qui ont peur ou de ceux qui attisent la peur ? »

                                                    les gouvernants sont tiraillés entre la pression « enfermiste » des mandarins hospitaliers, la pression « réouvriste » des corporations, et les craintes contradictoires de l’opinion publique.
                                                    C’est pourquoi certaines décisions semblent tirées aux dés ou prises pour « calmer » tel courant tout en ménageant tel autre, par exemple le couvre-feu avancé en fin d’après-midi ou la fermeture du week end : ni confiné ni pas-confiné, mais ça pourrit la vraie vie des vrais gens....

                                                  • GoldoBlack 18 mars 2021 08:17

                                                    Pas vaccinés, les morts n’attraperont pas de variants.

                                                    Bonne idée !


                                                    • Dr Destouches Dr Destouches 18 mars 2021 08:28

                                                      Les objectifs d’une certaine medecine ne sont plus de soigner les malades ,mais de détruire leur santé par des médicaments ou des vaccins pour vendre plus de médicaments, en commençant par les vaccinations du nourrisson

                                                      Un medecine criminelle depuis la main mise de la medecine par les Rockfeller

                                                      50 Millions de maladie autoimmunes aux USA !


                                                      • Passante Passante 18 mars 2021 08:51

                                                        @Dr Destouches
                                                        c’est détaillé ici, mais en anglais :
                                                        https://www.youtube.com/watch?v=X6J_7PvWoMw


                                                      • ETTORE ETTORE 18 mars 2021 16:30

                                                        Ce que j’ai constaté ces derniers jours....dans un cercle restreint....

                                                        Pour cette frénésie waxxinale....

                                                        Une personne de 93 ans, parti presque en courant, se faire vacciner, sous les bons hospices du maire de la commune, qui fait du prosélytisme vaccinal, et par la hantise de finir comme un poisson qui veut happer l’air.( images télé)

                                                        Une autre personne de 69 ans, qui s’est fait embobiner par une secrétaire de mairie, et qui n’as pas su dire « non », et s’est retrouvée vaccinée....Et y pense tous les jours.

                                                        Juste, juste deux cas, où on voit bien, que certaines personnes ne sont pas aptes à faire face à une analyse personnelle, si ce n’est que la pression est très forte, d’une façon ou une autre, mais....surtout perverse !


                                                        • troletbuse troletbuse 18 mars 2021 16:58

                                                          Comme pour les autres injections intramusculaires, le vaccin doit être administré avec prudence

                                                          Ne connaissant aucune personne s’appelant Prudence, je ne peux donc me faire vacciner avec Astra Zenaca.

                                                          Sur une vidéo, j’ai trouvé encore mieux. Une femme qui a eu le cancer du sein ne veut pas se faire vacciner car après la 1ere injection, elle devrait rester confinée 3 mois.

                                                          Quand à la prétendue durée de protection, elle s’appelle Inconnue.


                                                          • ETTORE ETTORE 18 mars 2021 19:57

                                                            @troletbuse
                                                            C’est faisable...3 fois ! Pis c’est tout !

                                                            Saint Prudence de Troye....Evêque .le 6 Avril
                                                            Prudence, ermite puis Evêque de Tarazona....le 28 Avril
                                                            Sainte Prudence, abbesse fondatrice d’un couvent à côme....le 6 Mai  !

                                                            C’est déjà rappé pour trouver une « Prudence » pour des RDV waxx....sur l’agenda Veran !
                                                            Même avec les 3 dates.statufiées dans le marbre.
                                                            Des « Prudences », avec seringue à l’appui, et la main qui tremble. Y en a plus !
                                                            Comme quoi, le crédit formation a bien été détourné !
                                                            ça peut se fêter néanmoins, parce que si vous succombez au waxx, elles seront là pour vous accueillir.
                                                            Et surtout, toujours se dire que « raison » est mère de « prudence »

                                                            Par contre, des « prudent  » , il y en a ! Youpi !

                                                            1891-1915 = 502
                                                            1916-1940 = 770
                                                            1941-1965 =1166
                                                            1966-1990= 1039

                                                            Comme quoi, on n’est jamais assez prudent, surtout avec des gens, comme on as, pour qui la prudence, n’est en fin de compte, qu’un nom dépassé .


                                                          • SPQR audacieux complotiste chasseur de complot SPQR Sono Pazzi Questi Romani 19 mars 2021 06:18

                                                            Tant que les gens porteront le masque notamment en toutes circonstances et tout lieux .
                                                            Le gouvernement saura qu’il peut continuer à exercer sa pression policière et sanitaire .

                                                            LE PORT DU MASQUE EST UN INDICATEUR DE SOUMISSION, DE PEUR .

                                                            Les idiots et les idiotes qui ne font aucun efforts de réflexion , de comportement intelligent montrent jour après jour leur bêtise , leur fainéantise intellectuelle.

                                                            En Andorre les autorités on laissé aux médecins la liberté de prescrire .Les gens vivent normalement .


                                                            ACTUELLEMENT LA DICTATURE SANITAIRE EST TOTALEMENT ABUSIVE


                                                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 19 mars 2021 07:32

                                                              @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
                                                               
                                                               très juste.
                                                               
                                                               Il y a deux sortes de peur comme il y a deux sortes de haines : l’une saine, l’autre mauvaise. La première donne des ailes et libère, l’autre inhibe et asservit.


                                                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 19 mars 2021 07:43

                                                              @Francis, agnotologue
                                                               
                                                               

                                                              « La peur n’est que la foi inversée ; c’est la foi dans le mal au lieu du bien. » Florence Scovel Shinn

                                                               
                                                              La foi dans la narrative inspirée par les vaccinologues et leurs apôtres.


                                                            • cleroterion cleroterion 19 mars 2021 12:50

                                                              Article intéressant. Est-ce que le fait que les jeunes ont immunité innée plus développée que les adultes, explique le fait qu’ils sont moins sensibles au covid ?


                                                              • pierrot pierrot 20 mars 2021 09:29

                                                                @cleroterion
                                                                Oui, c’est la bonne réponse.

                                                                Pour les personnes âgées la vaccination est la seule solution pour éviter les formes graves du covid-19 et retrouver une vie sociale riche et agréable.

                                                                Certains complotistes obscurantistes adeptes d’Amish préfèreront la technique de s’agenouiller 5 fois par jour en direction de Marseille en répétant :
                                                                « la chloroquine sauve le monde ».

                                                                Mais l’efficacité est plus douteuse !


                                                              • zygzornifle zygzornifle 20 mars 2021 09:56
                                                                Norvège : le Pr Holme déclare avoir trouvé la cause des effets secondaires attribués au vaccin AstraZeneca

                                                                https://www.francesoir.fr/societe-sante/vaccination-le-professeur-holme-declare-avoir-trouve-la-cause-sur-les-effets?utm_source=NL


                                                                • Frederic Stephan 20 mars 2021 14:32

                                                                  La propagande de la peur a fait son travail. Il est triste de voir qu’un peuple qui avait la foi l’ait autant perdu. Le matérialisme a pris le dessus sur la croyance et la raison.

                                                                  Que ceux qui pensent que le vaccin va les sauver le fasse librement mais effectivement une vaccination de masse est ridicule et dangereuse.


                                                                  • pierrot pierrot 20 mars 2021 17:49

                                                                    Les pays qui sont vacciné massivement tels que le Royaume Uni, les Usa, Israël, les EAU etc. commencent à observer les bienfaits de ces vaccinations très efficaces et quasiment sans aucun effets secondaires significatifs.

                                                                    Dommage que la vaccination de masse soit plus lente en Europe par manque de doses, mais le mouvement s’accélère.

                                                                    Ceux qui ne souhaite pas se faire vacciner pourront continuer à vivre dans le Larzac avec leurs moutons et chèvres en évitant tout contact humain et en suçant du zinc, du cuivre, et de la chloroquine du gourou marseillais. 

                                                                    Il faut écouter la chanson de Georges Brassens : oh gué, oh gué ... de l’imbécile qui est mort pour avoir refuser l’aide de la thérapeutique.


                                                                    • Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ CYRUS 20 mars 2021 18:27

                                                                      @Philippe Huysmans, Complotologue

                                                                      @pierrot

                                                                      Si tu penses ne serait-ce qu’un quart de seconde que la population va accepter de vivre en esclavage ou discriminée pour avoir refusé le vaxxin, tu te fais vraiment de grosses illusions, pierrot.

                                                                      L’élastique est déjà bien tendu, tu sais.

                                                                      >en fait c’ est le plan dans le plan , a force d’ oppression , on va susciter des force violente a rebours c’ est le deuxieme cavalier ...

                                                                      maladie , guerre , famine , conquete smiley


                                                                    • Jean Claude Massé 21 mars 2021 15:37

                                                                      J’ai lu jusqu’à NK, au moment où ce Monsieur nous annonce qu’il a quelque chose

                                                                      à vendre.


                                                                      • SPQR audacieux complotiste chasseur de complot SPQR Sono Pazzi Questi Romani 21 mars 2021 19:56

                                                                        Cette après midi un carnaval géant a été organisé dans les rues de Marseille


                                                                        Courage ne lâcher rien ......

                                                                        Tant que les gens porteront le masque notamment en toutes circonstances et tout lieux .

                                                                        Alors le gouvernement sait qu’il peut continuer à exercer sa pression policière et sanitaire .

                                                                        LE PORT DU MASQUE EST UN INDICATEUR DE SOUMISSION, DE PEUR .

                                                                        Les idiots et les idiotes qui ne font aucun effort de réflexion , de comportement intelligent montrent jour après jour leur bêtise , leur fainéantise intellectuelle, leur peur , ils rejettent l’envie de vivre , de liberté .

                                                                        En Andorre les autorités ont laissé aux médecins la liberté de prescrire .Les gens vivent normalement .

                                                                        Les médecins français qui se sont soumis au gouvernement et à Macron ont fait preuve de lâcheté .

                                                                        ACTUELLEMENT LA DICTATURE SANITAIRE EST TOTALEMENT ABUSIVE


                                                                        • lejules lejules 22 mars 2021 07:38

                                                                          un peu d humour dans ce mondes de propagande
                                                                          https://www.youtube.com/watch?v=HJum4b_iCRk

                                                                          pour ceux qui n’aurait pas vu le dernier numero
                                                                          https://www.youtube.com/watch?v=xicqibHMCDQ

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès