• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Covid-19 : le confinement a sauvé plus de 60 000 vies en France

Covid-19 : le confinement a sauvé plus de 60 000 vies en France

« Avec le recul d’un mois, notre étude montre que le confinement national, qui a débuté le 17 mars 2020, a eu un impact important sur l’évolution de l’épidémie de covid-19. Cette mesure sans précédent a considérablement réduit le nombre d’admissions à l’hôpital et en réanimation, et a évité un grand nombre de décès au niveau national. Sans ce confinement, l’épidémie de covid-19 aurait eu un impact critique sur la morbidité et la mortalité en France, faisant effondrer le système sanitaire en France pendant plusieurs semaines. Sans traitement ni vaccin efficaces, nos résultats renforcent la nécessité de contrôler la pandémie de covid-19 par des mesures au moins aussi efficaces qu’un confinement national. » (Conclusions de l’étude de l’EHESP publiée le 22 avril 2020).

_yartiCovidAY01

Jamais le monde n’a subi une crise sanitaire d’une telle ampleur avec la pandémie de coronavirus SARS-CoV-2. La moitié de l’humanité est confinée. Le covid-19 n’est pas une grippe, on ne le répétera jamais trop et on commence à en avoir hélas la triste et funeste démonstration. Au 23 avril 2020, plus de 190 000 personnes sont mortes de cette maladie dans le monde depuis le début de la pandémie, dont plus de 50 000 aux États-Unis, plus de 25 000 en Italie, plus de 22 000 en Espagne, près de 19 000 au Royaume-Uni. En France, 21 856 décès sont à déplorer, soit 516 de plus que la veille (311 de plus pour les seuls décès à l’hôpital).

Restons néanmoins très prudents sur la comparaison entre les pays car certains pays n’intègrent pas dans leurs communications les décès dans les structures de type EHPAD, et la France ne les a intégrés que plusieurs semaines après le début de l’épidémie, et n’intègre toujours pas les décès dus au covid-19 à domicile (d’ailleurs, la plupart des études internationales ne prennent en compte que les décès des personnes hospitalisées pour avoir une cohérence dans les comparaisons).

Le covid-19 n’est pas une grippe, et insistons sur les raisons, autrement que par des statistiques mortuaires : la durée moyenne d’occupation d’un lit en réanimation pour une grippe, c’est dix jours, pour le covid-19, c’est entre trois et quatre semaines (cela donne une idée des besoins supplémentaires). Le taux d’hospitalisations est bien supérieur à la grippe, à ce jour, i l y a 29 219 personnes hospitalisées pour le covid-19. 15% des personnes infectées au coronavirus SARS-CoV-2 sont hospitalisées (c’est énorme), et ceux qui, passés en réanimation, ont survécu (pour les deux tiers environ d’entre eux), il reste souvent des séquelles graves et parfois définitives : poumons abîmés (essoufflement), reins détruits (dialyse), etc. alors qu’auparavant, pour beaucoup d’entres elles, ces personnes étaient en bonne forme physique et sans problème important de santé malgré des faiblesses comme l’obésité, par exemple.

Au-delà de la très grande agressivité du coronavirus, sa grande contagiosité (plus élevée que les virus de la grippe) a rendu nécessaires des mesures de sauvegarde sanitaire qu’aucun gouvernement dans le monde n’avait jamais prises à l’exception de certains pays asiatiques (notamment la Chine) lors de certaines épidémies récentes (SARS 1 notamment, en 2003).

La décision du confinement en France n’a donc pas été prise par un apprenti dictateur qui, du reste, a été souvent contesté pour sa supposée proximité avec les puissances économiques. En prenant cette décision, Emmanuel Macron n’a fait que suivre ou précéder la plupart des autres pays du monde touchés de plein fouet par cette pandémie, et a créé une véritable dépression économique temporaire qui va peu dans le sens des intérêts des dites puissances économiques.

Pourtant, cette décision du confinement était indispensable pour réduire, freiner la circulation du coronavirus et après plus d’un mois de confinement, on peut maintenant avoir les résultats encourageants. Restons en France mais on pourrait sans doute avoir des réflexions similaires dans chaque pays qui a pris des mesures de confinement généralisé. Ceux qui font de ce confinement une affaire nationale n'ont visiblement rien compris à la situation actuelle. Le confinement en France a commencé le mardi 17 mars 2020 à midi.

La première chose à dire est que malgré son caractère très contraignant (avec contrôles et sanctions), les Français, dans leur très grande majorité, ont suivi le confinement et les consignes, malgré certains qui, peut-être, protestent énergiquement, mais ont quand même respecté le confinement dans les faits, ce qui est l’essentiel (après tout, on dit bien que nous sommes un peuple de râleurs, si cela peut aider à tenir…).

C’est grâce à ce comportement très responsable qu’on peut ainsi observer les conséquences très positives de ce confinement. La première illustration est dans les statistiques quotidiennes. Rappelons que les décès ne sont les conséquences que d’une contamination qui a eu lieu environ un mois auparavant. Ce n’est donc que maintenant qu’on devrait voir diminuer la "courbe" des nouveaux décès quotidiens.

En revanche, on peut voir depuis un petit plus de deux semaines un effet notable et rassurant sur le nombre d’hospitalisations et le nombre d’entrées en service de réanimation. Ces deux semaines étaient également prévisibles (le mois ayant un peu plus de quatre semaines) puisqu’il faut compter environ deux semaines d’incubation pour que la personne infectée au coronavirus développe la maladie.

Les données du 23 avril 2020 sont très claires : 522 hospitalisations en moins par rapport à la veille, et surtout, car c’était l’essentiel pour maintenir opérationnel notre système de santé, 165 personnes en moins dans les services de réanimation (solde entre entrées et sorties). Avec 5 053 personnes en réanimation, on arrive à peu près à l’occupation maximale en temps normal, mais le 8 avril 2020, au plus fort de la "courbe", on était à 7 180 lits occupés en réanimation (les services hospitaliers ont pu préparer jusqu’à 10 500 places en réanimation pour contenir la "vague").

Si ces données sont encourageantes, cela ne signifie pas que le cauchemar est terminé, car toute nouvelle "vague" aujourd’hui serait un désastre sanitaire nouveau, tant qu’on ne réduit pas drastiquement le nombre de personnes placées en réanimation. En outre, comme hélas dans tous les autres pays sauf (bizarrement) la Chine, la descente de la "courbe" est bien plus lente que la montée. Il est donc hélas à prévoir encore de très nombreuses victimes du covid dans les prochaines semaines (plusieurs milliers).

D’autres signes montrent l’intérêt du confinement.

Une étude dévoilée par l’Institut Pasteur le 19 avril 2020 a montré que le confinement a été très efficace pour limiter la contagiosité du coronavirus, passant de 3,3 à 0,5 le nombre moyen de personnes contaminées par chaque personne infectée.

Une autre étude de l’Institut Pasteur publiée le 21 avril 2020 a estimé le taux de contamination de la population française au 11 mai 2020 (j’insiste bien, au 11 mai 2020, pas à ce jour) selon les régions. Ces estimations donnent une France très contrastée avec des régions très atteintes : l’Île-de-France (12,3%) et le Grand-Est (11,8%) ; d’autres moyennement atteintes : les Hauts-de-France (6,1%), la Bourgogne-Franche-Comté (5,7%), la Corse (5,4%), l’Auvergne-Rhône-Alpes (4,4%) ; et puis des régions très peu touchées : la Nouvelle Aquitaine (1,4%), la Bretagne (1,8%), les Pays de la Loire (1,9%), etc. Au niveau national, le taux serait de 5,7%.

Ces estimations sont cohérentes avec les données réelles (et non estimées) au 23 avril 2020 comme le montrent la carte des hospitalisations (11 950 en Île-de-France, 4 416 au Grand-Est, 2 760 en Auvergne-Rhône-Alpes, 2 435 dans les Hauts-de-France) ; la carte des patients en réanimation (2 006 en Île-de-France, 687 au Grand-Est, 483 en Auvergne-Rhône-Alpes, 421 dans les Hauts-de-France) ; ou encore la carte des décès à l’hôpital (5 330 en Île-de-France, 2646 au Grand-Est, 1 233 dans les Hauts-de-France, 1 167 en Auvergne-Rhône-Alpes).

Toutes ces données montrent que le confinement a réussi à freiner la circulation du coronavirus en France. Les régions peu touchées par l’épidémie ont réussi à être préservées de nouvelles contaminations, et c’est évidemment l’un des enjeux majeurs du déconfinement de préserver cette territorialité, éviter que les régions peu atteintes subissent la seconde "vague" qui, nécessairement, arrivera avec le déconfinement dont les conditions feront que cette vague sera de faible amplitude ou pas.

Je préfère surtout m’arrêter sur une autre étude épidémiologique qui a été publiée le 22 avril 2020. Elle est essentielle car elle donne toute la mesure des effets salutaires du confinement. On serait évidemment bien en peine de savoir quelles serait la situation sanitaire sans confinement au bout d’un mois en France, puisqu’il y a eu confinement, mais on peut tenter de l’estimer par des modélisations de haut niveau qui ont déjà montré leur pertinence dans le passé.

Les auteurs de cette étude, Jonathan Roux, Clément Massonnaud et Pascal Crépey, sont trois chercheurs de l’École des hautes études en santé publique (EHESP, une sorte d’ENA de la santé), qui est basée à l’Université de Rennes, spécialisés en pharmaco-épidémiologie, dont l’un travaille également pour le département de biostatistiques du CHU de Rouen. Dans leur publication "COVID-10 : One-month impact of the French lockdown on the epidemic burden", qui fait 32 pages, les auteurs ont cherché à déterminer quels auraient été les "dégâts" sanitaires si le confinement n’avait pas été appliqué en France.

Pour cela, ils n’ont pris en compte que les décès à l’hôpital et la période du 19 mars 2020 au 19 avril 2020. Cette période d’un mois (premier mois de confinement) permet de voir les effets du confinement sur les différentes courbes (hospitalisation, réanimation, décès). De même, ils n’ont pris en compte que les treize régions françaises métropolitaines, les régions d’outremer ayant pour chacune une spécificité territoriale très différente (par exemple, la Nouvelle-Calédonie n’est quasiment pas touchée par l’épidémie).

_yartiCovidAY02

Ils ont pris aussi d’autres hypothèses, les plus pertinentes possible (basées principalement sur les données réelles fournies par les hôpitaux), sur la propagation du coronavirus, sa période d’incubation (5,1 jours), la durée de la phase asymptomatique (10,7 jours), le taux de personnes asymptomatiques par classe d’âge, etc. Ils n’ont pas non plus pris en compte l’éventuelle possibilité (très aléatoire) d’une saisonnalité du virus : « The impact of seasonal variations in the transmission of SARS-CoV-2 is still unclear ; therefore, we chose to not include seasonal parameter in our model. » [Ne pas s’étonner que l’étude française soit écrite en anglais, l’anglais est la seule langue des scientifiques, et la science est mondiale, il faut une langue commune, et c’est d’autant plus crucial en ces temps d’épidémie où l’information doit circuler le plus rapidement possible].

Les auteurs ont fait leur étude région par région. Ils ont modélisé l’évolution de l’épidémie en se basant sur les premiers jours de la période qui n’ont pas été encore impactés par les effets du confinement. Et ils ont regardé ce qui serait advenu si cette courbe modélisée était restée pendant un mois. Ce sont évidemment des données théoriques, abstraites, mais la puissance de la modélisation est telle aujourd’hui que l’essentiel est dans les hypothèses, si elles sont cohérentes avec la réalité ou pas.



Les conclusions de cette étude ont de quoi faire frémir et donnent un sens sanitaire majeur, une justification humaine majeure, au confinement. Elles montrent l’efficacité du confinement. En effet, sans confinement, l’étude a estimé à 73 909 le nombre de décès qu’il y aurait eu à l’hôpital entre le 19 mars et le 19 avril 2020, au lieu des 12 170 réellement constatés, soit 61 739 personnes sauvées par le confinement (une réduction de 83,5% du nombre de victimes). Je rappelle que cette étude épidémiologique ne tient pas compte des décès en EHPAD ni au domicile.

_yartiCovidAY07

Mais ce nombre de vies sauvées ne tient pas compte non plus de la capacité de notre système hospitalier à "absorber", à soigner tous les malades infectés au coronavirus. Car l’étude montre aussi le nombre d’hospitalisations et le nombre de personnes en réanimation qu’il y aurait eu si le confinement n’avait pas été appliqué.

_yartiCovidAY05

En effet, sans confinement, l’étude indique qu’il y aurait 587 730 hospitalisations supplémentaires et 140 320 admissions en réanimations supplémentaires. En clair, le confinement a permis de réduire de 87,8% le nombre d’hospitalisations et de 90,8% le nombre d’entrées en réanimation. Compte tenu de la durée moyenne en réanimation, cela signifie que pour pouvoir soigner tous les malades le nécessitant, il aurait fallu 104 550 lits en réanimation au 19 avril 2020, ce qui est vingt fois plus que la capacité initiale, et dix fois plus que la capacité augmentée. Le confinement aurait ainsi réduit de 93,1% nos besoins en nombre de places en réanimation.

_yartiCovidAY06

On peut donc imaginer qu’il y aurait beaucoup plus de décès en raison de l’impossibilité de prendre en charge tous les malades qui auraient nécessité une place en réanimation, ce qui pourrait faire plus de 90 000 décès supplémentaires, mais l’étude ne s’est pas penchée sur les conséquences d’une telle saturation du système hospitalier sur la vie des malades (ni non plus, je le répète, sur les conséquences dans les EHPAD et à domicile).

Enfin, l’étude a estimé que sans confinement, le taux de contamination de la population française aurait été de 22,9% au 19 avril 2020 (à comparer avec le taux estimé au 11 mai 2020 de 5,7%, évoqué plus haut), dont la moitié serait asymptomatique. C’est une donnée importante, car le seul intérêt du non confinement et de la circulation du coronavirus, au prix de dizaines de milliers de vies humaines, cela aurait été d’apporter à la population une immunité collective, mais pour cela, il faudrait un taux de contamination d’environ 60 voire 70%.

_yartiCovidAY03

Cette étude de l’EHESP est donc essentielle pour bien comprendre l’efficacité du confinement. D’une part, il permet au système hospitalier de ne pas être sursaturé (il était déjà à la limite de la saturation avec le confinement). D’autre part, il a sauvé des dizaines de milliers de vies humaines. Enfin, il a stoppé la circulation du coronavirus. Ce troisième point est important. L’étude discrédite l’idée selon laquelle il ne fallait confiner que les populations dites à risques (encore faut-il pouvoir les définir correctement), afin d’apporter une immunité collective par la contamination massive des populations dites non à risques (définir aussi). Sans confinement, il n’y aurait pas eu d’immunité collective et des dizaines de milliers de personnes supplémentaires seraient décédées.

C’est avec ces conclusions et d’autres qui ne manqueront pas de renforcer celles-ci qu’il faudra juger après la pandémie les politiques publiques mises en place par le gouvernement et le Président Emmanuel Macron qui n’ont pour seul objectif que se focaliser sur la protection de la vie de tous les Français. Ceux qui, par chance, n’ont été touchés ni de près ni de loin par cette épidémie doivent prendre conscience que nous sommes dans une pandémie particulièrement meurtrière et qu’elle est loin d’être terminée. Il faut bien un jour continuer à vivre, et le déconfinement est évidemment nécessaire, mais il faut garder à l’esprit que le cauchemar est loin d’être terminé…


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (23 avril 2020)
http://www.rakotoarison.eu


Tous les tableaux, figures, schémas reproduits ici proviennent de la publication présentée ci-dessus : "COVID-19 : On-month impact of the French lockdown on the epidemic burden" de Jonathan Roux, Clément Massonnaud et Pascal Crépey (EHESP Rennes, CHU Rouen, 22 avril 2020).


Pour aller plus loin :
Covid-19 : le confinement a sauvé plus de 60 000 vies en France.
Du coronavirus dans les eaux usées ?

_yartiCovidAY08
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.13/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 24 avril 2020 17:39

    Spéculation gratuite et raisonnement absurde, aussi illogique que celui qui consiste à penser que l’on a fait des économies parce qu’on n’a pas acheté un objet dont on avait envie. S’il s’agissait d’économies, on disposerait de cet argent, or l’achat n’a pas été effectué justement parce qu’on ne l’avait pas.

    On pourrait aussi dire qu’on a sauvé 10 000 tonnes de blé en priant pour qu’il n’y ait pas de grêle.


    • Xenozoid Xenozoid 24 avril 2020 17:49

      @Séraphin Lampion

      c’est de la propagande


    • mmbbb 24 avril 2020 18:40

      @Séraphin Lampion Vous savez que cet auteur est le leche cul de service.
      Il est evident que la Corée du Sud , Hong Kong et l Allemagne s en sortent mieux 
      et pourquoi ?
      Darmanin a deja estime le cout du deficit de la Secu à 45 milliards d euros . in fine , la France est un pays tres riche , le prix du masque du test reviendra a l achat d un bijou de luxe place Vendôme 


    • machin 25 avril 2020 06:07

      @Xenozoid

      L’auteur ne vaut assurément pas grand chose, on le sait, mais c’est tout de même un vendu.

      Il y a des gens qui achètent n’importe quoi...


    • julius 1ER 25 avril 2020 09:30

      @mmbbb
      il faudra re-vérifier tes sources car les pays cités sont en train de re-confiner !!!


    • mmbbb 25 avril 2020 10:26

      @julius 1ER La Coree su sud a su mieux gere cette crise . Ce pays avait su tirer la lecon du SRAS Il y a de nombreux liens concernant la methode adoptée et notamment des tests performants et disponibles incluant la meilleure technologie et permettant aux Coreens de savoir s ils sont atteints ! . Le nombre de décès dans ce pays ne sont en aucun cas aussi nombreux qu en France . La Coree du Sud a aussi une discipline de groupe que les francais n ont pas En ce qui concerne notre pays, cet auteur n en rate pas une, il semble avoir ecrit son article d un cabinet de l Elysee et dicte par Philippe ! Cette mesure est une mesure d ultime recours de repli et non d anticipation . Macron parle de guerre , c est la faiblesse de notre stratégie qui a impose ce confinement global et forcé 
      je suis passe devant mon dentiste ; Il etait affiche « ferme pour manque de masques » . Les professions medicales ont dues bricolées , extraordinaire pour un pays qui pretend avoir un des meilleurs systemes de sante et avoirs des meilleurs de services publics avec 56 % du PIB qui passe dans les depenses publiques Ou passe le pognon ? C est cette question que Rakio aurait dû poser s il n etait pas l eternel leche cul 


    • julius 1ER 25 avril 2020 10:31

      @mmbbb
      je maintiens ce que je dis !!!

      il faudra re-vérifier tes sources car les pays cités sont en train de re-confiner !!!

      et pour les chinois aussi c’est la 2ie vague !!!


    • troletbuse troletbuse 24 avril 2020 18:01

      Tiens, c’est la meilleure que j’ai lue aujourd’hui. Rototo, à l’identique de Vereux, nous ferait presque rire..


      • troletbuse troletbuse 24 avril 2020 18:09

        @troletbuse
        Et si on ajoute les morts virtuels du 80km/h, les 40 000 morts virtuels dus aux poussières de diesel (vu qu’on ne circule plus), la surpopulation nous menace en France.
        Ce doit être pour celà que la sodomie ou le mariage cougar sont préconisés, même qu’au plus haut niveau, on nous montre l’exemple. smiley  smiley


      • devphil30 devphil30 24 avril 2020 18:17

        Restons confinés , on est payé à pas faire grand chose et comme ça plein de vies sauvées ,pas de morts sur la route , pas de pollution , pas d’accidents du travail , pas de stress

        Le confinement est une tartufferie pour permettre aux hôpitaux de s’en sortir du fait du manque de lits.

        La mise en réanimation avec respirateur artificiel semble posé des problèmes peut être pire que le bien escompté 

        Et ensuite quand bien même 60.000 personnes auraient été sauvé , le bilan se fera à la fin de cette tragique histoire et il sera temps de comparer avec d’autres pays qui n’auront pas confiné

        En conclusion , les avis hâtifs sans fondement hormis celui de la propagande officielle n’apportent rien.


        • mmbbb 24 avril 2020 18:42

          @devphil30 cela fera plaisir aux ecolos et aux « décroissantistes » 


        • ZXSpect ZXSpect 24 avril 2020 18:34

          .

          Sylvain Rakotoarison, vos articles quotidiens et surtout vos nécros m’agaçais parfois, mais, cet article à rebours du conspirationisme et du tir à vue sur nos élus en charge de la difficile gestion de cette épidémie, me rassure sur la pluralité des opinions encore possible sur AgoraVox.
          .
          Soyez-en remercié !


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 24 avril 2020 18:51

            C’est deux blondes qui s’en vont en voiture. Tout à coup, elles voient une autre blonde dans une chaloupe au beau milieu d’un champ... Elle est en train de ramer...

            La conductrice dit à la passagère :

            - Tu vois, c’est à cause de filles blondes comme celle-là que l’on passe pour des niaiseuses !

            - Je le sais bien, si je savais nager, j’irais la noyer !

             


          • Sparker Sparker 25 avril 2020 09:15

            @Séraphin Lampion

            Deux kms plus loin nos deux blondes ont croisés des chevaux dans un pré, l’une dit Ho ! des chevals, l’autre lui rétorque, mais non c’est des chevaux, et l’une dit Ha bon ?, pourtant on aurait dit de chevals...


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 avril 2020 18:51

            Et chaque jour on grignote encore un peu plus de nos libertés. Plusieurs millions de morts-vivant.


            • ZXSpect ZXSpect 24 avril 2020 19:07

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              .
              avec 130 commentaires sur 5 jours « La Robe » est bien vivante smiley


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 avril 2020 19:10

              @ZXSpect C’est le « con » finement. Mes amis sont bloqués dans le sud le France,...


            • ZXSpect ZXSpect 24 avril 2020 19:04

              .

              Pas un pays qui n’est pas confronté à des afflux en réanimation ; pas un pays qui, confinement imposé ou pas, ne recoure à des mesures barrières, alors que les conspirationnistes se calment, et que les épidémiologistes de comptoir se « masquent » !


              • Dr Destouches Dr Destouches 24 avril 2020 19:06

                Rakoto c’est le pseudo du système !


                • agent ananas agent ananas 24 avril 2020 19:45

                  60 000 ? Pourquoi pas 6 millions ? Ah, oui il y a copyright sur ce chiffre ...

                  L’Histoire se souviendra surtout que notre pays a été mis à l’arrêt par un gouvernement qui se nommait ‘En Marche’.


                  • rugueux 24 avril 2020 20:35

                    Le lémurien nécrophage a encore frappé !

                    Le lémurien spécialiste de la nécrologie hagiographique de tout et n’importe qui s’est vraiment surpassé avec ce nartic qui est monument de propagande nord-coréenne à la gloire des branleurs et autres tafioles qui sont aux commandes.

                    C’est comme le 80km qui a « sauvé » 340 vies c’est digne de l’astrologie...3 obscurs étudiants attardés à l’université font tourner sous Maple ou Mathematica un modèle rudimentaire bricolé par leur soin pour publier des conclusions sans aucun intérêt...oui le confinement permet de diminuer la transmission du virus...de combien de cas ? Personne n’en saura jamais rien...

                    On remarque d’ailleurs que l’Italie, la France et l’Espagne avec des moyens et des stratégies différentes se retrouvent quasi à égalité pour le nombre de morts, 22000 en France, 26000 en Italie et 23000 en Espagne.


                    • Wald 24 avril 2020 21:04

                      @rugueux
                      Le lémurien spécialiste de la nécrologie hagiographique de tout et n’importe qui s’est vraiment surpassé

                      En lisant ça sur la page « derniers commentaires », j’avais déjà compris qui avait pondu l’article. Merci. smiley



                    • Wald 24 avril 2020 21:08

                      https://www.youtube.com/user/CCTVFrench


                      Contrairement à l’auteur, c’est de la propagande bien faite et du vrai travail de pro.


                      • SamAgora95 SamAgora95 24 avril 2020 21:23

                        Et pourquoi pas 100 000, c’est quand même plus jolie et plus classe 60 000.

                        Même pas fichu de choisir un beau chiffre quand ils en ont l’occasion !

                        Décidément ! Des amateurs jusqu’au bout.



                          • floyd floyd 24 avril 2020 23:29

                            Je remets mon commentaire :

                            « Je vis en Suisse dans un mode de semi-confinement. Si on compare notre situation à des pays qui ont appliqué un confinement strict comme l’Espagne ou la France, et la Suède qui n’a pas appliqué de confinement, au final tous ces pays ont eu le même taux de mortalité global (nombre de morts par rapport à la population) :

                            https://www.worldometers.info/coronavirus/

                            On veut nous faire croire que c’est uniquement le confinement qui sauve des vies, mais on voit bien que c’est de loin pas le facteur principal. »



                            • Emohtaryp Emohtaryp 25 avril 2020 00:48

                              @floyd

                              On veut nous faire croire.....

                              À la mouche qui pète, au masque qui ne sert à rien mais dont ON commande quand-même des milliards, qu’un remède de 70 ans bon marché d’un « charlatan populiste » qui sauve des vies à Marseille est mauvais pour la santé, la liste est longue.....ah mon pauvre monssieur, si vous saviez toutes les conneries qu’ils voudraient qu’on croit, les shaddocks seraient jaloux...

                              Conclusion :

                              ON est un con !


                            • Emohtaryp Emohtaryp 25 avril 2020 00:36

                              Covid-19 : le confinement a sauvé plus de 60 000 vies en France

                              Pseudo étude de propagande à la solde gvt qui voudrait faire croire qu’ils auraient sauvé 60 000 vies, et accessoirement de quoi donner à bouffer aux chiens de garde , des gamelles pleines de bobards à matraquer à la populace qui regardent encore le grand circus, juste pour essayer de faire oublier le désastre total sur toute la ligne. Et les idiots continuent de creuser....leurs tombes...tout en glosant et se haussant ! Fascinant !

                              Et le Ragototo réclame lui aussi son nonosse, wouah ! wouah !

                              Allez, couché ! toto ! Bon chienchien à son maîmaître ! smiley


                              • babelouest babelouest 25 avril 2020 04:28

                                J’en parlais à mon fils, de cette fameuse « épidémie », hier soir au téléphone. Il connaît beaucoup de gens en France, qu’il a au téléphone souvent. Voici ce qu’il a constaté.

                                Au début et à la mi-février, sa propre fille de huit ans et beaucoup d’autres ont été largement « patraques » pendant 10 à 15 jours, avec pas mal de fièvre, une grande fatigue, la perte de l’odorat et du goût.... ce sont exactement les symptômes de cette fameuse « grippe ». Cela voudrait dire que c’est à ce moment-là, il y a largement deux mois, qu’est passée l’épidémie.

                                Ce n’est qu’après que des personnes ont commencé à présenter des complications (oui, des complications intervenant sur un organisme affaibli) amenant à l’hospitalisation, et qu’enfin (si l’on peut dire) est intervenue l’assignation autoritaire de toute la population chez elle, trop tard. Bien sûr, c’est aussi là que des personnes sont mortes, des complications et non du virus.

                                La maladie, elle, était déjà finie. Ou du moins, elle s’était déplacée. La première conclusion qu’on puisse en faire, c’est que effectivement ce n’était qu’une grippe un peu différente, avec une mortalité directe infime. Une grippe qui peut revenir si elle a muté un peu. Sylvain Rakotoarison ne serait-il pas comme cette cavalerie qui arrive après la bataille ? Et qui n’a plus qu’à compter les victimes dues à son absence quand il l’aurait fallu ?


                                • devphil30 devphil30 25 avril 2020 06:28

                                  L’économiste Fréderic Bizard, président du think tank « Institut Santé », analyse la situation

                                  « Le confinement, il faut vraiment l’éviter : encore une fois, ça revient à une deuxième vague. Si on est obligé de reconfiner, c’est que tout s’arrête et comme vous avez fragilisé le tissu social et économique, la deuxième vague, elle est mortelle. C’est ce qui s’est passé avec la grippe espagnole, c’est la deuxième vague qui a fait des ravages. »

                                  « On peut avoir l’approche de se dire “bon, c’est sympathique tout ça, mais on est quand même en train de faire un raffut et de foutre l’économie et la vie sociale par terre pour quand même une virose qui emmène 2,6% des gens à l’hôpital et en tue 0,5%.” On a connu des viroses qui en tuent plus que ça, donc en cela, cette virose est quand même très surdimensionnée en termes de réaction », lance l’économiste au micro de Sputnik.

                                  « Ce sont les pays qui ont échoué qui ont été obligés de faire ça. Soit ils n’ont pas anticipé et ont réagi trop tard comme la Chine, soit parce qu’il n’y avait pas les moyens de gérer autrement, comme la France, qui n’avaient ni masques ni tests. C’est sûr que quand vous n’avez ni masque ni test, il reste plus qu’à demander aux gens de rester chez eux et j’espère qu’on va maintenant pouvoir avoir l’arsenal suffisant pour utiliser d’autres moyens que ce moyen médiéval. »

                                  https://fr.sputniknews.com/societe/202004241043646722-le-covid-19-une-maladie-saisonniere-meme-sans-vaccinil-faut-eviter-le-confinement-a-tout-prix/


                                  • julius 1ER 25 avril 2020 10:19

                                    @devphil30
                                    la 2ie vague de la Grippe espagnole a aussi beaucoup tué du fait que les organismes des gens marqués par les privations de temps de guerre étaient aussi des organismes affaiblis ...... mais comparaison n’est pas raison .... on ne saura sans doute jamais les « vrais » chiffres du bilan de la pandémie de grippe espagnole ????
                                    par contre on connait les chiffres de la Grippe asiatique de 69/70 qui a fait 35000 morts en France en 2 mois seulement mais qui s’est arrêté aussi vite qu’elle était apparu d’où cette notion de saisonnalité ....... ce qui n’est malheureusement pas le cas de ce Covid19 qui en est déjà à J+5mois depuis son origine et si l’on regarde les chiffres US on en est à plus de 3 000 morts par jour ......
                                    et pour les US en 69/70 c’ était 50 000 morts avec la Grippe asiatique et ce chiffre va être pulvérisé .........
                                    alors on peut faire dire beaucoup de choses aux chiffres, mais là en l’occurrence Devphil tu es pris en défaut de mensonge et manipulation !!!!!


                                  • chantecler chantecler 25 avril 2020 09:04

                                    @nono le simplet
                                    Ce qui te manque c’est du concret et aussi un peu d’imagination .
                                    Voyons :
                                    tu (ou un des tiens) ressens des courbatures , des douleurs, tu tousses , tu as de la fièvre ...
                                    Que vas-tu faire ?

                                    Te livrer à l’hôpital à des médecins qui décideront , sans toi, quelle médicamentation quel traitement ou non traitement , ils vont de donner ?
                                    ...
                                    ou tu préfèrerais recevoir après dépistage , par une équipe de médecins , qui prétendent non pas faire de la recherche pharmacologique pointue , mais soigner

                                    , un traitement protocolaire , assez utilisé, existant , qui semble donner des résultats ?
                                    Inutile de me répondre .
                                    Mon opinion est faite depuis des semaines .


                                  • devphil30 devphil30 25 avril 2020 09:19

                                    @chantecler

                                    Alors c’est bon ou pas bon la Choroquine ... ?

                                    On sait pas , on veux pas trop savoir car il y a les labos pharmaceutiques qui veulent placés leur vaccins mais l’armée en a achetée ...

                                    https://fr.sputniknews.com/france/202004241043643689-larmee-reconnait-avoir-achete-de-la-chloroquine-a-la-chine/

                                    Étonnant tout ça avec en plus le fait que le produit a été bloqué à la vente en janvier 2020

                                    Que de nombreux hasards sans lien entre eux ....


                                  • nono le simplet nono le simplet 25 avril 2020 09:40

                                    @chantecler
                                    Mon opinion est faite depuis des semaines .

                                    et elle est inébranlable et définitive ... envers et contre tout ... je sais ...
                                    et le traitement semble donner des résultats ? « semble » seulement depuis tout ce temps ? smiley


                                  • chantecler chantecler 25 avril 2020 11:03

                                    @nono le simplet
                                    Mais la tienne aussi d’opinion est faite ...
                                    Et jour et nuit , tu te sens obligé de nous la marteler avec Pemile ici sur agx ....
                                    Fondamentalement j’aimerais comprendre les causes de ton attitude qui est en outre très partagée à 50 % ? partout dans les médias ...
                                    Comment peut on avoir de telles convictions sur un sujet aussi épineux ?
                                    Quelle alternative certaine à 100 % ?


                                  • chantecler chantecler 25 avril 2020 12:50

                                    @devphil30
                                    Salut,
                                    Le triple protocole , j’ai confiance faute de mieux ...Ou de plus certain ....
                                    Dépistage + protocole 1+1 de Raoult et de son équipe .
                                    Le plus dégueulasse c’est qu’à cause de ces fanatiques, on n’ y ait pas accès partout ...
                                    Médecins généralistes : non sauf résistants et ils ne sont pas nombreux. Natürlich .
                                    Hôpitaux : 20 % ?
                                    Pharmaciens : niet ! (pas plus que la vente de masques basiques !).
                                    C’est beau la liberté de choisir en système « libéral » !
                                    Libéral ça veut dire : le pognon aux potes qui soutiennent (et profitent du ) le système et ses représentants .


                                  • julius 1ER 25 avril 2020 10:01

                                    Comme je n’ai aucun parti-pris et que j’agis et réfléchis en toute indépendance , je suis d’accord sur l’essentiel de ce que vous écrivez Mr Ratko !!!

                                    D’accord avec vous sur l’ensemble des chiffres, bien qu’il faille mettre un bémol sur certains d’entre eux tel le RU qui ne prend pas en compte ni les Epahds, ni la mortalité à domicile alors le chiffre est certainement le double annoncé !!!

                                    Il est certain que là les con-servateurs qui ont tant fanfaronné avant de confiner, virage à 360° quand -même, ne vont pas s’empresser de publier les « vrais » chiffres....... mais est-ce si étonnant que cela ????

                                    sur la courbe exponentielle du départ de la pandémie, je suis aussi d’accord, sans confinement on en serait au double voir au triple de cas mortels car comme vous le faites si bien remarquer .... au 3/6/9 de la Grippe a succédé le 12/ 35 en moyenne du Covid et bien sûr cela complique la situation du système sanitaire !!!!!

                                    mais que voulez-vous M Ratko, on ne change pas la nature humaine, sur ce site la plupart n’ont même pas lu votre article ou alors en diagonale et c’est bien là que le bât blesse ...

                                    .et je pense que certains avec 20000 OU 40000 morts de plus en seraient à gloser en disant qu’après tout la pollution et les accidents de la route en font tout autant ...d’ailleurs il me souvient que vous avez aussi écrit sur ces sujets et en aparté (n’être pas d’accord avec vous sur ces points là ) .......

                                    seulement ils oublient par malhonnêteté intellectuelle que ce sont des bilans annuels.... mais pour le Covid ce serait en 2 MOIS seulement ce qui prouve bien le haut degré de nuisance de ce Virus qui va continuer à sévir alors qu’une épidémie grippale à l’heure où j’écris ne serait déjà qu’un souvenir !!!



                                    • babelouest babelouest 25 avril 2020 12:53

                                      @julius 1ER
                                      Allons, allons ! On l’a pourtant dit et répété. Ce virus en soi n’est pas dangereux plus qu’une simple grippe, sauf qu’il fatigue beaucoup (une de mes filles et une de mes petites-filles vivant dans des lieux différents peuvent en témoigner, elles ont subi cela EN FÉVRIER, ainsi que d’autres personnes de nos connaissances), et que des personnes affaiblies PEUVENT contracter des complications, parfois mortelles. Mais ce n’est pas le message gouvernemental.
                                      J’ai connu l’un des morts, indirectement : pasteur évangélique (donc rien à voir avec moi) et co-organisateur du rassemblement de Mulhouse, il a eu une complication, et il est décédé. Explication : il avait tout de même 80 ans.
                                      Là je m’appuie sur de vrais témoins. Et avec déjà du recul.
                                      C’est assez clair ?


                                    • ZARMO66 25 avril 2020 10:03

                                      Merci pour votre article. Pourriez-vous donner le lien direct à l’étude Pasteur SVP (pas a votre blog). Je n’arrive plus depuis hier à y accéder directement.


                                      • ZARMO66 25 avril 2020 10:13

                                        Financement Institut Pasteur : Bill et Melinda Gates Foundation, NIH USA, CDC, Total, Fondation Merieux,Department of Health and Human Services USA. La cours des comptes épingle l’institut Pasteur pour manque de transparence sur son financement.

                                        Ils avaient projeté 2 millions de morts aux USA avant rétropédalage pittoresque. Ca me fait réfléchir... Source : https://www.pasteur.fr/en/international/international-partnerships


                                        • ZARMO66 25 avril 2020 11:33

                                          L’EHESP publiait aussi une étude quelque semaines avant celle-ci dans laquelle ils annonçaient dans le pire des cas une mortalité du au Covid 19 de 11000 français entre le 10 mars et le 15 avril.

                                          https://www.ea-reperes.com/wp-content/uploads/2020/03/PredictedFrenchHospitNeeds-EHESP-20200316.pdf

                                          C’était avant l’annonce du confinement. Désolé c’est en anglais.


                                          • jjwaDal jjwaDal 25 avril 2020 11:45

                                            On attend avec impatience l’étude qui montrera le nombre de morts prématurées (on n’a bien sûr évité aucune mort, le taux de létalité de la vie étant de 100% aux dernières nouvelles) évitées avec dépistage massif et confinement des plus fragiles et isolement des contaminés avec surveillance médicale. On attend aussi celle sur l’interdiction du tabac, de la voiture, des sodas, des produits phytosanitaires, j’en oublie, vous trouverez sans peine de quoi allonger la liste.

                                            Proportionnellement, on aura eu bien plus de morts que les coréens du sud qui n’ont pas pratiqué ce confinement massif et indiscriminé, dont la létalité reste encore à déterminer. On a dégoupillé une grenade et on attend juste le comptage des blessés et des morts.On ne fait pas de l’assignation à résidence de millions de personnes sans effets secondaires.


                                            • zygzornifle zygzornifle 25 avril 2020 13:02

                                              Plus ceux qui ont échappés aux accidents de la route …..


                                              • Ecométa Ecométa 25 avril 2020 13:25

                                                On nous dit aujourd’hui que le taux d’immunité n’est pas assez élevé : pourquoi ? A cause du confinement pardi !

                                                En tant que les théorèmes des mathématiques se réfèrent à la réalité ils ne sont pas exacts. En tant qu’ils sont exacts, ils ne se réfèrent pas à la réalité. (Albert Einstein)

                                                « Toute chose par ailleurs étant égale »....

                                                Sauf que les interactions et les interdépendances sont telles : elles ne sont jamais égales !


                                                • ETTORE ETTORE 25 avril 2020 13:49

                                                  LOL !

                                                  Rakoto vous êtes le seul vaccin disponible, actuellement, pour préserver la meute présidentielle de toute sa responsabilité.

                                                  Et on voit bien, que même en (un) aveugle, comprend à l’odorat du texte,que cela ne prend pas.

                                                  Sincèrement....Rakoto....Soit vous êtes un robot, avec une partie d’intelligence artificielle nettement programmé par la doxa microliputienne, soit vous êtes une expérience en cours, dans le genre lâcher de pêt, histoire de quantifier qui a encore de l’odorat ou pas dans ce pays, depuis que micronlipus persiste à nous montrer son cul à chaque prise de parole.

                                                  Cet article commenté avec autant d’acharnement et de tableaux narratifs, n’est que la preuve ultime de l’anneau que vous avez dans le nez !


                                                  • Dédé15 25 avril 2020 13:57

                                                    Forts de cette étude les sud-coréens pourraient se plaindre auprès de leurs gouvernants de ne pas avoir bénéficié du confinement.

                                                    Ils auraient ainsi peut-être sauvé quelques uns de leurs 250 morts.

                                                    Comme quoi il ne faut pas faire confiance qu’aux masques.

                                                    C’est pour cette raison qu’en France on n’a d’abord masqué que la vérité.


                                                    • Gasty Gasty 25 avril 2020 15:59

                                                      @ Rakoko

                                                      Plutôt que d’avoir à investir pour le bien commun avec des structures sociales qui coûte de l’argent, on devrait continuer de garder les gens en prison.....

                                                      Enfin je voulais dire en confinement !


                                                      • Claudec Claudec 25 avril 2020 16:19

                                                        Merci pour cet article clairvoyant.

                                                        Peuvent y être ajoutées deux observations :

                                                         La distribution retardée de masques a eu l’heureux effet d’éviter la débandade dans la fin prématurée du confinement, dont la conséquence aurait été un dépassement des capacités hospitalières et soignantes, laquelle pourrait au demeurant être à nouveau menacée si la fin du confinement ne se déroule pas avec la sagesse publique requise.

                                                         Le Covid-19 + n’est certes pas porteur d’une grippe banale, mais il faut noter que le nombre de ceux qui en ont été atteints est inférieur à celui des victimes d’une grippe comme le monde en connaît une pratiquement chaque année. Et ceux qui en sont morts en 4 mois environ (190 000 dans le monde est une estimation forte), sont en nombre moins élevé que l’augmentation de la population mondiale chaque jour (220 000)..


                                                        • Claudec Claudec 25 avril 2020 16:20

                                                          ... Ceci dit, l’affaire est probablement loin d’être définitivement réglée.


                                                          • Samson Samson 25 avril 2020 16:23

                                                            « La décision du confinement en France n’a donc pas été prise par un apprenti dictateur ... »
                                                            Si même le confinement s’imposait, le sophisme consiste à en conclure que Mutilator 1er n’est plus un apprenti dictateur !

                                                            « ... qui, du reste, a été souvent contesté pour sa supposée proximité avec les puissances économiques. »
                                                            Alors même que nul n’ignore qu’embauché en son temps par l’Ennemi de la finance pour, suivant les consignes €uropéennes, « améliorer » les standards de protection sociale - procurés notamment par le code du travail - et d’efficacité du service public, le giton de Rothschild n’a - dans son souci d’égaler les standards révolutionnaires de confort de vie déjà éprouvés avec l’éternelle reconnaissance du peuple grec au IVème Reich pour ses bontés - eu de cesse de constamment les « élever » pour viser un même niveau d’« excellence ».

                                                            « Cette étude de l’EHESP est donc essentielle pour bien comprendre l’efficacité du confinement. D’une part, il permet au système hospitalier de ne pas être sursaturé (il était déjà à la limite de la saturation avec le confinement). »
                                                            La pandémie de coronavirus limitant ses vertus à le mettre pleinement en exergue, les hôpitaux étaient pour rappel déjà à la limite de la saturation et de l’asphyxie bien avant ! La différence étant qu’En Marche vers Nulle Part, les managers de la start-up « France » ne disposaient alors pour seuls « éléments de langage » que LBD et lacrimos en réponse à fournir à ces affreux lanceurs d’alertes, envoyés depuis sans arme au combat contre le coronavirus et transmutés en « héros » par la grâce de la com’ gouvernementale.
                                                            La nécessité d’un confinement eut elle été indispensable si - imposée par l’€urocratie pour cause de rationalisation managériale des budgets publics - 70.000 lits d’hôpitaux n’avaient été supprimés en 15 ans dans l’Hexagone, 70.000 en dix ans en Italie, ..., si le renouvellement des stocks stratégiques (masques, désinfectants, médicaments, ...) n’étaient joyeusement passés à la trappe budgétaire, si externalisée vers une main d’œuvre proche de l’esclavage histoire de comprimer les coûts, leur production était restée hexagonale ou européenne, ...
                                                            Une petite modélisation s’impose ! On compte bien évidemment sur l’auteur et son indéfectible souci d’objectivité pour nous fournir les chiffres sans tarder !!! smiley smiley smiley


                                                            • Samson Samson 25 avril 2020 17:02

                                                              @Samson
                                                              Et juste histoire de mieux mettre en perspective l’impéritie managériale de nos gouvernants passés et présents en regard de la prévisible catastrophe sanitaire actuelle, c’est par là !


                                                            • logan 25 avril 2020 17:37

                                                              Bonjour,

                                                              la brosse à reluire pour Macron c’était franchement pas nécessaire. D’autant que le confinement est le résultat de l’échec des politiques sanitaires mises en place depuis le début de l’épidémie. Et de mon point de vue Macron a du sang sur les mains.

                                                              Le confinement général c’est la mesure qu’il a pris dans la panique la plus totale, après nous avoir dit 2 jours auparavant que ça ne craignait rien d’aller voter aux municipales et qu’il n’était pas question de fermer les écoles ou de faire un confinement comme en Italie ou en Chine.

                                                              C’est quand ils ont vu le nombre de malades et de décès exploser en France et compris qu’ils ne contrôlaient absolument rien avec leurs histoires de phases et de clusters, qu’ils se sont résignés à aller à l’encontre de leur première idée ( absorber l’épidémie tout en maintenant l’activité économique ).

                                                              Alors oui le confinement, comme depuis la nuit des temps, cela permet de freiner la contagion et de protéger les gens. Mais on voit bien qu’il n’y avait rien de réfléchit avec la mascarade affligeante de la préparation du déconfinement.

                                                              La maladie aurait dû être combattue plus tôt et Macron porte une lourde responsabilité dans son choix d’avoir laissé l’épidémie se propager en France.

                                                              Tout comme il va porter une lourde responsabilité d’envoyer les enfants à l’école et les gens au travail alors que le virus circule encore, au risque de déclencher une nouvelle épidémie encore plus grave que la première vague.


                                                              • Jean Keim Jean Keim 26 avril 2020 07:45

                                                                Article écrit par un très bon lecteur-diffuseur d’informations, il est possible que nous ayons affaire à un robot... ou à une éponge.


                                                                • Heinz 27 avril 2020 17:05

                                                                  La prochaine étape sera que les manipulateurs de cette « fake » pandémie vont poursuivre en pénal des personnes ayant osé contester le chiffre de 60 000 morts économisés grâce au confinement. Nous sommes déjà en plein de pire fascisme de tous les temps


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité