• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Covid-19 : Les pestiférés

Covid-19 : Les pestiférés

A l’heure où la loi sur l’obligation vaccinale est entrée en vigueur pour certaines professions, provoquant un vif débat, il est important de se rappeler cette année 2020 pendant laquelle les soignants, les pompiers et de nombreux corps de métiers se sont dépensés sans compter pour aider la population à passer cette période difficile. Nous devons avoir beaucoup de respect pour toutes ces personnes, et ce respect ne doit pas être conditionné au statut vaccinal de chacun.

La plupart des études scientifiques publiées durant l’année 2020 sur les taux de transmissions parmi les soignants (HCW) et les équipements de protection (PPE), alors qu’il n’y avait pas de vaccins, ont montré que le taux de positivité des soignants se situait entre 1 et 4%, avec quelques pics à 10 ou 15% au mois de mars, période à laquelle les soignants devaient réutiliser plusieurs fois leurs masques ou se protéger avec des sacs poubelles. Même les études portant à la fois sur les soignants et sur leurs foyers ont montré que très peu d’entre eux avaient contaminé leurs proches. Cela signifie que même avec peu de moyens, les soignants ont fait tous les efforts et ont pris toutes les précautions possibles pour se protéger et protéger leurs patients et leurs proches.

Alors, avant de défiler dans les médias pour parler d’éthique et cracher leur mépris sur ces soignants qui ne veulent pas se faire vacciner, les membres du gouvernement devraient se demander combien de personnes ils ont contaminé en obligeant des soignants positifs à aller travailler équipés de sacs poubelles ou de masques usagés. Combien de patients qui étaient présents à l’hôpital pour d’autres raisons ont attrapé le Covid à cause de ces décisions ? Combien d’entre eux ont fini en réanimation ? Et combien n’ont pas survécu… ? On ne le saura probablement jamais, et on peut comprendre qu’une crise impose souvent de prendre des décisions difficiles, mais avant de jeter la pierre à qui que ce soit et de traiter des gens comme des pestiférés, peut-être serait-il bon que chacun fasse son auto critique et évite de jouer les petits chefs autoritaires. Ce n'est pas digne d'un homme ou d'une femme politique.

Et pour les médecins médiatiques qui vomissent à longueur de journée sur les soignants qui ne sont pas vaccinés, souvenez-vous de cette année 2020 où ces soignants devaient lutter sans compter leurs heures contre la maladie, avec des protections de fortune pour ne pas se contaminer et protéger leurs patients. Vous avez lutté aux côtés de ces soignants, mais demandez-vous combien d’entre eux auraient aimé pouvoir faire comme vous et se réfugier sur les plateaux télés pour faire une pause, bien à l’abri de la pandémie. Vous rappelez-vous avoir juré de respecter le serment d’Hippocrate : « Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leur conviction… J’interviendrai pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité… Que les hommes et mes confrères m’accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses ; que je sois déshonoré(e) et méprisé(e) si j’y manque ». Est-ce que les soignants et les pompiers sont des patients de seconde zone qui doivent être discriminés ? Est-ce qu’ils ne méritent pas votre respect de médecin malgré leurs convictions ? Ce sont des patients comme les autres, quel que soit leur origine et leur profession, avec leurs doutes et leurs faiblesses, et vous avez renié votre serment de les écouter, de les rassurer et de les protéger. Je ne comprends même pas comment des gens peuvent perdre du temps à vous menacer sur les réseaux sociaux car il serait incompréhensible que le Conseil de l’Ordre des Médecins ne prenne pas des mesures contre vous car vous déshonorez cette profession et ne méritez que le mépris des hommes.

Le débat sur l’obligation vaccinale chez les soignants est important, et la question doit être posée. On peut penser sur les soignants non-vaccinés ont une peur déraisonnée du vaccin et des effets secondaires. On peut penser que le scepticisme de ces personnes envers la science est incompréhensible au vu de leur formation. Je pense pour ma part que même si les études sérieuses montrent que le vaccin ne diminue le risque de transmission que de 40% contre le variant Delta, c’est préférable pour les personnes au contact des personnes fragiles d’être vacciné, que ce soit avec un vaccin ARNm ou un vaccin traditionnel. On peut tout penser et tous les avis sont respectables, mais personne n’a pas le droit de dire que les soignants, les pompiers et toutes ces personnes qui expriment des doutes sont égoïstes et ne se soucient pas des autres.

Parce que les études montrent que ce n’est pas vrai.


Moyenne des avis sur cet article :  3.18/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

78 réactions à cet article    


  • Albert123 18 septembre 16:43

    transposez le virus du sida avec la mentalité haineuse en vigueur de nos jours dans les milieux autorisés et bien pensants et ce ne sont pas des bisous faits à des séropositifs sur des plateaux tv que vous verriez en direct mais des exécutions.



      • markos 18 septembre 17:18

        " Je pense pour ma part que même si les études sérieuses montrent que le vaccin ne diminue le risque de transmission que de 40% contre le variant Delta, c’est préférable pour les personnes au contact des personnes fragiles d’être vacciné, que ce soit avec un vaccin ARNm

        "

        il a été démontré que la vaccination n’empêche pas d’être infecté et par conséquent d’être contagieux. par conséquent si on veut vraiment sécuriser les hôpitaux, il faut tester tout le personnel soignant vaccinés et non vaccinés.

        c’est d’une logique imparable.


        • philippe913 18 septembre 18:01

          @markos

          logique de merde,
          ça n’empêche pas, ça réduit les risques d’être infecté, contagieux et de développer une forme grave.

          Il n’y a pas de solution parfaite.


        • markos 18 septembre 18:56

          @philippe913

          pas plus que la vaccination obligatoire.
          si je vais dans un endroit ou 100 % des personnes ont été testées négatif, j’aurais plus confiance que si il y a 100 % de vaccinés non testés.
          ou alors il faut se poser la question de la fiabilité des tests.
          or c’est avec les résultats des tests qu’on calcule le taux d’incidence dont découle ensuite toutes les mesures sanitaires.
          si vous pensez que les tests ne sont pas fiables, autant dire qu’on nous promène depuis le début, que les décisions liberticides qui sont prises depuis des mois, le sont en se servant de données erronées. 


        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 18 septembre 19:49

          @tous,
           
           la respnsable de la santé suisse, double vaxxinée a chopé le Covid auprès d’une personne doublement vaxxinée elle-même. Sa conclusion : il faut vaxxiner encore plus ! c’est dans le lien donné par Clocel ci-dessous et repris après par moi même.


        • jacqcroquant 18 septembre 20:42

          @philippe913 Comment peut-on mesurer une réduction des risques d’être infecté, contagieux et de développer une forme grave si on est vacciné.
          Exemple : De mars 2020 à juin 2021 je n’ai pas choppé, ni un rhume, ni la grippe, ni la covid, ni rien du tout. Je me fais vacciner en Juin 1 dose + 1 dose en juillet et je n’ai toujours rien choppé. De combien ai-je réduit mon risque ? 
          Autre chose : le vaccin réduit les risques de forme grave à 40% d’efficacité par exemple. C’est 40% pour UN individu. Donc il a 60% de « chance » qu’il fasse une forme grave. Prenons 1000 individus qui ont la malchance, individuellement, de faire une forme grave ce qui est très possible puisqu’ils ont, individuellement, 60% de risque de la faire. C’est donc 100% des individus qui feront une forme grave ! C’est vrai aussi dans l’autre sens, la probabilité que personne ne fasse de forme grave est vraie aussi. Et c’est vrai aussi pour les infections et transmissions puisque nous savons aujourd’hui que vaccinés ou pas la charge virale transmise est la même pour tous. Ecoutez cette émission du 17 septembre sur l’adaptation du pass région par région : A partir de la 60 ème minute avec le docteur Michel Ciara membre de la fédération des médecins de France. Celle présidée par le Docteur Hamon star des plateaux TV. A pleurer. 

          https://www.sudradio.fr/programme/les-vraies-voix-sud-radio/ 


        • Sir Sami Rliton Sir Sami Rliton 20 septembre 08:56

          @markos
          Encore refusé, CENSURE sur « agoravox »... Agora mes fesses... Même ici des petits chefs ALIMENTENT LA PENSEE UNIQUE, ça commence à bien faire... Faudra pas s’étonner que ça dégénère... La motivation pour refuser mon texte qui génère pourtant de bons commentaires de la part des autres modérateurs : AUCUNE (sinon le dogme politique des monstruosités sociales actuelles)
          https://jdheditions.fr/revues/du-salut-injectable-a-leglise-de-vaccinologie-par-sir-samir-liton/


        • cassios 20 septembre 09:49

          @markos
          Oui mais leurs vaccins me semblent moyens au point de vue sécurité.

          Un collègue chirurgien plasticien (40 ans) de ma femme se tape une méningo encéphalite suite au vaccin pfizer, réanimation et il s’en sort sans séquelles. Il sera désormais faussement vacciné (ainsi que tous ses proches certainement) et il a été clair avec ma femme, il préfèrera arrêter de pratiquer la médecine que de retourner en réa.

          Un autre collègue gynécologue obstétricien (50 ans) qui se tapait un truc très bizarre qui attaquait reins et poumons. Il n’a pas fini en réa car ils ont fini par avoir le dessus sur ce truc mais d’après son pneumologue, c’est certainement suite au vaccin pfizer.
          Il fera pareil que l’autre et lui et ses proches seront donc faussement vaccinés.

          Le pire, c’est que ces deux médecins vont continuer à prôner la vaccination pour éviter de se faire radier par l’Ordre des médecins, mais en voix off pour les personnes de leur entourage ou famille proche, ils déconseillent la vaccination.
          Ma femme fait de même.

          Cerise sur le gâteau, ce dimanche deux jeunes cousins viennent nous présenter leur bébé.
          Eux sont vaccinés pfizer et n’ont eu aucun problème avec le vaccin pfizer.

          Et voilà qu’ils nous parlent de ce jeune de 23 ans de leur entourage est mort d’une thrombose suite au vaccin astrazeneca.

          Quand je leur ai parlé des collèges de ma femme (c’est ma femme qui a accouché leur bébé) et aussi mes collègues de boulot qui sont tombés beaucoup plus malade du vaccin que du covid, ils ont changé de couleur.

          Au final, on dirait que leurs vaccins c’est une loterie comme pour le covid 19 (la protéine spike semble le truc dangereux dans l’histoire).

          Mais j’ai franchement l’impression que les vaccins sont beaucoup plus dangereux que le covid.

          Par contre, pour empêcher que ce scandale sorte, faut vraiment qu’il y ait une maitrise de l’information.

          Par contre, j’ai remarqué que beaucoup de gens ne font pas le rapprochement entre telle maladie ou effet secondaire et le vaccin.
          Mais il suffit de parler de « telle personne que je connais est tombée malade ou a eu tel truc suite au vaccin » pour que les gens commencent à faire des associations d’idées.

          Bref la vérité sortira petit à petit grâce au téléphone arabe, la propagande a ses limites quand la réalité nous explose trop à la face.

          En tout cas, dans ma petite boite, va falloir leur courir après pour la 3ème dose vu ce qu’ils se sont pris avec les 2 doses. Et je les ai aidés à faire le rapprochement....


        • Sir Sami Rliton Sir Sami Rliton 20 septembre 09:51

          Oui oui je le maintiens... Un commentaire qui advient APRES 1 MOIS de censure d’un TEXTE PARODIQUE... Toujours aucune justification, sinon m’être fait traité « d’anti vax » par un bas de plafond... 
          Probablement le même qui régente tout ici, j’ai envoyé combien de mails restés sans réponse ? Donc OUI AGORA MES FESSES. 


        • Sir Sami Rliton Sir Sami Rliton 20 septembre 10:04

          @cassios
          Effectivement il y a une omerta terrible ! Honteuse ... 

          Hier, un ami m’évoquait un échange avec une puéricultrice du CH de Rochefort : elle décrit voir plus « d’enfants malades du vaccins que de malades du covid »... Puisque les plus de 12 ans doivent être vaccinés pour reprendre leurs activités en club sportif... 

          Et je le répète, MÊME ICI, quelqu’un à priori seul, me censure sur un simple texte PARODIQUE relatif à la vaccination... Ahurissant... Je croyais que c’était une EQUIPE de modérateurs qui validait ou non ? Tous les commentaires étaient positifs à part cette personne qui n’a jamais eu la décence de répondre à mes mails depuis début août. 


        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 20 septembre 10:11

          @cassios
           
           ’’Au final, on dirait que leurs vaccins c’est une loterie. ’’
           
          Je compare ça à la roulette russe, avec deux différences majeures : il y a reconnaissons le, davantage de logements vides que dans le barillet d’un revolver ; et la conséquence de tomber sur la balle n’est pas fatalement la mort : ce serait plutôt comme pour les AVC, quelque chose de parfois pire.
           
          Il n’y aurait pas cette deuxième différence, je crois que bien des personnes notamment âgées auraient moins de réticences.


        • véronique 20 septembre 10:29

          @jacqcroquant

          Et pour la réduction du risque de faire une forme grave, c’est à condition en premier lieu d’avoir été contaminé. Même chose pour le risque de transmission. 


        • markos 18 septembre 17:37

          il existe les autotests, ils coûtent 5 € et sont valables 72h00.
          il faut que les autotests soient supervisés par un professionnel de la santé, ce qui dans un hôpital ne doit pas être dur à trouver.
          si on n’a pas pris cette voie, c’est que clairement le gouvernement ne veut pas sécuriser les hôpitaux, mais obliger les gens à se vacciner


          • Albert123 18 septembre 17:57

            @markos

            ne cherchez pas à rationaliser un délire, vous allez vous épuisez alors qu’il faut en garder sous le pied pour l’après


          • Clocel Clocel 18 septembre 18:39

            Quand la bêtises tient le manche... Briefing de Slobodan Despot.

            Pour continuer à naviguer plus sereinement dans la nef des fous...


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 18 septembre 19:45

              @Clocel
               
               merci pour ce lien qui fait l’objet de mon deuxième commentaire ci-dessous.


            • Arogavox Arogavox 20 septembre 22:10

              @Clocel
              une rapide « écoute en diagonale » m’a conduit à relever cette perle (en 6:45 )
              « On interdira aux personnes intelligentes de penser, pour ne pas offenser les imbéciles » 


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 18 septembre 19:39

              La liberté du personnel de santé en matière de vaccination est paradoxalement un gage de sécurité pour les patients.

               

               En effet, un soignant non vacciné sera bien plus attentif à respecter les précautions élémentaires de protection, que ce soit vis-à-vis de lui-même que vos-à-vis de ses patients.

               

               Cela est d’autant plus vrai que le vaccin n’est pas efficace.


              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 18 septembre 19:44

                @Francis, agnotologue
                 
                 « La tolérance atteindra un tel niveau , que l’on interdira aux intelligents de penser pour ne pas offenser les imbéciles » Mikhaïl Boulgakov (cœur de chien)
                 
                 À trouver là : QUAND LA BÊTISE TIENT LE MANCHE... 17.9.2021 — Le briefing avec Slobodan Despot 
                 
                 Ce n’est pas une question de tolérance : de fait, on accuse aujourd’hui la partie intelligente de la société ceux qui ont refusé ces vaxxins d’être responsable de l’échec d’une stratégie du tout vaxxin que l’on a vendue à grand renfort de « Quoi qu’il en coûte » aux imbéciles, et je parle ici principalement des zexperts médiatisés.


              • xana 18 septembre 20:15

                @Francis, agnotologue
                Absolument.
                Il me semble même que c’était l’effet voulu : Sachant depuis longtemps le peu d’efficacité (s’il y en a) des vaccins, les politiques sont bien contents d’en rejeter la responsabilité aux quelques refuzniks. Nous leur servons de contrefeu.
                En attendant, les labos continuent de se goinfrer sur nos impôts... et les politiciens de toucher leur dividende.


              • Sir Sami Rliton Sir Sami Rliton 20 septembre 10:07

                @Francis, agnotologue

                Bonjour Francis,
                Serait-ce possible de savoir qui est la personne qui censure en permanence mon texte parodique « Du salut injectable à l’église de vaccinologie » ? 
                C’est à priori une seule personne qui décide ici, aucune réponse à mes questions par mail... 


              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 20 septembre 10:16

                @Sir Sami Rliton
                 
                 Je suis désolé, je ne sais à ce sujet, rien de plus que vous.
                 
                Pour ma part, quand je vote négativement, je dis toujours pourquoi et je signe.
                 
                Je ne crois pas que ce soit une seule personne, mais un groupe relativement restreint et pour certains possédant plusieurs comptes.
                 
                 Il faut pour contrer ces malfaisants que chacun d’entre nous qui vote positivement s’efforce de participer le plus possible à la modération.


              • Sir Sami Rliton Sir Sami Rliton 20 septembre 10:36

                @Francis, agnotologue

                Merci pour votre réponse... Voyez les commentaires sur ma nouvelle proposition, je suis obligé de répondre ici puisque mes mails sont restés sans réponse, ce qui forcément peut excéder... 
                Quelqu’un semble m’en vouloir pour avoir commenté ici avec ces mots : « Agora mes fesses »... Et oui chacun peut s’agacer, mais de là à rester vexé comme un poux et continuer de censurer un court texte parodique, ça me parait complètement disproportionné. 
                Encore merci pour votre retour positif et vos encouragements,
                Bien à vous,
                Samuel


              • eau-pression eau-pression 20 septembre 10:39

                @Sir Sami Rliton

                Puisqu’il s’agit pour la ligne éditoriale d’Avox d’établir un équilibre, vous pouvez aussi tenter le langage réversible. Mettez-vous dans la peau d’un vacciné pour réécrire votre texte. Ainsi, dans la phrase suivante, remplacez « tu » par « je »

                Chaque jour tu remercies le ciel, car la mort est dorénavant plus douce pour les vaccinés.

                C’est ainsi qu’on apprend la politique aux énarques.


              • Sir Sami Rliton Sir Sami Rliton 20 septembre 11:01

                @eau-pression

                Et bien je vous remercie pour cette suggestion, je vais tenter l’expérience...
                Bien à vous,
                Samuel


              • lunatique 19 septembre 07:56

                Contrairement à ce qu’à dit un toubib sur Cnews, que la décrue de la maladie et les injections soient (un peu) concomitantes n’est pas une preuve de causalité qui montrerait l’efficacité des vaccins.

                A preuve les chiffres ci-dessous :

                Quel rapport avec la vaccination ?

                Source le dauphiné.

                Après une flambée cet été au Maghreb, l’heure est à la décrue

                Finies les images terribles d’hôpitaux débordés de malades du Covid-19. Après une flambée de cas pendant l’été dans tout le Maghreb, l’heure est à la décrue.

                En Tunisie

                Le pic des contaminations s’est produit entre le 7 et 13 juillet avec plus de 55 000 cas, contre sept fois moins aujourd’hui. Les décès sont également en forte baisse avec 342 morts sur la semaine écoulée, cinq fois moins qu’au pic (1 451 morts, du 24 au 30 juillet).

                Plus d’un quart (26,1%) des 12 millions de Tunisiens a actuellement un schéma vaccinal complet (deux doses de vaccins et un délai de quelques semaines après la seconde injection).

                Au Maroc

                Le Maroc, qui déplore près de 13 800 morts du Covid, est le pays du Maghreb le plus avancé dans la vaccination, avec près de la moitié de parcours vaccinaux complets (46,7%).

                Le royaume a connu un record de contaminations début août avec près de 70 000 nouveaux cas, un nombre hebdomadaire divisé par quatre au 16 septembre. Même tendance pour les décès avec 405 morts ces sept derniers jours, près de la moitié des 775 enregistrés lors du pic (du 16 au 22 août).

                En Algérie

                Au 16 septembre, 13,3% des près de 44 millions d’Algériens avaient reçu au moins une première dose mais seulement 9,5% disposent d’un schéma complet.

                Le record hebdomadaire de contaminations a été atteint du 24 au 30 juillet (10 626 nouveaux cas) et pour les décès, entre le 31 juillet et le 6 août avec 268 morts. Au 16 septembre, la décrue était nette avec six fois moins de cas sur 7 jours, et deux fois moins de décès (132).

                En Libye

                Avec près de 7 millions d’habitants, la Libye a connu aussi un net ralentissement de l’épidémie après un pic dans la semaine du 25 au 31 juillet marqué par 24 000 nouveaux cas et 204 décès. Sur les sept derniers jours, le pays a enregistré trois fois moins de nouvelles contagions, et plus de deux fois moins de décès (83). 

                A ce jour, 18,4% des Libyens ont reçu au moins une dose mais seulement 2,1% ont complété leur schéma vaccinal, en raison de retards dus à un rythme irrégulier des importations des vaccins chinois Sinovac et russe Sputnik.


                • pierrot pierrot 19 septembre 09:15

                  @lunatique
                  La situation sanitaire catastrophique dans certains pays d’Afrique (et d’Asie) implique une méfiance concernant les valeurs des décès, hospitalisés testés covid (peu pratiqués).

                  Pour ce qui concerne la Tunisie qui a été fortement impliquée en nombre de décès, l’arrivée tardive mais maintenant massive des vaccins (donnés par USA, France, Chine ...) a permis de commencer à observer une large décrue de la pandémie covid et je m’en réjouie.


                • véronique 20 septembre 10:51

                  @pierrot

                  C’est étrange, voulez-vous dire que lorsque l’épidémie se calme dans une population vaccinée, c’est grâce au vaccin, et quand elle se calme dans une population peu vaccinée c’est que les chiffres sont faux, mais seulement ceux des décès et des hospitalisations, pas ceux des vaccinés  ?

                  Pourtant j’ai entendu dire qu’on pouvait discuter de tout sauf des chiffres... mais je dois être à moitié sourde.


                • lunatique 20 septembre 20:52

                  @pierrot

                  D’autres exemples :

                  Source  : Our world in data

                  Le 19 septembre 2021

                  Grèce  : 57% de vaccinés deux doses plus 4,2 % vaccinés 1 dose et 4,2 morts par million d’habitants

                  Jordanie : 31% de vaccinés deux doses plus 4,4 % vaccinés 1 dose et 0.95 mort par million d’habitants

                  Egypte : 4,1% de vaccinés deux doses plus 3,4 % vaccinés 1 dose et 0,13 mort par million d’habitants

                  Israël  : 64% de vaccinés deux doses plus 5.5 % vaccinés 1 dose et 2,57 morts par million d’habitants.

                  Inde : 15% de vaccinés deux doses plus 29 % vaccinés 1 dose et 0,22 mort par million d’habitants.


                • Legestr glaz Legestr glaz 21 septembre 09:39

                  @pierrot

                  La situation sanitaire catastrophique dans certains pays d’Afrique ???

                  Lesquels s’il vous plait ??? Vous racontez vraiment n’importe quoi ! 

                  Les décès par coronavirus sont étroitement liés au taux d’obésité par pays. Plus y a d’obèses dans le pays plus la mortalité y est importante ! 

                  Et vous savez pourquoi pierrot ? Parce que l’obésité et le diabète font chuter considérablement le système immunitaire ! Ces personnes là sont donc des cibles privilégiées des virus et des bactéries (pour la surinfection post-virale). 

                  Etude de 2018, à l’époque où ce genre d’étude pouvait encore paraitre sans aucun problème. Tenez vous informé, et vos commentaires seront différents !

                  https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6250017/


                • eau-pression eau-pression 22 septembre 11:06

                  @véronique

                  Voyons ! @pierrot ne vous a pas convaincu qu’il se réjouit ? Et pour que @pierrot se réjouisse, il faut que le vaccin soit efficace.

                  Ce qui fait vraiment jouir @pierrot ? De raconter n’importe quoi et voir que ça marche. Dans le meilleur des cas, @pierrot pourrait être un vaccin contre l’indifférence (il n’en a rien à faire de vos réponses), dans le pire @pierrot est là comme image sinistre de la solitude, celle du pouvoir. Vite, un Benalla pour @pierrot !


                • zygzornifle zygzornifle 19 septembre 09:12

                  On devrait organiser une chasse a la glue si chère aux chasseurs pour coller les non vaccinés ....

                  Si on laissait faire tous ces allumés de la pensée unique distillée par ce gouvernement on construirait des camps pour parquer les non vaccinés, vive la dictature, vive Macron, vive la RANCE .... 


                  • pierrot pierrot 19 septembre 09:18

                    @zygzornifle
                    L’objectif est de convaincre, par la pédagogie, les faits observés et non la contrainte.

                    Les rares personnes anti vaccins sont généralement des individus crédules, quasi ignorants des sciences, de la médecine.


                  • JC_Lavau JC_Lavau 19 septembre 21:42

                    @pierrot. Ah bon ? Encore plus crédule que toi ? Encore plus ignorant des sciences et de la médecine que toi ? N’hésite pas à en exhiber un exemplaire.


                  • zygzornifle zygzornifle 20 septembre 09:14

                    @pierrot

                    Les crédules sont ceux qui courent en jappant comme des chiots derrière les seringues ....


                  • Armelle Armelle 20 septembre 12:22

                    @pierrot
                    Pauvre Pierrot, la bêtise vous tuera...
                    Attali (et pas seulement lui) a dit un jour que la seule et unique solution pour continuer à vivre et évoluer dans le monde « fini » qu« est le nôtre, était d »envisager une dépopulation massive !!! Et que d’ajouter qu’une solution « démocratique » n’était pas envisageable (le politiquement oblige). De surcroît le monde ne vivant plus de guerre massivement destructrice de vie pour assurer une régulation...
                    La solution qui s’opère sous nos yeux en cette belle période est inespérée !!! ;
                    « L’euthanasie volontaire », ...formidable ! car celle-ci ciblera inévitablement les gens stupides et imbéciles !!!
                    Pierrot si me lis...


                  • lunatique 21 septembre 07:17

                    @pierrot
                    NON !


                  • ETIENNE 21 septembre 08:38

                    @pierrot
                    Non, il y a une vraie coercition sauf qu’elle ne dit pas son nom : les non vaccinés auront une vie de m##de , perdront leur travail et se feront régulièrement traiter d’imbéciles crédules par la manipulation qui consiste à les assimiler à des personnes foncièrement opposées à la vaccination (péjorativement appelés antivax, et plutôt rares en réalité), eux même assimilés à des personnes qui pensent que nous sommes gouvernés par des reptiliens et des petits gris.
                    Je vais vous faire une confidence : les gens ont réfléchi avant de prendre leur décision de se faire vacciner ou pas, c’est un choix grave. Vous sous estimez vos adversaires (sur le plan des idées) en supposant qu’ils ont moins bien réfléchi que vous parce qu’ils sont crédules ou idiots, alors que vous auriez vous même réfléchi correctement et que vous avez raison de croire ce que vous croyez. Respectez le choix des autres, si vous êtes vaccinés et êtes convaincu de votre choix, vous êtes convaincu d’être protégé. Ne validez pas l’infériorisation de toute une partie de la population, svp.


                  • Bertrand Loubard 19 septembre 10:05

                    Merci pour votre texte. Mon correspondant de Bruxelles me fait connaître la dernière histoire belge. Le Premier Ministre local a déclaré : en Belgique, « Cette épidémie devient une épidémie des non vaccinés » (de bien portants, quoi !). Qui a dit que la Belgique est le pays des frites, de la bière, du chocolat et du surréalisme ? Bien à vous.


                    • Bertrand Loubard 19 septembre 11:10

                      Je n’avais pas encore lu le texte de Bernard Dugué du 13 septembre
                      «  Les épidémiologistes parlent d’une épidémie de non-vaccinés ; non sans quelque intention moralisatrice. Ils ont sous-estimé l’épidémie des vaccinés qui elle aussi se manifeste  ». Radio Canda aussi dès le mois d’août parlait de « pandémie des non-vaccinés »....Ne pourrait-on se demander comment a-t-il été possible à l’homme d’avoir traversé plus d’un million d’années sans vaccins et d’être encore sur cette planète et en plus, trop nombreux....7.500.000.000. Trop c’est trop ! On est trop nombreux ! ... Surtout les autres .... et pour paraphraser J-P Sartre : « L’enfer c’est ....les non-vaccinés » !


                      • alinea alinea 19 septembre 17:09

                        Belle vidéo qui fait comprendre la méfiance envers les vaccins de ceux qui le refusent :

                        « Il ne s’agit pas de guérison. » Le point de vue d’une ancienne représentante pharmaceutique | #Vaccination-fr | Kla.TV

                        et comprendre l’insistance qui va jusqu’à la répression des anciens de Pfizer et des suppôts des lobbies pharmaceutiques.

                        En revanche, elle ne fait pas comprendre l’attaque des premiers et le soutien des deuxièmes par une grande partie de la population gogo.


                        • Pierre 19 septembre 21:19

                          Et blablabla et blablabla...


                          • Jean Keim Jean Keim 20 septembre 10:49

                            Pierre se fait vacciner, RAS, Paul se fait également vacciner et il a une méchante réaction, Claude attrape le virus, RAS, Charles également et décède ; pourquoi tous ces cas différents ?

                            Soit la science médicale ne sait pas répondre à cette question, soit elle s’en désintéresse, dans les deux cas de figure elle n’est pas digne de confiance ; mon médecin généraliste m’a morigéné parce que malgré son insistance et mes 70 ans, je refuse la vaccination, j’ai voulu entamer un dialogue (dans le vrai sens du terme) et j’ai entendu les mêmes arguments que ceux débités à la chaîne dans les spots gouvernementaux.

                            Le virus me semble-t-il n’est pas la cause mais la conséquence d’un phénomène qui nous échappe, et chaque personne est unique, alors un même vaccin pour tous est une connerie, de plus la plupart des morts sinon toutes sont le résultat d’un lâcher-prise.

                            Ce matin j’ai entendu à la radio qu’en France les 70 ans et plus sont plutôt moins vaccinés que dans les autres pays, c’est encore plus net pour les plus de 80 ans, mais nom de nom ! notre vie nous appartient, ce n’est pas à un médecin ou à un politique de décider ce qui est bon pour nous, il me faudra mourir un jour, je ne suis pas pressé mais plein de curiosité pour cette dernière étape (je le proclame avec toute ma tête et sans problèmes de santé invivables), mais par dessus tout je refuse l’injection d’une soupe vaccinale en laquelle je n’ai aucune confiance, pas plus qu’en ses béni-oui-oui ; passé un certain âge pour ne pas dire un âge certain, la vie peut prendre une saveur particulière dans laquelle la perspective naturelle de la mort est une composante essentielle.


                            • Pierre 20 septembre 14:21

                              @Jean Keim
                              Sauf que ce sont les gens dans ton genre qui se retrouvent avec un tube dans le gosier et vont donner un coup de pouce à mon avis d’imposition.


                            • Jean Keim Jean Keim 20 septembre 15:30

                              @Pierre

                              Vous êtes littéralement possédé par vos convictions.


                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 20 septembre 15:39

                              @Jean Keim
                               
                               au sujet de Pierre : dans toutes les religions il y a des fanatiques.


                            • alinea alinea 20 septembre 21:29

                              @Jean Keim
                              Il n’y a pas simplement ça, je ne sens pas la mort, qui me concernerait, dans cette affaire ; en revanche je sens très fort la pression, et la pression je ne la supporte pas ! Que les gens arrivent à se faire matraquer comme ça m’effare au plus haut point !
                              La docilité n’était jusqu’ici qu’une routine de vie qu’on laisse à d’autres le soin de modifier, aujourd’hui c’est une autre histoire ; mais les manifestants sont toujours aussi cools...


                            • ETIENNE 21 septembre 08:52

                              @Pierre
                              Ce qui va donner un coup de pouce à votre avis d’imposition n’est pas là : ce sont les milliards injectés dans l’économie pour l’arrêt de celle-ci. Voilà des décennies qu’on a économisé des milliards sur l’hôpital public, mais cette économie s’est volatilisée avec ces aides. Or, si de telles économies n’avaient pas été réalisées, notre système hospitalier aurait été en mesure de mieux absorber les effets de cette maladies qui, quoiqu’on en dise n’est pas la peste noire. Cet été j’ai été surpris de lire des titres alarmistes parce que nous avions dépassé le nombre de 2500 malades en soins intensifs. Et je me dis que le problème, si on s’inquiète à ce point pour 2500 malades dans un pays de 67 millions d’habitants, le problème n’est peut être pas la maladie mais notre capacité collective à supporter ses conséquences.


                            • Pierre 21 septembre 12:17

                              @Francis, agnotologue
                              Tant que ce n’est pas la religion de la connerie comme celle des anti-tout tellement pratiquée ici...


                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 20 septembre 11:14

                              Je suis entièrement d’accord.

                               

                               ’’je refuse l’injection d’une soupe vaccinale en laquelle je n’ai aucune confiance’’

                               

                               Pareil, et pour plusieurs raisons, et j’en citerai trois :

                              Je ne fais pas confiance à ceux qui les vendent du fait que la perspective d’augmenter leurs profits est un biais cognitif redoutable pour moi.

                              Je n’ai aucune preuve que le principe de la vaccination soit en la circonstance, un bon principe. Bien au contraire : au mieux c’est une impasse ; au pire c’est une catastrophe sanitaire à terme.

                              Je pense que la complexité de notre système immunitaire naturel dépasse largement les capacités intellectuelles et connaissances scientifiques des savants qui ont la prétention de faire mieux que la nature.


                              • Armelle Armelle 20 septembre 16:20

                                @Francis, agnotologue
                                Aucun doute quant aux 3 raisons !
                                Cependant j’ai un faible pour la troisième !!!
                                Alors, que ces scientistes se prennent pour des savants, soit, ils font ce qu’ils veulent, c’est leur droit. En revanche que la masse (nous en serions paraît-il à 80%) suivent, sans disposer des informations nécessaires à un jugement fiable et éclairé, là je m’inquiète car ceci me replonge dans le résultats des expériences de Milgram ;... Le syndrome de la blouse blanche !!! la soumission devant l’ordre venant d’une autorité, qu’elle soit scientifique ou politique d’ailleurs...
                                Je n’aimerais pas qu’un nouvel Adolph entre en scène aujourd’hui...



                              • Pierre 21 septembre 12:40

                                @Francis, agnotologue
                                Lorsque vous êtes malade, vous appelez Panoramix avec votre tamtam ?


                              • tashrin 20 septembre 14:19

                                On peut penser que le scepticisme de ces personnes envers la science est incompréhensible au vu de leur formation

                                Cette phrase est importante

                                Importante car elle contient tout le paradoxe de la situation

                                En gros, on leur dit que puisque leur profession est en rapport avec la santé (qu’on m’explique en quoi une infirmière est compétente en matière d’immuniologie ou de virologie, déjà), leur contestation n’a pas de sens

                                Ce qui sous entendrait donc que la science a irréfutablement démontré que ce vaccin : 

                                  etait suffisamment efficace pr justifier de ces obligations (Faux)

                                  que la science répond par l’évidence aux interrogations légitimes des réfractaires (alors que bien entendu, absolument pas)

                                Que les soignants soient obligés de se vacciner si l’efficacité du vaccin est démontrée et si les conséquences ne sont pas pires que le vaccin, alors ok. Tant qu’on en est pas là, ce genre d’argument est aussi nul que ceux qui l’utilisent


                                • yakafokon 20 septembre 18:36

                                  Je tiens à informer tous ceux qui consultent ce site, d’une chose incroyable !

                                  J’ai reçu de l’Assurance Maladie un courrier me signifiant que je devais me faire injecter une dose de vaccin ARN messager, étant-donné que je me suis fait vacciner avec le vaccin Johnson & Johnson ( vaccin à dose unique ) étant-donné que ce vaccin ne protégeait pas contre les variants qui commencent à apparaitre.

                                  Il se trouve que durant 36 ans, j’ai été expert d’assurances bâtiment. bien que ce métier n’ait aucun rapport avec la santé, il m’a appris une chose : ne jamais croire quoique ce soit, sans l’avoir vérifié !

                                  J’ai réussi à accéder au site de l’Organisation Mondiale de la Santé, et à imprimer le document concernant le vaccin Johnson & Johnson.

                                  Sans surprise, j’ai pu voir que ce vaccin était efficace contre la Covid-19 ( de 66,9 % à 85,4 % ), qu’il n’était pas établi qu’un autre vaccin soit nécessaire puisqu’aucune étude ne va dans ce sens, et qu’il était efficace contre les variants sud-africain et brésilien.

                                  Au dessus de l’Organisation Mondiale de la Santé, il n’y a personne, à part Dieu !

                                  J’en déduis que la protection supplémentaire que l’on voudrait m’injecter de force, vise essentiellement à assurer une rente supplémentaire pour les actionnaires américains de Pfizer ou de Moderna, avec la complicité bienveillante de l’Agence Européenne des Médicaments, mais pas à veiller à ma santé !

                                  Pour information, vous pouvez télécharger ce document comme suit :

                                  www.who.int/fr/news-room/feature-stories/detail/the-j-j-covid-19-vaccine-what-you-need-to-know


                                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 20 septembre 19:10

                                    @yakafokon
                                     
                                     ’’Sans surprise, j’ai pu voir que ce vaccin était efficace contre la Covid-19 ( de 66,9 % à 85,4 % ),’’
                                     
                                    Ah bon ? On voit ça comment ?


                                  • Legestr glaz Legestr glaz 20 septembre 20:05

                                    @yakafokon

                                    Selon Monsieur Herta, ses saucisses sont excellentes. C’est en tous les cas ce que dit la publicité diffusée dans les médias. On appelle ça de la propagande.

                                    Est-ce qu’un « producteur » d’un produit quelconque, de biscuits ou d’un produit pharmacologique, ira dire que « son » produit n’est pas bon ou pas efficace ? Cela n’existe pas ! 
                                    Les chiffres « d’efficacité » sont ceux donnés par le fabriquant lui même ! Il faudrait être totalement stupide pour dire le contraire ! 

                                    Une vie de rêve avec les « knacki » 
                                    https://www.youtube.com/watch?v=15XXEjxPlI0

                                    https://www.consoglobe.com/saucisses-knackis-danger-cg

                                    Si les saucisses sont mauvaises pour la santé, si les injections expérimentales ne sont pas efficaces ni non dangereuses, en revanche, la « propagande », elle, est rudement efficace ! 

                                    Il n’existe strictement aucune étude qui montrent « l’efficacité » des injections géniques expérimentales ! Elles n’existent pas ! Comme les études sur l’efficacité des vaccins antigrippaux n’existent pas davantage. Tout ça relève d’une supercherie organisée, d’une gigantesque mystification ! 

                                    Le but de la manoeuvre étant de faire bien attention à ne pas produire d’étude, surtout pas d’étude, parce qu’elles ne montreraient aucune efficacité ! C’est bien ce qui se passe avec les vaccins antigrippaux ! Et c’est bien ce qui se passe avec les injection géniques actuelles ! Seule la « méthode du perroquet » est utilisée autrement dit le biais cognitif appelé « effet de simple exposition ». Il suffit de répéter, répéter, répéter, encore répéter, que c’est « efficace ». Ainsi il n’est plus utile de prouver quoi que se soit !

                                    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6491101/

                                    Conclusions des auteurs. Les personnes âgées recevant le vaccin antigrippal peuvent avoir un risque plus faible de grippe (de 6 % à 2,4 %) et ont probablement un risque plus faible de syndrôme grippal -SG- par rapport à celles qui ne reçoivent pas de vaccin au cours d’une seule saison grippale (de 6 % à 3,5 %). Nous ne savons pas à quel point ces vaccins feront la différence selon les saisons. Très peu de décès sont survenus et aucune donnée sur l’hospitalisation n’a été rapportée. Aucun cas de pneumonie ne s’est produit dans une étude qui a rapporté ce résultat. Nous ne disposons pas de suffisamment d’informations pour évaluer les méfaits liés à la fièvre et aux nausées dans cette population.

                                    Les preuves d’un risque plus faible de grippe et de SG avec la vaccination sont limitées par des biais dans la conception ou la conduite des études. Le manque de détails concernant les méthodes utilisées pour confirmer le diagnostic de la grippe limite l’applicabilité de ce résultat. Les preuves disponibles concernant les complications sont de mauvaise qualité, insuffisantes ou anciennes et ne fournissent aucune orientation claire pour la santé publique concernant l’innocuité, l’efficacité ou l’efficacité des vaccins antigrippaux pour les personnes âgées de 65 ans ou plus. La société devrait investir dans la recherche sur une nouvelle génération de vaccins contre la grippe pour les personnes âgées.


                                  • lunatique 20 septembre 21:00

                                    @Legestr glaz
                                    Bon sang de bois, et où sont donc les études « rrrandomisééés ! » si chères il y a quelques temps à nos directeurs de conscience !
                                    Et aujourd’hui, Castex s’emploie à faire proroger le passe (je n’arrive même pas à écrire sanitaire) alors qu’il est en vigueur jusqu’au 15 novembre.
                                    C’est sûr, il y a urgence.
                                    Sûrement à cause des non-vaccinés.


                                  • lunatique 20 septembre 21:05

                                    @Francis, agnotologue
                                    L’important n’est pas les chiffres que donne Yakafokon, c’est que, bien que ces chiffres soient conformes à ceux utilisés par les pouvoirs publics pour les autres vaccins, il n’en soit pas tenu compte et qu’on l’oblige à une autre dose.
                                    Pfizer à 80% c’est formidable mais le sien à 85% ça ne vaut plus rien.
                                    Les signes manifestes, visibles de la manipulation sont là, évidents et comme aurait dit le Jacques : on regarde ailleurs et les Rakotoarison polluent l’athmosphère.


                                  • lunatique 20 septembre 21:10

                                    @lunatique
                                    C’est amusant d’ailleurs que les journaux et cela vient sans doute des éléments de langage gouvernementaux, utilisent proroger, ils ne nous avaient pas habitués à un langage soutenu, mais c’est peut-être parce qu’ils espèrent que nombre de personnes ne comprendront pas que ça veut dire prolongé.
                                    Vu qu’ils nous prennent vraiment pour des idiots.


                                  • Jean Keim Jean Keim 20 septembre 21:35

                                    @yakafokon

                                    Hum ! 66,9 % à 85,4 %, pas très sérieux ces pourcentages, en dessous de 4 chiffres après la virgule, ils ne valent pas tripette.


                                  • alinea alinea 20 septembre 21:37

                                    @Legestr glaz
                                    Cela s’appelle un allant-de-soi : on est vacciné on est protégé, mais la vaccination est comme une assurance, on n’a jamais bien lu les petites lignes, on ne se souvient jamais du montant de la franchise, bref c’est notre monde, et les gens y sont habitués.
                                    Pour les assurances certains se rendent compte qu’elles sont extrêmement riches,c’est donc qu’on paye le prix fort ; mais au fond peu de gens s’en aperçoivent, ou sinon, ils s’en foutent.
                                    La vaccination, c’est pareil.


                                  • Legestr glaz Legestr glaz 20 septembre 22:46

                                    @alinea

                                    Certes, mais lorsque les injections de nanoparticules sont aux mains d’une élite eugéniste, ceux qui reçoivent la piquouse auraient de quoi s’inquiéter. Parce que c’est « notre projet » !

                                    Les expériences de stérilisation forcée sont bien documentées tout comme le sont les projets de contrôle de prolifération de l’espèce humaine. 
                                    Par exemple le rapport NSSM 200 en provenance des Etats Unis. Et là, nous sommes loin du complotisme pour nous ancrer dans une réalité cachée, mais une réalité quand même !

                                    « Il ressort de cette documentation, qu’à partir de 1976, la politique étrangère des États-Unis a pris un caractère résolument néo-malthusien. Des milliards de dollars ont été utilisés par les fonctionnaires des ambassades américaines dans le monde pour financer des programmes pour le contrôle démographique comprenant, en même temps que la contraception, des pratiques comme l’avortement et la stérilisation. »

                                    http://uhem-mesut.com/medu/fr0060.php

                                    Et pour faire bon poids, une petite synthèse bien faite. Si, personnellement, j’avais reçu des nanoparticules, injectées par piqure, je me ferais du souci. 

                                    https://www.contrepoints.org/2012/06/18/87292-lholocauste-demographique-par-robert-zubrin-2eme-partie

                                    https://www.contrepoints.org/2012/06/17/87285-lholocauste-demographique-par-robert-zubrin-1ere-partie

                                    Les « programmes » de stérilisation humaine forcée n’ont pas été rares ! 

                                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Stérilisation_contrainte

                                    Et pour faire le lien il suffit de savoir que « certaines » nanoparticules ont un très fort pouvoir de stérilisation chez les humains, autant chez la femme que chez homme, remettant tout le monde à égalité ! 

                                    https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1297958914003671

                                    Il n’y a pas à dire : les nouvelles technologies sont toujours d’un grand attrait !

                                    « Enfin, la reprotoxicité concerne tout phénomène de toxicité (substances, rayonnements…) pouvant altérer la fertilité de l’homme ou de la femme, ou altérer le développement de l’enfant à naître (avortement spontané, malformation…). Des études ont trouvé une internalisation des nanoparticules dans des cellules germinales, chez les hommes et les femmes, ce qui suggère une risque, par exemple une perturbation de la maturation ovocytaire. De plus, une diminution de la fertilité sur plusieurs générations après une exposition chronique aux nanoparticules de titane a déjà été observée. »

                                    https://controverses.minesparis.psl.eu/public/promo16/promo16_G14/www.contro verses-minesparistech-3.fr/_groupe14/accueil/les-nombreux-risques-des-nanoparticules-sont-elles-dangereuses/index.html


                                  • pipiou2 20 septembre 23:03

                                    @Legestr glaz
                                    Quand on voit le misérable résultat de ces programmes de contrôle de la population mondiale on peut être rassurés : on n’a rien à craindre des complots américains. 😂😂 smiley


                                  • reptile cyrus 20 septembre 23:11

                                    @pipiou2

                                    Mais si ca marche tres bien , on est passer de 4.6 a 20.7% de couple infertile 
                                    Avec le covid et els vaccin on devrais arriver a 90% dans 30 ans 

                                    merci d’ avoir poser la question smiley

                                    Et aujourd’hui, on en estime la prévalence (le nombre total de couples atteints d’infertilité) à 15,7 %. Parmi les couples dont la partenaire féminine est âgée de 40 ans à 44 ans, le taux d’infertilité oscille entre 14,3 % et 20,7 %. Il y a environ 30 ans, en 1984, ce nombre ne représentait que 4,6 %.

                                    https://ressourcessante.salutbonjour.ca/healthfeature/gethealthfeature/linfe rtilite-plus-repandue-que-vous-ne-limaginez# : :text=Et%20aujourd’hui%2C%20on%20en,repr%C3%A9sentait%20que%204%2C6%20%25.

                                  • alinea alinea 20 septembre 23:12

                                    @Legestr glaz
                                    Je ne sais pas pourquoi vous me racontez tout ça, ça n’a rien à voir avec le parallèle que je faisais, qui ne cherchait pas à approfondir la nuisance, juste à comprendre, ou essayer de comprendre comment c’était possible que la plupart des gens obtempèrent en acceptant leur ignorance, ou en s’en foutant. C’est une vieille habitude chez eux, c’est tout.


                                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 21 septembre 07:32

                                    @Jean Keim
                                     
                                    ’’en dessous de 4 chiffres après la virgule, ils ne valent pas tripette’’
                                     
                                    .
                                     ?.


                                  • Jean Keim Jean Keim 21 septembre 11:12

                                    @Francis, agnotologue

                                    C’est juste de l’humour, c’est déjà assez fort de café de donner des taux d’efficacité avec un chiffre après la virgule, alors pour faire plus fort encore, pourquoi pas 4 chiffres.


                                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 21 septembre 11:26

                                    @Jean Keim
                                     
                                     Nous sommes bien d’accords.
                                     
                                     smiley


                                  • Legestr glaz Legestr glaz 21 septembre 22:20

                                    @alinea

                                    Pourquoi je raconte tout ça ? D’abord pourquoi pas ? Ensuite, parce que cela existe ! Et, pour finir, parce que cela est en lien « direct » avec les mesures privatives de liberté que nous subissons. Il s’agit simplement d’adopter une méta-position pour « comprendre » ce qui nous vient dessus. Parce qu’il ne faut pas compter sur les médias de masse pour nous faire la causette sur ce sujet de l’eugénisme des élites. 

                                    Les émeutes de la faim en 2008 se sont fait discrètes dans les médias de masse. 
                                    https://www.cairn.info/revue-tiers-monde-2008-4-page-927.htm

                                    La décélération n’est pas assez rapide ! 
                                    https://www.cnetfrance.fr/news/surpopulation-ou-extinction-avec-10-milliards-d-humains-en-2050-que-deviendra-l-espece-humaine-39916713.htm

                                    Et même avec 15 à 30% d’infertilité en Afrique, la population augmente toujours. A mon humble avis seules quelques nanoparticules mises en circulation dans le sang pourraient être efficaces de ce point de vue. Mais ça, personne, évidemment, n’y a pensé ! 
                                    Et puis les questions importantes du moment arrivent, et nombreuses. Yannick Jadot sera t-il candidat ? Et Valérie Pécresse ? Marine Le Pen sera t-elle au seconde tour dans 8 mois ? A son âge, Mélenchon peut-il encore se relancer ? François Asselineau obtiendra t-il les 500 parrainages ? Ne laissons pas notre attention être détournée par des sujets secondaires comme la fertilisation forcée des populations. 

                                    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/03/18/l-afrique-continent-le-plus-touche-par-l-infertilite_4885427_3212.html


                                  • reptile cyrus 21 septembre 22:35

                                    @Legestr glaz

                                    Parce qu’il ne faut pas compter sur les médias de masse pour nous faire la causette sur ce sujet de l’eugénisme des élites

                                    Au taux actuel de 4 enfant , il faudrais exterminer 75% de la population tout les trente ans pour maintenir une population stable sans meme commencer une decroissance .

                                    Les guerre mondiale ne suffise plus , certain vont forcement recourir a des moyen plus efficace .c’ est le seul moyen pour eux de rester des « super riche a plus d’ un milliard d’ euro chacun . Qui plus est il prefere que leur rejeton vive et ais » de l’ espace vital a coloniser" il ne vont donc pas s’ inclure dans le massacre annoncé .

                                    La polution , la malbouffe , les covid , tout cela ce n’ est pas un hasard .
                                    depuis le temps on sait ce qui est nocif et ce qui ne l’ est pas ...

                                    le veganisme est un bon moyen pour rendre les gens encore plus faible face a ses maladie ...

                                    Ca ne fait que commencer .... 


                                  • Legestr glaz Legestr glaz 22 septembre 09:40

                                    @cyrus

                                    Il existe des végans qui stigmatisent la consommation d’aliments d’origine animale en avançant que les lipides d’origine animale et les protéines, d’origine animale, sont de mauvais aliments pour l’être humain.

                                    En revanche, jamais de critique sur les « anti-nutriments » des plantes dont le « blé » (mais aussi les autres céréales), est le chef de file. On évoque souvent le « gluten » mais il est loin d’être le seul responsable. Le blé et les céréales contiennent aussi des lectines, dont l’agglutinine du germe de blé, de l’acide phytique, des chélateurs de minéraux. Par ailleurs, de croisement en croisement, le blé actuel comportement aujourd’hui jusqu’à 42 chromosomes pour 14 pour les blés anciens !

                                    « Trois espèces de blé sont actuellement cultivées dans le monde : le blé tendre (Triticum aestivum), le blé dur (Triticum turgidum) et l’engrain (Triticum monococcum). Les caryotypes de ces trois espèces comprennent respectivement 42, 28 et 14 chromosomes. Les espèces de blé sauvage encore présentes dans certaines régions du monde possèdent toutes 14 chromosomes. »

                                    L’agglutinine du germe de blé à une grande affinité pour l’acide sialique (constitutif des mucus) auquel elle se lie lui faisant perdre ses fonctions protectrices. 
                                    « L’agglutinine du germe de blé se fixe sur ces sucres (acide sialique) et interrompt la communication entre les cellules. Elle augmente aussi la fixation des virus et bactéries sur les organes. C’est probablement la raison pour laquelle les personnes qui arrêtent de consommer des céréales, et tout particulièrement du gluten, sont moins sensibles au virus et aux infections bactériennes. »


                                  • lunatique 20 septembre 20:55

                                    Concernant le rapport entre la décrue de l’épidémie et les vaccins voici

                                    D’autres exemples : (et il n’y a pas les USA)

                                    Source  : Our world in data

                                    Le 19 septembre 2021

                                    Grèce  : 57% de vaccinés deux doses plus 4,2 % vaccinés 1 dose et 4,2 morts par million d’habitants

                                    Jordanie : 31% de vaccinés deux doses plus 4,4 % vaccinés 1 dose et 0.95 mort par million d’habitants

                                    Egypte : 4,1% de vaccinés deux doses plus 3,4 % vaccinés 1 dose et 0,13 mort par million d’habitants

                                    Israël  : 64% de vaccinés deux doses plus 5.5 % vaccinés 1 dose et 2,57 morts par million d’habitants.

                                    Inde : 15% de vaccinés deux doses plus 29 % vaccinés 1 dose et 0,22 mort par million d’habitants.


                                    • Legestr glaz Legestr glaz 20 septembre 22:48

                                      @lunatique

                                      Qui fournit ces données ? 


                                    • lunatique 21 septembre 07:30

                                      @Legestr glaz
                                      Our world in data compile les données officielles des pays concernés.


                                    • troletbuse troletbuse 20 septembre 22:59

                                      Entendu sur toutes les radios soumises :

                                      Les contaminations diminuent

                                      On va donc prolonger le passe.

                                      Normal, le but du passe nazitaire est la surveillance et non le Covid.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité