• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Dangers des Adjuvants Aluminiques : L’ALU TOTAL

Dangers des Adjuvants Aluminiques : L’ALU TOTAL

 

Ou l'on continue de découvrir que l'injection d'un neurotoxique dans un organisme en plein développement neurologique est une très mauvaise idée.

 

Il y a 2 ans, Madame Buzyn annonçait fièrement que l’obligation vaccinale allait passer de 3 à 11 vaccins. A l'époque, en tant que jeune maman, je me suis dit que c’était louche, cette histoire.

D’autant que décidément, je ne comprenais pas qu’on retire l’aluminium des vaccins pour chat et des déodorants – l’aluminium est soupçonné de provoquer certains cancers – mais qu’on le laisse dans les vaccins pour nourrissons, alors même que sa neurotoxicité n’est plus à démontrer.

Il était temps pour moi, de faire toute la lumière sur l’alu. Etudes, rapports, livres, documentaires, sites officiels : Ces deux dernières années, j’ai tout épluché. J’ai basculé alors dans un puits sans fond... Et ce que j’ai découvert, est tout simplement ALU-cinant ! A tel point que j’ai décidé d’en faire une vidéo (de presque 2 heures, oui oui, parce qu'en fait, contrairement à ce qu'on nous dit, le sujet est très complexe et mérite qu'on s'y attarde).

 

 

Pourquoi l’aluminium ?

L’aluminium, sous toutes ses formes, est un toxique incompatible avec la biologie, capable d’inhiber 200 fonctions biologiques importantes [1].

L’aluminium est très fortement suspecté dans l’apparition de nombreuses maladies : Alzheimer, Parkinson, troubles auto-immuns, sclérose en plaques, maladie de Crohn, syndrome de fatigue chronique, myofasciite à macrophages, cancers, allergies et asthme. Il est surtout neurotoxique : dangereux pour le cerveau.

Or ça tombe mal, injecté dans l’organisme du nourrisson, l’aluminium peut migrer jusqu’à son cerveau par le biais des macrophages  : c’est une information d’autant plus alarmante que le cerveau du nourrisson est particulièrement sensible à toute perturbation neurotoxique, perturbations pouvant entraîner à cet âge crucial, des troubles neuro-développementaux, dont l’autisme [2].

Et c’est là qu’on quitte objectivement le domaine de la Raison et de la Science pour entrer dans celui bien plus obscur de l’idéologie pure, celle qui soutient contre vents et marées que « les adjuvants aluminiques sont sûrs ». Ce dogme que je n’hésite pas à qualifier de religieux n’a qu’un but : servir et protéger les intérêts économiques de l’Industrie.

Servir et protéger les intérêts économiques de l’industrie

Comme toute idéologie qui se respecte, celle-ci revêt évidemment le masque du progrès et de la science, avec la complicité des institutions en place et se cachant derrière un soi-disant « consensus scientifique » qui n’a strictement rien de scientifique. Et c’est très facile à vérifier :

  • Toutes les agences sanitaires (CDC, FDA, OMS…) assurent que les adjuvants d’aluminium des vaccins sont sûrs, y compris pour le nourrisson.
  • Cette affirmation commune ne repose que sur une seule et unique étude : Mitkus 2011 [3] produite par la FDA.
  • Cette étude est basée sur une seule et unique étude empirique, Flarend 1997 [4] portant sur 4 lapins, observés pendant… 28 jours.

Flarend 1997, extrait

  • Manque de pot, cette étude témoigne non seulement d’une pénétration cérébrale de l’aluminium mais aussi d’une très faible élimination des particules d’aluminium, en particulier pour l’hydroxyde d’aluminium (5,6% en moyenne). 
  • Qu’importe ! Mitkus modélise la charge en aluminium du nourrisson sur de jolies courbes trèèèès rassurantes… bien en dessous des niveaux de sécurité fixés par l’Agency for Toxic Substances and Disease Registry (ATSDR) américain, qui a retenu une Dose Journalière Tolérable d’aluminium de 1mg/kg/jour [5]

Mitkus 2011, extrait

  • Petit problème : ces courbes dépassent franchement les niveaux de sécurité retenus par l’Autorité Européenne de Sécurité des aliments (EFSA) [6] qui a établi une « dose sans effet » à 0,1mg/kg/jour en 2008, ou sur la courbe, 3,4 mg/kg/jour chez la souris (Alawdi 2016) pendant au moins la première année de vie. [7]

Masson 2017, extrait

Les doses de phosphate d’aluminium dépassent franchement les niveaux de sécurité européens, tandis que l’hydroxyde d’aluminium se confond avec ce niveau, du fait de l’extrême biopersistance de l’aluminium vaccinal dans l’organisme (Flarend 1997, Khan 2013 [8]. Et ici, on ne parle que de l’apport par la vaccination… auquel il faudrait ajouter les autres sources (alimentaires…)

A noter que selon Guillemette Crépeaux [9], spécialiste de la toxicocinétique des adjuvants aluminiques, il ne peut exister de niveaux de sécurité pour l’aluminium car ces particules dépendent notamment de la toxicité des particules fines, c’est la particule elle-même qui est dangereuse (plus elle est fine, plus elle peut entrer facilement dans le cerveau, via les macrophages). De fait, aucune dose ne peut être une garantie d’innocuité.

  • Il est donc parfaitement officiel que les doses d’aluminium injectées aux nourrissons, selon le calendrier vaccinal, sont toxiques, au regard des niveaux de sécurité européens.
  • Cela expliquerait peut-être pourquoi Mitkus 2011 est désormais affichée par la FDA avec la mention « l’information contenue sur cette page web est peut-être obsolète » [10] … rassurant, non ?

Je ne sais pas vous, mais pour moi, ni Mitkus ni Flarend ne démontrent l’innocuité de l’aluminium injecté… Au contraire ! Et pourtant, l’intégralité des rapports officiels reposent sur ces 2 études.

Et pour continuer le délire, j’ai découvert que :

  • L’EMA dans ses guidelines [11], dispense les adjuvants aluminiques (ainsi que les vaccins) de passer les tests précliniques de toxicité (cancérogénèse, mutagénèse)… c’est pas comme si l’aluminium était cancérigène [12]… Si ? Ah bon.
  • L’intégralité des études qui affirment qu’il n’existe aucun lien entre autisme et vaccins n’ont porté que sur le ROR ou le mercure… Et comme par hasard, aucune étude n’a jamais été réalisée sur les vaccins qui contiennent de l’aluminium ! Rajoutons également qu’il n’y a jamais de groupe contrôle non vacciné… Du coup, personnellement, je ne vois pas bien l’intérêt de ces études.[13]
  • Les laboratoires ne sont pas responsables de leurs produits : c’est l’État qui l’est (enfin, nos impôts quoi). C’est un peu comme si Boeing ou Airbus n’étaient jamais responsables des accidents d’avion… mais que la population était forcée par la loi d’utiliser leurs engins : je pense que dans ces conditions, la sécurité aérienne serait le cadet de leurs soucis.
  • Et le plus beau : les tests cliniques de sécurité fournis par les labos [14] sont systématiquement biaisés par l’utilisation de placebos contenant de l’aluminium, empêchant la détection des effets indésirables. Et c’est parfaitement autorisé !

Adjuvants aluminiques contre placebo ?

Moi qui croyais que la médecine basée sur les faits reposait sur l’usage d’un placebo neutre… Que nenni ! En vérité, c’est le terme même de « placebo » qui a changé de définition :

La placebo n’est plus aujourd’hui, synonyme de « substance neutre » mais plutôt de « composés du vaccin autre que l’antigène » (dans le cas de la vaccination).

Mais, me diriez-vous, ces études avec de vrais placebos, existent-elles ? Eh bien oui !

Il faut citer tout d’abord Asin 2018 [15], une étude remarquable sur le mouton, réalisée par l’Université de Saragosse, qui a osé comparer 3 groupes : des moutons vaccinés à l’aluminium, des moutons à qui l’on a injecté seulement l’adjuvant aluminique, et des moutons de contrôle qui ont eu droit à un véritable placebo.

Retiré du catalogue Elsevier

Oui, Mesdames et Messieurs, la voici, la voilà : enfin une incontestable étude vaccinés/non-vaccinés, tabou absolu s’il en est, que ses auteurs paieront cher par un retrait de publication non justifié, contre l’avis même des experts et à la demande mystérieuse d’un « simple anonyme » [16], le tout dans un silence assourdissant.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que les résultats sont sans appel. Les moutons des groupes vaccins adjuvés et des groupes adjuvants aluminiques seuls ont vu leur comportement grégaire changer radicalement  : interactions réduites, accès de violence (morsures), stéréotypies, ingestion compulsive de nourriture. Les chercheurs ont retrouvé de multiples granulomes douloureux aux sites d’injection, témoignant de la longue persistance de l’aluminium dans l’organisme.

Le mouton est un gros mammifère : qu’en est-il chez le nourrisson humain ?

Le Dr Michel de Lorgeril a justement mis la main sur l’une d’elle, Liang 2010 [17], dans son livre « Analyse scientifique de la toxicité des vaccins 2 » (p 120) [18].

Enfin une étude de qualité sur l’humain, qui observe de manière définitive que « la présence d’alu dans la seringue augmente considérablement la fréquence des effets adverses, notamment par rapport au placebo (15,8%). Cette fréquence monte jusqu’à 40,9% avec une forte dose d’antigène associée à l’aluminium (6ème colonne) contre 26,6% sans alu et dose d’antigène comparable (3ème colonne) ». Cette étude prouve de façon indiscutable que l’aluminium provoque des effets indésirables.

Liang 2010, extrait

Une dernière question se pose : pourquoi Liang n’a-t-il pas relevé la progression de ces effets indésirables ? Tout simplement parce que personne ne se pose la question.

En effet, du fait d’une première utilisation remontant aux années 20, l’aluminium bénéficie d’un « droit acquis », comme en témoignait en 2002, la spécialiste des adjuvants de GSK, Mme Nathalie Garçon : « si les adjuvants d’aluminium arrivaient aujourd’hui sur le marché, ils ne seraient pas acceptés »[19].

Nos bébés sont donc des cobayes, en overdose chronique d’aluminium, si l’on respecte le calendrier vaccinal. Le Code de Nuremberg ? Primum non nocere ? Un peu de sérieux !

Nous avons troqué des maladies infectieuses contre des maladies chroniques, des troubles auto-immuns et des troubles neurologiques, des allergies et de l’asthme. Sommes-nous vraiment gagnants dans cette histoire ? Ou bien nos enfants sont-ils plus malades que jamais, de façon rentable… euh pardon, chronique. C’est pas moi qui le dit, mais bien Jean-François Bach [20] !

NEJM, extrait

 

Conclusion

Croire que les adjuvants aluminiques sont sûrs, c’est tout simplement incompatible avec l’intégralité des études expérimentales sérieuses sur le sujet. D’ailleurs, à ce jour, aucun critique n’est parvenu à attaquer mon travail (et ce n’est pas faute d’être régulièrement assaillie par ces « défenseurs » de tout poil) [21].

Il me semble, jusqu’à preuve du contraire, que les vaccins sont des médicaments, pas Le Saint Graal. Chaque composant des vaccins devrait donc témoigner d’une sécurité maximale avant commercialisation, d’autant qu’ils sont destinés à des êtres sains, dès les premiers mois de vie.

Le fait qu’ils ne soient pas testés correctement les disqualifient d’emblée. Les vaccins à l’aluminium doivent retourner à leur place : à la poubelle. L’institut Pasteur l’a fait dans les années 70, remplaçant l’aluminium par le phosphate de calcium [22].

Et en 2019, nous n’en serions pas capable ? Ben voyons….

 

 

Sources complètes de la vidéo :

Le Danger des Adjuvants d’Aluminium – LISTE DES SOURCES

Article publié sur le site de l'Aimsib :

https://aimsib.org/2019/07/12/aluminium-vaccinal-larticle-qui-tue-a-suivre-deux-heures-de-videos-gratuites/

Sources :
[1] Kawahara 2011, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3056430/
[2]Contrairement à ce que l’on peut entendre dans les médias, il n’existe aucun consensus scientifique sur l’absence de lien entre les vaccins contenant de l’aluminium et l’autisme. En effet, le rapport de l’Institut of Medecine américain en 2011, que cite le CDC sur leur page dédiée, dit explicitement qu’il est tout simplement impossible de conclure ni à un lien, ni à une absence de lien concernant notamment le DTP américain, adjuvé à l’aluminium : les études n’ont tout simplement jamais été réalisées (p. 546)
https://www.nap.edu/read/13164/chapter/12#546&Prime ;&gt ;https://www.nap.edu/read/13164/chapter/12#546
Or compte tenu de l’avancée des connaissances à la fois dans les mécanismes de l’autisme, ainsi que dans la pharmacocinétique des adjuvants aluminiques, la plausibilité biologique d’un lien causal entre aluminium, inflammation cérébrale précoce et autisme est aujourd’hui démontrée.
Explication et bibliographie ici : https://alutotal.wordpress.com/autisme-et-adjuvants-daluminium-des-vaccins/
Traduction du site Vaccine Papers : http://vaccinepapers.org/wp-content/uploads/Autism-and-aluminum-adjuvants-in-vaccines.pdf
Étude qui résume l’état des connaissances sur le lien entre autisme et aluminium :
Morris 2017 : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5596046/
[3]Mitkus 2011 : https://vaccinepapers.org/wp-content/uploads/FDA-aluminum-paper.pdf
[4] Flarend 1997 : https://vaccinepapers.org/wp-content/uploads/In-vivo-absorption-of-aluminium-containing-vaccine-adjuvants-using-26Al2.pdf
[5] Remarque : sur la courbe, le « niveau de sécurité » affiché est la dose d’aluminium ingérée « sans effet notable » retenue chez la souris en 2001 par l’ATSDR américain, soit 26 mg/kg/jour.
[6] Vous pourriez trouver étonnant qu’on compare des doses d’aluminium injecté à des niveaux de sécurité prévus pour de l’aluminium soluble ingéré via l’alimentation… Et vous auriez bien raison ! Il faudrait le signaler aux experts de la FDA, qui eux, n’y voient aucun problème…
[7] Masson 2017 : https://www.researchgate.net/publication/317281644_Adjuvants_aluminiques_des_vaccins_analyse_critique_des_etudes_toxicocinetiques_de_reference
[8]Khan 2013 : https://www.vaccinssansaluminium.org/wp-content/uploads/2015/12/2013.04-Zakir-Khan-FR.pdf
[9] Crépeaux 2017 : https://vaccinepapers.org/wp-content/uploads/Non-linear-dose-response-of-aluminium-hydroxide-adjuvant-particles-Selective-low-dose-neurotoxicity.pdf
[10] https://wayback.archive-it.org/7993/20170405003134/https:/www.fda.gov/BiologicsBloodVaccines/ScienceResearch/ucm284520.htm
[11] Guideline on Adjuvants in Vaccines for Human Use P.12 : https://www.ema.europa.eu/en/documents/scientific-guideline/guideline-adjuvants-vaccines-human-use-see-also-explanatory-note_en.pdf
[12] L’aluminium est reconnu comme cancérigène certain dans la production d’aluminium : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_canc%C3%A9rog%C3%A8nes_du_groupe_1_du_CIRC
Il est fortement soupçonné dans le cancer du sein et le sarcome félin.
[13] D’autant que l’affirmation du CDC américain soutenant qu’il n’y a « aucun lien entre autisme et vaccins » repose sur le rapport de l’Institut de Médecine Américain… qui conclut au contraire qu’il est impossible, en l’état des connaissances, de conclure ou d’exclure un lien pour tous les vaccins hormis le ROR : p. 546
https://www.nap.edu/read/13164/chapter/1&Prime ;&gt ;https://www.nap.edu/read/13164/chapter/1
[14] Rapport de la FDA sur le Cervarix :
https://www.fda.gov/downloads/biologicsbloodvaccines/vaccines/approvedproducts/ucm237976.pdf&nbsp ;&raquo ;&gt ;https://www.fda.gov/downloads/biologicsbloodvaccines/vaccines/approvedproducts/ucm237976.pdf&lt ;/
Rapport sur le Gardasil (protocole 15, p.38)
https://www.scribd.com/document/367386168/V501-015-00-PRO-VD ?secret_password=j4BXCUs76g4wRtDxk5cy&nbsp ;&raquo ;&gt ;https ://www.scribd.com/document/367386168/V501-015-00-PRO-VD?secret_password=j4BXCUs76g4wRtDxk5cy
A noter : le protocole 18 du Gardasil dit avoir utilisé « a salin-placebo », mais il contenait en réalité tous les autres ingrédients du vaccin (50 µg polysorbate 80 (polyoxyethylene sorbitan mono-oleate « Tween 80 »), 35 µg borax, 9.56 mg sodium chloride, and 0.78 mg l-histidine) comme en témoigne cette étude : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4528880/
Les résultats de ce protocole ont été mélangés à ceux des autres protocoles qui eux, ont utilisé l’aluminium en guise de placebo.
[15] https://www.docdroid.net/sMAYltx/paper-yphrs-4037-201811001554587683-with-suppl-material.pdf
Le 8 mars 2019, cette étude a été retirée abusivement, sans AUCUNE RAISON SCIENTIFIQUE, à la demande d’un « lecteur anonyme ». Elsevier et Pharmacological Research se rendent donc complices de mauvaise conduite scientifique.
[16] Les échanges de mails entre l’équipe de chercheurs et les éditeurs sont visibles ici : https://docdro.id/FNM4o61
Faites-vous votre propre opinion 
[17] « Safety and immunogenicity of 2009 pandemic influenza AH1N1 vaccines in China : a multicentre, double-blind, randomised, placebo-controlled trial », Xiao-Feng Liang, Hua-Qing Wang, Jun-Zhi Wang, Han-Hua Fang, Jiang Wu, Feng-Cai Zhu, Rong-Cheng Li, Sheng-Li Xia, Yu-Liang Zhao, Fang-Jun Li, Shao-Hong Yan, Wei-Dong Yin, Kang An, Duo-Jia Feng, Xuan-Lin Cui, Feng-Chun Qi, Chang-Jun Ju, Yu-Hui Zhang, Zhi-Jun Guo,Ping-Yu Chen, Ze Chen, Kun-Ming Yan, Yu Wang https://docdro.id/r7D498k
[18] https://www.editions-chariot-dor.fr/analyse-scientifique-toxicite-vaccins-lorgeril-livre-editions-chariot-dor.html
[19] Worshop on non-clinical Safety evaluation of preventive vaccines, 2002, p.220
http://aitia.fr/erd/wp-content/uploads/2018/08/NATALIE-GARCON-ADJUVANTS-p.220.pdf&nbsp ;&raquo ;&gt ;http://aitia.fr/erd/wp-content/uploads/2018/08/NATALIE-GARCON-ADJUVANTS-p.220.pdf
[20] https://www.fortressbiotech.com/pdfs/bach%20nejm%202002.pdf
[21] La palme revient à un « journaliste » québécois qui a consacré tout un article à ma vidéo, à la demande d’un de ses lecteurs : il avoue fièrement avoir regardé 5 minutes de vidéo, et étudié le sujet pendant… toute une demi-journée. Il était donc parfaitement à même de critiquer un travail portant sur un sujet complexe et basé sur plusieurs centaines de références scientifiques, et qui a demandé 18 mois de labeur. Le lecteur à l’origine de l’article en question m’a avoué ne pas avoir été convaincu par l’argumentaire du « journaliste »… Etonnant.
https://alutotal.wordpress.com/reponse-a-jean-francois-cliche-vaccins-le-grand-mechant-aluminium/
Inutile de préciser que le Monsieur en question n’a pas eu la patience de lire ma réponse… évidemment, ça aurait pris un peu plus de 5 minutes.
[22]https://www.researchgate.net/publication/308878109_Calcium_phosphate_a_substitute_for_aluminum_adjuvants


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

174 réactions à cet article    


  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 29 juillet 2019 18:31

    Bonjour,

    Saine réaction que votre recherche, et encore vous n’avez pas tout vu !

    Voici une (longue) liste de tous les adjuvants que l’on peut trouver dans les vaccins commercialisés en France. Une vraie poubelle, bon appétit !


    • Hypatie Hypatie 30 juillet 2019 10:05

      @Fifi Brind_acier
      Oui, il s’agit d’excipents, pas d’adjuvants, et oui, ils n’ont jamais été sérieusement étudiés. Concernant l’aluminium, on a toutes les preuves de leur (neuro)toxicité. Il faut arrêter ce délire et informer les jeunes parents du danger de ces particules pour le développement neurologique de leur nourrisson (à court ou long terme, d’ailleurs).


    • doctorix, complotiste doctorix 30 juillet 2019 12:11

      @Hypatie
      Magnifique combat que le votre.
      Personnellement, je réussis à contourner l’obligation vaccinale avec les moyens du bord.
      D’abord, aucun vaccin n’est exigible avant dix-huit mois.
      Ensuite, aucune loi ne m’oblige à vacciner.
      Aucune loi ne m’interdit non plus de prescrire un vaccin.
      Partant de là, les parents qui viennent me consulter repartent avec une ordonnance en bonne et due forme.
      Ce qu’ils en font ensuite ne me concerne plus.
      Par exemple, on peut fort bien imaginer qu’ils décollent l’étiquette du vaccin, et la collent à la bonne place sur le carnet de santé.
      On peut aussi imaginer qu’un gribouillis va occuper la case réservée à la signature du médecin.
      Ce qui en fait un faux en écriture mais un sésame pour la crèche.
      Bien sur, ces parents se mettent dans l’illégalité (sans trop de risques).
      Mais pas moi.
      Ceci dit, ces parents sont assez informés et motivés pour l’accepter en connaissance de cause (beaucoup mieux que la grande majorité de mes confrères, formatés et désinformés par les labos dès leurs premières années d’études).
      Nous sommes véritablement en période de guerre, la Résistance face à l’ état agresseur, ce félon corrompu par l’industrie vaccinale jusque dans ses plus hautes instances, et la désobéissance civile deviennent non seulement un droit, mais aussi un devoir.


    • doctorix, complotiste doctorix 30 juillet 2019 20:07

      @Hypatie
      AIMSIB vous fait l’honneur de publier votre article.
      C’est un hommage et une consécration bien mérités.
      Félicitations.
      https://aimsib.org/2019/07/29/aluminium-vaccinal-larticle-qui-tue-a-suivre-deux-heures-de-videos-gratuites/


    • Xenozoid 30 juillet 2019 20:32

      @Xenozoid

      d’ailleur si la terre était ronde le toit du monde serait au pérou...lol


    • doctorix, complotiste doctorix 30 juillet 2019 20:50

      @San Jose
      Faites pas chier avec ça.
      La terre pourrait avoir des niveaux de densité très élevés, et donc avoir la même masse, le même pouvoir gravitationnel, avec pourtant un vide intérieur.
      On ne sait rien de précis après 15.000 mètres. Alors à 3 millions de mètres...
      Cela reste une hypothèse intéressante.
      Vous pouvez pratiquer la provocation à propos de sujets dont vous ne connaissez rien, je n’y répondrai plus, car c’est hors sujet, juste un prétexte pour dénigrer.
      Parlez-nous plutôt de l’aluminium vaccinal.


    • foufouille foufouille 29 juillet 2019 18:33

      article très mauvais, tu bouffes de l’alu tous les jours donc tu es mort depuis longtemps.


      • sirocco sirocco 29 juillet 2019 19:39

        @foufouille

        je ne suis pas un nourrisson...


      • foufouille foufouille 29 juillet 2019 19:43

        @sirocco
        c’est dans la nourriture ........


      • stef 30 juillet 2019 06:30

        @foufouille
        Vous comparez des choses incomparables : il peut certes y avoir un peu d’aluminium dans les fruits ou legumes que nous consommons mais ils sont en très grande partie stoppés par la barrière intestinale alors qu’un vaccin est en injection et donc directement dans le cerveau . 


      • sweach 30 juillet 2019 10:08

        @stef
        Laisse tomber, Foufouille ne sait pas faire la différence entre de l’aluminium (le métal) qui doit franchir les barrières intestinal ou la peau, avec l’aluminium (l’ion) qui est directement injecté dans les vaines.

        Après rien ne nous dit qu’un jour l’aluminium ne sera pas mit au même plan que le plomb ou le mercure.

        Il faut juste être idiot pour ignorer l’effet toxique d’un produit sous prétexte qu’il existe abondamment dans notre environnement.


      • Hypatie Hypatie 30 juillet 2019 10:11

        @foufouille
        Je vous l’ai déjà expliqué, il me semble : l’alu ingéré via la nourriture est excrété à 99,9% dans les urines (EFSA 2008). Et cet alu représente aussi un danger neurotoxique (l’alu soluble est mis en cause dans la pathologie d’Alzheimer).

        Ici nous parlons d’aluminium particulaire insoluble, qui migre dans l’organisme (au sein des macrophages) et peut entrer dans le cerveau : non seulement les doses injectées dépassent les niveaux de sécurité de l’EFSA (NOAEL fixée à 0,1mg/kg/jour) pendant la première année du nourrisson, mais en plus, c’est la particule fine qui fait le poison (exactement comme les particules fines de l’air... sauf qu’elles sont injectées directement dans l’organisme).

        Vous voyez la différence ? Comparer l’alu soluble et l’alu particulaire est une erreur, car ils n’ont :
        pas la même forme
        pas la même voie d’administration (ingéré vs injecté)
        et donc pas la même Toxicocinétique.

        Toute personne qui invoque l’aluminium soluble pour parler d’adjuvants d’aluminium est scientifiquement incompétente.


      • foufouille foufouille 30 juillet 2019 10:18

        @Hypatie
        un macrophage ne vas pas dans le cerveau : il va se transformer en granulome autour du corps étranger.
        on injecte le vaccin dans le muscle.


      • foufouille foufouille 30 juillet 2019 10:28

        @sweach

        c’est dans quel pays que le vaccin est injecté dans les veines ?


      • Hypatie Hypatie 30 juillet 2019 11:09

        @foufouille
        ahahah, source ?
        Les granulomes n’apparaissent que dans moins de 1% des vaccinations :
        Bergfors 2014
        Dans ce cas précis, le granulome permet seulement de retarder la migration d’une partie des macrophages.

        Il est parfaitement reconnu aujourd’hui que les particules d’aluminium sont captées par les macrophages qui vont se stocker dans les ganglions lymphatiques avant de migrer dans le reste de l’organisme et de pénétrer dans le cerveau.
        Flarend 1997, Khan 2013, Crépeaux 2015 et 2017, Asin 2018, Mold 2018...

        (toutes les études sont accessibles ici : https://alutotal.wordpress.com/le-danger-des-adjuvants-daluminium-liste-des-sources/

        L’intégralité des études portant sur les adjuvants d’aluminium observent cette pénétration cérébrale de l’aluminium (lapin, souris, mouton, singe, humain). Il n’y a plus aucun doute à avoir : les faits sont là.

        votre avis n’a strictement aucun intérêt, pas plus que le mien : on est là pour lire les études scientifiques et parler de faits observés depuis maintenant près de 20 ans. Donc informez-vous avant de dire des énormités pareilles qui relèvent de la croyance et non de la science.

        Même l’auteur de l’étude officielle de Flarend 1997 (Stanley Hem) reconnaissait déjà en 2004 que les macrophages captaient les particules d’alu et les faisaient migrer dans l’organisme, dans son étude « Role of aluminum-containing adjuvants in antigen internalization by dendritic cells in vitro ».


      • Hypatie Hypatie 30 juillet 2019 11:24

        @foufouille
        études démontrant que les macrophages entrent dans le cerveau (sous l’influence des chimio-attractants MCP1 les molécules qui attirent spécifiquement les macrophages en cas d’inflammation, produits en cas d’inflammation... et la vaccination provoque justement un état inflammatoire : c’est le but...)

        Vargas 2005 : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16401547
        qui dit « la présence des MCP1 est intéressante car elle facilite l’infiltration et l’accumulation des monoxytes et macrophages dans le système nerveux central en cas d’inflammation »
        Khan et al., 2012 : Slow CCL2-dependent translocation of biopersistent particles from muscle to brain
        observe l’accumulation de l’aluminium dans le cerveau chez la souris
        Tong et al., 2016 : Monocyte Trafficking, Engraftment, and Delivery of Nanoparticles and an Exogenous Gene into the Acutely Inflamed Brain Tissue

        qui démontre à quel point il est utile d’utiliser des macrophages pour délivrer des médicaments DANS le cerveau (car le macrophage peut traverser la Barrière Hémato-Encéphalique)
        tout comme :
        Pang et al 2016 : Exploiting Macrophages as targeted Carrier to Guide nanoparticles into Glioma
        Batrakova, Klyachko et al, 2017 : Macrophages with cellular backpacks for targeted drug delivery to the brain.

        Cette propriété des macrophages est aujourd’hui utilisée en médecine, vous comprenez ?


      • foufouille foufouille 30 juillet 2019 11:37

        @Hypatie
        donc il t’injecte le vaccin dans le cerveau ? dans le sang ?


      • Hypatie Hypatie 30 juillet 2019 12:07

        @foufouille

        Vous pensez bien que si les particules d’aluminium, sur lesquelles sont collés les antigènes (les éléments qui vont provoquer la création des anticorps) restaient bien gentiment au site d’injection, il n’y aurait pas création de l’immunité : le vaccin ne serait pas efficace.

        La première étude à avoir observé ce mécanisme est l’étude de Khan 2013 (payée avec nos impôts). Mais il y en a d’autres depuis.

        Donc, après injection intra-musculaire (ou sous-cutanée d’ailleurs), les macrophages rappliquent et phagocytent les particules qui font la taille d’une bactérie, le met préféré des macrophages. Puis ces macrophages vont migrer via les voies lymphatiques et s’accumuler dans les ganglions lymphatiques (c’est là que se crée l’immunité).

        Ensuite seulement, petit à petit, les macrophages rejoignent la circulation sanguine, et vont ainsi atteindre différents organes, dont le cerveau. Si la Barrière Hémato-Encéphalique est immature (bébé), déficiente (susceptibilité génétique...) ou si le cerveau sécrète des MCP1 (le chimio-attractant spécifique des macrophages) en réponse à une inflammation (les nourrissons qui sécrètent des MCP1 dès la naissance ont plus de chance de développer un trouble neuro-développemental, cf. ma vidéo), ALORS les macrophages chargés d’aluminium peuvent entrer dans le cerveau, ce qui est extrêmement dangereux en particulier pour un cerveau en développement (ALU = NEUROTOXIQUE).

        (mais si la BHE est bien solide, qu’il n’y a pas d’inflammation, alors a priori ok, le cerveau sera bien protégé).

        A noter d’ailleurs : une inflammation périphérique, ailleurs dans l’organisme peut aussi provoquer une pénétration cérébrale des macrophages du fait de la sécrétion de cytokines pro-inflammatoires et des MCP1.

        Par ailleurs, nous faisons face à une explosion du nombre de cas de troubles du neuro-développement (on en est officiellement à un enfant sur 59 aux USA, et 1 sur 100 en France). Il est donc particulièrement sensé de rechercher la cause de ces troubles, autant que possible. Aucune piste (surtout pas celle d’un neurotoxique) ne devrait être écartée.

        Bref, peut-être pourriez-vous regarder ma vidéo, ce serait quand même plus pratique pour bien comprendre ce qu’il se passe : j’y ai passé beaucoup de temps, et je continue de me tenir informée des toutes dernières découvertes. Après vous pourrez poser des questions, c’est plus rationnel comme façon de procéder, non ?


      • doctorix, complotiste doctorix 30 juillet 2019 12:16

        @Hypatie
        Discuter avec foufouille, cet âne formaté par le système et incapable de réfléchir par lui même (mais aussi de changer d’avis, ce qui est le propre des imbéciles) est une perte de temps.
        Cependant, on le remerciera tout de même pour vous avoir donné l’occasion d’apporter ces précieuses précisions.
        Foufouille est donc un idiot utile.


      • foufouille foufouille 30 juillet 2019 12:21

        @Hypatie
        donc le macrophage va par magie dans le cerveau et largue l’alu dedans pour une raison magique.
        c’est le diagnostique plus facile qui fait que plus de personnes sont détectées comme pour le diabète de type 2 qui n’est pas plus courant.

        je ne regardes plus les vidéos vertes ou de science infuse.


      • doctorix, complotiste doctorix 30 juillet 2019 12:28

        @foufouille
        je ne regardes plus les vidéos vertes ou de science infuse.

        Je suis si savant que je n’ai rien à apprendre.
        Il faut brûler les livres, ils pervertissent le peuple.
        Signé foufouille.


      • foufouille foufouille 30 juillet 2019 12:31

        @doctorix
        il n’ y a rien apprendre, sauf des conneries dans tes livres verts ou rouge comme la collection rouge « j’ai lu ».
        vérifier toutes les sources trafiquées prend du temps.


      • Hypatie Hypatie 30 juillet 2019 12:34

        @foufouille
        Non non, aucune magie : juste de la biologie smiley


      • foufouille foufouille 30 juillet 2019 12:43

        @Hypatie
        pour l’instant 99.99% des études indiquent le contraire : les vaccins ne sont la cause de rien de grave dans 99.99% des cas.


      • Hypatie Hypatie 30 juillet 2019 13:44

        @foufouille
        Sources ?

        Voici les miennes (plusieurs centaines d’études internationales publiées dans la littérature scientifique, spécifiquement sur les adjuvants d’aluminium, et encore, j’ai pas ajouté celles de 2019)
        https://alutotal.wordpress.com/le-danger-des-adjuvants-daluminium-liste-des-sources/

        Je ne cherche pas à avoir raison : c’est juste un fait scientifique, l’aluminium n’a strictement rien à faire dans l’organisme. Il est neurotoxique, cytotoxique (bousille les cellules), il n’a aucune fonction biologique, il ne peut causer que des troubles.

        L’aluminium n’est pas nécessaire à la vaccination : L’institut Pasteur avait inventé une alternative plus sûre pour justement ne plus utiliser l’aluminium (le phosphate de calcium). DONC il est possible de se passer de l’aluminium pour rendre la vaccination plus sûre.

        Je ne vois pas pourquoi vous continuez à nier les faits (mais je suis d’accord que l’information est franchement dure à digérer, ça m’a pris des mois, personnellement)


      • foufouille foufouille 30 juillet 2019 15:19

        @Hypatie
        un truc comme HAS .....
        c’est la dose qui fait le poison.


      • njama njama 30 juillet 2019 15:33

        @foufouille
        un macrophage ne vas pas dans le cerveau 

        ben si on trouve des macrophages dans le cerveau, on les appelle des microglies.
        La microglie (ou microgliocytes), une population de cellules gliales, est un macrophage que l’on retrouve dans le cerveau et la moelle épinière1, formant ainsi la principale défense immunitaire active du système nerveux central.
        Elles représentent de 5 à 25 % de toutes les cellules du système nerveux central (SNC)... Ces petites cellules, généralement à petit noyau dense et de forme étoilée, sont mobiles. Elles appartiennent à la lignée des macrophages...Les cellules microgliales peuvent proliférer lorsque des lésions surviennent dans le SNC... https://fr.wikipedia.org/wiki/Microglie
        D’une façon générale les leucocytes ont un pouvoir de diapédèse, on les retrouve un peu partout dans l’organisme. https://fr.wikipedia.org/wiki/Diap%C3%A9d%C3%A8se

        « Les globules rouges eux-mêmes, malgré leur apparence de mobilité et de diffusion, sont limités comme champ de vie à un système vasculaire clos, ne représentant que le douzième en poids de l’organisme. Le globule blanc seul, par son pouvoir de diapédèse lui rendant perméables les parois, vit essentiellement de la vie générale de l’organisme, au contact des tissus, dans toutes les régions de l’économie. Il doit être considéré par excellence comme le témoin du milieu vital. » (page 183 du PDF ou 171 du livre)

        * « L’EAU DE MER MILIEU ORGANIQUE, constance du milieu marin originel, comme milieu vital des cellules, à travers le série animale ».
        Par René Quinton, Assistant du Laboratoire de Physiologie pathologique des Hautes Études, au Collège de France.
        Paris MASSON ET Cie ÉDITEURS Librairie de l’Académie de Médecine,(1904)
        réédité >> http://www.amazon.fr/LEau-milieu-organique-Ren%C3%A9-Quinton/dp/2733771450
        ou télécharger le PDF : http://www.vliz.be/imisdocs/publications/214765.pdf


      • Hypatie Hypatie 30 juillet 2019 16:00

        @foufouille
        Non, la dose seule ne fait pas le poison : vous n’avez jamais entendu parlé de la toxicité des particules fines  ? Ce sont les propriétés physico-chimiques de la particule (taille, charge de surface...) qui font le poison, tout comme la fenêtre d’exposition (après la naissance, l’adolescence...). En l’occurrence, ici, plus la particule est fine, plus est elle dangereuse.

        Cela concerne les particules fines (comme dans l’air pollué, ou dans les vaccins), ou les perturbateurs endocriniens. En toxicologie, cela fait bien longtemps que l’on sait que la dose seule n’est pas l’unique danger.

        Fritz Haber (le père de la toxicologie... malheureusement) avait déjà remarqué dans les années 30 qu’une intoxication chronique même à de très faibles doses, pouvait avoir le même effet qu’une intoxication à haute dose.

        Par ailleurs, les doses injectées aux nourrissons le sont dans des proportions officiellement toxiques : il suffit de prendre l’étude officielle de Mitkus 2011 (cf. mes sources pour la lire) et de lui appliquer les niveaux de sécurité européens (EFSA 2008, 7 fois plus sévères que les niveaux américains) pour observer que nos bébés sont soumis à des doses toxiques de façon chronique, pendant la première année de vie au moins.

        Pour en savoir plus, vous pouvez visionner l’argument 3 de ma vidéo « l’aluminium est injecté en faible dose ».


      • foufouille foufouille 30 juillet 2019 16:01

        @njama
        tu n’as pas bien compris car il très rare qu’un macrophage passe les défenses du cerveau qui a effectivement son propre système de défense qui est différent.
        un macrophage est un globule blanc spécialisé qui n’est plus un globule blanc « non spécialisé ».
        un globule blanc HS finit dans la rate et est recyclé.


      • foufouille foufouille 30 juillet 2019 16:16

        @Hypatie
        mais si c’est la dose qui compte et suivant le produit.
        certains sont dangereux à faible ou haute dose.
        je ne lis toujours pas les trucs verts.


      • Hypatie Hypatie 30 juillet 2019 16:25

        @foufouille
        Eh bien l’alu, pour le nourrisson, c’est dangereux, à faible ou haute dose :D
        cf. l’intégralité des études sur le sujet
        et aucune étude n’a jamais pu démontrer le contraire.


      • Hypatie Hypatie 30 juillet 2019 16:27

        @foufouille
        un macrophage est attiré dans le cerveau en cas d’inflammation cérébrale ou d’inflammation périphérique. Cf les études que j’ai déjà citées au dessus (et bien d’autres).

        Ce que vous soutenez est scientifiquement faux : la preuve, les macrophages sont utilisés en médecine pour délivrer des médicaments DANS le cerveau (et en effet, c’est pas évident pour un médicament de traverser la Barrière Hémato-Encéphalique).


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 juillet 2019 16:32

        @Hypatie

        Foufouille est docteur es Wikipédia , prix Nobel de la plaie ...alors ce que vous racontez... .


      • foufouille foufouille 30 juillet 2019 16:36

        @Hypatie
        ce n’est pas ce que j’ai lu mais avec une culture puis une injection importante tu auras effectivement une petite partie qui passera.
        ils auront évidement tous choper ton alu magique.


      • foufouille foufouille 30 juillet 2019 16:38

        @Hypatie
        ben non sinon pas de vaccin avant x années.


      • foufouille foufouille 30 juillet 2019 16:50

        @Aita Pea Pea
        tu confonds avec herr doctor X
         smiley


      • vesjem vesjem 29 juillet 2019 21:22

        la question est :

        la mère buzyn a-t-elle fait vacciner ses enfants et petits enfants ?

        si non, il s’agit tout simplement d’un génocide à retardement, perpétré par une ethnie supérieure


        • pierrot pierrot 30 juillet 2019 10:12

          @vesjem
          La quasi totalité des personnes du domaine de santé vaccinent leurs enfants, bien évidemment car elles souhaitent les protéger contre de nombreuses maladies et épidémies.


        • Hypatie Hypatie 30 juillet 2019 11:42

          @pierrot
          Source ?


        • doctorix, complotiste doctorix 30 juillet 2019 12:24

          @pierrot
          Voilà un bien grand mensonge.
          La majorité des élites américains, de Californie en particulier, ne vaccine pas ses enfants.
          Bill Gates le premier, pourtant un grand promoteur du génocide vaccinal (selon les dires de son médecin traitant)..
          Concernant nos médecins, 1/3 a des doutes sur l’innocuité des vaccins, 2/3 sur leur utilité, selon une étude que j’ai maintes fois produite.
          J’en déduis qu’ils ne vaccinent pas beaucoup leurs enfants, même s’ils disent le contraire, et même si les carnets sont à jour.


        • pierrot pierrot 30 juillet 2019 14:07

          @pierrot
          Bonjour,
          je l’ai lu dans le journal LE MONDE lors des polémiques sur les adjuvants d’aluminium en réponse aux sites conspirationnistes affirmant à tord que le personnel médical refusait de vacciner leurs enfants.
          Mais désolé, je n’ai pas garder la trace de cet article sauf dans mon cerveau qui est sain et bien constitué.


        • doctorix, complotiste doctorix 30 juillet 2019 14:17

          @pierrot
          Vous vous informez sur le monde (l’immonde) ?
          Il y a bien des années que ce n’est plus une référence.
          Autant lire du papier cul.


        • foufouille foufouille 30 juillet 2019 15:23

          @doctorix
          ta référence est de type NEXUS.


        • leypanou 30 juillet 2019 18:13

          @pierrot
          Mais désolé, je n’ai pas garder la trace de cet article sauf dans mon cerveau qui est sain et bien constitué 

           : c’est vrai, on l’a remarqué smiley 

          (le pseudo est bien choisi)


        • doctorix, complotiste doctorix 31 juillet 2019 00:00

          @San Jose
          C’est justement parce qu’il sait qu’il ne vaccine pas ses enfants.
          Seuls les ignorants le font. Et ils ne sont pas si nombreux qu’on croit.
          C’est la peur des sanctions et l’ignorance qui incitent les médecins à vacciner.
          Je passerai sur l’appât du gain (12% du CA d’un généraliste, 33% du CA d’un pédiatre, ça n’incite pas à la réflexion).


        • stef 31 juillet 2019 08:56

          @doctorix

          Il semblerait que vous ayez raison sur Bill Gates ce qui est un comble ( non pas que vous ayez raison car je suis entièrement d’accord avec vos propos mais sur le fait que Bill Gates ne vaccine pas ses propres enfants et aucun journaleux pour relever une telle incohérence ! ! ! 
          http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2018/02/bill-gates-refuse-systematiquement-de-faire-vacciner-ses-enfants.html


        • vesjem vesjem 8 août 2019 00:11

          @pierrot
          tu me sembles bien innocent (au sens vierge ) pour te référer au « monde »
          n’écoute ni ne lis plus ni journaux, ni télés, ni radios mainstreams, si tu veux encore te guérir de la propagande (y compris des campagnes anti-fakenews )


        • Hannibal42 29 juillet 2019 23:33

          Excellent travail comme d’habitude. Pour le HPV il me semble qu’un placebo salin à bien été utilisé dans l’un des groupes contrôle mais que ce groupe a été discriminé de l’étude finale. 

          En dehors de l’alu qui est bien sûr un facteur ultra nuisible et important qui pète les liaisons hydrogène covalentes, il y a un problème encore plus pernicieux qui est celui de la transcriptase inverse avec les vaccins rougeole, polio, hepatite b.


          • amiaplacidus amiaplacidus 30 juillet 2019 09:56

            @Hannibal42 qui dit : « ... qui pète les liaisons hydrogène covalentes, ... »
            Ah, ah, ah, ... ah.


          • pierrot pierrot 30 juillet 2019 10:10

            @Hannibal42
            revoyez vos cours de chimie concernant les dérivés de l’aluminium !


          • Hypatie Hypatie 30 juillet 2019 10:20

            @Hannibal42
            En fait non, ils n’ont pas utilisé de placebo salin dans le protocole 18 du Gardasil (seul protocole qui dit avoir utilisé un placebo salin). En fait, c’est la définition du mot placebo qui a changé. La composition exacte de ce placebo était : 50 µg polysorbate 80 (polyoxyethylene sorbitan mono-oleate connu sous le nom de Tween 80), 35 µg borax, 9.56 mg chlorure de sodium, et 0.78 mg l-histidine...
            comme en témoigne cette étude : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4528880/

            Soit la composition du Gardasil moins l’antigène et l’adjuvant...

            C’est un beau placebo, n’est-ce pas ? Surtout qu’il s’agit ici de tester la sécurité (et non l’efficacité). Et en effet, seuls les effets à très court terme et superficiels ont été relevés. Pour le reste, les résultats (peu nombreux) ont été mélangés aux autre « groupes contrôles » à qui l’on a injecté l’adjuvant d’aluminium.

            J’appelle ça la Médecine Basée sur les Biais.


          • stef 30 juillet 2019 06:34

            De toute façon on se demande si c’est vraiment dans l’intérêt des nouveaux nés D’ailleurs parmi les 11 vaccins il y en a un contre l’hépatite B maladie sexuellement transmissible ! ! ! 

            Les vaccins ça rapporte aux labos . Quant aux effets secondaires engendrés par les dits vaccins , pas grave car ça rapportera encore plus aux labos ! ! ! 

            Je doute qu’il y ait un autre activité humaine ou économique où l’incompétence enrichit encore plus les acteurs .


            • sweach 30 juillet 2019 10:49

              @stef
              hépatite B : une MST donc totalement inutile de se vacciner avant la vie sexuel, le vaccin aura perdu son efficacité d’ici là.

              poliomyélite  : disparue de France depuis 1989, statistiquement impossible à attraper dans le monde
               
              haemophilius influenzae B ( 500 cas/an) ; méningocoque C ( 400cas/an) ; pneumocoque ( 400cas/an) : Vaccin incomplet pour toutes les souches, Maladie Bactérienne traités efficacement par antibiotique, rarement mortel.

              la rougeole ; les oreillons ; la rubéole  : maladie infantile bénigne, par contre devient grave à l’age adulte si non contracté dans l’enfance, le vaccin est moins efficace dans le temps qu’une primo infection, faire des tests sérologiques à l’age adulte devrait être obligatoire.

              le tétanos : Maladie grave impossible a éradiqué due à la sporulation, le vaccin doit être fait.

              la diphtérie : Maladie grave, le vaccin doit être fait.

              La tuberculose : Maladie grave, les traitements et la prise en charge sont souvent tardif, le vaccin doit être fait. (non obligatoire)

              Conclusion : hépatite B (inutile) ; poliomyélite (inutile) ; rougeole oreillons rubéole (danger à l’age adulte) ; tétanos (utile) ; diphtérie (utile) ; tuberculose (utile) ; haemophilius méningocoque pneumocoque (risques supérieurs aux gains)

              La nouvelle couverture vaccinal fait donc courir un risque plus important d’effet secondaire liés aux vaccins, il augmente également les problèmes à l’age adulte.

              En gros sa sera pire dans 20 ans que maintenant.


            • njama njama 30 juillet 2019 11:58

              @sweach

              La poliomyélite de même que le tétanos peuvent se soigner avec du chlorure de magnésium, cf les études du Dr Delbet et du Dr Neveu

              La diphtérie est très sensible aux antibiotiques

              La tuberculose, l’inefficacité et le peu d’innocuité du vaccin antituberculeux BCG était déjà connu depuis 1961. Le pédiatre Marcel Ferru prophétisait déjà en 1977 La Faillite du BCG https://www.agoravox.fr/commentaire5515042 
              https://www.ledevoir.com/societe/sante/134829/tuberculose-le-vaccin-bcg-serait-inefficace-depuis-1961
              La déclaration du Pr Didier Raoult, Professeur de Microbiologie à Marseille, réagissant à la conclusion de la concertation citoyenne sur la vaccination :
              « L’obligation, qui est discutable, ne relève que de l’idéologie et du mépris des choix individuels […] En tant que spécialiste des maladies infectieuses, je mets au défi qui que ce soit de justifier médicalement ou scientifiquement, l’obligation actuelle de vacciner à trois mois les enfants contre la Diphtérie, le Tétanos, la Poliomyélite. La Diphtérie autochtone a disparu depuis longtemps et le risque du Tétanos à cet âge est inexistant. Quant à la Poliomyélite, depuis trente ans en Europe, toutes les Poliomyélites autochtones sont d’origine vaccinale »


            • foufouille foufouille 30 juillet 2019 12:02

              @njama
              tu as essayé d’avaler tes 20g de sel par jour pendant 15 jours ?


            • sweach 30 juillet 2019 12:35

              @njama
              *se soigner avec du chlorure de magnésium*
              Mon Dieu !!!!
              Si tu souhaite une insuffisance rénal sans aucune efficacité contre ton mal va y.

              Oui la diphtérie est sensible aux antibiotiques, mais attraper la maladie ne va pas se contenter de vous clouer au lit quelques jours.

              On pourrait se réjouir du vaccin contre le méningocoque C, mais que dire du méningocoque A, B, autres ?
              Ce vaccin protège-il vraiment des méningites à méningocoques ?

              Pour la tuberculose, tu as raison, l’hygiène y est pour beaucoup, mais à voir ce que donnera les futurs génération qui n’auront pas de couverture vaccinal ?

              La plupart de ces vaccins sont vraiment à la marge des infections qui nous affectent et l’industrie est bien incapable de produire des vaccins contre HIV ou la grippe bien plus courant dans la population.

              Au vu du nombre de cas par an, on peut sérieusement se demander si les effets secondaires des vaccins sont préférables aux maladies et aux traitements de celle-ci.

              C’est justement parce qu’on a fait n’importe quoi avec le vaccin contre la rougeole que la maladie pose maintenant plus de problème.

              Puis sans remettre en question les vaccins, c’est surtout l’adjuvant qui est accusé, une substance qui n’a rien d’indispensable dans l’efficacité et qui n’est là que pour une question de coût.


            • njama njama 30 juillet 2019 14:40

              @sweach
              Traitement cytophylactique par le chlorure de Magnésium La Polyomyélite
              Année : 1957
              En 1915, Pierre Delbet étudiait l’action sur les cellules de diverses solutions employées pour le lavage et le pansement des plaies et cherchait s’il n’existait pas quelque substance capable d’exalter leur vitalité. Le rôle capital des globules blancs dans la lutte contre l’infection ayant été établi par Metchnikoff, il prit ces cellules pour test dans ses recherches, et il eut la chance de constater assez vite qu’une solution de chlorure de magnésium à un certain taux augmente, dans une notable proportion, leur puissance phagocytaire, l’augmentation portant sur le nombre des polynucléaires qui phagocytent et sur la puissance phagocytaire de chacun d’eux...

              PDF http://www.aryanalibris.com/index.php?post/Neveu-A-Traitement-cytophylactique-par-le-chlorure-de-Magnesium-La-Polyomyelite

              le taux le plus optimal est de 20 gr/l
              Il est peu probable que le traitement momentané aurait pour conséquence de provoquer une insuffisance rénale

              POSOLOGIE DU TRAITEMENT DE LA POLIOMYÉLITE PAR LE CHLORURE DE MAGNÉSIUM
              Faire préparer cette solution : Chlorure de magnésium desséché 20 grammes.
              Eau commune faiblement minéralisée ou eau d’Évian q.s.p. .. . . . . . . . . 1 litre.
              Adultes et enfants au-dessus de cinq ans.
              Faire prendre 125 cm3 de la solution, toutes les six heures, pendant quarante-huit heures, puis toutes les huit heures, puis toutes les douze heures, suivant l’état du malade.
              Notons qu’il serait prudent de débuter par deux doses rapprochées à deux ou trois heures d’intervalle, dans les cas, très graves.
              Enfants au-dessous de cinq ans.
              Ces doses seront ramenées à 100 cm3 à quatre ans, 80 cm3 à trois ans, 60 cm3 à deux ans, et administrées dans les mêmes temps que ci-dessus, c’est-à-dire, deux doses rapprochées à deux ou trois heures d’intervalle, dans les cas très graves, puis toutes les six heures, pendant quarante-huit heures, puis toutes les huit heures, puis toutes les douze heures.
              Chacune de ces doses sera légèrement additionnée d’eau, puis sucrée à volonté et aromatisée avec du jus de citron, pour les enfants qui prendraient difficilement la solution de chlorure de magnésium à 20 g pour 1 000.
              Pour les nourrissons.
              On leur fera absorber, suivant leur âge, une à quatre cuillerées à café de la solution, à la cuillère ou au compte-gouttes, toutes les trois heures, pendant quarante-huit heures, puis toutes les six heures, puis toutes les douze heures.

              N. B. - Chacune de ces doses sera diminuée en cas de dérangement intestinal,. mais toujours administrée dans les mêmes temps que ci-dessus.
              Ce serait méconnaître le sens de la méthode cytophylactique par le chlorure de magnésium que d’entretenir un effet laxatif ou purgatif de ce sel, alors qu’il s’agit, en réalité, d’en nourrir les cellules de l’organisme, dans fe but d’augmenter leur résistance à l’infection.


            • foufouille foufouille 30 juillet 2019 15:30

              @njama
              si c’était vrai il serait parti en Afrique soigné des tas de personnes et aurait eu le prix nobel de médecine.


            • sweach 30 juillet 2019 16:28

              @njama
              Bon, vue que le sujet à l’aire de t’intéresser, je vais te donner le lien de quelqu’un qui c’est penché sur le problème du chlorure de Magnésium avec une vision positive et négative de ce produit.

              http://silicium.blogspirit.com/magnesium/

              Heureusement en temps normal, ça ne pose pas trop problème, mais des timbrés se flinguent les reins parce que d’autres timbrés leur disent que c’est un remède miracle, résultat aujourd’hui le chlorure de Magnésium fait plus de mal que de bien.


            • doctorix, complotiste doctorix 30 juillet 2019 23:52

              @sweach

              mais des timbrés se flinguent les reins parce que d’autres timbrés leur disent que c’est un remède miracle,

              Oui, c’est exactement ce qui se passe avec l’aluminium, mais en beaucoup plus courant...
              Non seulement ce n’est pas une simple option, c’est maintenant obligatoire. L’aluminium n’a rien à faire dans un organisme.
              Le magnésium, si.
              Le magnésium est un sel minéral qui a un rôle très important dans de nombreuses réactions enzymatiques intracellulaires. Il participe aussi à la transmission neuromusculaire de l’influx nerveux. Il est souvent considéré comme « l’anti-stress » naturel.
              Et l’aluminium, vous me trouvez une seule fonction dans l’organisme ?
              Aucune, c’est un toxique pur.


            • popov 31 juillet 2019 15:11

              @doctorix

              Bonjour

              Petite correction :
              Le magnésium n’est pas une sel minéral, c’est un métal. C’est le chlorure de magnésium qui est un sel minéral.

              L’eau de mer contient 3,5% de minéraux. Parmi ceux-ci, 55% d’ions chlore-, 30,6% d’ions sodium+, 7,7% d’ions sulfate-, 3,7% d’ions magnésium+, 1,2% d’ions calcium+ et 1,1% d’ions potassium+.
              Le sel marin, c’est ce qu’il reste quand on évapore de l’eau de mer, sans raffinage. Le sel de table ordinaire ne contient pas de magnésium ni de potassium ni de calcium ; il ne contient que du chlorure de sodium et parfois des anti-coagulants.
              Un des premiers pas vers une alimentation saine : remplacer le sel ordinaire par du sel marin.


            • stef 30 juillet 2019 06:36

              L’homéopathie est bien plus dangereuse que la vaccination .   


              • Francis, agnotologue JL 30 juillet 2019 07:42

                @stef
                 
                 ... et l’abus d’alcool est recommandé.


              • amiaplacidus amiaplacidus 30 juillet 2019 09:59

                @stef
                L’homéopathie n’est absolument pas dangereuse. Elle peut soigner effectivement, par effet placebo.

                Et comme mon toubib le dit volontiers : « si un patient est soulagé si je lui prescris de l’eau distillée, alors, je lui prescris de l’eau distillée. »


              • doctorix, complotiste doctorix 30 juillet 2019 22:54

                @amiaplacidus
                Je pratique occasionnellement l’homéopathie.
                Notamment dans la préventions de la grippe (où le succès est proche de 100%).
                J’ai expérimenté personnellement Adulaire 8DH (une ampoule par jour) sur ma prostate qui pesait 55 grammes et réclamait la résection endoscopique..
                Deux mois plus tard (j’ai ajouté de l’huile de pépin de courge) elle pesait 35 grammes et s’y maintient. Je garde donc ma prostate en l’état.
                Mon urologue en est resté sur le cul.
                Si un allopathe fait aussi bien, qu’il vienne m’en parler, je suis preneur.
                Mais ça se saurait.
                Il me semble ; mais je peux me tromper, que l’eau distillée n’aurait pas eu le même effet.
                Le gouvernement a fait la même propagande mensongère au sujet des vaccins et au sujet de l’homéopathie (mais inversée).
                Dans tous les cas c’est lui qui gagne.


              • stef 31 juillet 2019 08:47

                @JL
                J’espère que vous aviez détecté des traces d’humour dans mon affirmation 


              • Francis, agnotologue JL 31 juillet 2019 09:08

                @stef
                 
                 et vous dans la mienne.
                 
                La vaccination, de l’homéopathie préventive et à dose massive.


              • stef 30 juillet 2019 06:37

                Isabelle Adjani a eu une attitude très ferme sur les vaccins . Pour elle , c’est carrément NON . 


                • amiaplacidus amiaplacidus 30 juillet 2019 09:59

                  @stef

                  Ça, il faut reconnaître que c’est un avis scientifique de poids.


                • pierrot pierrot 30 juillet 2019 10:08

                  Bonjour,

                  cette question est récurrente depuis des années sans que les études scientifiques ne montrent de risque sanitaire d’injection d’hydroxyde d’aluminium pour augmenter l’efficacité des vaccins. Saul quelques documents plutôt peu sérieux car de méthodologie incomplète en doutent encore.


                  • Hypatie Hypatie 30 juillet 2019 10:34

                    @pierrot
                    Bonjour,
                    ce que vous dites est complètement déconnecté de la réalité du fait que vous n’avez pas étudié le sujet. Les études se multiplient, et même explosent ces dernières années. Mais les implications politiques sont bien trop énormes pour qu’on laisse diffuser les connaissances issues de la science, auprès d’un public que nos dirigeants considèrent comme idiot, erratique, irrationnel et incapable du moindre discernement.

                    Je vous invite donc à consulter mes sources (je me rends compte que je n’ai pas encore mis à jours ma bibliographie : il manque les études de 2019, je vais le faire très bientôt !).

                    https://alutotal.wordpress.com/le-danger-des-adjuvants-daluminium-liste-des-sources/

                    Sachez également que les équipes françaises viennent de recevoir une ANR (des financements publics) qui vont permettre de faire enfin toute la lumière sur le lien entre aluminium et autisme (par activation microgliale chez le nourrisson, j’en parle dans l’argument 4 de ma vidéo). C’est évidemment sur ce point que doivent désormais se focaliser les recherches.


                  • pierrot pierrot 30 juillet 2019 14:11

                    @Hypatie
                    Comment pouvez vous imaginer une seule seconde que l’ensemble des personnels médicaux dans le monde aurait pour unique but de faire le maximum de mort, de cancers induit, de maladies du cerveau ?
                    sans qu’il y soit mis fin.
                    L’hypothèse d’une telle conspiration est irréaliste et pourquoi tuer les gens qui achètent les produits médicaux ? absurde !


                  • Hypatie Hypatie 30 juillet 2019 17:10

                    @pierrot
                    Pas besoin de conspiration : il est absolument évident qu’à part les CEO des grands laboratoires, tout le monde a de très bonnes intentions.
                    Seulement il ne faut pas oublier que « l’enfer est pavé de bonnes intentions ».

                    Croire, sans preuve aucune, à l’innocuité des adjuvants d’aluminium, cela relève de l’irresponsabilité et de l’inconscience.

                    Le but des grands laboratoires n’est pas de bousiller le cerveau des enfants (évidemment), leur seul but : gagner de l’argent, faire toujours plus de profits. Et si ce qui est le plus profitable, c’est un produit neurotoxique, eh bien soit, ils iront jusqu’au bout : de toute façon, ILS NE SONT PAS RESPONSABLES DE LEURS PRODUITS, CE SONT LES ETATS QUI LE SONT.

                    N’oublions jamais le Vioxx, le sang contaminé, le Distilbène, la Dépakine, le Médiator... c’est toujours la même logique.

                    Vous voyez l’arnaque ? Le scandale n’éclatera jamais, car les responsables sont les Etats qui imposent l’obligation vaccinale. Et puisque les labos ne sont pas responsables, pourquoi voulez-vous qu’ils améliorent la sécurité de leurs produits : ILS NE RISQUENT STRICTEMENT RIEN.

                    Et avec les vaccins, c’est encore mieux : tout le monde veut croire que c’est magique, qu’on ne peut pas s’en passer. Ce médicament a une aura délirante, cela n’a strictement rien de rationnel. Il faut le ramener sur terre : un vaccin est un médicament, pas le St Graal. Il doit être traité encore plus durement qu’un médicament lambda du fait qu’il est injecté à des êtres sains dès la naissance. Les labos DOIVENT être responsables de leurs produits.

                    C’est juste un monde de fous.


                  • doctorix, complotiste doctorix 30 juillet 2019 23:00

                    @pierrot
                    « L’hypothèse d’une telle conspiration est irréaliste »
                    Mais il ne s’agit pas de conspiration (sauf au niveau gouvernemental, car les deux plus grandes spécialités françaises sont l’armement et les vaccins, pas de quoi être fiers).
                    Il s’agit d’ignorance et d’entêtement, un cocktail démoniaque.


                  • foufouille foufouille 31 juillet 2019 10:15

                    @doctorix
                    cuba fabrique ses vaccins. la russie aussi.


                  • cevennevive cevennevive 30 juillet 2019 11:09

                    Bonjour Hypatie,

                    Bon travail, très bon article et très bonnes réponses aux commentaires.

                    Je ne saurais ajouter une quelconque critique ou même observation, sinon mon découragement à voir que l’argent, le profit et l’inconscience président à l’avenir de nos petits enfants.

                    Merci et cordialement.


                    • delor 30 juillet 2019 19:07

                      Bonsoir,

                      Pardonnez-moi, j’ai lu un peu trop vite votre commentaire. Ce qui a donné : « l’argent, le profit et l’inconscience DU président ... » ! Je me suis mis à me demander : « le président préside pour défendre les intérêts de la France et des Français, pourquoi »cevennevive" parle d’argent et de profit à propos de 11 vaccins obligatoires ?


                    • Castel Castel 30 juillet 2019 14:53

                      Vous méritez un prix pour votre vidéo, par exemple, celle de la meilleure vidéo de ces dix dernières années. Mais bon, le but de la société actuelle n’est pas de rendre intelligent ou critique, mais de suivre les idées réçues qui circulent à un instant t.


                      • foufouille foufouille 30 juillet 2019 17:17

                        @Hypatie
                        si le phosphate d’alu est utilisé c’est qu’il est plus efficace comme à cuba.


                      • Hypatie Hypatie 30 juillet 2019 17:31

                        @foufouille
                        Le plus utilisé, c’est l’hydroxyde d’alu (pas le phosphate d’alu). Il permet de vendre 3 doses au lieu de 2 doses avec le phosphate de calcium. En plus, ça coûte bien moins cher.

                        Il est donc bien plus rentable pour les industriels.

                        interview du Pr Gherardi dans l’Obs :

                        Pourquoi ce choix du tout-aluminium ?

                        "J’ai rencontré le comptable de l’institut Pasteur de l’époque. Il m’a expliqué qu’une dose de vaccin avec du phosphate de calcium coûtait à l’époque 30 centimes de francs de plus qu’une dose avec l’aluminium. De plus, pour obtenir l’immunisation, avec le phosphate de calcium, on n’avait besoin que de deux injections alors qu’il en fallait 3 avec l’aluminium. Mérieux a dit : « On préfère vendre 3 vaccins plutôt que 2 ». Il faut comprendre que la politique vaccinale est très déterminée par des intérêts financiers..."


                      • foufouille foufouille 30 juillet 2019 17:39

                        @Hypatie
                        c’est du 1% imaginaire et antivaxx.
                        j’ai fait 7 vaccins y a pas longtemps et zéro effets secondaires.


                      • foufouille foufouille 30 juillet 2019 17:45

                        @Hypatie
                        va dire ta connerie à cuba car les vaccins sont gratuit et un pays communiste.


                      • leypanou 30 juillet 2019 17:58

                        @foufouille
                        j’ai fait 7 vaccins y a pas longtemps et zéro effets secondaires 

                         : ah oui, c’est çà donc qui explique tes délires dont tu ne te rends plus compte smiley


                      • foufouille foufouille 30 juillet 2019 18:06

                        @leypanou
                        ouais avant c’était des vaccins imaginaires.


                      • foufouille foufouille 30 juillet 2019 18:17

                        @Hypatie
                        il essaye juste de savoir d’où vient la MFM ............


                      • Hypatie Hypatie 30 juillet 2019 18:18

                        @foufouille
                        Attendez un peu, l’aluminium a une toxicité retardée...
                        Après, tous les vaccins n’en contiennent pas forcément (la grippe par exemple).


                      • foufouille foufouille 30 juillet 2019 18:19

                        @Hypatie
                        ça n’existe pas ton truc.


                      • Hypatie Hypatie 30 juillet 2019 18:21

                        @foufouille
                        Qu’est-ce qui n’existe pas ? Les troubles neurologiques et neuro-développementaux ? L’autisme ? Les syndromes de fatigue chronique ? Les maladies auto-immunes ?


                      • foufouille foufouille 30 juillet 2019 18:23

                        @Hypatie
                        ta toxicité retardé.
                        le reste n’est pas lié aux vaccins.



                      • foufouille foufouille 30 juillet 2019 18:29

                        @Hypatie
                        je ne lis pas les liens verts bidons.


                      • Xenozoid 30 juillet 2019 18:30

                        @foufouille

                        je ne lis pas les liens

                        prouttt !!!!!!!!!!!!!!!!


                      • cyrus Cyrus (TRoll de DRame) 30 juillet 2019 19:33

                        @foufouille

                        TOXICITÉ DE L’ALUMINIUM

                        C’est en 1976 que les premières découvertes ont été faites sur la toxicité de l’aluminium, lorsque des troubles neurologiques ont été diagnostiqués chez des patients dialysés. Ces patients ne possédant pas la fonction rénale nécessaire à l’élimination de l’aluminium, celui-ci s’accumulait dans le cerveau, provoquant troubles du langage, troubles moteurs et encéphalopathies. Une accumulation a également été montrée dans les os, conduisant à une ostéomalacie, c’est-à-dire une décalcification osseuse [3]. Depuis, en utilisant des solutions de dialyse à très faibles teneurs en aluminium, ces intoxications ont disparus et les scientifiques se sont intéressés à d’autres voies d’exposition à l’aluminium.

                        source :http://www.asef-asso.fr/production/laluminium-ce-metal-qui-nous-empoisonne-la-synthese-de-lasef/


                      • doctorix, complotiste doctorix 30 juillet 2019 23:28

                        @foufouille

                        j’ai fait 7 vaccins y a pas longtemps et zéro effets secondaires.

                        C’est donc ça...
                        Mais ça ne suffit pas à expliquer votre débilité profonde, vous deviez voir déjà des prédispositions, pas possible autrement.


                      • doctorix, complotiste doctorix 30 juillet 2019 23:35

                        Par chance il n’y a que 2% de la population qui présente une incapacité grave à chélater l’aluminium.
                        Ce seront les victimes les plus atteintes.
                        Mais les autres ne s’en sortent pas indemnes pour autant, les effets sur la santé physique ou mentale peuvent être plus discrets ou plus tardifs.
                        « Tous n’en mourraient pas, mais tous étaient frappés ». Les animaux malades de la peste, La Fontaine.


                      • foufouille foufouille 31 juillet 2019 10:12

                        @doctorix
                        ton niveau en science est celui d’un gamin de 5 ans.


                      • stef 31 juillet 2019 12:08

                        @foufouille
                        En fait les labos devraient vous embaucher pour réaliser les tests : échantillon d’un seul individu  ce qui serait parfait vous seriez ainsi l’étalon de la Terre entière et Big Pharma serait suspendu à votre réaction .... 


                      • foufouille foufouille 31 juillet 2019 12:13

                        @stef
                        les vaccins sont les mêmes à cuba qui les produits tous sauf un.
                        c’est un pays communiste.


                      • Désintox Désintox 30 juillet 2019 16:25

                        Mais pourquoi met-on de l’alu dans les vaccins ?


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 juillet 2019 16:54

                          @Désintox

                          Parce que c’est moins cher que le cuivre.


                        • Hypatie Hypatie 30 juillet 2019 16:57

                          @Désintox
                          Pour faire baisser les quantités d’antigènes (ce qui coûte cher dans un vaccin) en provoquant une réaction inflammatoire (in fine beaucoup trop forte avec l’aluminium).

                          L’institut Pasteur utilisait le Phosphate de Calcium (qui est un composant naturel du corps, donc a priori non toxique). Mais quand Pasteur a fusionné avec Mérieux, ce dernier a imposé l’aluminium car c’est tout simplement l’adjuvant le plus rentable... c’est pas cher, c’est très pro-inflammatoire, et toutes les industries l’utilisent...

                          Et aucune étude de sécurité n’a jamais pu démontrer que l’alu était sans danger (il n’y a officiellement qu’une seule étude expérimentale qui est reconnue, portant sur 2 lapins par adjuvant et sur une période de seulement 28 jours (Flarend 1997, disponible dans ma bibliographie). Cette étude observe une élimination extrêmement faible de l’alu, et la pénétration cérébrale de l’aluminium (ce qui est un risque majeur pour le cerveau du bébé)...

                          De facto, on injecte un produit dont on sait qu’il est dangereux : les labos, eux, n’utilisent jamais de placebo neutre dans leur groupe contrôle, mais injecte directement des adjuvants d’aluminium au groupe dit « de contrôle »... C’est le cas du Gardasil et du Cervarix. Il y a donc manipulation des tests : le produit n’est pas sûr, il ne devrait pas être utilisé, surtout pas chez des nourrissons.


                        • doctorix, complotiste doctorix 30 juillet 2019 23:10

                          @Désintox
                          « Mais pourquoi met-on de l’alu dans les vaccins ? »

                          Pour stimuler le système immunitaire, et espérer une meilleure réponse.
                          Ca marche tellement bien que ça affole le système immunitaire au point de provoquer des maladies auto-immunes dont l’effet est assez retardé pour qu’on ne pense pas à faire le lien.
                          C’est ainsi que les diabètes de l’enfant ont décuplé, par destruction de ilots de Langherans par l’organisme lui-même.
                          De même les autres maladies auto-immunes, qui explosent.


                        • hgo04 hgo04 30 juillet 2019 16:34

                          On créé une grande peur, on s’entoure d’un « comité scientifique », on réunit des « spécialistes », on impose LA solution, on dénigre et finalement on juge et exécute les opposants, et c’est comme ça qu’on se fait un paquet de pognon...

                          Puis on dira RESPONSABLE MAIS PAS COUPABLE, qu’on a été trompé, que la science n’est malheureusement pas exacte, on pleurera sur les victimes, on mettra en place des commissions, on installera des comités de soutien, on trouvera d’autres produits, on se félicitera d’avoir vaincu la maladie... et on se fera un paquet de pognon.

                          Je vous laisse deviner qui est ON.

                          Le pire, c’est que parfois les vaccinés sont porteur sains de la maladie et sont responsables des épidémies à ce promener dans tous les sens en transmettant leurs virus.

                          Mais que neni, le responsable c’est le non vacciné !!!

                          Quand enfant j’ai eu la rougeole, la première des choses que le médecin disait : IL NE DOIT PAS SORTIR !!!!!

                          La première chose que fait un vacciné transporteur de la maladie ?? IL SE BALLADE DANS TOUS LES SENS !

                          https://www.sciencepresse.qc.ca/blogue/labo-journalisme-scientifique/2018/02/10/vaccin-etes-contagieux


                          • hgo04 hgo04 31 juillet 2019 07:03

                            Juste pour rajouter un lien, qui confirme un choyuia ce que je dis, sur la transmission de la maladie par la vaccination.
                            Et les mêmes ON accuseront les non vacciné de la propagation des virus ??

                            https://www.santemagazine.fr/actualites/le-vaccin-du-futur-pourrait-etre-contagieux-302506


                          • In Bruges In Bruges 30 juillet 2019 19:12

                            J’connaissais l’halu

                            j’connaissais l’Halé ( de Jeff Buckley)

                            j’connaissais pas l’aluminium.

                            Suis-je bête....


                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 juillet 2019 19:19

                              @In Bruges

                              Marrant...Le Jeff je l’evoque sur un autre fil .



                            • doctorix, complotiste doctorix 31 juillet 2019 11:24

                              @Gollum
                              Vous osez comparer les dunes du désert avec ce qu’on voit sur la photo, un terrain presque parfaitement plat (autrement on y verrait d’autres ombres...) ?
                              Vous osez comparer ces lignes légèrement divergentes sur les dunes avec cet angle qui doit bien faire 60° au sol, à vue de nez ?
                              Seriez vous stupide ?
                              En tous cas vous êtes intoxiqué, ou debunker patenté...
                              Je sais, c’est très difficile de revenir sur des opinions qu’on a passé sa vie à défendre, l’ego en prend un coup.
                              J’ai moi-même vacciné pendant trente ans, avec opiniâtreté, et je sais de quoi je parle...
                              Un des arguments de votre lien est :

                              Si un éclairage de studio a été utilisé, utilisant plusieurs sources de lumière, comment se fait il qu’on ne voit jamais qu’une seule ombre ?


                              Les techniciens ont commis pas mal de maladresses, mais il ne faudrait tout de même pas les prendre pour des cons...


                            • troletbuse troletbuse 31 juillet 2019 11:28

                              @Gollum
                              Et pour les 121 photos prises en 151 minutes Apollo 11
                              Et pour les 504 photos prises en 470 minutes Apollo 12

                              Et pour les 374 photos prises en 565 minutes Apollo 14

                              Et pour les 1021 photos prises en 1110 minutes Apollo 15

                              Et pour les 1765 photos prises en 1214 minutes Apollo 16
                              Et pour les 1986 photos prises en 1324 minutes Apollo 17
                              Toujours rien ?
                              Vous avez l’air plus fort en religion qu’en astronautique  smiley


                            • Gollum Gollum 31 juillet 2019 11:30

                              @doctorix

                              C’est vous qui êtes stupide. Les ombres divergentes se voient au premier coup d’œil. Et vous pensez que les mecs, si cela avait été un indice fiable, auraient laissé ça dans la nature ? smiley

                              En tous cas vous êtes intoxiqué, ou debunker patenté...

                              J’suis payé par la NASA et la CIA... Famille à nourrir.. 

                              qu’on a passé sa vie à défendre

                              J’m’en b... comme de ma première chemise..

                              PS : entre parenthèses votre projecteur il est vachement puissant quand on voit la petitesse du personnage sur la photo... et avec une capacité à éclairer sur, à la fois de longues distances, comme en largeur... smiley Mais ça a dû vous échapper.


                            • doctorix, complotiste doctorix 31 juillet 2019 11:34

                              Encore un argument bidon sur votre lien :

                              Une source d’éclairage dans la scène elle même ?
                              Ben voyons, les whistle-blowers ont cherché la difficulté. Ils ont installé l’éclairage sur un ballon, ou un hélicoptère, ou encore un dirigeable
                              .

                              Mais le point de convergence marque les coordonnées géodésiques, pas l’altitude : le projecteur est probablement au dessus de ce point, hors champs.
                              Dans le film de Mazucco (american moon), les photographes professionnels donnent même le type de projecteur utilisé, celui dont ils se servent tous les jours.
                              Aucun d’entre eux ne croit que cette photo a été réalisée ailleurs que dans un studio.
                              Et ce sont 4 des plus grands photographes de mode du monde.


                            • doctorix, complotiste doctorix 31 juillet 2019 11:43

                              @Gollum
                              votre projecteur il est vachement puissant quand on voit la petitesse du personnage sur la photo

                              Vous confondez, le projecteur principal est très puissant.
                              Mais la lumière ambiante vient d’un éclairage diffus du plafond du studio, qui ne génère pas d’ombres, les diverses sources s’annulant les unes les autres, comme vous pouvez avoir une pièce d’appartement dont la source d’éclairage semble être le plafond lui même, et qui ne génère pas d’ombres.
                              C’est ce qu’on appelle l’éclairage indirect, et ce n’est pas une trouvaille extraordinaire.
                              Ce qui l’est, c’est votre entêtement.


                            • Francis, agnotologue JL 31 juillet 2019 11:55

                              @troletbuse
                               
                               et toutes parfaitement cadrées, comme par un pro, tout ça sans voir et avec des gants.
                               
                               Fortiches, les mecs !


                            • troletbuse troletbuse 31 juillet 2019 14:01

                              @JL
                              Gollum s’est toujours abstenu de répondre car il n’y a qu’une seule réponse valable. Y’a même une photo où l’on voit les 2 projecteurs de studio qui éclairent les astronautes. Désopilant.


                            • Gollum Gollum 1er août 2019 08:20

                              @troletbuse

                              Gollum s’est toujours abstenu de répondre car il n’y a qu’une seule réponse valable.

                              Non. Des debunking y en a à la pelle...

                              En plus de celui fourni, ici : https://www.youtube.com/watch?v=s81me-hJhUA&feature=youtu.be&t=2775

                              Encore les fameuses ombres non parallèles... (et si je ne réponds pas c’est qu’on a affaire à des bornés sûrs d’avoir raison)

                              Dans le lien fourni ici taillage de short en règle du fameux American Moon..


                            • troletbuse troletbuse 1er août 2019 10:00

                              @Gollum
                              Bizarre je croyais que t’étais spécialiste en photographie et maintenant tu me parles de l’armée des ombres. Un argument que je n’ai jamais utilisé. Donc toujours rien sur la rapidité de prises de clichés avec leurs gants de boxe. Bien emmerdé, hein ?


                            • Francis, agnotologue JL 31 juillet 2019 11:57

                              Le grand pas l’humanité le fera le jour où la supercherie sera publique et officielle.

                               


                              • foufouille foufouille 31 juillet 2019 17:48

                                @doctorix
                                tu es vraiment débile car ta vidéo explique juste que le bouclier est testé.
                                c’est tout crétin.


                              • doctorix, complotiste doctorix 31 juillet 2019 18:23

                                @foufouille
                                « Actuellement, nous ne pouvons voler que dans l’orbite terrestre, c’est ce qu’il y a de plus loin où nous pouvons aller. Ce nouveau système que nous construisons va nous permettre d’aller au-delà, et si tout va bien, emmener des humains dans le système solaire pour explorer la lune, Mars, les astéroïdes... »

                                Le neuneu de service ne sait pas lire ?

                                L’astronaute suivant déclare :
                                « Des capteurs embarqués enregistreront les niveaux de radiation (Van Allen) pour être étudiés. Nous devons relever ces défis avant que nous envoyions quelqu’un dans cette région de l’espace ».
                                Ah bon ? Ca n’a pas été fait il y a 50 ans ?
                                Mais les les astronautes lunaires ont vécu jusqu’à 80 ans... Serait-ce qu’ils n’ont jamais été exposés à ces radiations, et qu’ils n’ont donc pas dépassé l’orbite terrestre, où ne sévissent pas les radiations de Van Allen ?


                              • doctorix, complotiste doctorix 31 juillet 2019 18:32

                                @doctorix
                                De plus, les fusées américaines ne semblent pas très performantes, même aujourd’hui.
                                C’est ainsi qu’ils doivent faire appel aux moteurs russes pour les mises en orbite de leurs satellites militaires, ... Ce sont les RD-180.
                                https://francais.rt.com/international/18844-moteur
                                Dans le cadre de cette coopération, qui dure depuis 50 ans, il est évident que les russes ne révéleront pas dans l’immédiat ce qu’ils savent sur les missions apollo bidonnées.
                                Un jour, peut-être, pour les emmerder ? Ils attendent leur heure, et la révélation sera sanglante...
                                J’en rigole d’avance.


                              • foufouille foufouille 31 juillet 2019 18:51

                                @doctorix
                                c’est une question de poids et de fric.
                                le blindage le plus efficace est toujours installé, pas le plus cher.
                                l’ordinateur actuel est plus sensible aux radiations
                                gros sénile de 5 ans d’âge mental.


                              • doctorix, complotiste doctorix 31 juillet 2019 19:08

                                @foufouille
                                La « protection » d’apollo mesurait 3mm, en aluminium léger....
                                Il aurait fallu plusieurs dizaines de cm de plomb pour arrêter les radiations.
                                https://www.youtube.com/watch?v=b-lPCvjBlUE
                                Même à 563 km, les astronautes de la navette ont vu des spots lumineux, des éclairs, à travers leurs paupières closes. Et on est encore bien loin de la ceinture.
                                Ils subissaient déjà les radiations cosmiques. 


                              • foufouille foufouille 1er août 2019 09:08

                                @doctorix
                                la protection était largement suffisante. tu es vraiment nul en science.


                              • doctorix, complotiste doctorix 1er août 2019 12:01

                                @foufouille
                                Apparemment, les radiations cosmiques lèsent gravement le cerveau :
                                https://www.pourlascience.fr/sd/spatial/le-cerveau-interdit-de-voyage-spatial-9958.php
                                Vous devriez donc faire un excellent candidat astronaute puisque vous en êtes dépourvu.


                              • foufouille foufouille 1er août 2019 12:09

                                @doctorix
                                dommage que ta réponse soit totalement débile.
                                c’est pourtant simple à comprendre.


                              • doctorix, complotiste doctorix 1er août 2019 12:12

                                @doctorix
                                Il y a encore deux points intéressants dans ce hors-sujet sur lesquels je voudrais mettre le doigt.
                                Le premier, c’est le délai de transmission radio. La lune étant à 380.000 kilomètres de la terre, et les ondes radio se déplaçant à 300.000km/h, on ne devrait pas s’attendre à la réponse lunaire à une question terrestre avant 2,53 secondes, sans compter le délai de réflexion avant de répondre.
                                Or l’étude des dialogues sur le site officiel de la Nasa nous montre des réponses à une seconde. Comme venant de la pièce à côté. Curieux, non ?
                                L’autre point est le remarquable silence autour des conversations radio, dans la phase d’alunisssage et de décollage lunaire.
                                Or, dans les deux cas, ces deux comiques sont littéralement assis sur un réacteur de grande puissance, qui devrait générer, dans une cabine pressurisée, autant de bruit qu’un rafale en phase de décollage. Mais on n’entend que le silence. Etrange, non ?


                              • Xenozoid 1er août 2019 12:15

                                @doctorix

                                km/s doctorix


                              • Xenozoid 1er août 2019 12:17

                                @Xenozoid

                                et le vide ne fait pas de bruit,sauf a hollywood


                              • foufouille foufouille 1er août 2019 12:19

                                @doctorix
                                certainement car pour toi, il existe de l’air sur la lune donc forcément y a plein de bruit.


                              • Xenozoid 1er août 2019 12:19

                                @doctorix

                                dsl tu parlais du son dans la cabine préssurisé, my mistake


                              • Gollum Gollum 1er août 2019 12:20

                                @doctorix

                                Or l’étude des dialogues sur le site officiel de la Nasa nous montre des réponses à une seconde.

                                Bof... Une raison simple serait que vu que ces dialogues sont à destination du public, les bandes son ont été remaniées afin de raccourcir ces délais pour de pures raisons de confort du public...

                                Non ?


                              • foufouille foufouille 1er août 2019 12:27

                                @Gollum
                                meuh non, il parle des originaux disparus et du direct télé qu’il a conservé avec son magnéto à bande l’époque.


                              • Xenozoid 1er août 2019 12:29

                                @doctorix

                                dsl tu parlais du bruit dans la cabine préssurisée,my mistake


                              • Francis, agnotologue JL 1er août 2019 12:38

                                @doctorix
                                 
                                ’’Des expériences sur des souris montrent que le rayonnement cosmique détruit des connexions neuronales et dégrade les performances cognitives. Un obstacle plus sérieux qu’on ne le pensait pour les voyages interplanétaires habités.’’
                                 
                                 Eh ben voilà qui expliquerait pourquoi ils disaient tant de conneries au retour, telle le « lever de terre » !
                                 
                                 smiley


                              • foufouille foufouille 1er août 2019 12:42

                                @doctorix
                                encore le coup de l’ordinateur pas assez puissant pour faire tourner windows 1 ...........


                              • doctorix, complotiste doctorix 1er août 2019 12:42

                                @Gollum
                                les bandes son ont été remaniées afin de raccourcir ces délais

                                Non, c’est précisément le contraire. Les bandes originales sont disponibles, et elles montrent ce type de délai.
                                C’est quand ils se sont aperçus de la bourde qu’ils ont modifié la bande publique afin d’obtenir un délai plus raisonnable.
                                Tout cela est parfaitement détaillé dans le film de Mazucco, Américan Moon, que vous ne visionnerez pas, bien évidemment.


                              • Francis, agnotologue JL 1er août 2019 12:50

                                @doctorix
                                 
                                 ’’ les bandes son ont été remaniées afin de raccourcir ces délais"
                                 
                                 Plus mauvaise foi tu meurs !
                                 
                                Avec des défenseurs pareils, ils n’ont pas besoin de détracteurs !
                                 
                                 smiley


                              • doctorix, complotiste doctorix 1er août 2019 12:55

                                @JL

                                telle le « lever de terre » !
                                Je précise votre réponse, car il y a beaucoup d’ignares ici.
                                Il ne peut y avoir de lever de terre sur la lune, vu qu’elle nous présente toujours la même face.
                                La terre est pratiquement fixe en tous temps et en tout lieu sur la lune.
                                C’est un énorme machin qui fait quatre fois le diamètre du soleil (ou de la lune vue d’ici), ou 16 fois sa surface, et on s’étonne d’en avoir si peu de photos, au milieu de la myriade de photos inutiles « rapportées » par les astronautes. Ces rares photos de la terre qui poussent souvent au doute quand à leur échelle.
                                Ce devait pourtant être un spectacle fascinant, sur la lune...
                                Mais simuler devait poser d’énormes problèmes techniques, comme la position des continents terrestres ou de la barrière nuit-jour à l’heure (connue) de la prise de vue.


                              • pemile pemile 1er août 2019 15:06

                                @doctorix « Pourquoi les gens ne se servent-ils pas de leur cerveau ? »

                                Les gens qui s’en servent se marrent en lisant vos sources d’informations ! (Apollo, terre creuse, sida, vaccin, E.T., etc, etc)


                              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er août 2019 15:54

                                @pemile

                                Moi qui croyais que la terre était plate comme ma première copine ...


                              • foufouille foufouille 1er août 2019 17:52

                                @doctorix
                                pouf pouf. mouarf mouaef.
                                vraiment débile.



                              • doctorix, complotiste doctorix 1er août 2019 18:54

                                @JL
                                Il a raison le père Fortin.
                                Mais qu’alors y faire ?
                                Il n’y a plus qu’un espoir : que la volonté divine détruise intégralement cet état mafieux pour le plus grand bien de l’humanité.
                                Et s’agissant du Bon Dieu, il ne faut pas être pressé...
                                Pourtant, on peut toujours espérer que le grand Prophète Edgar Cayce ne s’est pas trompé, lui qui promettait une submersion d’une bonne partie des USA pour le début de ce siècle.
                                Ce qui ne me chagrinerait aucunement, maintenant que ma fille est rentrée de Houston.
                                Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ?
                                « Je ne vois rien que le soleil qui poudroie, et l’herbe qui verdoie. »


                              • foufouille foufouille 2 août 2019 14:46

                                @doctorix

                                dans ton cas, aucune explication n’est utile.

                                tu es incapable de comprendre que le module de retour est en orbite ?


                              • foufouille foufouille 5 août 2019 19:38

                                @doctorix
                                je ne risque pas d’acheter ton truc.


                              • Agafia Agafia 6 août 2019 21:08

                                @doctorix
                                Ils subissaient déjà les radiations cosmiques. 


                                Et nous on subit les radiations comiques en lisant les adeptes du Moon Hoax... A chacun ses radiations... ^^ 
                                Mais continuez, c’est rigolo à lire... smiley


                              • popov 31 juillet 2019 14:36

                                @Hypatie

                                Félicitations pour ce travail de recherche.

                                Voici un lien qui traite de la relation entre le nombre de vaccins obligatoires d’une part et le taux de mortalité infantile et l’espérance de vie d’autre part.

                                La médecine n’étant pas mon domaine je ne peux me prononcer sur le sérieux de ce lien.


                                • Aristide Aristide 2 août 2019 09:35

                                  @popov

                                   traite de la relation

                                  L’article parle de corrélation qui n’est en rien une relation de causalité.


                                • doctorix, complotiste doctorix 2 août 2019 14:32

                                  @Aristide

                                  L’article parle de corrélation qui n’est en rien une relation de causalité.


                                  Oui, on fait ce genre de réflexion quand il s’agit d’innocenter les vaccins.
                                  Il y a cinq fois plus de vaccinés malades que de non vaccinés bien portants, mais il s’agit de corrélation, pas de causalité.
                                  Mais quand il s’agit de condamner, on oublie la maxime. C’est comme le CO2 et le réchauffement.

                                • Aristide Aristide 3 août 2019 11:54

                                  @doctorix

                                  Oui, on fait ce genre de réflexion quand il s’agit d’innocenter les vaccins.

                                  Non, c’est un fait démontré, la corrélation de deux phénéomènes ne démontre en rien la causalité. C’est d’ailleurs l’erreur la plus courante des pseudos scientifiques qui évitent de se poser le problème réel.

                                  Il y a cinq fois plus de vaccinés malades que de non vaccinés bien portants, mais il s’agit de corrélation, pas de causalité.

                                  Allez dire cela au millions de malades du choléra, de la peste, ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité