• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Décès et plaintes suite à la vaccination contre la grippe A

Décès et plaintes suite à la vaccination contre la grippe A

Le ministère de la Santé a lancé le 20 octobre la campagne de vaccination contre la grippe A(H1N1) dans les établissements de soins français. Trois jours après, des plaintes sont déposées pour « tentative d’administration de substances (...) de nature à entrainer la mort ». A voir, d’autres plaintes à Paris, Pau, Nantes, ...

Partout dans le monde, les vaccinations avaient elles aussi commencé. Aujourd’hui, en Suède, on parle de morts suite à la vaccination, mais aussi de plus de 190 plaintes.

Des conséquences qui avaient fait toute la polémique, à savoir si « les avantages d’une vaccination l’emportent sur les risques éventuels » ?

Vaccination : plusieurs plaintes déposées en Isère

Le Parisien nous annonce le 23 octobre qu’en Isère, la vaccination contre le H1N1 fait grand bruit puisque des habitants ont porté plainte pour « tentative d’administration de substances (...) de nature à entrainer la mort » :

"Neuf habitants de l’Isère ont déposé plainte contre X vendredi à Grenoble, dénonçant la campagne de vaccination contre la grippe H1N1 comme « une véritable tentative d’empoisonnement » de la population, une première en France qui sera suivie d’autres plaintes, a annoncé leur avocat, Me Jean-Pierre Joseph.

Cette plainte avec constitution de partie civile, également déposée pour « tentative d’administration de substances (...) de nature à entraîner la mort », a été remise au doyen des juges d’instruction du tribunal de grande instance de Grenoble. Ce dépôt de plainte a été confirmé de source judiciaire, selon l’AFP."

Effectivement, de nombreuses personnes pourraient voir d’importants effets secondaires suite à la vaccination. Je ne trouve pas que les "main-stream" l’ont suffisamment répété mais clairement, on nous avait prévenu. Comme j’avais pu l’entendre lors de la conférence à Nice-Matin, ce même article confirme que les risques éventuels ne font pas le poids face aux avantages d’une vaccination :

"Pour les autorités de santé, les vaccins H1N1 arrivant sur le marché sont des produits nouveaux pouvant provoquer des effets secondaires inattendus, qui devront faire l’objet d’une surveillance, mais elles estiment que les avantages d’une vaccination l’emportent sur les risques éventuels." Risques évoqués lors de la conférence à Nice-Matin.

Ce qui est plus dérangeant c’est qu’ils ne sont pas capables de dire quels sont ces risques éventuels, vu que ces nouveaux produits peuvent "provoquer des effets secondaires inattendus". Des plaintes en Isère, à Paris, Pau, Nantes, ... ? nous dit Me Joseph.

Selon Maître Jean-Pierre Joseph, avocat au Barreau de Grenoble, d’autres plaintes similaires seront déposées prochainement en Isère, ainsi qu’à Paris, Pau et Nantes.

L’un de ses articles sur son blog est particulièrement "violent" car dès les premières lignes, Me Joseph pose des questions incisives sur des faits historiques :

"Pourquoi nous a-t-on caché le fait que dans les mois qui ont suivi le lancement du 1er vaccin anti-polio en France en 1956, le nombre de cas de polio s’est multiplié par 6 ?

Pourquoi nous avait-on caché les mêmes multiplications de cas, lors des vaccinations de masse contre la variole aux Philippines en 1918, contre la Diphtérie en France en 1925, et plus récemment, contre la méningite en Afrique ?"

Un article conclu par une grande liste de titres d’ouvrages publiés depuis 30 ans sur l’inefficacité et la dangerosité des vaccins :

  1. "Les vaccins n’ont pas fait reculer les épidémies" (Pr. F. DELARUE) ?
  2. "La mafia médicale" (Dr. G. Lanctôt) Ed. Voici la Clé, ?
  3. "La dictature médico-scientifique" (Sylvie Simon) Ed. Filipacch, ?
  4. "Vaccination, erreur médicale du siècle" (Dr. L. De Brouwer) Ed. Louise Courteau ?
  5. "Danse avec le diable" (G.Schwab) Ed. Courrier du livre ?
  6. "Les charlatans de la médecine" (C.V. D’AUTREC) Ed. La table ronde ?
  7. etc.
Notons aussi à titre d’information complémentaire sur cet avocat, l’interview de Me Jean-Pierre Joseph par le CICNS où il dénonce une volonté d’associer les médecines alternatives aux sectes et parle de "psychose anti-secte".

190 plaintes de personnes souffrant d’effets secondaires

Un article diffusé sur le site d’information américain prisonplantet fait état de pas moins de 190 plaintes et des décès.

Encore une victime du vaccin de chez GSK, en Suède, l’un des premiers pays d’Europe à avoir lancée la vaccination le 12 octobre. Un homme d’une cinquantaine d’année est mort d’une crise cardiaque, 12 heures après avoir été vacciné. Une autre femme de 65 ans, retrouvée morte chez elle, deux jours après avoir... reçu le vaccin. Et les autorités ont reçu 190 plaintes de personnes qui souffraient d’effets secondaire tels que : douleurs, migraines, fièvre, fatigue, maux d’estomac, mal dans le bras.

La polémique : la vaccination vaut-elle le coup ?

En fin de compte, toute la polémique réside dans cette question.

Combien y aura-t-il de morts ou de personnes souffrants d’effets secondaires à la vaccination ? Combien décèderont de la grippe A ? et combien seraient mortes du virus H1N1 s’il n’y avait pas eu la vaccination ?

Pour la première question, nous venons d’en brosser une vision et les prochains jours, mois et années nous permettra d’y répondre. Pour la seconde question, nous allons aussi pouvoir le savoir très rapidement. La seule zone d’ombre que l’on aura sera la réponse à la troisième question : nous ne le serons jamais.

Alors arrêtons nous sur ce qui s’est passé autour de cette polémique. Le problème étant qu’une poignée de personnes au pouvoir ont décidé que la vaccination valait le coup, mais l’opposition est énorme et n’a été que très peu prise en compte (un peu en Belgique par exemple). Les scientifiques ne sont même pas d’accord entres eux, les médecins et les infirmiers ne sont largement pas convaincu par la vaccination et la majorité déclaraient il n’y a pas si longtemps ne pas vouloir se vacciner.

Rappelons nous un exemple parmi tant d’autres, mais pas des moindres, dans "le magazine de la santé" le Dr Rony Brauman donne son analyse sur la vaccination contre la grippe A : "En tant que médecin, je sais que l’efficacité de ce vaccin est très limité" et "je ne me vaccinerai pas et je n’encourage pas mes enfants qui sont majeurs". Avec des phrases répétées par des nombreux médecins, scientifiques et vaccinologues aussi catégoriques, les citoyens ont matière à douter de l’intérêt de se vacciner.

Dr Rony Brauman et la vaccination contre la grippe A par Baptiste_L06
-
"Business is business"

Comme tout n’est que business, en plus de ces divergences d’opinions de spécialistes sur l’intérêt et les risques de la vaccination contre la grippe A, je rappelle ce qu’engendre cette "pandémie" avec l’article que j’avais fait sur l’état des lieux de nos libertés et pointe du doigt l’énorme business que cela génère auprès de l’industrie pharmaceutique.

En attendant, la machine est lancée, de nombreuses personnes vont se vacciner... en plus d’avoir creusé le trou de la sécu (pour la France) et fait tourner l’industrie pharmaceutique, jour après jour nous allons savoir si les pouvoirs en place ont pris la bonne décision en dépit des mises en gardes qui ont été faites.

Comptons le nombre de vaccinés, le nombre de plaintes, de morts suite à une vaccination et de mort de la grippe A : à vos calculettes.

 

Article issu de www.nbiou.com


Moyenne des avis sur cet article :  4.74/5   (91 votes)




Réagissez à l'article

180 réactions à cet article    


  • truffe puante truffe puante 24 octobre 2009 18:28

    De la merde, c’est certain, mais de la merde qu’ils veulent fourguer à tous prix. La preuve, Obama vient de déclarer l’état d’urgence sanitaire, pour seulement 1000 décès, bien moins que l’habituelle grippe saisonnière. La guerre est déclarée, faites gaffe à tout, vos enfants à l’école, les centres régionaux dirigés par le préfet, le fichage par la sacro-sainte traçabilité ...


    • curieux curieux 25 octobre 2009 09:29

      Il va falloir se mefier d’ici que la grosse Bache passe la pandémie au niveau 6 pour vendre ses vaccins



      • Serum Serum 24 octobre 2009 18:46

        Dans le monde, en une année, il y a eu environ 240 morts liés à la grippe A. 

        Rien qu’en France il y a plus de 10.000 suicides par an.


        • vergobret 10 novembre 2009 14:57

          @ Serum

          Il y a 60 000 détenus en France. 1/6 de cette population se suiciderait ? Un peu plus de 27 par jour... Vos avez peut être un problème de puissance (de dix). Faites attention aux chiffres.
          Salut et respect.


        • vergobret 10 novembre 2009 15:02

          @ Serum

          Méa culpa :
           Je ne sais pourquoi, j’ ai attribué vos données au monde carcéral. Un article précédent peut être, lu ailleurs. Mille pardon pour cette confusion et ce procès d’intention mal placé.


        • le-Joker le-joker 24 octobre 2009 18:49

          Je laisse ma place pour ce vaccin ainsi que pour tous les autres. Que ceux qui ont envie de se tuer à petit feu n’hésitent pas. Mes enfants et moi-même nous ne sommes pas vaccinés et ce n’est pas demain que je vais commencer, ils se portent à merveille, ne souffrent pas d’asthme par exemple souvent consécutifs aux vaccinations et autres maladies dégénératives et graves qui ont inexorablement suivies la courbe des vaccinations dans le monde.

          Pourtant il existe des alternatives naturelles ainsi qu’une alimentation la plus saine possible qui permettent de lutter efficacement contre les maladies de saison telle que cette grippe.
          Il suffit de discuter avec des maitres et maitresses en école lorsqu’il y a des rappels vaccinatoires ils constatent d’eux-mêmes une aggravation des autres maladies type rhume, rhino etc etc.
          Bref que ceux qui le souhaitent se fassent vacciner de toute façon il n’y a pas grand chose à faire contre le dogme de la médecine en France, le médecin étant devenu une sorte de curé moderne.
           


          • Clojea CLOJEA 25 octobre 2009 10:31

            @le-joker : Tout a fait d’accord avec vous. Le fond du problème étant la souveraineté toute puissante des laboratoires pharmaceutiques qui sont plus interessés par le business, qu’au bien être de la population. La fabrication des vaccins rapporte des milliards d’euros, sans compter tout les produits dérivés. Du grand business uniquement. Du rapport, du profit, c’est le mot d’ordre. Le labos se livre une guerre sans merci pour la mise sur le marché de médicaments. Appuyé par les médias, et par les Ministres de la Santé d’un grand nombre de pays, ils font ce qu’ils veulent. D’ailleurs, quand on creuse un peu, on s’aperçoit qu’un bon nombre d’entre eux ont des parts dans les labos... Tiens, tiens 


          • appoline appoline 25 octobre 2009 18:23

            @ Le Jocker,

            « ils se portent à merveille, ne souffrent pas d’asthme par exemple souvent consécutifs aux vaccinations et autres maladies dégénératives et graves qui ont inexorablement suivies la courbe des vaccinations dans le monde. »

            D’accord avec vous, d’autant que quand les labos font une bourde dans le vaccin, ils ne baissent pas pavillon et il faut des années de procédure pour tenter de prouver qu’ils sont responsables des saloperies qu’ils ont inoculées. Regardez les batailles des gens vaccinés contre l’hépatite B. Ce qui est dramatique, c’est qu’en tant que personnel médical l’état vous oblige à se vacciner, tel était le cas en 2003 pour débuter la première année en école d’infimière. Un scandale, la seule élève de cette promotion à passer au travers avait déjà une sclérose en plaques.


          • Manfred Manfred 24 octobre 2009 19:25

            Personnellement je ne me vaccinerais pas pour une maladie qu’on soigne avec du simple tamiflu, faut vraiment arrêter de prendre les gens pour des cons.

            Aux JT c’est de la propagande, on fait des zooms sur six morts, sans parler des réels morts que cause la grippe saisonnière, et en plus on nous présente une dame âgée de 85 ans morte de la grippe AH1N1. C’est l’histoire des chiens qu’il faut tous museler parce qu’un chien qui a été maltraité a mordu deux fillettes.

            Je préfère me choper une semaine au lit, si toutefois j’attrape vraiment cette psychose, euh cette grippe, plutôt que de tester les effets secondaires de leur vaccin qu’ils ne savent pas mesurer. Nous ne sommes pas des cobayes. Si je tombe malade je ne coûterais pas plus cher que si j’avais effectivement pris le vaccin, je n’ai aucun impact économique sur la SECU. Car si je suis malade, je ferais comme d’habitude, compter sur mon système immunitaire plutôt que de débourser un centime à l’industrie de l’arnaque pharmaceutique...


            • dom y loulou dom 24 octobre 2009 22:35

              le tamiflu manfred ???

              le tamiflu n’est ni un médicament ni un vaccin mais un psychotrope financé principalement par le bourreau Rumsfeld. 

              Il y a d’autres moyens bien plus simples.



            • Jojo 24 octobre 2009 21:08

              Des morts suite à la vaccination, ainsi qu’un certain nombre voire un nombre certains, de plaintes. Euh … C’est-à-dire que ce n’est pas vraiment ce que j’avais compris. Petit retour en arrière :

              «  M. Boubaker El Akhzouri, ministre (tunisien) des Affaires religieuses, a précisé que certaines directives émanant des autorités saoudiennes laissent penser qu’elles iraient jusqu’à imposer la vaccination contre la grippe A à tous les candidats au pèlerinage, ce qui est impossible à réaliser dans les délais impartis.  »

              J’aime beaucoup quand une phrase commence par « on s’autorise à penser dans les milieux autorisés », qu’elle enchaîne sur le conditionnel d’usage mais que juste après, par opération du simple d’esprit (mais petit malin quand même), le conditionnel disparaisse comme par enchantement.

              Des prêches du vendredi et des émissions religieuses seront consacrées à expliquer les raisons objectives…

              Alors celle là… Annuler purement et simplement un pilier de l’Islam (En son temps, un autre … bienfaiteur, en avait rêvé sans y parvenir avec le Ramadhan), sans parler du coup de massue à des milliers de simples croyants, dont ça aurait dû être le voyage de toute une vie (souvent passée à économiser pour), puis venir utiliser la chaire du prophète de l’Islam pour dire toute l’objectivité du pourquoi, je n’aurais pas osé…

              Evidemment, les milieux fondamentalistes purs et durs, même s’ils soulignent que cette décision (sans le moindre conditionnel à l’horizon), sauvera le pays de conséquences dramatiques, tiennent à protester avec la dernière énergie contre les conséquences probables : 10 Millions de Dirhams de manque à gagner pour Tunisair uniquement, mais on ne fait pas d’omelettes sans casser des oeufs …
              Fin de citation. Des oeufs ... Nom de nom.

              Je disais donc qu’à vous en croire, ces ex futurs hadjis retenus chez eux pour leur plus grand bien, vont enfin avoir tout le temps qu’il faut pour être vaccinés, même s’il est parmi eux qui en mourront !
              On ne fait pas d’omelettes etc... qu’il disait l’autre !

              Mourir d’avoir fui la mort ? Un non sens pour un croyant. Une humiliation.

              Alors Messieurs (ils se reconnaitront). Surtout continuez à jouer à Dieu. Vous avez toute la compétence requise, mieux… vous êtes des hommes !


              • Pierre29 Pierre29 24 octobre 2009 21:35

                Merci ! Merci ! Merci ! pour cet article.
                Je n’ai malheureusement pas suffisamment l’art de la plume, ni la visibilité, ni la notoriété pour parvenir à dénoncer de manière efficace ce que je considère comme un crime contre l’humanité.
                Qui peut dire honnêtement, sincèrement que le rapport bénéfice/risque est à l’avantage du vaccin ?
                J’enrage chaque jour qui passe en voyant la désinformation à l’oeuvre par omission de présenter les risques réels de ces vaccins de manière à laisser les personnes décider par elles-même si oui ou non elles veulent être vaccinées.
                Comment choisir quand les informations présentées sont constamment biaisées, mises en scène, instrumentalisées ?
                Comment expliquer que chaque fois qu’une personne meurt de la grippe A alors qu’elle avait d’autres complications, cela fasse la une des journaux alors qu’on ne fait aucun cas d’une personne qui décède tout simplement de la malnutrition ?
                Jusqu’où cela devra-t-il aller dans les souffrances, la maladie et la mort pour qu’enfin tout cela s’arrête ?
                La médecine devient une prison, une vaste camisole chimique, une conspiration où il n’est nul besoin de chercher un complot, mais seulement une somme de complaisances et de compromissions.
                J’enrage du peu de pouvoir qu’il m’est laissé de manifester mon rejet absolu d’un enrôlement sans précédent si ce n’est la goutte d’eau dans l’océan que représente un tel message.



                • Jean-Luc Guilmot Jean-Luc Guilmot 1er novembre 2009 08:20

                  Je vous engage à faire connaître le site asanat.org où vous pouvez facilement télécharger le PDF d’une page intitulé « Neuf raisons de ne pas vous faire vacciner contre la grippe A H1N1 », l’imprimer, le diffuser ou l’afficher à destination de ceux, nombreux, qui ne sont pas derrière un écran d’ordinateur.


                • Jean-Luc Guilmot Jean-Luc Guilmot 1er novembre 2009 08:21

                  Je vous engage à faire connaître le site asanat.org où vous pouvez facilement télécharger le PDF d’une page intitulé « Neuf raisons de ne pas vous faire vacciner contre la grippe A H1N1 », l’imprimer, le diffuser ou l’afficher à destination de ceux, nombreux, qui ne sont pas derrière un écran d’ordinateur.


                • JL JL 1er novembre 2009 09:54

                  @ JL Guilmot, merci pour cette info.

                  On lit en fin de texte ce gag : « mais qu’est-ce qu’on va faire de tous ces vaccins, s’ils nous restent sur les bras ? »

                  A cela je voudrais faire deux remarques : Si on les « refile » aux pays pauvres, qui paiera ? Et surtout, s’ils ne sont pas trop dangereux pour une population en bonne santé, quoique..., cela n’est pas vrai pour une population qui souffre déjà de carences évidentes.

                  L’autre remarque que je voudrais faire est celle-ci : de la même façon qu’on a trouvé des passeports intacts sur les ruines de GZ qui « prouvent » la VO, est-ce que les AMM et les délais tardifs ne « prouvent » pas également qu’on a effectivement fabriqué ces vaccins en dernière minute ?

                  Une info parue il y a quelques minutes pourrait bien nous mettre la puce à l’oreille.

                  extrait : « A entendre nos panélistes, sous couvert d’« une magnifique opération de com pour dire : »on prend des précautions«  », lobbys industriels, labos et dirigeants politiques se seraient donné le mot pour écouler les stocks et poursuivre le business, sur le dos d’une population anesthésiée par la campagne d’information. « La grippe A, ça peut aussi restreindre les libertés ; l’objectif, c’est d’habituer la population à un dispositif hors normes qui pourrait servir dans d’autres circonstances », fait observer un fonctionnaire prenant un air mystérieux »

                  Ecouler les stocks, restreindre les libertés, fragiliser les systèmes immunitaires : cela expliquerait ce qui paraît être une mise en concurrence ou une expérience diabolique : en effet, pourquoi toutes ces sortes de vaccins ?


                • BA 24 octobre 2009 22:38

                  Grippe A/H1N1 : Obama proclame un état d’urgence sanitaire aux USA.

                  Le président américain Barack Obama a proclamé un état d’urgence sanitaire aux Etats-Unis sur l’épidémie de grippe A/H1NI, après le décès de plus de 1000 personnes dans le pays, a annoncé samedi 24 octobre la Maison Blanche dans un communiqué.

                  Selon la Maison Blanche, la déclaration d’urgence, signée vendredi soir par le président, permet aux autorités médicales de gérer l’afflux de patients atteints par le virus et de mettre en place des opérations d’urgence sans se conformer à certaines exigences fédérales.

                  Depuis avril, la pandémie de grippe A/H1N1 a fait plus de 1000 morts, et 20 000 hospitalisations aux Etats-Unis, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies.

                  http://www.casafree.com/modules/news/article.php?storyid=39136


                  • dom y loulou dom 25 octobre 2009 00:52

                    vous oubliez de dire que ceux qui sont atteints ont tous été vaccinés

                    vous oubliez également ECOSCIENCE de John Holdren, celui nommé au gouvernement Obama aux sciences et techniques qui a écrit ce merveilleux ramassis d’EUGENISME APPLIQUE qui plait beaucoup à la réserve fédérale (FED), état banquier de wall street en-dehors de la juridiction des USA ayant reçu les PLEINS POUVOIRS sur le sénat et les citoyens americains par Obama il y a un mois.





                  • njama njama 24 octobre 2009 22:55

                    "Pourquoi nous a-t-on caché le fait que dans les mois qui ont suivi le lancement du 1er vaccin anti-polio en France en 1956, le nombre de cas de polio s’est multiplié par 6 ?

                    Pourquoi nous avait-on caché les mêmes multiplications de cas, lors des vaccinations de masse contre la variole aux Philippines en 1918, contre la Diphtérie en France en 1925, et plus récemment, contre la méningite en Afrique ?« 

                    Une chose est sûre, c’est que la vaccination est une contamination ( de masse si elle est généralisée), c’est le principe même de la vaccination d’inoculer l’agent pathogène (même s’il est dit »atténué") ...

                    « des maladies graves comme la peste et le choléra qui ont fait des ravages en Europe pendant des siècles ont totalement disparu sans vaccination alors que ces maladies persistent en dépit des vaccinations dans les pays ou l’hygiène fait défaut. » Ou que « la scarlatine, qui faisait 1500 morts chaque année en France au début du siècle, n’existe pratiquement plus aujourd’hui malgré l’inexistence de vaccination. »
                    http://www.sante-solidarite.com/vaccin.htm

                    «  Les vaccins ont des effets négatifs sur beaucoup plus de gens que ce que la régie de la Santé n’a jamais estimé. Pourtant on continue d’adopter la position pseudo-morale de l’utilitarisme pour justifier de ne pas effectuer les études scientifiques permettant d’identifier, qui est à haut risque, qui au plan génétique et biologique risque de souffrir de la vaccination et de ne pas être en mesure d’affronter une vaccination. Consentez à dire, oui, mais c’est le prix à payer, certains en souffrent, mais c’est pour le bien de la majorité. C’est pourquoi je m’oppose à l’argument utilitariste dans toute politique publique … parce c’est une forme dangereuse. »
                    Combien de personnes peut-on sacrifier ? 500 ? 5000 ? 500.000 ? Combien de personnes peut-on sacrifier au nom du bien commun … pour protéger le public de la maladie  ? »

                    (Retranscription citations Barbara Léo Fischer, présidente NVIC (centre national d’information sur la vaccination - Vienna, USA - Vidéo « Silence on vaccine »).


                    • dom y loulou dom 25 octobre 2009 01:04

                      njama

                      « Combien de personnes peut-on sacrifier ? 500 ? 5000 ? 500.000 ? Combien de personnes peut-on sacrifier au nom du bien commun … pour protéger le public de la maladie ? »

                      D’après Ted Turner grand patron de CNN (où apparait déjà le nez du messie planétaire à venir...) nous ne devrions pas excéder 500 millions de personnes pour être gèrables...
                       
                      d’abord personne ne lui a demandé de nous gérer, mais cela représente donc 95% de l’humanité à éliminer. Des fous furieux on vous dit.



                    • appoline appoline 25 octobre 2009 18:31

                      @ Dom,

                      Depuis le temps que le bilderberger, CFR, trilatérale et autres pseudos illuminatis en tous genres, veulent la réduction de la population en masse, ça nous pend au nez. Il faut bien avouer que les gouvernements savent que d’ici peu il n’y aura plus de quoi se nourrir correctement, mais en France, pour ne pas aller si loin, on félicite les couples, on flatte ces dames quand elles ont pondu plus de deux moutards. Il faut quand même une sacrée dose de connerie quand on sait déjà depuis plusieurs années qu’il n’y aura plus assez de place pour tout le monde. Chacun doit prendre ses responsabilités car quand il va falloir réapprendre à partir à la chasse pour pouvoir bouffer, quelques uns vont rester sur le tapis.


                    • Pierre29 Pierre29 24 octobre 2009 23:34

                      Un argumentaire qui en vaut bien un autre avec cette bande sonore :
                      http://grippe.a.h1n1.free.fr/files/H1N1_MarcZaffran_Michel%20Chossudovsky.mp3

                      Juste trois ou quatre lignes des sujets abordés et des personnes qui s’expriment :

                      Marc Zaffran
                      Médecin et auteur, Centre d’éthique de Montréal
                      A propos des enjeux politiques de la grippe H1N1
                      Toute l’attention médiatique est centrée sur H1N1 qui véritablement est beaucoup moins grave que les véritables crises.
                      On parle d’un revenu de 40 milliards de dollars...

                      Michel Chossudovsky
                      Directeur du centre de recherche sur la mondialisation
                      Tous les vaccins ont des effets secondaires.
                      On connaît bien les effets secondaires quand ça fait 10, 15, 20 ans qu’on l’utilise.
                      Le vaccin contre la variole, il a été supprimé quand il y avait plus d’accidents vaccinaux que de variole.
                      La vaccin polio buvable, il a été supprimé quand on s’est rendu compte qu’il donnait plus de vrais polios que de prévention de la polio...

                      Voir aussi page d’accueil ici :
                      http://news.biosynergie.fr/


                      • Jean-Luc Guilmot Jean-Luc Guilmot 1er novembre 2009 08:18

                        Je vous engage à faire connaître le site asanat.org où vous pouvez facilement télécharger le PDF d’une page intitulé « Neuf raisons de ne pas vous faire vacciner contre la grippe A H1N1 », l’imprimer, le diffuser ou l’afficher à destination de ceux, nombreux, qui ne sont pas derrière un écran d’ordinateur.


                      • ddacoudre ddacoudre 25 octobre 2009 00:00

                        bonjour bastide tu as bien cerné la complexité de la médecine préventive que viennent polluer les risques qui en découlent et les intérêts financiers qui s’y associent. ceci est une vieille constante. la particularité de ces dernières années est, l’intérêt subit des politiques de se montrer au plus prêt des intérêts des individus car cela est devenu un marché électoral qui a remplacé l’écroulement du débat idéologique. d’où tous les sujets dramaturgiques qui surgissent sur lesquels surfent les politiques sans solutionner les grave problème de santé mondiale qui elle touche des millions de personnes dans les pays pauvres. cela ne signifie pas qu’il faille se laisser mourir mais arrêter d’avoir peur de son ombre.

                        a cultiver la peur de la vie pour s’assurer un électorat et un accéssit d’efficacité dans la peur de l’affaire de la canicule monté en épingle médiatique comme s’il avait que chez nous qu’il faisait chaud. j’avais connu une canicule pire en 74 en grèce sans toute la polémique dont celle de 2003 à fait l’objet et qui fait bien la démonstration de l’instrumentalisation de ses problèmes au delà de la réalité qu’ils développent.

                        cordialement.


                        • BA 25 octobre 2009 00:42

                          Quel sera l’impact de la grippe A/H1N1 sur l’économie américaine ?


                          De combien le PIB américain va-t-il baisser à cause la grippe A/H1N1 ?


                          Grippe H1N1 : Obama proclame l’état d’urgence sanitaire.

                          Après le décès de plus de 1 000 personnes dans le pays depuis le printemps, le président américain

                          Barack Obama a proclamé samedi 24 octobre un état d’urgence sanitaire aux Etats-Unis concernant l’épidémie de grippe H1N1.

                          La déclaration d’urgence, signée vendredi soir, qualifie la situation « d’urgence nationale ». Elle renforce les capacités des centres médicaux à gérer l’afflux de patients atteints par le virus, en leur permettant de mettre en place des opérations d’urgence sans se conformer à certaines exigences fédérales.

                          Dans ce document, M. Obama souligne que « la rapide augmentation des cas à travers le pays risque de submerger les services de santé ».

                          http://www.lemonde.fr/epidemie-grippe-a/article/2009/10/24/grippe-h1n1-obama-proclame-l-etat-d-urgence-sanitaire_1258487_1225408.html#ens_id=1185166


                          • Kicéça 25 octobre 2009 00:52

                            Apprendre aux sujets à obéir aveuglément.
                            Je pense que tel est l’enjeu, et que de nouvelles campagnes suivront, sur de multiples thèmes.
                            Les moyens employés sont considérables, Président Aublabla en chef de file.
                            La troisième guerre mondiale est déclarée ; la quasi-totalité de l’humanité contre une poignée de multicrates ( médiacrates, bureaucrates, ploutocrates, médicrates), qui ne servent plus qu’eux-même.
                            La situation me semble bien pire qu’avant les guerres du 20eme siècle.
                            Bien sûr, j’espère me tromper (sans y croire).


                            • dom y loulou dom 25 octobre 2009 01:20

                              voilà le bon lien... excuses

                              http://www.youtube.com/watch?v=xAsWmxTx7Lk


                              • sosjustice sosjustice 25 octobre 2009 02:42

                                JE SUIS RETRAITEE DU MONDE MEDICAL ET JE NE ME FERAI PAS VACCINER CONTRE CETTE GRIPPE DITE A/H1N1 .

                                CETTE CAMPAGNE DE VACCINATION MENEE TAMBOUR BATTANT PAR Mme Bachelot est une vaste SUPERCHERIE ........

                                ARRETONS DE PRENDRE LES FRANCAIS POUR DES IMBECILES ET MEME POUR DES C....


                                • Anita1945 25 octobre 2009 02:53

                                  A propos de la vaccination Grippe A/H1N1 - je crains qu’il n’y ait la PUCE R.F.I.D. dans le vaccin - une vérichip voir le Site SPREAD THE TRUTH.
                                  Je viens de lire un article réellement bien argumenté sur le site : NEOTROUVE.COM
                                  à propos GRIPPE H1N1 - Puces RFID - CHEMTRAILS - Liens entre eux -
                                  Ils sont persuadés qu’il y a la PUCE RFID dans ce vaccin pour marquage de la population - téléguidage par satellite façon GPS - même rayon laser possible... AMEN !
                                  Allez jeter un coup d’oeil sur le texte dans NEOTROUVE.COM.


                                  • sisyphe sisyphe 25 octobre 2009 02:15

                                    Malgré l’ahurissante intoxication médiatique assénée depuis des mois et des mois, jour après jour, heure par heure, sur TOUS les médias, malgré cette incroyable campagne de conditionnement, appuyée par l’état et les instances médicales internationales de tous leurs moyens, malgré cette opération gigantesque de paranoisation de masse, qui évoque les anticipations les plus effrayantes de 1984, du Meilleur des mondes, pour une banale grippe bénigne, les citoyens ont quand même senti l’énorme anguille sous Roche (et consorts) :

                                    Grippe A : 82% des Français ne veulent pas se faire vacciner
                                    Alors que les éventuels effets secondaires ne peuvent, évidemment pas avoir été évalués sur le moyen et long terme, pour un vaccin préparé à la va-vite, dans la hâte, il est totalement inacceptable que les enfants soient systématiquement vaccinés à l’école, sans même que les parents aient leur mot à dire.

                                    Il s’agit là, ni plus ni moins, d’un acte de contrainte imposé à la partie de la population la plus docile, sous le couvert de l’autorité.
                                    C’est un geste de total déni démocratique, totalement inadmissible, imposé de force.

                                    Que tous les parents fassent savoir leur refus, qu’ils fassent fournir pour leurs enfants des actes de dispense médicale, que les associations de parents d’élèves se manifestent.

                                    Que ceux qui veulent se faire vacciner le fassent, mais que tous les autres puissent opposer leur refus à cette forfaiture organisée.


                                    • Login Login 25 octobre 2009 08:28

                                        « Blessent mon coeur d’une langueur monotone »

                                    • sisyphe sisyphe 25 octobre 2009 08:24

                                      A propos, d’un autre vaccin, pour se rafraichir un peu la mémoire... :

                                      Vaccin contre l’hépatite B : une sombre histoire


                                      • sisyphe sisyphe 25 octobre 2009 09:17

                                        Ben oui : puisque les autorités officielles le disent.... faut les croire, n’est-ce pas ?

                                        Elles n’ont jamais dit que la vérité, bien sûr...

                                        Et il n’y a aucun membre qui soit juge et partie (par exemple liés aux laboratoires pharmaceutiques), dans toutes ces instances : juré !! ....

                                        Les cas de scléroses en plaques et autre montée astronomique d’affections de longue durée ; rien que de la diffamation...

                                        Aucune pression d’aucune sorte des labos pharmaceutiques de publications dans les revues scientifiques..

                                        Il y en a qui font là où on leur dit de faire...et s’agit pas de s’en écarter, non mais...


                                      • le-Joker le-joker 25 octobre 2009 09:20

                                        C’est bien Léon tout cela mais à quoi attribuez-vous l’explosion des cancers, des maladies dégénératives, des maladies orphelines, des scléroses en plaque etc etc. Curieusement elles suivent les courbes d’évolution des vaccinations dans le monde.

                                        Que faites-vous de ces peuplades primitives qui refusaient les vaccinations contre le BCG et qui furent moins atteints par la tuberculose que ceux qui étaient vaccinés ?
                                        Que faites-vous des milliers de témoignage de personnes non vaccinées qui ne souffrent d’aucunes de ces maladies ?
                                        Que faites-vous de ces milliers de témoignages de personnes vaccinées ayant connues des maladies graves après une vaccination ?
                                        Comment expliquez-vous que les personnes vaccinées contre la grippe non seulement en attrapent une autre forme mais surtout cumulent pendant des mois toutes les autres maladies de saison avec une fréquence supérieure à ceux qui sont vaccinés ?
                                        Comment expliquez-vous que les médecins, infirmiers, professeurs de médecine qui refusent d’être vaccinés sont supérieurs à ceux qui le souhaitent notamment concernant le vaccin H1N1 ?
                                        Que faites-vous des milliers de témoignages de médecins qui réfutent l’intérêt médical de la vaccination ?
                                        Vous êtes-vous déjà ne serait-ce qu’intéressé à d’autres formes de traitement concernant les maladies qui seraient traitées par la vaccination ?
                                        Connaissez-vous l’efficacité de l’huile essentielle de Ravensara par exemple ?
                                        Savez-vous qu’on soigne mieux un abcès dentaire avec de l’huile essentielle de clou de girofle qu’avec n’importe quel autre traitement de la médecine dite traditionnelle ?
                                        Savez-vous combien de temps il faut pour traiter un angine avec du thym thyanol et de l’huile essentielle de Melaleuca sans prendre un seul antibiotique ?
                                        Avez-vous lu un seul ouvrage concernant ces médecines et avez-vous testé ne serait-ce qu’une seule fois l’efficacité des huiles essentielles dont sont issus la plupart des médicaments de l’industrie pharmaceutique ? 
                                        Quelle confiance pouvez-vous accorder à la médecine dite traditionnelle quand les médecins prescrivent des médicaments parce qu’ils y gagnent des voyages, des télés etc en fonction de leurs nombres de prescription ?
                                        Vous êtes-vous intéressé à la médecine chinoise, hindoue, d’Amériques du sud, Africaine, des recettes de grand-mère héritées d’un savoir ancestral ?
                                        Savez-vous avec quelle huile essentielle les gladiateurs par exemple soignaient les plaies béantes après avoir combattus dans les arènes ?
                                        Je pourrais continuer cette liste de questions à l’infini sur des milliers de produits naturels qui ont démontrés et qui démontrent encore leur efficacité, que la médecine dite traditionnelle transforme inutilement pour coller une étiquette dessus et multiplier le pris par 100.
                                        La nature est bien faite Léon.

                                      • JL JL 25 octobre 2009 09:37

                                        @ le-joker, merci pour toutes ces bonnes questions qui sont autant de réquisitoires contre la médecine occidentale.

                                        La médecine occidentale excelle dans l’urgence. Mais est nulle dans la prévention, et pour cause, les deux sont, en terme économique, antinomiques.

                                        Une médecine d’urgence convient à une civilisation dont les dirigeants pratiquent une politique d’urgence, disons même avec Naomi Klein, une politique de catastrophes.

                                        La médecine capitaliste est ce que le capitalisme a produit de pire.

                                        Cette guerre des virus dont on ne connait pas les protagonistes tapis dans l’ombre pourrait bien être le pire cauchemar de l’humanité.


                                      • JL JL 25 octobre 2009 10:17

                                        «  l’explosion des cancers, des maladies dégénératives, des maladies orphelines, des scléroses en plaque etc etc. ...suivent aussi l’augmentation du nombre de conneries qu’on peut lire sur Agoravox » (léon)

                                        No comment.


                                      • le-Joker le-joker 25 octobre 2009 10:25

                                        Léon vous confondez deux choses, nul ne remet en cause les progrès de la médecine et surtout de la chirurgie, cela n’empêche pas de considérer aujourd’hui que les vaccins sont une théorie mensongère de Pasteur comme bien d’autres traitements qui ne sont issus que des traitements naturels modifiés par l’industrie pharmaceutique pour en faire un commerce juteux. Il faut dire qu’à 700% de marge pendant les dix premières années de mise sur le marché on ne voit pas pourquoi ils se priveraient.

                                        Personnellement je ne cherche pas à vous convaincre vous êtes libre de vous soigner comme bon vous chante, je revendique cette même liberté pour ceux qui choisissent d’autres voies.
                                        Je le redis car face à cela les médecins sont sans réponses comme ils l’ont été avec mes enfants quand ils m’emmerdaient avec leurs vaccins notamment pour la crèche : Quels risques représentent mon fils par exemple qui n’est pas vacciné par le BCG quand tous les enfants présents le sont. Comment pourraient-ils attraper la tuberculose vu qu’ils sont vaccinés et comment pourraient la lui transmettre puisqu’ils sont vaccinés et ne peuvent si j’en crois la théorie du BCG en être porteur ?
                                        J’attends encore la réponse des médecins des crèches à qui je l’ai posée.
                                        Je n’ai eu à ce jour qu’un regard béat et vide sans réponse.
                                        Il en est de même pour la grippe A, cette question est valable pour tous les vaccins.

                                        Quand aux conneries Léon nous savons tous ici que vous avez le monopole de l’intelligence et de la vérité en tous les domaines où vous intervenez.

                                        L’humilité par contre n’est pas votre fort.

                                      • le-Joker le-joker 25 octobre 2009 10:42

                                        Mais non Léon ce n’est pas la raison, la raison que vous donnera un médecin honnête ou prit en défaut avec cette question est qu’il ne peut vous garantir que les vaccinés ne seront pas porteurs du virus comme cela s’est vu dans de nombreux cas notamment la tuberculose quand ils n’étaient pas en plus grand nombre que ceux non-vaccinés ce dont même l’OMS s’est déjà fait l’écho.

                                        Quel aveux d’efficacité du vaccin n’est-ce pas ?

                                      • JL JL 25 octobre 2009 10:53

                                        Les progrès spectaculaires en matière de santé proviennent essentiellement de l’hygiène.

                                        Quand on pense qu’à une certaine époque, les chirurgiens ne se lavaient même pas les mains, ça fait frémir. Et quand les vaccineurs prétendent vacciner des centaines de millions de pauvres hères qui n’ont même pas l’eau potable en quantité suffisante étancher leur soif, ni a fortiori de quoi manger, on croit rêver tant c’est hallucinant. 

                                        Et léon continue de rêver. D’ailleurs, j’ai démontré qu’il est un âne, qui plus est, psyco-rigide avec qui il est inutile de discuter.


                                      • sisyphe sisyphe 25 octobre 2009 10:57

                                        J’ai mis en lien le cas d’une femme dont le mari est mort d’une sclérose en plaques, suite au vaccin de l’hépatite B.
                                        Elle en a fait un livre, jamais démenti par aucune « autorité » médicale ou juridique.
                                        Elle en a recoupé de nombreux autres ; il y a eu des procès. Malgré les énormes obstacles opposé par les puissants lobbies des labos (qu’elle explique), certains ont été gagnés et les malades indemnisés par l’état, qui reconnaissait donc bien la responsabilité directe du vaccin.
                                        Mais le malhonnête Léon continue dans son déni de réalité, en tentant toujours de discréditer ceux qui ne suivent pas la route indiquée par les institutions, qu’il a choisi, et qui ne peut donc être que la bonne.

                                        Léon fait où on lui dit de faire ; ma foi, c’est son choix ; un choix de truffe.
                                        Mais, surtout, ne pas en faire valoir un autre, sous peine de tomber sous les foudres du parfait petit adepte de la voix de son maître.

                                        Chacun a le droit de choisir ; se faire vacciner ou non.
                                        D’ailleurs, la quasi-totalité des français, pas dupe, a choisi.
                                        Ce qui est contesté ici c’est l’obligation faite ; notamment aux enfants, sans qu’on leur demande leur avis, ni même que les parents aient droit de parole.

                                        Peine perdue, donc, d’essayer de faire comprendre ça à une truffe qui marche au pas cadencé et qui est détenteur de LA vérité.

                                        Suivant.


                                      • JL JL 25 octobre 2009 11:01

                                        léon est un âne, la preuve en est faite dans mon post de 9H10 ci-dessous.


                                      • le-Joker le-joker 25 octobre 2009 11:25

                                        Léon pourquoi voudriez-vous prendre les risques de la vaccination dont vous parlez ? Vous vous sentez l’âme d’un sacrifié ?


                                      • sisyphe sisyphe 25 octobre 2009 11:46

                                        @ Razzara

                                        Merci pour ce lien

                                        « Les pauvres hères sont bien utiles : »

                                        http://www.telegraph.co.uk/news/wor...

                                        particulièrement instructif !


                                      • sisyphe sisyphe 25 octobre 2009 12:38

                                        @ Leon

                                        Personne ici (pas moi, en tout cas) n’est bêtement anti-vaccin par principe.

                                        Le vaccin anti-tétanique, par exemple, est absolument efficace et indispensable.

                                        En revanche, il se trouve qu’un certain nombre de vaccins n’ont non seulement pas été élaborés avec suffisamment de précautions, et, surtout, comme celui de l’hépatite B, ou du col de l’utérus, provoqué plus de dégâts que s’ils n’avient pas été administrés ; c’est un fait, indiscutable.
                                        D’autres sont inutiles ; juste destinés à remplir les caisses des labos pharmaceutiques.
                                        Sans parler même de la foultitude de médicaments ayant provoqué des catastrophes sanitaires, avant d’être retirés de la circulation. Ça, aussi, c’est un fait.

                                        Quant au vaccin de la grippe A, comme dit plus haut, il survient après une scandaleuse intoxication médiatique orchestrée depuis des mois, partout, jour après jour, heure par heure, comme une véritable campagne de conditionnement, de terrorisation, totalement injustifiée par la réalité des faits, qui ne montre rien que les effets d’une banale grippe bénigne.
                                        C’est une véritable opération de propagande et de paranoisation, qui ne peut être l’effet du hasard, ou de simples mesures de précaution ; il s’agit d’une tentative délibérée d’imposition contrainte d’un vaccin réalisé à la va-vite, sans aucune garantie sur ses effets secondaires.
                                        Qu’est-ce que ça cache ?
                                        Seulement les intérêts financiers des labos, ou d’autres choses plus graves ?
                                        Pour le moment, on n’en sait rien, si on le saura jamais.

                                        Quoi qu’il en soit, chacun est libre de choisir ses risques.

                                        Ce qui est inadmissible (on ne fait que se répéter), c’est l’obligation imposée à la population des enfants, dans le cadre scolaire, sans que les parents y aient le moindre droit de regard.
                                        Il s’agit d’une véritable mesure de coercition absolument intolérable, et qui n’est certainement pas, non plus, l’effet du hasard.

                                        Alors, vous aurez beau essayer de dénier la réalité, de discréditer les témoignages indiscutables de victimes réelles de véritables forfaitures médicales opérées sous la pression des labos, vous n’y changerez rien, si ce n’est vous rigidifier ridiculement dans une position négationniste.
                                        Ca vous regarde, mais arrêtez de travestir la réalité, et de prendre les autres pour des cons ; vous n’avez aucune leçon à donner à personne, et, en l’occurence, le con, c’est vous.


                                      • spearit 25 octobre 2009 19:49

                                        Sisyphe « Le vaccin anti-tétanique, par exemple, est absolument efficace et indispensable. »

                                        Je suis atterré par les partis pris de certains et leur profondeur de pensée.
                                        Le vaccin anti tétanique n’est pas absolument efficace (autant de chance d’attraper le tétanos avec que sans vaccin, désolé je n’ai pas marqué la page de la source. Et donc il n’est pas absolument pas indispensable.

                                        C’est marrant de voir que certain comprenne des choses sur un sujet et sont incapable de le comprendre sur un sujet quasi identique... étrange


                                      • spearit 25 octobre 2009 19:59

                                        Et j’oubliais,
                                        Léon puique vous aimez bien qu’on apporte des preuves de ce qu’on avance, il serait bien que tu donnes l’exemple de tes moults conseils avisés.
                                        Se porter en faux, oh dieu que c’est beau, mais des arguments c’est mieux, et mieux encore s’ils en sont pas juges et parties comme vos études et autres citations...

                                        Et aussi, on voit clairement que vous n’avez chercher à comprendre pourquoi on pouvait vous traiter de con, se connaître c’est pourtant essentiel pour avoir une vision juste du monde...


                                      • liebe liebe 25 octobre 2009 20:31

                                        Pour Info Léon, il y a plus d’une centaine de personnels médicaux et paramédicaux qui ont gagné en justice et qui sont indeminisés actuellement suite à la vaccination contre l’hépatite B. (seules les peronnes qui ont subit une OBLIGATION de vaccination ont été indemnisées et ont réussi à défendre leurs dossiers. Pour avoir l’info, il faut la rechercher car les média ne s’en préoccupent pas. Mais pour les personnes , se battre pour être reconnues vicimes relèvent du plus grand parcours du combattant jamais trouvé. Je vous invite encore une fois à lire l’excellent site du docteur Marc girard ainsi que les livres de Lucienne Foucras ; ainsi que celui d’Eric Giacometti ; celui de Michel Georget ........
                                        Dans mon village 3 pour 400 habitants ont développé des effets neurologiques graves (SEP ; SLA..parkinson...). Si je regarde autour , dans les villages il y en a environ 3 à 4 par village. Mais il n’y a pas que les problèmes neurologiques, il y a également des myofasciite à macrophages (indiscutablement dues aux vaccins) ; des diabètes insulino dépendant ; des vascularites.....Beaucoup de maladies auto immunes..... Les premiers cas de SEP ont été déclaré lors des essais des vaccins en 1984.

                                        Pour info encore le BCG ne « protégeait » qu’à 40%. C’est bien peu. Et on ne pouvait pas savoir si une personne avait eu le vaccin si elle développait une tuberculose ou avait développé une tuberculose ou si elle était vaccinée...
                                        De plus le BCG a provoqué des cas d’asthme  ; des bcgites aigues qui ont mis plus de 3 mois à cicatriser suite à la prise d’antibio ; des pneumopathies tuberculeuses mais également des méningites et encéphalites tuberculeuses ( celles qu’elles étaient sensés éviter) .
                                        Je connais des cas très proches des tels problèmes.
                                        Le BCG a une histoire. Dans les années soixante , lorsqu’il a été mis sur le marché on devait le réserver aux personnes qui risquaient de l’attraper. Mais les députés en ont décidé autrement (soutenus par l’industrie pharmaceutique) et sont allés à l ’encontre des médecins de l’époque pour faire voter cette loi d’obligation. Même mon médecin traitant de l’époque refusait de le faire , alors qu’il était d’accord avec les autres vaccins.
                                        Nous étions le dernier pays a préconiser l’obligation en 2007 lorsqu’on a décidé de l’abandonner.


                                      • sisyphe sisyphe 26 octobre 2009 02:45

                                        ^Par Léon (xxx.xxx.xxx.11) 25 octobre 13:12

                                        Au camarde Si-sy :« En revanche, il se trouve qu’un certain nombre de vaccins […..] ont provoqué plus de dégâts que s’ils n’avient pas été administrés ; c’est un fait, indiscutable. »

                                        « C’est tellement indiscutable que je m’inscris totalement en faux. »

                                        Ben oui ; c’est ce qui s’appelle un déni de réalité, comme l’ont prouvé nombre d’intervenants, de nombreux liens, de multiples témoignages, ET tous les personnels indemnisés par l’état (qui prouve donc la reconnaissance des faits établis), à propos, notamment, du vaccin de l’hépatite B.

                                        Vous trouvez quel intérêt, Léon, à dénier la réalité, pour véhiculer la propagande et les mensonges des labos pharmaceutiques ? Vous y avez des intérêts ? De la famille ?


                                      • _TMM_ 27 octobre 2009 14:53

                                        Dommage qu’il n’existe pas une huile essentielle contre l’addiction et le pardon.


                                      • frédéric lyon 25 octobre 2009 09:07

                                        Rappelons que la vaccination contre le H1N1 n’est pas obligatoire, bien évidemment. 


                                        Cette vaccination commencera le 5 Novembre et chacun d’entre nous recevra une invitation à se faire vacciner, à laquelle chacun d’entre nous pourra choisir de répondre (ou de ne pas répondre) en se rendant au lieu de vaccination qui lui sera désigné dans l’invitation.

                                        Deux remarques :

                                        1° Nous sommes encore très loin du pic de épidémie qui n’interviendra qu’en Décembre, mais le Président Américain a choisi de décréter dès à présent l’Etat d’Urgence devant le nombre déja élevé de cas mortels aux USA.

                                        2° On se fait vacciner pour deux raisons :

                                        a) Pour éviter d’attraper la maladie.

                                        b) Pour éviter de transmettre cette maladie à des personnes vulnérables et plus généralement pour éviter d’être un vecteur de transmission de la maladie dans la population générale.

                                        Le simple civisme recommanderait donc de se faire vacciner. 

                                        • JL JL 25 octobre 2009 09:14

                                          Lyon, vous qui parlez sur ce sujet comme si vous saviez tout : savez-vous quand vont avoir lieu les vaccinations dans les écoles ? Savez-vous si les parents des tout petits seront prévenus ? Consultés ?

                                          Que les pouvoirs publics répondent à cette question, faute de quoi nous sommes fondés à les accuser d’ores et déjà de complicité avec une association de malfaiteurs fomentant un complot d’empoisonnement contre la population pour des motifs inavouables.


                                        • JL JL 25 octobre 2009 09:10

                                          furtif et léon sont peut-être des escocs intellectuels, mais il sont assurément des ânes.

                                          Démonstration :

                                          Il nous accusent de vouloir « voyager sans billet ». Voyons ce qu’il en est :

                                          Un « voyageur sans billet », par définition croit en l’efficacité des vaccins et en fait l’apologie car s’il ne croyait ps en l’efficacité des vaccins il ne serait pas un « voyageur sans billet » ça tombe sous le sens.
                                           
                                          Faire l’apologie sans y croire, c’est criminel. Et si l’on croit que les vaccins sont effcaces, alors la meilleure protection, et contre le virus, et contre les effets secondaires c’est la vaccination massive ... des autres

                                          Donc, s’il y ici a « des voyageurs sans billet », c’est bien furtif et léon.

                                          Et ceci démontre qu’ils sont peut-être des escrocs intellectuels mais surtout, que ce sont assurément des ânes. CQFD.


                                          • frédéric lyon 25 octobre 2009 09:20

                                            Qu’est-ce qu’il me veut ce cinglé ??


                                          • JL JL 25 octobre 2009 09:27

                                            Lyon, quelle satisfaction que d’être traité par vous de cinglé. Le contraire m’aurait humilié, mortifié même. Mais je vois aussi que vous êtes incapable de faire autre chose qu’ânonner la ritournelle des empoisonneurs.


                                          • curieux curieux 25 octobre 2009 09:37

                                            Qu’est-ce que tu veux ? Agoravox leur permet d’exister un peu après une vie ratée. Il ne faut pas écouter la soi-disanr leçon de morale faîte à ceux qui ne se font pas vacciner. Ils ne peuvent contaminer tous les gogos qui auront pris le vaccin et même deux fois, sinon celà voudrait dire que le vaccin est inefficace


                                          • JL JL 25 octobre 2009 09:51

                                            « Agoravox leur permet d’exister un peu après une vie ratée » (Curieux)

                                            Je ne crois pas qu’on puisse évacuer ces gens là aussi facilement. Certes, c’est humiliant pour eux de constater qu’ils rejoignent ce qui essaient d’exister après une vie ratée.

                                            Mais certains profitent de ce média pour, en y tenant des propos politiquement correct, voire totalitaires sur certains sujets, se « placer » dans des réseaux d’influence, ne serait-ce que sur un strapontin.


                                          • elec 42 elec 42 25 octobre 2009 09:55

                                            si les vaccins ont l’effet inverse qu’ils devraient avoir,c’est qu’ils sont surdosés,a bonne dose le corps fabrique les anticorps pour le combattre,trop fort il prend le dessus sur l’organisme et l’inffecte.


                                            • JL JL 25 octobre 2009 10:15

                                              Bien vu elec. si le virus est trop inactivé, le corps ne produit pas d’anticorps. S’il ne l’est pas assez, le corps est malade. Et c’est probablement le rôle des adjuvants que d’aider le système immunitaire dans cette seconde éventualité.

                                              Les labos jouent avec le feu. Ce sont des apprentis sorciers dont nous sommes les cobayes. 


                                            • JL JL 25 octobre 2009 10:31

                                              Un fonctionnaire zélé (bien que je lui démontre que les produits appelés « vaccins » sont inefficaces et nous empoisonnent), exige « parce que c’est la loi » que mes enfants soient vaccinés. Que puis-je faire ?

                                              Lire la suite dans cet excellent message de Patrick Ferner là :

                                               Voici ce que la loi vous permet de faire en rédigeant un courrier comme montré ci-dessous :
                                               



                                            • 5A3N5D 25 octobre 2009 12:05

                                              Quand JL fait étalage de ses connaissances en immunologie... il s’étale.


                                            • JL JL 25 octobre 2009 12:34

                                              @ 5A3N5D, et aussi, AH1N1 et D2H2 : il va de soi que quand vous n’avez pas confiance en un guérisseur, vous lui confiez la santé de vos enfants !?

                                              Aucun, je dis bien, aucun discours pouvant m’inciter à croire en cette vaccination de masse que préparent pour nous les pouvoirs publics n’est crédible de mon point de vue. Et sauf à me dire que mon corps ne m’appartient pas, sauf à me dire que nous sommes aux mains d’un pouvoir dictateur et totalitaire, je conserve mon libre arbitre. Je peux penser ce que je veux agir en conséquence, ne vous en déplaise.


                                            • 5A3N5D 25 octobre 2009 13:41

                                              « il va de soi que quand vous n’avez pas confiance en un guérisseur, vous lui confiez la santé de vos enfants !? »

                                              Que vient faire la « confiance » ou la « méfiance » dans cette affaire ? Vous mélangez des éléments purement subjectifs à des éléments objectifs.


                                            • JL JL 25 octobre 2009 13:56

                                              @ 5A3etc, Un individu amoral est insensible à une argumentation subjective qui fait appel à la confiance, par définition.


                                            • 5A3N5D 26 octobre 2009 09:38

                                              Et un paranoïaque ne fait justement confiance qu’à sa seule subjectivité. Il est incapable de raisonner de façon objective.


                                            • Le péripate Le péripate 25 octobre 2009 10:38

                                              Quant l’État s’occupe de tout, même le parfum des préservatifs devient une question politique : banane ou fraise ?


                                              • Sybille 25 octobre 2009 10:44


                                                35 décès H1N1 à cette heure, autant sinon plus de suicidés du travail à FT, Renault, Peugeot, et bientôt pôle emploi, et dans toutes les boites publiques et privées dans lesquelles on applique leur S... de méthode de management neolibérales :
                                                A quand le vaccin pour arrêter cette épidémie ?

                                                Quand est-ce qu’on arrête d’accuser le STRESS et les risques psycho sociaux, pour éviter d’accuser ces méthodes ?

                                                Quand est-ce qu’on dénonce le scandale des organismes privés (mediverif) qui s’engraissent sur le dos des malades du travail et grace au déploiement considérable de ces méthodes de management ?

                                                Quand est-ce qu’on dépose une plainte globale contre toutes ces méthodes qui déshumanisent le travail, et déstructurent notre société ?

                                                Force est de constater la sélectivité des appels aux civisme !

                                                Inutile donc de préciser mon refus de cette vaccination, dans ce contexte, étant donné également l’absence de gravité de la maladie.


                                                • Corben Dallas Corben Dallas 25 octobre 2009 12:01
                                                  Nos gouverne-menteurs nous déclarent la guerre

                                                  (Voici le dernier courriel de JJ Crèvecoeur dans sa totalité) 1/2

                                                  CE COURRIEL EST LE PLUS IMPORTANT DE TOUS CEUX QUE JE VOUS AI ENVOYÉS.

                                                  IL POURRAIT TOUT SIMPLEMENT VOUS SAUVER LA VIE.

                                                  PRENEZ LE TEMPS DE LE LIRE. IL N’Y A RIEN D’AUTRE DE PLUS IMPORTANT À FAIRE.

                                                  ET TRANSMETTEZ-LE À CEUX QUE VOUS CONNAISSEZ ET QUE VOUS AIMEZ. CAR LES MÉDIAS CONTINUENT DE MAINTENIR UN SILENCE ASSOURDISSANT À PROPOS DES DANGERS MORTELS DES VACCINS.

                                                  SI VOUS N’AVEZ PAS REÇU CE COURRIEL DIRECTEMENT DE MOI, INSCRIVEZ-VOUS SUR MON SITE INTERNET POUR RECEVOIR LES PROCHAINS COURRIELS

                                                  jj.inexia.ca

                                                  Remarque préliminaire : je rappelle que je vous envoie ce courriel de ma propre initiative. Je ne sers les intérêts de personne et je mène cette action bénévolement. Ma seule motivation est de réveiller ceux qui aspirent à vivre libres, indépendants et autonomes. Et pour cela, il faut vivre informé ! Je ne vous demande pas de me croire sur parole. Mais de vérifier les informations que je vous donne. Et de tirer vos propres conclusions.

                                                  Les autres, inutile de m’envoyer des lettres d’injures. Je ne les lis même pas. Je ne vous empêche pas d’agir selon vos convictions fondées sur une confiance aveugle dans la médecine, dans l’industrie pharmaceutique, dans nos dirigeants et dans les médias dominants.

                                                  Je revendique juste la liberté de choisir la manière dont je veux prendre soin de ma santé, en toute souveraineté. Et prendre soin de moi, ça implique aussi la manière dont je choisis les risques que je veux courir et ceux que je ne veux pas courir.

                                                  Madame, Monsieur, Chers amis,

                                                  J’ai très peu de temps pour vous écrire. C’est important que vous receviez cette information le plus rapidement possible. Et que vous la répandiez (car, il ne faudra pas compter sur les journalistes prostitués et muselés pour informer les populations de ce qui suit).

                                                  Les Etats-Unis viennent de décréter l’état d’urgence sanitaire, ce samedi midi (heure de Montréal). Pour beaucoup, ça semblera très banal comme information. Mais pour ceux capables de lire entre les lignes, cette déclaration d’Obama est une déclaration de guerre contre l’humanité. Dans quelques jours, je ne serais pas étonné que d’autres pays suivent l’exemple des USA, ou que, tout simplement, l’Organisation du Mensonge Systématique (OMS) donne le coup d’envoi d’un état d’urgence sanitaire mondial.

                                                  Le 10 septembre 2009, j’avais envoyé un courriel à tous mes contacts. Ce courriel contenait deux parties.

                                                  Dans la première partie, je posais 26 questions troublantes à propos de cette soi-disant pandémie de grippe porcine. Cette partie a été publiée sur des dizaines de blogs et de sites Internet, envoyée à des centaines de milliers de personnes et traduite dans près de dix langues.

                                                  Dans la deuxième partie, je proposais un scénario possible de ce qui allait se dérouler. Peu de gens l’ont transmis et beaucoup m’ont critiqué (j’ai même perdu beaucoup d’amis et de connaissances à cause de ce passage). On me reprochait d’être un prophète d’une prétendue apocalypse annoncée, de bonimenteur de rue prêchant la fin du monde. C’est même la raison pour laquelle, dans un premier temps, je n’ai pas reproduit ce passage sur mon site Internet.

                                                  À cette époque, je vous expliquais comment créer une pandémie de toutes pièces. Pourtant, je ne suis pas voyant. Je n’ai pas de boule de cristal. Et je ne suis pas complice des crapules qui siègent à l’OMS, à la tête des compagnies pharmaceutiques, à la tête des ministères de la Maladie et à la tête des médias. J’ai simplement essayé de me mettre à leur place, et je me suis demandé comment je ferais pour exterminer une bonne partie de la population des pays dits développés.

                                                  Petit retour en arrière : voici mon texte écrit la nuit du 9 au 10 septembre dernier (dont on pouvait dire, à l’époque que c’était un délire paranoïaque) :

                                                  Il y a, par contre, une question que je vais poser ici et à laquelle je vais répondre, car beaucoup de mes interlocuteurs ne comprennent pas cela. La question est : comment un virus aussi bénin va-t-il s’y prendre pour tuer des millions de personnes ? Ça, c’est la question à un million de dollars !!!

                                                  Eh bien c’est l’histoire des pandémies du passé qui nous apporte la réponse. La recette est simple (en douze étapes, déjà expérimentées pendant le XXe siècle, avec des succès divers) :

                                                  1.on annonce qu’un foyer d’une nouvelle grippe vient d’apparaître au Mexique et que c’est très grave, car c’est un virus animal qui s’est transmis à l’homme !

                                                  2.on annonce ensuite 250 morts en une semaine, pour rectifier ensuite le décompte à 8 morts. Mais tout le monde a retenu qu’il y avait eu beaucoup de morts dès le début (ça ne vous rappelle rien, ça : le 11 septembre, on nous a annoncé à la télévision 40 à 50.000 morts dans les Twin Towers – ce qui a justifié la croisade contre l’axe du Mal – puis, on a révisé le nombre de morts à 2.974) ;

                                                  3.on annonce à grand renfort de publicité quotidienne que ce terrible virus se propage à une vitesse incroyable sur toute la planète (alors que par ailleurs, aucun laboratoire du monde ne dispose de la souche du virus pour confirmer que c’est bien ce virus qui est en cause, et pas le virus ordinaire – on reconnaît par ailleurs que la grippe porcine ne présente aucun symptôme spécifique par rapport à ceux de la grippe ordinaire – alors, comment font-ils pour compter le nombre de cas ???) ;

                                                  4.devant le peu de virulence dudit virus, on nous annonce que ce gentil virus (finalement) va muter et va devenir TRÈS méchant, et que l’on sait qu’il va muter à une date précise (celle de la sortie des vaccins, quelle coïncidence quand même !) ;

                                                  5.pendant tout ce temps, on prépare des produits en laboratoire dont on dit qu’ils sont des vaccins, et dans lesquels on mélange deux souches de la grippe porcine, deux souches de la grippe aviaire et une souche de la grippe humaine (cocktail tout à fait explosif, lorsqu’il sera injecté dans le corps !). De plus, on rajoute (en plus grande quantité que d’habitude) des adjuvants (formaldéhyde, aluminium et squalène) et des conservateurs (thimérosal, composé à base de mercure), reconnus pour leur grande toxicité ;

                                                  6.peu avant la sortie des soi-disant vaccins (qui sont en réalité, ici, des armes bactériologiques), les médias se déchaînent pour nous annoncer qu’il y a une recrudescence de cas de grippe. Même si les médecins ne prennent plus la peine de vérifier s’il s’agit bien du même virus, le peuple est tellement hypnotisé qu’il ne réfléchit plus. Il est persuadé que la mutation annoncée est en train de se réaliser ;

                                                  7.on annonce aussi que tous les vaccins ne seront pas disponibles immédiatement et qu’il y aura des chanceux qui pourront en bénéficier tout de suite, et d’autres devront attendre jusqu’à quatre mois pour enfin recevoir le vaccin salvateur !

                                                  8.dès la sortie des premières armes bactériologiques déguisées en vaccins, le bon peuple apeuré court se faire vacciner volontairement, dans les centres spécialement préparés à cet effet (et encadrés par des militaires). Ici au Canada, les gens s’inscrivent sur des listes d’attente pour être certains d’être parmi les premiers vaccinés !

                                                  9.dès l’injection du vaccin, le cocktail préparé soigneusement par les laboratoires entraîne la mutation et la combinaison des différentes souches dans le corps du patient, rendant les virus extrêmement mortels. Dans le même temps, les adjuvants auront mis par terre le système immunitaire. La Tamiflu sera utilisé pour provoquer une surinfection (cas déjà observés dans plusieurs pays) entraînant immédiatement la mort de la personne. Conséquence : il y aura des milliers de morts parmi les premières populations vaccinées ;

                                                  10.on nous dira alors que, malheureusement, ce qu’on craignait est arrivé : le virus a muté sous une forme mortelle. On attribuera la cause des décès au virus, et pas au gentil vaccin censé nous protéger ! Une panique s’emparera de la population, qui réclamera qu’on les vaccine d’urgence ;

                                                  11.vu la gravité de la situation sanitaire, vu les troubles engendrés, d’une part par ceux qui réclameront avec force leur vaccin, d’autre part par ceux qui accuseront les autorités sanitaires de génocidaires, l’état d’urgence sera déclaré dans tout le pays et le plan de vaccination obligatoire sera mis en place ;

                                                  12.ceux qui refuseront de se faire vacciner devront se cacher ou disparaître pendant un temps suffisamment long, à moins qu’on ne les fasse disparaître dans des camps de concentration prévus à cet effet.

                                                  Ça, c’est ce que j’avais écrit le 10 septembre 2009. À cette époque, nous en étions à l’étape n° 5.

                                                  Ceux qui ont gardé un peu de lucidité auront compris pourquoi les médias se sont déchaînés depuis le 15 octobre, en nous annonçant que la deuxième vague de grippe A (H1N1) (étape n° 6) allait se déchaîner.

                                                  Juste au moment où les vaccins sont enfin prêts ! Quelle coïncidence, quand même. Quand on pense que le virus aurait pu muter dans l’hémisphère sud pendant tout l’hiver, il ne s’est rien passé !!! C’est quand même extraordinaire, non.

                                                  Voir, par exemple : cyberpresse.ca ou encore : cyberpresse.ca ou encore : pandemiedegrippe.com .

                                                  Ces derniers jours, on nous a annoncé qu’il y aurait moins de vaccins que prévu (étape n° 7), histoire d’augmenter encore la panique générale.

                                                  Voir par exemple : lefigaro.fr ou encore : [1]

                                                  Aux Etats-Unis, par contre, ils ont déjà commencé à vacciner les gens, depuis le 6 octobre (étape n° 8).

                                                  Mais les gens n’ont pas été vaccinés avec les vaccins injectables préparés contre le H1N1 (ils n’étaient pas prêts), mais ils ont été vaccinés avec un vaccin dont PERSONNE, JE DIS BIEN PERSONNE, n’a parlé pendant les cinq mois et demi de propagande de peur.

                                                  Ce vaccin, j’ai découvert son existence le mardi 6 octobre 2009, après ma conférence donnée à Québec.

                                                  Il s’agit d’un vaccin intranasal, appelé FluMist (littéralement brouillard de grippe). Lorsque j’ai entendu l’interview du docteur Rima Laibow ( youtube.com ), lorsque j’ai lu plusieurs de ses articles relatifs au FluMist ( healthfreedomusa.org ), mon sang s’est glacé d’effroi. Pourquoi ?

                                                  Pour quatre raisons :

                                                  •Premièrement, le FluMist contient deux séquences d’ADN génétiquement modifiées du virus de la grippe H5N1 (le virus de la grippe aviaire). Ce sont les deux séquences qui manquent actuellement pour transformer le virus naturel H5N1 en un virus pandémique extrêmement mortel ;

                                                  •Deuxièmement, le FluMist contient le virus vivant, et non atténué, contrairement aux autres vaccins, ce qui le rend évidemment beaucoup plus dangereux. Je rappelle que le vaccin oral Sabin contre la polio contenait, à l’époque, un virus vivant. Lors de campagnes massives de vaccination faites par l’OMS partout dans le monde, ce vaccin a été reconnu responsable de la recrudescence spectaculaire des cas de polio, ce qui a obligé l’OMS de stopper ses campagnes ;

                                                  •Troisièmement, les fabricants du FluMist (MedImmune) avertissent dans la notice du vaccin ( medimmune.com ) que la personne qui vient de recevoir ce vaccin est potentiellement contagieuse pendant 21 jours. Car les virus vivants vaporisés dans les muqueuses nasales peuvent être réexpulsés pendant trois semaines. MedImmune recommande donc aux personnes vaccinées de se tenir à l’écart de toutes les personnes immunodéprimées. Ils ajoutent d’ailleurs dans la même notice que ce virus peut être très dangereux pour les personnes immunodéprimées recevant le vaccin. Quand on sait qu’aux Etats-Unis, on compte 65 millions de personnes immunodéprimées, quand on sait que les vaccinations de masse ne prévoient plus les procédures de diagnostic médical avant la vaccination, on imagine le carnage que ça peut faire chez les vaccinés immunodéprimés et dans l’entourage des vaccinés au FluMIst ;

                                                  •Quatrièmement, je me suis souvenu d’un article que j’avais lu en mai 2009, écrit par un des grands opposants français à cette campagne de vaccination de masse, le Docteur Marc Vercoutere ( lepost.fr ).

                                                  Ce qu’il disait avait retenu toute mon attention : Le virus H1N1 (humain-porcin) est très contagieux, mais très peu virulent (ça, on l’a constaté). Le virus H5N1 (aviaire) est très peu contagieux, mais très virulent (ça aussi, on l’a constaté, puisque seulement 248 personnes sont mortes entre 1998 et 2008 de la soi-disant pandémie de grippe aviaire). Par contre, si le virus H1N1 entrait en contact avec le virus H5N1, il pourrait se produire une commutation qui créerait un virus résultant de la combinaison H1N1 + H5N1 qui serait à la fois très contagieux et très virulent.

                                                  Ce dernier point, la combinaison des différentes souches, je l’avais mentionné à l’étape n° 9. Sauf que je m’étais trompé sur la méthode. Je pensais que ce mélange serait fait au sein des vaccins officiellement préparés.

                                                  En fait, le FluMist était un moyen bien plus pratique pour contaminer non seulement les vaccinés, mais aussi l’entourage des vaccinés. Pas étonnant que les Etats-Unis n’ont commandé que 40 millions de doses. Amplement suffisant pour contaminer également l’entourage porteur du virus H1N1.

                                                  Aux Etats-Unis, on observe depuis quelques jours, une augmentation du nombre de morts de la grippe, que les autorités attribuent, évidemment, à la mutation du virus H1N1 sous une forme beaucoup plus dangereuse et mortelle que la souche qui a circulé jusqu’à présent (étape n° 10). Évidemment, personne ne pensera à attribuer la cause de la mortalité à la vaccination. Bien sûr que non. De toute façon, le peuple hypnotisé par six mois de propagande médiatique ne réfléchit plus. Pour eux, c’est trop tard, et personne ne pourra rien faire.

                                                  C’est là que la logique voudrait qu’on arrête de vacciner, même quand on croit à l’efficacité du vaccin. Car si le virus mute, le vaccin préparé depuis fin mai 2009, ne sera plus d’aucune utilité. Mais ça, c’est un détail qui ne dérangera même pas les experts prostitués du Monde entier à la solde des consortiums pharmaceutiques.

                                                  C’est la raison pour laquelle il a été très facile pour le très méritant prix Nobel de la Paix, Barak Hussein Obama (c’est son vrai nom), de décréter l’état d’urgence sanitaire (étape n° 11), qui est l’étape préalable à l’instauration d’un état totalitaire et dictatorial.

                                                  Je rappelle quand même que la FEMA (Federal Emergency Management Agency) aura la gestion de toute cette campagne de vaccination massive que j’annonce comme obligatoire depuis fin août. Quand on sait, par ailleurs, que c’est à la FEMA qu’on a confié la gestion des 800 camps de concentration vides disséminés sur tout le territoire des Etats-Unis, ça donne des frissons. Mais on n’en est pas encore là, mes amis. Ça, c’est l’étape n° 12 que je vous prédisais le 10 septembre dernier.

                                                  Dans les autres pays :

                                                  À noter que la France sera, d’après moi, le premier pays européen à déclarer l’état d’urgence sanitaire. En effet, son Führer Nicola SS arkozy ne voudrait quand même pas être à la traîne de son modèle américain, le dictateur Obama. Comme le FluMist n’est pas autorisé en Europe, la stratégie est différente, mais le principe est le même.

                                                  Il faut savoir qu’un premier lot de vaccins a été livré à la France le 27 août dernier, en provenance de l’entreprise pharmaceutique la plus criminelle du monde : Baxter (je vous rappelle que c’est Baxter qui avait contaminé 72 kg de matériel vaccinal en février 2009, en mélangeant « par accident » le virus de la grippe H3N2 à celui de la grippe H5N1 – je ne recommence pas mon explication sur les commutations. C’est la même chose que ci-dessus).

                                                  Ces vaccins livrés fin août à la France sont très certainement des vaccins contenant le virus de la grippe aviaire H5N1, issus de ce qui avait été produit antérieurement par Baxter en préparation de la pandémie de grippe aviaire (il faut bien recycler les invendus, non ?).

                                                  D’ailleurs, il est impossible que ce soit des vaccins contenant le H1N1 – les délais de fabrication étant trop courts, par rapport à la date de livraison de la souche Californienne qui a servi à la production des vaccins. Ces vaccins ont été gardés sous haute surveillance militaire à Miramas, en Provence (Sud de la France). Et ce sont eux qui sortent les premiers...

                                                  •Mon hypothèse intuitive (jusqu’à présent, toutes les intuitions que j’ai depuis mai 2009 se sont avérées exactes, mais je peux me tromper) : les premières personnes vaccinées en France le seront avec le vaccin contre le H5N1 (mais, on ne leur dira pas). Les vaccinés qui seront déjà porteurs du H1N1 risquent de vivre une commutation entre le H5N1 vaccinal et le H1N1 présent dans le corps et faire des complications, et en mourir probablement.

                                                  •Autre hypothèse intuitive : comme la France est à peu près le seul pays qui exige une traçabilité absolue de la vaccination ( santelog.com et mondesante.com ) (où l’on notera soigneusement le numéro du lot dispensé à une personne), j’imagine qu’il se pourrait que la deuxième injection se fasse avec un vaccin contenant, lui, le virus H1N1. Histoire d’être sûr de provoquer la fameuse commutation tant attendue H5N1 + H1N1. On retrouve, dans les deux cas, l’étape n° 9.


                                                  • Corben Dallas Corben Dallas 25 octobre 2009 12:02

                                                    2/2

                                                    Donc, attendez-vous, chers amis Français, que la France décrète, elle aussi l’état d’urgence sanitaire dans quelques jours, car c’est dans ce pays que la deuxième vague va frapper dur ! Entraînant, à sa suite, la déclaration de l’état d’urgence sanitaire dans tous les pays européens.

                                                    Et que mes amis belges ne se croient pas protégés par l’amendement obtenu il y a quinze jours, garantissant la liberté de vaccination ! Si l’OMS déclare l’obligation, pour tous les pays signataires de sa charte, de procéder à des vaccinations de masse, le gouvernement belge et Madame Onkelinx auront beau jeu de déclarer que ce n’est plus sous leur contrôle...

                                                    Concernant le Québec, sachez que je suis extrêmement inquiet de la tournure des événements. Nous assistons à une monopolisation des médias par les irresponsables de Maladie Publique et à un durcissement du ton de la part de plusieurs ministres de la Maladie.

                                                    Quand j’entends que les infirmiers et infirmières refusant la vaccination sont menacés d’être mis à pied sans compensation salariale, quand j’entends le Ministre Bolduc interdire les médecins de donner leur avis à leurs patients en matière de vaccination sous peine de sanction (suspension ou radiation de l’ordre des médecins), quand j’entends le même Ministre menacer d’instaurer l’état d’urgence sanitaire (en faisant appel à la loi votée en décembre 2001), quand j’entends que les Etats-Unis viennent de décréter l’état d’urgence, et vu notre proximité géographique, je suis certain que la vaccination sera obligatoire au Québec avant la fin de l’année 2009.

                                                    De toute façon, la ministre fédérale de la Maladie, Leona Aglukkaq a déclaré, à deux jours d’intervalle que la vaccination ne serait pas obligatoire, d’une part, et que son objectif était de vacciner 100 % de la population !

                                                    Autres armes utilisées contre nous :

                                                    Dans les propos que je vous ai tenus, j’ai omis de vous parler de deux facteurs potentiellement favorables à l’hécatombe. Je n’ai pas le temps de les développer.

                                                    •Le premier, je l’avais déjà mentionné dans un de mes précédents courriels (d’ailleurs, vous pouvez les relire tous sur mon site Internet, dans la section articles) : c’est le rôle néfaste et mortel du Tamiflu. En effet, j’avais remarqué que la plupart des personnes jeunes et en bonne santé qui mourraient de Détresse Respiratoire Aiguë ou de surinfection bactérienne pulmonaire avaient pratiquement toutes été traitées au Tamiflu, dans les heures précédant leur décès. Voir, entre autres (mais j’en ai des dizaines) : flutrackers.com .

                                                    Ce qui m’avait fait dire, d’ailleurs : « Lorsqu’on vous parlera de quelqu’un mort de la grippe, vérifiez s’il a été vacciné juste avant ou s’il a reçu du Tamiflu. Depuis que cette information s’est répandue, la presse ne mentionne plus cette information lorsqu’elle relate la mort d’une personne en bonne condition (sauf la grippe).

                                                    •Le deuxième, c’est qu’il y a eu, depuis mars 2009, une très grande intensification de Chemtrails dans le ciel, aussi bien en Europe qu’en Amérique du Nord (je n’ai pas d’informations pour les autres continents). Une référence, parmi des milliers d’autres : chemtrails-france.com .

                                                    Pour ceux qui ne le savent pas, il s’agit de traînées répandues dans le ciel par des avions volant à haute altitude, qui imitent les traînées de condensation que font les avions de ligne. Vous savez, ces traînées blanches qu’on voit à l’arrière des avions. Les vraies traînées demeurent dans le ciel maximum une minute, car ce n’est que de l’eau et les gouttelettes se dispersent rapidement (quand j’étais petit, j’avais du plaisir à observer cela). Les Chemtrails (littéralement, traînées chimiques) sont disséminés dans le ciel par une série d’avions volant dans deux directions perpendiculaires, créant ainsi un quadrillage. À la différence des traînées de condensation, non seulement ces traînées ne disparaissent pas en une minute, mais au contraire, elles grossissent et finissent par se rejoindre, plombant le ciel bleu d’une lourde chape de nuages gris en quelques heures.

                                                    Un biochimiste britannique participant à ces opérations a révélé, l’été dernier, que ces traînées chimiques contenaient des aérosols précurseurs à base de Baryum radioactif, qui réagiront une fois en contact avec les composants du vaccin, pour provoquer une propagation rapide du virus H1N1 (voir la page 4 du document lepouvoirmondial.com ). Virus qui, bien entendu, retombent sur nos têtes régulièrement...

                                                    Vous ne me croyez pas ? La prochaine fois que le ciel est dégagé, jetez un oeil dehors. Si vous trouvez des traînées persistantes, sachez qu’elles sont chimiques !

                                                    Concrètement, que faire ?

                                                    •Tout d’abord, ne pas paniquer. Quand vous entendrez que le nombre de morts augmente, vérifiez (une fois de plus) si c’est parmi les vaccinés. Si c’est le cas, vous saurez la position à prendre par rapport à ce vaccin.

                                                    •Rappelez-vous aussi qu’en aucun cas, un vaccin ne renforce le système immunitaire. Au contraire, chaque vaccination est une agression qui affaiblit un peu plus le système immunitaire (je n’ai pas le temps de développer cela, mais ce que je vous dis est basé sur 25 ans de lectures relatives à la vaccination).

                                                    Donc, quand on conseille aux personnes à risque de se faire vacciner en premier (les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées, les personnes atteintes de maladie chronique, etc.), je crains qu’il ne s’agisse d’un remake du massacre des innocents relaté dans la Bible !

                                                    Protégez vos enfants. Je vous avertis que, dans quelques jours, des unités mobiles débarqueront dans les écoles pour vacciner tous vos enfants. Rien ne garantit que le consentement des parents sera demandé (étant donné la soi-disant urgence).

                                                    Certaines sources avancent la date du 5 novembre pour la France. À votre place, je donnerais, dès à présent, un congé à durée illimitée à mes enfants. Rater une année scolaire n’est rien face au danger mortel de cette campagne de vaccination.

                                                    En aucun cas, ne suivez les consignes qui vous seront données. Ne vous présentez pas aux centres de vaccination. De toute façon, ils n’ont pas assez de place dans les prisons pour mettre deux-tiers de la population. C’est la loi du nombre qui vous protègera, et aussi, votre détermination à ne pas céder à la panique ou à l’intimidation (je sais de quoi je parle, moi qui suis attaqué par les médias, les responsables politiques, les citoyens, sans compter les attaques que je reçois au niveau occulte contre moi (magie noire, rituel vaudou, etc.).

                                                    •Prenez soin de votre système immunitaire par des moyens naturels. Et les moyens les plus naturels sont encore l’amour, le rire, le mouvement, l’alimentation saine, le repos. Vous pouvez aussi, pourquoi pas, vous aider avec de la vitamine C. Prévoyez aussi du chlorure de magnésium, excellent en cas de début de grippe ( onnouscachetout.com ). Et les lavements du docteur Gerson sont redoutables d’efficacité pour drainer le foie et les canaux biliaires (voir artdevivresain.over-blog.com ).

                                                    •Continuez à diffuser de manière large ces informations. Plus il y aura de gens au courant, moins les gouvernements auront de marge de manoeuvre dans leurs mensonges. Nous sommes en train de gagner la bataille de l’information, ne l’oubliez pas ! En France, il n’y a plus que 17 % des Français qui acceptent la vaccination. En Allemagne, il n’y en a pas beaucoup plus !

                                                    •Enfin, n’oubliez pas que tout cela est une merveilleuse opportunité pour nous de grandir en conscience et en Puissance, dans notre souveraineté individuelle ! L’ombre a toujours travaillé au service de la lumière. Ne l’oubliez pas.

                                                    Alors, bonne campagne de désobéissance à tous et à toutes !

                                                    Restons debout et conscients !

                                                    Jean-Jacques Crèvecoeur Montréal (Québec)

                                                    Www.jean-jacques-crevecoeur.com

                                                    PS : Voici les liens pour trois de mes interventions dans les médias au Québec. Pour ceux qui ont de la difficulté à me comprendre à la lecture. Sur LCN, avec Jean-Luc Mongrain, le 30 septembre 2009 :  [1] Sur Radio-Canada, avec Paul Arcand, le 21 octobre 2009 :  [2] Sur LCN, avec Denis Lévesque, le 23 octobre 2009 : videos.lcn.canoe.ca


                                                    • Corben Dallas Corben Dallas 25 octobre 2009 12:12

                                                      Merci à l’auteur de cet article pour son travail d’information.
                                                      Attendu que quasiment aucun journaliste ne fera son boulot sur ce dossier, j’invite tout citoyen à prendre la relève d’un journalisme vendu (que ce soit par des articles comme celui-ci) ou en reprenant des éléments d’informations fournis par des lecteurs à la suite de discussions sur ce sujet.

                                                      Compilez les informations les plus judicieusement « concentrés » et n’hésitez pas à les diffuser en masse, encore et encore...


                                                      • le-Joker le-joker 25 octobre 2009 14:00

                                                        Furtif ces expériences ne sont pas des expériences individuelles incertaines et parcellaires, elles sont aussi le fruit de chercheurs, médecins, professeurs de médecine qui contestent la véracité de l’efficacité des vaccins et confirment leurs dangers pour la santé. Les ouvrages, études etc sont nombreux sur ce sujet, je vous invite au moins à en prendre connaissance ceci au moins pour ne pas avoir un seul son de cloche.

                                                        Faut-il les nier et s’en remettre au dogme pharmaceutique et médical qui sévit sur ce sujet ?
                                                        Pourquoi irai-je me faire vacciner ou même soigner par des médicaments chimiques quand ceux naturels que j’utilise fonctionnent très bien ?
                                                        Quel intérêt aurai-je à en parler si cela ne démontrait pas son efficacité sur moi, les membres de ma famille et de nombreux amis qui ont au moins essayés ?
                                                        Je ne vois pas où serait mon intérêt qui plus est n’étant pas client du grand complot mondial qui voudrait nous abattre et autres truffiers en tout genre.
                                                        Un jour intéressez-vous à qui fut l’homme qui proposa et fit voter l’obligation de la vaccination contre la tuberculose et de quel institut médical il était le directeur et combien de temps il resta député pour faire voter cette loi, vous verrez c’est édifiant.
                                                        Pour ma part je continue avec mes huiles essentielles notamment qui fonctionnent très bien et tous ce qui permet de renforcer naturellement mon organisme puisque cela fonctionne très bien depuis que je suis enfant sans que j’ai eu à prendre le moindre antibiotique ni le moindre vaccin.
                                                        Je ne vois pas pourquoi j’en changerais puisque cela s’avère positif.

                                                      • Pierre29 Pierre29 25 octobre 2009 12:48

                                                        Merci pour cet argumentaire implacable qui recoupe entièrement le fruit de mes propres observations quotidiennes depuis plusieurs mois où je recoupe les connaissances disponibles, la lecture de 4 à 5 médias, à raison de trois à quatre heures par jour.
                                                        Mais que c’est fatiguant d’avoir à se battre à ce point-là !
                                                        Difficile pour moi de rester optimiste face à tant de bêtise humaine !
                                                        Je ne m’identifie donc pas à ma courbe d’humeur mais tout de même.
                                                        Même si rien ne remplace l’instant présent, il m’arrive d’avoir hâte d’être au 21 mars 2010 pour un nouveau printemps...


                                                        • TSS 25 octobre 2009 17:20


                                                          Ah si il n’y avait pas eu la petite charge des habitués contre les medecines naturelles et surtout

                                                          l’homéopathie -c’est completement hors sujet !!

                                                          les principaux progrès de l’allopathie sont flagrants c’est l’embellie des depassements

                                                           d’honoraire injustifiés les dessous de table en liquide(sans jeu de mot) les matraquages

                                                          medicamenteux aboutissant à des vacances payés par les labos et enfin le refus presque

                                                          general de soigner les pauvres en contradiction totale avec le serment d’Hyppocrate qui

                                                          devient le serment d’hypocrite... !!

                                                          quant à la vaccination je ne me suis jamais fait vacciner contre la grippe et j’etais 

                                                          moins malade que ceux qui subissaient les contre coups de la vaccination ... !!


                                                        • liebe liebe 25 octobre 2009 20:41

                                                          Lorsque l’on vous parle médecine natuelle , vous ne savez parler que d’homéopathie ???
                                                          Il y en a pourtant bien d’autres et très utiles pour notre santé mais encore faut il essayer de chercher un peu.....


                                                        • sisyphe sisyphe 26 octobre 2009 00:39
                                                          Homéopathie - Les Laboratoires Boiron pris la main dans le sac

                                                          http://www.pseudo-sciences.org/?art...

                                                          Pratiquée sans autre arrière pensée ésotérico-magico-sulfureuse, l’homéopathie se révèle tout aussi efficace que les placéboshabituels qui inondent le marché de la diététique et de l’esthétisme, ou des produits attrape-nigauds, qu’il s’agisse
                                                          - des pilules miracles pour perdre 15 kg en 3 semaines,
                                                          -paraître 25 ans quand on en a 55,
                                                           -lutter contre la chute des cheveux ou
                                                          -rendre sa vigueur à un organe usé par les années et qu’on voudrait revivifier pour le plaisir de Madame.

                                                          Ah oui ?

                                                          Et le Viagra, c’est de l’homéopathie, banane ? 

                                                          Et le botox, et les liftings, les implants de cheveux ;, les opérations de chirurgie esthétique, les « aspirations de graisse », c’est de l’homéopathie ? 

                                                          Quant au « coût pour chacun », c’est peanuts, of course ; et le « coût pour la société », c’est remboursé, l’homéopathie ? C’est un scoop ?

                                                          Marrant comme les pseudo-rationalistes partisans de chasse aux sorcières illustrent parfaitement l’histoire de la paille et de la poutre !


                                                        • Corben Dallas Corben Dallas 25 octobre 2009 12:57
                                                          Le vaccin (spray) FluMist pourrait propager directement le virus H1N1. Lire cet article : ici

                                                          Je pense qu’il faut déjà être à moitié mort dans sa tête pour continuer à dormir devant ce qui se met en place...


                                                          • JL JL 25 octobre 2009 13:52

                                                            Les labos et les pouvoirs publics ont engagé un véritable bras de fer contre les populations et nous imposent un ultimatum terroriste : pile ils gagnent, face nous perdons. Notre seule alternative se réduit à : Pile les vaccins nous sauveront, face les virus nous tueront. Le TINA dans son apothéose !

                                                            Explication : soit nous acceptons le vaccination de masse, et ils sont renforcés dans leur pouvoir de domination pour continuer à faire croître leurs profits jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de patients solvables, soit nous refusons et alors je n’ose imaginer ce dont ils seront capables, car ils ne n’accepteront jamais une alternative qui serait sans conséquences dramatiques pour la population : il y va de leur survie. C’est notre vie contre leurs profits.

                                                            En ce sens, le véritable parasite c’est eux, et comme tout parasite, il ne doivent évidemment pas tuer leur hôte, c’est-à-dire nous, ceux qui produisent les richesses qui sont la source de leurs profits. Mais comme tout parasite dénué de morale par définition, ils ne sauront pas arrêter d’eux-mêmes leur croissance : et c’est seulement lorsqu’ils auront tué la poule aux oeufs d’or qu’ils dépériront si nous ne savons pas les arrêter avant.

                                                            Si cette analyse est juste, si effectivement ils ont une grenade prête à être dégoupillée en main, et c’est l’analyse la moins effroyable que je puisse imaginer, que pouvons nous faire ?


                                                            • Corben Dallas Corben Dallas 25 octobre 2009 14:43

                                                              "Si cette analyse est juste, si effectivement ils ont une grenade prête à être dégoupillée en main, et c’est l’analyse la moins effroyable que je puisse imaginer, que pouvons nous faire ?"

                                                              Avez-vous vu la photo qui illustre cet article ?

                                                              On dirait une vétérinaire en train de traiter du bétail !

                                                              Il faut arrêter d’être un mouton !


                                                            • ZEN ZEN 25 octobre 2009 15:00

                                                              Un détour par ici s’impose


                                                            • JL JL 25 octobre 2009 15:00

                                                              CorbenDallas, j’ai vu et lu. Mais expliquez moi : pourquoi les gens ainsi vaccinés, ou contaminés c’est selon, ne développent-ils pas la maladie rapidement, puisque la période d’incubation de la grippe est très courte ?


                                                            • chips 25 octobre 2009 15:49

                                                               Voila ce qui va se passer


                                                              1) Dénonciation calomnieuse
                                                              2) Mise en danger de la vie d’autrui par diffusion de fausses informations
                                                              3)diffamation.

                                                              Le titre de l’article est lui même tendancieux en annonçant des décès 

                                                              • fonzibrain fonzibrain 25 octobre 2009 15:52

                                                                EN PLUS CES CHIENS DE LOBORATOIRE AURA L’IMMUNITÉ EN FRANCE


                                                                Article L3110-3

                                                                Nonobstant les dispositions de l’article L. 1142-1, les professionnels de santé ne peuvent être tenus pour responsables des dommages résultant de la prescription ou de l’administration d’un médicament en dehors des indications thérapeutiques ou des conditions normales d’utilisation prévues par son autorisation de mise sur le marché ou son autorisation temporaire d’utilisation, ou bien d’un médicament ne faisant l’objet d’aucune de ces autorisations, lorsque leur intervention était rendue nécessaire par l’existence d’une menace sanitaire grave et que la prescription ou l’administration du médicament a été recommandée ou exigée par le ministre chargé de la santé en application des dispositions de l’article L. 3110-1.

                                                                Le fabricant d’un médicament ne peut davantage être tenu pour responsable des dommages résultant de l’utilisation d’un médicament en dehors des indications thérapeutiques ou des conditions normales d’utilisation prévues par son autorisation de mise sur le marché ou son autorisation temporaire d’utilisation, ou bien de celle d’un médicament ne faisant l’objet d’aucune de ces autorisations, lorsque cette utilisation a été recommandée ou exigée par le ministre chargé de la santé en application de l’article L. 3110-1. Il en va de même pour le titulaire de l’autorisation de mise sur le marché, de l’autorisation temporaire d’utilisation ou de l’autorisation d’importation du médicament en cause. Les dispositions du présent alinéa ne les exonèrent pas de l’engagement de leur responsabilité dans les conditions de droit commun en raison de la fabrication ou de la mise sur le marché du médicament.

                                                                NOTA :

                                                                NOTA : Loi 2007-294 du 5 mars 2007 art. 12 I : la présente loi entre en vigueur le 29 août 2007, jour suivant la date de publication du décret n° 2007-1273 du 27 août 2007.


                                                                Cite :
                                                                Nouveaux textes :



                                                                JE VAIS FAIRE UN ARTICLE DESSUS EN ESPÉRANT QU’IL PASSE, C’EST TELLEMENT DÉMENT QUE J’Y CROIS PAS.

                                                                ON NOUS PREND VRAIMENT POUR DES CONS


                                                                • Pierre29 Pierre29 1er novembre 2009 00:29

                                                                  J’y crois pas non plus !
                                                                  Qu’est-ce qu’il faut qu’il se produise pour qu’enfin nos concitoyens ouvrent les yeux et entendent ?
                                                                  300 000 morts ?
                                                                  Une guerre civile ?
                                                                  J’ai pourtant exactement les mêmes infos que fonzibrain.
                                                                  Bon, c’est chiant à lire ces textes de loi, mais il faut bien s’y coller.
                                                                  Certains disent qu’il faut les choses soient répétées trois fois avant d’être entendues.
                                                                  Bon alors allons-y pour la deuxième :
                                                                  -----------
                                                                  En cas de gros pépins après la campagne de vaccination massive organisée par le gouvernement, les éventuelles victimes pourront-elles attaquer les laboratoires ou l’Etat ?
                                                                  Rien n’est moins sûr. Les laboratoires, au même titre que les praticiens de santé, bénéficient d’une immunité grâce à l’article L3110-3. Si quelques médias ont parlé de l’immunité des laboratoires aux Etats-Unis, ils ont totalement passé sous silence cette loi française.
                                                                  « Le fabricant d’un médicament ne peut être tenu pour responsable des dommages résultant de l’utilisation d’un médicament en dehors des indications thérapeutiques ou des conditions normales d’utilisation prévues par son autorisation de mise sur le marché ou son autorisation temporaire d’utilisation, ou bien de celle d’un médicament ne faisant l’objet d’aucune de ces autorisations, lorsque cette utilisation a été recommandée ou exigée par le ministre chargé de la santé en application de l’article L.3110-1. Il en va de même pour le titulaire de l’autorisation de mise sur le marché, de l’autorisation temporaire d’utilisation ou de l’autorisation d’importation du médicament en cause. Les dispositions du présent alinéa ne les exonèrent pas de l’engagement de leur responsabilité dans les conditions de droit commun en raison de la fabrication ou de la mise sur le marché du médicament ».
                                                                  À moins de prouver que les laboratoires ont intentionnellement mis des poisons dans leurs vaccins, ce qui est extrêmement difficile, il s’agit d’une voie juridique sans issue. Il est curieux de noter que les fabricants de médicaments ne possèdent cette protection que depuis la loi n°2007-248 du 26 février 2007 portant diverses dispositions d’adaptation au droit communautaire dans le domaine du médicament.
                                                                  L’article L3110-3 se limitait alors aux seuls professionnels de santé (premier paragraphe de l’article remanié). Il semble que l’épisode grippe aviaire de 2006 les ait aidés à obtenir cette « avancée ».
                                                                  Exit donc la responsabilité des médecins et des laboratoires dans le cadre de la campagne de vaccination de masse.
                                                                  Pourra-t-on dès lors se retourner contre l’État ?
                                                                  Là encore, rien ne le garantit.
                                                                  « La jurisprudence montre clairement, notamment dans l’affaire du vaccin contre l’hépatite B, que c’est contre les laboratoires que les gens doivent se retourner lorsqu’il ne s’agit pas d’une obligation vaccinale. Une vaccination, même fortement recommandée par les pouvoirs publics, est considérée comme un acte volontaire », prévient Jean-Marie Mora, président de la Ligue nationale pour la liberté des vaccinations (Alis).
                                                                  Par ailleurs, le fonds d’indemnisation des victimes des vaccinations ne peut être saisi que dans le cas d’une vaccination obligatoire. Celle-ci ne demeure que pour le DTP. Or, le DTP est désormais vendu avec une ou plusieurs souches ajoutées, qui elles ne sont pas obligatoires. Actuellement, en France, il est donc matériellement et juridiquement impossible d’être reconnu comme victime d’un vaccin (sauf vac. hépatite B pers. méd.)
                                                                  -----------

                                                                  Je suis sûr qu’il y en aura encore pour dire :
                                                                  « Rien de plus normal »
                                                                  Qu’est-ce-qu’il vous faut d’autre alors pour remettre en cause une opinion dont on vous matraqué ?
                                                                  Je crains qu’il faille hélas démonter tout le mécanisme par lequel se forgent les croyances.
                                                                  Et là, c’est pas gagné !
                                                                  Voici quelques facteurs parmi d’autres qui favorisent la formation des croyances :
                                                                  1) l’environnement
                                                                  2) les évènements
                                                                  3) les connaissances
                                                                  4) les références au résultats (positifs) antérieurs
                                                                  5) L’expérience anticipée des résultats (s’imaginer en train de réussir)


                                                                • chips 25 octobre 2009 15:54

                                                                  Il y a toujours eut des illuminés et des sectes pour s’attaquer aux vaccinations


                                                                  • Pierre29 Pierre29 1er novembre 2009 02:21

                                                                    J’ai toujours adoré ce genre de réflexion...
                                                                    Ou comment mettre dans une catégorie à part ce qui nous dérange ou ne nous convient pas...
                                                                    Plus ça va, plus j’adore !
                                                                    Continuez !


                                                                  • carlos2b 25 octobre 2009 15:57

                                                                    Cette paranoïa galopante contre les vaccins me confirme bien dans la pietre opinion que j’ai de mes concitoyens ; tous ces pourfendeurs de vaccins oublient un vite toutes les vies sauvées grace aux différents vaccins depuis Pasteur...je vous souhaite a tous une « belle » grippe A, pas mortelle bien sur mais qui vous cloue au lit pendant 15 jours. Comme on dit (la SNCF) on ne remarque jamais les trains qui arrivent a l’heure ...quand a la théorie du complot je pensais que depuis les années 30 on avais un peu mûri...hélas non.


                                                                    • chips 25 octobre 2009 16:07

                                                                      Un adjuvant est un simple émulsifiant qui à pour objectif de faciliter la mise en relation de la substance active du vaccin avec le corps. Les réticences peuvent se comprendre même si l’on est dans l’irrationnel le plus complet. Les adjuvants incriminé ne provoquant rien ...


                                                                      Je constate que les illuminés anti vaccination Sont passés progressivement de la lutte contre les adjuvants puis de la lutte contre le vaccin anti grippal à la lutte contre tous les vaccins.

                                                                      C’est tout simplement de la mise en danger de la vie d’autrui par diffusion de fausses informations 

                                                                      • JL JL 25 octobre 2009 17:30
                                                                        « Par chips (xxx.xxx.xxx.11) 22 octobre 20:51
                                                                        Le droit des peuples a disposer d’eux même est un droit fondamental, que l’occident ne reconnait pas pour pillier et exploiter ces mêmes peuples » (chips)

                                                                        Et le droit des individus à disposer d’eux-mêmes, qu’est qu’on en fait ? smiley

                                                                      • JL JL 25 octobre 2009 17:34

                                                                        Pour chips La com des labos c’est parole d’évangile. Pour le même, l’expression des citoyens c’est de la diffamation.

                                                                        chips est-il le porte parole du fascisme en train de se mettre en place ? Est-il en train de dire que la liberté d’expression en France est morte ?


                                                                      • sisyphe sisyphe 26 octobre 2009 00:59

                                                                        chips est le parfait petit télégraphiste des labos pharmaceutiques, partisan, de plus, en leur titre, de la chasse aux sorciers et aux hérétiques.

                                                                        J’espère qu’il est bien payé pour ça.

                                                                        Quant à furtif la truffe, lui, il défend la théorie du complot (qu’il feint de dénoncer par ailleurs), à l’encontre de tous ceux qui ne font pas où la voix de son maître (les labos) leur dit de faire !

                                                                        La paille et la poutre, dans toute sa splendeur !


                                                                      • JL JL 26 octobre 2009 07:40

                                                                        « Hi han » (léon)


                                                                      • ZEN ZEN 26 octobre 2009 08:27

                                                                        Il est des domaines où la raison impose la prudence , la réserve, la suspension de tout jugement péremptoire, faute de données (provisoirement)suffisantes
                                                                        C’est le principe n°1 de l’éthique scientifique : ne pas se laisser enfermer dans des conclusions définitives, au nom d’un « rationalisme » rassurant, mais hâtif et imprudent
                                                                        Le vrai rationalisme inclut le doute comme moteur, sinon il se réduit à un scientisme figé , stérile et illusoire


                                                                      • ZEN ZEN 26 octobre 2009 09:21

                                                                        Léon
                                                                        Tout à fait.
                                                                        Juste remarque, qui allait de soi pour moi
                                                                        Toujours fidèle en cela à mon maître G. Bachelard


                                                                      • sisyphe sisyphe 26 octobre 2009 09:34

                                                                        La raison, c’est d’avoir plus de questions que de certitudes ; autrement, il ne s’agit plus de raison, mais de dogmatisme ; n’importe quel scientifique, philosophe, sociologue, psychologue, et même simple humain ouvert aux choses du monde sait ça.

                                                                        Il n’y a que les dogmatiques qui ne s’en rendent pas compte.

                                                                        Alors, ma foi, tant pis pour eux, mais le problème, c’est que le dogmatisme ne se contente pas de ses certitudes ; il veut les imposer aux autres, d’où les campagnes de dénigrement, de dévalorisation ; parfait terreau des chasses aux sorcières.

                                                                        Léon, vous auriez fait un inquisiteur parfait.


                                                                      • sisyphe sisyphe 26 octobre 2009 09:39

                                                                        Par Léon (xxx.xxx.xxx.11) 26 octobre 09:11

                                                                        Voui, voui, le doute. Sauf qu’il y a doute et doute. Il y a celui qui reste dans le cadre rationnel et celui qui s’en affranchit. Merci de ne pas confondre.

                                                                        Houla !

                                                                        Pas intérêt à « sortir du cadre » avec Léon ; hein ; gaffe ! C’est compris ? 

                                                                        Et sinon, Léon, vous nous expliquez la différence entre doute et doute ?

                                                                        Merci.


                                                                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 26 octobre 2009 09:45

                                                                        Je connais la différence entre le doute et le doute :

                                                                        le doute c ’est quand on doute alors que le doute c ’est au mois doute ...


                                                                      • sisyphe sisyphe 26 octobre 2009 10:07

                                                                        Ah ! Effectivement, haddock, on perçoit doute suite doute la différence !

                                                                        Et sinon, vous faites vos achats à l’areuh doute, sans doute ?


                                                                      • sisyphe sisyphe 26 octobre 2009 10:31

                                                                        Eh bien, mais voilà un coming out courageux, furtif !

                                                                        C’est bien d’avouer que vous travaillez pour les labos...

                                                                        Mais, quand même, faites gaffe au complot des homéopathes .....


                                                                      • JL JL 26 octobre 2009 10:51

                                                                        « Quant à votre ami anthroposophe d’après lui je suis un salarié de la CIA.alors......je n’ai pas besoin des picaillons de Big pharma » (furtif, le même)

                                                                        Mais, si be n’m’abuse docteur, les picaillons de la CIA ne sont-ils pas un peu quelque part, aussi ceux de Big pharma ? Relisez donc notre amie Naomi Klein. A moins que ce gros bouquin ne vous ait laissé une indigestion chronique qui vous aurait constipé irrémédiablement les neurones ?


                                                                      • ZEN ZEN 26 octobre 2009 10:52

                                                                        Ne pas faire confiance a priori aux médica-menteurs

                                                                        -L’information médicale est souvent biaisée et les médecins qui ne lisent pas au moins Prescrire sont soumis à la seule « information-publicité » des firmes, dont on connaît le désintéressement...
                                                                        Les exemples abondent

                                                                        “Les Médicamenteurs”, un documentaire à prescrire d’urgence

                                                                        Des précédents qui interrogent :
                                                                        -Exemple du Vioxx. "Si ce scandale a marqué les esprits, il n’a pas pour autant mis fin aux pratiques douteuses des géants pharmaceutiques. Essais cliniques tronqués, publications médicales biaisées, experts rétribués, marketing forcené, médecins harcelés… Tout est bon pour vendre un médicament« .
                                                                        Les enquêteurs mettent notamment au jour les défaillances des divers organismes de contrôle qui »loin d’assurer leur rôle de garde-fous, (...) participent à alimenter les appétits des labos« 
                                                                        .

                                                                        -Prozac : le scandale prend de l’ampleur-
                                                                        _______________
                                                                         »l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Cette autorité délivre entre autres les autorisations de mise sur le marché (AMM). Sa « première priorité est la régulation du marché et de la santé des firmes pharmaceutiques, et non la santé des hommes », affirme le rédacteur en chef de Prescrire, seule revue médicale à pouvoir se targuer d’être indépendante. Et pour cause : le budget de la commission d’AMM est alimenté à 80 % par les laboratoires. Quant à ses experts, (...) ils collectionneraient des contrats avec les entreprises dont ils sont censés évaluer les produits« .
                                                                         »Autre exemple : la Haute Autorité de santé (HAS), l’organisme qui évalue l’intérêt médical des médicaments. Si 75 % d’entre eux décrochent leur AMM, qu’en est-il de leur efficacité ? De la bouche du président de la HAS, on apprend que « ceux qui représentent une réelle avancée thérapeutique se comptent sur les doigts d’une main ». Ce qui n’empêchera pas les géants pharmaceutiques de commercialiser, à grand renfort de publicité, un produit aux effets peu innovants. Ainsi, le Plavix est devenu l’anticoagulant le plus prescrit au monde, alors qu’il présente « la même efficacité que l’aspirine »… Pour un prix vingt-sept fois supérieur !« 


                                                                        -Les »médicamenteurs" : enquête dans les coulisses des labos | Eco89 :


                                                                      • ZEN ZEN 26 octobre 2009 11:05

                                                                        Léon
                                                                        « La raison, c’est d’avoir plus de questions que de certitudes », que voilà une définition très originale . Les philosophes apprécieront sans doute."

                                                                        Eh oui, Léon, ils apprécient...
                                                                        Mais c’est plus de l’épistémologie que de la philosophie au sens strict
                                                                        La somme des questions qui se posent sur la nature, en biologie en particulier, est plus importante que les maigres réponses (partielles) que nous pouvons fournir à un moment donné sur la base de théories souvent provisoires et/ou perfectibles Plus nous découvrons de choses, plus de nouvelles questions plus complexes et plus abondantes se posent
                                                                        ça marche comme ça la (vraie ) science. Demande à un astrophysicien ou à un microbiologiste qui fait vraiment de la recherche.Que savons-nous sur le cerveau, par exemple ? Trés peu de choses...
                                                                        Jamais nous n’épuiserons le réel
                                                                        L’idée d’un savoir définitivement clos date du scientisme du 19°s
                                                                        C’est un horizon inatteignable. La recherche scientifique est une quête sans fin...C’est frustrant, mais c’est comme ça !
                                                                        Ce qui rend modestes les vrais scientifiques


                                                                      • sisyphe sisyphe 26 octobre 2009 11:11

                                                                        Allez, furtif, Léon, ne vous inquiétez pas : le petit Ubu de l’Elysée vient à votre secours :

                                                                        "Le gouvernement est tiraillé entre la volonté de faire des économies et la peur de trop pénaliser les labos, qui emploient 45.000 personnes en France. Nicolas Sarkozy va d’ailleurs présider demain une table ronde avec les industriels sur le thème de l’« attractivité du territoire national pour les plus grands groupes mondiaux du médicament ».

                                                                        C’est qu’il s’agit de les rassurer, ces pauvres "grands groupes mondiaux du médicament" ; avec ces salauds de français qui veulent même pas se faire vacciner...

                                                                        Vers une vaccination obligatoire ?

                                                                        Rassurés, les dogmatiques ?


                                                                      • sisyphe sisyphe 26 octobre 2009 11:13

                                                                        Par Léon (xxx.xxx.xxx.11) 26 octobre 10:40

                                                                        "La raison, c’est d’avoir plus de questions que de certitudes", que voilà une définition très originale . Les philosophes apprécieront sans doute.

                                                                        Originale ?

                                                                        Tttt... ttt... Faut réviser la philo, Léon.

                                                                        Il n’y a pas que Descartes dans la vie...


                                                                      • ZEN ZEN 26 octobre 2009 11:21

                                                                        « Il n’y a pas que Descartes dans la vie... »

                                                                        Mais Descartes n’était pas aussi rigide rationnellement qu’on le dit
                                                                        C’est largement mythique
                                                                        Il suffit de relire sa correspondance
                                                                        Trop long à expliquer...


                                                                      • fonzibrain fonzibrain 25 octobre 2009 17:01

                                                                        chips tu connais le cochrane institut ?


                                                                        Chez le sujet âgé (65 ans et plus) : “according to reliable evidence the
                                                                        usefulness of vaccines in the community is modest” (sur la base des données
                                                                        fiables, l‟utilité des vaccins hors institution est modeste), les auteurs
                                                                        soulignant par ailleurs que les études disponibles sont, pour l‟essentiel, de
                                                                        mauvaise qualité et exposées à de nombreux biais.

                                                                        Chez l‟adulte jeune : “There is not enough evidence to decide whether
                                                                        routine vaccination to prevent influenza in healthy adults is effective” (il n‟y a
                                                                        pas assez de preuves permettant de déterminer si la vaccination antigrippale
                                                                        est efficace pour prévenir la grippe chez l‟adulte en bonne santé). Nul besoin
                                                                        d‟être épidémiologiste pour prendre la mesure du problème posé par un
                                                                        vaccin pour lequel sur la base d‟études menées durant 40 ans.

                                                                        Chez l‟enfant : “If immunisation in children is to be recommended as a public
                                                                        health policy, large-scale studies assessing important outcomes and directly
                                                                        comparing vaccine types are urgently required.” (S‟il s‟agit de recommander la
                                                                        vaccination des enfants comme mesure de santé publique, il est urgent
                                                                        d‟entreprendre des études à grande échelle pour en évaluer les principaux
                                                                        impacts et opérer des comparaisons directes entre les différents types de
                                                                        vaccins).

                                                                        Chez les professionnels de santé employés en gériatrie : “There is no
                                                                        credible evidence that vaccination of healthy people under the age of 60, who
                                                                        are HCWs caring for the elderly, affects influenza complications in those cared
                                                                        for” (Il n‟existe pas de preuve crédible que la vaccination des gens de moins
                                                                        de 60 ans en bonne santé, employés dans des établissements de gériatrie,
                                                                        modifie les complications grippales des sujets dont ils ont la charge).

                                                                        http://fonzibrain.wordpress.com/2009/09/03/il-ny-a-pas-assez-de-preuves-permettant-de-determiner-si-la-vaccination-antigrippale-est-efficace-pour-prevenir-la-grippe-chez-ladulte-en-bonne-santeselon-la-cochrane-collaboration-organisatio/



                                                                        et l’immunité des labo ça ne te dérange pas ?


                                                                        • alainmarc 25 octobre 2009 17:14

                                                                          Mais de qui se moque t’ont ?

                                                                          On se fout littéralement de notre tronche, voilà que l’on annule un match de foot car 3 joueurs auraient été infectés par cette nouvelle « peste ».
                                                                          « Bien joué », le blaireau de base va enfin comprendre que si ses footeux sont concernés c’est que le mal est GRAVE, la peste est partout, imaginez braves gens, nous en sommes conduits à annuler des matchs de FOOT !!!
                                                                          Nous sommes proches de la fin du monde !
                                                                          Fais toi vacciner pourceau de base, il faut bien que les 94 millions de doses de vaccin commandées par le Roi et sa cour soient utilisées, les laboratoires t’en seront reconnaissants.
                                                                          Mais que l’on m’explique à moi, citoyen de base, en quoi quelques footeux malades (membres d’équipes comportant des remplaçants) justifient que l’on annule un match ???
                                                                          Manipulation que tout ça => va te faire vacciner tel est le message, et si tu en crèves c’est pas grave t’auras pas contaminé : le prochain match aura lieu !

                                                                          PS : je ne m’interesse pas au foot j’en ai rien à secouer, sauf lorsque ça devient un prétexte pour la manipulation de masse.


                                                                          • beneolentia beneolentia 25 octobre 2009 18:29

                                                                            D’après un sondage paru dans Dimanche Ouest-France, seuls 17 % des Français envisageraient de se faire vacciner contre la grippe H1N1. Mi-septembre, 55 % des sondés pensaient se faire vacciner. Près d’un sondé sur deux est nettement opposé au vaccin.

                                                                            L’évolution de ces chiffres s’explique notamment par la diminution de l’inquiétude ressentie face au virus. Alors qu’il y a un mois, 32 % des sondés se disaient « inquiets », le chiffre est tombé à 16 %.

                                                                            Le sondage a été réalisé auprès d’un échantillon dit représentatif de 965 personnes.

                                                                            source : http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/10/25/seuls-17-des-francais-envisageraient-le-vaccin-contre-la-grippe-h1n1_1258524_3244.html

                                                                            La voix du peuple c’est clairement NON à 83% Majorité écrasante en france comme en Allemagne !

                                                                            "En Allemagne, où la campagne démarre lundi, seules 12 % des personnes interrogées dans le cadre d’un récent sondage seraient disposées à recevoir le vaccin."

                                                                            source : http://www.lepoint.fr/actualites-sciences-sante/2009-10-23/h1n1-grippe-a-les-bons-de-vaccination-en-partance/1055/0/388649

                                                                            en Allemagne : c’est 88% d’opposants au vaccin, encore mieux !


                                                                            • Login Login 25 octobre 2009 18:34

                                                                                Alors il est clair que tout va être fait pour un nouveau vote....

                                                                            • TSS 25 octobre 2009 20:02

                                                                              les medecins allopathes ont tué largement autant de gens que les charlatans mais ils ont

                                                                              la loi pour eux ,l’ordre des medecins pour les proteger et les moutons politiquement correct pour

                                                                              leur emboiter le pas... !!


                                                                            • le-Joker le-joker 25 octobre 2009 20:12

                                                                              Furtif ils feraient mieux de s’occuper de ces chiffres qui sont bien plus élevés que les risques de la grippe A :


                                                                              « Les maladies iatrogènes sont le fruit de l’intoxication médicamenteuse ou domestique non conforme à la biologie cellulaire. Le rapport Queneau (doyen honoraire de la faculté de médecine de Saint-Etienne, membre de l’Académie de médecine), effectué à la demande du ministère, évalue à entre 4 % et 15 % le nombre de malades hospitalisés relevant d’une iatrogénie médicamenteuse et à 20 000 les décès annuels liés à ces pathologies, soit l’équivalent d’un crash d’Airbus A320 chaque semaine… »

                                                                              « Chaque année en France, les maladies iatrogènes, c’est-à-dire provoquées par les médicaments,sont responsable de 5% à 10% de la totalité des hospitalisations soit 140 000 par an dont plus de 13 000 décès. C’est beaucoup plus que les accidents de la route (dont d’ailleurs de 8 à 15% seraient dus à la prise de médicaments : la prise d’un somnifère équivaut par exemple, dix heures plus tard, à un taux d’alcoolémie de 0,5/0,8 gramme) mais qui s’en préoccupe ? »



                                                                              • liebe liebe 25 octobre 2009 20:47

                                                                                Juste une info pour que vous ayez la composition des vaccins ; avec des adjuvants et des excipients ; des modes de cultures... Heureusement i n’y a pas la totalité dans tous les vaccins mais cela peut donner une idée :
                                                                                ALUMINIUM (adjuvant) : Produit responsable de dommages cérébraux, suspecté d’être la cause de la maladie d’Alzheimer, de certaines démences, de comas et d’attaques. Responsable également d’allergies cutanées. Lourdement impliqué dans la myofasciite à macrophages.
                                                                                SULFATE D’AMMONIUM : Un poison suspecté d’attaquer le foie, le système nerveux, le système gastro-intestinal et respiratoire.
                                                                                BÊTA-PROPIOLACTONE : Produit connu pour ses propriétés cancérigènes. Un poison suspecté d’attaquer le foie, le système respiratoire et gastro-intestinal ainsi que la peau et les organes des sens.
                                                                                LEVURES GENETIQUEMENT MODIFIEES (OGM),
                                                                                ADN BACTERIEN OU VIRAL D’ANIMAUX :

                                                                                Substances qui peuvent se combiner à l’ADN des vaccinés et entraîner des mutations génétiques inconnues.
                                                                                LATEX : Produit qui peut produire des réactions allergiques mettant en péril le pronostic vital
                                                                                GLUTAMATE DE SODIUM : Produit neurotoxique connu pour ses effets mutagènes, tératogènes- entraînant des malformations et monstruosités- et ses effets sur la descendance. Responsable d’allergies.
                                                                                FORMALDEHYDE (formol) : Constituant principal des substances employées dans l’embaumement ; carcinogène, impliqué dans les leucémies, les cancers du cerveau, du colon, des organes lymphatiques ; suspecté d’occasionner des problèmes gastro-intestinaux ; poison violent pour le foie, le système immunitaire, le système nerveux, les organes de reproduction. Utilisé pour inactiver les germes.
                                                                                MICRO-ORGANISMES : Des virus ou des bactéries vivants ou tués ou leurs toxines. Le vaccin polio contenait du SV40, virus de singe retrouvé ensuite chez les humains dans les os, l’enveloppe des poumons – mésothélium, dans les lymphomes et les tumeurs du cerveau.
                                                                                POLYSORBATE 80 : Connu pour causer des cancers chez les animaux.
                                                                                TRI(N)BUTYLPHOSPHAT E : Suspecté d’être un poison pour les reins et les nerfs.
                                                                                GLUTARALDEHYDE : Poison s’il est ingéré ; responsable de malformations néonatales chez les animaux d’expérimentation
                                                                                GELATINE : Produite à partir de certaines parties de la peau des veaux ainsi que des os de bovins déminéralisés et de peau de porcs. Responsable d’allergies.
                                                                                GENTAMYCINE ET POLYMYXINE B : Antibiotiques toxiques pour les reins et le système nerveux ; responsables d’allergies pouvant être mortelles.
                                                                                MERCURE (conservateur) : Une substance des plus dangereuses, qui a une affinité pour le cerveau, le foie, l’intestin, la mœlle osseuse et les reins. D’infimes quantités peuvent causer des dommages graves au cerveau. Les symptômes de l’intoxication au mercure sont multiples, et certains sont superposables aux désordres autistiques.
                                                                                NEOMYCINE : Antibiotique qui perturbe l’absorption de la vitamine B6. Un défaut d’assimilation de la vitamine B6 peut entraîner une forme rare d’épilepsie et de retard mental. Réactions allergiques pouvant être mortelles. Toxique pour les reins et le système nerveux.
                                                                                PHENOL / PHENOXYETHANOL : Utilisé comme antigel. Toxique pour toutes les cellules et capable de dérégler les réponses du système immunitaire.
                                                                                BORATE DE SODIUM (Borax) : Utilisé comme insecticide et comme raticide (mort aux rats !) - et contenu dans le très à la mode Gardasil.
                                                                                CELLULES HUMAINES ET ANIMALES : Des cellules humaines provenant de tissus de foetus ; de l’albumine humaine, du sang de porc, de cheval, de mouton ; de la cervelle de lapin, de cobaye ; des reins de chien, du coeur de boeuf, des reins de singe, des embryons de poulets, des oeufs de poules (pouvant être contaminés par le virus de la leucose aviaire leucémie des poules, des oeufs de canards, du sérum de veau (pouvant être porteur des prions de Kreutzfeld Jacob) etc


                                                                                • liebe liebe 25 octobre 2009 21:10

                                                                                  J’ai cité le Docteur Vercoutère.


                                                                                  • le-Joker le-joker 26 octobre 2009 07:54

                                                                                    Léon l’exemple est intéressant on pourrait à juste titre prendre l’exemple de l’eau du robinet qui contient en moyenne 800 produits chimiques différents et dont les combinaisons en chauffant ne sont connues d’aucun chimiste au même titre d’ailleurs que les maladies iatrogènes puisqu’ils sont incapables de savoir au delà de trois médicaments prescrits quelles sont les interactions entre ces substances.

                                                                                    Mais justement Léon quand certains parlent d’hygiène alimentaire il s’agit ni plus ni moins de cela et de l’éviter au maximum, sans pour autant en faire une obsession.
                                                                                    A titre d’exemple en ce qui concerne l’eau on peut s’équiper de système de filtration d’eau par osmose inverse.
                                                                                    Pour le vin le boire avec modération évidemment.
                                                                                    Ce qui est en cause dans les vaccins c’est notamment la concentration très élevée d’aluminium par exemple, 30 fois supérieures aux recommandations en temps normal ainsi que le désordre biologique causé par la vaccination.
                                                                                    L’organisme fonctionne comme une armée lorsqu’un virus s’introduit dans l’organisme ses forces se concentrent pour lutter contre cette agression. Or lorsqu’il s’agit d’une vaccination, qui au passage est rarement une vaccination contre un seul facteur, l’organisme lutte contre les substances inoculées mais sa capacité à lutter contre les autres agressions est réduite à néant. C’est la porte ouverte à toutes les autres maladies. C’est la raison pour laquelle les personnes vaccinées contre la grippe saisonnière finissent par attraper tout ce qui traine.
                                                                                    A ce point là le bénéfice de la vaccination s’inverse, la mission du « médecin » n’est pas d’affaiblir l’organisme mais de le renforcer.
                                                                                    Sans compter que dans le cas de l’aluminium par exemple, lorsqu’on l’injecte dans le cerveau d’un chimpanzé il reproduit les mêmes liaisons neuro-fibrillaires que les malades atteints de la sclérose en plaque et que la caractéristique commune à toutes les personnes atteintes de cette maladie est d’avoir une concentration élevée d’aluminium dans les cheveux au même titre que les personnes atteintes d’Alzheimer. C’est là qu’on repère la présence anormale d’aluminium notamment.
                                                                                    Il serait peut-être temps de s’intéresser aux formes alternatives de médecine, de nombreuses huiles essentielles ont des effets sur les virus et bactéries, la spiruline par exemple est un formidable complément alimentaire, l’Acerola est une cerise qui contient 500 fois plus de Vitamine C qu’une orange sans que cela soit nécessaire de prendre des VIT C synthétique dont l’assimilation est quasi nulle.
                                                                                    Des exemples comme ceux-là je peux vous en citer des dizaines.

                                                                                  • le-Joker le-joker 26 octobre 2009 08:55

                                                                                    Léon je ne suis pas médecin et biologiste mais c’est un sujet qui me passionne. Déjà les sachets de VIT C vendus en pharmacie sont une synthèse de la VIT C qui n’a aucun intérêt si ce n’est de mettre un emballage autour et faire la fortune des labos quand cette même VIT C peut se trouver bien plus assimilable dans l’Acérola et dans des quantités sans proportion.

                                                                                    Que voulez-vous faire réinventer la quantité de VIT C présente dans l’Acérola plutôt que de vous y intéresser ? Quant aux quantités de VIT C elles sont écrites dessus. Pour ma part je préfère l’acerola pour la VIT C ou le magnésium marin pour l’apport en magnésium.
                                                                                    Le plus simple compte tenu de votre ouverture d’esprit serait de vous abstenir de communiquer sur ces sujets et de continuer avec les oeillères que vous portez et qui font la fortune des labos pharmaceutiques vous le grand pourfendeur du libéralisme et du capitalisme sauvage.
                                                                                    Quelle cohérence lol


                                                                                  • le-Joker le-joker 26 octobre 2009 09:22

                                                                                    Parce que préférer consommer des produits naturels à des produits trafiqués qui ont des caractéristiques inférieures relève des gourous et des sectes ?


                                                                                    Vous sombrez dans le comique Léon, les naturopathes où les médecins qui privilégient la médecine naturelle avant tout autre traitement n’ont rien de gourous ou d’adeptes de sectes.
                                                                                    Mais soit Léon personne ne vous empêche de vous soigner comme bon vous semble contrairement à ceux qui veulent se soigner plus naturellement.
                                                                                    Vous êtes libre et je le suis aussi.
                                                                                    Bien cordialement et excellente santé.

                                                                                  • JL JL 26 octobre 2009 10:20

                                                                                    « ils sont nombreux ici ceux qui ne sont que des salariés des trusts Weleda et autres cendres de Mulot » (furtif, idiot utile des five Bigs)

                                                                                    Pour ma part, je n’utilise comme produit Weleda qu’un excellent savon. Au fait, Big chemica produit bien du savon aussi, hein !? Non ?

                                                                                    Mais je vois que la concurrence nuit à la grande industrie laquelle est au marché des biens et service ce que la pensée unique est à l’intelligence : un mastodonte totalitaire.


                                                                                  • liebe liebe 26 octobre 2009 11:03

                                                                                    @ Léon,
                                                                                    Je suis tranquille car je n’utilise pas de déodorants, ni de parfum que je bois de l’eau de source non traitée, et non du vin et que je mange essentiellement, bio.. Nous avons régulièrement les analyses des sources et nous avons donc la teneur des différents éléments. Je me lave au savon de Marseille..... ect....
                                                                                    @ Chanteclerc,
                                                                                    Il est très difficile d’aller répondre sur hoaxbuster car on ne peut apparemment pas s’inscrire à leur forum. Je suis pourtant inscrite depuis le début de leur site.
                                                                                    Sachant qu’il est difficile d’avoir un droit de réponse à propos de cette liste. Il n’y a pas à ma connaissance d’article la concernant. De plus le lien est hyper long à s’afficher.
                                                                                     Ceci dit, si vous ouvrez un vidal avec le nom des vaccins, vous verez que cette liste non exhaustive, n’est pas fausse. De plus voici le lien vers la liste complète des composants des vaccins avec le nom du vaccin. Votre lien Chanteclerc, ne montre absolument pas un quelconque hoax. 
                                                                                    Pendant plusieurs messages ils parlent des infos vrais ou fausses sans être apable aucunement de donner un avais tranché sur la question. 
                                                                                     
                                                                                    Les éléments heureusement ne se retrouvent pas dans tous les vaccins mais ils sont bien présents dans certains.
                                                                                     De plus, il est important de comprendre que la façon que l’on a de faire pénétrer un produit est déterminante. Si on l’ingère, il y a une chimie au niveau de la salive dans la bouche mais également dans l’estomac qui ve se faire. Si on injecte un produit en sous cutané en intradermo ou en musculaire, on n’aura pas du tout la même façon de transformer le produit.
                                                                                    On le voit d’ailleurs très bien dans le cas des myofasciites à macrophages où l’aluminium est présent en trop grande quantité aux points d’injection des vaccins. Il n’y a aucune possibilité au corps de « digérer » ces métaux lourds.


                                                                                  • JL JL 26 octobre 2009 12:15

                                                                                    « Et, Liebe, la liste des composants que vous donnez, là aussi n’a pas grand intérêt sans les doses. Qu’elles soient ingérées ou injectées. » (léon)

                                                                                    La dose ! c’est ce qui fait la différence entre l’homéopathie et l’allopathie, non ? 

                                                                                    L’ingestion de poisons à faible dose, oui, l’injection de poisons à forte dose, non !  smiley


                                                                                  • JL JL 26 octobre 2009 12:20

                                                                                    le furtif, je ne vous aurais pas connu avant, je croirais avoir affaire à un fou. Sincèrement. Relisez votre post précédent ! Quel délire !

                                                                                    Avez-vous subi un lavage de cerveau ? Le même que celui dont vous accusiez il n’y a pas si longtemps, péripate ?


                                                                                  • ZEN ZEN 26 octobre 2009 12:34

                                                                                    Quand on a près de soi une personne à myalgie sévère, compliquée de symptômes de maladie auto-immune (pas très drôle tous les jours),on s’aperçoit que la médecine classique n’a rien à dire pour l’instant ou se perd en conjectures et parfois en contradictions..
                                                                                    « C’est psychologique » disent certains médecins pour se défausser,aussi formés que moi sur le sujet...
                                                                                    Que faire ?
                                                                                    Aller à Lourdes ?
                                                                                    Mais quand on ne croit pas ?...


                                                                                  • liebe liebe 26 octobre 2009 13:55

                                                                                    Euh , moi médecin homéopathe ? Absolument pas.


                                                                                  • gege061 gege061 25 octobre 2009 22:55

                                                                                    Bonsoir,
                                                                                    beaucoup ; de choses interessantes mais l’avis d’un médecin, même dans une bonne émission de tele, ne vaut pas statistiques.
                                                                                    Pourriez vous pour me convaincre totalement me communiquer les statistiques que vous évoquez et portant sur :
                                                                                    - la polio multiplié par 6 suite à la vaccination ?
                                                                                    - idem sur la variole aux Philippines en 1918, contre la Diphtérie en France en 1925, et plus récemment, contre la méningite en Afrique
                                                                                    Merci d’avance
                                                                                    Cordialement


                                                                                    • JL JL 26 octobre 2009 07:59

                                                                                      Il en est de l’interprétation officielle de la relation de cause à effets qui lie vaccinations de masse et pics d’épidémies comme de la VO du 11/9 : c’est toujours les vainqueurs qui écrivent l’histoire.

                                                                                      Ces pics d’épidémie ne sont niés, ni par les apôtres ni par les athées du Vaccin panacée universelle. Le saint vaccin débarrassera la planète des virus et autres parasites aussi vrai que les GIs et l’OTAN débarrasseront le monde des terroristes de tous poils !

                                                                                      A quand un vaccin contre les maladies iatrogènes !  smiley


                                                                                    • JL JL 26 octobre 2009 08:18

                                                                                      Comme par hasard, la grippe A est en train d’arriver, juste au moment où les vaccins arrivent aussi !

                                                                                      On dit que 45000 personnes en France ont déjà eu la grippe A, mais aucun n’a de cetrtificat qui lui permettrait en cas de vaccination obligatoire, de ne pas être piqué comme tous les veaux ! Trop cher le coût du test bactériologique !

                                                                                      Comme pour le 11/9 nous ne connaissons pas le scénario mais une chose est sûre : on nous cache quelque chose de grave.

                                                                                      Nous sommes ici en amont de ce que nous avons été pour le 11/9 et c’est sidérant de voir que ce sont les mêmes qui s’opposent à la recherche de la vérité : des ânes et des lobbyistes pour n’employer que de doux euphémismes.


                                                                                    • l'anarchiste l’anarchiste 25 octobre 2009 23:01

                                                                                      Cela prouve que c’est chèrement payé pour des vaccins qui en fait sont inutiles. Mais cela ne sert que pour le business des laboratoires. La santé des gens ne compte pas, le fric est plus important.


                                                                                      • JL JL 26 octobre 2009 10:08

                                                                                        « Trois morts mais le gourou poursuit ses purifications » (chantecler)

                                                                                        Et à part ça, combien de victimes de maladies iatrogène au compteurs ?


                                                                                      • JL JL 26 octobre 2009 10:39

                                                                                        Furtif, masque de fer terreur des pots de terre ; gardien du temple big pharma contre les marchands d’ail et de grigris ; Don Quichotte pourfendeur de veuves et d’orphelins.

                                                                                        Quand ce mec comprendra-t-il que vacciner massivement et à l’improviste des enfants dans les écoles c’est 10 millions de fois plus grave que ce que font ces minables gourous qu’il dénoncerait à juste titre si l’actualité n’était pas aussi tragique du fait de ceux dont il se fait ici le complice ?

                                                                                        Ce mec est ignoble.


                                                                                      • Annie 26 octobre 2009 11:47

                                                                                        @Chantecler,
                                                                                        L’interview de Brauman doit se déchiffrer à la lumière des revendications ponctuelles de MSF pour que les interventions contre les maladies infectieuses ne se limitent pas seulement à des actions de prévention, qu’elle considére comme une médecine de pauvres, souvent faite au dépens des thérapeuties curatives. Un argument qui semble avoir été oublié dans ces discussions, est qu’au final, il coûtera beaucoup moins cher de vacciner l’entière population, parce que les structures et l’infrastructure existent déjà, et cela même si les bénéfices des sociétés pharmaceutiques sont faramineux, que de mettre en place les structures d’accueil, de soins et de suivi en cas d’épidémie majeure.


                                                                                      • JL JL 26 octobre 2009 11:59

                                                                                        « ... revendications ponctuelles de MSF pour que les interventions contre les maladies infectieuses ne se limitent pas seulement à des actions de prévention, (...) une médecine de pauvres, souvent faite au dépens des thérapeutiques curatives » (Annie)

                                                                                        Quelles actions de prévention ? La meilleure prévention ne serait-elle pas de leur permettre d’avoir une eau potable et une nourriture vivrière de base ?

                                                                                        95 millions de doses de vaccin = 1 milliard d’euros. 1 milliard de vaccins, 10 milliards d’euros ! A multiplier par je ne sais combien pour la logistique et la mise en oeuvre. Avec ces milliards il y aurait de quoi faire beaucoup, beaucoup de choses !


                                                                                      • JL JL 26 octobre 2009 13:37

                                                                                        Spécial Annie : « Depuis 40 ans, la multinationale Areva puise abondamment dans les ressources d’un des pays les plus pauvres de la planète ».

                                                                                        "La Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (CRIIRAD) révèle que les eaux distribuées dans la ville minière d’Arlit, où opère Areva, ne sont pas aux normes de potabilité : d’après les prélèvements de 2004 et 2005, le taux de contamination de ces eaux dépasse de 7 à 110 fois les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé ! ’

                                                                                        C’est ça, allez les vacciner contre NOS maladies !  smiley


                                                                                      • Annie 26 octobre 2009 15:00

                                                                                        @JL,
                                                                                        Ce que dit Brauman ou MSF d’ailleurs, est que la prévention, c’est bien, mais elle ne doit pas être utilisée à la place des thérapeuties curatives, mais conjointement. Et donc dans le cas présent, mettre tous ses oeufs dans le même panier en pariant sur la prévention, (surtout en tenant compte du degré d’efficacité du vaccin), est courir à la catastrophe si une épidémie se déclare.
                                                                                        Il peut être difficile de vacciner toute une population, mais la logistique, l’organisation et surtout l’expertise exigées pour mettre en place toutes les structures d’accueil et de soins en cas d’épidémie majeure est un enjeu beaucoup plus important et onéreux. Je faisais simplement remarquer que le choix de la prévention répond parfois à un critère d’économie. L"eau potable n’entre pas strictement dans le cadre de la prévention, puisqu’il s’agit d’un droit fondamental, plutôt bafoué j’en conviens.


                                                                                      • JL JL 26 octobre 2009 17:47


                                                                                        Annie, je ne sais s’il est utile de poursuivre cete conversation. Vous dites, je cite : « L »eau potable n’entre pas strictement dans le cadre de la prévention, puisqu’il s’agit d’un droit fondamental, plutôt bafoué j’en conviens.« 

                                                                                         »Strictement" ? Que vient faire ce strictement dans cette histoire de fous ? Vous jouez sur les mots ? Je truve ça de mauvais goût.

                                                                                        La grippe espagnole a fait tant de ravages parce qu’au sortir de la guerre la misère était le lot commun. Notre situation actuelle est sans commune mesure avec cette époque comme avec celle des malheureux qui souffrent aujourd’hui de malnutrition chronique. 

                                                                                        Dans le meilleur des cas nous prétendons les préserver contre une gripette qui nous hante à tort nous autres pays riches, et qui ne les tuera probablement pas, eux, vu qu’ils ont 100 fois plus de risque de mourrir de misère ou de leurs maladies endémiques locales.


                                                                                      • Annie 26 octobre 2009 18:17

                                                                                        @JL,
                                                                                        vous me faites un mauvais procès. Je suis d’accord pour l’eau potable etc.. mais ce n’est pas ce qui empêchera une épidémie de grippe. Par contre cela aura un impact dans les pays en développement si les populations souffrent de malnutrition, ou n’ont pas accès à de l’eau potable, parce qu’elles seront plus vulnérables, ou bien dans nos propres pays où les plus économiquement faibles seront probablement plus susceptibles de contracter la grippe ou les moins bien placés pour se faire soigner.
                                                                                        Je ne joue absolument pas sur les mots puisque l’eau potable fait partie des Objectifs du Millénaire pour le Développement : « le deuxième objectif vise à réduire de moitié le pourcentage de la population qui n’a pas accès de façon durable à un approvisionnement en eau de boisson salubre et à des services d’assainissement de base ». (personnellement je trouve que la manière d’atteindre ces objectifs est sujette à caution mais c’est un autre problème). Je voulais simplement insister sur l’importance de l’eau, qui dépasse la simple notion de prévention, parce qu’elle devrait mise gratuitement à la disposition de tous. 


                                                                                      • JL JL 26 octobre 2009 18:30

                                                                                        @ Annie, vous écrivez, je cite : «  »le deuxième objectif vise à réduire de moitié le pourcentage de la population qui n’a pas accès de façon durable à un approvisionnement en eau de boisson salubre et à des services d’assainissement de base« 

                                                                                        Attention, dans un monde dirigé par des gens pour qui la fin justifie les moyens, cela prend un sens bien particulier, si vous voyez ce que je veux dire. Et effectivement, la vaccination de masse pourrait bien être un moyen d’y arriver, si l’on donne quelque créfit à ce qui se dit de plus alarmant sur le net.

                                                                                        Le lien que je vous ai donné, la pollution par nos entreprises de peu d’eau potable disponibles ne va en tout cas pas dans un sens rassurant, c’est le moins qu’on puissie dire. Nietszche avait dit »dieu est mort". Je crois qu’il commence à se putréfier et que même le souvenir de dieu s’estompe, du moins chez ceux qui écrivent le scénario.


                                                                                      • Annie 26 octobre 2009 18:40

                                                                                        @JL
                                                                                        Je comprends ce que vous voulez dire, mais je ne partage pas du tout votre conclusion. D’autres objectifs ne donnent aucun raison d’envisager l’oblitération délibérée d’une partie de la population mondiale. En fait un objectif qui est relativement couronné de succès est celui de l’éducation des filles. Comme je l’ai dit, les modalités de financement de la réalisation de ces objectifs sont sujettes à caution parce qu’il y a un recours trop systématique à mon gré au secteur privé et à la privatisation de services essentiels, l’eau notamment.
                                                                                        Un argument pour contrer ce que vous dites : si l’argent fait tourner le monde, et je suis persuadée comme vous que c’est le cas : pourquoi tuer la poule aux oeufs d’or ?


                                                                                      • JL JL 26 octobre 2009 19:13

                                                                                        @ Annie, il faut poser la question aux fauteurs de guerres. Pour ma part, je ne trouve rien de mieux à répondre à cette question que cette citation d’Alain badiou, et pardon si vous la connaisez déjà :

                                                                                        « Le capitalisme n’est qu’un banditisme, irrationnel dans son essence et dévastateur dans son devenir. Il a toujours fait payer quelques courtes décennies de prospérité sauvagement inégalitaires par des crises où disparaissaient des quantités astronomiques de valeurs, des expéditions punitives sanglantes dans toutes les zones jugées par lui stratégiques ou menaçantes, et des guerres mondiales où il se refaisait une santé." (Alain Badiou)


                                                                                      • Annie 27 octobre 2009 10:23

                                                                                        @JL,
                                                                                        Je suis d’accord avec votre citation, mais rien ne dit que cette destruction est le fait d’un acte délibéré, mais plutôt la conséquence d’une politique lucrative pour certains à court terme, et catastrophique pour le reste à long terme.


                                                                                      • JL JL 27 octobre 2009 10:32

                                                                                        Annie, nous sommes d’accords. Je l’ai toujours vu ainsi : il n’y a pas de pilote dans l’avion. Et il n’y en aura jamais, c’est pourquoi la démocratie est le pire des systèmes, après tous les autres ! Hélas, la démocratie est une auberge espagnole dont les tenanciers sont roublards et les clients versatiles.


                                                                                      • JL JL 26 octobre 2009 10:04

                                                                                        Je ne crois pas les cassandres qui nous annoncent la fin du monde. Pas pour ce coup-ci. Mais je crois que les five five Bigs : Big Pharma, Big Chema, Big Biotechna, Big Agribiz, Big constituent en soi des armaggedons potentiels.

                                                                                        La grande finance a on l’a vu, découvert l’arme fatale : elle est maintenant capable d’entaîner la ruine globalisée aussi surement qu’un terroriste est capable de faire sauter avec lui tout ce qui l’entoure. Et aujourd’hui elle jouit de sa victoire.

                                                                                        Big pharma pourrait être en train de mettre au point à son tour, une arme fatale constituée d’un couple poison-contrepoison qui lui donnera le pouvoir absolu sur toutes les nations : la vaccination de masse qui se prépare n’aurait d’autre but que de faire une expérience grandeur nature sur des populations disposant d’un niveau de suivi médical approprié pour tester différents cocktails plus ou moins adaptés au virus tueur élaboré dans ses laboratoires.

                                                                                        Je me suis laissé dire par des Canadiens que chez eux, les personnes qui sont soumises à la vaccination obligatoire du fait de leur implication professionnelle dans la vaccination de masse disposaient d’un vaccin sans adjuvant. Il pourrait tout aussi bien s’agir d’un placébo que cela ne changerait rien puisque, selon ce scénario, le virus tueur ne serait pas - pas encore - lâché.


                                                                                        • liebe liebe 26 octobre 2009 11:11

                                                                                          Le pire qui pouvait survenir à notre planète terre a un nom : l’Homme. Celui ci pollue, dégrade, brule les forêts, empoisonne les rivières, fait disparaitre par son insensibilité et son machiavélisme d’autres espèces animales ; il méprise la nature, la détruit à petit feu ; et se détruit par la même... Il scie la branche sur laquelle il est assis.... Il joue les apprentis sorciers ; il se croit toujours supèrieur aux autres et devient une véritable gangrène pour sa propre planète..
                                                                                          Quand est-ce que la Terre, notre chère mère, va élaborer un vaccin pour l’éradiquer et s’en débarrasser ????
                                                                                          Je cite Sitting Bull le grand indien , qui s’est battu pour son peuple :

                                                                                          « « Voyez Mes frères, le printemps est venu ; la terre a reçu l’étreinte du soleil, et nous verrons bientôt les fruits de cet amour !
                                                                                          Chaque graine s’éveille et de même chaque animal prend vie. C’est à ce mystérieux pouvoir que nous devons nous aussi notre existence ; c’est pourquoi nous concédons à nos voisins, même à nos voisins animaux, le même droit qu’à nous d’habiter cette terre.

                                                                                          Pourtant, écoutez-moi, vous tous, nous avons maintenant affaire à une autre race quand nos pères l’on rencontrée pour la première fois, mais aujourd’hui grande et arrogante. Assez étrangement, ils ont dans l’idée de cultiver le sol et l’amour de posséder est chez eux une maladie. Ces gens-là ont établi beaucoup de règles que les riches peuvent briser mais non les pauvres. Ils prélèvent des taxes sur les pauvres et les faibles pour entretenir les riches qui gouvernent. Ils revendiquent notre mère à tous, la terre, pour leur propres usages et se barricadent contre leurs voisins ; ils la défigurent avec leurs constructions et leurs ordures. Cette nation est pareille à un torrent de neige fondue qui sort de son lit et détruit tout sur son passage.

                                                                                          « Voyez Mes frères, le printemps est venu ; la terre a reçu l’étreinte du soleil, et nous verrons bientôt les fruits de cet amour !
                                                                                          Chaque graine s’éveille et de même chaque animal prend vie. C’est à ce mystérieux pouvoir que nous devons nous aussi notre existence ; c’est pourquoi nous concédons à nos voisins, même à nos voisins animaux, le même droit qu’à nous d’habiter cette terre.

                                                                                          Pourtant, écoutez-moi, vous tous, nous avons maintenant affaire à une autre race quand nos pères l’on rencontrée pour la première fois, mais aujourd’hui grande et arrogante. Assez étrangement, ils ont dans l’idée de cultiver le sol et l’amour de posséder est chez eux une maladie. Ces gens-là ont établi beaucoup de règles que les riches peuvent briser mais non les pauvres. Ils prélèvent des taxes sur les pauvres et les faibles pour entretenir les riches qui gouvernent. Ils revendiquent notre mère à tous, la terre, pour leur propres usages et se barricadent contre leurs voisins ; ils la défigurent avec leurs constructions et leurs ordures. Cette nation est pareille à un torrent de neige fondue qui sort de son lit et détruit tout sur son passage. »


                                                                                          • le-Joker le-joker 26 octobre 2009 14:46

                                                                                            Léon ne voir que ce passage dans ce texte est signe que l’aluminium est bien installé lol (plaisanterie) 

                                                                                            Sacré visionnaire ce Sitting Bull !

                                                                                          • Malsi 26 octobre 2009 11:31

                                                                                             Bonjour,

                                                                                              Article très intéressant. Pour ce qui me concerne, je n’ai jamais vu une autorisation de mise sur le marché aussi rapide... et je ne tiens pas à être le testeur grandeur nature. Je reste très méfiant...

                                                                                             Ma fille de 2 ans a fait le test vendredi soir aux urgences. Je vous passe l’organisation catastrophique et inquiétante sur ce sujet (attendre 3 heures avec une enfant ayant 40.4 de fièvre pour 2 cotons-tiges dans le nez, ce n’est pas terrible). Le plus grave dans l’histoire (enfin, je ne dois pas être dans la bonne liste car pour les joueurs de football, on peut avoir des résultats le dimanche), c’est que je n’aurais les résultats qu’aujourd’hui, dans l’après-midi... pas de travail/résultat le week-end, sachant qu’un nourrisson de 15 jours est à la maison :(!

                                                                                             Nous sommes tous sous traitement (Tamiflu) qui lui aussi a son lot d’incertitudes et de désagréments. Je me suis réveillé à 3h du matin (impossible de me rendormir) et j’ai mal au ventre. Quand je lis la notice, je prends peur au niveau des effets secondaires.

                                                                                             Bref, je porte le masque en attendant les résultats et espère ne pas vous contaminer via le Net :)...

                                                                                             A+

                                                                                             Malsi

                                                                                             

                                                                                             


                                                                                            • JL JL 26 octobre 2009 11:47

                                                                                              @ Malsi, je compatis et vous souhaite à tous une bonne guérison. Donnez-nous de vos nouvelles. Cordialement.


                                                                                            • liebe liebe 26 octobre 2009 14:03

                                                                                              @ Léon,
                                                                                              C’est de l’humour ... noir je vous le concède mais c’est de l’humour, car malheureusement nous ne pouvons pas avoir de dialogue constructif avec vous.
                                                                                              AU fait,je vous l’ai déjà mis plus haut mais pour que vous le voyiez bien le revoici :
                                                                                              JE NE SUIS PAS MEDECIN HOMEOPATHE !
                                                                                              Je ne sais pas où vous avez pêché cette information.


                                                                                              • JL JL 26 octobre 2009 19:53

                                                                                                « la médecine allopathique qui est la seule efficace que nous ayons à notre disposition. » (léon)

                                                                                                Je ne suis pas sûr que la vaccination relève d’un principe opposé à l’homéopathie. Je me demande même si ce ne serait pas de l’homéopathie à dose massive, si on peut oser cet oxymore !


                                                                                              • janequin 26 octobre 2009 20:05

                                                                                                D’ailleurs Samuel Hahnemann avait considéré avec grand intérêt les travaux de Jenner, considérant qu’ils suivaient le principe de similitude.


                                                                                              • janequin 27 octobre 2009 07:04

                                                                                                Cette remarque montre votre ignorance abyssale en la matière.

                                                                                                La dilution n’est pas l’homéopathie. Elle est un à côté, important, certes, mais un à côté tout de même.

                                                                                                Hahnemann, et moi-même parfois à sa suite, pouvons pratiquer l’homéopathie avec des substances non diluées, ou très peu, en solution au dixième par exemple.

                                                                                                Encore une fois, Léon, faites abstraction de la dilution lorsque vous parlez d’homéopathie. C’est autre chose. Le mieux pour en parler, c’est d’apprendre ce que c’est et le le pratiquer - oui, il faut travailler ! LOL !


                                                                                              • JL JL 27 octobre 2009 08:17

                                                                                                « La vaccination est évidemment contraire à l’homéopathie, pour la bonne raison que dans un vaccin il y a quelque chose » (léon)

                                                                                                Non, c’est pas ça, léon n’est pas logique :

                                                                                                La vaccination est contraire à l’homéopathie, pour la bonne raison que dans une gélule homéopahique il y a moins que rien !  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Baptiste L

Baptiste L
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès