• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > En cas de crise sanitaire grave, la vaccination peut être exigée

En cas de crise sanitaire grave, la vaccination peut être exigée

Merci à Razzara d’avoir retrouvé cet article de loi. (Réaction ce jour à 14h51 à l’article du 16 Septembre : Vaccin H1N1 : La circulaire Bachelot Hortefaux.)
 
J’en étais resté au projet de loi qui avait été discuté au Sénat.
 
Ce qui diffère fondamentalement entre les 2 versions : c’est le verbe EXIGER.
 
Dans la phrase :
….l’existence d’une menace sanitaire grave et que la prescription ou l’administration du médicament a été recommandée ou EXIGEE par le ministre chargé de la santé en application des dispositions de l’article L. 3110-1.
On comprend mieux pourquoi nos autorités médico-administratives ont l’œil rivé sur le compteur !
 
Quelle aubaine si le seuil est atteint !!!
 
Autre point qui me chiffonne. L’acte d’injection sera découpé entre trois personnes (étudiants en médecine ou élèves infirmiers supervisés par une infirmière) : une qui prépare les injections, soit 2 flacons à mélanger pour préparer 10 seringues, une qui fait l’injection, une autre qui assure la "traçabilité", le produit des deux injections nécessaires au vaccin doit venir du même labo et le numéro du lot est essentiel si des patients souffrent d’effets secondaires.
 
Ceci ressemble à la balle à blanc donnée à l’un des membres du peloton d’exécution afin que chacun puisse avoir la conscience tranquille en se disant « c’est moi qui avait la balle à blanc. Ce n’est pas mon tir qui a été fatal ».
 
A moins que ce soit un moyen d’empêcher la rédaction de certificats de complaisance.
 
Voici les 2 versions de la loi :
 
Article L3110-3
Nonobstant les dispositions de l’article L. 1142-1, les professionnels de santé ne peuvent être tenus pour responsables des dommages résultant de la prescription ou de l’administration d’un médicament hors des conditions normales d’utilisation prévues par l’autorisation de mise sur le marché lorsque leur intervention était rendue nécessaire par l’existence d’une menace sanitaire grave et que la prescription ou l’administration du médicament avait été recommandée par le ministre chargé de la santé en application des dispositions de l’article L. 3110-1.
 
Article L3110-3
Nonobstant les dispositions de l’article L. 1142-1, les professionnels de santé ne peuvent être tenus pour responsables des dommages résultant de la prescription ou de l’administration d’un médicament en dehors des indications thérapeutiques ou des conditions normales d’utilisation prévues par son autorisation de mise sur le marché ou son autorisation temporaire d’utilisation, ou bien d’un médicament ne faisant l’objet d’aucune de ces autorisations, lorsque leur intervention était rendue nécessaire par l’existence d’une menace sanitaire grave et que la prescription ou l’administration du médicament a été recommandée ou exigée par le ministre chargé de la santé en application des dispositions de l’article L. 3110-1.
Le fabricant d’un médicament ne peut davantage être tenu pour responsable des dommages résultant de l’utilisation d’un médicament en dehors des indications thérapeutiques ou des conditions normales d’utilisation prévues par son autorisation de mise sur le marché ou son autorisation temporaire d’utilisation, ou bien de celle d’un médicament ne faisant l’objet d’aucune de ces autorisations, lorsque cette utilisation a été recommandée ou exigée par le ministre chargé de la santé en application de l’article L. 3110-1. Il en va de même pour le titulaire de l’autorisation de mise sur le marché, de l’autorisation temporaire d’utilisation ou de l’autorisation d’importation du médicament en cause. Les dispositions du présent alinéa ne les exonèrent pas de l’engagement de leur responsabilité dans les conditions de droit commun en raison de la fabrication ou de la mise sur le marché du médicament.
 
 
NOTA : Loi 2007-294 du 5 mars 2007 art. 12 I : la présente loi entre en vigueur le 29 août 2007, jour suivant la date de publication du décret n° 2007-1273 du 27 août 2007.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • John Lloyds John Lloyds 17 septembre 2009 10:39

    Comme aux US, la France prépare son arsenal juridique de manière à ce que « personne ne soit responsable ». Pour le reste, comme prévu (voir mon ancien article), la grippette A sera utilisée comme prétexte à une militariation destinée aux récalcitrants de la vaccination, militarisation qui tombera, comme par hasard, juste avant l’effondrement financier planétaire. Regardez comme tout converge (grippe A, économie, tensions internationales dues à l’Iran), et vous aurez une idée de la date du basculement général : fin de cette année ou début 2010. Dites vous bien que tout est déjà irréversible.


    • le-Joker le-joker 17 septembre 2009 13:03

      Au secours John file-moi vite l’adresse de ta grotte pour échapper à tout ça !


      Tu auras l’électricité pour les enfants parce que sans playstation de nos jours ils sont paumés John smiley

    • John Lloyds John Lloyds 17 septembre 2009 13:18

      Le Joker, marque déposée de la pensée de propagande, la seule qui réfute encore que la température du bocal est proche de l’ébulition. Rappelle-moi comment va être gérée la vaccination dans l’état du Massachussets ... Tu crois quand-même pas que les centaines de millions de doses commandées aux US et en Europe vont passer à la poubelle, non ? Tombe ton masque, tout le monde sait pour qui tu bosses ; - )


    • Jimmy 17 septembre 2009 15:02

      Cela semble terriblement vraisemblable John et en effet tout semble indiquer qu’en France aussi la vaccination obligatoire était prévue, il parait même que Bachelot avait interrogé des constitutionnalistes sur sa faisabilité et que la réponse avait été positive, cela dit, étant donné que tout de même l’information circule et que jusque dans la presse officielle on voit relayés des doutes concernant l’innocuité du vaccin, il me semble qu’ils vont se dégonfler au dernier moment


    • JPE 17 septembre 2009 15:16

      @jimmy

      Vous êtes bien optimiste.

      Je crains que la machine s’emballe rapidement.


    • BA 17 septembre 2009 11:21

      Aux Etats-Unis, le virus vient de muter. Deux Américains décédés de la grippe A étaient porteurs d’une mutation.

      Didier Raoult est spécialiste des maladies infectieuses à l’hôpital de la Timone à Marseille.

      Le Monde.fr : La France vient d’enregistrer son premier décès d’un porteur du virus H1N1 sans antécédent médical. Doit-on s’inquiéter ?

      Didier Raoult : Une chose est sûre, il ne s’agit pas d’une « grippette ». Cette grippe est unique, elle suit un schéma particulier jamais vu jusqu’à présent. Je rentre tout juste d’un congrès international sur la grippe aux Etats-Unis. Les travaux présentés ont mis en évidence que deux Américains décédés de la grippe A étaient porteurs d’une mutation. Cette mutation n’explique peut-être pas tous les morts sans antécédents médicaux, mais il faut prendre cette éventualité en compte.

      http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/09/15/deux-approches-d-experts-face-a-la-grippe-a_1240688_3244.html


      • JPE 17 septembre 2009 12:11

        C’est bien un des problèmes dénoncés. Si le virus mute, la vaccination risque de n’avoir aucun effet sur le virus mutant. Et on a vacciné pour rien.

        Mais la question est fort complexe.

        Outre les aspects virologiques, il faut tenir compte de multiples autres aspects dans la compréhension de cette « crise ».
         
        Le vaccinalistes et les vaccino-sceptiques qui s’affrontent encore sur le sujet se trompent de combat. La menace, ce n’est pas la grippe ou le virus, ou se déclarer pour ou contre le vaccin, le danger, c’est l’exploitation politique de cette pandémie et les dérives liberticides qu’elle entraîne.

        Il y a bien d’autres menaces urgentes à prendre en compte (surtout environnementales). Il y aurait bien d’autre priorités de santé publique à prendre en compte, mais si loin !

        La guerre bactériologique peut devenir une réalité. C’est le devoir de nos dirigeants de ce préparer à toutes les menaces extérieures. Mais cette fois ci, si nous sommes nous face à une véritable menace bactériologique ? qui l’a déclanchée ? à qui cela profite t’il ? En tout cas, cela ne semble pas très naturel ! 

        A moins qu’il ne s’agisse que d’un exercice et que le pire soit encore à venir.


      • le-Joker le-joker 17 septembre 2009 13:06

        Les vaccins n’ont jamais eu le moindre effet sur quoi que ce soit si ce n’est affaiblir l’organisme, concentrer les défenses immunitaires au détriment des autres maladies et accessoirement provoquer des maladies graves et irréversibles.


        Les vacins c’est une des plus belles arnaques encore en vigueur.

      • John Lloyds John Lloyds 17 septembre 2009 13:37

        @BA

        « Le Monde », la voix de son maître, comme référence, pourquoi pas TF1 non plus ? Un peu de sérieux, vous payez encore pour lire encore ce torchon ?

        @L’auteur
        « le danger, c’est l’exploitation politique de cette pandémie et les dérives liberticides qu’elle entraîne »
        Oui, le cheminement est plus visible aux US depuis le patriot act après le 11/9 en passant par les HR préparant la loi martiale. En France, le processus est plus insidieux, quoique les dernières modifications relatifs à la perte du pouvoir des juges ne laisse plus de place au doute. Quant à la législation, nul besoin de modification, il existe la possibilité de passer en état d’urgence selon la loi 55-385 ou en état de siége (article 36 de la constitution) en cas d’insurection.


      • Nanar M Nanar M 17 septembre 2009 12:55

        Mais, mâme Bachelot vient d’affirmer que la vaccination ne serait en aucun cas obligatoire.
        Mentirait-elle ?


        • John Lloyds John Lloyds 17 septembre 2009 13:39

          J’y crois pas : - (( Il y a encore en ce monde des gens qui se fient aux politiques.


        • JPE 17 septembre 2009 13:09

          Radio Paris ment, Radio Paris ment,
          Radio Paris est allemand....

          chantait Pierre Dac depuis la BBC de Londres entre 40 et 45.

          Aujourd’hui, notre ennemi se cache encore et nous ne parvenons pas à l’identifier. Mais, ce n’est ni un virus de porc, ni un virus aviaire. 

           


          • John Lloyds John Lloyds 17 septembre 2009 13:48

            Pour aller dans le sens de l’auteur, voilà ce qui est prévu en cas de « pandémie » :

            « projet gouvernemental qui envisage de bouleverser la procédure pénale en cas de pandémie de grippe H1N1. Cette mesure alarme le Syndicat de la magistrature (SM) qui dénonce un »dispositif liberticide« dans une lettre adressée à la ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie. Dans ce texte, l’objectif est d’assurer la continuité du service public de la justice et d’éviter le risque de propagation. Le SM affirme que les textes du plan gouvernemental « ont été transmis dans le plus grand secret aux chefs de cour en juillet 2009

            [...]

            le gouvernement envisagerait de ne permettre aux gardés à vue de voir leur avocat qu’à la 24ème heure de détention, plutôt qu’au début, mais aussi »de prolonger les délais de détention provisoire de 4 à 6 mois sans audience ni débat devant le juge des libertés et de la détention qui statuerait sur dossier« . Enfin, »tous les délais de prescription« seraient suspendus »


            • JPE 17 septembre 2009 13:54

              Le piège est tendu. En nous déchirant tous comme on se déchire, (Pro vaccins vs anti vaccins, conspirationnistes vs légalistes, durs vs mous), les mors du pièges risquent de se refermer très vite. 

              Notre ennemi n’attend que cela. Mais il reste non identifiable.

              Comme je voudrais sortir de ce cauchemar.


              • vince733 17 septembre 2009 14:26

                Sur un fil agoravox (la semaine dernière je crois), un commentaire faisait remarquer que nous étions peut-être dans la même attitude que nos parents et nos grands-parents avant la dernière guerre mondiale, regardant la situation, mais la trouvant trop effroyable pour qu’elle soit réelle ; beaucoup n’ont pas réagi à temps. 
                Avant que nous soyons nous aussi muselés, organisons nous en réseau de résistance, et préparons nous à affronter l’ennemi quand il se sera démasqué (pour peu qu’il soit encore masqué aujourd’hui ...).


              • JPE 17 septembre 2009 15:12

                @vince 733

                Je crois que vous commencez à comprendre.

                mais soyez prudents.

                Ami entends-tu les discours de Bachelot qui s’enchaînent ....

                A vous de retrouver l’air qui va avec.


                • vapulaflo 17 septembre 2009 15:21

                  Il es venu le temps de se lever et de se battre !


                  • Hieronymus Hieronymus 17 septembre 2009 15:38

                    « Ami entends-tu les discours de Bachelot qui s’enchaînent .... »
                    c’est le chant des partisans ? (lol)
                    je crois qu’il ne reste que la Russie comme dernier espace libre d’Europe
                    « la Russie sauvera le monde » disait je ne sais plus qui ..


                    • JPE 17 septembre 2009 16:04

                      Lu sur une plaquette de recrutement de l’Armée Singapourienne :

                      A méditer dans le contexte actuel. :

                      Notre société valorise le bien-être au dessus du courage et le confort au dessus de l’engagement. Nous pensons que rien ne pourra jamais perturber nos vies. Nous sommes surpris quand quelqu’un tombe malade et meurt. Nous pensons que la technologie peut résoudre tout. Nous prenons notre sécurité pour un avantage acquis et garanti. Nous avons plus de diplômes et moins de bon sens,. Nous avons de plus en plus de médicaments et de moins en moins de santé. Nous avons ajouté des années à la vie mais pas de vie aux années. Nous construisons toujours plus grand, mais pas forcément mieux. Nous avons plus de commodités mais moins de temps. Nous avons plus de communication et moins de compréhension. Nous donnons le rôle des héros à des acteurs mais personne ne sait véritablement qui sont les véritables héros.


                    • Hieronymus Hieronymus 17 septembre 2009 16:32

                      auteurs Maurice Druon et Joseph Kessel (d’origine russe)
                      sur la Russie je ne plaisantais qu’a moitie ;
                      la-bas pas de campagne de vaccination a l’horizon ..
                      debat libre a propos du 9/11 sur la principale chaine de tele publique avec le depute italien et Meyssan presents !
                      quand une video du web est menacee de censure on la passe en vitesse sur Ru.Tube pour la sauvegarder !
                      Poutine a beau etre un semi-democrate peu regardant sur les methodes, le monde selon Poutine m’apparait moins effrayant que le monde selon nos politiques « democrates » infeodes et vassalises jusqu’a la derniere extremite a l’empire US coupable des pires operations d’intox que l’humanite ait jamais connues ..


                    • verbre verbre 17 septembre 2009 16:09

                      Est-ce que ce n’est pas en contradiction avec cet article, ou est-ce que cela le neutralise ? Y’a-t’il un juriste dans la salle ????


                      Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment.


                      • verbre verbre 17 septembre 2009 16:30

                        Hé ho, y’a personne ???


                        • vapulaflo 17 septembre 2009 16:31

                          Le sens de cette phrase « ce consentement peut etre retiré a tout moment » on parle du consentement libre du patient qu’il accorde au medecin a lui dispenser des soins....

                          Ama


                          • JPE 17 septembre 2009 16:34

                            @verbre


                            Le jour où le seuil sera fatidique sera atteint, notre chère Ministre pourra agir à sa guise. 

                            Ce jour là, la démocratie sera rangée au placard. 

                            Je vous invite à réviser certaines pages de notre histoire contemporaine.

                            Notre passé récent est assez édifiant à cet égard. 


                            • verbre verbre 17 septembre 2009 16:38

                              @JPE

                              Pourquoi à sa guise ? Cet article L1111-4 est écrit non ? Il deviendrai caduque ?

                              • verbre verbre 17 septembre 2009 16:40

                                Enfin, je crois comprendre. J’suis pas un pro de la lecture des textes de Loi.

                                Mais franchement, comment voulez-vous qu’ils s’y prennent pour vacciner de force ?
                                En débarquant en commandos chez les gens ?

                                • kolymine 17 septembre 2009 18:01

                                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Article_16_de_la_Constitution_de_la_Cinqui%C3%A8me_R%C3%A9publique_fran%C3%A7aise

                                  l’Article L1111-4 est intéressant, il en a pas moins permis d’exiger les différent vaccin DTP et cie.
                                  ils sont pas obligatoire, tu peux refuser de les faires MAIS ils sont exiger si tu veux allez dans une école, etc etc
                                  il est tout a fait possible de prendre une mesure
                                  http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tat_d%27urgence_en_France

                                  entre autres choses l’etat d’urgence permet.

                                  « 
                                  le Ministre de l’intérieur peut assigner à résidence toute personne « dont l’activité s’avère dangereuse pour la sécurité et l’ordre publics » »
                                  le refus de se soumettre peut être passible d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à deux mois et d’une amende de 3 750 euros, ou les deux.

                                  a noté que :

                                  L’état d’urgence est déclaré par décret en Conseil des ministres, il ne peut être prolongé au-delà de douze jours que par la loi (vote du Parlement français) qui doit en fixer la durée définitive.

                                  donc on peu t’interdire de sortir de chez toi pendant X temps, rien que 12 jours déjà ca risque de t’empecher de travailler....

                                  y a plein de moyen de coercitions, et les textes législatifs ca se change :)


                                • John Lloyds John Lloyds 17 septembre 2009 18:02

                                  La campagne de vaccination se base sur « l’exigence d’une traçabilité individuelle » (voir fiche N° 3 du document du 21 aout en lien ci-dessus" sur la base des fichiers CPAM. Evidemment, les mesures de rétorsion ne sont pas indiqués, mais il est facile d’imaginer à quelles saloperies ils feront appel, genre interdiction d’école pour les gamins non vaccinés, plus de couverture CPAM ou CAF pour les autres, avec en corollaire un repérage facile des récalcitrants.

                                  Le plan national prévoit également des restrictions de déplacement au niveau 6, allez savoir s’ils ne vont pas filtrer les non-vaccinés ... Bref, on peut leur faire confiance dans cette orientation de machiavélisme.


                                • John Lloyds John Lloyds 17 septembre 2009 18:22

                                  La traçabilité, c’est pour se faire fliquer, vous avez déjà vu une telle organisation dirigée par les préfets pour des grippes saisonnières, largement plus létales ?


                                • John Lloyds John Lloyds 17 septembre 2009 20:24

                                  « largement plus létale »
                                  Vous avez des chiffres à l’appui ?


                                  Le passage de la pandémie dans l’hémisphère sud. Je ne crois pas me souvenir qu’on ait fait une seule fois un tel foin pour les grippes saisonnières qui font entre 500.000 et 1.000.000 de morts par an, ni pour la faim qui tue 10.000.000 de personne par an, et qui pourrait être résorbée pour bien moins que ce qu’on coûtés les fabrications de toutes les doses du vaccin en question.


                                • JPE 17 septembre 2009 16:52

                                  Qui vivra verra.

                                  Je ne suis pas devin ! seulement curieux.


                                  • JPE 17 septembre 2009 18:23

                                    Danger !

                                    Soyez courtois SVP. La situation est suffisamment sérieuse pour réagir avec calme et modération.

                                    La teneur de cet article n’ébranlera pas les convictions des moutons qui suivront calmement les ordres qu’ils recevront.

                                    Je cherchais à expliquer que les textes de lois sont malléables en fonction des circonstances et que chacun en soit averti.

                                    L’analyse permet d’imaginer les 2 extrèmes, le rève de la démocratie triomphante et le cauchemar de l’avènement de la tyrannie.

                                    Les chinois, dans leur sagesse expriment le mot « crise » par l’association de 2 idéogrammes : le premier désignant « danger », le second « chance à saisir ».

                                    Dans le contexte de la « pseudo pandémie », nous sommes en crise.


                                    • Gary Gaignon Gary Gaignon 17 septembre 2009 20:59

                                      Chose certaine, il y a bel et bien pandémie de grippe A, mais elle n’est pas trop potentiellement grave, sauf chez les jeunes, les femmes enceintes et les personnes à risque, et elle aura au moins servi à nous préparer mondialement à une nouvelle « grippe espagnole » du 21e siècle. Quand cette dernière va s’abattre, et ce n’est qu’une question de temps, nous serons entraînés à y faire face efficacement. L’exercice d’alerte au feu auquel nous nous prêtons actuellement n’aura pas été inutile du tout, mais tout à fait nécessaire pour des raisons pratiques de sécurité publique sur le plan santé. D’ailleurs moi-même asthmatique chronique, vous pouvez être certain que je vais me faire vacciner, comme à chaque année contre la grippe « ordinaire ».


                                      • Aleth Aleth 17 septembre 2009 21:46

                                        Fuite - Circulaire gouvernementale - Vaccination nationale grippe A
                                        Ou comment le gouvernement prépare la soumission du ’bétail’

                                        http://www.fichier-pdf.fr/2009/09/17/wmm2yy9/

                                        A faire circuler...


                                        • liebe liebe 17 septembre 2009 22:00

                                          @ Newick :

                                          Je rentre de réunion de préparation sur cette grippe et je suis infirmière. Il est exact que nous n’aurons pas le droit de dire oui ou non même si nous ne voulons pas vacciner nous allons être réquisitionnés par les Préfets. Les médecins ne participent à aucune des décisions prises. Tout est décidé en amont ! Par la DDASS et sur décision du Préfet. Les médecins vont être réquisitionnés au même titre. Même des médecins retraités.
                                          Mais, ils n’auront pas le droit de dire quoi que ce soit.

                                          Deuxième chose : on dit tout et n’importe quoi : par exemple l’OMS a annoncé qu’elle arrêtait de compter le nombre de cas de grippe A au mois de juillet. De nombreuses personnes ont été cataloguée avec la grippe A mais peu de tests sont effectués et donc on ne peut savoir s’il s’agit réellement de la grippe A.
                                          Dans la revue prescrire du mois de juin 2007 , on pouvait lire qu’il ne fallait surtout pas donner de Tamiflu en cas de grippe car il y avait eu beaucoup de décés suite à ce traitement. Mais également, qu’il provoquait des effets indésirables graves qu’il ne fallait pas négliger.


                                          @Gary Gaignon :
                                          Pas de problème, vous avez votre libre arbitre et vous pouvez choisir de vous faire vacciner si vous le souhaitez.
                                          Pour ma part, je ferai comme la majorité des infirmières ; je ne me vaccinerai pas et mes enfants asthmatiques ne seront pas vaccinés non plus.
                                          Ceci est murement réfléchi et discuté avec mon mari.
                                          La nouvelle grippe espagnole , n’existe pour l’instant que dans l’esprit des gens. Politique bien connue on fait peur dans un premier temps de façon à inciter les gens à se faire vacciner . Nous ne vivons pas dans le même contexte qu’en 1918 ; nos organismes ne sont pas affaiblis par des années de guerre . Et il existe des moyens trés simples de se protéger en phytothérapie.
                                          Je ne me fais plus depuis trés longtemps vacciner contre la grippe dite saisonnière.
                                          Juste une petite info : il est étonnant que les neurologues anglais aient reçu la recommandation de rester vigilents devant le risque important d’augmentation de maladie de Guillain Barré suite à la vaccination . (maladie neurologique qui entraine une paralysie généralisée) ...C’est ce qui s’était passé en 1976 lors d’une grande campagne de vaccination..
                                          Mais , je vous en prie faite le petit mouton , ne vous gênez pas...


                                          • latinwarrior47 latinwarrior47 17 septembre 2009 22:48

                                            J’ai peur. Ça m’inquiète. Et si la vaccination devient obligatoire, comment s’y soustraire ? Peut-on m’obliger de force ? Moi je ne veux surtout pas me faire vacciner, malgré mon asthme. On peut obliger à rester en quarantaine, je comprends pour retenir la propagation, mais obliger à prendre un produit ?
                                            C’est dingue si jamais ça arrive : interdiction des manifs, obligation de la vaccination ... on parle trop de cette affaire, mais pas des trucs importants, juste du nombre de cas, au compte-goutte.


                                            • rikiki 17 septembre 2009 23:55

                                              Oui la fièvre est mondiale sur beaucoup de domaines. Seul un gros suppositoire comme HAARP peut en venir à bout ! Tout est possible désormais depuis une courbe en accélération depuis 1750, et ceci en concordance avec les positions planétaires.

                                              http://www.entrefilets.com/haarp.htm


                                              • Hieronymus Hieronymus 18 septembre 2009 00:54

                                                article interessant
                                                mais l’on reste qq peu sur sa faim

                                                ce qui est clair, cette crainte de pandemie qui serait due a un virus H1N1 n’est qu’une psychose et cette vaccination est tout a fait inutile voire nuisible, n’empeche demeurent comme questions :
                                                - quel est le but reel de cette vaccination ?
                                                en dehors du profit pour les groupes pharmaceutiques, a qui profite t elle ?
                                                - quels peuvent etre les veritables effets de la vaccination ?
                                                negatifs (on s’en doute) mais restent ils relativement anodins ou sont ils au contraire tres dangereux ?
                                                voire capables de provoquer la veritable crise de mortalite dont ce virus seul serait bien incapable ?
                                                apres quoi on aura beau jeu d’expliquer .. que oui cette grippe etait dangereuse (machiavelique)


                                                • Login Login 18 septembre 2009 08:43

                                                    Etes vous allés dans une école primaire ecouter vos enfants à la fete de fin d’année. Vous
                                                    avez peut etre eu comme moi le sentiment d’etre dans un monde clos quand vous avez 
                                                    entendu vos enfants chanter les chants que vous chantiez vous meme au meme age. 
                                                    Il en est de meme des politiques. le pouvoir vit dans un monde clos. Nous voyons
                                                    actuellement un pouvoir repondre à une situation sur des schemas dignes du XIX
                                                    siecle. Ce qui n’est qu’une desaffection entre politiques et une partie de plus en plus 
                                                    grande de la population risque de devenir un divorce et comme tous les divorces cela se
                                                    passe plus ou plus difficilement.... 
                                                    Une chose me parait evidente. Si la mortalité augmente dans un contexte de vaccination
                                                    aucune manipulation ne pourra amener à penser la population que le gouvernement n’en
                                                    n’est pas responsable, et compte tenu des multiples avertissements et questions qu’ils
                                                    auront laissé volontairement sans reponse, il sera considere coupable de fait.
                                                    

                                                  • JL JL 18 septembre 2009 08:53

                                                    @ Login : Oui ! Et alors ? Vous croyez que ça les dérange ?


                                                  • Login Login 18 septembre 2009 09:31

                                                     @JL

                                                     
                                                     Que cela ’les dérange’ ou pas, n’est pas la question dans un contexte de divorce. La bonne
                                                     question sera que ferez-vous sachant que cela ne les aura pas ’derangé" ? 
                                                     Regardez ce qui se passe dans les banlieues quand il y a mort d’homme ? Voila ce qui se
                                                     passe quand il y a divorce. Vous demanderez encore si cela les derange, et je repondrais : oui. Le vrai risque est qu’ils ne prennent pas conscience de leur incapacité à resoudre les
                                                     problemes, y compris à les contenir par la force, Sauf à considerer que le fin de notre 
                                                     societe est programmée dans leur schema.
                                                     

                                                  • JL JL 18 septembre 2009 09:58

                                                    Merci Login de votre réponse qui me satisfait pleinement.

                                                    Je pensai à des précédents, comme le sang contaminé ou les hormones de croissance, mais, bon, passons.


                                                  • JL JL 18 septembre 2009 08:51

                                                    Ils vont même vacciner des gens qui ont déjà eu cette grippe !


                                                    • BA 18 septembre 2009 09:42

                                                      Mardi 15 septembre 2009, le site internet du journal LE MONDE mettait en ligne un interview de deux virologues français.

                                                      Dans cette interview, un des deux virologues, Didier Raoult, nous donnait une information très importante : il rentrait tout juste d’un congrès international sur la grippe A. Didier Raoult annonçait que le virus de la grippe A avait muté. Deux Américains décédés de la grippe A étaient porteurs d’une mutation.

                                                      Ce scoop du journal LE MONDE aurait dû être repris par toutes les télévisions. Cette information aurait dû faire le premier titre des journaux télévisés.

                                                      Or, à ce jour, aucune télévision n’a diffusé cette information.

                                                      Chut.

                                                      Tout va bien.

                                                      La situation est sous contrôle.

                                                      Le virus de la grippe A n’est qu’une grippette.

                                                      Ne vous inquiétez pas.

                                                      Nos gouvernements ont tout prévu.

                                                      Tout va bien.

                                                      Chut.

                                                      Rendormez-vous.

                                                      Le Monde.fr : La France vient d’enregistrer son premier décès d’un porteur du virus H1N1 sans antécédent médical. Doit-on s’inquiéter ?

                                                      Didier Raoult : Une chose est sûre, il ne s’agit pas d’une « grippette ». Cette grippe est unique, elle suit un schéma particulier jamais vu jusqu’à présent. Je rentre tout juste d’un congrès international sur la grippe aux Etats-Unis. Les travaux présentés ont mis en évidence que deux Américains décédés de la grippe A étaient porteurs d’une mutation. Cette mutation n’explique peut-être pas tous les morts sans antécédents médicaux, mais il faut prendre cette éventualité en compte.

                                                      http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/09/15/deux-approches-d-experts-face-a-la-grippe-a_1240688_3244.html



                                                      • cariboo cariboo 18 septembre 2009 09:52

                                                        Salut les paranos !
                                                        Après trois semaines de vacances sans wifi, sans télé, je reviens et que lis-je ?
                                                        C’est la guerre ?
                                                        Les iles Caïman, furieuses d’avoir été montrées du doigt comme ayant la médaille d’or pour l’argent sale, nous attaquent à coup de virus ? le Achtung Haineux qu’il s’appelle...

                                                        En tout cas grand merci à John Lloyds, question humour (involontaire ?), il assure !
                                                        (Lloys =>il assure, wharff, wharff)
                                                        En tout cas j’ai bien ri, ça m’a consolé du chèque que j’ai fait pour mes impôts avant-hier et qui permettra de couvrir une toute petite partie des 200000 euros que coûte paraît-il la visite de Sarkozy à l’hôpital de je ne sais plus où.
                                                        On vit une époque formidable !!!


                                                        • janequin 18 septembre 2009 09:56

                                                          Tant que les virologues continueront à ne se baser que sur les outils développés par les chimistes, mais sans tenir compte de leurs remarques (Kary Mullis, inventeur de la PCR), tant qu’ils ne chercheront pas à savoir quelles réactions chimiques (comme par exemple l’oxydation préférentielle des guanosines) donnent lieu à ce qu’ils appellent des mutations, ce seront des charlots.


                                                          • JL JL 18 septembre 2009 10:00

                                                            @ Janequin, vous savez probablement que la recherche scientifique c’est une chose, et que l’allocation des budgets en est une autre. A bon entendeur ...


                                                          • Seb Est Méchant 18 septembre 2009 11:27

                                                            Comme le demande en effet Hieronymus, deux bonnes questions sont posées, la troisième étant « quel est ce virus ? » et la quatrième « d’où vient ce virus ? ». 


                                                            Pour ceux qui prennent le débat H1N1 en cours, je vous conseille la consultation préalable de la conférence de la journaliste Sylvie Simon du 16/04/2009 disponible en vidéo, et vers les nombreuses interventions du docteur Marc Vercoutère disponibles, par exemple, sur DailyMotion.

                                                            Parmi toutes les polémiques que je trouve exposées - et ce à juste titre -, trop rares sont celles qui interrogent sur l’origine de ce virus. Je base mon analyse sur :
                                                            - l’enquête du journaliste Wayne Madsen auprès de scientifiques experts du domaine qui concluent à une forme inhabituelle de virus qui semble être le résultat de manipulations génétiques (...) qui contient des éléments de la grippe aviaire, de deux formes de grippe humaine et différentes formes de grippes porcines (...)
                                                            - la position affichée de certains gouvernements ayant déjà eu à traiter des formes suspectes de grippe : je citerais l’Indonésie qui refuse de fournir à l’OMS des souches de grippe aviaire, la République Tchèque qui a déjà été touchée par les vaccins de Baxter et leurs souches virales, ou encore les doutes du Japon qui a cessé de fournir à l’OMS des souches de grippe aviaire
                                                            - la plainte - maintenant connue de tous - de Jane Burgermeister auprès du FBI qui accuse, excusez le peu, Baxter d’avoir fourni en février 2009 le virus vivant à 16 laboratoires de 4 pays sous une forme dissimulée (...)
                                                            - la position de l’OMS vis à vis de l’ONU avec, par exemple, la réunion du 7 Juillet 2009 où a été discutée la directive de la nécessité de l’obligation de vacciner les 194 pays affiliés à l’OMS

                                                            La liste est encore longue, et je m’en retourne maintenant : 
                                                            - à mon bon sens d’être humain, 
                                                            - aux campagnes publicitaires, 
                                                            - aux journaux télévisés et leurs chiffres fantaisistes, 
                                                            - à l’orientation donnée dans TOUTE la presse papier du phénomène,
                                                            - aux 94 millions de vaccins déjà achetés par le gouvernement Français,
                                                            - aux rapports datés (! !!) du Ministère de la Santé toujours disponibles ici directement sur leur serveur
                                                            - à l’incompatibilité chronologique (! !!) dans a fourniture des virii vivants aux laboratoires

                                                            pour commencer à craindre réellement les autrefois étonnants Georgia Guidestone et ses illuminati, les Bilderberg et leur nouvel ordre mondial ou encore les pires idées conspirationistes.

                                                            C’est les yeux ouverts que je vois le temps des débats révolu et l’oreille tendue que j’écoute les radio-Londres la nuit sur PalTalk.

                                                            La démago, la langue de bois et la peur de finir avec du plomb dans la cervelle sont une chose, mais aujourd’hui on prononce publiquement des mots comme plainte pour crime contre l’humanité ou encore de manipulation ouverte de chiffres par les présentateurs télés préférés des Français sans que ça ne fasse sourciller le public qui se satisfait, somme toute, d’un frigo encore bien rempli et des distractions télévisées. Le peuple est docile, calme, pas inquiet et prêt à recevoir son destin.

                                                            J’attire dans un dernier point votre attention que toute cette campagne d’information, qu’elle aboutisse ou non à une vaccination de masse, reste un excellent baromètre pour nos gouvernants de la réaction massive et du niveau de soumission d’une nation pour des traitements de grande envergure. Pourquoi pas une puce RFID ?

                                                            Comme la peur n’évite pas le danger, le temps est-il venu de se tenir loin du troupeau et du lynchage par la masse ?
                                                            Moi, je me protège moi-même et les miens, en bon père de famille, et c’est maintenant avec un regard triste plus que critique que je regarde le troupeau de mes pairs aller vers son inéluctable destin.

                                                            • JL JL 18 septembre 2009 11:44

                                                              Ce virus et ce vaccin, c’est un peu l’histoire de la poule et de l’oeuf. Au fond, on est en plein Darwinisme, cette évolution qui ne s’embarrasse pas de questions morales.


                                                              • Pascal GILBERT Pascal GILBERT 19 septembre 2009 15:23

                                                                Au joker. 

                                                                Je vous cite : Les vacins c’est une des plus belles arnaques encore en vigueur.

                                                                Vous manquez de données, on va faire simple : 
                                                                le vaccin contre la rage inefficace ? 
                                                                contre la variole inefficace ? 
                                                                contre la diphtérie inefficace ?... 
                                                                Pour cette dernière un exemple historique : dans les années 1980 la Russie connaît un effondrement de son programme de vaccination contre la diphtérie qui est quasiment stoppé, quelques années plus tard la maladie réapparaît sous une forme épidémique. Le nombre de cas passe de moins de 1000 par an à plus de 50 000. L’épidémie sera contenue par une vaccination de masse et une reprise du programme de routine . Au total on estime à 4000 décès sur les 158 000 cas de l’épidémie de diphtérie qui a touché les pays de l’ex URSS durant les années 1990-1999.
                                                                Inefficace la vaccination contre l’hépatite B : allez en parler aux infirmières des centres de dialyse rénale et aux patients dialysés.
                                                                Inefficace contre la polio, inefficace celui contre la tétanos ? Ttt, you are kidding je suppose.



                                                                • la truie qui file 24 septembre 2009 15:05

                                                                  Quel est votre niveau d’etude scientifique en immunologie , et en epistemologie ?

                                                                  La pertinence de la vaccination n’est pas basée sur autre chose qu’une connaissance quasi inexistante de l’immunologie à la fin du 19eme . Elle semble plutot héritée d’une methode purement empirique issue de la haute antiquité : la « mithridatisation ».

                                                                  J’ai pris connaissance d’un grand nombre de reférences dites « scientifiques » du debut du 20 eme et concernant les maladies infectieuses .Ces connaissances restent dans l’ensemble complement empiriques jusqu’au années 40 ....

                                                                  Mais depuis helas il reste une autre « épidemie » qui est celle de la continuité d’une pratique qui devient supersitieuse quand les fondements restent aussi empirique qu’a cette epoque de meme que les divers procédés d’obtention brevetés des vaccins meme dans le domaine de l’ingenierie des chimères genetiques

                                                                  Et cette fameuse ingéniérie est elle meme aussi incontrolable que les OGM qu’elle est sensée mettre au point .

                                                                  On fait maintenant le simple constat que les genes de ces chimères echappent precisement à tout tentative de confinement .

                                                                  A ce jour , il n’existe aucune théorie officielle convaincante pour prevoir precisement la mutation d’un virus et surtout son potentiel de destruction ,ainsi que d’evaluer la resistance naturelle d’un organisme face à ces mutations .

                                                                  Je vous invite à etudiez prealablement les divers brevets qui ont ete deposés et de faire le simple constat de l’anteriorité des vaccins de grippe A sur la pretendue Pandémie.De nos jours on ne fait plus de recherches tres longues et couteuses sur quelque chose qui n’existe pas ou ne rapporte pas ,a moins d’avoir fabriqué de toute piece l’objet de cette meme recherche .

                                                                  La propagande qui defend la vaccination est faite uniquement par des personnalités impliquées par le commerce de ces solutions presentée comme les seules valables et cela va precisement à l’encontre non seulement de la methode scientifique mais aussi de l’ethique de la science en particulier médicale.

                                                                  Un grand nombre de maladies ont disparu non par la vaccination mais par des regles simples d’hygiene passant par une amélioration des conditions de vie dans la plupart des pays riches .

                                                                  Autrement regardez les chiffres de mortalité dans les pays pauvres , c’est accablant vaccination ou pas . On en vient à se demandes si ce n’est pas la vaccination qui est le pire probleme dans ces pays . Un peu d’eau pure couterai moins cher !

                                                                  Et dans le meme temps des tres nombreuses nouvelles maladies ou des tres grave complications proviennent des vaccins dans les pays riches ou on vaccine à tour de bras sur le dos de la secu locale .

                                                                  Et je ne sait pas si quelques uns se souviennent du scandale du sang contaminé pretendument controlé par des institutions de santé officielles ( mais en fait mercantiles )

                                                                  On peut suivre historiquement l’impact de certaines campagnes de vaccination et d’une épidemie qui la suit immediatement dans son sillage géographique , notamment la pandémie degrippe espagnole et la campagne de vaccination qui la précede ...
                                                                  Mais naturellement on ne plus le prouver mais donner ce qu’on qualifie de « correlation etroite »

                                                                  Vous avez le droit de vous faire vacciner et de toute manière vous ne pourrez pas porter plainte contre qui que ce soit puisque c’est ecrit en toute lettre dans le decret concernant la vaccination , et dans ce cas la seule personne qui sera concernée c’est vous même .

                                                                  Pour vos proches , maintenant que vous commencez à etre informé des dangers de la vaccination cela regarde votre conscience mais pour d’un autre point de vue cela signifiera au moindre incident que vous etes complice et donc coupable. 

                                                                  NLDR : par ailleurs il serai necessaire de bien se rendre compte des liens qui unissent l’ingenierie pharmaceutique et l’ ingenierie en matière de chimères genetique dites (OGM ) et l’industrie des medicaments, cosmetiques , additifs alimentaires , pesticides et bien entendu les puissances financières qui les soutiennent .
                                                                  Derniere chose qui financent la plupart des grandes institiution de recherche meme ceux dit publics ?
                                                                   Le constat est tellement frappant qu’il ressemble à la lettre volée d’edgar Poe  !!!


                                                                • Pascal GILBERT Pascal GILBERT 24 septembre 2009 22:18
                                                                  Bonjour :) 

                                                                  J’ai mis en gras vos écrits.

                                                                  Quel est votre niveau d’etude scientifique en immunologie , et en epistemologie ?

                                                                  Vos commencez très fort, je dirai que mon niveau vaut bien le vôtre. Surtout quant on voit la suite...

                                                                  La pertinence de la vaccination n’est pas basée sur autre chose qu’une connaissance quasi inexistante de l’immunologie à la fin du 19eme . 
                                                                  Là vous vous plantez dur, la pertinence de la vaccination au 19 ème siècle ne se fonde sur aucun modèle immunologique ni médical, ni sur aucune connaissance de ce pouvait être alors l’agent pathogène que l’on ne nommera que bien plus tard. Elle se base sur la simple constatation du fait que les vachers atteints de vaccine (maladie croûteuse du pis des vaches) étaient épargnés par la variole. Basta cosi pour Jenner qui fit une « simple » hypothèse suivie de son expérimentation : l’inoculation au sujet vierge du liquide de la pustule du pis de la vache pour le protéger de la variole. Et cela marchât. 

                                                                  Elle semble plutot héritée d’une methode purement empirique issue de la haute antiquité : la « mithridatisation ».
                                                                  Là vous semblez confondre avec la variolisation, pratique ancestrale pratiquée depuis l’Antiquité qui consistait à inoculer du pus de de la pustule d’un malade de la variole (maladie humaine) dans l’espoir que la maladie serait moins forte que celle chopée autrement. 

                                                                  Je vous conseille l’excellent livre de Darmon « La longue traque de la variole »

                                                                  On revient à l’épistémologie qui, rapidement dit, essaye de répondre aux questions suivantes : qu’est la connaissance, comment se forme t-elle, comment peut-on apprécier sa validité ? 
                                                                  Popper, entre autres, a fort bien écrit sur le sujet. Je pourrais vous y renvoyer mais, il me semble que c’est peut-être un peu prématuré. En effet avant de vouloir discuter de ce qu’est la connaissance, des ses modes d’acquisition etc, il faut avoir les connaissances, et, dans le cas présent, je crains que vous ne les ayez pas,ou pas suffisamment.

                                                                  Pis faut pas tout mélanger, je ne dis pas un mot du vaccin contre la grippe A, alors peut me chalent vos discours sur cette dernière et les OGM. 
                                                                  Ce qui me gavent ce sont seulement des phrases comme : « Les vacins c’est une des plus belles arnaques encore en vigueur. » Ce qui est une ânerie.


                                                                  Un grand nombre de maladies ont disparu non par la vaccination mais par des regles simples d’hygiene passant par une amélioration des conditions de vie dans la plupart des pays riches .Autrement regardez les chiffres de mortalité dans les pays pauvres , c’est accablant vaccination ou pas .

                                                                  Là je vous suit, vacciner contre la rougeole dans les pays pauvres, n’est pas la panacée, les enfants mourant d’autres causes. Mais ceci n’est pas une remise en cause de l’efficacité de ce qu’est une vaccination qui reste efficace, sur ici la rougeole, mais une remise en cause de l’efficacité de l’acte vaccinal sur la mortalité infantile, polyfactorielle dans ses causes. Il y a un distinguo qu’un épistémologiste même moyen comme moi, voit très clairement, et je m’étonne qu’il vous ait échappé. :)

                                                                  On peut suivre historiquement l’impact de certaines campagnes de vaccination et d’une épidemie qui la suit immediatement dans son sillage géographique , notamment la pandémie degrippe espagnole et la campagne de vaccination qui la précede...
                                                                  Là je m’interroge. J’ai effectivement lu cette affirmation sur quelques sites : sont morts de la grippe espagnole ceux qui avaient été vaccinées contre. Citant tel ou tel Professeur, barricadant son propre raisonnement derrière ce que Skrabanek (Idées folles idées fausses en médecine, chez Odile Jacob, très bon aussi, je vous le conseille) appelle le sophisme de « l’argument de l’Autorité ». 
                                                                  Allons, soyons sérieux, vous me dites que les populations de 1918 étaient vaccinées antérieurement, où avez-vous lu cela ? de quelles sources ? et contre quoi ? C’est n’importe quoi. 

                                                                  Pour en terminer je vous conseillerai une dernière lecture : Rumeurs de Kapferer, aux éditions du Seuil.


                                                                  • la truie qui file 25 septembre 2009 09:44


                                                                    C’est probablement une perte de temps dans la mesure ou c’est une manière pour vous d’eloigner le debat autrement dit de faire un ecran de fumée

                                                                     Néanmoins ici et maintenant c’est un crime de ne pas devoiler des impostures quand la santé publique est delibérement mise en danger par des dogmes issus de superstitions .

                                                                    D’abord je vous renvoie à la definition de l’empirisme
                                                                    http://fr.wikipedia.org/wiki/Empirisme

                                                                    rappel de votre citation
                                                                     
                                                                    "Elle se base sur la simple constatation du fait que les vachers atteints de vaccine (maladie croûteuse du pis des vaches) étaient épargnés par la variole. Basta cosi pour Jenner qui fit une « simple » hypothèse suivie de son expérimentation : l’inoculation au sujet vierge du liquide de la pustule du pis de la vache pour le protéger de la variole. Et cela marchât. « 

                                                                    Vous avez parfaitement resumé vous meme la simplification du raisonnement et de ses conclusions qui correspondent precisement à l’application d’un empirisme 

                                                                    Et Mitridate Eupator precisement etait disciple de l’ecole empiriste , sa méthode est considérée dans l’histoire des sciences comme l’ancetre de la vaccination et cela nous ramene tout de meme 2100 ans en arriere !

                                                                    citation

                                                                    il faut avoir les connaissances, et, dans le cas présent, je crains que vous ne les ayez pas,ou pas suffisamment.
                                                                    peut me chalent vos discours sur cette dernière et les OGM. 

                                                                    j’ai vainement chercher le verbe »chaler« dans la langue francaise .Pour l’expression celle qui semble convenir est issue du vieux françois de l’epoque médivale »peut m’en chault«  
                                                                     vous semblez oublier les classiques !

                                                                    Belle marque d’audace que de presumer ainsi l’insuffisance de la connaissance des autres en montrant les defaillances pédantes de la vôtre !

                                                                    Pour les references historiques a moins que vous ne connaissiez pas la langue de Shahespeare
                                                                     »The horrors of vaccination«  Higgins
                                                                     tout le monde peut telecharger gratuitement ( pour l’instant )
                                                                    Pendant la première guerre mondiale, la vaccination contre la tiphoide du contigent militaire à precedé la grippe qu’on appelée à tort espagnole !

                                                                    Pour vos references littéraires elle mentionnent uniquement des textes qui alimentent la pensée dominante et de ces fameux editeurs de brulots si bien alignés sur une ligne editoriale »autorisée" et apparentée aux mass medias .
                                                                     C’est une vrai perte de temps de les lire et surtout de gaspiller ses derniers sous pour une telle compilation de desinformations et de mensonges .

                                                                    Et notamment tous ces mensonges concernant la crise economique qui est aussi le sujet qu’on veut nous faire oublier et simplement parcequ’il faut gagner du temps pour replacer divers capitaux pour les initiés avant le Krach final ...
                                                                     

                                                                    Et pour le fond il restera un autre debat de fond qui ouvre l’interrogation à se poser au sujet de la science actuelle comme nouveau dogme .
                                                                    On peut pousser encore plus loin car depuis 100 ans dans le sens de la manipulation de ses concepts par des opportunismes mercantiles , et ce n’est pas la science qui est en defaut mais la conscience dans son exercice .

                                                                    Et à ce propos c’est bien le rappel qu’il faudrai sortir de cette collusion étroite entre un pouvoir politique qui ne defent plus desormais les interets des nations et de ses populations mais celles des groupes qui les paient .

                                                                    Dans ce domaine on observe une ingerence politico financière planifiée dans la recherche fondamentale au profit d’un monstrueux groupe tentaculaire de l’agro-alimentaire à l’industrie chimique et pharmaceutique ...les memes qui en dessous de table on financés les nazis pendant toutes les guerres et les autres ensuite ...

                                                                    La vrai situation actuelle reflete une veritable guerre contre l’humanité et cela passe par des des fausses sciences asservissantes qui impiment autant de faux dogmes au service d’un pouvoir presque invisible mais omnipresent .

                                                                    Et les declarations qui fusent de toute part concordent pour pretendre que l’espece humaine est devenue trop nombreuse . Quelle bon moyen de reduire ce nombre qu’une epidemie !

                                                                    Et de tout temps il y eu ceux qui lachaient les rats atteints de peste sur les villes , ou des bombes sur des civils . Maintenant c’est des rats médiatiques qui le font d’abord pour endormir d’abord la méfiance ... mais maintenant l’opinion publique se reveille ...


                                                                  • Pascal GILBERT Pascal GILBERT 25 septembre 2009 10:25

                                                                    Bonjour,


                                                                    Il est évident que nos routes sont parallèles et il est inutile de discourir plus.
                                                                    Quelques précisions.

                                                                    « Peut me chaut » du verbe chaloir, comme vous ne l’ignorez point, et à la manière de Barbey d’Aurevilly, La Fontaine, Anatole France et d’autres encore je l’ai conjugué et accordé avec ses sujets qui suivent le verbe.

                                                                    Le coup de la vaccination des militaires contre la typhoïde qui fout la grippe espagnole aux civils (non vaccinés). Désolé je n’achète pas, mon épistémologie perso m’en empêche.

                                                                    Pour le reste , chacun sa route, chacun son chemin.

                                                                    Bonne journée, il va faire beau et même s’il faudrait un peu d’eau pour mon jardin le soleil n’est pas si désagréable.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès