• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Face à la chimie de la mort

Face à la chimie de la mort

Comment est-il possible qu’aujourd’hui, dans notre pays, les pesticides restent majoritairement autorisés, alors que l’arsénite de sodium, pour ne citer que lui, a été interdit aux Etats-Unis dans les années 60…pour finalement n’être interdit en France qu’au début du 21ème siècle ?

C’est une première en France, la fille d’un viticulteur, décédé il y a peu, porte plainte contre x en impliquant l’arsénite de sodium que son père utilisait régulièrement, affirmant que ce dangereux pesticide est responsable de sa mort.

Elle s’appelle Valérie Murat et son père, James-Bernard, qui était viticulteur en Gironde, à Pujols, a quitté ce bas monde en 2012, après que sa maladie ait été reconnue comme maladie professionnelle, un lien formel entre l’utilisation de ce pesticide et sa tumeur ayant été établi.

Si ce dérivé de l’arsenic avait bien été interdit en France en 1973, il ne l’était pas en viticulture, on peut s’interroger sur ce choix, car s’il était considéré comme dangereux pour l’agriculture, pourquoi l’autoriser pour la viticulture ? En tout cas, il est probable qu’il soit responsable de la mort du vigneron. lien

Il s’agissait entre autres du Medipyral commercialisé en 1995, puis suspendu un an après, remplacé par le Midipyral, fabriqué par la même entreprise, finalement interdit en 2001.

Ajoutons qu’il ne doit pas être un cas isolé, et il est possible qu’à la suite de cette plainte, d’autres agriculteurs, ou viticulteurs, si elle aboutit, s’engouffreront dans la brèche pour demander réparation.

C’est en tout cas l’accusation que porte Valérie Murat, se base sur le fait que le produit qu’utilisait son père portait la mention « cancérogène suspecté sans preuve suffisante  », alors que selon elle, l’étiquette aurait du mentionner « cancérogène avéré ». Elle ajoute « si le ministère de l’agriculture avait bien fait son boulot, il aurait vérifié et interdit la vente de ce produit, à moins qu’il n’est caché sciemment la dangerosité du produit  ». lien

Mais il y a plus grave…

L’Assemblée Nationale a bien sur « courageusement » interdit les pesticides dans les espaces verts publics…mais seulement à partir de 2020…et pour les particuliers, à compter de 2022, tout en écartant la possibilité de les interdire dans le monde agricole, ajoutant que les pesticides pourraient être utilisés en cas d’urgence sanitaire. lien

On essaye de comprendre ?

Si nos chers députés sont convaincus du danger que représentent les pesticides, pourquoi attendre 20202022, pourquoi ne pas les interdire dans le monde agricole, et pourquoi les accepter en cas « d’urgence sanitaire » ?

Pour ceux qui en douteraient encore, des études convergentes ont prouvé l’impact des pesticides sur notre santé.

En effet, des janvier 2007, le magazine Sciences et Vie évoquait les dangers d’un usage intensif des pesticides en France, ce qu’à confirmé en mai 2014 un rapport de l’INSERM.

Plus grave, notre pays est le plus gros utilisateur des pesticides, que l’on retrouve dans les nappes phréatiques, les cours d’eau, et bien sur dans nos aliments, le risque de leucémie passant de 25% à 100%...et celui de tumeurs cérébrales de 30 à 50%. lien

Pour se renseigner en profondeur sur les pesticides, les dangers qu’ils représentent, et les solutions pour s’en prémunir, ce lien

Quittons la vigne pour les oliviers.

Ils qui sont menacés par une mouche qui pond ses œufs dans les fruits, avec les dommages que l’on imagine.

Cette mouche, la xylella fastidiosa a déjà contaminé 30 000 hectares dans les Pouilles italiennes et les autorités ont décidé en haut lieu de procéder carrément à l’abattage des arbres contaminés, afin de créer une « ligne de contrôle » destinée à empêcher la dissémination de la fameuse mouche, et en utilisant abondamment des pesticides. lien

Au-delà de la légitime interrogation que l’on peut se poser sur le temps qu’il aura fallu aux autorités pour réagir face au drame, puisque les premiers cas ont été signalés en 2008, pourquoi mettre en place des solutions si draconiennes, puisqu’il existe des parades…sans en arriver à de pareilles extrémités, d’autant que l’olivier a une croissance lente, qu’il fait l’objet d’une mode, atteignant parfois près de 20 000 euros, et qu’il peut devenir plus que millénaire. lien

En effet, chaque prédateur a le sien, prouvant une fois de plus que la nature est bien faite, et utiliser des pesticides pour résoudre le problème pourrait bien être la pire des solutions, car l’insecticide tuera sans discernement la mouche tout comme ses prédateurs.

Il existe en effet un Hyménoptère, le Psyttalia concolor, qui s’en prend à la larve de la mouche, et la Mantispa pagana, variété de mante religieuse, prédateur que l’on trouve dans beaucoup de vergers. lien

Et puis il y a la possibilité de piéger l’insecte en les attirant dans des cartons dotés d’une capsule attractive sexuellement, ou plus simplement en installant des pièges alimentaires remplis d’une solution de phosphate d’ammoniaque.

N’oublions pas la cuve curative qui consiste à traiter le feuillage avec une bouillie à base de diméthoate. lien

Passons de l’olivier au blé, puisqu’un agriculteur a trouvé une parade intelligente à tous ces soucis en cultivant des variétés anciennes afin d’éviter les traitements chimiques. lien

Il s’appelle Jean-Jacques Mathieu et travaille avec 200 blés différents, blés justement connus pour offrir une résistance naturelle aux insectes et aux maladies, tout en assurant une bonne production. lien

Et puis, bonne nouvelle, 2 chercheurs belges ont découvert un désherbant 100% naturel.

Il s’agit d’une bactérie, la streptomyces scabies, qui lorsqu’elle rentre en contact avec des aliments, libère une toxine qui a un important pouvoir désherbant naturel et biodégradable, sauf qu’il était difficile d’en produire en grande quantité, vu son prix.

Les chercheurs ont donc trouvé un procédé pour produire à grande échelle une toxine aux effets similaires, mais à plus bas prix. lien

On le voit, il existe donc de nombreuses solutions acceptables pour l’environnement permettant d’éviter les dangereux pesticides, et les OGM.

En effet, les promoteurs de l’agriculture chimique ont proposé les OGM, (organisme génétiquement modifiés) dont la finalité est d’intégrer à la plante le pesticide, de façon à ce que l’insecte prédateur soit éradiqué s’il tente de s’en prendre à la plante…sauf que les pesticides de la plante se retrouveront fatalement dans nos assiettes.

Pour être plus précis, il faut distinguer les plantes OGM qui tolèrent certains herbicides, et celles qui produisent dans leur cellules des protéines insecticides…ce qui sur le fond ne change pas grand-chose. lien

Soit dit en passant, une bonne partie du financement de la recherche sur les OGM vient des millions récoltés pour le Téléthon, puisque ce sont les mêmes laboratoires qui travaillent sur les maladies génétiques et la recherche sur les OGM, sans que les français en soient conscients.

Alors comment ne pas s’étonner de la récente décision européenne d’autoriser 19 produits OGM, libre ensuite à chaque pays de décider pour lui-même…(lien) ce qui est parfaitement hypocrite, car une fois les OGM entrés en Europe, il sera bien plus compliqué de les empêcher d’intégrer les produits transformés.

Comme l’ont affirmé 2 porte-paroles d’EELV : « dans une zone de libre circulation des marchandises, la possibilité laissée aux Etats d’interdire ensuite ces OGM sur leur territoire est un leurre (…) les porcs et les jambons produits avec des aliments transgéniques en Pologne ou en Espagne se retrouveront sans aucune difficulté dans les rayons des grandes surfaces des autres pays. Il n’y aura en effet aucune possibilité de mettre en place des contrôles efficaces ».

Alors quelle parade pour le consommateur ?

Et quid de Monsanto, créateur de Round-UP ?

Cette courte vidéo fait un joli tour de la question et des lanceurs d’alerte ont dressé la liste la plus complète possible des sociétés qui utilisent les produits Monsanto.

Il s’agit de sociétés peu connues en France dont ils ont répertorié les marques qu’ils commercialisent, et qui sont vendues sur le marché français et européen.

On y trouve pèle mêle coté boissons Coca-Cola, d’autres bien connus.

Sur le chapitre sucreries, ils citent Carambar, Malabar, Hollywood, et beaucoup d’autres.

La liste complète est sur ce lien

Les lanceurs d’alerte précisent tout de même que toutes les marques mentionnées ne contiennent pas forcément des produits Monsanto, mais elles appartiennent à des sociétés qui, selon le blog américain, « Collective Evolution » utilisent des produits Monsanto pour certaines de leurs productions.

Les consommateurs sont-ils prêts à boycotter ces produits dangereux, afin de redonner à notre alimentation la qualité qu’elle a perdue ?

L’avenir nous le dira, d’autant que l’on sait aujourd’hui que l’agriculture biologique pourrait alimenter 9 milliards d’êtres humains, en étant plus productive que l’agriculture intensive et chimique. lien

Comme dit mon vieil ami africain : « fais du bien à ton corps pour ton âme ait envie d’y rester ». 

L’image illustrant l’article vient de ligue-cancer.net

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Dites oui à l’oignon

Plus fort que Champignac

Guérir ou mourir en mangeant

Prenons en de la graine !

Des racines et des arbres

Finissez vous assiettes

Main verte pour tomate rouge

Le bruit du silence

L’huile de l’arbre

La drogue ce tabou

A table avec les sauvages

Arrêtez la terre, je veux descendre

A l’oreille des feuilles

La terre folle

Au bois de mon cœur

Mourir pour un peu de chanvre

Les dessous du chou

Un article à la noix

Le jardin extraordinaire

Des piquants qui protègent

Ces plantes qui tuent les virus

L’amarante, plante espiègle

Des pommes, des poires, mais pas n’importe quoi

Aimer la Terre

Les avancées de l’immobile

A l’aide d’iode

N’écrasez pas le champignon

Jamais déçu par le chou

Sauvé par l’écorce

Les vilains secrets du terroir

OGM, globalement mauvais


Moyenne des avis sur cet article :  3.71/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

93 réactions à cet article    


  • colere48 colere48 29 avril 2015 10:06

    Bonjour monsieur Cabanel.
    Alors, on a la « patate » aujourd’hui ?
     smiley 


    • Calva76 Calva76 29 avril 2015 15:08

      @colere48
      A bah flûte alors, c’est déjà Alex qui tient le haut du pavé avec ses remarques désobligeante. smiley


    • Indépendance des Chercheurs Indépendance des Chercheurs 30 avril 2015 13:56

      Ce qui se passe en ce moment est très grave, et les mobilisations du 1er Mai doivent le dénoncer. Voir notre article d’aujourd’hui :
       

      http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2015/04/30/1er-mai-ogm-tafta-aecg-acs-mobilisation-i-50858.html

      1er Mai, OGM, TAFTA, AECG, ACS, mobilisation... (I)

       
      Le 30 avril 2015, Les Echos écrit « 1er Mai : des syndicats en ordre dispersé face au Front national » , et commente à ce sujet « Les défilés de vendredi s’annoncent peu fournis ». Mais le problème réside-t-il vraiment dans les divergences entre directions syndicales ? La réalité très inquiétante est que les appels syndicaux à la journée du 1er Mai ne sont guère mobilisateurs malgré la gravité de la situation actuelle. Une question de la plus haute importance, escamotée dans ces appels, est celle des projets de traités transatlantiques entre l’Union Européenne et les deux pays « riches » de l’Amérique du Nord. Pourtant, qu’il s’agisse du traité en préparation entre l’Union Européenne et les Etats-Unis (TAFTA - TTIP, Trans-Atlantic Free Trade Agreement ou Transatlantic Trade and Investment Partnership, Traité de libre-échange transatlantique ou Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement) ou de l’AECG - CETA (Accord économique et commercial global ou Comprehensive Economic and Trade Agreement) avec le Canada, les conséquences risquent d’être très lourdes pour les travailleurs français et européens. Qui, concrètement, dénoncera le 1er Mai cette stratégie de mise en concurrence rapprochée de populations, salaires, standards sociaux, lois et règlements... ? Il en est de même du projet d’Accord sur le Commerce des Services ou Trade in Services Agreement (ACS - TISA). Pourquoi de tels silences de la part des directions syndicales, à l’occasion de la Fête du Travail ? Sans oublier les implications prévisibles de ces traités pour la vie quotidienne de tous les citoyens. A ce sujet, un exemple d’actualité est celui des organismes génétiquement modifiés (OGM) auxquels l’Union Européenne ouvre de plus en plus ses portes au bénéfice des grandes multinationales. La réalité est que, qu’il s’agisse du TAFTA - TTIP, de l’AECG - CETA, de l’ACS - TISA ou encore des OGM, le rejet citoyen est large et dépasse les clivages politiques ainsi que les différences de points de vue à l’égard de l’Union Européenne. Raison de plus pour que ces questions ne soient pas laissées de côté lors des mobilisations du 1er Mai. La recherche, l’éducation, la santé, l’agriculture, l’ensemble des services publics... sont très directement menacés. Témoigne de l’inquiétude des scientifiques l’exposé d’il y un an de la géographe Carmen de Jong, professeure à l’Université de Savoie, à l’occasion de la campagne pour les dernières élections européennes. Diffusées par le média alternatif librinfo74 avec le titre parlant «  DÉBATS EUROPÉENNES / GMT : Les Verts dénoncent l’implication directe des multinationales dans la négociation du Grand Marché Transatlantique », les déclarations de Carmen de Jong, alors candidate d’ouverture sur la liste d’Europe Ecologie - Les Verts dans le Sud-Est, prennent une actualité particulière au vu de l’annonce récente de la Commission Européenne concernant les OGM et qui constitue de toute évidence une préparation de la signature du TAFTA - TTIP. Peut-on se taire à ce sujet à l’occasion du 1er Mai ?
       
      [la suite, sur le lien http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2015/04/30/1er-mai-ogm-tafta-aecg-acs-mobilisation-i-50858.html ]
       
       
      et aussi :

      http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2015/04/25/1er-mai-recherche-education-mondialisation-i-50843.htm
      1er Mai, recherche, éducation, mondialisation... (I)

      http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2015/04/26/1er-mai-recherche-education-mondialisation-ii-50844.html
      1er Mai, recherche, éducation, mondialisation... (II)
       
      http://blogs.mediapart.fr/blog/scientia/270415/un-1er-mai-sans-tafta-aecg-acs
      Un 1er Mai sans TAFTA, AECG, ACS... ?  



      Cordialement

      Le Collectif Indépendance des Chercheurs
      http://science21.blogs.courrierinternational.com/
      http://www.mediapart.fr/club/blog/Scientia


    • olivier cabanel olivier cabanel 30 avril 2015 15:30

      @Indépendance des Chercheurs
      merci de votre intervention.

      la situation est grave... ne nous laissons pas faire : ces accords tafta sont une calamité.
      et connaissant la façon de procéder de juncker, il est capable de passer outre la décision des états, en donnant la décision finale à la commission européenne...comme il l’a fait récemment pour les ogm.


    • soi même 29 avril 2015 10:38

      Et oui mon brave monsieur , le monde fout le camp, même les oliviers ont le bourdon !


      • Le p’tit Charles 29 avril 2015 10:51

        +++

        Nos agriculteurs sont des champions pour semer du poison sur les sols....Quand on fait des analyses des produits consommés (en grandes surfaces) par les gens...on cache vite les rapports démontrant les poisons étalés pour être consommés...mais par contre un gus qui fait pousser du raisin sans produits chimiques doit passer au tribunal... ?

        • Ruut Ruut 29 avril 2015 12:38

          @Le p’tit Charles
          Bien vu en plus il est pénalement condamné.
          Le show doit cesser et la qualité saine et durable doit revenir dans notre pays.

          Quand a l’agriculteur mort par les pesticides qu’il a lui même mis, pourquoi n’était il pas informé des dangers des produits qu’il utilisait ? mensonge ou un empoisonneur empoisonné par lui même ?
          Et que dire aux pauvre consommateurs des vins ou mangeurs des raisins ce cet empoisonneur ?

          Oui le législateur est aussi coupable de manque d’interdiction de poisons.
          Mais c’est le même législateur qui veux autoriser les drogues en vente légales sur notre territoire.


        • soi même 29 avril 2015 13:04

          @Ruut, cette aventure et comme l’affaire de l’amiante, dès sont origine l’on a connaissance de sa toxicité, et l’on fait comme si rien n’était, intéressez vous à l’histoire du Roundump et vous verrez aux Etats Unis , là où il était fabriqué les ouvrier en son morts !

          Tous ce tiens en un mots le Capitalisme productrice, peut importe les dégâts collatéraux, l’important sont les dividendes boursières !

          Et ce n’est pas un article de Sieur Cabanello avec son Allegro Presto qui va changé quelque chose, et pour causse ses articles non qu’une fin politique  !

           


        • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2015 13:16

          @Ruut
          sur la question des drogues, je me permet de rebondir.

          chacun sait que le tabac, l’alcool, et donc aussi le vin (on pourrait aussi évoquer quelques médicaments) sont des drogues...l’état les considère légales.
          Pourquoi ?
          il y a quelques dizaines d’années, les USA avaient prohibé l’alcool, et il ne s’en est jamais autant consommé...avec un danger potentiel accru, vu qu’il n’y avait pas le moindre contrôle de la qualité du produit... mais c’est un autre débat.
          interdire n’empêche pas la consommation, mais augmente le danger sanitaire.
          j’ajoute que légaliser la conso du chanvre (pour ne citer que lui) coupera les vivres aux maffias qui profitent de l’interdiction pour s’enrichir.
          mais je crains m’être éloigné du sujet.
          je profite de l’occasion pour vous suggérer modestement de ne pas tenir compte du troll soi même dont la pensée est à l’image de son utilisation de la grammaire.
          mais c’est vous qui voyez.
           smiley

        • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2015 13:18

          @Le p’tit Charles
          je ne vais pas me faire l’avocat des agriculteurs qui utilisent la chimie...mais, je sais bien que tourner la porte à cette mascarade dangereuse ne doit pas être facile.

          pourtant, je suis sur que le bon sens devra finalement l’emporter.
          l’avenir nous le dira.
          merci de votre commentaire.

        • Ruut Ruut 29 avril 2015 13:42

          @soi même
          Le roundump un produit qui tue par simple contact je n’imagine même pas l’impacte sur un bébé qui touche et goute tout.
          Le pire c’est que mes voisins eux ils arrosent a mort de Roundump.


        • soi même 29 avril 2015 13:47

          @olivier cabanel, il est évident votre seigneurie évite de ce mêle à la plèbe !

          Il me parait évident à votre attitude d’asticotcrate , j’ai perdures le privilège des attentions du petiot Néo Léonardo de Vinci !

           Et bien tant mieux qui est lourd cet alpin de matou vue !

           smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  :->

        • rajex rajex 29 avril 2015 14:41

          @olivier cabanel
          « j’ajoute que légaliser la conso du chanvre (pour ne citer que lui) coupera les vivres aux maffias qui profitent de l’interdiction pour s’enrichir. »


          Oui ! mais au profit de quelle(s) autre(s)mafia(s) ?

        • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2015 15:55

          @rajex
          si vous voulez parler de l’état (« quelle autre mafia »), effectivement, l’état s’enrichit crapuleusement en prélevant des taxes sur le tabac et l’alcool...tout le monde le sait, mais au moins, il y a une vérification sanitaire des produits vendus ...en principe !

           smiley

        • captain beefheart 29 avril 2015 21:44

          @Ruut
          Dans mon département il y a des représentants en produits agricoles qui font plusieurs fois par an le tour des fermes pour prendre les commandes des paysans.Ils ont un fonction de conseiller aussi,ils font le tour des parcelles avec l’agriculteur pour remédier au problèmes de chaque terrain,les carences,quel herbe semer,quel produits fongicides épandre,quel engrais.On l’appelle « technicien ».
          Figurez-vous qu’il y en a un de ces techniciens qui porte aussi un message politique.Partout il dit « Les écolos,il faut les tuer ».
           Finalement c’est lui l’assassin de la nature,et de sa clientèle avec....


        • BOBW BOBW 29 avril 2015 22:01

          @olivier cabanel : Selon mon humble avis votre article est très valable pour aider efficacement tous ceux , professionnels ou possesseurs de jardins ,qui luttent contre l’utilisation de ces saloperies de pesticides fabriqués par des industriels empoisonneurs, en particulier à propos de l’olivier (Avec mes cinq oliviers attaqués par cette affreuse mouche de l’olivier la Bactrocera oleae qui a détruit en 2014 les fruits de mes cinq arbres ainsi que les fruits de mon figuier tri-centenaire je suis en train de préparer une vingtaine de pièges à l’aide de bouteilles plastiques transparentes de 1,5 litre ,percées sur le haut de trous de 5mm, badigeonnées de glu, contenant 15 g de phosphate d’ammoniaque dissout dans de l’urine colorée avec une ou deux cuillères à café de curry.)


        • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2015 22:12

          @captain beefheart
          ça ne me surprend pas... je possède un document qui montre de quelle manière monsanto agit pour persuader les agricultueurs de continuer leur sale boulot d’empoisonneur.

          je le publierais sous peu.

        • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2015 22:14

          @BOBW
          bravo

          ne dédaignez pas non plus les « pièges sexuels » pour ces mouches, dont j’ai donné le lien dans l’article et qui semblent intéressants.
          en tout cas, ça me parait plus intelligent que de sacrifier les arbres.
          courage.

        • aucellus 30 avril 2015 09:59

          @BOBW
           

          Pour info la mouche de l’olivier ne pond que lorsque les températures dépassent les 30 degrés.
          Donc placer des pièges maintenant est prématuré.
          Autres problème avec ces pièges, ils attirent les mouches donc toutes celles présente dans un rayon de quelques km selon les vents dominants.
          Je vous recommande l’utilisation d’une bouillie composée d’eau, de savon noir et d’argile.
          Le savon sert de fixateur, l’argile de ’peinture’. 
          En recouvrant vos oliviers de cette bouillie les mouches seront leurrées et ne se poseront pas sur vos arbres. A renouveler en cas de fortes pluies, l’arbre devant être blanchâtre.




        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 avril 2015 19:01

          @Ruut
          S’il était informé, Monsanto and Co, feraient faillite...


        • Agafia Agafia 3 mai 2015 21:21

          @Ruut
          Attention roundup est une marque commerciale, la saloperie de substance active herbicide est le glyphosate


          Important de le savoir quand on lit une notice.

        • alberto alberto 29 avril 2015 13:50

          Bonjour, Olivier :

          Il faut être indulgent avec le « législateur » !

          Il peut pas être partout à la fois avant de finir d’intensifier sa lutte contre l’utilisation ultra-dangereuse du purin d’orties ...

          Y a tout de même des priorités, non ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2015 14:11

            @alberto
            on ne dira jamais assez les bienfaits que peut apporter l’ortie !

            en potage... en huile essentielle...et aussi en purin, comme vous l’indiquez avec pertinence.
            merci

          • Calva76 Calva76 29 avril 2015 14:55

            @olivier cabanel
            Un bon outil pour l’autoflagellation.
            Tu devrais essayer après un bon plat de patates... smiley


          • BOBW BOBW 29 avril 2015 20:47

            @olivier cabanel :C’est très Igolo ces moinssages insensés qui viennent sans aucun doute de tout petits charlots probablement  payés par des lobbies « Anti naturel » !



          • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2015 22:16

            @BOBW
            ce sont seulement des garnements, restés très infantiles, qui ne supportent pas que je leur ai déclaré qu’ils n’existaient plus... de petits trolls sans importance.

             smiley

          • Calva76 Calva76 29 avril 2015 22:38

            @olivier cabanel
            Bah alors vieux croûton, on déprime ? smiley

            Tu radotes un peu sur les petits trolls sans importance ces derniers temps.
            Et si ils étaient aussi insignifiants tes derniers soutients s’étonner aient ils comme cela d’une telle agitation mmmmmh ? smiley

            T’as franchi un seuil dans tes conneries cracrabanel et le temps se couvre... smiley

          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 29 avril 2015 13:52

             Je suis chimiste mais aussi (peut-être) soucieux la santé. Pensez-vous que l’on pourra se passer des pesticides sans affecter la santé humaine par pénurie d’aliments ?


            • bakerstreet bakerstreet 29 avril 2015 13:59

              @Jacques-Robert SIMON

              Réponse : Oui. 
              Je suis pas chimiste, mais citoyen informé. 
              Alors stop au lobbying de Montsanto.
               La filière de la saloperie : Pesticides, herbicides fongicides date de la dernière guerre, et résulte de la transformation des explosifs en engrais, avec le même résultat létal à l’arrivée.

            • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2015 14:08

              @Jacques-Robert SIMON
              si vous avez lu attentivement l’article, vous avez la réponse.

               smiley

            • soi même 29 avril 2015 14:20

              @Jacques-Robert SIMON, la réponse est oui, et pour confirmé, il y a eux une meilleurs connaissance grâces à la science et la diversité biologique fait que maintenant, l’on peut se passé de tous les produits phytosanitaires et engrais chimiques sans qu’il est un risque de famine !

              Et cela est valable depuis 1924 , lors du premier cours sur l’agriculture biodynamie !

              Sur se sujet Olivette peut aller pressé ses burettes !

               smiley  smiley


            • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2015 15:53

              @Jacques-Robert SIMON

              voici le passage de l’article qui vous a manifestement échappé.
              on sait aujourd’hui que l’agriculture biologique pourrait alimenter 9 milliards d’êtres humains, en étant plus productive que l’agriculture intensive et chimique. lien
              bonne lecture.

            • bakerstreet bakerstreet 29 avril 2015 13:54

              Bravo pour votre article. 

              Il est plus que temps de changer nos habitudes, et nos intérêts à courte vue.
              Est ce un hasard si nous sommes à la fois les champions du monde du diesel, de l’emploi des pesticides, et de la filière nucléaire. 
              Nos enfants seront ravis quand ils passeront chez le notaire, prendre leur part d’héritage. 
              Il existe pourtant des solutions : Pour le diesel, le japon qui avait énormément de diesel a inversé la tendance en donnant des primes à la casse, et en taxant les vieux moulins....

              Bon, c’est vrai qu’on continue malgré tout à nier, envers et contre tout, comme on l’a fait pour l’amiante. 
              Il n’y avait pas beaucoup de journaliste à radio france pendant la grève, mais j’en ai entendu un tout de même prendre le micro pour donner des conseils : « Les voitures à essence sont maintenant recherchées. Alors c’est pour vous le moment de faire de bonnes affaires en achetant une diesel, puisque les prix dégringolent. »....On aurait envie que certains restent en grève toute leur vie....

              Pour l’agriculture, c’est délirant, même les parisiens ont dans les cheveux des particules de pesticides. Cette saloperie se déplace avec les nuages. Dernièrement à la campagne, intoxiqué par un paysan qui se foutait comme d’une guigne des promeneurs. Tout le monde se barrait en courant. On se serait cru dans « la mort aux trousses » !
              Mais circulez y a rien à voir. Le seul danger c’est le terrorisme. Pas agricole, mais musulman, bien sûr. Combien encore de milliers de morts anonymes avant qu’on prenne des décisions. 


              • soi même 29 avril 2015 14:50

                @bakerstreet et bien , je m’inquiète de votre tardive prise de conscience, et à près tout vaut mieux tard que jamais !


              • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2015 15:52

                @bakerstreet
                je partage et remercie sincèrement.


              • bakerstreet bakerstreet 29 avril 2015 18:52

                @soi même


                 ???
                M’auriez vous surpris avec un pulvérisateur rempli de roundup ?
                je vous jure c’était pas moi, j’ai jamais tué de chat comme ça
                Ou c’était y a longtemps. 
                 Mais ça fait un moment que je me suis converti à l’écologie. 
                Je ne vais tout de même pas sortir mes souvenirs d’anciens combattants des manifs des années 70 pour vous convaincre. 

              • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2015 22:09

                @bakerstreet
                soyez indulgent avec ce pauvre « lui même »... pour une fois qu’il propose un commentaire lisible.

                même si il est une fois de plus à coté de la plaque.
                 smiley

              • soi même 30 avril 2015 00:47

                @olivier cabanel, en cabane mon grand, surtout quand l’on tire la substance moelle de tes articles donc certain au niveau politique ne reflété pas une lumineuse pensé du vert passé au soutien des roses bonbons .


              • ZenZoe ZenZoe 29 avril 2015 14:12

                Il faut dire que la situation actuelle arrange beaucoup de monde :
                1) les industriels du phytosanitaire comme Monsanto qui empoisonnent les gens,
                2) les industriels pharmaceutiques pour traiter les malades empoisonnés,
                3) les intermédiaires ou « lobbies » qui touchent des commissions,
                4) les politiques qui touchent des pots-de-vin,
                5) les agriculteurs (certains) qui touchent des subventions,
                6) les chercheurs et scientifiques aux rapports rémunérés par les industriels,
                7) les auteurs de best-sellers genre « vaincre le cancer en se gavant de curcuma »,
                8) les vendeurs de curcuma, etc...

                Bref, toute notre économie repose là-dessus, et tous les emplois, tout ça tout ça, vraiment Olivier, vous êtes un empêcheur de tourner en rond smiley


                • Calva76 Calva76 29 avril 2015 14:57

                  @jarnicoton
                  Tout à fait d’accord, le mage Cabanel a plutôt tendance à mettre des bâtons dans les roues des VRAIS empècheurs de tourner en rond. smiley


                • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2015 15:46

                  @ZenZoe
                  pas mieux !

                  je partage et remercie.
                   smiley

                • ZenZoe ZenZoe 29 avril 2015 16:52

                  @jarnicoton
                  C’est bien, vous comprenez le premier degré smiley


                • Arnes Arnes 29 avril 2015 14:29
                  L’utilisation des poisons dans la culture de la vigne n’est pas une fatalité.

                  La fille de mon cousin Brad.Blanchard ne fait pas de procès à qui que ce soit, mais a pris la suite de son père dans l’exploitation viticole près de Cognac avec grand bonheur.

                  En effet, Jacky a très tôt senti que l’utilisation des produits chimiques était néfaste à sa santé et qu’il lui fallait soit trouver d’autres solutions, soit quitter l’exploitation familiale. Après pas mal d’années de galère, le succès est venu et il profite maintenant de ses vieux jours.

                  Voir son site où il raconte son histoire et où vous pourrez commander son pineau qui vaut vraiment le détour :

                  • L'enfoiré L’enfoiré 29 avril 2015 14:46
                    Olivier,

                    2011 fut l’année de la chimie : un article qui pourrait t’en apprendre un peu plus.
                    Dommage que ce article n’arrive pas dans les temps.
                    Si tu veux un cours de chimie, n’hésite pas, j’ai une formation de chimiste. smiley

                    • L'enfoiré L’enfoiré 29 avril 2015 14:47

                      J’oubliais, pour info, la chimie ce n’est pas uniquement destiné exclusivement à l’agriculture et à la génération de pesticides


                    • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2015 15:50

                      @L’enfoiré
                      en tout cas, je vois que vous n’hésitez jamais a envoyer le lecteur lire l’un de vos articles.


                    • L'enfoiré L’enfoiré 29 avril 2015 16:15

                      @olivier cabanel,

                       Jamais un prof ne le ferait.... smiley
                       Tu en sais quelque chose, non ?
                       Il y a une belle brochette à la fin de ton billet.

                    • Calva76 Calva76 29 avril 2015 16:50

                      @olivier cabanel
                      Effectivement,
                      Aucun auteur ne se permettrait de mettre un lien vers un moteur de recherche aiguillant sur ses propres articles.
                      Cela ne vous dit pas quelque chose ? smiley

                      C’est chiant hein ?
                      Les petits trolls ont une bonne mémoire et internet aussi.
                      Et en plus ils sont taquins car ils déterrent vite ce que l’on essaye discrètement d’ensevelir. smiley


                    • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2015 22:08

                      @L’enfoiré
                      ce ne sont pas des brochettes.

                      il s’agit d’un complément d’article destiné à permettre au lecteur de découvrir ce qui a été proposé avant...mais en tout cas pas à faire sa propre promotion en invitant, au cours d’un commentaire, à découvrir ce que le « spécialiste es chimie » que vous dites être à déjà produit.
                      on est d’accord ?
                       smiley

                    • Calva76 Calva76 30 avril 2015 07:54

                      @olivier cabanel
                      « @L’enfoiré : en tout cas, je vois que vous n’hésitez jamais a envoyer le lecteur lire l’un de vos articles. »
                      Il faut prendre ta potion gourou d’opérette car tu vas droit à l’ulcère...
                      Tu es devenu tellement acariâtre que tu en viens à bouffer le pif des autres auteurs d’AV ! smiley

                      Rien ne peut plus être sanctuarisé avec ce dictateur d’AV.

                      Tes prochaines vacances sont en Corée du nord chez Kim Jong-un ? smiley


                    • Arnes Arnes 29 avril 2015 14:58

                      L’utilisation de poison pour la culture de la vigne n’est pas une fatalité.


                      La fille de mon cousin Brard Blanchard ne fait de procès à personne mais prend avec bonheur la suite de son père pour l’exploitation viticole près de Cognac.

                      Il y a plus de 40 ans que Jacky a senti qu’en utilisant les méthodes chimiques préconisées à l’époque, il allait y laisser sa peau ; Soit il changeait de méthode, soit il changeait de métier. Il s’est renseigné à droite et à gauche et après des années de galère, il a réussi à fabriquer des produits de qualité tout en préservant sa santé.

                      Voilà son site où il raconte son histoire et où il propose ses produits (le pineau rouge, un régal !) :


                      • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2015 15:49

                        @Arnes
                        merci de ce témoignage qui prouve qu’il est tout a fait possible de tourner la page de ces produits dangereux.


                      • bakerstreet bakerstreet 29 avril 2015 17:22

                        @Arnes


                        Les grands crus sont sommés maintenant par leurs clients exigeant, et payant pour la différence, de changer radicalement leurs méthodes ou d’aller se faire foutre. Preuve que les temps changent, et que par extension cela devrait toucher à terme tous les vignobles

                      • soi même 30 avril 2015 11:09

                        @olivier cabanel, ( merci de ce témoignage qui prouve qu’il est tout a fait possible de tourner la page de ces produits dangereux. ) à part que vous avez besoin de preuve, vous êtes vraiment un politique , rien à voir avec une véritable préoccupation écologique !

                        L’on comprend mieux pourquoi l’écologie ne peut pas percé, vous restez terre à terre englue dans des mouvement politiques qui au final la bien englué l’écologie !


                      • Ronny Ronny 29 avril 2015 15:18


                        Le problème avec l’agriculture et les Y’a-ka-fau-kon, est que c’est du tout blanc ou tout noir... Pourtant, c’est un poil plus complexe...

                        On peut se passer de pesticides (herbicides, engrais et fongicides), c’est sur, mais contrairement à ce que clament certains, cela conduira :

                        1. A une baisse de rendement, pas forcément aussi catastrophique que certains mal intentionnés le disent, mais notable quand même , au mieux de 10% au pire de 30 à 50% selon le auteurs. Des travaux récents de l’INRA montrent que le sans herbicide est possible a conditions d’allonger le rotations (7 ans au lieu de 3) et de cultiver certaines années des plantes « peu commercialisables ». A la baisse du rendement, s’ajouteront donc donc des baisses des revenus agricoles. Ceci peut expliquer pourquoi les syndicats agricoles sont en général toujours preneurs d’approches de lutte chimique...

                        2. Les expériences menées dans différentes endroits d’Europe et des USA montrent que le rapport de Olivier De Schutter (rapporteur special pour l’alimentation de l’ONU) est sans doute très optimiste sur les bénéfices de l’agriculture biologique. Celle-ci conduira sans aucun doute à l’amélioration de le ressource sol (et eau !) mais les calculs présentés portent en grande partie sur des systèmes non optimisés, qui sont très loin des systèmes agricoles à très haut rendement ( et haute consommation d’intrants) d’Europe de l’ouest par exemple. Effectivement, il est possible de faire progresser les rendements de 100 % dans certains régions d’Afrique en passant par du biologique, mais cela sera bien plus difficile en Europe ou la totalité des itinéraires techniques agricoles, y compris l’amélioration variétale se fait dans un système à forte productivité. Dans ce cas, nous serons dans le modèle expliqué au point 1 ci-dessus.

                        3. Il s’agit donc dans les systèmes agricoles occidentaux d’un « trade off », c’est à dire d’un sytème coût bénéfice à évaluer. On veut protéger la ressource sol et eau, parfait ! Il faut plus de biologique et moins de chimique, mais cela impliquera :
                        - une baisse du revenu agricole, à compenser (et là à mon avis les aides de la PAC trouveraient toute leur pertinence)
                        - une hausse des prix des produits agricoles, pour deux raisons : baisse de la production et main d’oeuvre beaucoup plus nombreuse dans le secteur agricole, les approches agroécologique en étant très consommatrices.

                        Ce sont donc des choix politiques qu’il faudra faire, ou non...


                        • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2015 15:48

                          @Ronny
                          ce n’est pas ce que prétendent les experts en la matière, ceux que j’ai cité en fin d’article

                          .je vous remet le passage.
                          « on sait aujourd’hui que l’agriculture biologique pourrait alimenter 9 milliards d’êtres humains, en étant plus productive que l’agriculture intensive et chimique »lien

                        • alinea alinea 29 avril 2015 17:08

                          On peut lire ça, et même voir le film ( si on sait faire !!)
                          Pour le reste, tu ( vous) sais (savez) ce que j’en pense !!

                          http://www.terraeco.net/Insecticides-vignes-documentaire,59526.html


                          • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2015 18:20

                            @alinea
                            merci alinea

                            ce film est idéal pour compléter et bien comprendre l’article
                            ...et je sais ce que tu en penses.
                             smiley

                          • Loatse Loatse 29 avril 2015 17:42

                            Merci à toi, Olivier de nous tenir informés des dernières nouvelles en matière de scandales liés à l’agro alimentaire et tout ce qui touche l’environnement...


                            Concernant cette affaire, que des médias comme le figaro et le parisien relaient l’info autrement que par quelques lignes dans la rubique « chiens écrasés » laisse à penser à une prise de conscience massive et à un changement de cap qui se profile à l’horizon.. 

                            L’avocat de la famille, ai je lui dans l’article du fig relatant le sujet de ton article, déplore que chaque semaine, un cas similaire se présente..

                            Les mutuelles agricoles voir notre système de santé général pourront ils faire face à ces maladies professionnelles ou à de potentiels conséquences sur la santé des consommateurs ?

                            Quel lien peut on établir entre la perte de vitamine (jusqu à 60%) entre les années 60 et maintenant et ces modes de cultures ?

                            Hélàs, il reste encore quelques neuneus pour écrire : « c’est du domaine des écolos, nan ? »...

                            Des adeptes des « robots bees » ? perso j’aimerais bien qu’on n’en arrive pas à transformer notre monde en désert... auxquel cas restera plus que la solution « soleil vert ».... (en passant ; extra la campagne greenpeace ! "voulez vous un autre monde ou préserver celui ci ?)


                            M’enfin c’est tout de même malheureux de constater que pendant 50 ans, tout le monde ou presque, confiant en la science, trouvait normal de boulotter des pesticides, les agriculteurs de les inhaler ou de les faire inhaler aux riverains de leurs exploitations et tout ceci parce que l’on croyait à leur innocuité ou quasi... Qui sait si tout ceci n’a pas affecté irrémédiablement au niveau neurologique, génétique les dernières générations ?

                            A voir pour prendre la mesure du danger









                            • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2015 18:23

                              @Loatse
                              c’est moi qui te remercie...le lien sur le mont Blanc ;; ;super !

                              comme toi, je pense qu’il est temps d’enfoncer le clou.
                              le silence sur ce sujet n’a que trop duré, et les timides avancées de notre gouvernement ne peuvent satisfaire personne.
                              je pense que de nombreux agriculteurs vont a leur tour porter l’affaire en justice, et ça, c’est possible que ça fasse avancer le schmilblick
                               smiley

                            • aucellus 29 avril 2015 23:13

                              En tant qu’ oléiculteur je dois vous informer que votre paragraphe sur les oliviers est totalement faux ! 

                              Vous confondez 2 maladies qui n’ont aucun rapport : la mouche de l’olive et le Xylella Fastidiosa.

                              La mouche pond dans les olives provoquant l’oxydation et la chute du fruit. Pour la combattre il existe des méthodes naturelles comme le piégeage valable pour quelques arbres dans son jardin et la pulvérisation d’argile pour tromper l’insecte en maculant les arbres et les fruits d’une couche blanchâtre. Inconvénient dès qu’il pleut il faut recommencer (donc coûteux ). Pour info en 2014 année record de mouche, en France la production d’huile d’olive généralement de 5000 tonnes a chuté à 1000 tonnes !!!! 40% de perte en Espagne et autant en Italie ! Une année noir pour l’or vert .

                              Concernant le Xylella seule les Pouilles pour l’instant sont touchées (sud de l’Italie). Cette bactérie est transmise par les citadelles qui contaminent en piquant les feuilles la maladie. Il n’existe aucun remède, l’arbre meurt en quelques années. Les mesures de couper les arbres sont destinées à évité de propager la maladie sur les vergers sains.

                              De tout façon ces arbres sont condamnés !

                              Voilà donc la situation sur les oliviers.


                              • Calva76 Calva76 30 avril 2015 06:55

                                @aucellus
                                Bonjour Aucellus,
                                Votre avis éclairé est très intéressant mais cependant je doit vous mettre en garde : smiley
                                Il est interdit de contester le mage bonimenteur Cabanel sur ses affirmations !
                                Vous êtes donc sous le risque d’une excommunication « pronuk » et nous attendons maintenant l’oukaze du maître de l’arnaque docteur es pommes de terre. Allez ici si vous voulez rigoler et découvrir le côté obscur de la force.
                                Votre cas est d’autant plus grave que vous êtes dans le métier et que vos arguments sont en connaissance de cause. Vous découvrirez que cela devient satanique pour les malheureux ayant fréquentés l’industrie et osant présenter des arguments à l’auteur psychopathe de sujet qu’il ne maîtrise pas. smiley

                                Bien évidemment et plus sérieusement, le comportement de l’auteur n’a rien à voir avec le sujet et n’empêche pas le débat entre les commentateurs d’AV.
                                A vous relire avec intérêt. smiley


                              • olivier cabanel olivier cabanel 30 avril 2015 08:43

                                @aucellus
                                bonjour, 

                                je ne met pas en doute votre affirmation, mais hélas, elle est aux antipodes de celle d’Antonio Guario, responsable phytosanitaire de la région des Pouilles qui confirme bien que la mouche incriminée est la Xylella fastidiosa. vous en aurez la confirmation en ouvrant le lien que j’ai proposé dans l’article.
                                c’est donc à tort que vous affirmez que mon paragraphe sur les oliviers est « totalement faux ».
                                par contre vous devriez informer le lecteur du nom de la mouche qui vous préoccupe....vous dites simplement « la mouche de l’olive », mais elle doit bien avoir un nom ?
                                peut être est-ce tout simplement la même mouche qui pose des problèmes dans les Pouilles italiennes.
                                ceci dit, ne tenez pas compte de l’avis sans intéret du troll qui vous a écrit sur le sujet. il est banni de mes articles pour insultes à répétition, et agit en tant que lobby pronucléaire.
                                enfin, c’est vous qui voyez.
                                 smiley


                              • aucellus 30 avril 2015 09:02

                                @olivier cabanel

                                Non je confirme votre erreur, une simple recherche sur Google vous aurait éclairée !


                                Mouche de l’olive : bactrocera oleae

                                Xylella Fastidiosa 


                              • aucellus 30 avril 2015 09:16

                                @olivier cabanel
                                 Vous devriez relire l’article que vous citez, 

                                il ne mentionne aucunement la mouche !!!! 
                                Il évoque la cicadelle comme insecte transporteur de LA BACTÉRIE : le xylella
                                Par ailleurs il soumet l’idée d’utiliser un insecticide tel que celui de la mouche de l’olive pour limiter l’action des cicadelles !

                                parfois il faut savoir reconnaître ses erreurs ;)

                              • olivier cabanel olivier cabanel 30 avril 2015 10:13

                                @aucellus

                                effectivement, la cicadelle n’est pas une mouche, mais un insecte suceur de la sève des végétaux, et pourvu d’ailes, (un peu comme la cigale) et c’est elle qui transporte la bactérie incriminée...lien
                                ce qui ne change rien au problème cité...et aux solutions proposées dans l’article
                                ensuite votre phrase n’est pas claire : « un insecticide tel que celui de la mouche de l’olive » ?
                                les mouches seraient donc des insecticides ?
                                une erreur ? une étourderie ? ça arrive aux meilleurs.
                                sur que vous saurez la reconnaître.
                                 smiley

                              • Mac Naab 30 avril 2015 10:15

                                @aucellus

                                Si seulement cabanel lisait ses sources... . La dernière fois il avait posté une vidéo parodie sur l’énergie libre comme preuve que celle-ci exister.


                              • olivier cabanel olivier cabanel 30 avril 2015 10:25

                                @aucellus
                                je m’inscris en faux contre votre affirmation : « pour l’instant seules les pouilles sont touchées »

                                il semble que dans le monde entier l’insecte provoque des ravages, et pas seulement aux oliviers, mais aussi à une centaine d’espèces recensées : du chêne à l’olivier en passant par l’eucalyptus, de la luzerne aux agrumes en passant par les rosiers... lien
                                au sujet de votre contestation sur l’appellation mouche, sur le lien précédent, vous constaterez qu’elle est appelée « mouche pisseuse » à Tahiti.
                                mais sur le fond, je suis d’accord avec vous, ce n’est pas une mouche, ce qui ne change rien à la situation.
                                 smiley


                              • Calva76 Calva76 30 avril 2015 14:03

                                @aucellus
                                « parfois il faut savoir reconnaître ses erreurs »
                                Aaaaaah maiiiiis, petit impertinent !
                                Sachez une bonne fois pour toute que maître Gagabanel est i n f a i l l i b l e ! smiley

                                C’est à VOUS de reconnaître que vous êtes dans l’erreur, surtout si vous êtes du métier.
                                Et c’est ainsi dans tous les domaines abordés ne comprenez-vous pas ? smiley

                                Pour la dernière fois je vous en conjure : revenez à la raison. smiley
                                Je vous rappelle l’extrême sévérité de la sanction :
                                Le gourou Cabanel d’AV ne vous adressera plus la parole !  smiley
                                A côté de cette sanction (sans appel) la catastrophe de Fukushima fait figure d’aimable plaisanterie.

                                Ceci dit vous êtes le bienvenu au club des bannis « pronuk » en croissance exponentielle.
                                Croyez moi sur parole, on se paye une sacré tranche de rigolade depuis plusieurs années avec ce spécimen de cuistre gravissime. smiley
                                Par contre, continuez bien sûr à commenter en toute liberté sur votre spécialité comme chacun le monde le fait pour la sienne.
                                La seule spécialité unanimement reconnue de Cabanel est bien sûr, comme vous vous en doutez, l’escroquerie. smiley


                              • Calva76 Calva76 30 avril 2015 15:00

                                @aucellus
                                Lorsque le bonimenteur Cabanel vous répond :
                                "ceci dit, ne tenez pas compte de l’avis sans intéret du troll qui vous a écrit sur le sujet. il est banni de mes articles pour insultes à répétition, et agit en tant que lobby pronucléaire.« 
                                Il ment comme à son habitude et ce, en toute connaissance de cause. smiley

                                Il sait pertinemment que je suis dans le développement durable avec de la co-génération Stirling (mon avatar) et de la production photovoltaïque concrète depuis 10 ans. Pour preuve lisez donc ceci (ce n’est pas vieux et cela date seulement d’une vingtaine de jours).

                                Alors soit l’escroc Cabanel a une mémoire défaillante soit...
                                 »c’est vous qui voyez" comme il vous le propose lui même. smiley


                              • aucellus 30 avril 2015 15:40

                                @olivier cabanel
                                 Vous avez raison cette maladie fut découverte il a 100 ans par un certain Newton.

                                Depuis 40 ans les États Unis sont fortement exposés : vignes, agrumes, lauriers rose.. mais aucune solution n’a été trouvée pour soigner une plante infectée.
                                Lorsque que j’ai évoqué les Pouilles je faisais allusion aux olivers car il s’agit bien là du sujet de votre paragraphe concernant le Xylella.

                                Et pardonnez-moi mais cela change tout ! 
                                Le Xylella est mortel et aucun remède ne peut soigner les arbres touchés ! 
                                Donc l’arrachage des arbres dans les Pouilles est une tentative afin de contenir l’infection propagée par les cicadelles qui volent d’arbre en arbre dans un rayon de 100m (hors vent).

                                Par ailleurs, vous devez savoir que les olives n’ont qu’un seul prédateur, la mouche ! Donc nommer la cicadelle mouche créait inévitablement la confusion.

                                Je commence à comprendre ceux qui vous critiques !
                                Je n’ai pourtant aucune animosité contre vous, mais il est vrai que l’approximatif de votre article et la non acceptation que vous ayez pu vous tromper n’incite pas à accorder beaucoup de considération a vos écrits..

                                Encore une fois je ne cherchais qu’à vous éclairer sur un sujet (les oliviers) que manifestement vous en maîtriser pas, du tout est dommage car on peut se demander le fondement de vos écrits.



                              • Calva76 Calva76 30 avril 2015 16:13

                                @aucellus
                                CQFD. smiley

                                Je propose de louer le stade de France (ce sera limite mais bon) pour organiser un petit pot entre bannis « pronuk » du maître baratineur Cabanel. smiley


                              • olivier cabanel olivier cabanel 30 avril 2015 18:02

                                @aucellus
                                je fais donc amende honorable.

                                mais une fois de plus, ce serait de l’optimisme de croire que seules les Pouilles sont touchées.
                                plusieurs infos de sources différentes affirment que la Corse est très exposée... et pas seulement.
                                c’est en tout cas ce qu’affirme Daniel Sainte-Beuve, expert en filières végétales : « il n’y a pas de confinement de la bactérie dans les Pouilles »...
                                l’avenir nous dira si son jugement est bon.
                                je pense qu’il aurait fallu agir des 2008 au lieu d’attendre 2014 pour prendre des mesures.
                                un article dans le Point résume assez bien la situation. lien
                                l’Europe vient de réagir en proposant l’interdiction totale d’importation pour les caféiers en provenance du Honduras et du Costa Rica (3 plants de caféiers ont été découverts contaminés le 15 avril à Rungis)...
                                si la décision européenne est prise, elle découlerait sur l’interdiction pure et simple de 200 espèces de plantes (agrumes, vignes, pruniers, amandiers, tabacs, lauriers rose, chêne, ronces...etc)...lien
                                bref la situation est grave.

                              • Calva76 Calva76 30 avril 2015 18:22

                                Le maître a écrit :

                                « @aucellus : je fais donc amende honorable. »

                                Hosanna !

                                La je suis scotché.
                                C’est la première fois que je vois olivier Cabanel se remettre en cause depuis 4 anssmiley

                                Excusez-moi mais la, c’est l’émotion qui l’emporte. smiley


                              • Ni naïf Ni Crédule dede 30 avril 2015 20:05

                                @Calva76

                                Ô Sainte Patate, je me prosterne à tes pieds devant cette lumière divine !
                                Alléluia, il l’a fait ! smiley

                              • Mac Naab 30 avril 2015 21:59

                                @aucellus

                                hallucinant comment vous faites. Jamais Cabanel ne se remet en cause, même devant l’évidence même, même quand ses propres sources disent le contraire de ce qu’il dit.

                                Surement l’alignement des planètes, cela augmente le magnétisme terrestre.


                              • aucellus 1er mai 2015 00:37

                                @olivier cabanel
                                Pour commencer, je suis content que mes arguments aient pu vous convaincre !

                                D’ailleurs je dois vous confier, que c’est par hasard que suis tombé sur votre article en scrutant les actualités internationales sur ce sujet que je maîtrise parfaitement. (le Xylella de l’olivier)

                                Malgré les nombreuses critiques de vos détracteurs qui me laissaient perplexe quant à la qualité du rédacteur de cet article, je suis agréablement surpris que vous réviser vos certitudes.
                                C’est tout à votre honneur ! N’en déplaise à certains.

                                Oui vous avez raison la situation est grave ! Même très grave.
                                Toutefois il semble important de nuancer les responsabilités de chacun.

                                L’attaque du Xylella sour les oliviers est nouvelle. Du moins par rapport à la connaissance de cette bactérie découverte il y a près d’un siècle.
                                Les oliviers, comme vous le soulignez, sont des arbres robustes à croissance lente. Les rares maladies auxquelles ils sont exposés sont peu nombreuses et aucune d’entre elles ne lui est fatale.

                                Par contre le Xylella l’est ! Il met environ 5 ans à tuer un arbre. Son apparence les premières années ressemble en tout point à la Verticiliose, maladie connue des oliviers.

                                C’est pourquoi personne ne présageait qu’il s’agissait d’une nouvelle bactérie jusqu’en 2014.
                                (2008 n’étant donc qu’un date estimée rétroactivement par rapport au premier décès recensés)




                              • Calva76 Calva76 1er mai 2015 07:36

                                @aucellus
                                Merci pour vos précisions détaillées.

                                L’apport d’informations des gens de métier est toujours des plus intéressants.

                                En tout cas chapeau bas pour votre performance fortuite ou non, car depuis que l’auteur sévit sur AV (2006) il est notoirement connu pour sa totale inflexibilité d’esprit dans la reconnaissance de ses erreurs.
                                Quelque chose s’est donc passé et ce quelque chose ne peut être que bénéfique au retour dialogue constructif qui n’aurait jamais dû quitter ce forum.

                                Encore bravo et surtout merci... smiley

                              • olivier cabanel olivier cabanel 1er mai 2015 09:19

                                @aucellus
                                merci de cette explication très fine qui démontre la complexité de la situation.

                                c’est en effet beaucoup plus grave que ce que je pouvais imaginer.
                                espérons qu’une solution moins draconienne que abattage pur et simple soit trouvée...
                                c’est mon coté optimiste.
                                 smiley

                              • sls0 sls0 29 avril 2015 23:13

                                Si on regarde en arrière sur trois siècles, l’appât du gain c’est en centaines de millions de morts que l’on compte.
                                Comme dirait Jean-Marie, les morts dû aux pesticides c’est du détails.

                                La révolution verte c’est dû aux moyens modernes, on parle souvent des engrais et pesticides.
                                Comme je suis plus physique que chimique, je regarde aussi la mécanisation.
                                Basique, un tracteur de 50CV remplace 50 chevaux, 100-150 personnes, ça aide.
                                Si je regarde le paysan de 1840, il produisait pour lui et une demi personne. La mécanisation est venu et sa production à furieusement augmenté sans engrais ni pesticides, la population a augmenté avec plus de nourriture et médecine moderne n’était pas encore là.
                                La courbe de la population suis la courbe de l’énergie disponible.
                                Sur la courbe on voit l’évolution avec la mécanisation et l’emballement avec le pétrole après la guerre.
                                Pour nourrir 7 milliards de personnes c’est essentiellement de l’énergie qu’il faut, accessoirement un peu d’engrais si on ne sait pas maitriser une rotation de cultures.
                                Je ne crois pas que les pesticides comptent pour nourrir les 7 milliards, ça nourrit les actionnaires c’est déjà ça.

                                Je réside dans un pays où les pesticides c’est pas la mode, y sont auto-suffisants, ils exportent et ils vendent trois fois plus cher car c’est bio, l’actionnaire c’est pas trop à la mode non plus ça explique peut être.

                                Ce matin j’ai acheté des bananes, ananas, avocats et citrons à un type qui passe tout les jours avec son tricycle, si je lui demande s’il y a des pesticides, il répondra ça coute cher et ça sert à rien, du bon sens paysan. Si je le compare à certains agriculteurs américains qui ont plus de mauvaises herbes avec du roundup que sans et qui continuent car monsonto leur conseille et les paie, il y a des mondes différents.

                                Ca fait quelques années que les décideurs européens font passer les intérêts des marchés avant le bien-être des européens, il ne faut plus trop compter dessus.


                                • olivier cabanel olivier cabanel 30 avril 2015 07:28

                                  @sls0
                                  pas mieux...

                                  je partage et remercie

                                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 30 avril 2015 04:20

                                  Slu O,
                                  " L’Assemblée Nationale a bien sur « courageusement » interdit les pesticides dans les espaces verts publics…mais seulement à partir de 2020…et pour les particuliers, à compter de 2022 " cette technique de délais ajournés permet aux professionnels de se distinguer du particulier à qui on pourra ensuite faire porter le chapeau...Un exemple à la Guadeloupe, un produit, le Chlorodecone, interdit au US depuis 1963. En 2OO3, il affectait tout le territoire et le maritime depuis la peau...sauf la banane...
                                  C’est comme si je m’interdisais la pédérastie mais que je la promotionnais voire la promulgay pour les autres...tu vois le genre, enfin la théorie... !
                                  Tes détracteurs abandonnent, ils se contentent de te moinsser, les moins sœurs ! Allez baille !


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 30 avril 2015 07:27

                                    @Lisa SION 2
                                    salut Lisa...

                                    oui, si ça les amuse de moinsser, ça m’en touche une sans faire bouger l’autre.
                                    il faut se mettre à leur place...ils tournent en rond sans la moindre réponse, avec la seule solution de s’applaudir tout seul. ça doit énerver.
                                     smiley
                                    mais bon, que pourraient-il apporter à un vrai dialogue ? ils sont trop infantiles, immatures, et j’espère qu’ils se conduiront bien dans le bac à sable.
                                    sinon, merci d’avoir rappelé le massacre sanitaire du au chlordécone, qui même si depuis il est interdit, reste piègé dans le sol et continue de faire des ravages ...
                                    @+


                                  • colere48 colere48 30 avril 2015 07:49

                                    @olivier cabanel

                                    ..... ça m’en touche une sans faire bouger l’autre.....

                                    Quelle élégance de langage, la classe !

                                    Attention toutefois  : si les « patates » se touchent il y a « court-jus »  !!  smiley


                                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 30 avril 2015 09:23

                                    Ça m’en touche une et ça ressort par l’autre... ouille !
                                    Les moins soeurs se distinguent par le fait qu’ils ont choisi le mauvais loup qui vit en eux. Le problème c’est que leur prochaine réincarnation, ils se condamnent à vivre parmi leurs semblables... les loups. Et ce sera pareil pour celui qui nourrit l’ agneau qui vit en lui...
                                    Tes détracteurs ventent ( vantent ) le nucléaire mais ne lisent pas tes articles.
                                    Le sage démontre le produit ; l’idiot regarde l’étiquette.


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 30 avril 2015 09:58

                                      @Lisa SION 2
                                      oui, c’est un peu ça.

                                      les trolls en question n’ont que la bave aux lèvres...ils sont comme ces petits roquets qui aboient sans mordre...beaucoup de bruit pour rien...et pour finir n’ont que l’insulte comme réponse.
                                      un peu comme ces assaillants qui, lorsqu’ils sont à court d’arguments sortent les poings comme seule réponse. smiley
                                      mais depuis qu’ils sont bannis, quel temps gagné pour moi. smiley
                                      merci pour le proverbe de fin, je vais le garder pour un prochain « vieil ami africain ».
                                       

                                    • soi même 30 avril 2015 14:26

                                      Le sage démontre le produit ; l’idiot regarde l’étiquette, et le matou vue ce prend pour un piédestal d’un bouchon de radiateur de Rolls Rolls !


                                    • Mac Naab 30 avril 2015 18:06

                                      @Lisa SION 2

                                      « Le sage démontre le produit ; l’idiot regarde l’étiquette. »

                                      C’est débile comme proverbe. Démontrer le produit tout le monde peux le faire. Vous savez aux states il avait tellement de démonstrateur de produit esotérique que cela est rentré dans le vocabulaire : « snake oil » pour un produit de charlatant. Vous apprenez bien plus sur l’étiquette.

                                      Le proverbe devrais être : l’idiot croit en la démonstration du produit et le sage regarde se qu’il y a dedans.


                                    • soi même 30 avril 2015 14:35

                                      Le sage démontre le produit ; l’idiot regarde l’étiquette, et le matou vue ce prend pour un piédestal d’un bouchon de radiateur de Rolls Rolls !

                                       smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  :->

                                      • Ruut Ruut 30 avril 2015 16:48

                                        Olivier je lit avec plaisir vos articles et commentaires, mais je ne partage pas votre enthousiasme face a nos représentants de l’état.
                                        Cela fait longtemps que je ne compte plus sur eux pour régler mes problèmes et ceux de ma région, je les tiens par contre régulièrement au courant des problèmes, mais sans véritable efficacité de leur part.
                                        L’état cela fait 30 ans qu’il ne fait plus vraiment son travail et c’est vraiment dommage.
                                        C’est juste une mafia et cette état de fait me désole vraiment.

                                        Sécurité alimentaire, ils sont en dessous de tout.
                                        Sécurité radioactive, ils ont déjà trahis la nation.
                                        Sécurité médicamentale, ils sont aussi en dessous de tout surtout au niveau de la qualité des vaccins.
                                        Urbanisme, ils sont simplement parfaitement incompétent et gaspilleur de ressources publique.
                                        Gestion budgétaire, même un non titulaire du BAC gère mieux son budget que le gouvernement.
                                        etc...


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 30 avril 2015 18:04

                                          @Ruut
                                          je pense que vous m’avez mal lu : je ne fais aucune confiance aux représentants de l’état.

                                           smiley
                                          et je partage totalement votre sentiment sur tous ces problèmes.
                                          effectivement, comme je l’ai écris dans l’article, tant sur les pesticides que sur d’autres domaines, l’état s’est montré largement déficient.
                                          merci de votre commentaire.

                                        • BOBW BOBW 30 avril 2015 20:46

                                          @Ruut : N’oublions surtout pas la Sécurité Routière : Ils s’en fichent totalement de l’état catastrophique des routes et des victimes ,mais ne pensent qu’à multiplier les radars et pièges pour racketter les usagers. smiley


                                        • Agafia Agafia 3 mai 2015 21:54

                                          Dans mon job, une collec territorial, on a commencé à faire de gros efforts, et depuis 2 ans on a réduit, réduit, réduit l’utilisation de produits phyto au minimu et pour 2020, c’est la loi « zéro phyto » qui nous attend. On s’y prépare donc, c’est TANT MIEUX !!!! smiley

                                          Pendant 5 mois on embauche une équipe supplémentaire pour le désherbage. 

                                          Entre la gestion différenciée et le 0 phyto, on a fait de gros efforts, sans compter que dans nos serres de cultures florales, ça fait plusieurs années qu’on utilise la lutte biologique et les insectes auxiliaires. Alors OUT ! les saloperies chimiques !
                                          Certes ça coûte un peu plus cher, mais en contrepartie, on cultive un peu moins, et moins de variétés. 

                                          En 15 ans, j’ai vu l’évolution et enterré notre ancien responsable des serres, bouffé par des cancers multiples. Lui il a passé sa carrière à traiter, n’envisageait pas le métier autrement. Sans compter que les protections étaient quasi inexistantes, et en tout cas, leur port n’en était pas obligatoire.

                                          Les habitudes changent et même si ce n’est pas toujours facile à accepter par certains anciens habitués au pulvé, on avance dans le bon sens. 

                                          La communication aussi est importante, et les citoyens commencent à comprendre que quelques pissenlits par ci par là sont tout à fait tolérables. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès