• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Grippe H1N1 et bêtise sanitaire : le Tamiflu est superflu et (...)

Grippe H1N1 et bêtise sanitaire : le Tamiflu est superflu et nocif

Les médecins britanniques ont décidé de contester les mesures gouvernementales prises pour lutter contre la grippe A de 2009. Déjà, une enquête montrait que 8 médecins sur 10 avaient un avis négatif sur la généralisation du diagnostic de grippe par Internet ou téléphone. Au risque de laisser passer des pathologies plus sérieuses. Avec à la clé la possibilité d’acheter la boîte de Tamiflu qui dans l’opinion publique représente le sésame magique permettant de se prémunir contre l’impact viral. Les Parlementaires britanniques ont pourtant validé cette approche et regretté que le gouvernement ait tardé à mettre en place cette hotline antivirale. Décidément, il existe un schisme entre les politiciens, jouant la précaution et la panique, et les professionnels de terrain, bien plus critiques. Un véritable combat pourrait bien avoir lieu entre les experts et les gens de terrain.

Cette fois, un rapport de cliniciens vient de lancer une alerte contre d’éventuels effets secondaires occasionnés par cet antiviral sur des sujets d’âge jeune. Selon le Dr. Carl Henegan de l’hôpital d’Oxford, la stratégie visant à prescrire systématiquement du Tamiflu ou du Relenza pour tous patient atteint de syndromes grippaux est non seulement inappropriée mais peut même s’avérer déconseillée si le patient est âgé de moins de 12 ans. La raison étant simple. Le Tamiflu n’est pas une molécule innocente, provocant des vomissements, une déshydratation et parfois des cauchemars. Ce traitement occasionne des effets secondaires qui risquent de placer les patients traités dans un état de santé moins bon que si on laisse le mal se développer comme lors d’une grippe saisonnière. Un enfant sur deux semble affecté par ces effets indésirables alors que les bénéfices du traitement sont très limités. D’ailleurs, ces médecins britanniques ont aussi conclu, comme l’affirmait le professeur Debré, à une grippe bénigne. La conclusion est claire. Les effets néfastes l’emportent sur les bienfaits octroyés par cet antiviral. Ce qui n’empêche pas le ministre britannique de gamberger sur une affection qui a fait pour l’instant 30 morts, contre 8000 lors d’une grippe saisonnière, mais qui pourrait en occasionner 65 000 par on ne sait quel calcul ou décret naturel. Et ces médecins d’enfoncer le clou et de juger la réaction des autorités sanitaires aussi disproportionnée que la prescription automatique d’antibiotiques recommandée naguère par ces mêmes autorités, lors d’un banal mal de gorge. A croire que le « scientifique normal » mute en âne dès lors qu’il prend des fonctions administratives dans une machine sanitaire étatique.

Cette grippe offre aussi l’occasion de nous interroger sur nos sociétés de l’activisme intempestifs avec ses excès en matière de sécurité, que ce soit policière ou ici en l’occurrence sanitaire. Nous qui avons connu l’élection de Mitterrand, et a fortiori ceux qui ont vécu la Libération, se souviennent d’une autre époque où la grippe n’était pas prise en grippe mais considérée comme une banale affection. Ce qui n’interdisait pas de prendre une aspirine ou un banal paracétamol pour combattre la fièvre. Quelques jours de repos et hop, c’était reparti. Ensuite, la peur a fini par persuader les médecins de prescrire intempestivement des antibiotiques à titre préventif, pour éviter une infection bactérienne. Un geste bien automatique et dépourvu de bon sens mais quand il s’agit de santé, on ne compte pas. Nous avons vécu une époque où il n’existait pas d’antiviral et nous ne sommes pas morts pour autant. Mais en 2009, les labos ont produit deux antiviraux, sur des bases très mécanistiques et très moléculaires. Des inhibiteurs de la neuraminidase, ma brav’dame, vous avez bien entendu, des zinibiteurs de la neuraminidaze, et qu’on ne prenne pas pour des nazes ces doctes savants bienfaiteurs de l’humanité qui officient dans les centres de recherche des laboratoires pharmaceutiques. Bref, cette affaire de Tamiflu fleure les dérives de l’hyper médication. Si on ajoute la question du vaccin, le citoyen qui réfléchit ne pourra s’empêcher de penser à une chaîne de responsabilité mettant en lice des professionnels et autres experts, soit incompétents, soit malhonnêtes. Les citoyens vont finir par se rebeller contre ces gens qui soi-disant veulent leur bien, comme en d’autres temps les marxistes… ces gens de la santé qui veulent soigner un mal bénin dont on peut très bien guérir. Un schisme se dessine. En 2005 nous avons vu une défiance des citoyens face au TCE européen et plus généralement, face aux élites politiciennes, médiatiques et technocratiques. En 2009, nous pouvons ajouter à la liste les élites de la santé. Décidément, le système des zélites se délite. Qui aura le dernier mot ? Si ce sont les zélites, alors ce sera la société des derniers hommes. 

Ce 10 août, les médias ont mis à la une un incendie dans un HLM et un jeune tué en moto. Comme si ces informations étaient cruciales pour la vie des citoyens. Les médias ont cru bon de se taire sur ce rapport des médecins britanniques à charge contre le Tamiflu. Vous verrez que le 11 août, les médias auront trouvé un autre fait divers, un fait de diversion, par exemple, trois morts à un passage à niveau.


Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 11 août 2009 10:19

    acheter une boite de Tamiflu revient à filer un pourboire à Donald Rumsfeld  ! rien que pour celà les gens peuvent avoir des doutes ....

    Un bon grog , rien de tel contre la grippe !



    • appoline appoline 11 août 2009 19:19

      @ Le Chat,

      Si tu as le nez rouge, ce ne sera pas forcément à cause de la goutte au nez (lol), mais bon, tu seras de suite de bonne humeur. Elle est pas belle la vie ?


    • médy... médy... 11 août 2009 19:36

      Le scénario de Left 4 Dead débute fin 2009. Une pandémie à l’origine inconnue s’est abattue sur les EU d’Amérique, et cet étrange virus a transformé une partie de la population en créatures sanguinaires, les « infectés », qui attaquent le reste de la population. Devant une telle situation, le gouvernement décrète la loi martiale, et décide de regrouper la population dans les principales villes, sous la protection de l’US Army. La situation échappe alors à tout contrôle, les concentrations de survivants étant une proie facile pour les infectés, et la majeure partie de la population non infectée est massacrée. Le gouvernement ordonne alors la création d’une zone sécurisée, seul endroit encore sous la protection de l’armée et totalement protégé des infectés, dans laquelle sont rassemblés les derniers rescapés de la pandémie. Certains des derniers survivants ont développé une grande résistance à la maladie, pour une raison inconnue. C’est dans ce contexte que les quatre héros, Zoey, Louis, Francis et Bill, se retrouvent piégés en plein centre d’une ville de la Pennsylvanie, deux semaines après l’infection. Leur but sera alors de survivre du début de chaque campagne jusqu’à la partie finale de celle-ci ou il pourront être secouru par un véhicule.


    • jean 11 août 2009 20:15

      @medy : bruti !!!!


    • médy... médy... 11 août 2009 21:32

      ce commentaire aussi succin qu’imbécile insinue que j’ai malheureusement vu juste, o mon « suiveur »


    • dup 11 août 2009 10:19

      non il est pas superflu , il a fait de fortunes considérables à certains . Ensuite il sert à reveiller les gens pour leur montrer par qui ils sont dirigés .


      • Nicole 11 août 2009 10:55

        Intéressant de revoir le témoignage d’Aaron Russo peu avant sa mort sur Rockefeller, le CFR, la détermination du « gouvernement secret » à réduire les populations, par tous moyens, puis l’évolution depuis qui confirme ses dires dont certains se moquèrent.

        On est vraiment dans une logique de « plus c’est gros plus ça passe », et puis on les a tellement désinformés que la masse n’y verra que du feu. Quelques citations des plus intéressantes.


      • Triodus Triodus 11 août 2009 14:06

        Pas Hitler, Göbels..


      • Nicole 11 août 2009 15:27

        @ Hussein

        Qui l’Iran a-t-il attaqué depuis des décennies ? Et Israël ? On est au mois d’août. Quel pays a autant de crimes sur le dos depuis le début de l’année :

        GAZA

        MADOFF

        La « Blanchisserie juive » (ynet)

        Les caricatures de Latuff expriment on ne peut mieux la situation, et qui les comprendraient si elles n’avaient aucun fondement ?

        Gilad Atzmon le fait remarquablement remarquer : Israël aime à se prétendre tolérant, et est d’une violence exécrable.

        Suffit d’écouter cette sacrée journaliste recadrer Shimon Peres, le 27 septembre, 3 mois avant Gaza, et de se demander quand il ne ment pas. L’urgence me semble être de condamner les responsables israéliens pour les crimes commis et tolérés depuis bien trop longtemps. Après on y verra plus clair.

        Jane Burgermeister dont la plainte se transmet, puisqu’Eric de Mongolfier a été saisi par une asso, met en avant David Rockefeller, David de Rotschild, Georges Soros...qu’ont-ils en commun ? Ce sont des faits !

        De ce fait, je trouve tout à fait pertinents, non pas d’opposer tel ou tel, mais de dénoncer ceux qui ont jusque là bénéficié d’une impensable impunité qui les a menés toujours plus loin dans la folie criminelle.


      • Nicole 11 août 2009 15:31

        Salut Popu,

        As-tu jeté un oeil aux citations d’evolutionquebec ? Ils ont fait très fort, il y en a que j’ignorais, et je trouve que toutes les réunir est intéressant. Ca montre le temps depuis lequel ce qui se déroule actuellement se prépare. C’est un site intéressant.


      • appoline appoline 11 août 2009 19:26

        @ Popu,

        Ah ces illuminati en plus de vouloir nous occire, ils ne nous auront pas économisé au niveau des heures de frappe. Depuis le temps qu’ils nous courent après, ils vont bien finir par nous rattraper, à nous de leur prouver que nous avons du répondant.


      • Le péripate Le péripate 11 août 2009 10:20

        Atchoum....


        • tonton raoul 11 août 2009 16:42

          aaaaarrrrrgh ....


        • appoline appoline 11 août 2009 19:29


          La goutte au nez,,,,,,,trop tard, elle vient de tomber. Avec le vaccin là-dessus, je me demande ce que ça va donner !


        • appoline appoline 11 août 2009 19:30


          Dis tonton, pourquoi tu tousses ?


        • Pyrathome pyralene 11 août 2009 21:20

          t’en fait pas pour eux ,tout le monde sait que le péripate et le tonton sont déja des grands malades du cerveau,le virus fera cul sur pointe en voyant l’état de délabrement de ces individus........pas fou les virus !!


        • tonton raoul 11 août 2009 22:26

          merci de ta sollicitude appoline

          pyralene ne risque pas de rhume de cerveau lui

        • Georges Yang 11 août 2009 10:27

          Je suis d’accord avec vous sur l’hyper médicalisation et l’hyper médication ainsi que sur les dérives sécuritaires et les précautions à l’excès. Cela dit, le Tamiflu peut s’avérer utile en cas de grippe très sévère et ce n’est pas quelques effets secondaires bénins qui doivent s’en faire passer en cas de besoin. Sinon, on retombe dans la peur de tout et dans les excès que vous dénoncez.

          La question est plutôt de savoir s’il est vraiment utile de traiter tout le monde au moindre symptôme à la fois pour des raisons médicales et économiques. Maintenir un climat de panique n’a jamais éradiqué une maladie, pire du fait de la psychologie humaine, cela ne peut qu’aggraver les choses.

          Quant aux faits divers, il ont toujours passionné les foules et ce n’est pas nouveaux, le Petit Journal des années 1890 à 1914 regorge de malles sanglantes, de nécrophiles et de crimes crapuleux ou sexuels.

           


          • Bernard Dugué Bernard Dugué 11 août 2009 10:57

            La grippe A n’avait pas effrayé grand monde jusqu’ici dans la région. On a basculé hier dans une dimension plus préoccupante avec la révélation de l’hospitalisation, dans un état sérieux, d’un homme domicilié dans la région bordelaise. Celui-ci a été conduit à l’hôpital Saint-André, à Bordeaux, et aurait été admis dans le service d’urgences et de réanimation, afin de recevoir des doses massives de Tamiflu.

            Soyez rassurés, ce n’est pas de moi dont il s’agit et c’est promis, je prendrai mon masque en longeant l’hôpital Saint André à vélo, pour rester en bonne santé et continuer à écrire sur H1N1 (je rédige un petit livre d’ailleurs)

            Quant au Tamiflu, il peut s’avérer utile en effet mais dans les cas graves. Mais c’est aux médecins de le déterminer. La hotline, c’est inutile, en cas de virus informatique ou de virus H1N1. Ici, on raconte l’histoire d’une blonde atteinte de grippe qui est allée chez un assembleur de PC parce que dans la vitrine il y avait affiché « antivirus en promotion »


          • Philou017 Philou017 11 août 2009 11:55

            Il faudrait revenir à la réalité :

            La grippe saisonnière entraîne entre 57 692 et 96 153 cas par semaine dans le monde. Or en une semaine, on compte seulement 148 cas confirmés et 3 116 cas “possibles” de la grippe A(H1N1) dans le monde.
            La grippe saisonnière entraîne entre 4 800 et 9 615 morts par semaine dans le monde. Or en une semaine, on compte seulement 8 morts confirmés et 176 morts “probables” de la grippe A(H1N1) dans le monde

            Tiré de http://mondeenquestion.wordpress.com/2009/04/30/la-grippe-saisonniere-tue/

            D’autre part, Serge Lefort nous avertit :

            Depuis le 6 juillet 2009, l’OMS ne communique plus quotidiennement le nombre total de cas confirmés ni le nombre de morts dans l’ensemble des pays, mais publie épisodiquement des notes d’actualité.

            • Celle du 8 juillet fait état de l’apparition de virus H1N1 résistants au Tamiflu.

            • Celle du 13 juillet fournit des informations contradictoires :
            - la pandémie est actuellement considérée comme modérément grave et que la plupart des patients ne présentent pas de complications et guérissent spontanément
            - comme on considère que la propagation du virus pandémique ne peut pas être enrayée, tous les pays auront besoin du vaccin

            • Celle du 16 juillet confirme que l’OMS s’intéresse plus à la production d’une vaccin pour les pays riches qu’au recensement de l’évolution réelle du risque d’une pandémie mortelle.


            Les dernières données publiées montraient que le nombre de cas confirmés et plus encore le nombre de morts étaient bien inférieurs à ceux d’une grippe saisonnière.

            Ce changement substantiel de perspective prouve que la politique de l’OMS n’est pas celle qu’on pourrait attendre d’un organisme international de la santé, mais qu’elle est au service des groupes pharmaceutiques impatients de vendre un vaccin dont l’efficacité n’est toujours pas prouvée.

            http://mondeenquestion.blogspot.com/2009/07/intox-sur-la-grippe-ah1n1.html

            Le meilleur article sur la question :
            http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/la-pseudo-pandemie-actuelle-est-le-59804

            Ce qu’on risque de voir, c’est plus une épidémie d’intox sur le sujet qu’autre chose.


          • médy... médy... 11 août 2009 19:37

            Le scénario de Left 4 Dead débute fin 2009. Une pandémie à l’origine inconnue s’est abattue sur les EU d’Amérique, et cet étrange virus a transformé une partie de la population en créatures sanguinaires, les « infectés », qui attaquent le reste de la population. Devant une telle situation, le gouvernement décrète la loi martiale, et décide de regrouper la population dans les principales villes, sous la protection de l’US Army. La situation échappe alors à tout contrôle, les concentrations de survivants étant une proie facile pour les infectés, et la majeure partie de la population non infectée est massacrée. Le gouvernement ordonne alors la création d’une zone sécurisée, seul endroit encore sous la protection de l’armée et totalement protégé des infectés, dans laquelle sont rassemblés les derniers rescapés de la pandémie. Certains des derniers survivants ont développé une grande résistance à la maladie, pour une raison inconnue. C’est dans ce contexte que les quatre héros, Zoey, Louis, Francis et Bill, se retrouvent piégés en plein centre d’une ville de la Pennsylvanie, deux semaines après l’infection. Leur but sera alors de survivre du début de chaque campagne jusqu’à la partie finale de celle-ci ou il pourront être secouru par un véhicule.


          • appoline appoline 11 août 2009 19:46


            @ Philou,

            C’est la culture de la psychose de la grippe A hypothétiquement mortelle. Quoi de mieux que les médias pour préparer la masse à se jeter sur les paquets de masques et surtout le vaccin salvateur.

            Comme nos banques recommencent à faire des bénéfices avant la grande descente, quoi de mieux pour détourner le gogo du souci de son livret A :: :: : la grippe A, première lettre de l’alphabet en forme de pyramide (lol). Sans rire, je pense qu’on va morfler grave comme disent nos petits jeunes. Il y a eu tellement d’abus dans le milieu médical que les médecins sont formés à bloc pour l’emploi des médocs, comme disait un être qui m’est cher : « les politiciens et les médecins sont tellement imbus d’eux-mêmes, qu’ils représentent les pires dangers pour l’humanité », quand on y réfléchit, il n’a pas totalement tort.


          • jean 11 août 2009 20:17

            @medy : bruti (2)


          • médy... médy... 11 août 2009 21:36

            Jean : un « Bon » et « Honnete » Collabo qui n’a rien d’autre a faire que de justifier sa paye de troll.


          • Nicole 11 août 2009 10:27

            Très bon article. On en revient, d’une façon ou d’une autre au Codex Alimentarius dont la date de mise en application se rapproche, et aux démarches de Ron Paul, visant à minimiser son impact. La nocivité des médicaments est tout de même reconnue par des praticiens de plus en plus nombreux. Ron Paul est gynéco, et l’autre médecin qui avait voté contre la vaccination pour cause de grippe porcine était médecin également.

            Voir également les doutes concernant l’origine fort peu catholique de cette grippe, l’histoire des fioles qui ont éclaté dans le train...beaucoup trop de choses gênantes.


            • Le péripate Le péripate 11 août 2009 10:41

              Bien que n’étant pas propriétaire de Ron Paul candidat libertarien à la présidence US, je tiens à dire que je suis prodigieusement agacé de le voir instrumentalisé par une conspirationniste crypto-antisémite.


            • Nicole 11 août 2009 15:48

              @ Péripate et Hussein : je me bats les flancs de vos insultes infondées : ou vous me démontrez post à l’appui que j’ai tenu des propos antisémites, ou vous êtes dans la diffamation. Et pour en finir une bonne foi avec ces abus récurrents concernant un soi-disant antisémitisme dont même une ex ministre israélienne a reconnu que c’était un truc pour faire taire toute opposition

              http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=23314

              cette anecdote : un forumeur français d’origine libanaise doté d’un humour rare poste un commentaire que je trouve fabuleux par sa pertinence et son absence, justement d’antisémitisme. Je le reprends sur mon blog au moment où suite à plainte de forumeurs dans votre veine, le commentaire est retiré. J’avais mis la source, donc il y a eu des connexions de mon blog vers médiapart, ce qui a donné lieu à un article « l’antisémitisme sur médiapart »...bref, le commentaire a été vu et revu, il semblerait que mon blog soit régulièrement vu par le ministère de l’intérieur, et à ce jour, personne n’a pu fonder l’accusation d’antisémitisme dudit commentaire, et je n’ai pas de problème avec mon blog.

              Voilà le commentaire :

              "Passez votre chemin mon cher ami, car sur Médiapart il est strictement interdit de penser que tout ou partie du peuple « Hell Eu » puisse commettre ne serait-ce que le début du commencement du moindre petit délit ou crime, et ce quel que soit l’endroit du monde où se trouvent ses zélés VRP diasporiques dont il s’agit.
              Si nos amis Renarblanc ou Brocéliande passent par votre Blog vous allez sûrement vous prendre une volée de bois vert et des mises en cause à n’en plus finir, dont la première sera fatalement que vous êtes un « Nanti C’est Mythe » de base (c’est leur bouclier fiscal identitaire à eux) remettant en cause tout le montage et le schéma mythologique sur lequel ils prospèrent Youpla Boum !!! depuis un demi siècle.
              N’oubliez surtout pas que ce doux, gentil et paisible petit peuple « Hell Eu » a reçu des commandements divins et a donc droit à bénéficier de privilèges bien particuliers de par le monde, dont le renoncement et l’annulation des serment liés aux dits commandements fait bien sûr partie en sus d’une terre promise sans aucune limite cadastrale précisément arrêtée et gratos de surcroît avec sacrifice rituel humain inclu, chaque fin ou début d’année civile dans les petits villages arabes avoisinants, pas belle la vie ??, c’est ce qui s’appelle être né sous une bonne étoile, non ??, celle qui brille avec certificat de garantie à vie et David, ainsi que Judas CoucheNerfs ne me contrediront sûrement pas sur ce point.
              Que je ne vous y reprenne pas mon ami, car vous touchez là presque à Dieu en personne, vous êtes souffrant ou quoi ??
              Répétez après moi au moins 49 fois : « Ils sont purs et innocents » et vous me le copierez aussi pour votre peine, mmddrr de mmddrr !!!"
              @ +NEM-


              et voilà le lien où en faisant ctrl F ministère, vous pourrez vérifier mes dires. De même vous remarquerez qu’un commentaire qui avait été supprimé suite à plainte est reparu.

              http://www.mediapart.fr/club/blog/lincunable/300709/aux-origines-du-fascisme-1

              Ce serait sympa de changer vos modes de défense. Ils sont pitoyables et plus personne n’est dupe. Donc ça frise l’autisme. Vous vous confirmez mutuellement sans atteindre personne d’autre. Un peu court.


            • Le péripate Le péripate 11 août 2009 17:32

              Mais chère Nicole, je suis au regret que certaine loi vous empêche de vous exprimer à votre aise. Cependant la lecture de votre site, vos « disputes » avec Gratton, vos obsessions sur les Juifs, le Talmud et Israël, tout cela m’incline à penser ce que je pense, et c’est mon opinion, qui est libre.


            • Nicole 11 août 2009 19:06

              Mais Péripate, penser et écrire sont deux activités totalement différentes. On pense comme on est, si on est tordu, par voie de conséquence, la pensée sera tordue. Si j’ai une obsession, c’est la paix, qui d’ailleurs me semble hors d’atteinte sans la justice. Si les français commettaient autant de crimes qu’Israël en commet :

              1 - étant française de souche, j’aurais profondément honte

              2 - je n’aurais de relâche de les dénoncer, parce que je considère le silence coupable, dès lors que l’on a connaissance d’un crime. Je vous rappelle même que c’est le fondement de la saisine d’Eric de Mongolfier, par l’asso qui reprend la plainte de Jane Burgermeister, et enjoint toute personne, toute asso à se mobiliser de la même façon.

              De ce fait, vous ne pouvez vous permettre de me traiter d’antisémite que si vous démontrez que j’énonce des faits inexacts qui portent tort à Israël, ce qui se fonde.

              On sait comment la presse française a été mise au pas, et comment, le simple fait d’aborder l’aspect authentiquement criminel de l’état d’Israël donne prise à tous les délires. Or en la matière, une chose est ou n’est pas. Si elle est, elle se prouve. Dans le cas contraire, il y a diffamation, ce qui n’est pas glorieux.


            • zelectron zelectron 11 août 2009 10:35

              « Ce 10 août, les médias ont mis à la une un incendie dans un HLM et un jeune tué en moto. Comme si ces informations étaient cruciales pour la vie des citoyens. Les médias ont cru bon de se taire sur ce rapport des médecins britanniques à charge contre le Tamiflu. Vous verrez que le 11 août, les médias auront trouvé un autre fait divers, un fait de diversion, par exemple, trois morts à un passage à niveau. »

              L’incendie, le passage à niveau, le mariage de la princesse machin, la mort du chanteur ?

              Ne me dites pas que ce sont des systèmes de détournement d’attention, il y a bien mieux : le foutebol, le tenice, la pipelmania, la gadjetocratie* et j’en passe.

              *nb : bernard est comme très souvent : inspiré et percutant, ++


              • Nicole 11 août 2009 10:39

                Cela étant, il en est quand même question sur le site de TF1/LCI  ; ce serait cocasse si le net poussait la presse à aborder les sujets qui fâchent pour ne pas se décrédibiliser complètement


              • frédéric lyon 11 août 2009 10:38

                Merci pour cette alerte au Tamiflu, pompée dans le journal Le Monde, et nous attendrons maintenant avec intérêt l’opinion de Dugué sur le « complot » du 11 Septembre.


                • Bois-Guisbert 11 août 2009 10:48

                  Les médecins britanniques ont décidé...

                  Les médecins britanniques, c’est-à-dire ? Un pour cent d’entre eux ? Deux ? Cinq ? Un toubib tout seul qui a signé un article dans un « Courrier des lecteurs » ?

                  Et en vertu de quoi « les médecins britanniques » deviennent-ils, au fil du texte « ces médecins britanniques » ?

                  Des réponses précises à ces questions dépend la crédibilité de l’article.


                  • Bernard Dugué Bernard Dugué 11 août 2009 11:08

                    87% des 251 médecins britanniques interrogés estiment que le "diagnostic de la grippe A par téléphone signifie qu’on peut laisser passer d’autres maladies". 3% sont d’avis contraire et 10% n’ont pas d’opinion, selon le sondage, publié dans le journal spécialisé « GP » (« médecin de famille »).

                    voilà donc une précision sur l’allusion en début d’article. Cela concerne la hotline et c’est ICI

                    La question du Tamiflu est différente

                    Mais dans l’ensemble, le corps médical ne semble pas très en accord avec les règles édictées par la machine sanitaire.


                  • appoline appoline 11 août 2009 20:00


                    @ Bernard Dugué,

                    Ils sont quand même forts ces médecins british pour faire de tels diagnostics par téléphone, il faut voir le côté positif, en cas d’éternuements, ils sont à l’abri. Quant à avoir des statistiques exacts, c’est une autre affaire.

                    Au fait, quand vous passez à côté de Saint André, mettez vous en apnée et pédalez plus vite, je vous balancerait une boîte de tamiflu au passage..


                  • Pyrathome pyralene 11 août 2009 21:23

                    le corps médical ne semble pas très en accord avec les règles édictées par la machine sanitaire.....

                     ça tombe bien !! moi-non plus.....


                  • guigui 11 août 2009 11:06

                    Les industries pharmaceutiques délivrent souvent des médicaments sans réfléchir, on sait que la grippe se propage en ce moment surtout en entreprise, on peut s’en protéger facilement je vous invite à consulter la news du site juritravail.com c’est bien expliqué, notamment en ce qui concerne le télétravail, l’astreinte.
                    Je pense qu’il vaut mieux prévenir que guérir, donc avant de délivrer des médicaments peu fiables, il faudrait mieux donner plus d’informations sur la prévention surtout au travail, je connais plusieurs personnes qui ont des cas au sein de leurs entreprises.


                    • robin 11 août 2009 11:11

                      dans un domaine où même les virologues (c’est à dire le top du top) disent une chose et son contraire, on est pas davantage rendus avec de simples médecins , non ?


                      • fonzibrain fonzibrain 11 août 2009 11:12

                        à l’auteur vous devez parlez de la orée du sud qui a intrdit il YA DEUX ANS ce médoc suites à 8 suicides chez les gosses

                        On apprend aujourd’hui que le British Medical Journal appelle le département de la Santé britannique à reconsidérer de façon urgente sa politique actuelle dans le cadre de la pandémie due nouveau virus A (H1N1).Rien que ça,pour un pays ou il suffit d’appeler une une ligne verte et dire que l’on a de la fièvre pour en obtenir,c’est vraiment flippant.Voila ce que l’on peut lire également dans cet article du point : “l’agence sanitaire britannique, la Health Protection Agency (HPA), rapportait que plus de la moitié des 248 jeunes élèves qui avaient eu de Tamiflu, après qu’un de leurs camarades eut contracté la “grippe porcine”, ont souffert d’effets secondaires, tels que des nausées, des insomnies et des cauchemars.”Vous vous rendez compte LA MOITIÉ DES ENFANTS TRAITÉE ONT ÉTÉ EMPOISONNÉ,la moitié,c’est GRAVISSIME.Quand je vous dis que nous devons juger et punir ces gens,c’est de la légitime défense.

                        NOUS NE POUVONS PAS LES LAISSER EMPOISONNER NOS ENFANTS !!!!

                        Mais ce n’est pas tout,parcequ’en fait,il y a deux ans la Corée du sud a INTERDIT la prescription de ce médicament et pour cause : “Parmi 1 079 cas de patients ayant eu des effets secondaires dus à ce médicament, 128 d’entre eux, dont une majorité de jeunes, avaient eu des manifestations de type psychiatrique. Le gouvernement japonais avait intimé au fabricant Chungai (partenaire japonais du géant Suisse Roche), l’ordre d’inclure dans sa notice une mise en garde. Ce que le laboratoire a fait. Les autorités ont comptabilisé huit cas de mort survenue dans ce contexte. Les adolescents adoptent soudain un comportement irrationnel, tentant de sauter d’un balcon ou se jetant sous les roues d’une auto.”

                        article du figaro

                        C’est pas beau ça,des suicides,des vomissements,des cauchemards,et cela fait deux ans qu’ils le savent,CE N’EST PAS DE L’INCOMPÉTENCE,C’EST CRIMINEL.

                        Donc entre le vaccin contre la grippe A qui est en fait un vaccin déja éxistant contre la grippe aviare et simplement modifié,voila que le Tamiflu,le seul médicament censément efficace contre les grippes(aviare,A) est en fait un VIOLENT POISON,qui empoisonne et pousse aux suicides les enfants et adolescents.

                        COMBIEN DE TEMPS ALLONS NOUS SUPPORTER CELA !!!!!!





                        c’est très important,très vrai,très réel

                        • adeline 11 août 2009 11:17

                          L’Odyssée du tamiflu est très bien décrite dans le livre « la stratégie du choc »
                          donc méfiance....


                          • JL JL 11 août 2009 11:19

                            Cette affaire du Tamiflu est une preuve s’il en fallait une qu’il ne faut accorder aucune crédibilité au discours dominant : les vaccins sont probablement aussi mauvais que le Tamiflu.

                            Une pharmacienne que je connais, au plus fort de la crise aviaire avait constaté avec dégout que le stock de Tamiflu qu’elle avait commandé et reçu était en limite de date de péremption.


                            • appoline appoline 12 août 2009 19:24

                              @ Popu,

                              « Un môme touche un caca : bientôt, on lui amputera le bras... et pourquoi pas les deux jambes ? pour éviter les « métastases » virales ?

                              -5 km/h en vélo, et déjà casqué pareillement au chevalier d’antan »

                              Nous atteignons des summums au niveau de la connerie avec les mômes. En ce moment, toujours dans ma bonne ville de La Rochelle, sur la plage, nous voyons de petits mutants entre 2 et 6 ans en combinaison ou tee-shirts à manches longues, nantis d’une casquette à voilette pour que le cou ne subisse pas les méfaits de cet horrible astre qui accessoirement nous réchauffe la couenne. Les rejetons sont tellement enduis de crème hyper-super-extra protectrice que je m’attends toujours à « l’effet savonnette » ; je me dis que la mère ne pourra jamais le choper tant il est dégoulinant de toutes ces vacheries. En gros, le petit mutant ne peut à peine respirer, quant à se tremper les pieds, difficile avec des brassards, + la bouée quand ce n’est pas le gilet de sauvetage.

                              En fait, je ne pense pas que la suppression du service militaire soit dû à un problème de budget mais aux mères qui restaient à la grille près du planton pour savoir si le rejeton s’était bien lavé les dents et le kiki avant de se mettre au lit.

                              Alors un petit vaccin là-dessus et nous n’avons pas fini d’être dans la merde, je mesure tous les jours l’ampleur de la connerie humaine mais très vite, je mets le mp3 en batterie pour ne plus entendre la bêtise me piailler dans les oreilles.


                            • fonzibrain fonzibrain 11 août 2009 11:20

                              un enfant sur deux malade à cause du médicament,j’y crois toutjours pas,oN devrai aller tuer ceux qui ont pris ces décisions,c’est de la légitime défense,cela fait deux ans qu’ils le savaient,QUI EST RESPONSABLE,rumsfeld peut être ?


                              VOUS VOULEZ MOURRIR PARCEQUE DES CONNARD S’EN BRANLE DE VOUS,MOI NON

                              c’est très très grave,c’est la santé de nos enfants,vous vous en foutez de vos enfants,ils vont souffrit et vous n’allez rien dire

                              vous etes aussihonteux que ceux qui nous empoisonne,vous ne dites rien,vous n’avez aucun courage c’est pathétique



                              • dom y loulou dom 11 août 2009 12:22

                                décidément les politiciens aiment tous particulièrement ce boucher de Caligula-Rumsfeld, principal actionaire de Tamiflu et ne font apparemment plus que de suivre les consignes des Bilderberg.

                                Des sbires, des sous-fiffres qui nous jouent la liberté d’expression pour qu’on continue à croire à leur représentation.

                                Mais ils ne représentent plus rien d’autre que le complexe militaro-industriel des multinationales.

                                `Des vendus !!! 

                                honte sur eux !!!


                                • adeline 11 août 2009 12:44

                                  dom, « honte sur eux » me parait léger... je dirais un peu plus, coupons les coupables


                                • fonzibrain fonzibrain 11 août 2009 12:29

                                  dom,il faut agir,c’est trop grave,j’ai honte tu sais de ne rien faire,faut déja mettre un masque et tracter


                                  genre

                                  « savez vous que les labo ont obtenu l’immunité totale en cas de pépins avec les vaccins,cela vous donne t il confiance »

                                  « savez vous que la corée du sud,il y a deux an a interdit le tamiflu suite à des suicides,que l’angleterre a avouer que LA MOITIÉ des enfants traités ont été très malade,oui la moitié »

                                  « savez vous que cnn annonce que c’est l’armée qui encadrera les vaccination »

                                  "savez vous que la grèce est le premier au monde a avoir annoncé vouloir vacciner OBLIGATOIREMENT TOUTE LA POPULATION,m^me les immigrès illégaux(comment vont il faire d’ailleurs avec cette population qui se cache)


                                  HUMAINEMENT NOUS NOUS DEVONS D’AGIR,C’EST UNE NÉCESSITÉ MORAL


                                  POUR NOS ENFANTS


                                  • tvargentine.com lerma 11 août 2009 12:31

                                    je vais mettre le lien sur le site du Président de la République,du 1er Ministre et du Ministère de la Santé et vous vous expliquez avec eux car nous avons ici de plus en plus d’articles bidon (celui de l’argentine en est un exemple) et ici encore nous avons Mr DUGUE qui prétend par un titre :

                                    Grippe H1N1 et bêtise sanitaire : le Tamiflu est superflu et nocif


                                    Vous instrumentalisez un problème sanitaire est c’est inquiétant

                                    « Cette grippe offre aussi l’occasion de nous interroger sur nos sociétés de l’activisme intempestifs avec ses excès en matière de sécurité, que ce soit policière ou ici en l’occurrence sanitaire »

                                    C’est un discours que la scientologie ne renierait pas


                                    http://www.tvargentine.com/


                                    • herve33 11 août 2009 20:48

                                      @lerma
                                      Vous instrumentalisez un problème sanitaire est c’est inquiétant

                                      Le plus inquiétant , ce n’est pas vraiment cette grippette , mais le fait que des multinationales du médicament essaient de nous faire avaler ( tamiflu et vaccins ) et surtout de nous faire peur en instrumentalisant justement le principe de précaution auprès de nos dirigeants .

                                      Je suis certain que les hypocondriaques vont etre plus malades psychiquement que s’ils attrapent réellement la grippe A .

                                      Pour l’instant , cette grippe est bien moins virulente que la grippe saisonnière , mais les médias en manquent de sensationnel , ne le crient pas sur tout les toits .


                                    • Pyrathome pyralene 11 août 2009 21:25

                                      écoute Lerma ! on en a rien à foutre de tes commentaires de merde....


                                    • Le flohic 11 août 2009 12:38

                                      bonjour,

                                      inquiéter le public avec la grippe ou l inquiéter avec le tamiflu peut se reveler dangereux dans les 2 cas.

                                      le probleme de cette epidemeie comme des precedentes est la mortalité chez les femmes enceintes (qui ont representé 50% des deces lors de l epidemie precedente dans le Minessota), femmes jeunes et en bonne santé qui peuvent presenter des complications rapides en l absence de traitement par tamiflu.

                                      6 deces repertoriés aux usa, et 6 femmes actuellement en reanimation en australie, sans antecedents particulier.

                                      un risque 4 fois superieur a la population moyenne.

                                      hors on constate qu en angleterre, la politique d acces facile et rapide au tamiflu (ou plus exectement relenza forme inhalee) leur a evité ces déces, les 6 cas repertoriés par le Lancet aux usa n ayant pas reçu le relenza lors des 48 premieres heures.

                                      alors il y a des questions, et qui peuvent trouver réponse, mais certainement pas dans des positions extremes, anti ou pro tamiflu ; ce tamiflu est un outil, le seul dont nous disposons, mis a part la vaccination antipneumococcique que les experts français ont oublié de preconiser (alors que c est une des premieres mesures protectrices pour eviter les complications bacteriennes chez les patients fragiles, cf le site du cdc d atlanta)

                                      en phase d expansion forte du virus, la hotline peut avoir un sens dans la delivrance rapide du tamiflu/relenza, dans les 48 premieres heures

                                      le traitement des enfants n a pas de sens.....sauf quand il en a un :

                                      enfant contact d une femme enceinte dans l attente du serodiagnostic de certitude
                                      enfant fragilisé par une pathologie specifique
                                      enfant presentant des signes de gravité, particulierement chez les moins de 6 mois
                                      entre autres.....

                                      et bien evidemment traiter des enfants qui font une gripette n a aucun sens

                                      peut etre serait t il bon d en par ler a un Docteur ? les medecins de ville gerent chaque annee une epidemie qui tue 2500 a 5000 personnes, et ça ne fait pas un seul titre dans les journaux

                                      Y Le Flohic


                                      • viking 11 août 2009 13:57

                                        Fiche d’auteur de flohic :

                                        <<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<
                                        L’inscription 0 1 0
                                         1 mois 0 1 0
                                         5 jours 0 1 0
                                        <<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

                                        D’où sort-il celui-là ? De Sainte Anne ? Il vient tout juste de créer son compte d’auteur pour nous donner la leçon. Et quelle leçon !

                                        Il nous tient des propos contradictoires : 

                                        «  hors on constate qu en angleterre, la politique d acces facile et rapide au tamiflu (ou plus exectement relenza forme inhalee) leur a evité ces déces, les 6 cas repertoriés par le Lancet aux usa n ayant pas reçu le relenza lors des 48 premieres heures. » 

                                        J’adore ce hors en début de phrase. 

                                        N’aime pas l’or ni l’argent ce gars-là car avec un pet de travers ou plutôt avec un rot mais quelle différence avec lui, il nous casse ses arguments de vente : 

                                        « et bien evidemment traiter des enfants qui font une gripette n a aucun sens »

                                        Comme vendeur, il fera faillite d’ici peu s’il continue comme ça. Question marketing, appréciez donc la profondeur de ses réflexions : 

                                        «  le traitement des enfants n a pas de sens.....sauf quand il en a un :
                                        enfant contact d une femme enceinte dans l attente du serodiagnostic de certitude
                                         » 

                                        Du petit nègre. Ne vous inquiétez pas car d’après lui les enfants qui ne sont pas en contact avec des femmes enceintes ne risquent rien mais sauf si elles sont attentes de sérodianostique. Vingt dieux la belle jument ! Mesdames n’attendez jamais car l’attente est une cause aggravante de sainteté, heu... de grossesse....une enceinte dans une enceinte au pardis des saintes... une sorte de En Sainte.

                                        Et oilà qu’il me fait perdre la boule.




                                      • frédéric lyon 11 août 2009 14:46

                                        Les fous sont lachés tous les jours sur Agoravox.


                                        Des milliers d’articles sur le « complot » du 11 Septembre.

                                        Des miliers d’articles sur la nouvelle « crise de 1929 ».

                                        Et voilà Dugué qui enfourche son nouveau dada et qui s’en prend au tamiflu, après avoir condamné énergiquement la vaccination antigrippale.

                                        Rappelons donc pour ceux qui ont gardé leurs esprits que tout traitement médical fait le partage entre des avantages et des inconvénients et qu’on ne prescrit pas le tamiflu sans raison :

                                        On le prescrit à ceux qui n’ont pas été vacciné et qui ont été en contact avec des personnes contagieuses. A titre de précaution.

                                        Mais la meilleure précaution sera, bien entendu de vacciner la population générale dès que le vaccin sera prêt, c’est à dire cet automne. Rappelons en effet qu’on se fait vacciner pour deux raisons :

                                        1) Pour éviter d’être malade

                                        2) Pour éviter d’être un vecteur de propagation du virus dans la population.

                                        Ceux qui auront été vacciné n’auront pas besoin de tamiflu.

                                        • Ronfladonf Ronfladonf 11 août 2009 15:35

                                          Faites vous vacciner, je regarde et si tout va bien on y réfléchira


                                        • Pyrathome pyralene 11 août 2009 21:39

                                          Lyon,le virus de la moutonnerie.......


                                        • stephanie stephanie 16 août 2009 11:41

                                          Pouer le pneumocoque, c’est fait, j’ai profité de l’été et le vaccin est valable 5 ans ( ne surtout pas refaire avant ce délai de 5 ans : risques de complications)
                                          Pas d’effets secondaires.
                                          C’est la meilleur précaution !


                                        • stephanie stephanie 16 août 2009 11:42

                                          Pour le Pneumocoque, une seule injection suffit !


                                        • Pendragon 11 août 2009 14:47

                                          Monsieur Dugué,

                                          La critique n’est pas autorisée dans ce journal où vous publiez. On en tire forcément les conséquences sur la validité abusives de vos articles.


                                          • Paul Cosquer 11 août 2009 15:58

                                            Même si les Zélites se délitent, ce n’est pas pour autant que les Zélotes de la religion des complots permanents doivent perdre leur sang-froid, ce qui me semble est le cas de l’auteur qui brandit imprudemment une vérité absolue « le Tamiflu est superflu et nocif ». Comme si cette affirmation avait valeur absolue pour tous les cas. Ce qui n’est pas vrai.

                                            Ce n’est pas bien scientifique ni bien pesé comme affirmation. Ce n’est qu’une opinion, à valeur toute relative et la réalité se moque des opinions tranchées et monolithiques : elle passe outre. Elle est variable selon les cas et les pays ; elle évolue avec le temps...En cas de mutation du virus en chose plus dangereuse, votre affirmation ne vaudra plus tripette. Certes, c’est un pari mais c’est un pari dangereux. Mais l’auteur n’engage pas de mise : pas fou, il ne prend aucun risque hors ceui d’e^tre un peu ridicule mais ça sur Agoravox, c’est un risque que les auteurs prennent tous les jours, du mions ceux qui ont lecourage de leurs idées comme l’auteur. 

                                            Blaise Pascal, philosophe bien avant Dugué, s’était avancé sur la question du pari avec bien plus de profondeur de vue et de circonspection. En résumé, un tel papier est tout sauf un appel à la raison, tout sauf une incitation citoyenne à raisonner, tout sauf une oeuvre pédagogique : l’auteur pourtant avisé et diplômé, se garde de dire en quoi le vaccin est également dangereux - de façon absolue - : il l’affirme. Point. Circulez, y’a rien à dire. Il n’explique pas ce que sont les « inhibiteurs de la neuraminidase ».



                                            • Ronfladonf Ronfladonf 11 août 2009 16:52

                                              J’aime bien ce que vous dites, pourtant ce que j’ai compris de l’article (sans doute une faute d’écriture ou une approximation que seuls certains pointilleux ne peuvent comprendre) est que le Tamiflu [à titre préventif] est superflu et dangereux ! De la même facon que « Les antibiotiques [à titre préventif] sont superflus et dangereux »

                                              Depuis qu’on entend parler du H5N1 tous les médecins s’accordent à dire que le Tamiflu pour se protéger ca ne marche pas et c’est dangereux car on risque de créer un virus résistant à la seule à la disposition des êtres humains ! (en plus ca consomme des stocks inutilement au détriment de ceux qui sont/seront vraiment malades)


                                            • Paul Cosquer 11 août 2009 17:23

                                              Reconnaissez tout de même qu’il y a comme un glissement entre l’information de base (qui est - je résume - que des médecins britanniques déconseillent d’administrer le Tamiflu de façon généralisée et préventive aux enfants de moins de 12 ans tant que les effets indésirables seront plus importants que le danger combattu) et la conclusion de l’auteur : « le Tamiflu est superflu et nocif ». Que dis-je, un glissement ? Une déformation monstrueuse, un fossé !


                                            • Bernard Dugué Bernard Dugué 11 août 2009 20:26

                                              Paul,

                                              Avant de juger ridicule un auteur, renseigne-toi un peu, et d’abord, je n’ai jamais prétendu que le Tamiflu est inutile dans l’absolu. J’ai juste pointé quelques études britanniques en citant des gens sérieux, des praticiens, qui considèrent inapproprié l’usage du Tamiflu, un médicament que le grand public ignorait et qui n’était que rarement prescrit avant 2004. La grippe aviaire a changé la donne. Tu parles de quoi, quand tu dis mutation du virus en chose plus dangereuse. Un virus ne peut muter qu’en un virus, par des mécanismes connus. Les virus ne font que muter. Bref, l’affaire me semble entendu. Je crois que Voltaire se prépare à t’adresser un coup de pied au derche, car c’est bien toi qui a perdu la raison qui ratiocine sur des spéculations virales assez amusantes du reste.


                                            • Pyrathome pyralene 11 août 2009 21:28

                                              normal ! c’est un virus poète.....


                                            • Laminak 11 août 2009 17:19

                                              Bois Guisbert, une reponse ....

                                              ...Constructive ?

                                              Amicalement.


                                              • Ami 11 août 2009 18:23

                                                Il parait que le pire, c’est la combinaison du vaccin - qui en soi contient de dangereux poisons, surtout les adjuvants qui potentialisent les effets nocifs - et le Tamiflu - car les deux ensemble stimulent les recombinaisons genetiques du virus, destinees a tuer dans sa forme H5N1, soit la plus nocive.
                                                Ceux qui seront assez ignorants pour se laisser vacciner mettront leur propre vie et celle de leur entourage en danger.
                                                Il s’agit d’un plan d’eugenisme mondial, un genocide lent et rentable pour reduire drastiquement une population que le gouvernement occulte et demoniaque considere comme trop nombreuse !
                                                Il s’agit d’eliminer ainsi trois milliards de Terriens d’ici 2015 !
                                                Source : http://fr.rian.ru/world/20090525/121733869.html
                                                Comme pour la grippe espagnole de 1918, ce sont ceux qui n’auront pas ete vaccines qui auront le plus de chances d’en rechapper.
                                                Le combat actuellement est politique, mais il faut aussi alerter les forces de l’ordre et les services de renseignement des armees, et ne pas perdre de temps avec les politiques complices de Bilderberg et autres Illuminati criminels, deja complices du complot.
                                                Le temps venu, les resistants se leveront pour faire derailler ces tentatives de meurtre d’Etat collectif de masse - et les traduire en cour martiale !
                                                En attendant, pour bien faire, il faudra exiger partout autour de soi des « certificats de non-vaccination » a notre entourage - a l’inverse de la politique mortifere actuelle - puisque ce seront objectivement les personnes vaccinees qui deviendront les plus contagieuses...
                                                Mobilisez-vous pour faire le maximum de bruit aujourd’hui, protegez-vous et vos proches, militez pour que le complot soit revele et neutralise.
                                                Ensemble, si nous le voulons, nous le pouvons !
                                                (excusez pour les accents manquants, mais le choix etait entre les eliminer et les voir remplacer par des signes cabbalistiques rendant la lecture encore plus difficile !)


                                                • Ronfladonf Ronfladonf 12 août 2009 10:36

                                                  Bon ok admettons (pour ceux qui crieraient à la théorie du complot) que le but soit d’éliminer 4 à 5 milliards d’humains d’ici 2012 ou 2015.

                                                  Qu’est ce qui est mieux ?
                                                  -Rétablir les lois de la nature et cesser de favoriser les plus faibles par rapport aux plus forts ? (via tous nos systèmes économiques et nos « bons sentiments ») En forcant un peu la sélection aturelle quelques temps, on devrait pas mal filtrer...
                                                  - Continuer à aller contre la nature et laisser l’humain proliférer comme des lapins. Polluer le monde. L’infecter de malades. Et en crever à petits feux.

                                                  Je pense que c’est ce que nos élites ont pensé. Comme le contrôle des naissance n’a pas fonctionné dans ce labo qu’est la Chine (ils sont quand même 1,5 Milliards) il faut commencer par tuer puis mettre en place un controle des naissances. On ne peut pas compter sur la sagesse des gens car leur raison est inhibée dès qu’ils s’agit d’enfant. La reproduction est la forme ultime de l’instinct de survie...

                                                  J’en vois déjà qui crient « Au Troll » mais réfléchissez-y une seconde


                                                • ranik 11 août 2009 21:19

                                                  Article plein de bon sens et de véritées politiquement incorrectes.La télévision actuelle me fait vomir,elle va se prendre un coup de pioche dans l’écran !Gavages de faits divers morbides,débilités,il faut slalomer pour trouver quelque chose de correct dans ces médias
                                                  baveux de banalités primaires.Mais le mollusque internet ne fera pas la révolution...


                                                  • Pascal GILBERT Pascal GILBERT 11 août 2009 23:03
                                                    Bonjour,

                                                    Décidément, la grippe A est, à coté de ses effets bien décrits, un puissant vecteur de sottises.

                                                    Là le buzz sur la contestation des médecins anglais s’amplifie à chaque fois qu’il est formulé. Et l’on oublie de retourner aux sources, à l’article du BMJ qui soutiendrait tout ce bruit. C’est un tort.

                                                    Pour sortir du délire paranoïaque qui s’exacerbe je donne la conclusion de l’abstract, en anglais car je n’ai pas la moelle de le traduire. Ceux qui ne savent pas l’anglais, demanderont à leur fiston (ou fistone) : 
                                                    « Neuraminidase inhibitors provide a small benefit by shortening the duration of illness in children with seasonal influenza and reducing household transmission. They have little effect on asthma exacerbations or the use of antibiotics. Their effects on the incidence of serious complications, and on the current A/H1N1 influenza strain remain to be determined. »
                                                    Pas de quoi couler une bielle.

                                                    De toute manière si l’on veut commenter ce que dit le BMJ, il faut lire le BMJ. Ils ont un excellent site sur le grippe :

                                                    L’un des articles montre bien comment les conclusion de l’étude précitée furent déformées en : 
                                                    « The media have picked up on these negative findings : we’ve seen headlines such as “Flu drugs ‘unhelpful’ in children” (BBC) and “No Tamiflu for children, doctors told” (The Independent). »

                                                    Au total : lisez les articles originaux, essayez de les comprendre, cela évitera de faire monter votre tension indûment, chose qui à la longue risque de porter atteinte à votre santé.


                                                    • Nicole 12 août 2009 01:22

                                                      Euh, je veux bien vous lire. Quant à vous prendre au sérieux, non. Il suffit de voir qu’un médecin, expert nommé dans un procès suite à décès après vaccination contre l’hépatite B a, à l’époque, accusé l’OMS, et publie sur son site la lettre qu’il a adressée à son directeur. Ensuite, tout en étant hyper pro, et raide dans certaines formulations, il est des plus explicites :

                                                      Grippe porcine

                                                      dimanche 24 mai 2009 par Marc Girard

                                                      L’art de créer des alertes en santé publique

                                                      1. « L’urgence » comme prétexte

                                                      2. Une rhétorique stéréotypée

                                                      2.1. Dramatisation de l’anecdotique

                                                      2.2. Amplification du risque

                                                      2.3. Perception sélective du risque

                                                      2.4. Une rhétorique de globalisation

                                                      2.5. Une rhétorique du pire

                                                      3. Les vecteurs de l’information

                                                      3.1. Les médias

                                                      3.2. Les experts

                                                      3.3. Les agences gouvernementales

                                                      3.4. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

                                                      4. Le conditionnement à l’oeuvre

                                                      4.1. Décontextualisation

                                                      4.2. Impuissance

                                                      5. Allocation de ressources

                                                      J’ai présenté son point de vue

                                                      Il est certes question de tamiflu dans cet article, mais c’est à situer dans le contexte, sachant que des lots de médocs périmés vont être prolongés de deux ans. Ca mérite réflexion. Mais enfin (je parle depuis cette caractéristique d’avoir une tension basse que m’envient bien des médecins) si vous voulez refiler du tamiflu à vos gosses, faites, si vous voulez les vacciner, faites également.

                                                      Extraire un propos de son contexte est totalement dérisoire.


                                                    • Pascal GILBERT Pascal GILBERT 12 août 2009 09:42

                                                      Bonjour Nicole,


                                                      Vous me comprenez mal, je n’exprime pas une opinion sur le Tamifllu, ni sur la vaccination, encore moins sur la manière de traiter cette affaire. 
                                                      Je ne veux pas plus entamer le débat, que, ici, je crois impossible, sur ces sujets.

                                                      Je m’intéresse simplement à la manière dont le buzz se crée,
                                                      •  on ne lit pas les faits que l’on cite ;
                                                      • on les déforme dans le sens qui plait ;
                                                      • on crie à l’arnaque, à l’imposture, voire au génocide kankonyest ;
                                                      • et que, à force de se remuer en tout sens, on finit par y croire !

                                                      Je conseille seulement de revenir aux infos princeps, de choisir des sources fiables et non pas de bâtir son opinion sur des rumeurs. Simplement de la rigueur et une hygiène méthodologique, qui éviteraient du bruit inutile et feraient baisser le taux de DCM (débit connerie minute).

                                                      La grippe A n’est pas la seule concernée du reste. Une méthodologie foireuse dans le traitement de l’information est souvent retrouvée dans les post.
                                                      Par ailleurs, je précise que , dans mon message, mon intervention ne porte QUE sur l’article du BMJ et les interprétations qui en sont faites. Pas sur l’argent de poche de Rumsfeld, ni sur les nombreuses conspirations qui ornementeraient l’histoire actuelle de notre wicked world, ni sur l’influence des battements des queues de morue des bancs de Terre-Neuve sur l’amplitude des marées en baie de Roscoff ... 
                                                      Là j’avoue mon incompétence, et ma croyance est plus simple (bien que plus effrayante) : il n’est pas besoin de complot pour foutre la merde : la bétise et l’avidité habituelles suffisent.
                                                      Le monde est simplement à l’image de ce que nous, chacun, en faisons. Et là...

                                                      Bonne et chaude journée d’été.

                                                    • janequin 12 août 2009 12:29

                                                      Et d’ailleurs on retrouve cette déformation des propos tenus dans cette publication du BMJ, non seulement ici, mais encore sur une série de sites plus ou moins alternatifs français, allemands et anglais, ce qui montre que ces gens, soit n’ont aucune capacité à lire une publication, soit sont de mauvaise foi.

                                                      Cela n’empêche pas que, personnellement, je sois circonspect sur la nature même de l’action du Tamiflu dans ces maladies virales. Quels sont les réactions chimiques qui ont lieu - et je prétends qu’elles sont certainement indispensables, outre la fixation selon le principe clé-serrure ?


                                                    • Nicole 12 août 2009 15:15

                                                      J’entends bien Pascal, mais vous n’avez aucunement répondu àmon observation centrale (fais ce que je dis mais ne fais pas ce que je fais ?) qui est que vous ne tenez aucun compte du contexte, et par ailleurs, vous n’intégrez pas, vous même, les info communiquées (je pense que les propos du Docteur Girard sont suffisamment importants pour qu’on s’y arrête ; sa lettre au directeur de l’OMS est parue au printemps 2006 dans le journal des médecins et chirurgiens).

                                                      Le contexte fait peur àbeaucoup et de ce fait induit une lecture parfois orientée des articles (vous démontrez par votre réponse votre imperfection, et de ce fait, seriez mal venu de demander la perfection àd’autres -votre avatar semble indiquer que vous avez vécu, non ?). On est dans un indéniable contexte de Nouvel Ordre Mondial, amplement démontré ; c’est depuis cette connaissance que beaucoup prennent l’info. Si vous voulez feindre ignorer cette réalité, libre àvous, mais alors, votre ton docte me semble tomber àplat...enfin, c’est mon humble avis.

                                                      Sans accent et donc plus lisible :

                                                      J’entends bien Pascal, mais vous n’avez aucunement repondu a mon observation centrale (fais ce que je dis mais ne fais pas ce que je fais ?) qui est que vous ne tenez aucun compte du contexte, et par ailleurs, vous n’integrez pas, vous meme, les info communiquees (je pense que les propos du Docteur Girard sont suffisamment importants pour qu’on s’y arrete ; sa lettre au directeur de l’OMS est parue au printemps 2006 dans le journal des medecins et chirurgiens).

                                                      Le contexte fait peur a beaucoup et de ce fait induit une lecture parfois orientee des articles (vous demontrez par votre reponse votre imperfection, et de ce fait, seriez mal venu de demander la perfection a d’autres -votre avatar semble indiquer que vous avez vecu, non ?). On est dans un indeniable contexte de Nouvel Ordre Mondial, amplement demontre ; c’est depuis cette connaissance que beaucoup prennent l’info. Si vous voulez feindre ignorer cette realite, libre a vous, mais alors, votre ton docte me semble tomber a plat...enfin, c’est mon humble avis.


                                                    • Nicole 12 août 2009 15:23

                                                      Un medecin qui ne s’interesse pas aux propos d’un autre medecin parus dans un journal pro et qui veut etre pris au serieux !

                                                      AUTOPORTRAIT

                                                       

                                                      Né en 1952, je suis médecin généraliste thésé en 1981.
                                                      J’ai exercé la médecine générale en milieu dit semi-rural entre 1983 et 2001. La veille de mes cinquante ans, après avoir réalisé que j’avais plus de 5000 nuits de garde dans les jambes, j’ai décidé d’arrêter la médecine générale.
                                                      A la fatigue physique s’ajoutait une lassitude morale, un doute sur l’utilité d’une bonne partie de ma pratique.

                                                      C’est de ce doute que ce travail est né.


                                                      Pour ceux que les distorsions de mes posts genent (je n’y suis pour rien) voir le site du Docteur Pascal Gilbert.


                                                    • Pascal GILBERT Pascal GILBERT 12 août 2009 23:11

                                                      C’est gentil de me faire la pub :))


                                                      Je ne désire pas particulièrement , sur ce post, être pris au sérieux. Je dis ce que je pense, comme les autres. Mon approche porte sur la méthodologie du traitement de l’information car c’est un point qui me parait important. En effet, selon moi (et pas mal de philosophes) il vaut mieux avoir une approche critique qu’une approche biaisée. 

                                                      Donc je répète, sur l’interprétation de l’article du BMJ beaucoup se sont gaufrés.

                                                      Et je pense que l’analyse de ce genre de fait « ai-je mal lu ? » peut (doit) se faire en l’extrayant du contexte dans lequel il advient. 
                                                      Le « pourquoi ai-je mal lu » n’était pas, ici, mon propos. 
                                                      Si c’est le vôtre, ce que je crois comprendre, nous ne jouons pas dans la même cour, essayer de dialoguer est voué à l’échec. Ce n’est pas grave les quiproquos sont fréquent sur les forums.

                                                      Bonne continuation.



                                                    • Nicole 12 août 2009 23:44

                                                      Bonne continuation à vous (pour parenthèse, je ne me fais pas de souci ; dès lors que l’on a le réflexe de disqualification et de labellisation à tout va que vous manifestez, au moindre faiblissement de l’ego, il suffit d’aligner le voisin qui a osé ne pas respecter vos critères, voire a suivi les siens, le goujat !)

                                                      Cela étant, vous n’avez rigoureusement rien compris à mon propos qui était pourtant fondé sur les éléments fournis par l’un de vos confrères, disons moins moutonier que vous (allusion à la programmation de génocide ; vous la trouvez aussi chez Horowitz) et qui décrit très précisément la désinformation des médias. Vous y participez par votre simple ironie sur le génocide programmé, venue après un diagnostic déplacé de délire paranoïaque.

                                                      Je vous copie même le texte reproduit à côté de la vidéo mise en lien ; vous pourrez demander à votre fiston de vous traduire :

                                                      This unprecedented H1N1-H5N1 flu outbreak implicates the Ango-American Vaccine Pipeline, says world leading consumer health protector, Dr. Leonard Horowitz

                                                      Consider the skyrocketing stock values of Novavax, Inc., precipitated by dozens of alleged flu deaths in Mexico. Then investigate the leading Anglo-American network of genetic engineers manipulating, mutating, and distributing these viruses. The evidence compels you, for the benefit of public health and safety to seriously consider, even decree, a conspiracy to commit genocide, according to this Harvard trained expert in emerging diseases.

                                                      Here, Dr. Horowitz urges an investigation of Dr. James S. Robertson, Englands leading bioengineer of flu viruses for the vaccine industry, and avid promoter of U.S. Government funding for lucrative biodefense contracts, along with collaborators at the US Centers for Disease Control & Prevention (CDC). These suspects helped Novavax, Inc., in Bethesda, Maryland, produce genetically-modified recombinants of the avian, swine, and Spanish flu viruses, H5N1 and H1N1, nearly identical to the unprecedented Mexican virus that is allegedly spreading to the United States at the time of this posting. The outbreak was precisely timed to promote the companys new research and huge vaccine stockpiling contracts.

                                                      Scientists at the U.S. Centers for Disease Control (CDC) are implicated through collaborations and publications involving private contracts with Novavax, a company that obtains its biosimulars through CDC Influenza Branch director, Ruben O. Donis, and Dr. Rick Bright, previously working with Donis at the CDC, now Novavaxs Vice President of Global Influenza Programs.

                                                      Descriptions of this virus is pathognomonic, or diagnostic, of a virus that came from Robertsons circle of friends, Dr. Horowitz charges. No other group in the world takes H5N1 Asian flu infected chickens, brings them to Europe, extracts their DNA, combines their proteins with H1N1 viruses from the 1918 Spanish flu isolate, additionally mixes in swine flu genes from pigs, then reverse engineers them to infect humans. The end product could only have ended up in Mexico via the United States from Britain in care of the CDC. The CDC had to have sent them to Novavax, where Rick Brights team is now implicated in a conspiracy to commit genocide—the mass killing of people for profit.

                                                    • janequin 11 août 2009 23:13

                                                      Entièrement d’accord sur ce point, Pascal !


                                                      • Le bateleur Le bateleur 12 août 2009 01:41

                                                        Il y a chaque jour des éléments nouveaux à propos de cette action « réactive » des gouvernements.
                                                        Récemment les fabricants de vaccins contre la grippe H1N1 viennent d’obtenir l’immunité juridique. En cas d’effets secondaires ils ne pourront être poursuivi.
                                                        ( précisions ici )
                                                        Une telle décision semble incroyable et fait réfléchir d’avantage encore le citoyen duquel on exigera probablement la vaccination.
                                                        Qu’il s’interroge sur la réaction qu’il aura alors est parfaitement légitime
                                                        et vous,
                                                        qu’en pensez vous ? (sondage)


                                                        • goc goc 12 août 2009 03:46

                                                          Et voila qu’apres le tamiflu, il semble qu’il existe un autre produit dangereux pour la population

                                                          La mise en place d’un « plan de continuité de l’activité » (PCA) et le recueil d’informations personnelles sur les salariés au sein des entreprises pour faire face à une éventuelle pandémie de grippe A(H1N1) doivent être entourés de « précautions », a indiqué la Cnil. La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a expliqué sur son site internet que dans le but de poursuivre leur activité, « conformément aux recommandations délivrées par les pouvoirs publics, les entreprises peuvent être amenées à recenser notamment les coordonnées personnelles des salariés ainsi que le type de moyen de transport qu’ils utilisent ». « Toutes les précautions doivent être prises pour garantir la confidentialité des données », a insisté cette commission indépendante, qui veille depuis 1978 sur le respect des données informatiques à caractère personnel. La Cnil a précisé que le salarié doit communiquer des données le concernant « sur la base du volontariat » et que les informations doivent être transmises par un « renvoi direct sous pli ou par mail à la personne désignée au sein du service des ressources humaines ». L’accès aux données doit en outre « être exclusivement réservé aux personnes habilitées du services des ressources humaines ou à la cellule de crise constituée au sein de l’entreprise », a ajouté la commission. D’une manière générale, cette collecte d’informations dans le cadre d’un PCA « ne pose pas de difficultés particulières dès lors que les salariés sont bien informés de la finalité de ce recueil et des destinataires de ces informations »

                                                          http://www.telesatellite.com/actu/tp.asp/tp/36150


                                                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 12 août 2009 08:00

                                                            Pour ce qui me concerne pas de vaccin ....et pour me protéger de cette nouvelle grippe ( comme de l’ancienne ) ,.... je continue ma protection perso ... en mangeant de l’ail ( voir mon article sur Carevox )



                                                            @+ P@py


                                                            • Surveyor SURVEYOR 16 août 2009 00:18

                                                              Tamiflu, Rumsfeld, oui, oui l’ex membre du gouvernement Bush fils, touche sa part, « comme les gangsters », sur chaque pilule vendue, étrange, tout se rejoint, décidément le monde est petit....... 


                                                              • BA 16 août 2009 11:20

                                                                Video  :

                                                                Grippe A (H1N1)  : en Inde, Bombay ferme ses écoles et ses collèges.

                                                                http://www.youtube.com/watch?v=pMgEAZ1zX2M&eurl=http%3A%2F%2Fnews%2Egoogle%2Efr%2Fnews%2Fsearch%3Fpz%3D1%26ned%3Dfr%26hl%3Dfr%26q%3Dbombay&feature=player_embedded#t=21

                                                                 

                                                                Les autorités indiennes ont décidé, jeudi 13 août, de fermer toutes les écoles ainsi que les collèges de l’immense métropole pour une semaine, à partir d’aujourd’hui, afin d’enrayer une éventuelle propagation de la grippe A, au moment où l’Inde enregistre de nouveaux décès liés au virus.

                                                                «  Nous avons enregistré une hausse du nombre de cas dans l’État. Nous devons prendre des précautions  », a déclaré le porte parole du gouvernement de l’État de Maharastra, dont Bombay est la capitale. Il a précisé par ailleurs que tous les cinémas et théâtres de la ville seraient également fermés pour trois jours.

                                                                Capitale financière et industrielle du pays, Bombay compte 18 millions d’habitants. Le premier décès dû au virus A / H1N1 en Inde avait été annoncé début août. Au total, quatre décès liés au virus ont été enregistrés dans cette ville depuis dix jours.

                                                                Mais selon le dernier bilan annoncé hier, quinze décès ont été confirmés dans toute l’Inde et 1 000 personnes seraient contaminées.

                                                                http://www.lavoixdunord.fr/France_Monde/actualite/Secteur_France_Monde/2009 /08/13/article_zoom.shtml

                                                                 

                                                                 


                                                                • BA 16 août 2009 14:49

                                                                  Grippe A/H1N1 : onze classes ou établissements scolaires fermés en Polynésie française.

                                                                   

                                                                  Une jeune femme atteinte de la grippe A/H1N1 est morte mercredi 12 août à Tahiti, ont annoncé dimanche les autorités de Polynésie française.

                                                                  La victime « était identifiée comme patiente dite ’à risque’ », soulignent-elles dans un communiqué. Les analyses pratiquées sur la patiente ont révélé la présence du virus A/H1N1. Des prélèvements ont été transmis à Paris pour confirmation.

                                                                  Par ailleurs, par précaution, « onze classes ou établissements ont été fermés sur l’ensemble du territoire de la Polynésie française et ce, pour une durée de sept jours ».

                                                                  Depuis le début de la pandémie, 53 cas de grippe A/H1N1 ont été confirmés en Polynésie, dont huit nécessitant une hospitalisation et deux graves.

                                                                  http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/societe/20090816.FAP8877/grippe_ah1 n1_deces_dune_jeune_femme_a_tahiti_des_classe.html

                                                                   

                                                                   


                                                                  • curieux curieux 16 août 2009 16:12

                                                                    (extralucide complotiste viré du site pro-atlantiste Rue89)

                                                                    Il était temps que les médecins fassent entendre leurs voix. Mais les médias feront tout pour ne pas sortir leurs informations.
                                                                    En France, seul le Pr Debré, UMP, a fait entendre sa voix. Les autres toubibs, moins médiatiques, doivent sûrement voir leurs déclarations ignorées et mises au panier.


                                                                    • Georges Yang 16 août 2009 17:57

                                                                      Non, Debré n’est pas le seul, Marc Gentilini, qui sait ce que prévention veut dire, aussi.
                                                                      lemonde.fr/planete/article/2009/08/06/pour-marc-gentilini-on-assiste-a-une-pandemie-de-l-indecence_1226376_3244.html

                                                                      Rony Brauman devrait être du même avis.


                                                                      • njama njama 20 août 2009 19:29

                                                                        Un article sur le Tamiflu

                                                                        Tamiflu, un remède pour les « pigeons »
                                                                        par Serena TINARI 12 mars 2006 ( il manifesto, 8 mars 2006 )
                                                                        Extraits

                                                                        Un médicament de peu

                                                                        Curieux destin, pour un médicament jusqu’à présent considéré par les hommes de l’art comme de la « camelote ». [...]
                                                                        Jusqu’à l’arrivée de la grippe aviaire, le Tamiflu vendait peu - tellement peu que dans les salons de l’industrie pharmaceutique mondiale on murmurait que Roche pensait à le retirer du marché. Les tests effectués avant la commercialisation indiquent, en fait, qu’Oseltamivir, en jargon technique « inhibiteur de la neuraminidase » agit sur les souches « A » et « B » de la grippe - souches que seul un examen approprié peut repérer avec certitude. Absorbé dans les 48 heures suivant l’apparition des premiers symptômes, Tamiflu peut réduire la durée de la grippe d’un jour et demi. Gain modeste, pour rivaliser avec lait au miel, cataplasmes et aspirine. De fait, en guise de pilule miracle, Tamiflu avait fait un « flop ».
                                                                        [...]

                                                                        Est-ce un médicament efficace ?

                                                                        [...] A la question clé, à savoir « est-ce un médicament efficace ? », il n’y aurait pas eu de résultats scientifiques suffisants. La critique de la newsletter suisse Infomed/Pharmakritik est douloureuse : « Sur la base des connaissances actuelles, il n’existe aucun groupe bien défini de malades de la grippe auxquels on puisse conseiller un traitement à base d’Oseltamivir ».

                                                                        La revue française Prescrire (seule revue médicale indépendante en France, non financée par des laboratoires, ndt) est catégorique : « A part les effets collatéraux, on ne comprend pas ce qu’il ajoute à la thérapie symptomatique traditionnelle ».

                                                                        En février 2006, The Lancet enfonce le clou. Les chercheurs du groupe Cochrane ont examiné 50 études sur l’efficacité du Tamiflu et concluent : « Elle est trop modeste pour en conseiller l’utilisation ». Mais si l’effet sur la grippe serait faible, aucun spécialiste ne peut garantir l’efficience du Tamiflu sur la grippe aviaire humaine. Avant tout, parce que c’est un virus qui n’existe pas. La souche actuelle ne se transmet pas entre êtres humains - une poignée de cas suspects ont été signalés en Asie, mais si le virus avait déjà muté, face à 180 millions de volatiles morts, les victimes humaines seraient bien plus nombreuses que la rare centaine enregistrée jusqu’à présent. Et surtout, explique de Genève le porte parole de l’OMS pour la grippe aviaire, parce que « nous n’avons pas de données cliniques pour l’affirmer ».

                                                                        Un médicament sûr ?
                                                                        [...]
                                                                        Dans le doute, et en attendant des recherches cliniques ponctuelles, les autorités et l’industrie pharmaceutique affichent leur optimisme. Sauf au Japon : dans ce pays où la pilule précieuse a été la plus vendue, le Tamiflu a été corrélé à la mort soudaine de plusieurs enfants. Le président de l’institut de pharmaco vigilance japonais, Rokuro Hama, le répète dans tous les congrès et revues scientifiques depuis deux ans. Sur le British Medical Journal, Hama souligne que les enfants sont morts d’insuffisance respiratoire (collasso respiratorio) et cite trois études de laboratoire où « l’administration d’Oseltamivir à des bébés rats en a provoqué la mort par insuffisance respiratoire ». C’est justement sur la base de ces études qu’il n’est pas autorisé d’administrer du Tamiflu à des enfants de moins d’un an. De nombreux chercheurs, cependant, étant donnée la rareté de données cliniques, ont des doutes aussi sur la tranche des 1-12 ans. Du point de vue des autorités sanitaires, l’argument concernant les enfants est faible à cause, justement, du motif opposé. En cas de pandémie, ils constitueraient la catégorie la plus à risque. Et si le Tamiflu est le seul remède disponible, il faut pouvoir le leur donner à eux aussi. C’est la raison pour laquelle les autorités européennes et américaines en ont récemment autorisé l’usage dans un but prophylactique même sur des patients de 1 à 12 ans.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès