• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Inquiétudes covidiennes : la pandémie est-elle vraiment terminée (...)

Inquiétudes covidiennes : la pandémie est-elle vraiment terminée ?

« Après une 5e vague de covid-19 d’une ampleur inédite, la situation sanitaire s’améliore nettement depuis plusieurs semaines. En particulier, la pression pesant sur les hôpitaux du fait de l’épidémie diminue fortement. » (Jean Castex, le 3 mars 2022).

Les médias sont comme leurs auditeurs ou lecteurs (dont je suis), un peu shadoks sur les bords. Lorsqu’il y a une case nouvelle à faire rentrer dans le cerveau, ils en évacuent une case ancienne. On ne peut pas penser en permanence à toutes les misères du monde. Avec l’Ukraine en guerre, qui mobilise, avec raison, l’ensemble des médias, on ne parle plus de la pandémie de covid-19. Pour autant, a-t-elle disparu ? Dans le monde ? En France ?

Dans le monde, assurément pas. Les pics dépendent de la géographie et c’est ce qui fait que la pandémie peut être récurrente, surtout si dans d’autres lieux sévit un nouveau variant. En ce moment, la Corée du Sud, Hongkong, le Vietnam, la Nouvelle-Zélande, dans une moindre mesure, la Thaïlande, sont en pleine flambée épidémique. À Hongkong, il s’agirait du variant omicron et probablement que dans les autres pays cités, il s’agit aussi de ce variant (à vérifier néanmoins), ce qui peut rassurer l’Europe qui a déjà subi cette vague.

Pour autant, on assiste en France à la fin de la descente du nombre de cas, et même à un léger rebond cette semaine. Il est encore trop tôt pour dire si ce rebond est temporaire ou pas, mais ce qui est sûr, c’est que la chute vertigineuse du nombre de cas qu’on a vécue depuis plus de trois voire quatre semaines est bel et bien terminée. Assisterons-nous alors à un plateau jusqu’à la fin du printemps comme cela s’était passé en 2021 ? D’autres pays européens suivent aussi cette évolution, les plus marquants sont les Pays-Bas, l’Autriche, la Suisse et la Grande-Bretagne. L’Allemagne est un cas à part puisque, en retard par rapport à la France, elle a subi de plein fouet la vague omicron et reste l’un des pays les plus contaminés du monde (1,1 million d’Allemands ont été contaminés ces sept derniers jours).

Cette évolution très récente de l’épidémie en France ne remet pas les fondamentaux actuels qui restent positifs : le nombre d’hospitalisations conventionnelles a beaucoup baissé, jusqu’à 22 253, le nombre de réanimations jusqu’à 2 079 (on devrait descendre bientôt en dessous du seuil des 2 000), ce qui justifie la prochaine levée des plans blancs et le retour aux opérations programmées dans les hôpitaux, même si ces deux données, le 6 mars 2022, ont été marquées par une légère hausse (respectivement +57 et +4). Guillaume Rozier, l’auteur du site CovidTacker a évalué que le taux nombre d’hospitalisations sur nombre de cas covid est en train de légèrement remonter.

Quant aux décès, le "rythme" quotidien n’est toujours pas négligeable, on en est encore à 150-160 décès par jour, mais il continue heureusement à baisser, ce qui fait à ce jour (6 mars 2022) un total de 139 275 personnes décédées du covid-19 en France. Dans le monde, le chiffre est d’autant plus impressionnant qu’il est partiel, parcellaire et sous-estimé : plus de 6 millions de décès (le seuil de 6 millions recensés a été atteint le 3 mars 2022), avec presque 1 million aux États-Unis (983 976), 652 143 au Brésil et plus d’un demi-million en Inde (515 133) au 6 mars 2022.

Par rapport au nombre de cas encore très élevé (le taux d’incidence était de 538,2 nouveaux cas par 100 000 habitants en une semaine au 3 mars 2022), le nombre de décès a été assez faible en raison de la réussite de la politique de vaccination et d’une plus faible virulence du variant omicron auprès des personnes vaccinées.

Cette politique de vaccination en France est un grand succès puisqu’au 3 mars 2022, on comptait 54 219 766 personnes ayant reçu au moins une dose, ce qui correspond à 94,0% chez les personnes de 12 ans et plus (soit seulement 6,0% qui n’ont reçu aucune dose, c’est extrêmement faible). Et 61,8% des plus de 12 ans ont reçu leur troisième dose. En revanche, la vaccination des 5 à 12 ans n’a pas été beaucoup suivie, seulement 9,2% des enfants de 10 à 12 ans ont reçu une première dose et seulement 3,1% des enfants de 5 à 10 ans.

Le changement actuel du nombre de cas détectés quotidiens ne devrait pas affecter les données sanitaires avant une ou deux semaines, mais cela peut susciter de l’inquiétude avec les deux mesures phares que le Premier Ministre Jean Castex a prises le 3 mars 2022 et applicables à partir du 14 mars 2022, soit dans une semaine : la suspension du passe vaccinal et la levée de l’obligation du port du masque dans les espaces intérieurs publics à l’exception des transports collectifs. Alors que tous les élèves sont rentrés ce lundi 7 mars 2022, ils n’auront plus à porter de masque à partir du 14 mars 2022.

Jean Castex a maintenu ces mesures d’allégement car : « les modélisations scientifiques ne prévoient pas d’infléchissement de cette trajectoire favorable dans les prochaines semaines ». Tout le monde, d’ailleurs, sera heureux d’en profiter, même s’il arrivera toujours quelques râleurs pour évoquer un supposé électoralisme de ces mesures : à moins d’un mois de l’élection présidentielle, c’est en effet un atout du gouvernement de pouvoir lever des mesures contraignantes (masque et passe), mais le calendrier épidémique n’a jamais suivi le calendrier électoral et rien ne dit qu’en début avril, dans un mois, on ne devra pas reprendre des mesures plus contraignantes. D’ailleurs, l’emploi du mot "suspension" pour le passe vaccinal peut laisser entendre qu’on le réutilisera le cas échéant.

Cette précipitation dans l’allégement (on reste quand même à plus de 50 000 nouveaux cas détectés par jour en moyenne sur les sept derniers jours), elle s’explique aussi par la règle du gouvernement de proportionnalité (qui est d’ailleurs l’une des conditions de la validation constitutionnelle) : « Ces assouplissements s’inscrivent en cohérence ave la stratégie du gouvernement visant, depuis le début de la crise, à ne prendre que des mesures strictement proportionnées et nécessaires. ».

Pourtant, le R0, taux effectif de reproduction, qui décrit la dérivée seconde de la pente des contaminations par rapport au temps (en quelque sorte, l’accélération), a brusquement changé de pente et désormais remonte depuis quelques semaines. Dans le calcul de Guillaume Rozier, il ne semble pas encore atteindre le 1 fatidique (seuil à partir duquel l’épidémie progresse) mais les chiffres des contaminations du 5 et du 6 mars 2022 (à savoir respectivement 53 678 et 45 328) confirment bien un début de rebond épidémique, ce qui laisse entendre que le calcul paraît sous-estimé (en fait, il prend en compte aussi les admissions aux urgences, mais elles non plus ne baissent plus).

_yartiCovidFM02

Si l’on regarde la courbe des nouveaux cas, tout semble montrer que l’échappée omicron est terminée et qu’on retrouve le niveau de la vague delta là où on l’avait quitté quand omicron a surgi (vers mi-décembre 2021). Chose d’ailleurs étrange, le taux du variant delta remonte depuis trois semaines, à des niveaux très symboliques mais il remonte, de 0,10% à mi-février 2022 à 0,30% au 3 mars 2022. Je ne sais pas ce que cela signifie, est-ce simplement un effet mécanique avec la baisse globale du nombre de cas (moins rapide pour les cas "résiduels" de delta) ou au contraire, un phénomène nouveau ?

_yartiCovidFM03

Ce qui semble en tout cas probable, c’est que le variant omicron continue toujours de baisser, mais cette baisse est contrecarrée par une résurgence du sous-variant BA.2. Effectivement, selon Santé Publique France, le sous-variant BA.2 représenterait 38% des nouvelles contaminations durant la semaine du 21 au 27 février 2022, alors qu’il ne représentait que 15,6% durant la semaine du 7 au 14 février 2022.

Toutefois, les modélisations de l’Institut Pasteur qui valident le fait que l’arrivée de ce sous-variant freine la baisse du variant omicron, aboutissent à une conclusion plutôt rassurante, à savoir qu’il y aura un ralentissement de la décroissance mais que le mouvement général à la baisse serait maintenu. Le Ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran, lui aussi, demeure serein : « Nous considérons qu’il n’y a pas de risque qu’il y ait un rebond épidémique du BA.2. ».

Ce virus garde encore son capital de surprise après plus de deux ans d’existence. S’il ne faut donc pas paniquer, il faut cependant surveiller ces données comme le lait sur le feu, bien vérifier que les fondamentaux restent satisfaisants, car on n’est pas à l’abri d’une mauvaise surprise même avant le premier tour de l’élection présidentielle. De plus, même après la fin de l’obligation du port du masque, il reste toujours recommandé lorsque la situation le rend utile, et chacun a sa part de responsabilité dans cette nouvelle liberté de cette nouvelle période que j’espère la dernière, celle de la fin réelle de l’épidémie.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (06 mars 2022)
http://www.rakotoarison.eu


(Les deux graphiques proviennent du site de Guillaume Rozier, covidtracker.fr).


Pour aller plus loin :
Inquiétudes covidiennes : la pandémie est-elle vraiment terminée ?
Luc Montagnier.
La Science, la Recherche et le Doute.
Omicron tue encore !
Faut-il faire payer les soins covid aux personnes non-vaccinées ?
Martin Hirsch.
Passe vaccinal (3) : validé par le Conseil Constitutionnel, il entre en vigueur le 24 janvier 2022.
Où en est la pandémie de covid-19 ce 18 janvier 2022 en France ?
Novak Djokovic.
Novax Djocovid.
Passe vaccinal (2) : Claude Malhuret charge lourdement les antivax.
Discours de Claude Malhuret le 11 janvier 2022 au Sénat (texte intégral et vidéo).
Les Français en ont marre des antivax !
Passe vaccinal (1) : quel député a voté quoi ?
Claude Malhuret le 4 mai 2020.

_yartiCovidDU04
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.16/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    



    • Séraphin Lampion Kaa 7 mars 17:37

      La question n’est pas de savoir si la pandémie est terminée ou pas, mais de savoir si la dictature sanitaire va reprendre ou pas après les élections, et si la presse est capable de mener de front deux stratégies d’intox (covid et Ukraine) sans s’emmêler les pinceaux.


      • sirocco sirocco 7 mars 18:28

        @Kaa
        "...savoir si ... la presse est capable de mener de front deux stratégies d’intox (covid et Ukraine) sans s’emmêler les pinceaux."

        Ne sous-estimons pas les capacités de malveillance et d’enfumage de nos merdias. Depuis Sarkozy, ils ont eu le temps d’acquérir de l’expérience et de l’efficacité en matière de désinformation (vu qu’ils ne font plus que ça !) surtout depuis que la commissaire Von der Pfizer a censuré RT et Sputnik.


      • ETTORE ETTORE 7 mars 17:49

        Rakototatanobis, qui essaie bien tant que mal, de dispenser ses recommandation, post covid,( après le papelard é-rectoral post Macroûte) et d’en faire une relation de cause...... à mauvais effets !

        Alors, Rakototatanobis, comme ça, « pouf » grâce, à la président-si -alité de votre sbire, tel un Mot Hisse, il a suffit qu’il écarte ses bras ( certains diront...autre chose) pour que la sale bestiole s’engouffre dans son« gouffre »( pardon pour la répétition, mais cela aurait été vulgaire niveau « fion » ).

        Ben mon con.....ver-tige(lati)-neux, sacré prouesse, quand on sait, qu’il vas falloir qu’il ressorte tout ça, si jamais ( jamais « si », plutôt « non ») il est re-appelé a-raigné !

        Savez vous déjà, quelle est la toile tissée, qui englueras le peuple, pour le pousser encore à la waxx ? Un mix toujours inconnu, mais avec quelques fragments d’iode ?

        Puisqu’il faut valoriser la peur, autant la rentabiliser . Puis cela aide niveau com. 

        Voyez Rakototatanobis, il y a une certitude cependant, si vous pensez que votre Mac-Aaron, vas encore trôner 5 ans de plus, sur le plateau du CON-pâtisson tous en coeur, le vrai virus, ce seras LUI, et rien que LUI.

        Et à vous lire, je vois bien que toutes les piqûres du monde, n’auront aucun effet salvateur . Alors, autant éviter dard dard, ce nid de frelons, coute que coute !.


        • pierrot pierrot 7 mars 18:39

          La pandémie n’est pas fini, je recommande de poursuivre la vaccination, les gestes de prévention car en France, 160 décès par jour et 55 000 contaminations.


          • Louis Louis 7 mars 19:13

            @pierrot
            C’était un message de pierrot la taupe de big pharma smiley


          • ETTORE ETTORE 7 mars 22:39

            @pierrot
            Tiens, vl’a le retour de la hyène liberticide !
            Alors ? Plus rien à grailler dans les égouts ?
            On ressort de son trou, pour remember l’hypocrisie congénitale !
            Quand allez vous vous mettre, dans votre citrouille vide, que ce sont des gens comme vous, qui sont la plaie de la société ! Des freins à tout, sauf à l’imbécilité la plus affirmée.
            Pourquoi, ne faites vous pas le choix de faire partie des 160, plutôt que de vous réclamer de CONtaminations ?
            La frousse, qui depuis le début, vous fait pisser de travers ?
            Vous l’avez toujours ce hocquet nauséabond, vous savez celui qui vous fait lever votre bras en crampe, et qui devait tenir l’arme pour tuer tous les malades, et les hospitalisés ? Vous n’avez toujours pas choisi, la couleur du bac de recyclage, pour y rentrer votre vie de jetable et pitoyable, petit gnome à binocle, et au cul bas ?
            Cherchez bien, il doit bien y avoir des centres de traitement des déchets ultimes, qui pourront déconditionner, des ....... comme vous !


          • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 8 mars 13:35

            @pierrot
            160 décès par jour ?
            Heu, non.
            C’est environ dix fois plus...
            Ça s’appelle « la démographie ».
            Je vous explique : un jour, vous allez mourir.
            Et ce serait vraiment pas de bol si c’est du Covid-19.
            Et pas parce que vous avez été piqué vu que c’est kif-kif bourricot !!  smiley


          • pierrot pierrot 8 mars 19:14

            @pierrot
            N’écoutez pas le gouvernement qui privilégie l’économie à la santé.

            L’épidémie Covid n’est pas terminée, vaccinez vous, porter les masques, aérer les locaux suivant les conseils des médecins.


          • voxa 7 mars 20:23

             A l’auteur...

            pas d’inquiétude le laquais, le covid reviendra apres les éléctions.


            • Pauline pas Bismutée 8 mars 07:14

              Allez, je vous éclaire ; le virus, il a peur de Poutine, alors il se fait très, très discret smiley

              PS même pas lu l’article.


              • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 8 mars 13:31

                Je me vaccine, je vous protège...

                Je mets ma ceinture, j’évite que les autres aient un accident...

                Certains devraients se suicider pour me plus nous ennuyer avec des articles idiots !!  smiley


                • ETTORE ETTORE 8 mars 16:37

                  @Le421... Refuznik !!
                  Certains devraients se suicider pour me plus nous ennuyer avec des articles idiots

                  .....................................................
                  Vous m’avez enlevé les MAUX de la bouche ! lol
                  Je voulais, justement dire au sieur Rakototatanobis, que, si IL EST le préservatif à Macrotte, il n’en reste pas moins responsable, du lieu, ou il SE jette comme accessoire.... latex imprimé, recto verso !.


                • quijote 8 mars 20:57

                  Ça pue... La directrice du CDC, l’équivalent américain de l’agence du médicament pour la France, raconte comment elle a pris sa décision pour la validation des vaccins. Oh putain... Evidemment, la planète a suivi comme un seul homme... Hé, c’est les USA ! C’est du sérieux ! La science, les experts, tout ça...

                  « Vaccin : Rochelle Walensky, directrice du CDC, annonce avoir été peu prudente et trop optimiste »

                  https://lemediaen442.fr/vaccin-rochelle-walensky-directrice-du-cdc-annonce-avoir-ete-peu-prudente-et-trop-optimiste/

                  Bon. Dans un monde « normal », ça ferait la une de tous les journaux demain. Merde, encore raté !


                  • ETTORE ETTORE 9 mars 09:39

                    « Vaccin : Rochelle Walensky, directrice du CDC, annonce avoir été peu prudente et trop optimiste »

                    https://lemediaen442.fr/vaccin-rochelle-walensky-directrice-du-cdc-annonce-avoir-ete-peu-prudente-et-trop-optimiste/

                    En as t’elle fait communication à le Van der Hyène ?

                    Et à Macrotte et Cie ?

                    Ou les nouveaux stocks, livrés, feront partie d’une nouvelle reconnaissance en inutilité......Après, bien après, les crémations ?


                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 9 mars 09:54

                      @ETTORE
                      @quijote
                       
                       « Vaccin : Rochelle Walensky, directrice du CDC, annonce avoir été peu prudente et trop optimiste »

                       
                       Et dire que des gens aussi peu rigoureux disposent de pouvoirs aussi considérables.
                       
                      « Nos plaies ouvertes saignent parce que les gens voient qu’un tas de connards à qui ils ne confieraient même pas un stand de hot-dogs dirigent leurs vies. » Tim Willocks (les clefs)
                       


                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 9 mars 09:57

                      « Le CDC (Centre de contrôle des épidémies) confirme : les chiffres des décès ont été truqués. Seulement 6 % des décès peuvent être directement attribués au covid. Sur 160 000 personnes décédées, en fait 9 210 sont réellement décédées du covid. Il n’y a donc pas de pandémie. Game over. Le directeur général adjoint de […] »

                      https://lemediaen442.fr/vaccin-covid-oms-fda-cdc-ny-croient-plus-et-meme-patrick-cohen/

                      Après la vaccination — les mots ne sont pas assez forts — c’est l’hécatombe. Pour le Pr Claverie, le constat est sans appel : « Il faut vraiment arrêter ce délire ! »


                      • ETTORE ETTORE 9 mars 13:27

                        Francis, agnotologue

                        On devrait leur envoyer, les sans beurre et avec reproches, les con-cubis ,con-cobayes, PET 1000, No-no-socomiale, et quelque autres transis du pois chiche, finir les stock.

                        Au moins, si une hécatombe se produit, ce seras au moins la fin de la connerie proverbiale !


                        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 9 mars 15:41

                          @ETTORE
                           
                           il faut dénoncer tous les contrats passés qui exonèrent les producteurs de vaccins de toutes responsabilités au motif de tromperie sur la marchandise.


                        • quijote 13 mars 17:08

                          Aux USA, l’automne dernier, surmortalité de 60 000 personnes chez les 25-48 ans vaccinés ( = 80% d’augmentation... ). La guerre du Vietnam en avait fait 58 000 dans les rangs américains...

                          https://twitter.com/pam33771/status/1502977002327920647


                          • Lynwec 13 mars 17:26

                            Aaaah ! L’inquiétude...la peur...la trouille...la pétoche...

                            Qu’est-ce que c’est pratique pour pousser le troupeau dans la « bonne » direction (parfois c’est la falaise pour les lemmings...).

                            Vous repasserez, Rototo. Y a pas plus d’épidémie maintenant qu’il n’y en a eu avant (d’ailleurs, les médias ont perdu le petit covid,victime d’un enlèvement par des espions du KGB sans doute), par contre, les triples et plus piqués (dans tous les sens du terme vu que le covidisme ressort d’une maladie mentale) ça tombe, et comme ça ne tombe pas encore assez vite, Castex veut en remettre une couche, manière que tout le monde y passe.

                            https://mortsapresvaccination.wordpress.com/2022/02/24/des-etats-vaccines-asphyxies-par-les-hospitalisations-et-les-deces/

                            https://www.wikistrike.com/2022/03/covid-castex-annonce-l-ouverture-de-la-quatrieme-dose-de-vaccin.html

                            https://mortsapresvaccination.wordpress.com/2022/03/03/les-autopsies-prouvent-que-le-vaccin-a-cause-leur-mort/

                            Alors, allez-y les covidiots, empoisonnez-vous volontairement si ça vous chante, détruisez votre peu de neurones en portant un masque 24/24h ( le manque d’oxygénation du cerveau n’est pas une brillante idée, quand aux particules contenues dans les masques, vous avez bien entendu procédé à une analyse fine pour vérifier leur non toxicité...), mais s’il vous plait, foutez-nous la paix à nous qui n’avons pas peur de vivre puis de mourir un jour, naturellement de préférence.


                            • pierrot pierrot 7 mai 12:39

                              Je n’ai jamais peur de rien.

                              Mais les mesures préventives contre la maladie qui ont fait la démonstration de leur efficacité (vaccins, masques, aération des lieux, hygiène) sont utiles

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité