• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > L’eau en robinet, un poison lent

L’eau en robinet, un poison lent

Le reportage sur l’eau passé sur France 3 le lundi 17 mai a dû ouvrir les yeux à nombre de Français sur un bien de grande nécessité, qu’ils consomment tous les jours. L’eau en bouteille est bien souvent diabolisée ces derniers temps, accusée de dépenser inutilement de l’énergie, mais faut-il pour autant se résoudre à consommer une eau prétendument potable ?
 
Les sels d’aluminium, les nitrates et les pesticides.
 
3 à 4 millions de Français boivent une eau ayant des teneurs en sels d’aluminium supérieures de 2 à 11 fois à la norme de l’Union Européenne.
Pour exemple, on apprend que la norme maximale autorisée est de 200 mg/l. Selon un chercheur du CNRS cité dans le reportage, une dose de 100 mg/l serait déjà dangereuse. Alors que penser des doses supérieures de 11 fois ?
Et que sont les sels d’aluminium ? Utilisés pour enlever la coloration de l’eau, ils représentent un risque clair pour la santé car selon un rapport scientifique de 1999, ils augmenteraient de 2 fois le risque de maladie d’Alzheimer. Mais ce n’est pas tout :
 
"Bien que la Direction Générale de la Santé n’en ait communiqué aucun bilan officiel, la plupart des experts ont acquis la conviction que l’épidémie d’encéphalopathie, une forme progressive de démence caractérisée par tremblements, convulsions, psychose et autres changements cognitifs -parole et comportement-, qui, dans les années 70, a décimé les insuffisants rénaux, avait pour origine la forte teneur en aluminium de l’eau de dialyse et des médicaments. " dit le site biogassendi.ifrance.
 
"À l’autopsie, on constate que le cerveau des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer contient une concentration élevée d’aluminium, métal qu’on ne retrouve pas dans les tissus cérébraux sains. " rajoute le site du centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail. Mais ce n’est pas tout.
 
Le fléau de l’eau non-potable atteint son "apogée" en Eure-et-Loir, et pas seulement en sels d’aluminium. 12 % de la population du département boit une eau juridiquement non-potable à cause des fortes teneurs en nitrates et pesticides. Et beaucoup de communes n’informent tout simplement pas la population de la qualité de l’eau, qui menace les enfants en bas âge et les femmes enceintes.
 
La radioactivité
 
L’eau non-potable ne s’arrête pas à ces produits de contamination. Un gaz radioactif, le Radon, localisé généralement dans les sols graniteux, peut provoquer des lésions dans l’ADN et aboutir à des cancers, si cette eau est consommée régulièrement, ce qui la transforme en un poison lent.
 
A Saint-Sylvestre, en Haute-Vienne, on arrive à des chiffres délirants : 312 bequerels/l en moyenne. C’est plus de 30 fois la dose autorisée, mais cette eau est distribuée pour une simple raison : les normes de contrôle françaises ne prennent pas en compte le radon dans l’eau.
 
Ainsi, il y a des raisons de s’inquiéter qu’un bien aussi vital que l’eau soit à la fois aussi potentiellement dangereux et que le "contenu" de l’eau soit aussi ignoré de la plupart des Français qui sont pourtant les premiers menacés. Mais comme le dit un officiel dans le reportage de France3, "il vaut mieux ne pas alarmer la population".
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • Ploucman 19 mai 2010 09:55

    "L’eau en bouteille est bien souvent diabolisée ces derniers temps, accusée de dépenser inutilement de l’énergie, mais faut-il pour autant se résoudre à consommer une eau prétendument potable ?« 

    Sauf erreur de ma pars, les normes en qualité d’eau potable, qu’elle soit en bouteille ou »du robinet« , sont les mêmes ! certaine usine d’embouteillage sont d’ailleur directement branché sur le réseau de canalisation ...

    donc quand vous dite »l’eau en robinet, poison lent« , vous pouvez retirer »en robinet" ...


    • pierrot123 19 mai 2010 10:15

      L’eau du robinet serait « empoisonnée » ?

      Véolia vient de remporter le plus gros marché Français de distribution d’eau potable...Contre Suez...

      Question : qui instrumente cette polémique ?
      Qui est réellement visé ?

      Toute réponse bienvenue...


      • Eleonore Bargisant 19 mai 2010 10:40

        Enfin un débat documenté et sérieux sur l’eau du robinet ! Alors qu’aux Etats-Unis, le New York Times avait lancé une grande campagne de prélèvements et d’analyses de l’eau du robinet et démontré l’incurie des contrôles sanitaires, en France les médias boudaient ostensiblement le sujet.

        Du Radon, des nitrates et de l’aluminium dans notre eau. Cet inventaire des substances indésirables dans l’eau du robinet n’est pas exhaustif : on aurait pu aussi citer la présence excessive de plomb dans notre eau du robinet.

        Mais cette étude a le mérite de montrer de façon particulièrement éloquente l’irresponsabilité des services sanitaires en charge des contrôles ! 

        J’espère sincèrement que cette emission aura su éveiller les consciences.


        • liberta 19 mai 2010 11:43

          qu’il y ait ou non un service ou entreprise visé, le scandale existe et à mon avis est beaucoup plus important et sulfureux que le scandale de la burqua et pourtant ça n’a pas fait la une des journaux télévisés hier matin ou la une de la presse !!!! pourquoi ?

          Il s’agit de notre santé et de celle de nos enfants qui est dégradée en toute connaissance de cause par les instances publiques et pour ceux qui ont vu l’émission sur France 3, quelque soient les intérêts qu’on a voulu atteindre ou défendre, je sais une chose : JE M’EMPOISONNE EN BUVANT L’EAU DU ROBINET -

          Alors, arrêtons les polémiques de savoir à qui ça profite - c’est nous qui sommes empoisonné et de plus nous payons pour l’être !!! un comble !!!





          • Nicolas-royaliste 19 mai 2010 12:30

            Un comble ca l’est
            Et si on compte sur notre brave gouvernement ou sur ses institutions pour remettre l’eau à un niveau normal, on sera déja tous devenus des mutants à cause du radon et des sels d’aluminium.

            Quant à Veolia, le gouvernement ne lui fait évidemment aucune remarque. C’est très gentil !


          • shiba67 shiba67 18 octobre 2010 17:28

            Oui un scandale existe un livre vient de sortir

            « quand l’aluminium nous empoisonne »
            Vous pouvez également visionner
            les professeurs Gherardi et Authier qui ont fait des axpériences sur l’aluminium dand les vaccins et ses effets



            http://www.myofasciite.fr/?page=entrevuesFilmees#authier


          • Iren-Nao 19 mai 2010 12:06

            Je crois bien que mon pere decede a 82 ans n’a jamais bu d’eau...

            Iren-Nao


            • Maldoror Maldoror 19 mai 2010 12:15

              Documentaire accablant en effet (à noter que Kouchner y est mis en cause, décidément derrière tous les coups louches) , pour ceux qui veulent le visionner :
              http://www.dailymotion.com/video/xdcjcr_du-poison-dans-l-eau-du-robinet-1-6_news

              Doit-on s’attendre à des suites sur le plan judiciaire ? Étant donné que le lien entre l’aluminium et la maladie d’Alzheimer semble avoir été scientifiquement établi, nous ne sommes donc pas dans le domaine du principe de précaution (risque incertain) mais de la nécessaire prévention face à une substance dont le risque pour la santé est avéré.

              Concernant l’eau en bouteille, est-elle réellement plus saine ? Comment s’informer utilement ?


              • Nicolas-royaliste 19 mai 2010 12:23

                Malador, en effet. Le « grand médecin bienfaiteur » Kouchner semble se foutre de la santé des Français autant qu’il apprécie les pots de vins que lui ont donné les dictateurs africains.
                Quel grand homme ce Kouchner.

                Au sujet de l’eau en bouteille je ne dirai pas qu’elle est parfaite mais au moins sa composition est contrôlée et notée sur la bouteille. Et ces chiffres sont régulièrement contrôlés par certains services sanitaires ( ironie quand on voit qu’ils ne contrôlent en rien l’eau du robinet )

                Mais bon, le gouvernement s’en fiche, les préfets refusent de parler, Veolia distribue de l’eau de qualité encore pire, et mieux, les fonctionnaires du service sanitaire de contrôle des eaux disent dans le reportage de France 3 « Coupez cette émission, on discute pas de ça » ou bien « Revenez demain, j’ai pas le temps, ouste »


              • Fabienm 20 mai 2010 15:44

                Si l’on en croit l’Institut de veille sanitaire (InVS), l’AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments) et l’AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé), le lien n’est pas établi.
                D’ailleurs, il est amusant de noter que le « rapport » de l’INSERM évoqué dans le reportage était en fait un sujet de thèse (c’est d’ailleurs pourquoi le directeur de recherche s’en défend aujourd’hui, puisque l’échantillon pris en compte n’était pas représentatif (trop faible))

                bref, comme souvent dans les reportages télé, beaucoup d’imprécisions pour faire un peu de scandale


              • kitamissa kitamissa 19 mai 2010 12:24

                l’eau est un poison ? pas de quoi s’affoler ....buvons tous du pinard ! comme il faudra bien passer l’arme à gauche un jour ou l’autre,autant que ce soit avec une cirrhose du foie qu’avec la maladie d’Alhzeimer .....

                et puis au moins ça relancera la filière viticole,de plus le gros rouge est bon pour plein de trucs parait il ...

                bon pour le coeur ,les intestins,la mémoire.......plein de bonnes choses qu’on vous dit !...

                alors le foie peut bien se sacrifier un peu non ?

                allez à la bonne vôtre ! smiley smiley


                • Blue boy Blue boy 19 mai 2010 14:42

                  Mon pauvre kitamissa, parce que toi tu crois que le pinard échappe aux pesticides ?

                  ben tiens...


                • slipenfer 19 mai 2010 20:34

                  kitamissa : en 1853 dans un Quartier de Londres tous
                  ceux qui buvais de l’eau crevaient ; le problème à été résolut
                  par déduction ; tout les soiffards de la taverne du coin n ’était pas malades,
                  zéro mort.
                  Le fuore dans l’eau
                  Le chlore dans l’eau
                  L’eau du robinet, qui alimente 93% des Français, ne contient pas plus de 0,1mg/l de chlore.
                   Cela est très peu mais cela suffit pour que certains la jugent désagréable au goût.

                  Aux Etats-Unis, un petit goût de chlore est considéré comme un gage de qualité et les distributeurs d’eau l’enrichissent en chlore jusqu’à 1mg/l. 


                • kitamissa kitamissa 19 mai 2010 12:31

                  bon,j’ai déconné ...

                  l’article est interessant,nous avons éffectivement vu ce reportage à la télé ,le moins que l’on puisse dire,c’est que ça fait froid dans le dos ....

                  mais on a vite compris que ce reportage dérangeait beaucoup de monde,vu les intérêts énormes en jeu ....

                  le silence du gouvernement est édifiant,mais vu que ça a toujours été,plus rien ne nous étonne ..

                  le sang contaminé,le nuage de Tchernobyl,etc etc .....

                  nous le consommateur lambda,on utilise,on paie,et on crève lentement,mais on crève !.....


                  • Nicolas-royaliste 19 mai 2010 12:34

                    Rassure-toi :
                    La radioactivité n’est pas dangereuse, Tchernobyl n’a jamais existé, l’eau du robinet impropre à la consommation est une invention des marginaux, tout va bien dans le meilleur des mondes.

                    Merci le gouvernement ! C’est pas lui qui irait consommer de l’eau aussi dégoûtante, ils ne boivent que du champagne !


                  • Rough 19 mai 2010 12:50

                    Il faudrait vérifié vos sources....c’est le cas de le dire.....11 fois la norme pour l’aluminium ça doit faire 2,2g/l....Je serai curieux de savoir où en France....
                    Que des doses massives d’aluminium soient toxwiques je vous l’accorde....mais on fait la tambouille dans des récipents en alu depuis des lustres et il n’a pas dépidémie majeure d’encéphalite...Quant à dire que la toxicité de faibles doses d"’alu est prouvée ce serait bien de citer vos sources encore une fois....et je ne pazrle pas d’un prétendu rapport gardé secret...
                    312 Bq/l pour le radon....dites-nous peu quel est niveau d’activité à l’intérieur d’une maison bretonne en granit massif...à titre de comparaison....


                    • kiouty 19 mai 2010 14:10

                      mais on fait la tambouille dans des récipents en alu depuis des lustres et il n’a pas dépidémie majeure d’encéphalite

                      Bon, je n’ai pas vu le reportage et je m’y connais pas en eau. Cet article fait un peu froid dans le dos, mais ça ne fait qu’en rajouter à la longue liste qui contient deja les OGM, le nucléaire, les nanotech, les pesticides, et tout ce qui concerne la viande et les aliments industriels...

                      Mais dans ma lutte contre les discussions de comptoir style café du commerce numérique, je tiens à dire qu’il ne faut pas confondre des sels d’aluminium en solution dans l’eau (qui sont donc absorbés par le corps lors de la consommation d’eau), avec le métal aluminium, qui ne se dissout pas dans l’eau quand bien même il serait en contact physique avec de l’eau.


                    • Nicolas-royaliste 19 mai 2010 14:20

                      « mais on fait la tambouille dans des récipents en alu depuis des lustres et il n’a pas dépidémie majeure d’encéphalite... »
                      Il faut savoir faire la différence entre aluminium ( le métal ) et l’Aluminium en solution dans l’eau.
                      Quand on cuisine dans de l’aluminium, il n’y a pas de problème, c’est l’aluminium en solution qui est dangereux, car il se fixe dans le corps.
                      Pour plus d’informations :



                    • olivier cabanel olivier cabanel 20 mai 2010 21:54

                      rough,
                      on sait maintenant pour qui vous pédalez,
                      c’est pas terrible,
                      vous allez alourdir singulièrement votre karma de pratiquer une telle désinformation
                      mais enfin, çà vous regarde.
                      pour les autres lecteurs, allez faire un tour sur un article sur le meme sujet, (sur av)
                      rough y a manié la même désinformation
                      titre de l’article
                      remember alzheimer
                       smiley


                    • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 19 mai 2010 13:21

                      Merci à l’auteur,un article nécessaire.
                      Je rajouterais juste quelque chose,on a beau remuer y a toujours quelque chose qui reste accroché au fond,je l’amènerais avec une question :

                      Quelle eau utilisent l’industrie agroalimentaire dans les boissons mais aussi dans tout ce qui nécessite de l’eau pour la préparation ??

                      Effrayant,non ??


                      • Nicolas-royaliste 19 mai 2010 14:29

                        Parfois il vaut mieux éviter de savoir ce qu’il y a dans l’eau et la nourriture, c’est moins effrayant !

                        Exemple. Je parle des sels d’aluminium dans mon article.
                        J’ai trouvé un site spécialisé dans la chimie industrielle sur internet. Voici ce qu’on dit sur les sels d’aluminium :
                        Le sulfate d’aluminium et le chlorure d’aluminium sont essentiellement utilisés dans les stations municipales de traitement d’eau potable et d’eaux usées en vue d’en éliminer les particules en suspension et les bactéries. Les autres principales utilisations de ces deux sels concernent le traitement des eaux industrielles et des eaux usées et dans l’industrie de pâtes et papiers.

                        10 lignes plus bas :
                        « L’utilisation du sulfate d’aluminium comme additif alimentaire est autorisée dans un nombre restreint de produits. »

                        Ainsi on utilise des trucs destinés à détruire des bactéries et au traitement des eaux usées dans nos aliments !


                      • joletaxi 19 mai 2010 15:08

                        n’oubliez pas de faire enlever vos « plombages » si vous avez des dents soignées, une vraie petite usine chimique.Faites le test de laisser une feuille d’aluminium d’emballage en contact, vous aurez une petite pile électrique


                      • 5A3N5D 19 mai 2010 16:50

                        @ l’auteur,

                        « Ainsi on utilise des trucs destinés à détruire des bactéries et au traitement des eaux usées dans nos aliments ! »

                        Je ne voulais pas intervenir sur ce sujet, mais là, c’est trop fort ! Vous vous renseignez sur le net et vous trouvez que les sels d’aluminium sont employés en tant que floculants. En aucun cas, ces sels ne peuvent éliminer des bactéries, aux concentrations utilisée en floculation. Leur pouvoir bactéricide est nul, sauf à très fortes doses (c’est d’ailleurs sur ce principe que fonctionnent les déodorants corporels.) Les sels d’aluminium sont utilisés pour floculer les partiucules colloïdales en suspension dans l’eau. Il existe d’autres floculants, mais les sels d’aluminium sont les moins onéreux. L’eau traitée doit donc subir une chloration finale avant d’être envoyée dans le réseau.

                        C’est avec ce genre d’apprroximations « citoyennes » qu’on créé des psychoses, d’autant plus facilement que les lecteurs sont déjà hypochondriaques.

                        Abordons le problème du radon. Il faut bien l’avouer, la dangerosité de ce gaz n’existe que depuis qu’il a été découvert. Des régions comme la Bretagne, le Massif Central ont, de tout temps été soumises au radon sans qu’un problème sanitaire particulier ait pu être décelé. 

                        Je serais beaucoup plus inquiet du devenir des pesticides et résidus de médicaments dans les eaux de surface. De plus en plus, l’ozone est utilisé pour détruire ces composés, avec plus ou moins de bonheur. Certaines eaux « ultra-pures » nécessitent la mise en oeuvre de Procédés d’Oxydation Avancée.

                        Je pense que le sujet abordé aujourd’hui aurait mérité une petite recherche préalable, voire l’avis d’un professionnel de l’eau, ce que n’êtes visiblement pas (moi non plus, mais je me soigne.) smiley


                      • Julien Julien 20 mai 2010 04:03

                        @5A3N5D

                        « Je pense que le sujet abordé aujourd’hui aurait mérité une petite recherche préalable, voire l’avis d’un professionnel de l’eau, ce que n’êtes visiblement pas »

                        C’est tout le problème de savoir si l’on doit faire confiance aux experts. Le problème de l’expert, c’est qu’il est souvent tellement spécialisé qu’il devient un simple technicien qui ne cherche pas à avoir une vision globale sur un procédé, ou un produit chimique. C’est ainsi que le responsable de la petite usine de retraitement qu’ils montrent sur le sujet de l’aluminium (si on peut l’appeler comme cela) affirme (visiblement en toute bonne foi) qu’il ne connaît pas le lien possible (voire avéré scientifiquement) entre sels d’aluminium et maladie d’Alzheimer. Donc c’est bien beau d’être expert en eau, en physique nucléaire, ou en sciences sociales, mais ça n’empêche pas de creuser un peu plus large.
                        Autre exemple : le chercheur SETI qui n’a jamais lu de livre sur les OVNI.

                        Donc c’est bien de contacter des experts, mais souvent après il faut réaliser une synthèse soi-même.

                        Bon, sinon on a eu la quasi-confirmation que Bernard Kouchner est une sacré saloperie, si cela était encore nécessaire.

                      • 5A3N5D 20 mai 2010 09:53

                        @ Julien,

                        Jamais de ma vie je n’ai parlé d’ « experts » de l’eau dans mon précédent post, mais de professionnels de l’eau. En effet, l’auteur écrit à peu près n’importe quoi dans son article et fait preuve d’un amateurisme incroyable. Visiblement, il ne connaît rien au traitement des eaux, mais ça ne l’empêche pas d’avoir des avis et de les présenter comme des vérités scientifiques (qu’il a d’ailleurs trouvées sur me net.)

                        Quel est le but de cet article ??? 


                      • Nicolas-royaliste 20 mai 2010 12:15

                        312 Bequerels/l ce n’est pas une pyschose selon vous ?
                        Heureux de l’apprendre !

                        « Durant les années qui ont suivi sa découverte – il y a un peu plus d’un siècle -, la radioactivité a été considérée comme une bénédiction. Si bien qu’on en a fourré partout : il suffisait d’une minuscule quantité de radium, ou de thorium, pour profiter quasi-éternellement de ces rayons bienfaisants, dans tous les objets de la vie quotidienne. Des crèmes de beauté. Des dentifrices. Du rouge à lèvre. » ( source : http://tubeaessai.blogs.nouvelobs.com )
                        Heureusement qu’il y a encore des représentants de ce courant de pensée ! ;-


                      • olivier cabanel olivier cabanel 20 mai 2010 21:56

                        5A,
                        votre intervention est honteuse,
                        vous avez fait le meme coup sur un article sur le meme theme
                        (agoravox= remember alzheimer)
                        je ne serais pas surpris que vous agissiez pour désinformer pour le compte de qui on imagine,
                        je vous plains.
                        avez vous un miroir chez vous ?
                        il ne doit pas trop servir.
                         smiley


                      • LE CHAT LE CHAT 19 mai 2010 14:11

                        ça craint pour la binouze , l’eau fait partie des ingrédients !

                        et avec ce qui se balance dans l’eau de mer en plus du pétrole , faut pas compter là dessus non plus !


                        • Blue boy Blue boy 19 mai 2010 14:47

                          La fin approche....


                          • joletaxi 19 mai 2010 15:05

                            l faut savoir faire la différence entre aluminium ( le métal ) et l’Aluminium en solution dans l’eau.
                            Quand on cuisine dans de l’aluminium, 

                            ...on peut par exemple y faire une bonne soupe tomate avec pour conséquence de provoquer l’oxidation de l’aluminium....une des raisons qui oblige les fabricants de canettes de prévoir un film inerte à l’intérieur.
                            Comme d’ailleurs, si vous avez une eau sans calcaire, vous allez bouffer des oxides de cuivre , de fer, et tout autre métal présent dans votre réseau,et notamment du plomb autrement plus dangereux que l’aluminium.
                            On s’est focalisé depuis toujours sur la qualité bactériologique des eaux , et avec succès,il est bon que l’on s’intéresse maintenant aux autres problèmes, preuve qu’avec le progrès et le développement,si on en a les moyens, c-à-d si on ne démolit pas la croissance,on améliorera la situation.
                            Je serais curieux de faire analyser l’eau en bouteille plastique qui a séjourné quelques semaines en plein soleil sur un quai en attente d’expédition,si cela se trouve avec un clebs vicieux qui prendrait plaisir à pisser dessus...


                            • ARMINIUS ARMINIUS 19 mai 2010 15:30

                              Pas de panique ! Roselyne a la situation en mains, elle a même été s’assurer que l’eau des douches de l’équipe de France de Rugby était bien conforme...


                              • fonzibrain fonzibrain 19 mai 2010 16:37

                                mon dieu comme c’est grave, et on nous emmerde avec la burqua


                                à partir de quand les citoyens doivent ils prendre les choses en main ?


                                • Julien Julien 20 mai 2010 04:10

                                  Exact.

                                  On a passé des milliers d’heures à parler de la burqa.
                                  Et maintenant, ce reportage sur l’eau du robinet (lundi), et celui sur les abeilles, encore plus révélateur de mon point de vue (mardi) sont déjà à moitié oubliés par les grands médias.

                                  De qui se moque-t-on ?

                                  Concernant le reportage ARTE sur les abeilles, je vous conseille de revoir une petite vidéo correspondant à une expérience dont ils ont parlé rapidement :


                                  (il y a un lien vers une vidéo dans la page en question).
                                  Pitoyable.
                                  Et quasiment personne n’en parle.

                                • Nicolas-royaliste 20 mai 2010 12:25

                                  J’ai aussi vu le reportage sur les abeilles. C’est un scandale !

                                  « L’abeille est l’avenir de l’homme » Revue science et nature

                                  « Une fois l’abeille disparue, il ne restera à l’homme que 4 ans de vie »
                                   Albert Einstein

                                  « Les pesticides sont totalement innofensifs, les scientifiques disent des conneries »
                                   Bayer pesticides


                                • kalominor 19 mai 2010 17:07


                                  moi je bois de l’eau en bouteille, et je ne vais certainement pas me laisser détruire la sante par une eau du robinet qui plus tard me contraindra à me faire hospitalisé, à prendre des médicaments, et finalement à donner du fric à l’industrie pharmaco-chimique qui pollue notre planéte et dissèmine des OGM dans l’environnement ! je prefère autant que ce fric aille dès maintenant enrichir les compagnies d’eau de source en bouteille !

                                  il faudrait seulement que cette eau en bouteille soit à nouveau distribué dans des bonbonnes en verre de 5 litres minimum, et qu’ensuite il y ait un système de consigne comme ça existait déja durant ma jeunesse avant l’arrivé massive des bouteilles d’eau de source en plastique.

                                  voila tout ce que j’ai à dire !


                                  • cmoy patou 19 mai 2010 17:39

                                    Les circuits de l’eau potable interressent nos politiques c’est un marché juteux si j’ose dire pour eux, allez voir dans les compositions des CA des syndicats d’exploitation de la région ou vous demeurez vous serez surpris du nombre d’élus qui y siègent.

                                    Mais comme nous sommes tous des veaux nous allons boire nos factures d’eau jusqu’à la lie y compris avec l’arsenic qu’elle contient ,car dans notre région l’eau contient énormément d’arsenic et malgré des procès intentés par des associations la justice déboute pratiquement toujours les plaignants.

                                    Cherchez a qui profite le crime ?


                                    • Rough 19 mai 2010 19:34

                                      @l’auteur..je fait parfaitement la différence entre aluminium métal et sels d’aluminium....la chimie devait pas être votre matière préférée..

                                      Faire bouillir de l’eau salée pour cuire des pates ou riz entraine une dissolution de l’aluminium, idem avec les légumes, ou encore avec caftieres à pression dites « italiennes » où il y a un phénomème de corrosion sous l’action de l’eau bouillante et de la pression....Dans tous ces l’aluminium se dissout en quantité significative...sans que l’on ait jamais constaté d’épidémies d’encéphalites chez les italiens grands mangeurs de pâtes et gros buveurs de café....

                                      Quant au couplet sur les eaux en bouteilles je vous rappelle que nombre d’entre elles ne répondent pas aux normes de potabilité, en particulier à cause de leur teneur en magnésium....ça n’empêche pas les consommateurs de les trouver meilleures que l’eau du robinet....

                                      La science « citoyenne » c’est l’autre nom de la superstition et de la crédulité....


                                      • pseudo 19 mai 2010 21:21
                                         Ce reportage ne montre que la face visible de l’iceberg. Le milieu de l’eau est loin d’être limpide, on y nage souvent en eau très trouble. Les journalistes de France 3 sont courageux mais ils ne révèlent qu’une face caché. Ils manquent les stations d’épurations qui dis-fonctionnent à 70 % , les analyses des eaux de rejet des stations de traitement classé top secrets (que refuse de rendre publique les services de l’état), les canalisations en plomb, les épandages, les marchés publiques avec une concurrence faussée et le nom des personnes qui ont des intérêts financiers direct ou indirect. Quel journaliste aura le courage de traité de ses autres sujets ? 
                                        Une association pour le contrat mondial de l’eau : http://www.acme-eau.org/ 


                                        • Freddyy 19 mai 2010 22:18

                                          Je partage l’avis de Liberta. Ce que ce reportage montre c’est que notre eau contient un tas de trucs mauvais pour notre santé. Il faut que les autorités compétentes prennent leurs responsabilités !

                                          Je viens de découvrir Agoravox et je pense que je vais écrire un nouvel article sur le sujet dans la soirée


                                          • moebius 19 mai 2010 22:34

                                            notre eau... ? A Paris elle est bonne et dans les villes en général elle reste potable par contre à la campagne... évitez de boire à la source mais buvez en pack de 6 conditionnées en bouteilles plastiques éventuellement bio dégradable


                                            • Fabienm 20 mai 2010 09:50

                                              L’auteur écrit « on apprend que la norme maximale autorisée est de 200 mg/l »

                                              Aïe ça part mal, il confond norme et référence de qualité !

                                              Même une eau à 500 mg/l sera considéré comme potable, car l’aluminium ne fait pas partie des critères de potabilité. L’auteur montre donc dès les premières lignes qu’il n’y connaît rien !

                                              Ensuite, il cite les pesticides et les nitrates, qui relèvent plutôt d’un (vrai) problème de protection de la ressource. Ceci mériterait un développement un peu plus long que les 2 ou 3 phrases laconiques sur le sujet, et notamment cela mériterait de traiter la problématique du financement de la mise en conformité d’un certain nombre de stations de traitement, ou du financement de la connexion des réseaux, de la protection des zones de captage, sujets qui ne semblent pas intéresser l’auteur. Dommage, car c’est là que le problème se situe.

                                              Enfin, il nous parle du radon, semblant ignorer que cette radioactivité est naturelle, et qu’une simple ventilation / aération lors du traitement de l’eau débarasse l’eau de cette teneur en radon (la mesure dans le reportage étant réalisé en zone confinée, la teneur est bien entendu élevée dès lors que les sols sont granitiques).

                                              Bref, 0/20 !!!

                                              Encore un article de quelqu’un qui n’y connaît rien.


                                              • Nicolas-royaliste 20 mai 2010 12:22

                                                Cher Monsieur,
                                                Surtout buvez de l’eau du robinet ! Elle vous sauvera !


                                                ps : Norme et référence de qualité ahahhahahahah elle est bien bonne, tout ca c’est des belles paroles pour essayer de rendre potable une eau juridiquement dégoutante.

                                                Quant au Radon, vous allez pas me la faire à moi. AI-je déja dit que la radioactivité n’était pas naturelle ? Mais une eau radioactive n’est pas pour autant potable. C’est comme un serpent. Il est naturel c’est pas pour autant que vous allez le prendre dans vos mains !

                                                Bref 0 / 20 !

                                                Merci de vos compliments, ca me fait chaud au coeur de voir qu’on me soutient :)


                                              • Fabienm 20 mai 2010 14:11

                                                Première règle quand on veut essayer d’informer les gens : reconnaître ses erreurs.
                                                Ce n’est visiblement pas votre fort.
                                                Je vais essayer donc de vulgariser mon propos.
                                                Pourquoi une référence de qualité ?
                                                tout simplement parceque les autorités estiment que le problème de l’aluminium n’est pas un problème de potabilité, mais bien un problème de goût et de couleur (d’où la qualité).
                                                A partir du moment où le lien entre aluminium et santé aura été avéré (ce qui n’est pas aujourd’hui le cas si on en croit L’Institut de veille sanitaire (InVS), l’AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments) et l’AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé), alors des normes seront définies.
                                                Concernant le radon, je n’ai jamais dit qu’il ne constituait pas un problème, j’ai indiqué qu’il se « dégazait » naturellement, c’est pourquoi la traitement pour l’enlever est relativement simple. La radioactivité fait partie des contrôles effectuées sur l’eau de toute manière donc votre remarque est sans objet s’agissant de la potabilité.
                                                Donc je maintiens mon 0/20 pour votre article
                                                et j’en ajoute un autre pour votre mauvaise foi devant vos erreurs manifestes


                                              • Fabienm 20 mai 2010 14:30

                                                Dernier point sur l’aluminium pour continuer votre formation :

                                                L’aluminium est omniprésent dans l’environnement. C’est en effet l’un des éléments les plus présents dans l’écorce terrestre. Il est par ailleurs largement utilisé par l’industrie (agroalimentaire, cosmétique, pharmacie…).

                                                Il est donc naturellement présent dans les ressources en eau, qu’elles soient souterraines ou superficielles, du fait de la dissolution de certains sols et roches. Sa présence dans l’eau du robinet est également liée à l’utilisation de sels d’aluminium dans le traitement de l’eau pour participer à l’élimination des particules en suspension grâce à leur pouvoir coagulant.

                                                L’ingestion d’aliments représente 95 % des apports quotidiens mais la part de l’eau dans cet apport quotidien est faible : de l’ordre de 5 %.


                                              • Nicolas-royaliste 20 mai 2010 16:53

                                                Vous parlez de l’autorité Machin truc chose qui est aussi citée dans le reportage. Vous dites selon elle, le lien n’est pas établi. Evidemment qu’il n’est pas établi !

                                                On a vu ce que c’est de se baser sur des organismes étatiques quand l’autorité de surveillance nucléaire déclarait déja en 1986 « le nuage de Tchernobyl s’est arrêté à la frontière »
                                                Et quel intérêt auraient-ils à démontrer le lien ? se payer des procès de personnes qui les accuseront ?

                                                Mais bon je vais arrêter d’en débattre avec un employé de Veolia, ce n’est que discussion stérile. ( si vous ne l’êtes pas permettez-moi de vous dire que si il y a avait un indice de recul par rapport à une information, le votre serait de 0 )


                                              • Fabienm 20 mai 2010 17:12

                                                Mais je ne travaille pas chez Veolia, je m’en fous comme de l’an 40 des entreprises du CAC, je suis juste estomaqué par votre ignorance !
                                                Comment peut-on prétendre informer les gens quand on ne connaît pas le début du sujet dont on parle ? mystère ...
                                                Votre dernière réponse prêterait presque à sourire si elle n’était pas le reflet de la façon de penser de la majorité des postants ici : on nous ment, l’état veut notre mort, et bla bla bla

                                                Si on ne peut faire confiance aux autorités sanitaires, à qui faire confiance : à vous qui ne connaissez pas la différence entre un floculant et anti-bactérien ? Soyons sérieux ...

                                                Ces sujets de santé public sont trop importants pour les laisser à des rigolos de votre espèce. A travers votre article et vos posts ignorants vous ne faites que discréditer les gens comme moi qui souhaiterions un vrai débat public sur l’eau.
                                                 (vous ne répondez d’ailleurs à AUCUNE des erreurs que j’ai relevées dans votre article ! ha si vous dites « mais ce sont des mensonges ! », trop fort de la part de quelqu’un qui aligne deux erreurs grossières par phrase !!! Vous êtes vraiment le Allègre du traitement de l’eau smiley


                                              • Nicolas-royaliste 20 mai 2010 17:23

                                                Monsieur le génie universel,
                                                le rigolo a écrit un article qui a le mérite d’exister, et qui est bien considéré par 80% de ceux qui l’ont lu. Mais si son altesse le désire, je peux peut-être contacter les administrateurs pour qu’ils le détruisent selon votre bon désir.

                                                Vous voulez un débat sur l’eau mais à voir votre colère quand on vous contredit ( champ lexical : rigolo, mauvaise foi, etc...)
                                                vous voudriez un débat soviétique, celui où on tirait sur ceux qui étaient contre les lois.

                                                Je m’incline aux pieds de votre immense génie sire ! Pardonnez à votre humble serviteur de n’avoir point demandé votre autorisation à écrire ce présent article !


                                              • Fabienm 20 mai 2010 17:29

                                                Dans ma grande bonté, je vous livre deux liens qui vous intéresseront peut être si vous êtes curieux, mais j’en doute !
                                                http://www.alzheimer.ca/french/disease/causes-alumi.htm
                                                http://www.larecherche.fr/content/recherche/article?id=19015

                                                le lien entre aluminium et alheimer ne semblent plus si clair tout à coup smiley


                                              • Fabienm 20 mai 2010 17:31

                                                ha c’est marrant, je me suis fait replié un commentaire, sans doute parceque je vous traite d’allègre ! l’insulte suprème smiley


                                              • Nicolas-royaliste 20 mai 2010 17:36

                                                Merci pour ces liens votre grandeur ! Mais l’idiot que je suis ne saurait consulter ces liens, je vais donc les laisser !
                                                Quant à Allègre, je n’ai rien à faire avec cet homme là mais me faire traiter d’Allègre ne saurait en aucun cas me fâcher !
                                                Traitez-moi de tout ce que vous voulez et essayez de faire des faux papiers pour me faire accuser de corruption avec les administrateurs pour me faire éjecter du site ! Merci !


                                              • Fabienm 20 mai 2010 17:40

                                                Mais en plus vous souffrez d’un délire de persécution !
                                                auriez-vous abusé de l’eau du robinet ?


                                              • Nicolas-royaliste 20 mai 2010 17:43

                                                Très cher Fabien,
                                                le délire de persécution ? Non je vous donnais des humbles suggestions pour m’éjecter !

                                                Bon, en parlant sérieusement, nous avons des points de vue opposés sur le sujet, et cela correspond bien à la démocratie !
                                                Donc plutôt que de nous éterniser dans des discussions stériles autant pour l’un que pour l’autre, je vous propose de clôre ce sujet, et si vous voulez nous débattrons d’autres choses dans un de mes potentiels futurs articles, qui ne sera pas forcément polémique ou scientifique !

                                                )) Merci !


                                              • Fabienm 20 mai 2010 17:50

                                                Pourquoi stérile ?
                                                je vous éduque gratuitement, vous devriez être content smiley


                                              • pigripi pigripi 20 mai 2010 12:45

                                                Les commentateurs ont raison de souligner que cuisiner dans l’aluminium entraine la dissémination de particules et l’oxydation des aliments. L’aluminium n’est pas un métal stable et c’est pour cela qu’il a été remplacé par l’inox, inoxydable mais beaucoup plus cher.

                                                Il y a longtemps, l’utilisation pour cuisiner de récipients en étain au plomb a intoxiqué nombre de nos ancêtres qui perdaient leurs cheveux, leurs dents et finalement mouraient jeunes de saturnisme, idem pour le cuivre.

                                                Problème de contamination identique avec le téflon et tous les fabuleux revêtements anti adhésifs qui recouvrent de plus en plus de récipients et dont on sait qu’ils se dégradent et disséminent des particules qui se mélangent à la nourriture.

                                                On sait aussi depuis longtemps que l’eau circulant des des tuyaux en plomb ramasse des particules toxiques. Mais qu’en est-il des tuyaux en cuivre et en matières plastiques collées qui dégagent du formaldéhyde ?

                                                Ne parlons pas de l’eau de source, minérale et autres boissons conditionnées dans le plastique qui est poreux et dégage des particules toxiques.

                                                L’incidence des sels d’aluminium sur Alzheimer-et le cancer du sein- a été mise en évidence avec les déodorants, c’est pourquoi on commence à nous vanter les mérites de la pierre d’alun qui est aussi composée à base de sels d’alu mais dans une équation qui en neutraliserait les effets nocifs. Encore qu’il faille attendre et voir.

                                                Tout ça pour dire que tout est sujet à suspicion, aussi bien les thèses dénonçant les méfaits de l’eau publique que celles valorisant l’eau privée, que les experts comme tout le monde suivent des modes en fonction des évolutions de la science mais aussi des études scientifiques disponibles.

                                                Pour ne pas se gourer, une seule solution, le nomadisme consumériste : varier les poisons, ne jamais consommer la même marque, voire l’eau du même robinet, etc.


                                                • Servane Servane 20 mai 2010 17:26

                                                  @ tous : Je ne comprends même pas que vous puissiez accorder une quelconque crédibilité à ce reportage qui n’est que mises en scène et montages ! Je vous encoruage tous, qui avez « aimé la peur » qu’a suscité chez vous ce document d’aller lire la tribune libre de Gepetto sur agora, « résistons au business de la peur » c’est assez instructif sur la façon dont fonctionnent certains journalistes : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/resistons-au-business-de-la-peur-75001
                                                  Business is business !!!


                                                  • Fabienm 20 mai 2010 17:30

                                                    OUF enfin un post intelligent !!!
                                                    merci


                                                  • Nicolas-royaliste 20 mai 2010 17:32

                                                    Mise en scène ce reportage ?
                                                    Est-ce que de grands scientifiques auraient accepté de participer à une farce ?
                                                    Est-ce que des maires auraient fait exprès de se ridiculiser ?

                                                    Non je ne crois pas.

                                                    Par contre, oui, je suis le premier à dénoncer les méthodes de certains journalistes !
                                                    Notamment ceux qui ont récemment fait un reportage sur une tribu de Iakoutes au nord de la Russie. Jamais vu un tel reportage au vitriol ! ils ont déblatéré des tas de saletés sur les autorités russes de la région et ils ont fait passer les Iakoutes pour des victimes, alors que c’est un peuple normal qui vit correctement, en allant interroger un Iakoute condamné pour trafic d’alcool en prison, et mieux, ils ont dit « arrêté et emprisonné sans motif » !!!!!


                                                  • Fabienm 20 mai 2010 17:39

                                                    Nicolas : parlons sérieusement

                                                    évidemment qu’il y a manipulation dans le reportage.
                                                    Juste un exemple : lorsque la journaliste fait venir le représentant de la mini usine de traitement chez l’habitante.
                                                    Elle montre les résultats qui sont non conformes, sans montrer la réponse du mec. C’est LAMENTABLE.

                                                    Quelle est la suite probable (non filmée). Le représentant revient pour nettoyer le filtre à charbon.
                                                    Un filtre à charbon ça se nettoie, la dame n’a pas dû le nettoyer, ni entretenir sa machine, donc elle dysfonctionne. C’est du basique de chez basique de traitement de l’eau, n’importe quel ingénieur du domaine sait cela. La manipulation est ici délibérée. Une simple maintenance de ce coûteux appareil le refera fonctionner.

                                                    Y’a 1000 exemples comme ça dans le reportage. C’est du sensationnalisme sans grand intérêt, alors que certains sujets auraient mérité d’être développé, et qui explique notamment le désastre dans la gestion de la pollution aux pesticides et aux nitrates par ex.


                                                  • Ploucman 20 mai 2010 21:39

                                                    Je trouve l’auteur assé extraordinaire ds ca démarche ... il a l’aire tellement persuadé que ce reportage est 100% vrai mais ne montre pourtant pas avoir de notion scientifique suffisante pour le comprendre et l’estimer... il ne prend pas assé de recule, n’accepte aucun argument contraire a ca théorie.


                                                    moi je ne porte pas de jugement sur ce reportage que je n’ai pas vu, mais la manipulation des médias, ce n’est pas que sur TF1, ca existe meme sur F3 ... 

                                                    Je ne dis pas que l’eau est de très bonne qualité en France, mais il faudrait modérer le crédit a apporter a d’une Emission de tv sur ce point, le but premier d’un journaliste d’aujourd hui n’est malheureusement plus rapporter l’information mais de faire de l’audience ...

                                                    @ Auteur

                                                    Prk ete vous a ce point persuadé que ce reportage dit vrai ? connaissez vous les journaliste qui l’on présenté ? ou faite vous juste aveuglément confiance a de parfait inconnu...

                                                  • Servane Servane 20 mai 2010 18:00

                                                    Vous parlez de grands scientifiques ? mais que faites vous des autres scientifiques largement majoritaires au demeurant dont les travaux ont montré qu’il n’existait pas de lien entre la consommation d’aluminium et la maladie d’alzheimer ? ont ils été interrogés par cette journaliste ? Non . Leurs études sont elles mentionnées ? Non ! est-il, ne serait ce, que fait état de la controverse scientifique qui, si l’on se base sur un crtière purement quantitatif donnerait largement raison aux scientifiques qui disent qu’il ni a pas de lien entre aluminium et eau ? Non !
                                                    Quand aux maires, non, ils n’ont pas fait « exprès de se ridiculiser » mais c’est la raison pour laquelle je parle de mise en scène : les « victimes » ont été choisies avec soin. Pensez vous que le maire d’une bourgade de quelques 1000ers au plus d’habitants, ancien agriculteur, ait pris le temps d’aller se former pour savoir parer les méthodes peu conventionnelles pour ne pas dire peu éthique d’une journaliste ? Si vous avez fait un peu de télémarketing on vous aura appris la technique de « l’interro positive » et bien la façon de procéder de cette journaliste intègre ces techniques de formulation qui permettent d’acculer votre contradicteur à la réponse induite par votre question. Et pour moi cela ne prouve rien du tout ! Si ce n’est qu’on joue avec les peurs des honnêtes gens et je trouve cela honteux ! J’ai parlé des maires mais cela a été la même chose pour plusieurs des personnes interrogées.
                                                    De plus, la façon dont elle discrédite l’installateur de filtre à eau : elle est journaliste et présente des résultats d’analyses mais aucune mention du laboratoire qui a effectué pour elle les tests est-il agrée nous n’en savons rien. Les tests ont ils été vérifiés nous n’en savons rien. Et pourtant le pauvre commercial (qui en plus était la cible parfaite car pas technicien) a été dans l’impossibilité d’argumenter ou de demander une quelconque preuve de validité des tests pratiqués et des résultats présentés. De toute façon, s’il avait pu répondre la séquence aurait été coupée au montage car ce reportage avait un objectif faire peur ! Cela ne vous étonne pas qu’elle ait piégé une petite PME locale là dessus et qu’elle ne soit pas aller interroger un des major du filtrage ?
                                                    Je vous l’affirme ce reportage ne mérite pas le nom de document d’information, il n’est que montages et mises en scène !!!
                                                     ?


                                                    • Servane Servane 20 mai 2010 18:30

                                                      (mon message était trop long et a eté coupé ) ....de soit disant analyses, mais aucune mention n’est faite des compétences ou des agréements du laboratoire où elle a fait analyser l’échantillon. De plus, s’il existe des protocoles de prélèvements ce n’est surement pas parce qu’il est aussi facile que ça de faire un test qualité fiable. mais comme on a peur de la presse maintenant le commercial n’ose même pas lui demander ce qu’il en est ! vous aurez aussi remarqué qui elle a choisi pour demander des explications sur l’absence d’efficacité du procédé un commercial pourquoi n’a t’elle pas demandé cela à un des techniciens de la boite en question ? surement parce qu’il aurait pu répondre et lui demander des explications sur la viabilité des tests pratiqués...
                                                      Et puis poruquoi, a t-elle choisi une PME locale pour démonter l’efficacité des procédés de filtrage pourquoi n’est-elle pas aller chez un des majors du secteur ? peut être parce que les commerciaux sont rodés à ce type d’accusation et formés à une argumentation défensive et en plus le commercial n’aurait pas accepté de répondre et l’aurait renvoyer vers le service de presse de la boite qui lui aurait désigné comme interlocuteur un technicien qui aurait pu répondre et ne se serait pas fait piéger ...comme cela aurait été dommage, non ?
                                                      Je peux vous passer en revu ainsi l’ensemble des séquences de ce pseudo reportage toutes sont mises en scène et montées pour apporter des preuves soi disant à charge.
                                                      Croyez vous vraiement que les quelques 30 000 techniciens qui bosent sur les analyses qualité en France sont complices d’un grand complot ? moi je ne le crois pas une seconde, ce sont des hommes et des femmes, des pères et des mères de familles et je trouve les insinuations et accusations de ce « reportage » immondes, oui immondes !
                                                      enfin, choisir ce sujet pour son petit business est totalement inconséquent lorsque on arrête de regarder son petit nombril pour voir que dans le monde du Sud plus d’un million d’enfants meurent chaque année de boire une eau impropre ! depuis quand personne n’a été malade dans nos pays occidentaux du fait de l’eau distribuée ? 70 ou 80 ans !
                                                      C’est honteux !!!!


                                                      • ComteNicolas 21 mai 2010 16:04

                                                        Merci pour cet article cher « homonyme » si je puiss dire.
                                                        Seul bémol, je l’aurai souhaité plus long smiley


                                                        • kalominor 22 mai 2010 11:20


                                                          les scientifiques parlons en... ceux ci ne sont que de vulgaires gouroux modernes dont la parole est d’évangile pour tout leurs adeptes fanatiques qui ont encore une foi aveugle en sa sainteté « l’Homme » avec un grand H ! c’est à dire pour tout ceux qui se soumettent corps et âme à l’empire d’une pensée humaine limité, et donc alienante par définition !

                                                          désolé mais votre religion du progrés technique et tout ses artifices, votre science sans conscience, ainsi que toutes vos constructions intellectuelles et mentales si séduisantes soient elles, ne sont pour moi que des superstitions issus d’un culte religieux inversé et vidé de sa substance mystique, c’est à dire coupé d’un univers réel dépassant notre seule capacité limité de compréhension.

                                                          c’est pourquoi je n’y croit pas et n’y croierait jamais !!!


                                                          • maow maow 22 mai 2010 16:53

                                                            Le reportage est actuellement visible (en qualité médiocre) ici : http://www.youtube.com/watch?v=59crBX6K3mc&feature=related

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès