• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > La nouvelle « épidémie du siècle »...

La nouvelle « épidémie du siècle »...

 Depuis une vingtaine d’années, une épidémie insidieuse agresse le foie d’un Français sur trois, serait-ce en l’absence de tout alcoolisme… Son nom est apparu pour la première fois au printemps 2017 dans la presse grand public : NASH pour Non Alcoholic Steatosis Hepatitis.

 

Les maladies du foie s’en viennent à pas légers, comme en chaussons, sans prévenir – quand bien même il serait l’organe le plus volumineux qui soit à l’intérieur du corps et son centre anti-poison... Même en l’absence de douleur, elles n’en mettent pas moins « en jeu le pronostic vital »… Si « l’échographie régulière du foie n’est pas entrée dans les mœurs », il existe néanmoins des marqueurs biologiques permettant de les voir venir, rappelle le Dr. Dominique Lannes : « le bilan hépatique perturbé, mais aussi, basiquement, trop de cholestérol et de triglycérides (gras), de glycémie (sucre), parfois jusqu’au stade diabète ».

Spécialiste du foie, le Dr. Lannes est hépato-gastro-entérologue à Paris, en cabinet, ainsi qu’à la Clinique du Trocadéro et à la Clinique du Mont-Louis. Il vient de consacrer à la maladie en voie d’identification, la stéato-hépatite non alcoolique (NASH) surnommée aussi « la maladie du soda », un ouvrage qui devrait inquiéter un bon tiers de nos concitoyens qui en seraient atteints, souvent à leur insu – l’ignorance ne préserve de rien : « Le foie se détruit marche après marche, selon un mécanisme d’escalier bien repéré par la médecine. Tout commence par une gentille stéatose. Sans régime alimentaire qui dégraisse le foie, elle reste « gentille » quelques années. Sept ans en moyenne. Ensuite, le foie peut en avoir marre d’être agressé par le gras et le sucre. On peut alors passer à ce qu’on appelle la NASH, quand « la graisse agresse » et fait se développer une fibrose, c’est-à-dire que des fibres dures commencent à agresser le foie. Elles étouffent les hépatocytes, un peu, beaucoup, jusqu’à durcir tout le foie si on ne fait rien. C’est la cirrhose. »

Ce que confirme le Pr Didier Samuel : "Le NASH est généralement asymptomatique (vous ne ressentez rien de spécial, pas de douleur par exemple) et son développement est assez insidieux. Néanmoins, votre foie peut être augmenté de volume (hépatomégalie) et votre prise de sang pourra montrer une élévation de certains enzymes du foie, les gamma-glutamyl transférases (CGT). Mais c'est surtout l'échographie qui rend possible le diagnostic : elle montre un gros foie hyperéchogène (le foie est brillant), signe de la stéatose. Cette dernière, quand elle semble très importante, peut être quantifiée par un examen d'imagerie par résonance magnétique (IRM) ou par un FibroScan, une sorte d'échographie pratiquée à travers la peau (sans pénétrer à l'intérieur du corps)."

 

De la qualité du greffon contemporain…

 

En une génération, le foie sain est devenu rare : « Un tiers de la population a aujourd’hui une stéatose, c’est-à-dire de la graisse dans le foie, sans le savoir. » Et l’épidémie ne fait que commencer – la faute à la « malbouffe » outrageusement chargée en sucres, en gras et en bien d’autres douteuses substances…

La greffe du foie est envisagée s’il n’y a pas « un envahissement de la veine porte ou des artères environnantes, ou des métastases extra-hépatiques qui rendent la récidive inéluctable »…

Mais voilà : compte tenu de l’expansion de la maladie, il est de plus en plus difficile de trouver des greffons sains, c’est-à-dire non stéatosés – le donneur décédé ayant pu « passer par la case malbouffe »… Sans oublier que les dits greffons ne se trouvent pas « à disposition en rayons dans un supermarché »… 

Le problème de pénurie n’en est qu’au début. Il se pratique environ mille trois cents greffes du foie chaque année en France, « dans une grande majorité consécutive à la décompensation d’une cirrhose » - ce qui fait du foie « l’organe le plus greffé après le rein »…

L’immunothérapie suscite beaucoup d’espoirs : « La méthode, par injections, consiste à faire appel à nos propres défenses immunitaires, qu’elle stimule pour aller attaquer directement le mal à la racine. On voit des cancers éradiqués grâce à cette nouvelle méthode, qui dresse notre propre organisme à se battre contre les cellules tumorales. »

L’habitué de la grande distribution ou de la restauration rapide, l’amateur de bonne chère, l’addictif à la junk food ou l’inconditionnel de la dive bouteille qui soupçonneraient une anomalie hépatique peuvent toujours « tenter le sevrage du sucre rapide »… La prévention se joue sur le terrain de l’hygiène de vie, de la lutte contre le surpoids et la sédentarité. Sans oublier l’adieu à l’incomparable savoir-faire de nos viticulteurs, digne d’être classé au patrimoine immatériel de l’humanité : l’alcool est « l’agresseur numéro un du foie »... Autant renoncer aux trois verres de vin quotidiens consentis par l’OMS aux hommes – deux pour les femmes… et à bien des faux plaisirs...

Après, « plus la graisse est incrustée depuis longtemps, plus elle sera difficile à éliminer, parce que la graisse se fibrose »… D’un cirrhotique, l’on dira qu’il que « jusque là » il était en parfaite santé, pour la simple raison qu’il n’avait rien remarqué d’ « anormal » - alors que l’encrassement de son foie se poursuit à bas bruit jusqu'à un dénouement prévisible…

En attendant, la « quête du Graal anti-NASH » se poursuit dans les laboratoires – et plus particulièrement dans ceux de deux sociétés de bio-technologie, Genfit et Intercept. Mais pourquoi attendre quoique ce soit d'un hypothétique "médicament-miracle" alors qu'il serait pour le moins urgent de prendre le problème à sa racine, c'est-à-dire dans les mauvais comptes de l'agro business ?

Pour sa part, le Dr Pierre-Jean Thomas-Lamotte, neurologue, met ses pas dans ceux des grands Anciens et rappelle que l’inconscient aussi est à l’œuvre dans les maladies du foie : « C’est le gardien de l’identité et du maintien de mes potentialités dans mon cercle de vie (vie familiale, vie professionnelle). Les cellules permettent de faire des réserves durables. Un hépatocyte peut vivre jusqu’à 500 jours et reconstitution est rapide après ablation d’une grande partie de l’organe. L’hépatocyte peut stocker, assurer des transformations des matières, assurer la détoxification et il sert à l’assimilation des graisses (bile). En pathologie, le foie doit se renouveler lorsque le sujet change d’identité et de cercle de vie (hépatite pour détruire les anciennes réserves puis renouvellement hépatique correspondant aux fonctions nécessaires au maintien de la nouvelle identité), quand le sujet manque d’identité « en quantité » (tumeur bénigne, adénome ou cancer), quand le sujet est trop faible pour vivre son identité dans le groupe (cirrhose). »

Garder un foie sain, c’est une lutte de chaque instant contre bien de mauvaises habitudes, bien de renoncements ou de reniements aussi…

Afin de sensibiliser le grand public, des opérations d’information auront lieu, comme la première journée internationale d’information sur la NASH, qui aura lieu le 12 juin 2018 dans vingt-cinq grandes villes de France.

 

Dr Dominique Lannes, NASH – La maladie de la malbouffe, Flammarion

Dr Pierre-Jean Thomas-Lamotte, L’interprétation des maladies qui compensent les petites et grandes blessures de l’âme et comment en guérir, Le Jardin des Livres

Pr Didier Samuel, La crise de foie n'existe pas !, Marabout


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • JL JL 19 avril 09:21

    Merci lephénix, pour cet article indispensable.
     
     Au bout du compte, en s’en tenant au seul niveau des symptômes et des troubles physiques, y a-t-il une différence fondamentale entre diabète type 2 et alcoolisme ?


    • lephénix lephénix 19 avril 09:54

      @JL

      Merci pour votre retour. N’étant pas médecin j’aurais du mal à vous répondre sur ce point précis, les trois ouvrages cités ne l’abordant pas vraiment, mais les connaissances, fort tâtonnantes, sur ces maladies du foie sont récentes et la prise de conscience remonte à l’an dernier alors que la population américaine en est affligée depuis des décennies. Pas besoin de consommer de l’alcool pour avoir une steatose, l’agro business de notre civilisation Nutella s’en charge : sucre, gras et surpoids font son lit... l’alcool est un facteur aggravant dont les effets se cumulent avec ceux de la Junk food mais le diabète est davantage lié au pancréas quoiqu’il y ait une interdépendance des organes, le foie étant le centre anti-poison de l’organisme... jusqu’à ce qu’il fatigue sans prévenir...


      • JL JL 19 avril 10:04

        @lephénix
         
         saviez vous que l’épidémie d’obèses aux USA a commencé exactement quand les autorités américaines, se basant sur un rapport établi sous la conduite des lobbies des industries du sucre, ont déclaré le gras mauvais pour la santé. Automatiquement, la population a massivement compensé par des doses de sucre : leurs cerveaux ne demandaient pas mieux comme l’on sait.


      • mmbbb 19 avril 14:54

        @JL l ’exces de sucre et de sel qui servent aussi d ’exhausteur de gout ne sont pas bon pour la sante Je l ai dit , la simple observation et le bons sens suffisent , j ai passe mon enfance a la campagne , et nous allions marauder les pommes et autres fruits Nous marchions beaucoup par tous les temps Je ne voyais quasiment peu d obeses hormis des cas rare de maladie , nous n avions jamais entendu parler d allergie alimentaire et j ai appris le choc anaphylactique en cours d immunologie . Quelle belle avancée et belle rejouissance de voir cette nouvelle generation Par ailleurs les aliments transformes notamment les bombons contiennent des nano particules. Mais bon marketing puissant et image de suynthese imprime aux consommateur des bombons parfait comme la pomme au supermache . La population est comme un rat de laboratoire répondant a des réflexes pavloviens dont les comportements ont ete savamment modifies . Quant a la France la malfouffe greve le budget de la sante de quelques 20 milliards d euros , nous sommes tellement con et bien que nous sommes le pays de la gastronomie, nous avons singer les americains .


      • JL JL 19 avril 15:09

        @mmbbb
         
         problèmes de désinformation générale, d’étiquetages volontairement déficients et de mauvaise volonté des pouvoirs publics.,


      • Eric F Eric F 20 avril 19:29

        @mmbbb
        jadis à la campagne, on mangeait plutôt gras et on buvait le triple de vin qu’aujourd’hui, je ne suis pas certain que le foie était en bien meilleur état.


      • foufouille foufouille 20 avril 19:57

        @Eric F
        il a certainement vécu durant la famine ou manger trop de champignons.


      • mmbbb 22 avril 18:41

        @foufouille toujours aussi tres conne


      • foufouille foufouille 22 avril 18:46

        @mmbbb
        j’ai vécu à la campagne gros débile et très longtemps.
        j’ai vu beaucoup de de gros, connasse.


      • mmbbb 22 avril 21:00

        @foufouille c ’est cela meme Il suffit d etudier les statistiques scientifiques , il y a tout de meme une correlation entre la malbouffe et l obésité L obesite a cru en France D ailleurs , un professeur chinois a tire la sonnette d alarme La Midle classe chinoise ayant adopté les moeurs occidentales , a desormais les memes maux en l occurence l obesite Donc je me repete, tu es toujours aussi conne et une vraie d ailleurs N est tu pas malade , je n ai aucune compassion souffre taree


      • foufouille foufouille 23 avril 11:35

        @mmbbb
        les statistiques n’existent pas pour le passé, la drosse débile.
        les gens mangeaient plein de pain et du vin. etc.
        grosse myrho abrutie de pétasse.


      • lephénix lephénix 19 avril 10:22

        @JL

        l’anesthesie par le sucre les douceurs etc décrété par les lobbys c’est un grand classique de notre hypermodernité - on a vu le lobby du tabac à l’œuvre en 1929 avec bernays pour « vendre » l’émancipation des femmes par le geste assuré de la fumeuse... nos pâtes à tartiner cumulent les inconvénients du gras et du sucré... la vigilance s’impose : notre corps n’est pas une poubelle à produits industriels... actuellement, on attend beaucoup du... foie artificiel....vu les difficultés à trouver des greffons sains...


        • Zolko Zolko 19 avril 10:22

          Article intéressant, merci. A la maison, nous ne buvons aucun soda, jamais, et bien nous en prend apparemment.


          • lephénix lephénix 19 avril 11:14

            @Zolko

            Merci, les jus 100 % fruits sont aussi des bombes à sucre... en fait, mieux vaudrait revenir à l’eau... sans particules de plastique....


            • sweach 19 avril 11:31

              @lephénix
              Le sucre contenu dans un Fruit est généralement du fructose et il s’accompagne de nombreux autres nutriments comme des vitamines ou des fibres.


              On est assez loin de cristaux de saccharose produit par l’industrie.

              Les quantités de fuit qu’il faudrait manger pour avoir des équivalents en morceau de sucre qu’on retrouve dans nos gateaux, patte à tartiné, soda, etc .. serait considérable

              On ne peut pas vraiment qualifier un fruit de « bombe à sucre »

            • guepe 20 avril 14:48

              @lephénix

              Bel essai de castastrophisme. Manipulation de données et de définitions en plus.

              Déjà , cette maladie est connue depuis longtemps, elle n’est pas apparue en mars 2017. ( Même au « grand public » ) Tout est une question d équilibre. Ça sert à rien de tomber dans des psychoses pareilles au point de ne plus boire que de l eau. On peut tout à fait boire du jus de fruit ou un soda ou même prendre du Nutella. À condition de pas le faire trop souvent.

              Vous confondez en plus volontairement Nash et NAFLD, ce qui montre que soit vous êtes malhonnête, soit vous êtes incompétent. Vous n insistez pas vraiment sur les principals facteurs de risques , : obésité, hypertryglycidémie et diabètes de type II.

              On peut en parler mais pas comme vous le faites, c est à dire, mal et mensonger

              https://www.google.com/url?q=http://www.worldgastroenterology.org/UserFiles/file/guidelines/nafld-nash-french-2012.pdf&sa=U&ved=0ahUKEwjuhseb7sjaAhVJzRQKHfQZCdoQFggNMAE&usg=AOvVaw3xLOdaYQvGax1AsAeS-io7


            • goc goc 22 avril 17:56

              @guepe
              votre arrogance, ainsi que vos propos méprisants ne vous donnent aucune crédibilité.

              et du coup, je n’ai eu aucune envie d’aller vers votre lien

              a ne plus vous lire.


            • sweach 19 avril 11:27

              Le diagnostique du Nash va un peu exploser quand les outils de diagnostique seront aux points.

              Pile poil quand de nouveaux traitements contre la nash vont arriver. :-P

              Evidemment l’origine est la mal-bouffe, le problème avec la nash c’est que cela peut atteindre des personnes qui sont physiquement « normal ». Une personne en surpoids ou bien un gros buveur d’alcool, on peut s’attendre à ce que son foie déconne, mais pour une personne à l’IMC normal c’est moins évident donc rarement recherché.

              Le foie a l’avantage d’être un organe qui se répare bien, si on trouve à temps ce qui le détraque

              Évitez le saccharose et les acides gras trans, ça limitera grandement les risques de nash.

              • guepe 20 avril 14:49

                @sweach

                Merci du conseil bidon.


              • zygzornifle zygzornifle 19 avril 12:19

                Soda ne tire pas ma femme est dans mon lit , soda ne tire pas elle fait mon petit ....

                GÉRARD LENORMAN

                • Gasty Gasty 19 avril 12:47

                  @zygzornifle

                  C’est beau . smiley


                • Hecetuye howahkan 19 avril 12:54

                  Le chardon marie ou milk thistle pour les anglophones est un remarquable détoxifiant du foie....etc

                  la nature a les remèdes a tout y compris aux médicaments qui rendent malades

                  y compris à notre démence...mais dans les deux cas la majorité bois du pernaud ou amis..


                  • sweach 19 avril 17:27

                    @Hecetuye howahkan
                    Avant j’étais un peu septique sur les remèdes dit « naturel »


                    Puis j’ai pu voir l’efficacité de la spiruline sur le system immunitaire et particulièrement sur le taux de lymphocites, bilan sanguin à l’appuis.

                    Il faut quand même rester très prudent, mais la phytothérapie est parfois redoutablement efficace.

                  • Saint Rata de l'himalaya Ratatouille 19 avril 19:28

                    @Hecetuye howahkan
                    de retour sur ce site ?

                    Peut être une mauvaise idée.Tu va t’en reprendre une couche


                  • Blé 19 avril 12:56

                    J’ai eu la chance d’avoir l’occasion de boire un coca à l’âge de 6 ans. Le goût me rappelait celui d’un médicament et je n’ai pas pu le boire. Je parle de chance car maintenant je suis à la retraite, car grâce à cette expérience, je n’ai jamais bu de coca ou de soda, bref tout ce qui pique et qui est sucré, je bois encore moins de jus de fruits industrielles ou bio. La seule boisson qui désaltère vraiment c’est de l’eau avec un peu de jus de citron pressé frais.

                    Bien que je sois déjà d’un certain âge, je n’ai pas de diabète ni de cholestérol ,ni de tension. On ne dira jamais assez que la santé commence par ce que l’on mange et ce que l’on boit, ceci sans supprimer les repas de fête où on peut faire quelques écarts sans aucune répercussion dans l’organisme à partir du moment où ce n’est que ponctuel.


                    • UnLorrain 19 avril 14:09

                      @Blé

                      Je suis derrière vous. En 1974 quand je reviens a 12hoo de ma classe de CM2 je rencontre un marocain que l’administration étatique obesifiée a fait venir pour faire le travail de boug... euuh le travail que le cul-blanc ne veut pas faire car il est payé au smic et il faut bien approvisionné la SS mortifère qui justement s’occupe a aveulir ces fesses blanches,bref,ce monsieur,que je croise parfois actuellement et qui en quelques mots m’embue mes yeux,m’envoyait avec des pièces de dix ou vingt centimes lui acheté une bouteille de « SIC » ,bouteilles consignées parfois,translucides,elles contenaient un ancêtre du soda,couleurs vert phosphorique,jaune soufre,orange,ca « piquait » quand on.


                    • UnLorrain 19 avril 14:14

                      @UnLorrain

                      Quand on en buvait...ou bien..quand ont en buvaient,mon ami força cela devait sans doute lui donner un coup de fouet par le sucre rapide pour accomplir sa tâche dedaignée.


                    • foufouille foufouille 19 avril 16:42

                      l’auteur a lu un truc de travers comme tout khmer vert.
                      16à 32% des cirrhoses et des français, c’est pas du tout pareil.


                      • lephénix lephénix 19 avril 17:22

                        @sweach

                        il s’agit bien du JUS De Fruit industriel même estampillé 100% pur jus ou bio qui constitue une bombe à sucres tout comme le soda ou coca etc

                        ceci dit trop de fruits (si possible sans pesticides) irritent les muqueuses et fermentent ce qui donne du travail au foie..


                        • sweach 19 avril 17:45

                          @lephénix

                          Faudrait savoir de quoi vous parlez ?

                          La grande majorité des produits à base de fruit industriel, ne sont pas des jus de fruit en réalité, c’est pour cela qu’on a due inventer le terme smoothie et même là il faut être prudent.

                          Donc un jus de Fruit, fraîchement pressé, non stérilisé, sans saccharose ajouté, sans colorant, sans conservateur, sans avoir était concentré pour son transport, sans eau ajouté.

                          Bref juste du Fruit, ce n’est pas une bombe à sucre, car la grande majorité des fruits ne dépassent pas les 10% de glucide.

                          Après vous avez raison, dans les rayons jus de fruit, on trouve quelques trace de fruit dans les boisons d’eau sucré.

                          *ceci dit trop de fruits ... irritent les muqueuses et fermentent*
                          Là aussi vous avez raison, mais c’est plus lié à notre flore qui n’est pas adapté à un régime fructivore.
                          Puis personne n’a dit qu’il fallait se gaver de fruit, généralement un ou deux par jours nous suffi.

                        • foufouille foufouille 19 avril 17:52

                          @sweach
                          « La grande majorité des produits à base de fruit industriel, ne sont pas des jus de fruit en réalité, »
                          ha ? donc ce sont des jus fabriqué par un synthétiseur de star trek ?


                        • sweach 19 avril 18:05

                          @foufouille
                          *ha ? donc ce sont des jus fabriqué par un synthétiseur de star trek ?*

                          Ok, je vois que ça aussi tu ne connais pas.

                          Prenons l’exemple de l’orange :

                          Les fruits sont pressés, puis chauffé et concentré pour retirer l’eau, ensuite le concentré voyage, chez nous il est mélangé avec de l’eau, on ajoute du sucre, des colorants, de la vitamine C, on place le tout dans des emballages et on les retrouve dans nos rayons de super marché.

                          Donc on a de l’eau sucré + du concentré de fruit qui répond au doux nom de « jus »

                        • foufouille foufouille 19 avril 18:07

                          @sweach
                          cette pratique est interdite, jus de fruits = jus de fruits. sinon, c’est écrit à base de concentré.


                        • sweach 19 avril 18:49

                          @foufouille
                          *cette pratique est interdite, jus de fruits = jus de fruits. sinon, c’est écrit à base de concentré.*

                          Ha oui, je vois, on peut effectivement jouer avec les 50 noms différents de ces boissons sucré et lire les étiquettes pour essayer de faire un peu le trie.


                          Aller je suis sympa va à 18min

                        • foufouille foufouille 19 avril 19:01

                          @sweach
                          garde ta vidéo débile pour toi.
                          à moins de tricher, tu as 3 possibilités : le 100% jus de fruits, le concentré plus de l’eau et certaines fois du sucre. et et le nectar qui est ta définition. le nectar est obligatoire avec des fruits acides.
                          de toute façon quand c’est trafiqué, ça se sent en le buvant.


                        • sweach 20 avril 11:29

                          @foufouille
                          On est loin d’être sur quelques chose de simple.


                          Le mot « pur » veut dire que ce n’est pas à base de concentré
                          Le mot « frais » ou fraîchement veut dire que ça n’a pas été pasteurisé ou stérilisé
                          Puis il faut chercher « sans sucre ajouté », sinon en l’absence on peut en déduire avec sucre ajouté.

                          La législation n’oblige pas forcement à mentionner l’ajout de sucre, additifs, sel, arome, etc ...
                          Les subtilités sont très nombreuse.

                          Donc 100% pur jus de fruit, fraîchement pressé et sans sucre ajouté, tu verra ce n’est pas si simple à trouver pour l’orange et je dirai même impossible pour tout les autres fruits.

                          On peut effectivement passer un petit moment à faire le tour de tout ce qui existe, mais une chose est certaine quand on va dans un rayon de jus de fruit d’un magasin, la grande majorité des produits proposés sont de l’eau sucré avec ajout de concentré de fruit.

                        • foufouille foufouille 20 avril 13:03

                          @sweach
                          si c’est simple vu que ajouter du sucre est interdit.
                          retournes donc regarder tes vidéos youtube de khmer vert.


                        • sweach 20 avril 13:36

                          @foufouille
                          *ajouter du sucre est interdit*

                          hummmm
                          NAN ! pas encore tout à fait :-P

                          Mais oui il y a des projets de loi pour ça.

                        • Garibaldi2 20 avril 17:10

                          @sweach

                          Pur jus de fruit = jus obtenu par pressage, sans ajout d’aucun autre produit quelconque, pas même d’eau.

                          Quand ils sont vendu en bocal hors rayon réfrigéré, ils ont été pasteurisés.


                        • sweach 23 avril 09:51

                          @Garibaldi2
                          *Quand ils sont vendu en bocal hors rayon réfrigéré, ils ont été pasteurisés.*

                          Même au rayon réfrigéré tu trouve principalement des pasteurisés :-P et encore la pasteurisation c’est plutôt gentil comme mode de stérilisation par rapport à tout ce qui est fait.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès