• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Les ruses de Pharma-City

Les ruses de Pharma-City

L’épisode H1N1 a fait long feu, et il ne reste aux Français qu’a constater les dégâts, et à en payer les conséquences : 700 millions d’euros. Or, le contrat passé entre l’état et les labos, vient de voir son secret levé.
Roselyne Bachelot prétend dans un communiqué AFP en être à l’origine mais, c’est un gros mensonge. lien
On le doit à la pugnacité de « Rue 89 » et à l’action de Gérard Bapt (député PS)
(Totalité du document sur ce lien).
Aux 700 millions qu’a couté l’achat des vaccins, il faut ajouter la dispendieuse campagne de promotion gouvernementale pour la vaccination. (500 millions) et le prix du « Tamiflu  » qui sera périmé dans 15 jours.
Les 30 millions de dose ont dépassé la barre des 500 millions. lien
Total définitif, au moins 1,7 milliards d’euros. lien. Certains ont démissionné pour moins que çà.
La pilule est dure à avaler, même avec cette chanson
A la lecture du contrat dévoilé on apprend que « la « survenance d’effets indésirables attendus ou inattendus ou le manque d’efficacité ne constitueront pas une violation de la garantie ».
Dans un rapport récent, présenté par Alain Milon, la France est soupçonnée au mieux d’incompétence, lien au pire de conflit d’intérêt. lien
Depuis que l’OMS a donné la liste des 15 experts qui ont géré la crise, on sait que 5 d’entre eux ont collaboré étroitement avec les laboratoires. lien
L’OMS est accusée, tout comme la France d’avoir été sous le joug des laboratoires.
François Autain, (sénateur PC), appuyé par Alain Milon (sénateur UMP) déclare : « pour l’industrie pharmaceutique, la déclaration d’une pandémie était vitale (…) le gouvernement à dramatisé la communication et travesti la réalité au lieu de modifier son plan pour l’adapter à la réalité du risque  » lien
Il dénonce les liens financiers entres les experts consultés et les laboratoires. vidéo
Après le bonimenteur présidentiel, voici venu le temps des « médicamenteurs  ».
C’est le titre d’un film réalisé par Stéphane Horel, Annick Redolfi et Brigitte Rossigneux diffusé sur « la 5 » le 24 juillet 2010 (reprogrammé le 20 août, à 1h25 du matin)
Dans ce documentaire passionnant, on découvre par exemple le « Vioxx » médicament censé combattre l’arthrose, commercialisé en 1999, et retiré de la vente le 30 septembre 2004. lien
Il produisait des effets secondaires graves, voire mortels. vidéo
Pourtant une revue indépendante, « Prescrire » sans sponsors médicaux, avait alerté clairement les consommateurs en juillet 2000 des dangers induits par ce médicament. lien
Le « Vioxx  » est responsable aux USA de 140 000 accidents cardio-vasculaires, et de la mort de 60 000 personnes. lien
Pour la France on suppute 1000 cas d’effets indésirables, et la mort de 32 patients, mais la politique du secret semble de rigueur.
En 2001, une étude avait mis en évidence ces risques, mais l’AFSSAPS (agence françaises de sécurité sanitaire des produits de santé) n’en avait pas tenu compte.
La France détient le record du monde de consommation des médicaments, lien et celui des décès dus aux médicaments. lien
Pour comprendre les risques que nous courrons, il faut suivre le parcours du médicament.
Le Professeur Philippe Even, membre de la CAMM (commission d’autorisation de mise sur le marché des médicaments) a découvert avec effarement les coulisses des décisions.
Comme il l’affirme : « je ne crois pas qu’on puisse être libre quand on juge son employeur ».
L’indépendance de cette commission pose en effet problème, puisqu’elle est financée à 80% par les entreprises pharmaceutiques (lien) ce qui a été dénoncé par le Sénat dans un rapport. lien
De plus, les experts consultés par la commission ont des liens d’intérêt avec les laboratoires et ils sont 67% à avoir des liens avec l’industrie pharmaceutique et on comprend mieux pourquoi 95% des médicaments obtiennent le feu vert.
La HAS (haute autorité de santé) a une autre mission, c’est celle d’estimer les performances des médicaments mis sur le marché, sur une grille allant de 1 à 5.
On constate alors que 83% des médicaments disponibles sont peu ou très peu efficaces. lien
Les enjeux du marchés sont importants, puisqu’un médicament peut rapporter jusqu’à 1 milliard de dollars par an, comme par exemple le Plavix, du laboratoire Aventis, qui permet de fluidifier le sang, tout comme l’aspirine, (ou même comme deux verres de vin, dixit le professeur Even) sauf qu’il vaut beaucoup plus cher. (Près de 60 € la boite), soit 27 fois le prix de l’aspirine.
On comprend mieux l’une des raisons du trou de la sécurité sociale, puisqu’elle rembourse un médicament très cher, et quasi inutile.
Une autre aventure est intéressante, c’est celle du Mopral (il soigne les problèmes gastriques, les ulcères).
Il allait tomber dans le domaine public, ce qui permettait la diffusion d’un médicament générique, à bas prix.
Le fabricant eut donc l’idée « géniale » de lancer un nouveau médicament, quasi identique au précédent, l’Inexium, lequel occupa tout le marché, condamnant le médicament générique à l’oubli.
Aujourd’hui, pour augmenter leurs bénéfices, les laboratoires font un marketing de plus en plus assidu, et chaque jour d’une année, un docteur reçoit l’un des 25 000 « visiteur médical ».
Pour être plus efficace, considérant que la plupart des médecins sont des hommes, les entreprises pharmaceutiques choisissent comme représentant des femmes, à 75%. lien
Face à eux, l’UNCAM (union nationale des caisses d’assurance maladie) n’a que 2500 conseillers.
C’est le pot de fer contre le pot de terre.
D’autant que les entreprises pharmaceutiques financent la quasi-totalité de la formation continue des médecins, tout en affirmant leur totale indépendance des uns envers les autres. lien
Hubert Allemand, directeur adjoint de l’UNCAM s’est refusé à tout commentaire sur la convergence d’une campagne gouvernementale contre le tabagisme, avec le lancement d’un produit proposé quasi en même temps, par l’entreprise Pfizer, le Champix.
On découvrit par la suite, qu’il provoquait d’importants effets secondaires, provoquant des dépressions pouvant conduire au suicide. lien
D’autres surprises attendent les patients, tel l’Acomplia, (76 € la boite) médicament destiné à soigner l’obésité et le diabète.
Il permet de perdre des kilos et de les regagner des que l’on arrête le traitement.
Ce « médicament » a connu une campagne promotionnelle exemplaire de 2 mois dans tous les médias, y compris Internet, sauf que le médicament miracle provoque des dépressions en chaîne, voire des suicides. lien
De plus le laboratoire ciblait les USA où le nombre d’obèse impressionnant autorisait tous les espoirs, mais ceux-ci ont refusé le médicament.
On comprend mieux la volonté de Sanofi, et de son directeur de la stratégie, Philippe Tcheng, de neutraliser la presse grand public. lien
Autre scandale à venir : GSK aurait tenté de dissimuler les effets vasculaires négatifs d’un remède contre le diabète, « l’Avandia » menacé d’interdiction. lien
L’opacité est la règle chez GSK. lien
Or l’Avandia a provoqué 83 000 accidents cardiaques aux USA, et l’EMA (agence européenne du médicament) a décidé de « procéder à des compléments d’analyse ». lien
Les mauvaises actions de l’industrie pharmaceutique sont mêmes parfois du domaine du chantage.
En Grèce, par exemple, des labos ont refusé de livrer certains médicaments, dont ils étaient tenus de baisser le prix de 25%. lien
Pour relancer la consommation, on en est aujourd’hui à proposer de nouvelles maladies, (et donc de nouveaux remèdes) comme la « maladie du lundi matin », dénommée pompeusement le TDLM (trouble dysphorique du lundi matin).
Pour faire simple, c’est la déprime de recommencer une semaine de boulot.
Pour cela, Luc Ratif, psychopharmacologue nous explique le plus sérieusement du monde qu’il s’agit « d’un problème majeur de santé publique, caractérisé par un ensemble de symptômes qui ont pour caractéristique de survenir durant la matinée du premier jour de la semaine ».
Il continue, « les symptômes sont les suivants : manque d’énergie, irritabilité, un repli social, une anxiété, un ptosis bilatéral (difficulté à relever les paupières) ( !)… »
En gros, on n’a pas envie de bosser, et on préférerait un weekend end de trois jours, voire d’une semaine.
Et tant pis si Sarkozy n’est pas d’accord, lui qui proposait de « travailler plus pour gagner plus » car si pour travailler plus, il faut dépenser plus, on n’en voit pas l’intérêt.
Aujourd’hui l’industrie pharmaceutique est donc, on l’a bien compris, une industrie avant tout, plus préoccupée par remplir ses caisses, que par nous soigner.
Car comme disait mon vieil ami africain :
« Pas besoin d’atteindre le soleil pour profiter de ses rayons ».

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 16 août 2010 10:14

    Boofff ...on en a déjà tellement vu et entendu ...
    Blasés, nous sommes, et c’est surement là dessus qu’ils comptent.

    Aux USA, en GB ou Allemagne, systèmes comparables, les politiques démissionnent pour bien moins que cela. Chez nous, ils pérorent ...
    Bachelot, Woerth, Kouchner, Dati, Estrosi ... ont tellement de casseroles qu’ils pourraient ouvrir une quincaillerie. Mais, chez nous, le seul critère pour faire carrière, c’est le degré de soumission et d’obéissance totale au « chef ».

    Les seuls que la répétition de nos « affaires » font sourire sont les Italiens... Fini les « Berlusconeries » dont on leur rabattait les oreilles, c’est encore bien pire chez nous...


    • Alpo47 Alpo47 16 août 2010 10:18

      Je m’aperçois que j’ai axé mon commentaire sur les turpitudes des politiques, alors qu’Olivier nous démonte le mécanisme d’action des labo.
      Bien entendu, ce ci n’est possible que parce qu’il n’y a pas de véritable autorité sanitaire, indépendante, qui veille aux intérêts des patients.
      Donc, à cause de la compromission des politiques...


    • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 10:30

      Alpo47,
      raison de plus pour réagir,
      c’est en fait roselyne bachelot qui est montrée du doigt dans les différents rapports,
      Joyandais a démissionné pour un vol en jet privé qui a couté un peu plus de 100 000 euros aux citoyens,
      comment Bachelot pourrait-elle rester en poste, alors qu’elle est responsable d’un gâchis financier de près de deux milliards d’euros ?
      alors que les compromissions avec les labos ont été prouvées ?
      le conflit d’intérêt est évident.
      décidément, ce gouvernement est au dessous de tout.
       smiley


    • liberta 16 août 2010 10:25

      Un autre scandale se prépare avec le vaccin GARDASIL et CERVARIX dont la promotion aussi bien dans les pharmacies que dans des spots télés, s’attaque aux adolescentes, en leur proposant un vaccin contre le cancer du col de l’utérus

      La pub agressive a pour effet de faire peur aux parents en s’adressant à leur responsabilité

      Les dégâts causés par ce vaccin dont il est impossible par manque de recul d’en connaitre les réels effets sur le cancer mais qui a déjà fait beaucoup de dégats sur des adolescentes, les laissant paralysées

      Les cancers de l’utérus étant observés 20 à 50 ans après l’infection, le manque de recul est évident

      L’Institut National du cancer aux EU considère que la relation entre le virus du npapillonavirus et du cancer n’est pas du tout prouvé"

      Or les effets secondaires sont invalidants et nombreux

      STOP A L’HYSTERIE VACCINALE !!!!!!!!!!!!!!Préservons nous même puisque nos ministres sont défaillants !!!!!!!!








      • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 10:31

        liberta,
        merci d’avoir apporté de l’eau au moulin, et j’espère bien qu’à la suite de l’article d’autres informations concernant des médicaments suspects seront données.
        merci de ton commentaire.


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 17 août 2010 04:05

        Bonjour à tous les deux,

        c’est la campagne radio pour le gardasil qui m’a inspiré une recherche il y a un an et demi et que je développe dans cet article : http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/mieux-que-les-bonnes-reponses-les-48871 extrait : Quelles affirmations dans cette campagne équivoque. En effet, ces messages radiophoniques répétitifs soulèvent plus de questions que de réponses. La campagne presse papier régionale, selon Daniel Flaysaquier, « Ce message est diffusé sous un aspect qui peut laisser croire au lecteur qu’il s’agit d’un article et non d’une publicité.  » http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/mieux-que-les-bonnes-reponses-les-48871

        J’y ajoute un extrait d’un Paris Patch de 1950 tout à fait délirant. Je vous laisse juge.


      • goc goc 16 août 2010 11:18

        et quand on pense qu’on est en train de nous refaire le coup du ache_un nain_nain, avec THE virus of ze world, le truc le plus parfait au monde, celui qui nécessitera non seulement des « vaccins » mais avec un peu de chance, un traitement à vie

        ils sont fort quand même, ces fabricants de viru..heu de vaccins !!


        • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 11:22

          Goc,
          oui, c’est a se demander d’où viennent ces virus ?
          j’avais quelques éléments de réponse dans un article ancien...
          mais ils vont se retrouver une fois de plus avec leurs lots de vaccins sur les bras.
           smiley


        • Ronald Thatcher vraimentrienafoutiste 16 août 2010 11:27

          L’OMS a trouvé le nouvel épouvantail, le NDM-1 (New Delhi metallo bêta lactamas), bactérie tropicale ultra-résistante...

          « Avec ce genre de bactérie, nous avons presque épuisé les antibiotiques. Seuls deux peuvent les combattre et l’un d’entre eux n’est pas très efficace. Il n’y aura pas de nouveaux antibiotiques disponibles d’ici dix ans. Si l’ont permet à ces infections de se poursuivre sans traitements appropriés, on verra sans doute une certaine mortalité », a souligné M. Walsh dans une interview à la BBC.

          Un seul antibiotique capable de juguler une pandémie... c’est du tout bon pour le labo ça !
          Wait and see, man !


          • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 13:01

            vraimentrienafoutiste
            c’est dommage que nos concitoyens ne se rendent pas compte que les antibiotiques sont la pire des réponses,
            bien sur, en tuant « tout ce qui bouge », ils arrêtent (en principe) la maladie, mais les bonnes bactéries ayant été tuées au passage, au moindre microbe qui se pointe,ils rechutent.
            ils sont impardonnables !
             smiley


          • JOSKAM 16 août 2010 11:58

            Liberta,
            Pour le moins , l’information donnée par les labos paraît vraiment douteuse...
            Ou s’informer ?
            Par exemple pour le Gardasil , ici : http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=911
            Pour les autres vaccins , ici : http://questionvaccins.canalblog.com/
            Pour le Gardasil, il faut savoir que 3517 professionnels de santé et citoyens indépendants ont ,
            en Espagne , signé, le 19/01/08, une demande de moratoire pour ce vaccin avec des arguments
            particulièrement forts.


            • liberta 16 août 2010 12:25

              @ joskam
              votre post confirme le mien et comment arrêter l’hémorragie publicitaire de ce vaccin

              Nous devons le faire nous même à notre entourage, par le biais d’internet et demander des comptes à nos députés, s’ils sont encore capables de nous écouter


            • Pyrathome pyralene 16 août 2010 12:04

              Big pharma, cette autre entité malfaisante après la finance, le pétrole , et le complexe militaro-industriel......ce quatuor gouverne actuellement le monde et font la pluie et le beau-temps !
              bel article, merci Olivier...


              • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 13:02

                pyralene,
                oui, tu as bien fais le tour de la question...
                beau commentaire.
                 smiley


              • friedrich 17 août 2010 10:01

                N’ oublions pas l’ agro-alimentaire qui bosse main dans la main avec le pharmaceutique, l’ un cause les maladies l’ autre les soigne, une équipe de choc !


              • olivier cabanel olivier cabanel 17 août 2010 10:21

                friedrich,
                bien sur,
                d’où l’importance de ne pas consommer, dans la mesure du possible des produits transformés.
                ne pas acheter aussi des produits pollués par des pesticides, irradiés (les pommes de terre par exemple) ils disent « ionisé » pour ne pas faire peur.
                ils nous empoisonnent, et les autres nous soignent (enfin, ils essayent) et les deux s’enrichissent,
                beau duo, c’est vrai
                merci de votre commentaire.
                 smiley


              • frugeky 16 août 2010 12:47

                Ou encore Zyprexa dont les méfaits sont connus aux USA et qui continuent à être joyeusement prescris chez nous.
                Pour faire suite à la pandémie de grippe de l’année dernière, nous avons cette année la super-bactérie à laquelle les labos s’empressent de trouver une parade efficace mais dont la recherche-développement obligera à de départir de la peau de ses couilles pour pouvoir se la payer jusqu’au moment où on se rendra compte que...


                • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 13:04

                  frugeky
                  je ne connaissais pas ce médicament discutable s’il faut en croire ce témoignage :
                  http://forums.france2.fr/france2/complement_enquete/penser-zyprexa-sujet_2036_1.htm
                  merci de ton commentaire.


                • Salsabil 16 août 2010 13:23

                  Bonjour Olivier,

                  Dans l’ensemble, je suis plutôt d’accord avec ce que vous dénoncez - cad - les abus en tous genres de la part des labos et le soutien qui leur est offert par des incompétentes « ripoux » du type Bachelot.

                  C’est aussi aux médecins de savoir faire la part des choses et de soigner sans excès. Exemple :

                  Un rhume soigné à l’aide de médicaments dure une semaine, un rhume non soigné, 8 jours... smiley

                  Ceci étant dit, même si les prix de certains traitements sont exorbitants, je peux vous assurer que je bénis régulièrement un certain labo d’avoir trouvé un traitement efficace pour ce dont je souffre, maladie rare qui serait possiblement fatale sans ce remède.
                  C’est juste pour mettre un bémol et dire que la recherche médicale est aussi un immense progrès.
                  Ce qui est à vomir c’est ce système de profit sans fin et, là, ce n’est pas seulement le domaine pharmaceutique qui est en cause mais toute une organisation sociétale.

                  Enfin, pour ne pas changer mes bonnes habitudes, voici un petit lien :

                  http://www.lesechos.fr/info/france/020707495432-mieux-ciblee-la-lutte-contre-la-fraude-sociale-engendre-des-redressements-record.htm

                  Bonne journée. smiley


                  • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 13:31

                    Salsabil,
                    en dehors de la dénonciation de corruption et du reste, proposée par le documentaire cité qu’il faut absolument revoir, mon but était plutôt d’informer les quelques milliers (ou plus) de malheureux qui prennent sans le savoir des médicaments dangereux,
                    merci d’y avoir contribué en donnant ton lien.
                     smiley


                  • foufouille foufouille 16 août 2010 13:38

                    @ salsa
                    ca doit etre une coincidence
                    soigne une maladie rare est pas du tout rentable


                  • Salsabil 16 août 2010 14:21

                    Je sais Foufouille que ce n’est pas rentable, c’est bien pourquoi j’estime avoir beaucoup de chance de disposer d’un médicament et que je relève le fait que parfois les labos ont aussi leur bon côtés.

                    Histoire d’enlever un peu du négatif dont ils se sont eux-même affublés à force de comportements malhonnêtes bien aidés par des gens censés représenter le peuple et être à son service.

                    Olivier,

                    Une fois de plus je ne vais pas à l’encontre de ce que vous dites. L’épisode H1N1 est effectivement un des plus gros scandales de santé publique de ces dernières années. Il est d’ailleurs hallucinant que Roselyne soit toujours en poste, mais bon.... Woerth, Joyandet, estrosi, Amara.... smiley
                    Vous avez raison de dénoncer ce qui doit l’être.


                  • foufouille foufouille 16 août 2010 15:00

                    @ salsa
                    la plupart du temps, il y aussi plein d’effets secondaire sur le long terme
                    d’ailleurs c’est pour ca que j’en prend plus

                    ton medoc ne sera plus en vente quand le brevet sera plus rentable


                  • Salsabil 16 août 2010 15:13

                    J’ai pas trop le choix, Foufouille.

                    C’est ça ou des heures et des jours de souffrances avec incapacité à faire quoi que ce soit. Au pire, je clamse... smiley

                    Alors, je me sens plutôt rassurée et contente. Le médoc est récent, ça me laisse du temps.

                    Tu fais comment, toi ?


                  • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 17:17

                    Salsabil,
                    j’ajoute que si on supprimait les médicaments inutiles, l’argent des redressements fiscaux d’entreprises (qui oublient de payer la sécu) permettrait de s’approcher d’une situation plus saine et de faire sortir la sécu de son trou.
                    merci de votre commentaire.


                  • foufouille foufouille 16 août 2010 19:18

                    @ salsabil
                    ca depend des periodes
                    quand ca va pas trop mal, je supporte la douleur
                    je fais du yoga base sur la respiration
                    des decoctions de plantes en cocotte (valeriane, harphagophytum, galanga, chrysantelum, reine des pres, feuille de saule,...... )
                    recette fait moi meme pour une maladie neurologique
                    je bois pas mal de biere le soir aussi


                  • Salsabil 16 août 2010 19:48

                    Foufouille,

                    C’est bien que tu puisses réussir à contrecarrer en partie certains effets néfastes ou même la douleur grâce à ces systèmes.

                    Perso, c’est un problème lié au sang, quand ça commence, je ne peux quasiment plus rien faire en dehors de ces injections qui sont pour moi comme un miracle. Les antidouleurs calment un peu mais pas suffisamment.

                    Je ne prends pas non plus mon traitement de fond à cause des conséquences diverses qu’il engendre (ça me fout la trouille). Je me soigne quand les crises sont trop fortes, sinon, je supporte aussi.

                    Et puis je fais le max pour ne pas stresser et éviter tout ce qui peut provoquer le déclenchement.
                    C’est pas facile à vivre tous les jours mais j’essaie de ne pas me laisser dominer par ça et de garder ma bonne humeur autant que faire se peut. smiley

                    Bref, j’en ai déjà trop dit, je m’arrête là.

                    Bon courage à toi.


                  • foufouille foufouille 16 août 2010 19:59

                    le probleme est aussi l’acoutumance
                    on augmente la dose, et les effets secondaires deviennent plus important


                  • Salsabil 16 août 2010 20:01

                    Ou, on augmente la dose et les effets deviennent inexistants... smiley


                  • foufouille foufouille 16 août 2010 20:16

                    tu peut aussi essayer l’autohypnose
                    "

                    Litanie contre la peur du rituel Bene Gesserit

                    Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l’esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l’oblitération totale. J’affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu’elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n’y aura plus rien. Rien que moi."

                    remplace peur par douleur

                    faut de l’imagination par contre



                  • foufouille foufouille 16 août 2010 20:22

                    @ salsa

                    "Je ne prends pas non plus mon traitement de fond à cause des conséquences diverses qu’il engendre (ça me fout la trouille). Je me soigne quand les crises sont trop fortes, sinon, je supporte aussi."
                    c’est la bonne solution
                    pour la dose, c’est toi qui decide, sufit de se surveiller
                    le max est imaginaire et depend des personne

                    si tu as que ca, tu peut varier les medocs
                    3 mois un, 3 mois un autre

                    apres ca depend de la maladie
                    il faut comprendre le but de la maladie et la connaitre pour la combatre
                    comme pour la respiration, les autre fonctions reflexes peuvent etre un peu controles
                    le rire et la bonne humeur augmente par exemple le nombre de globules blancs
                    la depression les diminue


                  • foufouille foufouille 16 août 2010 20:35

                    en fait, j’avais prevu de vivre 120a quand j’etais ado
                    donc j’avais prevu d’etre malade ......... vieux
                    j’ai donc appris ce qui pouvait servir
                    je vise plutot le 160a maintenant


                  • Salsabil 16 août 2010 20:35

                    Foufouille,

                    Je ne peux pas varier les medocs. Il n’y en a qu’un en traitement de fond (et pas du tout destiné à ce trouble à la base) que j’utilise au meilleur escient mais pas en continu comme je devrais.
                    L’autre est uniquement pour les « vrais » cas d’urgence. Etant donné son prix, ça se comprend.

                    Pour le reste, je crois que chaque personne souffrant d’une maladie rare ou orpheline apprend effectivement à la connaître pour tenter de la maitriser au mieux.
                    En ce qui me concerne, j’ai cerné pas mal de trucs et j’essaie de les appliquer au mieux. Un rythme de vie à prendre et puis un moral à garder presqu’à toute épreuve même si parfois ça lâche un peu.

                    En cas de panique, mon toubib est à l’écoute quasi 24/7, c’est une chance, il est génial, un vrai sacerdoce ! Et l’assoce et le forum filent un bon coup de main aussi pour partager, s’interroger et se soutenir ! smiley

                    As-tu la chance d’avoir ça aussi ?


                  • Salsabil 16 août 2010 20:43

                    Olivier,

                    Vraiment pardon de squatter ainsi ton fil pour cette discussion finalement très personnelle et éloignée du sujet.

                    J’espère que tu ne nous en veux pas trop.

                    En fait, ce serait bien que quelqu’un (? smiley ) se farcisse un papier sur la question de ces maladies rares qui, bien que représentant très peu de gens pour chacune, concernent finalement pas mal de monde.
                    Elles sont souvent ignorées du grand public et les malades sont isolés. D’où, sans doute, cette nécessité de parole.

                    Tu peux me joindre si tu veux faire un billet là-dessus. Tu trouveras facilement mon adresse au travers de mes posts sur ma fiche auteur.

                    Cordialement.


                  • foufouille foufouille 16 août 2010 20:59

                    quand on des crises/pics de maladie, on doit chercher ce qui la declenche
                    on peut aussi la sentir arriver et la controler


                  • foufouille foufouille 16 août 2010 21:05

                    "Je ne peux pas varier les medocs. Il n’y en a qu’un en traitement de fond (et pas du tout destiné à ce trouble à la base) que j’utilise au meilleur escient mais pas en continu comme je devrais."

                    non salsa
                    le prendre tous le temps provoque une accoutumance rapide

                    ben non
                    j’ai des tonnes de problemes de sante
                    25 pages est long a lire pour un medecin
                     smiley
                    en 18a, j’en rencontre des abrutis
                    on m’a meme demander si j’avais vu saint pierre
                    je surfe sur le net et fait mon ordonnance moi meme, au pire
                    pour une fois, une grosse tete ca sert


                  • Salsabil 16 août 2010 21:26

                    Complètement d’accord avec tes deux posts ci-dessus.

                    Oui on peut essayer de prévenir, sans garantie de réussite, ceci dit.

                    Oui, on passe parfois pour des illuminés finis, et ça, c’est franchement raide !


                  • foufouille foufouille 16 août 2010 21:28

                    pour les plantes citees
                    tu peut surfer sur http://www.ormenis.com/
                    certaines ont des principes anti douleurs genres aspirines
                    d’autre anti inflammatoire
                    le dosage depend de la personne et de ton poids
                    ca m’est arrive de mettre trop de valeriane et de galanga = crise de fou rire et palpitations
                    c’est utile pour la journee
                    par contre faut le faire a la cocotte
                    et couper au sirop

                    et faire gaffe aux chat qui adore cette odeur puante


                  • foufouille foufouille 16 août 2010 21:29

                    « Oui, on passe parfois pour des illuminés finis, et ça, c’est franchement raide ! »
                    ou des malades imaginaires !


                  • Salsabil 16 août 2010 21:32

                    Ben, c’est l’idée...

                    Mais c’est psycho-pathologique, vot’ problème là, ma bonne dame... smiley Ben voyons !

                    Merci pour le lien, je ne passerais probablement pas par l’achat, mais ça peut servir aux connaissances qui me manquent (et elles sont nombreuses !).


                  • foufouille foufouille 16 août 2010 21:40

                    tu peut alle voir un phytotherapeute mais ca coute cher
                    par contre si le pharmacien fait la preparation c’est rembourse


                  • Salsabil 16 août 2010 21:41

                    Mon beauf est prépa en pharma ! smiley


                  • foufouille foufouille 16 août 2010 22:04

                    dans ce cas ca revient moins cher
                    surtout que ormenis est plus cher qu’il y a 2a
                    certaines pharmacies sont pas cher aussi
                    je teste depuis 3a
                    il peut te faire des prepa pas cher
                    les ampoules sont hors de prix et peu concentre
                    on doit pas voir a travers de la decoction sinon ca sert a rien


                  • brieli67 16 août 2010 22:46

                    @ Foufouille...


                    je viens aux nouvelles.
                    je t’avais signalé que le le FINASTERIDE selon une étude récente améliore singulièrement les symptômes de ton affection. 
                    As tu fait rassembler la doc par un confrère ? En as tu discuté ?
                    Qu’en penses tu ? 

                    Dans l’antalgie, ne vous fiez pas trop voire pas du tout à la phyto. C’est si peu reproductible et les produits laissent à désirer. Avec d’autres, je me suis battu et ai salué le retour de la codeine ( et de ses dérivés) : c’était vraiment une très grosse erreur d’avoir abandonné cet adjuvant de l’antalgie.

                    Si ce n’est déjà fait prenez contact avec un centre anti-douleur ( mais en général sous l’obédience d’anesthésistes), les associations des malalades, par le Sida n’ont strictement rien à voir avec les AAA ou Croix bleues d’antan.... Les blouses blanches, si vous patients êtes amenés à constater un « burning out » de votre « correspondant intime et quotidien » faut faire le deuil, se quitter... honorablement. J’ai vu trop de dégâts et de séquelles chez des confrères.

                    Orpheline ? une affection ? En général, il suffit au maximum de 5 réactions chimiques à partir d’une molécule intermédiaire d’un autre médoc pour produire ce composé chimique. N’étant pas un process industriel, les rendements sur la paillasse sont beaucoup plus performants.

                    La solidarité et les sentiments humains... en dépit des oiseaux de malheurs et à leur désespoir, c’est encore la Cour des Miracles. Et c’est pas prêt de changer..



                  • Salsabil 16 août 2010 22:53

                    @ Briéli,

                    Je ne comprends pas ce que vous voulez dire là :

                    "En général, il suffit au maximum de 5 réactions chimiques à partir d’une molécule intermédiaire d’un autre médoc pour produire ce composé chimique. N’étant pas un process industriel, les rendements sur la paillasse sont beaucoup plus performants."

                     ? Pourriez-vous expliquer ?


                  • Salsabil 16 août 2010 23:12

                    @ Foufouille,

                    Si je comprends bien, tu prépares tes décoctions toi-même ?

                    Celles-ci te permettent vraiment de calmer les douleurs ?

                    Je me dis qu’autant en amont, pour rester plus détendu, plus énergique, bref pour faire court, pour aider le corps à résister aux attaques, j’aurais tendance à croire à l’action des plantes, mais pour la douleur, j’ai plus de mal à l’imaginer.

                    Je pense qu’on ne souffre pas du tout du même truc (je veux dire dans le procédé de la maladie) et pourtant j’ai l’impression qu’on se comprend dans la survenue.

                    En fait c’est cette réminiscence de crises, dont on ne peut rien présager ou presque, qu’on peut juste essayer d’éviter au mieux mais qui quand elles décident de débarquer, ne te laissent aucune chance en dehors d’un traitement de choc.
                    Et puis aussi, tout l’extérieur : rien ou presque ne se voit, tu as beau dire, on ne te croit pas, jusqu’aux médecins de ville qui ne connaissent pas et ne sont pas en mesure de vraiment t’aider.
                    Ma toubib a cette faculté de s’arrêter là où elle ne sait plus mais fait le max pour relier à ses confrères qui sont aptes à traiter. Et puis elle sait écouter et demander, c’est pas rien et ce n’est pas si fréquent.
                    N’hésite pas à changer de médecin si tu n’as pas l’écoute que tu mérites. C’est important. smiley


                  • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 23:38

                    Salsabil,
                    pourquoi pas,
                    c’est un sujet délicat, que je ne connais pas bien, mais avec ton aide, nous pourrions essayer de construire un article ?
                    je ne sais pas.
                     smiley


                  • brieli67 16 août 2010 23:49

                    Dans la lèpre, regarde le DDS  

                    c’est un colorant style bleu aniline des Jeans à peine modifié.
                    De la base on peut fabriquer des calmants, des bactériostatiques (antibiotiques) des anti-histaminiques.. etc.

                    Dans la fabrication industrielle, on fait des étapes intermédiaires de purification supplémentaires. Dans ces produits à haute valeur ajoutées, sont préférées des réactions sûres et facilement contrôlables.

                    en cours d’expertise OMS la prise mensuelle unique et contrôlée de 
                     rifampicine + ofloxacine + minocycline

                    note : Le prix rendu usine du kilogramme de Valium : entre 2et 3 euros plus proche de deux que de trois..... ça en fait des cps, des ampoules, des boîtes.
                     Nos génériques sont beaucoup trop chers !! 

                  • Salsabil 17 août 2010 00:22

                    Brieli,

                    Bon, ok pour le prix exponentiel des traitements. Il est évident, et c’est entre autres, ce que dénonce Olivier, que nous pourrions, devrions, avoir accès à certains traitements, pourquoi pas effectivement combinés, permettant un tarif plus doux et sans doute, dans le même sens, un accès plus aisé pour tous.

                    Maintenant, si l’on parle de maladie rare, je fais référence à la mienne à moi ( smiley ), j’ai accès à un traitement basé sur une action anti-hémorragique, l’acide tranexamique.
                    Pas du tout prévu pour cette maladie, il s’avère malgré tout efficace sur certaines crises, en ralentissant les effets de la bradykinine si j’ai bien tout compris (c’est pas gagné ! smiley).
                    En cas de crises sévères, pas d’autre choix que du bérinert ou désormais du fyrazyr, sinon, je n’en sors pas durant des semaines.
                    Quant aux douleurs, le paracétamol garde un effet notoire, par contre les antispasmodiques ne donnent par exemple aucun résultat.
                    Je ne parle pas des anti-histaminiques ou autres corticoïdes qui sont donnés aux patients arrivant aux urgences et dont les symptômes laissent penser à tout un tas de truc sauf ça qui n’est tout simplement pas connu.

                    Y a du boulot de communication, c’est inéluctable !!! smiley


                  • foufouille foufouille 17 août 2010 09:36

                    @ brieli
                    j’ai pas que ca
                    pancreatite dont une aigue
                    intestin, etc
                    donc les effets sont secondaires ..........

                    pour les plantes c’est faux
                    les preparations a base d’alcool et evaporation « tue » la moitie de la plante


                  • foufouille foufouille 17 août 2010 09:45

                    @ salsa
                    quand je dis plante, il s’agit de partie contenant des principes actifs
                    la valeriane est connu pour faire dormir
                    j’en utilise 15
                    je prend une cocotte minute
                    3l d’eau filtre par la carafe brita
                    je mets les plantes
                    et laisse tourner la soupape 5min

                    j’en ait deja mis trop donc je peut dire que ca fait de l’effet

                    le laroxyl et rivoltril ca peut te calmer a haute dose
                    mais ca transforme en zombie


                  • foufouille foufouille 17 août 2010 10:01

                    FINASTERIDE qui est utilise pour la perte des cheveux
                    a haute dose non merci

                    toute facon c’est pas mortel



                  • brieli67 17 août 2010 11:45

                    Foufouille...

                    renseigne toi correctement sur le chibro, fais toi aider. Juge après coup... Alcool et PA , beau mélange ; une mucoviscidose en plus.. et de la fumette ? 

                    Tu accumules. Aucune envie de faire le point avec un thérapeute « universitaire » pour ecouter ce qu’il peut te proposer ? Souvent pour les produits psycho-actifs, un effet paradoxal,les doses faibles c’est vraiment pas ce qu’il faut.

                    Tu bricoles dans ton coin. Tu expérimentes... si tel est ton bon plaisir. Personne ne t’en empêchera. Sans son Suisse à rouflaquettes, FM serait encore des nôtres ou serait mort d’autre choses entre-temps..


                  • foufouille foufouille 17 août 2010 12:06

                    @ brieli
                    "renseigne toi correctement sur le chibro, fais toi aider. Juge après coup... Alcool et PA , beau mélange ; une mucoviscidose en plus.. et de la fumette ? "

                    les medocs et medecin bornes, j’ai assez donne
                    pas de fumette ni muscoviscidose
                    neuropathie tomaculaire de type B classe CMT (cf salpetriere )
                    probleme de myeline sur les nerfs peripheriques

                    en plus la phytotherapie est legale
                    les plantes en vente libres

                    la douleur ca fait 18a, donc je connais
                    j’ai meme marche avec 2 cannes et les poignets casses


                  • brieli67 17 août 2010 13:38

                    En quoi borné ? 

                    C’est comme en amour... il faut chercher.

                    en phyto : la référence  en allemagne, en Suisse, en Hongrie, en Autriche....

                    mieux ce pack de trois si tu prends ton temps tu peux les trouver en occase sur Ebay


                  • foufouille foufouille 17 août 2010 14:18

                    tu as vu ma tronche ?
                    40a, 2 rides, pas de barbe et une tete de hippie gaulois

                    je lis pas l’allemand, suis trop rouille
                    j’ai lu pas mal dessus
                    la mention cocotte minute est plutot rare
                    de plus les proprietes sont pas toujours exactes car peu d’etudes dessus


                  • foufouille foufouille 17 août 2010 14:28

                    je suis autodidacte
                    et capable de comprendre un livre de medecine
                    je lis l’anglais un peu aussi
                    ca depend des jours
                    18a de bidouilles ca m’a pas tuer


                  • brieli67 17 août 2010 22:15

                    regarde si ces bouquins des phytothérapeutes sont traduits en Suisse Il y a recettes, moyens d’extraire, les produits sur le marché..

                    ces bouquins sont simples à utiliser. les plantes sont données en nom latin.
                    bon courage.

                  • brieli67 18 août 2010 00:22

                    @ Güll


                    Mes premiers amours de recherche : SRAA et nécessairement on trouve les kinines sur le chemin avec ECA

                    L’histoire de ces recherches ici
                    on est aux sartans , et on fout la paix au système des kinines.

                    On produit des AO secondaires avec les ICE...
                    Tout celà est du passé en pipeline un antagoniste B2 sous forme orale 

                    La boite de Berlin est l’ancienne filiale Ciba-Geigy du Minirin avant le Mur : bibi était chargé des essais cliniques et de la promo sur toute l’Europe. Je prenais l’avion comme d’autres prenne le bus.

                    Concluons : tu profites ces dernières années des « déchets » de la cardio/HTA ; 
                    des traitements de fond sous forme orale vont bientôt régler la chronicité.

                    En pratique ;
                    bonne idée de changer de docteur ou de lui accorder des créneaux de vacances... le burning out existe
                    que l’entourage soit informé et participe aux urgences. C’est en général le cas chez les héréditaires.
                    qu’il y a quoi boire et manger en stocks pour 15 j si hospitalisations et prise en charge de la famille. 
                    plus médical et j’insiste ; une boite de pharmacie individuelle à jour et petit stock d’avance
                    vu que certains produits sont injectables... au frigo et surtout pas de rupture du froid. être exigeant avec les pharmaciens.
                    donc idéal : mini_frigo perso on peut y mettre aussi ses comprimés, ses gélules etc....
                     mettre des poudres dessicantes... pour deshumidifier et tenir au sec

                    Note écobio.autour des ACE cette bradi -kalli on évoque des venins de serpents, l’ananas ( lèvres gonflées si on racle l’ecorce avec les dents) les polyphénols.....
                    des thés , et des vins...... les tannins. Le Bordo et autres rouges mieux que le Sauterne ou les blancs d’Alsace. 
                     
                    bon courage.

                  • Salsabil 18 août 2010 01:10

                    Merci Briéli, de ce petit mot.

                    Je vois que vous êtes au courant de tout ceci.

                    Pour nous, patients, c’est juste teeeelllement compliqué de comprendre, les principes de compléments, de cascades...etc. ????????????!!!!!!!!!!! smiley Au secours ! smiley

                    Bon, donc si je comprends bien l’ECA est une des possiblilités d’aide face à ce problème. est-ce que l’acide tranexamique en fait partie ? Parce que c’est finalement son rôle de vasoconstricteur qui permet d’éviter l’emballement de la bradikynine.

                    En fait il est efficace si pris très tôt, dès les premiers signes de crise et pour des AO relativement faibles.
                    J’ai appris à me foutre complètement des AO externes. Ils sont parfois gênants, voire limite handicapant (sous la plante des pieds c’est fun, Mrs Culbuto ! smiley mais pas ou peu douloureux et c’est tellement de la gnognotte par rapport à ceux qui touchent la sphère abdominale que bon...Je fais avec.
                    Plus inquiétants quand ça touche le visage avec le risque d’atteinte de la sphère ORL, pas encore arrivée jusque là pour l’instant, mais vue l’évolution de la maladie, je m’y attends un jour ou l’autre.

                    Ton lien en allemand (que je ne lis toujours pas, donc !) va vers Jerini, si je ne m’abuse. C’est eux que je bénis chaque jour de crise. Ils ont permis l’Icatiban bien plus pratique que le Bérinert.
                    J’ai désormais 2 doses at home à m’injecter si besoin. Moins de contraintes qu’avec le concentré C1INH, pas de frigo absolument nécessaire, et surtout injection sous cutanée bien plus facile. Et pas de test nécessaires 3 mois plus tard au cas où, ça soulage...

                    Pour ce qui est de la famille, c’est bon moralement parlant, tout le monde sait, accepte et comprend. Mais tu ne peux pas modifier le cours des choses, du jour au lendemain et quand une crise arrive, t’es dans la daube !
                    Tout le monde bosse, les mômes doivent aller à l’école et toi tu tiens pas debout...
                    Heureusement qu’il y a des copines, voisines et autres amies pour faire le relais.

                    Enfin, en ce qui concerne mon toubib je sais qu’il est là, mais franchement je ne l’emmerde quasi jamais sauf cas de panique et il m’en faut beaucoup pour en arriver là. C’est vriament un mec bien, médecine interne, gros boulot et parvenant malgré tout à se réserver du temps pour s’intéresser à ce truc rarrissime. Il bosse beaucoup avec Grenoble.

                    Pour être plus précise, AO A ou H (encore en question ?) Type III, recherches génétiques en cours, oestrogènes sensible (youpi la lune !).

                    En bref, pour l’instant, je ne bouffe plus chinois ! smiley

                    Sinon, je note pour les tanins, c’est étonnant. J’ai un doute car le vin rouge, même excellent et même tannique ne passe pas du tout. Comme une agressions des muqueuses internes. Ca passe mal...
                    Par contre, j’ai pas compris, l’histoire de venin , ni d’ananas ??


                  • Salsabil 18 août 2010 01:55

                    Salut Foufouille,

                    Ca a l’air terrible ton truc Dans le genre carabiné, ça se pose là !

                    Est-ce que tu bénéficies d’aides et quelles sont-elles, si tu acceptes de le dire ici (je ne veux pas être indiscrète) ?

                    Est-ce que tu luttes contre la douleur seulement grâce aux plantes ?

                    Ca me semble hallucinant que tu n’aies pas une possibilité d’accès à des traitements adaptés (voir les centres anti-douleurs) !!!
                    Est-ce que ta maladie est reconnue comme un handicap ? Ce n’est pas le cas de la mienne, sans doute à cause des traitements efficaces existants, pourtant parfois, c’est tellement répétitif, quasi en continu (juste ou jours pour souffler) que je ne vois pas trop comment faire pour bosser !?
                    Enfin, de nouveau, n’existe-t-il pas une assoce, un forum, quelque chose qui te permette de partager ce que tu vis avec d’autres dans le même cas que toi ?

                    Merci pour les tuyaux sur les plantes smiley


                  • Salsabil 18 août 2010 01:57

                    errata : [juste 1 ou 2 jours pour souffler...]


                  • foufouille foufouille 18 août 2010 09:33

                    @ salsabil
                    tu es en ALD
                    si tu as bosse il y a moins d’un an, tu peut demander une pension d’invalidite a la secu
                    tu peut aussi faire un dossier cotorep par ton medecin
                    difficile car a part les handi mentaux, ils faut le refaire 2 ou 3x pour le 80% (mon cas)

                    pour les maladies neurologiques, y a pas grand chose sans devenir un zombie
                    sauf la morphine et derives que je supporte pas du fait de mes intestins deglingue
                    et comme mon inteligence est ce qui « me reste » en meilleur etat ........
                    j’en suis venu aux plantes

                    de toute facon, je suis pas cense etre vivant ......
                    si tu veut vivre 160a, tu doit accepter que tu seras malade


                  • foufouille foufouille 18 août 2010 09:53

                    « Est-ce que ta maladie est reconnue comme un handicap ? Ce n’est pas le cas de la mienne »
                    certains seropositif touche l’AAH .........
                    faut insister
                    ca depend aussi des revenus du conjoint
                    + de 1300 = 0
                    par contre tu as la MVA, PCH


                  • dom y loulou dom y loulou 16 août 2010 14:10

                    il est sans doute bon de savoir que les vaccins d’aujourd’hui sont des armes biologiques rognant le cerveau de ces neurones.

                    l’establishment des « dieux », psychopathes, dits les tenants, amateurs de petis enfants blonds aux yeux bleus et que leurs servants n’ont pas le droit de regarder dans le yeux... veulent une population amorphe, plus capable ni de réfléchir ni de parler ni de d’autonomie quelconque.

                    les « vaccins » changent la structure -même du cerveau

                    lobotomie active « pour votre bien »


                    savez-vous qu’aux USA le gvt fédéral KIDNAPPE en moyenne 1 million 200’000 enfants, CHAQUE ANNEE, dont on ne sait pas ce qu’ils deviennent ? De préférence des enfnts blonds aux yeux bleus !!!

                    COMMENT LES POLITIQUES EUROPEENES PEUVENT NE RIEN DIRE SUR LIGNOMINIE QUI GAGNE LES STATES ¨ ???

                    toutes les limites sont déjà dépassées

                    de la société du supermarché ne reste que les moissons humaines des tyrans bouchers Bilderberg


                    il est déjà 2h30 largement


                    • foufouille foufouille 16 août 2010 15:01

                      "savez-vous qu’aux USA le gvt fédéral KIDNAPPE en moyenne 1 million 200’000 enfants, CHAQUE ANNEE, dont on ne sait pas ce qu’ils deviennent ? De préférence des enfnts blonds aux yeux bleus !!!"

                       ???
                      tu as vu ca ou ?


                    • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 17:19

                      dom y loulou,
                      si vous aviez quelques liens pour appuyer vos dires concernant « le changement de structure du cerveau suite aux vaccins », je vous en serais reconnaissant.
                      merci de votre commentaire
                      ici, il est 17h18, largement aussi !
                       smiley


                    • VivreDifferent VivreDifferent 16 août 2010 15:56

                      Merci pour votre article, mais ce qui m’agace, c’est qu’à chaque nouveau scandale on a l’air de découvrir que l’industrie pharma est formée d’entreprises capitalistes, qui suivent le modèle capitaliste, c’est-à-dire qui recherchent le profit maximal. Moi qui pensais qu’ils vendaient des médocs dans le seul but de me guérir, je suis vraiment déçu...

                      Plus sérieusement, la santé envisagée uniquement sur un mode capitaliste ne peut être qu’un échec. Le capitalisme a besoin de la consommation, c’est-à-dire qu’il a tout intérêt à soigner les symptômes et ignorer les causes profondes de la maladie. Et c’est exactement ce que procure l’industrie pharmaceutique.

                      Prenons l’exemple de l’obésité : combien ça coûte, d’aller courir un peu tous les jours, de faire des exercices de musculation ? Rien. D’avoir une alimentation saine ? Pas forcément grand chose non plus. En choisissant un mode de vie plus sain, on combat non seulement l’obésité, mais aussi la dépression, le diabète, on ralentit le vieillissement du corps et de l’esprit... A l’inverse, la médication coûte cher, agit sur un problème en en créant d’autres (réduction du poids vs. dépression, par ex.). C’est mieux que rien peut-être, mais c’est une solution pas très rationnelle du point de vue de la santé. Par contre, d’un point de vue capitaliste, c’est tout bénéf.

                      Il faut revoir entièrement le système de santé, en se libérant du couple consommation-profit. La prévention doit être développée, elle est extrêmement efficace sur le long terme, et son rapport coût/efficacité incomparable à toute méthode curative.

                      Un exemple : combien de personnes souffrent de problèmes de dos ? La médication en ce domaine est malheureusement peu efficace, se concentre sur l’atténuation de la douleur bien souvent (ce qui est nécessaire évidemment, une fois les problèmes installés), les interventions chirurgicales sont délicates et coûteuses. Or, on pourrait probablement réduire sans grands frais par 10 le nombre de personnes victimes de problème de dos, par des mesures de prévention simples :
                      - détection systématique au début de l’adolescence (voire avant) des enfants ayant des problèmes de colonne vertébrale. Ca n’a rien de compliqué : pour détecter une scoliose, par exemple, il suffit de faire pencher la personne en avant et d’observer le bas de son dos : si une bosse se forme d’un côté, la personne souffre d’une scoliose. Traité dès le début de l’adolescence, on peut fortement réduire la scoliose et ses conséquences.
                      - apprentissage aux adolescents des mouvements de musculation qui leur permettront d’avoir un dos solide à l’âge adulte
                      - apprentissage systématique des positions à adopter pour porter une charge afin de préserver son dos (l’effort doit être supporté par les jambes et non par les vertèbres)
                      Ces mesures sont simples et de bon sens, pourquoi ne sont-elles pas appliquées ? Toujours la vue à court terme...

                      Certes, le secteur de la santé ne contribuerait plus (du moins directement) à la croissance économique, voire la freinerait, mais on gagnerait en qualité de vie. Il faut savoir quel est notre projet de société : créer de l’argent ou du bien-être ?


                      • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 17:26

                        vivre différent,
                        merci de ce long commentaire qui aborde des sujets passionnants,
                        on dit que le mal de dos est la maladie du siècle, et je m’interroge comme beaucoup d’autres, j’imagine, sur les raisons de çà ?
                        que pensez vous de l’acupuncture ? il semble qu’elle soit efficace dans ce domaine.
                        j’aime beaucoup votre conclusion.


                      • VivreDifferent VivreDifferent 16 août 2010 22:06

                        Merci pour votre réponse.
                        Je n’ai pas d’expérience d’acupuncture, a priori cela semble efficace pour lutter contre les douleurs en effet. Par contre, je ne pense pas que ça traite les causes du mal de dos. L’avantage de cette technique est qu’il n’y a pas d’effet nocif (contrairement à tout traitement chimique, qui a toujours des effets secondaires plus ou moins prononcé), à condition bien sûr que les aiguilles soient bien stériles évidemment.

                        En préventif, je ne connais que les bonnes postures et la musculation. Malheureusement, c’est du préventif sur le long terme, qui doit être mis en application avant de commencer à avoir des problèmes de dos. Je ne suis absolument pas expert dans le domaine, mais je crois qu’on peut représenter le dos en deux parties : une partie « vivante » et modelable : les muscles, et un « ressort » mécanique : la colonne vertébrale. Le mal au dos viendrait généralement de cette partie mécanique, qui par son usure, ses courbures excessives, son mauvais positionnement, comprime des nerfs, d’où la douleur. Les muscles, s’ils sont bien développés et étirés, maintiennent le « ressort » droit et non compressé, ce qui évite son usure par frottement ou chocs, le déplacement de disques, ... mais c’est comme les pièces mécaniques d’une machine : une fois qu’elles sont usées, on peut essayer de limiter les situations d’usure, mais on ne reviendra pas en arrière, et la pièce restera usée. Ce rôle de prévention des muscles explique aussi pourquoi le mal de dos apparaît souvent après un changement de situation personnel négatif : dépression, période d’inactivité, ... car ces événements négatifs entraînent une posture du corps plus repliée, avec moins de tonus musculaire, ce qui favorise la compression de la colonne vertébrale.

                        On peut peut-être lier l’augmentation du nombre de personnes ayant mal au dos avec le fort taux d’inactivité dans notre société et avec la tout aussi forte consommation d’antidépresseurs. Je ne serais pas étonné si l’on trouvait une corrélation étroite avec ces paramètres.

                        Cela dit, il ne faut pas muscler son dos n’importe comment, le soulèvement d’haltères par exemple comprime la colonne et risque de l’abîmer. Le principe de base est de toujours travailler avec la colonne la plus droite possible et toujours en extension, sans jamais cambrer. Des étirements avant et après les exercices sont essentiels aussi pour que le dos garde naturellement une position droite et « étirée ».

                        Voilà ce que je peux dire d’après mon expérience et mes lectures sur le sujet, mais qui ne constitue pas un point de vue d’expert bien sûr.


                      • L'enfoiré L’enfoiré 16 août 2010 16:56

                        Salut Olivier,
                         T’es aussi parti avec deux articles par jour ?
                         T’oublie pas de dormir j’espère.
                         Qui trop embrasse mal étreint dirait ton Africain sous la forme de « Plus j’embrasse, moins je touche à mes billes en noir et blanc ».
                         Les lecteurs s’en foutent. Ils ne comptent pas.


                        • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 17:21

                          Guy,
                          c’est un hasard, l’article sur le divorce a été envoyé vendredi...
                          je pensais qu’il ne passerait pas.
                          et du coup, deux le même jour, mais rassures toi, je n’oublie pas de dormir, ni le reste :
                          j’ai fait un boeuf samedi soir dans un lieu génial, une ancienne marbrerie a coté d’une cascade, changé en « scène ouverte »,
                          passionnant.
                          à+
                           smiley


                        • L'enfoiré L’enfoiré 16 août 2010 18:00

                          Olivier,
                           Ouf. Merci de me rassurer.
                           Il y a des spécialistes sur cette antenne. (et pour dire quoi ???)
                           Ne cherche pas mais suit mon regard. 
                           Moi, je me suis autolimité à un article par semaine. Cela me sied parfaitement. Quand on veut le préparer, le suivre, le maintenir à flot, c’est bien suffisant.
                           N’oublie pas que ma base de références n’est pas ici, mais sur mon blog. Je ne suis ici que de passage pour un seul jeu de 24 heures. Tout n’y passe pas.
                           smiley

                          "j’ai fait un boeuf samedi soir dans un lieu génial, une ancienne marbrerie a coté d’une cascade, changé en « scène ouverte », passionnant."
                          Là, tu en dis trop ou trop peu.
                           smiley


                        • brieli67 16 août 2010 23:22

                          ZUT ! j’ai vraiment pas de chances avec le Chabanel. 

                          C’est vraiment rikiki ce qui se passe de nos jours dans cette interface avec l’IP. Depuis les glorieuses, la population a bien vieillie et venue polypathologique. 
                          Ces économies ne sont que des économies de bout de chandelles. C’est un marché protégé par chaque nation-état. Une Europe du « risque-santé » ne verra pas le jour de si tôt. 
                          Le trou de la Secsoc......... Une merveille et le marronnier de tous les budgets. C’est rentable ! Preuve en est avec quelques % de cotisations en plus le Régime Alsace_Lorraine est bénéficiaire ( et le patronat n’a pas versé et sous Chirac et sous Sarko la part due..°
                          Plus on est malade, mieux se porte l’Etat ? qu’on se le dise.
                          Plus de 85% de la « facture hôpital » ce sont des salaires.... de bons salaires. Ca fait combien d’impôts sur le revenu encaissés par l’Etat ? 

                          Une politique de Santé Publique est toujours chère. Pour la mexicaine_porcine... les données provenant de l’hiver de l’hémisphère Sud ( Australie etc..) n’étaient pas des plus jojos, rassurantes... Très difficile de gérer,je reconnais un reproche à faire au gouvernement : avoir retardé leur décision, d’avoir lambiné, d’avoir pris le public comme otage. Je ne suis pas un « politique » au pouvoir...

                          Dans mon entourage pro, il y a le petit frère de Sarko, celui de Galouzeau...
                          Certaines IP siégent sur Neuilly et le 92....
                          Un petit coup de « reniflard » ? c’est tentant... Non ?

                        • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 23:42

                          Guy,
                          en fait, çà s’est passé dans l’ain, une petite commune au nom original « glandieu », du au fait qu’elle est traversée par une rivière qui s’appelle le Gland.
                          authentique !
                          bref, il y a une énorme cascade et a coté une marbrerie désaffectée,
                          du coup des artistes avec l’accord de la commune, ont investi le lieu, et exposent sculptures,et objets d’arts divers,
                          y organisent des ateliers,
                          et des conférences.
                          samedi, il y avait scène ouverte, et je leur avais promis que j’irais s’ils me trouvaient un piano,
                          et voila tu sais tout !
                          j’ai pris un réel pied.
                          à+


                        • olivier cabanel olivier cabanel 17 août 2010 07:56

                          brieli
                          les petits ruisseaux font les grandes rivières,
                          si au lieu de prescrire du Plavix à 60€ la boite, on prescrivait de l’aspirine,
                          si les médicaments classé 1 sur une échelle de 5 n’étaient plus sur le marché,
                          si les médicaments génériques étaient généralisés, et prescrits pas les docteurs,
                          et surtout si bachelot n’avait pas gaspillé près de deux milliards d’euros pour une gripette dont elle avait été prévenue bien à l’avance de sa non dangerosité,
                          et pas par n’importe qui : par exemple le professeur Debré, qui n’est ni à gauche, ni un mauvais expert.

                          des milliards auraient été économisés, peut-etre 4 ? faudrait faire le calcul.
                          pour 4 millions des plus pauvres d’entre nous, çà représente 1000 euros pour chacun.
                          ce n’est pas si anodin.
                          et çà pourrait relancer la consommation.


                        • brieli67 17 août 2010 11:27

                          faut répondre de façon scolaire à MISTER HOAX 

                          brieli
                          les petits ruisseaux font les grandes rivières,

                          il n’y a pas de trou de la Sécu. Plus il y a de fous plus on s’amuse. Dommage que l’Etat a fait disparaitre les maisons de cure ? que de boulots locaux ont disparu, M. le Ministre de la Parresse ! 

                          si au lieu de prescrire du Plavix à 60€ la boite, on prescrivait de l’aspirine, 

                          tiens avance moi les arguments scientifiques et pas du niveau de Josiane Liebeûh. Je serai intransigeant 

                          si les médicaments classé 1 sur une échelle de 5 n’étaient plus sur le marché,

                          et l’effet placebo t’en fais quoi ? dis...... 
                          si les médicaments génériques étaient généralisés, et prescrits pas les docteurs,

                          cf plus haut les génériques sont horriblement chers..

                          et surtout si bachelot n’avait pas gaspillé près de deux milliards d’euros pour une gripette j’ai mis mes arguments plus haut. C’est politique et une position de Santé Publique était à prendre.. t’es pas poltique 

                          dont elle avait été prévenue bien à l’avance de sa non dangerosité,

                          des preuves svp mieux que Josiââne Liebeûh... en Australie c’était pas rassurant du tout
                          et pas par n’importe qui : oui par qui

                          par exemple le professeur Debré, qui n’est ni à gauche, on le sait et alorstu veux des données sur la famille Debré de Westhoffen, des descendants des 2 bouchers-tueurs kashers ?

                          ni un mauvais expert. CHIRURGIEN DE LA PROSTATE quel rapport avec une épidémie virale ? tu rigoles.......

                          des milliards auraient été économisés, peut-etre 4 ? faudrait faire le calcul.L

                          La Santé n’a pas de prix et ne se gère pas comme un stocks de poireau ou de frites.
                          pour 4 millions des plus pauvres d’entre nous, çà représente 1000 euros pour chacun.
                          ce n’est pas si anodin.

                          notre gouvernement a d’autres urgences. Un Sarko de Droite qui donne distribue aux pauvres. T’as fait tes classes dans quel Parti ?

                          et çà pourrait relancer la consommation. Ah bon ! il faut bien plus... le plein emploi !

                          Mr HOAX VA discuter avec le poulailler Wouilly de chez Shawford , il/elles vont faire tourner leurs browsers rien que pour toi et trouvez les soluces !

                          Tout coq en pâte, not OH Y vier ....


                        • olivier cabanel olivier cabanel 17 août 2010 11:33

                          brieli
                          a quoi bon écrire un article si de si forts esprits comme toi ne les lisent pas attentivement.
                          il faut aussi ouvrir tous les liens, ce qui n’est pas si compliqué ?
                          toutes les réponses à ce que tu demandes sont soit dans l’article, soit dans les liens.
                          et laisse donc tranquilles mes copines du sud ouest.
                           smiley


                        • brieli67 17 août 2010 12:31

                          arrête ton char Ben oh Hax

                          en quoi m’interdire de lire et de commenter ? Tu nous sors des monstruosités. Fais toi aider par un confrère vert, il y en a. Il te faut des adresses ?

                          Le proprio du Plavix peut se manifester, tu vas faire quoi ?

                          Il y a de très bons bouquins ( critiques et constructifs) et de cours sur la gestion de la Sécsoc. C’est vrai les élèves ENArques ne les lisent pas ... La gestion du denier public c’est pas gérer en bon père de famille.

                          Ton poulailler de blondes d’Aquitaine peuvent t’aider dans la fabrication d’un nartic santé qui tiennent t la route. Elles ne demandent que ça

                          Va avec ton bâton pélerin enquêter sur Neuilly/Castres... et dans le 92. C tabou même pour le Canard. et pourtant ça crève les yeux...


                        • olivier cabanel olivier cabanel 17 août 2010 13:16

                          brieli
                          tu va finir par faire une fixation sur le sud ouest,
                          bon,
                          j’ai compris que tu n’aimes pas lire,
                          sinon tu n’aurais rien écrit de tout çà,
                          les marques citées et montrées du doigt ne bougeront pas le plus petit doigt,
                          elles savent ou se trouve la vérité,
                          et d’ailleurs, je ne suis qu’un rédacteur, un homme tenté par l’éclosion de la vérité, et pour ce faire, je fais confiance aux scientifiques, aux experts,
                          ils sont cités dans les liens,
                          et je n’ai besoin de personne d’autre,
                          quitte à te décevoir.
                           smiley


                        • Muriel74 Muriel74 16 août 2010 17:18

                          Je ne sais pas si ça se fait mais je vous copie/colle ma réaction sur l’article " Roselyne H1N1 rattrapée par le Sénat
                          Ne pensez pas en avoir fini avec la vaccination anti grippale H1 N1
                          Allez donc voir sur le site de l’HCSP ( haut conseil de la santé publique) statégie vaccinale anti grippale 2010 2011
                          comme chaque année le vaccin contre la grippe est fabriqué à partir des souches de l’année précédente, donc à l’automne tous les vaccins contre la grippe contiendrons la souche inactivée du H1N1 .
                          Vaccin univalent H1N1, vaccin bivalent Tetanos + H1N1, vaccin trivalent H1N1 + 2 autres souches de grippe
                          Cela ne se remarque pas car dénommé « Le vaccin antigrippal » 2010 et non le vaccin H1N1
                          Alors informez -vous sur ce qu’on vous injectera, à suivre aussi les adjuvants ( je n’ai pas encore assez d’info)
                          A savoir qu’en Australie cette vaccination a été suspendue pour les enfants de moins de 5 ans car elle causait des convulsions
                          La« gestion » de la vaccination contre la grippe H1N1 a été mise en cause, mais la vaccination elle, est toujours là. Je me demande quel vaccin sera recommandé dans le bon de prise en charge pour les personnes de 65 ans ( le truc gratuit offert par la Sécu vous voyez ?)
                           Et bien sur toujours pas de Liberté Vaccinale à l’horizon !


                          • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 17:23

                            Muriel74
                            merci de cette info capitale,
                            en effet, il faut se tenir sur nos gardes, car si les labos se sont bien remplis les poches, en vidant celle des états, donc les notres, il n’y a aucune raison qu’ils ne recommencent pas cette année.
                            merci de votre commentaire.


                          • Muriel74 Muriel74 16 août 2010 17:35


                            En voilà déjà un avec adjuvant
                            VAXIGRIPMD se présente sous la forme d’une suspension légèrement blanchâtre et opalescente contenue dans une fiole, une seringue préremplie ou une ampoule.
                            Composition
                            Pour la saison 2010-2011, VAXIGRIPMD contient les souches suivantes :
                            15 μg de HA de la souche A/California/7/2009 (H1N1) - souche analogue [A/California/7/2009 (H1N1) (NYMC X-179A)]
                            15 μg de HA de la souche A/Perth/16/2009 (H3N2) - souche analogue [A/Victoria/210/2009 (H3N2) (NYMC X-187)]
                            15 μg de HA de la souche B/Brisbane/60/2008
                            Autres ingrédients
                            2 μg de thimérosal*, jusqu’à 0,5 mL de solution isotonique de chlorure de sodium tamponnée au phosphate de sodium, formaldéhyde (≤30 μg), TritonMD X-100, ainsi que du saccharose et de la néomycine en quantités infimes
                            * ajouté comme agent de conservation uniquement dans les produits de format multidose
                            Page 13 de 25
                            sanofi pasteur Monographie de produit
                            314 et 329 – VAXIGRIPMD
                            Pour la saison 2010-2011, chaque dose de 0,25 mL de VAXIGRIPMD contient :
                            7,5 μg de HA de la souche A/California/7/2009 (H1N1) - souche analogue [A/California/7/2009 (H1N1) (NYMC X-179A)]
                            7,5 μg de HA de la souche A/Perth/16/2009 (H3N2) - souche analogue [A/Victoria/210/2009 (H3N2) (NYMC X-187)]
                            7,5 μg de HA de la souche B/Brisbane/60/2008
                            Autres ingrédients
                            1 μg de thimérosal*, jusqu’à 0,25 mL de solution isotonique de chlorure de sodium tamponnée au phosphate de sodium, formaldéhyde (≤15 μg), TritonMD X-100, ainsi que du saccharose et de la néomycine en quantités infimes
                            * ajouté comme agent de conservation uniquement dans les produits de format multidose
                            Après agitation, VAXIGRIPMD est légèrement blanchâtre et opalescent.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès