• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Les taxes de TVA et de douane sur les médicaments sont en fait des taxes (...)

Les taxes de TVA et de douane sur les médicaments sont en fait des taxes sur les souffrances humaines

 

 Au nouveau Gouvernement marocain à l’orée de ses 100 jours
          A propos des taxes sur les maladies

 

  LES TAXES DE TVA ET DE DOUANE SUR LES MEDICAMENTS SONT EN FAIT DES TAXES SUR LES SOUFFRANCES HUMAINES. C'EST DIT HAUT ET FORT.

 

Vous titrez, chers amis journalistes, qu’il faut ''Dépasser le gel que connaît le dialogue social ''. C’est dire par là qu’il faut encourager, la presse et les médias afin d'être les accompagnants et les intermédiaires des associations. 

L’AAMM, notre Association des Amis des malades Myasthéniques du Maroc agit depuis 16 ans dans ce secteur. Parce que tout le monde peut tomber malades, les simples comme les plus riches et les plus grands

Nous profitons de votre opportun appel pour rejoindre votre proposition et réitérer notre demande faite à l’Etat depuis une décennie et pour rappeler à ce bon gouvernement à son devoir de justice envers les citoyens malades.

Nous renouvelons ce plaidoyer aux autorités grâce à la presse libre et devant tous les médias. Notre souhait de réforme des impôts est de solliciter des hautes sphères la suppression des taxes indirectes sur les médicaments. Lesquelles taxes indirectes et ‘’invisibles’’ ne frappent que les seuls malades ! Et c’est là le préjudice, la tare et la défection.

Nous réitérons et rappelons notre dossier à la bonne gouvernance des décideurs. Ce serait souverain et légitime que de reformer la loi aux fins de suppression de ces taxes de Douane et de TVA sur les médicaments et les intrants des soins. Car ne paient en définitive ces taxes indirectes de 24 et 37 % que ceux qui souffrent. Et dire que votre vénérable Gouvernement veut faire passer la TVA de 7 à 10 %, une méprise indéniable, une erreur indicible, alors que nous l’implorons pour sa suppression, depuis plus de 10 ans !

Oui, ce sont des taxes iniques, anti citoyennes, car les malades n’ont pas à payer de taxes sur leurs maladies !
La justice, le civisme, quels que soient les Partis et leurs politiques, commencent par ce biais social, qui plus que humanitaire ou religieux, mais de simple justice. 

Dès lors, sus aux taxes humiliantes et iniques qui brident l’accès aux soins et qui rongent la santé : la libérale et celle de l’Etat. Parce que les Caisses sociales, les Mutuelles et les Assurances, pour ceux rares qui en ont, parce que la Santé Publique, elle-même, pour ses équipements, paient ces taxes infamantes, indirectement ! 

Et c’est infamant pour les indigents, comme pour les cadres et les plus grands, qu’ils soient malades, en bonne santé ou pas.

Dr Idrissi My Ahmed, 

Président de l’Association des Amis des Myasthéniques du Maroc, 
Fait à Kénitra, le 12 Septembre 2017 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 13 septembre 13:20

    les taxes sur l’alimentation sont a rajouter .....


    • aimable 13 septembre 13:31

      @zygzornifle
      ils la taxerons peut être en produit de luxe  smiley


    • sweach 13 septembre 15:53

      @aimable
      Bien personnellement je modifierais la taxe de luxe par une taxe sur la marge, car aujourd’hui la notion de produit de luxe n’a pas vraiment de signification.


      Taxer un produit dont la marge bénéficiaire est supérieur à 100% serait la meilleur solution pour éviter l’envoler des prix.

    • sweach 13 septembre 15:36

      *Oui, ce sont des taxes iniques, anti citoyennes, car les malades n’ont pas à payer de taxes sur leurs maladies !*

      Sujet délicat, car cette notion est plutôt française.

      On peut noter que vous parlez du sujet des taxes sur les médicaments et non du remboursement.

      La sécurité social, (c’est à dire la santé, la retraite et le logement) est de moins en moins une préoccupations collective prit en charge par tous, pour devenir des préoccupations individuels.

      C’est juste un fait, les gens ne veulent plus payer pour les autres, donc les malades se retrouvent responsable financièrement.

      C’est politique, il faut lutter contre l’égoïsme ambiant qui envahi de plus en plus nos mentalités et nos bulletins de vote, on peut mettre en évidence les conséquences, le problème à la base vient de l’opinion des gens.


      Plutôt que de lutter contre les taxes, moi je proposerais la création d’un organisme d’état responsable de la production et de la distribution des médicaments qui ne sont plus protégé par un brevet, en plus d’être créateur d’emploi ça réduirait les coûts.

      • maidoc25 maidoc25 13 septembre 16:17

        @sweach

        DR IDRISSI MY AHMED
        13/09/2017 AT 16:05

        Les taxes de TVA et de Douane sur les médicaments sont en fait des taxes sur les souffrances humaines .

        Ces taxes représentent une usurpation et l’un des droits de l’homme qui sont balayés , une exploitation passéiste des faiblesses , une outrance illégitime , un fait accompli trompeusement légalisé !

        imaginez le cas des couvertures sanitaires peu développées et incomplètes et surtout, là, dans les pays qui n’inventent pas de molécules . Des pays qui importent totalement les intrants , le matos , les réactifs et les médicaments. Et que tous ces éléments de diagnostic et de soins passent par les taxes de Douane et de TVA...Bien sûr que ça bride l’accès aux soins en basant les recettes fiscales de ces Etats sur les douleurs et les maladies des gens. 


      • HELIOS HELIOS 14 septembre 12:27

         @sweach
        ***** C’est juste un fait, les gens ne veulent plus payer pour les autres, donc les malades se retrouvent responsable financièrement. *****


        votre interprétation est pas du tout juste.
        Comme partout, la solidarité se réfère a un groupe.
        La solidarité nationale veut bien etre solidaire... parce que tous partagent le même objectif et savent arbitrer entre les différentes difficulté.
        Aujourd’hui, la noblesse des sentiments des gouvernants exigent un solidarité plus étendue qui, évidement, ne plait pas a la communauté... d’autant plus que cette solidarité coute de plus en plus cher.

        La générosité de la secu -payée chèrement par tous les français- commence a peser lorsqu’il s’agit de soigner gratuitement des milliers de gens dont les affections n’arrivent pas localement. Nous sortons du cadre de la communauté nationale....


      • HELIOS HELIOS 14 septembre 12:47

        @maidoc25


        ... désolé, on ne peut accepter une suppression ou même une simple baisse de la TVA sur les médicaments.

        Souvenez vous, vous qui lisez la presse française, lorsque la TVA sur la restauration a baissé en France, les prix n’ont quasiment pas changé, ce sont les restaurateurs qui en ont profité pour actualiser leurs marges.

        la TVA sur les médicaments doit persister, même si par ailleurs, un mécanisme de tiers payant et de remboursement doit être mis en place pour que l’impact de cette taxe ne penalise pas les malades : la double peine.

        Mais, helas pour vous, c’est tres difficile a mettre en place u Maroc. seule les agents de l’etat, fonctionnaires vrais, militaires.... pourraient s’y retrouver.

        Pour le reste, la CNSS ne sera jamais capable de mettre en place un tel systeme, car d’une part la santé acceptable est privée et ensuite les conditions sociales ne le permette pas : de nombreux sujets marocains n’ont pas d’identification précise, n’ont evidement aucune présence bancaire personnelle et, islam oblige, desactive la population féminine.

        Allez, je ne suis pas negatif, si j’avais les moyens de me connecter avec votre gouvernement, j’imposerai a toutes les femme de posseder (obligatoire) un « livret » dés leur naissance , qui serait une sorte de référence nationale -un numero unique-... et contenant la liste des enfants et lorsque c’est possible l’identité du pere.
        Ce livret/numero national servirait également a utiliser un compte en banque simplifié, limité sur lequel elle pourrait interagir avec les institutions nationales dont evidement la santé.

      • maidoc25 maidoc25 14 septembre 13:35

        @HELIOS
        Salut et merci de la réponse...

        En plus de la TVA...Taxe sur les maux et les douleurs, par le biais des médicaments....
        Je parle aussi de Taxe de Douane sur le tout qui passe, pour un pays qui ne fabrique aucun intrant important des médicaments, quasiment tout vient du dehors.... 

      • HELIOS HELIOS 14 septembre 14:33

        @maidoc25
        .... oui, j’entends bien, mais dans ce contexte, je vous parle de modernité dans votre contexte (que je connais bien).


        En fait et pour toute la société, quel est le probleme pour acceder a la réalite du monde ?
        Que les Hommes (notez le H) aient une existence pour acceder a la dignité... dont la premiere est d’avoir un nom.

        Alors, comme dans beaucoup de pays n’ayant pas encore conquit la « modernité », pour accéder a la responsabilité, il faut etre identifié de façon formelle.

        Le Maroc pourrait instituer une identification nationale ferme qui ouvre des droits et des devoirs dont un important est l’acces à la banque. 
        Non pas pour enrichir ces organismes, mais pour exister éonomiquement et socialement

        Le seul moyen est que l’etat marocain, a travers un(des) organismes bancaires fournisse un compte a tous les marocains identifiés. Pas question de cheque ou de carte internationale, mais un livret d’identité (adossé a ce compte) et que je suppose que pour etre efficace il faut le donner aux femmes, parce que ce sont elles qui sont les supports de la famille (sans pour autant oter a l’homme ses droits moraux ou economiques ou même encore dans votre cas familiaux et culturels.

        un remboursement social, une action économique... le nom n’etant pas suffisant, l’identifant du livret permet le versement d’argent et au passage peut aussi aider, a des micro-credit les groupements agricoles pauvres.


        Combien de tout petits acteurs economiques, que ce soit sur les ports, dans les souks, seraient aidés par l’existence d’un « compte »... qui permettrait, par exemple de payer (ou d’etre remboursé) lors d’achats a l’etranger ? la douane aurait un excellent moyen d’expliquer, mais aussi d’agir dans les flux de marchandises qui aujourd’hui tombent du camion ou passe dans les coffres des autos arrivant de Tanger ?

        La douane, la TVA sonr des outils régaliens et régulateurs. il ne faut pas les supprimer, mais seulement les etendre a tous de façon equitables et... utiles

        Enfin, c’est mon point de vu europeen... a vous de voir, vous etes chez vous !

        2 concepts indispensables :
        - identification des gens
        - adossement economique pour tous

        Ces deux concepts permettent aux sujets marocains d’exister dedans ... mais aussi en dehors du Maroc.

      • maidoc25 maidoc25 14 septembre 17:01

        27 % du prix sur chaque médicament et que ne paient que les seuls malades , me parait être plus qu’une dîme archaïque , une injustice . Et l’iniquité , je le répète , vient du fait que ces-dites ’’ Taxes ’’ utiles à l’Etat ’’ , ne sont payées que par les seules personnes malades et ne proviennent que de ceux qui souffrent seulement . . Drôle de citoyenneté, n’est-ce pas ? De là mon cri humanitaire de simple médecin . Merci de vos patientes et claires explications.


      • Esprit Critique 13 septembre 16:49

        Perso je me soigne au Champagne pour le moral, et a la bouffe de bonne qualité pour le physique.

        Comment envisagez-vous de m’aider, pour lutter contre l’exploitation de mes souffrances ?


        • maidoc25 maidoc25 13 septembre 23:45

          @Esprit Critique
          Usez des mêmes jeux de maux pour apaiser votre faim de soins ! 

          Et les finances publiques au lieu de la dîme sur les calvaires et les médicaments
          seront sauvées par le même genre de pas-scients . 
          Ceux qui dépensent si fort et si bien pour leur seul réconfort oral seulement 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès