• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Levothyrox Et Autres Problèmes Ou Psychoses Médiator ?

Levothyrox Et Autres Problèmes Ou Psychoses Médiator ?

La prévention un rôle primordial, faites votre choix ! Prévoir, en certains cas peut sauver des vies !

Le Levotyrox ?

SANTÉ - Les malades sont en colère. En mars 2017, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) annonçait que le laboratoire Merck avait, à sa demande, modifié la formule du Levothyrox. Ce médicament est prescrit lorsque la glande thyroïde ne fonctionne plus, produit insuffisamment ou en trop grande quantité des sécrétions. Cette modification avait eu lieu pour "garantir une teneur en substance active plus constante d'un lot de médicaments à l'autre".

Face aux inquiétudes de nombreux patients parmi les trois millions de Français qui en prennent, l'ANSM a mis ce mercredi 23 août un numéro vert en place. Ils pourront désormais composer le 0800.97.16.53, du lundi au vendredi de 9 heures à 19 heures.

Les patients spécialistes et les non spécialistes ne veulent surtout pas et cela se comprend que les troubles du Levothyrox se tournent dans le même type de drame que le Médiator.

Ayant traité divers sujets à ce titre il n’y a pas de doute que notre plus grande richesse reste notre santé et la protection indispensable à tous nous proches. Le dernier thème traité par mes soins ICI Dont certains extraits en proviennent.

Vertiges, fatigue intense, maux de tête, prise de poids, problèmes digestifs... Suite au changement dans la composition du Levothyrox, un médicament prescrit pour les quelque 3 millions de patients ayant des problèmes de thyroïde, de nombreux patients se plaignent d'effets secondaires.

"Nous voulons qu'ils nous expliquent ce qu'ils ont changé"

Chantale Garnier, co-présidente de l'AFMT, l'association française des malades de la thyroïde, a tenu à réagir ce vendredi à ce qu'elle appelle "une véritable scandale de santé publique".

Jointe par téléphone, elle a expliqué qu'elle prenait du Lévothyrox depuis 30 ans. "J'ai testé le nouveau médicament. Dès le deuxième jour, ça a été la catastrophe. J'ai eu les symptômes dont tout le monde parle. J'ai même ressenti un essoufflement et des palpitations cardiaques.

Pour elle, la nouvelle formule, en modifiants les excipients, a bien des effets secondaires potentiellement dangereux : "Ils ont supprimé le lactose, mais peut-être que ce n'est pas tout. Nous voulons qu'ils nous expliquent ce qu'ils ont changé exactement et ce qu'il faut faire en cas d'effets secondaires graves. On se demande où l'on va car l'Agence nationale du médicament, que nous avons rencontré en juillet, nous a dit d'attendre le mois de septembre alors qu'on a des patients qui partent aux urgences" a-t-elle affirmé.

Je suis une utilisatrice du médicament Levothyrox, et depuis quelques semaines, je me sens très mal témoigne Amélia, qui aconte ce qu'elle vit désormais au quotidien.

De la fatigue intense, des maux de tête, une prise de poids, des problèmes digestifs. J'ai du mal à me lever le matin pour aller au travail et surtout j'ai des vertiges. Je tiens mal debout assure la jeune femme. Je ne savais pas à quoi c'était dû, jusqu'à ce qu'une amie m'envoie un lien vers une pétition à signer sur le changement de formule du médicament qu'elle prend pour ses problèmes de thyroïde, le Levothyrox. La pétition, qui demande un retour à l'ancienne formule, a recueilli des milliers de signatures en deux mois. Près de 3 millions de patients atteints d'hypothyroïdie, mais également opérés pour des cancers de la thyroïde, l'utilisent.

"Ils ne dorment plus"

En mars, l'Agence nationale du médicament a exigé du laboratoire pharmaceutique américain Merck un changement dans la formule du produit. Si le principe actif reste le même, plusieurs excipients ont été modifiés. Et d'après de nombreux témoignages de patients, les effets secondaires indésirables suite à cette modification se sont multipliés. 

Au micro de RTL, Beate Barthès, présidente de l'association "Vivre Sans Thyroïde", confirme : Certains se rendent comptent qu'un ou deux mois après ils sont de plus en plus fatigués par exemples, qu'ils ne dorment plus ou qu'ils ont des problèmes digestifs, ils se rendent compte que ça a commencé peu de temps après le changement. Et de déplorer : Certains pharmaciens disaient qu'il y avait seulement la couleur de la boîte qui avait changé par exemple. Les professionnels de santé n'ayant pas été suffisamment prévenus, ils n'ont pas eu le réflexe d'adapter la dose ingérée du médicament, pensant qu'ils prenaient le même produit alors que sa composition avait évolué. Or, trouver le bon dosage pour stabiliser la TSH de chaque patient est un processus long.

"Je me sens mal et ça dégrade ma vie"

Amélia ne décolère pas : Je n'étais même pas au courant que la formule avait changé, ni le médecin, ni la pharmacienne ne m'ont prévenue, en me disant que ça avait changé et que ça pouvait avoir des effets secondaires. Depuis je vis un enfer, je me sens mal et ça dégrade ma vie. Face à ce problème de santé publique, l'Agence nationale du médicament recommande aux patients une prise de sang 4 à 8 semaines après la prise de la nouvelle formule. Les effets indésirables les plus graves peuvent être signalés sur le site signalement.social-sante.gouv.fr.

Ce médicament contre les problèmes de thyroïde fait polémique. Sa composition a changé il y a quelques mois, créant de nombreux effets secondaires. Trois millions de personnes en France prennent du Levothyrox pour lutter contre leurs problèmes de thyroïde. Pour certains malades, qui en prennent depuis des années, la différence entre l'ancienne et la nouvelle composition est criante. "Depuis, je perds mes cheveux, je me sens fatiguée alors que pendant six ans j'ai été bien stable", témoigne Fatima dans le journal Le Parisien. Fin juin, une pétition a été lancée pour revenir à l'ancienne formule. Elle a récolté plus de 27 000 signatures ainsi que plusieurs centaines de témoignages sur les nouveaux effets secondaires du Levothyrox : fatigue, vertiges, maux de tête, déprime ou encore bouffées de chaleur. Malgré cela, la directrice des affaires médicales du laboratoire Merck France, Sylvie Chabac, indique au Parisien que la nouvelle composition serait adoptée au niveau européen. Il faut attendre une catastrophe ?

Le Levothyrox a changé en mars 2017 à la demande de l'ANSM, l'Agence nationale de la sécurité du médicament. Jean-Michel Race, directeur des médicaments en endocrinologie, explique que "l'objectif était de garantir une teneur en lévothyroxine plus constante dans le médicament. Sylvie Chabac mentionne une autre modification dans la composition : On a supprimé le lactose. On l'a remplacé par de l'acide citrique, un excipient qu'on retrouve partout dans l'alimentation, et par du mannitol, à toutes petites doses. Cette nouvelle formule était donc censée être plus stable et mieux tolérée.

 

Pour les très nombreuses personnes qui sont obligées de prendre du Lévothyrox, un important problème se présente. En effet, les laboratoires ont décidé de changer certains excipients et il en résulte que trop de patients ne supportent pas le nouveau Lévothyrox, ils ressentent d'importants effets secondaires. Quand on sait qu'il est très difficile de stabiliser la TSH, il est inadmissible d'avoir modifié ce médicament. Bien sûr, les laboratoires ont pris cette décision sans prendre l'avis des patients concernés.

Je suis moi-même concernée car j'ai été opérée d'un cancer de la thyroïde en 2016, et j'appréhende grandement d'avaler ce nouveau médicament. J'ai décidé de lancer une pétition après avoir lu tous les témoignages de patients souffrant d'effets secondaires et ne sachant plus à quels saints se vouer. On nous dit que c'est pour les personnes qui ne supportent pas le lactose, mais il n'y a pas que ce changement qui intervienne, sinon comment expliquer tous ces effets secondaires ? Nous demandons à ce que les laboratoires concernés reviennent à l'ancienne formule.

Voir toutes les signatures Voir les commentaires

Le Dr Jean-Pierre Willem nous présente les meilleurs traitements alternatifs des dysthyroïdies.

Sans elles, la vie serait impossible. Elles jouent un rôle de contrôleur et de régulateur essentiels dans l’activité métabolique de pratiquement tous les tissus de l’organisme : elles assurent le développement cérébral chez le foetus et le jeune enfant et la croissance osseuse. Elles stimulent la consommation d’oxygène, aident à réguler le métabolisme des lipides et des hydrates de carbone. Elles exercent une action sur la régulation du rythme cardiaque. Elles favorisent le développement des cellules nerveuses. Une glande thyroïde en bon équilibre est une des clés de la prévention du vieillissement. Il n’est pas surprenant que le moindre dysfonctionnement de la glande hypothyroïdie, hyperthyroïdie présente de nombreuses répercussions sur notre santé. Sept femmes pour un homme sont atteintes de ces dysfonctionnements. Des endocrinologues considèrent qu’une femme sur deux a un problème thyroïdien. On appelle parfois la thyroïde le « troisième ovaire », ce qui explique son impact hormonal. Les tests ne sont pas toujours probants. Il faut donc prendre en considération la clinique.

Hypo ou hyper ? En permanence, on retrouve cette alternative.

Souvent, les symptômes sont mal identifiés quand il s’agit d’une hyper ou d’une hypothyroïdie légère. Ils sont mal perçus chez les personnes âgées qui ne sont pas toujours diagnostiquées. D’où la nécessité de consulter et de faire des examens pour confirmer le diagnostic. Aussi variés qu’ils soient, les symptômes accompagnant un trouble de la thyroïde ne s’installent pas du jour au lendemain : Frilosité excessive, troubles des règles, ralentissement du coeur, augmentation du cholestérol, survenue du diabète, prise de poids, constipation, dépression, chute des facultés intellectuelles pour l’hypothyroïdie.

Tremblements, nervosité, oedème des membres inférieurs, amaigrissement, sensation de chaleur, rythme cardiaque accéléré, transpiration pour l’hyperthyroïdie. Cette litanie ne se résume pas à cette alternative. La liste est riche dans le domaine !

Lorsque la thyroïde ne fabrique pas suffisamment d’hormones, l’hypophyse produit davantage de TSH pour la stimuler. Ce système ingénieux fonctionne sous forme de rétrocontrôle ou de feed-back. Le dosage de la TSH serait le test le plus sensible pour affirmer la qualité de la fonction thyroïdienne. La problématique du dosage normal de la TSH permet-elle d’éliminer un dysfonctionnement thyroïdien ? L’interrogatoire reste le temps clef de l’examen.

L’hypothyroïdie

Le terme d’hypothyroïdie regroupe un ensemble de syndromes résultant d’une sécrétion insuffisante des hormones thyroïdiennes. On distingue deux formes d’hypothyroïdie : la primaire et la secondaire. Dans le premier cas, la carence en hormones thyroïdiennes est due à un mauvais fonctionnement de la glande thyroïde elle-même. L’hypothyroïdie secondaire, quant à elle, est consécutive à une atteinte de l’hypophyse ou de l’hypothalamus. On parle aussi d’hypothyroïdie d’origine centrale. Chez l’enfant et l’adulte, les personnes âgées atteintes d’hypothyroïdie peuvent présenter les signes typiques de la maladie : frilosité, peau froide et sèche, voix rauque, prise de poids malgré un manque d’appétit, etc. Toutefois, La personne âgée, l’hypothyroïdie peut se manifester d’emblée par des complications comme l’insuffisance cardiaque, la dépression mentale ou des hallucinations. Des troubles de la mémoire, n’alarmant personne car fréquents chez les personnes âgées, peuvent en être le premier signe.

Résumé des symptômes de l’hypothyroïdie

Etat général : fatigue et difficulté à démarrer le matin, sensibilité au froid, variation du poids, rétention d’eau, peu de transpiration, hypoglycémie, visage bouffi. Système nerveux et cerveau : ralentissement du psychisme, dépression, migraine, irritabilité, nervosité, instabilité émotionnelle, mauvaise mémoire et concentration, insomnie, vertige, impression d’avoir le cerveau dans le brouillard, raisonnement lent. Yeux/oreilles : vision floue et trouble de l’audition avec vertige. Digestion : constipation, digestion difficile, flatulences.

Système sexuel : problèmes menstruels, syndrome prémenstruel, règles trop ou peu abondantes, fausses couches à répétition, seins fibrokystiques, perte de la libido, stérilité. Système immunitaire : faiblesse immunitaire, infections récurrentes.

Muscle/squelette : arthralgie, myalgie, lombalgie, mouvements lents, faiblesse, crampes et douleurs musculaires, articulations raides ou douloureuses, tendinites résistantes. Dangers de certains médicaments, une réalité, des poisons ! Axe partiellement en France.

Nous perdons, une bonne part de notre Q.I. Cela tient à divers paramètres. Notre mode vie, réduit avec des inflexions via : l’hypothalamus, le cortex, la thyroïde, etc. Notre style de vie au quotidien nous démuni, sur diverses étapes. Produits dans nos maisons dangereuses.

Les pertes de mémoires, d’autonomies, etc. Pas Une latence, des responsables, de tous types. Sur le terrain, réalisant films et autres. Refuser de nous tenir informé, c’est cautionner indirectement ou pas ce qui se passe. Débattons de ces sujets. Rien n’est tout gris, blanc ou noire. Certains risques, dangers, l’attestent ! Décrochage scolaire de la maternelle à la terminale une évidence. Manque d’informations sur les sujets traités. Donc peu de moyens d’agir, les faits cités, d’où découlent nos sociétés ! 

Première partie.

Chacun face à ses responsabilités, plutôt que d’être persuadé que notre justice ; fasse rendre des comptes. Parution, et suite, dû aux faits que des médias certains dans leurs seuls intérêts nous enfument. Divers marasmes, contre notre santé. Les responsabilités du monde politico-financier. Ils fraudent presque à la perfection.

Le journalisme d’investigation, ne peut se traiter facilement. Raisons multiples, diverses. Il y a va de notre survie. L’Etat, divers gouvernements, de tous bords en France, Europe ont droit de vie et de mort, quand ils le veulent. Sans exclure ce que nous mettons dans nos assiettes, d’où que cela provienne.

Certains produits ne comportent pas un répétitif de lien. Ils sont déjà, dans les mêmes produits poisons.. Les contextes des médicaments en France, du l’Europe, cela génère des milliards de profits. Effets : des médicaments en France.

Jean-Christophe Brisard : « Les enjeux offrir la possibilité, au grand public : de comprendre comment fonctionne notre système de santé. De mise sur le marché, de sécurité, en apportant le plus d’infos neutres possibles. On est très factuel. On se rend compte que l’Etat n’en a pas le pouvoir.

Un nouveau scandale pharma logique êut arriver ?

JC.B : « Oui, complètement. Au vu des risques potentiels, il a obtenu son autorisation à l’échelon européen. « On n’a pas pu s’opposer à son arrivée sur le marché » Vous dénoncez le poids du lobby pharmaceutique.

Qu’en est-il réellement ?

Antoine Béguin : « Les laboratoires sont juges et parties ». Ils proposent les essais cliniques. Qui vont donner toutes les informations à l’agence sanitaire pour bénéficier de l’AMM. 

Vous n’avez pas peur d’alimenter la méfiance des Français : envers le monde médical ?

A.B : « Exactement ce qu’on l’on veut éviter. Le but, faire prendre conscience de l’enjeu et de la réalité. L’industrie pharmaceutique, effets secondaires graves :

Le syndicat de Médecine Générale France, accuse : Le gouvernement de trouver des boucs émissaires. Prescrit de bonne foi par des médecins. des documents montrent que des médecins ont eu des doutes. On leur a menti. Liste non exhaustive des 400 médicaments contenant du parabène Mots clefs : médicament

Autre scandale pharmaceutique. Une liste de 400 médicaments contenant du parabène paraît. Cancers en tous genres. Des risques sont dans nos cuisines, nos assiettes. La pilule en tant que contraceptif, présente des dangers. Les risques que ne courraient pas nos grands-mères.

 

Le Préviscan dangers anticoagulants

Face à la ressemblance des comprimés, des patients ont confondu leur anticoagulant Préviscan 20 mg (fluindione) avec d'autres médicaments à visée cardiovasculaire. C'est pourquoi l'ANSM a demandé au fabricant de changer la couleur des comprimés. Désormais, ils seront roses. « Des signalements de confusion, ayant pu avoir des conséquences graves, entre l'anticoagulant Préviscan et d'autres médicaments à visée cardiovasculaire ont été reçus », indique l'Agence nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM). « Ces erreurs sont liées à la forte ressemblance entre les comprimés quadri sécables en forme de trèfle de Préviscan et ceux d'autres médicaments. » Comme par exemple le nebivolol, le lisinopril et le captopril. Suite.

 

Démontrer que la santé atout majeur, avec l’emploi. Sans leurs apports, et concours, à charge et décharge. Jamais je n’aurai pu établir ces enquêtes.

Il y va d’un équilibre essentiel qui demain peut toucher chacun de nous, donc nous tenir informés demeure la meilleure solution. Le meilleur conseiller dans tous les cas reste votre médecin traitant. L’Etat tente de faire des économies dans les domaines qui fournissent une vie saine. La santé, l’emploi : n’en prend pas le bon cap.

Le Panda

Patrick Juan

 

Documents joints à cet article

Levothyrox Et Autres Problèmes Ou Psychoses Médiator ? Levothyrox Et Autres Problèmes Ou Psychoses Médiator ?

Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

119 réactions à cet article    


  • bob14 bob14 25 août 15:05

    Un nouveau scandale..mais comme les labos sont soutenus par ceux qu’ils arrosent... !


    • bob14 bob14 25 août 16:53

      @bob14...Collusion labos politiciens !


    • Le Panda Le Panda 25 août 17:02

      @bob14
      Bonjour,

      nous sommes dans le créneau non pas d’un seul scandale de santé, mais de l’équilibre sanitaire de tout u chacun je vais poursuivre merci de votre passage.

      Cdt


    • Le Panda Le Panda 25 août 17:07

      @bob14
      Collusion labos politiciens !

      Il n’y avait aucun besoin de changer, masse de formule nous sommes ou pas dans le cadre d’un scandale, d’une psychose, voir de plusieurs qui aliment plusieurs filiales, mais comme vous pouvez le constater il faut surtout signer « la pétition » qui touche des millions de gens. « la pétition » se trouve en lien dans le texte de l’article.

      Cdt


    • cevennevive cevennevive 25 août 15:21

      Bonjour Le Panda,


      Votre article m’interpelle fortement. Tributaire de ce médicament pour ma survie (je n’avale que celui-là d’ailleurs...) je m’aperçois en effet que depuis quelques mois j’ai les troubles dont vous parlez et que je ne m’expliquais pas.

      J’ignorais ce changement de formule. Je suis consternée.

      Merci de nous avoir renseignés.

      Bien à vous.


      • foufouille foufouille 25 août 15:52

        @cevennevive
        la boite a changé aussi donc tu as bien les nouveaux ?
        quand on prend un nouveau médicament et surtout un seul, c’est toujours suspect.


      • cevennevive cevennevive 25 août 16:38

        @foufouille, bonjour,


        Oui, j’avais remarqué que la boîte avait changé de « look », mais je ne me suis pas inquiétée vue que tout, aujourd’hui, est basé sur l’apparence. Par contre, que le contenu ait changé, cela me met en colère, je n’avais pas pensé à cela.

        Déja le générique était suspect et je n’en voulais pas, mon ordonnance mentionne toujours « non substituable », je faisais confiance...




      • Le Panda Le Panda 25 août 17:16

        @cevennevive
        Bonjour cevennevive

        Votre article m’interpelle fortement. Tributaire de ce médicament pour ma survie (je n’avale que celui-là d’ailleurs...) je m’aperçois en effet que depuis quelques mois j’ai les troubles dont vous parlez et que je ne m’expliquais pas. J’ignorais ce changement de formule. Je suis consternée.
        Merci de nous avoir renseignés.
        Je suis dans le même cas que vous en ce qui concerne « Le Préviscan » Un seul jour voir trois maximum et sans les moyens d’un contrôle INR une embolie pulmonaire peut surgir à n’importe quel moment sans que parfois les explications soient trouvés, même en cas de décès. Dans le cadre du Lovothyrox le contrôle de la TSH ne doit pas se contenter d’un simple contrôle mais faire un bilan complet car divers facteurs rentrent en ligne de compte. C’est réellement le meilleur de savoir où nous en sommes, donc n’hésitez surtout pas à signer « la pétition » et demander ou appeler le numéro figurant dans l’article. Je vous remercie de votre commentaire et j’ose croire que vous trouverez une solution, vous, moi et toutes personnes qui demain peuvent êtres concernés.
        Cordialement

      • Le Panda Le Panda 25 août 17:25

        @cevennevive
        Bonjour

        Oui, j’avais remarqué que la boîte avait changé de « look », mais je ne me suis pas inquiétée vue que tout, aujourd’hui, est basé sur l’apparence. Par contre, que le contenu ait changé, cela me met en colère, je n’avais pas pensé à cela. Déjà le générique était suspect et je n’en voulais pas, mon ordonnance mentionne toujours « non substituable », je faisais confiance...
        Je me permet d’intervenir dans votre échange car en aucun cas sans explication « prouvée » Un pharmacien ne peut substituer, un produit original à un générique, si vous avez toujours copie de l’ordonnance il y a au dos de cette ordonnance forcément le produit délivré au plus juste vous pouvez y compris saisir la juridiction compétente si tel est réellement le cas en matière de médicaments de vie ou de mort aucune confiance ne doit être toléré.
        Vous apportez en procédant ainsi et par vos témoignages la longue liste qui existe il ne faut pas abandonner. Cordialement

      • foufouille foufouille 25 août 15:50

        « On nous dit que c’est pour les personnes qui ne supportent pas le lactose »
        vachement courant vu le dosage faible.
        si c’est juste juste 27 000 sur 3000 000, c’est plus faible qu’un effet placebo.
        si les gens confondent des médocs sur la couleur, ils sont un peu con et devrait demander à une infirmière de leur donner.
        vu que c’est toujours vendu sous blister avec le nom dessus.


        • Le Panda Le Panda 25 août 17:47

          @foufouille
          Bonjour

          « On nous dit que c’est pour les personnes qui ne supportent pas le lactose »
          vachement courant vu le dosage faible.
          si c’est juste 27 000 sur 3000 000, c’est plus faible qu’un effet placebo.
          si les gens confondent des médocs sur la couleur, ils sont un peu con et devrait demander à une infirmière de leur donner..vu que c’est toujours vendu sous blister avec le nom dessus.

          Il y a une erreur dans ton commentaire, car les personnes prenant ce types de médicaments ne sont pas forcément dépendant du Conseil Général de leur gille et ne sont pas prit forcément en assistant de la catégorie UNE à la QUATRE. Seul un médecin spécialisé envoyé par les services de l’Etat là en la circonstance du Conseil Général classifie la personne dans une des 4 catégories. Même si la demande initiale doit être effectué par le médecin référant avec un compte rendu destiné à son confrère, dont il ignore totalement l’identité. Mais merci ^pour ton commentaire qui me permet d’éclairer certains intervenants ou lecteurs je te remercie . 


        • pemile pemile 25 août 16:59

          La thyroide produit deux hormones, la T4 (80%) et la T3 (20%), le lévorhyrox ne contient que la T4, c’est une simplification des laboratoires avec comme argumentation que le corps est capable de produire de la T3 par dégradation de la T4.

          Pour les cas de thyroidectomie totale, un autre traitement (du même laboratoire) contient les deux hormones mais son dosage est plus compliqué (donc plus cher) et n’est plus remboursé par la sécu smiley (il y a aussi un complément en T3 à associer au lévothyrox, lui aussi plus remboursé)

          Vu que le traitement concerne 3 millions de personnes, il y a aussi surement une grosse histoire de fric au niveau sécu/labo !


          • Le Panda Le Panda 25 août 17:37

            @pemile
            Bonjour,

            Voici un commentaire de premier ordre qui est pleinement juste, mais il faut savoir que dans votre remarque juste, toute personne atteinte d’une de ces maladies, bénéficie d’une prise en charge soit en A.L.D. ou Invalidité. Dans la mesure ou la demande soit en cours la sécurité sociale est supplée à partir de son remboursement d’une prise en charge par n’importe quelle mutuelle à 100% Ces types de traitements concerne bien plus de 10 millions de personnes dans les exemples cités. L’essentielle demeure que le praticien doit rédiger l’ordonnance des produits sur un document « CERFA » sécurisé qui engage la responsabilité de tous les professionnels de santé. Merci de votre commentaire qui permet réellement aux personnes concernées ou de leurs proches de comprendre que le fric est le notre et que les patients c’est nous, merci encore de votre intervention pertinente. Cdt 


          • pemile pemile 25 août 18:19

            @Le Panda « Prise en charge en ALD »

            Il me semble qu’il a eu beaucoup de thyroidectomie « préventive » alors qu’il n’y a avait pas cancer et comme les suites ne sont pas des traitements lourds (prise de ce médicament pas cher) cela ne rentre pas dans les ALD ?


          • Le Panda Le Panda 25 août 19:49

            @pemile

            Il me semble qu’il a eu beaucoup de thyroidectomie « préventive » alors qu’il n’y a avait pas cancer et comme les suites ne sont pas des traitements lourds (prise de ce médicament pas cher) cela ne rentre pas dans les ALD ?

            Merci de la question en aucun cas une ALD ne doit relever d’un cancer. Ce n’est pas une question tarifaire mais une législation qui touche tout assuré social ou dépendant de l’un de ses parents Certaines affections, dites de longue durée et reconnues comme telles, peuvent donner droit à une prise en charge de 100% par la Sécurité Sociale. Cette exonération ne concerne bien sûr que les soins directement en rapport avec cette pathologie, mais vous serez ainsi dispensé de la participation à ces frais de santé. Les médicaments dits de « confort » (vignette bleue), normalement remboursés à 35%, peuvent également être pris en charge à 100%.
            En savoir plus pour certaines classifications Veuillez par ailleurs constater que dans le sujet de l’article il ne s’agit pas uniquement quu de la thyroïde et ses dérivées ce qui ne quitte rien au sens de l’intérêt de la question Cdt
             


          • pemile pemile 25 août 20:01

            @Le Panda "Certaines affections, dites de longue durée et reconnues comme telles, peuvent donner droit à une prise en charge de 100% par la Sécurité Sociale"

            Oui, mais votre lien semble confirmer ce je pense, il s’agit des affections nécessitant un traitement prolongé et une prise en charge coûteuse.

            Il me semble que les demandes de prise en charge en ALD pour les thyroidectomie ne concernent que les cas de cancers ? Si quelqu’un peut confirmer ou infirmer ?


          • Le Panda Le Panda 25 août 20:14

            @pemile

            La Maladie de Verneuil peut bénéficier d’une prise en charge ALD (Affection Longue Durée) Hors liste.

            L’AFRH vous engage à télécharger et imprimer le document émanant de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale stipulant ce droit et que vous pourrez ainsi joindre à toute demande de prise en charge.

            — les polypathologies : le patient est atteint de plusieurs affections caractérisées entraînant un état pathologique invalidant et nécessitant des soins continus d’une durée prévisible supérieure à 6 mois.

            CSS, art. L. 322-3 et D. 322-1

            Il y a des centaines de maladies qui sont prises en ALD dans la mesure ou le lien et où figure le document émanant de la S.S. Voir et lire ICI Merci de bien comprendre que toutes maladies d’une durée égales à 6 mois même hors liste peut-être prise en A.L.D.


          • pemile pemile 25 août 22:42

            @Le Panda « La Maladie de Verneuil peut bénéficier d’une prise en charge ALD »

            Je ne vois pas le rapport ?

            De ce que j’ai pu lire, ne sont pris en ALD que les affections longues ET couteuses.

            Ce qui n’est pas le cas pour la thyroide, sauf cancer : ALD pendant 5 ans et souvent non renouvelée car cancer à faible risque de récidive et traitement lévothyrox et prises de sang pour dosage tsh peu onéreux.


          • foufouille foufouille 26 août 08:04

            @pemile
            ma neuropathie ne coûte pas cher mais je suis à 100%.


          • Le Panda Le Panda 26 août 11:09

            @pemile
            Vous avez eu la réponse par « foufouille » dont je connais bien ses pathologies

            Je vous ai cité « La maladie de Verneuil » car elle figure pas dans la liste des ALD (S.S) alors qu’elle est prise en charge à 100% 


          • pemile pemile 26 août 11:23

            @Le Panda « Je vous ai cité « La maladie de Verneuil » car elle figure pas dans la liste des ALD (S.S) »

            Elle n’est pas dans la liste des ALD30 mais dans celle des ALD31 (affections hors liste)

            Pour la thyroide, je ne sais pas, hors cancer qui sont pris en ALD pour 5 ans (pas forcément renouvelée) laissons répondre les malades concernés, Cevennevive et la soeur d’Omar ?


          • cevennevive cevennevive 26 août 11:38

            @pemile,


            Pas d’ALD, pas de 100%, pour un médicament (Lévothyrox) qui coûte quelque 6 euros par mois !

            Malgré deux petits nodules cancéreux (mais était-ce bien cela ? N’y aurait-il pas eu mauvaise interprétation) et pas d’ablation, je n’ai jamais été vraiment malade. L’absence de sécrétions de la thyroïde ne rend pas malade, tout au plus procure des troubles divers.

            Tout de même, laissons les soins gratuits à ceux qui en ont vraiment besoin...

            Tiens, un exemple qui n’a rien à voir avec la thyroïde, mais qui m’a outrée ces jours-ci : j’accompagne une amie chez le chirurgien orthopédiste pour une opération du genoux. Nous sortons hébétées du cabinet : le chirurgien lui demande 460 euros de dépassement d’honoraire pour son opération !!!!



          • pemile pemile 26 août 11:46

            @cevennevive « Pas d’ALD, pas de 100%, pour un médicament (Lévothyrox) qui coûte quelque 6 euros par mois ! »

            Merci pour la réponse.

            « Nous sortons hébétées du cabinet : le chirurgien lui demande 460 euros de dépassement d’honoraire pour son opération »

            La différence entre hopital public et privé ! smiley

            La loi n’impose pas un devis obligatoire signé du patient ??!!


          • foufouille foufouille 26 août 11:51

            @pemile
            je suis hors liste également depuis 2001. c’est surtout le médecin qui décide de faire la demande à la CPAM qui acceptera ou non. dans mon cas, difficile de dire non à un prof en médecine.
            pour le reste par contre, je ne suis pas à 100% même si cela dates de 24 ans.
            ce qui revient beaucoup plus cher à la CPAM et à l’état.


          • Le Panda Le Panda 26 août 12:50

            @pemile

            @cevennevive « Pas d’ALD, pas de 100%, pour un médicament (Lévothyrox) qui coûte quelque 6 euros par mois ! »

            Merci pour la réponse.« Nous sortons hébétées du cabinet : le chirurgien lui demande 460 euros de dépassement d’honoraire pour son opération »

            Je ne vois pas ce que je peux rajouter à ce que « foufouille » vient de répondre, il a mille fois raison et la décision est prise par la CPAM 

            La loi n’impose pas un devis obligatoire signé du patient ??!!

            Pas du tout c’est une cotation prévue par la CPAM et le cas échéant la prise en charge par la mutuelle mais le médecin référant peut toujours s’il le pense utile ou sur demande du patient établir une demande auprès de la CPAM et parfois il y a convocation devant une commission qui décide ou l’acceptation peut avoir lieu sans passage devant les médecins de la CPAM. Le surplus demandé ce qui dans certaines spécialités est courant se passe sous la table ni vu ni connu point



          • Le Panda Le Panda 26 août 14:12

            @pemile

            Les obligations d’informations du médecin :

            https://www.conseil-national.medecin.fr/article/article-53-tact-et-mesure-277

            Merci alors si cela je l’ignore il faut que je retourne à la FAC  smiley Mais comme en médecine il y a des règles et comme je l’ai indiqué dans un des commentaires bien souvent des dessous de table. 

            Les dépassements d’honoraires en chirurgie

            Cliniques et secteurs privés des hôpitaux
            Dans les services publics des hôpitaux, il n’y a pas de dépassements d’honoraires.
            En revanche, un grand nombre de médecins exerçant en clinique privée ou dans le secteur privé à l’hôpital appliquent des dépassements d’honoraires. Le prix du dépassement peut se trouver élevé pour les opérations très techniques où les cliniques doivent investir dans du matériel très onéreux alors que le tarif de l’Assurance Maladie est bas. Néanmoins, à côté de médecins pratiquant des dépassements d’honoraires respectant le tact et la mesure, certains exagèrent l’importance des dépassements.
            ICI  Cela est connu depuis bien des temps c’est illégal mais comme en politique pas vu pas prit


          • pemile pemile 26 août 14:18

            @Le Panda

            Votre lien confirme bien l’obligation d’un devis, non ?

            « c’est illégal »

            Donc pas de devis signé pas d’obligation de paiement pour l’amie de cevennevive ?


          • Le Panda Le Panda 26 août 14:36

            @pemile

            Votre lien confirme bien l’obligation d’un devis, non ?

            « c’est illégal »

            Donc pas de devis signé pas d’obligation de paiement pour l’amie de cevennevive ?

            Oui mais ils sont très malin le dessous de table ils le font payer avant, mais il existe encore une autre astuce qu’ils pratiquent les feuilles de soins sont remit avec les ordonnances s’il y a lieu et le compte rendu au médecin référant, l’amie de cevennevive mais amie peut toujours et c’est le conseil que lui donnerai de déposer plainte y compris devant un « juge d’instruction » il y a une parade difficile à réaliser c’est d’enregistrer sur son portable la demande du praticien en n’omettant pas de bien nommer le praticien et le nom du patient, mais facile à dire très difficile à faire, mais je partage pleinement votre réaction et la sienne Cdt 

          • foufouille foufouille 26 août 14:55

            @pemile
            pour l’avoir vécu, le médecin profite d’un rapport de force.
            le public est souvent débordée par les consultations des personnes agées.
            tu payes si tu peut et si tu es presser, donc 250€ pour enlever un bout de fil et de tumeur.
            il ne m’a pas fait payer la contre visite par contre vu qu’il a laissé le reste.
            autre exemple, le lecteur de carte est en panne pour que tu payes d’avance.
            un autre médecin pour une coloscopie sans aucun rapport avec mon ALD, il a utilisé le 100%.
            865€ est un peu trop cher pour moi surtout que c’était un examen inutile.
            le SPASFON à 3€ est bien plus efficace et moins dangereux.
            c’était chez les culs terreux, en campagne.


          • Le Panda Le Panda 26 août 20:19

            @foufouille
            Bonsoir

            pour l’avoir vécu, le médecin profite d’un rapport de force.
            le public est souvent débordée par les consultations des personnes âgées.
            tu payes si tu peut et si tu es presser, donc 250€ pour enlever un bout de fil et de tumeur.

            en règle générale tu as raison mais comme nous en avons très souvent discutés à ne pas en douter tous les chats ne sont pas gris heureusement, mais tu vas t’en sortir j’en suis persuadé et je te le souhaite de tout mon cœur


          • hervepasgrave hervepasgrave 25 août 17:04

            Bonjour,

            • Et oui ,un problème majeur ,personnellement qui ne me touche pas directement ,ma femme est concernée,une de mes filles aussi.Pour ma femme j’en ressent les effets secondaires ou dirais-je les effets collatéraux égoïstement mais cela n’a aucune espèce d’importance.le plus important étant la santé.
            • C’est déjà un bien que l’information circule car il y a urgence.Et comme dans toutes choses
            • cela s’accélèrent d’un coup d’un seul .Il en faut des malades pour que d’un coup cela s’étale sur tous les supports.
            • Comment va être résolu le problème ? en remettant tout dans le précédent ordre ?
            • Dire que l’état fait des économies,nous le verrons bien. Je disais a ma femme que la solution risque d’être l’absorption d’un médicament supplémentaire en appoint,hum ! cherchez l’erreur.Cherchez qui paie la facture ! qui en subit les conséquences !
            • Alors ! bien évidemment le plus important dans l’immédiat c’est de résoudre le problème ,mais en n’oubliant pas de régler les comptes après.Cela servirait a la santé public.
            • Et parler de manque d’information de la part des médecins et pharmaciens,oui ! cela nous renseignes bien sur leur qualité professionnel peut-être plus lier avec l’argent que par la santé ! voir et analyser le font-ils,sont-ils assidu dans la formation continue.Pourtant il faut croire que oui ! ils ont des stages,réunions et autres colloques pour justifier certaines absences ,Alors est-ce mieux que cette population de feignasses qui n’évolue pas et ne le souhaite pas ?Je me pose la question,posez vous la question comment et pourquoi nous arrivons a ce genre de chose abjecte ? et qu’en restera t-il de positif dans l’avenir ?
            • et cesttresgrave !

            • Le Panda Le Panda 25 août 19:54

              @hervepasgrave

              Bonjour,

              • Et oui ,un problème majeur ,personnellement qui ne me touche pas directement ,ma femme est concernée,une de mes filles aussi.Pour ma femme j’en ressent les effets secondaires ou dirais-je les effets collatéraux égoïstement mais cela n’a aucune espèce d’importance.le plus important étant la santé.
              • Si vous pouviez avoir l’amabilité de poser des questions plus courtes peu importante la quantité je ne serai pas dans l’obligation de faire des suites qui obligeants les intervenants à avoir parfois des difficultés à suivre le fil je vous en remercie.
              • Oui le contexte de la santé de la sienne , celle de votre fille ont-elles la même souche ? Les investigations utiles ont été faites ?
              • A suivre 

            • hervepasgrave hervepasgrave 25 août 21:12

              @Le Panda

              • Bonsoir .Pour répondre a votre question « je dirais a votre avis ? »
              • Elle sont toutes les deux touchées et ont les causes inverses.
              • Le problème ne se réside pas a cela .Du moins sur mes propos que je met sur agoravox
              • je voulais simplement poser un marqueur pour m’exprimer.Car bien que cela puisse paraitre aberrant par rapport au sujet. Je remarque que les associations de défenses de quelques natures débarquent et s’additionnent de jour en jour. Principalement du fait de victimes.Que cela soit maltraitance sur enfant,viol ,maladies diverses et variée et j’en passe tellement il y a de multitude.
              • Alors je reconnais que cela fait désordre.
              • Mais ce n’est que souligner comment en sommes nous arrivé là et puis quel après ?
              • Et oui ! quel avenir ? Une guerre de Troie qui ne se finira jamais ? des coups ponctuels...
              •  chose subalterne me direz vous ! Mais pour vous montrez qui je suis ,je viens de sortir d’une opération de chirurgie depuis une semaine et j’en ai eu une autre au Mois de Mars.Je ne suis pas étranger aux maux de ce monde.J’en suis une victime,c’est simplement pour ne pas se focaliser sur une chose et oublier les causes possibles de ce dérapage général de la société.
              • Je suis convaincu que je l’exprime mal ,mais je fais ce que je peux. Sinon au niveaux égoïste pour mes proches je suis très inquiet et nous n’attendons pas quelques miracles d’autrui.Mais aussi pour les autres, tous ces inconnus et nous nous laissons aller vers un monde ou tous les jours nous verrons ce genre de dommage inhumain.
              • Pour la prévoyance c’est raté ,mais il reste une infime chance pour que cela ne se reproduise pas .Aujourd’hui ce médicament et demain ?
              • Allez ,il faut bien faire l’effort ne pas se cristalliser que sur le problème et aussi aborder ce qui fabrique le problème ,l’entoure etc..excusez mon sans gêne,et puis cenestpasgrave ! Ce n’est pas moi qui peux changer les choses.Quoiqu’il en soit ,bon week-end

            • Le Panda Le Panda 25 août 22:24

              @hervepasgrave

              • Bonsoir .Pour répondre a votre question « je dirais a votre avis ? »
              • Elle sont toutes les deux touchées et ont les causes inverses.
              • Le problème ne se réside pas a cela .Du moins sur mes propos que je met sur agoravox
              • je voulais simplement poser un marqueur pour m’exprimer.Car bien que cela puisse paraitre aberrant par rapport au sujet. Je remarque que les associations de défenses de quelques natures débarquent et s’additionnent de jour en jour. Principalement du fait de victimes.Que cela soit maltraitance sur enfant,viol ,maladies diverses et variée et j’en passe tellement il y a de multitude.
              • Alors je reconnais que cela fait désordre.
              • Mais ce n’est que souligner comment en sommes nous arrivé là et puis quel après ?
              • Et oui ! quel avenir ? Une guerre de Troie qui ne se finira jamais ? des coups ponctuels...
              • Je n’ai pas pour habitude lorsque les échanges sont corrects de laisser une remarque ou question sans réponse.
              • Je reviendrai bien plus à fond dés demain et vous pourrez en prendre connaissance, mais un forum citoyen permet aussi d’exprimer des sondes de notre vécu et il n’y a aucune honte ou regret à avoir il suffit de lire la majorité des articles et vous pourrez constater que chacun y met une part de ses idéologies merci

            • gaijin gaijin 25 août 18:22

              une question pour rigoler
              pourquoi autant d’ hypothiroidies ?


              • Le Panda Le Panda 25 août 19:37

                @gaijin
                Nous ne sommes pas en train de rigoler mais si vous voulez l’explication en voici une partie :

                Les thyroïdites auto-immunes (Hashimoto et atrophique)
                Mécanisme des thyroïdites auto-immunes

                La thyroïdite est dite auto-immune parce que la

                La thyroïde est une glande composée de deux lobes reliés entre eux et disposés de part et d’autre de la trachée. Elle sécrète deux hormones, la thyroxine et la tri-iodothyronine, qui ont une influence importante sur le métabolisme de la quasi-totalité des cellules et tissus du corps. L’hormone thyroïdienne stimule le métabolisme et la croissance.

                ">thyroïde est « agressée » par notre propre corps. Celui-ci produit des globules blancs, les lymphocytes T, qui, pour une raison pas encore tout à fait élucidée, s’attaquent aux cellules de la

                La thyroïde est une glande composée de deux lobes reliés entre eux et disposés de part et d’autre de la trachée. Elle sécrète deux hormones, la thyroxine et la tri-iodothyronine, qui ont une influence importante sur le métabolisme de la quasi-totalité des cellules et tissus du corps. L’hormone thyroïdienne stimule le métabolisme et la croissance.

                ">thyroïde et les détruisent. Abîmée, enflammée, voire diminuée, la

                La thyroïde est une glande composée de deux lobes reliés entre eux et disposés de part et d’autre de la trachée. Elle sécrète deux hormones, la thyroxine et la tri-iodothyronine, qui ont une influence importante sur le métabolisme de la quasi-totalité des cellules et tissus du corps. L’hormone thyroïdienne stimule le métabolisme et la croissance.

                ">thyroïde ne produit pas assez d’hormones thyroïdiennes. En réaction, le taux de TSH augmente pour tenter de stimuler la

                La thyroïde est une glande composée de deux lobes reliés entre eux et disposés de part et d’autre de la trachée. Elle sécrète deux hormones, la thyroxine et la tri-iodothyronine, qui ont une influence importante sur le métabolisme de la quasi-totalité des cellules et tissus du corps. L’hormone thyroïdienne stimule le métabolisme et la croissance.

                ">thyroïde. C’est l’hypothyroïdie. Suite Ici Je déplore que sur un contexte de santé publique on puisse rigoler et ensuite pulser un article négativement je ne souhaite à personne un jour d’être atteint d’une maladie ou il ou elle ne puisse avoir de réponse c’est regrettable Merci de le comprendre


              • gaijin gaijin 25 août 20:18

                @Le Panda
                désolé que vous l’ayez mal pris mais c’était une vraie question ( merci de la réponse ) tout en sachant que au final la réponse allait être celle là :
                 « Elle est probablement due à des facteurs génétiques et environnementaux »
                cad qu’on en sait rien

                il semble difficile de trouver une courbe d’incidence si vous aviez ça sous la main ....( sinon je finirais par trouver )
                j’ai l’impression qu’on est en face d’une « épidémie » galopante dont personne ne parle .......


              • Le Panda Le Panda 25 août 20:40

                @gaijin
                Les supporters de mouvements anti-vaccination montrent souvent des courbes de taux de mortalité au cours du temps, comme preuves que les vaccins sont toujours introduits à des périodes où leur effet est négligeable. Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que le taux de mortalité n’est pas un bon indicateur de l’efficacité d’un vaccin ; voilà pourquoi : ICI

                désolé que vous l’ayez mal pris mais c’était une vraie question ( merci de la réponse ) tout en sachant que au final la réponse allait être celle là :
                 « Elle est probablement due à des facteurs génétiques et environnementaux »
                CAD qu’on en sait rien il semble difficile de trouver une courbe d’incidence si vous aviez ça sous la main ....( sinon je finirais par trouver )
                j’ai l’impression qu’on est en face d’une « épidémie » galopante dont personne ne parle .......

                Je ne l’ai nullement mal prit bien s’en faut, mais je disais que je déplore que des gens ne se soucient nullement de la santé publique qui est aussi la notre une évidence. Les maladies reviennent à divers titres depuis 1960 pour divers facteurs, que je traiterai dans un autre article mais vous êtes loin d’avoir tort merci d’ouvrir le lien de dessus cordialement


              • hervepasgrave hervepasgrave 25 août 21:19

                @gaijin
                Bonsoir je vais répondre a ma sauce c’est le nuage de technobyl qui a eut le culot de contourner nos frontières. Pour rigoler tu attendais cette réponse ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires