• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Pénétration du noyau cellulaire par l’ARN nanolipidique et (...)

Pénétration du noyau cellulaire par l’ARN nanolipidique et modification génétique des vaccinés. Vraiment, un risque réel

Les promoteurs des vaccins ARNm n'ont que des dessins et des schémas à vous montrer mais étrangement pas de photographies ou de vidéos. Et pour cause, les vaccins ARNm sont mis sur le marché sans études in vitro, préclinique, sur les cellules humaines. Les effets biologiques des formules commercialisées des vaccins ne sont ainsi pas étudiés avant les essais cliniques, impliquant que les risques associés à la vaccination ARNm sont volontairement ignorés, avec l'aval de l'Agence Européenne du Médicament et de l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM) en France. En effet, en temps de "guerre sanitaire", pourquoi donc l'Etat se soucierait-il de la santé réelle des populations quand tout ce qui compte est le controle épidémique à court terme d'un virus qui ne rend pas malade la grande majorité des personnes poussées à se vacciner ? Pourquoi donc l'Etat s'occuperait-il des conséquences médicales et épidémiques à moyen et long terme de la vaccination quand tout ce qu'il a à faire est de nier le lien de causalité des maladies à venir avec la vaccination en se réfugiant dans l'ignorance grâce à des études de risques qui n'ont jamais été réalisées ?

JPEG

L'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM), organisme affilié à l'Etat français, affirmait en décembre 2020 que :

"l’ARN injecté via le vaccin n’a aucun risque de transformer notre génome ou d’être transmis à notre descendance dans la mesure où, comme mentionné plus haut, il ne pénètre pas dans le noyau des cellules. Or, c’est dans ce noyau cellulaire que se situe notre matériel génétique."

Or, où sont les études sur l'injection de la formule commerciale des vaccins ARNm étudiant ce qui arrive in vitro et démontrant que l'ARN injecté ne peut accéder au noyau ? Où sont les vidéos prises au microscope de l'interaction de l'ARN nanolipidique avec des cellules humaines ? Où sont les vidéos montrant les effets et l'interaction des protéines spike produites par les cellules avec d'autres cellules saines, notamment celles infectables par le virus ?

L'INSERM a-t-il même jamais fait ces études par lui-même ou ne fait-il que répéter aveuglément ce que disent les fabricants de ces vaccins, dont le seul but est de vendre leurs produits par milliards d'unités, avec la complicité de l'Etat, qui s'est déjà engagé dans des contrats à plusieurs milliards d'euros avec l'industrie phamarceutique ?

Tout comme la cellule, le noyau est entouré d'une membrane qui est pénétrable par l'ARN nanolipidique. Si l'ARN peut entrer dans une cellule, il peut donc également potentiellement entrer dans le noyau d'une cellule, car pendant l'injection, l'ARN lipidique est massivement "bombardé", et dans le milieu extracellulaire et dans le milieu intracellulaire.

D'autre part, lors de la division cellulaire, qui peut durer de 30 minutes à 3 heures, la membrane du noyau se dissout, laissant le contenu du noyau en contact direct avec l'intérieur de la cellule, ce qui implique que l'ARNm exogène présent à proximité du noyau peut potentiellement y être inséré durant cette phase :

Comme l'affirmaient en février 2021 des professionnels hispaniques de la biologie et de la santé :

"Il existe des soupçons fondés que ces vaccins peuvent s'insérer dans notre ADN, provoquant des mutations dont l'impact est inconnu et qui pourraient même être transmises à notre progéniture."

Ils décrivent notamment 4 chemins biologiques par lesquels cela peut arriver, notamment au cours de la division cellulaire, comme vu plus haut, pendant laquelle la membrane du noyau se dissout.

"S'il existe des données vérifiables selon lesquelles cette technologie a été utilisée pour introduire du matériel génétique dans le noyau, pour traiter le cancer et d'autres maladies génétiques, nous ne pouvons pas tout simplement accepter l'idée que ce vaccin ne le fasse pas, surtout lorsqu'aucune étude spécifique n'a été menée au stade préclinique pour évaluer cet effet."

Où sont les études in vitro ? Où sont les vidéos des effets des vaccins sur les cellules humaines dans les boîtes de pétri ? L'Etat décide d'injecter ces produits dans des millions de personnes alors que les études in vitro sur les effets et les risques biologiques de ces produits ne sont même pas faites et/ou publiées. Ces produits ne sont pas évalués sérieusement, de manière indépendante, et leurs données ne sont même pas disponibles pour le grand public.

Etant donné que l'ARN lipidique peut potentiellement entrer dans le noyau, ainsi que les protéines spikes produites par la cellule, le vaccin peut donc causer une toxicité causant des mutations cancérigènes de la cellule. 

Les autorisations de mise sur le marché contiennent-elles des études de cancérogénicité ? Non...

En effet, comme l'indique le dossier de l'Agence Européenne du Médicament pour le vaccin Moderna (spikevax) :

"Aucune étude de carcinogénicité n'a été soumise. Ceci est scientifiquement acceptable et conforme aux directives sur le développement non clinique de vaccins candidats. Les composants de formulation du vaccin sont des lipides et des nucléosides naturels qui ne devraient pas avoir de potentiel carcinogène." (source, p.50)

Est-ce scientifiquement acceptable ? Non.

 

Illustration : Désagrégation de la membrane du noyau lors de la division cellulaire.


Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

216 réactions à cet article    


  • Nicki 26 juillet 16:36

    Ca fait longtemps que l’on sait qu’un séquence génomique d’un virus peut s’intégrer dans une cellule même si ce n’est pas un retrovirus, n’en déplaise à tous nos chers scientifiques qui n’en sont pas !

    Pour le Covid 19 ça a été démontré là :https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33958444/

    Attention, ça ne veut pas directement dire que l’ARNm du vaccin le sera mais ça ne l’exclut pas non plus !



    • Abolab 26 juillet 17:01

      @Nicki

      Oui, mais les risques ne sont pas seulement génotoxiques, ils sont immunotoxiques et carcinogènes.

      L’un des créateurs de la technologie, Robert Malone, affirme que les gouvernements ne sont pas transparents sur les risques induits par la vaccination ARNm.

      Une étude japonaise faite sur des animaux indique que l’ARN nanolipidique, une fois injecté, passe dans le sang et peut atteindre n’importe quel organe...


    • Luc24 Luc24 26 juillet 17:42

      @Abolab
      Un « thread » assez pointu à lire sur le sujet : https://twitter.com/evivyop/status/1339969430332317700. Conseillé par un ami scientifique. Il est expliqué qu’un ARNm peut bel et bien modifier notre génome. Pour autant, la conclusion de ce long développement n’a rien d’alarmiste :

      « Est-ce que cela rend un vaccin ARNm dangereux, avec un bénéfice/risque défavorable du fait de cette caractéristique ? Ben non 1/ c’est très peu probable comme mécanisme 2/ c’est un ARN parmi d’autres, à l’espérance de vie courte. Si ce n’est lui qui s’insère ce sera un autre (et plus probablement un ARNm LINE etc.), ça ne change rien 3/ quand bien même une insertion, sans doute partielle, se ferait dans une cellule somatique, ça ne concernait que cette cellule -et sa possible, et très probablement sans aucun dommage pour son génome et son fonctionnement. »


    • Abolab 26 juillet 18:11

      @Luc24

      Une insertion ou une absorption peuvent avoir des conséquences différentes. Même s’il ne s’agit que d’une seule cellule qui est concernée, les cellules se répliquent... Et si cela cause des mutations carcinogéniques, les cellules cancéreuses se répliquent également... mais de manière incontrôlée.

      Avant d’être mis sur le marché, des études in vitro sur l’effet des vaccins ARNm sur les cellules de chaque organe du corps humain devraient être effectuées pour évaluer les risques associés, car l’ARN lipidique peut atteindre n’importe quel organe incluant le cerveau...

      Pour les personnes non à risque, et surtout avec le variant delta qui est moins dangereux, il n’y a aucun bénéfice à se faire vacciner et encore moins avec un vaccin ARNm.

      Il y a des milliers et des milliers de cas de personnes jeunes en bonne santé qui ont développé des problèmes de santé suite à la vaccination ARNm. Enormément de myocardites chez des hommes jeunes, mais également des femmes.

      Ce n’est que la partie immergée de l’iceberg, car les effets à moyen et long terme ne peuvent encore être comptabilisés et vu la politique gouvernementale actuelle ne seront manifestement pas recherchés.


    • Nicki 26 juillet 18:42

      Le vrai problème que quasiement personne ne soulève pas même nos scientiques télévisés c’est la balance benéfices risques !!! on ne peut envisager un médicament que de ce point de vu et là on en a rien à faire. 
      Et au vu des effets secondaires répertoriés et des risques relatifs liés à l’age, plus on est jeune et en bonne santé plus la balance bénéfices risques des vaccins covid est faible voire négative ! 


    • JulietFox 26 juillet 19:18

      @Abolab

      C’est ben vrai, mon bon, j’ai les nichons qui poussent et la b****qui raccourcit.


    • arthes, Britney for ever arthes, Britney for ever 26 juillet 19:46

      @JulietFox

      Lol

      Moi c’est les nichons qui rétrécissent et le cli...o qui s’allonge.
      Vais pouvoir postuler pour le prochain film de Ducournau...Après Titane ce sera « Vaxxanela, la mutante ».

      Et ouich, ils commencent à me gaver gravos les branleurs zantivaxx, ils veulent pas du vaccin parce que « ça tue » mais , par ailleurs,, ça les dérange pas que les autres qui se font vacciner ça va les tuer (si on suit le raisonnement) , ça les dérange juste de ne pas pouvoir aller au bar et au restau.
      Hors, si tous les vaccinés crèvent, ils devraient pourtant se réjouir et souhaiter que cela arrive le plus vite possible, comme ça ils feront leur loi, entre eux.

      je déplore juste que « le vaccin obligatoire pour tous » n’ai pas été institué, car obligatoire pour les uns et pas pour les autres, ce n’est pas terrible , et par ailleurs, cela aurait du être mis en place comme obligation dès le mois de juin, ça va être le bordel à gérer en pleine saison et pénalisant pour ceusses qui n’ont pas eu les deux injections
      Enfin, avec des « si »...et Yaka ’ et autres faucons...


    • nemesis 26 juillet 23:36

      @Abolab

      passe dans le sang et peut atteindre n’importe quel organe...

      C’est un peu semblable avec le nitrite conservateur du jambon...
      Je ne doute pas que les anti-vaXXXXX vont boycotter cette charcuterie illico.

      De même, il faut supprimer les zones non-fumeurs puisqu’il est prouvé : les non-fumeurs peuvent être victimes du cancer du poumon

      etc, etc...


    • simir simir 27 juillet 09:31

      @nemesis
      « C’est un peu semblable avec le nitrite conservateur du jambon... »
      À la différence que pour l’ARNm une seule injection te suffit tandis que pour le jambon il te faudra en manger des tonnes avant d’être malade.

      On vit dans un monde dangereux alors pas la peine d’en rajouter avec leurs manipulations génétiques.


    • jjwaDal jjwaDal 27 juillet 09:46

      @arthes, Britney for ever
      A chaque fois que je me suis fait vacciner contre la grippe, je savais que j’étais protégé par le vaccin et surtout mon système immunitaire en cas de protection partielle du vaccin. Jamais je ne me suis préoccupé de savoir si mes collègues de travail, voisins, amis étaient vaccinés ou non et jamais je ne me suis sentis en danger de savoir qu’un bon nombre ne l’étaient probablement pas.
      De deux choses l’une : le vaccin est efficace et les non vaccinés ne peuvent donc présenter un danger ou il ne l’est pas et alors à quoi bon vouloir courir le risque de vacciner même des gens ne courant aucun danger ?
      Les candidats vaccins à ARNm attaqueraient-ils le cerveau ? Une piste à suivre à vous lire.


    • Abolab 27 juillet 09:56

      @nemesis

      A titre personnel, je ne suis pas « antivaccin », c’est un terme utilisé par les médias et le gouvernement pour discréditer les personnes raisonnables, les vaccino-sceptiques, qui ont de bonnes raisons de dire que l’utilisation abusive des vaccins est dangereuse.

      Ils veulent vacciner tout le monde, alors que les vaccins devraient être utilisés qu’en cas de nécessité vraiment justifiée, pour une minorité de la population et en dernier recours quand les traitements et modes de prévention ont tous été étudiés.

      Vous avez raison de pointer la charcuterie, pas seulement pour les additifs, mais pour les protéines animales elles-mêmes. Les produits animaux sont carcinogènes et les viandes transformées sont classées dans le même groupe que le tabac et l’amiante. Ce n’est pas pour rien qu’une alimentation végétalienne réduite de plus de 73% les risques de COVID grave et toute cause de mortalité confondue également.


    • eau-pression eau-pression 27 juillet 10:11

      @Shawford, Fufutologue

      Sans rapport apparent, faudrait que tu m’aides à corriger le slogan que j’ai trimbalé l’autre jour. C’était « je veux bien donner mon corps à la science, pas à Big Phrama ».

      En fait, dans le temps, on vendait son corps à la science. Il y a un livre (Vie et mort de Jean Chalosse, moutonnier des Landes) qui rappelle ça. Devant une des entrées de la faculté de médecine, rue du Mirail, un mendiant attend sa fin. Le livre enquête sur sa vie, c’est son intérêt. La conclusion de l’enquête, c’est qu’il a trouvé dans la vente de sa dépouille la seule façon d’honorer une dette.

      Aujourd’hui, on dit bien que nous sommes le produit : tendre son épaule pour que Big Pharma se gave. Reste à espérer que ce ne soit pas mortel. Après tout, ils ont intérêt qu’on y revienne.


    • chantecler chantecler 27 juillet 10:17

      @eau-pression
      Sans doute pas mortel mais ils ont intérêt à ce que l’on tombe malade ou que l’on soit patraque , pour avoir besoin de leurs bons produits , certainement .


    • jjwaDal jjwaDal 27 juillet 12:08

      @Abolab
      Mais les études in vitro ne pouvaient montrer la circulation de ces nanosphères dans l’organisme et leur fixation et concentration dans la moelle osseuse et surtout les ovaires (sans qu’on sache pourquoi). Quand on connaît le rôle de ces deux organes on peut légitimement penser que nous allons vers des ennuis. Tout le problème étant l’inconnu quant à la fréquence de survenue de ceux-ci. Pour ça d’ailleurs qu’on se donne 5 à 10 ans pour juger de l’innocuité à long terme d’un candidat vaccin et pas quelques mois...


    • nemesis 27 juillet 16:06

      @simir
      jambon il te faudra en manger des tonnes avant d’être malade.

      Je te crois, ça fait 2 ans que je ne mange plus de charcuterie (chorizo dans la Paella etc...) aux nitrites.
      Je n’achète plus que de la charcuterie sans nitrite


    • Abolab 27 juillet 16:38

      @nemesis

      Qu’elle soit avec nitrite ou sans nitrite, la charcuterie est de la viande transformée, classée cancérigène de classe 1 par l’OMS, pour de bonnes raisons. Et la viande rouge sera bientôt, je l’espère également, rétrogradée de la classe 2 à la classe 1, étant donné que le lien avec le cancer est également avéré. En fait nous savons déjà depuis plusieurs décennies que les protéines animales sont carcinogènes, tandis que les protéines végétales ne le sont pas. On le sait depuis plus de 50 ans pour la principale protéine du lait du vache, la caséine.


    • arthes, Britney for ever arthes, Britney for ever 27 juillet 18:26

      @jjwaDal
      Avant...Donc à l’époque de la grippe, nous n’étions pas confinés et le pays à l’arrêt durant de longs mois, avec obligation d’auzweiss, couvre feu, fermetures des bars et restaux, des salles de spectacle, télétravail, l’école sur l’ordi...Alors soit le virus n’existe pas, il n’est pas dangereux, soit il existe , il est très contagieux et le vaccin permet d’éviter l’aggravation de sa propagation ainsi que l’aggravation des conséquences sur les personnes fragiles., personne n’a prétendu qu’il était efficace à 100%, d’ailleurs les vaccins contre la grippe ne le sont pas non plus., et le but est d’éviter un nouvel confinement.

      Je trouve les confinements très contraignants, suis je la seule ?

      Pour moi, les manifestations, les discours anti pass , anti vaccin sont portés par des politiques, les extr^mes , et oui, les élections se profilent cela n’emp^che pas que le gouvernement se fiche de la g. du monde, j’aimerais qu’on mette sur la table où nous en sommes dans le domaine hospitalier sur la suppression des lits, bref, dans quel état se trouve aujourd’hui le service CHU pour prendre en charge, soigner etc.... ?

      Tiens, rien que dans ma ville le service urgence sera fermé tout le mois d’aout...Faute de médecins urgentistes, ceux que nous avons prennent des vacances (Shaw va dire que ce sont des égoïstes, ils sont vaccinés et pourront profiter de leurs vacances, ah les salauds !!!)


    • joletaxi 27 juillet 18:31

      @arthes, Britney for ever

      moi, je me vaccine pour faire un bisous à mamy

      hein ?
      pas question, gestes barrières, ausweish,gel ,savon de Marseille,
      et possible confinement, qui ne sert d’ailleurs à rien non plus, les exemples le démontrent

      cela se présente bien non ?


    • arthes, Britney for ever arthes, Britney for ever 27 juillet 18:42

      @Shawford

      C’est ça Asimov...Autrement dit, tu chouines, tu pleurniches, tu nous fais le gros caprice , parce que tu ne pourras pas te divertir et consommer, c’est ballot ça. ..Mais rassures toi, tu ne vas pas mourir, contrairement aux vaccinés.


    • Abolab 27 juillet 18:44

      @arthes, Britney for ever

      Les politiques de « tous confinés » puis de « tous vaccinés » qui sévissent depuis voilà plus d’un an, voilà ce que j’appelle les extrêmes.


    • Ouallonsnous ? 27 juillet 18:55

      @Abolab

      «  »Il existe des soupçons fondés que ces vaccins peuvent s’insérer dans notre ADN, provoquant des mutations dont l’impact est inconnu et qui pourraient même être transmises à notre progéniture."

      Et c’est bien pour ça que c’est fait, ce ne sont donc pas que des soupçons mais une réalité criminelle !!!!


    • Eric F Eric F 27 juillet 18:59

      @Abolab
      « Ce n’est pas pour rien qu’une alimentation végétalienne réduite de plus de 73% les risques de COVID grave et toute cause de mortalité confondue également »
      Donc 27% de chance d’être immortel smiley


    • blablablietblabla blablablietblabla 27 juillet 19:05

      @Shawford, Fufutologue
      Exactement , la plupart qui ce sont vaxxiné l’ont fait pour aller au resto cinéma, théâtre ou pour partir en vacances.


    • Garibaldi2 28 juillet 01:07

      @jjwaDal

      Jonas Salk a découvert le vaccin contre la polio en 1953. Il l’a annoncé dès mars 1953, et il a été injecté à 1 million d’enfants avant que son efficacité soit validée le 12 avril 1955 par l’Université du Michigan.

      Il n’a donc pas fallu attendre 5 ans pour juger de son innocuité.

      Jonas Salk n’a pas breveté son vaccin.


    • nemesis 28 juillet 07:34

      @Eric F
      Donc 27% de chance d’être immortel 

      CQFD
      puisque pour les anti, une fois vaXXXXXiné, on ne devrait plus défuncter


    • Abolab 28 juillet 14:52

      @Eric F
      Pas d’être « immortel » mais de mourir de vieillesse et non de maladies de civilisation pouvant être évitées par une alimentation saine.


    • arthes, Britney for ever arthes, Britney for ever 28 juillet 17:17

      @Shawford, Fufutologue

      Les vaccinés ...Ne sont pas exempts de faire gaffe.
      J’ai juste admis que cela limitait la propagation d’un virus particulièrement contagieux, dont en fin de compte on ne sait s’il est naturel ou trafiqué (le virus « non achevé » qui fuite ) ce qui est assez embêtant dans le second cas, personne ne dit que ça protège à 100% le vaccin, ça limite juste..
      Donc continuer à éviter, autant que possible, les postillons des uns et des autres, les miasmes, mm si vacciné.

      Maintenant, la position qui consiste à dire : Je refuse de me faire vacciner car c’est une obligation et je ne me soumets pas à une obligation....Qu’est ce que tu veux que je réponde ?
      Dans une vie en société nous en avons tous des obligations, celle ci se veut de salubrité publique, et quant à se faire pister et controler, c’est bien avant le virus que cela existe, , ..Faut se passer du net, qui fait partie des obligations consenties comme asservissement volontaire.
      Au moins la vaccination obligatoire et son pass sont moins hypocrites


    • Xenozoid Xenozoid 28 juillet 17:26

      @arthes, Britney for ever

      Au moins la vaccination obligatoire et son pass sont moins hypocrites

      moi aussi,je pense que non seulement on devrais fair cela, mais surtout ne pas donner de choix,sauf aux assurance,que ce soit sure, soit on va tous mourir avec la sécu, soit on meur sans et avec le privé...se sera moins hypocrite et on sera ou on est,ici au pays bas c’est demis privé, et on diminu aussi les soins...bonne chance

      PS : le fait de rendre obligatoire,ne fait que rendre l’état responsable juridiquement,mais ça change quoi ?


    • jozwa 28 juillet 21:29

      @ Ouallonsnous ?

      « « Il existe des soupçons fondés que ces vaccins peuvent s’insérer dans notre ADN, provoquant des mutations dont l’impact est inconnu et qui pourraient même être transmises à notre progéniture. »

      Et c’est bien pour ça que c’est fait, ce ne sont donc pas que des soupçons mais une réalité criminelle !!!! »

      Oh ! Les gros mots ! Et ces affirmations que rien ne vient étayer !

      L’ARN du spicule injecté avec le vaccin, non pas dans votre ADN, ni dans votre cellule, il se promène dans le sang, parce que pour qu’il puisse s’introduire dans la cellule il faut d’abord, que le spicule d’un virus entier vienne se coller à la membrane de la cellule et fasse une ouverture afin que le virus y introduit son ARN complet.

      Une fois l’ARN en bonne place et la cellule dominée, la réplication des virus peut commencer. Des virus pleins de vigueur peuvent alors proliférer avant que le système immunitaire alerté ne fasse le ménage.

      Cela prend du temps, certes et ça c’est produit depuis des millions d’années. Ils pouvaient et ils l’ont fait, soyez assurés, de s’insérer dans notre ADN, de provoquer toutes sortes de mutations. Parmi ces mutants il est facile de reconnaître des mutants particuliers, qui se protègent et protègent les virus et nous racontent des bobards, ils ont la trouille de voir l’ARN du vaccin provoquer une mutation et par hasard retrouver leur ADN humanisé.


    • arthes, Britney for ever arthes, Britney for ever 29 juillet 19:45

      @Shawford, Fufutologue

      Tu pédales un peu dans la semoule, je trouve....Les motifs des personnes ne voulant pas être vaccinés sont variés, j’en connais pas mal, comme certains qui vaccinés protestent contre le pass..et aucun ne m’emmerde à me traiter d’égoïste, ou de collabo, mais il y a aussi  une récupération politique de cela...Je ne pense pas un seul instant que les manifestations anti vacc et anti pass soient innocentes, il y a toujours un (des) meneur(s) de troupeaux, même si ce troupeau s’imagine ainsi faire preuve de son émancipation (ce que veut lui faire croire le meneur).

      Puis arrête d’être obsédé par mon restaurant, c’est toujours toi qui en parle, comme de la Thaïlande, une idée fixe ?

      Quant à l’égoïsme, il est universel, l’égo est le moi, et le moi souhaite être satisfait...Et le moi est toujours tourmenté, soumis à tout ce qui vient de l’extérieur, Est ce que ton multivers est dénué de moi ? 
      Tu serait dénué d’égoïsme ? Donc d’égo ?

      Ce que nous vivons est particulièrement inédit par sa portée mondiale et les régimes de transitions que chaque pays mets en place , qui bouleversent la sorte de « statut quo » de l’ancien OM., il s’agit d’un Evènement, et, dans le fond, 
      ça arrange les politiques de tous bords que chacun s’invective à propos du pass et du vaccin.


    • arthes, Britney for ever arthes, Britney for ever 29 juillet 19:55

      @Xenozoid

      Depuis combien de temps, en France, le service public est détruit ?

      ça ne date pas du covid.

      Au moins c’est plus franc.

      Et alors ?

      T’en conclues quoi, que je trouve ça super la destruction du service public ?

      Mais vous êtes ravagés du cerveau ici, 


    • arthes, Britney for ever arthes, Britney for ever 29 juillet 20:02

      @Shawford, Fufutologue

      Je le reprends comme même symbole, comme la Thaïllande...Quand tu me balances « ya que ça qui compte pour toi » Mais bon, t’es trop barré asimovien, dans ton multivers, enjoy smiley



    • joletaxi 26 juillet 17:17

      en tout cas, point de vue corrélation, c’est édifiant

      les « piqués » ont maintenant l’ADN qui est en marche, y a qu’à voir les commentaires de ceux(piqués) qui bombardent d’insultes les récalcitrants

      cela fait partie de la campagne pour la présidentielle, tous les « piqués » sont maintenant des macronistes


      • pipiou2 26 juillet 17:27

        @joletaxi
        L’argument primaire de l’antivax : « si t’es vacciné t’es macroniste » !

        Le niveau moins un de l’argumentation.


      • reptile cyrus 26 juillet 17:36

        @pipiou2

        l’ argument primaire de tout les pro-vax ,
        si t’ est pas vacciné t’ est FASCISTE-COMPLOTISTE ...

        Mais la bien sur c’ est permis smiley


      • chantecler chantecler 27 juillet 10:20

        @joletaxi
        En tous cas , des études ont été faites sur Paris qui démontrent que dans les beaux quartiers on se vaccine et on vote en masse , et on se tient à l’écart des gueux et pouilleux capables de vous refiler la chtouille . La race doit rester pure .


      • joletaxi 27 juillet 10:59

        @chantecler

        ah les études... vaste sujet comme disait l’autre

        les sondages... vaste fumisterie

        le progrès devait permettre le vivre ensemble, la société est clivée comme jamais
        la rentrée va être intéressante, car ne nous leurrons pas le variant T(comme Trump) sera là

        je suis curieux, et moyennement inquiet, de voir comment les vaccinés, confrontés à une version nouvelle du virus ,vont passer l’hiver ?
        le scénario catastrophe serait qu’une recombinaison de virus divers provoque des maladies inédites chez ces bons citoyens
        hypothèse farfelue ?
        allez savoir ?
        en tout cas, en Israel, ils avouent, et comment faire autrement, les chiffres sont cruels, que la piquouze , aurait une efficacité tout au plus de 30 %, certains parlent même de moins que ça
        paraît que cela protège encore d’une évolution grave ?
        on rassure et justifie comme on peut
        par contre les effets secondaire.. paraît qu’ils avaient tous au moins une fois eu en main une boite de chloro ou d’ivermectine,aussi dangereux que de s’attarder à regarder un réacteur nucléaire
        mais dans les pays peu vaccinés, les cas graves aussi sont en baisse, et le cas en anglais est « bizarre », il y a plus de morts vaccinés

        en tout cas, pour éradiquer le virus, faudra une autre stratégie
        il est temps de former une convention citoyenne sur le sujet


      • troletbuse troletbuse 27 juillet 11:06

        @joletaxi
        il y a plus de morts vaccinés


        Ben oui, ils sont complétement immunisés dans cet état.
        Le problème, c’est que tous les autres virus autres que le Covid auront quartier libre. Il me semble qu’il y en a des milliers.


      • jjwaDal jjwaDal 27 juillet 12:03

        @joletaxi
        Plus de morts vaccinés en Angleterre ? La source de cette info ? Moi j’ai 42% de vaccinés chez les nouveaux cas détectés et donc le résultat final est douteux. Par contre l’analyse de leurs courbes montre que leur dernière vague aura engendré de l’ordre de 17 fois moins de morts que les précédentes (toutes choses égales par ailleurs). On peut l’imputer à l’immunité de groupe (vaccin + immunité naturelle) comme à la moindre dangerosité du variant « delta » (probablement les deux facteurs), mais je doute que la France touchée par le même virus connaisse un scénario bien différent.
        Cela n’empêchera pas l’apartheid sanitaire, le masque dans la rue, etc, mais plutôt une sympathique perspective à terme pour délégitimer un peu plus les dérives liberticides majeures que des pays comme la Suède n’ont pas commis avec des résultats meilleurs que les nôtres.


      • joletaxi 27 juillet 13:00

        @jjwaDal

        c’est très difficile de savoir vraiment ce qui se passe
        on a vu la belle entourloupe de l’imonde pour tenter de faire croire que finalement ,lde taux de létalité était plus élevé chez les non vaccinés, analyse qui ne résiste pas une seconde à la logique, mais bon, c’est l’imonde

        et je vois mal, actuellement, un médecin signer un certificat de décès covid à un double dose
        comme je vois mal le même médecin signer un certificat de décès liant la mort à la piquouze
        on est dans le flou, et quand c’est flou....

        par contre les effets secondaires, mais on va pas torpiller la campagne pour la lessive... oups, la vaccination

        sinon, joli temps non ?


      • joletaxi 27 juillet 13:11

        @chantecler

        j’ajoute que la classe jacassante a plutôt bien passé la crise
        télétravail depuis sa villa cap Ferret, livraison de produits bio conscients, petite sortie en trottinette électrique, et salaire qui tombe, indemnités pour achat du dernier imac etc etc

        la classe laborieuse elle a pris le métro, ou bien s’est inscrit à l’académie, sans masque, a vidé les poubelles, a passé ses journées derrière la caisse du super marché bondé(quelle absurdité d’avoir laissé ces ultra incubateurs ouverts, et fermé le petit épicier du coin ,avec ses 3 clients à l’heure) etc etc, bref les gens qui finalement permettent au pays de fonctionner, et qui le soir, on bouffé(quand ils ont encore des dents) le plat préparé de chez lidl, quel mépris

        cette clique n’a vraiment aucune excuse


      • jjwaDal jjwaDal 27 juillet 13:43

        @joletaxi
        Je n’ai pas retrouvé vos chiffres. Ce document (P.19) indique sur sur la période du 1 février 2021 au 19 juillet 2021, ils ont eu 3692 décès imputés à la Covid-19 (de l’ordre de 21/jour), dont 2152 non vaccinés et 843 doublement vaccinés. Donc 23% des décédés étaient doublement vaccinés et 42% avaient au moins reçus une dose de vaccin. Sachant que près de 70% de la population a reçu une dose de vaccin au moins il y a un bonus à être vacciné majoré par le fait que les personnes à risque ayant été vaccinés massivement en premier il y a un biais défavorisant les doublement vaccinés et donc le bénéfice de la vaccination est notable sans être époustouflant loin de là. Je parle du court terme, ne cachant nullement mes appréhensions à moyen et long termes, vu la circulation imprévue des « candidat vaccin » et l’accumulation constatée (Pfizer déjà) dans la moelle osseuse et les ovaires, sans parler des trois voies endogènes pour rétro transcrire l’ARN en ADN dans le corps humain.
        Ceci dit on compte les bouses à la fin de la foire et rien ne dit, donc , que ces chiffres de mortalité comparée ne vont pas évoluer en défaveur des vaccinés sur le moyen et long terme.


      • Nicki 27 juillet 14:41

        @jjwaDal
        De toute façon , il est impensable de tout miser sur la vaccination :
         si un variant sort de ça il sera forcément résistant à la vaccination.
         rapport bénéfices/risques totalement défavorable chez les plus jeunes alors qu’on n’empêche pas la contamination et la transmission. On sous notifie les effets secondaires d’au moins un facteur 10 (les pays bas concentrent 30% des déclarations d’effects secondaires des vaccins en europe !!!!!)
        -fausse sensation de protection donc ralachement.
        -on continue de croire que les test rapides antigéniques sont fiables alors que leur sensibilité est ridicule chez les asymptomatiques.
        On devrait se concentrer sur les plus agés où le vaccin a une balance bénéfice/risque bonne et préparer nos hopitaux, tester les bonnes personnes avec de PCR et TRAITER LES PERSONNES POSITIVES !!!!!!!!


      • Yaurrick Yaurrick 27 juillet 17:28

        @jjwaDal
        Selon le document en question, en séparant les 2 groupes d’ages et par statut vaccinal (non vaccinés , vaccinés 1 et 2 doses)

        Pour les moins de 50 ans, la mortalité des non vaccinés est de 0.029% (34/119063), celle des vaccinés (1 ou 2 doses) est de 0.016% (10/63990).

        — Pour les plus de 50 ans, la mortalité des non vaccinés est de 5.605% (131/2337), celle des vaccinés (1 ou 2 doses) est de 1.478% (279/18873).


      • joletaxi 27 juillet 18:15

        @Yaurrick

        mince on peut mourir avec 2 doses ?

        je ne sais d’où sort ce calcul, mais je constate que le vaccin protège des cas graves à 89 %,c’est ce qu’ils disent dans la pub
        je pense que la mort est un cas grave ?

        donc ,avec un taux de 5 % de létalité(aucune raison que cela diffère,d’un groupe à l’autre) les vaccinés susceptibles d’être contaminé ne sont pas 18873, mais 940
        et 279 décédés sur 940...non protégés par le vaccin ,on serait tenté de dire...
        à moins bien sur que le taux de protection cas grave soit exagéré

        pour retrouver nos taux de 5 %, la population vaccinée passe alors à 5580 ,la protection cas grave serait donc environ...30 % ,ce qui est la taux d’efficacité maintenant généralement admis

        faudra voir avec la 3° dose
        paraît que la 4 ° fait repousser les cheveux


      • joletaxi 27 juillet 18:24

        @joletaxi

        petit complément en annexe de mon analyse

        https://www.jpost.com/breaking-news/coronavirus-in-israel-2123-test-positive-in-the-last-day-675016

        Over half of the current cases and two thirds of patients in serious conditions were fully vaccinated.

        2/3... tiens on retrouve mon approximation de 30 % de protection.. putzative

        health officials and experts have been worrying that the protection granted to the most vulnerable sectors of the population who were vaccinated first has been waning.

        protection illusoire des gens à risques, inutilité pour les jeunes, les gens en bonne santé, on comprend que le gouvernement mise tout sur la vaccination, comme ils ont toujours tout faux partout, pas de raison que cette crise fasse exception


      • Yaurrick Yaurrick 27 juillet 19:34

        @joletaxi
        Pourquoi cherchez vous à dire que les groupes sont susceptibles d’être contaminés ? C’est explicitement marqué cas positifs au variant Delta.
        Le calcul en question c’est simplement le nombre de décès divisé par le nombre de cas avéré du groupe considéré (p 18 et 19). Pour le groupe vaccinés, c’est simplement la somme des cas vaccinés : 1 dose < à 21 jours, 1 dose > à 21 jours, 2 doses.
        La létalité n’est absolument pas identique entre les groupes d’ages, c’est ce qui a été observé depuis 18 mois.

        Donc ce qu’on observe avec ces chiffres, c’est la réduction de la létalité quelque soit l’age : pour les moins de 50 ans, celle-ci est réduite de 44%, pour les plus de 50 ans celle-ci est réduite de 73%.
        Oui c’est réduit par rapport à la « pub », mais si cela permet de réduire la mortalité, pourquoi pas, chacun voit sa balance bénéfice-risque.... et il est capital que cela soit un libre choix individuel.


      • jjwaDal jjwaDal 27 juillet 19:44

        @Yaurrick
        Oui. L’écart est significatif et consolide l’assertion qu’il y a un bénéfice réel (à court terme, seul terme exploré) pour les plus de 50 ans (en pratique les plus de 60) à se faire vacciner s’ils sont à comorbidités en particulier (car je doute que ces plus de 50 ans étaient en pleine forme). Pour les plus de 70 ans, vu leur espérance de vie hors covid-19 peu importe les effets secondaires à long terme on peut dire.
        Pour les moins de 50 ans le taux de létalité ne peut qu’augmenter avec le temps et pas diminuer, donc la différence ne me paraît pas justifier leur vaccination.
        Ces données sont précieuses car ils viennent de passer le pic de leur vague (celle qui nous arrive dessus) avec un taux de létalité global très inférieur à celui des précédentes vagues (un ordre de magnitude en moins, un facteur 15 selon mes calculs).


      • Le421... Résistant Le421... Résistant 28 juillet 09:05

        @pipiou2
        Le « macronisme » est basé sur l’entretien de la trouille dans les foules...
        Le Covid est une bénédiction pour ces gens qui tiennent à installer un système autoritaire.

        « Le bien-être du peuple a toujours été l’alibi des tyrans » Albert CAMUS 1955


      • troletbuse troletbuse 28 juillet 09:13

        @pipiou2
        Ah oui, la terre est plate. Puisque tu le dis. On te croit


      • Abolab 28 juillet 14:50

        @Yaurrick

        La seule chose que le gouvernement veut, c’est écouler les doses de vaccins qu’il a achetées et qui risquent d’être périmées au prochain variant. C’est pourquoi ils insistent comme des marchands de tapis à ce que tout le monde se vaccine. Ils se moquent totalement de la science et des risques encourus par une partie de la population sensible à de potentiels effets secondaires des vaccins.


      • rhea 1481971 26 juillet 18:45

        Vous ne posez pas la question des mutations récessives que provoque la

        l’augmentation de la radioactivité ambiante due aux rejets des centrales

        nucléaires.


        • Xenozoid Xenozoid 26 juillet 18:47

          @rhea 1481971

          oui et ce 10 apres et toujours fukushima


        • Xenozoid Xenozoid 26 juillet 18:48

          @Xenozoid

          10 apres=10 ans après


        • rhea 1481971 26 juillet 19:27

          @Xenozoid
          Il parait que le sarcophage à Tchernobyl n’est pas étanche aux réactions du
          corium et ca fait plus de 10 ans .


        • Xenozoid Xenozoid 26 juillet 19:38

          @rhea 1481971

          imagine , en plus fukushima est a l’air libre


        • rhea 1481971 26 juillet 20:51

          @Xenozoid
          Pour faire revenir la population les japonais ont changé les normes ce sont
          des années d’espérance vie qui disparaissent pour cette population . En
          France nous faisons pareil dans le temps c’était le rad, aujourd’hui c’est
          le sievert ( 100 rads ) 


        • Abolab 27 juillet 10:03

          @rhea 1481971

          Des mutations peuvent arriver spontanément. Nous parlons ici de matériel exogène entrant dans les cellules et possiblement dans le noyau des cellules, causant de nombreux dérèglements biologiques pouvant aboutir à de la génotoxicité, de l’immunotoxicité et de la carcinogénicité.

          Le thème de l’article est le danger induit par les vaccins ARNm, pas les centrales nucléaires, qui par ailleurs sont des passoires thermiques perdant 70% de leur énergie sous forme de chaleur diffuse piégée dans l’atmosphère et participant au dérèglement climatique.


        • jefresi 26 juillet 19:43

          Article qui paraît intéressant, mais il participe de la folie vaccinale covidienne.
          Juste une question : pour les cobayes insouciants que deviennent dans l’organisme les nanoparticules « ARN messagères » lorsqu’elles fricotent avec l’ADN de la glande du thymus, par exemple. Thymus, qui a pour fonction de fabriquer, jusqu’à nouvel ordre à partir de l’ADN in vitro, des lymphocytes T entre-autres, qui servent à défendre l’organisme contre les intrus.

          Qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce qui en sort ? Ils vont servir à quoi ces lymphocytes perturbés par des intrus synthétiques ?

          D’où sortent ou émergent les anti-corps si bien nommé ? Anti-corps à quoi ? Anti-corps à qui ?

          La nature a mis des millions d’années à mettre au point des dispositifs de défenses des organismes vivants pour le maintenir vaille que vaille en vie, alors que des rigolos en quelques semaines viennent pourrir ces outils naturels.


          • Abolab 27 juillet 10:09

            @jefresi

            Comme l’indique l’article, aucune étude in vitro préclinique sur les effets biologiques et les risques associés aux vaccins ARNm, dans leur forme commercialisée, sur des cellules humaines, n’a été réalisée avant leur mise sur le marché.

            J’ai indiqué plus haut que si la santé de la population était réellement la priorité, il y aurait eu de telles études sur des cellules humaines de tous les organes du corps humain, incluant le thymus, étant donné que l’ARNm nanolipidique peut atteindre n’importe quel organe du corps humain une fois passé dans le sang.

            La sécurité sanitaire de leurs produits n’est vraisemblablement pas la priorité... Ils se contentent de satisfaire l’objectif des politiciens d’influer sur la courbe à court terme de l’épidémie de COVID-19. Il ne s’agit plus de médecine, il s’agit de management structurel des populations considérées comme du bétail humain.


          • stef 28 juillet 21:03

            @jefresi
            très bonne remarque sur la nature qui a mis des millions d’années pour nous doter d’un système immunitaire aussi complexe et efficace et la technologie arn messager inventé en un week end parait il .........................


          • sylvain sylvain 26 juillet 21:03

            Eh bien on verra les resultats d’ici peu . De braves citoyens sont en train de tester tout ça


            • Abolab 27 juillet 10:15

              @sylvain

              Le problème est que l’on risque de ne rien voir car les effets secondaires à moyen et long terme de la vaccination ne seront jamais reliés à leur cause éventuelle qui est la vaccination.

              Etant donné qu’il n’y a aucune étude de risques biologiques, pourquoi les maladies à venir seront-elles causalement reliées à la vaccination ? Ils diront simplement que ce sont des maladies de cause inconnue, comme la plupart des diagnostics à l’heure actuelle.


            • Abolab 27 juillet 10:18

              @sylvain

              Et ceci est d’autant plus le cas que la vaccination ARNm peut créer des maladies et des désordres biologiques de nature totalement différentes étant donné que l’ARNm lipidique peut entrer dans n’importe quel organe du corps humain une fois passé dans le sang.

              Si une personne a une tumeur au cerveau et une autre a une maladie immunitaire s’attaquant aux ovaires, quel docteur fera le lien avec la vaccination et pourra comprendre que les deux maladies ont la même cause ?


            • leypanou 27 juillet 10:49

              @Abolab
              Et ceci est d’autant plus le cas que la vaccination ARNm peut créer des maladies et des désordres biologiques de nature totalement différentes  : pas seulement les vaccins ARNm d’après le livre « comment le fléau de la corruption est en train de détruire l’humanité » (assez technique, détails ici)

              Est aussi intéressant à écouter l’entretien qu’a eu le dr Andrew Kaufman avec Alex Jones, mentionné dans l’article.


            • sylvain sylvain 27 juillet 15:47

              @Abolab
              c’est pas faux . Ma mère entendait ses profs dire que certains vaccins provoquaient des scléroses en plaques dans les années 80, aujourd’hui c’est encore en débat


            • blablablietblabla blablablietblabla 27 juillet 19:23

              @sylvain
              Lol,oui mais le problème de ces braves citoyens vaxxinés , nous attaquent et nous accusent de tous les mots. Je sais qu’ils sont c... mais de la à nous attaquer.


            • zygzornifle zygzornifle 27 juillet 08:09

              Incompréhensible pour le mougeon atteint du syndrome de Stockholm qui ira quand même faire sa piquouse ....



                • blablablietblabla blablablietblabla 27 juillet 19:31

                  @Abolab
                  Je crois pas que les vaxxinés vont ouvrir votre lien , déjà qu’ils flippent à fond la caisse . Fergus qui c’est fait vaxxiner le bougre , en même temps je le comprend c’est un « immunodéprimé » forcément , je suis auxiliaire de vie je sais ce que c’est . J’ai lu votre lien c’est terrible parce-que on a des millions de bactéries , des virus, parasites, etc .. qu’on appelle « le microbiote » , avec ce vaxxin ça va être une sacré salade.


                • serge.wasterlain 27 juillet 10:57

                  Pour faire court, on tue des jeunes et on hypothèque leur avenir pour permettre à des vieux de vivre quelques mois, voire 1 an ou 2 en plus. Quelle honte, dans un monde normal, à l’exemple de la nature, ce sont les ainés qui protège la jeunesse !


                  • JC_Lavau JC_Lavau 27 juillet 14:48

                    @serge.wasterlain. Quand tu demeures à l’intérieur de la propagande, tu perds tes chances de jamais comprendre quoi que ce soit.


                  • Emohtaryp Emohtaryp 27 juillet 13:44
                    La comparaison entre mortalité par Covid et létalité due aux vaccins est juste catastrophique

                    https://www.aimsib.org/2021/07/25/la-comparaison-entre-mortalite-par-covid-et-letalite-due-aux-vaccins-est-juste-catastrophique/


                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 juillet 14:07

                      @Emohtaryp
                       
                      « La comparaison entre mortalité par Covid et létalité due aux vaccins est juste catastrophique  »
                       
                       
                       il faut préciser, et c’est important que : « Il est (donc) tout à fait légitime, de comparer la létalité supposée liée au vaccin (certitude d’être exposé si on se fait vacciner) avec la mortalité de la Covid-19 (personne n’est susceptible a priori d’attraper la Covid-19) pour calculer le bénéfice/risque de la vaccination. »
                       
                      Si ce que dit l’AIMSIB dans ce lien est avéré, alors on en conclut qu’une personne de 40 ans a au minimum 5 fois plus de risque de mourir ou faire une réaction engageant son pronostic vital en se faisant vacciner qu’en s’abstenant.
                       
                       Bien plus si l’on considère que les signalements sont minimisés au profit des vaccins.


                    • Eric F Eric F 27 juillet 19:08

                      @Francis, agnotologue
                      "l est (donc) tout à fait légitime

                      de comparer la létalité supposée liée au vaccin (certitude d’être exposé si on se fait vacciner) ...« 
                      Ben non, si c’est »supposé« ce n’est pas une » certitude"


                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 juillet 19:32

                      @Eric F
                       
                       Ben si.
                       
                      létalité supposée liée au vaccin =
                      létalité liée au vaccin calculée sur les seules personnes vaccinées =
                      certitude d’être exposé
                      si on se fait vacciner


                    • Eric F Eric F 28 juillet 11:50

                      @Francis, agnotologue
                      La « certitude d’un lien supposé » reste une supposition....


                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 28 juillet 20:23

                      @Eric F
                       
                       on parle de certitude d’être exposé. Faites un effort !


                    • Abolab 27 juillet 14:46

                      Pour les personnes déjà vaccinées ou sur le point de l’être par obligation, tout n’est pas perdu, vous pouvez réduire vos risques de conséquences graves liées à la vaccination en adoptant une alimentation végétale saine, la même qui réduit également les risques de COVID grave et les risques de toute mortalité confondus.


                      • nemesis 27 juillet 16:09

                        @Abolab

                        tout n’est pas perdu,

                        merci de ta sollicitude... smiley
                        Pour ma part, si c’était à refaire je n’hésiterais pas !


                      • Abolab 27 juillet 17:05

                        @nemesis

                        Cela ne m’étonne pas... vous acceptez déjà, en mangeant de la viande rouge, de créer des dommages à votre ADN, alors pourquoi pas d’autres dommages avec les vaccins ARNm ? Vous n’en êtes plus à quelques dommages génétiques près.


                      • Legestr glaz Legestr glaz 27 juillet 17:44

                        @Abolab

                        La viande rouge est totalelment innocente ! La viande rouge se sont des protéines « complètes » ! 

                        Les protéines n’apportent strictement aucun changement du métabolisme chez l’être humain ! 

                        En revanche, un surconsommation de glucides amène l’organisme à se débarrasser du glucose en utilisant des voies métaboliques annexes ! La voie des polyols, la voie de la protéine kinase, la voie de l’hexosamine, la voie des AGEs, par exemple.

                        Par ailleurs, la majorité des triglycérides qui circulent dans le sang ne viennent pas des lipides ingérés par l’alimentation, mais des glucides transformés en graisse par la lipogenèse de novo

                        Un peu de biologie ne vous ferait pas de mal ! Vos délires ont des limites ! 

                        Vous racontez des salades ! Ce qui crée des dommages tout à fait certain à l’ADN c’est le stress oxydatif dû à la consommation importante de glucides ! 

                        « ADN : Le stress oxydant a des conséquences directes sur l’ADN de nos cellules qui est très sensible à l’attaque des radicaux libres. Cela peut entrainer une rupture de l’ADN, et donc le vieillissement des cellules. Sur le long terme, ces ruptures peuvent provoquer le développement d’un cancer ».

                        « Dommages créés aux biomolécules (lipides, protéines, ADN) par le stress oxydant Oxidative stress and damages to biomolecules (lipids, proteins, DNA) »

                        https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0003450906753330/pdf?md5=70953805ac2da1f76daa4ad9322f4e78&pid=1-s2.0-S0003450906753330-main.pdf&_valck=1

                        https://www.ipubli.inserm.fr/bitstream/handle/10608/7387/MS_2010_10_875.html ?sequence=22&isAllowed=y


                      • Eric F Eric F 27 juillet 19:10

                        @Legestr glaz
                        « Vous racontez des salades... »
                        c’est cohérent, pour un végétalien.


                      • reptile cyrus 27 juillet 19:16

                        @Eric F

                        t’ abuse lol 

                        Abolab , rique de nous repondre , que nos propo de « carni-vaurien » ne valent pas tripaille non plus smiley


                      • Abolab 27 juillet 19:37

                        @Legestr glaz

                        Il est expérimentalement démontré depuis des décennies, in vivo, que ce sont justement la nature ’complète« des protéines animales qui font leur carcinogénicité, contrairement aux protéines végétales (Schulsinger et al, 1989)

                         »Ces résultats suggèrent que l’on peut inhiber le développement des foyers soit en diminuant la quantité d’apport protéique et en maintenant la qualité de la protéine constante, soit en diminuant la qualité et en maintenant la quantité constante."

                        Autrement dit, pour éviter les tumeurs, il faut soit maintenir le niveau de protéines constant mais faire en sorte que ce soit des protéines végétales, soit diminuer drastiquement l’apport de protéines si ce sont des protéines animales.

                        Comme une alimentation purement végétale à base d’aliments entiers apporte un niveau plus que suffisant de protéines pour notre organisme, tout addition de protéines animales est cancérigène (à calorie constante). SI l’on veut éviter l’effet cancérigène des protéines animales, il faudrait manger moins de calorie et être en déséquilibre énergétique, en d’autres termes manger moins que ce que nous avons besoin en terme d’énergie.


                      • Abolab 27 juillet 19:42

                        @Legestr glaz

                        Il est expérimentalement démontré depuis des décennies, in vivo, que c’est justement la nature « complète » des protéines animales qui fait leur carcinogénicité, contrairement aux protéines végétales (Schulsinger et al, 1989)

                         « Ces résultats suggèrent que l’on peut inhiber le développement des foyers soit en diminuant la quantité d’apport protéique et en maintenant la qualité de la protéine constante, soit en diminuant la qualité et en maintenant la quantité constante. »

                        Autrement dit, pour éviter les tumeurs, il faut soit maintenir le niveau de protéines constant mais faire en sorte que ce soit des protéines végétales, soit diminuer drastiquement l’apport de protéines si ce sont des protéines animales.

                        Comme une alimentation purement végétale à base d’aliments entiers apporte un niveau plus que suffisant de protéines pour notre organisme, toute addition de protéines animales est cancérigène (à calorie constante). SI l’on veut éviter l’effet cancérigène des protéines animales, il faudrait manger moins de calories et être en déséquilibre énergétique, en d’autres termes manger moins que ce que nous avons besoin en terme d’énergie.

                        Ce qui indique bien d’un point de vue évolutionnaire que manger de la viande est une possibilité dans un contexte de survie lorsqu’il n’y a pas d’autres aliments végétaux à portée de main. On peut manger un peu de viande en étant en déficit calorique sans que cela favorise les tumeurs, mais dès lors que l’on en mange dans un contexte calorique normal, cela devient cancérigène.


                      • Legestr glaz Legestr glaz 27 juillet 21:26

                        @Abolab

                        Vous énoncez des contrevérités tout simplement. 

                        Combien vous faut-il d’études scientifiques de haut niveau pour comprendre que c’est l’abondance du glucose sanguin, trop souvent élevé et trop longtemps, qui est à l’origine du « stress oxydatif », de la « glycation non enzymatique des protéines » et du cortège des maladies « vasculaires » ? Donnez moi un nombre et je vous le sers sur un plateau. 

                        Pourquoi refusez vous d’examiner la réalité biologique et biochimique ???

                        En réalité la question que j’ai envie de vous poser est bien celle de savoir ce que vous connaissez sur le « stress oxydatif » et l’enchaînement gravement délétère que celui ci produit dans l’organisme ? Les modifications de l’ADN passe à travers un stress oxydatif élevé, si élevé que notre défense anti-oxydante est totalement dépassée. 

                        1989 : ces résultats suggèrent .... ? Et que disait Mathusalem sur la consommation des protéines ? 

                        149 références scientifiques ! Thèse Philippe Bothorel septembre 2011.

                        l’ADN, les lipides des membranes cellulaires, les protéines enzymatiques ou ... biomarqueurs pour étudier le rôle du stress oxydant dans les cancers ...


                        Votre idéologie « anti viande » vous égare et vous fait porter des oeillères.


                        Lisez et comprenez. C’est un cadeau.

                        https://www.medecinesciences.org/en/articles/medsci/full_html/2011/04/medsci 2011274p405/medsci2011274p405.html


                      • Abolab 27 juillet 21:38

                        @Legestr glaz

                        Tout ne tourne pas autour du glucose. Le fer héminique (viande et poissons), est un facteur de stress oxydatif, qui est notamment associé aux dommages à l’ADN (alkylation) causés par la viande rouge dans le cancer colorectal.

                        A l’inverse, le fer des végétaux (fer non héminique) est inversement associé au stress oxydatif et est actuellement montré être capable de réparer l’alkylation de l’ADN.

                        C’est pourquoi manger de la viande promeut le stress oxydatif et les dommages à l’ADN responsables de l’initiation de cancers, tandis que manger des végétaux peu transformés ou entiers protège l’ADN et permet de prévenir l’apparition de cellules cancéreuses.


                      • Legestr glaz Legestr glaz 28 juillet 00:08

                        @Abolab

                        Il y a un énorme différence entre « facteur oxydatif » et stress oxydatif !

                        Lorsque la balance « oxydant-anti-oxydant » est rompu lors d’une consommation exagérée et sur du temps long, de glucides, alors les maladies métaboliques s’installent. Les protéines animales sont totalement innocentes ! 

                        Les macrophages produisent aussi du peroxyde d’hydrogène, et donc du stress oxydatif. Ce n’est pas la « production » qu’il convient d’examiner mais le déséquilibre de la balance oxydant-antioxydant ! 80% de l’anion superoxyde est produit par les mitochondries. Mais notre système anti-oxydant, qu’il soit enzymatique ou non enzymatique, parvient à corriger le tir, en situation physiologique « normale ». En revanche, en situation pathologique de consommation accrue de « glucides », des voies métaboliques (que vous méconnaissez totalement) sont mises en action. Le stress oxydatif est au rendez-vous, comme la glycation non enzymatique des protéines (par le glucose, le véritable ennemi de l’organisme, et oui !). 

                        Vous êtes juste amusant avec votre fer ! Les globules rouges ont besoin de fer, absolument besoin de fer. N’avancez pas sur des sujets que vous ne maitrisez pas et ne vous laissez pas emporter par votre idéologie anti-viande !

                        http://campus.cerimes.fr/nutrition/enseignement/nutrition_9/site/html/3.htm l

                        J’arrête ici parce que vous ne tenez pas compte, vous ne lisez pas, ce que je poste. C’est votre idéologie. Quant à moi, je ne vous laisse pas dire que la viande est dangereuse puisque cela est faux ! Bonne soirée. Mais, un conseil d’ami : renseignez vous quand même sur les raisons du stress oxydatif en relation très étroite avec une consommation excessive de glucides. Toutes les maladies du métabolisme aujourd’hui sont la conséquence d’une alimentation trop riche en glucides. Les viandes et les poissons sont innocents.
                        La voie des « polyols » ne vous dit toujours rien ? 

                        https://www.edimark.fr/Front/frontpost/getfiles/1052.pdf


                      • nemesis 28 juillet 07:09

                        @Legestr glaz

                        Merci de votre intervention.
                        Il est frustrant de voir passer les missiles au dessus de sa tête sans avoir les moyens de la connaissance pour intervenir.
                        Il me semble qu’il y a deux niveaux d’intervenants :
                        ceux qui lisent les magazines mensuels « spécialisés » pour la vulgarisation et,
                        ceux qui se basent sur des travaux de laboratoire approfondis.

                        PS : Dorénavant, les éditeurs disposeront d’un marronnier de plus avec ce Corona-Virus...


                      • chantecler chantecler 28 juillet 07:18

                        @nemesis
                        Vous voulez dire que l’on pourrait en parler davantage ?


                      • Abolab 28 juillet 10:28

                        @Legestr glaz

                        Vous êtes un « grand malade » avec votre régime cétogène (démontré nocif et à risque) et avec votre idéologie des glucides causant toutes les maladies.

                        Nous avons déjà eu cette discussion au moins trois ou quatre fois et vous ne faites toujours aucune différence entre glucides simples transformés, qui sont nocifs, comme le sucre, et les glucides complexes non transformés comme les végétaux complets et leurs fibres, qui sont promoteurs de santé.

                        Sur le fer (comme sur de nombreux autres sujets), vous ne connaissez manifestement pas la science (ou êtes incapable de faire une recherche correcte) et ne sortez principalement que des documents en français souvent très orientés, peu complets ou totalement hors-sujet pour noyer le poisson.

                        Il y a tout le fer dont nous avons besoin dans les végétaux. D’ailleurs, le fer non héminique des végétaux a un processus de régulation naturelle dans l’organisme : quand l’organisme a besoin de fer, il l’absorbe et quand il en a assez, il dérégule son absorption, contrairement au fer hémique des produits animaux qui est tout le temps absorbé et contribue ainsi au « stress oxydatif » et au surplus de fer. Le fer hémique animal a comparativement plus de mal à être absorbé, restant plus longtemps dans les intestins, et donc augmente également le stress oxydatif dans les voies digestives.

                        Le fait que l’absorption de fer non hémique des végétaux soit régulé à la hausse ou à la baisse selon les besoins de l’organisme a causé bon nombre de personnes à faire l’erreur de penser que le fer non hémique des végétaux est moins bien absorbé, ce qui est incorrect, étant donné qu’il est naturellement régulé par la quantité de fer déjà présente dans notre organisme.


                      • Abolab 28 juillet 10:46

                        Lire plus haut « héminique » à la place de « hémique ». C’est une déformation linguistique : « heme iron »


                      • Eric F Eric F 28 juillet 11:53

                        @Abolab
                        "Pour les personnes déjà vaccinées ou sur le point de l’être par obligation, tout n’est pas perdu, vous pouvez réduire vos risques de conséquences graves liées à la vaccination"
                        Est-ce de l’humour ? Vous ne faites pas cette recommandation à tous ceux qui risquent d’attraper la maladie...


                      • Abolab 28 juillet 12:27

                        @Eric F

                        Non, ce n’est pas de l’humour, je pense que pour diminuer les risques de COVID grave et pour se protéger également des effets potentiellement néfastes du vaccin, pour celles et ceux qui le prennent (lorsque cela est nécessaire), il y a la possibilité de ce même protocole : l’alimentation végétale saine. Pourquoi ? Parce que cela est déjà montré de manière observationnelle réduire tous les risques de mortalité, toute cause confondue. Manger sainement peut parfois être une question de vie ou de mort. Selon un spécialiste en mircrobiologie, les vaccins ARNm augmenteraient les D-Dimères marqueurs de coagulation, pouvant ainsi entraîner une crise cardiaque chez les personnes à risque. C’est sans doute la cause de nombreux morts post-vaccination chez les personnes âgées qui ne sont pourtant pas attribués aux vaccins, mais à une mort « naturelle ». Une alimentation végétale saine est démontrée prévenir les risques d’événements cardiaques de manière plus efficace que les médicaments ou la chirurgie.


                      • Eric F Eric F 28 juillet 13:23

                        @Abolab
                        le présumé humour résidait dans le fait d’adresser cette recommandation spécifiquement aux vaccinés comme s’ils avaient davantage de risques que le reste de la population.

                        La mortalité a sensiblement diminué par rapport à l’an dernier lors de la « troisième vague » de ce printemps, à circulation du virus identique : les décès liés à la vaccination cette année sont donc considérablement moindres que les décès dus l’an dernier au virus. Voir le diagramme « Évolution par rapport à 2019 du nombre de décès cumulé selon l’âge », en comparant 2020 (plus sombre) et 2021 (plus clair).


                      • Legestr glaz Legestr glaz 28 juillet 16:50

                        @chantecler

                        S’il y a des personnes intéressées je serais d’accord d’écrire un article pédagogique sur le sujet. Les tenants et aboutissants de la consommation excessive de glucides, sur du temps long, et tous les problèmes métaboliques qui y sont associés, et ils ne sont pas minimes (macroangiopathies, microangiopathies, insuffisance rénale, hypertension, maladie des coronaires, diabète, dysfonction érectile et perte de libido, problème de thyroÏde, cancers, maladies dégénératives, rétinopathie, cataracte, glaucome, apnée du sommeil, arthrose et j’en oublie). 

                        En m’adressant à Abolab, je tiens à dire que je n’ai absolument rien contre les végétariens. Chacun peut s’alimenter selon ses convictions, cela me va très bien. En revanche, je n’accepte pas que l’on vienne écrire des contrevérités furieuses pour blâmer une consommation de viande, ou de poissons, qui peut se situer à 15% de la totalité de nos apports énergétiques journaliers. Les protéines ne peuvent tout simplement pas constituer un danger pour l’organisme. Les protéines, l’être humain ne sait pas les produire (pour les acides aminés essentiels), contrairement au glucose (néoglucogenèse). D’ailleurs, les protéines remplissent un rôle absolument déterminant dans l’organisme (beaucoup d’hormones sont des protéines, des enzymes, des récepteurs membranaires, des co-facteurs, les immunoglobulines, les peptides anti-microbiens le sont aussi.)

                        Il m’apparait que de nombreuses vérités sont tues et dissimulées concernant les effets délétères de la consommation de glucides sur du temps long. Comme il est « caché » que les céréales, et autres féculents, contiennent des anti-nutriments qu’il conviendrait de « désarmer » avant de les consommer, ce qui n’est plus fait aujourd’hui (mais qui l’était dans le passé !). 


                      • Abolab 28 juillet 17:28

                        @Eric F

                        Les décès par maladie cardiaques, métaboliques et cancers, ne diminuent pas. ET nul ne sait ce que réserve la pandémie dans les prochains mois. Une alimentation végétale saine réduit tout les risques de mortalité, d’où sa supériorité par rapport au vaccin qui n’est qu’une réponse temporaire à quelques variants du coronavirus et qui comporte ses propres risques. Sûrement utile pour les personnes à risque, mais pour la grande majorité de la population.


                      • Abolab 28 juillet 17:35

                        @Legestr glaz

                        Il y a toutes les acides aminés que dont le corps a besoin dans les aliments végétaux entiers. C’est une fallacy que d’utiliser le mot « protéine » en sous-entendant « produit animal » ou « viande ». Le package nutritionnel global des protéines végétales est très supérieur à celui des produits animaux.

                        Au sens étymologique du terme, le mot « viande » veut dire « ce qui donne la vie ». Le mot viande ne devrait pas ainsi être légalement utilisable pour les produits animaux, qui donnent la mort aux animaux et à ceux qui les mangent, mais il devrait être réservé aux aliments végétaux.

                        Une étude observationnelle sur les habitudes alimentaires du personnel soignant de 6 pays a montré que ceux qui suivaient votre régime (cétogène) avaient 43% de risque en plus d’avoir une COVID modérée ou grave que la population standard, alors que les personnes ayant une alimentation végétale peu transformée (riche en glucides complexes) ont 73% de risque en moins par rapport à la population moyenne.

                        Il n’y a pas photo : il y a 116% d’écart de risque entre les deux.


                      • Abolab 28 juillet 17:36

                        Correction : Les vaccins : « Sûrement utile pour les personnes à risque, mais pas pour la grande majorité de la population. »


                      • troletbuse troletbuse 28 juillet 18:01

                        @Abolab
                        Et pourquoi seraient-ils utiles pour les personnes à risque ? Ils veulent faire croire que le vaxxin guérit tout ?
                        Il a déjà fait pas mal de morts chez les personnes sans risque.


                      • Abolab 28 juillet 18:54

                        @troletbuse

                        Des études plus sérieuses que celles ayant été faites devraient être en mesure de l’indiquer ou pas. Il est possible que cela limite l’apparition de formes graves chez les personnes à risque, mais cela n’est pas clairement prouvé. Tout dépend en effet d’autres facteurs comme l’alimentation, le port du masque ou pas lors de la phase de réplication virale et d’autres facteurs plus ou moins bien identifiés.


                      • Abolab 28 juillet 18:56

                        @troletbuse

                        Je parle des vaccins en général, les vaccins ARNm semblent apporter des risques supplémentaires comparé aux vaccins plus traditionnels, comme expliqué dans l’article.


                      • troletbuse troletbuse 28 juillet 19:10

                        @Abolab
                        Pour l’article, je n’ai aucune compétence dans ce domaine comme nos gouvernants d’ailleurs. Ils ont plutôt des compétences en conflit d’intérêt. Ca crève les yeux.. 


                      • Abolab 28 juillet 19:58

                        @troletbuse

                        Il n’y a pas besoin de compétence, juste de culture générale, de sensibilité et de bon sens, ce qu’apparemment manquent cruellement les gens aux manettes.


                      • nemesis 30 juillet 08:24

                        @chantecler

                        Je veux dire :
                        il est regrettable voire tragique que la science médicale puisse être manipulée tant les intérêts financiers sont importants...
                        en sciences physiques ( au sens large ), on n’a pas ce biais, les Revues de rang A sont extrêmement rarement sujettes à soupçon quant au contenu des Articles ( abstraction faite du plagiat lors de la délivrance.d’un Prix Nobel de physique sur la Résonance Magnétique Nucléaire et ses applications en médecine ; de mémoire, le contestataire avait versé 500,000 $ pour un Article-« en publicité » dans un Journal New-yorkais, en vain, puisque le Jury Nobel ne se dédit jamais ).

                        En matière de pandémie, quand le monde entier donne un avis à partir d’élucubrations ou de dogmatismes.. ça devient la foire d’empoigne et le gros des troupes est dans l’indécision


                      • chantecler chantecler 30 juillet 08:29

                        @nemesis
                        Oui, tout a fait !
                        Encore que même la recherche fondamentale peut être dévoyée quand il faut construire des machines à coût ahurissant .
                        Je pense par exemple à tout ce qui touche la fusion .


                      • izarn izarn 27 juillet 14:54

                        Vu les âneries monstrueuses lues partout ici, je dois préciser :

                        Relisez Jacques Monod, prix Nobel.

                        L’ADN, c’est formé d’Acides DexoyriboNucléiques.

                        L’ARN est formé d’Acides RiboNucléiques.

                        Il n’y a aucune liaison possible entre les deux.

                        L’ADN produit le l’ARN par l’ARN polymérase ADN, ou transcryptase.

                        L’ARN est un effecteur multiplié des millions de fois par seconde, alors que l’ADN est stable, et se divise intégralement que par l’ADN polymerase ADN lors de la méiose. La multiplication cellulaire. Ou régénération chez les animaux.

                        L’effecteur c’est l’ARN qui controle l’usine chimique de la Vie. Et de ce fait il disparait ensuite, car ce n’est qu’un ordre et une information. Un messager.

                        Les spécialistes des brevets ont dit a Fauci, et à son vaccin à ARN dans les années 2008...etc : Que cela pouvait soulager, mais ne pouvait pas etre considéré comme un vaccin. En fait ce vaccin anti corona ; vous allez etre piquousé jusqu’ à votre mort : Ca ne guérit pas, ni protège ! C’est juste un doliprane amélioré !

                        Regardez ceci :https://rumble.com/vk3p5e-dr.-fuellmichdr.-martin-les-brevets-autour-du-covid.html

                        Vous étes face à des mafieux et une arnaque. Qui essaient de propager une maladie, pour vendre un un pseudo vaccin...

                        Ca mérite la taule, c’est issu des délires genre Bernard Madoff...

                        Escroquerie criminelle pure et simple.

                        Douze balles dans la peau.


                        • izarn izarn 27 juillet 15:04

                          @izarn
                          J’ai oublié de vous dire que le pseudo « sars cov » est connu et breveté depuis 1999...Sa source est canine, et que sa protéine spike avait été changé pour en faire un vaccin anti-sida...Qui n’a jamais fonctionné. Brevet 2003...
                          Luc Montagnier avait raison...
                          Didier Raoult c’est foutu de nos gueules...C’est pas nouveau.
                          Quand t’es reçu au Sénat, déjà, tu te méfies.
                          C’est pas Gilead, la cible, mais Psfizer(C’est quoi ce nom de merde ?), Sanofi, Moderna, les fabriquant de vaccins. Fauci, Bill Gates, etc..


                        • Abolab 27 juillet 16:28

                          @izarn

                          « Il n’y a aucune liaison possible entre les deux. »

                          Vous ne semblez pas avoir lu Pierre Chaderlos de Laclos : « Les liaisons dangereuses », un roman post-révolutionnaire.

                          Trève de plaisanterie, en fait, dans le papier cité dans l’article, il y a tout un paragraphe portant sur la rétrotranscription et la rétrointégration d’ARN exogène dans l’ADN, potentiellement de manière épigénétique. Qui sait si de l’ARNm nanolipidique ne peut pas être rétrointégré dans l’ADN par ces chemins biologiques qui existent bel et bien si l’on n’a pas testé in vitro et pour différentes cellules humaines cette possibilité ?

                          Injecter ces produits à des millions de personnes sans sérieusement étudier ces effets potentiel sur les cellules humaines, c’est comme jouer avec le feu dans un entrepôt d’explosifs.


                        • Abolab 27 juillet 16:29

                          Correction : "un roman pré-révolutionnaire.’


                        • Nicki 27 juillet 16:40

                          @iazrn
                          https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33958444/
                          rien que cela sans compter les retrotransposons, les retrovirus font que l’ARN peut effectivement s’intégrer dans l’ADN.


                        • Eric F Eric F 27 juillet 19:24

                          @izarn
                          « sa protéine spike avait été changé pour en faire un vaccin anti-sida »
                          Cela aurait été du délire d’utiliser un virus de la versatile famille « corona » comme vecteur viral pour un vaccin contre quoique ce soit.
                          Par ailleurs des séquences identiques à celles du VIH existent naturellement dans d’autres familles de virus, il serait même statistiquement impossible qu’il n’y en ait aucune dans des millions de séquences. 


                        • Abolab 27 juillet 21:27

                          @Eric F

                          Le VIB, virus de l’immunodéficience bovine est proche du VIH. Le fait que des séquences génétiques de VIH soient présentes dans le nCoV-2019 pourrait indiquer que ce dernier ait pu se développer chez un bovin co-infecté par un sarbecovirus (SARS-CoV) et un VIB... Si l’on retrouve en Bretagne dans les troupeaux de bovin du VIB avec la même séquence génétique présente dans le nCov-2019, cela pourrait être une indication de plus quant à son origine probable.


                        • Eric F Eric F 28 juillet 11:40

                          @Abolab

                          L’hypothèse que vous indiquez fait effectivement partie des possibilités à analyser (mais il n’y aurait rien d’« intentionnel » dans cette origine).

                          De manière générale, il y a des antécédents d’épidémies dont l’origine est l’élevage, et dans le cas du présent coronavirus, il y a des variants issus d’élevages de vison notamment.


                        • Abolab 28 juillet 12:09

                          @Eric F

                          Il y a intention dans le sens que scientifiquement, nous savons que les élevages sont source de zoonoses mais que politiquement rien n’est fait pour limiter les élevages ou pour empêcher les dérives de l’agro-industrie comme ce qui s’est passé à Moustéru et qui a rendu malade un troupeau de bovins. La politique est de produire toujours plus notamment pour l’exportation.

                          Fin 2017, j’ai personnellement participé à la consultation citoyenne « Egalimentation » en ligne (aujourd’hui retirée d’internet) et j’étais même l’un des premiers contributeurs avec près d e80 ou 100 contributions, expliquant le besoin environnemental et sanitaire d’une transition vers une végétalisation saine de l’alimentation. Aucune de mes nombreuses propositions n’a été retenue et y compris dans le résumé même de la consultation...


                        • Abolab 28 juillet 12:37

                          @Eric F

                          Pour dire que si le gouvernement m’avait écouté en 2017 et avait changé ses directives agricoles et ses conseils alimentaires pour la population et particulièrement les personnes en surpoids et avec comorbidités, nous aurions pu infléchir la courbe épidémique dès début 2020.


                        • Abolab 28 juillet 12:38

                          Et peut-être, je dis bien peut-être, n’y aurait-il pas eu de pandémie de COVID-19.


                        • Eric F Eric F 28 juillet 13:29

                          @Abolab
                          ou alors, ne vous déplaise, on serait affaiblis par certaines carences ou d’autres déséquilibres, car vos positions font l’objet de controverses.
                          Il y a consensus qu’il faudrait viser un meilleur équilibre alimentaire, il y a désaccord entre différentes « écoles » sur ce que devrait être le régime idéal....


                        • Abolab 28 juillet 14:58

                          @Eric F
                          Il n’y a pas de désaccord dans les données scientifiques. Les acteurs du secteur industriel ne cherchent qu’à créer le doute pour prolonger le statu quo et maintenir leurs énormes business à flot, que ce soit au niveau de l’agro-industrie qu’au niveau de l’industrie pharmaceutique qu’au niveau politique avec tous les emplois associés.


                        • nono le simplet nono le simplet 27 juillet 17:51

                          et allez l’ARN qui rentre dans les cellules ... tel un ver de terre ... porte nawak !!!!



                          • reptile cyrus 27 juillet 18:13

                            @Shawford, Fufutologue

                            En fait nos « chroniqueur gros niqueur de tete » joue sur les mot .
                            La recombinaison ne peut se faire que dans des etape tres particuliere de la mitose ou la cromatine est decompresser pour se dupliquer .

                            https://fr.wikipedia.org/wiki/Mitose# : :text=La%20mitose%2C%20du%20grec%20mitos,la%20division%20cellulaire%20des%20eucaryotes.&text=C’est%20la%20division%20d,cellules%20filles%20strictement%20identiques%20g%C3%A9n%C3%A9tiquement.

                            Mais le risque n’ est pas negliegeable et vu le nombre de cellule il est quasiment certain que le chimerisme ( cellule genetiquement « polué » se produise )

                            soit elle sont naturellement peut duplicante , et meurent avant de tranmetre l’ erreur 
                            soit elle devienne galopante et toi un « cancer sur patte » 


                          • pemile pemile 27 juillet 18:53

                            @nono le simplet « porte nawak !!!! »

                            Du coup, v’la Shaw et Cyrus avec ses liens wikipedia à la ramasse ! smiley


                          • reptile cyrus 27 juillet 19:01

                            @pemile

                            ce qui vous emmerde surtout , c’ est que c’ est trop pointu pour vous a contredire smiley
                            Il ne vous reste donc qu’ as fuir au pays du « je veut pas savoir , je le dit donc c’ est vrai » 

                            Tu devrais t’ autociter pour noyer le poisson ca as beaucoup de credit ici smiley 


                          • reptile cyrus 27 juillet 19:02

                            @pemile

                            Non non , t’ as pas suivit , avec ce credit la tu peut rien acheter c’ est pas une carte banquaire smiley ( quel debile smiley PFFFFF)



                          • troletbuse troletbuse 27 juillet 19:26

                            @Shawford, Fufutologue
                            A cette heure, il en est à son 5eme litron de rosé.  smiley


                          • Ouam (Paria statutaire non vaccinné) Ouam 29 juillet 01:38

                            @troletbuse
                            A cette heure, il en est à son 5eme litron de rosé. 

                            Au 5 cubi tu veut dire, lui et pipile smiley


                          • Esprit Critique 27 juillet 18:05

                            Les traitements proposés contre le Covid par Pfizer etc ....ne sont pas des vaccins !!!!!!

                            A partir de la depuis la première seconde, il ne se raconte que des conneries et des mensonges.

                            De même quand on cause de Migrants, Individu isolé qui ne sait ou il va et cache d’où il vient, pour parler des millions qui envahissent le pays, c’est pas clair !

                            Attention au sens des mots !


                            • Abolab 27 juillet 18:21

                              @Esprit Critique

                              « des millions qui envahissent le pays »


                              Vous avez des preuves vidéos ou photographiques ? ça ne doit pas passer inaperçu...

                            • YvesD. 27 juillet 21:43

                              Ha la la qu’est ce qu’il ne faut pas lire...

                              Alors quelques vérités supplémentaires :

                              - la plupart des « liposomes » injectées contenant l’ARNm ne rentreront pas dans une cellule. 

                              - Une fois rentrée, l’ARNm n’a qu’une durée de vie très courte dans les cellules humaines, puisqu’il fait rapidement l’objet d’une dégradation. La séquence injectée est donc dégradée très vite. 

                              - Il est théoriquement possible que la séquence ARNm de la protéine S, constituant des vaccins ARNm,, soit rétrotranscrite en ADN, en raison de la présence massive de rétrotransposon dans le génome humain, mais la probabilité est très faible.

                              - la rétrotrancritpion en ADN d’un ARNm ne donnera pas une « séquence lisible ». Elle ne sera que très probablement que partielle, et d’une, et de deux, il manquera les régions promotrices et termimnatrices (là ou la lecture du gene commence et là ou la lecture se termine, puisque, par définition l’ARNm en est dépourvu).

                              - même si il y a retrotransciption, il faudrait aussi que l’ADN ainsi formé repasse dans le noyau. C’est très peu probable.

                              - même si la séquence retrotranscite arrive dans le noyau, il faut qu’il y ait intégration. C’est très peu probable, car elle sera rapidement dégradée, mais pas impossible.

                              Il ressort de tout cela que l’intégration dans le noyau de l’ARNm retrotranscrit est un événement improbable mais pas strictement impossible. Ses conséquences sont minimes voire nulle, car le génome humain est essentiellement constitué de séquences non codantes. Et si une seule cellule est modifiée, ses voisines ne le seront pas. Au pire des cas, il faudrait que l’insertion réactive une séquence normalement non traduites, pour que l’on ^puise envisager une multiplication cellulaire abérante. On est donc face à un évenement qui est le produit d’une proba événement rare (entrée de l’ARNm) par une proba d’un évènement rarissime, par l la proba d’un événement rarissime improbable, par la proba d’un événement improbable... 

                              Etant scientifique, je ne vais pas dire que cela ne peut arriver, mais je vais simplement dire que c’est avec une probabilité qui doit etre inférieure çà celle de gagner au loto. 

                              Même si cela arrivait, cette probabilité ne concerne que quelques cellules (donc pas tout le génome. Et SURTOUT, cette série d’événements ne DIFFERE PAS DE CE QUE FAIT NATURELLEMENT LE VIRUS à ARN... Tout ce qui peut arriver avec le vaccin en terme de retrotranscitpion/intégration peut arriver avec le virus. 


                              • Abolab 27 juillet 22:11

                                @YvesD.

                                « la plupart des « liposomes » injectées contenant l’ARNm ne rentreront pas dans une cellule.  »

                                Où vont-elles donc finir : dans les toilettes, dans les eaux usées ? Si oui, le réseau Obépine devrait trouver des traces de cet ARNm, correct ?

                                « Une fois rentrée, l’ARNm n’a qu’une durée de vie très courte dans les cellules humaines, puisqu’il fait rapidement l’objet d’une dégradation. »


                                Quel timing ? Vous avez des données à montrer ? Cela dépend-il du point d’insertion dans la cellule ?

                                « Il est théoriquement possible que la séquence ARNm de la protéine S, constituant des vaccins ARNm,, soit rétrotranscrite en ADN, en raison de la présence massive de rétrotransposon dans le génome humain, mais la probabilité est très faible. »


                                Des modèles prédictifs à montrer ? Des expérimentations sur cellules humaines publiées ? Probabilité faible par rapport à quoi et à quelles conditions ?

                                « la rétrotrancritpion en ADN d’un ARNm ne donnera pas une « séquence lisible ». »

                                Donc elle a plus de chance de créer une cellule carcinogène, exact ?

                                « même si il y a retrotransciption, il faudrait aussi que l’ADN ainsi formé repasse dans le noyau. C’est très peu probable. »

                                Selon quelles expériences et quelles cellules, cette probabilité se base-t-elle ?

                                 « Et si une seule cellule est modifiée, ses voisines ne le seront pas. »

                                Et qu’en est-il de la réplication cellulaire, particulièrement carcinogénique ?

                                « Etant scientifique, je ne vais pas dire que cela ne peut arriver, mais je vais simplement dire que c’est avec une probabilité qui doit etre inférieure çà celle de gagner au loto. »

                                En admettant l’hypothèse que cela soit rare, ce qui n’est pas du tout prouvé, si vous jouez cent mille fois au loto en même temps, vous avez plus de chances de gagner. De la même manière si vous bombardez les cellules de particules ARNm lipidiques (combien de particules dans une injection ?), vous augmentez grandement les chances que cela arrive, et d’autant plus si vous répétez les injections de manière régulière (deux, trois, quatre doses, peut-être tous les ans ?).

                                « Et SURTOUT, cette série d’événements ne DIFFERE PAS DE CE QUE FAIT NATURELLEMENT LE VIRUS à ARN... Tout ce qui peut arriver avec le vaccin en terme de retrotranscitpion/intégration peut arriver avec le virus.  »

                                C’est inexact, car en ce qui concerne le virus, ce sont des parties non structurelles du code génétique qui peuvent être intégrées à l’ADN (dont la fonction est encore inconnue), tandis que l’ARN codant pour la spike dans le vaccin est une partie structurelle...


                              • Abolab 27 juillet 22:37

                                @YvesD.
                                 
                                Le vaccin ARNm COVID-19 est-il un cancer sans ordonnance, rendu quasi-obligatoire par l’Etat ?



                                • Abolab 27 juillet 23:44

                                  @eau-du-robinet

                                  La vidéo vient d’être censurée sur YouTube, j’ai eu le temps de faire une copie d’écran et une retranscription du texte que j’ai postés sur AV.TV.

                                  Je vais le mettre dans un article AV également, cela mérite diffusion, merci pour l’information.


                                • Ouam (Paria statutaire non vaccinné) Ouam 27 juillet 23:51

                                  @Abolab
                                  je trouve que pour des defenseurs de la liberté d’expression lol ce que se fait passer youtube... cela censure de plus en plus...
                                  Il il serai bien pour youtube de ne pas oublier qui les fait vivre ....
                                  nous ! si ils l’on oublié et nos visionnages ou ils balancent (enfin essayent ^^) leur pubs

                                  Alors ...censuerer a tour de bras c’est au bout d’un moment inciter tous les internautes aller voir si dans d’autres espaces de libertés (plazteformes) 
                                  il ne fais pas bon vivre
                                  Un peu comme le genres d’erreur qu’a faite whasapp avec ses contrats bancales ou une palanquée d’utilisateurs ont eu raison et se sonts éparpillés allieurs..
                                  ne pas qu’eux non plus l’oublient ...


                                • Abolab 28 juillet 00:59

                                  @eau-du-robinet

                                  J’ai eu les larmes aux yeux ce soir.


                                • Garibaldi2 28 juillet 01:50

                                  @Abolab

                                  Ce n’est pas parce que cet homme est bouleversé par la mort de son fils, ce qui est plus que compréhensible, qu’il faut oublier que 3 milliards d’individus ont été vaccinés dans le monde sans que cela provoque une hécatombe.

                                  Il y a des gens qui meurent d’une simple piqûre de guêpe en faisant un oedème de Quincke, ou d’un rupture d’anévrisme (5000 ruptures par an en France et 1/3 de morts). C’est con mais c’est comme ça.

                                  Il n’y a qu’un autopsie qui pourra dire de quoi est mort ce jeune homme.


                                • Garibaldi2 28 juillet 01:59

                                  @Garibaldi2

                                  ’’d’une rupture’’


                                • Abolab 28 juillet 08:33

                                  @Garibaldi2

                                  Sérieusement, vous en êtes à nier la causalité de la mort avec la vaccination ?

                                  Vous croyez que c’est normal pour un jeune homme de 22 ans sans antécédent de mourir d’un choc allergique. La personne se fait vacciner à 14 heures et meurt à 23 heures et vous en êtes à vous demander la cause de la mort ?

                                  Il y a des milliers de cas de morts soudaines dans le monde dans les premiers jours après la vaccination. Il y a des milliers de cas de jeunes développant des problèmes cardiaques suite à la vaccination ARNm (1, 2, 3).

                                  Aux Etats-Unis, les morts par vaccination sont sous-estimés et c’est sûrement pareil en Europe et en France.

                                  Quand on en arrive à censurer des vidéos de parents qui viennent de perdre leur enfant et qui témoigne de cela... est-on encore en démocratie, ou même dans un état de droit ?

                                  Les jeunes en bonne santé ont plus de chance d’être blessés par le vaccin que d’avoir la COVID.


                                • nono le simplet nono le simplet 28 juillet 08:44

                                  @Abolab
                                  quelles belles sources ... fiables sans aucun doute ... The Defender ... smiley


                                • Abolab 28 juillet 09:21

                                  @nono le simplet

                                  Heureusement qu’il existe des personnes défendant encore les opprimés, les sans-voix et les victimes des abus de la dictature sanitaire dominante.


                                • leypanou 28 juillet 09:45

                                  @nono le simplet
                                  quelles belles sources ... fiables sans aucun doute ... The Defender ...  : quelles belles sources...fiables sans aucun doute ...Wikipedia... smiley


                                • nono le simplet nono le simplet 28 juillet 09:52

                                  @Abolab
                                  voui ! The Defender est là pour défendre les victimes ... c’est d’ailleurs écrit dessus comme le Port-Salut ... il faut quand même leur reconnaître une grande habileté à créer des fake-news qui tirent la larme à l’œil ... en France on n’a pas ça ... on a FranceSoir ... des amateurs pas très habiles ... y a pas à dire pour les Fake-news les américains sont les rois ... avec les russes, mais ça compte pas, ce sont des organismes d’État, ils trichent ... smiley 


                                • nono le simplet nono le simplet 28 juillet 09:55

                                  @leypanou
                                  c’est sûr que tu préfères FranceSoir ou Réseau-International ...


                                • nono le simplet nono le simplet 28 juillet 10:18

                                  @Abolab
                                  et d’ailleurs, sans flagornerie, je te reconnais un certain talent et même un talent certain pour diffuser ces fake-news pour « un simple internaute » comme tu te définis toi-même ... peu d’auteurs d’AGV ont ce talent ..


                                • ZXSpect ZXSpect 28 juillet 10:30

                                  @Abolab
                                  .

                                  .

                                  .

                                  « Vous croyez que c’est normal pour un jeune homme de 22 ans sans antécédent de mourir d’un choc allergique. La personne se fait vacciner à 14 heures et meurt à 23 heures et vous en êtes à vous demander la cause de la mort ? »

                                  .

                                  .

                                  Question… comment peut on publier le Certificat COVID Numérique UE de celui qui a été vacciné quelques heures avant ?

                                  .

                                  … une performance administrative ! smiley


                                • Abolab 28 juillet 10:37

                                  @nono le simplet

                                  Soyez plus précis quelles fakes news ? La mort de Maxime Beltra à 22 ans dès suite de la vaccination ARNm ?

                                  J’ai même vu sur Twitter un idiot affirmant qu’il n’y avait pas de certificat de décès avant que son message ne soit effacé. Le déni le plus total de simples faits pour conforter leur idéologie et cacher leur peur de la confrontation avec le réel.

                                  Pensez-vous aussi qu’il n’y a aucun lien entre la mort du jeune homme et la vaccination qu’il a eu quelques heures plus tôt ?

                                  Vous rendez-vous compte de la monstruosité dont font preuve les idéologues de la vaccination pour justifier l’utilisation abusive de ces produits et vouloir l’imposer à tout le monde même lorsque cela n’est pas nécessaire ? Ces personnes qui raisonnent en statistiques et qui balaient la sensibilité des personnes et des individus sous couvert de concepts et de théories fumeuses et liberticides.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité