• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Quand l’abeille guérit

Quand l’abeille guérit

L’abeille, cet inlassable travailleur, menacé aujourd’hui de disparition, nous cache encore de nombreux secrets.

Je dois cet article à la rencontre avec un apiculteur isérois, Patrice Vernet en l’occurrence, lequel m’a ouvert des horizons insoupçonnables, ce qui doit être le cas de nombreux d’entre nous, qui ne connaissent de ces insectes, que finalement peu de choses...à part qu’elles nous fournissent du miel.

En effet, au-delà de ce produit merveilleux qu’est le miel, il m’a expliqué à quel point l’abeille pouvait nous guérir de pas mal de maladies...

Avant de pratiquer ce digne métier d’apiculteur, Patrice Vernet était ouvrier, et lors d’une mauvaise manipulation, s’était sectionné la phalange d’un de ses doigts.

Celle-ci, conservée au froid, avait pu être recousue... hélas, l’infection s’était installée et le médecin se vit contraint d’amputer le doigt...

C’était sans compter sur la réaction du patient qui lui déclara : « c’est votre avis, mais c’est mon doigt... et je refuse cette amputation ».

Etonné le chirurgien lui demanda ce qu’il comptait faire... « Eh bien, je vais tremper mon doigt dans du miel... »

« Vous n’y pensez pas », rétorqua le praticien ! « Le miel est plein de bactéries, et vous allez provoquer une infection généralisée... »

Pourtant, le patient fit ce qu’il avait décidé, et trempa régulièrement son doigt infecté dans du miel...et le sauva en quelques jours.

L’apiculteur m’en appris encore plus par la suite, car par le truchement de la médiathèque du village, je le fis inviter à une conférence sur le sujet.

Ainsi, lorsqu’il aborda la question de l’arthrose, qui lorsqu’elle est très avancée, peut bloquer les doigts d’une personne, au point que celle-ci se trouve dans l’incapacité de saisir le moindre objet, il expliqua en quoi l’abeille pouvait intervenir.

Ce que préconise l’apiculteur est ni plus, ni moins, que de faire piquer une abeille à l’endroit le plus douloureux, s’étant auparavant assuré que le patient n’est pas allergique à la piqûre des abeilles.

Il capture donc une abeille, et au bout de plusieurs séquences de piqûres, le patient constate une totale guérison.

Une bonne nouvelle pour une personne âgée présente lors de cette conférence, car elle avait une main percluse de rhumatismes, et qui décida de se faire soigner ainsi...

D’autres soignants ont mis au point des méthodes moins directes, et après avoir extrait le venin, en font différents produits : crèmes, comprimés, gouttes diverses...  lien

Mais l’abeille guérit bien d’autres maladies.

Ainsi, la propolis qu’elle produit et utilise entre autres pour colmater le moindre trou dans la ruche, est utile pour soigner plein de choses.

Cette propolis est une substance résineuse récolté sur les bourgeons et la résine des arbres, puis transformée par l’abeille. lien

Réduite en poudre et mélangée à de la vaseline, c’est un produit idéal pour soigner les affections de la peau : psoriasis, urticaires, eczémas, zonas, etc.

Patrice Vernet nous conta sa rencontre avec une personne atteinte d’une affection de la peau si douloureuse qu’elle songeait parfois à demander l’ablation du bras, tant la souffrance était forte.

Vernet lui appliqua une pommade à base de propolis, et revit le patient quelques minutes après, celui-ci étant abasourdi de ne plus avoir la moindre douleur...et la trace rouge (comme un camion de pompier) qu’il avait sur toute la longueur de son bras avait pratiquement disparu.

Cependant, il fallut continuer pendant quelques semaines le traitement pour arriver à une totale guérison. lien

A l’occasion, l’apiculteur évoqua le drame que connut une souris qui avait pénétré dans une ruche : dès son intrusion, elle fut piquée par une multitude d’abeilles, et passa de vie à trépas... mais comment se débarrasser du cadavre ?...

C’est là qu’intervint la propolis... les abeilles couvrirent l’animal de ce produit, provoquant ainsi son quasi embaument, digne des occupants des pyramides égyptiennes.

Mais la propolis peut aussi se manger...proposée en petites barètes, que l’on garde dans la bouche le temps qu’elle se ramollisse...on peut alors la mastiquer, comme un vulgaire Chewing-gum, aussi longtemps que l’on voudra : le résultat sera bénéfique pour ceux qui ont des problèmes gastriques...voire des inflammations...des maux de gorge...grâce à ses vertus probiotiques et bactéricides.

Et puis, il faut évoquer la gelée royale, produit très cher, mais si nécessaire, dont il est conseillé de faire une cure au début de chaque saison.

Sur ce sujet, l’apiculteur recommanda d’être prudent lors de l’achat de ce produit, car certaines gelées (tout comme certains miels) sont à déconseiller, venant souvent de Chine, et généreusement trafiquées. Lien

Il convient donc de ne commander que des gelées royales référencées GPGR (groupement des producteurs de gelée royale) afin d’être sûr de la qualité du produit, lequel doit être conservé au froid. lien

Quant au miel lui-même, il serait bon de mieux le connaitre, car un miel de sapin n’a pas les mêmes propriétés qu’un miel de lavande...et celui du châtaigner n’a rien à voir avec un basique miel de fleur ou miel de forêt.

Ainsi celui du tilleul soigne le rhume, la grippe, et a des propriétés apaisantes, efficaces contre le stress, l’insomnie, l’anxiété.

Celui d’acacia est le bienvenu pour traiter la constipation...et il est conseillé aux diabétiques car il contient plus de fructose que de glucose.

Le miel de sarrasin est idéal pour ceux qui souffrent d’anémie, car il est riche en sels minéraux et antioxydants.

Le miel de châtaigner peut être utilisé en cas d’ulcères, d’hépatite, ou pour soigner les infections du système urinaire.

Le miel de lavande, connu pour sa teneur en calcium et acides formiques, agit contre les mauvaises bactéries par ses propriétés antiseptiques, et anti-inflammatoires.

Les malades du cœur ont tout intérêt à consommer du miel d’aubépine, lequel aide à traiter l’athérosclérose.

Le miel de bruyère, riche en oligoéléments, potassium, fer et soufre est l’idéal pour ceux qui ont des problèmes rénaux...ou qui sont atteints de fatigue chronique.

Le miel de tournesol est un bon cicatrisant qui soulage les inflammations de la peau, et renforce le système immunitaire.

Le miel de pissenlit traite les maladies du foie, et les maladies gastriques en général.

Le miel de romarin favorise les fonctions du foie et de la vésicule.

Le miel de colza réduit le taux d’acide gras, et il est recommandé à ceux qui souffrent de rhumatismes.

On pourrait ajouter à la liste des miels plus rares, comme celui de manuka, le miel d’amorpha...et pour plus de détails, ce lien.

Impossible de passer sous silence le problème que connaissent les abeilles, qui disparaissent par millions, pour cause essentielle de pesticides, et malgré les promesses, on découvre que l’interdiction des pesticides recule chaque jour un peu plus, sauf en Autriche, premier pays européen où le glyphosate vient d’être enfin banni. Lien

Comme dit mon vieil ami africain : « celui qui peut mettre un œuf dans une bouteille doit aussi pouvoir l’en retirer  ».

Le dessin illustrant l’article est de l’auteur

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Nous sommes ce que nous mangeons

Ces plantes qui tuent le cancer

Atchoum

L’huile de l’arbre

Un article à la noix

A table avec les sauvages

A table avec les insectes

Des racines et des arbres

Finissez vos assiettes

Main verte pour tomate rouge

La drogue ce tabou

Ces plantes qui font trembler Big-Pharma

Arrêtez la terre, je veux descendre

A l’oreille des feuilles

La terre folle

Au bois de mon cœur

Les dessous du chou

Le jardin extraordinaire

Des piquants qui protègent

Ces plantes qui tuent les virus

L’amarante, plante espiègle

Des pommes, des poires, mais pas n’importe quoi

Aimer la Terre

Les avancées de l’immobile

A l’aide d’iode

N’écrasez pas le champignon

Jamais déçu par le chou

Sauvé par l’écorce


Moyenne des avis sur cet article :  3.93/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

81 réactions à cet article    


  • Gollum Gollum 3 juillet 10:39

    Je suis abasourdi par le médecin déclarant doctement le miel milieu bourré de bactéries ! smiley



    • olivier cabanel olivier cabanel 3 juillet 10:48

      @Gollum
      ben oui... et moi donc ! smiley


    • Gollum Gollum 3 juillet 12:58

      @olivier cabanel

      En conséquence j’imagine qu’il devait considérer le miel à la vente comme ayant été pasteurisé... comme le lait quoi.. smiley

      Comme quoi il y a des gros bourrins dans tous les corps de métier. smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 3 juillet 13:03

      @Gollum
      un miel pasteurisé ?
      quel en serait l’intérêt ?


    • Gollum Gollum 3 juillet 13:07

      @olivier cabanel

      Ben aucun.. Mais comme le bonhomme semblait persuadé que le miel est bourré de bactéries, la conséquence est la pasteurisation, non ?..


    • quid damned quid damned 3 juillet 16:27

      @Gollum
      C’est le problème avec la médecine occidentale actuelle, les médecins ne connaissent rien à ... la médecine !
      Ils connaissent sur le bout des doigts des tas de noms de maladies mais ce sont plus des dealers de médicaments, de chimie lourde que des médecins.
      Alors que tout ce dont on a besoin est dans la nature et que la clé de la bonne santé est une alimentation saine, les médecins dont les cours sont en partie financés par bigpharma n’ont aucun ou très peu de cours sur l’alimentation.


    • Gollum Gollum 3 juillet 17:09

      @quid damned

      Je sais. J’ai eu droit à des expectorants chimiques pour une bronchite il y a de cela presque 35 ans... Et puis je suis tombé sur l’huile essentielle d’eucalyptus qui fait à la fois expectorant et bactéricide... Les deux mon capitaine, oui, oui... 

      J’ai déserté la médecine officielle ce jour là...

      Il y a mieux d’ailleurs : une simple gousse d’ail a exactement le même effet. On en met dans la salade et basta.. problème réglé.. Pas de visite chez le médecin, pas d’achat à la pharmacie et pas de remboursement sécu... smiley


    • quid damned quid damned 3 juillet 18:21

      @Gollum
      Oui, l’ail est excellent. Et bien d’autres merveilles qui poussent partout.
      Un simple jeûne peu également faire des miracles.
      Même les rhumes je ne connais pas.
      Je ne me souviens même pas du nom de mon médecin traitant.
      Mais chut ...
       smiley


    • gaijin gaijin 3 juillet 18:41

      @Gollum
      le bonhomme lui même étant bourré de bactéries on devrait le pasteuriser non ?


    • Gollum Gollum 3 juillet 18:47

      @gaijin

      Lol smiley Et même l’embaumer pour la postérité.. 


    • Gollum Gollum 3 juillet 18:48

      @quid damned

      C’est quoi un médecin traitant ? smiley


    • quid damned quid damned 3 juillet 19:10

      @Gollum
      C’est un truc administratif. Chais plus trop bien : )


    • olivier cabanel olivier cabanel 3 juillet 22:26

      @quid damned
      je me permet d’intervenir
      j’ai déjà évoqué ça dans un article ancien...
      l’ail !
      un tiers d’ail pilé pour deux tiers d’alcool de fruit
      au bout de 2 mois le liquide est pret,
      il peut soigner efficacement des plaies assez graves
      un ami avait eu l’aide de son fils pour « fourcher le fumier »...hélas, il s’est percé le pied avec la fourche... laquelle à traversé le pied, jusqu’à la semelle.
      après nettoyage, il a mis une compresse de cette « potion » sur la plaie... quelques jours après, tout était ok...


    • Le421 Le421 4 juillet 08:11

      @Gollum
      Les bienfaits de la propolis ne sont plus à démontrer ni à discuter.
      Les angines sont calmées de façon radicale par les sprays en contenant...


    • quid damned quid damned 4 juillet 11:19

      @olivier cabanel
      Pas étonné, je ne connaissais pas cette recette précisément (merci) mais les vertus de l’ail sont nombreuses. Un bon vermifuge également si je ne m’abuse.


    • @olivier cabanel

      j’espère malgré tout qu’il était vacciné contre le tétanos,.. ;


    • popov 5 juillet 09:03

      @Gollum

      Il ne faut pas donner de miel à un enfant de moins d’un an : risque de botulisme infantile.
      À part ça, le miel est plutôt désinfectant.


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 juillet 10:52

      @quid damned
      oui, c’est aussi un bon bactéricide...vermifuge aussi. lien


    • rogal 3 juillet 11:15

      L’abeille guérit peut-être. Parfois elle tue (voir l’actualité).


      • dominique 3 juillet 12:03

        @rogal
        Il y a tellement de choses qui tuent. S’il fallait toutes les éliminer il ne resterai pas grand chose sur la planête.....


      • olivier cabanel olivier cabanel 3 juillet 13:05

        @rogal
        l’abeille guérit peut-être ?
        pourquoi peut-être ?
        ou alors vous n’avez pas lu l’article... juste en diagonale. smiley


      • quid damned quid damned 3 juillet 19:12

        @rogal
        L’eau désaltère peut-être mais parfois elle tue.


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 juillet 19:28

        @quid damned

        L’eau ferrugineuse...hips ...non .


      • quid damned quid damned 3 juillet 19:37

        @Aita Pea Pea
        hips ! ... non ... pas l’eau ferru... gineuse ... hips


      • Le421 Le421 4 juillet 08:11

        @rogal
        L’abeille tue des millions de fois moins que la connerie humaine...


      • Aristide Aristide 3 juillet 12:27

        Le miel est un bienfait, les abeilles sont indispensables, ... Oui mais, voilà ces histoires à dormir débout sur les guérisons miraculeuses ne font que cacher la réalité des bienfaits du miel. Ce miel est un produit dont on connait les qualités nutritives qui possède aussi des vertus « curatives » encore que l’on ne soit pas arrivé à toutes les comprendre. Mais de là à avaler toutes ces balivernes ...


        • olivier cabanel olivier cabanel 3 juillet 13:07

          @Aristide
          ces balivernes ?
          z’êtes plutôt gonflé.
          j’ai proposé des témoignages... selon vous, ce seraient donc des menteurs ?
           smiley


        • Aristide Aristide 3 juillet 16:50

          @olivier cabanel

          Pourquoi gonflé.

          Attendez une infection d’un doigt au point que le médecin propose une amputation aurait été guérie par une onction de miel ! Ailleurs le rhumatisme d’un bras soigné de la même manière ! Si ce ne sont pas des balivernes, cela ressemble aux miracles de Lourdes, auxquels vous avez le droit de croire. 

          A vouloir trop démontrer, le discours devient inaudible, alors que le miel a de vraies vertus curatives, mais qui n’ont rien à voir avec ces ... miracles.


        • gaijin gaijin 3 juillet 18:42

          @Aristide
          en cas d’infection lourde ( avec gangrène ) il vaut mieux en effet utiliser des asticots .....


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 juillet 19:00

          @gaijin

          Ou des pissenlits par la racine...


        • olivier cabanel olivier cabanel 3 juillet 22:27

          @gaijin
          exact ! les asticots nettoient la plaie.


        • olivier cabanel olivier cabanel 3 juillet 22:37

          @Aristide
          libre à vous de le croire, ou pas...
          j’ai simplement cité le témoignage d’une personne qui a vécu çà.
           smiley
          et il n’y a pas de miracle la dedans...


        • Le421 Le421 4 juillet 08:20

          @Aristide
          Salut Aristide !!
          Vous êtes un sceptique et c’est votre droit.
          Je ne critiquerais pas vos écrits.
          Ceci dit, si je vous parle du « ronron » du chat pour favoriser la guérison des fractures, cela va vous étonner.
          Autant que me casser les pieds mon pauvre siamois hélas mort depuis, en voulant obstinément se coller contre mon bras cassé en mille morceaux. Je ne comprenais pas pourquoi cette bestiole voulait absolument se mettre à cet endroit.
          Je pensais qu’il voulait juste compenser ma douleur par des câlins.
          J’ai lu plus tard que les félins favorisent leur cicatrisation des os en ronronnant...
          Cela leur confère une étonnante capacité de récupération.
          J’ai eu dans le temps une chatte abyssin argenté qui était passé sous une voiture dans la ligne droite près de chez moi. J’ai récupéré une épave sanguinolente mais encore vivante. Je l’ai amené chez le veto pour la faire piquer. Lequel m’a assuré de sa rapide guérison. J’étais interloqué !! 1 mois plus tard, la patiente galopait comme si de rien n’était !!


        • Aristide Aristide 5 juillet 11:19

          @Le421

          Salut Aristide !!
          ...
          Je ne critiquerais pas vos écrits.

          Je ne vous répondrai pas, vous m’avez banni de vos ... articles. Ignorez moi ... 


        • alinea alinea 3 juillet 13:22

          Tu as raison Olivier, le miel est souvent le seul remède pour venir à bout d’une blessure chez un animal : il est cicatrisant mais pas antibiotique : il ne fait que « couver » la plaie, interdire la prolifération, mais il ne tuera pas les bactéries éventuelles.

          On dit que les apiculteurs n’ont jamais de rhumatismes...

          en remerciement, comme toujours, l’humain l’exploite comme une vache à lait, fait des petites expériences changement de reine pour une venue d’ailleurs... qui la tuent !! Lui ôte les sources de nourriture, les font vivre en HLM mobiles ; bref, un vrai con, comme d’habitude.


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 juillet 13:31

            @alinea

            Les guêpes c’est pas mal . Marcher sur un nid en sous bois et tu te découvre des qualités de sprinter...vécu. Lol


          • njama njama 3 juillet 13:46

            @alinea

            Le miel de thym a des propriétés antiseptiques. Il a été employé dans un service de grands brûlés dans un hôpital de province en France (il faudrait que je retrouve où ?), et ce miel donnait de meilleurs résultats de cicatrisation que n’importe quelle autre pommade en qualité comme en temps de cicatrisation.

            Seulement voilà, comme du miel ça fait beaucoup moins scientifique qu’une mixture qui a reçu une AMM... ce genre de remède naturel ne recevra jamais un aval académique, les marchands de pommade veillent sur leurs intérêts, et les blouses blanches voudraient passer pour autre chose que des rebouteux smiley

            http://www.mieldethym.fr/vertus.php


          • Gollum Gollum 3 juillet 14:00

            @Aita Pea Pea

            Les nids de guêpe sont en hauteur en principe...

            https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/arthropodes/des-supernids-de-guepes-impressionnants-photographies-aux-etats-unis_135117

            Ce sur quoi vous avez marché sont sans doute des guêpes solitaires plus portées à faire des petits trous au sol..

            À mon avis vous avez avoir dû affaire à une seule guêpe..

            Bon, ceci dit je ne suis pas spécialiste.


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 juillet 14:19

            @Gollum

            C’était sur un coteau...et crois moi il n’y en avait pas qu’une. Mon frangin moins réactif que moi a morflé. Peut être un squat de terrier de lapin . Cela dit je n’en veut pas a ces petites bêtes...y’a prescription.


          • Gollum Gollum 3 juillet 15:24

            @Aita Pea Pea

            Hum, vous avez sans doute raison.. Je n’avais pas pensé aux zones non boisées, sans arbres, il est en effet probable qu’elles ont récupéré un terrier de lapin..

            Ceci dit, ici on n’a pas à se plaindre, j’ai vu un article sur une attaque de frelons japonais, les plus gros que j’ai jamais vu, mort assurée et garantie... :
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Vespa_mandarinia_japonica


          • alinea alinea 3 juillet 15:51

            @njama
            Mais c’est vrai qu’on l’utilise dans les hôpitaux !! tant que ce n’est pas interdit, il y a des toubibs moins cons que d’autres ! smiley


          • alinea alinea 3 juillet 15:54

            @Gollum
            Non, par chez moi il y a les talènes, qui s’abritent dans le sol ! des furies qui bondissent à votre approche !! bon il faut être allergique pour en mourir !


          • Gollum Gollum 3 juillet 16:09

            @alinea

            Houlà encore pire ça ! smiley 

            Pas intérêt à marcher dessus..

            J’ai des frelons aussi mais leur nid est dans le creux du mur en ciment du voisin..

            J’adore les voir partir en chasse, faire le tour du propriétaire, et les guêpes, abeilles ne font pas le poids face à de tels prédateurs..

            Je suis étonné qu’il y en ait encore car chez moi les insectes sont en chute libre..


          • olivier cabanel olivier cabanel 3 juillet 16:45

            @Aita Pea Pea
            vécu aussi ! smiley


          • njama njama 3 juillet 19:24

            À Limoges, le CHU utilise le miel pour faire cicatriser ses patients
            Entre un coût peu élevé et une efficacité prouvée, l’établissement utilise notamment le miel pour ses vertus cicatrisantes.
            [...] Plusieurs établissements français ont d’ailleurs suivi celui de Limoges, comme Espalion, Nîmes, Saint-Brieuc, ou encore Pompidou à Paris. Si le miel est autant utilisé au CHU de Limoges, c’est grâce au professeur Descottes, pionnier de l’apithérapie hospitalière, décédé en 2009. Avant ses travaux, cet usage du miel était perçu comme une excentricité. Pourtant l’usage du miel remonte à l’Antiquité égyptienne. Une tradition millénaire, délaissée avec l’émergence de l’industrie pharmaceutique.
            https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/limoges-le-chu-utilise-le-miel-pour-faire-cicatriser-ses-patients-7786054657

            Marion Marcet. La cicatrisation des brûlures par le miel . Sciences pharmaceutiques. 2017. UNIVERSITE DE BORDEAUX COLLÈGE SCIENCES DE LA SANTÉ U.F.R. DES SCIENCES PHARMACEUTIQUES
            Thèse pour l’obtention du DIPLÔME D’ÉTAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE
            E.Conclusion (page 103)
            Au vu de tous les composés contenus dans le miel et de toutes ses merveilleuses propriétés, l’application de miel sur une brûlure favorise d’une part la cicatrisation, en accélère le processus, évite la surinfection, et peut même permettre d’éviter une greffe de peau. De nombreuses études ont démontré que le miel est bien plus efficace que les pansements à base de polyuréthane, que les membranes amniotiques et que la sulfadiazine argentique. Il possède toutes les qualités d’un pansement idéal.
            https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01657277/document


          • olivier cabanel olivier cabanel 3 juillet 22:38

            @alinea
            merci de ta réaction...


          • njama njama 3 juillet 23:52

            @olivier cabanel

            C’est une réaction en chaîne, un effet domino entre un excellent article, des commentaires qui s’emboîtent les uns dans les autres, et puis voilà quand on veut partager...
            et, une connaissance partagée reste entière, c’est comme la multiplication des pains (proverbe palestinien)...
            C’est quand complétement dingue qu’un p’tit pot de miel puisse être une armoire à pharmacie pour soigner plein de bobos smiley


          • njama njama 4 juillet 00:01

            @olivier cabanel

            C’est quand même complétement dingue !
            j’avais gardé souvenance que le miel de thym [...] était « un peu magique », mais sans votre article elle serait restée assoupie encore combien d’années (?) avant d’être partagée.
            C’est bonheur pour moi de faire découvrir ses vertus à ceux qui ne les connaissaient pas.
            Un peu de miel de thym dans votre petite armoire à pharmacie, c’est une panacée offerte par la nature à deux francs six sous.


          • JulietFox 4 juillet 09:32

            @njama
            L’hôpital de Limoges utilise le miel pour cicatriser des plaies.


          • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 19:17

            @JulietFox
            merci de ce renseignement !


          • popov 5 juillet 09:09

            @njama

            Bonjour

            Je vous ai déjà vu parler de miel et d’abeilles sur d’autres fils. Vous avez l’air d’en connaître un coin. Seriez-vous apiculteur ?


          • popov 5 juillet 13:13

            @Gollum

            Au Japon, les larves et les nymphes de frelons et de guêpes font partie de la gastronomie.


          • njama njama 5 juillet 21:36

            @popov
            non je n’ai pas de ruches j’habite en ville tout près et trop près d’un collège pour avoir une ruche en raison de restrictions administratives car il faut une distance minimum... mais oui j’avais suivi une formation en apiculture pendant une année et ça m’avait beaucoup plu d’apprendre tant de choses sur cet univers fascinant et de mettre mes mains dans les ruches quand les abeilles sont douces très affairées à leur ouvrage comme à d’autres moments pour les visiter et voir si tout va bien
            Si ça vous attire faites le pas, les apiculteurs sont des personnes charmantes toujours heureuses de transmettre leur passion.
            une référence qui n’a pas pris une ride
            https://www.belin-editeur.com/cours-complet-dapiculture


          • popov 6 juillet 01:56

            @njama

            Merci pour le lien.


          • pallas 3 juillet 14:27
            olivier cabanel

            Bonjour,

            L’abeille, un insecte parmis tant d’autre disparaissant, juste celle européenne, il y la trés agressive d’origine africaine qui se répand, le frelon asiatique aussi.

            Les araignées c’est du meme accabit, se sont de nouvelles especes super sympas.

            C’est la meme chose pour les fourmies, celle des bois est morte, hummm sa serai sympa les fourmis de feux non ?, ultra agressives.

            La France change, autant ethniquement, faune et flore, climat aussi.

            Vous allez en bouffer de votre voeux, jusqu’a la lie.

            Moi je sirote mes bieres en vous voyant gesticuler.

             smiley

            Salut


            • quid damned quid damned 3 juillet 18:43

              @Olivier Cabanel
              Bonjour,
              article très intéressant.
              Je connais quelqu’un qui s’est soigné d’un eczéma persistant à la propolys, je confirme donc.
              Et lors d’une visite d’une apiculture, j’ai vu une souris embaumée. C’est apparemment assez fréquent, l’intruse (qui cherche gite l’hiver) est tuée mais étant beaucoup trop lourde pour nos petites amies les abeilles, celles-ci la rendent stérile afin qu’elle ne contamine pas la ruche avec quelques germes dont le rongeur serait porteur où à cause de la putréfaction.

              Eh oui les abeilles font beaucoup plus qu’un simple (mais délicieux) édulcorant avec leur miel et ses dérivés.


              • quid damned quid damned 3 juillet 20:06

                @quid damned
                *propolis



                • alinea alinea 3 juillet 21:03

                  Le petit dessin a oublié le sac de venin ; outre son odeur très agréable, il paraît que des études ont été faites et que cela soignerait tout ; c’est bête, juste au moment où il n’y aura presque plus d’abeilles ! smiley


                  • quid damned quid damned 3 juillet 21:13

                    @alinea
                    Le seul truc qui peut intéresser nos zélites quant aux abeilles c’est le pognon que rapporte la vente de miel frelaté.


                  • njama njama 3 juillet 21:31

                    @quid damned

                    oui d’ailleurs certains miels venus de l’étranger sont coupés avec du sirop de sucre, y a pas de petites économies... pour faire plus de profits
                    préférez les miels d’apiculteurs de votre région


                  • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 07:25

                    @njama
                    conseil aux consommateurs : n’achetez jamais du miel qui coûte moins de dix euros le kg...ce sont probablement de faux miels, des produits frelatés.


                  • quid damned quid damned 4 juillet 11:27

                    @njama
                    J’ai lu sur un pot de miel en supermarché :

                    Miel issu et non-issu de l’ ue

                    Tordu comme spécification non ?
                    Pourquoi pas « aliment bio et non-bio » ?
                    Ah ! j’y suis, la marque devait surement être « miel de Schrödinger » ...


                  • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 12:02

                    @quid damned
                    c’est l’appellation habituelle qui permet de vendre des miels venant de Chine, et probablement des miels « synthétiques »


                  • pallas 3 juillet 22:29
                    olivier cabanel

                    Bonsoir,

                    Juste comme ça, un vieux barbue, c’est quelque peut bizarre.

                    Vous etes dans la pornographie n’est ce pas ?, comme metier.

                    Hé hé hé

                     smiley

                    Salut


                    • olivier cabanel olivier cabanel 3 juillet 22:35

                      @pallas
                      je ne sais pas si je suis dans la « pornographie »... mais je suis sûr que vous n’êtes pas dans « l’orthographie »... smiley
                      barbu ne prend pas de « E » a la fin...
                      et quelque « peut » bizarre...pas de « T » à la fin de peu.
                       smiley


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 juillet 22:42

                      @olivier cabanel

                      Et pourquoi pas une barbue islamiste ? Votre manque d’ouverture m’étonne. Et me choque !


                    • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 07:24

                      @Aita Pea Pea
                      vous tournez autour du pot, faites attention, vous risquez de tomber dedans !
                      cette volonté de refuser l’évidence, vos carences orthographiques, est un peu lamentable...de la fierté mal placée, peut-être ?
                      je vous rappelle que vous avez écrit UN barbue...pas UNE.
                      seriez-vous l’une des premieres victimes du réchauffement climatique ?
                       smiley


                    • Old Dan Old Dan 4 juillet 09:04

                      J’ai (professionnellement) utilisé le miel comme « médicament » ds bcp de cas en pays pauvres & moins gavés de big Pharma (Népal, Thaïlande, Australie,...)

                      Tout ce savoir est encore utilisé par ces gens dits primitifs.

                      .

                      [...étant entendu que le bon sens doit aussi prévaloir quand nécessaire ! ]


                      • Merci pour ton article ensoleillé par le miel. Je me demande pourquoi dépenser tant d’argent au GIEC alors que l’abeille suffit amplement à décrire l’état désastreux de la planète.


                        • Sans oublier la cire d’abeille pour préserver le bois...


                          • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 19:16

                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                            bien sur ! la cire... merci de l’avoir rappelé !
                            à+


                          • popov 5 juillet 09:28

                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                            Bonjour

                            J’allais signaler cet oubli.
                            La cire d’abeille entre dans la composition de crèmes pour le visage naturelles, avec le sperme de baleine et l’eau de rose.
                            On en fait aussi des cierges, ce qui est un gaspillage.


                          • ZenZoe ZenZoe 4 juillet 16:28

                            Bonjour Olivier,

                            Quand l’abeille guérit...

                            Il faut juste savoir qu’elle peut tuer aussi, smiley surtout quand on essaie de leur chouraver leur miel par temps orageux. Un randonneur est entre la vie et la mort après avoir été piqué des centaines de fois par des abeilles en folie en Haute-Loire. Elles ont même attaqué les pompiers. L’apiculteur était en train de récolter parait-il, et le temps était électrique. Ça fait froid dans le dos !

                            Sinon, merci pour l’article, je crois beaucoup dans les remèdes dits « de grand-mère ». Je m’en sers et je suis en excellente santé.


                            • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 19:09

                              @ZenZoe
                              bonjour !
                              oui, c’est vrai...
                              j’ai hésité à faire un développement sur ceux qui, en Afrique, ou ailleurs, vont récolter le miel sauvage...prenant souvent de gros risques...vidéo


                            • njama njama 7 juillet 11:09

                              @olivier cabanel

                              Les abeilles africaines ont (avaient) réputation d’être fort agressives. D’une manière générale toutes les abeilles sont agressives si elles se sentent agressées, et il faut respecter une sorte de protocole pour visiter les ruches. Attendre qu’elles soient en pleine activité idéalement aux heures les plus chaudes de la journée, les visiter peu et très rapidement à la saison froide parce que les abeilles s’emploient à maintenir une certaine température à l’intérieur de la ruche... pour l’isolation thermique elles veillent au grain !

                              Il y a eu des tentatives de mettre l’abeille africaine en ruchers Dadant ou d’autres types, mais elles en convenaient pas à ces abeilles. Jusqu’à ce que l’on en trouve la raison qui était que les cadres aux dimensions et écartements standard étaient trop espacés pour cette variété d’abeille qui est de plus petite taille que nos abeilles...


                            • njama njama 7 juillet 14:56

                              correction
                              pour la régulation thermique elles veillent au grain


                            • popov 5 juillet 12:07

                              J’ai un demi ha de thé. Quand il est en fleur, il y a plein d’abeilles (asiatiques). Je ne sais pas où elles nichent. J’ai construit une ruche pour essayer de les attirer, sans succès. Autour, c’est la forêt de cèdres et de cyprès. Plein de plantes sauvages. J’ai des orangers et autres arbres fruitiers, du thym, de la lavande et je cultive parfois du sarrasin.


                              • popov 5 juillet 13:23

                                @Olivier Cabanel

                                Merci pour l’article. Certains de vos articles m’ont parfois fait rigoler, mais celui-ci, je le plusse.


                                • olivier cabanel olivier cabanel 7 juillet 10:48

                                  @popov
                                  merci, c’est sympa


                                • Alexis 7 juillet 11:04

                                  Pas le temps de lire l’article, mais je parie que l’auteur n’a pas évoqué les lunes de miel, au cours des quelles de grosses piqures peuvent se produire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès