• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Sois cool, oh mon frère...

Sois cool, oh mon frère...

Cette chanson, écrite et chantée par un de mes amis, Thomy Valdes, a fait les beaux jours d’une radio iséroise, mais au-delà de ce sage message, il n’est pas inutile de se pencher sur la formule : « qui va lentement, va loin »... voire qui va lentement va bien.

A l’époque où on a l’impression que le temps s’accélère, il faudrait donc au contraire, lever le pied du champignon, et flâner au lieu de courir...

Qu’on en juge : savez-vous que l’un des promoteurs de la gymnastique, le journaliste Eugène Paz, est mort à l’âge de 66 ans, (lien) et que James Fuller Fix, l’écrivain qui a popularisé la course à pied est mort en faisant son jogging à l’âge de 52 ans ? lien

On n’a pas oublié non plus la mort tragique de Maradona à l’âge de 60 ans, même s’il est plus que probable que la pratique du foot ne soit pas responsable de sa disparition.

Et ne parlons pas de tous ces footballeurs, ou rugbymans, et autres sportifs, qui sont morts jeunes pendant la pratique de leur sport favori.

Marc-Vivien Foe, mort à 28 ans en demi-finale de la Coupe des Confédérations, Gregory Mertens, victime de « la mort subite du footballeur  », mort à 24 ans, Tim Nicot, décédé à l’âge de 23 ans en plein match, Manute Ball, champion en NBA, mort à l’âge de 47 ans, Ruben Kruger, champion du monde de rugby, mort à 39 ans, Jonah Lomu, autre champion de rugby, mort à 40 ans...tout comme Norm Berryman, décédé suite à une crise cardiaque... il avait 42 ans, une grosse perte pour le rugby néo-zélandais, et quid de Marcel Verchère décédé à 27 ans, suite à un plaquage en plein saut...

Et quid de Jules Bianchi mort à 25 ans, ou Ayrton Senna, mort à 34 ans, tous deux champions en formule 1 ?...tout comme le célèbre Gilles Villeneuve, mort au volant de son bolide... il avait 32 ans... du vététiste Kelly McGarry, décédé à 33 ans alors qu’il faisait du vélo...

Le champion olympique, Mika Myllylä, est parti avec ses 6 médailles olympiques à 41 ans... et un autre champion olympique, Laurent Vidal, est décédé d’une crise cardiaque à 31 ans. lien

Alors on peut s’interroger sur le fait que les docteurs, et autres spécialistes de la santé, soient convaincus des bienfaits de l'exercice sportif ?

Nombreux sont ces experts qui affirment qu’il faut faire du sport pour vivre plus longtemps, se basant sur une étude qui assure que 15 minutes d’exercice par jour pourrait rallonger notre espérance de vie de 3 ans. lien

Profitons-en pour signaler qu’au contraire, la pratique de la télévision 6 heures par jour réduit notre vie de 5 ans. lien

Mais comparons les destins des animaux fétiches de ce bon La Fontaine, le lièvre et la tortue...

Alors que le premier passe son temps à courir, il a une espérance de vie qui dépasse rarement la dizaine d’année (lien), alors que la tortue peut vivre allègrement jusqu’à 150 ans. lien

D’autre part, une étude californienne assure que 2 verres de vin, ou de bière par jour, permet de vivre plus de 90 ans...(lien), même si les résultats de cette étude ont soulevé beaucoup de controverses, (lien) alors qu'une autre étude, assure que déguster un verre de vin stimule le cerveau. lien

Néanmoins, tous sont d’accord pour affirmer que c’est surtout l’excès qui est dangereux... et que l’on doit boire « avec modération »...

Allons un peu plus loin, des études convergentes nous apprennent pourtant que le whisky serait bon pour la santé... ce que ne dénierait certainement pas une certaine Grace Jones, née en 1906, à Liverpool et qui n'a jamais renoncé à son cher verre de whisky quotidien. lien

Elle nous a quitté à l’âge honorable de 112 ans. lien

Cette boisson, riche en antioxydants, est connue pour être l’une des seules à renforcer le cœur, en réduisant le risque de caillots sanguins. lien

Plus sérieusement, une autre piste a été étudiée, celle des lymphocytes T cytotoxiques, ces cellules immunitaires capable de tuer des cellules infectées, ou des cellules cancéreuses, des globules blancs, qui éliminent systématiquement toutes les cellules qui sont indésirables pour l’organisme. lien

Allons au Japon...

Le Dr Makoto Suzuki est l’auteur d’une étude portant sur les « centenaires d’Okinawa », cette petite ile qui intrigue tant de scientifiques, surpris d’y rencontrer beaucoup de centenaires, robustes, et en bonne santé.

Il assure avoir détecté 4 facteurs de longévité : la bonne alimentation, l’activité physique, l’auto-assistance, et l’entraide mutuelle...

Il s’interroge aussi sur ces « aliments miracles », que sont le Goya, sorte de concombre local, le loofah, espèce de courgette propre à cette ile, des patates douces de couleur violette riches en vitamines B,C,K... mais il a aussi constaté que les centenaires d’Okinawa consommaient peu de viande, et beaucoup de poissons, éliminant souvent les produits laitiers dans leur alimentation...et boivent beaucoup d’eau.

Ajoutons que ces japonais ont une philosophie de vie en phase avec la nature, et les flux d’énergie, avec patience, tolérance et résilience au programme. lien

L’eau, et surtout sa qualité, est aussi un facteur à ne pas négliger, s’il faut en croire le Dr Coanda, père de la dynamique des fluides, et prix Nobel, qui s’est penché sur ce phénomène de l’eau quasi miraculeuse de la vallée des Hunzas, dans l’Himalaya, ayant constaté les propriétés étrange de celle-ci : elle a une viscosité différente, une tension superficielle différente aussi, mais surtout, elle bout ou gèle à des températures différentes que l’eau « traditionnelle »...les habitants de cette vallée vivent en effet en très bonne santé, dépassant souvent le siècle de vie. lien

Mais l’eau ne semble pas être le seul facteur de la longévité des Hunzas...

Un scientifique, le docteur Mac Carrison, étudia avec soin cette population, car il avait découvert l’absence de maladies chez eux, la rapidité de cicatrisation des plaies, leur endurance et les performances physiques dont ils étaient capables...

Ils se nourrissent en grande partie de céréales, de fruits de saison, de légumes qu’ils mangent cru, ou très légèrement cuits, et font une utilisation importante d'abricots dont ils extraient une huile...

Quant à leur pain, le pain chapati, il est fabriqué uniquement de farine entière, quelle que soit la céréale utilisée (blé, millet, sarrasin, orge...). lien

On comprend donc aisément que la qualité de l’eau que nous buvons est primordiale, ainsi que celle des fruits et légumes que nous ingérons, et quand bien même nous en trouverions, quid de l’air que nous respirons et des fruits ou légumes qui sont à notre disposition ?

Au-delà de ça, il est temps de découvrir l’ouvrage du journaliste Carl Honoré, « éloge de la lenteur », que l’on peut résumer ainsi : comme l’agitation nous conduit à vivre en surface, sans approfondir nos expériences, nos moments de vie, l’attente a laissé place à l’impatience qui évince le plaisir du moment présent, et comme l’écrit l’auteur : « un monde authentiquement lent ne suppose rien moins qu’une révolution de nos modes de vie ».

Il nous faudrait donc comprendre ce qui nous pousse à la vitesse, afin de trouver le moyen de ralentir...

L’idée n’est pas nouvelle, Racine n’avait-il pas écrit « qui veut voyager loin ménage sa monture  » ?

Carl Honoré évoque dans son livre le mouvement Citta Slow, lequel a émergé à Bra, siège de Slow Food...dans cette ville, 55 engagements ont été pris dans son manifeste : réduction du bruit, augmentation des espaces verts, hospitalité entre voisins, exclusion des voitures dans les centres-villes...et les villes adeptes de ce mouvement voient le chômage se réduire, et leur économie se dynamiser.

Mirande est l’une des villes adeptes de Citta Slow...lien

Il est y question de travailler moins pour vivre heureux.

La moindre minute de temps libre est comblée par la stimulation mentale, et la méditation y a trouvé sa juste place.... tout comme le tantrisme, une sorte de sexe lent, qui permet au corps humain de faire circuler l’énergie à travers les 7 chakras, de la zone génitale au sommet de la tête...lien

Comme l’écrivait Marie Surgers, finalement, plus que la destination, c’est le chemin qui importe. lien

Et comme dit mon vieil ami africain : «  le voyage par la pensée, c’est du fuel économisé ».

Le dessin illustrant l’article est de Nonatzo

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Quand l’abeille guérit

Nous sommes ce que nous mangeons

Ces plantes qui tuent le cancer

J’ai découvert l’eau de jouvence

Partir ou revenir en fumée

L’huile de l’arbre

Un article à la noix

A table avec les sauvages

A table avec les insectes

Des racines et des arbres

Finissez vos assiettes

Main verte pour tomate rouge

La drogue ce tabou

Ces plantes qui font trembler Big-Pharma

Arrêtez la terre, je veux descendre

A l’oreille des feuilles

La terre folle

Au bois de mon cœur

Les dessous du chou

Le jardin extraordinaire

Des piquants qui protègent

Ces plantes qui tuent les virus

L’amarante, plante espiègle

Des pommes, des poires, mais pas n’importe quoi

Aimer la Terre

Les avancées de l’immobile

A l’aide d’iode

N’écrasez pas le champignon

Jamais déçu par le chou

Sauvé par l’écorce


Moyenne des avis sur cet article :  3.47/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • rhea 1481971 29 juin 11:18

    Vous faites l’éloge de la lenteur mais le cocktail vaccination contre le Covid

    et la 5G augmente la sécrétion de dopamine c’est ce qu’écrit Michel Dogna,

    donc avec plus de dopamine les gens vont plus vite.  


    • olivier cabanel olivier cabanel 29 juin 11:46

      @rhea 1481971
      raison de plus pour éviter la vaccination ! smiley


    • ZenZoe ZenZoe 29 juin 11:24

      Comment faire pour vivre vieux ? Ah ça, c’est une bonne question Olivier.

      Robert Marchand a choisi le vélo à fond la caisse et vient de passer l’arme à gauche à près de 120 ans. Jeanne Calment est partie au même âge après une vie passée en grande partie sans trop se fatiguer les muscles ni les méninges. Une de mes tantes, alcoolique, a tenu jusqu’à 88 ans, alors qu’une copine écolo et végétarienne-bio est morte d’un cancer à même pas 50 ans. Allez savoir...

      Est-ce que c’est important ? Est-ce qu’on ne devrait pas plutôt se faire plaisir sans excès pendant qu’on le peut encore et ne pas penser au lendemain ? Plus facile à dire qu’à faire, je sais... Tiens, je vais aller réfléchir au sujet sur ma terrasse avec un petit verre de rosé et quelques rondelles de saucisson au poivre...


      • olivier cabanel olivier cabanel 29 juin 11:47

        @ZenZoe
        donne moi l’adresse, j’arrive ! smiley


      • ZenZoe ZenZoe 29 juin 12:19

        @Olivier

        Trop tard, je viens de tout finir smiley

        Une autre fois peut-être ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 29 juin 13:08

        @ZenZoe
        je l’espère bien
         smiley


      • Adèle Coupechoux 29 juin 11:33

        Vouloir aller vite, c’est un peu vouloir se rapprocher de la mort. Tuer le temps de vivre.

        C’est assez paradoxal dans des sociétés qui ont peur de la mort. 

        Je me souviens du passage aux 35 heures (qui permet aussi de conserver les 39 heures et d’avoir en contrepartie une demi-journée de RTT par semaine)  :

         je préfère travailler plus pour gagner plus

         Qu’est-ce que je vais faire de tout ce temps ?

         Je n’aurai pas davantage les moyens de partir en congés.

         Mon activité ne me le permet pas, je ferai toujours plus que 35 heures

        Mesure toujours controversée. Et pourtant...Cela reste un progrès social.

        Prendre le temps de vivre...D’autant plus que l’avenir n’a jamais été aussi incertain.

        Le temps de vivre touche tous les domaines comme vous l’écrivez dans votre article. Le temps permet de cultiver son jardin en toute responsabilité, de se déplacer a pedibus pour éviter de polluer, beaucoup d’avantages en perspectives.


        • olivier cabanel olivier cabanel 29 juin 11:49

          @Adèle Coupechoux
          pas mieux !
          partage total...
          merci


        • cevennevive cevennevive 29 juin 11:39

          Bonjour olivier,

          J’ajoute au commentaire de Zenzoe :

          Churchill, qui a bu et fumé le cigare toute sa vie, et qui est mort à 90 ans, disait « no sports » lorsqu’on lui demandait le secret de sa forme.

          Zen Zoe a oublié de dire que Jeanne Calment buvait régulièrement son petit verre de porto et fumait sa petite cigarette !

          Peut-être que les « outils » que nous avons en naissant ne sont pas tous de la même qualité...

          En tous cas, être cool économise, j’en suis certaine, ces « outils » qui forment notre corps et qui nous animent !


          • olivier cabanel olivier cabanel 29 juin 11:48

            @cevennevive
            bonjour !
            oui, j’avais envisagé d’évoquer cette histoire avec Churchill...merci de l’avoir fait...
             smiley


          • juluch juluch 29 juin 11:58

            Salut olivier

            Les pourquoi du comment de certains centenaire ou les secrets de longévités de différentes gens....on peut spéculer juste à la st glin-glin.

            Sport, vin, céréales, fruits......

            Bof.....on verra bien assez tôt !

            merci pour le billet.


            • olivier cabanel olivier cabanel 29 juin 13:09

              @juluch
              oui, t’as raison, puisque finalement, l’intensité de ce qu’on vit vaut mieux que sa durée... smiley


            • John John 29 juin 12:31

              Olivier salut !

              « Et quid de Jules Bianchi mort à 25 ans, ou Ayrton Senna, mort à 34 ans, tous deux champions en formule 1 ?...tout comme le célèbre Gilles Villeneuve, mort au volant de son bolide... il avait 32 ans... »

              pour eux c’était des accidents ... La F1 en compte malheureusement beaucoup !

              Un belle photo de Jules et Michael tout deux à l’époque vivant et en bonne santé ...


              • olivier cabanel olivier cabanel 29 juin 13:10

                @John
                oui, c’est vrai...
                mais n’étais-ce pas la vitesse qui était responsable de ces accidents ?
                merci pour la photo


              • John John 29 juin 13:36

                Olivier,

                La vitesse ... Pour Ayrton c’est ambigu apparemment un bras de suspension qui a cassé et qui est venu perforer son casque ... Pour Jules on peut voir ça différemment ... Il pleuvait sévère sur Suzuka ... Il a perdu le contrôle dans une courbe et a fait un tout droit qui n’aurait pas eu les conséquences que l’on connait si un télescopique (engin de levage) n’était pas intervenu juste avant à cet endroit là pour enlever la monoplace d’Adrian Sutil ... Malheureusement Jules a été s’encastrer avec sa monoplace à l’arrière de l’engin ... 

                Mais tu sais olivier souvent avant de mettre le casque pour se taper plus de 300 bornes à plus de 200 voir 250 Km/h de moyenne ben faut parfois relativiser, savoir se détendre  avant de l’enfiler ce casque ...


              • olivier cabanel olivier cabanel 29 juin 17:14

                @John
                merci de ces précisions, et bravo pour la photo ! smiley


              • Mellipheme Mellipheme 29 juin 21:55

                @John
                Boff, y-a rien à relativiser, ces gugusses auraient roulé à vélo à 15 km/h ils seraient encore vivants smiley


              • Bonjour Olivier, trois personnes plus ou moins proches décédées sur le tapis roulant du cardiologues... 


                • olivier cabanel olivier cabanel 29 juin 13:12

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                  le cœur devrait être au cœur de nos préoccupations...


                • Que l’on s’intéresse ou non à l’astrologie, je trouve les réflexions de l’auteur de ce blog très limpide concernant la situation actuelle. Deux mouvement totalement opposés qui dans un cas comme dans l’autre n’offre aucune issue, pour le moment. Les Sethiens du RESET prométhéiens (toujours aller de l’avant, le progrès la performances, toujours plus, plus haut, plus loin, autrement on risque de reculer (URANUS), sans limites et à l’opposé Saturne, les freins, les limites, les traditions, la filiation, le lien à la terre : l’EVEIL ou le cinquième soleil : http://www.cinquiemesoleil.com/blog/saturne-carre-uranus-2021/


                  • I.A. 29 juin 16:44

                    Non seulement apprendre à ralentir, mais aussi à relativiser les problèmes que nous rencontrons tous, qu’il s’agisse de santé ou d’argent, d’amour ou d’adversité... « don’t worry, be happy ».

                    Sans quoi le stress aura notre peau.

                    Cet article arrive à point nommé : après l’hystérie covid et avant les grandes vacances, merci !


                    • rogal 29 juin 18:29

                      Soit encore (et toujours) : Festina lente, hâte-toi lentement.



                      • Mond Mond 29 juin 19:41

                        C’est joli les fables :

                        Concernant les Hunzas :

                        Les Hunzakuts ont joui d’une réputation de santé et de longévité attribuées à leur régime alimentaire, mais ce mythe construit par les dirigeants locaux a été popularisé en Occident par des auteurs cherchant à promouvoir leur modèle nutritionnel1. En 1986, leur espérance de vie a été évaluée à 53 ans pour les hommes et 52 pour les femmes — avec certes un grand écart type —, les plus sains étant les habitants de villages proches des grandes routes, bénéficiant d’un approvisionnement en sel iodé et d’un meilleur accès aux soins médicaux2. John Clark, un géologue qui a longtemps séjourné dans cette région, confirme qu’ils étaient globalement en mauvaise santé3. Pendant ses deux premiers séjours il a soigné 5684 personnes souffrant de malaria, dysenterie, etc.4


                        Concernant le Dr Henri Coanda :


                        Aucune trace d’un prix Nobel.Mais il le méritait pour avoir découvert que l’eau bout a des températures différentes en fonction de l’altitude !

                        https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_r%C3%A9cipiendaires_du_prix_Nobel

                         smiley


                        • olivier cabanel olivier cabanel 29 juin 21:15

                          @Mond
                          c’est amusant, mais finalement, ça ne regarde que vous...
                          si vous aviez ouvert le lien et lu attentivement l’article concernant Coanda, vous auriez constaté qu’il était effectivement prix Nobel...mais qu’importe...
                          prendre le contre pied systématique est assez infantile...
                          ceci dit, rester un enfant est signe de bonne santé. smiley
                          je compte sur vous pour les prochains articles, ce sera probablement divertissant.
                           smiley


                        • Mond Mond 29 juin 21:47

                          @olivier cabanel

                          C’est faux mais cela n’a que peu d’importance car personne ne nous lit.

                          Le Dr Coanda, roumain, a travaillé avec le Dr Flanagan sur les Hunzas et leur fameuse longévité qui serait due a une eau miraculeuse qui leur donne une espérance de vie en moyenne de .............53 ans !!! (écart type néanmoins important je vous l’accorde)
                          Concernant le prix Nobel, c’est Albert Szent-Györgyi, qui a travaillé avec le Dr Flanagan qui l’a recu en 1937 pour sa découverte de la vitamine C et des flavonoïdes.

                          Mais bon, on est pas a une approximation prés avec vous puisque vous nous faites toute la lumière nécessaire via une production électrique à base de patates.

                          Ça n’éclaire pas bien loin, c’est imprécis mais c’est choli smiley


                        • olivier cabanel olivier cabanel 30 juin 13:22

                          @Mond
                          de toute façon, vous êtes convaincu de détenir la vérité... smiley
                          donc vous n’avez pas, ni l’esprit scientifique, ni beaucoup de cohérence.
                          c’est ballot.
                           smiley


                        • eau-pression eau-pression 29 juin 22:00

                          C’est lors d’un conseil municipal houleux que le maire de Mirande s’écria : « calmez-vous donc ! Cadours a sa fête de l’ail, nous aurons notre fête de l’aï. »


                          • Souvenons-de l’histoire du joueur de flûte de Hamelin. C’est celui qui peinait à suivre le troupeau vers le précipice parce qu’il avait une blessure à la jambe qui sauva sa vie..


                            • BA 30 juin 08:55

                              Le Canada enregistre un nouveau record de chaleur à 49,6 °C, de nombreux morts à déplorer.

                              Le Canada a enregistré un nouveau record de température ce mardi 29 juin, en pleine vague de chaleur dans l’ouest du continent américain. Le mercure a atteint 49,6 °C à Lytton, village au nord-est de Vancouver. Cet épisode caniculaire a déjà provoqué de nombreux décès.


                              https://www.ouest-france.fr/monde/canada/en-images-le-canada-enregistre-un-nouveau-record-de-chaleur-a-49-5degc-7325209


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité