• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Tests - vaccins - pass : fabrique de la panique, braquage des comptes (...)

Tests - vaccins - pass : fabrique de la panique, braquage des comptes publics

Cela fait 2 ans que la crise du coronavirus a démarré. Nous avons montré sur cette chaîne de différentes manières que la mortalité depuis 2020 en France et en Europe est finalement dans la norme de la décennie, et que les hôpitaux sont finalement loin d’avoir été saturés en 2020, services de réanimation compris.

La psychose depuis 2 ans n’est donc pas maintenue à cause d’une surmortalité, ou d’un surnombre d’arrivées à l’hôpital, mais uniquement en faisant le compte de “cas Covid”. Ces “cas Covid” sont des personnes déclarées porteuses du virus de la Covid, dans l’ensemble de la population, dans l’ensemble des hospitalisations et dans l’ensemble des décès. Ce n’est qu’une fraction de l’ensemble des habitants, de l’ensemble des hospitalisations et de l’ensemble des décès. Nous avons d’ailleurs montré que l’ensemble des hausses de mortalité que nous observons depuis 2 ans ont lieu soit pendant les périodes de hausse de mortalité habituelles, soit après la mise en place de mesures qui ont eu pour impact d’arrêter de soigner correctement les français. Nous avons, grâce aux différents rapports de Santé Publique France ou de l'ATIH, de plus en plus de données officielles donnant le nombre de décès à imputer à ces mesures.

JPEG

 

La Direction de la Recherche, des Études, de l'Évaluation et des Statistiques (DREES), les statisticiens du ministère de la Santé a d’ailleurs publié un nouveau tableau de données distinguant les patients arrivés à l’hôpital pour Covid, et ceux arrivés à l’hôpital pour complètement autre chose, mais déclarés Covid à la faveur d’un test positif ou d’une simple déclaration. Nous apprenons qu’un patient sur 3 déclaré en soin critique Covid ou décédé du Covid était en fait sur-déclaré.

Toute la psychose tient donc du simple fait de fixer le regard sur un virus au lieu de s’occuper de la mortalité en général ou des hospitalisations en général. Cela permet de ne pas du tout remettre en question la qualité de vie des français, ou le système de santé en général, mais de tout focaliser sur un seul produit censé résoudre le problème : le vaccin.

Pour conserver le regard fixé sur le virus, plusieurs éléments sont essentiels :

  • Les tests RT-PCR qui permettent de continuer à déclarer “malade” toute personne qui a un test positif et donc maintiennent les statistiques

  • La campagne vaccinale qui permet au gouvernement de dire qu’il a une solution au problème du virus mortel

  • Le pass sanitaire, de façon à asséner à la population que les vaccins fonctionnent, puisqu’ils leur offre la sécurité en leur “permettant” d’accéder à des lieux publics

  • En bonus : les masques qui permettent de rappeler en permanence de façon visible à tous les français, le danger du virus. Ils permettent également de faire croire que les autres humains sont dangereux

Dans cet article (et sa vidéo), nous allons voir que si on imagine un pays au sein duquel on met en place le même schéma tests-vaccins-pass avec n’importe quelle excuse, on obtiendra exactement les mêmes résultats statistiques. Les biais statistiques introduits par le schéma tests-vaccins-pass permettent de faire croire que n’importe quel vaccin sera efficace contre n’importe quelle maladie. Pour bien montrer l’absurdité du schéma, nous allons prendre un exemple absurde dans lequel l’Etat ne voudrait pas lutter contre un virus, mais contre la malchance

L’épidémie de malchance

Pour comprendre comment est complètement dévoyée l’utilisation des tests, imaginons que le gouvernement décide de lutter contre les malchanceux. 

Les Français seraient obligés de prouver qu’ils ne sont pas malchanceux avant de pouvoir participer à des activités. En effet, d’après le gouvernement, les malchanceux sont responsables de toutes les catastrophes qui arrivent en France et mobilisent les personnels soignants qui doivent les sauver en permanence. Ainsi, avant de participer à une activité, chaque Français doit lancer un dé. S’il fait le chiffre 1, il est alors considéré malchanceux et doit s’isoler avant de contaminer les autres de sa malchance et de provoquer une catastrophe. Le gouvernement propose cependant de s’immuniser contre la malchance grâce à 4 porte-bonheurs différents. Il suffit d’accepter de prendre un porte-bonheur pour ne plus être obligé de se tester.

Le 12 juillet, le gouvernement met en place le pass-anti-malchance. Tout Français qui souhaite voyager ou participer à une activité doit avoir son porte-bonheur, ou bien prouver qu’il n’est pas malchanceux en lançant un dé. Chaque Français malchanceux oblige tous ses proches à faire un test également. Ils doivent tous lancer un dé. On observe alors une explosion du nombre de tests en France, de la part de tous les Français qui participent à des activités ou vont à l’hôpital. Parmi eux, environ 1 sur 6 est déclaré malchanceux. Une majorité de Français choisit alors de prendre un des 4 porte-bonheurs officiels. Les Français qui ont été déclarés malchanceux une première fois, refont un test au bout de 14 jours et sont alors majoritairement considérés « guéris » de la malchance. La vague redescend donc assez vite

C’est exactement ce qu’il s’est passé en France à l’été 2021. La mise en place du pass sanitaire a déclenché une vague de tests sans précédents. Pour la première fois de l’histoire, de manière complètement artificielle, on a fait croire à une épidémie de rhume en plein été.

Tous les Français ayant fait un test et obtenu un « 1 » en rentrant à l’hôpital sont codés par cet hôpital en tant que « malchanceux ». La « malchance » devient alors une « cause » de leur maladie. Cela fait donc une vague de malchanceux chez les personnes malades entrant à l’hôpital. Cela tombe assez bien, les remboursements des séjours hospitaliers des « malchanceux » sont plus élevés. Les hôpitaux ont tout intérêt à organiser ces tests. Ceux qui ont un porte-bonheur ne sont pas testés, ou alors une seule fois, alors que ceux qui n’ont pas de porte-bonheur sont testés tous les jours. On observe alors une grosse différence de chance entre ceux qui ont un porte-bonheur et ceux qui n’en ont pas. En effet, ceux qui ont un porte-bonheur ont une probabilité de 17 % (1/6) d’être déclarés malchanceux, alors que ceux qui n’ont pas de porte-bonheur ont 42 % de chance d’être déclarés « malchanceux » au bout de 3 tests. En effet, 42 % c’est la probabilité de faire un 1 en lançant trois fois le dé (1-5×5×56×6×6 ). 

C’est ainsi qu’en plein été, en testant tout le monde, les hôpitaux ont déclaré un vague d’hospitalisations Covid. C’est du jamais vu, et est directement la conséquence du pass sanitaire et des tests.

Le pass sanitaire permet également de moins tester les vaccinés, et d’introduire des biais dans les déclarations. Depuis cette date, la DREES et EPi-PHARE ont pu faire des études sans corriger ces biais, vantant l’efficacité vaccinale. Nous en avons analysé plusieurs sur la chaîne.

Il arrive même que l’on change la règle entre ceux qui ont des porte-bonheurs et ceux qui n’en ont pas : on choisit que ceux qui n’ont pas de porte bonheur sont positifs lorsqu’ils obtiennent un « 1 » ou un « 2 » alors que ceux qui ont un porte-bonheur ne sont toujours positifs qu’avec un « 1 ». C’est ce qu’il se passe lorsque le nombre de cycles permettant de conclure à la positivité d’un test RT-PCR change selon le statut vaccinal. On trouve alors une « efficacité » des porte-bonheurs puisqu’il protègent d’avoir un test positif.

Le gouvernement propose également des protocoles pour accueillir différemment ceux qui n’ont pas de porte-bonheur, car ils sont considérés « à risque ». Le protocole veut qu’un patient avec porte-bonheur est renvoyé chez lui s’il n’est pas très malade, même s’il obtient un « 1 » sur son lancer de dé. A l’inverse un patient sans porte-bonheur est systématique gardé s’il obtient un « 1 », car chacun sait que la malchance va aggraver son état.

Cette situation est exactement ce que les Français ont vécu cet hiver pour la Covid-19. Elle est pleinement assumée par le Ministre de la Santé qui l’a annoncé fin décembre. Ce biais n’a pourtant été pris en compte par aucun organisme de statistiques.

Le gouvernement décide de mener une grande campagne de communication pour blâmer ceux qui n’ont pas de porte-bonheur. Ils sont désignés comme étant responsables de l’engorgement des hôpitaux et de la maladie de ceux qui ont des porte-bonheur. En conséquence, certains médecins refusent de les recevoir et de les soigner. Beaucoup ont honte et restent seuls chez eux même lorsqu’ils tombent malades, contrairement à ceux qui ont des porte-bonheur qui eux, reçoivent toujours des soins. Résultats, ceux qui n’ont pas de porte-bonheur tombent gravement malades et finissent à l’hôpital. Ils sont alors en effet plus nombreux que ceux avec porte-bonheur à cause du non-soin.

C’est exactement ce que nous avons vécu cet hiver. Le gouvernement et la DREES ont tenté de faire croire à la saturation des hôpitaux par les non-vaccinés en publiant un communiqué de presse au titre volontairement trompeur “Neuf fois plus d’entrées en soins critiques parmi les personnes non vaccinées que parmi celles qui sont complètement vaccinées de 20 ans et plus”. Ce titre a été repris par toute la presse qui pensait y lire qu’en soins critiques, 9 patients sur 10 étaient non vaccinés. Il suffisait de lire plus en détail le communiqué pour savoir que les non-vaccinées représentaient 51 % des admissions en soins critiques et 44 % des admissions en hospitalisation conventionnelle, soit environ 1 sur 2. Au final, nous avions montré qu’en prenant en compte les 20 000 lits disponibles de soins critiques en France, les seulement 3000 déclarés Covid, mais certains sans tests positifs ou venus pour autre chose, et le statut vaccinal des patients, tout cela diffusé dans les bases de données officielles de la DREES, les non-vaccinés malades de la Covid-19 représentaient en fait 6% des patients en soins critiques. Juste en choisissant les bonnes statistiques et en focalisant sur la Covid, il a été possible de faire peur avec rien.

Ainsi, avec toutes ces règles, parmi tous les malades venus à l’hôpital, beaucoup plus de personnes sans porte bonheur sont déclarées « malades de malchance » que de personnes avec porte-bonheur. Les autorités concluent à la grande protection des porte-bonheurs contre le fait d’être « malade de malchance ». Ceux qui refusent les porte-bonheurs sont déclarés irresponsables d’engorger les hôpitaux. Personne ne regarde s’il y a plus de personnes malades ou de décédés parmi ceux qui n’ont pas de porte-bonheur. On ne regarde que ceux déclarés « malchanceux » parmi les malades ou les décédés.

Toutes les règles que je viens de citer sont des règles mises en application actuellement en France et dans tous les pays qui suivent les directives des cabinets de conseils. Toutes les données françaises enregistrées par le Ministère de la Santé sur les patients Covid-19 sont donc biaisées par le protocole mis en place. A l’heure actuelle, il n’existe aucune étude qui s’affranchisse de l’ensemble des biais cités. Statistiquement, il n’est donc pas possible d’affirmer, ni que les « tests malchances » ont le moindre rapport avec le fait d’être malade, ni que la « maladie malchance » est responsable d’une situation plus grave que d’habitude, ni que les porte-bonheurs qui sont obligatoires ont le moindre effet sur la santé. En revanche, les 3 ont un intérêt certain pour la prise de pouvoir totalitaire en cours et le plus grand braquage d’argent public jamais réalisé, et tout cela au profit des mêmes personnes.


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

105 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 23 février 2022 09:09

    Toujours la même question lancinante : Que va-t-on faire des salopards qui ont généré ça ?

    Il n’ y a aucune raison pour qu’ils s’arrêtent, ce sera eux ou nous, il n’y a manifestement plus de place pour des individus libres.

    Ce n’est donc que ça l’humanité ? Du bétail ?


    • Joséphine Joséphine 23 février 2022 13:16

      @Clocel

      Ils ont sciemment traumatisé les peuples, le Covid est une sinistre mise en scène où Salomon venait égrener les morts chaque soir. Un peuple traumatisé est un peuple malléable et soumis. 80% des français se sont faits piquer comme un seul homme avec un produit qui ne marche pas, qui ne protège pas des formes graves ni des contaminations, mais patience, tous ces vaccinés seront les non-vaccinés de demain. Ils finiront par comprendre. 


    • Djam Djam 23 février 2022 13:48

      @Clocel

      Pertienent rappel Clocel, mais... chacun d’entre nous attend tout bêtement que quelque chose se déclenche, qu’un homme « providentiel » apparaisse ou qu’un événement majeur modifie le plan... parce que cela nous épargne à chacun d’avoir à nous lever et à passer à l’action... le confort de l’attentisme est fort bien connu par les orchestrateurs de ce chaos mortel. 

      Le penseurs de la globalisation sous surveillance permanente numérique connaissent notre psychisme bien mieux que nous-même ! C’est leur force. Nous, nous sommes maintenus à dessein dans une ignorance massive devenue évidente. 


    • sirocco sirocco 23 février 2022 14:10

      @Joséphine
      « ...tous ces vaccinés seront les non-vaccinés de demain. »

      C’est déjà le cas : quasiment plus personne ne se fait vaxxiner maintenant.

      Mais la partie n’est pas gagnée pour autant. Ce qui a si bien marché en 2021 ne demande qu’à remarcher en 2022 (après l’élection).

      Il suffira que le régime annonce l’arrivée d’un virus super méchant, qu’il rameute tous les pseudo-scientifiques bien pourris des plateaux télé pour nous flanquer la trouille, qu’il mette nos dernières bribes de liberté (de se déplacer, de se retrouver) sous une chape de plomb avec une forte amende à la clé pour tout contrevenant. Et vous verrez tous les moutons baissant la tête obéir sans broncher. 

      Une population soumise reste une population soumise...


    • Ruut Ruut 23 février 2022 16:50

      @Clocel
      Tien un petit documentaire sur le dessous des cartes.
      OVERDOSE
      https://crowdbunker.com/v/hP8Z3zQbs9

      45 minutes.
      C’est pédagogue et fort bien réalisé.


    • Clocel Clocel 23 février 2022 17:13

      @Ruut

      Merci !


    • Joséphine Joséphine 23 février 2022 20:04

      @sirocco

      Bonjour Sirocco ! Pour notre plus grand plaisir les troisièmes doses patinent mais comme toi je m’attends au pire lorsque Macron sera réélu. Il va humilier le peuple avec une force que nous ne lui connaissons pas encore. 


    • fummi grouchette 24 février 2022 13:15

      @Clocel
      prendre exemple sur les canadiens et sans doute les americains vont suivre...:leur ténacité a fait reculer trudeau sur la loi martiale contre les opposants aux mesures covid et il semblerait que les jours de ce gouvernement libéral de trudeau soient comptés


    • fummi grouchette 24 février 2022 13:17

      @Djam
      les canadiens se sont courageusement levés et les americains s’appretent a suivre


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 février 2022 10:03

      1 il existe un agenda politique de réduction de la population

       

      2 il existe une solution  : les liens pullulent qui démontrent la morbidité des pseudos vaccins. Une citation les illustrera : 

      «  Les micro-organismes inoculés à travers toutes les barrières naturelles ont été bricolés de telle manière que la majorité des individus développe(ront) des pathologies chroniques dont les symptômes ne s(er)ont pas faciles à rattacher à leur cause initiale. » Dr Jacqueline Bousquet 

       

      3 qui a des yeux observe que les politiques sanitaires ressemblent étrangement à la mise en œuvre de la solution de réduction de population.

       

      Qui est idiot au point de prétendre que c’est une coïncidence, et de crier au complotisme ?

       


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 février 2022 10:08

        @Francis, agnotologue
         
         solution, phase 2 : Actuellement il se dit que la grande majorité des doses injectées sont relativement inoffensives.
         
        Quand ils passeront à la phase d’injection de 100% de doses morbides, pour expliquer l’hécatombe prévisible ils diront que c’est à cause de la pollution et de la malbouffe, prétexte supplémentaire à casser industrie agro-alimentaire et affamer les populations.
         
        Devant les émeutes prévisibles, il leur restera le canon.


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 février 2022 10:12

        @Francis, agnotologue
         
         complément

        (VOSTFR)Échelonnage de la toxicité des vaccins sur la population : 1 chance sur 200

      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 février 2022 10:13

        @Francis, agnotologue
        https://odysee.com/@Covidbel:5/Analyse-de-la-toxicit%C3%A9-des-vaccins:6


      • LOST on Earth Louis 23 février 2022 15:22

        @Francis, agnotologue
        Mais arrêtez de répéter des KONNERIES SVP vous discréditez les complotisses
        pourquoi s’être évertué à faire vacciner tout le monde si c’est pour injecter des placebos ?????
        Ce qu’ils veulent d’abord c’est le traçage et toute personne vaccinée est marquée (nanoparticules) pour l’hécatombe on verra plus tard
         smiley
        Ah au fait savez vous qu’une fois les élections terminées il vous faudra un pass bancaire pour accéder à votre banque ?
        Et ce pass sera créé à partir du QR code de la vaccination (essais en cours à la banque postale)
        les non vax vous l’aurez dans l’os, plus d’accès à votre banque
         smiley


      • roby roby 23 février 2022 15:50

        @Louis
        Réponse : Cryptomonnaies 


      • Clark Kent Kaa 23 février 2022 16:06

        @roby

        ce n’est pas la seule profession touchée : il semblerait que chez les médecins et les juges il y ait du souci à se faire.


      • LOST on Earth Louis 23 février 2022 16:11

        @roby
        c’est ça vous irez acheter votre baguette avec des bites coin coin
        LOL


      • ETIENNE 23 février 2022 16:33

        @Louis
        Ce sont les banques qui l’auront dans l’os. Plus d’obligation d’avoir un compte pour percevoir un salaire : je fais tout en cash, voire au black....


      • LOST on Earth Louis 23 février 2022 16:41

        @ETIENNE
        avec quel genre de bifton ???
        Note : dans 5 ans plus de monnaie fiduciaire


      • charlyposte charlyposte 23 février 2022 16:43

        @ETIENNE
        LOL smiley


      • ETIENNE 23 février 2022 16:51

        @Louis
        si je n’ai pas de compte en banque ni de biftons, soit je n’existe plus soit je suis hors des radars.
        Si je ne peux toucher de salaire, il y a peu de chance que je retourne travailler
        Et il y a fort à parier que je ne serai pas le seul, il faudra donc créer un système alternatif pour échanger nos richesses et notre travail.
        En ce qui me concerne, je vis en campagne et je m’organise depuis plusieurs années pour avoir de grosses réserves de produits bruts, au cas où. J’ai une production non négligeable de plusieurs sortes de viandes qui satisfait plus que mes besoins et ceux de mes proches, je conserve fruits et légumes autoproduits ou non et certains produits de consommation achetés(huile, épices, grain...). J’ai également une solution alternative pour l’eau potable. 


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 février 2022 18:07

        @Louis
         
        https://odysee.com/@laileastick:4/Little-2021-013-Liste-des-effets-ind%C3%A9sirables-apr%C3%A8s-vaccination:b


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 24 février 2022 08:13

        @The White Rabbit
         
         C’est gentil à vous de souligner mon post. J’en profite pour en rajouter.
         
        Ces injections pourraient servir à marquer tout le monde comme du bétail, réduire la population terrestre, réaliser des expériences interdites.
         
        Si c’était seulement pour se faire un pognon de dingue des placebos auraient aussi bien fait l’affaire

        et il ne serait pas nécessaire de poursuivre les réfractaires jusque dans les chiottes pour leur injecter ces poisons.


      • sylvain sylvain 23 février 2022 10:37

        c’est la guerre en russie maintenant, il faut suivre .

        Le covid tout le monde en a marre


        • charlyposte charlyposte 23 février 2022 17:06

          @sylvain
          Vivement des attentats organisés par le FBI ET LA DGSE !!! ou l’urgence climatique !!! y vont nous dire que la terre brûle au centre de la terre ! hum et LOL smiley


        • sylvain sylvain 23 février 2022 19:43

          @charlyposte
          le bon vieux temps des paillotes corses ??
          ils ont compris qu’on ne pouvait pas s’y fier et sont partis sous traiter ça dans le tiers monde .


        • Adèle Coupechoux 23 février 2022 11:29

          Merci à vous pour vos investigations.

          Les élections approchent et déjà là aussi comme pour le Covid, c’est biaisé.

          Jamais vu autant de corruptions imbéciles !


          • pipiou2 23 février 2022 13:39

            Oui l’auteur a un biais, il est persuadé de vivre dans un pays totalitaire.

            A partir de ce postulat il trouvera les statistiques pour.


            • Adèle Coupechoux 23 février 2022 14:06

              @pipiou2

              Oui le lecteur a un biais, il est persuadé de vivre dans une démocratie  :-

              )

              A partir de ce postulat, il trouvera qu’il est dans le meilleur des mondes :-

              )


            • mac 23 février 2022 14:21

              @pipiou2
              Oui l’auteur a un biais, il est persuadé de vivre dans un pays totalitaire.


              Et alors vous êtes en mesure de nous prouver le contraire ?


            • pipiou2 23 février 2022 17:09

              @Adèle Coupechoux
              Que penser d’un auteur qui cherche délibérément à vous tromper en tronquant une déclaration de la DREES ?
              La DREES dit ceci : " Ainsi, à taille de population comparable, il y a environ 9 fois plus d’entrées en soins critiques parmi les personnes non vaccinées que parmi celles qui sont complètement vaccinées de 20 ans et plus.« 


              L’auteur dit ceci :
               »un communiqué de presse au titre volontairement trompeur “Neuf fois plus d’entrées en soins critiques parmi les personnes non vaccinées ..."

              Vous avez un biais ou bien vous êtes carrément aveugle ?


            • pipiou2 23 février 2022 17:10

              @mac
              Facile : dans un pays totalitaire Agoravox serait fermé depuis longtemps.
              Vous êtes gentil .


            • Décoder l'éco Décoder l’éco 23 février 2022 17:12

              @pipiou2
              Ben oui c’est le titre. La DREES sait très bien que les journalistes n’iront pas plus loin que le titre.
              Heureusement que le ridicule ne tue pas parce que Pfizer n’a pas encore le vaccin.


            • pipiou2 23 février 2022 17:25

              @Décoder l’éco
              C’est vrai que de votre côté vous n’abusez pas des titres racoleurs. smiley


            • mac 23 février 2022 18:21

              @pipiou2
              Facile : dans un pays totalitaire Agoravox serait fermé depuis longtemps.
              Vous êtes gentil .


              Facile pour les primaires, mais pas pour les autres...

              Il faut être parfaitement crétin pour penser que le totalitarisme commence par l’interdiction des brailler sur un site comme celui-ci, en ne faisant pas de mal à une mouche. Tout comme aller manifester là où ont vous dit de la faire.
              Par contre, si vous touchez aux intérêts de ceux qui se disent les représentants de l’état ,alors attendez vous aux blindés en face de vous, aux arrestations arbitraires et aux jugements sommaires.
              Le non respect du référendum de 2005, la répression brutale des gilets jaunes et plus récemment du convoi pour la liberté, les obligations vaccinales, les contrôles et le QR codes, les assignations à résidence pour cause de covid, font de ce pays un régime totalitaire pour bien des personnes, même si ça ne saute pas à vos yeux ou que cela fait votre beurre...

              "C’est un pays, la France, libérale, on peut être en colère, il faut demander gentiment, c’est tout. Alors évidemment, les manifestations, c’est entre ’La Nation’ et ’La République’, hein ! Ils vont pas vous la donner entre ’L’Étoile’ et ’La Muette’, c’est là qu’y habitent, hein !....

              "

              Coluche


            • mac 23 février 2022 18:26

              @pipiou2
              C’est vrai que de votre côté vous n’abusez pas des titres racoleurs


              Racoleurs pour vous, pas pour les autres...
              De toute façon ici, presque plus personne ne prend vraiment en compte vos commentaires, on vous voit tellement venir avec vos gros souliers.


            • pipiou2 23 février 2022 20:26

              @mac
              Tu vas voter dans deux mois pour choisir le président de ton « pays totalitaire », guignol !

              Mais tu vois, tu es libre, tu peux t’inventer un pays totalitaire, tu peux même ré-inventer le dictionnaire si ça assouvit tes fantasmes. smiley


            • mac 23 février 2022 23:00

              @pipiou2
              J’ai voté en 2005, guignol, et on n’a pas respecté notre vote, pauvre cré.in
              Faut vraiment avoir un QI à deux chiffres pour faire croire que la démocratie se cantonne à ces guignolades organisées tous les 5 ans.
              Mêmes les candidats sont triés...
              Je n’invente rien, si vous avez apprécié d’être enfermé par votre gouvernement pour un virus qui est loin d’être la peste noire et d’être piquousé pratiquement de force pour des injections qui fonctionnement finalement aussi mal, libre à vous de fixer le curseur de la liberté où vous voulez, pour moi celui du totalitarisme est largement atteint.
              Bonne soirée dans votre béatitude idiote.


            • mac 23 février 2022 23:03

              @pipiou2
              Je précise que ce sera ma dernière réponse, il y a des limites à répondre à la stupidité béate...


            • fummi grouchette 24 février 2022 13:25

              @pipiou2
              les elections seront de nouveau pipées:l’« invasion » de l’ukraine va permettre a macron ou de repousser les elections ou d etre triomphalement réelu sans campagne comme brillant chef de guerre puisque tous les autres sujets seront éludés


            • pipiou2 24 février 2022 13:56

              @mac
              Si tu confonds un referendum et une élection, je ne suis pas surpris que tu ne comprennes rien !


            • pipiou2 24 février 2022 13:58

              @fummi grouchette
              C’est un peu du pipeau vos justifications pour denier l’existence d’élections démocratiques !


            • jacqcroquant 25 février 2022 13:27

              @pipiou2
              « Tu vas voter dans deux mois pour choisir le président » 

              Non ! Comme en 2012 suite aux attentats de Toulouse. Campagne électorale annulée un mois et demi avant l’élection au nom de la solidarité nationale.
              Non ! Comme en 2017 suite aux attentats des Champs Elysée. Débat télévisé entre les candidats perturbé sur Fr2, un mois avant l’élection.
              Non ! Comme en 2022 suit à la guerre en Ukraine. Campagne électorale annulée au nom de la solidarité nationale un mois et demi avant l’élection. 


            • pipiou2 25 février 2022 13:57

              @jacqcroquant
              Ah ben c’est sûr, les élections de 2012 et 2017 ont été annulées, hein.

              T’as pas honte Jacqou de raconter n’importe quoi ?



              • VDob 23 février 2022 14:18

                J’ai rdv demain pour faire ma 3e dose, dont je n’ai toujours pas besoin.

                Braquage, oui. C’en est un.

                Rdv le 10 avril.


                • Adèle Coupechoux 23 février 2022 14:36

                  @VDob

                  Et le 10 avril puis le 24 avril, j’espère que cette fois-ci ce sera « tout sauf Macron » !


                • charlyposte charlyposte 23 février 2022 16:44

                  @VDob
                  Et pour la 4ème dose le 25 avril ! hum smiley


                • fummi grouchette 24 février 2022 13:28

                  @charlyposte
                  ou les elections seront repoussées ou macron sera chef de guerre triomphalement réélu sans faire campagne


                • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 23 février 2022 14:35

                  Salut, globalement nous la masse de la planète, truands du sommet inclus, nous sommes simplement des crétins volontaires, tout est bon plutôt que de voir cet absolu que naître = mourir..

                  La différence entre les crétins du haut genre 10% et ceux du bas 90% est que eux là haut ils coopèrent sur un seul point, même pas deux..un seul !!!  : niquer et voler les 90%..ça marche très bien, 

                  Notre psyché a dégénéré et pour le moment et ce depuis des millénaires sauf exceptions, n’est pas ou plus apte à vivre cet absolu...je suis né et bien je vais aussi mourir, donc ne plus exister en tant que trou du cul premier totalement génial .... à mes yeux...

                  Soyons factuel c’est un coup d’état, point .... du « Culte » comme dit David Icke.. https://davidicke.com/2022/01/10/david-icke-exposes-the-cult-that-controls-the-world/

                  le reste me semble sans intérêt..

                  pour en rajouter, les truands là haut montrent le seul chemin : EUX COOPÈRENT .

                  Rien n’ empèche les crétins du bas de coopérer, mais on ne veut pas, on veut juste plus et tout si on me laisse..

                  En fait le problème humain est global et se situe dans notre psyché qui a dégénéré.

                  L’Origine d’une manière ou d’une autre a sifflé la fin de partie...


                  • perlseb 23 février 2022 17:04

                    @Géronimo howakhan
                    Pas facile de coopérer, quand toute votre vie on nous apprend à être en concurrence avec l’autre. Et les 10% n’ont même pas besoin de s’occuper de nous faire une éducation élitiste basée sur la compétitivité et l’écrasement de l’autre : on s’en occupe nous-même, abreuvés il est vrai par tout un tas de « spectacles » d’« artistes » ou de « sportifs » millionnaires tous aussi crétins les uns que les autres, les exemples de « réussite » à suivre.


                  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 23 février 2022 18:40

                    Salut, merci, je mettrais un petit mot demain, ce soir grosse flemme...


                  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 24 février 2022 12:08

                    @perlseb

                    Sujet pour moi et d’autres, très long, de quasiment une vie.
                    Les 10% appuient sur les choix de la masse, il y a eu un moment dans notre passé où nous avons choisit ce chemin du combat entre tous appelé compétition récemment (primauté de la pensée sur nos autres capacités qui ne marchent plus, ce qui nous coupe de la compassion naturelle et spontanée) , pour cacher le fait que ça élimine, et pour faire miroiter par un chant de sirènes que l’on n’est pas obligé d’écouter comme vérité, que ma vie (multipliée par 7 milliards) allait être une gloire éternelle sans fin..pour ? moi...sur ? le dos des autres..
                    donc oui on s’en occupe nous même , je vois cela aussi..c’est la masse humaine intégrale qui, depuis des millénaires, par des choix que les truands présentent comme des non choix bien sur, donc c’est la masse totalement à la masse crée cela comme les truands du sommet aussi bien sur..
                    truands qui ne sont rien d’autre que des personnes de la masse qui éliminent mieux que les autres..normal eux ils coopérant pour niquer les autres..et gagnent...la base de notre façon de vivre ensemble est donc de ne pas vivre ensemble mais en conflit permanent, nous cherchons une sécurité parce que nous ressentons une insécurité dont le sens et l’origine n’est pas comprise et elle va donc demeurer.. cachée, pendant ce temps nous cherchons une sécurité dans le combat de tous contre tous, qui est pure insécurité..

                    plus con tu meurs..
                    Oui le spectacle à tous niveaux fait partie des moyens d’abrutissement volontaire et d’hypnose comme de manipulations..rien de nouveau..je laisse le sujet là..en ajoutant un petit morceaux de Étienne de la Boétie :

                    Étienne de La Boétie

                    Cette ruse des tyrans d’abêtir leurs sujets n’a jamais été plus évidente que dans la conduite de Cyrus envers les Lydiens, après qu’il se fut emparé de leur capitale et qu’il eut pris pour captif Crésus, ce roi si riche. On lui apporta la nouvelle que les habitants de Sardes s’étaient révoltés. Il les eut bientôt réduits à l’obéissance. Mais ne voulant pas saccager une aussi belle ville ni être obligé d’y tenir une armée pour la maîtriser, il s’avisa d’un expédient admirable pour s’en assurer la possession. Il y établit des bordels, des tavernes et des jeux publics, et publia une ordonnance qui obligeait les citoyens à s’y rendre. Il se trouva si bien de cette garnison que, par la suite, il n’eut plus à tirer l’épée contre les Lydiens. Ces misérables s’amusèrent à inventer toutes sortes de jeux si bien que, de leur nom même, les Latins formèrent le mot par lequel ils désignaient ce que nous appelons passe-temps, qu’ils nommaient Ludi, par corruption de Lydi.


                    Respect , bonne journée...

                  • perlseb 24 février 2022 12:55

                    @Géronimo howakhan
                    Merci. Oui, il est évident que le combat contre tous est la base de tous nos maux. C’est par exemple ce combat qui pousse ceux qui « s’en sortent mieux » à prendre beaucoup plus que leurs besoins pour assurer le futur de leurs enfants dans un monde qu’ils rendent, par leurs précautions égoïstes, très difficiles aux autres ... et à leurs enfants (enfin ceux des autres, mais si on réfléchit un peu...).
                    Mais il y a une hypothèse sur laquelle je ne suis pas d’accord. Vous dites que c’est la pensée qui nous coupe de la compassion mais à mon avis, sans la pensée et la logique, la compassion ne peut être que tribale, familiale : elle ne s’appliquera jamais à des gens qu’on ne connaît pas. Et je crois que c’est là que réside la faiblesse de l’homme, il est avant tout un animal et pour avoir de la compassion de manière globale (civilisée) et non pas uniquement envers ses proches, il doit au contraire faire preuve de logique (réciprocité). Mon hypothèse est que la plupart des hommes n’ont pas de morale et qu’ils pensent agir correctement quand ils obéissent ou respectent les lois. Mais donnez leur un ordre immoral ou des lois injustes, seule une minorité sera capable de désobéir, de voir le problème, car il faut de la logique, voir les conséquences de nos actes sur les autres, savoir se mettre à leur place (réciprocité, compassion). Et là, c’est pas gagné...
                    Pour moi, la difficulté vient que les sentiments sont glorifiés par les littéraires (et les spectacles en tout genre !) alors qu’ils sont purement animaux (voire beaucoup plus nobles chez certains animaux qui se jurent une vraie fidélité). La noblesse de l’homme, à mon avis, c’est sa logique, mais tous les hommes n’en sont pas pourvus ou pas suffisamment pour ce que devrait être une civilisation.


                  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 24 février 2022 15:22

                    @perlseb

                    Sur la compassion ce n’est pas une hypothèse, je dis cela par rapport à des moments qui ne peuvent exister diraient certains, par compassion je n’entends pas pleurer avec les autres bien sur mais dans le sens de la tragédie Grecques de passion unitaire et bonne pour le tout, elle est spontanée, c’est une de nos capacités perdues que la pensée empêche de fonctionner par son totalitarisme sur la psyché...compassion pour la vie, les autres, la nature, etc...et cette qualité la pensée ne l’a pas ce qui est comme cela, et ce n’est pas un problème quand nos autres capacités marchent au moins un peu..hélas.....
                    la pensée est un outil, un moyen..elle n’a pas ces qualités compassionnelles ni de coopérer pour partager avec équité car on l’utilise là où elle ne doit pas l’être..c’est à dire ailleurs que ce qui est pratique.. etc
                    elle doit être utilisée par autre chose !!
                    On a tout ça, mais pas à la naissance. On est coincé dans une enfance mentale inapte à la vie..
                    Oui, la logique bien utilisée, comme avec « oui/non et je ne sais pas », va pouvoir aller très loin pas.., mais là encore elle est pervertie par la pensée que dit « je »et va être utilisée là où il ne faut..
                    cela dit déjà nous avons supprimé le « je ne sais pas » en général..mais oui ce serait un minimum...
                    Depuis tout jeune je remonte le chemin en arrière avec la logique, une logique rapide, on a aussi cela potentiellement en « magasin ».. et le fait souvent et tombe et retombe toujours sur le fait perçu que il y a une seule possibilité qui est celle de l’existence d’une origine ultime x, de nature inconnue des humains (elle peut nous toucher, impossible si la pensée dirige la psyché (d’où le « heureux les pauvres en »pensée« ...) , origine ultime qui a toujours été là..
                     »j" n’y a pas accès...
                    Globalement je rejoins votre propos..merci de cet échange...bonne continuation..


                  • perlseb 24 février 2022 16:21

                    @Géronimo howakhan
                    Je suis également d’accord avec vos propos. Ce sont plus les termes qu’on ne juge pas exactement pareil. Pour moi la pensée, c’est aussi la méditation, la recherche d’une légèreté qu’on ne peut pas avoir si on utilise sa « raison » uniquement dans un but égoïste. Par exemple, je préfère être sobre et respecter au maximum qu’accumuler sans limites de manière maladive, et dans mon « esprit », c’est la pensée au sens large qui m’évite de tomber dans l’écueil de la société de consommation, car la pensée (que je crois logique même dans ce cas) me permet de savoir que ce n’est pas la possession de choses qui m’apportera de grandes satisfactions.
                    En conclusion, si 10% ou 0.1% de la population possède plus ou bien plus que les autres, c’est, de mon point de vue, parce qu’ils n’ont pas fait assez marcher leur cerveau (pensée incomplète voire grosse tare). Et je sais, malheureusement, que 80% de la population prendrait bien leur place.
                    Merci pour cet échange.


                  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 25 février 2022 09:48

                    @perlseb

                     smiley


                  • zygzornifle zygzornifle 23 février 2022 14:37

                    Au bout de 2 ans de manipulation et de mensonges éhontés il serait grand temps que l’on réagisse ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires


Publicité