• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Une Étude parrainée par l’OMS vient de révéler l’Inefficacité (...)

Une Étude parrainée par l’OMS vient de révéler l’Inefficacité du médicament Remdesivir

 

Le Remdesivir, seul médicament antiviral autorisé pour le traitement du Covid-19 aux États-Unis, vient de prouver son inefficacité chez les patients, selon une étude portant sur plus de 11 000 personnes dans 30 pays parrainée par l'Organisation mondiale de la santé.

PNG

source : https://www.nytimes.com/2020/10/15/health/coronavirus-remdesivir-who.html

Le traitement au REMDESIVIR d'un patient coûte 3 120 $ aux États-Unis !
Le grand bénéficiant c'est évidement le fabricant de ce médicament, c'est-à-dire la société Gilead Sciences, célèbre laboratoire pharmaceutique américain !

C'est l'OMS, certainement sous influence des lobbyistes, qui avait fortement déconseillé l'utilisation de l'Hydroxychloroquine pour combattre le Covid-19. Puis quelques mois plus tard, après son "conseil" erroné, l'OMS fait marche arrière, sauf qu'en France, depuis la rectification de l'OMS, on ne tient toujours pas compte de la situation et c'est ainsi que la préscription de la Chloroquine reste interdite pour une partie des médecins, certainement dû aux lobbyistes anti-chloroquine et cet incompétent "conseil scientifique", ceci malgré des résultats remarquables obtenue par de Prof. Raoult au sein de son établissement hautement spécialisé.

Covid-19  : l'OMS revient sur son avis sur l' Hydroxychloroquine (Plaquenil)

Débat - Le grand rétropédalage de l'OMS et du Lancet sur le protocole Raoult

Hydroxychloroquine : The Lancet annonce le retrait de son étude, le traitement de Didier Raoult n'a pas dit son dernier mot
 

Sur Forbes on peut y trouver les informations suivantes :

— début de citation —

Un essai clinique mené en Chine sur l’efficacité du médicament antiviral remdésivir contre le Covid-19 montre que celui-ci ne présente pas d’intérêt contre le virus. À la suite de cette annonce, les actions du laboratoire Gilead Sciences, qui fabrique le traitement, ont largement chuté, alors que la direction nie les résultats de l’étude chinoise.

L’OMS a publié par erreur une ébauche de résumé de l’essai clinique en question, avant de supprimer le document quelques heures plus tard. Un porte-parole de l’organisation a indiqué que la publication était encore en train d’être examinée et finalisée.

Gilead Sciences a toutefois contesté l’étude dans une déclaration par courriel, jugeant les résultats « non concluants » et rappelant que l’essai clinique s’est terminé prématurément, avec des effectifs réduits. Le laboratoire indique aussi que certaines tendances suggéraient un effet positif du traitement pour les patients ayant pris du remdésivir de façon précoce.

source

— fin de citation —

Premier défenseur de l'utilisation de l'Hydroxychloroquine, le professeur français Didier Raoult a raillé sur Twitter le revirement sur une étude qu'il avait jugée "foireuse". Sur le plateau de BFMTV, au cours d'une interview mercredi, le chercheur marseillais a renouvelé ses attaques concernant l'étude de The Lancet : "Je relis cinq à six papiers par jour, c’est mon métier, je suis éditeur de la plupart des revues sur les maladies infectieuses. On ne peut pas me leurrer comme ça. Que les gens du Lancet se soient fait leurrer comme ça c’est inimaginable." Il a poursuivi : "Moi j’ai honte, on est dans une situation atroce. Des revues scientifiques publient des articles biaisés, tout est au service de leurs opinions."

L'OMS émet un doute sur l'étude sur l'Hydroxychloroquine,"le château de cartes s'effondre" réagit le Pr Raoult
 

Voici une publication du LANCET datant de 2003 au sujet de la Chloroquine avec un avis favorable
Chloroquine is a 9-aminoquinoline known since 1934. Apart from its well-known antimalarial effects, the drug has interesting biochemical properties that might be applied against some viral infections. Chloroquine exerts direct antiviral effects, inhibiting pH-dependent steps of the replication of several viruses including members of the flaviviruses, retroviruses, and coronaviruses.

Traduction en français
La chloroquine est une 9-aminoquinoléine connue depuis 1934. Outre ses effets antipaludiques bien connus, le médicament possède des propriétés biochimiques intéressantes qui pourraient être appliquées contre certaines infections virales. La chloroquine exerce des effets antiviraux directs, inhibant les étapes dépendant du pH de la réplication de plusieurs virus, y compris des membres des flavivirus, des rétrovirus et des coronavirus.

Remarque : C'est quand même bizarre que ce médicament qui fait partie des plus vendus dans le monde soit soudainement classé vénéneux !

Un arrêté, publié le 13 janvier 2020 dans le Journal officiel, a en effet modifié la liste des substances vénéneuses (des substances aux principes actifs dangereux pour la santé). L’hydroxychloroquine est désormais « classée sur la liste II des substances vénéneuses ». source

Depuis cet arrêté, la molécule d’hydroxychloroquine commercialisée sous le nom de Plaquenil reste toujours interdite à la vente dans les pharmacies !

 

Il existe des "indices de preuves" notamment une déclaration du président de la Biélorussie, Alexandre Loukachenko, qui avait déclaré il y a quelques jours en russe qu'il avait été approché par l'OMS et qu'on lui avait proposé 92 millions de dollars US pour qu'il s'aligne sur la politique de l'Italie, c'est-à-dire de mettre à l'arrêt son pays et de déclarer des faux narratifs de la pandémie, ce qu'il avait refusé. C'est un des rares dirigeants qui avait refusé de céder aux demandes des instances internationales, aux tentatives de corruption ! Par la suite le FMI (Fonds Monétaire International) est revenu à la charge en lui proposant un prêt pour son pays et "un petit à côté" de 940 millions de dollar US s'il acceptait de tenir le même narratif qu'en Italie, en France, etc. 
Il a refusé et avait dit qu'il était du côté du peuple et pas du côté du FMI . source

Je tiens à rappeler le fait que l'Hydroxychloroquine avait été interdite en France sans qu'aucune étude ait été menée auparavant prouvant sa supposée dangerosité soudaine !

On peut donc se poser légitiment les questions suivantes :
- Qui sont les instigateurs des FAKE NEWS sur la supposée soudaine dangerosité de l'Hydrochloroquine.
- A qui profite le crime ?
- Les laboratoires sont-ils derrière la discréditation d'un médicament qui est sur les marchées depuis plus de 70 ans, qui fait partie des médicaments les plus utilisés dans le monde, qui était encore en vente libre en 2019 et qui coutait la somme modique de 5,19 € ?

 

En tout cas une pandémie mondiale a été attendue ... et je pense, en me basant sur toutes les informations regroupées qu'elle a été préparée en amont !

L‘exercice fictif de pandémie intitulé « Event 201 » était une simulation de haut niveau qui a eu lieu le 18 octobre 2019 au Pierre, un hôtel de luxe de Manhattan, à New York. Des participants triés sur le volet du monde entier se sont réunis pour explorer des idées sur la manière d’atténuer les effets économiques et sociaux dévastateurs qui résulteraient d’une « épidémie intercontinentale grave et hautement transmissible ». [Source] L’exercice était construit autour d’un virus fictif dénommé CAPS, un coronavirus naturel (semblable au SRAS ou au MERS) qui provient des chauves-souris, mais dans la simulation, il apparaît chez les porcs.
source

Il fallait Jacques Attali pour y penser ! Dans sa rubrique du magazine L’Express du 3 mai 2009, l’ancien « sherpa de François Mitterrand » dévoile quelques fantasmes intimes du monde oligarchique. En bref : « là où le krach financier de 2008 a jusqu’ici échoué, une bonne petite pandémie pourrait précipiter nos dirigeants à accepter la mise en place d’un gouvernement mondial ! »
source

La dictature s’enracine de plus en plus dans ce monde ... et voici un autre témoignage du docteur allemand Reiner Fuellmich : COVID-19 et tests PCR = crime contre l’humanité.

Quand la prescription de l’Hydroxychloroquine sera-t-elle de nouveau autorisée aux médecins généralistes permettant de combattre efficacement le Virus, c'est à dire au début de l'infection, et permettant en plus de désencombrer les urgences ?

Quand va-t-on mettre un terme à ce hold-up du siècle sur nos libertés fondamentales ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 16 octobre 16:52

    Bonjour,

    .

    Merci à la personne qui m’avait signalé une erreur dans l’espace de modération concernant le chiffre qui figure après le texte : « un petit à côté »  smiley


    • doctorix doctorix 18 octobre 12:52

      @eau-du-robinet
      et c’est ainsi que la préscription de la Chloroquine reste interdite pour une partie des médecins,

      Grosse erreur. L’HCQ est autorisée très normalement à la prescription.
      Il semble que les médecins ne soient pas au courant, ou qu’on leur ait fait peur avec des effets secondaires rarissimes ou imaginaires. J’en ai prescrit plusieurs fois, bien qu’ici les positifs soient une rareté. Les morts, n’en parlons même pas.
      Ce médecin a traité 1800 positifs à l’hydroxychloroquine azythromycine zinc, avec un succès total, et il n’a eu aucun décès, une seule hospitalisation bénigne :
      .https://www.youtube.com/watch?v=OywuWOdk33g
      Il n’a observé aucune complication cardiaque, juste quelques palpitations bénignes.


    • Arogavox Arogavox 16 octobre 16:54

       Tous ceux qui se sont rendus complices de l’interdiction de soins utilisant la chloroquine ont alors perdu leur honneur en même temps qu’une quelconque crédibilité.

       

       Pour illustrer le fait mathématique que tenir pour vraie une quelconque fausseté logique peut conduire à tenir pour vraie n’importe quelle absurdité, 

      le logicien Bertrand Russell avait expliqué à ses étudiants comment , si 2+2+5 , il aurait été le pape !

        cf http://www.apprendre-en-ligne.net/blog/index.php/2010/05/18/1602-225


      • Arogavox Arogavox 16 octobre 16:58

        correctif : ... si 2+2= 5 ...


      • Ruut Ruut 16 octobre 16:59

        La censure concernant l’hydroxychloroquine était donc un crime de propagation de fake news...

        Intéressant.


        • eau-du-robinet eau-du-robinet 16 octobre 17:38

          @Ruut
          .
          Exactement, toute cette hystérie médiatique au tour de la soit disant dangerosité de la Chloroquine se résume par le terme FAKE NEWS ! Les études lancé pour discréditer la chloroquine on lamentablement échoué :
          .

          1ère étude Lancet
          .
          Rétropédalage sur l’étude du Lancet : l’OMS réhabilite l’hydroxychloroquine
          .
          L’organisation mondiale de la santé (OMS) réintègre l’hydroxychloroquine dans son essai clinique international Solidarity. Elle avait retiré le médicament de la liste des traitements étudiés deux jours après la publication de l’étude du Lancet du 23 mai sur l’efficacité et la dangerosité de l’hydroxychloroquine. Dans un point presse du mercredi 3 juin, le directeur général de l’OMS, Tedros Ghebreyesus, a indiqué qu’aucun signal de toxicité significatif n’avait été constaté chez les patients recevant l’hydroxychloroquine.

          .
          2ème étude Discovery
          .

          .
          3ème étude Recovery
          .
          Oxford - étude Recovery
          .
          Au sujet de l’étude Recovery ou ils ont administré la chloroquine avec un fort surdosage (doses mortelles) :
          .

          France Soir a déjà publié deux articles sur le surdosage d’hydroxychloroquine (HCQ) au premier jour de traitement des patients atteints de symptômes aiguës du Covid-19 dans le bras HCQ de l’essai Recovery (12). Dans cet essai, une dose de charge de 2400 mg a été utilisée au jour 1 du traitement, répartie en 4 prises sur 24h, suivie de 800 mg/jour sur les 9 jours suivants. Ces doses sont à comparer avec celles raisonnablement administrées dans les hôpitaux de l’Assistance Publique de Paris (600 mg au jour 1 suivis de 400 mg les 9 jours suivants) (3). Nous avons affirmé dans ces 2 articles, auxquels le lecteur peut se référer, que de toute évidence, il y a eu un surdosage très dangereux, que nous pensons potentiellement mortel sur des patients âgés, hospitalisés et physiologiquement très fragilisés par la maladie du Covid-19. 
          .

          Ma conclusion :
          Il n’existe aucune étude sérieuse qui prouve la dangerosité (en respectant entre autre le bon dosage) de la Chloroquine (Plaquénil) sachent que le Prof Raoult l’avait associé avec un antibiotique l’ Azithromycine... La Chloroquine est un médicament mise sur le marché français en 1949 et été en vente libre et ou une boîte de 30 comprimés de Plaquénil, largement suffisant pour traiter un patient de l’apparition des premiers symptômes, donc en début de la maladie (au stade viral) et pas à la fin (au stade d’emballement du système immunitaire !!!) coûte 5,19 € TTC !!!!!

        • Emohtaryp Emohtaryp 16 octobre 17:48

          @eau-du-robinet

          Le doliprane est plus dangereux que le plaquenil, c’est une évidence...Ils auront tout essayé en vain jusqu’à débourser des dizaines de millions de dollars pour fabriquer des pures fake news d’études afin de disqualifier la HCQ et de refourguer un vaccin de merde à des millions de gens, jackpot assuré ( entre autres...)


        • eau-du-robinet eau-du-robinet 16 octobre 22:03

          @Emohtaryp
          .
          Les chiffres ne mentent pas !
          Par contre il faut savoir les interpréter correctement ce que les gens qui nous dirigent ne savent / veuillent pas faire.
          .

          Médicaments : plus de 10.000 morts par an pour mauvais usage

          .

          Pourquoi une surdose de paracétamol peut être mortelle

          .
          Ils y a vraiment des abrutis qui ne savent pas utiliser l’hydroxychloroquine, à se demander si cella n’a pas été fait exprès !
          .

          Rappelez vous que le gouvernement avait ordonnée de réserver la hydroxychloroquine pour les gens qui arrivent dans les urgences, hors arrivé au stade de la maladie, c’est à dire l’emballement du système immunitaire, on ne doit plus l’administrer car cela ne sert à plus rien et encore moins quand c’est fait en surdose.

          .

          L’hydroxychloroquine à été utilisé de manière préventive, durant des dizaines d’années, notamment par des militaires français stationnées en Afrique et on n’a jamais attendu parlé des morts dépassant un seuil inquiétant voire critique !

          .

          Oui, l’armée française s’est procuré de la chloroquine, elle invoque un achat « de précaution »

          .

          Mort de Naomi Musenga : les dangers du paracétamol

          .

          Voyez vous avec les liens dans ce message je tiens à signaler que n’importe quel médicament mal utilisé peut être mortel et hydroxychloroquine ne fait pas d’exception !

          .


        • doctorix doctorix 18 octobre 13:00

          @eau-du-robinet
          à se demander si cela n’a pas été fait exprès !

          C’est une vraie question. Quand on donne 2400mg/ jour d’HCQ, l’intention criminelle est avérée.
          Le but de l’étude Recovery était de prouver que l’HCQ était mortelle.
          Ce que personne ne conteste à cette dose.
          Il s’agit bien d’assassinats avec préméditation.
          Il n’est pas douteux que notre gouvernement aurait pu sauver des milliers de vies.
          Il a préféré les laisser mourir, par idéologie (mondialiste).
          J’en profite pour vous donner à méditer la mortalité globale pour les 4 dernières années aux USA. Aucune surmortalité, et plutôt moins de morts en 2020 :
          TOTAL DE DÉCÈS AUX ÉTATS-UNIS [TOUTES LES CAUSES] : Total des décès aux États-Unis en 2017 : 2 813 503 (234 000 / mois)

          https://www.cdc.gov/nchs/products/databriefs/db328.htm Nombre total de décès aux États-Unis en 2018 : 2839205 (237000 / mois)

          https://www.cdc.gov/nchs/products/databriefs/db355.htm Nombre total de décès aux États-Unis en 2019 : 2 855 000 (238 000 / mois)

          https://www.cdc.gov/nchs/nvss/vsrr/provisional-tables.htm Total des décès en 2020 aux États-Unis (janvier - semaine 9/26) : 2 130 000 (236 000 / mois)

          https://data.cdc.gov/NCHS/Weekly-Counts-of-Deaths-by-State-and-Select-Causes/muzy-jte6


        • eau-du-robinet eau-du-robinet 18 octobre 20:08

          Bonjour doctorix,
          .
          Merci pour votre témoignage. smiley


        • Emohtaryp Emohtaryp 16 octobre 17:18

          OMS et FMI,(entre autres...) association de malfaiteurs ! Mafia pour citer exactement....

          _

           Bismuth, petit joueur à côté.....

          Ce qui corrobore les propos de Fuellmich :

          https://zenodo.org/record/4073131#.X4m4Re06-Ul

          Voilà comment je le vois, ça va chauffer dans les mois qui arrivent, et d’autant plus si Trump est réélu !


          • Clocel Clocel 16 octobre 19:41

            Il va falloir apprendre à se passer de l’OMS, même pour les « bonnes nouvelles », cette association de malfaiteurs doit disparaître des références en matières médicales et les responsables de cette mafia amenée devant la cour pénale internationale.


            • eau-du-robinet eau-du-robinet 16 octobre 22:06

              Bonjour Clocel,
              .
              +++++
              .
              Il faut se passer de toutes ses grandes institutions infiltré par des lobbyistes notamment celle de la Commission européenne.


            • phan 16 octobre 22:04
              Le prix du Remdesivir est à 2.340 dollars la dose, la communauté européenne a acheté 500.000 doses càd 1.170.000.000 dollars jetés par la fenêtre.

              • eau-du-robinet eau-du-robinet 16 octobre 22:27

                Bonjour phan,
                .
                Il s’agit d’un véritable hold-up sur notre système de santé et sur nos libertés !
                .
                Devinez à combien seront facturés les futurs vaccins ? Certainement au même prix... que le Remdesivir !
                .
                Hier j’ai attendu à la télévision allemande que des nombreux laboratoires européens reçoivent des subventions (publics), c’est à dire de l’argent public, nos impôts, sans contrepartie aucune, et ses laboratoires pharmaceutiques resteront libre de fixer les prix comme bon leur semble !
                .
                Un exemple :

                • La coalition internationale CEPI (Coalition for Epidemic Preparedness Innovations) alloue 4,3 millions d’€ pour les premières phases de développement d’un vaccin contre le SARS-CoV-2 issu de la recherche de l’Institut Pasteur.
                  source

                .

                Qui finance le CEPI  ?
                .
                Argent public, bénéfices privés ?
                CEPI - Coalition for Epidemic Preparedness Innovations

                .
                Avant même la création du CEPI, il y a eu des cas où des fonds publics ont été investis dans la recherche et le développement de vaccins sans que les conditions nécessaires soient attachées aux fonds. Mais seules ces conditions peuvent garantir que les partenaires de recherche mettent effectivement les produits à la disposition du public à des prix abordables.


              • phan 16 octobre 23:02

                @eau-du-robinet
                « Nos vies valent plus que leurs profits »


              • eau-du-robinet eau-du-robinet 17 octobre 07:08

                Bonjour phan,

                +++++  smiley


              • John Eastwood 2 John Eastwood 2 18 octobre 05:09

                @eau-du-robinet

                2340 USD c’est le prix pour 5 doses quotidiennes + la sixième offerte (si si ils l’ont fait). Ce qui permettait d’annoncer un prix à moins de 400 USD par flacon (là ils comptent la sixième...). Au début, ils parlaient de commercialiser des boites de 10 doses à 5000 USD mais vu la pression sur le prix et l’arrivée de concurrent sérieux (corticoides), ils ont adapté le packaging au marché.

                Quand on regarde les « études », les patients sous Remdesivir sont souvent traités 15 jours, voire 20 jours et le traitement recommandé est 10 jours. Donc finalement, le médecin sponsorisé pourra donner jusqu’à 10,000 USD à Gilead par patient COVID traités. (4 boites de 5+1).


              • pierrot pierrot 18 octobre 12:31

                @eau-du-robinet
                En France, concernant les médicaments remboursés par la SS c’est le client SS qui détermine le prix, mais il prend en compte les informations de complexité de la synthèse chimique et des coûts du développement en R&D (généralement plus de 10 ans et 1 milliard d’euros au minimum).

                Pour ce qui concerne les candidats vaccins, aucun n’a encore fait preuve de leur efficacité mais ceux en cours d’essais de phase 3 (environ 8) seront vendus moins d’une dizaine d’euros.

                Une grande partie des coûts de recherches sont pris en charge par les etats puis qu’il s’agit d’un bien collectif de santé.


              • doctorix doctorix 18 octobre 13:43

                @pierrot
                Si vous voulez nous revoir l’année prochaine, évitez ce vaccin.
                Et si vous y tenez quand même, mettez donc un peu de sperme de côté, sa composition pourrait s’en trouver changée, et votre descendance légèrement tarée.


              • pierrot pierrot 18 octobre 18:01

                @doctorix
                Le vaccin n’a pas été découvert à ce jour, peut être en 2021 et 2022 car les essais peuvent prendre plusieurs années.

                Lorsque qu’un vaccin efficace aurait fait la démonstration de son efficacité, je n’ai nul doute qu’il sera demandé par plusieurs milliards d’individus.

                Peut être même imposé pour pouvoir travailler sans générer un risque mortel pour ses collègues de travail.


              • pierrot pierrot 18 octobre 18:02

                Propos débile comme dab !


              • eau-du-robinet eau-du-robinet 18 octobre 20:12

                @pierrot
                .
                Les Russes vaccinent déjà leur population !
                .
                Coronavirus : un deuxième vaccin de la Russie donne des résultats encourageants
                https://www.capital.fr/entreprises-marches/coronavirus-un-deuxieme-vaccin-de-la-russie-donne-des-resultats-encourageants-1382027


              • pierrot pierrot 18 octobre 21:18

                @eau-du-robinet
                oui c’est un essai de phase 3 dont il faut attendre les résultats sur un grand nombre de patients et volontaires.
                Espérons mais soyons patient .


              • Attila Attila 18 octobre 15:20

                L’inefficacité du Remdesivir a été montrée dès la fin juin. Il date un peu, votre « scoop ».

                Et démontré par quelle étude ? Discovery !

                Oui, oui, celle-là même qui serait « a la solde de Bigfarma » : parmi les médicaments testés, il y a ou avait la chloroquine et le remdesivir : aucun des médicaments testés n’ont montré d’efficacité contre la Covid-19 comme l’ont révélé les dirigeants de l’étude.

                .


                • eau-du-robinet eau-du-robinet 18 octobre 20:30

                  @Attila
                  .
                  Mon article concerne une étude plus récente !
                  Des résultats intermédiaires de « Solidarity », vaste essai clinique international coordonné par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), confirment l’inefficacité chez les patients hospitalisés pour Covid-19 de quatre molécules « répositionnées » : le Remdesivir

                  .
                  Selon une autre étude publiée fin mai, l’antiviral lancé au début contre Ebola réduit légèrement la durée de rétablissement des patients Covid hospitalisés, de 15 à 11 jours en moyenne. De son côté, Solidarity relève qu’il n’y a eu aucun effet matériel sur la mise sous intubation ou sur la durée" avant la sortie des soins. 

                  https://www.lecho.be/dossiers/coronavirus/l-efficacite-du-remdesivir-remise-en-question-par-l-oms/10258413.html


                • Attila Attila 18 octobre 22:12

                  @eau-du-robinet
                  Un article critique d’une association médicale en date du 24 juillet : la Société Française de Réanimation.
                  Conclusions :
                  "Le remdesivir ne semble avoir aucune utilité en réanimation

                  • L’hypothèse d’une réduction de mortalité chez les patients les moins graves mériterait d’être testée prospectivement
                  • Les interrogations suscitées par l’influence de Gilead sur la conduite et l’interprétation des études apportent de l’eau au plus mauvais moulin qui soit : celui du complotisme qui fait considérer les détracteurs de l’hydroxychloroquine comme des émissaires stipendiés de l’industrie pharmaceutique et de Gilead en particulier. C’est un des effets secondaires des conflits d’intérêt : non seulement ils mettent l’intégrité de la science en danger [4], mais encore ils permettent aux populistes de s’appuyer sur un argumentaire du genre « tous pourris ». Il sera très difficile de faire reculer le populisme. Il pourrait être plus simple de réduire les conflits d’intérêt."

                  .


                • vraidrapo 19 octobre 09:32

                  @Attila

                  Priver les Français de TERRASSES !!!
                  Giléad ne sera jamais pardonné.
                  Boycott sur tous ses produits.
                   smiley


                • phan 18 octobre 15:41
                  Désormais principalement une machine de marketing pour vendre des médicaments aux avantages douteux, cette industrie utilise sa richesse et son pouvoir pour coopter toutes les institutions qui pourraient se mettre en travers de son chemin, y compris le Congrès américain, la Food and Drug Administration, les centres médicaux universitaires et le secteur médical. profession elle-même.
                  - Marcia Angell, ancienne rédactrice en chef du NEJM , The Truth About the Drug Companies.

                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 octobre 20:44

                    Alors le traitement préconisé par Didier Raoul est opportun. Par contre la modération du site à elle en février blackboulé mon article,..mais il est sur mon blog. http://spagnolo.unblog.fr/2020/02/26/contre-le-coronavirus-un-vieux-medicament-la-chloroquine-de-3-francs-6-sous-serait-tres-efficace-la-tronche-des-grands-labos/ @×P@py


                    • eau-du-robinet eau-du-robinet 19 octobre 09:21

                      Bonjour Gilbert Spagnolo dit P@py,
                      .
                      Merci pour le lien vers votre blog et les informations qui figurent. smiley


                    • vraidrapo 19 octobre 09:29

                      L’Inefficacité du Remdesivir ... ?

                      pourquoi ?
                      Parce qu’il n’a pas pu nous débarrasser de Trump-la-Mort ?


                      • pierrot pierrot 19 octobre 11:45

                        La recherche de nouvelles molécules efficaces contre le virus du covid ainsi que le vaccin sera longue et difficile.

                        Mais je rappelle à ceux qui n’ont pas travaillé dans la recherche médicale que en moyenne 1 seule molécule sera efficace sur 100 molécues testées, la recherche durera au minimum 5 ans, coûtera plus d’un milliard d’euros.

                        Il n’est donc pas surprenant que la molécule remdesivir et la molécule de chloroquine et ses dérivés en simple, bi ou trithérapie.

                        Ce n’est pas désespérant car actuellement plus de 150 candidats médicaments et vaccins sont en cours d’études et probablement quelques uns seront efficaces, mais cela demande du temps que nous avons du mal à accepter...


                        • pierrot pierrot 19 octobre 14:54

                          Je pense que les molécules curatives du covid seront plus rapidement accessibles à moyen terme (début 2021) que les éventuels vaccins préventifs.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité