• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Actualités impertinentes de la langue française (3)

Actualités impertinentes de la langue française (3)

Nouvelle sélection d'informations concernant la langue française : saugrenues, risibles, étonnantes mais pas anodines.

Le démon des réformes de l'Éducation nationale

  • Or "on sait que le yoyo des changements de programmes tous les deux ans est un non-sens. Il faut au moins cinq ans pour se les approprier". À lire sur Le HuffPost

Sexualité automobile

  • Renault n’a pas jugé bon de trouver un nouveau nom pour son plus grand SUV. Rappelons qu'en grec moderne, Koleos signifie "vagin". À lire sur Auto Plus

Bilinguisme sans tensions

  • Les querelles linguistiques belges paraissent bien étranges pour la ville suisse de Bienne. Là-bas, francophones et germanophones vivent sur un pied d'égalité. Quelle est la recette de ce "miracle biennois" ? À lire sur La libre.be

Une règle tout à fait inutile

  • C'est l'Office québécois de la langue française qui l'explique longuement et le Figaro qui le répète :
  • Traditionnellement, les conjonctions lorsque, puisque et quoique ne s'élident pas devant d'autres mots que ceux énumérés ci-dessus (il, elle et on, en, un et une, et éventuellement : avec, aussi, aucun et enfin). Certains auteurs et grammairiens autorisent cependant l'élision dans tous les contextes. 

Quand la France ne respecte pas le Burkina

  • Il n’y a rien d’aussi irritant que d’entendre sur les chaînes de radio ou de télévision ou encore dans des discours officiels des personnalités dire « Burkina » comme dans burlesque au lieu de « Bourkina », comme en avaient décidé les autorités compétentes. [...] Mes premiers cartons rouges iront donc à deux personnalités françaises et non des moindres. En tout premier lieu, carton rouge...au Président Emmanuel Macron. [...] La deuxième personnalité qui écope d’un carton rouge est M. Manuel Valls, député et ancien Premier ministre. [...] Du haut de sa stature d’agrégé de grammaire française et de nouvel académicien (il a été élu à l’Académie française le 2 juin 1983), le Président du Sénégal, M. Léopold Sédar Senghor, a écrit au Président Sankara pour lui dire qu’en bon français, les habitants du Burkina Faso devraient être appelés des Burkinais et non des Burkinabè. À lire sur Le Faso.

Avenir de l'Organisation Internationale de la Francophonie ?

  • L’autre aspect non moins bizarre de cette prochaine conférence de l’OIF est l’élection du prochain SG de l’organisation. Election qui se joue pour le moment entre l’actuelle titulaire du poste, la canadienne Michèle Jean qui veut rempiler et la Ministre rwandaise des Affaires étrangères, seule candidate déclarée. Cette élection va dévoiler au grand jour, une rivalité feutrée entre les deux grands pays de l’Organisation que sont la France et le Canada avec comme dégâts collatéraux les autres pays condamnés à choisir leur camp entre ces deux mastodontes. Ce qui ne sera pas sans conséquence pour le futur de l’organisation. À lire sur Actu SEN

Langue souveraine

  • Le 4 novembre prochain, les Calédoniens voteront sur la « pleine souveraineté » du territoire annexé par la France en 1843. Un combat politique et identitaire mené en français. Pour le oui comme pour le non. À lire sur Le Temps

La langue des médias

  • Sans doute la classe disposant du pouvoir politique considère-t-elle qu’il est plus facile de contrôler une société d’idiots que de gouverner un peuple intelligent. C’est un mauvais calcul, prévient Ingrid Riocreux, car « l’illettrisme engendre la violence » (comme moyen d’expression et, pire, de pensée), « et l’insécurité appelle la tyrannie ». À lire sur Contrepoints

Miction publique

Les récentes fautes des médias

  • Un dictionnaire pour rentrée en sixième (Vosges Matin)
  • Sans attirer l'attention, sans être ou se faire remarquer, sobrement, avec bon goût (CNRTL)
  • Royaume-uni : il en appelle aux internautes pour identifier des gens sur de vieilles photos (franceinfo)
  • Le principal informateur de Michel Neyret arrête par la police marocaine après deux ans de cavale (franceinfo)
  • Inde : après le décrue au Kerala, le bilan des inondations dépasse les 400 morts (franceinfo)
  • Cette concoction de plantes, notamment d’anis et de réglisse, a été élaboré pour se substituer à l’absinthe au début du XXe siècle. (RTL)
  • À Poitiers, les chefs du monde entiers rendent un dernier hommage à Joël Robuchon (franceinfo)
  • Comment fonctionnent les correcteurs orthographiques des smartphones (et pourquoi il nous font parfois dire n'importe quoi) (BFMTV)
  • Russie : accusée d'"extrémisme", deux ado sortent de prison (TV5monde)
  • La Liga va délocaliser un de ses matches aux Etats-Unis (franceinfo)
  • Des records de chaleur ont-il été battus dans votre département depuis le début de l'été ? (franceinfo)
  • Conjugons ensemble votre futur intérieur (vu rue du Barbâtre à Reims) Conjugons ensemble (slogan commercial sur internet)
  • Empr. au lat. dimensio, class. « mesurage », à base époque « dimension ». (CNRTL)
  • Supercoupe d'Europe. Simeone : "Le club a fait un bon en avant en convainquant Griezmann de rester" (BFM)
  • Ses partisans dénoncent une maneouvre politique. (TV5monde)
  • Sables d'Olonne : un allemand s'impose au retour des Açores mais François Jambou s'adjuge la course (franceinfo)
  • Digeste a longtemps été critiqué et jugé familier et il l’est encore aujourd’hui dans quelques ouvrage de référence, bien qu’il soit répandu et formé correctement. (Office québécois de la langue française)

Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Gilles COLIN Gilles COLIN 24 août 13:34

    Effectivement.

    J’ai recopié votre commentaire dans le Dicthographe.

    • Gilles COLIN Gilles COLIN 24 août 15:26

      Au sujet des fautes des médias, je précise que les erreurs m’ont toujours intéressé. Elles peuvent être révélatrices d’un processus d’apprentissage ou d’une évolution de la langue. 

      Pour les médias cependant, je me pose deux questions.
      • Pourquoi ce refus de corriger les fautes quand ils en ont la possibilité ?
      • Les articles sont-ils lus avant publication ? On peut lire aujourd’hui « L’étau se ressère autour de Trump, ses options sont limitées » sur Actu Orange, TV5 monde, L’Est éclair, La Voix du Nord et bien d’autres sites. Cette faute que RTBF a corrigée est apparemment le fait de l’AFP.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès