• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Adresse aux baby-boomers

Adresse aux baby-boomers

J'ai bien confiance que mon article "pique" les "baby-boomers" mais ne sont-ce pas aussi des adultes capables d'entendre quelqu'un faire preuve de correction fraternelle à leur égard ?

JPEG

Il y a des exceptions (confirmant la règle, il y en a toujours), je ne généralise pas une seconde. Il existe des baby-boomers qui n'ont pas seulement songé à jouir le plus possible d'une société de consommation à outrance qui finalement n'aura pas duré très longtemps dans sa formule ouverte à tous. En 2018, et de plus en plus, la fameuse classe moyenne qui en profitait se paupérise très rapidement, seuls les très riches bénéficient des largesses du système économique.

 

Et cela baby-boomers c'est en grande partie de votre faute. Vous vous lamentez de ce que déjà vos enfants et petits enfants vous haïssent mais ils ont des raisons...

 

Vous mettez cela sur le dos du gouvernement, des politiques, des décideurs. Certains vont plus loin et souscrivent aux théories du complot. Si les "Trente Glorieuses" ont fini depuis belle lurette c'est forcément à cause d'une conspiration. Ce n'est pas possible autrement. Mais qui n'a pas fait d'enfants ce qui aurait permis de payer les retraites ? Les enfants ça coûte cher, ça prend du temps et puis il faut les élever. Qui a relégué les problèmes sociaux en périphérie des villes sans plus s'en soucier que cela ?

 

Vous, baby-boomers, en vous donnant comme alibi que vous renonciez à l'ancienne morale, que vous vous libériez, alors que ce qui mouvait c'était surtout "après moi le déluge"...

 

Les dégâts de votre mode de vie sont considérables :

 

Une société complètement atomisée traversant la pire crise morale de son histoire, des enfants sachant qu'ils seront plus pauvres que leurs parents, des "intellos précaires" surdiplômés qui vendent des pizzas surgelées à "Carrefour" (TM°), une immigration massive traitée par dessus la jambe tout comme les problématiques qu'elle amène, une idéologie libérale-libertaire ayant tout métastasée, un égoïsme généralisé de société, le règne du "moi d'abord", du "j'ai le droit" etc....

 

Et pourtant, pourtant, vous êtes toujours là aux manettes du pouvoir, refusant le réel. Vous êtes des "Peter Pan" de plus en plus vieux, de plus en plus décati, mais dirigeant, donnant constamment leur avis, même concernant le "foûtebôle". Dans les faits cela ne semble pas choquer grand-monde puisque tout le monde vous regarde, recevant docilement les leçons de morale de vos anciens leaders d'opinions.

 

Tout ce qui vous intéresse encore un peu ainsi que le soulignait Gilles Châtelet c'est de vous rouler encore quelques années dans votre bauge morale, en profiter. Vous êtes prêts pour cela à tous les Munich...

 

...Et c'est ainsi qu'Allah sera grand.

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

 

Amaury - Grandgil

 

illustration prise ici


Moyenne des avis sur cet article :  1.47/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

82 réactions à cet article    


  • L'enfoiré L’enfoiré 19 juin 15:06
    Bonjour Amaury,

     Je fais partie des papy-boomers...
     Avoir l’esprit de famille, c’est ce que tous les médias proposent à la jeunesse.
     Vous prenez des journaux people et vous voyez que cette vedette a trouver le bonheur avec son nouveau bébé.
     Elle ne dit pas que la plupart du temps ce n’est pas elle qui l’éduque mais une dame chargée pour le faire.
     Organiser la discorde entre les générations n’est pas la solution.
     Dans chaque époque, il y aura des gagnants et des perdants dans toutes les générations.
     Si vous écoutez cela, vous avez une partie de vérité, mais une partie seulement.
     

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 19 juin 15:08

      @L’enfoiré

      Comme je dis je ne generalise pas


    • Fergus Fergus 19 juin 17:38

      Bonjour, Amaury Grandgil

      Il vaut mieux en effet ne pas généraliser : de très nombreux « baby-boomers » agissent, de manière directe ou indirecte, pour aider leurs enfants et petits-enfants ! A cet égard, penser que cette génération de retraités est haïe me semble tout à fait excessif.

      Et en quoi les « baby-boomers » sont-ils responsables des dérives libérales imposées par une oligarchie où l’on trouve des voraces et des cyniques de 40 ans ? Avec, pour les servir avec zèle, un autre quadragénaire en la personne de Macron.


    • Fergus Fergus 19 juin 17:43

      Ne vous faites pas d’illusions, les jeunes - notamment diplômés - sont, dans leur majorité, encore plus individualistes, et par conséquent porteurs de dérives libérales potentiellement plus dévastatrices que celles portées par l’idéologie soixante-huitarde.

      Bref, la situation socioéconomique est loin d’être aussi manichéenne que vous le prétendez !


    • hunter hunter 19 juin 17:59

      @Fergus


      " e vous faites pas d’illusions, les jeunes - notamment diplômés - sont, dans leur majorité, encore plus individualistes, et par conséquent porteurs de dérives libérales potentiellement plus dévastatrices que celles portées par l’idéologie soixante-huitarde."

      Vous généralisez presque là non ?

      Adishatz

      H/

    • Fergus Fergus 19 juin 19:41

      Bonsoir, hunter

      Non, je ne généralise pas dans la mesure où j’ai mentionné une « majorité », pas la totalité, et précisé que cette tendance à l’individualisme exacerbé est avant tout le fait des « diplômés ».

      Cela dit, comme toujours, il s’agit là d’un ressenti personnel que chacun peut contester.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 juin 09:28

      @Fergus
      ils en sont responsables car ils n’ont songé qu’à leur plaisir immédiat, l’oligarchie et les nantis


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 juin 09:30

      @hunter
      les jeunes sont également libéraux libertaires en cela fergus a raison


    • RICAURET 20 juin 13:37

      @Fergus

      JE suis un diplômé mais comme nos parents n avaient pas de quoi j ai été oblige de faire des cours du soir avec trois enfants pour ne pas tomber dans la tranchée de la vie mais la sauter c est vrai que l on a laisser faire déjà de l laisser les maires députés sénateurs en faire un métier alors que dans la constitution ils sont bénévoles  avec des indemnités qui doit leurs rembourser les frais pas leurs attribuer un salaire mirobolant .
      c est notre faute d avoir laisser faire la trilatérale.diluer le conseil de la résistance, laisser partir l a dette de la France de la sécu on a surtout laisser le marketing nous piétiner mous créer de besoins dérisoires
      mais que vous nous reprochiez cela passe mais votre manque d AMBITIONS dans tous les domaines vous rend aigrie de la vie vous n anticipez plus rien dans votre boulot dans votre vie de famille sans nous vous n étés que des TANGUYS regardez les stats heureusement qu il ya papa et maman sinon il y a longtemps que vous seriez tous SDF
       
       

    • RICAURET 20 juin 13:53
      @Amaury Grandgil
      ho non vous n êtes pas libertaire vous étés avachis sur vos semblant de libertés vous ne voyez même pas que les libertés vous n en avez quasiment plus vous ne lisez plus si l on vous parle d ORWELL de ADOUSS HUXLEY POUR VOUS C EST DE MARQUES alors qu ils étaient les plus grand visionnaire de votre avenir vous ne connaissez même pas PIERRE HILLARD vous ne vous faites même plus votre propre opinion vous laissez aux bien pensant votre opinion ce qui vous enchantent c est les merdes visuelles
      vos cerveaux tournent au ralentit

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 juin 18:11

      @RICAURET
      Ah mais je ne suis pas du tout libertaire, mais notre société est libérale libertaire dans son essence même. Vous avez entendu parlé du concept ?

      Je ne vous ai pas attendu pour lire « le meilleur des mondes » ou « 1984 »...

    • hunter hunter 19 juin 16:53
      Merci d’évoquer l’excellent Gilles Châtelet, et son non moins excellent « vivre et penser comme des porcs »

      A lire, relire, un visionnaire cet homme-la !

      Adishatz

      H/

      • zygzornifle zygzornifle 20 juin 08:22

        @hunter

        « vivre et penser comme des porcs »

        ouvrage qui est la référence a l’Ena , au Parlement , au Sénat et a l’Elysée ....

      • Plus robert que Redford 19 juin 17:59

        Ouaaah, n’en voilà une critique qu’elle est bonne !

        Toutes les generations quand elles sont jeunes, n’ont qu’une seule envie : arracher le pouvoir détenu par la précédente.
        C’a été vrai pour moi, ça l’a été pour mes parents, mes grands parents, et au-delà aussi, je suppose, mais je n’ai pas connu ces aïeux ...
        Qu’est-ce que tu crois, ptit con, qu’on va te filer les manettes comme ça alors qu’on en a chié des ronds de chapeaux pour y accéder ? Tu crois que la génération de nos parents, voire de nos grands parents, on n’avait aucun reproche à leur encontre ?
        Tu crois encore que l’altruisme est une vertu qui se rencontre à chaque coin de trottoir ?
        Depuis 70 ans au moins, tous les citoyens de ce pays sont biberonnés aux valeurs pourries de l’Anglosaxonisme, du genre « the winner takes it all ». Même ceux de ta génération et de celle qui suit se vautrent comme tu le dis, dans un consumérisme nihiliste tout droit importé d’outratlantique, et ça m’a pas l’air de vouloir changer avant le Grand Effondrement !
        Justement, est-ce que tu crois qu’en ce jour futur, les babiboumeurs s’en tireront mieux que les autres ?
        Sûrement pas ! 
        La différence se fait et se fera toujours entre classes et pas entre générations !
        En t’en prenant à tes géniteurs (au sens large) tu es le parfait idiot utile du fameux 1%, celui qui va toujours se tirer des pattes, quelles que soient les circonstances à venir (sauf extinction de l’espèce, bien sûr !

        Et pour paraphraser Jean-Louis Fournier :

        j’vais t’appendre la politesse, p’tit con !
        Oaaah, pourquoi qu’tu m’traites de ptit con ?
        C’est d’l’affection !!!

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 juin 09:31

          @Plus robert que Redford
          y’a que la vérité qui blesse


        • ZenZoe ZenZoe 20 juin 12:01

          @Plus robert que Redford

          La différence se fait et se fera toujours entre classes et pas entre générations !

          Ping, en plein dans le 1000 ! Vous avez entièrement raison là.

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 21 juin 08:57

          @ZenZoe
          Et entre générations les jeunes sachant maintenant qu’ils vont être plus pauvres que les aînés


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 19 juin 18:13

          Baby boum ,Tchi boum ,Baby boum ,Tchi boum ...c’est l’amour sous la plage ...cocos et troisième âge...entre moi et les vieux........Baby boum ,Tchi boum , Baby boum ,Tchi boum ...............


          • foufouille foufouille 19 juin 18:22
            « Un baby boomer est une personne née en Occident pendant la période du baby boom, après la Seconde Guerre mondiale. On considère généralement un baby boomer une personne née entre 1946 et 1964. »
            il me semble donc qu’ils ont fait assez d’enfants mais pas les générations suivantes.


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 juin 09:32

              @foufouille
              pour la retraite au moins ils n’ont pas fait assez de gosses, ç se sent maintenant


            • jmdest62 jmdest62 20 juin 11:11

              @Amaury Grandgil

              là je crois que vous faites erreur ...il y a assez de « gosses » ..le pb c’est qu’ils n’ont pas de boulot .
              Pas de boulot = pas de cotises --->.pas de cotises ...vous connaissez la suite .
              @+

            • foufouille foufouille 20 juin 13:43

              @Amaury Grandgil

              mes parents ont eu trois enfants.
              "

              Le taux de fécondité de 1,98 observé en 2006 en France métropolitaine correspond à un taux net de reproduction de 0,96.

              En 1975, le taux de fécondité est passé sous le seuil de remplacement des générations (2,07), puis a continué à décroître jusqu’en 1993-1994 (1,66). Depuis ce minimum, le taux de fécondité est remonté et a atteint depuis 2006 la valeur de 2. Bien que plus élevé que la moyenne européenne, ce niveau n’est pas suffisant pour assurer la reproduction de la population : un taux de fécondité d’au moins 2,07 est nécessaire pour cela.

              À noter l’alternance de périodes de haute et de basse fécondité depuis au moins le début du XXe siècle, chacune d’à peu près 30 ans, c’est-à-dire de la durée approximative d’une génération :

              • 1914-1943 : basse fécondité et effondrement du nombre des naissances (aggravé par la perte de nombreux hommes jeunes lors de la Première Guerre mondiale).
              • 1944-1974 : haute fécondité et baby-boom.
              • 1975-2005 : basse fécondité, mais partiellement compensée par la baisse de la mortalité infantile et par l’apport migratoire, avec nette remontée dans les dernières années."

              il me semble que tu en as zéro comme moi.
              pour la retraite, c’est lié aux six millions de sans emploi depuis 20 ans.

            • L'enfoiré L’enfoiré 20 juin 14:06
              @foufouille

              « On considère généralement un baby boomer une personne née entre 1946 et 1964 »

              Mais on dit la même chose pour les baby boomer
              Pourquoi assez d’enfants à cette époque ?Parce qu’après la fin de la guerre, il fallait reconstituer la population d’un pays.Ce n’est plus le cas avec les baby boomersON parle maintenant de génération Y.voir génération « Z »
              qui serait caractérisée nouvelle génération silencieuse ou génération C pour Communication, Collaboration, Connexion et Créativité.
              C’est dans cette génération que tout change vraiment.
              Il ne suffit plus d’aller à l’école, d’avoir des diplômes longs comme le bras, mais avir une créativité qui elle seule est primée.

            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 juin 18:09

              @L’enfoiré
              une créativité ?

              Oh non, des réseaux et de l’argent.
              Comme avant mais en encore pire.

            • Rincevent Rincevent 19 juin 18:27

              ‘’je ne généralise pas une seconde’’. Ah oui ? Heureusement, qu’est-ce que se serait sinon… C’est vraiment ce qu’on appelle une précaution oratoire, sans plus, tout le reste de l’article démentant cette affirmation.

              ‘’une idéologie libérale-libertaire’’. Là, oui, on peut être d’accord sur ce point. A l’époque, beaucoup ont plongé dans le libertaire sans voir le libéral qui était dans le même paquet-cadeau, selon la vieille recette du pâté de cheval et d’alouette…


              •  C BARRATIER C BARRATIER 19 juin 19:14

                Les baby boomers sont en phase avec les autres retraités, ceux nés dans les années 30 et ceux nés dans les années 60....ça fait du monde. Ils savent qu’ils sont tres appréciés dans le bénévolat, ils savent que leurs générations ne pouvaient pas se permettre trop d’exigences sur les emplois et en tout cas pas d’être payés à ne rien faire au RSA...la mode depuis une décennie. Les jeunes générations loin de les haîr profitent d’eux qui garent leurs enfants, les aident à s’installer, les jeunes générations savent qu’elles peuvent continuer à s’appuyer sur eux.
                A chaque élection les retraités votent nombreux, et décident encore pas mal de choses. Sans outrances.


                • foufouille foufouille 19 juin 19:29

                  @C BARRATIER

                  le mieux serait que retournes bosser pour 600€ sans ta retraite.


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 juin 09:34

                  @C BARRATIER
                  leur génération bénéficiait du plein emploi c’était plus simple


                • BarnaB 20 juin 22:22

                  @Amaury Grandgil

                  Le plein emploi s’est arrêté en 1974 avec la crise du pétrole, je pense. Les baby-boomers nés en 1960 étaient encore à l’école à ce moment.


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 21 juin 08:56

                  @BarnaB
                  ceux nés en 1945 non


                • gueule de bois 19 juin 19:53
                  Juste quelques précisions :
                  Les baby boomers n’accèdent au pouvoir qu’après les années 2000, alors que les 30 glorieuses sont terminées depuis longtemps.
                  Jusqu’à Mitterand ce sont les hommes politiques issus de la seconde guerre mondiale qui sont aux manettes. Chirac, issu d’une classe creuse est atypique, ce n’est pas un baby-boomer et il n’a pas pris part à la seconde guerre mondiale.
                  Donc le premier baby boomer aux commandes c’est ce voyou de Sarkozy, suivi par l’idiot du village, encore connu sous le nom de Normal I. Après cela c’est fini, Jupiter n’est pas un baby boomer.
                  Donc en fait les baby-boomers ont envoyé à la magistrature suprême deux très mauvais représentants, c’est peut-être là leur plus grande faute, à moins que ce ne soit celle d’avoir élu Macron.
                  La natalité a été normale chez les baby-boomers, c’est la génération suivante qui a montré un fléchissement.
                  De toutes façons il est absurde de rendre collectivement et exclusivement une classe d’âge responsable d’une situation politique.
                  Les papy-boomers sont avantagés du point de vue de la retraite, mais dans leur jeunesse tout n’était pas rose. Les infrastructures étaient insuffisantes (scolaires, universitaires, sportives, médicales). S’ils n’ont pas trop connu le chômage les papy-boomers ont œuvré, comme leurs parents, à la reconstruction.




                  • Raymond75 20 juin 10:46

                    @nephis
                    Vous n’avez pas répondu à ma question


                  • JC_Lavau JC_Lavau 19 juin 20:34

                    Que de haine, si gratuite et infondée !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès