• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Affaire de l’héritage du Taulier : Laeticia Hallyday change de (...)

Affaire de l’héritage du Taulier : Laeticia Hallyday change de stratégie et d’avocat

La veuve de Johnny Halliday a mis fin à sa collaboration avec son conseil franco-iranien Ardavan Amir-Aslani. David Gordon-Krief, spécialiste du contentieux stratégique des affaires, est le nouvel élu. L’homme devra travailler sur l’affaire avec les deux avocats d’André Boudou, le père de Laeticia.

De multiples rebondissements et des défaites judiciaires

Le conflit qui oppose l’ancien mannequin née Laeticia Boudou à David Hallyday et Laura Smet n’a pas fini de faire couler beaucoup d’encre et de mobiliser de grandes têtes du droit.

En février 2018, Laura et son frère David avaient décidé de contester en justice le dernier testament fait par leur star de père. Ce document qui les déshéritait complètement profitait à l’épouse du taulier, jusque-là chargée de toutes ses affaires professionnelles, son entourage musical, son image et ses différentes entreprises. Laeticia Hallyday diabolisée par des personnalités publiques et accusée par la presse, avait émis une requête aux juges : Celle de rapatrier tous les biens de son époux aux Etats-Unis. Demande rejetée.

David Hallyday et Laura Smet ont obtenu le gel du patrimoine immobilier français de Johnny Hallyday. Ils ont aussi remporté la bataille des royalties versées par les maisons de disque au titre des ventes d'albums de Johnny Hallyday et bénéficient d’une partie de ceux-ci.

 Le 28 mai, le tribunal de grande instance de Nanterre s'est déclaré compétent pour trancher le litige. Pour les juges, Johnny Hallyday avait gardé jusqu'au bout de sa vie, la nationalité française et était résident français au moment du décès. Ils ont déclaré que la délocalisation du jugement restait par conséquent insensée.

Le 8 juillet dernier, l’avocat Ardavan Amir-Aslani annonce la décision de sa cliente Laeticia Hallyday : Elle fait appel du jugement sur la compétence de la justice française dans l’affaire. L’audience prévue pour le 11 juillet avec l’éventualité d’une réunion de « remise en l’état » est annulée. Toutes les probabilités de négociation à l’amiable retombent. Laeticia Hallyday relance une énième fois les hostilités. Pour s’assurer, elle change de stratégie et opte pour quatre conseils discrets.

Des proches de la famille Boudou

La nouvelle défense de la veuve Hallyday s’annonce bétonnée. Ce sont des proches particulièrement spécialisés en droit des successions. Selon BFMTV, il s’agit de : « David Gordon Krief, Jacques Verrechia. ». Ce dernier cité rompu en matière de droit de la musique, est un proche de Johnny Hallyday et l’a d’ailleurs défendu dans les années 80 et au début des années 2000. Avocat spécialisé en propriété intellectuelle, il est désigné pour défendre les intérêts de Jade et Joy, les deux filles adoptées de Laeticia Hallyday et de son défunt époux. L’homme aurait assisté aux premières audiences afin d’examiner le litige. Il aurait eu l’occasion de peaufiner une meilleure défense. Toujours selon le site, ceux –ci seront épaulés par « deux avocats montpelliérains, Alain Scheuer et Gilles Gauer ».

Notons que le premier cité est l'avocat d'André Boudou, le père de Laeticia Hallyday, réconcilié avec sa fille depuis quelques semaines.

Des changements stratégiques

C’est une nouvelle bataille dans laquelle Laeticia Hallyday a choisi de séparer la défense de ses intérêts de celle de ses filles. Cet autre changement pourrait être considéré comme une énième victoire pour les enfants.

 David Hallyday et Laura Smet n’avaient pas caché leur surprise quant au fait que leurs demi-sœurs, Jade et Joy, ne soient pas représentées par un avocat. Une question tout à fait légitime, dans la mesure où les intérêts des deux enfants divergent de ceux de leur mère. Léna Lutaud, grand journaliste au Figaro, dans C à vous sur France 5 l'avait expliqué en mai. David Hallyday avait fait la demande au nom du droit moral.

Roland Perez l'avocat de Sylvie Vartan, s'était exprimé à ce propos sur Cnews : « si tout avait été laissé en l'état, Madame Hallyday héritait seule, alors que sa fille - la grande- va avoir dans trois ans la majorité. Quelles auraient été les relations avec sa maman : est-elle détentrice de tout ? ».

Laeticia Hallyday souhaite toujours que le contentieux soit réglé aux États-Unis. La cour d'appel de Versailles tranchera son appel, le 6 novembre prochain.

Ce groupe d’avocats chevronnés pourrait-il favoriser le dialogue avec les avocats de David Hallyday et Laura Smet ? Obtiendra-t-il un accord ou réussira-t-il à faire plier les juges ?

La question reste posée. En attendant, la veuve de 44 ans se la coule douce, loin du bras de fer judiciaire, et profite de ses vacances d'été dans les Antilles françaises.


Moyenne des avis sur cet article :  1.29/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • mmbbb 3 août 10:31

    je m en tape de cette conne . ,Bon il y a toujours des cretins qui achèteront les disques de ce chanteur.

    Depuis son déces , c est l overdose , je ne peux plus entendre la voix de ce chanteur . Cela me révulse 

    Je souhaite que le fisc ne l a lache pas . 


    • baldis30 3 août 16:27

      @mmbbb
      bonjour,
      «  ce chanteur »
      hum ... hum ... 
      certains veulent interdire le chant du coq, .....pour limiter hurlements et borborygmes on ne fait rien ?


    • Clocel Clocel 3 août 11:20

      Que l’on puisse accumuler autant de fric en faisant juste vibrer la fibre émotionnelle des gens laisse augurer du devenir radieux de l’espèce...

      Il y avait un de ses sosies officiels dernièrement dans mon bled, même mort, il continue de nous pourrir les soirées d’été.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 3 août 11:21

        Les chèvres chanteront toujours faux et les charognards ne mangeront jamais de l’herbe.


        • Aimable 3 août 15:35

          Loin du bras de fer de la justice, mais pour aller dans quels autres bras qui sont eux peut être de longue date ?


          • San Jose 3 août 22:00

            Quand le fric s’en va, que tout est foutu,

            da dou ron ron ron, da dou ron ron...

            .

            Je retiens mes nuits que cette affaire ne perturbe pas. 


            • ETTORE ETTORE 3 août 22:42

              Terrible tout ce fatras familial aussi puant autour d’une dépouille peut être même pas encore décomposée.

              A la longue.....c’est l’image même du défunt qui seras gommé par tout ce barnum.

              Barnum.....qui risque de durer aussi longtemps que la carrière du pourvoyeur de fonds.


              • victormoyal victormoyal 4 août 07:25

                Encore un « feuilleton » belge...MDR


                • pierre 4 août 17:34

                  @victormoyal rien de belge là dedans...


                • legrind legrind 5 août 14:04

                  Je suis team David & Laura, cette histoire d’héritage est un fiasco, en France on ne déshérite pas ses enfants ( sauf cas particuliers, évidemment..), j’aimais bien l’avocat de Laeticia, maître Ardavan Amir-Aslan, qui s’est démenée pour elle dans tous les médias et elle le jette...


                  • Massaliote 6 août 13:55

                    Sujet pâââssionnant  

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès