• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Affaire Redeker : « la liberté d’expression s’arrête là où (...)

Affaire Redeker : « la liberté d’expression s’arrête là où commence le crime »

 

Tel était le propos de Bernard-Henri Lévy, lundi matin, au micro d’Europe 1. Saluons la prise de parole de l’intellectuel pour défendre son confrère philosophe, Robert Redeker, « un homme à terre ». Après s’être exprimé dans une tribune du Figaro daté du 19 septembre, ce professeur de la région toulousaine est aujourd’hui traqué par des groupes islamistes et menacé de mort via des fatwas relayées sur Internet. Protégé par la DST, il est obligé de se cacher avec sa famille, et de changer de domicile tous les deux jours.

A cette heure, s’agit-il encore de rappeler les faits et d’en discuter ? Doit-on encore s’interroger sur le caractère heureux du propos ? Etait-ce une critique fondée de l’islam, de l’islamisme ? A-t-il fait un amalgame ? A-t-il manqué de respect ? Son analyse de notre société est-elle pertinente ? Non, le temps n’est plus à ces questions ! Nous devons entendre dans cette affaire le signal récurrent que la liberté d’expression, maison de la pensée libre, n’est jamais définitivement acquise, et qu’il faut sans cesse se battre pour la défendre.

Que nous oppose-t-on ? Respect des religions et principe de précaution ? S’il faut répondre à l’apologie de ces deux concepts encore déclinés ici, rappelons que la République et les libertés qui l’accompagnent n’ont pas été construites sur ce socle idéologique, tout du moins que le respect ne se suffit pas à lui-même. Vous demandez-vous où sont enterrés les rois de France ? Nulle part. Exhumées, bon nombre de leurs dépouilles ont été brûlées sur les bûchers de la Révolution française. A ce moment-là, le peuple français a choisi de tirer un trait terrible. Dès lors, plusieurs grands principes n’ont cessé de mûrir jusqu’à nos jours. Bonifiée par la séparation de l’Eglise et de l’Etat en 1905, la liberté d’expression en fait partie. A l’inverse, le respect érigé en dogme est inacceptable.

Les représentants de l’islam, celui de France en particulier, bénéficient du droit de réponse : se défendre, expliquer, argumenter. Mais aujourd’hui, ils ont peut être le devoir de trouver l’humilité en leurs cœurs et de rappeler que dans un pays libre et démocratique, le débat est permis. Tout comme les journalistes et les politiques, ils ont le devoir de défendre un citoyen français mis au pilori pour avoir écrit ce qu’il pense. Toujours sur Europe 1, au téléphone avec Jean-Pierre Elkabbach vendredi matin, Robert Redeker leur a lancé un appel à l’aide.

Pour s’expliquer dans un couple, il est quelquefois plus judicieux de décrire ce que l’on ressent plutôt que d’accuser le partenaire, plus constructif de dire « je » que « tu ». Alors oui, nous souffrons de voir la menace de mort entraver le débat des idées. Nous souffrons de la censure rétroactive d’un metteur en scène de Mozart. Nous souhaitons que les pouvoirs politiques, économiques et religieux n’entravent pas notre liberté d’expression. Chaque citoyen français est libre de pratiquer un culte. Mais il est tout aussi libre de critiquer, de se moquer, de caricaturer, de pratiquer la satire, de raconter des bêtises, de se tromper ou d’être de mauvaise foi.

Sous le sens constitutionnel, la France est qualifiée d’Etat de droit, pas d’Etat de respect. Nos seules limites d’expression sont les lois de la République. N’en déplaise.


Moyenne des avis sur cet article :  4.41/5   (298 votes)




Réagissez à l'article

542 réactions à cet article    


  • Marsupilami (---.---.180.96) 3 octobre 2006 10:38

    @ L’auteur

    Excellent article. Tout est dit et bien dit. Lire Le texte de la tribune de Robert Redeker.

    @ Dimmi-hi-han à l’ouste

    « Vous préconisez qu’il faudrait pouvoir tout dire contre autrui » : vilaine manipulation des propos de l’auteur. Il dit qu’on a le droit de critiquer toutes les philosophies, pensées, idéologies et religions. Pas de diffamer autrui comme tu le fais à longueur de posts insipides, PAUVRE TYPE.


  • gem gem 3 octobre 2006 10:39

    Le type qui lance un fatwa n’est pas un juif pogromisé, c’est un nazi pogromeur, et Demian qui prend l’un pour l’autre a peté un câble de trop.

    Comme ces braves pacifistes des années 30 qui se sont retrouver, tout naturellement, « collabo » dans les années 40.


  • EricB (---.---.235.56) 3 octobre 2006 10:48

    « Demian qui prend l’un pour l’autre a peté un câble de trop »

    Le probleme c’est qu’on se demande s’il reste encore des cables qui marchent en lieu et place de neurones...


  • Marsupilami (---.---.180.96) 3 octobre 2006 10:49

    Vous connaissez sans doute cette très belle phrase attribuée à Voltaire :

    « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites mais je me battrai pour que vous puissiez le dire ». Il en existe de nombreuses autres versions, et cela pour une bonne raison : Voltaire ne l’a jamais jamais écrite. C’est ce que j’ai découvert ce week-end un peu par hasard, alors que je faisais des recherches. Source : l’Institut et Musée Voltaire, à Genève. Information du conservateur.


  • Marsupilami (---.---.180.96) 3 octobre 2006 11:06

    @ Dhimmi-hi-han à l’ouste

    Tu ferais mieux de me prouver que j’ai tort à propos de la citation de Voltaire, diplômé de mes deux... Chiche ? PAUVRE TYPE.


  • John (---.---.167.26) 3 octobre 2006 11:10

    Maintenant que nous savons tous que vous n’êtes qu’un affabulateur mythomane, nous comprenons mieux votre obsession permanente pour les diplômes (des autres), et le niveau « raz des paquerettes » voire « caniveau » de vos interventions.

    Essayez donc les forum, blogs ou chats pour ados (certes pour ados de 50 ans ça va pas être facile), vous y trouverez plus certainement des midinettes pour vous croire, et laissez donc les sérieux discuter entre adultes.


  • Marcel Patoulatchi (---.---.167.159) 3 octobre 2006 11:50

    Demian, c’est à l’université que vous avez cru apprendre qu’il pouvait y avoir un savoir fondé sur l’argument d’autorité ?


  • Marcel Patoulatchi (---.---.167.159) 3 octobre 2006 11:51

    « Le musulman est devenu le juif des années 30 »

    Je n’ai pas souvenir que le juif des années 30 menaçait de meurtre tous ceux qui dissertaient sur sa religion.


  • Ardazerok (---.---.101.8) 3 octobre 2006 11:51

    Bon article. C’est vrai que de nos jours, on peut tout critiquer sauf l’islam. Et celà, malheureusement, seuls les musulmans modérés (j’ai envie de dire intelligents) peuvent (et doivent) le combattre. Les non-musulmans se font de suite traiter de fachiste, d’Hitler, etc dès qu’ils emettent la moindre critique, aussi justifié et constructive qu’elle soit.

    @West, va jouer avec tes crayons de couleur, et change de tête. 1 point godwin pour toi.


  • Senatus populusque (Courouve) Courouve 3 octobre 2006 12:17

    Cette phrase souvent citée résulte d’une déformation de ce passage de Voltaire :

    « J’aimais l’auteur du livre de l’Esprit [Helvétius]. Cet homme valait mieux que tous ses ennemis ensemble ; mais je n’ai jamais approuvé ni les erreurs de son livre, ni les vérités triviales qu’il débite avec emphase. J’ai pris son parti hautement, quand des hommes absurdes l’ont condamné pour ces vérités mêmes. » Voltaire, Questions sur l’Encyclopédie, art. Homme.


  • Marsupilami (---.---.180.96) 3 octobre 2006 12:26

    @ Courouve

    Merci pour cette précision. J’ajoute que si cette citation a été faussement attribuée à Voltaire, c’est à cause d’Amnesty International (qui l’avait adoptée) et qui l’avait pêchée dans une étude sur Voltaire en anglais dont je ne parviens pas à retrouver le titre ni l’auteur. Connaîtrais-tu ce livre ?


  • Senatus populusque (Courouve) Courouve 3 octobre 2006 12:34

    Hélas non ... J’ai assez à faire à lire Voltaire lui-même.


  • Scaton l’africain (---.---.1.1) 3 octobre 2006 12:37

    Ne faites pas semblant de ne pas comprendre ce que veut dire Demian, le musulman est bien le juif des années 30. Allez consulter les archives de l’époque, les articles édités et vous trouverez des similitudes inquiétantes avec le traitement actuel de l’islam, le reconnaitre n’est pas un aveu de faiblesse.


  • Scaton l’africain (---.---.1.1) 3 octobre 2006 12:40

    Quelle critique justifiée et constructive, cela fait des années que je n’en ai pas lues. De plus pour pouvoir critiquer il faut proposer mieux et s’aasurer qu’on est bien réellement objectif pour critiquer.


  • Marcel Patoulatchi (---.---.167.159) 3 octobre 2006 13:23

    « Ne faites pas semblant de ne pas comprendre ce que veut dire Demian, le musulman est bien le juif des années 30. Allez consulter les archives de l ?époque, les articles édités et vous trouverez des similitudes inquiétantes avec le traitement actuel de l ?islam, le reconnaitre n ?est pas un aveu de faiblesse »

    Les archives de l’époque vont-elles m’apprendre « que le juif des années 30 menaçait de meurtre tous ceux qui dissertaient sur sa religion ».

    Si c’est le cas, dites-moi que quelles archives vous parlez. Citez vos sources. C’est ainsi qu’on fait de la recherche en histoire. On n’affirme pas gratuitement.


  • Scaton l’africain (---.---.1.1) 3 octobre 2006 14:21

    Ah d’accord vous voudirez me dire que c’est pcq une petite minorité de musulmans menace de mort quiconque les offense que la majorité des musulmans doit être clouée au piloris, insultée et blessée dans leur foi. A ce que je sache Mr Redeker n’a pas été menacé préalablement à son article mais bien consécutivement. Pensez-vous que les juifs des années 30 n’auraient pas réagi de telle manière s’ils savaient ce qui les attendaient. ne faites pas preuve de mauvaise foi.


  • Scaton l’africain (---.---.1.1) 3 octobre 2006 14:31

    Je ne cautionne pas bien sûr les menaces de mort mais cela ne me surprend pas alors je ne joue pas les candides à dire « oh le pauvre Redeker, il est menacé de mort » mais je dis plutôt à insulter les gens gratuitement et méchamment on ne récolte pas de lauriers.


  • iXav (---.---.92.46) 3 octobre 2006 14:44

    @Scaton l’africain

    Regarde aussi certains des articles de la presse arabo-musulmane, ça fait curieusement penser à des articles nazi. D’où le nazislamisme. Que dire des propos du président iranien qui nie la shoah et qui souhaite raser Israël de la carte (et après il dit vouloir la technologie nucléaire uniquement pour des fins énergétiques).

    Ce n’est quand même pas bien compliquer de voir que l’Islam radical comme modéré est totalement instrumentalisé par le pouvoir, tout comme la chrétienté l’a été. Lisez « l’Islam et les fondements du pouvoir » d’Ali Abderraziq... publié en 1925 !

    Avez-vous lu l’article de Redeker ? On dit bien « il n’y a que la vérité qui blesse ». Il se trouve que ceux qui réagissent violemment sont ceux qui pratiquent cet islam violent ! Ils n’argumentent pas en réaction aux propos, ont-ils des arguments ?

    Je ne vois vraiment pas le point commun entre le juif des années 30 et le musulman d’aujourd’hui. Peut-on me donner des arguments ?

    Je ne suis pas d’accord car :
    - la communauté juive ne fait pas de prosélytisme et a fait preuve durant toute sa présence en Europe (en tant qu’immigrée ou bien en tant que « création locale » - les gaulois devenu juif) d’une tendance à vivre en communauté mais en bon terme avec le pays chrétien, même si les premiers ont été les souffre-douleur des seconds ; la communauté musulmane fait du prosélytisme et surtout elle revendique au lieu de s’assimiler ou bien tenter de vivre en bon terme (ce qui est le cas de la majorité des musulmans de France mais pas de leur communauté, c’est-à-dire de ceux qui portent sa voix),
    - les juifs des années 30 étaient tenus pour responsable du marasme économique, aujourd’hui on accuserait (encore à tort) plutôt les immigrés, toute confession confondue, que les musulmans,
    - la « peur du juif » se basait sur des préjugés, des fantasmes (le juif qui boit le sang des bébés chrétiens a été relayé par les nazi, les palestiniens croient à ça !) ; aujourd’hui la « peur du musulman » se base sur une constatation : tous les musulmans ne sont pas des terroristes, mais la plupart des terroristes sont musulmans.

    Qui a lu l’article de Redeker ? Moi je l’ai lu. C’est certain il est dur... seulement cela aurait été bien plus constructif d’argumenter plutôt que de menacer. Et ça... c’est pathologique dans la communauté musulmane (ceux qui la représente...) et selon moi ça va précisément dans le sens de Redeker, chaque jour ils tendent le fouet.

    Je suis catholique mais je ne pratique pas, je pense que si j’avais eu le choix, jamais je n’aurai été baptisé. En tout cas j’ai le sentiment de vivre dans un pays de culture judéochrétienne. « Si » j’étais catho très croyant, est-ce que ça me blesserait qu’on critique le Vatican en évoquant la terrible Inquisition ? Sans doute que ça me blesserait... mais peut-être que j’essairai de parler du début de l’Inquisition (qui n’était « pas si pire ») et ce qui est certain, c’est que je n’aurai pas pour autant envie de tuer celui qui a dit ces « blasphèmes ».


  • EricB (---.---.235.56) 3 octobre 2006 15:41

    à Marsupilami

    Ah bon, et qui donc l’a écrite alors, si ce n’est Voltaire ?

    Pour ma part, j’aime bien cette phrase de Jean-Luc Godard : « La démocratie c’est pas : »5 minutes pour les juifs et 5 minutes pour les nazis«  ; la démocratie c’est : »on vire les nazis, et après on peut discuter« . »

    Tu remplaces Nazis par Islamistes, et ca marche encore parfaitement...


  • stan (---.---.131.76) 3 octobre 2006 16:58

    Je crois que le juif des années 30 aurais tout comme celui d’il y a deux milles ans et comme celui d’aujourd’hui. S’il est pratiquant et respecte sa religion, il ne réagit aux menaces (de mort ou de torture) qu’en se laissant faire ou en fuyant. Seuls les extrémistes religieux menacent de mort les personnes qui critiquent leur religions, alors que ce sont eux qui justement ne sont pas à meme de réagir face à des provocations car l’extrémisme mene invariablement à la guerre


  • Pour Demian West ! (---.---.190.74) 3 octobre 2006 19:37

    DEMIAN WEST !

    S’il te plait arrête de te prendre pour un soi-disant intellectuel ou je ne sais quoi d’autre. En vérité tu n’es qu’un raté ! Mais regarde un peu, à chaque fois que je passe sur Agoravox, je vois tes commentaires partout....mais c’est pas possible, tu passes ta vie devant ton ordinateur ? Et plus précisément sur Agoravox et ton blog ou site, bref. En plus tu nous ressorts toujours les mêmes choses. Tu n’en as pas marre ? Moi si !

    Mais c’est surtout cet air supérieur que tu prends dans tes commentaires qui m’agace. Tu fais celui qui à beaucoup de culture, celui qui arrive à dénicher le mieux les « nazis imaginaires » (ceux que certains croient voir partout),... en ne reculant devant aucun moyen pour tenter de discréditer votre interlocuteur en lui faisant penser des choses pour cela : exemple, votre dernier commentaire : « J’en suis intimement persuadé : Que vous méprisez les juifs des années 30 en disant ce que vous dites. »

    Le fond est parfois abordé, mais dés que vous vous retrouvez dans une impasse dans votre argumentation, vous écrivez ce que pourrait penser votre interlocuteur pour tenter de noyer son argumentation.

    C’est peut-être pour ne pas entendre ça que tu n’es pas pour une libre expression des citoyens.


  • Xavier (---.---.148.35) 3 octobre 2006 20:04

    Demian West a dit : Et sans qu’il exprime la moindre attention à la sensibilité de ceux qui y mettent leur fiance et leur créance dans ces religions, qui sont non-seulement légales mais qui sont de la culture de l’Humanité.

    Alors oui mais non ! La représentation de l’islam en France est légale. L’islamisme (qui est visé par la tribune de Redeker, quoiqu’au milieu de la tribune, Mr Redeker semble passer à la généralisation) est déjà beaucoup moins légal, mais c’est une pécadille. Le point important est le suivant : les idées et modèles de société encouragés par le coran contiennent des éléments en opposition avec nos lois (et notre culture). La peine de mort et les mutilations sont un exemple. La polygamie également. Le rituel de sacrifice du mouton pour la fête de l’Aid-el-ada est également incompatibles avec nos lois sur l’abattage et le traitement des animaux. Si la plupart des musulmans de France se plie au respect de la vie, il en va assurément autrement pour la polygamie, le sacrifice du mouton, le traitement des femmes (mariages forcés, mutilations sexuelles, le devoir de présenter les draps nuptiaux tachés de sang, violence conjugale...) pour lesquels on vit dans l’hypocrisie la plus totale. Ajoutez à cela que les musulmans se réservent le droit exclusif de traiter du prophète et uniquement en termes élogieux... En gros, la France accepte l’islam mais des éléments centraux de cette religion rejettent la France et sa culture, et encouragent à des actes qui vont contre les lois de ce pays.


  • Pour Demian West ! (---.---.190.74) 3 octobre 2006 20:48

    « Vous parlez à Demian comme parle le Gynéco de Doc Gynéco. »

    Donc j’ai raison ou tort ? Je vois que mon commentaire n’a pas était remis en cause sur le fond donc logiquement il reste vrai.

    J’espère que tu en prendras de la graine.


  • Miguelito Loveless 3 octobre 2006 21:03

    Monsieur West, cessez vos billevesées, elles noient le débat dans un torrent de platitudes. Vos mièvres analyses, votre verbe extra-terrestre, vos arguments d’un autre monde nous sont pénibles et sans secours. Par charité, s’il vous plaît, taisez-vous.


  • Xavier (---.---.148.35) 3 octobre 2006 21:08

    Demian,

    J’ai quitté la France (mais cela n’a aucun rapport avec ce que tu dis car j’aime la France) alors épargne-moi ce genre d’attaque un peu léger à mon gout !

    Tu dis que je n’aime pas la France tolérante. Peux-tu développer ? Je ne vois pas quels soupçons d’intolérance j’ai pu soulever.

    Ou peut-être me trouves-tu intolérant envers les fatwas, la peine de mort, l’excision, la polygamie, les mariages forcés... ? Dans ce cas, j’acquiesce ! Je suis opposé à ces formes de violence qui, contrairement à la légalité que tu revendiquais pour l’islam (cette religion est tout à fait légale mais elle n’est pas exempte de devoirs), sont des attributs de l’islam et sont illégales.

    Merci bien de développer ce que tu avances !


  • Xavier (---.---.148.35) 3 octobre 2006 22:37

    Demian West a dit : Tu es contre la polygamie et je présume que tu serais contre la polyandrie, et j’en déduis aussitôt que tu n’aurais jamais eu le bonheur d’être aimé par une maîtresse.

    Donc : Ta misère sexuelle ne saurait nous être un exemple.

    Ni cocufiant ni cocufié (pour ce que j’en sais) ni laissé pour compte, ni particulièrement cachotier (au cas où tu penses me faire sortir de mes gonds en ramenant le débat de fond sur les attaques personnelles et la sphère privée) de ma sexualité qui n’a ni besoin de conseils, ni la prétention d’en donner... je trouve dommage que tu esquives le débat mentionné plus haut. Je te propose donc de revenir au sujet principal (l’article de Redeker) ou même à ta précédente remarque sur ma prétendue intolérance.

    Pour répondre au sujet de la polyandrie... Je pense que l’introduction de la polygamie et de la polyandrie dans la société francaise est une question intéressante, pas choquante, mais qui nécessiterait un très gros travail d’adaptation (au moins administrative) et la consultation de la population. En revanche, pour revenir à l’islam, je suis dérangé par cette asymétrie des rôles qui autorise l’homme à prendre plusieurs épouses mais n’autorise pas la femme à prendre plusieurs époux. Les débatteurs malhonnêtes en appelleront à une distinction physiologique qui permet à l’homme de continuer à féconder à de multiples reprises, le temps d’une grossesse.


  • (---.---.190.74) 4 octobre 2006 00:30

    Vous ne faites pas face comme quand vous n’avez rien à dire pour parer les arguments. (ce qui est logique dans un sens)

    Et : « Vous êtes donc sous influence, et vous ne savez plus ce que vous dites. » Ha mais bien sûr, je suis fou, ou stupide, ou complètement naïf. Vraiment tu ne recules devant rien. J’ai jamais vu un gars comme toi. Hé un petit conseil, sort un peu de chez toi, arrête quelques heures le PC, ça abîme les neurones.

    Et pour le : « Je n’ai jamais lu un commentateur qui plaçait autant mon nom dans ses propres posts : vous allez vous prendre pour moi toutefois sans mes fans girlies de ma graine »

    Ah oui, en fait ton air supérieur, le fait de faire celui qui a beaucoup de culture, et maintenant vous jubilez sur vos soi-disant fans,....c’est parce que tu es égocentrique.

    Pour les autres lecteurs de ce message, c’est pas très constructif comme démarche, mais pour Demian, il faut se mettre à son niveau, ou dans son monde (ça dépend comment on interprète cela).


  • D’amiante et de bêtise (---.---.199.221) 4 octobre 2006 00:47

    Damiante prout prout

    On peut TOUT DIRE SUR LES RELIGIONS SANS AUCUNE CONSIDERATION A AVOIR POUR LES RELIGIEUX.

    Les propos de Redecker s’en prennent à l’Islam comme idéologie, et non pas aux musulmans. Toi qui te complais à avoir un sens de la nu

    Le racisme c’est s’en prendre aux INDIVIDUS, et non aux IDEOLOGIES. Alors quoi ? Je devrais faire demain l’aplogie du communisme pour ne pas heurter les cocos ?

    Qt à la sentence « le musulman est le juif des années 30 »... ah ah. Pauvre type. La démago du coq la crête dans les étoiles et les pieds dans la boue.

    Au lieu d’encourager les musulmans à faire leur révolution, à séparer la religion de l’état, des types comme toi dont la France est le grand pourvoyeur les encourage à introduire le religieux partout. Et notre loi de 1905 qui à l’époque a failli provoquer la guerre civile ? Je m’asseois dessus ? NON. Et je ne laisserai personne le faire.


  • lavette (---.---.98.165) 4 octobre 2006 07:30

    voila un propos de Bobo typique. on peut tout dire maisssssssss , la décadence complete dans ces lignes. Il y a rien dans le propos de Redeker qui ne soit pas rigoureusement verifiable. Aucune insulte et pas de vulgarité non plus. Non monsieur , on a le droit de dire ce que l’on pense sans risquer sa vie, et si cette ’tete bleue’ peut aligner ses interminables snobismes insignifiants c’est parce que d’autres sont mort pour la liberté d’expression . L’islam est utile parce qu’il nous oblige soit à nous respecter nous même , soit a disparaitre comme civilisation. Bien que ce dernier soit le projet avoué des intellos de gauche ABE


  • Laïd DOUANE Laïd DOUANE 4 octobre 2006 10:35

    @ demian west (IP:xxx.x21.240.1) le 3 octobre 2006 à 10H17 Demian, Oui, vous avez trouvé ; la République tolérante, c’est celle où on peut dire tout des autres sauf des sionistes. Cette République se trouve malheureusement à 800 kms de chez moi. Cette république doit rendre en silence, tout ce qui se dit islamique. De toutes façons, cette république « bananière » ne peut plus rien contre les Musulmans. Dire que « Le musulman est devenu le juif des années 30 », c’est ne pas connaître le poids de l’Islam. Le Musulman a tous les moyens pour se défendre et il n’a nul besoin de se trouver une terre pour se réfugier. Le pire qui puisse arriver, c’est d’envoyer chaque Musulman chez lui et ça sera la fin de la France. Pour les Français Musulmans, ils sont chez eux là où ils le voudront.. et quand ils le voudront !


  • (---.---.151.103) 5 octobre 2006 20:43

    tu deviens con là


  • Oudeis (---.---.154.73) 5 octobre 2006 23:01

    @Scaton l’africain

    « Allez consulter les archives de l’époque, les articles édités et vous trouverez des similitudes inquiétantes avec le traitement actuel de l’islam, »

    Pourriez vous m’indiquer les revues et publications actuelles traitant des traits de reconnaissance physique des Musulmans ? Sur l’infériorité raciale des Musulmans ? Sur la volonté d’exterminer tous les Musulmans ?

    Parce que c’est ce genre d’articles qui étaient édités sur les Juifs (et non sur la Torah) dans les années 1930. Et je n’en trouve personnellement pas de tels sur les Musulmans aujourd’hui (sauf peut-être dans les revues d’extrême droite raciste et s’en prenant d’ailleurs aussi bien aux Musulmans qu’aux Juifs).

    S’il y a des critiques actuellement sur l’Islam, cela serait plutôt à rapprocher des critiques ayant visées le Catholicisme clérical au début du XXème siècle - et qui vise également le Judaïsme.

    Une critique sur une religion (ou de toute idéologie) n’a rien à voir avec des appels à la haine envers des personnes. On peut critiquer le marxisme sans vouloir tuer tous les communistes !


  • Ensembles (---.---.144.5) 6 octobre 2006 18:11

    Vous faite une grave erreur, comme beaucoup notamment les musulmans. Le droit Français autorise la liberté d’expression et autorise toute critique de n’importe quelle idée, politique, philosophie, religions ... lorsqu’il s’agit de groupe ou du « mentor » de ce groupe .... La diffamation est d’un autre ordre : c’est des propos ou écrits publics à l’encontre d’un individu ... même si c’est la vérité ! S’il y a injure, c’est une autre loi qui s’applique.

    Ma liberté m’autorise de dire, à la suite de Pascal ou je ne sais plus qui :« la religion de l’islam est la plus c.. au monde ».


  • lolorenzo (---.---.57.7) 15 octobre 2006 13:38

    Ce genre de salade de bobo sur les pôvres éternelles victime muslims ne prend plus.Les termes raciste ou islamophobe ont été tellement galvaudés qu’ils se sont retournés contre les islamistes qui les utilisent.

    Lorsqu’une idéologie « religieuse » menace de mort ceux qui s’en détournent en changeant de religion,ceux qui la critiquent,ceux qui n’appliquent pas ces préceptes périmés à la lettre... Lorsqu’une idéologie érige le non croyant ou l’infidèle au rang de sous homme,de dhimmis... ...c’est une idéologie totalitaire et malfaisante qu’il faut combattre de toutes nos forces !

    A ce titre,les égorgeurs islamistes ne font qu’appliquer à la lettre leur religion,se sont donc de bons musulmans,c’est exactement pour ça que les musulmans modérés (s’ils existent ?) ne trouvent rien à y redire car dès lors,ils se désavoueraient en tant que musulmans ! Alors vos pathétiques tentatives de faire passer les bourreaux pour des victimes tombe à l’eau.

    Une dernière chose:c’est aux actes que l’on juge les gens et pas à leur baratin et les actes commis par les musulmans extremistes partout dans le monde oû ils se trouvent,parlent pour eux et se passent de tous commentaires.

    A force de tirer sur la corde de la tolérance,elle finira par céder et le monde entier,toutes religions confondues ,va s’unir pour chasser de nos démocraties tous les islamistes qui n’ont rien à y faire. Alors continuez comme ça à faire l’autruche et à accuser les autres de vos propres saloperies et tout ça va se passer très vite,j’en ai bien peur !


  • lolorenzo (---.---.57.30) 15 octobre 2006 15:18

    Donc pour les islamistes,le coran n’a pas le droit d’être critiqué car c’est un livre sacré ? Et bien pour eux peut être mais pour moi,aucune idéologie absurde,totalitaire et périmée,n’est au dessus de la critique et de la liberté d’expression. Alors autant vous y habituer tout de suite car les français ne lacherons rien !

    La liberté d’expression,même les rois ont dûs s’y plier,même les judéo-chrétiens qui ont forgés notre patrie ont dûs la tolérer,alors voila votre choix:l’accepter ou vous barrer de notre pays,c’est aussi simple que ça.

    Vous croyez quoi,qu’on est chez les talibans ou en arabie saoudite,dans un de vos « paradis islamique » oû rêgne la dictature,la corruption et l’analphabétisme ? Vous pouvez toujours rêver car par chez nous,une idée qui ne tient pas la route disparait d’elle même sous les coups de butoir de la vérité,que cela vous plaise ou non.

    C’est trop facile,je me prétend être prophète,je mythone des transes en disant que dieu me parle par son ange tous les vendredis de 7h à 8h,je prétend qu’il m’a nommé son ambassadeur sur terre....et dès lors je peux être pédophile,sanguinaire,pervers,mégalomane,psychopathe...sans que personne ne puisse rien y redire car c’est DIVIN ! Et mon cul c’est du pouloche ?

    C’est des conneries d’endoctrinés ramollies du bulbe,ça marchait peut être il y a 1200 ans mais maintenant ça prend plus:laissez les hommes s’affranchir de cette merdasse pseudo spirituelle pour enfin réfléchir par eux mêmes.

    On a renvoyé les curés dans leurs églises poussiéreuses en 1905,ce n’est pas pour se rendre aux imams névrosés de l’islam:qu’ils retournent dans leurs obscures grottes moyenageuses.Charles Martel vous a arrêté une fois,nous recommencerons s’il le faut !

    Nous ne laisserons pas des bédouins incestueux venir nous dicter notre conduite,leurs règles et leurs interdictions ne s’appliquent pas au pays de Molière,du balais les islamofachistes !

    Pas besoins d’un curé pour me dire à quelle heure me torcher,pas besoins d’un imam pour me dire ce qui est bien et ce qui est mal,ou à qui je dois faire la guerre et qui je dois hair,je préfèrerais encore être membre de la secte de rael que de la votre,car au moins la sienne n’est pas d’un autre age d’ignorance et il parle ma langue.

    NI DIEU,NI MAITRE !!!


  • PatLeChat (---.---.3.216) 15 octobre 2006 19:25

    M. Marsu, ce texte est nul. Et vous le savez très bien en plus. Pourquoi nous l’imposer une fois de Plus.

    Je constate que M. Redecker a droit à un article de plus. Ce chantre du zéro-réflexion est devenue une vraie star. Même le canard n’a pas beaucoup d’estime pour lui.

    Pendant ce temps là la maison de M. François Philippe brulle dans l’indiférence générale. C’est vrai que si ça se trouve il était musulman. Il a du se planter en préparant ses bombes...

    L’article du monde est ici


  • AntiGod (---.---.7.68) 26 octobre 2006 19:05

    Et en quoi la défense d’une croyance stupide et abrutie, à savoir la foi, en n’importe quelle religion, est-elle bonne pour l’humanité ?

    Je dis : Les religions sont des saloperies à erradiquer, et ceux qui y croient feraient mieux de se sortir la tête du Q.


  • Madig (---.---.25.158) 9 novembre 2006 20:04

    Sourate II verset 191 « Dieu n’aime pas les transgresseurs. Tuez-les partout où vous les rencontrerez. »

    Sourate III verset 79 ou 85 « Quiconque cherche une autre religion que l’Islam ne sera pas accepté. »

    Tu disais ?

    Les juifs du début XXe siècle, au moins, prenaient plus de distance vis-à-vis de leurs textes et trop peu nombreux pour se permettre d’être violents.

    (J’encourage tout le monde à lire la Bible et le Coran en relevant toutes les citations de ce genre... C’est édifiant sur nos trois monothéismes, « religions d’amour »...)


  • La Taverne des Poètes 3 octobre 2006 10:25

    La liberté totale d’expression sans le moindre respect pour les autres, moi je suis contre !


    • Aïcha Qandicha (---.---.218.182) 3 octobre 2006 10:36

      Alors osons dire aussi : Bernard Henri Lévy est un juif communautariste qui prêche pour sd paroisse sioniste en cultivant l’anti-Islam comme ses co-religonaires Finekelfraut, Alexandre Adler et bien d’autres...


    • Paul M (---.---.203.214) 3 octobre 2006 10:40

      Moi aussi je suis contre. Mais, comme d’habitude, les méthodes utilisées, pour faire savoir son mécontentement, sont d’un autre age.

      Il existe des lois qui sont ce quelles sont, mais qui ont le mérite d’exister. Si Redeker a franchis le pas hors de la ligne c’est à la justice (la notre !) de régler le problème.


    • armand (---.---.190.78) 3 octobre 2006 10:45

      Moi aussi - mais comment fixer les limites ? Le texte de Redeker méritait une réfutation argumentée et non pas des appels au meurtre. Dans un cas on dégonfle ses arguments pour l’édification de tous, dans l’autre on en fait un martyre. On aimerait imaginer qu’il s’agit d’agents provocateurs, mais malheureusement d’autres événements nous invitent à prendre ces menaces au sérieux. Je pense qu’une société fondée uniquement sur l’auto-dérision, la satisfaction hédoniste encouragée par les grands groupes et les médias pour faire vendre toujours plus, est une société en danger. Et le religieux constitue, qu’on le veuille ou non, une partie de son ciment. A tirer à vue et à ridiculiser en permanence la politique et le religieux, on laisse l’individu désarmé devant les forces du marché et devant ses propres angoisses. Mais la censure n’est pas une solution : et on peut parfaitement être croyant et trouver drôle « La Vie de Brian » des Monty Python. On imaginerait mal pareil film tourné à propos de Mahomet...


    • gem gem 3 octobre 2006 10:47

      et voilà, taverneux, ce que tu récoltes : apprécie le « respect » qui filtre des propos de l’antisémite qui précède...

      Ta louable mansuétude, les nazis la prennent comme une invitation à aller plus loin. Le territoire médiatique que tu leur laisse par respect, il le prennent comme une confirmation qu’on leur manque de respect, qu’il leur en faut plus, plus de « respect », plus de territoire, TOUT le territoire. Que seul l’islam a droit de cité.

      Et non, taverneux, le « respect » n’est pas un motif de lâcheté. On ne respecte pas les nazis, on leur tape sur la gueule, et ils rentrent se terrer dans leurs groupuscules.


    • armand (---.---.190.78) 3 octobre 2006 10:48

      ça y est, ça recommence Aïcha : et ces juifs que tu attaques étaient parmi les seuls à défendre les musulmans bosniaques et tchétchènes quand la grande nation arabe avait mieux à faire. Combien d’intellectuels et de politiques arabes sont allés en visite à Sarajevo pendant le siège ? Sors un peu de ton clanisme


    • gem gem 3 octobre 2006 10:49

      ça va troller sévère... D’ailleurs je m’aperçois que le point godwin a été touché dès le premier post avec le mot « pogrom » de Demian !


    • EricB (---.---.235.56) 3 octobre 2006 10:50

      « et on peut parfaitement être croyant et trouver drôle »La Vie de Brian« des Monty Python. On imaginerait mal pareil film tourné à propos de Mahomet... »

      Et pourtant Allah sait qu’il y aurait matière à...


    • Christophe (---.---.123.26) 3 octobre 2006 10:51

      Contrairement à vous Bernard Henri Lévy, Finekelfraut, Alexandre Adler « et bien d’autres » (comme vous dites) sont des intellectuels reconnus par tous. Qu’ils soient juifs ne vous concerne pas, contrairement à l’Islam, la religion juive sait rester une affaire privée. Et eux n’ont pas besoins de fatwas et d’assassins extrémistes religieux (comme vous) pour faire entendre leurs idées.

      Décidement, il y a bien que des gens comme vous, pour ne retenir de ces intellectuels que le fait qu’ils soient juifs ... quelle vision réductrice du monde !


    • Christophe (---.---.123.26) 3 octobre 2006 10:54

      le commentaire précédent s’adressait à la « mégère » Quandicha, comme tout le monde l’avait compris (qui d’autre n’a que le mot « juif » à la bouche, même quand ce n’est pas le sujet) ...


    • Marsupilami (---.---.180.96) 3 octobre 2006 10:59

      @ Christophe

      Qui d’autre n’a que le mot « juif » à la bouche ? Tu oublies Daniel Milan, mais il n’ose jamais le prononcer...


    • ZEN zen 3 octobre 2006 11:01

      @Taverneux

      Totalement d’accord avec toi

      . J’ai lu et relu ce pamphlet . Les propos sont excessivement outranciers, caricaturaux, réducteurs et je crois même sciemment étudiés pour provoquer la réaction que l’on sait...que je désapprouve aussi .

      Ce n’est pas digne de quelqu’un qui se prétend philosophe.


    • Aïcha Qandicha (---.---.218.182) 3 octobre 2006 11:02

      Tu devrais en faire autant armand et sortir de ton clanisme judéo-sioniste comme tes semblables dont la marque de fabrique est devenue ces Fatwas médiatiques contre l’Islam et les musulmans. Si je dénonce de toutes mes forces l’usage de la violence et de l’intimidation, de la part des musulmans (mais aussi des juifs comme cela est apparu clairement dans le cas Dieudonné) ; s’il est permis à tous de faire une critique de l’Islam de façon constructive et saine conformément aux nibles principes de la liberté d’expression, en revanche, il est inadmissible que des pseudo-intello et démagogues attestés de confesion juive insultent une religion, son Livre sacré et son Prophète (pour des visées idéologiques évidentes dont les enjeux se passent au Proche-Orient), tandis que par ailleurs, ils se parent de la loi Gayssot et du spectre de l’antisémitimse pour bailloner cette même liberté d’expression qui consiste à dénoncer leurs manoeuvres qui à terme ne servent aucunement les intérêts de la République Française mais bien celles d’Israël.


    • pépé (---.---.157.130) 3 octobre 2006 11:11

      Prétendre que BHL (le gars aux chevilles éléphantesques)soit un intellectuel reconnu me semble un peu osé


    • armand (---.---.190.78) 3 octobre 2006 11:11

      Aïcha, si tu connaissais mon engagement d’alors pour les musulmans d’Europe (Bosnie, Tchétchénie et Kosovo) où je me suis même trouvé aux côtés de ceux qui ont viré « barbu », tu serais surprise. Mais je constate que seule la Palestine a l’air de vous intéresser. Et pourquoi ? Parce que, traditionnellement, il est beaucoup plus pratique de taper sur le Juif que sur le Roumi (même si, dans les faits, c’est bien plus risqué !) Le Prophète, tout comme Jésus-Christ, n’a pas besoin qu’on « tire l’épée pour fendre en son milieu tout homme qui en médis » pour citer Saint-Louis. Il n’a pas besoin d’ignares qui éructent des menaces à l’appel de prédicateurs quasi analphabètes, mais de polémistes du qalam, de poètes et de juristes éclairés.


    • armand (---.---.190.78) 3 octobre 2006 11:16

      Post-Scriptum pour Aïcha : Bizarre, je n’aime pas du tout BHL, c’est plus fort que moi, c’est même une véritable allergie. Mais où donc trouves-tu la moindre insulte envers l’Islam chez lui ? Petite précision aussi : la loi Gayssot (qu’on peut ne pas approuver, car elle peut être dévoyée pour étouffer certains débats) comme la loi qui se prépare contre la négation du génocide arménien, concerne des faits historiques avérés, d’une ampleur indiscutable.


    • Marsupilami (---.---.180.96) 3 octobre 2006 11:18

      @ Zen

      Pour ma part je trouve le texte de Redeker excessivement violent et polémique, mais parfaitement réaliste. Il aurait pourtant dû, à mon avis, le terminer en tendant la main aux musulmans modérés qui arrivent quand même à vivre paisiblement, et avec une grande sincérité spirituelle (coucou Ka & Wrysia), cette religion qui n’est pas du tout modérée (c’est une litote...).


    • pépé (---.---.157.130) 3 octobre 2006 11:21

      “Depuis plus de 500 ans, les règles et les théories d’un vieux sheikh arabe, et les interprétations abusives de générations de prêtres crasseux et ignares ont fixé, en Turquie, tous les détails de la loi civile et criminelle. Elles ont réglé la forme de la constitution, les moindres faits et gestes de la vie de chaque citoyen, sa nourriture, ses heures de veille et de sommeil, la coupe de ses vêtements, ce qu’il apprend à l’école, ses coutumes, ses habitudes et jusqu’à ses pensées les plus intimes. L’islam, cette théologie absurde d’un bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies.” (Mustapha Kémal Atatürk / 1881-1938)

      (Trouvé dans le monde citoyen -> religion - résignation, commentaire de « les marques du plaisir »)

      Heureusement qu’il est déjà mort l’Ataturk, sinon ...


    • Christophe (---.---.123.26) 3 octobre 2006 11:25

      Qandicha nous dit : « il est inadmissible que des pseudo-intello et démagogues attestés de confesion juive insultent une religion, son Livre sacré et son Prophète »

      Toujours en train de vomir sa haine et sa frustration ... il est « inadmissible » ? et qui êtes vous pour déclarer cela, sur un forum d’expression citoyenne français, allez imposer vos vues étroites chez vous !

      Quant au fait qu’ils soit juif, cela ne vous regarde pas. En france la discrimination par la religion est illégale, leur religion ne vous regarde pas, et ne leur retire pas le droit de dire ce qu’il pense (qui a infiniment plus de valeur que vos propos racistes).

      Enfin quant à vos livres sacrés, il ne le sont que pour ceux qui y croit, pour les autres ce ne sont que les statuts d’une secte agressive, et ne vous en déplaise c’est leur droit de le pensez et de le dire.


    • Aïcha Qandicha (---.---.218.182) 3 octobre 2006 11:36

      Non monsieur armand, je ne suis pas intéressée par le seul cas de la Palestine mais toutes les injustices qui se passent dans le monde ont l’art de me révolter. Qui dénonce les crimes d’Israël en France parmi ces philosophes juifs ? As-tu déjà entendu le bellâtre issu du Maghreb, doté de citoyenneté française, dénoncer le massacre de sa vraie patrie contre les Palestiniens ? Chacun à ses méthodes dans cette douce et naïve France : ceux qui se la jouent frontale comme Fienkelfraut et ceux qui se louvoient comme Kouchner ou Bernard Henry Lévy avec au bout du compte le même résultat : Faire passer les musulmans pour des monstres congénitaux, cultiver la peur chez la populace, préparer les esprits à la guerre en Palestine et en Irak et justifier l’occupation et le massacre de la population civile. De quelle liberté parle-on ? Vos démocraties sont devenues des mascarades dont nous sommes les spectateurs atterrés et impuissants.


    • Marcel Patoulatchi (---.---.167.159) 3 octobre 2006 13:27

      « l est inadmissible que des pseudo-intello et démagogues attestés de confesion juive insultent une religion, son Livre sacré et son Prophète (pour des visées idéologiques évidentes dont les enjeux se passent au Proche-Orient), »

      Il est inadmissible de contester aux savants dont on ne partage pas le point de vue le fait d’être savant, sauf à démontrer qu’ils n’ont pas de savoir.

      Quant à ne pas insulter votre livre sacré, sachez que le blasphème n’est plus délictuel en France depuis bien longtemps. On a le droit d’écrire en France : dans la Bible et dans le Coran, il n’y a que des conneries.

      C’est un droit. Même si ça vous déplait, même si c’est faux.

      Je ne vois pas en quel nom on reviendrait sur ce droit. Respecter les hommes, certes. Ne pas avoir droit au libre arbitre, non merci.


    • armand (---.---.98.177) 3 octobre 2006 13:27

      Aïcha, Mais c’est bien la seule injustice dont tu parles à longueur de temps. Bien plus encore que les massacres « en famille » comme l’Algérie avec le GIA, le Darfour et l’Irak. Et d’ailleurs la presse de la « Douce France » regorge d’articles en tout genre contre la politique israëlienne, souvent signés par des juifs.Je me souviens des gros titres d’un journal marocain d’il y a deux ans « la barbarie israëlienne » : il s’agissait du compte rendu de, allez, je te le donne en mille, ... de la répression musclée d’une manifestation de Palestiniens à coup de matraque ! Déplaisant, j’en conviens. Alors comment qualifient-ils l’écrasemenent de Grozny sous les bombes il y a quelques années, avec dix fois plus de morts que durant toute la récente guerre au Liban ? Ah mais, comme d’hab, plus pratique de taper sur les juifs que sur Poutine !


    • Marcel Patoulatchi (---.---.167.159) 3 octobre 2006 13:30

      « Faire passer les musulmans pour des monstres congénitaux, cultiver la peur chez la populace, préparer les esprits à la guerre en Palestine et en Irak et justifier l ?occupation et le massacre de la population civile. »

      Les musulmans n’ont besoin de personne pour passer pour des dangers publics ennemis de la France, des valeurs de la France telle que la liberté d’expression.

      Vous ne voulez pas être amalgamé avec le terrorisme ? MAIS POURQUOI VOUS SOUTENEZ CES PUTAINS DE TERRORISTES QUI MENACENT DE MORT UN HOMME EN FRANCE POUR SES PAROLES ?

      Cessez de vous plaindre qu’on ne vous distingue plus. Lorsqu’on vous parle de terrorisme, vous nous parlez de votre haine des intellectuels juifs.


    • Aïcha Qandicha (---.---.209.255) 3 octobre 2006 13:34

      Maintenant je sais que le Droit d’INSULTER les muslmans est un Droit constitutionnel. Merci.


    • Daniel Milan (---.---.168.107) 3 octobre 2006 13:39

      Oui, c’est ça effectivement, comme je l’ai développé dans mon texte intitulé « LA FRANCE CONFISQUE ! », qu’on peut lire sur le net !


    • armand (---.---.98.177) 3 octobre 2006 13:40

      Ben oui, hélas, ma petite Aïcha. Insulter nommément un tel ou une telle peut attirer des poursuites ; insulter un goupe précis aussi (il y a des procès en cours), mais des propos violemment polémiques contre une religion (il y en a contre les cathos et, mais oui, contre les juifs aussi) est un droit constituionnel. Le tout est de savoir si des propos contre une religion sont calomnieux ou pas, ou s’il peuvent être considérés comme une injure adressée aux croyants de ladite religion...


    • Aïcha Qandicha (---.---.209.255) 3 octobre 2006 13:42

      Armand, je suis dans le coeur du débat, vu le fort taux de sionistes dans votre République et leurs insultes incessantes sous couvert de philosophie contre les musulmans taxés tous de violents et de terroristes, il est logique de mettre sur le tapis la situation palestinienne. Je serais sur un site algérien, je débattrais de la Guere civile... Là, j’ai envie de voir s’exprimer Ces mêmes pseudo-intello de confession juive sur la situation au Proche-Orien pour prouver leur bonne foi et l’universalité de leurs principes !


    • Anthony Meilland Anthony Meilland 3 octobre 2006 14:50

      C’est marrant, les extremistes pro-israéliens nous traitent de pro-Arabes, et les extremistes musulmans de sioniste, en fait je crois que la politique de la France est mesurée, et que dans l’ensemble on est des mecs bien sur ce point.

      Pour en revenir à l’Affaire Redeker, que lui reproche-t-on vraiment ? D’avoir critiquer une religion sur ses fondements. C’est son droit.

      Pourquoi ne pourrait-on pas dire :l’islam c’est de la merde, le christianisme c’est de la merde, le judaïsme c’est de la merde... alors qu’on peut dire le Liberalisme c’est de la merde, le Communisme c’est de la merde, ...

      Toute idéologie peut être critiquée, même sans argument. (Et en ce qui concerne les religions, les arguments ne manquent pas).

      Je suis par ailleurs entierement d’accord avec ce qui a été écrit plus haut. On a pas le droit d’insulter les gens sans raison, mais on peut critiquer toutes les idées. C’est la base de notre Liberté d’expression.


    • iXav (---.---.92.46) 3 octobre 2006 15:01

      Hé bien... je pensais que le premier message d’Aïcha était sarcastique... smiley mais elle était sérieuse !

      Tu fais le parallèle entre juif/sionisme/anti-islam... Avec le respect dont vous parlez tous, devrions-nous porter plainte ? Aicha a-t-elle était insultante ? En tout cas c’est de la diffamation... OU bien argumente. Parce qu’en effet, les arguments donnés par les autres font réfléchir : BHL a défendu les musulmans de Bosnie... que dire après ça ?

      Je suis totalement d’accord avec GEM ! Le respect ne doit pas empêcher le débat, ni l’argumentation ni la critique ! Redeker a fait un article virulent, mais rien n’empêche de lui donner des arguments contraire qui.... certes... sont rares.

      On va commencer par arrêter de blasphémer. On poursuit en annulant certaines pièces de théâtres comme celle de Berlin de Mozart. On continue en interdisant des livres qui posent des questions... finalement on finit par fermer sa gueule et on n’aura plus le droit de penser certaines choses. Il ne faut pas transiger avec ces extrêmistes.

      Selon moi on peut tout permettre avec la liberté d’expression et c’est tant mieux. Ce n’est pas en interdisant le néonazisme que l’on connait qu’on arrivera à bout de celui-ci. C,est en ouvrant consciemment le débat et en faisant preuve de pédagogie qu’on arrivera à quelque chose.

      Ce n,est ni plus ni moins que de l’obscurantisme.

      S’attaquer à la liberté d’expression sous couvert de respect, c’est comme le Patriot Act qui s’attaque aux libertés individuelles sous couvert de sécurité nationale.

      Êtes-vous pour le Patriot Act ?


    • La Taverne des Poètes 3 octobre 2006 15:49

      à Gem,

      Le respect que j’invoque s’adresse à tous les croyants musulmans à l’exclusion des affreux barbus intégristes qui ne méritent aucune mansuétude. (Comment pouvez-vous imaginer que je réclame le respect envers ceux-là !)

      Fâcheuse attitude de votre part !  smiley

      Je pense que le respect s’impose et que, pour cela, il faudrait en France et en Europe, une charte de bons usages et de respect mutuel sur le plan des religions notamment. charte assortie de sanctions : ainsi la sanction ne viendrait pas du dehors et de manière aussi radicale.

      Redecker pouvait critiquer mais sans faire de sa critique un manichéisme violent et de la tribune offerte un pousse au crime...


    • EricB (---.---.235.56) 3 octobre 2006 15:52

      « Le texte de Redeker méritait une réfutation argumentée et non pas des appels au meurtre. »

      Le probleme c’est qu’avec une « réfutation argumentée » et rationnelle, l’Islam ne tient pas la route 2 secondes. C’est pour cela qu’il n’y a aucune place pour la critique ni même pour le simple doute, sans parler de la blasphématoire « sortie de religion » (apostasie).


    • La Taverne des Poètes 3 octobre 2006 15:56

      à Zen,

      Merci pour votre retour de sagesse, sagesse qui fait souvent défaut ici comme dans notre monde occidental. Si la sagesse était plus répandu dans ledit monde occidental, le monde ne serait pas tant en danger. Mais la sagesse en ce monde-là est tellement démodée que personne n’a le droit d’en parler ! On appelle cela le principe de liberté d’expression... Comprenne qui pourra.


    • bulgroz (---.---.251.84) 3 octobre 2006 16:10

      Le Figaro (ou tout autre journal) attend désespérément la libre contribution d’un musulman répondant de manière sensée à l’article de Redeker.

      A défaut de recevoir quoique ce soit sous forme d’article et non de fatwa ou de menace anonyme, peut être qu’un journaliste du même Figaro se dévouera et signera sous un nom d’emprunt afin de laisser penser que des musulmans qui débattent, ça existe.

      Quel est le musulman, qui se sentant attaqué par Redeker, prendra les risque de faire une réponse ?

      Il n’y a pas de débat public et transparent chez les musulmans, il n’y a que l’omerta, l’attaque et la vengeance. Celui que se risquera à la réponse critique sur ce qui a été développé par Redeker (mal ou bien) sera menacé de mort par sa propre communauté.

      N’oublions jamais qu’une grande majorité des musulmans, favorable à une religion douce, attend de la France que nous les défendions.


    • Xavier (---.---.148.35) 4 octobre 2006 00:11

      Pour répondre à Marcel Patoulachi qui disait MAIS POURQUOI VOUS SOUTENEZ CES PUTAINS DE TERRORISTES QUI MENACENT DE MORT UN HOMME EN FRANCE POUR SES PAROLES ?...

      ...il faut faire attention à ce que vous dites. En l’occurence, vous semblez assimiler tous les musulmans à des terroristes. Empruntez-vous le même raccourci au sujet des corses, des basques et des bretons ?

      Lorsque Aicha mentionnait la confession de BHL et le fait que ses écrits sont là pour encourager ses co-religionnaires, il n’y a pas discrimination sur la religion. L’orientation politico-religieuse de l’auteur a une importance car elle éclaire sur le sens de ce qu’il écrit. S’il affiche des idées sionistes et qu’il est juif lui-même, son objectivité mérite naturellement d’être plus sujette à controverse que si monsieur était athée, agnostique ou bouddhiste.

      En revanche, je trouve qu’Aicha porte trop le débat en direction du proche orient. On n’est pas là pour compter les points (mais mon petit doigt me dit que la chrétienté est toujours parmi les favoris en ce qui concerne le nombre de morts smiley ) mais pour opposer des idées et des faits afin d’extraire des vérités avérées et supposées qui nous permettrons d’aller plus loin dans notre réflexion personnelle. Si on ne se montre pas trop partisans mais suffisamment intelligents, honnêtes, et ouverts à un débat sain, on pourra peut-être même faire émerger des pistes d’amélioration du futur. Ca serait beau, non ? smiley


    • Mikoloo (---.---.199.221) 4 octobre 2006 17:51

      Quandichihuaha,

      Allez, vas y, répand ton venin contre les Juifs. Hors sujet, comme d’habitude. Mais toutes les occassions sont bonnes pour taper du juif.

      Ma foi, tu ne fais rien d’autre que suivre les pas de ton gourou Ramadan avec sa liste noire des « intellectuels juifs communautaristes ». Incroyable d’en arriver là, en France, au 21e siècle...

      Surtout change pas, reste la caricature que tu es. çà me rassure de voir la crétinerie, au moins je saurais sur quel bord me tenir.


    • Aïcha Qandicha (---.---.48.163) 4 octobre 2006 18:08

      On sait déjà par ton positionnement hystérique avec quelle vague tu surfe. J’ai la chance d’avoir grandi dans un pays où juifs et musulmans ont cohabité et cohabitent toujours dans la paix et dans le respect confessionnel. En revanche, il est désolant de constater que la France est aujourd’hui manipulé par un lobby aux visées extrêmes dangereuses pour la République qui consistent à allumer le feu inter-communautaire et à protéger les juifs par des lois (antisémitisme ; Gayssot) parfois contraires même au principe de la liberté d’expression tout en livrant parallèlement les musulmans au lynchage. Je n’appelle pas à insulter les juifs, je suis de foi musulmane abrahamique, je crois en Moïse, en Jésus et en Mohamed. Je demande à doter les musulmans de protections contre ceux qui trouvent normal de les toucher dans leur dignité par leurs insultes et leurs diffamations continuelles et aux conséquences inattendues et sûrement désastreuses pour tous . Quant à ton positionnement sur Tarik Ramadan, il est révélateur de cet terrorisme intellectuel qui décide de museler tout ce qui porte du tort à votre idéologie malsaine. Si robert R. peut s’exprimer, Tarik Ramadan, Tribu Ka, Roger Garaudy doivent s’exprimer. Et moi aussi, par la même occasion. Mon raisonnement est de l’ordre de la logique pure.


    • JiPi (---.---.155.16) 4 octobre 2006 18:14

      Tu la kiffe juste demian.

      I am with you.


    • Senatus populusque (Courouve) Courouve 15 octobre 2006 19:32

      « Tous les égards sont dus à ceux avec qui nous vivons, et nous ne devons rien aux autres [dont Mahomet] que la vérité. » Houdar de La Motte, 1672-1732, Réflexions sur la critique, I, De la manière de critiquer les auteurs.


    • Sabreaxel (---.---.57.80) 3 octobre 2006 10:52

      La liberté d’expression est souvent tenue pour une liberté secondaire en France. Nul doute que plusieurs commentaires s’en feront d’ailleurs l’écho, prétendant que l’on « ne peut pas dire n’importe quoi », qu’il faut « faire attention ». Reste à trouver les autorités morales indiscutables qui vont désigner ce que l’on peut dire ou pas et nous savons bien que c’est impossible. D’où des restrictions à la liberté d’expression très souvent tendancieuses dans notre pays... En l’espèce un homme est menacé de mort par des fanatiques pour l’exercice de cette liberté mais vous verrez beaucoup de gens pour le condamner lui d’avoir osé parler. Les principes de base de la démocratie ne sont pas bien assimilés dans notre pays... Cela constitue pour nous une grande vulnérabilité face à l’Islamisme qui joue sur ce qui s’apparente pour lui à une marque évidente de faiblesse.


      • Casque Bleu (---.---.64.135) 3 octobre 2006 11:01

        Redeker a été meancé par qui précisemment ?La tribu Ka a été financé par qui ?Le timing de ces histoires est interessant ! Tout ceci ne sert qu’un StaatMinister manipulant toutes les officines ! Ne vous trompez pas d’enemmi !Arretez d’ëtre les gaulois des liberaux romains !

        lisez http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=13925 !


        • Stef (---.---.229.129) 3 octobre 2006 11:02

          Merci à Phlippe Val (Charlie Hebdo) pour son commentaire sur France Inter, ce matin... On dirait que les radios se réveillent enfin sur notre liberté à tous, que nous sommes en train de perdre, plus vite qu’on ne le croit..

          Vive la république, à bas la tyrannie

          Marre d’entedre parlé que de religion , dans un pays comme le nôtre


          • zozo (---.---.79.1) 3 octobre 2006 12:43

            à DW Il me semble, pour avoir lu certains de ses textes, que M.Redecker est plus pertinent que vous. Vos petits jugements de donneurs de leçons finissent par être agaçants : arrêtez de vous donner la posture du juste et argumentez sans tomber à chaque fois dans le poncif, le stéréotype, les phrases toutes faites avec des mots clés (du genre « islamophobe »). Vous n’êtes pas la voix de la vérité, ni la conscience éclairée qui doit nous sortir des ténèbres M.Diaman W.


          • zozo (---.---.79.1) 3 octobre 2006 12:49

            à M.Demian West : Il me semble, pour avoir lu certains de ses textes, que M.Redecker est plus pertinent que vous. Vos petits jugements de donneurs de leçons finissent par être agaçants : arrêtez de vous donner la posture du juste et argumentez sans tomber à chaque fois dans le poncif, le stéréotype, les phrases toutes faites avec des mots clés (du genre « islamophobe »). Vous n’êtes pas la voix de la vérité, ni la conscience éclairée qui doit nous sortir des ténèbres M.D.W.


          • EricB (---.---.235.56) 3 octobre 2006 16:13

            à ce pauvre Demian totalement à l’Ouest... « Redeker n’est pas un phiosophe mais un pyromane qui met le feu et à l’islam et à la République. »

            Mais bien sur, tout comme Benoit XVI, tout comme Sarkozy en de précédentes circonstances. Facile d’accuser les gens qui parlent (enfin) vrai, pour dédouaner les vrais criminels. Mais ca ne marche plus, car le bouchon a été poussé un peu loin.


          • domibode (---.---.64.103) 3 octobre 2006 11:05

            La liberté d’expression, en France, n’est pas totale. Elle n’autorise ni la diffamation envers les personnes, ni les propos révisionistes ou appelant à la haine raciale.

            Si on est en désaccord avec les propos de monsieur Redeker, on est libre de demander un droit de réponse au journal et d’exposer ses contre-arguments. Et si on pense que monsieur Redeker à dépasser la ligne jaune, on peut aussi bien porter plainte et demander à la justice de trancher.


            • (---.---.50.94) 3 octobre 2006 14:13

              Voilà le noeud du problème : si on n’est pas d’accord avec ce monsieur, on peut tout à fait porter plainte, mais je trouve hallucinant que certains justifient des appels au meurtre, sous prétexte qu’il aurait insulté une religion.

              D’accord, il a peut être fait quelque chose de mal (je n’en sais rien, je n’ai pas lu ce qu’il a écrit) mais dans ce cas, il y a la loi de la république pour demander réparation. Mais c’est pas l’Iran ici, on n’applique pas la charia ! Toute personne qui soutiendrait les terroristes qui veulent tuer ce monsieur n’ont rien à faire dans une république laïque ; qu’ils ne s’étonnent pas qu’il y ait des amalgames par la suite.


            • MARTINI (---.---.17.100) 3 octobre 2006 11:14

              Ca semble bien vous occuper vu le nombre d’échange. La différence, c’est que tout ceci reste des mots alors que les Islamistes passent directement aux actes et tuent. Lors de l’affaire dernièrement il y a eu des églises d’incendiées et des « bonnes soeur » de tuées. Vous ne faites pas la différence entre une phrase que vous disséquez dans tous les sens pour lui faire dire ce qui va dans votre sens et des personnes tuées, des cadavres, des personnes qui n’auront plus jamais le droit à la parole. Le Wrld trade center 3500 morts, les attentats de Madrid, de Londre et il y en a chaque jours et les auteurs sont toujours les mêmes. Les conclusions sont facil à tirer.


              • Scaton l’africain (---.---.1.1) 3 octobre 2006 12:55

                Martini,

                Vous oubliez le massacre des populations irakienne, Afghane, tchétchenne, Abou Ghraib, Guantanamo, les prisons secrètes de la CIA, le génocide rwandais,et j’en passe... c’est de la sensibilisation à 2 vitesses avec vous : certains ont le droit à la vie et d’autre non.


              • Marcel Patoulatchi (---.---.167.159) 3 octobre 2006 13:32

                Procès d’intentions, argument d’autorité et jugements de valeurs non argumentés, voilà votre marque de fabrique Demian west. Stérile.


              • iXav (---.---.92.46) 3 octobre 2006 16:56

                « Vous oubliez le massacre des populations irakienne, Afghane, tchétchenne, Abou Ghraib, Guantanamo, les prisons secrètes de la CIA, le génocide rwandais,et j’en passe... c’est de la sensibilisation à 2 vitesses avec vous : certains ont le droit à la vie et d’autre non. »

                La population Irakienne est massacrée par ses propres fils... pas besoin d’américains pour ça, ils n’ont été que le déclic, eux qui ne voulaient que du pétrole et pas tuer des irakiens.

                La Tchétchénie c’est une guerre, les tchétchènes veulent être indépendants, les russes ne le veulent pas.

                Abou Ghraib c’est une prison... les prisons de la CIA ce sont des prisons. Pas des camps de concentration ni d’extermination. Je ne dis pas que je suis pour, je dis simplement qu’on ne peut pas comparer ça au WTC et autres attentats. Ce sont des gens suspectés de terrorisme qui y sont. Le taux de suicide est bien moins élevé que celui des prisons françaises.

                Le génocide rwandais, ils se sont massacrés entre eux, nos chers diplomates n’ont pas jugé bon de les défendre, c’est fort dommage mais s’ils sont responsable de cette inaction, ils ne sont pas les acteurs du génocide. On peut dire pareil du génocide actuel au Darfour ou la Ligue Arabe tempère les esprits humanistes.

                Ceux des attentats, c’est tuer pour tuer, tuer pour instaurer leur obscurantisme soit disant religieux.

                Pour moi il y a une sacrée différence entre ces exemples et ceux que vous citez.


              • Aïcha Qandicha (---.---.218.182) 3 octobre 2006 11:22

                Pour en savoir plus sur le bonhomme Redeker, voilà ce qu’il dit à propos des violencs urbaines en banlieue française dans “La république brûle-t-elle ?” où il rapproche la situation en France à celle de ses parents immigrés allemands fuyant le nazisme. On rejoint là, déjà un certain Fienkelfraut... La ligne idéologique est comme par hasard la même que celle de son ami et coreligionnaire Alain Finkielkraut.


                • John (---.---.167.26) 3 octobre 2006 11:48

                  Ma pauvre Aïcha Qandicha, vous n’avez manisfestement encore rien compris au débat. Vous avez le droit de ne pas être d’accord avec ce qu’il dit, de même que d’autres ont le droit de partager son avis. Mais en aucun cas, cela ne justifie que des ignares enrubanés lancent un « contrat » contre lui pour cela, ce sont des méthodes de barbares. Que voulez vous, nous ne vivons pas dans le même monde.


                • Aïcha Qandicha (---.---.218.182) 3 octobre 2006 12:00

                  John, apprenez à lire le français et relisez mon poste : Je condamme ces menaces de mort que rien ne justifie dans notre religion. En revanche, ce philosophe des âges obscurs a commis un texte raciste et islamophobe pour lequel il devrait être traduit devant un tribunal. Les vrais partisans de la justice et de la liberté devraient s’offusquer pareillement quand on insulte un juif que lorsqu’on insulte un musulman. A moins que vos notions sur la fraternité et l’égalité ne soient de la poudre aux yeux !


                • John (---.---.167.26) 3 octobre 2006 12:26

                  « John, apprenez à lire le français et relisez mon poste : Je condamme ces menaces de mort que rien ne justifie dans notre religion. », par Aïcha Qandicha (IP:xxx.x17.218.182) le 3 octobre 2006 à 12H00

                  Voila votre post, montrez nous à quel moment vous condamnez « ces menaces de mort » ?

                  "par Aïcha Qandicha (IP:xxx.x17.218.182) le 3 octobre 2006 à 11H22

                  Pour en savoir plus sur le bonhomme Redeker, voilà ce qu’il dit à propos des violencs urbaines en banlieue française dans “La république brûle-t-elle ?” où il rapproche la situation en France à celle de ses parents immigrés allemands fuyant le nazisme. On rejoint là, déjà un certain Fienkelfraut... La ligne idéologique est comme par hasard la même que celle de son ami et coreligionnaire Alain Finkielkraut."

                  Vous déverser une fois de plus votre haine des juifs et votre racisme nauséabond sur cet homme qui n’a fait qu’exprimer son point de vue, qui me semble t’il vaut largement le votre. Enfin, vous êtes bien placée pour nous parler de texte « des temps obscurs » avec vos guides, vos lois, vos textes du moyen age.

                  Mais encore une fois, ce qu’il a dit n’est PAS LE SUJET, rien de ce qu’il a dit et pourra dire ne justifie et ne justifira JAMAIS, je me site : « que des ignares enrubanés lancent un »contrat« contre lui pour cela, ce sont des méthodes de barbares. Que voulez vous, nous ne vivons pas dans le même monde. »

                  Et toutes les histoires que vous pourrez nous raconter n’y changeront rien !


                • Christophe (---.---.123.26) 3 octobre 2006 12:43

                  Cette pauvre Aïcha, qui décidément ne sais plus quoi dire pour se sortir de ses contradictions : « Je condamme ces menaces de mort que rien ne justifie dans notre religion. »

                  Mais une fatwa, n’est elle pas une décision des plus hautes autorités religieuses de l’Islam ? voila ce qu’en dit wikipedia :

                  "Une fatwa (arabe : فتوى‎) [fatwā], avis juridique, au pluriel : fatāwa) est, dans l’Islam, un avis juridique donné par un spécialiste de loi religieuse sur une question particulière. En règle générale, une fatwa est émise à la demande d’un individu ou d’un juge pour régler un problème où la jurisprudence islamique n’est pas claire. Un spécialiste pouvant donner des fatāwa est appelé un mufti.

                  Qandicha relèverait elle d’un autre Islam (celui qui l’arrange en fonction des besoins). Décidément vous nous faites une bien belle équipe de bras cassés avec l’autre sinistre imbécile maniéré de DW ? smiley


                • Scaton l’africain (---.---.1.1) 3 octobre 2006 13:00

                  Comme vous avez ressorti la définition d’une fatwa, pouvez vous dès lors nous dire qu’elle est cette haute autorité religieuse qui aurait la capacité de lancer des fatwas en France ou dans l’Islam sunnite ? Votre agressivité n’a d’égale que votre ignorance (de l’islam) et vos arguments ne sont pas à la hauteur de ce que vous voulez ériger en vérité.


                • Bulgroz (---.---.168.108) 3 octobre 2006 13:08

                  L’UOIF a une mainmise totale sur le Conseil européen de la fatwa - l’exécutif religieux de l’Union des organisations islamiques en Europe (UOIE), sorte de maison mère basée à Londres - qui émet des avis sur la manière dont les musulmans d’Europe doivent se comporter, des fatwas niant le droit des femmes, rejetant l’avortement, justifiant les attentats kamikazes.

                  A titre d’exemple le Conseil européen de la fatwa a pondu le 28 juillet 2003 à Stockholm une fatwa, qui stipule que les « attentats suicides » n’en sont pas mais plutôt des « gestes de martyrs », parce que les « fils de Sion sont des soldats ». Pour le Conseil européen de la fatwa, aucun fils de Sion ne peut être considéré comme un civil !

                  Là, nous ne sommes plus dans le soutien, mais dans l’incitation au terrorisme !

                  De même sur la question de la mixité, des prédicateurs de l’UOIF comme Iquioussen la proscrivent, y compris sur le Web : il est interdit à un garçon de communiquer avec une femme par Internet. Iquioussen dit : « Tu crois que tu es seul avec elle, parce que c’est un dialogue à 500 kilomètres de distance, mais en réalité vous êtes trois : vous deux et le diable. »

                  D’autres prêches recommandent aux musulmans de ne pas se mêler aux non-musulmans, de se méfier de « l’intégration par le jambon », un péché.

                  A plusieurs reprises, des dirigeants de l’UOIF ont déclaré publiquement : « Le Coran est notre Constitution. » Ce qui est textuellement la devise des Frères musulmans !

                  Mais évidemment, oser dire tout cela fait de nous, forcément, de dangereux racistes...


                • Christophe (---.---.123.26) 3 octobre 2006 13:09

                  N’avez vous aucun sens du ridicule ? Finalement vous êtes plus à plaindre qu’autre chose. A 50 ans n’avoir rien d’autre à faire que de rester collé 24/7 sur un forum à vous rouler dans la bêtise et la médiocrité, votre vie doit être au moins aussi misérable que votre grande amie la Qandicha. Vous êtes pitoyable !


                • Daniel Milan (---.---.168.107) 3 octobre 2006 13:11

                  Bulgroz nous parle de ce qu’il ne connaît pas !


                • Bulgroz (---.---.168.108) 3 octobre 2006 13:14

                  par Scaton l’africain (IP:xxx.x27.1.1) le 3 octobre 2006 à 13H00 Comme vous avez ressorti la définition d’une fatwa, pouvez vous dès lors nous dire qu’elle est cette haute autorité religieuse qui aurait la capacité de lancer des fatwas en France ou dans l’Islam sunnite ? Votre agressivité n’a d’égale que votre ignorance (de l’islam) et vos arguments ne sont pas à la hauteur de ce que vous voulez ériger en vérité.

                  http://www.uoif-online.com/conseil.php

                  Le Conseil Européen pour la Fatwa et la Recherche

                  Description et Siège : « Le Conseil Européen pour la Fatwa et la Recherche » est une entité académique, islamique, spécialisée et indépendante qui est composée de nombreux savants. Son siège actuel se trouve au Royaume-Uni.

                  Le congrès d’inauguration Le congrès d’inauguration du Conseil Européen pour la Fatwa et la Recherche s’est tenu à Londres, le 21-22 Dhul Qi’da 1417 EH, 29-30 mars 1997. Plus de 15 savants ont répondu à l’invitation de l’Union des Organisations Islamiques en Europe. Au cours de ce congrès, le projet de constitution du CEFR fut approuvé.

                  Ses objectifs

                  Le Conseil doit essayer de réaliser les buts et objectifs suivants :

                  * Réaliser le rassemblement des savants qui vivent en Europe et essayer d’unifier les avis juridiques à propos des principales questions de jurisprudence. * Emettre des fatwas collectives qui répondent aux besoins des Musulmans en Europe, qui résolvent leurs problèmes, conformément aux règles et aux objectifs de la Charia. * Publier des études et des recherches juridiques qui résolvent les problèmes qui se présentent aux Musulmans en Europe, d’une manière qui rejoigne les objectifs de la Charia et les intérêts des Musulmans. * Guider les Musulmans en Europe en général et ceux qui travaillent pour l’Islam en particulier, en propageant des concepts islamiques corrects et des fatwas juridiques tranchantes.

                  Moyens et Méthodes

                  1. Sélectionner des spécialistes en fiqh qui feront partie du Conseil, afin que la foi en ses compétences devienne une méthode de réaliser les buts susmentionnés. 2. Se baser sur des sources jurisprudentielles saines et appropriées et tout particulièrement celles qui reposent sur des preuves solides. 3. Profiter au maximum des fatwas et des recherches qui ont été entreprises par les différentes institutions jurisprudentielles et d’autres corps académiques et scientifiques. 4. Faire des efforts continus afin que les autorités officielles dans les pays européens reconnaissent officiellement le Conseil et qu’ils se réfèrent au Conseil pour les jugements islamiques. 5. Organiser des cours de Charia afin de former et de spécialiser les savants et ceux qui travaillent pour la da’wa islamique. 6. Organiser des séminaires afin de discuter des différents problèmes jurisprudentiels.

                  Source et Conditions des fatwas

                  Publier des informations et des fatwas périodiques et non périodiques.

                  1. En émettant une fatwa, les points suivants doivent être observés : 2. Les sources de législation islamiques qui sont reconnues par la majorité de la ouma et qui sont : le Coran, la Souna, le Consensus (ijma’) et l’analogie (qiyas). 3. Les autres sources de législation qui ne sont pas reconnus entièrement, telles la préférence (Istihsan), l’intérêt public (Maslaha Mursala), la prévention de l’inconvénient (Sad al-Tharai), la relativité (Istihsab), tradition ou coutume (Ourf), l’école des Compagnons (Mathab Sahabi) et la législation de ceux qui nous ont précédé (Shar’u man Qablana), la prise en compte des conditions nécessaires et des règles établies par le savants, particulièrement si l’intérêt de la Oumma peut être réalisé en prenant compte de ces sources

                  La méthodologie du CEFR se base sur :

                  1. Les quatre écoles de jurisprudence (mathahib) ainsi que d’autres écoles de Juristes sont considérées comme étant une ressource d’une richesse immense, à partir desquelles est puisé tout ce qui est 2. En émettant une fatwa, le Conseil doit privilégier les preuves les plus tangibles et doit se référer aux sources autorisées et accréditées ; de plus, il doit être parfaitement informé de la situation actuelle et doit donner un avis qui ne crée ni gêne ni difficulté. 3. Les buts et les objectifs de la Charia doivent être pris en considération, tandis que les tromperies et les solutions déviées qui contredisent les buts de la Charia doivent être évités dans tous les cas.

                  Les manières d’émettre une fatwa

                  Les fatwas et les résolutions sont émises au nom du Conseil, lors des sessions ordinaires ou d’urgence, soit par consensus ou par majorité absolue. Un membre qui aurait des objections ou des réserves quant à la fatwa émise, a le droit de documenter sa réserve, selon une pratique coutumière dans les conseils jurisprudentiels.

                  Le Président et les membres du Conseil ne peuvent émettre de fatwas au nom du Conseil qu’avec l’approbation de la proportion des membres du Conseil. Cependant, chaque membre peut émettre une fatwa qui n’engage que lui mais dans ce cas il ne mentionnera pas son statut au sein du Conseil et il n’utilisera pas l’en-tête officiel du Conseil.

                  Les membres du Conseil La constitution a décidé que chaque membre doit remplir les conditions suivantes :

                  1. Avoir un niveau universitaire spécialisé dans le domaine de la Charia ou avoir été engagé dans les congrès et cercles des savants et d’avoir obtenu de leur part une permission, de maîtriser la langue arabe. 2. Etre de bonne conduite et respecter les règles et les manières de la Charia. 3. Résider en Europe. 4. Connaître la jurisprudence (le fiqh) et être bien informé du contexte actuel. 5. Etre approuvé par la majorité absolue des membres

                  La constitution stipule que les membres du Conseil peuvent sélectionner un nombre de savants qui ne résident pas en Europe mais qui remplissent les conditions de l’adhésion pour devenir membre du Conseil, à condition que leur sélection soit approuvée par la majorité absolue des membres. Ces membres ne doivent pas constituer plus de 25 % de la totalité des membres du Conseil à la fois.

                  En sélectionnant les membres du Conseil, la représentation des pays européens ayant une forte communauté musulmane doit être prise en considération, ainsi que des différentes écoles de jurisprudence auxquelles ils appartiennent.

                  Afin qu’un nouveau membre soit nominé, il doit être recommandé par trois savants de confiance.

                  Les réunions périodiques du Conseil

                  La constitution stipule que le Conseil doit tenir une session ordinaire une fois par mois, afin de discuter des études et des recherches présentées qui concernent les différentes problèmes rencontrés par la communauté musulmane en Europe. Le Conseil doit s’évertuer à répondre à toutes les questions qui lui ont été soumises et doit exiger des délibérations collectives.

                  La Constitution peut également faire appel aux compétences de différents individus, après avoir consulté le Président, et exiger leur présence dans les sessions où leur savoir est demandé, mais ils n’ont pas le droit de vote.

                  Depuis sa création, et depuis la date de publication de cette introduction, le CEFR a convoqué trois sessions :

                  La première session : à Sarajevo, en Bosnie, entre le 24-26 Rabi’i Al-Thani 1418 EH, 28-30 août 1997. Cette session a été organisée par l’honorable Moustafa Ceric, Président des savants bosniaques. Le Conseil a répondu à un certain nombre de questions et a émis, des fatwas ; les plus importantes sont dans ce livre.

                  La seconde session : à Dublin, Ireland, entre le 19-21 Jumada Al-Akhira 1419 EH, organisée par l’Organisation caritative Al-Maktoum dans le Centre Culturel Islamique.

                  La troisième session : à Cologne, en Allemagne entre le 4-7 Safar 1420 EH, 19-22 Mai 1999, organisé par Milli Gorus.

                  Durant ces sessions, des délibérations de toutes sortes ont eu lieu et des sujets d’une grande pertinence et d’un grand intérêt pour la communauté musulmane en Europe ont été abordés. La réponse à des questions a été donnée ; Certaines d’entre elles ont été publiées dans cet ouvrage.

                  Sous-comités pour la fatwa en France et en Grande-Bretagne :

                  En raison des vacances prolongés du Conseil, ainsi que du travail chargé durant les sessions, et en raison de son désir de répondre à autant de questions que possible, il a décidé, lors de sa seconde session, d’établir deux sous-comités pour la Fatwa ; un en France et un autre en Grande-Bretagne. Les deux comités ont commencé à assumer leurs responsabilités respectives depuis lors.

                  « Allah est le Seul qui pourvoit au succès et qui octroie Son soutien. »


                • Bulgroz (---.---.168.108) 3 octobre 2006 13:19

                  et toi, le Milan haineux, tu connais pas le site de l’UOIF

                  http://www.uoif-online.com/conseil.php


                • Bulgroz (---.---.168.108) 3 octobre 2006 13:23

                  Où les journalistes se font casser la gueule en enquétant sur les écoles coraniques gérées par l’UOIF.


                • Scaton l’africain (---.---.1.1) 3 octobre 2006 13:27

                  Bulgroz,

                  Cela me fair penser à un programme politique plus qu’à autre chose, on y parle d’ambition et de visées mais concrètement cela représente quoi ou qui à part eux même. Vous présentez ce texte comme une sorte de constitution mais vous ne savez me dire qui y adhère ou quelle importance à l’UOIF pour les musulmans. Cela en devient vraiment débile.


                • Bulgroz (---.---.168.108) 3 octobre 2006 13:32

                  Scaton, il y a 5 minutes, vous nous disiez que la Fatwa n’existait pas en France !!

                  L’UOIF forme 1500 imams par an en France.

                  Consuler le site de l’UOIF pour vous informer.


                • Scaton l’africain (---.---.1.1) 3 octobre 2006 14:53

                  Bulgroz,

                  Ce que je voulais dire c’est qu’une fatwa ne peut être émise et considérée que par une personne ayant autorité et donc je le répète : qui en France peut se permettre d’émettre des fatwas au nom de tous les musulmans ? qui a cette autorité ? Alors oui en Iran les ayatollahs le peuvent pour les iraniens mais en France qui édicte des fatwas de condamnations à mort.Qui y obéit ? Je crois qu’il y récupération médiatique derrière tou ça et que redeker a joué avec le feu.

                  Je ne sais plus qui disait que de toute façon les modérés on ne les écoute pas, on n’y prête pas attention pcq dans la norme. Alors cessons de croire qu’il y a cette invasion islamiste en france dont tout le monde parle mais que l’on ne voit jamais qu’à travers médias interposés.


                • Christophe (---.---.123.26) 3 octobre 2006 15:39

                  Scaton l’africain nous dit : « Alors oui en Iran les ayatollahs le peuvent pour les iraniens mais en France qui édicte des fatwas de condamnations à mort.Qui y obéit ? Je crois qu’il y récupération médiatique derrière tou ça et que redeker a joué avec le feu »

                  Votre texte est vraiment plein de contradiction. Après qu’Aïcha ait essayé sans succès de nous faire croire que les fatwa n’avaient rien à voir avec l’Islam, vous nous dites maintenant que les « les ayatollahs le peuvent pour les iraniens » faudrait accorder vos rhétoriques. Et puis que je sache, S. Rushdi n’était pas Iranien, pourtant c’est bien un Ayathollah Iranien qui l’a condamné à mort (et de quel droit ?) ... La justice internationale devrait condamner ces ayathollah !

                  Ensuite, il semblerait que ce ne soit pas le fait que des barbares enrubanés puissent condamner à mort des intellectuels pour leurs propos qui vous gène, mais de savoir qui l’a fait. Mais on s’en fout de savoir qui l’a fait, croyez vous qu’il va nous le dire ? Et puis que voulez vous dire par « redeker a joué avec le feu », c’est un peu ambigue comme propos !

                  Quant au coup médiatique, arrêtez de nous faire rire, vous êtes bien tous les mêmes, dès que vous petes en difficulté c’est toujours un complot des uns où des autres (tiens on a pas encore entendu la Qandicha nous parler de complot sioniste).

                  Pourquoi ne pas, en bon musulmans, dénoncer ces pratiques barbares et tout simplement porter plainte comme des gens civilisés ? Ne savez vous vous plier aux lois des pays dans lesquels vous vivez ?


                • Paul M (---.---.79.101) 3 octobre 2006 16:16

                  @Bulgroz

                  Ils n’ont pas l’air très cool les enseignants de cette école. C’est un camp d’entraînement ou un pensionnat de jeunes filles ?

                  Au moins on ne peut pas leur reprocher de d’être des simulateurs, ils sont vraiment cons et méchants et ils semblent très fiers de l’être.

                  Et c’est ce genre de gugusses avec qui le dialogue est ouvert ? Je voudrais bien voir la tronche de ceux qui ne daignent même pas dialoguer...brrrr


                • (---.---.21.224) 5 octobre 2006 07:17

                  Je dirai plutôt qu’il s’agit d’un epiphenomene pourquoi ne pas enquêter sur le Betar de France ? organisation sioniste interdite en israel ?


                • gigi432 (---.---.101.8) 3 octobre 2006 11:29

                  Pour Demian West : tu scies la branche sur laquelle tu es assis. Tu es le type même de personne qui en pays islamiste ne vivrait pas plus d’1/2 heure. Alors, profites de ton bonheur de vivre dans une EUROPE LIBRE (enfin, encore un peu).

                  Pour le reste, il est inacceptable qu’un imam islamiste vienne nous donner des leçons en EUROPE et proférer des menaces, une fatwa contre un EUROPEEN. Sinon, nous aussi on va en faire des fatwas contre les fanatiques qui menacent l’occident du haut des minarets. On peut en envoyer des drones avec frappe ciblée pour leur botter le cul.

                  Ce qu’a dit Redeker on s’en fout, le problème, ce n’est pas ce qu’il a dit, c’est la menace de mort sur sa tête créant un DANGEREUX PRECEDANT. Sinon, c’est quoi, le début de la censure dirigée par des connards de l’autre côté de la planète. Qu’ils s’occupent de leurs oignons, qu’ils plantent des oliviers et sèment la paix au moyen-orient qui en a fort besoin, au lieu d’enseigner la haine des autres dans leurs madrassas.

                  En france, ce sont les lois françaises qui s’appliquent, pas la sharia. A bon entendeur, salut.


                  • Bulgroz (---.---.168.108) 3 octobre 2006 11:41

                    La caste des rédacteurs

                    par Carlo Revelli le 12 septembre 2006

                    Encore une fois, je n’approuve pas la méthode de DW qui consiste à publier des dizaines de messages sur un même article. Je trouve que cela est contre-productif pour lui et pour le débat. Et ça risque d’énerver certains lecteurs. Ca n’empêche pas ce que j’ai déjà dit sur lui


                  • gigi432 (---.---.101.8) 3 octobre 2006 11:48

                    Demian, tu as Internet depuis ton lit d’hopital psychiatrique ? Ils t’ont retiré la camisole de force pour pouvoir dire des conneries sur Agoravox à longueur de journée ?


                  • Bulgroz (---.---.168.108) 3 octobre 2006 12:03

                    Hors contexte ?????

                    Ci aprés, décompte des commentaires de DW dans la journée d’hier de 8h du mat à 17H30 :

                    Notons que ses commentaires consistent uniquement à insulter les autres intervenants.

                    par demian west (IP:xxx.x14.255.57) le 1er octobre 2006 à 23H43

                    par demian west (IP:xxx.x21.126.192) le 2 octobre 2006 à 08H14

                    par demian west (IP:xxx.x21.126.192) le 2 octobre 2006 à 08H22

                    par demian west (IP:xxx.x21.126.192) le 2 octobre 2006 à 08H30

                    par demian west (IP:xxx.x21.126.192) le 2 octobre 2006 à 08H52

                    par demian west (IP:xxx.x21.126.192) le 2 octobre 2006 à 09H04

                    par demian west (IP:xxx.x21.126.192) le 2 octobre 2006 à 09H08

                    par demian west (IP:xxx.x21.126.192) le 2 octobre 2006 à 09H13

                    par demian west (IP:xxx.x21.126.192) le 2 octobre 2006 à 09H20

                    par demian west (IP:xxx.x21.126.192) le 2 octobre 2006 à 09H26

                    par demian west (IP:xxx.x21.126.192) le 2 octobre 2006 à 09H30

                    par demian west (IP:xxx.x21.126.192) le 2 octobre 2006 à 09H36

                    par demian west (IP:xxx.x21.126.192) le 2 octobre 2006 à 09H50

                    par demian west (IP:xxx.x21.126.192) le 2 octobre 2006 à 09H59

                    par demian west (IP:xxx.x49.154.191) le 2 octobre 2006 à 10H32

                    par demian west (IP:xxx.x49.154.191) le 2 octobre 2006 à 10H37

                    par demian west (IP:xxx.x49.154.191) le 2 octobre 2006 à 10H42

                    par demian west (IP:xxx.x49.154.191) le 2 octobre 2006 à 10H46

                    par demian west (IP:xxx.x49.154.191) le 2 octobre 2006 à 10H49

                    par demian west (IP:xxx.x49.154.191) le 2 octobre 2006 à 10H54

                    par demian west (IP:xxx.x49.154.191) le 2 octobre 2006 à 11H13

                    par demian west (IP:xxx.x49.154.191) le 2 octobre 2006 à 11H17

                    par demian west (IP:xxx.x49.154.191) le 2 octobre 2006 à 11H26

                    par demian west (IP:xxx.x21.116.37) le 2 octobre 2006 à 11H35

                    par demian west (IP:xxx.x21.116.37) le 2 octobre 2006 à 11H42

                    par demian west (IP:xxx.x21.116.37) le 2 octobre 2006 à 11H53

                    par demian west (IP:xxx.x21.116.37) le 2 octobre 2006 à 12H04

                    par demian west (IP:xxx.x21.116.37) le 2 octobre 2006 à 12H12

                    par demian west (IP:xxx.x21.116.37) le 2 octobre 2006 à 12H24

                    par demian west (IP:xxx.x21.116.37) le 2 octobre 2006 à 12H25

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 12H42

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 12H44

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 12H50

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 12H59

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 13H11

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 13H15

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 13H22

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 13H44

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 13H47

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 13H57

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 14H09

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 14H15

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 14H17

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 14H21

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 14H24

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 14H29

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 14H30

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 14H36

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 14H49

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 15H11

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 15H29

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 15H50

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 16H14

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 16H24

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 16H54

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 17H01

                    par demian west (IP:xxx.x21.251.90) le 2 octobre 2006 à 17H30


                  • John (---.---.167.26) 3 octobre 2006 12:08

                    @Bulgroz

                    je ne comprend même pas ce qu’attendent les administrateurs d’agora pour virer cet indésirable. Il n’apporte rien aux débats (ses posts sont creux et sans contenu), il est rejeté par tous les gens sérieux, il passe son temps à troller toutes les discussions et ses pitoyables articles obtiennent systématiquement des scores d’intérêt qui frisent le nul abyssal qui l’habite.

                    MAIS Q’ATTENDENT LES ADMISNISTRATEURS POUR NOUS DEBARASSER ENFIN DE CE TROLL HIDEUX ET MYTHOMANE ?


                  • pépé (---.---.157.130) 3 octobre 2006 12:12

                    Purée, des journées de 9 heures soit 45 heures par semaines ! et en plus il n’a pas déjeuné ! Et tout ça sans gagner un rond ! Quelle vie d’être DW quand même !


                  • Bulgroz (---.---.168.108) 3 octobre 2006 12:26

                    Voici les injures adréesées par DW à Taverne de Poètes pour son article « Laïque, mais pas trop ! ».

                    Sur le fond de l’article, RIEN !!!

                    DW le Kapo est le Killer du débat et de la pensée.

                    Laïque, mais pas trop ! par demian west (IP:xxx.x12.226.110) le 29 septembre 2006 à 11H58 Le taverneux, Vous allez donc aussi surfer sur la vague anti-musulmane pour vous faire une bonne et grasse audience sur AgoraVox ? « Même chez nous » comme vous dites si francément.

                    Laïque, mais pas trop ! par demian west (IP:xxx.x12.226.110) le 29 septembre 2006 à 12H01 Je veux dire : quand vous choisissez vos sujets autour de la laïcité et du culte à reprises du fond de commerce des xénophobes. Le waouhisme du citoyen ! Dw

                    > Laïque, mais pas trop ! par demian west (IP:xxx.x12.163.30) le 29 septembre 2006 à 12H43 Bravo le Taverneux, D’avoir r’assemblé à nouveaux la Foire aux Racistes et aux Xéno. C’était prévu sans doute. DW

                    Laïque, mais pas trop ! par demian west (IP:xxx.x03.144.5) le 29 septembre 2006 à 13H52 Taverneux, C’est plutôt la vôtre boutique du Ténardier. Mais c’est votre droit et le nôtre de... DW

                    > Laïque, mais pas trop ! par demian west (IP:xxx.x14.255.57) le 1er octobre 2006 à 22H32 Taverneux, Ici, et votre sujet : savent attirer tous les islamophobes et xénophobes du site, et maintenant vous dialoguez avec eux. Car vous pensez, présomptueux, que vous êtes plus fort qu’eux, puisque vous seriez républicain, et ils vous engluent déjà dans leur lie. Vous vous êtes vendu à l’audience dont le prix c’est la glue. Demian West

                    Laïque, mais pas trop ! par demian west (IP:xxx.x14.255.57) le 1er octobre 2006 à 22H54 Taverneux, Vous êtes un enfant naïf qui débattez encore avec la lie islamophobe, xénophobe, raciste et tout du reste. Ils sont ici, car je les ai chassés d’ailleurs, avec d’autres internautes qui les chassent aussi. Vous êtes présomptueux car ils vous ont déjà englué, quand vous pensiez les convaincre à changer. Alors qu’ils ne changeront jamais, puisqu’il sont trop vieux pour voir le nouveau monde qui les remplace déjà. DW

                    > Laïque, mais pas trop ! par demian west (IP:xxx.x14.255.57) le 1er octobre 2006 à 22H59 Je dirais même plus outre : vous les recevez. Et la honte en prime. DW

                    > Laïque, mais pas trop ! par demian west (IP:xxx.x14.255.57) le 1er octobre 2006 à 23H02 Mon précédent post était destiné au Taverneux islamaudience et commerce. DW

                    Laïque, mais pas trop ! par demian west (IP:xxx.x14.255.57) le 1er octobre 2006 à 23H04 Taverneux On avait remarqué que vous étiez très poli avec la bête. D’aucuns diraient même trop... DW

                    > Laïque, mais pas trop ! par demian west (IP:xxx.x14.255.57) le 1er octobre 2006 à 23H14 Taverneux cuidant, Pourquoi ? vous faites aussi casserole et toutes menaces : vous êtes peut-être propriétaire du journal ou de je-ne-sais quelle police ? Vous paraissez grotesque à quémander de l’audience en attirant de telles grappes de mouches racistes. DW

                    > Laïque, mais pas trop ! par demian west (IP:xxx.x14.255.57) le 1er octobre 2006 à 23H20 Taverneux, Ce fil, à l’ensuite de l’article est devenu si pourri de racisme anti-républicain, qu’on en prend honte pour l’auteur de l’article même. Car il accueille cette lie jusqu’au dégoût du lecteur même. DW

                    Laïque, mais pas trop ! par demian west (IP:xxx.x14.255.57) le 1er octobre 2006 à 23H38 Taverneux, Force nous est de reconnaître que vous êtes si débordé par le racisme résiduel sur ce site, qu’il a bien entamé de votre compétence résiduelle aussi. DW

                    Laïque, mais pas trop ! par demian west (IP:xxx.x14.255.57) le 1er octobre 2006 à 23H40 Tav, Pas si sa méconnaissance entraîne l’islamophobie et la xénophobie ou le racisme militant qui peuvent entraîner le crime. DW

                    Laïque, mais pas trop ! par demian west (IP:xxx.x21.126.192) le 2 octobre 2006 à 09H26 Taverneux, Vous me faites rire : Quand vous parlez à un raciste, vous lui dites : « vous avez des préjugés grossiers » et quand vous parlez à un pervers, vous lui dites qu’il n’a pas d’idées. Alors qu’il a les pires idées et qu’il vous les balance sur le fil de votre article, que vous n’avez jamais maîtrisé : tellement vous étiez ivre de votre audience factice, qui vous a fait oublier vos prétentions d’idéal. DW


                  • Aïcha Qandicha (---.---.209.255) 3 octobre 2006 13:10

                    Jhon ou comment se dépatouiller dans ses propres contradictions en deux leçons : Un annôner que la liberté d’insulter et de diffamer est un droit républicain 2- Demander à Agora de priver de parole un internaute comme les autres. Au non de quelle logique ?

                    Par ailleurs, Revenez à mon premier post où j’ai demblée trouvé hallucinant le recours à la violence que ce soit du côté musulman comme ici, ou du côté juif comme c’était le cas lors de l’affaire de Dieudonné. La critique, même sévère est admise envers l’Islam, mais rien ne justifie qu’un pseudo philosophe en quête de notoriété INSULTE les musulmans et le Coran dans des propos qui ont été jugés racistes et islamophobes. Pouquoi des lois contre l’antisémitisme et non contre l’islamophobie ? Si c’est devenu légal d’allumer le feu, ne vous étonnez pas en suite que ça brule !


                  • John (---.---.167.26) 3 octobre 2006 13:22

                    Aïcha Qandicha, vous n’arriverez à convaincre personne d’autres que les quelques extrémistes qui vous accompagnent dans vos diatribes racistes et anti-juifs. Tout le monde sait maintenant qui vous êtes, et connait parfaitement votre malhonnêteté intellectuelle maintenant légendaire sur agora !


                  • Marcel Patoulatchi (---.---.167.159) 3 octobre 2006 13:40

                    « Jhon ou comment se dépatouiller dans ses propres contradictions en deux leçons : Un annôner que la liberté d ?insulter et de diffamer est un droit républicain 2- Demander à Agora de priver de parole un internaute comme les autres. Au non de quelle logique ? »

                    On aura tous remarquez que dans votre bouche : - le texte de Redecker est insultant et diffamant ; on attend les arguments, ce n’est en tout cas pour l’instant pas un fait (reconnu par un tribunal) mais un point de vue - priver de parole un individu sur un forum internet est assimilé à le menacer de mort dans la vie réelle et partout

                    « Revenez à mon premier post où j ?ai demblée trouvé hallucinant le recours à la violence que ce soit du côté musulman comme ici »

                    On voit surtout vos posts d’insultes à l’égard de l’individu menacé de mort pour ses convictions.

                    « La critique, même sévère est admise envers l ?Islam, mais rien ne justifie qu ?un pseudo philosophe en quête de notoriété INSULTE les musulmans et le Coran dans des propos qui ont été jugés racistes et islamophobes »

                    Vous n’avez pas encore compris qu’en France, toutes les opinions religieuses sont autorisées.

                    Par exemple, si j’ai envie de dire que la Bible, la Torah et le Coran sont des bouses, j’ai le droit. Tiens, d’ailleurs je le dit : ce sont des bouses.

                    Je vous met au défi de faire condamner ce propos aux regards des lois françaises, dans un pays reconnaissant les droits de l’homme.

                    Vous n’avez peut-être pas remarqué, mais en France, on reconnait les droits de l’homme. On n’est pas en Iran.


                  • Aïcha Qandicha (---.---.209.255) 3 octobre 2006 13:58

                    Alors Marcel, au nom de ces nobles principes de liberté d’expression que je peux trouver que dans votre beau pays, je vous dit en clair : la France dans sa frange politique (notamment sarkozienne), sa frange intellectuelle (nul besoin de donner des exemples) est confisquée par le lobby sioniste qui prêche pour sa paroisse au détriment des intérêts de la France. Sa cible : l’Islam et les musulmans, servant en cela des intérêts politiques et stratégiques qui dépassent les frontières. Voilà, c’est un avis comme un autre que je suis loin d’être la seule à partager. Cessez alors tous je vous prie de m’attaquer pour mes idées. C’est incompatibles avec les mêmes principes que vous défendez, à la différence que moi, je n’ai insulté personne.

                    P.S. Vivant dans un pays où la paix confessionnelle a de tout temps régné entre musulmans et juifs, je ne saurais faure l’offense à ces derniers de les fourrer dans leur globalité dans cette caste de racistes défendant les crimes de guerre abjects de l’entité sioniste dont le sang de ses victimes hante notre conscience d’Humains.


                  • EricB (---.---.235.56) 3 octobre 2006 16:26

                    « MAIS Q’ATTENDENT LES ADMISNISTRATEURS POUR NOUS DEBARASSER ENFIN DE CE TROLL HIDEUX ET MYTHOMANE ? »

                    Pétition : 1er signataire EricB


                  • Anthony Meilland Anthony Meilland 3 octobre 2006 16:37

                    @Aicha

                    Vous avez entierement le droit de dire des tonnes de conneries. Vous n’etes pas la seule. Le faite est que si ce fameux « lobby sioniste » est au commande de la France, cela ne marche pas très bien, puisque nous sommmes tout de même la « bête noire » d’Israël qui nous considère comme Pro-Arabe.

                    « Cessez alors tous je vous prie de m’attaquer pour mes idées »

                    Vous n’avez rien compris à la Liberté d’expression. Justement, on a le droit (et je dirais qu’en tant que Républicains on a le devoir) d’attaquer vos idées, mais personne ne devrait attaquer votre personne. Or l’Islam est une idéologie comme toutes les religion ; ce n’est pas votre personne donc on peut l’attaquer. Si quelqu’un dit merde à l’islam (ou aux autres religions) il ne vous dit pas personnellement merde, mais merde a certaines idées qu’il ’exercre !

                    Vous pouvez, vous même attaquer ses idées, et ainsi de suite. Qu’il est bien notre pays smiley


                  • Aïcha Qandicha (---.---.47.188) 3 octobre 2006 16:43

                    IP:xxx.x0.214.196, j’adore quand vous commencez à péter un câble ! C’est très révélateur...


                  • Xavier (---.---.148.35) 4 octobre 2006 18:18

                    Pétition : +1 signature


                  • Zéro pour cent de matière grise 3 octobre 2006 11:29

                    A la lecture de tout ça, je dirais plutôt : la liberté d’expression doit s’arrêter là où commencent la bêtise, l’invective, la mauvaise foi et l’absence totale de maîtrise de ses émotions, fussent-elles électroniques...

                    Soyons lucides : si la liberté d’expression conduit au règne du Sarko/Ségo, à de faux débats stériles comme celui-ci et autres pipolisations imbéciles télévisées et logorrhées stéréotypées confortablement stipendiées du même genre, elle ne mérite tout simplement pas de survivre.

                    Pltôt que 0% de m. g., j’aurais du prendre « Vieux con » comme pseudo !...


                    • (---.---.102.28) 3 octobre 2006 11:44

                      Ce qui il a de paradoxale, c’est l’interprétation de la liberté d’expression selon que l’on soit Juif ou Arabe...

                      petit rapppel :

                      - lorsque que Monsieur Dieudonné fait une carricature d’un extrémiste Juifs... Tribunnaux, censure TV et radio, deux tabassage, dont un à la RÉUNION par des gens avec des passeport Israléliens..aucune enquête / silencre dans les médias
                      - Monsieur Soral critique le sionisme, 30 personnes défoncent une librairie et tabasse Mr Soral...aucun enquête/ silence dans les médias
                      - et on oublie aussi de rappeller les attentats dans des cinéma lors de la sortie e France de ’la dernière tentation du christ"

                      amis enface :

                      - les carricatures de Mahomet : légitimes, mais les menaces ne venait pas de personnes du territoires français mais de dictatures au moyen-orient !!
                      - les propos de Redeker sont clairement violents et insultants, faient pour provoquer une réaction (trsè bonne électoralement pour qui ? l’ami du Crif , de la FDL et du Betha : Mr Sarkosy )

                      et plus fort Samedi soir sur France 2 : Invité un auteur musulman pacifique avec comme « chroniqueurs » , plutot insulteur : allons-y : Michel Polak, Eric Zemour, Mr Lelouch (UMP) quel fleron d’impartitalité !!!!!

                      comme les propos de Mr BHL, Finkelkraut...

                      Comment peut-on croire 1 seule seconde que ces personnes toutes juives, mais certaines clairment sioniste (ceci n’est en aucun cas une critique, chacun est libre de ses pensées !), puissent avoir une quelconque objectivité pour parler d’un sujet lié à l’Islam et au conflit Israélo palestinien ???????

                      C’est comme si on invitait Bardot pour nous expliquer le métier de la boucherie chevaline !!!

                      Quand les journalistes de ce pays oseront organiser un débat honnête entre des athés, des catho, des juifs, mais aussi des musulmans pacifiques (et non pas des extrémistes comme Tarik Ramadan qui sont une carricature de l’Islamisme ) ??

                      Jamais je le pense !!!

                      Enfin pour conclure, je suis étonné que ce Monsieur Redeker puissent avoir une Tribune dans un journal nationnal (dont la réaction n’a pas deviné les risques ??? Journal pro sarko ???)...comment un enseignant de l’Ecole laïque de ce pays s’exprime illégalement, ouvertement sur sur une pb de religion sans que personne ne dise rien.. alors qu’on cris au loup dès qu’un prof défend des idées politiques lorsqu’elles sont de gauche !!!

                      et pendant ce temps là, les rafles (oui les RAFLES, car ce n’est pas l’exclusivité réservé au tragédique Vel-d’hiv ) contineut dans le silence !! Je vous invitent à lire la tribune Agora aujourd’hui, sur l’enlevement à l’ecole de Khazra 4 ans !!!

                      http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=13952

                      mais bon tant que c’est une bronzée...c’est pas grave..

                      V.


                      • Daniel Milan (---.---.168.107) 3 octobre 2006 12:28

                        Je suis absolument d’accord avec vous et nous nous devons de le dire et de le redire !


                      • Marcel Patoulatchi (---.---.167.159) 3 octobre 2006 13:44

                        « peut-on croire 1 seule seconde que ces personnes toutes juives, mais certaines clairment sioniste (ceci n ?est en aucun cas une critique, chacun est libre de ses pensées !), puissent avoir une quelconque objectivité pour parler d ?un sujet lié à l ?Islam et au conflit Israélo palestinien »

                        Ces personnes n’ont jamais menacé de mort autrui. Ca suffit pour attester de leur intégration dans le paysage français.

                        « alors qu ?on cris au loup dès qu ?un prof défend des idées politiques lorsqu ?elles sont de gauche »

                        Robert Redecker est de gauche. Renseignez-vous.


                      • vendeta (---.---.102.21) 3 octobre 2006 15:03

                        @ Marcel..

                        que Redeker soit de gauche n’est pas une autorisation pour dire des insultes de droite..

                        comme disait l’autre, « pensons de gauche mais vivons à droite »

                        Bine sûr les menaces de mort sont innaceptables, mais si vous croyez quelle sont uniquemet musulmanes, vous êtes trop abreuvé de médias ...

                        Car en cherchant sur le net, vous connaissez on dirait, vous trouverez les exemples de menace de mort proferé à l’encontre de personnes ayant critiQUÉ LE SIONISME EN FRANCE.

                        Ils y en avait même pendant le défilé en hommage à Ian allimi... et même des lynchage en direct, sans aucune intervention de la police.... !!! Avec des coups et blessures sur des phoographes présents !!! et là encore Silence médiatique !!

                        Il suffit jsute de comparez la composition des émmissions de TV aujourdh’ui... Regardez , et constatez par vous même... Quasi aucune émmission scientifique, littéraire, politique, sérieuse ou non, sans un ou plusierus invité chrétiens, juifs, athée...et toujours aucun musulmans !! Je parle pas des gens de couleurs, non musulmans, mais bien des musulmans pratiquants ! Jamais , aucun....tous parle en leur nom... Tant que continuera cette interdiction médiatique représentant 2 millions de Français, alors qu’il existera un sentiment de jalousie et de complot qui sert les islamistes extrémistes qui peuvent recruter sans problèmes !!

                        V.


                      • Xavier (---.---.148.35) 4 octobre 2006 18:59

                        Marcel a dit [au sujet des intervenants juifs mentionnés plus haut] : Ces personnes n’ont jamais menacé de mort autrui. Ca suffit pour attester de leur intégration dans le paysage français.

                        Non, Marcel ! Stop aux raccourcis de la pensée ! C’est nécessaire mais pas suffisant. Si on ne veut pas virer dans le sophisme, on se doit d’être rigoureux dans la conception de nos idées et dans leur formulation.

                        Par ailleurs, comme mentionné plus haut, il serait intéressant que les débats sur le sujet des religions rassemblent une plus grande diversité de points de vue. Ou sont les agnostiques, athées, bouddhistes, hindouistes, taoïstes, animistes... ?


                      • Bulgroz (---.---.168.108) 3 octobre 2006 11:58

                        Redeker a dit et DW trouve à redire :

                        Haine et violence habitent le livre dans lequel tout musulman est éduqué, le Coran. Comme aux temps de la guerre froide, violence et intimidation sont les voies utilisées par une idéologie à vocation hégémonique, l’islam, pour poser sa chape de plomb sur le monde. Benoît XVI en souffre la cruelle expérience. Comme en ces temps-là, il faut appeler l’Occident « le monde libre » par rapport à au monde musulman, et comme en ces temps-là les adversaires de ce « monde libre », fonctionnaires zélés de l’oeil du Coran, pullulent en son sein."

                        Laid Douane a dit (sur Agoravox) et DW ne trouve rien à redire :

                        A propos du discours du Pape à Ratisbonne par Laïd DOUANE (IP:xxx.x49.71.20) le 2 octobre 2006 à 20H36 @ rufus (IP :xxx.x29.155.7) le 2 octobre 2006 à 15H36 RUFUS, « Il y a plus de deux milliards de chrétiens dans le monde.. »

                        J’ai voyagé un peu partout dans le monde et je sais ce que c’est deux milliards de Chrétiens ! Je vous demanderais d’aller faire un tour à l’Eglise un dimanche dans un pays chrétien puis un autre tour à n’importe quelle mosquée un vendredi dans le même pays.. Vous voyez ce que je veux dire ? Quant à ce qui se serait passé à Magadisco, selon vous, « un iman a appelé à se venger sur les Chrétiens en réponse aux propos de Benoît XVI.. », je dirais seulement que cette imam, tout comme, ce con de Benoît, est un criminel qui doit être assigné en justice. Pour ce que tu nous racontes au sujet de Jésus, je ne crois pas un seul mot. Selon l’Islam, Jésus n’a jamais été crucifié. Il n’a même pas été attrapé car Dieu l’a enlevé. La crucifixion n’a eu lieu que dans l’imagination des Juifs ses transgresseurs. A l’occasion, il faut être vraiment un con, un vrai pour croire que Dieu a un fils, qu’il a abandonné à ses bourreaux ou que Jésus qui a vraiment existé, est un dieu ou une partie de Dieu ! Celui qui croit à ces ragots n’a pas le droit de parler de raison. Vous venez de l’écrire vous-même : « agonisant sur la croix, où on venait de le crucifier, alors qu’on se moquait de lui et qu’on l’insultait, Jésus disait : “ Mon Père, pardonne-leur : ils ne savent pas ce qu’ils font.” Vous croyez à des conneries pareilles et vous vous permettez de parler de raison !! Ouvrez un peu les yeux et débarrassez vous de l’erreur humaine. Il n’y a qu’un seul Dieu, vous le savez bien. Tout le reste, c’est de la foutaise. Les prophètes ne sont que des hommes même différents d’eux par leur piété. Pour rappel, nous les Musulmans croyons que Jésus est toujours vivant et qu’il ressuscitera avant l’apocalypse ! Cordialement !.


                      • Cochonouh Cochonouh 3 octobre 2006 16:06

                        Pour Bulgroz, qui cite Laid Douane,

                        Voici les preuves :

                        "157. et à cause leur parole : ‹Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d’Allah›... Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié ; mais ce n’était qu’un faux semblant ! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l’incertitude : ils n’en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l’ont certainement pas tué.

                        158. mais Allah l’a élevé vers Lui. Et Allah est Puissant et Sage."

                        Mais, par contre, c’était pas son enfant, Laid connait mal son Saint Bouquin. Toujours dans la sourate 4 :

                        « 171. Ô gens du Livre (Chrétiens), n’exagérez pas dans votre religion, et ne dites d’Allah que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n’est qu’un Messager d’Allah, Sa parole qu’Il envoya à Marie, et un souffle (de vie) venant de Lui. Croyez donc en Allah et en Ses messagers. Et ne dites pas ‹Trois›. Cessez ! Ce sera meilleur pour vous. Allah n’est qu’un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. C’est à Lui qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Allah suffit comme protecteur. »


                      • (---.---.13.86) 19 novembre 2006 22:38

                        « Petite précision pour les antisémites, herr redeker n’est pas Juif mais alsacien »

                        À voir comme la Licra et le CRIF organisent des réunions pour son soutien, sans parler des premiers signataires sur les pétitions, on en douterait sans grand risque de se tromper.


                      • (---.---.218.182) 3 octobre 2006 11:53

                        Très Intéressant article intitulé "Dix remarques sur un collègue » Réflexions sur « l’affaire Redeker » Par Pierre Tévanian sur http://www.oumma.com/spip.php?article2184


                        • Torr-Ben (---.---.117.178) 3 octobre 2006 12:13

                          L’islamisme et le nazisme se ressemblent comme 2 frères jumeaux atteints de la même paranoïa : le juif est le bouc émissaire et responsable de tous les maux. Par ailleurs, l’islamisme veut instaurer un nouvel ordre mondial. Le Fuhrer d’Iran, relayé par nombre d’Imams, prêcheurs de comptoirs, mollahs et autres ayatollahs, sait comment manipuler toutes ces foules disparates pour stigmatiser l’ennemi juré : le juif et les sionistes. Cette fois, on ne pourra pas dire qu’on ne savait pas. Ne pas soutenir Redeker, c’est collaborer objectivement avec le nouveau totalitarisme en marche (je ne parle pas des musulmans qui vivent paisiblement leur foi). Mais qu’à cela ne tienne, il y a bien un ventre mou en Occident mais aussi de plus en plus de personnes prêtes à se lever pour défendre leurs valeurs et leur héritage. Laissons les hédonistes et les relativistes de tous poils se vautrer et être l’objet de tous les mépris : des idiots utiles comme on dit qui ont choisi leur camp...


                          • Aïcha Qandicha (---.---.209.255) 3 octobre 2006 13:17

                            Le sionisme et le nazisme se ressemblent comme 2 frères jumeaux atteints de la même paranoïa : le musulman est le bouc émissaire, responsable de tous les maux. Par ailleurs, le sionisme veut instaurer un nouvel ordre mondial. Le Fuhrer des Etats-Unis d’Amérique, relayé par nombre de mouphtis médiatiques européens, prêcheurs de comptoirs, et autres rabbins en chemise blanches déboutonnées, sait comment manipuler toutes ces foules disparates pour stigmatiser l’ennemi juré : l’Arabe et les musulmans. Cette fois, on ne pourra pas dire qu’on ne savait pas. Ne pas soutenir les musulmans dans cette provocation de trop, contre leur religion, leur Prophète, leur Livre saint, c’est collaborer objectivement avec le nouveau totalitarisme en marche. Jje ne parle évidement pas des juifs qui vivent paisiblement leur foi.


                          • Daniel Milan (---.---.168.107) 3 octobre 2006 13:30

                            Bonjour Aïcha, Les menaces dont aurait été victime Redeker me semblent totalement bidon... La mythomanie de Redeker s’explique... par ses origines... Je t’invite à taper son nom sur un moteur...


                          • armand (---.---.98.177) 3 octobre 2006 13:34

                            Chère petite AÏcha, Tu ne serais pas un peu parano ?


                          • Marcel Patoulatchi (---.---.167.159) 3 octobre 2006 13:47

                            « Le sionisme et le nazisme se ressemblent comme 2 frères jumeaux atteints de la même paranoïa : le musulman est le bouc émissaire, responsable de tous les maux. »

                            Personne en France n’est menacé de mort par des sionistes pour avoir simplement exprimé des points vue jugés blasphématoires par des musulmans.

                            « Ne pas soutenir les musulmans dans cette provocation de trop, contre leur religion, leur Prophète, leur Livre saint, »

                            On est en France. Les religions n’y ont pas de caractère sacré. On a le droit de ne pas aimer les religions. On a le droit de le dire.


                          • Aïcha Qandicha (---.---.209.255) 3 octobre 2006 14:38

                            cher petit armand, les sionistes ne sont-ils pas parano ? Tu me diras, devant un bien si mal acquis, comment dormir la cosncience en paix et ne pas voir des ennemis partout !


                          • Aïcha Qandicha (---.---.209.255) 3 octobre 2006 14:52

                            Bonjour Daniel, après avoir condamné au moins trois fois dans ce même forum toute attaque contre la vie des gens, je me fais encore et toujours traiter de suppôt des terroristes. Mais bon, quand on n a pas d’autres arguments... Finalement, je crois que c’est toi qui a raison, ça ne m’étonne pas que ces sois-disant menaces soient bidon. Ce robert présumé philosophe est ami de la militante ultragauchiste Caroline Fourest qui a pris sa défense, laquelle Fourest avait monté de toutes pièces une affaire d’attaque anti-sémite qui avait moins défrayé la chronique que la prétendue attaque elle-même qui avait fait les choux-gras des médias. Peuple français, reveilles-toi, ce sont les sionistes qui te gouvernement !


                          • Scaton l’africain (---.---.1.1) 3 octobre 2006 15:07

                            « Personne en France n’est menacé de mort par des sionistes pour avoir simplement exprimé des points vue jugés blasphématoires par des musulmans. » M.Patoulachi

                            Allez en parler à Dieudonné, un sketch sur des colons et c’est la descente aux enfers. Si ca c’est pas flagrant alors je m’y perds.


                          • (---.---.60.49) 3 octobre 2006 12:20

                            Monsieur Demian. Votre laideur peut vous rapporter gros ! Je vous offre le rôle de la momie avariée dans mon cirque. Tiramisu Zabaglione...


                            • Dans notre génération de nouilles molles, sur que ce dictat qui émane de quelques fanatiques islamiques , ben va certainement clamer les ardeurs d’éventuels penseurs qui avaient l’intention d’émettre des critiques, et autres observations peu flatteuses pour Mahomet !

                              Tout me porte à croire que malheureusement que ce siècle qui débute, ne sera certainement pas le siècle de la liberté !

                              @+ [email protected]


                              • Daniel Milan (---.---.168.107) 3 octobre 2006 12:37

                                Cher Gilbert, Je ne pense pas que calomnier l’Islam et les Musulmans soit courageux. Cela est tellement dans le sens du vent ! C’est vrai, que vous, vous abondé dans le sens de ceux qui donnent des coups de bâton et non de ceux qui les reçoivent... Quoi de plus normal pour l’ancien flic dont vous vous vanté avoir été !


                              • Christophe (---.---.123.26) 3 octobre 2006 12:53

                                Rien de déshonorant à être un « ancien flic » bien au contraire. Par contre ça, c’est nauséabond :

                                "Procès d’un néo-nazi converti à l’islam à Nice.

                                Parcours : Daniel Milan, 56 ans, agent de sécurité, est une vieille connaissance de la communauté juive niçoise. Militant du groupe néo-nazi FANE à la fin des années 70, il sera jugé par la 7e chambre correctionnelle de la Cour d’appel d’Aix-en-Provence le 10 janvier 2005. Il est poursuivi pour rébellion (envers les policiers venus l’interroger) et avait été condamné à quatre mois de prison avec sursis en première instance, en décembre 2001.

                                Retour sur l’affaire : en septembre 2001, Daniel Milan, resté dans l’ultra-droite, adresse par fax des lettres anonymes à diverses personnalités et associations, dont J’Accuse, dirigée par Marc Knobel, qu’il prend pour cible ainsi que Maître Richard Sebban, avocat de l’association. il profère en particulier des menaces de morts. dans ces textes, son autre obsession est la « chasse aux arabes et aux musulmans » répandue par les sionistes" suite, selon lui, aux attentats du 11 septembre 2001. très rapidement, il est identifié comme l’auteur de ces missives et est mis en examen.

                                Lors de la procédure, l’intéressé s’enferre dans un délire paranoïaque complet : il injurie le procureur de Nice, Eric de Montgolfier et accuse Marc Knobel de le persécuter et même de l’avoir fait torturer par la police. Le procureur qui avait requis contre lui en première instance avait demandé un an de prison ferme. il a également fait appel.

                                Ce dossier aurait pu rester anecdotique si Daniel Milan ne s’était converti à l’islam et pas sous sa forme modérée. Ni si une association de soutien à sa personne n’avait vu le jour avec son siège à Paris. Il s’agit de RDM (Réhabilitation de Daniel Milan). Le prévenu risque en appel une aggravation de sa peine"

                                Pas vraiment de quoi pavoiser ! une bien belle recrue pour l’Islam fondamentaliste ... smiley


                              • Daniel Milan (---.---.168.107) 3 octobre 2006 13:23

                                T’as oublié de donner les références de ce P.Q. : Camus dans « Actualité-Juive »...


                              • Daniel Milan (---.---.168.107) 3 octobre 2006 14:46

                                J’ai omis de te préciser que ma peine en appel, au sujet de l’accusation bidon, mais classique, portée à mon encontre ; a été réduite de moitié « sans inscription sur le casier judiciaire » !


                              • Daniel Milan (---.---.168.107) 3 octobre 2006 14:49

                                Précision : « deux mois d’emprisonnement avec sursis, sans inscription au casier judiciaire ».


                              • Daniel Milan (---.---.168.107) 3 octobre 2006 14:52

                                Lettre ouverte à Mesdames et Messieurs les membres des Conseils de l’Ordre des Avocats des barreaux de France

                                La torture est-elle légale en France ? ...ou seulement à Nice ? Je sollicite votre avis sur la question... Merci de me répondre !

                                Le 1er octobre 2001, j’étais enlevé à mon domicile, par des policiers de la cité « des Moulins » à Nice, tabassé et torturé à l’intérieur de celui-ci, sur le trajet et à l’intérieur du commissariat « des Moulins », puis séquestré aux commissariat « des Moulins » et « d’Auvare » à Nice durant 48 heures, durant lesquelles, je subirai humiliations, mauvais traitements, refus de soins et de nourriture... J’ai été ,entre autres , frappé à coups de cutter dans le dos et subi à plusieurs reprises des tentatives de strangulation.. Faits attestés par des certificats médicaux et des photos certifiées des blessures... Cela pour un commentaire de l’actualité diffusé le 20 septembre, sous la forme d’une bulle dessinée, dénonçant le racisme sioniste !... L’entreprise policière et judiciaire visant à posteriori à couvrir ces faits criminels, ne change rien à la réalité des faits criminels dont j’ai été victime de la part des policiers, de leurs instigateurs et complices ! Le 3 octobre 2001, j’étais inculpé de « rébellion »... Un classique policier et judiciaire... Le 10 janvier 2005, j’étais condamné pour ma prétendue rébellion à 2 mois de prison avec sursis, par la cour d’appel d’Aix-en-Provence... Je me suis pourvu en cassation... J’ai déposé plainte le 8 octobre 2001 contre mes tortionnaires... « La justice » n’a cessé depuis, de s’employer à nier ou à « justifier » ce qui m’a été fait... Mes demandes de confrontations avec mes témoins, tortionnaires, leurs complices et instigateurs m’ont été refusées... Le refus de poursuivre mes tortionnaires par le juge d’Instruction et le parquet ; a été confirmé et avalisé par la chambre de l’instruction de la cour d’appel d’Aix-en-Provence, sur la base de leur imputation d’une fausse date d’établissement du certificat médical constatant les traces de tortures subies, pour l’écarter... On comprend que le relevé des constatations puisse déranger !.. L’Affaire est aujourd’hui devant la Cour européenne des droits de l’homme... J’ai déposé plainte pour « altération de preuve judiciaire » -altération commise par un membre de l’appareil judiciaire de Nice ou d’Aix-... auprès du doyen des juges d’Instruction d’une juridiction limitrophe... J’ai subi depuis menaces et pressions « anonymes » contre ma personne et des persécutions de la part des appareils policier et judiciaire qui se sont traduites, par 2 mises en garde à vue et 2 procédures montées contre moi pour « dénonciation calomnieuses », lesquelles n’ont pu aboutir à mon inculpation pour cette nouvelle accusation... Les policiers tortionnaires, leurs complices et leurs instigateurs n’ont jamais été entendus (dans le sens judiciaire du terme, évidemment !...) ni même été inquiétés... Ces policiers sont toujours en activité à Nice... Mais qui protège ces tortionnaires ? Je m’interroge donc sur la légalité de la torture en France, du moins à Nice... ainsi que sur ma condition éventuelle de « non-humain », « légalement » torturable à souhaits !...

                                Je sollicite donc, l’avis avisé de Mesdames et Messieurs les membres des Conseils de l’Ordre des avocats des barreaux de France sur cette question et les en remercie par avance.

                                Nice, le 1er septembre 2005 Daniel Milan 06 21 54 32 25


                              • Xavier (---.---.148.35) 4 octobre 2006 19:24

                                C’est pas bien de mettre les numéros de Téléphone ! smiley


                              • (---.---.30.119) 4 octobre 2006 19:35

                                Mais non Xavier, c’est une blague de Milan. Il est blagueur. smiley smiley smiley


                              • Xavier (---.---.148.35) 4 octobre 2006 21:07

                                Je ne vois que 2 hypothèses possibles :

                                - Il s’ennuie ferme et attend qu’on l’appelle pour lui dire des mots doux

                                - Il a donné le numéro de quelqu’un d’autre qui a peut-être dû couper son téléphone à force de spam.

                                Ha ! ces humoristes ! ils n’en ratent pas une ! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès