• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Avons-nous perdu la Raison ?

Avons-nous perdu la Raison ?

Que tout soit bien clair... avant de commencer...

L’argent n’est pas un mal en soi

La richesse apporte une qualité de vie 

Le confort se paie

Le pouvoir et l’argent vont de pair

Pour qu’il y ait des riches, il faut des pauvres

Dans ce monde tout s’achète... 

 

J’en peux plus...
 
28 ans d’existence sur cette terre, et encore bienheureuse, je suis ne suis pas née dans une caste indienne, ou dans une campagne chinoise, ou sur les terres
d’un bidonville sud-américain...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Seulement, je n’en peux plus !
J’en peux plus de voir, de savoir que je vis dans un monde pareil !!!!
 
A l’heure où les signes religieux sèment la zizanie à travers le globe, les signes de richesse, eux par contre sont synonymes de réussite et de pouvoir, de domination et de puissance...et ne se remettent même plus en cause.
 
C’est vrai que c’est BEAU !!! toutes ces paillettes, ces strasses, ces villas de rêves, ces diners somptueux, ces magasines people qui relatent la vie extraordinaire des stars extraordinaires, ces robes Dior, ces costumes sur mesures, ces chaussures en croco, ces manteaux en fourrures... Oui c’est Bôôôô...
 
Ces femmes parfaites, ces hommes intelligents, ces enfants modèles, ces familles qui rayonnent, ces entreprises cotées, ces yachts, ces soirées champagne, ces destins de rêve !!!!
 
D’apparence seulement, car tout le monde sait maintenant que derrière tout ce luxe se cache une exploitation humaine, grandeur nature.
 
Tout travail mérite salaire, c’est bien ça l’expression...
 
Tout dépend alors pour qui vous travaillez, et tout dépend surtout de Qui Vous êtes... nous ne sommes pas tous nés sous la même étoile.
 
Le monde est devenu IRRESPONSABLE.
 
L’humanité trouve son existence actuelle à travers cette richesse, cette honte qui nous nourrit (pourrit) tous.
Il y a ceux qui apprennent à se contenter de rien ,
et ceux qui n’apprennent jamais à se contenter de peu.
 
Sous prétexte du lobby financier, de l’économie et de la finance, nos détracteurs qui font tourner le monde, on consomme des produits inutiles et surtout résultant d’un mauvais traitement envers les êtres humains.
Les mines de diamants en Afrique du Sud (1/4 des ressources planétaires). Prix d’un diamant, 11 925 euro. Voir ici
Soit les salaires de plusieurs employés sur une année entière... 
Au moins six pays africains sont fournisseurs de Diamants, mais qu’est-ce que cela leur rapporte ? Voir la liste
 Les grands groupes comme Beers volent leurs efforts de travail, leur dignité, exploitent ces personnes pour revendre des produits à l’UNITE, à ceux qui détiennent des richesses personnelles aussi conséquente que le PIB de ces mêmes pays. 
 
Pourquoi les pays les plus pauvres produisent-ils la majorité des richesses destinés au plus riches ?
 
Sous prétexte du lobby technologique, informatique, des milliers de mains se  retrouvent enfermés dans des usines sans âmes et sans coeurs pour construire jours après jours nos outils de travail... ordinateurs, téléphones, écrans,Clés USB, composants électroniques et autres gadgets en tout genre... 
Ici on se géolocalise sur l’Asie tout entière... 
 
  Sous prétexte du lobby de la globalisation, du produit exotique, comme le café, le cacao, la canne à sucre, on exploite encore et encore des générations d’ouvriers agricoles, avec une majorité tournée vers les pays d’Amérique du Sud.
 
 Sous prétexte du lobby sexuel, de la libéralisation sexuelle, on exploite des femmes, des filles et même des enfants du Monde Entier, Pays de l’Est, Russie, Asie, Afrique,..............
 
Sous prétexte du lobby de la mode, du paraitre, de l’apparence, de l’image,de la Jet Set, on exploite encore des populations entières, qui ne seront jamais payées à leur juste valeur...
 On tue des animaux pour assouvir les envies de ces Dames, pour donner du prestige aux "pieds" de ces Messieurs hommes d’affaires, stars capricieuses et exigeantes ou autres fashionistas luxueux.
 
Sous prétexte du lobby politique, de la Démocratie, de la Constitution de tel ou tel pays, on se contente de pouvoir voter, pour des hommes déconnectés de la Vie de leurs citoyens. On écoute des mensonges et des promesses, des décisions de justice qui passent sous silence, des trafics d’influences, des dominations par les armes et les armées.
 
Sous prétexte du lobby sécuritaire, on accepte de se faire filmer plus ou moins à  notre insu, d’être fiché, écouté, suivi, décortiqué, d’avoir des budgets abyssaux en matière de Sécurité défense, de domination de l’espace aérien et spatial, d’équiper les forces de l’ordre d’armes dangereuses même dans les polices de proximité, de se dénoncer entre voisins. 
 
 Le pire dans tout ça, c’est que ce sont ces riches qui vendent du rêve, à la télévision, dans les magasines, dans le star système, devant nos yeux ébahis, devant nos bouches bées.
 
 
Nous ingurgitons chaque jour ce mode de vie, car ceux qui dirigent le Monde vivent dans le luxe.
 
Ils ne s’en cachent pas, en sont fiers, et répandent leur vision de la Vie dans nos esprits malléables, qui se contentent de ces idoles et se résignent à se dire que cet Eldorado, cette quête de "l’or", de la richesse, ne nous est peut-être pas inaccessible.
 
 Le rêve se vit alors au détour d’une galerie marchande, d’un Conforama ou d’un Ikéa, de fausses lunettes Gucci, d’un faux sac Luis Vuiton acheté au marché pour 10 euro, d’un bel écran plasma, des émissions de télé-réalité, du loto, ou d’un canapé.
 
 
 
Ce Monde est invivable, crée trop de disparités sociales, nous fait perdre la raison.
 
J’en peux plus de ces gens égoïstes et injustes, qui dominent le Monde selon leurs envies et leur bon plaisir. 
 
Reste alors la question qui tue... que faire ?
 Le Boycott, la Révolution, Rien, ...
 
 
Libre à vous d’apporter vos idées, si idées il y a ...
 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 1er juin 2010 11:18

    1)
    « Pour qu’il y ait des riches, il faut des pauvres ».
    Ce n’est pas inéluctable. Les « pauvres » pourraient s’enrichir. Il n’y aurait plus, alors, que des différences entre riches et « moins riches ».

    2)
    « Reste alors la question qui tue... que faire ?
    Le Boycott, la Révolution, Rien, ...
    Libre à vous d’apporter vos idées, si idées il y a ... »
    Merci d’offrir votre article comme une tribune.

    Il convient de cesser de considérer le Capitalisme comme LE mal absolu et de le faire évoluer vers un Capitalisme Anthropocentrique, Philanthropique et Équitable grâce à l’instauration d’une Allocation Universelle transitoire suivie de la génération d’un Dividende Universel permanent et évolutif, « fonds de pension national » solidairement et collectivement géré par une structure spécifique, indépendante de l’État et représentative des citoyens-électeurs-contribuables.

    Bis repetita placent...
    La liberté d’expression permet aux « anti-capitalistes » et aux « anti fonds de pension », et cætera, de répéter inlassablement les mêmes antiennes rétrogrades.
    Donc, n’en déplaise à beaucoup, la même liberté d’expression m’autorise également à répéter tout aussi inlassablement mes propres propositions progressistes.


    • Salyanea 1er juin 2010 11:32

      « 1)
       »Pour qu’il y ait des riches, il faut des pauvres« . 
      Ce n’est pas inéluctable. Les »pauvres« pourraient s’enrichir. Il n’y aurait plus, alors, que des différences entre riches et »moins riches« . »


      Il ne peut y avoir que des riches, de plus le travail et la richesse sont complètement séparé de nos jours.
      Ce n’est pas par manque d’envie que certains sont pauvre comme vous le semblez le dire, pour la plus part c’est juste impossible de changer les choses.
      On profite des plus pauvres pour vivre, je dis on car tout ceux qui liront cet article sont dans le même cas. Dire que c’est un manque de volonté qui fait qu’il y ait tant de pauvre est insultant au mieux ...

      Je ne pense pas que la Capitalisme soit le mal, ca a été fait n’importe comment, enfin ca a été dévié de son but originel. Le fait que les sources d’informations soient contrôlés par une poignée de personne, que les grandes entreprises payent tous une poignée d’actionnaire (la plus part du temps lié entre eux d’ailleurs).

      Des garants de la constitution/justice/etc dévoyés de leur rôle du à de multiple cause font que le système actuel ne peut perdurer et ne doit pas perdurer. 

    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 1er juin 2010 11:50

      Salyanea (xxx.xxx.xxx.55) 1er juin 11:32
      Contresens total.


    • foufouille foufouille 1er juin 2010 12:47

      « Il ne peut y avoir que des riches, de plus le travail et la richesse sont complètement séparé de nos jours. »

      les riches se reproduisent entre eux
      leurs momes doivent et sont riches des la naissance
      et comme seul les banksters peuvent fabriquer de l’argent .........


    • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 2 juin 2010 00:29

      Donc, n’en déplaise à beaucoup, la même liberté d’expression m’autorise également à répéter tout aussi inlassablement mes propres propositions progressistes.

      Comme vous le dites si bien.
      Mais voyez-vous je ne m’estime ni anti-capitaliste, ni anti-fonds de pension.
      Je me sens juste en lutte contre L’INJUSTICE MONDIALE.
      Qu’il est grand temps à mon humble avis, de dénoncer ouvertement !!!!

      Et le capitalisme, ne se gène pas pour nous en envoyer pleins les yeux et les oreilles, à coup de pub, de slogans, de propagandes...
      Alors Cher Monsieur, ou Madame,
      "Il convient de cesser de considérer le Capitalisme comme LE mal absolu et de le faire évoluer vers un Capitalisme Anthropocentrique, Philanthropique et Équitable grâce à l’instauration d’une Allocation Universelle transitoire suivie de la génération d’un Dividende Universel permanent et évolutif, « 

      Voilà une liste de mots, une de plus...
      Il conviendra un jour de cesser la Connerie, » l’irraisonabilité", et l’opulence !!!!


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 2 juin 2010 08:01

      Cinquiemevitesse (xxx.xxx.xxx.64) 2 juin 00:29 
      « Voilà une liste de mots, une de plus... »

      Pour vous, les mots sont-ils vides de sens ?
      Votre volonté de « dénoncer ouvertement » a-t-elle plus de sens ? Et, surtout, en quoi est-elle constructive ?


    • Salyanea 1er juin 2010 11:23

      Il y a toujours des choses à faire :

      1) Ouvrir les yeux aux gens, enfin que je dis aux je pourrai dire une personne ca serait déjà pas mal, c’est déjà sacrément difficile.
      2)Attendre que le mur dans lequel nous nous dirigeons arrive et espérer que la prochaine voie sera moins catastrophique, pareil quand je dis espérer essayer de faire quelque chose avec cette possibilité créé par le mur.
      3)Eduquer ses enfants c’est le futur.



      • Lucien Denfer Lucien Denfer 2 juin 2010 13:38

        1 et 3 sont des super bonnes idées, quoique difficile à mettre en oeuvre. 

        3 implique de passer soi-même par 1, d’avoir les yeux ouverts et de comprendre la situation sans apporter de jugements ni prendre parti. Là ou cela se complique c’est que pour résoudre un problème aussi global il faut changer de paradigme et bousculer nos références de pensée. 

        Comme dirait Einstein : « No problem can be solved from the same level of consciousness that created it. »

        Le monde qui vous fait si peur n’est que le fidèle reflet de nos violences intérieures. Changer le monde implique donc de se changer soi-même puisque nous sommes l’infime partie du problème sur laquelle nous ayons le plus d’influence et le monde, ou la société comme on dit n’est que la somme des interactions de nos individualités. 

        L’erreur la plus classique est de se considérer en tant qu’observateur extérieur face à un objet observé dont on jugerait les caractéristiques en plus ou en moins, en bien ou en mal.

        Paradoxalement, ce n’est que lorsque on voit clairement qu’il n’y a aucune distance entre l’observateur et l’observé que l’on saisit la totale futilité d’une action qui ne ferait qu’ajouter de la confusion à une situation qui est déjà inextricable. 

        La meilleur façon d’agir est donc de ne pas agir mais d’observer et de comprendre la totalité du problème, la manière dont nous y somme reliés y compris dans les actes les plus anodins que l’auteur a cité dans son article. 

        Si l’on est mesure de comprendre la violence, les implications et les conséquences d’un acte aussi simple que d’acheter une fourrure ou un produit cosmétique, on ne se pose même plus la question on s’abstient naturellement et on change le monde, tout au moins on fait sa part. 

      • Firedog Firedog 1er juin 2010 11:27

        Eh oui, la vie est injuste... Qu’y faire ? Le boycott, déjà fait, je ne subis pas la dictature des marques, la révolution ? Je n’y crois plus, depuis peu : les gens ne votent plus, ne manifestent plus, ils acceptent. Mais je pense que ce système s’effondrera de lui-même car il court à sa perte. Ce sera la guerre.


        • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 1er juin 2010 23:29

          Bonjour FIredog,

          « Eh oui, la vie est injuste... Qu’y faire ? »

          Qu’y faire ? mais ça ne tient qu’à nous !!!
          Sommes-nous juste les spectateurs de nos vies ?

          Le système ne pourra s’effondrer seulement lorsqu’on ne le nourrira plus. Il ne pourra jamais s’effondré juste de lui-même.
          Nous avons un rôle qu’il serait temps d’avoir le courage d’assumer !!!
          C’est une question de logique.


        • Firedog Firedog 2 juin 2010 09:01

          Bonjour 5e vitesse
          Personnellement, j’essaie de faire des choses, (NB : j’ai 31 ans, donc on est de la même génération), mais autour de moi, je remarque que la politique n’intéresse plus personne, or, pour changer les choses, il faut être nombreux. Le problème, c’est que maintenant, tout le monde ne se préoccupe plus que de sa seule personne. C’est pourquoi je suis pessimiste pour l’avenir et comme dit précédemment, je pense qu’il y aura la guerre, car les dérives actuelles sont exactement les mêmes qu’entre 1929 et 1939.


        • jondegre jondegre 1er juin 2010 11:55

          28 ans l’age de raison  ?

          Manifestement, votre lucidité sur le monde vous fait souffrir,
           vous n’avez fait que la partie la plus facile du chemin : ouvrir les yeux, maintenant, faut vivre avec... smiley trouver de nouveaux buts, se créer sa propre réalité en dehors des merdias et profiter du temps libéré pour soi et ceux qui vous sont chers.

          N’oubliez pas que la plus part des gens a peur de la liberté et veut avant tout croire et suivre le berger, qu’il soit homme politique, journaliste, curé, gourou...
          Chercher à convaincre le troupeau est une belle perte d’énergie, on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif (de savoir).

          La révolution est savamment manipulée/récupérée par ceux qui tirent les ficelles ou qui attendent patiemment de les tirer...
          Révolution des consciences et/ou spirituelle ? chacun fait la sienne comme il peut, celà s’arrête là.


          • Firedog Firedog 1er juin 2010 12:07

            Créer sa propre réalité... J’aime bien cette expression. Merci pour votre commentaire, empreint de sagesse.


          • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 2 juin 2010 00:18

            Bonsoir jodegre,

            "vous n’avez fait que la partie la plus facile du chemin : ouvrir les yeux, maintenant, faut vivre avec... « 

            VIvre avec ????
            A 28 ans justement j’ai encore la désinvolture et l’arrogance de croire en un monde meilleur !

             »trouver de nouveaux buts, se créer sa propre réalité en dehors des médias et profiter du temps libéré pour soi et ceux qui vous sont chers."

            J’aimerais bien faire ce que vous dites, mais je me sentirais mal toute ma vie. Le monde est fait pour que nous y vivions à plusieurs, on n’est jamais seul.


          • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 2 juin 2010 01:27

            Mais je suis heureuse.
            Je suis heureuse de lutter et de me dire que je ne veux pas être une égoiste.
            Si je veusx dédier ma Vie à cela, ou le problème ?

            Est-ce un site de psychologie ici ?

            Au final on parle plus de moi sous cet article que de que je parle dans cet article.

            Dénoncer la richesse est-il synonyme de mal-être ? de malaise ? d’envie refoulée ?

            Stop !

            Je ferais un article qui s’intitulerait « Y en a marre des pauvres », que je serais adulée ???????

            Le nombrilisme ne m’intéresse pas, et ma conscience se tourne vers les êtres de la Terre.
            Je ne suis ni névrosée, ni malade.
            Je serais triste, oui TRISTE si demain je me disais, aller, ils ont raison, ça ne sert à rien !!!!!

            Et si dans ma petite vie d’Humaine je pourrais un jour participer à faire en sorte que certains ne se goiffrent plus !!!! je n’en serais que plus heureuse !!!
            Je dirais même que mon cœur étincellerait !!!!


          • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 2 juin 2010 01:28

            Resitencia et Amour !


          • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 2 juin 2010 04:47

            A Jean,

            Merci de prêter plus attention à vos lecteurs avant d’entamer ce genre de discussion.

            Vous me dites
            « Faudrait savoir ce que vous écrivez, vous répétez X fois »j’ en peux plus" au point que vous semblez rajouter un problème supplémentaire à ceux de la Terre ; ça devient le sujet de votre article, vous ne faîtes que de parler de votre ressenti. Sinon...« 

            Sur l’ensemble de mon article je dis en tout et pour tout 3 fois que je n’en plus. On est loin du X fois !!!!!!!!!
            Le reste mon ressenti ?
            Oui si vous voulez, que voulez-vous que je vous dise ?
            Si ce que je cite n’est pas pour vous un problème, le cout d’un diamant et le salaire des ouvriers, l’exploitation...
            Ma foi...
            Peut-être n’a t-il,rien à comprendre.

            Je vois seulement que les gens motivés se font descendre par ce type de discours, rationaliste à souhait et au coeur sec. Moi quand je m’endors parfois j’y pense et ça me fais chier !!!!

             »Les souffrances de la Terre ne sont pas nouvelles, ne faites-vous que les découvrir ? elles datent des débuts de l’ humanité et la prédation existe avec la venue de l’ animalité dans la nature, alors vous enfoncez des portes ouvertes« 

            .... alors là merci !
            Merci sans vous je n’aurais jamais sans doute ouvert les yeux !
            Vous avez raison, soyons fatalistes, on est comme ça, encore une fois rien à faire !!!!

             »Pas de sensiblerie ou de mièvrerie : l’ égoïsme dont vous parlez appartient à la nature humaine dans son animalité, celà s’ appelle à l’ origine « l’ instinct de conservation », sans égoisme point de vie, pensez-y !« 

            Oui, àh la nature humaine... c’est quand même étrange que cette condition humaine se ramène à un niveau de vie !!!! m’enfin.....

             »Vous voulez changer quelque chose, alors changez vous-même, vouloir changer les autres ou le monde est d’ une prétention sans nom, c’ est jouer à l’ apprenti sorcier "

            Je n’ai pas honte d’être prétentieuse ! et ambitieuse !
            Alors que dire des Gandhi, Mandela, Martin Luther King.... ils n’étaient tous que de gros prétentieux, qui ont eu l’indécence de croire en la paix ????? Faut-il que je m’engage dans l’Eglise pour ne pas paraitre prétentieuse à vos yeux ?
            Heureusement qu’il y en a eu des apprentis sorciers !!!!!
            Incroyable tout de même !

            Vous rendez-vous compte de ce que vous dites ?
            Savez-vous qui je suis ?
            Ce que je fais ?
            Mon passé ?
            Mes projets ?

            Alors quoi ?
            C’est cette misère que je vous étale qui vous rappelle à quel point vous êtes égoïste ?
            Toute cette misère, vous savez, celle qui ne vous empêche pas de dormir ?

            Et bien cher Jean, soyez fier d’être égoïste, et surtout changer pas ! Merci pour vos conseils qui s’adaptent peut-être plus à vous qu’à moi.... après tout, cela sort de votre bouche, enfin de votre tête, peut-être votre inconscient vous a-t-il envoyé un message ?
            Les apprentis sorciers il leur faut du courage et un peu de prétention ! pas de l’égoïsme !

            Le Soleil continue de briller !!!!


          • Yoann Yoann 27 août 2010 00:28

            @Jondegre

            Excellente vision mais j’y vois juste trop de résignation smiley

            Je suis d’accord avec l’auteur sur son ressenti, on ne peut pas se resigner ...
            Il y a de plus en plus de monde qui ouvrent les yeux et il y a des solutions : nous devons en parler à nos amis, nos proches, leur faire ouvrir les yeux, ne plus consommer bêtement, suivre leur mode, le surfait, le bling bling, retirer l’argent de nos comptes bancaires et tout payer en liquide, ça le banquier n’aime pas du tout smiley
            Bref, nous devons apprendre à gérer raisonnablement et équitablement notre monde, et il y a du boulot ...
            Il faut que la population française et mondiale en prenne conscience ... mais combien de temps faudra t-il ? C’est la vraie question ...


          • paul mohad dhib 1er juin 2010 14:02

            OK, d’accord, une fois de plus le sujet créateur de tous les problèmes est éludé, et pour cause, c’est nous tous et notre cerveau binaire réducteur.....et plus précisément son fonctionnement, ce cerveau est souffrance, il a divorce du reel, de ce qui est , pour s’engager dans ses peurs et désirs, et la souffrance qui s’y rattache est le signe d’une erreur, mais on ne voit pas que la souffrance psychologique ,comme la souffrance physique est un indicateur que quelque chose ne va pas...vous savez un humain a quelques connaissance de l’extérieur et absolument aucune de lui même, et plus les techniques et la matières sont aux commandes, plus il devient en fait ignorant, l’ignorance fait mal, et le malheur commence....
            l
            plus on s’enfonce dans les techniques et science ,moins on se connaît soi même, et le gars qui s’y colle passe pour un ouf......
            ce qu’on fait c’est la chose suivante, notre ego ou programme analytique est le créateur de tout ce que fait un humain, lorsque la situation ne lui plaît pas, cet ego ou cerveau analytique n’est pas content, et cherche un coupable, un exutoire, une fuite quelconque, pour ne jamais voir qu’il est l’origine du désastre humain..ce créateur de problème se met alors a analyser la situation, en se mettant lui même hors du coup, il ne peux se voir en responsable, car la vision de cela, ferait que il se remettrait alors totalement en question, jusqu’à enfin poser la question de sa mise sous tutelle par la vraie intelligence cachée depuis des millénaires en nous même....on va dire que c’est ca le mythe de l’Atlantide, une image....
            quand a se créer sa propre réalité,c’est la seule chose que nous fassions ,elle est une des causes du désastre humain.......mon film contre le tien, et ca finit en guerre...mais ca non plus, comme le reste on ne le voit pas....


            • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 2 juin 2010 00:32

              Bonjour Paul,

              "quand a se créer sa propre réalité,c’est la seule chose que nous fassions ,elle est une des causes du désastre humain....."

              Je vous rejoins sur ce point !
              Plus on s’enfoncera dans notre individualisme, moins on se comprendra, et moins on voudra s’entendre !!!!


            • paul mohad dhib 2 juin 2010 12:41

              Salut 5emevitesse, merci de cette réponse.....
              une chose me semble vitale et la je parle par expérience personnelle, c’est d’avoir une vision globale , et non partielle, vis a vis du monde ou de soi, après tout nous sommes une partie du grand tout comme disait un ami chaman indien...
              avons nous perdus la raison ? justement on ne l’a jamais quitté, mon humble avis, basé sur ce que je vois...
              la raison est une des composantes automatiques de la partie du cerveau utilisée, ce fameux ego, ce moi je, ce cerveau analytique, le destructeur de vie.....
              Il ne s’agit plus d’être timide, trop tard...
              alors je vois la raison comme une volonté d’essayer de faire quelque chose de « bien » !!!! tout en sachant au fond que l’on s’en moque, comme je ne veux pas blesser, je dis que j’ai vu que au fond de moi, ma sécurité et mon bien être m’importent, le reste ....je m’en tape, ca c’est une réalité que peu verront, notre image de nous même, des gens biens, en prendrait un coup terrible, ca amène pleins d’autres questions déstabilisantes ..
              alors que cet ego s’en moque, d’un cote il est un outil mécanique qui fonctionne en automatique, avec un de ses programmes binaire qui a une opinion sur tout...
              cet ego est une machine, il fonctionne tout seul, il conclu toujours par oui ou non, il est la création de Ce qui a créer l’ensemble de ce qui est , peut importe la nature de celui-ci...
              l’ego d’un oiseau lui permet de survivre , construire un nid, trouver de la nourriture, voler etc...celui de tous les animaux d’ailleurs, ce programme est un programme de survie, il est un OUTIL, un moyen..
              chez l’homme sa capacité est largement augmentée, mais limitée,en soi cette phrase parait sans intérêts...
              je vous propose cette vision qui est de dire ceci : chaque ego limité a sa propre connaissance
              commet la faute qui amène tout notre malheur, en quelques étapes seulement...
              il ne voit pas qu’il est un moyen, un marteau sait il qu’il est un marteau ???
              Le même ego-marteau, pense marteau, et pour lui tout est marteau....
              pour être clair, il a transforme ce qui est relatif en référence absolue.....1er faute grave
              2eme faute grave, chaque référence absolue ainsi créée, par extension devient le monde entier , l’univers , le tout absolu , et la mon opinion devient LA connaissance absolue...
              3eme faute grave...cet opinion de un veut devenir l’opinion pour tous...
              après ce n’est plus que la déclinaison de ces fautes graves, elles conduisent de peurs en désirs, a notre monde, qui selon moi, n’a pas change depuis des millénaires psychologiquement, y a t’il eu des êtres intelligent avant le règne de la terreur humaine, je ne sais, mais l’histoire de Ève qui croque la pomme de la connaissance ressemble étrangement a ce que je raconte sur le cerveau analytique,(je ne suis pas le seul....) en effet l’ego cerveau analytique est connaissance mémorisée, et est notre malheur.....vous savez, tout ceci est peut être sans intérêt, mais par expérience propre, et je pense que c’est le seul sujet qui m’ait intéressé dans ma vie a part la drague et le sexe, et aussi marcher dans la nature encore préservée, par expérience propre pour moi, je suis passe de la douleur psychologique intense limite suicide, a une vie plus intense, plus belle, grâce a la vision intense de tout le processus de mon fonctionnement.. ca amène a voir ce qui est souffrance psychologique, donc de s’en libérer, petit a petit de mettre de cote TOUT ce qui fait mal, ca finit par supprimer la violence mais pas par le désir de s’en libérer,
               la capacité a voir profondément l’origine des peurs, désirs, de la souffrance etc etc est libératrice, elle apporte une énergie étrange empreinte de « bonté » ,c’est ce dont parlait le buddha je pense, je ne suis pas un buddha, d’ailleurs faut il un buddha ou des êtres « éveillés » a eux mêmes ? du bouddha je retiens ce que a tort on a traduit par voie du milieu, et dont la traduction aurait pu être la 3eme voie, celle qui n’est ni tentative d’acceptation ,ni tentative de rejet de la souffrance, qui sont action de l’ego donc de la volonté, donc de mon opinion, mais qui sont la plongée de chacun a l’intérieur de la souffrance, sachant qu’il ne faut rien faire mais voir......ca ne pourra jamais être le fait de nos cerveaux ego, jamais....
              pour être aussi clair que je puisse l’être, je prends un rêve de fuite :
              probablement tous ,nous avons ces reves de fuites, ou de désir a atteindre, encore un choix binaire de l’ego, je veux ou je fuis....dans les deux cas la course est lente tres lente, trop lente, je fuis mais ne peut le faire, je courre après mais ne peut le faire, le rêve devient cauchemard..ce rêve résume a lui seul une vie « normale » d’un humain, je fuis ou je cours après, ca ne marche jamais,sauf pour construire ma maison etc..ou je dois faire des choix c’est impératif, mais en dehors des aspects techniques ca se finit en cauchemard...et bien je trouve que ce genre de rêve est du domaine de la capacité autre dont nous avons besoin, elles est intelligence qui voit, elle transforme le cauchemard en quelque chose de beau....dans un tel rêve, on peut en étant hyper conscient arrêter de fuir ou de courir après, essayez, vous verrez, je ne dévoile pas ce qui peut se passer....car la s’arrête ce qu’une personne peut communiquer a d’autres, cette expérience doit être celle de chacun, pas la répétition de ce quelqu’un d’autre dit,...

              A force de se connaître de mieux en mieux, jamais par analyse, car l’analyse cherche un but a atteindre,soit un désir ou la fuite de ses peurs, en se connaissant mieux, bien, le fardeau psychologique humain se met de coté, petit a petit, c’est un voyage d’une vie, il donne une vision globale qui va utiliser cet outil qu’est l’ego pour survivre, et peu importe comment ,cela devient secondaire, car a un certain moment on voit qu’il n’y a rien a réaliser ,rien a achever, sauf de survivre correctement, dans une nature moins domestiquée, loin de ces aberrantes villes,ceci est impossible pour un esprit fonctionnant sur le seul ego, car c’est lui qui de par son programme cherche la sécurité maximum, peut être un vestige de notre animalité ?
              par expérience je dis qu’il ne doit pas fonctionner seul, ca implique d’autres capacités a éveiller, elles sont la, mais le voyage est pour chacun, pas de prof, éventuellement une personne qui voit plus peut dialoguer sur le sujet, c’est ce que je fais , par expérience, et par chance cela libère de cette vie pesante, dure, etc...a certains moments la question du sens de la vie ne se pose plus, cette question est encore posée par ce cerveau analytique/ego qui voit bien que tout ce qu’il fait mène a la frustration, et est vide, il ne peut regarder ce vide de sens qu’il crée, alors il se dit : je vais en créer un !! simple, destructeur....
              pour s’enfoncer dans ses sujets, il faut , un jours se dire la souffrance je ne veux plus, j’ai essaye de la fuir, j’ai essaye de l’apprivoiser, ca a été pire, maintenant je regarde par une sorte d’observation passive...et je vois ce qui se passe...


            • finael finael 1er juin 2010 16:04

              Oui nous avons perdu la raison

              « Parce que chez ces gens là, monsieur,
              On n’cause pas monsieur, non on n’cause pas
              On compte ! »

              (« ... On n’vit pas,
              On triche »)
              ........................................................... Jacques Brel


              • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 2 juin 2010 00:33

                Bonjour Finael,

                Merciu pour ces quelques mots de Brel, ils me vont droit au coeur !


              • ZenZoe ZenZoe 1er juin 2010 16:08

                Si on veut VRAIMENT vivre dans une communauté où l’argent compte moins, on le peut encore. Mais peut-être pas en restant chez soi.
                Exemples (tirés de vies réelles) :
                - aller vivre dans une tribu amazonienne (ou malaisienne, ou autre)
                - aller observer les singes en Afrique et camper dans un abri de fortune
                - aller vivre sur un bateau dans les îles et se nourrir de poisson frais et de noix de coco
                - se retirer dans un couvent ou un monastère (pour les croyants)
                - se retirer dans un ashram en Inde (pour les mystiques)
                - aller vivre à Slab City dans le désert californien avec plein d’autres marginaux
                - vouer sa vie à des activités bénévoles (enseigner l’informatique au Bangladesh...)
                - etc.
                Bref, avec un petit investissement de départ, billet d’avion, formation adéquate ou autre, nous avons le choix, contrairement à d’autres (dictatures, pays pauvres...).
                Je crois que si on reste, c’est que finalement on y trouve son compte. En effet, aller à contre-courant demande beaucoup de courage (ou d’inconscience). Le confort compte malgré tout.


                • Clojea CLOJEA 1er juin 2010 19:26

                  On peut ne pas être d’accord avec ce qui se passe sur cette planète et c’est mon cas aussi, comme l’auteur de ce billet que je félicite pour l’avoir écrit. Je soutiens toutes associations humanitaires qui se battent contre l’injustice sous toutes ses formes, et je pense que si on était plus nombreux à le faire, les choses bougeraient. De plus, il y a un certain abandon de la recherche spirituelle sur cette planète et c’est très néfaste pour le futur. Peut importe ce que l’on croit, à partir du moment ou on essaye d’aider son voisin.
                  Pour le reste, les révolutions, les bains de sang, les prises de pouvoir, les coups d’Etat ne sont motivés que par la cupidité et l’argent. Il ne faut pas oublier que les véritables cinglés ne sont pas dans les asiles, mais malheureusement ont pignon sur rue, en général trafiquent les finances, ont les médias et les politiques à leurs bottes, et font la loi sur la planète. Un homme seul ne peut rien contre ces crapules, un groupe ou plusieurs groupes peuvent.


                  • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 2 juin 2010 00:36

                    Bonjour Clojea,

                    "On peut ne pas être d’accord avec ce qui se passe sur cette planète et c’est mon cas aussi, comme l’auteur de ce billet que je félicite pour l’avoir écrit. « 

                    Merci votre commentaire, que je ne peux que féliciter également.

                     »Pour le reste, les révolutions, les bains de sang, les prises de pouvoir, les coups d’Etat ne sont motivés que par la cupidité et l’argent. Il ne faut pas oublier que les véritables cinglés ne sont pas dans les asiles, mais malheureusement ont pignon sur rue, en général trafiquent les finances, ont les médias et les politiques à leurs bottes, et font la loi sur la planète. Un homme seul ne peut rien contre ces crapules, un groupe ou plusieurs groupes peuvent."

                    Nous sommes bien d’accord !!!!!!!


                  • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 2 juin 2010 00:37

                    “Les hommes enferment quelques-uns d’entre eux dans des maisons de fous pour faire croire que les autres ne le sont pas”


                    • freedom2000 freedom2000 2 juin 2010 00:41

                      L’homme, s’il est capable d’empathie envers ses semblables, restera hélas et toujours un loup pour les autres hommes, la loi du plus fort oblige.

                      Des pauvres (et des immigrés), il en faut hélas, sinon qui accepterait de faire les « sales » boulots ? (J’estime que le balayeur,la caissière et l’ouvrier ouvrier sont pourtant bien plus utiles à la société que le trader ou l’agent immobilier qui se goinfrent de commissions et de bonus..)

                       Cette frénésie de luxe à laquelle nous, grand public ou classe moyenne, assistons (et que nous admirons ou critiquons) de la part des gens très riches est pourtant des plus.. naturelles si l’on considère qu’à l’heure d’aujourd’hui PRESQUE n’importe quel salarié peut arborer un Iphone dernier cri, se targuer d’avoir voÿagé dans les carabes, roulé dans une Porsche de location, avoir une belle télé plasma etc...

                      Mais que reste il alors aux riches et très riches alors pour se distinguer du commun des mortels  ?

                      Quand on est riche, on aime l’exclusivité, possèder des objets rares ou uniques, faire ce que Monsieur Tout-le monde ne pourrait faire ou avoir.

                      Ayant beaucoup voyagé dans les pays pauvres et fréquenté beaucoup les poulations indigènes (gens du pays, pas les sauvages !) pour lesquelles je ressens toujours de la compassion, et qui en retour me témoignent toujours de la sympathie et me gratifient de leurs meilleurs sourires.

                      MAIS souvent, je me demande s’ils se comporteraient de la même manière s’ils avaient été riches...

                      Présentez moi un millardiaire qui soit resté simple et humble dans sa manière d’être et de penser, et qui distribuerait son argent aux pauvres et alors je vénérerais cet homme !

                      (Ne parlons pas de politiciens, on ne peut être ou rester intègre si on détient le pouvoir)

                      L’humanité a toujours été la même, 10 000 ans de civilisations ne changeront rien à la nature profonde de l’homme.

                      Toute cette misère dans le monde, ces coups d’états, ces violences, ces cataclysmes et tous les faits barbares ont toujours existés mais les médias n’existaient pas alors pour nous les décrire quotidiennement.

                      A l’auteur de cet article, qui doit être encore étudiant ou chômeur ou divorcé ou poète ou seul dans la vie, et qui n’a pas encore perdu son idéalisme ( à 20 ans, si tu n’es pas idéaliste, c’est que tu n’as pas de coeur, et si à 30 ans, tu l’es encore, c’est que tu n’as pas de cervelle, LOL)

                      je lui recommande, pour se sentir bien dans sa peau, de faire des B.A chaque jour, de faire du bien autour de lui : aider la vieille voisine à faire ses courses, faire un sourire sincère au balayeur, donner 5 euros au sdf du coin.....,
                      il aura ainsi contribué à rendre le monde moins désagréable !

                      Car je doute, mille fois hélas, que s’il venait à gagner 100 millions à Euromillions ou à hériter d’un oncle milliardaire, il aurait encore le temps de méditer sur les problèmes du monde...ou l’envie de le changer en mieux.


                      • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 2 juin 2010 01:15

                        Bonsoir Freedom,

                        Entre nous, je n’en peux plus non plus d’entendre ou de lire ce genre de choses...

                        "Des pauvres (et des immigrés), il en faut hélas, sinon qui accepterait de faire les « sales » boulots ? (J’estime que le balayeur,la caissière et l’ouvrier ouvrier sont pourtant bien plus utiles à la société que le trader ou l’agent immobilier qui se goinfrent de commissions et de bonus..)"

                        Il en faut hélas pour faire le sale boulot ?
                        Mais ces quoi ces mentalités ????
                        Sous prétexte d’être un loup pour l’homme , l’homme a oublié de se regarder dans un miroir parfois.

                        Ensuite un Iphone ,se targuer d’avoir voÿagé dans les carabes, roulé dans une Porsche de location, avoir une belle télé plasma etc... ce n’est pas du Luxe. C’est un tout petit privilège !!!!!

                        Du luxe (selon sa définition officielle), c’est Château Margaux à 10 000 euro, c’est une villa à 10 millions d’euro, un yacht avec des chiottes en or, des manteaux de fourrures d’hermine, des diamants à l’unité à 11000 mille euro...........

                        "MAIS souvent, je me demande s’ils se comporteraient de la même manière s’ils avaient été riches...Présentez moi un millardiaire qui soit resté simple et humble dans sa manière d’être et de penser, et qui distribuerait son argent aux pauvres et alors je vénérerais cet homme !« 

                        Oui mais avec des SI ... je parle de la réalité !

                        Enfin pour vos précieux conseils qui me mettent la rogne, tant vos arguments sont comme tous ces commentaires pathétiques et répétitifs du net...

                         »A l’auteur de cet article, qui doit être encore étudiant ou chômeur ou divorcé ou poète ou seul dans la vie, et qui n’a pas encore perdu son idéalisme ( à 20 ans, si tu n’es pas idéaliste, c’est que tu n’as pas de coeur, et si à 30 ans, tu l’es encore, c’est que tu n’as pas de cervelle, LOL)« 

                        LOL LOL LOL (mais je préfère un HAHAHAHA !) comme c’est DRÔLE !

                        En plus d’avoir du cœur, j’estime avoir une cervelle,... et j’espère bien que les gens comme vous ne me démotiveront jamais !
                        C’est contre les pensées comme les vôtres que je lutte, ces pensées résignées, d’un être qui crois avoir tout compris.
                        Avec des si comme vous le faites si bien, y aurait-il eu des résistants dans l’histoire ?
                        Non je ne crois pas. Ceux qui ont résisté et lutté pour leur liberté, s’en prenaient plein la gueule, mais ils gardaient l’idéalisme et l’espoir en eux !!!!!!

                        Moi je pose des questions, des constats, je demande aux gens qui me lisent une sorte de participation active.

                         »je lui recommande, pour se sentir bien dans sa peau, de faire des B.A chaque jour, de faire du bien autour de lui : aider la vieille voisine à faire ses courses, faire un sourire sincère au balayeur, donner 5 euros au sdf du coin.....,
                        il aura ainsi contribué à rendre le monde moins désagréable !« 

                        Avec des conseils pareils, mieux vaut alors rester humble !! et ne pas faire de pronostiques sur mon état mental et ma situation sociale !
                        Ces chose je les fais depuis bien longtemps, et c’est justement cette passion pour la Vie et pour l’Humanité , pour la Terre qui me motive.
                        Je ne me sens pas mal au contraire, j’ai plein d’énergie à revendre !!!!
                        Et en plus maintenant j’écris ! Et oui, les personnes que j’aide m’ont aussi donné leurs énergies en me disant de continuer.

                        Cet article n’a pas pour vocation d’exprimer ma misère et mes plaintes envers la société.
                        Cet article n’est pas personnel.
                        Il se veut de dénoncer le monde de l’argent à outrance, et il est grand temps de le faire !!!!!!!!!
                        Rien ne précise dans la Déclaration des hommes et des citoyens , que certains exploiteront toujours les mêmes.
                        Égalité des chances ?
                        Égalité des droits ?

                         »Car je doute, mille fois hélas, que s’il venait à gagner 100 millions à Euromillions ou à hériter d’un oncle milliardaire, il aurait encore le temps de méditer sur les problèmes du monde...ou l’envie de le changer en mieux."

                        Et ça, premièrement dans ma philosophie je ne joue pas à ces jeux stupides : !
                        De deux, si je venais à hériter d’un oncle milliardaire, je pense bien au contraire que j’investirais tout cet argent pour aider le Monde et ses habitants.
                         Je réfléchirais comment, mais je ne verrais pas l’intérêt de m’acheter une voiture, une villa, des diamants, des voyages dans des hôtels de luxe.....

                        Je renierais alors qui je suis, et ce pourquoi je me bats !!!!!!!
                        Je dirais au contraire que ça me donnerai l’occasion de montrer et de prouver mon investissement dans cette lutte.

                        Alors vos jugements de valeurs, gardez les pour les gens que vous connaissez un peu plus que moi.

                        Cela s’appelle du respect !

                        Merci.


                        • Litha Litha 2 juin 2010 08:28

                          "Ensuite un Iphone ,se targuer d’avoir voÿagé dans les carabes, roulé dans une Porsche de location, avoir une belle télé plasma etc... ce n’est pas du Luxe. C’est un tout petit privilège !!!!!

                          Du luxe (selon sa définition officielle), c’est Château Margaux à 10 000 euro, c’est une villa à 10 millions d’euro, un yacht avec des chiottes en or, des manteaux de fourrures d’hermine, des diamants à l’unité à 11000 mille euro..........."

                          Moi j’appelle cela du luxe vu que la plupart de la population sur terre ne peut pas l’avoir. Au départ j’aimais bien votre post puis cette phrase m’a fait bondir.

                          En fait vous n’aimez pas le luxe que vous ne pouvez vous offrir c’est bien cela ? Sinon c’est un petit privilège ? Pour les gens trés riche qui touche des millions par an, un bijoux à 11.000€ est aussi un petit privilège.


                        • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 2 juin 2010 15:27

                          Ce qui est dommage, c’est que nous avons perdu le sens des mots...
                          La sémantique et l’étymologie sont très importants...

                          Petit rappel, vu que le mot LUXE est mis à toutes les sauces...

                          Alors pour rappel, la définition du LUXE...

                          1.manière de vivre caractérisée par un excès de biens censé apporter un plus grand bien-être.

                          2.bien superflu que l’on acquiert pour le simple plaisir.

                          abondance, apparat, bien-être, confort, débauche, déluge, dépense, éclat, étalage, excès, faste, fortune, gaspillage, luxuriance, magnificence, opulence, orgie, ostentation, plaisance, pléthore, pompe, prodigalité, profusion, pullulement, quantité, raffinement, richesse, somptuosité, splendeur, superfétation, superflu, superfluité, surabondance


                          Un repas est-il un bien superflu ?
                          Une soirée avec des amis est-elle un

                          excès de biens ?
                          Avoir un toit est-il un bien superflu, ou encore avoir un travail ?


                        • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 2 juin 2010 15:30

                          "En fait vous n’aimez pas le luxe que vous ne pouvez vous offrir c’est bien cela ? Sinon c’est un petit privilège ?"

                          Cet article ramenerait-il tout le monde à ses proprers démons ?

                          Je me fiche de tout ça si vous saviez, mais je ne trouve pas normal aillent creuser sous terre pour le plaisir de ces dames et de ces messieurs !
                          C’est simple non ?

                          Et du point de vue étymologique...

                          1607 « mode de vie caractérisé par de grandes dépenses pour faire montre d’élégance et de raffinement » (Crespin, Thresor des trois lang. françoise, italienne et espagnole, Cologny) ;
                          2. 1661 « caractère de ce qui est coûteux, raffiné » vêtements de luxe (Molière, École des maris, II, 6) ;
                          3. 1797 « objet, plaisir coûteux et superflu » (Voy. La Pérouse, t. 2, p. 192 : c’est leur plus grand luxe et il est peut-être réservé aux chefs de famille) ;
                          4. 1801 « quantité excessive » un luxe de végétation (Crèvecoeur, Voyage, t. 1, p. 186) ;
                          5. 1802 « ce qui est superflu, inutile » (Bonald, Législ. primit., t. 1, p. 14 : la philosophie des Grecs, vain luxe de l’esprit).
                          Empr. au lat. luxus « excès, débauche, splendeur, faste ».

                          Du latin luxus («  débauche, excès, faste »), déverbal de lucere, luxi (« reluire, briller, être éclatant »), dérivé de lux (« lumière », « éclat brillant, illustration, lustre, gloire, ornement »).


                          http://www.cnrtl.fr/etymologie/luxe
                          http://fr.wiktionary.org/wiki/luxe


                        • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 2 juin 2010 15:30

                          Alors 2010, ironie...

                          « Luxe » se dit d’une situation dont on a pas a se plaindre ???????????


                        • Asp Explorer Asp Explorer 2 juin 2010 07:49

                          Et si simplement on profitait de ces richesses en se foutant du reste ? Après tout, on ne lui doit rien, à Popayan.


                          • Ronald Thatcher rienafoutiste 2 juin 2010 11:00

                            je ne pense pas que le monde actuel soit pire que celui d’il y a deux siècles.
                            Je me réjouis souvent de ne pas vivre au moyen-âge.
                            Vous égrenez tout un tas de poncifs dans votre article, tous plus ou moins réels... ce qui ne fait que nourrir votre rebellion, toute naturelle.
                            non, sincèrement, je préfère ce monde injuste, qui évolue seul, à un idéal partagé par tous mais irréalisable. Car qu’est l’homme dans la longue progression de la vie sur la terre, rien qu’un détail...


                            • Clojea CLOJEA 2 juin 2010 11:24

                              @ rienafoutiste : Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de comparer le moyen âge et aujourd’hui. Depuis des temps immémoriaux, certains humains stupides, mais toujours les mêmes cinglés, oeuvrent pour la destruction des autres. C’est ça le problème. Si vous questionnez les gens autour de vous, vous vous appercevrez que très peu aiment la guerre. Donc, il faut débusquer les vrais criminels et les mettrent hors d’état de nuire. Il n’y a aucunes raisons que cela continue comme ça pour les siècles à venir.


                            • Ronald Thatcher rienafoutiste 2 juin 2010 11:56

                              allez interdire à un lion de se manger son zèbre par semaine...


                            • patdu49 patdu49 2 juin 2010 11:24

                              perso j’ai pas perdu la raison complètement

                              même si j’avoue que de temps en temps, il m’est arrivé de pactiser avec le « diable » en me laissant aller à du « déraisonnable » de la société de surconso ...

                              comme par exemple dépenser du fric dans une machine à sous ... sachant que j’ai principalement engraissé le patron qui exploite son personnel avec des salaires de misère ...

                              sinon excellent petit article, qui résume assez bien la situation, et mon propre état d’esprit, et qui fait du bien à lire, ... donc déjà ça répond en partie, à la question de la fin .. « quoi faire ? » ..

                              dialoguer, c’est pas la révolution, mais ça fait vachetement du bien smiley déjà merci BEAUCOUP pour le bien donc que ça m’a apporté à lire ton intervention.

                              et peut être, que pour les pas complètement formatés, ça les rendra un peu moins bêtes, égoistes, cons, etc de lire ce genre d’article ... toujours ça de meilleur pour l’humanité lol ..

                              même si une goutte d’eau dans l’océan.


                              • freedom2000 freedom2000 2 juin 2010 11:36

                                A l’auteur

                                Mes propos ont pu paraitre d’un cynisme, mais je me plais souvent à rêver d’une coalition de milliardaires qui se réuniraient dans le plus grand secret pour décider NON de la manière de se partager le monde (ça existe depuis toujours hélas), MAIS pour oeuvrer dans l’intérêt général des peuples, en parallèle à l’actions des gouvenements incapables ou corrompus.

                                Imaginez un ou des Bill Gates avec des moyens considérables qui formeraient une élite de commandos avec pour mission de dégommer les Hitler, Staline ou Castro  !

                                Combien de souffrances auraient alors été épargnées aux peuples !

                                Hélas, pour réussir à devenir milliardaires, nulle doute que ces gens possèdent un taux de chromosomes hors normes, ont dû traverser bien des épreuves, marché sur bien des cadavres et donc laissé en cours de route beaucoup de leurs convictions altruistes ou idéalistes.

                                Quel pauvre n’a jamais juré un jour d’aider ses semblables s’il devenait un jour richissime... et en général, ce genre de promesses se perd au fil du temps.

                                Je crois bien au contraire que de nombreux puissants et milliardiaires de ce monde doivent souhaiter un retour à l’ancien temps, où être riche et puissant vous conférait droit de vie et de mort en toute impunité, car la classe moyenne aujourd’hui tends trop à renâcler au travail, à se plaindre... Du jamais vu auparavant ! exemple de réactions :

                                " Vous rendez vous compte de la difficulté de trouver aujourd’hui des domestiques qui accepteraient de travailler, sans bénéficier de leur 35H   ?"
                                 " C’est un scandale de voir ces beaux Iphone dans les mains de n’importe quel quidam « 
                                 » Ces étrangers qui ont débarqué dans notre beau quartier, quelle horreur  !"

                                Faute d’un retour aux temps et moeurs féodaux, comprenez maintenant le besoin de nos illustres riches et puissants de baigner sous une autre forme de luxe toujours plus éhontée.

                                Pour un monde meilleur, je suggère

                                1/ l’éducation pour tous et l’internet dans chaque foyer,
                                2/ un début de... stérilisation forcée à défaut de contrôle de naissance dans les pays pauvres, la terre ne peut plus nourrir toutes les bouches
                                3/ respecter son voisin, pas si évident que ça

                                4/ Instaurer un impôt MONDIAL sur la succession au taux de 90% sur les grosses fortunes : les héritiers d’un Bill Gates en héritant de seulement 5 milliards au lieu des 50 milliards vivraient toujours aussi bien, et on érigerait une énorme statue à ces bienfaiteurs malgré eux qui lèguent leur fortune, je n’ose héhé imaginer la réaction des riches qui déjà fuient la France pour échapper à l’ISF annuel d’..1,5% 


                                ....

                                Sans être riche,j e m’estime être un grand privilégié que de pouvoir vivre en 2010 et en France !


                                • Ronald Thatcher rienafoutiste 2 juin 2010 14:22

                                  « un début de... stérilisation forcée à défaut de contrôle de naissance dans les pays pauvres, la terre ne peut plus nourrir toutes les bouches »

                                  scandaleux propos qui sentent le rance !

                                  et qu’est-ce que vous en savez que la terre ne peut nourrir toutes les bouches ? arrêtez de tout dramatiser et de radicaliser, l’Inde a triplé sa population au cours de ce siècle tout en réussissant à stopper les famines et à nourrir sa population d’un millliard d’être humain.
                                  Juste une question de volonté politique et humaine...


                                • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 2 juin 2010 15:23

                                  Un pseudo qui s’appelle Freedom,

                                  et qui pense que

                                  "un début de... stérilisation forcée à défaut de contrôle de naissance dans les pays pauvres, la terre ne peut plus nourrir toutes les bouches"

                                  Et vous , prêt à être stérilisé ? prêt à stérilisé vos enfants ?
                                  Non mais n’importe quoi...
                                  Dans votre tête, qui sont ceux qu’il faudrait stériliser ? pas les occidentaux en tout cas....
                                  Je laisse tomber ...


                                • PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP 2 juin 2010 11:54

                                  « Libre à vous d’apporter vos idées, si idées il y a ... »
                                  Ce n’est pas une idée mais plutôt une constatation . Je sens que je vais déplaire à beaucoup, mais tant pis .
                                  Il faut revenir à un monde plus humain. Comment ? ...en réduisant TOUT, A commencer par le nombre. Trop d’humains sur cette terre, pas de place pour nous ET la nature. En nous coupant de notre origine terrestre animale pour nous nous auto-élever au rang de demi-dieux cosmiques nous avons dilaté notre égo au point que les plus insensés d’entre nous se prennent réellement pour des créatures divines avec droit de vie et de mort sur tout ce qui les entoure. Un banquier qui accule une famille à la ruine ne fait rien de plus qu’assassiner le tissu social sensé permettre la survie de notre espèce. Tout le reste est sur le même principe. En fonctionnant sur une échelle inhumaine, nous avons perdu les repères les plus simples. Vous parliez de diamants...Le diamant est un petit morceau de carbone, soit du charbon. Mise à part la bêtise humaine, d’où lui vient sa valeur ?
                                  Dans l’absolu un morceau de fer a plus de valeur qu’un ligot d’or ; essayez de faire un soc de charrue en or, ou un simple couteau. Dans une société de type tribale, l’or et les pierres précieuses ne servent qu’ à la décoration, elles n’ont aucune utilité pour la survie du groupe car aucune fonction dans la production de l’indispensable à savoir l’alimentaire .
                                  J’entend les railleries de ceux qui vont me reprocher de vouloir retourner à l’âge de la chandelle. Mais que nous a apporté la sur-technologie à part une course effrénée à la consommation , qui nous a conduit à ce qui est stigmatisé dans cet article ? Nous vivons dans le monde de l’erreur car à une moment de notre évolution nous avons fait le mauvais choix de privilégier « l’avoir » par rapport à « l’être ».
                                   Et puisque vous vouliez une idée, en voici une : laisser le chaos s’installer et au besoin l’aider. Lorsque le système se sera effondré sur lui même et que notre monde aura cessé d’être ce qu’il est . Repartir sur des bases saines, des structures de type « villages d’Astérix » où on retrouvera sur place tout ce qui est nécessaire au bon fonctionnement de la tribu. Dans ce genre de société les sabots et les robes en lin, auront vite fait de remplacer les chaussures en croco et les manteaux de vison.
                                  Certains y on déjà pensé.
                                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Georgia_Guidestones


                                  • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 2 juin 2010 15:19

                                    "Il faut revenir à un monde plus humain. Comment ? ...en réduisant TOUT, A commencer par le nombre.« 

                                    Peut-être.
                                    Mais qui va encore pouvoir faire des enfants ?

                                     »Et puisque vous vouliez une idée, en voici une : laisser le chaos s’installer et au besoin l’aider. Lorsque le système se sera effondré sur lui même et que notre monde aura cessé d’être ce qu’il est . "

                                    Effondré de lui-même ?
                                    Vous voulez rire ????
                                    Y a qu’à voir certains commentaires, tous des égoïstes fiers de l’être, vous croyez qu’un système s’effondre dans ces condition ?


                                  • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 2 juin 2010 15:21

                                    Je vous rajoute ce petit lien...

                                    Les Joies du 21 ème Siècle

                                    Revenons 1000 ans en arrière.

                                    Celui qui était pauvre n’avait pas l’électricité, mais le riche non plus.

                                    Celui qui était pauvre n’avait pas l’eau courante, mais le riche non plus.

                                    Celui qui était pauvre n’avaient pas de grandes espérances de guérir s’il était malade, mais le riche non plus.

                                    Cherchez l’erreur ?


                                  • PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP 2 juin 2010 16:05

                                    Pour répondre à votre première question : « Mais qui va encore pouvoir faire des enfants ? » je serais tenté de répondre : « ceux qui peuvent les élever. » Faire 10 ou 12 enfants dans des conditions telles que celles que connaissent les pays surpeuplés et en perdition , démontre bien que notre espèce n’a pas plus de jugeotte qu’un vol d’étourneaux. De toutes façons si nous ne sommes pas capables de régler le problème par nous même, la nature s’en chargera, le taux de spermatozoïdes est en chute libre un peu partout, le fait de pouvoir choisir le sexe de ses enfants fait que dans certains pays les femmes avortent si elles portent des fétus féminin. La faim et les épidémies ajoutés aux ravages agronomiques que sont en train de provoquer les OGM ( voir l ‘Amérique du sud et l’Afrique entre autre) complètent le tableau. En gros il y deux façon de réduire notre nombre, par la raison (mais je n’y crois guère), par des évènements extérieurs, ce qui est plus probable. Ajoutez à tout cela les risques de conflit un peu partout sur la planète , voilà je pense qui répondra à votre question.

                                     

                                    Bon maintenant on repasse la première (vitesse) et on relis.
                                    J’ai écrit « Lorsque le système se sera effondré SUR lui même » et pas de lui même.
                                    Allusion au fait que dans l’univers tout à un début et une fin, et que comme les étoiles qui nous semblent éternelles mais qui finissent tout de même par effondrer SUR elle même. Le système que nous connaissons finira aussi par disparaître qu’on le veuille ou non. Je ne vois pas en quoi le fait d’être égoïste puisse y changer quoi que soit. Nous ne somme pas des acteurs conscients dans le scénario , si c’était le cas nous n’en serions pas là.

                                     

                                    Lorsque je parle de revenir à un mode de vie plus tribal , je ne dis pas pour autant de renier le progrès. Simplement une structure sociale plus réduite permet une meilleur répartition des biens et une prise en compte plus humaine de ses membres de par le fait que l’indifférence est proportionnelle à la taille du groupe . 


                                  • Ronald Thatcher rienafoutiste 2 juin 2010 12:00

                                    cinquiemevitesse nous fait peut-être une petite dépression de fin de printemps, il faudrait retrograder en 3ème, et prendre le temps de vivre... et accepter un monde qui, que vous le vouliez ou non, ne sera pas changé par la seule force de votre volonté.


                                    • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 2 juin 2010 15:16

                                      Oui sans doute, une bonne grosse dépression.
                                      C4est bien ce que je pensais, on me parle d’apprentis sorciers, mais ici il y a plein d’apprentis psychanalyste, psychologue... qui me font froid dans le dos !!!!!
                                       
                                      Cool, je vais pouvoir faire une longue psychanalyse, histoire d’accepter une bonne fois pour toute la connerie de mes congénères.
                                      ET si mon article ne vous plait pas cela n’engage que vous.

                                      Moi je me sens libérée, et je sais que les bonnes ondes que j’envoie je les reçois !!!!
                                      Enfin, comme je dis toujours, il faut un juste milieu...


                                    • julienwat 2 juin 2010 12:17

                                      Merci pour votre article !

                                      Je partage entièrement votre sentiment
                                      J’ai moi même 27 ans

                                      Je pense vraiment que ce monde est un monde de merde.
                                      Ca me fait mal de savoir que sur cette terre, il y a tant de souffrance.

                                      Par contre, je ne blâme pas les riches d’acheter leurs biens, je le fait également avec mes moyens..
                                      Je blâme tous ceux, qui par cupidité, ou malveillance, mettent d’autres personnes en souffrance.
                                      Je blâme également tous ceux qui par connivence cachent ou taisent les informations
                                      Pour l’exemple des diamants, je ne blâme pas l’acheteur du collier mais bien du propriétaire de la mine qui exploitent les mineurs..
                                      De mon point de vue, si lui n’existait pas, la souffrance diminuerait.
                                      Bien sur il s’agit la d’un cas concret, il existe des cas plus difficiles ou le « responsable » n’est pas aussi clairement identifiable.

                                      toutes les petites phrases bien faites telles que
                                      « l’homme est un loup pour l’homme » ou bien encore
                                      « c’est la loi de l’offre et de la demande »
                                      ne sont la qu’en guise de justification et ne servent qu’à dédouaner.

                                      Sans croire être idéaliste ou candide, je pense que ce monde pourrait être bien meilleur avec très peu d’effort de chacun d’entre nous.. de tous y compris des « élites »

                                      La seule solution que j’ai trouvé afin d’apporter ma pierre est de partir dans l’une de ces régions et d’aider les populations à ma manière,
                                      tout le tragique etant que pour rassembler les fonds pour mon départ et mon projet, je dois participer à cette hypocrisie.

                                      Je ne sais pas si un jour ca s’améliorera, mais j’y travaillerais de mon mieux

                                      Bon courage


                                      • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 2 juin 2010 15:43

                                        Bonjour Julienwat,

                                        ça fait du bien de lire ce genre de commentaire !
                                        Quelqu’un qui ne dit pas « ça ne changera pas, attendons »

                                        Cependant je vioudrais juste rajouter un élément...
                                        Vous dites
                                        "Pour l’exemple des diamants, je ne blâme pas l’acheteur du collier mais bien du propriétaire de la mine qui exploitent les mineurs.."

                                        Il me semble que ceux qui détiennent les mines sont les amis de ceux qui achètent....


                                      • freedom2000 freedom2000 2 juin 2010 12:32

                                        je remonte ici un post rédigé il y a quelques temps :

                                        Par freedom2000 (xxx.xxx.xxx.230) 15 avril 2008 13:58

                                         

                                        Les vieux ont tendance à parler du bon vieux temps ... Mais bénéficiaient ils de tout le confort et liberté de mouvement comme aujourd’hui ? Et au train où vont les choses, que nous réserve l’avenir ?? Le bon vieux temps, c’est pas hier ni demain mais aujourd’hui. A chacun d’essayer de profiter de chaque jour.

                                        Alors que 90 ou 95% des êtres humains sur cette terre n’aspirent qu’à avoir un toit sur sa tête, une gentille femme et un travail qu’il puisse aimer pour pourvoir à ses besoins, il reste les 5 ou 10% d’individus qui ont un taux de chromosomes hyperdéveloppés qui en veulent toujours plus : hors -la-loi, chefs d’entreprises, chercheurs, politiciens et autres catégories qui vont façonner le monde à leur manière.

                                         

                                        Un politicien, c’est par définition un individu vaniteux (ou idéaliste ) qui se croit en mesure d’apporter quelque chose à la commmunauté par ses compétences et idées particulières. On peut exiger de lui d’être travailleur et compétent mais jamais d’être intègre ou sincère :

                                        dans ce métier, les agneaux ont vite fait d ’ être dévorés par les loups autour de lui. Si un politicien était au départ animé d’intentions honnêtes, une fois confronté à la réalité du terrain, il finira par louvoyer, mentir et s’abaisser à des compromissions .

                                        Dans un pays africain ou sud-américain, si un idéaliste parvient à arriver au pouvoir ( !!!), c’est son entourage immédiat ( sa femme qui le harcelera quotidiennement " chéri, tes ministres se remplissent les poches et moi ta femme, je n’ai que des veilles robes à porter et qu’une vieille voiture pour me transporter") et l’élite locale qui l’empêchera de mener à bien ses réformes, les intérêts du peuple coïncidant rarement avec les intérêts de l’aristocratie.

                                        Notre politicien idéaliste finira donc toujours par succomber aux travers de ses prédécesseurs qu’il dénonçait et qui lui ont valu d’être élu ou par être écarté du pouvoir.

                                        Les Barack Obama donc ne seront jamais que des beaux parleurs.

                                         

                                        Et les peuples ouest-européens, nord-américains et tous ceux qui ont la chance de vivre aujourd’hui dans une démocratie ignorent ou oublient que depuis que l’humanité existe, la classe dirigeante n’a jamais pensé d’abord qu’à elle même, le peuple servant surtout à exécuter son bon vouloir.

                                        L’objectif de tout politicien est le pouvoir.

                                        Ce sont les horreurs de la seconde guerre mondiale qui ont permis l’émergeance d’une génération (temporaire) de dirigeants intègres, encore écoeurés par les atroces souvenirs. Ces dirigeants d’après-guerre ont donné une impulsion à la construction du monde que nous vivons aujourd’hui et que nous considérons tous pour ...acquis.

                                        Hélas, ces 60 ans d’existence prospère, voire idyllique pour le peuple (occidental) ne sont en réalité qu’un... accident de parcours dans l’histoire de l’humanité.

                                        Ce qui a permis aux Etats-unis et à l’Europe une telle prospérité, c’est avant tout l’existence du tryptique pauvres-classe moyenne-riches :

                                        Les pauvres, il en faut hélas (et quand il y en a plus chez soi, on fait venir les immigrés) , ce sont eux qui font les boulots indésirables et mal payés.

                                        La classe moyenne, c’est son existence qui permet à une économie saine d’exister : par sa consommation, elle contribue à la production de masse qui tire les prix vers le bas.

                                        Les riches, peu nombreux, sont là pour investir leur capitaux excédentaires dans les créations d’entreprises permettant la création d’emplois...

                                        Hélàs, ces derniers se disent aujourd’hui pourquoi prendre des risques à investir dans des outils de production quand il suffit de placer son argent dans l’immobilier pour doubler régulièrement son capital, contribuant à casser tout le mécanisme bien huilé du capitalisme idéal.

                                        Bientôt, il n’y aura plus que des pauvres en Europe et des très riches. La classe moyenne aura disparu progressivement (cherté du niveau de vie, papy boom à financer, sur-taxation...), d’autant que les produits chinois bon marché auront tendance à devenir plus chers, conséquence même de l’amélioration de vie de la population chinoise et de l’essor de la Chine , que les médias s’évertuent à casser et à dénigrer, faut bien trouver un bouc émissaire.

                                        Et que le monde occidental en vienne aujourd’hui en même temps à élire des hommes comme Sarkozy, Poutine,Berlusconi, Bush ou voit en Obama le méssie témoigne d’un profond malaise.

                                        ________________

                                        A tous ceux qui critiquent si bien ce monde de « merde », je leur conseille d’aller voir comment on vit encore à Cuba ou en HaÏti en 2010... et d’aider à soulager les souffrances de ces gens, même de façon modeste.


                                        • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 2 juin 2010 15:40

                                          A tous ceux qui critiquent si bien ce monde de « merde », je leur conseille d’aller voir comment on vit encore à Cuba ou en HaÏti en 2010... et d’aider à soulager les souffrances de ces gens, même de façon modeste.

                                          Ben justement !!!!!!
                                          Y a de quoi le critiquer ce monde de merde ! Enfin pas le Monde, la façon dont les hommes le gèrent plutôt !!!!


                                        • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 2 juin 2010 15:33

                                          Et bien je ne chasserai pas la cupidité du coeur de l’homme, mais j’espère que je ferais autant que ces messieurs !!!!!
                                          Que je lutterais !!!!!

                                          Un petit pas pour l’homme.....


                                          • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 2 juin 2010 15:38

                                            Bonjour Pat du,

                                            Merci pour votre commentaire !!!

                                            Je me permets de le reprendre pour tous ceux qui pensent que je suis en dépression, pour tous ceux qui pensent qu’il faut être égoïstes, pour tous ceux qui pensent que je suis une grosse jalouse et que j’attends le tirage de l’euromillion pour courir m’acheter des fourrures, pour tous ceux qui sont fatalistes, et qui même en prenant conscience de leur égo, n’arrive pas à s’harmoniser avec lui....

                                            Merci Pat, franchement merci !

                                            "sinon excellent petit article, qui résume assez bien la situation, et mon propre état d’esprit, et qui fait du bien à lire, ... donc déjà ça répond en partie, à la question de la fin .. « quoi faire ? » ..

                                            dialoguer, c’est pas la révolution, mais ça fait vachetement du bien  déjà merci BEAUCOUP pour le bien donc que ça m’a apporté à lire ton intervention.

                                            et peut être, que pour les pas complètement formatés, ça les rendra un peu moins bêtes, égoistes, cons, etc de lire ce genre d’article ... toujours ça de meilleur pour l’humanité lol ..

                                            même si une goutte d’eau dans l’océan."


                                            • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 2 juin 2010 16:09

                                              Résistes, prouve que tu existes...

                                              Si on t’organise une vie bien dirigée
                                              Où tu t’oublieras vite
                                              Si on te fait danser sur une musique sans âme
                                              Comme un amour qu’on quitte
                                              Si tu réalises que la vie n’est pas là
                                              Que le matin tu te lèves
                                              Sans savoir où tu vas

                                              Résiste
                                              Prouve que tu existes
                                              Cherche ton bonheur partout, va,
                                              Refuse ce monde égoïste
                                              Résiste
                                              Suis ton cœur qui insiste
                                              Ce monde n’est pas le tien, viens,
                                              Bats-toi, signe et persiste
                                              Résiste

                                              Tant de libertés pour si peu de bonheur
                                              Est-ce que ça vaut la peine
                                              Si on veut t’amener à renier tes erreurs
                                              C’est pas pour ça qu’on t’aime
                                              Si tu réalises que l’amour n’est pas là
                                              Que le soir tu te couches
                                              Sans aucun rêve en toi

                                              Résiste
                                              Prouve que tu existes
                                              Cherche ton bonheur partout, va,
                                              Refuse ce monde égoïste
                                              Résiste
                                              Suis ton cœur qui insiste
                                              Ce monde n’est pas le tien, viens,
                                              Bats-toi, signe et persiste
                                              Résiste

                                              Danse pour le début du monde
                                              Danse pour tous ceux qui ont peur
                                              Danse pour les milliers de cœurs
                                              Qui ont droit au bonheur...
                                              Résiste 3x

                                              Résiste
                                              Prouve que tu existes
                                              Cherche ton bonheur partout, va,
                                              Refuse ce monde égoïste
                                              Résiste
                                              Suis ton cœur qui insiste
                                              Ce monde n’est pas le tien, viens,
                                              Bats-toi, signe et persiste
                                              Résiste...

                                              France Gall 1984


                                              • freedom2000 freedom2000 2 juin 2010 17:16

                                                j’adore France Gall (Il jouait du piano debout ) , et puisque l’auteur de cet article est une femme, je vais clore ainsi la discussion 

                                                «  devant tant d’injustices et de cruautés en ce monde, notre héroine résignée et réalisant que le rôle de Messie qui devait changer le monde n’était pas le sien, et pour pallier au vide de son existence , décida de faire ce que la nature attendait d’elle : concevoir un enfant à qui elle inculquerait ses propres valeurs morales »


                                              • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 3 juin 2010 00:50

                                                " devant tant d’injustices et de cruautés en ce monde, notre héroine résignée et réalisant que le rôle de Messie qui devait changer le monde n’était pas le sien, et pour pallier au vide de son existence , décida de faire ce que la nature attendait d’elle : concevoir un enfant à qui elle inculquerait ses propres valeurs morales « 

                                                Tant de poésie ??? Mais pourquoi ?
                                                Et puis faire un enfant... j’ai tellement d’amour à donner...
                                                Y en a qui sont pas fait pour les enfants, leurs vies les a emmené ailleurs.
                                                Car elle n’avait pas cru à ses comtes de fées ... le vide de sa vie comme le croyait les autres, était en fait une terre vierge, à conquérir face à elle, des milliers de gens à rencontrer, des milliers de paysages à traverser, à respirer, à observer...
                                                Son vide était finalement rempli par la présence d’une énorme flamme qui brûle chaque jour un peu plus !
                                                L’héroïne vous salut alors, vous sourit et vous dit »On se reverra... ne m’oubliez pas !"

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès