• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Ça sert à quoi un énarque ?

Ça sert à quoi un énarque ?

L’ENA, cette vieille institution dont certains n’hésitent pas à rappeler l’anagramme, produit d’étranges résultats, qui ne sont pas à son avantage.

Le fait que l’ENA soit en effet le mot inversé d’Âne est-il une simple coïncidence ?

Il semble que non, car la légende de la bêtise du quadrupède a du plomb dans l’aile.

On a beaucoup glosé sur le fait que l’âne était têtu, mais en réalité, il est tout simplement indépendant, et ne fera que ce qu’il a envie de faire, toujours porté par une prudence plutôt intelligente, d’autant que des études ont démontré que l’âne, mis face à un obstacle, cherchera par tous les moyens de le contourner pour arriver à ses fins.

Ainsi un âne prisonnier d’un enclos finira par trouver le moyen de rejoindre l’ânesse dont il est amoureux... de plus, ce bel animal est attentif, et lors d’une randonnée, il attendra patiemment que les retardataires l’aient rejoint. lien

Retournons donc à notre ENA qui semble avoir pris un chemin bien différent, pour ne pas dire contraire.

Une vidéo tourne en boucle sur le net, et on peut y entendre un professeur dire : « la France fait deux erreurs, (...) la première c’est de penser que ceux qui ont fait les meilleures études sont les plus intelligents (...) quand j’étais dans mon université j’avais un professeur que j’aimais beaucoup, et qui avait posé la question : pourquoi croyez-vous qu’on va chercher à vous embaucher ?... on s’était dit, mais il est idiot ce gars-là, on cherche à nous embaucher parce qu’on est les meilleurs ! (...) il avait dit, non pas du tout, vous avez suivi des études donc ça prouve que vous n’avez aucun caractère, si vous aviez eu le moindre caractère, vous auriez créé votre entreprise, et donc vous avez montré que vous étiez capable de répéter ce que disent vos professeurs, et c’est qu’on appelle l’intelligence, mais ça n’a rien à voir avec l’intelligence (...) je pense à cet officier d’état-major, Gamelin qui a foutu la France en l’air, et qui était sorti 1er de St Cyr, (...) donc première erreur « intelligence égale étude »... deuxième erreur, c’est de penser que parce que vous avez fait des longues études, vous êtes le plus à même de prendre des décisions, or il n’y a aucun rapport entre les deux... à partir de ces deux erreurs, on a construit un système d’éducation qui fait monter les gars qui ont une mémoire de cheval, et qui n’ont aucun caractère. Ce sont les deux caractéristiques des écoles françaises qui forment des « élites »... lien

Au-delà de cette première approche qui ne manque pas de pertinence, on peut dès lors s’interroger sur les capacités de ceux qui nous gouvernent, ou du moins qui tente de nous gouverner, en se penchant sur les récentes déclarations d’un grand militaire.

Il s’agit d’un général, le général Soubelet en l’occurrence, qui a déclaré : « notre pays n’est pas gouverné, il est administré par des technocrates  ». lien

... Ces mêmes technocrates sortant des grandes écoles.

Et le gradé de continuer : « l’Etat se fracture de l’intérieur en laissant s’affronter l’administration et la justice. Et tous les français sont à la fois témoins et victimes de ces incohérences et de ces luttes qui occupent à grand frais des magistrats et des fonctionnaires absolument convaincus de leur bon droit. (...) ce ne sont pas les français qui sont au cœur de leurs préoccupations, car tout en ignorant le bon sens, ils poursuivent une logique comptable, sans âme, froide, qui ignore l’essentiel, l’Homme ».

Fermez le ban !

C’est bien de cela qu’il s’agit, avec ce gouvernement, tout comme avec ceux qui l'ont précédé...

Et un ancien premier ministre, Dominique de Villepin en l’occurrence, a enfoncé récemment le clou, attaquant frontalement la politique menée par le chef de l’état : « Emmanuel Macron veut montrer sa verticalité dans un monde connecté, fait de réseaux : son risque c’est apparaitre déconnecté des réseaux, des réalités des français. Or, ce qui fait la capacité d’un grand homme politique, c’est sa capacité à s’adapter. Sa relation aux Français doit changer. Il faut certes de la verticalité, mais plus par la gravité que par l’autorité ».

Puis il tance le chef de l’état sur sa réaction face à la crise de l’Aquarius : « c’était une occasion unique de respecter à la fois nos valeurs et le droit maritime, le droit humanitaire, la Convention de Genève...  » expliquant par la suite que lui aurait accueilli l’Aquarius et aurait pris la parole devant les français pour expliquer ce qui est en jeu derrière l’Aquarius...alors que Macron a fait tout le contraire, allant jusqu’à s’en prendre aux sauveteurs, comme s’il s’agissait de délinquants. lien

En effet, récemment, il a accusé l’ONG Lifeline l’accusant de faire le jeu des passeurs, d’être cyniques. lien

Mais qui est vraiment cynique ?

N’est-ce pas plutôt un chef d’Etat qui dit une chose et fait son contraire ?

Face à une Italie qui a déjà accueilli plus de 700 000 migrants, notre pays n’en a accueilli en un an que 1330 sur les 30 000 promis. lien

La pensée des énarques est souvent pour le moins confuse, si l’on se réfère à ce commentaire de Nathalie Loiseau, ministre chargée des affaires européennes, qui a récemment déclaré : « il ne s’agira pas de centres fermés, mais de centres d’où les migrants ne pourront pas sortir  ». lien

Elle a un certain sens de la nuance.

Ensuite, l’énarque manie avec aisance l’enfumage de 1ère catégorie, tel le premier ministre qui a affirmé : « les amendes lors de dépassement des 80 km bénéficieront aux hôpitaux  ». lien

Ces incohérences n’ont pas échappé à quelques universitaires qui ont tenté d’y remédier.

C’est ce qu’a fait Patric Gérard, le directeur de l’institution,

Il a tenté d’envoyer ses élèves « en immersion », les lâchant dans la région Alsace Lorraine, afin de tenter de relever les défis proposés par les services administratifs de cette institution.

Il s’agit de « permettre aux élèves d’entrer totalement dans la société numérique...mais aussi de leur faire douter d’un certain nombre de choses  ». lien

Pas de doutes, la pensée des énarques est complexe, et il ne faut plus s’étonner des résultats qu’ils produisent sur nos concitoyens.

Pas étonnant dès lors qu’une ancienne énarque, devenue journaliste, Adeline Baldacchino, qui reprend à son compte l’histoire des 3 petits singes, celui qui se couvre les yeux, se bouche les oreilles, et s’empêche de parler, pour illustrer les méthodes de l’institution.

Elle décrit les maximes qui font la réalité des énarques : « pas de vagues, mon vieux, pas de vagues » (PDVMVPDV).

Elle explique dans son essai incisif que « l’énarque, traversé par le terreur de déplaire, a intériorisé l’autocensure devant l’autorité, cherchant au maximum à maquiller une réalité déplaisante dans de beaux rapports bien rédigés, bien ficelés, à défaut d’être réellement efficace ».

Elle rappelle que c’est « le grand Charles » qui a fondé, il y a 70 ans, cette institution dont les dysfonctionnements n’ont cessé, malgré les tentatives infructueuses du fondateur.

Elle en vient logiquement à se poser la question de l’utilité de cette école où « l’on apprend rien », « la culture se réduisant à des fiches, des résumés, des condensés, des « petits pots de la pensée », plus digestes et surtout plus utiles, car à l’ENA, on ne lit pas, ou à la rigueur la presse  » affirme-t-elle. lien

On peut lire la totalité de ses écrits dans son livre « la ferme des énarques », aux éditions Michalon/2015. lien

N’est-ce pas en partie à cause de cette « grande » école que la France se trouve dans la situation actuelle ?

La question mérite d’être posée.

Quand dans la loi, un énarque décide de remplacer le mot sécurité sociale par protection sociale en dit beaucoup.

Le but de la manœuvre semble d’être de contester la règle qui était de « cotiser selon ses moyens et de recevoir selon ses besoins ». lien

On peut donc s’attendre clairement à ce que dans le futur, il y ait un système de santé à 2 vitesses, l’un pour les nantis, et l’autre pour les « sans dents » chers à l’ancien chef d’état.

Mais les effets de cette politique d’énarques, qui plombe le pays depuis longtemps, sont de plus en plus visibles.

Dans tous les secteurs, le burnout s’amène en douce : des gendarmes qui sont au bout du rouleau, et qui de fait accumulent les bavures (lien), aux médecins qui se suicident à tour de bras (lien), en passant par la grande majorité des citoyens, la France ne va pas bien, et l’on comprend pourquoi certains n’hésitent pas à prôner la disparition de cette école dont le prestige est plus que galvaudé.

Comme dit mon vieil ami africain : « la bouche de l’homme brûle d’avantage que le feu ».

L’image illustrant l’article vient de berdepas.com

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

L’école des ânes

Macron, le président carabistouille

Je cherche l’Homme

Mais où sont passés nos Héros

Macron, un Monarc

En marche ou grève

Est-ce la fin du service public ?

Soldes, tout doit disparaitre

Le meilleur ou bien le pire ?

T’as pas mille balles ?

Le salaire du bonheur

Après le réveillon, le Réveil ?

Merci macron

La langue de macron

Macron, faire le plein avec du vide

Du Macron au micron

Macron vous fait bien marcher !

Méritons-nous un tel mépris ?

Un Macron très sucré

Un hold-up électoral

Le mélange des genres

Macron tend un piège

Le peuple ou les élites

Ils font leur nid dans le ni-ni

Lever le mystère Macron

Les bouffons politologues

La politique de l’illusion


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

90 réactions à cet article    


  • Spartacus Spartacus 4 juillet 09:45

    L’ENA est une école....


    L’Enarque est un individu.
    Le problème n’est pas l’Enarque mais le statut du fonctionnaire.
    Ce n’est que la partie immergée visible d’un plus gros problème.

    Il y a trop de politiciens fonctionnaires, et donc 

    Suprimer le statut de fonctionnaire et la mise en disponibilité a tous les fonctionnaires et donc a eux permettrai la rotation.
    Elle éviterait un positionnement politique pour sa carrière, au détriment de l’intéret général.

    Les énarques sont presque tous des littéraires, c’est le concours d’entrée qui les sélectionne ainsi.
    On n’y trouve rarement des économistes ou scientifiques. Il connaissent tous Zola, les misérables, Marx et aucun Bucanan.

    • gaijin gaijin 4 juillet 10:28

      @Spartacus

      salut ça va ?
      ça fait du bien de tirer sur les fonctionnaires ?
      vous avez raison ,mais en partie comme toujours car les entreprises sont massivement atteintes du même mal : dirigées par des gestionnaires professionnels tous formés sur le même modèle , incapables de produire la moindre pensée originale et produisant leur propre enfer administratif interne
      le communisme dégénère en bureaucratie
      mais le libéralisme aussi comme le capitalisme, la démocratie , la dictature , le fascisme .....
      il y a sans doute là quelque chose a comprendre mais c’est trop demander aux agiteurs de pensée monomaniaque dans votre genre


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 11:06

      @Spartacus
      je ne vous suis pas trop dans ce rapprochement que vous faites entre les fonctionnaires et les énarques...à part le fait peut-être que les uns sont au service des autres...

      la différence essentielle étant que l’énarque tient les commandes, et que subissons leurs errements, alors que le pouvoir des fonctionnaires, est quand même plus limité.

    • HELIOS HELIOS 4 juillet 12:40

      @Spartacus

      ... supprimer le statut de fonctionnaire sans supprimer l’ENA, c’est diffuser imanquablement l’esprit de l’ENA dans toute la societe, ce qui a l’evidence vous plairait, a moins que vous ’ayez intégré dans votre tête les dangers du nivellement par le bas et de l’intelligence collective.

      L’ENA a fait la force de notre pays lorsque il a fallu tout reconstruire -apres la guerre donc-. Il s’avère que la mutation necessaire de l’ENA qui doit imperativement se detacher de la politique et des dogmes ne se fait pas simplement parce qu’elle est la poule aux oeufs d’or de la classe politique qui a capté tous les pouvoirs

      Il est temps maintenant de supprimer l’ENA telle qu’elle est actuellement pour en faire une branche universitaire -ce qui permet au passage d’ouvrir l’administration a tous les français, donc l’ascenseur social- et... evidement mettere en accord l’eco-systeme de la pyramide organisationnelle française... sans en changer le modele républicain, evidement.

      Parmi les mesures ncessaire, il y a le mode de scrutin, pour eviter les rentes de situation et la privatisation du pouvoir, reformer le mode parlementaire pour s’assurer que la volonté populaire soit mieux prise en compte par l’executif (tout cela avec une meilleure indépendance des pouvoirs)... mais pas seulement, il faut en prévoir l’alimentation sociale eu modifiant suffisament le tissu technique économique pour que l’ensemble politique/administration ne soit pas capturé par des forces économiques et donc, modifier la forme juridique et la comptabilité des entreprises .... bref je pourrais vous proposer bien d’autres mesures si ce n’est nécessaires ou tout du moins importante pour retrouver un peu de serenité et de grandeur a notre pays... donc sa richesse et la re-distribution qui s’impose.

      Bonne appetit a tous il est 12:40 ce mercredi 4 juillet anniversaire de la plus grande démocratie, elle aussi en danger.

    • HELIOS HELIOS 4 juillet 12:46

      @HELIOS
      j’ai ecrit : a moins que vous ’ayez intégré dans votre tête les dangers du nivellement par le bas et de l’intelligence collective.


      veuillez lire a moins que vous n’ayez intégré dans votre tête les dangers du nivellement par le bas et d’absence d’intelligence collective.


      Phrase trop longue = erreur, cela se voit !

      merci de m’avoir lu.

    • Spartacus Spartacus 4 juillet 14:44

      @olivier cabanel


      Les fonctionnaires ne sont au service que de leur paye...POINT.
      Les Et les autres....
      S’ils ne sont pas payés il ne vont pas travailler.

      Enarques et Fonctionnaires sont les mêmes...
      Ils phagocytent la politique. 
      Ceux que vous leur reprochez, vous oubliez de le reprocher a ceux de votre caste des rentiers de la gamelle de l’état...

      C’est la caste dans son ensemble qui est sur-représentée, pas le haut de l’iceberg.

      Le statut qui permet d’entrer en politique est un scandale et la source du monopole des Enarques sur la politique...
      Un fonctionnaire qui vote le budget de l’état est obligatoirement en conflit d’intérêt.
      Une assurance de retourner dans la fonction publique est elle aussi un conflit d’intérêt avec son futur.
      La politique agissant en premier sur l’état, offre à ceux en conflit d’intérêt les privilèges.

    • aimable 4 juillet 14:58

      @olivier cabanel

      l’E N A ne produit pas les fonctionnaires cheville ouvrière de la fonction publique , elle ne produit que les haut fonctionnaires qui planent tellement haut qu’ils ont bloqué leur altimètre et dont le plus grand nombre seront les dirigeants des partis politiques ou patrons des grandes entreprises nationales , il ne faut pas les mélanger aux premiers , ce que d’ ailleurs les haut fonctionnaires ne font surtout pas .


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 17:58

      @aimable
      ais-je écris autre chose ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 juillet 19:14

      @olivier cabanel

      Et oui, les énarques sont des fonctionnaires au service de l’ Etat, ils ne décident de rien du tout. Ils sont recrutés par concours, ils préparent les dossiers et les recherches demandés par leurs Ministre de tutelle. D’où sortez-vous qu’ils tiennent les commandes ?

      Ce sont les Traités européens qui s’appliquent.

      - Et la feuille de route pour Macron en 2018/2019.

      Les fonctionnaires de Bercy tiennent soigneusement le compte des réformes imposées par Bruxelles et les Traités, leur rôle se limite à cela. Les fonctionnaires énarques de Bercy se contentent de lister les réformes dans un document qui s’appelle « Programme national de réforme », qui suit à la lettre les exigences de Bruxelles.




    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 juillet 19:20
      @Spartacus
      Quelle étalage d’ignorance, ce sont les Députés qui votent le budget. 
      Vous mélangez tout, les Députés sont élus, les fonctionnaires ne sont pas élus.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 juillet 19:33

      @aimable

      Les énarques sont des fonctionnaires qui travaillent dans les Ministères, les Préfectures, les Conseils des départements et des régions, ou dans des ambassades ou des consulats. Ils sont au service des élus, quelle que soit leur couleur politique, et pas le contraire.

      Certains quittent la fonction publique pour faire de la politique, d’autres pour diriger des entreprises, mais la grande majorité fait son travail de fonctionnaire.

      Asselineau explique : « Non les énarques ne sont pas responsables de la catastrophe en cours ». La majorité des politiques qui nous ont enfermés dans le carcan européen, comme Chirac, Delors ou Mitterrand, n’étaient pas sortis de l’ ENA.

    • aimable 4 juillet 19:38

      @olivier cabanel
      j’ai lu votre com après mais c’était parti mille excuse  smiley


    • Spartacus Spartacus 4 juillet 22:22

      @Fifi Brind_acier

      Dans toutes les vraies démocraties il faut démissionner de la fonction publique pour être élu et voter le budget.

      Faut il être en déni pour ne pas comprendre que voter pour le budget de son employeur est un conflit d’intérêt et un manque d’indépendance...

      Ta tartine à la crème d’Asselineau est lui aussi un bel exemple de trou du cul en « disponibilité »...
      L’argent du contribuable n’est pas fait pour payer a faire de la politique un Enarque tout aussi profiteur que les autres....

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 juillet 07:16
      @Spartacus
      Quand Asselineau est en disponibilité, il n’est pas payé.

      J’ai bien compris que le statut de la fonction publique vous énerve, mais il a évité la corruption dans la fonction publique pendant 70 ans. Dans les autres pays, vous devez souvent payer pour obtenir ce à quoi vous avez droit, tellement les fonctionnaires ont peu d’avantages.

      Quel que soit leur vote au budget, les Députés ne perdent pas leur statut quand ils retournent dans la fonction publique, vous dites des âneries. Il n’y a donc aucun conflit d’intérêt. Ce qui n’est pas le cas des Députés qui viennent du privé, et qui votent des lois en faveur de leur employeur.

    • Trelawney Trelawney 5 juillet 07:24

      @Fifi Brind_acier
      Dans les autres pays, vous devez souvent payer pour obtenir ce à quoi vous avez droit, tellement les fonctionnaires ont peu d’avantages. 

      C’est tout ce que vous avez trouvé pour justifier la position d’un fonctionnaire : « il faut les surpayer, sinon ils vont piquer dans la caisse »

      Ben heureusement qu’il y a l’UE pour nous contrôler !

    • Spartacus Spartacus 5 juillet 09:44

      @Fifi Brind_acier
      Évité la corruption ?...Vaste blague.

      Bien au contraire, la France est le pays de la corruption, du clientélisme, du corporatisme dont vous êtes une carricature et des castes...

      Les fonctionnaires ont peu d’avantages...Belle phrase d’hypocrite.
      C’est beau le déni et l’hypocrisie..
      Pourquoi ne réclamez vous pas le droit commun ? La peur de perdre ses tellement « petits » avantages ? 

      Le statut est un conflit d’intérêt. Faut il être dans le déni et le corporatisme le plus con pour le nier...

      Asselineau en disponibilité bénéficie du paiement de son assurance retraite qui lui fournira un revenu décalé dans le temps...
      Quelle mentalité abjecte de la caste qui ne veut jamais reconnaître qu’elle est bien puante..
      Les gens ont bien compris que la caste des obligé de la gamelle profitent à fond dans une hypocrisie immonde...




    • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 11:09

      @aimable
      pas de soucis...

       smiley

    • troletbuse troletbuse 4 juillet 09:51
      Un énarque, ca sert à couler les entreprises ou les sociétés.
      J’ai bien aimé DDV à l’ONU. Mais aujourd’hui, il se coule dans le moule.
      "C’est une occasion unique de respecter à la fois nos valeurs et le droit maritime, le droit humanitaire, la Convention de Genève
      Ici, DDV ment. Dans cette histoire d’envahisseurs, il n’y a pas de droit maritime, ni droit humanitaire. Les envahisseurs se mettent eux-mêmes en danger.
      Pour notre Macrounet, il dit tout en faisant le contraire. A l’école des ânes, il a du sortir premier.
      C’est un dangereux incapable

      • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 11:07

        @troletbuse
        je partage totalement !

        merci

      • pallas 4 juillet 09:52
        olivier cabanel

        Bonjour,

        Je m’intéresse en ce moment à notre jeunesse, la plupart fume du cannabis, voir la totalité, avec des problèmes psychologiques enorme.

        C’est un cas de figure très grave, car sa met notre nation à mort.

        En Russie, il y a certes des problèmes, mais pas à ce point.

        Pendant ce temps, les vieillards,les énarques et autres de la grande bourgeoisie coule des jours heureux.

        Ne voyant pas leurs petits enfants dans une souffrance énorme, et la je parle bien de leurs propres familles et entourage.

        C’est digne de la Génération 68.

        Salut

        • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 11:11

          @pallas
          un peu excessif peut-être ?!

          « le cannabis met notre nation à mort »
          vous auriez évoqué l’opium, l’héroïne, l’alcool, j’aurais pu approuver... mais là j’avoue...
          non, je ne vous suis pas.
          bah, de toute façon, on est loin du sujet, non ?
           smiley

        • HELIOS HELIOS 4 juillet 13:45

          @pallas

          ... qu’avez vous compris de 1968 ? un slogan... ou vous répétez ce que d’autres manipulateurs vous ont fourrés dans la tête ?

        • Jean Roque Jean Roque 4 juillet 10:35

           
          « VIVE LE BÉTON !
           
           VIVE LA CONSOMMATION !
           
           VIVE L’IMMIGRATION ! »
          Collabobo Crassanel, qui n’a pas pas fait l’Ena...
           
           
           
          « Il y a trop d’hommes dans le tiers monde [....] L’arrêt de la croissance démographique est encore plus urgente dans les pays développés comme la France [pays avant la colonie de repeuplement Boobaland ...] »
           
          René Dumont, vrai écologiste, du coté obscure de la force
           
          (qui lui avait fait des études...)
           
           
          100% DE LA CROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE UE = COLONISATION
           
          https://francais.rt.com/international/51354-europe-totalite-croissance-demographique-est-due-immigration


          • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 11:09

            @Jean Roque
            cette chère villistia à toujours un langage tristement limité... c’est comme ça.

            mais j’ai de la peine à m’y habituer.

          • Jean Roque Jean Roque 4 juillet 16:43

             

            Dans « Le moment est venu de dire ce que j’ai vu », Philippe de Villiers parle de l’oral de l’Ena :
             
            Une blonde pulpeuse arrive devant les examinateurs de l’oral de l’Ena (des bobos gogochons)
             
            _ « Parlez nous du fleuve Amour »
             
            _ « Il prend sa source entre les 2 monts Khingan et finit dans le delta de Tatarie. Il est infidèle à son lit, mais y retourne toujours. »
             
            20/20
             
             
            « Interdit aux lobbyistes et aux chiens’ bureau de De Villiers au bordel privé de l’oligarchie mondialiste (UE). Pas prébendier Bovet qui fait du zèle Sorosien en allant soutenir la traite négrière capitaliste à Vintimille... »
             

             


          • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 17:59

            @Jean Roque
            belle allégorie... merci


          • hunter hunter 4 juillet 11:23
            A quoi sert un énarque ?

            Facile, c’est un deal : tu auras toute ta vie un très bon statut, un très gros salaire, pleins d’avantages, et en contrepartie tu mettras tout en œuvre, pour perpétuer le système de domination, par d’innombrables contraintes, lois, réglementations, juste faites pour faire chier ceux qui sont dominés, de manière à ce qu’ils le restent, ad vitam aeternam !

            Et depuis qu’existe l’UE, ta tâche est facilitée : tu n’as plus besoin d’inventer des trucs, Bruxelles et ses équipes le font pour toi !

            Tu n’as plus qu’à faire en sorte que ça soit traduit et appliqué ici, vite fait bien fait !

            Voilà, autre question ?

             smiley

            Adishatz

            H/

            • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 12:28

              @hunter
              pas d’autre question !

               smiley
              merci

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 juillet 19:39

              @hunter

              Non, ce sont les Gouvernements qui appliquent les décisions européennes.

              C’est la Commission européenne qui est à l’initiative des lois, chargée de les faire appliquer et gardienne des Traités.

            • ZenZoe ZenZoe 4 juillet 11:34
              Je me demande ce qu’avait en tête le Grand Charles en créant son machin.
              En tout cas, je vois ce qu’il est devenu. Une boite à élites (Elite Nationale Agréée).
              Tout ce petit monde feutré que rien ni personne ne peut contester, qui a une seule fonction, mais double : la reproduction de leur caste et le maintien à tout prix d’un système si douillet, si rémunérateur et si valorisant.

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 juillet 19:41

                @ZenZoe

                De Gaulle vivait dans un pays qui était encore un pays souverain.
                Maastricht a imposé un système supranational.
                Le rôle des décideurs est tenu par les 28 Commissaires européens.

              • Trelawney Trelawney 5 juillet 10:18

                @Fifi Brind_acier
                Donc votre raisonnement c’est : Si les énarques sont ce qu’ils sont, c’est la faute à l’Europe


              • exocet exocet 4 juillet 11:46

                D’après le dernier Classement de Shangai des meilleures écoles et universités...l’ENA ne figure pas dans les 500 meilleures écoles et Universités Mondiales.
                .
                L’ENA, une spécificité Franco-Française, une école qui forme les enfants de la bourgeoisie, une école ou il faut être habillé en costume-cravate lors des interrogations orales....une école qui forme des « énarques » persuadés d’être l’élite intellectuelle de notre Planète.
                .
                C’en est grotesque.


                • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 12:29

                  @exocet
                  grotesque... en effet

                  j’ajoute grosses têtes...à ce qu’ils croient
                   smiley

                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 juillet 19:45

                  @exocet

                  L’ENA n’est pas une grande école, c’est une formation destinée à former des fonctionnaires au service des élus. Comme elle est unique, je ne vois pas avec quelle autre école dans le monde vous pourriez la comparer ?

                  Par contre que les décisions essentielles soient prises à Bruxelles par des Commissaires non élus qui passent leur vie avec les lobbies, sans tenir compte de ce que souhaitent les peuples européens, ne semble pas vous émouvoir !

                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 juillet 07:27

                  @olivier cabanel

                  Essayez d’expliquer les questions monétaires, on verra bien si vous en savez plus que l’énarque Asselineau : « La tragédie de l’ euro ».

                  Quant à Macron, ce n’est pas l’ ENA qui l’a propulsé Président, c’est le directeur de la Banque Rothschild , pour ses qualité de beau parleur et sa facilité à enfumer ses auditeurs.

                • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 08:49

                  @Fifi Brind_acier
                  ah ! mon dieu ! j’ai encore fait mouche !!! l’énarque asselineau...

                  tout s’explique.
                   smiley
                  par contre sur macron, je partage...

                • Trelawney Trelawney 5 juillet 10:21

                  @exocet
                  une école qui forme des « énarques » persuadés d’être l’élite intellectuelle de notre Planète.

                  Et qui sait très bien enculer à sec. Par exemple notre Hollande qui ne jure que par l’ENA a pris dans son équipe ....... Macron qui place la reconnaissance du ventre un peu trop bas smiley


                  • pallas 4 juillet 12:22

                    Bonjour,

                    J’ai l’occasion ou plutôt la facilité de discution avec les gens.

                    Toutes les jeunes filles auquel j’ai discuté se drogue, de plus elles ont toutes été soit violer ou subit acte d’agression sexuel.

                    Pour les jeunes hommes, ils fument aussi, vivant dans un univers fantasmagorique, je parle de gens biens, de gamins abandonner par la société et non ces minables des cités n’ayant pas un neurone.

                    Nos chers têtes blonde, partagent un point commun, ce sont des camés et sont à la dérive.

                    Le cannabis qu’ils fument n’est pas celui d’il y a 20 ans, « Le Tchernobyl » c’est du pipi de chat à coté, c’est coupé avec diverses substances, en faisant une drogue dure et les transformant en zombie.

                    C’est digne de comparaison entre la cocaïne et le crack, et ils fument l’équivalent du crack.

                    On s’en tamponne de la jeunesse n’est ce pas ?.

                    Salut

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès