• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Cannabis : l’étude qui donne raison à Peillon

Cannabis : l’étude qui donne raison à Peillon

Vincent Peillon, a relancé dimanche 15 octobre, contre la volonté du Premier ministre, le débat sur la dépénalisation du cannabis. Sur France Inter, le ministre de l'éducation nationale a considéré que la question mérite d'être posée comme moyen de lutter contre les trafics dans les cités. C'est également une question de santé publique. La France a en effet repris la tête du classement des pays européens pour la consommation de cannabis chez les jeunes. Or, selon une étude récente, une consommation régulière et prolongée de cannabis, commencée à l'adolescence, peut entraîner une altération des performances intellectuelles. Avec une baisse du quotient intellectuel (QI) à l'âge adulte allant jusqu'à 8 points.

Passons sur la question de la sécurité publique tant il est évident que la prohibition alimente une économie souterraine et une délinquance organisées pour lesquelles les coups de filet prennent des allures de coups d'épée dans l'eau.

Le pragmatisme en la matière ne semble pas à l'ordre du jour. La droite et une partie de la gauche éructent au simple exposé de la question, préférant fermer d'entrée tout débat en se drapant dans les apparats de la vertu. Comme si, dans un manichéisme simplificateur absurde, il y avait d'un côté les gardiens de la morale et de l'autre les permissifs dégénérés.

Electoralement payant dans un pays vieillissant, le statu quo est pourtant désastreux. A minima sur le plan sanitaire. Il suffit pour s'en assurer de revenir sur le dossier consacré sur le sujet par Le Monde dans son édition du 6 septembre. Sous le titre parlant "Cannabis chez les adolescents : le QI en fumée" la journaliste Sandrine Cabut dresse le constat d'une situation inquiétante.

Alors que dans notre pays un collégien sur dix a déjà expérimenté le cannabis, une étude publiée le 27 août dans une revue scientifique de grande qualité, les Comptes rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS), conclue qu'une consommation régulière et prolongée de cannabis, commencée à l'adolescence, peut entraîner une altération des performances intellectuelles avec une baisse du quotient intellectuel (QI) à l'âge adulte allant jusqu'à 8 points.

On connaissait depuis longtemps les troubles cognitifs liés à la consommation de cannabis - troubles de mémoire, de l'attention et de la concentration, manque de motivation - mais l'étude va bien au-delà en pointant des altérations que l'arrêt ou la réduction de la consommation de la drogue n'ont pas restauré et qui handicaperont toute leur vie les jeunes fumeurs.

Comme le souligne Sandrine Cabut, l'étude "enfonce le clou sur la vulnérabilité du cerveau adolescent à cette drogue". Les jeunes consommateurs, ceux dont la maturation du cerveau n'est pas achevée sont donc particulièrement exposés et doivent être protégés. Cette conclusion est bien entendu également valable pour une autre drogue légalisée qui fait des ravages chez les jeunes : l'alcool et la pratique du binge-drinking.

Alcool et cannabis seront-ils à notre époque ce que le saturnisme a été à l'époque romaine avec la fin que l'on connaît ? Il appartient aux pouvoirs publics de répondre à cette question plutôt que de faire la politique de l'autruche.


Moyenne des avis sur cet article :  3.39/5   (72 votes)




Réagissez à l'article

128 réactions à cet article    


  • esteban 15 octobre 2012 12:57

    Si c’était le cas, il serait légal et depuis longtemps.
    Essayez de réfléchir un peu avant de sortir vos idées toutes faites comme si vous sortiez de la cuisse de Jupiter.

    Quand on voit que nos chers dirigeants courent après n’importe quoi pour prélever de l’argent au peuple, et qu’ils ne sautent pas du tout sur l’énorme masse de pognon qu’il y a dans le commerce du cannabis, on est en droit de se demander si justement le cannabis est réellement l’abrutissement que les incultes véhiculent à dessein.


  • esteban 15 octobre 2012 12:59

    Dites de suite que vous considérez le cannabis comme du SOMA.... qu’on rigole un peu !


  • esteban 15 octobre 2012 13:01

    « Ho oui peuple on vous protège du mal de la drogue qui vous avili ».... Mfm, c’est très drôle.


  • bacchus bacchus 15 octobre 2012 13:47

    oui esteban,

    mais quelle est donc c’est raison ?

    j’ai pensé à deux choses :
    soit on laisse volontairement le traffic aux « cités » pour qu’ils aient quelque chose à se mettre sous la dent, histoire que ca ne dégénère pas completement ;

    soit c’est une histoire de lobbie du coton, qui avait déjà diabolisé le cannabis au début du siecle, notamment aux USA.

    allez savoir, en tout cas c’est pas clair cette histoire.


  • lionel 15 octobre 2012 16:52

    Il n’y a pas que dans les cités que l’on trouve du cannabis. dans tout le pays, des centaines de boutiques ont fleuries et beaucoup de gens font de l’auto-production. L’illégalité du cannabis fait qu’ils sont tous potentiellement des « criminels » et qu’ils sont malheureusement plus enclins à ne pas s’engager politiquement de peur de se faire attraper. Ce n’est pas le SOMA, mais malheureusement, c’est invalidant. C’est d’ailleurs, à mon sens le fait que le cannabis soit un outil de chantage pour le pouvoir qui fait qu’il est interdit.


  • T.REX T.REX 16 octobre 2012 20:31

    La conclusion de cet article est ridicule, quel rapport entre le cannabis et le saturnisme ??

    Je ne savais pas qu’il y avait des trafiquants de plombs sous l’armure à l’époque romaine ! L’argumentation a du plomb dans l’aile de canard !

    Comme disait Pierre DAC pour arrêter de fumer du tabac, Fumez du saumon !
    L’auteur à peur que l’on se mette à fumer du canard ? Sacré Saturnin !

    Remarquez du canard de presse ça peut faire du bon papier à joint ... non je déconne ! 


  • vieux grincheux 17 octobre 2012 08:15

    à tou-te-s

    L’ article, comme souvent lorsqu’ il est question des effets du THC, ne fait pas dans la subtilité.

    Il serait plus conforme de dire que chaque individu réagit differemment, et que c ’est lui/elle que ça concerne.
    De même qu’ il ne viendrait à l’ idée de personne de prendre un médicament lorsqu’ on est en parfaite santé, l’ absorption de THC doit être utilisée en fonction des activités.

    Par exemple, une activité de « brain storming » peut être favorisée par un état sous THC, car celui-ci fait émerger les associations d’ idées, diminue les conflits égotiques issus des pulsions du cerveau reptilien, et renforce la convivialité (c ’est pourquoi il a été nommé joint, il crée du lien social).

    Mais l’ Occidental a du mal avec la gestion des substances psycho-actives, il se permet même de mélanger du benzene (pouah) à la coca, alors que les indiens andins l’ utilisait pour des travaux de force (la construction de maisons dans l’ air raréfié des hautes Andes).

    La cause en est que l’ Occidental est acculturé à une NORME. Il fonctionne en mode binaire, version 1.0. Il y a la perception NORMALE et il y a les déviantes qui sont ANORMALES.

    Or, les récents travaux des neurologues, confirment l’ importance du jeu des hormones dans les corps humains, la dopamine, l’ acétylcoline, la testostérone, l’ adrénaline,etc.... jouent un rôle essentiel dans nos « humeurs ».
    Le bouquin d’ Huxley portant sur la perception est donc toujours d’ actualité, non seulement car c ’est un apport cognitif indispensable qu’ il nous reste à approfondir, mais surtout car il pose un point de vue LIBERTAIRE du « Connais-toi, toi-même ». 
    Point de vue que Paracelse, pour ne citer que lui, avait adopté pour expérimenter sur lui-même les effets de la plupart des molécules de la pharmacopée actuelle.

    Enfin, l’ influence du « mens sana in corpore sano » hérité des Romains met en valeur les activités sportives, qui remplacent l’ activité guerrière en utilisant les pulsions agressives tout en générant des endorphines (les anglais héritiers des romains ont inventé le rugby, le foot et le damned crickett afin d’ épuiser le trop plein d’ agressivité de leurs futures élites au sein des « public schools »).
    Cette activité sportive constitue en ce début de XXI eme siècle, par sa diffusion télévisuelle, le tralala associé, les clubs de supporters, une resucée des « panem and circences » qui, ce qui ne gâtent rien, génère un pognon qui arrose tout un tas d’ individus, tout à fait dépourvus de talents sportifs, mais bien à l’ aise dans leurs rôles de sangsues, vampires et autres tiques...

    C ’est au nom de cet « idéal », au nom de la prophilaxie en direction de l’ adolescence que l’ auteur de l’ article se permet d’ en appeler à la Doxa.
    Mais l’ Aristotélisme n’ est qu’ un cas particulier, noir OU blanc, non partagé par la vision du monde des philosophies orientales, qui propose dans le Yi King par exemple, une vision du monde en 16 millions de couleur, dynamique tout en respectant le libre arbitre de chacun. 
    En posant la dynamique de la vie comme postulat, l’ oracle chinois ne s’ attarde pas sur le « bilan », sorte de photo prise à un instant T dans le film de la Vie, mais propose un regard global incluant le passé et le futur dans le présent . Rappelons que le Bilan des « entreprises » est déjà faux, à peine imprimé.
    Le THC, de même va relativiser, et de ce point de vue il rejoint la pensée einsteinienne, voire la mécanique quantique alors que l’ Occidental a été éduqué dans le seul monde newtonien, voire augustinien et jésuite du mode binaire.
    Cet article donc, prône la régression et insulte le progrés sociétal du mieux vivre ensemble, alors que les faits, l’ augmentation du nombre de consommateurs, l’ échec de la politique de prohibition, devraient inciter toute personne intelligente à nuancer son propos.
    Que le débat porte sur le pognon est aussi une tare de l’ Aristotélisme, de ce sentiment de propriétaire que l’ Occidental se croit autorisé à mettre en avant comme argument d’ une civilisation avancée.
    la réalité est que si la culture, l’ usage du THC est enfin autorisé, chacun va en faire pousser chez soi. 
    Enfin, la culture du cannabis était gérée par la SEITA avant son interdiction au debut du XXeme. Pour les mêmes raisons prophylactiques qu’ aujourd’hui.
    Il est vrai que les marchands de canons avaient besoin de chair fraiche pour réaliser de substantiels bénéfices des deux côtés des lignes de front.....

    Celà constituera même le trésor de « la cagoule » réinvesti aprés la 2nde guerre mondiale chez l’ Oréal.....

    Les tronpas, ne sont que des profiteurs , des accapareurs et des EXPLOITEURS et pour celà, ils ont besoin de main d’ oeuvre servile. Toute substance qui pourrait amener le citoyen à penser par lui-même, à s’ émanciper, à développer son autonomie, à créer du lien afin d’ échapper à cet esclavage déguisé qu’ est le salariat va être mise au banc, jusqu’ au jour où le tronpa va pouvoir en contrôler la commercialisation,et où, miracle, le produit sera autorisé à la vente, dans les bureaux de tabac, dans des coffee-shops ou en pharmacie....

    C ’est ça la civilisation supérieure aux autres ???

    KONSELEDIIIIIIIIIIIIIIIIIIISEU !!!!!

    VG

  • Yaltanne 21 octobre 2012 11:46

    @ vieux grincheux : un petit clic sur le plus est insuffisant.
    Je plussoie donc en texte :)


  • gaijin gaijin 21 octobre 2012 11:55

    vieux grincheux
    pareil ++++++++++++++++++++
    et qu’on foute une bonne fois pour toute aristote aux orties ( qui ne méritent pas ça )


  • Yaltanne 21 octobre 2012 11:58

    Tout de même, j’ajoute qu’il n’y a pas que l’orient : des pensées non-aristotéliciennes il y en a en occident aussi et depuis un bail.
    Que ceux qui ne l’ont pas lu ne se privent pas - par exemple - du cycle des non A (Van Vogt).
    Les non-axiomes en tête des chapitres ne sont pas produit de son imagination mais extrait d’un ouvrage de sémantique générale.

    Il y a des alternatives au petit bouddha content ;)


  • jef88 jef88 15 octobre 2012 12:07

    la question mérite d’être posée comme moyen de lutter contre les trafics dans les cités

    Ah le vieux principe de la casse des thermomètres !
    on autorise donc on n’a plus à traquer les réseaux et on absout (en douce) ceux qui profitent du fric......

    hypocrisie politique !


    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 15 octobre 2012 17:42

      Vous pensez sérieusement avoir compris le problème ? Ou est-ce de l’hypocrisie tout court ? Parce que moi j’avais compris que c’était justement pour à la fois arrêter d’emmerder le monde et d’enrayer l’économie parallèle qu’il s’agissait... Mais je suis fortement diminué du neurone, il est vrai, vu le nombre de pétards que j’ai roulés. D’ailleurs, ma mémoire flanche : je ne peux plus les compter.
      Ceci-dit, ça serait rigolo de vois les dealers sans revenus officiels au volant de leurs BMW noires à liserés dorés perdre le monopole du shit interdit. Juste rigolo. Et très con pour ceux qui se sont habitués à changer de BMW tous les mois...


    • sisyphe sisyphe 15 octobre 2012 12:21

      Bien sûr que Peillon a entièrement raison, et que la prohibition a largement démontré son échec total quant à la consommation du cannabis chez les jeunes français (la plus élevée d’Europe), sans parler de l’économie souterraine, des trafics en tout genre, de la loi des caïds dans les cités, de la surpopulation des prisons, terreau de la vraie délinquance, etc...

      Ce débat dure, en France, depuis plus d’une trentaine d’années (Pasqua avait, à l’époque, organisé la tenue d’un grand débat avec toutes les autorités concernées, qui avait DÉJÀ conclu à l’échec de la prohibition et de l’interdiction, mais les conclusions avaient vite été enterrées).

      La dépénalisation permettrait un meilleur contrôle de la consommation chez les très jeunes, empêchant les effets néfastes sur le cerveau, mettrait fin à un trafic qui porte sur des milliards d’€uros, engendre la création de mafias, et procure beaucoup plus de dégâts (tant sur le plan sanitaire, que sur le nombre de morts dûs aux règlements de compte pour la maîtrise du trafic, la délinquance, etc...)

      Il serait largement temps qu’ENFIN, les autorités françaises s’attaquent avec courage à ces problèmes, au lieu de continuer à jeter une chape de plomb qui ne fait qu’aggraver ces problèmes, sans jamais se donner les moyens de les résoudre.

      De tous temps, sous tous les régimes, la prohibition ,n’a jamais fait qu’engendrer des problèmes bien plus graves que le « mal » qu’elles étaient censées résoudre.


      • appoline appoline 15 octobre 2012 13:05

        Je crois que cela n’est pas aussi simple ; ce qui était valable il y a 30 ans, ne l’est plus aujourd’hui. Pourquoi ? L’envie qui se tapit chez les jeunes de vouloir s’autodétruire. La dépénalisation ferait sans doute la nique à tout ce trafic parallèle mais les jeunes sauront ils se modérer ? Rien n’est moins sûr. 


        On voit les pratiques de ce jour chez eux, l’idée récurrente de se mettre minable en un minimum de temps avec l’alcool, en sera t il de même avec le canabis, grandement possible et ceux qui n’y goûtaient pas par peur des parents, de la police, du produit, risquent de s’y mettre.

        Ce que nous pensons, ce n’est pas ce qu’ils pensent ces jeunes, nous, nous voyons plus loin, eux, cherchent le bien-être immédiat même si les effets secondaires sont redoutables.

        Alors, avant de dire blanc ou noir, il faut voir un peu plus loin que le bout de son nez et les énarques sont peu réalistes pour cela. Ils ont « appris » dans le virtuel et restent dans le virtuel

      • bacchus bacchus 15 octobre 2012 13:49

        appoline,

        ca ne tiens pas, le Pays-Bas est un des pays européens avec la plus faible consommation des jeunes.
        au contraire, combien de jeunes consomme pour braver l’interdit ?


      • gaijin gaijin 15 octobre 2012 15:10

        n’oublions pas l’exemple du portugal
        dépénalisation et baisse de la consommation
        ( info bfm il y à une heure )


      • sisyphe sisyphe 15 octobre 2012 15:25

        Il n’y a pas de blanc ou noir.

        En cas d’absence de cannabis, les très jeunes se tournent de plus en plus vers l’alcool (qu’ils consomment de plus en plus, et de plus en plus tôt)  : qui est BEAUCOUP plus dangereux que le cannabis, à tous les égards, et qui, lui, n’est pas interdit.

        On se répète : TOUTE prohibition, à toute époque, sous tout régime, a toujours entrainé des dérives et des dégâts beaucoup plus graves que ce qu’elle était censée éradiquer.


      • Anaxandre Anaxandre 15 octobre 2012 18:08

          Ce que BFM ne vous dit pas c’est que parallèlement à une légère baisse de la consommation de cannabis, celle de la cocaïne explose au Portugal : au moins + 15% sur l’année écoulée chez les 15-34 ans (http://www.pistes.fr/swaps/57_218.htm). La société moderne destructrice de repères crée une demande sans cesse accrue, et plus seulement chez les jeunes, de drogues et d’alcool, non pas seulement dans un but de relaxation ou dans un contexte festif, mais bien pour être purement et simplement « foncedé » : c’est la perte de contrôle de soi rapide et totale doublée de l’évasion, voire de la négation du monde réèl qui sont recherchés. C’est au final être un autre pour, soit fuir un moment la société (alcool, cannabis, etc), soit se donner les moyens d’y être plus performant et compétitif au travail ou en soirée (cocaïne). C’est la société moderne qui serait à revoir radicalement, car de plus en plus inhumaine ; les histoires de dépénalisation et de légalisation ne sont que des détails d’un bien plus vaste problème.


      • sisyphe sisyphe 15 octobre 2012 18:44
        Les études et les expériences menées aux Etats-Unis le confirment : la dépénalisation du cannabis contribue à soulager les finances publiques.

        Matignon l’assure au lendemain des déclarations du ministre de l’EducationVincent Peillon : il n’y aura pas dépénalisation du cannabis. Dommage, diront peut-être certains économistes. Car sa dépénalisation aurait pu être utile d’un point de vue financier.

        Cécile Duflot évoquait récemment les deux avantages théoriques, selon elle, de la dépénalisation. Tout d’abord, casser l’économie parallèle et faire baisser le trafic, ce qui permettrait à l’Etat de réduire les frais liés à la lutte contre les drogues dites douces. Selon l’économiste Pierre Kopp, la France dépense autour de 300 millions d’euros par an pour interpeller environ 80.000 personnes, sans que cela ait d’ailleurs un effet radical sur la consommation de cannabis.

        Mais le deuxième avantage de la dépénalisation est encore plus intéressant pour les Etats. Si on considère désormais le cannabis comme l’alcool ou le tabac, ce que suggère Cécile Duflot, il peut alors être taxé, ce qui permet aux Etats d’engranger des recettes importantes.

        Les Etats-Unis expérimentent déjà ce système. Près d’une vingtaine d’Etats y ont légalisé l’usage et la culture du cannabis pour raisons médicales. En théorie, la vente du cannabis n’est pas libre dans ces régions. Mais en pratique, c’est tout comme. Il n’est guère difficile d’y obtenir une ordonnance, comme par exemple en Californie, où le cannabis peut être prescrit contre l’insomnie ou l’anxiété.

        De fait, les dispensaires - sorte de boutiques où on trouve le cannabis sous diverses formes, y compris parfois des glaces, des biscuits ou des boissons fraîches - se multiplient outre-Atlantique. Et les taxes que ces dispensaires génèrent augmentent aussi. Dans le Colorado, elles représentent déjà plusieurs millions de dollars par an. Et si la marijuana était entièrement légalisée au niveau fédéral, ce serait encore plus profitable pour le gouvernement américain, assurent les économistes. Selon les calculs de Jeffrey Miron, les Etats-Unis pourraient économiser 41 milliards de dollars de dépenses chaque année si la dépénalisation était prononcée partout.

        Certes, ce genre de calcul est à prendre avec des pincettes. Il faut imaginer le prix du cannabis en situation de dépénalisation, faire des hypothèses sur les volume distribués et les niveaux de taxes pratiqués. Toujours selon Pierrre Kopp, le prix est la variable essentielle : s’il était trop élevé, cela susciterait du trafic (comme le démontre par exemple le trafic de cigarettes en France). S’il était trop bas, la consommation pourrait se développer à outrance. Toutefois, selon lui, la dépénalisation pourrait rapporter 1 milliard d’euros en France. En tablant sur un prix au gramme dix fois supérieur à celui du tabac, les experts de Bercy arrivent, de leur côté, à un trésor de guerre de 800 millions d’euros par an. Pas si mal, dans le contexte actuel où le moindre sou compte.


      • gaijin gaijin 15 octobre 2012 18:52

        parce que la consommation de coke n’ explose pas en france ?
        mais ça correspond davantage a un dumping de la part des trafiquants dont le marché aux states est saturé.
        c’était d’ailleurs un des arguments contre la dépénalisation : le risque de voir les trafiquants se tourner vers la coke. seulement maintenant c’est fait !
        les trafiquants ont très bien intégré les lois du marketing : si un marché n’existe pas il faut le créer .
        ( a ce sujet il ne faut pas oublier que les consommateurs sont de plus en plus « multiproduits » shit plus coke plus alcool plus produits de type amphétamines ou autres .......)


      • Le péripate Le péripate 15 octobre 2012 19:02

        Mon Sisi devenu ultra-libéral version utilitariste, un David Friedman... je crois rêver.

        Je ne vais pas critiquer le fait certain que la prohibition est inefficace, comme d’ailleurs en général ce que fait l’état, ni les effets pervers induits, connus des libéraux sous le nom de « ce qui ne se voit pas » (Bastiat).

        Non, je ne suis pas d’accord avec cette vision comptable et utilitariste : légalisons parce que ça rapporte....
        On fait les choses parce que elles sont justes ou ne le sont pas.
        Et les vices ne sont pas des crimes.

        Bon, ben, bonne soirée camarade... smiley


      • T.REX T.REX 16 octobre 2012 20:35

        d’accord avec appoline, ce n’est pas en rendant « quasi-légal » la fumette que l’on va protéger les neurones de nos têtes blondes !

        La dépénalisation n’amènera rien de bon !


      • dixneuf 21 octobre 2012 13:51

        les têtes, depuis un siècle et de plus en plus, sont de moins en moins blondes...


      • gaijin gaijin 15 octobre 2012 12:53

        il ne faut pas confondre l’aspect pénal et l’aspect santé
        il est évident qu’il vaut mieux ne pas consommer de cannabis, d’alcool, de tabac et de hamburgers ....
        si la prohibition permettait de supprimer la consommation ça serait parfait ........mais aucune prohibition n’a jamais fonctionné.
        a contrario une politique de prohibition engendre et favorise la création d’un système mafieux .
        donc au lieu de camper sur une position idéologique mais inefficace et nuisible il faudrait peut être chercher autre chose ?

        cela dit aucun gouvernement ne le fera car les conséquences économiques sur la vie des cités seraient catastrophiques ........
        plutôt la mafia que le désordre public est une politique plus courante que l’on peut imaginer.


        • Radix Radix 15 octobre 2012 17:19

          Bonsoir Gajiin

          « plutôt la mafia que le désordre public est une politique plus courante que l’on peut imaginer. »

          Bien sûr, si on légalise le cannabis, les trafiquants vont devoir se tourner vers une autre activité et on risque de voir se multiplier les braquages, les vols etc...

          Quand on a arrêté la prohibition au US, la mafia s’est reconvertie dans la drogue, les jeux et même... La politique !

          C’est le principe même de la fausse bonne idée, dont les conséquences peuvent être pire que le mal quelles entendent soigner.

          Radix


        • foufouille foufouille 15 octobre 2012 12:56

          legaliser rapporterait du pognon
          les coffee shops, ca ferait du boulot
          la plantation aussi
           


          • kalagan75 15 octobre 2012 13:02

            attention , les mecs de banlieue réclameraient des royalties pour utilisation frauduleuse de leurs fichiers clients  smiley


          • Innsa 15 octobre 2012 13:34

            La dépénalisation du Cannabis a des cotés négatifs auxquels on ne pense pas toujours :

            - D’abord pour les effectifs de la police qui risquent de baisser (nouveaux chômeurs)
            - Au niveau de la police toujours, arrêter des petit dealeurs et des petits consommateurs est facile, gonfle des chiffres et justifie le salaire. S’ils ne sont plus là, le travail risque d’être plus compliqué puisqu’il faudra s’attaquer à d’autres activités plus dangereuses pour avoir les même chiffres.
            - Pour les prisons qui risquent de se vider avec des gardiens au chômage
            - Pour les juges et autres avocats qui risque de ne plus avoir de boulot
            - Pour les « jeunes » qui vivent du trafic et risquent de se retrouver sans activité ni ressources et risquent de foutre le bordel ou gonfler les chiffres du chômage ou de se reconvertir en masse dans des activités plus « dangereuses » pour maintenir leur niveau de vie
            - Pour les politiciens, les chiffres de la délinquance risquent de baisser salement., ils ne pourront plus jouer avec pour nous faire peur
            - Pour les banques qui blanchissent l’argent dans les paradis fiscaux ce n’est pas une bonne affaire
            Etc.etc.

            Ce qui est certain, on sait que :
            - le cannabis n’est pas physiquement additif comme la cigarette ou l’alcool
            - Le cannabis soulage les douleurs pour certains malades
            - il n’y a pas d’escalade vers les drogues « dures »
            - La dépénalisation ne génère pas une population zombie (cf les Pays Bas)
            - Il est possible de consommer du cannabis sans le fumer (vaporisateurs ou gâteaux)
            - La dépénalisation du cannabis pose problème aux traficants.


          • gaijin gaijin 15 octobre 2012 13:37

            n’oublions pas que si on plante en france ça va poser des pb au niveau international avec le maroc


          • foufouille foufouille 15 octobre 2012 14:00

            "

            - D’abord pour les effectifs de la police qui risquent de baisser (nouveaux chômeurs)
            - Au niveau de la police toujours, arrêter des petit dealeurs et des petits consommateurs est facile, gonfle des chiffres et justifie le salaire. S’ils ne sont plus là, le travail risque d’être plus compliqué puisqu’il faudra s’attaquer à d’autres activités plus dangereuses pour avoir les même chiffres.« 

            la police s’occupera des autres delinquants, les fouteurs de merde, entre autres

             »- Pour les prisons qui risquent de se vider avec des gardiens au chômage"

            y a deja plus de place pour les violeurs

            - Pour les juges et autres avocats qui risque de ne plus avoir de boulot

            sont debordees

            - Pour les « jeunes » qui vivent du trafic et risquent de se retrouver sans ac
            tivité ni ressources et risquent de foutre le bordel ou gonfler les chiffres du chômage ou de se reconvertir en masse dans des activités plus « dangereuses » pour maintenir leur niveau de vie

            deja le cas, c’est pas un monde a part

            - Pour les politiciens, les chiffres de la délinquance risquent de baisser salement., ils ne pourront plus jouer avec pour nous faire peur

            les chiffres sont bidon

            - Pour les banques qui blanchissent l’argent dans les paradis fiscaux ce n’est pas une bonne affaire

            par rapport au reste, il y a de la marge


          • Folacha Folacha 15 octobre 2012 15:32

            Ben ils ont qu’à se mettre autoentrepreneurs, ça rapportera du fric à l’état et ils créeront leur propre emploi ...


          • ELUS NATIONAUX FAITES TOUS COMME MME LAMBLIN EEEV

            s’il en reste des élus propres.....mr peillon les autorise fumer du canabis ...en faire le trafic et blanchir de l’argent sale

            POUR NOS ELIS CORROMPUS AUCUN ARGENT N EST SALE....DONC ILS DEVIENNENT DES MACHINES A LAVER L ARGENT SALE

            espèrons que les élus corrompus font partie DES 90% D ELUS DE TROP QU IL FAUT FAIRE DEGAGER 1 ELU POUR 100 HB EN FRANCE...1 ELU POUR 1000 HB AUX USA

            COCORICO....C EST NOTRE SEUL PREMIER PRIX DONC S ILS SE METTENT A BLANCHIR L ARGENT SALE..VITE CA DEVIENT TRES URGENT.LE GRAND COUP DE BALAI ....DU SIECLE

            APRES LE LOYISME....PHARMA OU ARMES...UNE NOUVELLE VOIE...LE BNCHIMENT D ARGENT POUR L EVASION FISCALE....ENFIN DU BOULOT POUR 650000 ELUS



          • PAYONS PAYONS NOS ELUS RECOLTENT........( intéressant l’idée de ce ministre....combler le gouffre de la cécu en donnant du cannabis des le CP

            TABAC...ESSENCE...650000 ELUS....ET LE CANNABIS on nous ruine


          •  SEULEMENT POUR LA DOULEUR.................


          • POUR CALMER LES DOULEURS DES pépés et des mémés a qui il reste 1 neurone....leur vision

            défaillante et leur surdité PEUT ETRE QUE LE CANNABIS POURRAIT REMPLACER LES ANTI

            DOULEURS SI CHERS...

            AVEC PLUSIEURS IDEES COMME CELLE LA « PAYONS » LE DEFICIT DE LA SECU

            ENFIN....UN MINISTRE « phosphore »et pense a notre douleur morale(supporter des élus si cons...) et aux douleurs physiques de notre grand age...........


          • Txotxock Txotxock 15 octobre 2012 13:17

            Tiens, un autre forcené des majuscules.


          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 15 octobre 2012 17:30

            ok, t’as raison... mais arrête de crier, on n’est pas sourds !


          • @TXOCOKE un spécialiste...enfin

            A GRAND PROBLEME.....GRANDES LETTRES
            ET PENSEZ AUSSI AUX TRES VIEUX QUI Y VOIENT.PAS GRAND CHOSE


          • credohumanisme credohumanisme 17 octobre 2012 11:41

            Le zoom c’est Ctrl + pas Maj.


          • BOBW BOBW 21 octobre 2012 08:42

            On préfère taper ctrl+ « ça explose moins les oreilles » smiley


          • Le péripate Le péripate 15 octobre 2012 13:08

            Il existe des pays à la législation sévère et avec faible prévalence du cannabis : la Suède ; des pays laxistes avec faible prévalence aussi : les Pays-Bas ; et des pays avec une législation sévère et une forte prévalence : la France.
            Il semble bien que la législation a un impact faible sur l’usage.


            • Le printemps arrive Le printemps arrive 15 octobre 2012 13:11

              Tiens, tiens....
              qu’ont-ils à camoufler pour sortir ce sujet ?



              • ZenZoe ZenZoe 15 octobre 2012 13:17

                Le trafic de drogue (dont 80% concerne le cannabis) est la première source de revenus au monde - le deuxième étant le trafic d’armes. Inutile de dire que ceux qui en vivent vont tout faire pour que rien ne change de main - quitte à placer leurs pions dans les gouvernements.


                • Devo Devo 16 octobre 2012 22:14

                  +1000


                  Sauf qu’ils n’ont pas besoin de les placer dans les gouvernements, vu que nous sommes en ploutocratie, ça se fait tout seul.

                  cf notre bien aimé ex Président dont le pif a du voir passer des quantité astronomiques de farine.

                  L’hôpital qui se fout de la charité.



                • n00w 28 février 2013 23:34

                  Faux. Le premier trafic dans le monde en tant que source de revenus est celui des contrefaçons. Je ne sais pas si en nombre de morts et de vies détruites (y compris proches et victimes collatérales), le ratio est comparable, mais il ne faut pas oublier non plus les décès provoqués par des millions de médicaments frelatés, les accidents de voiture dûs aux fausses pièces de rechange, et même d’avions (peu en Europe, certes). Et combien d’emplois perdus, d’entreprises fermées, de dégâts indirects sur notre économie ? Enfin ce sont aussi des mafias, qui tuent, qui commettent des attentats terroristes. Bref, la drogue et les armes ça craint, sans aucun doute.. Ceci dit réfléchissez-y à deux fois aussi si l’on vous présente un Vuitton ou une Rolex à 50 Euros. 


                • spartacus spartacus 15 octobre 2012 13:30

                  Bravo ! Pour un ministre de l’éducation nationale d’aborder le laxisme de fait.


                  On imagine aujourd’hui un prof devant ses élèves dire que le cannabis c’est pas bien, et le gamin dire. Ben non le ministre trouve ça top génial !

                  Y’en a qui n’ont pas la carrure de la fonction qu’ils occupent. Peillon est un incompétant. 

                  La semaine prochaine le ministre du travail dira que c’est pas grave le harcèlement moral, y’en a tellement.
                  Un autre ministre va bientôt nous sortir qu’il faut légaliser les old-up, y’en a tellement qu’il vaut mieux laisser faire.

                  • gaijin gaijin 15 octobre 2012 13:33

                    «  légaliser les old-up, y’en a tellement qu’il vaut mieux laisser faire. »

                    ben c’est pas déjà ce qui se passe dans les citées ?
                    consigne de foutre la paix aux dealers pour avoir la paix sociale ......


                  • foufouille foufouille 15 octobre 2012 14:49

                    mince !
                    spartacus est plus liberal pour le cannabis


                  • Dzan 15 octobre 2012 18:48

                    Gaijin
                    Comment ça, Citer cette cité, déja citée !!!


                  • gaijin gaijin 15 octobre 2012 18:56

                    marseille est en question mais en fait partout ......
                    les dealers sont tellement visibles qu’il ne leur manque plus que des enseignes au néon
                    ( et encore je suis en province dans un trou de balle du monde .....)


                  • LE LOBBYSME POUR LES LABOS MEDICAUX ET LES MARCHANDS D ARMES....IL FAUT

                    TROUVER POUR NOS ELUS UN AUTRE MOYEN D ENRCHISSONS
                    PAYONS a trouvé cela sera le cannabis

                    ils auront l’excuse de trouver que comme anti douleur c’est meilleur...et que plisieurs idées de ce type SAUVERONT LA SECU

                    NOS SENATEURS DEPUTES ET MINISTRES PHOSPHORENT


                  •  NOUVEAU moyen d enrichissement.......DES ELUS


                  • Yohan Yohan 15 octobre 2012 13:31

                    Les hollandais commencent à en revenir. Aujourd’hui, la plus grande partie du marché du cannabis officiel néerlandais est contrôlée par le crime organisé. Contrairement à ce que était attendu, les mafias ont prospéré sur le terreau légal. Pour parler de ce que je connais puisque j’y ai vécu, derrière la vente légale, on propose des drogues dures. Un de mes amis est tombé dans le panneau, il en est mort. Il y a vingt ans, j’étais pour, aujourd’hui je suis farouchement contre.


                    • esteban 15 octobre 2012 15:02

                      Quand un politique légalise la vente, mais pas la production industrielle qui va avec la vente industrielle, on se dit qu’il a soit :

                      - pas les yeux en face des trous,
                      - pas la lumière à tous les étages,
                      - croque une partie de la production mafieuse, puisque illégale.

                      S’ils s’attendaient à ce que ce soit pas la mafia qui prennent le marché, fallait ptet pas lui laisser à elle seule cette possibilité. Moi contrairement à vous, j’étais contre, et je le suis toujours. Mais j’ai surtout remarqué que ca servait à rien, puisque ils le font quand même, et qu’en plus on a aucun moyen de surveiller puisque officiellement c’est illégal, voire ca n’existe pas. Fin de la réflexion mon ami.


                    • julius 1ER 15 octobre 2012 13:35

                      prohibition= mafia et racket,   légalisation et encadrement= intelligence citoyenne


                      • JL JL 15 octobre 2012 13:45

                        Légaliser le cannabis ?

                        Le problème - un faux problème peut-être mais une vraie question (ou le contraire ?) - est le suivant : que feront les dealers si on leur enlève ce gagne-pain, voir ce gagne-caviar ?

                        Entre crapules d’en haut et crapules d’en bas, la solidarité est une question de survie, non ? Il n’y a pas de boulot pour eux, et ce ne sont pas des gens faciles à caser. !

                        L’immigration ?

                         « Il serait bon que le pourcentage d’étrangers atteigne un jour le tiers de la population globale. Pour enrayer la xénophobie, le mieux serait encore d’augmenter et non de vouloir réduire le nombre d’étrangers ». (Cohn Bendit, « Xénophobies » )

                        Pour NDA, l’immigration de masse organisée est profitable avant tout par et pour le patronat. : « NDA s’étonne que l’on poursuive de façon folle l’immigration aujourd’hui encore, sous l’ère Sarkozy qui fait croire aux naïfs qu’il lutte durement contre ce phénomène, alors que c’est tout le contraire. NDA se livre ici à une explication magistrale et coiffe au poteau les tartufes de droite et de gauche qui font ouvertement ou subrepticement le jeu du MEDEF. Il démontre comment ce processus en réalité ultralibéral, met en concurrence les personnes, pousse à la baisse les salaires et pose des questions d’ordre démographique alors que la France reste l’un des rares pays d’Europe avec une natalité positive.« 

                        Je me rappelle VGE qui dit : » Il est bien ce Cohn Bendit" !


                        • dom y loulou dom y loulou 15 octobre 2012 13:46

                          mais sur le fluoride du red bull pas la plus petite enquête ni question, il est très bon pour la DESTRUCTION DE VOS OS


                          on le vante en poussant un type passer le mur du son... le red bull donne des ailes disent-ils

                          oui... des ailes mortelles

                          vous croyez être speedé mais c’est le fluoride qui oblige votre corps à lutter contre la mort

                          cancer de la mâchoire garanti à haute dose, sachez-le et c’est connu dans les hôpitaux

                          pas de problème ici disent les baillifs du common wealth, engendrons des maladies par milliers !!

                          le chanvre, la plante millénaire qui nous donnait TOUT est un dangereux poison lui

                          comme la vie en somme

                          tandis qu’on va louer les mérites de la mort en donnant tous nos impôts à l’OTAN banqueroute qui nous submerge de poisons par la directive CODEX ALIMENTARIUS
                          et
                          leur supposé obscurcissement du ciel pour lequel PERSONNE n’a donné son aval parce que à personne ne fut expliqué quoi que ce soit, les scientistes complices de la mort en marche, subissez, c’est forcément bon pour vous

                          on voit la marque des chevriers 666, la légion de menteurs

                          ...

                          vous en avez pas marre d’entendre ces putains de bombardiers quasi 24h sur 24 ?? les jours de gros bombardements je peux compter jusqu’à 12 avions par minute !! On nous gaze à ciel ouvert 


                          et heureusement qu’on a un remède là contre qui libère nos mégapoles du smog atmosphérique, lui non plus ne les intéresse pas ces beaux parleurs, quelle hypocrisie CONSTANTE et quelle bande de menteurs sans fin, le CO2 est un terroriste en marche... 

                          mais la fin progressive de la pollution atmosphérique apportée par l’obolix on n’en parle PAS DU TOUT

                          on fait comme si on ne voyait pas ces nuages diaphanes ni les ciels revivifés ni l’azur cristalin de l’air ni on ne sentirait l’air pur ni n’existe-t-elle la pluie propre qui régénère les forêts, les rivières et les lacs après deux ans que des obolix opèrent un peu PARTOUT SUR LE GLOBE
                          une bonne nouvelle

                          le système des merdias n’aime pas les bonnes nouvelles

                          une bien trop bonne nouvelle pour que les merdias en causent, cela n’entre pas dans la théorie du réchauffement qui doit nous faire payer des taxes car bonnes

                          les chèvres doivent vivre en enfer selon la secte

                          le plus pénible ici est le silence complice des météorologues


                          à quoi servent encore tous ces spécialistes si c’est pour nous mentir sans arrêt ?

                          et comment peuvent-ils encore se regarder dans un miroir ?

                          projectobolix . org


                          • Robert GIL ROBERT GIL 15 octobre 2012 13:48

                            il y a plein de monde qui bouffe au ratelier de la drogue et par reseau interposé qui doit financer les parties politiques les plus virulent contre la depenalisation...evidement !

                            mais les petits caids des banlieues eux sont trés contents de l’interdiction de la drogue...car ils sont parfaitement integré a notre systeme !

                            voir :

                            http://2ccr.unblog.fr/2012/02/14/la-banlieue-et-nous/


                            • bender bender 15 octobre 2012 14:17

                              La prohibition, que ce soit en matière d’alcool ou de cannabis a toujours été et sera toujours un échec total.
                              Il faut dépénaliser l’usage et encadrer la vente de ce produit, comme pour l’alcool et le tabac. D’ailleurs, le cannabis est moins dangereux pour la santé que ces deux dernières drogues. Et je mets quiconque au défi de prouver le contraire !


                              • oncle archibald 15 octobre 2012 14:41

                                Les adultes font ce qu’ils veulent, mais le ministre de l’éducation nationale doit s’occuper de nos enfants ... Et fumer du tabac, fumer du cannabis, boire de l’alcool à l’âge ou l’on devrait boire de l’eau et étudier ses cours, prohibition ou pas, c’est une grosse connerie dont nous paierons tous les conséquences ... et je vous mets au défi de prouver le contraire !


                              • esteban 15 octobre 2012 14:58

                                Faux c’est illégal pour les adultes aussi. Preuve qu’on fait pas ce qu’on veut.


                              • bender bender 15 octobre 2012 15:51

                                « boire de l’alcool à l’âge ou l’on devrait boire de l’eau et étudier ses cours, prohibition ou pas, c’est une grosse connerie »

                                Suis bien d’accord avec vous sur ce point. Mais les gens adultes doivent avoir le droit de faire ce qu’ils veulent de leur vie, point.


                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 15 octobre 2012 15:55

                                Suis bien d’accord avec vous sur ce point. Mais les gens adultes doivent avoir le droit de faire ce qu’ils veulent de leur vie, point.

                                Ben non , il faut ralentir quand il y a des radars .


                              • oncle archibald 15 octobre 2012 16:08

                                Ralentir quand il y a des radars et mettre sa ceinture de sécurité parce que la sécu qui paie les soins après un accident c’est une assurance collective .. Peu importe au législateur que vous n’ayez pas envie de la mettre, c’est l’intérêt collectif qui dépend de ce geste que l’on a rendu obligatoire.

                                Et si les adultes peuvent faire ce qu’ils veulent, y compris enfreindre la loi, ils ont le devoir d’essayer d’élever leurs enfants à peu près correctement .. Et je vois mal le père bien installé dans son fauteuil à bascule en train de fumer son joint expliquer à son fils qu’il ne faut pas se droguer ...

                              • bender bender 15 octobre 2012 16:55

                                "Et je vois mal le père bien installé dans son fauteuil à bascule en train de fumer son joint expliquer à son fils qu’il ne faut pas se droguer ..."

                                Dans ce cas, la solution est facile, ne pas fumer devant son fils. C’est comme ne pas se bourrer la gueule devant son fils, une question de bon sens. Bon sens que beaucoup ont apparemment perdu.

                                Concernant le message précédent, ne pas respecter le code de la route c’est mettre sa vie et, beaucoup plus grave, celle des autres en danger. Fumer ou boire c’est je vous l’accorde aussi mettre sa vie en danger mais une personne fait ce qu’elle veut de sa vie tant que ça ne porte pas préjudice à d’autres !!
                                La comparaison est donc on ne peut plus débile.


                              • oncle archibald 15 octobre 2012 17:42

                                Je t’explique ... Je ne mets pas ma ceinture de sécurité et je picole ou je me shoote et je me fous sur un platane ... Hosto plus soins ... à charge de qui ?? à charge de la collectivité ... donc tu mets ta vie en danger ET tu vides les caisses de la sécu .. et ce sont encore ces cons de nous tous qui payons pour qu’on te rafistole la gueule... CQFD ... Donc si tu veux te suicider et n’emmerder personne, je te remercie de choisir un autre moyen que le picol-blues ...


                              • bender bender 15 octobre 2012 18:03

                                « à charge de la collectivité »

                                Oui, dans l’absolu vous n’avez pas tort. Mais à penser comme cela, quand vous prenez votre voiture et que vous polluez l’air avec, ça va produire des maladies respiratoires et les soins que ça engendrera seront aussi à la charge de la société. Et que dire de l’alcool qui rend malade et tue bien plus de gens que le cannabis ? Faut l’interdire aussi ?
                                Si je suis votre raisonnement, il faut donc interdire la voiture et l’alcool. Si vous répondez oui, ok. Sinon, votre raisonnement ne tient pas une seule seconde.


                              • bender bender 15 octobre 2012 18:15

                                Et puis, plus haut, quand j’ai dit « tant que ça ne porte pas préjudice à d’autres » je voulais dire tant que ça ne met pas la vie des autres en danger...


                              • tf1Goupie 15 octobre 2012 19:13

                                " Les adultes font ce qu’ils veulent, mais le ministre de l’éducation nationale doit s’occuper de nos enfants ... Et fumer du tabac, fumer du cannabis, boire de l’alcool à l’âge ou l’on devrait boire de l’eau et étudier ses cours, prohibition ou pas, c’est une grosse connerie dont nous paierons tous les conséquences ... et je vous mets au défi de prouver le contraire !"

                                Dire qu’il y a des gens qui moinssent ce message !
                                Je ne sais pas ce qu’ils ont fumé ou bu mais c’est grave. Si les gens ne sont pas d’accord sur cette réflexion de bon sens il vaut mieux oublier la dépénalisation tout de suite

                                Faire des enfants ou fumer du shit il faut choisir !!


                              • Taverne Taverne 15 octobre 2012 14:35

                                Dans mon quartier, les dealers opèrent au grand jour sur le trottoir à quelques mètres du commissariat et du centre commercial. Nombreux et très voyants ils font des gestes aux automobilistes dès que ceux-ci jettent un regard dans leur direction. En ramenant mon fils (majeur, 22 ans), je me suis arrêté à sa demande pour qu’il se fournisse en cannabis. Tout le monde voit depuis longtemps que le trafic de cannabis est toléré. Alors, je dis : soit les policiers qui sont à côté des jeunes dealers les arrêtent soit ils les tolèrent mais en ce cas à quoi sert le code pénal pour ces dealers et ces consommateurs ?


                                • bacchus bacchus 15 octobre 2012 14:52

                                  bonjour Taverne,
                                  en effet, plus flagrant c’est pas possible.
                                  j’ai eu une drôle d’experience un jour en passant chez un ami qui habitait à coté d’un point deal.
                                  les flics m’ont suivi puis arreté pour me fouiller entierement , pretextant que j’etais venu me fournir.
                                  en discutant avec eux, je me suis rendu compte qu’ils savaient très bien où etait les dealers et mon avoué préférer traquer les consommateurs, sans me donner plus d’explications.
                                  j’étais choqué de cette discussion.


                                • reprendrelamain reprendrelamain 15 octobre 2012 14:55

                                  Comment peut on ne pas se droguer quand on vit entre un commissariat et un centre commercial et si la police arrête tous les consommateurs le centre commercial sera vide et le commissariat plein et nous savons tous que les policiers manquent d’effectifs et que les commerçants sont en crise...


                                • Taverne Taverne 15 octobre 2012 16:23

                                  Les parents font leur maximum pour éviter à leurs enfants la proximité des dealers. Mais la police ne fait rien. Les dealers font un centre commercial-bis dans mon quartier. Il sont aussi à la sortie des écoles, des boîtes de nuit, de la gare. Bref partout où les jeunes s’assemblent et circulent. La République n’a rien fait pour empêcher cela. Face à cela, les parents sont seuls et démunis. Quant aux moinsseurs qu’ils m’envoient un mail, je leur donnerai l’adresse exacte pour qu’ils aillent vérifier par eux-mêmes ou par quelqu’un du coin. Tsss ! Réfléchissez avant de moinsser ! Est-ce dans mes habitudes d’affirmer n’importe quoi ?


                                • foufouille foufouille 15 octobre 2012 17:18

                                  et tu fumes aussi, comme fiston ?


                                • bravo foufouille

                                  il fume aussi ...comme les SS prenaient des amphétamines toute la journée

                                  les chefs de char...la paras et pilotes deutsch.......



                                • TAVERN...IER RETOURNE DONC AU PUB....ET BOIS UNE BIERE.........ROSE

                                  les policiers a coté des dealers ne sont pas roses....mais bleus ...et ils ont une commission


                                • oncle archibald 15 octobre 2012 14:36

                                  Qu’un ministre de l’éducation nationale se permette de dire publiquement qu’il est pour la dépénalisation du cannabis me donne un petit air de Vénus de Milo ... Les bras m’en tombent ! Que ce mec qui est grassement payé pour essayer de faire en sorte que nos marmots soient un peu moins cons que la génération précédente leur envoie comme message « le cannabis c’est pas grave » et on va faire en sorte que vous puissiez en trouver sans être emmerdés ...Oui ça me scie le cul !

                                  Je pense qu’il est bien tard pour faire une marche arrière réussie mais quand même .. Ne vaudrait-il pas mieux qu’au moins leur ministre leur explique qu’ils sont dans les lycées pour bosser, pour apprendre, pour se donner quelques atouts de plus avant de se lancer dans la grande fournaise ... 

                                  Les mômes font tout ce qui peut leur nuire de plus en plus jeunes ... Ils fument du tabac et des trucs pires encore, ils boivent de l’alcool comme personne avant eux au même âge, ils baisent à 12/13 ans au lieu de 16/18 sous les applaudissements de la foule en délire et le plus souvent le silence complice de leurs parents résignés.

                                  En bref à 12/13 ans ils sont déjà nombreux à être accros au tabac, aux drogues dont l’alcool, au sexe ... et on voudrait qu’ils trouvent un intérêt quelconque à l’école ?? Mais c’est dingue, tout simplement .... 



                                  • reprendrelamain reprendrelamain 15 octobre 2012 14:50

                                    et oui c’est plus comme avant mon bon Monsieur ! Demandez vous juste pendant quelques minutes si vous n’y êtes pas quand même pour quelque chose dans le fait qu’ils se droguent plus avec l’état où on leur laisse la planète...à ces marmots.


                                  • esteban 15 octobre 2012 14:58

                                    Et pas que la planète, les relations humaines, les relations inter-générationnelles, l’état de la société, de la France.....

                                    C’est dingue qu’en détruisant tout ce qui faisait que nous avions des liens, les jeunes en ont plus rien a foutre de cette société d’hypocrites vicelards.


                                  • oncle archibald 15 octobre 2012 16:01

                                    @ Reprendre la main : oui c’est plus comme avant mon pauvre Monsieur, et si mes gosses ne se sont pas drogués c’est peut être parce que j’ai su leur expliquer que la drogue c’était merdeux, que c’était horrible, qu’il n’y avait qu’une chose à faire c’est refuser d’en consommer. Et si chacun en avait fait autant, les dealeurs ils iraient pointer à l’ANPE ! 

                                    Cette fuite que représente la soi disant responsabilité collective n’est que le constat de votre propre échec ! C’est très commode de s’esquiver en disant que nous sommes tous responsables .. Moi je me sens responsable de ce que je fais, pas de ce que vous faites .. La responsabilité c’est à chacun d’entre nous de la prendre ... 

                                  • tf1Goupie 15 octobre 2012 19:20

                                    " Demandez vous juste pendant quelques minutes si vous n’y êtes pas quand même pour quelque chose dans le fait qu’ils se droguent plus avec l’état où on leur laisse la planète...à ces marmots."

                                    A vous croyez que c’est à cause de l’état de la planète qu’ils fument les gamins ??
                                    Mais vous n’y connaissez rien aux ados, mon pauvre, l’etat de la planète à cet âge-là, ils s’en foutent.

                                    Ce qu’ils veulent à cet âge c’est être libres, faire la fête, et se prendre pour des grands.

                                    Quand ils prendront conscience de l’Etat de la planète ils passeront aux anxyolitiques légaux (lexomil) et aux antidépresseurs. .


                                  • duplan 15 octobre 2012 15:04
                                    Peillon a raison faut arrêter d’être faux culs !

                                    Mais dire la vérité tue le poète...


                                    • duplan 15 octobre 2012 15:07

                                      le tabac tue il est autorisé
                                      l’alcool tue il est autorisé
                                      la connerie tue elle est autorisée et pratiquée dans les gouvernements...


                                      • duplan 15 octobre 2012 15:13

                                        la France est devenue un pays de talibans de la pensée qui interdit toutes libertés individuelles !
                                        que le peuple reprenne sa liberté !!!


                                        • bo bo 15 octobre 2012 18:31

                                          Faux ..question liberté vous avez lez droit de collectionner pour 100.000 Euros de montres de collections..... :=))


                                        • non667 15 octobre 2012 15:31

                                          à clovis
                                          « j’en suis l’exemple parfait »
                                          puisque tu le dis !

                                          "une ouverture d’esprit incroyable. Aussi, le cannabis donne des capacités de réflexion philosophiques bien au-delà de la normale."
                                          en tout cas ça à l’air d’être de la bonne ! smiley smiley smiley smiley smiley


                                        • Ruut Ruut 15 octobre 2012 15:38

                                          Faux j’ai fumé et senti ses effets néfastes sur mon cerveau.


                                        • Deneb Deneb 15 octobre 2012 16:29

                                          Ruut : pour les effets néfastes, je ne vous le fait pas dire, mais êtes-vous sur que c’est le pétard qui vous a fait ça ? Parce dans ce cas, c’était vraiment de la bonne pour durer aussi longtemps.


                                        • airspeed 15 octobre 2012 20:15

                                          @ruut
                                          moi ça fait pareil avec une bière, la barre direct


                                        • non667 15 octobre 2012 15:24

                                          je suis pour la légalisation = taxe exorbitante comme pour la cigarette  ! ( je fume pas  !)= moins de taxe sur l’essence (je rêve ! )
                                          trafic = rien de changé comme pour la cigarette  ! les mêmes ! irons blanchir leur fric en suisse !


                                          • Ruut Ruut 15 octobre 2012 15:37

                                            .

                                            Si la police et la justice faisaient leur travail rapidement, les trafics ne seraient pas si prospèrent.

                                            Dans le Vaucluse les trafiquants vendent en plein jour devant les flics qui ne disent rien.

                                            .


                                            • Le péripate Le péripate 15 octobre 2012 15:50

                                              Remarquons que pendant que nous débattons de ces si importantes questions, mariage homo, dépénalisation/légalisation du cannabis, la sécu continue son petit bonhomme de chemin sur la voie radieuse du socialisme et de la ruine. En effet il ne se passe absolument rien de ce côté, ce qui est très rassurant, n’est-ce pas ?


                                              • fcpgismo fcpgismo 15 octobre 2012 16:20

                                                A peu près toute forme de délinquance chez les jeunes est instrumentalisé par les pouvoirs en place et pour rappel la France des Droits de L’ Homme n’ est en rien une DEMOCRATIE tout au plus un régime républicain oligarchique à tendance mafieuse. Si la délinquance disparait la rébellion contre ce régime oligarchique au profit des plus grandes fortunes sera remis en cause par des millions de rebelle et le pouvoir s’écroulera soit pour un Etat totalitaire soit pour faire place à la DEMOCRATIE celle ou la constitution est écrite par le peuple et surtout pas par les dominants. Et l’ élection piège à CONS, devra laisser la place au tirage au sort. Voilà pourquoi la Gauche comme la droite( Fhaine Modem radicaux inclus) ne changerons rien car ce système profite aux dominants, et les trafics de drogues en sont inclus.Comme il y a des millions d’ abrutis au garde à vous ( Notre :« Par le péripate » en est l’ exemple )tout va bien.François Chambon


                                                • Deneb Deneb 15 octobre 2012 16:23

                                                  Pour moi, c’est clair. Les politiciens qui sont contre la légalisation ont des intérêts dans le trafic mafieux et en tirent des bénéfices. Comment expliquer autrement leurs arguments mensongers et démagogues ? La plus surréaliste c’est tout de même Rachida Dati, qui tire à boulets rouges sur Peillon, alors que l’on l’a déjà vu à la télé avec une veste branchée. Ah, c’est vrai, son frère a fait de la taule pour du shit. Donc c’est normal, elle défend l’entreprise familiale.


                                                  • airspeed 15 octobre 2012 20:11

                                                    De plus, a bien regarder l’intervention de Dati avec sa veste canna, elle avait l’air bien allumée


                                                  • Jean-Louis CHARPAL 15 octobre 2012 16:32

                                                    La désinformation est tellement indispensable au maintien du système, que les médias ne sont pas seuls à la pratiquer.

                                                     Les politiciens qui en ont compris la redoutable efficacité, y recourent eux mêmes. Alors que le TSCG et autres textes obscurs vont aggraver la situation d’un peuple qui connait plus de 4 millions de chômeurs et 8 millions de pauvres (certains économistes citent respectivement les chiffres de 5 et 10 millions) le social libéral, Vincent Peillon, considère comme crucial de lancer un « grand débat » sur la dépénalisation du cannabis.

                                                     Si nous vivions dans une société de plein emploi ou à tout le moins où chacun aurait une place dans la société et des moyens décents d’existence, avec des services publics de qualité et accessibles à tous, pourquoi en effet, ne pas traiter des questions de ce genre.

                                                     Mais dans la situation d’urgence où se trouvent les peuples d’Europe, je trouve déplacé de faire un tel bruit autour de ce sujet qui est important mais pas prioritaire et qui a surtout pout but de faire croire qu’on s’intéresse à l’opinion des citoyens alors que ces politiciens n’en n’ont rien à faire.

                                                     Si tel n’était pas le cas, ils auraient organisé un « grand débat » sur le traité européen. Et le meilleur moyen de l’organiser était de recourir au référendum. Copé a d’ailleurs aussitôt réagi en « sommant » Peillon de « répondre dans la journée ».

                                                     La mise en scène est bien rodée. Pour donner de la substance à l’alternance bidon chacun joue son rôle : les sociaux libéraux prennent des mesurettes ou lancent des débats de diversion et la droite dure fait mine de se scandaliser.

                                                     Alors qu’ils sont d’accord sur l’essentiel, puisqu’ils votent les mêmes textes fondamentaux, le bon peuple croit qu’il a mis au pouvoir de redoutables hommes de gauche puisque la droite hurle à chaque fois qu’ils éternuent et la droite justifie son ambition de revenir au pouvoir pour mettre un terme aux incroyables audaces de la « gôche ».

                                                     Si j’était le n°1 d’une multinationale de plus de 100 000 salariés, d’une grande banque ou d’une hedge fund, je me réjouirais du spectacle de mes petites marionnettes. Avec de tels « démocrates » d’opérette, pas besoin, comme en Amérique Latine, de se fatiguer à instaurer des dictatures.


                                                    • Tarouilan Tarouilan 15 octobre 2012 17:26

                                                      Tout à fait..... l’alcool en vente libre, n’a pas empêché l’herbe, pas plus que l’herbe, n’empêchera évidement de développement (à prévoir) exponentiel des drogués...., et au contraire favorisera à l’extrême, toutes les autres drogues...


                                                    • gaijin gaijin 15 octobre 2012 19:04

                                                      mais au fait .........
                                                      au passage on pourrait se demander pourquoi la consommation dérive vers des pratiques de plus en plus dangereuses ?
                                                      ( alcoolisation rapide et massive, recherche de l’herbe la plus chargée ......)
                                                      il n’y aurait pas un rapport avec la dérive d’une société de plus en plus violente et contraignante ?


                                                    • Tarouilan Tarouilan 15 octobre 2012 17:21

                                                      Ridicule....... légalisons et multiplions de cette façon, par 10 les drogués... pour le plus grand bénéfice des KAIRA, qui pourront enfin se lancer, dans des trafics qui rapportent vraiment..... c’est a dire toutes ces horreurs....de la Coke au Krokodil..... chemin, qu’emprunterons AVEC CERTITUDE....60% des nouveaux addict à l’herbe...

                                                      Le pinard a détruit les neurones, d’une bonne partie des indigènes de la France profonde, au point de créer des altérations génétiques... et on voudrait nous rajouter cela par dessus...... c’est surréaliste !


                                                      • oncle archibald 15 octobre 2012 18:01

                                                        Oui Tarouilan et pour en revenir plus précisément au sujet, le fait qu’un MINISTRE DE L’EDUCATION NATIONALE annonce sans sourciller que dépénaliser le Cannabis serait une bonne solution est clairement un message envoyé aux d’jeuns que le cannabis ça ne fait mal à personne, la preuve c’était interdit et on va le légaliser .... C’est fol’dingo en plein délire !

                                                        Je crois que c’est ma soeur qui a raison. Avec sept enfants, douze petits enfants, et deux arrières petits enfants elle a « une certaine expérience » . Quand je lui dis que c’est dur pour les jeunes actuellement de trouver du boulot elle me répond mais non, pas du tout, au contraire.. 

                                                        D’après elle il y en a tellement qui sont abrutis d’alcool et de cannabis, qui ne pensent qu’au fric et à leurs vacances, qu’un employeur repère très facilement s’il a enfin en face de lui un mec qui n’a pas l’air d’être comme ça, qui a un cursus scolaire haut de gamme, et qui n’a pas l’air de trouver qu’il va aller tous les matins au bagne si on lui file le boulot .... Donc finalement le laxisme ambiant serait excellent pour ceux qui sont à peu près dans les clous ...

                                                      • foufouille foufouille 15 octobre 2012 18:21

                                                        fais toi soigner
                                                        un verre de vin, ca menes pas a la gnole


                                                      • oncle archibald 15 octobre 2012 18:40

                                                        C’est sûr Foufouille, un verre de vin, ca menes pas a la gnole et il y a des tas de gens capables d’apprécier le vin sans devenir alcoolos .. idem avec celui qui se fait « un pétard » festif le samedi soir de temps en temps ou même avec cette dame qui écrit des romans et qui trouve qu’elle a plus d’inspiration quand elle s’est fourrée un rail de coke dans le nez ... 

                                                        Ces gens là savent en général gérer les risques, encore que certains ne savent pas s’arrêter à temps, mais ce sont toujours les plus faibles, les plus vulnérables, les moins instruits qui vont trinquer au max ... Les enfants auront tout le temps d’expérimenter par eux mêmes s’ils le souhaitent quand l’heure sera venue de faire des expériences à la limite, mais il faut qu’ils sachent que c’est dangereux .. 

                                                        Ce que je trouve vraiment catastrophique c’est qu’un ministre de l’éducation nationale parte du principe que les gosses fument à tour de bras dans les lycées et collèges, et donc, partant de ce constat, qu’il faut légaliser la vente du cannabis ...

                                                      • foufouille foufouille 15 octobre 2012 20:20

                                                        "Ce que je trouve vraiment catastrophique c’est qu’un ministre de l’éducation nationale parte du principe que les gosses fument à tour de bras dans les lycées et collèges, et donc, partant de ce constat, qu’il faut légaliser la vente du cannabis ..."

                                                        dans, je sais pas, mais je suppose que c’est le cas
                                                        dehors, c’est 33% qui ont essaye
                                                        j’en ai aussi connu qui mettaient du pastis dans le biberon ...........


                                                      • Tarouilan Tarouilan 15 octobre 2012 22:49

                                                        Le pinard, ingurgité avec régularité........ détruit de façon certaine les neurones du cerveau..... avec un effet retard d’une décennie...... tu fais ce que tu veux avec ta santé Foufouille..... mais ne fais pas l’apologie de cette horreur qui est l’addiction à l’alcool !


                                                      • foufouille foufouille 16 octobre 2012 11:44

                                                        j’en ai connu un qui avait 100a
                                                        mais il buvait pas du cubi


                                                      • lulupipistrelle 15 octobre 2012 17:38

                                                        Je m’étonne que sur ce site où les anti-Américains sont largement majoritaires (toute l’extrême-gauche+ les cocos, une partie de l’extrême-droite, + quelques gaullistes, + les souverainistes électrons libres,et tous les Avoraxiens d’Afrique, et du Moyen-Orient etc... bref le tiers monde), il n’ y ait personne pour se souvenir que la prohibition de toutes les drogues nous a été imposée par ces puritains d’Amerloques, au début des années soixante... 

                                                        Avant , y avait-il une économie légale de la drogue ? oui. La consommation de drogues était-elle un problème majeur de Santé Publique ? non. 


                                                        • Devo Devo 16 octobre 2012 22:21

                                                          Prohibition basée sur l’idée qu’ils allaient pouvoir stigmatiser les usagers « historiques » du produits c.a.d les mexicains.



                                                          Nos zélites ont donc plongé à la vitesse du son sur ce magnifique procédé.

                                                        • Yohan Yohan 15 octobre 2012 18:08

                                                          Bel aveu d’impuissance. On est incapable d’enrayer les trafics, alors on légalise. Combien de neuneus et d’asociaux vont-on encore fabriquer. Croire naïvement que légaliser le hach va stopper les trafics, croire que les malfrats qui vivent là dessus vont rester chez eux tranquille devant la télé et se mettre à travailler, faut avoir un poids chiche dans la tête


                                                          • Deneb Deneb 15 octobre 2012 18:30

                                                            C’est vrai qu’il ne va pas bien, Peillon. Prôner une politique raisonnable basé sur le pragmatisme et l’intelligence en France, je me demande ce qu’il à fumé...


                                                            • babs 15 octobre 2012 19:21

                                                              cadeau de la part de jack herer,
                                                              l’empereur est nu ...
                                                              http://www.dailymotion.com/video/xbbbcv_jack-herer-l-empereur-du-chanvre-1_tech
                                                              dites moi ce que vous en pensez ...


                                                              • tf1Goupie 15 octobre 2012 19:23

                                                                En tout cas rien qu’à parler du cannabis on se fend la gueule : merci Peillon, un quart heure de rigolade c’est bon pour la santé et ça coute rien à la sécu.


                                                                • airspeed 15 octobre 2012 19:44

                                                                  A tous les neuneus qui pense que la France doit avoir une politique répressive :

                                                                  http://www.touslesgrowshops.com/growshop-par-regions.html
                                                                  http://www.cultureindoor.com/growshops-culture-indoor
                                                                  http://www.growmaps.com/carte

                                                                  Une petite liste de centaines de commerce qui ont pignon sur rue ( et qui paye leurs impôts ).

                                                                  Faut pas prendre les politiques pour des truffes, ils connaissent tout ça et se rendent compte maintenant qu’ils ont pris un retard considérable au niveau européen/mondial .

                                                                  Le bâton merdeux ( ou pas) est entre les mains des socialos .
                                                                  paradoxalement, je suis sur que les politicards droiteux espèrent de tout coeur qu’ils réussissent la réforme. smiley


                                                                  • apopi apopi 15 octobre 2012 21:05

                                                                     Cette histoire de cannabis, encore un enfumage, c’est le cas de le dire !

                                                                     Décidément Talonnettes et Flanby même combat, on balance une news bidon tous les 3 jours histoire en plus de donner du grain à moudre aux merdias et on oublie tous ce qui pourrait indisposer ces crétins d’électeurs.

                                                                     Comme je suis bon Prince je vous annonce la suite.

                                                                     Demain soir les « bleus » vont prendre une branlée sévère à Madrid, préparez vos mouchoirs au moins jusqu’à vendredi. Et pour ce week end, scoop absolu, le démantèlement du gang des girolles. D’ignobles individus venus des pays de l’est et qui pillaient sans vergognes nos bois et nos campagnes

                                                                     Pour plus de détails rdv sur « télé 666 » ou autres, elles sont interchangeables.

                                                                     Allez, bonne nuit les petits...


                                                                    • Klef63 Klef63 15 octobre 2012 21:08

                                                                      J’avais vu un très bon reportage sur Arte ou France5, qui parlait de la légalisation aux Pays-Bas. Bien sur ce reportage est passé tard le soir et pas grand monde ne l’a vu...
                                                                      Ça disait que l’argent récupéré via les circuits officiels, permettait d’avoir des moyens de faire de la prévention (dans les écoles...), et aussi d’avoir des centres de désintoxication dignes de ce nom. Le pourcentage de jeunes Hollandais qui fument du cannabis est bien moindre que dans les autres pays européens, car ils sont bien conseillés tout au long de leur scolarité.
                                                                      Dommage que je ne retrouve plus ce fameux reportage, la légalisation ne permet pas d’effacer le trafic mafieux, mais permet au moins de remplir les caisses et d’avoir des budget pour aider les gens à se sortir de la drogue.
                                                                      Quand on voit comme il est facile de se procurer du cannabis, il serait idiot de ne pas en profiter... le produit « officiel » serait bien moins mauvais pour la santé que les saloperies coupées au pneu de certains dealeur sans scrupules.


                                                                      • velosolex velosolex 16 octobre 2012 11:30

                                                                        Beaucoup c’est vrai de reportages intéressants sur arte, qui ne vous prend jamais pour un con ! On ne saluera jamais assez l’apparition de cette chaine, un vrai créneau d’intelligence, en dépit parfois de son ton parfois un peu sentencieux.


                                                                      • le crocodile 15 octobre 2012 21:42

                                                                        Et tous ces hauts politiques qui se sont fait OFFRIR des villas et même des palais au Maroc ,pour des millions et des millions d´euros , ce serait en échange de quels services ?? cela ne semble bizarre à personne ??? À moi , SI !!!


                                                                        • stanflasher 15 octobre 2012 22:47

                                                                          SLT, je suis d’accord avec toi, un vrai foutage de gueule ses medias et ses politiques.


                                                                          • velosolex velosolex 16 octobre 2012 11:26

                                                                            Les internautes semblent moins cons que les politiques, et à vrai dire il me semble que le lambda de base n’est pas aussi caricatural qu’on voudrait nous le faire croire. En un mot, les gens semblent maintenant avoir saisi les enjeux :
                                                                            La dépénalisation est la seule mesure cohérente susceptible de changer la donne des cites, ainsi que toute la débauche d’énergie stérile qui est fait pour tenter d’arrêter ce barrage contre le pacifique.
                                                                            Veut t’on vraiment lutter contre cette mafia vivant de la prohibition, et le gaspillage des forces de police ( sans parler des collusions....)

                                                                            Pour la consommation et ses risques, on peut avoir l’avis que l’on veut, ( le cannabis est comme l’alcool une drogue, et sa nocivité est relative à l’addiction personnelle des individus à son égard) mais la dépénalisation ne changera pas grand choses pour les consommateurs, qui trouvent facilement tout ce qu’ils veulent sur le marché, avec le risque il est vrai, d’encombrer largement les palais de justice, où les dossiers croulent.

                                                                            Néanmoins, il ne faut pas sous estimer les bénéfices des amendes ( 300 euros pour un gramme de shit, c’est encore mieux que les radars qui vous flashent) : Le consommateur de base paye donc son addiction très cher, aux trafiquant et à la justice.

                                                                            Reste que pour la société, le bénéfice est loin d’être évident.
                                                                            Il semble que le jeu actuel satisfait tout autant flics, trafiquants et politiciens, qui y vont de leur couplet vertueux, mais totalement déplacé, tant l’événement est à remettre dans son contexte.
                                                                            Lévolution exigerait un vrai courage politique, de ceux qui montre qu’on a changé de majorité.
                                                                            Ca ne semble pas évident du tout.
                                                                            On préfère les postures démagogiques, et les discours pour le journal de 20 heures, à la recherche de l’appui de la ménagère de plus de 50 balais.
                                                                            Qui a pourtant été à Katmandu dans sa jeunesse....


                                                                            • Denzo75018 17 octobre 2012 08:16

                                                                              Maintenant on trouve toujours un expert pour « pondre » une contre-expertise !

                                                                              Comme ça, cela arrange tout le monde ...


                                                                              • ricoxy 17 octobre 2012 10:00

                                                                                Il était un temps où l’on parlait des drogues en disant d’elles que c’étaient des « paradis artificiels ». C’est plutôt des « enfers artificiels » qu’il faut maintenant parler, tant par les ravages directs (altération des facultés du consommateur) qu’indirects (trafic souterrain, délinquance etc.)


                                                                                • Traroth Traroth 17 octobre 2012 12:24

                                                                                  D’une part, on refuse de cesser la prohibition du cannabis bien qu’elle soit inefficace, d’autre part on refuse d’instaurer une prohibition du tabac ou de l’alcool parce qu’elle serait inefficace. Quelqu’un pourrait m’expliquer le sens de tout ça ?


                                                                                  • xmen-classe4 xmen-classe4 20 octobre 2012 22:32

                                                                                    il y a une autre etude qui dit que le canabis accelere la vitesse de circulation de l’information entre neurones.

                                                                                    compte tenu de l’ampleur c’est peut etre un mal nécessaire pour se soumettre à cette dicipline scolaire, trop exogène. 
                                                                                    150 de QI, faut se coltiner les prof et la classe.

                                                                                    • xmen-classe4 xmen-classe4 20 octobre 2012 22:37

                                                                                      ils pourraient faire étude sur le proportionnalité de fumeurs de cannabis par rapport aux nombres de chomeurs.


                                                                                      • xmen-classe4 xmen-classe4 20 octobre 2012 22:38

                                                                                        nombre de chomeurs chez les diplomés.


                                                                                      • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 21 octobre 2012 10:42

                                                                                        L’interdit ne favorise-t-il pas, en soi, la consommation des adolescents en quête de dépassement des limites ?

                                                                                        Pour favoriser la vente d’un produit peu couru, la meilleure façon est de l’interdire.Celui qui enfreint cette interdiction se sent, par le fait même de l’enfreindre, un héros.

                                                                                        Un adulte pèserait les avantages et les inconvénients, mais un adolescent, cherche des expériences, veut tester, aller au-delà. C’est humain, et c’est en quelque sorte formateur. Justement l’apprentissage des limites, et que le recherche en soi du dépassement peut se révéler destructeur de soi. Apprendre que c’est le jeune qui est responsable de ce que sera l’adulte, et que certaines erreurs sont irréversibles.

                                                                                        Atteindre le développement durable de soi n’est pas chose aisée, ni même favorisée par la société où tout doit être consommé tout de suite, sans souci des conséquences.

                                                                                        Les adultes qui prennent la décision de l’interdit n’ont-ils jamais eux-mêmes été adolescents ? Ou bossaient-ils comme des malades pour accéder à leurs Grandes Écoles.

                                                                                        C’est peut-être la racine inconsciente du mal français : ceux qui nous dirigent n’ont jamais connu la vie, mais veulent la déterminer pour les autres. Comme les religieux qui veulent régler la sexualité des autres, et interdisent la contraception, les rapports hors mariage, alors qu’en leurs rangs œuvrent des pervers qu’ils feignent d’ignorer.

                                                                                        D’ailleurs, qui n’utilise pas des drogues dans les hautes sphères ? Mais ils préfèrent la cocaïne. Qui elle donne le cancer.

                                                                                        Lorsque la tête est pourrie, le corps ne peut aller bien.


                                                                                        • Sword 21 octobre 2012 13:53

                                                                                          Quelle étude ?
                                                                                          Dans cet article, rien ne décrit les vertus du cannabis, mais donne uniquement un résumé des connaissances (arrangées) sur sa dangerosité, comme l’impose la loi promulguée par l’UMP, ce qui ne présage pas d’une indépendance de l’information qui dans ce cas est erronée.

                                                                                          Alors, il est crucial de connaitre l’utilisation que l’état fait de ces études soit-disant scientifiques.

                                                                                          Concernant le QI : Le QI est un test dont les résultats ne font pas partie de données scientifiques au sens propre du terme. Car le candidat aux tests aura un résultat un jour, puis un autre le lendemain, ce qui fait que le réultat varie selon le moment pour le même candidat.
                                                                                          Hors si le candidat perds 8 points à ce test sous l’emprise de Cannabis, il peut en gagner tout autant dans les mêmes conditions, ce qui ne prouve absolument rien du fait que le QI n’est pas une valeur scientifique. C’est donc au faux prétexte pour mêttre en cause cette plante concernant des facultés intellectuelles qui ne seront jamais altérés puisqu’elles sont acquises, donc invariables.

                                                                                          Concernant la santé, c’est là que le bas blesse, le cannabis à des vertus thérapeutiques qu’aucune étude scientifique en France n’a le droit de souligner, ce qui corresponds à une censure de la vérité, pour obliger toute étude à ne révéler que les aspects néfastes de la plante. Hors les aspects néfastes en question, ne sont pas démontrés par des études scientifiques indépendantes, mais par des laboratoires étrangers financés par l’état pour démontrer sa dangerosité.
                                                                                          Par ailleurs, les pays dans lesquels sont réalisées ces études, sont tous des pays prohibitionnistes s’appuyant sur des valeurs idéologiques issus de dogmatismes Chrétiens. Ce qui annule toute preuve scientifique réelle pour laisser la place aux suppositions, dans lesquelles la santé publique est trahie son parti pris contre une plante médicinale. Alors que l’alcool qui tue des milliers de personnes chaque année est légal et en vente libre, cette discrimination illogique témoigne que le prétexte de la prohibition n’est absolument pas inhérent à la santé de l’individu, mais bien de l’idéologie politique.

                                                                                          Concernant la loi, si le gouvernement ne souhaite pas la changer, c’est qu’il est d’accord avec les affabulations de l’UMP, et qu’il considère normal de léser un tiers de la population dans sa liberté de disposer de son corps. Cette liberté est un droit fondamental défendu par notre constitution.
                                                                                          Hors la loi actuelle, viole ce droit et se substitue à la souveraineté du citoyen dans ses choix pour sa propre santé. Par ailleurs cette loi qui pénalise l’usager adulte, ne conduit qu’a douter de la responsabilité des citoyens en les renvoyant dans une infantilisation qui met au met au même rang les adultes et les adolescents, c’est inacceptable, et c’est une insulte à la responsabilité de l’individu.

                                                                                          Ces lois sont dictatoriales et totalitaires, leurs conséquences sont criminelles et affligeantes pour l’usager relégué à la clandestinité par une persécution indigne d’une république dont le mot « liberté » est la première device bafouée par une législation inconstitutionnelle.

                                                                                          Pour conclure, il n’y a pas à débattre de la liberté de l’individu dans ces choix de consommations, il y a des millions d’usagers de Cannabis et il est anormal que deux tiers de la population soit favorables à une pénalisation ridicule de l’autre tiers. Cela n’a pour conséquence qu’au mépris d’une partie contre l’autre, c’est une division sociale de la population.
                                                                                          Néanmoins, cette politique liberticide qui persécute les usagers en milieux festifs, dans la rue, dans les concerts et autres lieux de rassemblements, même privés, met en lumière une dictature des meurs qui impose un modèle rejeté par un tiers des Français.

                                                                                          Enfin, l’usager de cannabis ne veut plus être le dindon de la farce d’une prohibition criminogène imposée par un gouvernement pour lequel il a voté, et qui probablement ne serait pas au pouvoir sans les voix de ceux qui ont tant attendus la fin d’une pénalisation injustifié contre leur propre santé et leur désir de ce bien-être qui ne dérange que ceux qui le réfutent.
                                                                                          Les électeurs usagés de Cannabis qui ont étés trahis par les dernières annonces du PS, s’abstiendront aux prochaines élections afin d’éviter d’en regretter la victoire.
                                                                                          Somme toute, les usagers trouverons toujours du Cannabis, et mieux, certains le produisent eux-mêmes. Alors, les lois répressives ne servent à rien d’autre qu’à la corruption du pouvoir. Les partisans de la pénalisation payent de leurs impot cette prohibition contre leurs concitoyens et tout le monde est content, sauf les citoyens conscients que cette politique est une utopie qui plonge leur quotidien dans un enfer de haine et de violence.

                                                                                          C’est là tout l’art de transformer la paix qu’offre le Cannabis en guerre sanglante contre les peuples pacifistes.. Nous ne sommes plus une république en paix, car les valeurs qu’elles portent sont détruites par la manipulation d’un fachisme fondé sur un amalgame entre idéologie et intolérances issues de l’ignorance générale.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès