• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > CoViD-19 – 8 la quadrature du cercle

CoViD-19 – 8 la quadrature du cercle

L’art du gouvernement est un art difficile, bien peu y réussissent vraiment, et ceux dont on peut dire qu’ils auraient rencontré le succès n’ont eu qu’une réussite partielle. Gérer une crise expose à plus d’insatisfaction tant il est impossible de maîtriser la totalité des paramètres. L’art de gouverner se réduit à faire des choix parmi des solutions possibles et à faire le moins de mécontents possible. C’est, semble-t-il, dans cette stratégie que se situe la gouvernance d’Emmanuel Macron et de son gouvernement vis-à-vis de l’épidémie de la Covid-19.

Le gouvernement agit pour préserver les intérêts d’une majorité des Français, toutefois, mais cela relève d’une autre analyse, il le fait avec des grandes maladresses dans sa communication ce qui entraîne beaucoup d’incompréhension. Par exemple, le Premier ministre, dans sa conférence de presse du 12 novembre, a évoqué un léger infléchissement des cas de contamination alors qu’il annonçait le maintien du confinement ; il aurait été mieux qu’il parlât d’un fléchissement insuffisant de la courbe des contaminations qui ne permet pas de modifier les consignes sanitaires. Un discours direct qui n’évoque qu’un sens a bien plus d’efficacité que des oppositions qui peuvent apparaître comme paradoxales.

Ainsi, un tel cadre discursif dans une société où l’individualisme l’emporte sur la communauté n’est pas de nature à rassembler autour de la stratégie mise en place par le gouvernement. Dans un tel contexte, comme dit l’adage populaire, chacun ne voit midi qu’à sa porte. Les petits commerçants ne comprennent pas que les Grandes Surfaces ne soient pas fermées, les restaurateurs et les débits de boissons s’insurgent contre leur fermeture, le monde de la culture voudrait nous convaincre que le cinéma, les livres et le théâtre seraient des produits essentiels pour la vie, les catholiques (les musulmans font profil bas en ce moment) manifestent pour pouvoir se réunir dans les églises comme si Dieu n’était pas partout et surtout en eux… On ne sait plus si les gens ne comprennent pas ou s’ils ne veulent pas comprendre, sans doute un peu des deux.

Ils ne comprennent pas que le problème de fond c’est d’une part la circulation du virus qu’il faut limiter, et d’autre part l’engorgement des hôpitaux qu’il faut éviter. Éviter que les hôpitaux ne soient plus en mesure de recevoir des malades de la Covid ou d’autres atteintes ne repose, à l’instant T, que sur la diminution voire, dans l’idéal, dans l’absence de contamination, donc de circulation du virus. Pour y arriver, dans l’état actuel des moyens thérapeutiques, le gouvernement ne peut utiliser que la prévention c’est-à-dire la restriction de la circulation et des rencontres des personnes. La Suède avait tenté une autre méthode dite de l’immunité naturelle où on laisse les gens s’infecter et où on accepte la mort dans l’espoir que cette immunité permettra de mettre un coup d’arrêt à l’épidémie ; ça a été un échec. Les pays où l’épidémie ne prend pas l’aspect d’une deuxième vague, sans qu’on puisse dire qu’elle est éradiquée sauf peut-être en Thaïlande, sont les pays d’Asie où des mesures de confinement, de testing indissociable d’une mise en quarantaine, et de suivi des malades ont été mises en œuvre au printemps 2020 et où seul le confinement a été allégé à partir du mois de juin. Pour réussir à juguler une épidémie il faut isoler les gens, empêcher les rencontres qu’il s’agisse de rassemblements ou de fêtes de famille.

Là, le gouvernement est face à la quadrature du cercle : confiner totalement le pays, donc arrêter toute activité économique, ou laisser faire comme à l’ordinaire mais on a vu ce que cela donne en Suède, ou troisième solution laisse seulement une partie de « l’économie » fonctionner. Le gouvernement a choisi cette troisième solution ; au lieu de le blâmer essayons de l’aider malgré les maladresses de communication et les approximations de gestion de la crise. Comprenons ce qu’est un commerce « essentiel » et acceptons que seuls soient ouverts les magasins d’alimentation car, contrairement aux pays asiatiques, nous ne sommes pas capables de mettre en place une distribution alimentaire qui permettrait un confinement total. Les réticences sont de deux ordres ; qui accepterait sans se révolter d’être confinés et qu’on lui livre au bas de l’immeuble sa nourriture, et les gouvernants français ne conçoivent pas de mobiliser l’armée en dehors des périodes de guerre ou de conflit, c’est ainsi qu’il n’a fallu que deux jours à Emmanuel Macron pour envoyer deux navires et des soldats au Liban pourtant hors situation de guerre, mais plus d’un mois pour envoyer des navires vers les départements d’outre‑mer et pour mobiliser une unité médicale des armées. Alors, il faut laisser les commerces alimentaires ouverts. Mais les Grandes Surfaces offrent bien d’autres choses que des produits alimentaires d’où la révolte des petits commerçants « non essentiels ». Révolte légitime car il y avait là une absence criante d’équité. Laisser les commerces ouverts même en réduisant leur fréquentation par des prises de rendez‑vous, c’est prendre le risque d’augmenter la circulation des gens dans les transports en commun et dans les rues donc de voir le virus se propager et l’épidémie se renforcer ou pour le moins ne pas s’éteindre avant longtemps.

Par contre la révolte des restaurateurs, des tenanciers de débits de boissons, des lieux et commerces de la culture est moins acceptable même si elle est compréhensible car leur fermeture va entraîner des faillites et du chômage. Ces lieux sont, de nombreuses études le montrent, des foyers de contamination extrêmement actifs, le gouvernement ne peut donc pas autoriser leur ouverture sauf à prendre le risque d’une nouvelle explosion de l’épidémie comme cela s’est produit en raison d’un déconfinement mal pensé et organisé de façon déplorable. Les efforts des professionnels ne sont pas en cause, même si on a pu relever parfois du laxisme, mais l’attitude des clients a été déplorable ; combien de cinéma où les spectateurs enlevaient leur masque dans la salle, de débits de boissons notamment le soir après 21h où les distances physiques n’étaient pas respectées et les masques dans les poches, quant aux restaurants il faut bien ôter son masque pour manger. Les restaurants sont dans la même situation qu’une famille de six personnes qui se réunit avec parmi elle un cas de Covid, les convives sains ont une chance sur 10 d’attraper la Covid et le nombre de chance augmente proportionnellement au nombre de convives et au nombre malades.

Pourquoi laisser les écoles ouvertes et les transports en commun fonctionner ? Si les enfants ne vont pas à l’école les parents (au moins un sur les deux) sont contraints de rester à la maison, et sans transports en commun les gens ne peuvent plus aller au travail. Concernant les écoles on mise sur le très faible taux de contamination des enfants mais on vient de reconnaître que la situation n’est pas la même pour les adolescents, donc le ministre a modifié l’organisation des lycées après qu’il a dès le début du reconfinement fermé les universités. On essaie de réduire l’usage des transports en commun par l’intensification du télétravail. Ces efforts pour maintenir un minimum d’activité économique risqueraient de buter sur une augmentation des contaminations qui outre les hospitalisations notamment en réanimation provoquent de très nombreux arrêts maladie qui ralentissent l’activité économique et grèvent le budget de la Sécurité sociale. Confiner tout le monde c’est mettre à l’arrêt l’économie mais laisser les gens aller travailler c’est permettre au virus de circuler. Toutefois pourrait-on financer le système de santé sans les apports de l’économie productive et marchande ?

Les mesures de restriction sont une entrave aux libertés individuelles, tout le monde sera d’accord. Quelle liberté reste‑t‑il à celui qui après 3 semaines de réanimation meurt ou reste invalide pour le restant de sa vie ? Certains économistes et philosophes, pour des raisons différentes mais congruentes, voudraient séparer les « vieux » et les « jeunes », confinant les premiers qui sont au bout d’une vie et qui ne rapportent pas grand-chose à l’économie. La démonstration peut s’entendre même si elle est très discutable sur le plan éthique et si elle conduira pour les « vieux » qui survivraient à une honte de vivre. Mais sur le plan pratique une telle option ne permettrait au mieux que d’alléger un peu les services hospitaliers : en novembre 2020 ce sont 40 % des lits de réanimation qui sont occupés par des personnes de moins de 60 ans, et ne ferait pas diminuer le nombre de malades et d’arrêts maladie. Soyons cyniques, le confinement total des « vieux » permettrait de les orienter vers un syndrome de glissement, la dépression et une mort accélérée, d’où des économies considérables pour le système de santé et de surcroît la mise à disposition de personnel soignant ainsi disponible.

La société mourra de la Covid ou sombrera dans la misère, pour certains en nombre important dans la pauvreté comme déjà dans les pays en développement. Rompre avec cette quadrature du cercle ne peut se faire que par le sacrifice provisoire de certaines libertés, en acceptant de revoir nos modes de vie, en nous retroussant les manches pour inventer une nouvelle organisation sociale, économique et politique.


Moyenne des avis sur cet article :  2.38/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • rogal 14 novembre 2020 20:33

    « Éviter que les hôpitaux ne soient plus en mesure de recevoir des malades de la Covid ou d’autres atteintes ne repose, à l’instant T, que sur la diminution voire, dans l’idéal, dans l’absence de contamination, donc de circulation du virus. »

    Aidons le Gouvernement.

    Cessons de tester. Le nombre quotidien des tests positifs tombera ainsi à zéro ; il en ira donc de même pour le nombre des ’’nouveaux cas’’ et, par voie de conséquence, pour celui des nouvelles contaminations.


    • BA 15 novembre 2020 00:18

      Vendredi 13 novembre 2020 :


      L’INSEE vient de mettre à jour son graphique sur le nombre de décès en France, quelle que soit la cause de la mort. Sur ce graphique, nous pouvons voir que la première vague de COVID-19 a duré deux mois, du 1er mars 2020 jusqu’au 30 avril 2020 : c’est la courbe jaune.


      La deuxième vague a commencé environ le 20 octobre 2020 : c’est parfaitement visible sur le graphique ci-dessous :


      https://www.insee.fr/fr/statistiques/4923977?sommaire=4487854#graphique-figure1_radio1


      • devphil30 devphil30 15 novembre 2020 06:05

        Laissez tomber la psychologie du gouvernement , le deuxième confinement qui a débuté fin octobre doit se finir mi décembre pas avant... !

        C’est prévu et planifié depuis longtemps , la difficulté est de dire les choses et de les faire passer en faisant croire qu’ils gèrent suivant l’évolution de la crise.

        Nous ne sommes pas dans de l’amateurisme mais du dirigisme étatique.

        Tout le monde à bien compris que la date de fin sera le 20 décembre , on souffle pour Noêl et ensuite vers fin février ca repartira pour un nouveau tour d’enfermement après le ski si il y a du ski ....

        Certaines stations ont prévu de ne pas ouvrir vu les conditions

        Début mars correspond à la future troisième vague des virus printanier et puis il y aura eu le mélange potentiel du ski des inconscients qui fera remonter la courbe ....

        Objectif tenir jusquà juin 2021 pour la piquousse générale.

        Déjà on nous manipule avec les % de Français pas d’accord et puis bvous allez voir que les sondages vont s’inverser car les Français vont comprendre qu’il faut se vacciner.

        Quand la majorité des sondés ( environ 2.000 ) aura basculé dans le camp des vaccinables , on parle de de sondage qui disent ce que l’on veut .... alors le fruit sera mûr pour envoyer la piquousse.

        Mais déjà la piquouse générale doit être conservé à -80 donc on peux penser que cela exclus les médecins, pas fiable pour s’assurer de la vaccination donc il faudra passer par l’hopital obligatoirement.

        Cela permettra une escorte policière si nécessaire....

        Bonne journée



        • devphil30 devphil30 15 novembre 2020 10:43

          @devphil30

          Un article que je viens de voir pour la fameuse troisième vague à venir

          https://lesmoutonsenrages.fr/2020/11/15/la-covid-19-et-ses-gigantesques-dommages-collateraux-causes-par-lhomme-la-grande-reinitialisation-un-appel-a-la-desobeissance-civile/

          En voilà un qui a attendu la vague alors que nous en sommes à la deuxième et une troisième en vue ...
          Une vraie chance .....

          https://images.lindependant.fr/api/v1/images/view/5a9685588fe56f7373682208/l arge/image.jpg


        • Sylv1 16 novembre 2020 14:39

          @devphil30
          Oui c’est à peu de chose près le scénario. Autant la 2ème vague consistait à faire passer les infections respiratoires saisonnières pour du Covid, autant la 3è ressemblera à la 1ère : réaction du vaccin anti-grippal pour les gens vaccinés en nov/déc, avec un bon savoir-faire en matière de manipulation des chiffres.
          Il y a quand même semble-t-il un lien avec les élections US ce qui pourrait déterminer de la suite des évènements... De plus, ils nous ont déjà préparé en disant qu’on allait « fêter Noël » différemment.... Confinés ? avec masques ? 6 personnes max ? Flics pouvant entrer au domicile ?
          Ensuite, sur la piquouse, ils ne la rendront pas obligatoire, car ils ne le peuvent pas. Mais c’est clair qu’ils vont rassurer au max pour forger une opinion favorable.
          En revanche toutes les institutions publiques, les multinationales l’exigeront bien entendu. Les « petits » non car ils seront morts. Enfin c’est ce qui semble se tramer. Mais c’est aussi oublier que dans le même temps, il y a aura un soulèvement populaire du à l’instabilité du moment : économique, politique (surtout aux US avec les élections foirées) ou religieux (faits divers islamiques montés en épingle chez nous).



          • troletbuse troletbuse 15 novembre 2020 09:00

            La grosse arnaque du Covid

            Il est tout à fait logique que le nombre de décès augmente à partir de cette année.

            La tranche d’age de plus de 75 ans est en forte augmentation et elle commence cette année.

            Regardez les tables sur ce site : vous voyez la montée vertigineuse provoquée par les naissances d’après guerre (1945). Or ces personnes arrivent cette année à l’age de 75 ans.

            https://www.politologue.com/prenoms/stats-par-an/

            Naissances en 1946  : 866236

            Naissances en 1945 591792

            Donc 274444 de plus de 75 ans arrivent sont arrivés cette année.. Et si on déduit le nombre de décès des plus de 75 ans cette année,il doit encore en rester pas mal cette année.

            Je pense que les gens sensés comprendront cela à part peut-être ceux qui ont fait l’ENA

            La courbe ne commence à s’infléchir que vers 1950. Donc nous avons 4 années où les décès seront plus importants.

            Cette surnatalité s’explique bien naturelleùment par léa fin de la 2eme guerre mondiale et ce sont les pays occidentaux qui ont eu le plus de natalité qui ont le plus décès attribués par les arnaqueurs au Covid.

            Les statisticiens l’avaient bien vu. Et on peut trouver sur le site de l’INSEE la prévision de surmortalité qui commence cette année et va continuer plusieurs années et les pourritures ont vu qu’ils pourraient utiliser celà pour installer le gouvernement mondial. Ils vous parlene de baby-boomers pour vous dire qu’ils n’arrivent plus à payer les retraites mais rien sur la surmortalité qui est tout à fait normale. On a choisi le Covid qui n’est ni plus ni moins que la grippe et les tests qui vous le detectent un vulgaire rhume.

            Alors les mougeons muselés, tremblez, barricadez vous.

            Et vive les complotistes  smiley

             


            • troletbuse troletbuse 15 novembre 2020 17:01

              @Septime Sévère
              Je n’ai pas parlé de quelques semaines mais de mortalité. Il y a toujours eu des pics épidémiques certains mois de l’année et qui ne sont pas toujours les mêmes.
              Pour la mortalité en générai, l’INSEE l’a prévu :

              Le vieillissement de la population a eu tout à la fois pour conséquence d’empêcher la baisse du nombre annuel de décès et de concentrer en grande partie ceux-ci aux plus grands âges.

              Ce vieillissement va se poursuivre parce que les phénomènes qui l’ont provoqué perdurent – notamment la diminution du risque de mourir aux grands âges –, mais aussi avec l’arrivée progressive des générations du baby boom aux troisième et quatrième âges. On verra alors le nombre de décès augmenter.

              Et ce n’est pas tombé dans l’oreille des sourds. Les mondialistes ont bien vu qu’il fallait une explication (alors que la raison est logique) . Alors ils ont décidé de faire croire à tous les mougeons que l’augmentation du décès des « vieux », qui sont proportionnellement de plus en plus nombreux à partir de maintenant, était du à une pandémie qui ressemble fort à une bonne grippe. Paraît même que Bill Gateux, souteneur généreux de l’OMS, lui a ordonné d’utiliser le mot pandémie.
              Une « pandémie » qui permet de museler les « riens » et de faire crouler tous les commerces indépendants qui seront repris par les multinationales. Cerise sur le gâteau, le vaccin élaboré en 10 mois, un record à mettre dans le Guiness, et qui rapporte beaucoup au PDG de Pfizer et à d’autres. La sécurité sociale va s’écrouler comme tous les services publics
              Le confinement permet l’écoulement total de notre économie ainsi que toutes les restrictions qui vont être et sont déjà prises. Le chômage explose comme la dette qu’il va falloir rembourser, bien sur. La disparition de la monnaie est également programmée, une servitude de plus qui permettra à ce qu’ils gérent vos comptes et pourront même les bloquer. La loi Sapin 2 a été prévu pour celà.
              Rappelez vous : Hollandouille, l’ennemi de la finance voulait faire payer un loyer aux propriétaires. Ils vont faire encore mieux, ils vous prendront vos biens immobiliers, décideront suivant la taille de votre famille si vous pouvez l’occupez ou non. Vous paierez un loyer et vous toucherez un revenu universel qui vous permettra peut-être de survivre.
              Ca, c’est du vrai complotisme mais auriez-vous pensé, en février 2020, que vous seriez enfermé chez vous, de préférence muselé, et que vous pourriez sortir en faisant un ausweis, écrit par vous-pour l’instant-, sauf si vous avez un travail. Nous sommes dans un confinement que l’on dit provisoire mais renouvelable à souhait.
              Pour les récalcitrants, refus du vaccin ou du confinement, ils vont essayer de faire passer une loi qui permettra de les isoler, un projet de loi déjà accepté par l’assemblée nationale.
              On pourra encenser le Poudré, ami de Kim Jong-Un ainsi que toute sa clique d’escrocs et de menteurs.


            • troletbuse troletbuse 15 novembre 2020 09:06

              Il y a malgré tout une poignée de journaux qui se posent des questions sur le vaccin. Comme Vosges-matin :

              https://www.vosgesmatin.fr/sante/2020/11/15/coronavirus-les-patrons-de-laboratoires-s-enrichissent-et-cela-pose-des-questions

              Ou bien les cas de déprime chez les mougeons muselés qui sont scotchés devant leur télé

              https://francais.rt.com/france/80731-covid-19-nombre-francais-atteints-troubles-depressifs-double-mois

              Et encore une vidéo sur notre bienfaiteur Bill le Gateux

              https://www.youtube.com/watch?v=BrHVeHGgg2Y&feature=emb_title

               smiley  smiley


              • Jeekes Jeekes 15 novembre 2020 10:02

                ’’Le gouvernement agit pour préserver les intérêts d’une majorité des Français’’

                 

                Ben dis-donc, j’étais même pas au courant.

                Ou alors ça vient de sortir ?

                 

                Remarque, le gouvernement non plus n’a pas l’air au courant !

                A le (les) voir s’affaler devant les puissants et multiplier les cadeaux aux plus riches. Faudrait leur expliquer... 

                 


                • jef88 jef88 15 novembre 2020 19:49

                  @Jeekes
                  Il protège ceux qui ont la majorité de la fortune en France ! ! ! !


                • Nycolas 15 novembre 2020 10:25

                  Ah nos malheureux dirigeants obligés de gérer cette crise alors qu’ils n’ont pas fait exprès de se retrouver dans la politique, « on n’aimerait pas être à leur place » et tout le tralala... pff... 

                  Ces gens ont tout fait pour être là où ils sont. Mieux, beaucoup ne sont même pas des élus. Nous subissons aujourd’hui des ministres, nommés, des conseils scientifiques, nommés, des préfets, nommés, des hauts fonctionnaires, embauchés. Tous ont mené carrière ou campagne pour arriver exactement là où ils sont et y faire exactement ce qu’ils y font. Ça suffit de dire qu’ils n’ont pas de chance de gérer ça... Quand on veut diriger un pays, on ne gère pas les affaires courantes d’un genre de commerce à l’échelle national : on doit être préparé à une guerre, y compris nucléaire, à des interférences géopolitiques de touts ordres, à gérer des choses aussi primordiales que l’alimentation en nourriture et en énergie de tout un pays, mais aussi des catastrophes naturelles, des tensions diplomatiques et d’autres tentatives modernes comme la cyberguerre, la guerre hybride, le terrorisme, etc.

                  De manière intéressante, on voit qu’ils échouent dans tous ces domaines, et on a encore de la chance que ce qu’on subisse n’est pas une vraie guerre, car imaginez les mêmes en 40... ah ben on aurait eu le même résultat, en fait. Impréparation dans tous les domaines comme la logistique, incompétence politique, hyper-spécialisation dans la com, et même là ils font tout à l’envers, en rendant les gens fous qui ne peuvent plus supporter leurs interventions qui sont autant de coups de massue sur la tête de leur peuple.

                  Alors qu’on arrête de dire que ces guignols font ce qu’ils peuvent. Ils font ce qu’ils doivent, et ils le font extrêmement mal.


                  • troletbuse troletbuse 15 novembre 2020 10:35

                    @Nycolas
                    Oui tous des feignasses qui ne savent rien foutre et qui ont grenouillé toute leur vie de parasites dans la banlieue politicarde. Mais Micron, élu par les mougeons, qui est le même qu’eux les a nommés.


                  • nono le simplet nono le simplet 15 novembre 2020 10:40

                    article pertinent qui va déclencher la fureur des corona-sceptiques

                    au sujet des écoles ...

                    dans mon petit bled épargné jusqu’à ce jour fermeture du collège (283 élèves) à partir de lundi, un nombre important de cas positifs (une vingtaine) ayant été découverts chez les enseignants et les élèves ...


                    • Nycolas 15 novembre 2020 10:47

                      @nono le simplet

                      Une hécatombe en devenir... J’ose parier sur 0 morts, on a eu le même genre de cas dans l’école primaire à côté de chez moi. Peut-être qu’un jour vous comprendrez que ce cirque n’a aucun sens ? Ne désespérons pas...


                    • troletbuse troletbuse 15 novembre 2020 10:53

                      @nono le simplet
                      fermeture du collège

                      Ils vont en sortir aussi cons que toi, alors.


                    • devphil30 devphil30 15 novembre 2020 11:08

                      Il est toujours affolant d’entendre les commentaires des collégiens et lycéens qui n’ont pas leur distance sociale à la TV

                      Alors je me dis

                        Soit ils veulent sécher les cours en restant à la maison et l’on sait bien que cela mène à en faire beaucoup moins

                      Soit ils sont vraiment flippés et alors là c’est très inquiétant pour la société de demain.

                      -Soit les commentaires sont orientés par les TV et c’est un infime minorité qui parlent non représentative.

                      Autre chose qui me perturbe avec ces masques , pourquoi un virus si dangereux n’oblige pas les enfants de moins de 6 ans à porter un masque ?

                      Imaginez le discours des parent suite à une question de l’enfant

                      « Dis maman pourquoi tu portes un masque ? »

                      « Je porte un masque mon chéri car il y a un virus et c’est pour se protéger »

                      « Alors pourquoi moi je m’en porte pas ? »

                      ...... Je connais pas la réponse mais cela doit être pathétique comme rhétorique

                      En fin de conversation j’entend bien la remarque suivante

                      « Dis maman quand je serais grand , je pourrais porter un masque moi aussi »

                      Voilà la prochaine génération est conditionnée , il faudra ressortir un virus de temps en temps pour réactualiser et transmettre la peur du virus pour les prochaines générations également

                      Permettre également aux laboratoires de faire de juteux bénéfices

                      Ce délire complet finira dans le futur par le fait que nous porterons des bouteilles d’oxygène sur le dos pour respirer ainsi l’air sera taxé car la peur sera telle que même avec un masque il sera trop dangereux de respirer ....


                      • houblon 15 novembre 2020 11:12

                        Amen


                        • Odin Odin 15 novembre 2020 14:23

                          Bonjour,

                          J’ai arrêté de lire là :

                          « La Suède avait tenté une autre méthode… ; ça a été un échec. »

                          Suède - Décès = 60,53 pour 100.000 habitants

                          France - Décès = 66,05 pour 100.000 habitants

                          On pourrait comparer les évolutions suivantes pour ces 2 pays :

                          Incidence de ces 2 stratégies opposées :

                          sur le PIB

                          sur le taux de chômage actuel et à venir.

                          sur les faillites des TPE/PME/PMI… actuelles et à venir

                          sur le nombre de suicides

                          sur l’état psychologique de ces 2 populations

                          sur les conséquences scolaires etc...

                          Suite à cet « échec », la Suède va prendre d’importantes mesures :

                          Une loi devrait être votée la semaine prochaine interdisant les restaurants et les bars à servir de l’alcool à partir de 22h00 et les obligeant à fermer leurs portes à 22h30, du 20/11/2020 à la fin février 2021  smiley

                          https://coronavirus.politologue.com/100k-habitants/

                          https://www.lasuedeenkit.se/le-covid-19-en-suede/


                          • Jeekes Jeekes 15 novembre 2020 15:32

                            @Odin
                             

                            ’’J’ai arrêté de lire là :

                            « La Suède avait tenté une autre méthode… ; ça a été un échec. »’’

                             

                            Ben oui, mais latouille est en service commandé.

                            Alors qu’attendre d’un larbin ?

                             

                            En dehors du fait qu’il fait bander (à demi) des couilles-molles comme la bande des cou-couilles, de la brouette, du lapin blafard et de pénible (que ceux que j’oublie de citer me pardonnent, j’ai pas mandat pour lister toutes les pourritures salariées...), ce guignol n’apporte rien, ne prouve rien.

                             

                            Si ce n’est que la bande d’ordures du gouvernement est aux abois et ne sait plus quoi faire pour tenter de convaincre les derniers français lucides et se rallier à la chiasse commune...

                             

                            Bon ceci dit, quand je vois la tronche constipée de la plupart de mes cons-citoyens, je me dis qu’on est loin de voir la fin de cette mascarade !

                             

                             


                          • nono le simplet nono le simplet 15 novembre 2020 15:57

                            @Odin
                            d’ici une semaine ou deux les adorateurs de la Suède risquent d’avoir une nouvelle déconvenue ...
                            et c’est avec ses voisins finlandais et norvégiens qu’il faut comparer ... la mortalité y est 10 fois moins élevée pour la Finlande et 11 fois moins pour la Norvège ...


                          • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 15 novembre 2020 16:00

                            @nono le simplet

                            Oui oui, on la sent bien arriver, là, l’apocacalypse. Les promoteurs immobiliers sont déjà sur le coup pour racheter l’ensemble et en faire un parking géant (pour les gentils voisins).

                            https://www.worldometers.info/coronavirus/country/sweden/

                            Regarde bien le « pic » de mortalité de la seconde vague, ça fait des frissons partout. 

                            T’es quand même un escroc, tu sais smiley


                          • nono le simplet nono le simplet 15 novembre 2020 16:05

                            @Philippe Huysmans
                            T’es quand même un escroc, tu sais

                            tu vas encore te planter comme pour la Belgique et la France ... tu les vois les deuxièmes vagues maintenant, charlot ? smiley


                          • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 15 novembre 2020 16:08

                            @nono le simplet

                            tu les vois les deuxièmes vagues maintenant, charlot ?

                            Toujours pas non, j’attends d’avoir les chiffres de la dernière semaine d’octobre pour te mettre ça sur le coin du groin.

                            Et ça va encore débander sec, et ça va encore pleurnicher à la « manipulation », mais on s’en fout, de l’avis des trolls.


                          • nono le simplet nono le simplet 15 novembre 2020 16:14

                            @Philippe Huysmans
                            Toujours pas non

                            t’es un champion du monde mode « Pinocchio » smiley smiley


                          • Odin Odin 15 novembre 2020 17:55

                            @nono le simplet

                            Bonjour,

                            La stratégie de la Suède est l’immunité collective.

                            Avec le temps, les décès vont diminués considérablement en Suède alors que les pays sous dictature sanitaire, principalement la France, ne l’obtiendront que très tardivement.

                            Durant cette différence d’espace temps, la Suède n’aura quasiment plus de décès, alors que nous, nous en aurons encore pour un bon moment et c’est à la fin de cette période que l’on pourra constater que la Suède avait fait le bon choix, celui de l’immunité collective alors que nous, nous aurons fait le choix du Rivotril ainsi que l’interdiction du protocole Raoult dans l’attente machiavélique d’un vaccin illusoire pour enrichir Big Pharma et son manipulateur Bill Gates, sans parler de l’anéantissement de notre économie et d’une paupérisation généralisée etc…


                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 novembre 2020 09:37

                            @Odin En suède, les gens ont l’habitude de vivre en petits comités et leurs habitats sont assez éloignés les uns des autres. En plus toute leur éducation est basée sur l’esprit de fraternité et de collaboration. Les vacanciers se plaignent souvent d’une certaine froideur. C’est l’habitude de vivre seul. Propre aux pays du nord.


                          • nono le simplet nono le simplet 16 novembre 2020 10:46

                            @Odin
                            La stratégie de la Suède est l’immunité collective.

                            sauf que tout le monde sait qu’elle est illusoire ... et actuellement et dans le temps ...
                            dans les 12 % de suédois ont des Ac ... loin des 60% minimum pour parler d’immunité collective ...
                            de plus, de ce qu’on en sait, ce taux d’Ac baisse assez rapidement et risque de ne plus protéger au delà de quelques mois ...
                            du coup, le nombre de cas est en forte hausse en Suède et la mortalité commence à suivre ...


                          • Legestr glaz Legestr glaz 16 novembre 2020 11:08

                            @nono le simplet

                            «  L’immunité collective est illusoire, tout le monde le sait » ! Sans blague ?

                            C’est comme le confinement, il est utile, tout le monde le sait !

                            C’est comme les masques, ils sont utiles en population générale, tout le monde le sait !

                            Et le nombre de cas par ci, et le nombre de cas par là. Et la mortalité qui va suivre en Suède. Vous sortez l’artillerie lourde nono ! 

                            Nono a juste oublié que la mortalité hivernale était plus importante que la mortalité estivale. Sacré nono, il n’est plus à une incohérence près ! 

                            INSEE :
                            «  Depuis plus d’un siècle, les décès sont les plus nombreux en hiver »

                            Nono, c’est vous la belle au bois dormant, vous avez dormi durant un siècle ? 


                          • nono le simplet nono le simplet 16 novembre 2020 11:27

                            @Legestr glaz
                            tu vas pas finir par fermer ta g ... ta bouche ?


                          • foufouille foufouille 16 novembre 2020 11:38

                            @Legestr glaz

                            pauvre bac -2


                          • Legestr glaz Legestr glaz 16 novembre 2020 18:12

                            @nono le simplet
                             
                            Mais pourquoi donc, la réalité vous fait peur ? Dommage de perdre vos nerfs comme ça ! Cela n’augure rien de bon pour vous. 


                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 novembre 2020 09:23

                             NON, CE N’EST PAS UN GRIPETTE.

                            Maintenant on sait qui est dans le déni. Sur Agora le Covid a permis de dé« masquer » les comment« amateurs ».  ET comme par hasard, ces commentateurs ont le parfait profil du populiste. Remercions NONO, Vélosolex et quelques autres qui n’avaient pas minimisé....Si j’avais 70 ans, je demanderais de me laisser mourir et qu’on s’occupe des jeunes... Mais on va hurler : euthanasie...Surtout l’extrême-droite ou droite catholique en Belqique qui par ailleurs a mis des jeunes chômeurs cohabitants à la rue....Le catholicisme est la plaie de la société.


                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 novembre 2020 09:27

                              Et nous sommes actuellement certains qu’ils (les catholiques) ont collaboré avec les nazis dans l’extermination des juifs. Bel exemple : Mythe errant. Et ils parlent d’antéchrist. Qu’ils se regardent dans un miroir.....Voir le film : AMEN de Costa GAVRAS.


                              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 novembre 2020 09:32

                                Je fréquente le milieu médical à Bruxelles. Ce qui se passe est horrible...Et je ne m’autoriserai JAMAIS à culpabiliser un médecin parce qu’il fait le choix d’un jeune en bonne santé. IL est vrai, comme me disait une aide soignante que quand les personnes vieillissent, elles se replie sur leur égo...en pesant sans culpabilité sur les jeunes..J’espère que si un jour je deviens comme cela qu’on accélèrera mon décès...


                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 novembre 2020 10:19

                                  L’auteur sous-entend que gérer la crise du Covid est quasi impossible. Mais comme la majorité des personnes ne lisent plus et n’ont aucune référence culturelle (culture qu’ils haïssent), ni recul, ni capacité à voir le problème sans son ensemble, Elle réagit comme un enfant qui n’a pas eu sa crème à la glace..... Mais demandez alors à ce grand enfant s’il est lui-même capable de faire une crème à la glace, il ne pourra dire que non...A part taper du pied.... Hélas, ces populistes (que je définirais comme des acculturés) ont le poids du nombre. Et c’est ce qui est à craindre...


                                  • zygzornifle zygzornifle 16 novembre 2020 13:58

                                    L’art du gouvernement est un art difficile.

                                    On va les plaindre les pauvres, il leur manque du bon sens mais cela ne s’apprend pas a l’ENA mais dans la vraie vie de tout les jours quand on est obligé de se débrouiller tout seul sans êtres assistés par une nuée ardente de conseillers qui ne sont la pour la plupart que pour parasiter le système vivant comme des tiques sur le dos du citoyen .... 

                                    Quand on vote on n’a que qu’on mérite ....


                                    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 16 novembre 2020 15:04

                                      @Auteur :

                                      Je me suis arrêté à la lecture de ce petit préambule et je vous le dis : Vous avez touché le principal problème de l’humanité d’aujourd’hui mais très très maladroitement...

                                      «  »L’art du gouvernement est un art difficile, bien peu y réussissent vraiment, et ceux dont on peut dire qu’ils auraient rencontré le succès n’ont eu qu’une réussite partielle. Gérer une crise expose à plus d’insatisfaction tant il est impossible de maîtriser la totalité des paramètres. L’art de gouverner se réduit à faire des choix parmi des solutions possibles et à faire le moins de mécontents possible. C’est, semble-t-il, dans cette stratégie que se situe la gouvernance d’Emmanuel Macron et de son gouvernement vis-à-vis de l’épidémie de la Covid-19. «  »


                                      Car , gouverner n’est pas simplement un art, c’est aussi un savoir, une sagesse, une culture, de l’honnêteté et du courage.

                                      Contrairement à vous, je constate que presque tous les dirigeants réussissent... Par la terreur et par la corruption (au sens large) même si ces pratiques ne sont pas visibles à tout le monde... Ce qui montre d’ailleurs clairement l’inexistence de l’opposition et l’échec du monde qui ne cesse de se préciser.

                                      Gérer les affaires publiques ; gérer, administrer et gouverner un peuple ne demande pas la « maîtrise de la totalité des paramètres », ce qui pourrait laisser entendre que la gestion s’achèverait en quelque mois et que tout serait parfait... Gérer et gouverner un peuple c’est principalement s’empêcher de produire les insatisfactions  : L’art est bien là et je connais le secret...

                                      Non, l’art de gouverner ne se réduit pas à des choix ni à faire le moins de mécontents possibles... Ici est LA TOTALE IRRESPONSABILITÉ POLITIQUE DE L’HUMANITÉ D’AUJOURD’HUI : Cette manière de penser et d’agir s’appelle la corruption, mais pas la simple corruption, c’est au contraire celle qui tue la conscience humaine et les civilisations !


                                      Je ne vous dis pas alors comment le zigoto Macron, qui s’était mis dernièrement à la hauteur des charlatans qui caricaturent les fondements de l’humanité, a nuit à la France et à son peuple plus que ne le fait le Covid-19... 

                                      Je suis bien sûr assez magnanime pour vous laisser la possibilité de rouspéter en tant que « Docteur en science de l’éducation, en sociologie et en psychologie »... Mais ce sera à vos risques et péril.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité