• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Crise de l’immobilier et ruée vers le « Off grid »

Crise de l’immobilier et ruée vers le « Off grid »

Off grid ou off the grid. « Hors réseau d’électricité » en français. Mais le terme véhicule, par métonymie, bien d’autres images et bien d’autres définitions, englobant toutes celles qui renvoient à un mode de vie « à l’écart », nouveau et exigeant. Ils sont de plus en plus nombreux ceux qui, dans le monde, mais en France aussi, désirent se façonner une vie plus indépendante et de meilleure qualité, loin des villes, loin des insupportables problèmes du quotidien* de la Nef des Fous, plus près de la nature, en solitaire, affranchi des factures pour l’eau, le gaz, le courant, le chauffage, les sanitaires .. 
 
Cela ne va guère aider l’immobilier tout-venant ! Déjà bien malmené ..
 
 
En France et en Europe, le mouvement de désertification des campagnes, qui a jeté dans les villes des dizaines de millions de nouveaux arrivants il y a un siècle, commence à s’inverser de façon significative .. Dés lors, gare à l’immobilier de l’"appartement centre-ville toutes commodités" ou de la "maisonnette de banlieue à saisir de suite ", achetés à crédit sur 25 ans ! Et qui, comme disait Coluche le malveillant ..
 
L’engouement pour un « vivre autrement » ne fera effectivement qu’aggraver la situation déjà bouleversée du marché de l’immobilier, plombé par mille maux contre lesquels il ne peut lutter. Sans parler de l’inaptitude des organisations professionnelles pour faire face et s’adapter au nécessaires changements. Plus de 2000 agences immobilières ferment par an.
 
Tant pis ou tant mieux ? Il y a encore tant de zones à urbaniser en priorité .. Et comme dit Alphonse Allais, heureusement que les zones à urbaniser en priorité sont dans les zones urbaines. 
 
Le mot "zone" est inconnu pour ceux qui aspire au off grid.
 
 
 
Que vous inspire la comparaison des deux images ci-dessus, représentatives de visions trés-éloignées l'une de l'autre ..

Il y a presque autant de raisons que de gens pour expliquer le mouvement « off grid », hors réseau, au Vert, un peu comme autrefois on allait « au désert » ou aux champs.
 
En Amérique et au Canada, ils sont des millions, nomades, ou installés dans les grands espaces des terres sauvages, incluant les populations indigènes, les premières nations, toujours très attachées à un certain type de .. liberté ! Le rêve américain .. Le phénomène y est donc très ancien, incarné par des personnages mythiques tel Henri David Thoreau ou ses disciples Helen et Scott Nearing dont l’ouvrage « living the good life » fera partie de toute bibliothèque off grid ..
 
'America can indeed be considered as the birthplace of these "back-to-the-land" movements.' Note le Daily Mail. Le berceau du mouvement ..
 
 
L’endroit de son plus bel épanouissement pouvons-nous ajouter en évoquant Michael Reynolds le créateur des Earthship.
 
 
La charte des mouvements off grid ou du « retour à la terre » est toute entière contenu dans les quelques lignes ci-dessous, qu’on doit à Reynolds :
 
As a citizen of the earth…
I fully have the right…
to harvest water from the sky
to grow my own food in my own home
to harvest energy from the sun and the wind
to contain and reuse my own waste on my own land
to make my shelter comfortable without the use of fossil fuels
and to harvest what others throw away to construct my own home
I am willing to die to defend these rights and to spread the knowledge of how to
achieve them to others.
If six billion other people said this as well…
we would transcend the corporations, the governments, and the federal reserve bank.
We, the people, would always survive.
 
 
Etant citoyen de la Terre…
Nous avons pleinement le droit…
De recueillir l’eau du ciel
De produire notre nourriture, sur la Terre qui nous appartient
De récolter les énergies du vent et du soleil
 
 
Et puisque nous en sommes aux citations, vous prendrez un immense plaisir à entendre celle-ci, de Edward Abbey, qui, je vous l’accorde, sonne un peu comme un défi :
 
« Que puis-je dire à ces gens ? Comment puis-je libérer, désincarcérer ces mollusques à roulettes enfermés dans leurs coquilles de métal hermétique ..
 
 
Oui, Monsieur, oui, Madame, je vous en conjure, sortez de vos fauteuils roulants motorisés, levez vos culs vulcanisés, tenez-vous debout comme des hommes ! comme des femmes ! comme des humains ! et marchez - marchez - MARCHEZ sur notre terre douce et sacrée. »
 
L’intégrale de la citation sera retrouvée sur « le journal de la joie de vivre » .. Qu’on ne m’accuse pas de faire de la réclame .. 
 
Quelle plus belle invitation et quelle meilleure façon d’aller off grid ?
 
 
Bornons-nous dès lors, dans le cadre étroit de cet article, à donner quelques observations sur ce phénomène en pleine expansion, sur ceux qui le font évoluer, souvent en rupture de ban avec « la société », sur les motivations qui les animent, sur leurs choix, toujours très étonnants vus par ceux qui n’ont pas encore pris le chemin, même en pensée.
 
Pas question ici d’approfondir le cadre législatif complexe qui, en France, régit les droits de construire et de vivre off grid en fonction des types d’habitation choisis : roulotes, tentes, teepees, yourtes, abris, traditionnelles maisons ou très-confortable « Earthship » de 400 mètres carrés, fermes organiques (homestead) ou véritable ensemble à vocation communautaire, tous autonomes en électricité et ayant chacun leurs spécificités ..
 
Il suffit de noter que la loi a évolué et évoluera encore vers un assouplissement des contraintes générales, que, sous la poussée du phénomène mondial, la France finira par s’adapter, qu’elle multipliera les espaces de liberté. La Hollande, l’Ecosse, ou la Hongrie, qui pourtant ne disposent pas des mêmes marges de manœuvres que la France en matière de superficie de terres sauvages, réagissent avec bien plus de souplesse pour accueillir ces modes d’habitation off grid, comme en témoigne pas exemple l’installation des premiers Earthships européens.
 
 
 
Pas question non plus de répertorier de façon exhaustive les aspects techniques à prendre en compte lorsqu’on veut retourner « à la terre ». Les choses sont complexes et il faudra des efforts considérables, ou des aides, et de l’argent aussi, pour s’installer en milieu d’énergie renouvelable, avec panneaux solaires, turbines à eau, éolienne, ou « human powered generators » .. des pédaliers par exemple et tout simplement .. Vous avez tous vu ces immenses salles de « fitness » où, de façon obscènes et tous en rang, pédalent pour rien des centaines de bipèdes en regardant, tant ils ont perdu leur autonomie d’exister, des sottes images de télé ..
 
Je m'aperçois de l'abusive position dominante de l'Anglais : Fitness, Earthship, Off grid, Homestead .. Wild.. To the wild .. Top !.. C'est l'Histoire que voulez-vous. Nous vivons tous en Amérique. Le seul problème, c'est que certains ne s'en sont encore pas aperçu. Ni moi ni vous n'y pouvons rien. On aurait pu aligner Preppers également. Revenons au sujet ..
 
 
Même si l’on se résout à l’utilisation d’un générateur, ou groupe électrogène, cela prendra du temps de déterminer l’équipement adéquat, qui vous permettra en toutes saisons d’alimenter votre computer, la télévision, la pompe à eau, le réfrigérateur .. si vous décidez de garder tout ça .. et sans les faire exploser à la première connexion ! 
 
La documentation existe en abondance sur l'Internet, malheureusement beaucoup plus spécialisée en Anglais qu'en Français. Des tas d’équipements, des plus simples au plus sophistiqués, des plus intelligents au plus baroques s’offrent à vous. La migration vers la terre à un coût certes, surtout si vous refusez de vivre comme votre grand-mère, mais les dépenses sont « maîtrisables » et rivalisent favorablement avec celles de ceux qui vivent fils aux pattes .. Au moins sur le moyen terme.
 
Candidats à l’Alya (j'ai déjà entendu ça), vous n’échapperez pas, au départ, au casse-tête des kWc, pour le solaire, des kWh, quantité d’énergie, des kW unité de puissance .. vous découvrirez, bien obligés, ce qu’il vous faudra pour alimenter un point d’éclairage et une télé ou une cafetière, si vous opter pour ces dispositifs !
 
Un mot encore sur les motivations, la définition du projet, les caractéristiques de l’habitation désirée :
 
D’aucun partiront au volant d’un camion de déménagement, d’autres sac au dos, certains y mettront beaucoup d’argent, d’autres se feront aider .. là encore, pas question de tout balayer. Il suffit de monter que les projets peuvent être aussi différents les uns des autres que peuvent l’être les gens eux-mêmes. Mille façons ! Parfois une simple décision : partir, immédiatement, quelles que soient les conditions, à l’arrivée, au fond des bois ou sur la route .. Ou refaire son pavillon ou sa villa à l’identique, mais à l’orée de la forêt, off grid. 
 
 
Puis se posera la question de l'achat du bout de terre sauvage qui vous conviendra. Nous y reviendrons dans un prochain papier. Notez dors et déjà que la France est le plus grand pays d'Europe, je parle en superficie, vous l'avez compris, hors la Russie. Que les prix, pour des raisons complexes, y sont incroyablement bas pour l'instant. Cela s'ajoute aux facteurs favorisant .. 
 
Nous avons tous en tête des préoccupations d’ordre environnemental, des désirs d’indépendance, le sens du bien pour nous, pour les nôtres, parfois pour « l’Humanité » même, les « valeurs de l’écologie ». 
 
Tout cela nous amène à considérer le retour de façon pressante. Tout nous motive en ce moment.
 
Et puis, l’immobilier tout-venant est tellement cher ! Tellement peu adapté aux nouvelles et légitimes exigences de notre époque ! Tellement peu romantique comparé au off grid ..
 
Sans parler de ce qui nous attend, des conditions qui se créent dans la plus parfaite insouciance et qui, peut-être, transformeront très-bientôt le libre choix du retour en brutale nécessité. 
 
Ils sont nombreux à nous parler d'octobre 2015 à ce sujet, les Larry Edelson, Martin Armstrong, et autres businessbourse .. 
 
 
* Problèmes du quotidien : je pense à un ami qui s'est fait couper l'électricité par qui vous savez, sans prévenir, terrain dévasté par l'engin en charge du forfait .. Je pense à deux familles qui se déchirent, voisines l'une de l'autre, pour rien .. Je pense au bruit assourdissant des motos et des autos .. Je pense à notre monde contemporain, devenu tout soudain très problèmigène.
 
Arthaud / Août 2015
 
 
 
Citations graphiques
 
123RF Royalty Free Stock Photos
 
Penn State University

earthship.com

dailymail.co.uk

Antoine Bruy - Global MAIL ONLINE

http://lci.tf1.fr/monde/amerique/quand-obama-ironise ...

Straw house blog

Sustainable.to
 
Sources
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

64 réactions à cet article    


  • elpepe elpepe 11 août 2015 08:13

    2 3 remarques, may be -
    oui une telle approche a bien sur des consequences politiques, car elle permettrait aux individus de s affranchir de l etat et du pouvoir, ce que j aime avant tout dans cette approche smiley

    les reglements en europe interdisent un tel projet ? on ne peut consommer l electricite que l on produit, toute construction fait l objet d un permis, seul les forages sont encore permis, mais je pense que cela va etre reglemente tres vite

    au canada en effet si vous allez dans le nord (wild), il y aura personne assez fou pour venir vous enquiquiner, mais les conditions de survie ne sont pas garantis, bon courage

    sachant aujourd hui que l on est 7,3 milliards d individus je doute de la viabilite d une telle approche si tout le monde l adopte

    reste que votre article est bien ficele, interessant et d actualite car avec la prochaine crise qui s annonce bien de nos concitoyens vont devoir adopter de facon forcee cette demarche visant a assumer ses besoins en autonomie partielle certes

    Bien a vous


    • Arthaud Arthaud 11 août 2015 09:33

      @elpepe

      Tout d’abord, j’aime bien (c’est « trend » d’aimer isnit ?) votre esprit pertinent et impertinent, je lisais votre mot à S.. : 

      « le capitalisme sauvage te laisse une chance aussi minime soit-elle »

      Oui !

      Et puis, la première fois ecetera ..

      Pour revenir au sujet, oui.. le retour au off grid est une lutte, contre l’état, le capitalisme, le consumérisme, le matérialisme (y compris « dialectique », spa ? ), la pollution, l’insécurité, l’incommodité, l’absurdité de la situation créée par la « modernité » (qui n’est en fait que très ringardisée, la perpétuation et l’aggravation de choix faits il y a déjà plus de trois cent ans ..), la terrible destruction de la planète .. pour résumer

      « au canada en effet si vous allez dans le nord (wild), il y aura personne assez fou pour venir vous enquiquiner, mais les conditions de survie ne sont pas garantis, bon courage »

      Vous avez vu le vieux ? sur Lasqueti ? 84 balais .. toujours à couper son bois .. le sourire pied-de-nez et enjôleur à la fois .. Le Off Grid, c’est globalement une thérapie .. pour le corps et pour l’esprit

      Quant à l’état, qui pourrait se voir déléguer par les Maîtres du NOM une mission de répression .. Hum .. c’est la que les masques vont tomber .. et que ça va se jouer ..

      J’sais pas vous, mais moi, qqs uns, on n’aime pas trop l’Amérique hollywoodiste .. plutôt les sudistes, plutôt les rednecks, plutôt les Indiens, plutôt les preppers, plutôt les quakers, plutôt Thoreau ..

      Merci pour vos encouragements



    •  
      Rideau de fumée capitaliste .... le hippie bis, en plus snob !

       
      -
      L’IMMOBILIER EST CHER A CAUSE DE L’IMMIGRATION !!! Sinon la population aurait baissé !!!
       
      (En 30 ans il a baissé au Japon et en Allemagne ... -15%, x2.5 au Benêtland !)
       
      « Un discours théorique justifie dans une perspective universelle des intérêts de classe [...] L’humanisme écologisant sera le véhicule de la bonne volonté (celle qui pave l’enfer), de l’idéologie [...]
      L’idéologie humaniste et libertaire va se trahir et révéler son opportunisme [c’est fait !] »
       

      LE SECRET DES NUAGES
       
      émission Arte la vraie théorie climatique des non-prébendiers du « dit » de la classe dominante
      Svensmark Au CERN expérience CLOUD


      • Fergus Fergus 11 août 2015 09:43

        Bonjour, Arthaud

        Puisse-t-on être préservés de cette dérive en France, et même en Europe ! Car il s’agit bien d’une dérive dangereuse et potentiellement très négative, malgré les apparences de « liberté » mises en avant pour justifier ce genre d’initiative. Sans un minimum de règles, on assisterait très vite à des dérapages très préjudiciables en matière d’environnement et d’esthétique des paysages.

        Certes, les dérives, le système encadré actuel ne les empêche pas toutes. Inutile donc d’ajouter aux chancres officiels qui surgissent ici et là des constructions hétéroclites tout aussi laides et tout aussi déplacées, notamment dans les espaces préservés. L’une de vos photos ressemble au Larzac : je frémis à l’idée que puisse s’implanter n’importe quoi sur les grands plateaux sauvages que sont les causses ! 


        • Vipère Vipère 11 août 2015 13:04

           S’ il s’ ouvrait des listes de villages pour emigrer vers ce style de vie, je m’empresserai de candidater. C’est le seul avenir pour echapper à la folie du monde !


        • Arthaud Arthaud 12 août 2015 14:07

          @Vipère

          Regardez ! En Suisse .. Très belle réussite dans le sens que vous souhaitez !

          Faudrait aller les voir .. Je leur envoie un mail pour l’article

          Bien à vous

        • Arthaud Arthaud 11 août 2015 09:47

          Soyez pas con Touche-pas-à-mon .. ! 


          Le dé-silhouettage du guerrier en Hippie’s peut se justifier, surtout avec vos théories, surtout avec ce qui nous pend au nez .. !

          On vous aime bien .. très-critique votre vision, vos expressions .. très bien référencées vos positions ..

          J’ai lu vos textes, je vais lire votre article .. Il se peut que j’ajoute si vous permettez

          Mais vous en faite trop ! bien trop .. Vous êtes pas sorti du Néant pour affranchir les caves

          Vous auriez pu mettre « en plus aristocratique.. » tout de même ! 

          Vous ? vous seriez pas un déguisé vous aussi ? Je pourrais vous en raconter des histoires sur les jeux de masques, l’avancée inexorable de Big B et de son pouvoir ..

          Tenez .. un petit exemple bien anodin .. je m’intéressais via Bigloo, a rechercher des trucs sur Socrate, la Cigüe .. J’avais pas mis 6 fois le mot « cigüe » que Bigloo me balançait une pub pour prendre contact avec SOS amitié ..

          Vous voyez le rapport ?

          Bien à vous

          • @Arthaud
             
             
            L’éthique vient du producteur, la morale droitdelhommiste de la classe dominante. Cette dernière sert d’alibi pour écraser la première.

             
             
            Bétonnage Duflot pour traite négrière capitaliste, aux frais du souchien (et du paysan qui perd sa terre). Le paysan est ennemi de classe du gôôôchiste et de la bonne finance sapinienne, qui lui préfère bobo vert le shiteux. Détruire notaires, pharmaciens, taxis, paysans, commerçants, tout homme aristocrta ... pour auto-entrepeneurs, gueux à gages.

             
             
            La pensée écolo est une pensée dominante... qui a le maximum de relais médiatiques, donc capitalistes.Derrière le « dit » se cache le « non-dit »
             
            « Le révolté, le transgresseur jette le masque : ce n’est qu’un veau : le hash sera en vente libre »
             

            Le vrai combat est celui des homos et des immigrés dit la Autain mondaine ...
             
            « L’informatisation de la société au service de la convivialité, sera l’idéologie humaniste de la nouvelle société [...] la convivialité est la morale de la société de consommation [...] La société assistée devient celle de la libido assistée » Clouscard 1981

             


          • Olivier 11 août 2015 10:37

            A noter qu’il se développe de plus en plus un mouvement d’énergies « libres », c’est-à-dire produisant du courant selon des méthodes non conventionnelles et utilisant des ressources disponibles dans la nature, c’est-à-dire gratuites. 


            Un exemple est le générateur d’Andréa Rossi, maintenant en phase de commercialisation, basé sur des réactions nucléaires de basse intensité (la fameuse fusion froide).

            Un autre est un générateur de courant électrique de 5kw qui est lui aussi commercialisé maintenant (au prix de13.500 €) :

            Evidemment vous ne risquez pas de voir les médias du système ou EDF vous en parler !

            • Arthaud Arthaud 11 août 2015 11:20

              @Olivier


              Merci, bien vu .. mon idée était de faire approfondir le sujet et de profiter des vues des autres. Au plan des techniques surtout. Vous nous donnez du très-utile !

              On aurait tord de prendre mon papier pour une innocente voire niaise invitation à se promener dans les champs .. quoique ..
              Réduire mon incursion à un gazouillis de salon .. bobo qui plus serait

              Le off grid pourra se passer de toute technologie, mais ne se privera pas d’en utiliser les derniers développements : le générateur de Rossi pourra avec profit être considéré en même temps que tout « Human Powered Device » (Isnit Jean-François ?) ou pédalier tout simplement.

              Pour ceux qui se rappelleront .. au 13 .. pour envoyer les informations à Taverny, déguisés en fraises des bois .. fallait pédaler ! 

              Alimenter un PC, c’est pas plus difficile que d’alimenter un Lagier

              Encore merci pour ça : 


            • Arthaud Arthaud 12 août 2015 14:20

              @sarcastelle


              Les « consommateurs » sont menés par le bout du nez dans le sens strict des intérêts du capitalisme triomphant 

              Seule une petite minorité, statistiquement, envisage de se libérer

              Bien cordialement

            • foufouille foufouille 12 août 2015 15:02

              @Arthaud
              c’est de l’arnaque, ce genre de générateur électrique.


            • foufouille foufouille 12 août 2015 15:10

              @foufouille

              • Generators and compressors / pumps are certified components with 12 months warranty.
              • By properly filling the system and keeping it running, it should operate in the winter without problems. People in extremely cold climates might want to add some kind of non-toxic (for the likely eventual case of drainage) anti-freeze to the water.

              ça fait cher pour de la merde. une pompe pro est garantie cinq ans.


            • foufouille foufouille 12 août 2015 15:12

              @foufouille

              • At this point, where the item is being sold as a kit, you need to be a GAIA-Energy member to obtain one, which includes (you or a representative) physically attending their workshop to assemble and receive training on its operation and maintenance. Attendees need to be members. Here’s the link for the GAIA membership registration form (English).

               smiley


            • Arthaud Arthaud 12 août 2015 15:16

              @sarcastelle

              .. J’aurais pu écrire votre commentaire, et si vous permettez, je le fais mien aussi ..


              Comme je disais, 1000 façons, l’essentiel n’est-il-pas de tenter de s’affranchir comme on l’entend ?

              Les offgriders (quel mot ! faudra en trouver d’autres ..) ne cherchent pas de certificats d’orthodoxie n’est-ce-pas ?

              Je continue de m’émerveiller sur la qualité et le côté utile des commentaires, si si 

              Cet ensemble de commentaires figurera comme l’une des sources d’information pour l’esprit « Off grid », parmi beaucoup d’autres s’entend

              Merci

            • Arthaud Arthaud 12 août 2015 15:19

              @foufouille


              Vous vous êtes inscrit ?

              Je crois savoir la réponse .. moi non plus .. enfin .. maintenant ! 

              On va quand même regarder


            • foufouille foufouille 12 août 2015 15:43

              @Arthaud
              http://www.scenar.us/
              tout droit sorti de star trek le bidule électronique qui guérit tout.
               smiley
              ça vient du même site sur les énergies libres.


            • Arthaud Arthaud 12 août 2015 16:08

              @foufouille


              Put..n ! Quel truc ..

              J’vais pas leur faire de réclame, mais c’est stup ! Les témoignages ..


              .. ça coûte quand même 5000 tunes .. on peut le collectiviser ? Vous l’essayeriez dans votre cas tel qu’exposé ?

              Quand on a le fait contredisant la théorie, il faut reconnaître ce fait et rejeter la théorie même si elle est soutenue par les Grands Noms .. disait apparemment Claude Bernard ..

              Et dire qu’aujourd’hui j’ai un lumbago qui me cloue

              En tout cas merci


            • foufouille foufouille 12 août 2015 17:30

              @Arthaud
              c’est un TENS qui vaut 30€ à LIDL ou ALDI. ça calme la douleur temporairement suivant les programmes.
              celui vendu sur leur site est une grosse arnaque qui ne soigne rien. même en matériel, c’est moins cher ailleurs.
              ton article va attirer tous les fadas du site.


            • wawa wawa 11 août 2015 10:59

              Je pense que le off grid est un fantasme (de boboecolo)


              il ne correponds pas à la nature profonde de l’homme qui est un animal social : 
              de plus la vie en société permet de diminuer certains couts ce qui rend les être sociaux plus aptes à la survie

              si pénurie energétique, on peut parfaitement imaginer une migration urbaine à l’envers mais les gens se regrouperont naturellement en village. on peut imaginer un abandon des banlieue excentrée, sans intérêt, mais les centres des villes anciennes resteront habitées :si elles ont été construite et occupées et entretenues pendant des siècle, c’est qu’elle correspondait à un optimum.

              autre remarque : le papy boom en cours est plutôt favorable aux villes : les vieux ne peuvent plus entretenir des maisons eux mêmes, se rapprochent des centres medicaux, evitent de conduire et cherchent donc des appart en ville.

              • Fergus Fergus 11 août 2015 11:15

                Bonjour, wawa

                Je partage ce commentaire de bon sens.

                Vous écrivez « les gens se regrouperont naturellement en village », et vous avez pleinement raison. Au fil des siècles, ’habitat dispersé n’a vu le jour que pour des raisons essentiellement agricoles.


              • Arthaud Arthaud 11 août 2015 11:33

                @wawa


                « si elles ont été construite et occupées et entretenues pendant des siècle, c’est qu’elle correspondait à un optimum. »

                Elles ont pas été faite pour héberger des milliards de ferrailles polluantes, encombrantes, coûteuses et absurde .. voir Edward Abbey cité dans mon papier

                « les vieux ne peuvent plus entretenir des maisons eux mêmes .. , se rapprochent des centres medicaux .. »

                Si c’est votre vision des choses, all the best .. Mais le vieux de 84 balais à Lasqueti pense pas comme vous, et fait pas du tout comme vous dites. 

                Mais si Fergus appelle cela du bon sens .. pourquoi pas .. 10 milliards de bipèdes = 10 milliards d’insondables lubies, différentes, incompatibles

                « Au fil des siècles, ’habitat dispersé n’a vu le jour que pour des raisons essentiellement agricoles »

                C’est faire fi de l’existence de 200 millions d’indiens, d’habitants des iles, de offgriders, d’ermites, de moines, d’amoureux des grands espaces, de preppers .. j’en passe et des meilleurs ..

                Alors ? qui c’est le bobo

                NB : on concède .. le mot bobo est devenu presque une injure maintenant . Juste retour des choses, parousie de l’immanente justice

                J’en profite pour saluer Isga et Touche-pas-à .. intransigeants garants du niveau d’Agora (entre autres)

              • Philippe Stephan Christian Deschamps 11 août 2015 11:38

                @Fergus
                La sociabilité de mes voisins est proche de zéro,c’est tu me fout la paix et je ne t’emmerde pas un de mes voisins doit être mort,les encombrants sont passé pour prendre une ’tonne’ de truc, il habite à 20 m de chez moi et en 40 année ne m’a jamais adressé la parole,il doit être mort mais je n"en suis pas sur ses enfants n’ont prévenu personne.pour les autre voisins c’est idem ...


              • Arthaud Arthaud 11 août 2015 11:49

                @Christian Deschamps

                Terrible, et banale, et édifiante constatation

              • Fergus Fergus 11 août 2015 11:54

                Bonjour, Christian Deschamps

                « La sociabilité de mes voisins est proche de zéro »

                J’ai connu cela à Paris. Mais absolument pas depuis que je vis en Bretagne (d’abord dans une maison près de Morlaix, puis dans un appartement à Rennes, et à nouveau dans une maison à Dinan). Dans les trois départements, c’est au contraire la convivialité qui prédominait et qui prévaut encore très largement.

                Mais quoi qu’il en soit, cela n’a rien à voir avec le concept évoqué dans l’article : l’habitat groupé est en effet une garantie de limitation des atteintes portées aux paysages et à l’environnement des secteurs actuellement préservés. Car il ne faut pas se faire d’illusions : le « off grid » déboucherait très vite, s’il rencontrait un succès non bridé par des règles et des lois, sur la prolifération d’initiatives désastreuses.


              • wawa wawa 11 août 2015 12:37

                @Arthaud

                « Si c’est votre vision des choses, all the best .. Mais le vieux de 84 balais à Lasqueti pense pas comme vous, et fait pas du tout comme vous dites »


                Les vieux que je connais moi pensent a peu près comme décrit : downsizing de l’immo pour plus petit, plus proche des commodité et arret de bus/métro, moins cher, moins chiant : pas de pelouse à tondre ou de haies a tailler, de volet à repeindre etc.
                bref « in grid » a fond

                quand a ma vision des chose, étant bientôt quadra, j’ai une vie « presque off grid », mais je paye encore un abonnement EDF et internet, tellement confortables.
                Je travaille peu, mais de temps en temps quand même, je consomme peu, mais de temps en temps quand m^me. et j’aime entretenir ma maison et cultiver mon jardin

                et quand j’aurai 80 balais, si je suis encore en vie je pense que j’adopterai une attitude « in grid » si la grid existe encore. 

                bref faites attention a ne pas extrapoler les cas marginaux

              • Arthaud Arthaud 11 août 2015 14:27

                @wawa


                Mais qu’on vous comprend ! Encore une fois, mille façons, mille raisons, 10 milliards de visions

                L’essentiel de votre contribution, je le vois peut-être dans votre : 

                «  si la grid existe encore. »

                That is the question

                Bien cdlt

                NB : bien le terme inventé ingrid .. Bigloo connait pas, dans le sens qui nous intéresse


              • Philippe Stephan Christian Deschamps 11 août 2015 14:53

                @Fergus
                j’ai échangé avec toi bien plus que tout mes voisins, ce n’est pas si triste que cela je suis sur les réseaux socio et cela compense bien,je comprend bien la démarche Off grid Il faut un état d’esprit un peu spécial pour ce lancer dans cette aventure, le phénomène restera peut-être marginal ,je ne sais pas ,ou récupéré comme dans le lein ci dessous
                .
                http://www.wedemain.fr/En-Allemagne-la-premiere-maison-zero-energie-zero-emissions-zero-dechet_a1148.html
                .
                il y a une demande en tout cas


              • Fergus Fergus 11 août 2015 16:44

                @ Christian

                Sincèrement désolé pour ton voisinage. Pour ce qui me concerne, le fait que je sois allé m’installer en Bretagne avec mon épouse a clairement résulté d’un choix (nous ne sommes bretons ni l’un ni l’autre) en grande partie basé sur l’exceptionnelle convivialité naturelle des gens de cette région.

                Je comprends moi aussi la démarche du off grid, et l’intérêt qu’elle peut présenter pour des gens sérieux dans leur approche de la vie et du respect de l’environnement.

                Le problème est que trop libéraliser dans ce domaine donnerait lieu, sans aucun doute à des expériences originales et intéressantes, mais aussi - et surtout ! - à des dérives de toutes natures potentiellement porteuses de nombreuses nuisances.

                A titre d’information, j’ai consacré deux articles, à quelques années d’intervalle (en 2009 et en 2012) à une expérience passionnante qui n’est pas sans lien, dans son esprit, avec le off grid : celle de la communauté danoise de Christiania. Totalement libertaire à ses débuts, cette société – ô combien sympathique ! – était il y a 3 ans en train de virer vers la boboïsation. Un comble ! J’ai raconté cela dans : Christiania, crépuscule d’une communauté, puis Christiania : vers la fin d’une utopie ?



              • Philippe Stephan Christian Deschamps 11 août 2015 11:29

                @Arthaud
                que pensez vous de ce concept transportable en plus

                En Allemagne, la première maison « zéro énergie, zéro émissions, zéro déchet »

                bon c« est une caisse mais en bricolant un peu (l’encastrer dans un falaise 

                sur pilotis,avec des câbles dans le vide ,sur une barge... smiley

                J »ai un ami qui a construit une maison 90m² de se type c’est vrai que de l« extérieur cela donne un peut l’aspect de bidouillage grossier,mais l’intérieur est soigné, chaud que des poutres en chêne,orme (200 à 300 ans) de recup retaillés à la main,et les murs en vieux parquet et larges planches cirées assemblées en motifs, sol en tomette de récup,toilette sèche,vieux poile a bois, 2000m² .en pleine campagne.jardin entouré d »arbres.+un atelier de menuiserie

                 C’est le terrain qui a couté le plus cher 40000 euros la maison même pas 10000 euros .par contre il ne faut pas être fainéant et posséder un utilitaire pour chercher le matos un peu partout .Ce n’est pas une solution pour tous,mais quand on pas trop de fric et que l’on souhaite vivre autrement sans attendre que le systeme change,il n’y a pas trop de choix.

                Tailler des mortaises de 30mn dans du cœur de chêne tricentenaire c’est un sport complet, il faut un affuteur à plein temps et ne songez pas au portable avec lames tungstène,cela fait des étincelles et les pastilles sont arrachées du support acier ;et oui il faudra tout faire au passant...

                 smiley 

                 


                • Arthaud Arthaud 11 août 2015 11:48

                  @Christian Deschamps

                  Fort judicieuse et utile contribution .

                  Juste .. votre lien sur « En Allemagne, la première maison « zéro énergie, zéro émissions, zéro déchet » » .. vous pourriez nous le redonner le bon lien ? Pour l’instant, vous m’offrez des lectures supplémentaires .. 1300 déjà ! j’aurais crains que on nous dise qu’on triche

                  Cet article et ses commentaires continueront à être consultés comme référence dans le cadre du développement inexorable du mouvement off grid (et de la crise de l’immobilier tout-venant également)

                  La description que vous faites montre que le retour à la terre ne prend pas toujours l’allure du « Je m’en allais les mains dans mes poches crevées .. » 

                  Juste une demande de mise au point : 40 000 Euros le terrain ? pour 2000 m2 ? non constructible ?

                  .. ça semble diablement cher pardi ! Un prochain papier sera proposé pour évoquer cet aspect des choses.

                  Intéressant le prix de la maison .. surtout si on compare à la maison Mertlin « à saisir de suite »

                  Bien à vous


                • Philippe Stephan Christian Deschamps 11 août 2015 14:40

                  @Arthaud
                  la surface c"est a vue de nez mais du terrain constructible avec accès mini route 20 mn d’une grosse aglo 


                • Philippe Stephan Christian Deschamps 11 août 2015 15:06

                  @Arthaud
                  .
                  chez les démolisseurs tu trouve du matos pas cher et parfois ressent ( bâtiment partiellement
                  incendié,fenêtre double vitrage porte tableau électrique.. etc) dans les décharges aussi..


                • Arthaud Arthaud 11 août 2015 15:19

                  @Christian Deschamps

                  OK, OK .. Oui les « rebuts » de notre société peuvent être ré-utilisés .. en abondance

                • Passante Passante 11 août 2015 12:55

                  et donc mille mercis quoi. la voix est libre, 

                  finis les mascaras granuleux du « on rentre ? » ..

                  rentrer où chérie ?
                  et qu’elle avait plus d’histoires ! 
                  au point même que de simples protestants en géographie 
                  se retrouvaient hérétiques, 
                  c’est dire.

                  •  
                     
                    LA SURFACE D’UN DÉPARTEMENT BÉTONNÉE TOUS LES 15 ANS !
                     
                    (banlieues immigration droitdelhommiste + les carroufs + les rtes qui vont avec !)

                    J’ai construis un poêle de masse de 10t, qui fait bouilleur, pour 500€.
                    J’ai tout isolé ma baraque (moi même) 40cm de laine dans le toit 20 dans les murs)
                    Je n’ai pas la pelouse du bobo écolo à cellules photovoltaïques chinoises qui économiseront moins de CO2 qu’elles en ont demandé à la production, qui a des nains autour d’un pneu pour représenter son monde.
                    Je chauffe et fais mon bois (Le castiste arriviste Placé a-t-il déjà coupé du bois ?)
                    J’ai 2500m2 de potager/verger.
                     
                    Mais ceci est impossible dans la GRANDE TRAITE NÉGRIÈRE ECOLO-GÔÔCHISTE ! Du béton HQE de banlieue ! Il y a 15 MILLIONS DE BENËTS ISSUS DE LA TRAITE CAPITALISTE ... et ça augmentera car CAPITAL A BESOIN DE TROUPEAU CONSOMMATEUR.
                     
                    « C’est que cette civilisation est structuralement la récupération de la production [...] Toute la consommation mondaine relève de l’animation machinale [...] Et cet asservissement prétend dénoncer le machinisme ! [...] Depuis Huxley jusqu’à l’écologisme ... Quelle imposture ! » Clouscard
                     

                     


                    • Arthaud Arthaud 11 août 2015 13:54

                      @Touche pas à mon melting-potes libéral américain, souchien rouge !

                       Je vous avais préparé une réponse élogieuse, admirative devant et le poêle à masse et la perspicacité d’un certain nombres de vos jugements sur l’ensemble ..

                      Long et circonstancié .. Mais, pb de courant, tout paumé ! 

                      Bah, on va pas se plaindre d’une goutte de chaos

                      Ah ! si, je me rappelle un point : pourquoi tant d’isolation acheté chez le Roy de Berlin ?

                      Bien à vous

                    • Arthaud Arthaud 11 août 2015 13:21

                      Belle intervenue .. Un brin hermétique 


                      « heidegger fut un phénomène éditorial, pour glousseuses présocratiques en mal d’adrénaline... »

                      Ben .. Vous êtes pas pleine du lait de l’humaine tendresse vous, pour vos kins .. oséeee ! sans majuscule

                      Sur le sujet : des mascaras comme ça ? ou comme celui de votre avatar, bien mieux choisi que le mien

                      Protestant doxique ? Hérétique ! sans appel .. au nom de l’amour universel .. brûlés nucléarisés .. à la fosse .. sceptique !

                      Ce qui nous ramène au sujet, off the grid

                      we’re all living in America

                      Ah ! Là, là

                      • Passante Passante 11 août 2015 15:27

                        @Arthaud


                        votre barack explosé en plein chant valait la promenade !
                        par exemple, freud en fauteuil roulant, puni ! à revoir toute la théorie de la persécution...
                        va falloir aller loin... les pollutions s’honorent, et se répondent, 
                        même l’olfactif maintenant !
                        le ciel de nuit n’en parlons plus,

                        il avait raison l’éditorial : l’exposition du berlinois lambda aux images des camps
                        ça faisait très denise fabre.

                        bon j’vous laisse il fait chaud.





                      • Philippe Stephan Christian Deschamps 11 août 2015 15:30

                        Arthaud

                        Une chose est évidente, construire ta maison c’est un peu long,vivre dans une caravane ou un petit atelier en attendant c’est pas top et la femme qui va avec plus difficile à trouver.
                        mai quel pied de ne pas avoir une hiérarchie toute ta vie sur le dos et devoir payer tes traites du pavillon de banlieue, c’est des idées noir en moins .
                        J’ai aussi un ami maçon pro qui aide les amis pour construire leurs maisons et un dessinateur
                        pour les plans,le maçon 60 piges ne veut pas construire pour lui,il préférè se balader et travail là ou cela lui chante,c’est spécial aussi comme vie,un sac a dos,du boulot et des voyages depuis 30ans.
                        il est a Antibes depuis 2 ans,il loge chez l’habitant aussi.Pas mal comme vie il est heureux comme
                        une tornade dans un terrain de camping....  smiley

                        Pas d’enfants et les femmes passent dans sa vie comme des rayons de soleil tout va bien.
                        des choix assumés
                        +


                        • Arthaud Arthaud 11 août 2015 15:40

                          @Christian Deschamps

                          Merci pour vos contributions .. directes

                          Bien la piste d’integral personality

                          Ce filon de commentaires n’est pas prêt de s’épuiser 

                          Je vais prendre le temps de voir ce que vous avez fait

                          Bien à vous

                        • Philippe Stephan Christian Deschamps 11 août 2015 15:53

                          @Arthaud
                          Bien la piste d’integral personality
                          j’ai un article sur la spiral dynamique en modération.. smiley


                        • Arthaud Arthaud 11 août 2015 22:09

                          @Christian Deschamps


                          Vu .. OK .. L’Haptonomie ?

                        • Philippe Stephan Christian Deschamps 11 août 2015 22:23

                          @Arthaud
                          http://www.haptonomie-blog.fr/
                          .
                          L’haptonomie est la science de l’affectivité. Cette approche en science humaine accompagne tous les moments de la vie d’un être humain, de sa conception à sa mort. Être dans l’affectif est bien différent de l’idée de faire du sentimentalisme ou d’être dans l’attachement dans des relations (professionnelles ou personnelles). Être dans l’affectif dans son sens propre signifie être dans l’humain, laisser place au ressenti et vivre les choses avec son cœur et non sa tête. C’est laisser place au vivant à l’intérieur de soi. La formation d’haptonomie s’adresse aux médecins, psychiatres, pédiatres, psychologues, kinésithérapeutes, psychomotriciens, éducateurs, orthophonistes et sages-femmes.


                        • Philippe Stephan Christian Deschamps 11 août 2015 15:52

                          idées déjà vu
                          acheter des batteries usagées de chariot élévateur au prix du kilo de plomb + 2 panneaux solaires 140w pour éclairage LED maison
                          et ampli audio puissance alim 12 v + lecteur mp3 ou androïde enceinte hifi pour audio (son et lumière) fonctionne depuis 8 ans
                          lumière rdc allumées 24/24 câblage indépendant.contrôle voltmètre industriel et accessoire.


                          • Céline Ertalif Céline Ertalif 11 août 2015 16:16

                            Bonjour,


                            En fait, je ne vois pas très bien où l’article veut en venir, mais je suis ravie de voir que le sujet de l’off grid commence à intéresser et à faire réfléchir.

                            Il me semble que la première raison de s’y intéresser, c’est que le coût de l’énergie est particulièrement incertain à terme. Et parallèlement à cette incertitude, on peut constater que l’approvisionnement est lointain quand l’énergie n’est pas renouvelable. Le dernier épisode concernant les relations entre Areva et EdF ne peut qu’inquiéter le citoyen qui se voit dépendant, sans possibilité de contrôle de son propre destin, c’est une parfaite justification des critiques de Thoreau sur le rôle des institutions. C’est déjà un bon motif de privilégier par principe l’autonomie.

                            Ensuite, j’ai lu le commentaire de wawa selon lequel le off grid serait un fantasme. D’abord c’est faux puisque des cas existent, même s’ils sont encore très marginaux, il y a une réalité. Mais surtout, cette réalité pourrait s’étendre, et en tous les cas le patron de Tesla qui n’est ni un tendre ni un rêveur vient de réaliser un énorme investissement pour fournir des batteries de stockage destinées au logement et répondre au maillon le plus faible de la production d’énergie autonome : le stockage. Il faut arrêter de « penser » que les « boboécolo » fantasment, arrêtez de croire... informez-vous !

                            Il y a effectivement dans le mouvement Earthship un côté anachorète qui rappelle des mouvements historiques et religieux très anciens d’abandon des villes. Bien entendu, il y a un intérêt qui apparaît à nouveau assez visite pour le village et la coopération. Ce n’est pas un hasard s’il y a actuellement un vaste mouvement qui est train d’éclore dans le sillage d’E Ostrom sur le thème des communs. Il y a aujourd’hui un rejet des grandes institutions publiques et des grandes entreprises privées parce qu’il apparaît aux yeux d’une partie significative des intellectuels, des contestataires marginalisés socialement, que ces grandes centralisations détruisent la Nature et la démocratie, et par là-même les citoyens.

                            Effectivement les jeunes qui touchent le RSA, diplômés ou non, doivent chercher des solutions pour vivre sans emploi, sans logement proposé par le marché immobilier actuel, et sans incertitude EdF de préférence. Le besoin fait réfléchir aussi.

                            • Fergus Fergus 11 août 2015 16:55


                              Bonjour, Céline Ertalif

                              En matière d’énergie, il existe de nombreuses initiatives, parfois très intéressantes. Dans un article de décembre 2012, intitulé Énergie : connaissez-vous « L’arbre à vent ® » ?, j’évoquais une innovation peut-être appelée à connaître un bel avenir. Aujourd’hui, au moins 2 arbres à vent sont opérationnels en Bretagne. Je me proposais d’essayer d’en savoir plus sur le sujet pour y revenir. Ce débat aura permis de me remettre ce thème en tête.


                            • Céline Ertalif Céline Ertalif 11 août 2015 18:40

                              Bonjour Fergus,


                              Je suis allée faire un tour sur le Net pour voir. L’esthétique des prototypes est moins enthousiasmant que ce que le document plus conceptuel de 2012 ne montrait, c’est le moins qu’on puisse dire. Le pire, c’est surtout que l’affaire est contrôlée par EdF. Et confier les énergies renouvelables à EdF, je connais le résultat depuis les premières expérimentations d’éoliennes par EdF à Ouessant dans les années 70. On ne peut pas vendre de l’énergie on the grid et soutenir la diminution de la consommation et/ou soutenir des productions qui détruisent son propre marché. C’est comme ça, c’est contre-nature, ce n’est pas crédible, et cela est plus que vérifié. Voilà pourquoi une minorité refuse toute collaboration avec le monde capitaliste ou avec les états : dès qu’on sait qu’EdF est là, voire simplement le petit des subventions, la crédibilité du projet tombe à zéro (alors qu’EdF est une entreprise publique, c’est triste...).

                              Ce qui mérite vraiment discussion aujourd’hui ce sont les contraintes d’urbanisme sur les logements autonomes, off grid : off grid énergie, off grid eau et assainissement, off grid ordures ménagères, diminution drastique de la voirie etc... Nous avons des règles d’urbanisme autoritaires avec des réseaux de service qui justifient l’autoritarisme urbain. La question est de savoir si ce type de développement est tenable, ou s’il y a lieu de démocratiser les règles collectives pour que le développement soit « sustainable ». Mon avis est que nous devrions encourager, expérimenter avec des arbitrages collectifs en première ligne. A part le Maire de Loos-en-Gohelle, je ne vois pas beaucoup d’élus locaux capables d’entreprendre une telle démarche...


                            • Arthaud Arthaud 11 août 2015 21:59

                              @Céline Ertalif


                              Ben .. après bien des contorsions .. vous l’avez la réponse à votre question ..

                              Néanmoins, merci pour vos contributions . . Vous êtes dans la fonction publique ?

                              Vous ferez donc avancer le schmilblick .. la loi ALUR .. 

                              Bien cdlt

                            • Arthaud Arthaud 11 août 2015 22:05

                              @Fergus


                              « l’energie cinétique totale de l’air traversant le bidule en une seconde à 2m/s est 0,5x24X4=48J

                              soit une puissance de 48 watt... en récupérant toute l’énergie cinétique »

                              Une extravagance pour effet médiatique .. comme dit Vipère, une danseuse du PUD ..

                               Je préfère continuer à couper mon bois et tirer l’eau de mon puits


                            • Arthaud Arthaud 12 août 2015 09:43

                              @Fergus


                              Hum .. L’arbre à vent ? 

                              « l’energie cinétique totale de l’air traversant le bidule en une seconde à 2m/s est 0,5x24X4=48J
                              soit une puissance de 48 watt... en récupérant toute l’énergie cinétique »


                            • Arthaud Arthaud 12 août 2015 11:08

                              @Fergus

                              Vous avez calculé le rendement de votre arbre à vent ?

                            • Vipère Vipère 11 août 2015 19:50


                              Excellent commentaire de Céline Ertalif qui voit au-delà de la caricature « du marginal soixante huitard » !

                              On ne peut pas vendre de l’énergie on the grid et soutenir la diminution de la consommation et/ou soutenir des productions qui détruisent son propre marché. C’est comme ça, c’est contre-nature, ce n’est pas crédible, et cela est plus que vérifié. Voilà pourquoi une minorité refuse toute collaboration avec le monde capitaliste ou avec les états : dès qu’on sait qu’EdF est là, voire simplement le petit des subventions, la crédibilité du projet tombe à zéro (alors qu’EdF est une entreprise publique, c’est triste...).

                              Entièrement d’accord, en toute cohérence, l’on devrait impérativement s’affranchir d’EDF dans un projet d’habitat énergétiquement autonome. L’indépendance et la liberté ont un prix, celui de se passer de toute subvention, de résister à l’appel marchand, un piège habilement tendu par le monopolistique fournisseur EDF qui serait ainsi toujours présent dans le deal, ce qui entraverait toute réelle démarche libératrice des petits producteurs indépendants qui ne devraient produire que pour assurer leurs besoins énergétiques.

                               


                              • Vipère Vipère 11 août 2015 20:03

                                EDF a beau être une « entreprise publique » en apparence tout au moins, en réalité, elle a adopté tous les mécanismes libéraux de gestion régissant toutes les entreprises du secteur privé !

                                Parmi vous, certains en ont fait l’expérience par les fameuses coupures.


                                • Arthaud Arthaud 11 août 2015 21:54

                                  @Vipère

                                  AVE Vipère .. ça tombe bien votre commentaire : un mien ami vient de se faire couper le courant, sans crier gare, en plein milieu d’une procédure de régularisation d’un branchement « temporaire », procédure enclenchée et accepté par ERDF .. Quelle affaire ! Comment on-t-ils pu oser ? Et le frigo, et l’eau ? et les moutons ? et les enfants ? et le téléphone ? et l’ordinateur ?

                                  Les « coupeurs » sont entrés en violation du droit de propriété, roulant sur la pelouse avec engins, laissant les fils coupé à terre, pendants ..

                                  Le dernier orage a fait des Arcs somptueux ..

                                  Au dernière nouvelle, l’infortuné devrait attendre au moins 15 jours pour être re-branché ! 

                                  Abus de pouvoir exercé pour lubie d’une employée .. pas d’autre explication .. c’était au coeur d’une procédure de régularisation ..


                                  • Arthaud Arthaud 11 août 2015 21:43

                                    @Christian Deschamps

                                    Un papier de 2012 de Joêl de Rosnay, fondateur avec Carlo Revelli d’Agoravox .. Très « cité des Sciences » .. Aux lecteurs d’apprécier. On est assez loin de Thoreau et des mythes amérindiens ..

                                    Les Scientifiques ne peuvent pas comprendre l’hypothèse d’Adam & Eve, ni les coups de colère d’un Edward Abbey 

                                    Faudrait développer .. L’analyse critique je veux dire

                                    Bien à vous

                                  • Ronny Ronny 12 août 2015 16:34

                                    Ca fait un peu baba cool, et en termes environnementaux, je ne suis pas sur que ce soit si positif. L’habitat dispersé pose des problèmes, assez nombreux, en terme d’urbanisme et de régles. Le mitage des paysages n’est pas une bonne chose, ni la consommation de terres. Autre problèmes, l’accès aux soins, aux écoles, aux universités à moins que vous ne proniez le retour à l’instruction à la maison (mais jusqu’où ?) qui a aussi ses limites ! Il faut aussi un minimum de « mobilité » et qui dit mobilité dit voirie, même à minima !


                                    Je ne suis pas convaincu du tout par ailleurs que l’énergie solaire par photovoltaique, voire même l’éolien individuel, soit « ecologiquement rentable » en termes de cycle de vie, de gr. de carbone par kW h produit, etc. Je suis à peu près même sur du contraire... Quant aux installation nécessaire pour alimenter une maison, un calcul rapide monter qu’a moins de se passer d’un lave linge, d’un four, d’un lave vaisselle, on va probablement « tire un peu court » là aussi en matière de kwh. 

                                    Et puis, là ou je suis en désaccord profond, c’est que l’homme malgré ses limites et ses défauts - nombreux - est un animal sociable. la vie Off Grid, en semi ermite peut convenir à certains, mais elle est quand même assez peu représentative de ce qui fonde notre humanité.

                                    • Arthaud Arthaud 12 août 2015 17:11

                                      @Ronny


                                      Merci pour la contribution étoffée

                                      C’est en fait l’hypothèse de tout un paradigme radicalement nouveau qui est posée .. largement justifié par le fait que le monde actuel n’a presque plus rien de comparable avec celui des époques précédentes

                                      Oui les villes .. mais elles n’étaient pas faites pour voir défiler et garer les trombes de ferrailles polluantes, bruyantes et dangereuses

                                      Oui la question de l’éducation .. mais actuellement on peut passer des diplômes d’étude supérieure sans pour autant louer à 5 ou 6OO Euros le studio inconfortable qui sert de condition sine .. Alors vrai, un petit aphorisme sur le sujet va pas tout régler, on verra des « campus au vert » se créer, avec un seul professeur .. d’université, et une dizaine d’élèves

                                      Oui le off grid va miter .. un peu .. Mais les banlieues ? Elles ont des leçons à donner ?

                                      Oui, il y aura des désillusions .. des difficultés .. et des belle réussites aussi . .

                                      Le Off grid, c’est pour l’instant le sixième continent (de septième il n’y aura pas ..), la nouvelle frontière

                                      Nos grand-mères ? un siècle .. pas simple ! et les pionniers du Far West, fallait y aller !

                                      Justement, notre modernité, notre nef des fous nous a fait hériter malgré tout de quelques moyens, de quelques principes, de quelques facilités pour créer - au profit de certains seulement, malheureusement et certainement - le nouveau monde

                                      Si all Hell do not break loose .. les scénarios sont multiples, et sous nos yeux

                                      Quant à l’Humanité, dont vous parlez, je limiterai mes élans en pensant à Socrate et à son cheval

                                      Vaste monde .. le changer ? ou s’en méfier et s’en éloigner ? On est quelques uns a avoir un peu choisi

                                      On sait .. on sait .. la force publique, les impôts, la caste politique, l’Etat prédateur (exécuteur docile des ordres impitoyables des Maîtres du Nom et de l’Hyperclasse, la télé, l’industrie de la réclame, un peu d’insécurité.. la mémoire angoissée des guerres, la perspective des suivantes, l’amoncellement d’armement .. la voracité des bipèdes, bien entrainés .. l’insouciance, l’inconscience .. tout ça nous fait du monde une terrible peinture achevée

                                      Bah ! on est dedans, on fera avec. il est certain que ceux qui pensent off grid peuvent être perçus comme des fieffés égoistes. Et encore, je parle pas des preppers

                                    • Arthaud Arthaud 12 août 2015 17:22

                                      Je lisais à l’instant :



                                      Ils sont fous ? ou perspicaces ? 

                                      Le mouvement d’éloignement des villes prendrait quelle allure si c’était vrai .. ? Et la crise de l’immobilier, que je surveille depuis un certain temps ? Et le prix du carré de poireaux ?

                                      Mais non, tout va bien, les fondamentaux sont là, nos institutions nous protègent, et les nouvelles règles du NOM sont là pour rendre impossible les dérives de l’industrie financière mondialisée ..

                                      Ne sommes-nous pas des citoyens du monde ? Pourrions-nous douter des valeurs de la République et de l’Occident ?

                                      Allons

                                      • zozoter 15 août 2015 21:40

                                        Quand l’auteur (e) ponctue quasi systématiquement ses messages avec des répliques en macaque me crispe pas possible.


                                        Baltringue va !



                                        • Arthaud Arthaud 16 août 2015 09:37

                                          @zozoter

                                          Salut Mimile alias Zozo ..

                                          Vous êtes un intello fin vous, ça se remarque .. une gypaète de la phénoménologie, un poinçonneur du style .. Faut oser

                                          Quote 

                                          "Si faire fuir les bourrins était le garant que les cons ne soient pas présent.
                                          Une marque de bon goût en fait.
                                          Pour ma part, je ne connais pas Bayonne (sauf son jambon) mais çà doit être pas mal.
                                          J’ai toujours préféré Patrick Sébastien à Arthur.

                                          Je suis natif de Paris mais je me soigne ;-o))

                                          Unquote

                                          ..ça se voit que vous vous appréciez Zozo .. c’est bien continuez .. et pensez bien à vous soignez, comme vous dites

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès