• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > D’où vient la propagande anti-française et à quoi aboutit-elle (...)

D’où vient la propagande anti-française et à quoi aboutit-elle ?

La Chine est devenue ce qu’elle est depuis toujours, le centre du monde, « l’Empire du Milieu ». Mais où est passée l’intelligence confucéenne ? Les Chinois ne comprennent-ils pas qu’ils n’ont rien à gagner à montrer un visage hostile au reste du monde, et en particulier vis-à-vis d’une communauté réputée pour son pacifisme historique et sa gentillesse comme celle des bouddhistes tibétains ?

Les appels au boycott se propagent à grande vitesse en Chine au travers un simple e-mail que les internautes chinois transfèrent en boucle à leurs listes de diffusion. Serait-ce la révolte du charcutier contre l’hypermarché, une sorte de poujadisme chinois ? Hier, lors de l’entrée de l’armée américaine en Irak les "french frites" étaient, elles aussi, boycottées outre-Atlantique.

Luying Song, une jeune Chinoise installée à Paris depuis trois ans, recevait à son tour cet e-mail, en mandarin, envoyé par un ami pékinois.

Voici la traduction de son contenu :

« Message à diffuser à tous vos contacts. Voici ce qui s’est réellement passé pendant le passage de la flamme olympique, ce que les Français ont fait quand les Chinois ont accompagné la flamme, un symbole de paix et d’amitié, sur leur territoire :

  • 1- avant le relais, une chaîne de télévision française a demandé aux gens d’aller protester dans la rue pour que les drapeaux chinois ne flottent pas dans Paris ;
  • 2- la flamme a été éteinte à quatre reprises face aux interruptions des séparatistes tibétains ;
  • 3- la police française en charge de la sécurité a regardé, impassible, les séparatistes s’emparer de la flamme jusqu’à faire tomber une pauvre porteuse de flamme handicapée ;
  • 4- sur le parcours de la flamme, des centaines de Français ont déployé des drapeaux du Tibet et crié "Honte à la Chine" pour protester contre notre nation ;
  • 5- des groupes de jeunes Français s’en sont même pris à des étudiants chinois qui brandissaient des drapeaux de notre pays ;
  • 6- quand la flamme olympique est passée devant l’Hôtel de Ville de Paris, des manifestants ont fait annuler la cérémonie d’accueil ;
  • 7- au lendemain du relais, les principaux journaux français ont diffusé des unes violentes à notre égard, et parlé de fiasco. »

Il est inutile de démontrer point par point que cela est une distorsion flagrante de la réalité des événements ou, tout au moins, un fantasme pur. Tous les documents vidéo accessibles sur Youtube ou Dailymotion prouvent le contraire. Et, d’ailleurs, premier point, la télévision française n’est pas l’organe officiel du politburo, capable d’intimer des ordres à la population française...

D’abord, l’emploi du mot "séparatistes" évoque un autre amalgame utilisé contre des groupes révolutionnaires indésirables ou, pire, dès le 11-Septembre 2001 à l’égard de certaines communautés religieuses : le mot magique de "terroristes".

En l’occurrence, il est bon de rappeler que la position officielle du gouvernement tibétain en exil n’est pas l’indépendance, mais l’application simple de ce que Mao ze Dong lui-même appelait en 1949 l’autonomie de la région tibétaine. Il est par ailleurs très commode de jeter l’anathème sur les réactions d’une population non armée, humiliée depuis des décennies. L’humiliation, en effet, a toutes les chances de créer la violence ; car tout Tibétains qu’ils sont, tous ne sont pas des moines, et tous les moines ne sont pas des saints.

Du reste, comment ne pas s’ingérer dans les affaires chinoises lorsqu’il est question, pour ne citer qu’un seul exemple, du Panchen-Lama (n° 2 dans la hiérarchie spirituelle tibétaine après le Dalaï-Lama), de l’emprisonnement ou de la disparition d’un enfant de 3 ans et de sa famille (non retrouvés à ce jour) ?

Que les autorités chinoises fasse le jour sur ce seul délicat dossier avant de prétendre donner des leçons de liberté aux autres.

Parlons justement de liberté. La nôtre et la première : la liberté d’expression.
Nous, Français avons pu observer l’attitude réelle des forces de l’ordre lors du passage de la flamme olympique. La description de l’attitude policière française est ici proprement délirante : "impassible" (!) alors que celle-ci fait actuellement l’objet d’une enquête administrative, et d’une procédure devant la justice de la part d’un journaliste de France Télévisions, tabassé par un policier français dans l’exercice de ses fonctions.

Au contraire, ami lecteur chinois francophone, je ne me souviens pas que la police ait été si violente lors d’une manifestation de soutien démocratique. Ici, à Paris, nous avons vécu cela comme quelque chose de nouveau et de terrible. Les images de Mai-68 en sont presque moins violentes. A l’époque, les policiers hésitaient à monter à cinq sur un gamin pour le menotter.

Mais nous ne comprenons que trop l’étudiant chinois : pour le citoyen chinois, un manifestant qui ne se fait pas tirer une balle en pleine tête est un homme libre.

Alors franchement, est-ce que c’est l’ambassade de Chine en France qui fait la loi, de la même façon que certains sbires de l’Armée populaire vêtus de bleu et de blanc ont voulu faire la loi au nez des policiers français ?

Et le triste Mélenchon se fait aussitôt élire "prochain président français" par les internautes chinois. S’ensuit la réaction fanatique des Chinois branchés sur internet : appeler au boycott de "Carrefour" ; alors qu’y sont vendus 80 % de produits fabriqués en Chine. Ils se tirent une balle dans le pied...

Ah, ils ne sont pas contents. Ils se sentent blessés dans leur orgueil national. Pour eux, les flics auraient dû y aller à la sauce chinoise, étriper, mitrailler les manifestants qui osaient crier "Liberté" par exemple, en plus d’arracher les drapeaux (tibétains) à leurs propriétaires.

Non, tout ce qui s’est passé à Paris n’est pas assez pour les dirigeants Chinois. La propagande n’a pas de limite. Ils vont bientôt nous faire croire que David Douillet a mis une beigne au gorille chinois qui est venu lui-même éteindre la flamme...

Tout ce que les Chinois gagnent à ce jeu autoritaire sont des réactions comme les suivantes :

"Ah ils ne sont pas contents ? Il y a 500 ’boutiques’ chinoises dans le 11e arrdt. de Paris. Ils n’ont qu’à venir rapatrier eux-mêmes et à leurs frais les 500 000 clandestins qui font travailler des enfants dans les caves de Paris et bloquent toute la ville avec leur camion moteur allumé !"

L’ironie de l’histoire est que la tenue des jeux Olympiques (le CIO grâce à son choix libre, n’est-ce pas ?) vient raviver un nationalisme chinois que je pressens comme extrêmement dangereux.

Liens connexes : http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20080420/tts-chine-jo-indignation-ca02f96.html



Moyenne des avis sur cet article :  3.26/5   (106 votes)




Réagissez à l'article

100 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 21 avril 2008 10:05

    La dictature chinoise,avec ses lobbys en France représentaient en France par une forte immigration de clandestins sans papiers (mais qui fument beaucoup de cigarettes à 5,6 euros le paquet !) et qui travaillent dans le bizness de l’économie souterraine constituent une menace pour l’économie française

    La preuve a été faite que nombres d’entres eux montent des ateliers clandestins de faux ou importent des produits interdits ou de contrefaçons

    Voila la preuve de l’enrichissement d’une véritable mafia ténue en laisse par les agents communistes de l’ambassade chinoise

    Nous avons pu voir,avec une "manifestation" pro-chinoise dans notre pays (une honte pour la France) que ces gens sont pres à a tout

    De voir des "communistes chinois" manifester pour défendre une dictature et les crimes et scandaleux

     


    • impertinent3 impertinent 21 avril 2008 10:22

      Décidemment impayable lerma !

      En fait, selon la presse étrangère (Tribune de Genève du 21/4/2008) : La France, cible parfaite pour la colère chinoise

      Et pourquoi ? Parce que nous avons un zozo comme président et que les chinois le considère comme un bouffon :

      "...

      Pékin semble aussi cibler directement le président Nicolas Sarkozy qui, samedi encore, demandait à un visiteur chinois que son pays traite avec le dalaï-lama. Il s’agirait d’un test : le président français est ressenti comme « fragile » et Pékin tente de le convaincre d’assister à la cérémonie d’ouverture des Jeux. En cas de réussite, un certain nombre d’autres grands personnages pourraient à leur tour renoncer à boycotter la fête inaugurale.

      Hier à Pékin, une « opinion » affichée à l’intention de visiteurs français de passage dans un centre de recherche national accusait Sarkozy de « heurter les sentiments des chinois » et le traitait, entre autres amabilités, de « bouffon ».

      ..."

       

      Voila, quelle fierté d’avoir élu un bouffon à la tête de la France.


    • Sébastien Sébastien 21 avril 2008 11:32

      Bouffon peut-etre mais il ne loue pas la rapidite de la justice chinoise comme l’autre bouffonne...


    • ben ben 21 avril 2008 14:05

      Ah ben oui, c’est la faute à Sarkozy. Forcément...


    • ben ben 21 avril 2008 14:48

      Allez les rigolos, mointez, mointez !!!

      A mort les commentaires sensés !!!

      Vive les commentaires de mauvaise foi !!!

      A mort Sarko !!!

      Révolution derrière vos pauvres petits claviers made in China !!!!

      Ouaaaaiiiiiis !!!!!!


    • Haina 21 avril 2008 17:10

      Chère Mademoiselle Jin Jing,

        Je voudrais vous dire toute mon émotion pour la fa ?on dont vous avez été bousculée à Paris le 7 avril dernier lorsque vous portiez laf lamme olympique. Vous avez fait preuve d"un courage remarquable qui vous fait honneur, et à travers vous, à tout votre pays.

        Comme j"ai eu l"occasion de le souligner le lendemain même du passage de la flamme olympique en France, je comprends que la sensibilité chinoise ait été blessée par ce qui s"est passé, et en particulier par l"attaque inadmissible dont vous avez été victime et que je réprouve avec la plus grande vigueur.

        Ce qui s"est produit à Paris le 7 avril a engendré dans votre pays de l"amertume. Je tiens à vous assurer que les incidents de cette triste journée, provoqués par quelques uns, ne reflètent pas les sentiments de mes concitoyens pour le peuple chinois.

        Pour tenter d"effacer ce moment pénible, je souhaite vous proposer de vous rendre en France dans les prochaines semaines comme mon invitée personnelle, et celle du peuple de France.

        Dans l"attente de vous accueillir à Paris, je vous prie de bien vouloir accepter, chère Mademoiselle Jin Jing, l"expression de ma profonde sympathie, et vous demande de bien vouloir transmettre à l"ensemble de votre famille et à vos proches l"expression de mes sentiments les plus cordiaux.

        Nicolas SARKOZY


    • ben ben 21 avril 2008 21:02

      Cool je me lermaïse au niveau des votes.

      Vive les moutons noirs, vive les insoumis !!!

      Enfin bon je n’en suis pas encore à vénérer Sarko le grand, faut pas déconner non plus...

      Mais je n’en suis pas non plus à approuver toutes les conneries beuglées dans vos commentaires !


    • Djanel 22 avril 2008 04:24

      Essai de copier et coller avec Firefox après les suppressions des correctifs SP2


    • Djanel 22 avril 2008 04:25

      Putain çà marche c’est un peu plus rapide et çà ne coince plus.


    • Djanel 22 avril 2008 04:32

      encore une attente pour l’ouverture de l’éditeur mais ce n’est plus trés long. Donc c’était les correctifs window qui ont foutu le bordel. J’ai encore quelque que correctifs à retirer mais ils n’ont pas l’air de m’empêcher de taper directement dans l"éditeur. je les laisse il paraitrait qu’ils étaient conçu pour la sécurité ou plutôt pour faire chier Firefox.


    • Djanel 22 avril 2008 04:34

      Toujours ce délai pour ouvrir l’éditeur. Sinon c’est revenu comme avant. Publication. avec un smiley


    • Djanel 22 avril 2008 04:38

       Avec les smileys même procedure,  çà n’a pas changer. Tant pis je ne touche plus à rien.


    • Rousquille Rousquille 21 avril 2008 10:33

      Plus les Chinois seront forts et prospères, plus leur égo grossira...Ca promet.


      • Traroth Traroth 21 avril 2008 10:46

        J’ai une bonne idée : ils boycottent les produits français, et nous les produits chinois, et on regarde qui est le plus emmerdé, ok ?


        • denis84 21 avril 2008 11:57

          Sauf qu’eux peuvent se passer de nos produits et pas nous

          A moins d’accepter (pour les trois quarts des français) de se promener nus,sans souliers,sans portable,de rentrer chez soi cuisiner "à la main" sans électroménager,puis prendre un bon livre,en l’absence de télé ou de chaine hifi,pendant que les enfants jouent avec des jouets "maison" faits en bois.

          Ou alors,dans les domaines où c’est encore possible,produire et acheter français,mais en acceptant de voir les prix de détail des objets manufacturés exploser........

          Le "grand capital mondial" a évidemment tiré bénéfice de faire de la Chine "l’atelier du monde" Nous,on va juste payer "l’addition" !!!!!!


        • 5A3N5D 21 avril 2008 11:58

          et on regarde qui est le plus emmerdé, ok ?

          J’ai trouvé : ce sera le smicard français, sans aucun doute possible.

          Croyez-vous que tous les français pourraient bouffer et se vêtir, s’il n’achetaient pas "chinois" ? D’accord, ce sont les patrons qui ont délocalisé qui sont responsables de cette situation et de l’aggravation du chômage en France (tout en se remplissant les fouilles), mais essayez de faire sans.


        • davidubois 21 avril 2008 12:48

          ... les actionnaires de Carre-ouf


        • superesistant superesistant 21 avril 2008 14:00

          @ traroth

          j’espère que vous n’imaginez pas que la france est à force égale avec la chine sur quelque point que ce soit ??? économique, industriel, armée etc ?????

          bah on est quand même tout tout tout petits sur la scène mondiale, et c’est pas avec not nouveau roquet à géométrie variable que çà va changer...


        • superesistant superesistant 21 avril 2008 14:04

          merci seb 59, une analyse économique des plus fines.. les coûts de production sont plus faibles... merci...

          sinon ya aussi qu’on biasse notre froc plein pot parce qu’on veut vendre plein de produits bien franchoillards aux chinois, que nos entreprises rêvent de s’implanter en chine, et que même si vous êtes contre, la chine est la superpuissance économique de demain... car en plus ils sont plus d’1 milliard....

          bref ... meuh.....


        • mac 21 avril 2008 18:12

          Il faudrait surtout que les français arrêtent de se complaindre dans leur sentiment de médiocrité.

          Si on revient aux fondamentaux et pas seulement au baladeurs MP3, la France a encore des atouts majeurs.

          A l’époque où les produits alimentaires font tant parler d’eux,faut-il rappeler que notre pays est l’une de toutes premières puissances agricoles du monde,malgré sa petitesse.

          Pour ce qui est de notre industrie, elle n’est pas forcément plus sinistrée qu’au sortir de la deuxième guerre mondiale.Pourquoi les gens de l’époque ont-ils pu reconstruire cette puissance industrielle de tout premier plan qu’était la France à la fin des années soixante ?

          Quant à la Chine, si elle est devenue aussi puissante en si peu de temps nous les devons peut-ête un peu à nous mêmes.

           


        • Odyssée Odyssée 21 avril 2008 19:08

          Je tiens à préciser une chose : En tant que chinoise, j’ai aussi reçu un message de boycott dans mon MSN, dans le message que j’ai reçu, il ne s’agit pas d’une boycott général des produits français, mais une boycott de Carrefour du 24 mai à début août, avec pour raison que les actionnaires principaux de Carrefour donnent de l’argent à DalaÏ Lama...Personnellement, je boycotte aussi Carrefour, peut-être cela n’est qu’une rumeur, mais je ne vais pas prendre le rique...vous comprennez qu’aucun chinois n’a envie de donner indirectement son argent à DalaÏ Lama, le moine qui tente de devenir à la fois le chef spirituel et le chef politique du Tibet (je suis désolée, mais c’est le cas, s’il réclame "plus d’autonomie" sans préciser en quoi, c’est parce qu’il est conscient que même les occidentaux ne soutiendraient pas ce régime qui est tout le contraire des principes de la laÏcité...). Vous n’auriez pas envie non plus de donner l’argent que vous avez gagné durement à un groupe qui soutient financièrement les terroristes indépendentistes (on les appelle comme ça chez vous non ?) Corses ou Basques, je crois...

          Je continue à acheter des produits Français, mais simplement pas chez carrefour ; et je pense que comme moi, le plus part des chinois préfèrent les produits Français car ils sont de meilleure qualité, mais ils ne vont plus dépenser leurs argent chez Carrefour...

          Autre chose étonnante, je vois sous mes yeux les médias qui dénaturent la vérité,le 19 avril, concernant la manifestation des chinois à Paris, affiché sur mon petit écran "manifestation anti-française" !!! J’étais tout de suite en colère. j’étais appellée à faire cette manifestation, j’ai ainsi reçu de nombreux consignes, il était répété mille fois qu’il s’agit d’une manifestation pacifique, le slogan est "supporter les JO de Beijing, et contre les injustesse des médias", on a été averti comme quoi il faut être calme dans n’importe quelle circonstance, zéro violence même face aux troubles provoqués par les pro-tibetains, et à la fin, on a été appellé à rester propres, "quand on partira de la place de la République, elle devait être aussi propre que quand on est arrivé"...il s’agit, en aucun cas, d’une manifestation ANTI-FRANCAISE !!! quelle idée de provoquer un malentendu entre les Français et les Chinois ! Autre chose, je ne me suis pas rendue à cette manifestation, et je ne suis pas emprisonnée...

          Enfin, je suis très confuse pour une chose, Jin jing, la fille hadicapée qui a été bousculée, ce malheur lui est bien arrivé le 7 avril, lorsque la flamme Olimpique circulait à Paris, pourquoi on en entend parler qu’aujourd’hui ? J’ai vu l’image à la télé, s’ils avaient cette image, pourquoi ne pas l’avoir montré plus tôt ???


        • Odyssée Odyssée 21 avril 2008 22:28

          @ ludo

          ha bon ?? Le Tibet est fermé ??? La presse est muselée ???? Mais alors comment le monde est-il au courant de ce qui s’y passe ? Comment se fait-il que des touristes aient pu narrer les faits ???

          J’ai des amis Français qui partent sous peu au Tibet, ils n’ont reçu aucune interdiction menace... à ce jour de la part de mon gouvernement... ;

          Je reconnais qu’il n’est pas parfait ; mais il progresse ; vous n’avez rien compris à propos de la Corse ; etc. les indépendantistes existent, c’est un fait. Ils ne sont pas majoritaires (en fait, comme au Tibet) ; c’est aussi un fait. Cela n change rien au fait que vous ne voudriez pas donner votre argent à ces indépendantistes !

          Je vous retourne donc la politesse ; allez au Tibet ; vous verrez ; moi, j’ai eu l’ouverture d’esprit, je suis venue en France !

          Et vous ?

          Par ailleurs, on le constate sur ce sujet, et bien d’autres, la majeure partie des Chinois adhère au gouvernement en place. Alors, sommes nous crétins et propagandés ? Pas sûr ; nous nous sommes tous posés la question...Nous savons ce qui est le mieux pour nous !

          Et vous ?

          Cette histoire de Tibet, des JO a rendu une Chine incroyablement soudée, si vous ne souhaitez pas qu’elle devienne une super puissance, faut arrêter de la traiter ainsi !

          Au fait, je suis fière de voir mon pays passe dans les médias tous les jours, il y a 50 ans, quand la Chine était un pauvre pays qui voyait ses misères en économie, personne ne prêtait attention à nous, mon gouvernement, le parti communiste si vous voulez, n’est peut-être pas le champion des droits de l’homme, mais il a réussi à nourrir 1.3millards de population et faire de notre pays la 3e puissance économique du monde.


        • tryaok 22 avril 2008 01:03

          Le Tibet est en effet interdit d’accès aux journalistes et les seuls qui étaient sur place ont gentiment été invités a évacuer la zone manu militari. Tout le monde est au courant de ce qui se passe car la dictature chinoise n’arrivera jamais à controler l’information surtout à l’heure actuelle ou un simple portable permet de photographier et de reporter les evenements qui se déroulent la bas.

          Ensuite les tibétains ne sont pas indépendantistes ils réclament juste plus d’autonomie notament en matière culturelle afin d’éviter la destruction d’une culture millénaire par un colonialisme rampant.

          Pour ce qui est du fait que les chinois adhérent au gouvernement en place c’est sans doute vrai car il n’y a aucune alternative et lorsqu’une se créée elle est rapidement réprimé (Tian’anmen).

           

          .


        • fantomas 22 avril 2008 22:43

          Ma chère Odyssée,

          Quand bien même, cela me ferait une belle jambe d’être ressortissant de la "1ére puissance mondiale" (surtout que je me demande ce que cela veut bien dire...) et ne pas avoir de liberté d’expression ou de culte.

          Même si cela est pour dire de grosses c..... comme c’est bien souvent le cas sur ce site.

          Je vous laisse à vos doux rêves de grandeur (tenir compte que plus on monte haut, plus on risque de se faire mal qu’en on se casse la g...).

          Cordialement.

           

           

           


        • Jason Jason 21 avril 2008 11:04

          Question : la Chine sortira comment de cette histoire ? Certainement pas grandie. Quant au CIO, encore plus corrompu que la Chine elle-même, on peut en dire :" le plus impardonnable des vices est de faire le mal par bêtise". Et j’ajouterai, par appât du gain.

          CIO-Chine ou portrait de la connerie planétaire.


          • Internaute Internaute 21 avril 2008 14:40

            Aprés la Chine, les JO iront en Angleterre. Est-ce qu’on doit les boycotter au nom des droits de l’homme baffoués en Irak par les anglais ?

            Est-ce qu’on ne devrait pas plutôt boycotter les jeux de pékin pour ne pas avoir à donner notre caution aux athlètes dont le pays torture à Abu-Graïb, tue des civils en Afghanistan et soutien un régime néo-nazi en Palestine ?

            Les droits de l’homme c’est quoi ? Il faudrait les respecter quand on est chinois et on pourrait les oublier quand on se dit démocrate ? Il y a beaucoup trop d’hypocrisie dans cette histoire. Ce qui se passe n’honore ps la France et nous affaiblit sur la scène internationale. Rama Yade noircit l’image de la France à l’étranger !


          • fantomas 22 avril 2008 22:48

            je cite internaute : "Rama Yade noircit l’image de la France à l’étranger"

            Quel vilain jeu de mots, Monsieur, vous n’avez pas honte ?


          • tvargentine.com lerma 21 avril 2008 11:06

            @impertinent

            Alors comme cela tu es maoiste ?

            Mon povre ami gauchiste,vous avez beaucoup de sang sur les mains avec vos idées communistes

            En plus ,vous tenez des propos anti-français et pro-chinois en justifiant la dictature communiste

            Comme si il existait "une presse libre" en Chine

            Nicolas Sarkozy sera garant des droits de l’homme en bon avocat face à cette dictature

             

             


            • Vieux Sachem 21 avril 2008 11:37

              @ Lerma

              Ainsi, cher ami, vous êtes Sarkozyste ; vous n’avez peut-être pas de sang sur les mains, mais vous avez un pois chiche dans le cerveau : vous ne comprenez pas qu’on puisse soutenir la cause tibétaine mais désavouer le bordel créé lors du passage de la flamme à Paris. Je le dis d’autant plus librement que mon fils est bouddhiste et partisan acharné de la non-violence.

              Je ne vous en veux pas, Lerma, mais réfléchissez que diable avant de tirer dans toutes les directions : il y a bien une raison si vous êtes décrédibilisé sur ce forum.


            • Philippe87 Philippe87 21 avril 2008 11:41

              Lerma, ôtez-moi d’un doute...

              ... Vous savez lire ?


            • Odyssée Odyssée 21 avril 2008 21:00

              la Chine est une Dictature Communiste...votre expression préférée, semble-t-il...

              à mon tour, la France est une sale monarchie capitaliste !!!

              vous voyez, c’est aussi désagréable qu’insensé non ? et personne va adhérer cette idée si je le dis de cette manière, et bien c’est pareil pour vous.


            • tryaok 22 avril 2008 01:08

              La Chine est un régiment autoritaire se réclamant du marxisme-léninisme bien que son économie soit partiellement libéralisé. ( dixit wikipedia )

              Voila une définition tout à fait indiscutable basé sur des faits.

              Pour ce qui est de votre définition du système français je la trouve très comique :).


            • fantomas 22 avril 2008 22:57

              Mon cher Lerma laissez moi vous dire mon admiration et vous créditer d’un bon point symbolique pour l’engagement dont vous faîtes preuve dans l’animation du débat.

              Quel dommage que vous ne soyez pas apprécié à votre juste valeur !


            • LE CHAT LE CHAT 21 avril 2008 11:27

              les chinois ont beaucoup plus à perdre que nous au jeu des boycottages !

              ils ont une balance commerciale archi bénéficaire et seraient ceux qui souffriraient le plus .

              Tout cela n’est que du roulage de mécaniques et le peuple chinois va pas snober les rayons de carrefour bien longtemps .....


              • Philou017 Philou017 21 avril 2008 14:50

                Carrefour en Chine vend quasiment exclusivement des produits Chinois....


              • LE CHAT LE CHAT 21 avril 2008 17:10

                c’est bien pour cela qu’on s’en tampone le wok avec des baguettes !


              • TSS 21 avril 2008 11:28

                comme le dit,ce matin, un chef d’entreprise français travaillant en chine :

                les manifestations spontanées en Chine n’existent pas ,les 200 chinois regroupés devant les "carrefours" sont filmés en plan rapproché pour un effet masse ! les chinois dans la rue s’en foutent, ils ont d’autres chats à fouetter !!

                conclusion de ce monsieur :Sarkhosy et le Gvt se font promener...


                • T.REX T.REX 21 avril 2008 11:37

                  Les Chinois spécialiste du révisionnisme nous accuse de travestir la vérité ???

                  Y’a vraiment de quoi se marrer !

                  Tout ce qu’on leur demande, c’est de faire amende honorable, voire "profil bas" et de respecter les engagements qu’ils ont pris envers le CIO et le Monde en organisant les JO 2008.

                  S’ils ne le font pas et continuent à monter le ton en niant l’évidence (non respect de la liberté d’expression et des droits des travailleurs, des enfants, des peuples et de l’Homme) nous allons droit à l’affrontement.

                  Le Boycott Total !

                   

                   

                   


                  • Odyssée Odyssée 21 avril 2008 21:09

                    c’est aussi ridicul qu’un pays qui a pratiqué l’esclavagisme vient nous apprendre les droits de l’homme !!!


                  • tryaok 22 avril 2008 01:13

                    Se referrer à des erreurs faites par le passé pour justifier qu’un pays puisse les commettre au présent, avec une telle mentalité aucune civilisation digne de se nom n’aurait jamais existé...


                  • Sébastien Sébastien 21 avril 2008 11:47

                    Dans l’histoire c’est la Chine qui a le plus besoin de nous. On s’en fout d’eux. Ils n’ont aucune technologie, aucun brevet. La seule chose qu’ils font c’est fabriquer pour pas un rond en exploitant leur population. Et puis ils nous piquent nos idees et nous on la ferme comme des petits garcons bien eleves.

                    C’est les chinois qui se developpent grace a nous, pas l’inverse. Alors on invoquera la croissance de nos grandes entreprises, ces fleurons de l’industrie francaises qui se developpent en Chine pour fermer des sites en France.

                    Et cette histoire de produits moins chers c’est ridicule. Alors que de plus en plus de produits sont fabriques la-bas pour rien, vous avez vu des prix baisser ? Tout est made in china mais tout va in the pocket des fabricants pas dans celles des consommateurs.

                    D’ailleurs cette campagne de propagande est vraiment made in china comme au bon vieux temps des purges. On ment, on manipule, on montre du doigt...

                    Et la mentalite europeenne n’a pas change non plus. On s’ecrase, on baisse la tete et on va s’excuser. On recevra bientot des ordres du grand timonier...


                    • TSS 21 avril 2008 11:51

                      mr hihihi vous qui vous faites tripoter les "noix" tous les jours par un petite asiatique prepubère !donnez nous encore des leçons

                      pour une fois ,exceptionnellement,je descends à votre niveau(c’est pas facile !!)

                      au fait ce que j’ai ecrit est parfaitement vrai et vient d’une radio nationale !!


                      • T.REX T.REX 21 avril 2008 13:35

                        TRIPLE HI REMPLACERAIT-IL CE BON VIEIL DEMIAN WEST ?

                        MAIS OUI, C’set lui sous un nouveau Pseudo qui vient troller AgoraVox, d’ailleurs prendre BRUNI l’écarlate comme avatar cela lui ressemble. 


                      • T.REX T.REX 21 avril 2008 13:36

                        TRIPLE HI REMPLACERAIT-IL CE BON VIEIL DEMIAN WEST ?

                        MAIS OUI, C’est lui sous un nouveau Pseudo qui vient troller AgoraVox, d’ailleurs prendre BRUNI l’écarlate comme avatar cela lui ressemble. 


                      • Argo Argo 21 avril 2008 12:46

                        Même si vous exprimmez une opinion respectable, un peu de modération ne nuirait pas à ce billet. Il n’y pas d’un côté les "bons" tibétains et de l’autre les "méchants" chinois. Et puis c’est difficile de carricaturer l’attitude d’un pays qui représente un cinquième des habitants de la planète, 1.3 milliards d’âmes, avec une histoire aussi longue, à partir d’un seul email ou de quelques mois de boycott. Pas plus que le texte de Mélanchon ne peut à lui seul résumer l’opinion de 60 millions de français.

                        Vous dites " tout Tibétains qu’ils sont, tous ne sont pas des moines, et tous les moines ne sont pas des saints. " Euh, la théocratie féodale imposée par les moines tibétains pendant des siècles, le servage, le racket systématique des récoltes des paysans inciterait à penser qu’effectivement, tous les moines ne sont pas pacifistes ou gentils.

                        " Que les autorités chinoises fasse le jour sur ce seul délicat dossier avant de prétendre donner des leçons de liberté aux autres. " Les chinois n’ont jamais prétendu donner des leçons de liberté, au contraire de nous autres français, tout aussi péremptoires (comme vous l’êtes) sur le sujet que mal placés pour le faire compte tenu de notre passé, y compris récent et colonialiste.

                        Une fois les choses présentées de manière aussi carricaturale, effectivement, l’étripage voire le "Casse toi pauv con" restent la seule issue du débat.

                        De Gaulle qui avait pu apprécier la complexité de ce pays disait modestement " La Chine est un vaste pays, et qui est peuplé de chinois " ou encore "Je partis avec des idées simples vers cet Orient compliqué ". Plus modeste, le grand Charles.


                        • Alberjack Alberjack 21 avril 2008 13:27

                          Il avait dit aussi ( Un cortège de gardes rouges défilait en 68 à Pékin avec des banderoles : " Non à la tête de chien de De Gaulle) :

                           " C’est la première fois que je suis traité de chien par des Pékinois. "

                          http://www.charles-de-gaulle.org/article.php3?id_article=211

                           


                        • Nicolasalima 21 avril 2008 12:47

                          Je ne veux pas polémiquer, c’est juste une interrogation. Je ne comprends pas grand chose en économie.

                          Quand certains disent qu’il faut boycotter les produits fabriqués en Chine, on leur rétorque que c’est impossible.

                          La Chine est-elle si indispensable que cela ? N’y a t-il pas des dixaines de pays en voie de développement qui pourraient faire la même chose, à un coût peut-être un peu supérieur mais tout de même intéressant ?


                          • Max 21 avril 2008 13:01

                            Il ne faut pas oublier qu’en Chine, il est interdit de manifester sans l’accord du gouvernement.

                            Ce ne sont donc pas des manifestations mais de la propagande.

                            Normal, le régime chinois, c’est une dictature, que peut-on attendre d’autre ?

                             


                            • hihanhihanhihan hihanhihanhihan 21 avril 2008 13:10

                              Elle aboutit que l’Usurpateur a invité la paraplégique pour s’excuser des "agressions" dont elle a été victime lors du passage de Primagaz à Paris !

                              - (J’espère qu’ils ont prévu les accès pour handicapés à l’Elysée) !

                              - Il envoie par ailleurs le gros Raffarin en Chine pour arrondir les angles !

                              - Bonjour les Raffarinades ! Gaffe à la déclaration de guerre !

                              - Nicolas qui aime tant changer de nom pour faire français de pure souche, devrait se faire appeller Séguéla !

                              - Au fou !


                              • docdory docdory 21 avril 2008 13:40

                                @ Brisefer 

                                 

                                Les récentes manifestations françaises contre la flamme olympique illustrent bien la différence entre la morale de l’intention et la morale du résultat : 

                                 

                                En effet , si l’intention des manifestants partait d’un bon sentiment , c’est-à-dire lutter contre les nombreuses violations des droits de l’homme en Chine et apporter une contribution à une demande d’autonomie qui est ( ou plus précisément serait ) l’expression de la volonté générale des citoyens tibétains ( ce qui reste évidemment à prouver ) , le résultat prévisible sera exactement l’inverse de ce qui était le but des manifestants :

                                 - D’une part les militants chinois pour les droits de l’homme seront , ou sont déjà , embastillés préventivement par le gouvernement chinois , et ce jusqu’à la fin des Jeux Olympiques ,

                                 - D’autre part , le Tibet sera lui aussi plus ou moins inaccessibles aux touristes jusqu’aux JO , ce qui favorisera bien évidemment une éventuelle répression de la part des autorités chinoises , sachant qu’après les JO , plus personne ne s’intéressera au Tibet ...

                                 - Ensuite , il était hautement prévisible que les autorités chinoise diffuseraient ce qui les arrangent des images vidéos de ces manifestations , et qui sera cru par une majorité écrasante de chinois , qui vont maintenant considérer la France comme un pays barbare peuplée de brutes impolies s’en prenant à une pauvre handicapée , promue de ce fait au rang d’héroïne nationale chinoise !

                                 -La suite du programme est également prévisible : un certain nombre de contrats commerciaux seront passés à la trappe , ou bien feront l’objet de pressions ( vous maintenez votre présence à la cérémonie d’ouverture des JO ou bien les contrats se chiffrant en milliards seront annulés ! ) . On peut également prévoir de nombreux sifflets du public chinois lors des prestations des sportifs français pendant les JO . On peut aussi supposer que les chinois , qui sont subtils , iront grassement financer quelques mouvements indépendantistes genre FLNC ou ETA , histoire de rendre à la France au centuple la monnaie de sa pièce . Imaginons les dégâts que pourraient occasionner , en Corse ou ailleurs , quelques dizaines de millions d’euros de financement aux indépendantistes ...

                                 

                                -Enfin la France est mal placée pour parler des droits de l’homme et des libertés , elle dont le parlement vient de voter la fin de la démocratie et l’institution de l’Eurofascisme en ratifiant le traité de Lisbonne ( TCE bis ) qui avait pourtant été rejeté par la majorité écrasante du peuple français .

                                 

                                D’un point de vue logique , même si les prétendues " valeurs de l’olympisme " ne sont plus que des billevesées jetées en pâture aux téléspectateurs pour leur faire croire qu’il s’agirait d’autre chose que d’une affaire de gros sous , il est absurde de s’attaquer aux jeux olympiques pour soutenir la cause des droits de l’homme en Chine . Ce sont en effet sont deux choses n’ayant strictement rien à voir entre elles  : c’est exactement comme si un médecin , n’ayant plus à sa disposition suffisamment de médicaments anti-cancéreux , délivrait des anti-tuberculeux à un cancéreux dans l’espoir de l’améliorer . Ca n’a évidemment aucune chance de soulager le malade ... 

                                 

                                Toutes ces réflexions ne disent évidemment pas comment améliorer la situation des droits de l’homme en Chine , mais ça , c’est plutôt l’affaire des chinois que celle de donneurs de leçons issues d’associations dont il n’est pas certain qu’elles ne soient pas manipulées .


                                • T.REX T.REX 21 avril 2008 13:56

                                  à DocDoriphore,

                                   

                                  Quoi de neuf docteur ?

                                  Ben, les carottes sont cuites !

                                  Ah bon, alors on peut retourner à nos pommes de terre ...

                                  Avec des théories de ce (sale ?) type "surtout ne faite rien de toutes façons ce sera contre productif, voire cela va faire empirer la situation" on risque pas de voir le monde évoluer avant longtemps ! bonjour l’inertie ... 

                                  On se demande quel est l’intérêt de débattre sur internet sur quelque sujet que ce soit pour finir par dire que les choses sont ainsi, qu’on ne peut rien y faire et surtout ne rien dire ou faire ...on ne sait jamais ce que cela va donner. 

                                  En plus, les français ne sont jamais bien placé pour donner des leçons sous prétexte qu’ils ont fait pareil voire pire par le passé...C’est vraiment n’importe quoi !

                                  Boycottons les JO de Pékin en signant la pétition en ligne :

                                  http://www.contre-feux.com/jeux-olympiques-pekin-2008/boycott/

                                   

                                   

                                   


                                • superesistant superesistant 21 avril 2008 14:20

                                  @ doctory

                                  je vous suis dans presque toute votre démonstration, vu comme nous marchons nous aussi sur les droits de l’Homme depuis un moment.....

                                  La ou je ne suis pas d’accord c’est pour séparer le sport de la politique, coca cola et tous les autres n’ont pas séparé l’économie des JO... l’idéal olympique est completement dépassé, d’ailleurs l’idéal parlons-en... dans l’antiquité ils arrêtaient de se mettre sur la gueule le temps des jeux pour exacerber les pensées nationalistes et gagner des médailles, sans pour autant se sauter dans les bras à la fin d’une course ou d’un pugilat... une fois les jeux finis, on se remettait tous en rang et on remettait çà comme il faut.. alors l’esprit des jeux....

                                   


                                • docdory docdory 21 avril 2008 15:08

                                   @ T . Rex 

                                  Personnellement , les JO représentent la revanche du muscle sur l’intelligence , et donc je n’ouvrirai pas ma télé pendant les retransmissions des JO : voir des montagnes de muscles surdopées se concurrencer , et des commentateurs faire étalage de chauvinisme imbècile représente un bien piètre spectacle . A tout prendre , je préfère nettement " Intervilles " , au moins on se fend la gueule en regardant !

                                  Et vous , allez vous éteindre votre poste , ou bien regarder ?


                                • docdory docdory 21 avril 2008 16:01

                                   @ Superrésistant 

                                  Oui , les JO sont à la guerre ce que la séropositivité VIH non compliquée est au SIDA : une forme atténuée de la même maladie . Simplement , dans les JO , ce sont les sponsors et les télévisions qui ramassent le jackpot , alors que dans la guerre , ce sont les marchands de canon .

                                  Cela dit , je pense que mon argument reste valable , ce n’est pas en mettant des bâtons dans les roues de " l’idéal olympique " que l’on fera quoi que ce soit pour améliorer les droits de l’homme ...


                                • Odyssée Odyssée 21 avril 2008 23:32

                                  Ecoutez, il y a tellement de choses à vous occuper en France, pourquoi vous vous mêlez de nos affaires ? de quoi cela peut vous faire si la Chine est la pire des dictatures du monde ???

                                  Si vous me répondez que vous défendez les droits de l’homme et que vous voulez sauvez des pauvres Chinois des mensonges du parti communiste, je vous informe que les Chinois vont bien, ne vous inquiétez pas pour nous ; c’est pas en faisant des efforts sur le developpement des droits de l’homme en Chine que la France va devenir un pays meilleur...

                                  Les Chinois ne se mêlent jamais de vos affaires parcequ’ils sont occuper à developper leur propre pays.

                                  Je vous rassure qu’il y a du boulot pour vous en France aussi, elle a été condamné 87 fois par la CEDH l’an dernier ! 


                                • T.REX T.REX 22 avril 2008 13:16

                                  au doctor,

                                   

                                  Bien sûr que je vais les regarder, car ils auront malheureusement lieu ! Et je vais les regarder parce que je n’ai rien contre le sport et les jeux olympiques mais seulement contre les dictatures cruelles telle la CHINE.

                                  L’appel au boycott est le meilleur moyen de faire bouger les lignes, c’est tout ! Il faut profiter de toutes les bonnes occasions, c’est de l’opportunisme ou de la politique réaliste, comme vous préférez.


                                • Serpico Serpico 21 avril 2008 13:53

                                  l’auteur : "
                                  Il est inutile de démontrer point par point que cela est une distorsion flagrante de la réalité des événements ou, tout au moins, un fantasme pur."

                                   

                                  *******************

                                   

                                  Vraiment ?

                                   

                                  Vous êtes gonflé, mais gonflé...


                                  • Marc Viot idoine 21 avril 2008 14:28

                                    Que voulez vous les chinois et n’avons pas la même conception d’la baguettes - nous les mangeons, eux les tripotent.

                                    Quelques mots en bon français pour nos amis chinois :
                                    mandarins ! - bol de riz ! - pékinois ! - citrons !

                                    Suivi d’une violente diatribe :
                                    "Quand Dragon arc en ciel cracher libre flamme bleu blanc rouge de l’espérance,
                                    petits chiens jaunes rester soumis dans leurs trous".


                                    • Internaute Internaute 21 avril 2008 14:30

                                      Quand vous écrivez « Et, d’ailleurs, premier point, la télévision française n’est pas l’organe officiel du politburo, capable d’intimer des ordres à la population française... » est-ce que vous y croyez vraiment ?

                                      La télévision française a échauffé les esprits à longueur de journée pendant les semaines qui ont précédé le passage de la flamme olympique en France. Dés le premier jour j’avais signalé la manoeuvre et je ne m’étais pas trompé. La télévision française s’est livrée à une campagne de haine anti-chinoise tous azimuths. C’est comme par hasard au même moment qu’est apparue une contre-publicité diffamatoire sur le 4x4 chinois introduit en France. La télé a présenté de manière uniquement négative ce véhicule en faisant intervenir des journalistes automobiles pour y donner un vernis de vérité. Je ne comprend pas que l’importateur n’ait pas encore traîné la télé devant les tribunaux.

                                      Si la télé n’est pas encore le politburo elle y ressemble de plus en plus. Elle n’est en tout cas plus un moyen d’information mais uniquement un canal de propagande au service d’intérêts qui ne sont pas ceux des français.

                                      Trés curieusement, les journalistes ne demandent jamais aux députés pourquoi ils ont volontairement mis les travailleurs français en concurrence avec les travailleurs chinois. Si l’on voulait prendre des mesures contre la Chine, ce serait en premier lieu de rétablir une concurrence loyale sur notre marché intérieur. Les maîtres à penser de la télé y sont visiblement opposés.


                                      • Philou017 Philou017 21 avril 2008 14:34

                                        Article sans profondeur, sans recul , sans analyse.

                                        Ex : Mais nous ne comprenons que trop l’étudiant chinois : pour le citoyen chinois, un manifestant qui ne se fait pas tirer une balle en pleine tête est un homme libre.

                                        C’est pas avec ça qu’on va être informé.

                                        Comme c’était prévu, la réaction des Chinois est tres négative à toute idée de boycott.

                                        Contre-productif à mon avis.

                                        Il y a d’autres causes à defendre , comme les mendiants que vous croisez dans la rue. Tellement facile de s’indigner sur les Tibétains...


                                        • fafou0 21 avril 2008 14:54

                                          "L’ironie de l’histoire est que la tenue des JO peut raviver le nationalisme chinois que je pressens comme extrêment dangeureux" : voilà ce que nous devrions retenir comme élément prinicpal de cet article...

                                          1milliard300 millions d’habitants et une armée impressionnante ! "Quand la Chine s’éveillera" !

                                          La Chine n’en a rien à faire de ce que nous disons ou écrivons : elle a obtenu les JO et veut montrer de quoi elle est capable au détriment de son peuple et ce n’est pas nous, pauvres petits citoyens français qui pourront changer quoi que ce soit à cet état de fait...

                                          D’où vient l’attaque anti-chinoise sur les JO depuis le début : allez sur le web et vous pourrez tout savoir sur M. Menard qui a été payé pour instrumentaliser l’attaque anti-chinoise sur les JO et ce depuis longtemps !

                                          Si d’aucun me prenait pour une communiste-faschiste, j’ai déjà dit sur un autre article que le communisme était tout sauf ma tasse de thé !

                                           

                                           


                                          • superesistant superesistant 21 avril 2008 15:02

                                            quels sont vos sources sur le sieur menard ??


                                          • mandrier 21 avril 2008 15:29

                                            Il faut lire "Sun Su" sur l’Art de la guerre, et on aura une idée de ce qui se passe ! Et de ce qu’il nous attend !

                                            Les chinois se souviennent très bien du sac du Palais d’été... Ils ne l’ont jamais pardonné... En France, c’est oublié ! Ils ont la puissance militaire, l’économie et surtout le nombre pour eux : ils en sont très fiers !

                                            Les Chinois ont jaugé l’appareil politique actuel de notre pays et l’estiment faible (très faible même !). Qu’il soit de droite ou de gauche (souvenons nous de Mme Royal en blanc - couleur de deuil- pour les Chjinois !). En fait ils ne savent pas faire la différence, sauf peut-etre pour ceux qui étudient dans leur institut d’administration de Pékin (l’ecole des Mandarins !)

                                            Pour les Chinois, la France est en décadence au point de ne pas mettre à sa tête un francais d’origine , ce qui ne s’est jamais vu dans son Histoire...

                                            Pour les chinois, natrionalistes et patriotes, la France est ouverte à tous les vents.... Elle accepte tout et n’importe quoi sur son territoire, et ne réprime que les autochtones lorsqu’ils protestent...

                                            Pour les Chinois, la France donneuse de leçons : les "droit’d’lom", n’a plus les moyens de sa politique puisqu’elle a transféré sa souveraineté à un organisme oligarchique étranger (Bruxelles...) auquel elle doit demander l’autorisation pour agir... (Tiens ? On n’a pas entendu Barroso et consorts sur l’affaire du Ponant !)

                                            Pour les Chinois, la France est lourdement endettée, son économie est en berne... Elle vend -à l’encan- ses industries à l’étranger : ce ne sont pas les machines outils, les batiments (intransportables !) qui les intéressent mais les porte-feuilles de brevets, les savoir-faire, les organisations et les systèmes qui s’en vont... chez eux !

                                            Pour les Chinois, l’affaire des "frégates de Taïwan" montre que les responsables farncais sont ce qu’ils sont...

                                            Pour les Chinois, le système éducatif francais est vérolé.... Le classement des universités francaises est en dessous de tout... Ce qui n’existait pas avant 1968...

                                            Maintenant, les Chinois s’amusent de voir que nous faisons appel à l’Ambassade des USA et aux imams pour essayer de rétablir la paix apparente dans nos banlieues...

                                            Pour les Chinois, la France n’est qu’un marché qui prendra très rapidement l’aspect de ce que l’on peut voir dans les agglomérations africaines !...

                                             

                                             

                                            C’est triste ! Mais nous roulons vers l’abîme...

                                            Mon Général : Revenez ! "Ils" sont devenus fous !...


                                            • docdory docdory 21 avril 2008 16:10

                                              @ Mandrier 

                                              D’accord avec votre analyse . Cela dit , on ne rescucitera pas De Gaulle, il ne reste plus comme hommes d’Etat en France que Dupont-Aignan et Mélenchon , dont les chances électorales sont pour l’instant assez minces , mais qui sait ? 


                                            • Yannick Harrel Yannick Harrel 21 avril 2008 16:21

                                              Bonjour,

                                              Le problème en France c’est que nous avons acquiescé sciemment à un transfert de technologies (pluriel de rigueur). Du coup maintenant nous sommes un peu gênés aux entournures et nos entreprises doivent faire profil bas.

                                              Je me demande si l’on ne vitupère pas contre les Chinois en France pour mieux masquer les tares de notre propre régime qui est en effet déliquescent. La France n’est plus en très grande forme, et son Président actuel est un sujet de moquerie en de nombreux points du globe (à l’instar de son idole d’outre-atlantique). Quant aux Droits de l’Homme, notre fierté, n’oublions pas que nous sommes régulièrement condamnés par la Cour Européenne des Droits de l’Homme (48 condamnations recencées en 2007, et nous devons très certainement faire l’objet d’une mansuétude particulière de la Cour du fait d’avoir engendré ces droits à l’origine...).

                                              Arrêtons l’hypocrisie : nous occidentaux sommes-nous donc tellement parfaits ? Et en quoi devons-nous toujours juger les autres civilisations au nom de normes édictées en fonction de schèmes de pensée nous étant propres ? Assurons-nous déjà de pouvoir faire vivre décemment notre propre peuple dans son propre pays avant de jouer les prophètes pyromanes en d’autres lieux...

                                              Cordialement


                                            • Internaute Internaute 21 avril 2008 18:44

                                              @Harrel

                                              Pour la petite histoire, le transfert technologique est une autre invention morbide de Giscard d’Estaing, le plus mauvais président que la France ait connue depuis Chilpéric.

                                              Les entreprises françaises qui trouvaient des contrats à l’étranger pouvaient effectuer un transfert technologique auquel cas Giscard leur donnait des réductions importantes d’impôt. C’est comme cela, entre autre, que les sociétés françaises faisant de la pose de pipeline ont formé les indigènes à ces techniques. Trés rapidement elles ont perdu tous leurs marchés. On prend le même chemin avec la délocalisation de la construction d’Airbus en Chine.

                                              Il faut être totalement con ou avoir un mépris complet de ses congénères pour proposer de telles sottises. Comme Giscard a fait l’X et l’Ena il faut opter pour la deuxième hypothèse. C’est d’ailleurs lui qui a supprimé l’inscription des titres de noblesse à l’Etat-Civil, réduit l’âge de la majorité pour nuire aux familles et produit la Constitution Européenne.


                                            • Bulgroz 21 avril 2008 19:38

                                              Transfert des technologies ? oui, sans doute, car la Chine seule n’a pas inventé beaucoup de choses.

                                              Pour s’en convaincre, voir le nombre de brevets enregistrés à « l’U.S. PATENT AND TRADEMARK OFFICE »

                                              http://www.uspto.gov/web/offices/ac/ido/oeip/taf/asgstc/regions.htm

                                              de 2002 à 2006 :il y a 2 747 088 brevets enregistrés dont 1 570 026 pour les seuls USA (soit 57% des brevets pour 4,5% de la population mondiale).

                                              Chine : 1416 brevets (0,05% du total des brevets pour 19.6% de la population mondiale)

                                              Allemagne : 231 382 (8,4% du total des brevets, 1,2% du total de la population)

                                              France : 88370 (3,2% ; 0,9%)

                                              UK : 85 648 (3,1% ; 0,8%)

                                              Italy : 32 327

                                              Spain : 3585


                                            • alceste 21 avril 2008 15:49

                                              Pendant que nous y sommes, pourquoi ne pas ressortir "le péril jaune" ? ça sent un peu la naphtaline, mais ça peut encore servir.


                                              • hihanhihanhihan hihanhihanhihan 21 avril 2008 16:00

                                                La seule leçon à tirer de tout ce cinéma, c’est que Jintao a fait s’agenouiller Sàrköléon ! (voir + haut)

                                                - Et çà : www.lepoint.fr/actualites-politique/

                                                - Lui, la seule chose qu’il sait mettre à genoux, c’est la France et les français !

                                                - Et puis on s’en fout, des J.O, du rugby et du foot !

                                                - Le feuilleton avec Carla suffit !


                                                • Gzorg 21 avril 2008 16:32

                                                  Mr Mélenchon :

                                                  "J’en ai assez de cette diplomatie international qui ressemble a DisneyLand, ou tout un chacun est sommé de choisir entre les "Trés Gentil" et les "Trés Méchant"...

                                                  Comme quoi il reste quand même à gauche quelques responsables politiques censés...

                                                  Les chinois font preuve de mauvaise fois en politique, rien de nouveau sous le ciel Rouge...

                                                  Mais nous ?

                                                  Quand on a l’indignation a géométrie variable de Mr Ménard, que je n’ai pas vu attaquer le convoi US lors de la commémoration du débarquement en France alors que nous étions en plein : abougrahib + enlevement de ressortissant Européens par la CIA + Guantanamo .

                                                  D’un seul coup tout le monde se soucie des Thibétains ce qui est une bonne chose, mais le deux poids deux mesures selon les bourreaux commence a me gonfler et me font penser que l’on est nous aussi pas plus honnete que les chinois dans notre propagande humaniste...


                                                  • armand armand 21 avril 2008 18:52

                                                    Gzorg,

                                                    Si vous pensez que les dérives que sont abou ghraib et guantanamo pèsent plus lourd que le débarquement de Normandie, alors vous êtes soit c...n, soit résolument du côté des dictatures les plus sanglantes et que vous avez choisi votre camp. Et dans ce cas vous êtes un ennemi.

                                                    Mélenchon, qui n’en est pas à sa première provocation, montre qu’objectivement il est du côté de la dictature chinoise. Pour un ancien mao c’est peut-être compréhensible, mais ça n’en fait pas un homme politique sensé.


                                                  • MagicBuster 21 avril 2008 17:29

                                                    Quand on est pas avec les américains c’est qu’on est contre.

                                                    On dit la même chose ave Sarkozy.

                                                    Bon ben voila , les chinois sont pareils que les ricains et que not’ président.

                                                     

                                                    Sauf qu’avec ce raisonnement , ils sont contre nous. Franchement , qu’est qu’on a besoin d’aller faire de la lèche aux américains ... arfghanistan .. OTAN ... Normal que les chinois gueulent ....

                                                    Même les Français gueulent ...


                                                    • Bulgroz 21 avril 2008 17:52

                                                      Les jeunes chinois pensent que les droits de l’homme sont faits pour les voleurs, les violeurs et les assassins.

                                                      La démarche de Ménard est irrésponsable et contreproductive, la Chine n’a rien à attendre de la "patrie des droits de d’homme."

                                                      Libérer Villiers le Bel, vive les droits légitimes à la Ch’aria de la République Ismaliste de Seine Saint Denis, libérer la Nouvelle Calédonie, les Iles des la Société, les terres coloniales de Guyane, de l’Océan Indien et des Caraibes que la France a été incapable de développer, à bas les pays donneurs de leçons incapables d’avoir une croissance supérieure à 10%.

                                                      Voilà ce que pensent les Chinois

                                                      Tout le reste n’est que prétentions et illusions.

                                                      maintenant, la France doit envoyer des lettres d’excuses, MERCI MENARD.

                                                       

                                                       


                                                      • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 21 avril 2008 18:11

                                                        Cette phrase est historiquement totalement fausse et me fait renoncer à poursuivre. Votre mythologie sur Tibet ne peut en rien fonder une quelconque analyse réaliste de la situation.

                                                        Un commentateurs sur AV  (Tarouilan (IP:xxx.x7.167.241) le 17 avril 2008 à 14H22) a rapporté les faits historiques suivants que tous les historiens du Tibet connaissent :

                                                         

                                                        "Le Dalaï-lama, lui-même, a affirmé que "l’influence pénétrante du Bouddhisme" au Tibet, "au milieu des espaces grand ouverts d’un environnement non corrompu a eu pour effet de produire une société consacrée à la paix et à l’harmonie. Nous jouissions de la liberté et du contentement."4 Une lecture de l’histoire du Tibet suggère une image différente. Au treizième siècle, l’Empereur Kublai Khan a créé le premier Grand Lama, qui devait présider tous les autres lamas à l’instar d’un pape qui préside ses évêques. Plusieurs siècles plus tard, l’Empereur de Chine a envoyé une armée au Tibet pour soutenir le Grand Lama, un homme ambitieux de 25 ans, qui s’est alors donné le titre de Dalaï (Océan) lama, dirigeant de tout le Tibet. C’est tout à fait une ironie de lhistoire : le premier Dalaï-lama a été installé par une armée chinoise.

                                                        Pour élever son autorité, le premier Dalaï-lama saisit les monastères qui n’appartenaient pas à sa secte et aurait détruit les écritures bouddhistes qui étaient en désaccord avec sa revendication à la divinité. Le Dalaï-lama qui lui a succédé a poursuivi une vie sybaritique, jouissant de la compagnie de beaucoup de maîtresses, faisant la fête avec des amis, et agissant entre autres façons considérées inconvenantes pour une divinité incarnée. Pour cela, il fut éliminé par ses prêtres. Durant 170 ans, malgré leur statut reconnu de dieu, cinq Dalaï-lama ont été assassinés par leurs grands prêtres ou par d’autres courtisans.5

                                                        Shangri-La (pour Seigneurs et Lamas)

                                                        Les religions ont eu un rapport étroit non seulement avec la violence mais aussi avec l’exploitation économique. En effet, c’est souvent l’exploitation économique qui nécessite la violence. Tel était le cas avec la théocratie tibétaine. Jusque 1959, quand le Dalaï-lama a fini de présider le Tibet, la plupart de la terre arable était toujours organisée en domaines seigneuriaux travaillés par des serfs. Même un auteur sympathisant du vieil ordre admet que "bon nombre de domaines ont appartenu aux monastères et la plupart d’entre eux ont amassé d’immenses richesses.... De plus, certains moines et lamas individuellement ont pu accumuler une grande richesse par la participation active dans le commerce et le prêt d’argent."6 Le monastère de Drepung était un des plus grands propriétaires terriens dans le monde, avec ses 185 manoirs, 25.000 serfs, 300 grands pâturages et 16.000 bergers. La richesse des monastères est allée aux lamas ayant le grade le plus élevé, beaucoup d’entre eux étant les rejetons de familles aristocratiques.
                                                        Les leaders séculiers firent aussi bien. Un exemple notable était le commandant en chef de l’armée tibétaine, qui possédait 4.000 kilomètres carrés de terre et 3.500 serfs. Il était aussi un membre du Cabinet intime du Dalaï-lama.7 Le vieux Tibet a été faussement représenté par certains de ses admirateurs Occidentaux comme "une nation qui n’a exigé aucune police parce que ses gens ont volontairement observé les lois du karma."8 En fait, il avait une armée professionnelle, bien que petite, qui a servi comme une gendarmerie en faveur des propriétaires pour maintenir l’ordre et traquer des serfs fugitifs.


                                                        par Tarouilan (IP:xxx.x7.167.241) le 17 avril 2008 à 14H22

                                                        ........./..........

                                                        De jeunes garçons tibétains ont été régulièrement enlevés à leurs familles et emmenés dans les monastères pour être formés comme moines. Une fois là, ils étaient internés à vie. Tashì-Tsering, un moine, rapporte quil était courant que des enfants de paysans soient sexuellement maltraités dans les monastères. Lui-même était une victime de viol répété à partir de lâge de neuf ans.9 Les domaines monastiques enrôlèrent de force des enfants de paysans aux fins de servitude perpétuelle comme domestiques, danseurs et soldats.

                                                        Dans le vieux Tibet, il y avait un petit nombre de fermiers qui subsistaient comme une sorte de paysannerie libre, et, peut-être, en plus, 10.000 personnes qui composaient la classe moyenne constituée des familles de marchands, de commerçants et de petits négociants. Des milliers d’autres étaient des mendiants. Une petite minorité était des esclaves, la plupart du temps des domestiques qui ne possédaient rien. Leur descendance naissait dans l’esclavage.10 La plus grande partie de la population rurale - environ 700.000 sur une population totale évaluée à 1.250.000 - était des serfs. Les serfs et d’autres paysans vivaient généralement un peu mieux que les esclaves. Ils n’avaient pas de scolarité ni de soins médicaux. Ils passaient la plupart de leur temps à peiner pour les lamas de haut rang, ou pour une aristocratie foncière séculière. Leurs maîtres leur disaient quelle culture produire et quels animaux élever. Ils ne pouvaient pas se marier sans le consentement de leur seigneur ou lama. Et ils pouvaient facilement être séparé de leur famille sil plaisait au propriétaire de les envoyer travailler dans un endroit éloigné.11

                                                        Une femme de 22 ans, elle-même une serve fugitive rapporte : "De jolies filles de serfs étaient habituellement emmenées par le propriétaire comme domestiques de maison et utilisées comme il le souhaitait". Elles "étaient juste des esclaves sans droits".12 Les serfs devaient avoir une permission pour tous leurs déplacements. Les propriétaires terriens avaient l’autorité légale pour capturer ceux qui essayaient de fuir. Un serf fugitif de 24 ans a accueilli l’intervention chinoise comme "une libération". Il affirmait que pendant le temps où il était un serf, il était soumis à un travail dur incessant, à la faim et au froid, incapable de lire ou d’écrire et ne sachant rien du tout. Après sa troisième tentative de fuite ratée, il fût impitoyablement battu par les hommes du propriétaire terrien jusquà ce que le sang lui coule du nez et de la bouche ; puis, ils ont versé de l’alcool et de la soude caustique sur les blessures pour augmenter la douleur.13

                                                        Les serfs étaient dans lobligation de travailler à vie la terre du seigneur - ou la terre du monastère - sans être payés, de réparer les maisons du seigneur, de transporter sa récolte et de rassembler son bois de chauffage. Ils étaient aussi supposés fournir les animaux de transport et le transport sur demande.14 Ils étaient taxés sur le mariage, taxé sur la naissance de chaque enfant et sur chaque mort dans la famille. Ils étaient taxés sur la plantation dun nouvel arbre dans leur terrain et sur la possession danimaux. Il y avait des impôts pour les festivals religieux, pour le chant, la danse, le tambourinage et la sonnerie de cloche. Les gens étaient taxés quand ils étaient envoyés en prison et quand ils en sortaient. Ceux qui ne pouvaient pas trouver de travail étaient taxés pour être sans emploi et s’ils allaient dans un autre village à la recherche de travail, ils devaient payer un impôt de passage. Quand les gens ne pouvaient pas payer, les monastères leur prêtaient de l’argent à un taux d’intérêt de 20 à 50 pour cent. Certaines dettes étaient passées du père au fils et au petit-fils. Les débiteurs qui ne pouvaient pas honorer leurs obligations risquaient dêtre réduits en esclavage, parfois pour le reste de leur vie.15

                                                        Les enseignements religieux de la théocratie soutenaient cet ordre de classe. Le pauvre et l’affligé apprenaient qu’ils devaient supporter leurs ennuis à cause de leurs mauvaises manières dans des vies précédentes. Donc, ils devaient accepter la misère de leur existence présente comme une rédemption karmique et en prévision de ce que leur sort s’améliorerait une fois réincarné. Le riche et le puissant, bien sûr, considéraient leur bonne fortune comme une récompense, et une preuve tangible de leur vertu dans les vies passées et présentes.
                                                         

                                                        Torture et Mutilation

                                                        Au Tibet du Dalaï-lama, la torture et la mutilation - incluant l’énucléation, l’arrachage de la langue, le sectionnement du tendon du jarret et lamputation - étaient des punitions favorites infligées aux serfs fugitifs et aux voleurs. En voyageant à travers le Tibet dans les années 1960, Stuart et Roma Gelder ont interviewé un ancien serf, Tsereh Wang Tuei, qui avait volé deux moutons appartenant à un monastère. Pour cela, il a eu les yeux énucléés et la main mutilée afin de ne plus pouvoir lutiliser. Il explique qu’il n’est plus un Bouddhiste : "quand un saint lama leur a dit de m’aveugler, j’ai pensé qu’il n’y avait rien de bon dans la religion".16 . Bien quil était contraire aux enseignements bouddhistes de prendre la vie humaine, quelques contrevenants étaient sévèrement fouettés et ensuite "abandonnés à Dieu" dans la nuit glaciale pour y mourir. "Les parallèles entre le Tibet et l’Europe médiévale sont saisissantes", conclut Tom Grunfeld dans son livre sur le Tibet.17
                                                         

                                                        En 1959, Anna Louise Strong a visité une exposition d’équipement de torture qui avait été utilisé par les suzerains tibétains. Il y avait des menottes de toutes les tailles, y compris de petites pour des enfants, et des instruments pour couper le nez et les oreilles, pour énucléer les yeux et pour briser les mains. Il y avait des instruments pour couper les rotules et les talons, ou paralyser les jambes. Il y avait des fers chauds, des fouets et des instruments spéciaux pour éviscérer.18

                                                        L’exposition a présenté des photographies et les témoignages des victimes qui avaient été aveuglées ou estropiées ou subi des amputations pour raison de vol. Il y avait le berger dont le maître lui devait un remboursement en yuan et du blé, mais a refusé de payer. Alors, il a pris une des vaches du maître ; pour cela, il eut les mains coupées. Un autre berger qui s’est opposé à ce que sa femme lui soit prise par son seigneur a eu les mains broyées. Il y avait les images dactivistes communistes dont le nez et la lèvre supérieure ont été coupées et celles dune femme qui a été violée, et puis, dont le nez a été coupé en tranches.19

                                                        Danciens visiteurs du Tibet commentent le despotisme théocratique. En 1895, un anglais, le docteur A. L. Waddell, a écrit que la population était sous la "tyrannie intolérable de moines" et les superstitions diaboliques quils avaient fabriquées pour terroriser les gens. En 1904, Perceval Landon a décrit l’autorité du Dalaï-lama comme "une machine d’oppression". À peu près au même moment, un autre voyageur anglais, le Capitaine W.F.T. O’Connor, a observé que "les grands propriétaires terriens et les prêtres .. exercent chacun dans leur domaine respectif un pouvoir despotique sans aucun appel", tandis que les gens sont "opprimés par une fabrique de prêtres et de monachisme des plus monstrueuses". Les dirigeants tibétains ont "inventé des légendes dégradantes et ont stimulé un esprit de superstition" parmi le peuple. En 1937, un autre visiteur, Spencer Chapman, a écrit, "le moine lamaïste ne passe pas son temps à administrer les gens ou à les éduquer. Le mendiant sur le bord de la route n’est rien pour le moine. La connaissance est la prérogative jalousement gardée des monastères et est utilisée pour augmenter leur influence et leur richesse."20

                                                        Occupation et révolte

                                                        Les communistes chinois ont occupé le Tibet en 1951, revendiquant la souveraineté sur ce pays. Le traité de 1951 prévoyait l’autonomie apparente sous l’autorité du Dalaï-lama, mais confiait à la Chine le contrôle militaire et le droit exclusif de conduire les relations avec l’étranger. Les Chinois disposaient aussi dun rôle direct dans l’administration interne "pour promouvoir des réformes sociales". D’abord, ils réformèrent lentement, comptant surtout sur la persuasion comme tentative pour effectuer le changement. Parmi les premières réformes quils ont appliquées, il y avait la réduction des taux d’intérêt usuraires et la construction de quelques hôpitaux et de routes. "Contrairement à la croyance populaire à l’Ouest", écrit un observateur, les Chinois "prirent soin de montrer du respect pour la culture et la religion tibétaines". Aucune propriété aristocratique ou monastique n’a été confisquée, et les seigneurs féodaux continuèrent à régner sur les paysans qui leur étaient héréditairement attachés."21



                                                        Les seigneurs et les lamas tibétains avaient vu les Chinois aller et venir au cours des siècles et avaient joui de bonnes relations avec le Generalissimo Chiang Kaishek et son pouvoir réactionnaire sur la Chine avec le Kuomintang.22 L’approbation du gouvernement Kuomintang était nécessaire pour valider le choix du Dalaï-lama et du Panchen Lama. Quand le jeune Dalaï-lama a été installé à Lhassa, cétait avec une escorte armée des troupes chinoises et un ministre chinois conformément à la tradition vieille de plusieurs siècles. Ce qui contrariait les seigneurs et lamas tibétains, cétait que ces derniers chinois étaient des communistes. C’était seulement une question de temps, ils en étaient sûrs, avant que les Communistes ne commencent à imposer leurs solutions collectivistes égalitaires au Tibet.



                                                        En 1956-57, des bandes armées tibétaines tendirent une embuscade à des convois de l’Armée Populaire de Libération chinoise. Le soulèvement reçut un appui important de la Central Intelligence Agency américaine (C.I.A.), comprenant un entraînement militaire, des camps d’appui au Népal et de nombreux ponts aériens.23 Pendant ce temps, aux Etats-Unis, la Société américaine pour une Asie libre, un front de la C.I.A., avait énergiquement fait la publicité de la cause de la résistance tibétaine avec le frère aîné du Dalaï-lama, Thubtan Norbu, qui jouât un rôle actif dans ce groupe. Le second frère aîné du Dalaï-lama, Gyalo Thondup, mis sur pied une opération de renseignements avec la C.I.A. en 1951. Il remit ça plus tard dans une unité de guérilla entraînée par la C.I.A. dont les recrues furent parachutées à nouveau au Tibet.24


                                                        Beaucoup de commandos et d’agents tibétains que la C.I.A. avait déposé dans le pays étaient les chefs de clans aristocratiques ou les fils des chefs. Pour nonante pour cent d’entre eux, on n’en entendit jamais plus parler, selon un rapport de la C.I.A. elle-même, signifiant en cela quils avaient probablement étaient capturés ou tués.25 "Beaucoup de lamas et de membres séculiers de l’élite et le gros de l’armée tibétaine ont rejoint le soulèvement, mais, en général, la population ne l’a pas fait, ce qui entraîna son échec", écrit Hugh Deane.26 Dans leur livre sur le Tibet, Ginsburg et Mathos arrivent à une conclusion semblable : "Autant qu’il peut être vérifié, la plupart du peuple de Lhassa et de la campagne attenante ne rejoignis pas le combat contre les Chinois, aussi bien quand il commença quau cours de son déroulement."27 Finalement, la résistance s’effondra. "
                                                         

                                                        Sans compter le nombre d’assassinats en série de Dalaï Lamas par des prêtres (5), jusqu’a une époque récente

                                                        Lisez au moins AV sur le sujet avant d’avancer votre fantasme occidental de Tibet ou de bouddhistes pacifistes .

                                                         


                                                        • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 21 avril 2008 18:17

                                                          La phrase archi-fausse qui a arrété net ma lecture de l’article est la suivante :

                                                          Les Chinois ne comprennent-ils pas qu’ils n’ont rien à gagner à montrer un visage hostile au reste du monde, et en particulier vis-à-vis d’une communauté réputée pour son pacifisme historique et sa gentillesse comme celle des bouddhistes tibétains ?


                                                        • armand armand 21 avril 2008 18:56

                                                          Reboul,

                                                          Quitte à prendre n’importe quel régime, fût-il théocratique à la Dalai Lama d’avant 1950, ou Kuomintang, était de toute façon préférable à la folie maoïste qui a déferlé sur la Chine et a fait des millions de morts. Si vous êtes de ceux qui estiment que les rouges en Chines ont apporté quoi que ce soit de positif, au regard de leurs crimes, alors je vous plains. Des relents nostalgiques de vos années estudiantines ?


                                                        • Antoine Diederick 21 avril 2008 21:18

                                                          pour M’sieur Reboul....

                                                          je sais, je sais, le vieux libéral qui sommeille en vous aura ce doute que la théocratie tibétaine se pare d’un pacifisme ésotériquement fallacieux lorsqu’il s’agit de pouvoir et surtout de pouvoir perdu !

                                                          Mais laissons au doute, le doute de croire qu’une certaine préservation des valeurs , par exemple spirituelles, puisse être un chemin qui permet de découvrir les chemins autrement.....

                                                          Le Tibet sert de caillou dans la chaussure des voyageurs, à chaque pas, ils ressentent cet agacement peinant le pied dans la chaussure ....Ah que ce romantisme occidental est une plaie au pied !

                                                          S’il faut j’irai jusqu’au Tibet, dire que je comprends, et je comprends.....

                                                          Rien n’est simple...

                                                           

                                                          Mais le Tibet, n’est pas la vraie question, n’est-il pas.... ?

                                                           


                                                        • Antoine Diederick 21 avril 2008 21:20

                                                          Sylvain,

                                                          Le Tibet c’est plus qu’une terrasse sue une montagne, historiquement, c’est 1/3 de la Chine actuelle.... ?


                                                        • maclag 22 avril 2008 07:31

                                                          Et bien, quel contraste avec le portrait du Tibet et du Dalaï-Lama auquel nous sommes habitués dans nos médias !

                                                          Personnellement je n’ai pas d’opinion forgée sur le Dalaï-Lama. Par contre, je suis content de voir un autre son de cloche bien argumenté en face de la béatification habituelle qu’on s’empresse de lui accorder.

                                                          Je me demande cependant, compte-tenu du fait que comme vous le citez, "tous les historiens du Tibet" le savent, pourquoi ce genre d’information transparaît si difficilement, et comment les actuels représentants du gouvernemnet tibétain en exil arrivent-ils à se faire passer pour des victimes pacifiques et innocentes si facilement auprès de quasiment le monde entier sauf la Chine ?

                                                          Loin de vouloir remettre en cause la pertinence, voire la véracité des faits que vous citez, j’aimerais des sources fiables pour me forger une opinion propre.

                                                          Question subsidiaire non liée directement à votre intervention : ai-je le droit de recopier des commentaires d’AV sur mon blog (en précisant l’origine et en ajoutant un lien, cela va de soi !) ?


                                                        • Mohammed MADJOUR Mohammed 21 avril 2008 18:40

                                                          "D’où vient la propagande anti-française et à quoi aboutit-elle ?"

                                                           

                                                           

                                                          Mais elle vient de France ! C’est un juste retour des choses à leur origine ; c’est une loi naturelle !

                                                          J’avais dit, je le redis aujourd’hui : "Tout ce que la France fait aux autres, il le lui sera rendu abondamment !" 

                                                          La France qui se mesure à la Chine est comme un moustique qui veut emmerder un éléphant ; il peut y arriver mais...

                                                          MOHAMMED. 


                                                          • armand armand 21 avril 2008 18:58

                                                            Eh Mohammed, ça va tu nous gonfles. En attendant, la France elle t’emmerde. Et elle emmerde la Chine et peut bien s’en passer !


                                                          • ben ben 21 avril 2008 21:05

                                                            @mohamed :

                                                            qu’est ce que la France fait aux autres ?

                                                            Développez SVP


                                                          • Antoine Diederick 21 avril 2008 21:06

                                                            Plus d’un âne se nomme Mohammed....par une affliction naturelle, les ânes font hi-han.

                                                            Dieu ne leur permit pas de hennir comme le cheval, ne même s’accoupler sans trouble. Mulet ou onagre, ils portent la faix, c’est utile ...sans plus....

                                                            Personne, ne sait d’ailleurs quels poids ils supportent mais en conséquences de ne pas comprendre le langages des ânes qui n’a rien d’humain, je me mets à penser que les ânes servent pourtant à quelque chose.


                                                          • ben ben 22 avril 2008 13:57

                                                            Bien évidemment, je tiens à préciser que je pisse à la raie des trois petites merdes qui ont jugé bon de mointer mon commentaire, si tant est que ces petites merdes soient encore capable de jugement.

                                                            Je tiens à préciser à ces petites merdes que je demandais juste à Mohamed de développer son commentaire un peu étrange et provocateur.

                                                            Petites merdes, je ne vous salue pas.

                                                             


                                                          • Le péripate Le péripate 21 avril 2008 20:37

                                                            Article où l’on voit que la Chine n’a pas le monopole de la propagande. Intéressant excercice pour les convaincus que les chinois sont méchants, les tibétains gentils, et nous des grandes âmes. Quelques mauvais points pour des affirmations trop visiblement erronées.


                                                            • Antoine Diederick 21 avril 2008 20:41

                                                              Cher Monsieur Brisefer, Benoît si je me souviens bien.....

                                                               

                                                              La France connaîtra ce malheur d’être éprise de liberté et d’outrecuidance dans un monde de béni-oui-oui.

                                                               

                                                              Souvenez-vous comment Fox News a passé son temps à brocarder les français suite au 11 septembre, souvenez-vous comment les anglais s’en prennent aux français quand l’opinion populaire anglaise va mal, pensez que par une ironie bizarre, l’esprit français sert au 21 eme siécle de défouloir au mal être des autres.

                                                              Les chinois que je respecte ( pour l’instant je revisite Lao-Tseu ou l’artisant invisible de l’Empereur, en lecture évidemment....) n’échappent pas à cette régle du défoulement.

                                                               

                                                              Une statistique que j’ai glanée sur le Web montrerait que si le régime communiste chinois ouvrait les portes du pays Chine, les chinois quitterai en masse le pays pour nous rejoindre soit ici en Europe ou aux e.u.

                                                               

                                                              VIVE LA CHINE LIBRE !!!!! (J’aime trop les chinois ).

                                                               

                                                              50 MILLIONS DE FRANCAIS ET MOI ET MOI...........


                                                              • Radix Radix 21 avril 2008 20:56

                                                                Bonjour

                                                                Nous avons en face de nous une propagande gouvernementale, si la Chine était un pays libre où les citoyens pouvaient s’exprimer librement celà aurait transparu depuis longtemps.

                                                                Il n’existe en mandarin qu’un seul mot qui désigne à la fois les "étrangers" et les "ennemis" !

                                                                Tout un programme !

                                                                Radix


                                                                • Odyssée Odyssée 22 avril 2008 01:09

                                                                  wai guo ren- étranger

                                                                  di ren- ennemie

                                                                  ce sont deux mots strictement distingués, vous êtes ridicul !


                                                                • Odyssée Odyssée 22 avril 2008 01:20

                                                                  si vous voulez dire dans le sens figuré, il existe en mandarin

                                                                  wai guo you ren- les amis étrangers, si on ne s’en sert pas, ce mot n’existerait pas, ceci dit, on est pas toujours hostil à vous. La réalité est qu’on dit en Chine tout le bien de la France, la langue Française est la plus belle langue du monde, les femmes Françaises sont les plus belles du monde, les Français sont les plus romatiques, la France est un pays très développé, la France est le berceau de droits de l’homme...un peu trop de compliments à mon goût...

                                                                  Et immaginer une chinoise qui vient pour la prmière fois à Paris, elle comprend à l’instant que ce peuple que l’on aime autant ne nous aime pas. le choc doit être violent !


                                                                • fantomas 22 avril 2008 23:39

                                                                  Je suis un peu surpris ma chère par votre bipolarité : on est tout bon ou tout méchant.

                                                                   

                                                                  Pourtant la philosophie chinoise n’est -elle pas inspirée du Yin et du Yang ?


                                                                • franc 21 avril 2008 21:43

                                                                  résultat de la campagne droit-de-l’hommiste de mr Ménard et RSF :-------------------tout le peuple chinois ,les pauvres paysans et ouvriers comme les riches commerçants et patrons,se met à soutenir leur gouvernement marxiste et leur politique de fermeté communiste

                                                                  et du même coup les chinois ne voient que la liberté de la presse occidentale n’est que la liberté de mensonges

                                                                  bravo mr Ménard

                                                                  mais des droits de l’homme réels vous vous en foutez-----------------------vous travaillez pour votre propre intérêt et vos propres privilèges--------------------privilèges de pouvoir dire n’importe quoi pourvu que ça vous rapporte beaucoup d’argent au prix de la corruption de l’humanité

                                                                   


                                                                  • que sais-je 21 avril 2008 21:47

                                                                    A vous de lire un journaliste qui connaît vraiment la Chine :

                                                                    http://www.leventdelachine.com/vdlc.php?id=200814

                                                                    Pour ceux qui se sentent encore supérieurs aux Chinois qui veulent boycotter les produits chinois : le marché français ne réprésente que très très peu de proportion pour les produits chinois, ça sera très vite oublié ! D’ailleurs la France aussi.


                                                                    • Antoine Diederick 21 avril 2008 22:38

                                                                      cher que sais-je....je vous l’accorde il ne faut point sous-estimer ni mme mépriser la Chine....

                                                                       

                                                                      Mais il faut aussi savoir que sous l’influence de la pensée de Confucius qui vint après Lao-Tseu , il s’agit de mépriser le désordre sociétal sinon social. Pour un chinois, mme communiste ou capitaliste , il ne peut y avoir désordre. Ainsi, l’hexagramme "La Famille" ds le livre de la divination chinoise montre bien que toute la société doit être ordonnée et hiérarchisée selon les valeurs propres à chacun, à chacun selon ce qu’il est.

                                                                      Or et donc, cette manière de refuser le désordre n’est pas là pour affirmer l’ordre ni mme un semblant d’organisation, il est là pour illustrer un formalisme qui tient sa finalité à un non dérangement des forces relatives des éléments inhérents à l’expression d’une énergie particulière qui n’est pas un vitalisme au sens que nous l’entendons, ni mme un sens de la vie.

                                                                      Comprenons que pour un chinois, ce qui est important c’est plus le symbole de la flamme comme expression d’un des éléments de la "création" (pour faire occidental) que ce qu’il sous-entend (l’idéal olympique, né en Grèce antique, dont ns somme héritier—> rationnalisme—>raisonnement—>logique etc...).

                                                                      Que peut comprendre un chinois de l’olympisme et nous mme quel souvenir en avons-nous , culturellement ?

                                                                       


                                                                    • Antoine Diederick 21 avril 2008 22:43

                                                                      autre remarque....la Chine a toujours été réticente à accepter le "reste du monde", commercer avec la Chine , les anglais en on fait l’expérience mme avec la politique de l’opium.

                                                                      Selon la théorie marxiste, l’opium est au peuple comme je ne sais quoi est au reste du peuple .....


                                                                    • fantomas 22 avril 2008 23:53

                                                                      Je trouve déjà très con de parler de supériorité d’un peuple par rapport à un autre. En tous cas cela peut être révélateur....

                                                                       

                                                                      Et si la Chine devait oublier la France, pourquoi tout ce tintouin de la part des autorités chinoises ?

                                                                       

                                                                      Ou alors, les médias français seraient-ils seuls responsables ?

                                                                       

                                                                      Cela dit, nous avons pour nous, encore (comme aux US pour ceux qui "aiment "comparer) , la possibilité (à un niveau individuel) de dire ce que l’on pense et de boycotter ou non ce que l’on veut (ou à peu près).


                                                                    • Mr Mimose Mr Mimose 22 avril 2008 07:00

                                                                      Y’a un truc que je comprends pas.

                                                                      Pourquoi les gens de droite critique t’il la chine ???????

                                                                      Ca devrait etre le paradis pour eux : pas de syndicats, pas d’aide aux fainéants de chomeurs, une économie avec une croissance à 2 chiffres.

                                                                      Moi je dis que quand on est de droite on devrait prendre des leçons du capitalisme à la chinoise !


                                                                      • Mr Mimose Mr Mimose 22 avril 2008 07:02

                                                                        Comment boycotter les produits chinois ? laisser moi rire !

                                                                        Tout est fabriquer en chine !!! Meme quand c’est ecrit france sur le produit, ça vient de chine sous contrat français. Mort de rire !


                                                                      • Deneb Deneb 22 avril 2008 07:50

                                                                        J’ai vécu dans une dictature communiste dans ma jeunesse (pas trop dure tout de même - la Yougoslavie de Tito). En connaissance de cause, je qualifierai les invectives chinoises de propagande typique du parti unique. Les chinois voulaient que le passage de la flamme olympique dans les rues de Paris soit protégé avec les chars et l’artillerie lourde, comme ils le font chez eux. Ils ont du mal à comprendre la liberté européenne - celle de Voltaire. La Chine reste une dictature, des plus sanglantes, c’est la continuité avec Mao, qui a fait 70 millions de morts, record absolu, Staline et Hitler réunis n’en ont pas fait autant.

                                                                        Le sport-spectacle est un magnifique outil de manipulation de masses et de promotion nationaliste. Les dictateurs l’ont très vite compris. Panem et circences, qu’ils disent, donnons du pain et des jeux au peuple, et il se tiendra tranquille. Il y a quelque chose de profondément malsain dans le sport-spectacle - les effets pervers sont nombreux : les sportifs sur canapé, les supporteurs agressifs, endormissement de la pensée critique etc. L’exercisse physique, nécessaire au niveau individuel, devient le moyen d’endormir le peuple lorsqu’elle est récupérée par les puissants. A mon niveau, j’ai beaucoup du mal à concevoir un quelconque intérêt à observer quelqu’un qui court en rond. Si au moins il arrivait quelque part ! Mais courir comme un fou pour arriver à son point de départ , franchement ...

                                                                        Presque tous les sports, hormis peut-être la marche à pied, sont nuisibles pour la santé, lorsque pratiqués de manière intensive. Voyez les problèmes cutanées chez les nageurs, problemes cardiaques chez les cyclistes, les blessures fréquentes chez les footballeurs .... De même maniàre, le sport-spectacle est nuisible à la société. Dans l’histoire recente, les jeux olympiques ont déja été utilisé par Hitler et par les Soviets pour leur propagande, comme aujourd’hui par la Chine. A mon humble niveau, je boycotte, pas seulement les JO, mais le sport spéctacle en général. Je trouve qu’il y a tellement plus de plaisir de regarder un bon film, lire un bon bouquin, faire de la musique avec les potes ... que de regarder les gens tourner en rond.

                                                                         


                                                                        • moebius 22 avril 2008 11:16

                                                                          "Un seul rêve, un seul monde" c’était la devise des jo de Péking ? Ce qui est maintenant imprimé sur le tee shirt que porte les supporters chinois de la flamme, après le"calamiteux" voyage de l’harmonie, c’est "un seul rêve, un seul monde un seul pays". Grâce a la contre offensive cybernationaliste orchestré par les organes de propagande du PCC suite aux manifestations en faveurs des droit de l’homme des droits de l’homme , ces jeux sont en train de s’afficher pour ce qu’il sont ; une manifestation conquérante du nationalisme chinois. Ça n’est pas la première fois que l’idéal olympique est détourné de son ambition humaniste pour servir les intérêts d’un nationalisme borné pour servir et renforcer un régime autoritaire en lui servant de caution. Les jeux dans leur histoire ont plus servi a opposer les hommes qu’à les rapprocher. On pense bien sur aux jeux de Berlin et, de Moscou. Il semble que dans l’ antagonisme structurel qu’il y a entre un ’idéal ’universaliste et le nationalisme ; le CIAO face au Bocop est définitivement perdu la face. Peking va rejoindre Moscou et berlin dans la liste des occassion manqué du CIO à promouvoir l’idéal des jeux . Après cet évènement se posera à nouveau la question de la survie des JO. ; manifestation de nationaliste et de promotion d’un pouvoir autoritaire, ou simple entreprise de spectacle sponsorisé livré à la concurrence du marché ? Les JO y perdront son ame ainsi que sa raison d’etre . L’importance sans précédent dans l’histoire des JO des opinions mondiales qui se sont manifesté amontré que nous voulons rester fidélé aux idéaux. Les jo pour survivre et rester fidèle a son ambition premiere doit s’approprier la cause des droits de l’homme et la promouvoir . Aprés tout ces droits universelles donc apolitiques sont parfaitement soluble dans l’idéal du baron. Un pays qui s’engage dans l’organisation des JO doit etre exemplaire quant a leur application.


                                                                          • Antoine Diederick 22 avril 2008 11:49

                                                                            j’ai lu sur Internet que les quartiers occupés par les chinois de l’ethnie majoritaire en Chine mais musulmans, installé au Tibet dans la capitale ont été dévastés par les tibétains en colère.

                                                                            ai lu aussi, que le Tibet théocratique serait né après la fuite des moines d’Inde sous la pression de l’Islam triomphant, il y a bien longtemps....

                                                                             

                                                                            Alors Info ou Intox ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès