• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > De la France et Danièle Obono : merci Caroline Fourest et Céline Pina (...)

De la France et Danièle Obono : merci Caroline Fourest et Céline Pina !

C’est la polémique de la semaine dernière : les échanges entre Danièle Obono, députée de la France Insoumise, et les Grandes Gueules de RMC au sujet de sa signature d’une pétition défendant des artistes qui chantaient « Nique la France  » et la demande qu’elle dise « Vive la France  ». Une polémique où Caroline Fourest et Céline Pina parviennent à saisir l’essentiel. 
 
 
 
Un double relativisme critiquable
 
Les journalistes des Grandes Gueules n’ont pas été les mieux inspirés dans leur questionnement de la députée. Dire « vous signez plus facilement nique la France que vous ne dites ‘vive la France’  » est de mauvaise foi car la députée avait signé une pétition qui défendait le droit de le lire, sans forcément le faire. Et cette injonction assez inédite de dire « Vive la France  » apporte de l’eau au moulin de ceux qui veulent y voir des motivations peu reluisantes. D’ailleurs, la députée s’est défendue en invoquant la liberté d’expression, les journalistes n’ayant pas vu la contradiction des positions de la députée bien notée par Caroline Fourest, de Marianne, ou Céline Pina, sur le FigaroVox.
 
En effet, ces deux intellectuelles ont bien souligné le deux poids, deux mesures de la députée de la France Insoumise concernant la liberté d’expression. Caroline Fourest joint le lien vers un article rappellant ses positions d’il y a deux ans, après les attaques contre Charlie Hebdo, où elle dénonçait ses « caricatures islamophobes ». Céline Pina évoque également ces prises de position dans le FigaroVox  : il est dommage que les journalistes des Grandes Gueules n’aient pas pointé cette contradiction, en lui demandant pourquoi elle défend la critique publique de la France mais critique celle de l’Islam, alors même que certains ont payé de leur vie le fait d’avoir osé critiquer la religion musulmane.
 
Jean-Luc Mélenchon ne sort pas grandi de l’affaire non plus : exprimer sa « solidarité avec elle face au déchainement de haine venant de l’extrême-droite ainsi déclenché par les employés des neuf milliardaires qui contrôlent 90% de la presse », est d’une mauvaise foi crasse. Ce faisant, il oublie les critiques venues de la gauche républicaine et présenter la presse comme un tout est ridicule : Libération, ou Europe 1, qui sont la propriété de deux de ces milliardaires, ont exprimé leur soutien à la députée, en omettant, de manière bien peu objective ou professionnelle, les points soulignés par Caroline Fourest ou Céline Pina, et le deux poids, deux mesures de la députée sur la liberté d’expression.
 
 
Plus globalement, cet épisode rappelle également le rapport compliqué d’une partie de la gauche avec la nation, qui lui préfère un communautarisme militant parfois anti-national pouvant curieusement mener à de graves accommodements sur les libertés individuelles, affaiblissant la laïcité et les droits des femmes, comme on le voit sur Charlie Hebdo ou la progression d’un islamisme radical.
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.7/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • chantecler chantecler 26 juin 10:51

    « C’est la polémique de la semaine dernière ».
    Oui, une polémique de plus reposant sur du vent ...
    Qu’il faut reposer dans le contexte de cette campagne électorale assez folle , déséquilibrée et hystérique .
    Il me semble que le soufflet est retombé .
    Cette campagne est terminée .
    Le résultat c’est comme chacun sait une large victoire de la REM , de M. Macron doublée , d’une très large abstention .
    Alors revoir et réécouter cet aréopage de médiacrates tapant sur une élue de FI m’apparaît risible , surtout avec si peu de recul .
    Car avec les médias , les louanges et les signes de soumission n’en finissent pas .
    Le triomphe ne suffit pas .
    Nous sommes tous obligés de crier bravo , encore et merci not’ bon maître ?
    Va t’on assister pendant ces prochaines années à une « information potemkine » généralisée , toute et uniquement à la gloire de ce « jeune » phénomène et du parti issu , qui effacera tout le reste c’est à dire la réalité qui devrait être l’objet de l’information ?
    Que celle ci lui soit favorable ou non ?
    Samedi matin sur F.Inter il y a eu une toute petite brève :
    augmentation du prix des carburants de 7 à 10 centimes(pour le GO) .
    Je me suis dit : tiens , ça commence avec le miracle « en marche ».
    Taxer les carburants ,(à la veille des départs en vacances) la TVA , la CSG ,quelle originalité !
    Et nous sommes bien partis , pour préserver le pouvoir d’achat de ceux qui ont déjà peu , les soi disant consommateurs .
    Le souci c’est que cette information n’a été reprise nulle part .(radio, TV, journaux etc...)
    Alors de deux choses l’une :
    Soit elle est fausse .
    Soit elle est juste mais nous ne serons plus informés de ce genre de « détail ».
    Mieux vaut encore et toujours parler de la popularité « inouïe » de notre nouveau président , de ses capacités hors normes , de son programme magnifique , révolutionnaire , etc, etc ...
    Et ce n’est que le début .
    Donc aujourd’hui il faudra cacher tout ce qui pourrait faire de l’ombre à ce nouveau pouvoir et ce pendant combien de temps ?


    • Alren Alren 26 juin 18:31

      @chantecler

      Tout va être bon pour détourner l’attention des gens des mesures d’austérité et de réductions des libertés, des intrusions dans leur vie privée par Linky et internet qui vont les frapper.

      La priorité des priorités est d’attaquer à tout prix la Fi qui pourrait devenir populaire après ses futures nettes prises de positions à l’Assemblée et les interventions à la tribune de ses orateurs dont le très craint JLM.

      Sans doute ceux qui mènent la guerre civile froide contre 95% des Français ont-ils conscients qu’ils jouent leur va-tout, que si la Fi parvient au pouvoir, les gens de toutes classes y compris intermédiaires et CSP+, se demanderont pourquoi ils n’ont pas compris avant que c’était LA solution, économique, sociale, écologique que contenait L’Avenir en commun.


    • legrind legrind 26 juin 19:51

      @Alren En qui se scandaliser de la député qui soutient des « NLF » détourne l’attention de quoique ce soit ?


    • JL JL 26 juin 10:51

      ’’D’ailleurs, la députée s’est défendue en invoquant la liberté d’expression, les journalistes n’ayant pas vu la contradiction des positions de la députée bien notée par Caroline Fourest, de Marianne, ou Céline Pina, sur le FigaroVox .’’
       
       Sauf erreur de ma part, ces deux intellectuelles sont les arroseuses arrosées, quand elles défendent le droit de cracher sur des milliards de Musulmans mais interdisent celui de cracher sur cette France de Charlie.
       
      Je ne me reconnais ni dans les uns ni dans les autres : je ne suis ni charlie ni Musulman.


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 26 juin 11:24

        @JL

        Mouais, vous n’êtes pas musulman mais vous prenez Charlie comme une offense personnelle faite à des millions d’individus.

        Il faudrait aussi m’expliquer...


      • JL JL 26 juin 11:59

        @Olivier Perriet
         

        pas des millions, plus d’un milliard.
         
         
        La question ici n’est pas ce que je pense de Charlie. De ça tout le monde s’en fout - et c’est très bien ainsi -, sauf vous apparemment.
         
        La question ici c’est le deux poids deux mesures pratiqué par celles qui accusent les autres de faire deux ... poids deux mesures.

      • Olivier Perriet Olivier Perriet 26 juin 14:58

        @JL

        Mais tout le monde fait du 2 poids 2 mesures, là n’est pas la question.

        La question c’est la limite de la liberté d’expression :

        est-ce que faire taire les expressions provocatrices les fait disparaître ? Si on censure le « nique la France » est-ce que ça fait disparaître ceux qui pensent ça ?
        où commence le trouble à l’ordre public ?

        Pour lutter contre les expressions injurieuses, ou simplement connes, vaut-il mieux laisser dire et être indifférent ou en faire toute une montagne ?

        Interdire Dieudonné, n’est-ce pas lui faire de la pub ?

        Si on n’aime pas Charlie Hebdo, est-ce qu’on se contente de ne pas l’acheter et de le laisser mourir de sa belle mort, ou alors est-ce qu’on va tuer toute une rédaction, ce qui va booster ses ventes ?

        Toutes ces questions ne sont pas simples, et effectivement on a facile de faire du 2 poids 2 mesures selon son inclination perso.


      • Bernie 2 Bernie 2 26 juin 23:16

        @Olivier Perriet

        Et pourquoi une expression provocatrice comme vous dites, devrait être oubliée et mourir de sa belle mort, parce que finalement, ça vous indiffère. On peut se foutre de la gueule de la manière la plus cru des musulmans, de toutes façons, ils sont pas comme nous.

        Par contre, il ne faut pas laisser passer l’expression provocatrice contre la France. Pourquoi ne pas la laisser mourir de sa belle mort, mais au contraire lutter pied à pied ?

        Ne peux t’on pas inverser la logique sémantique ? Puisque chaque camp se nourrira de l’affront de l’autre, vous avez quelles solutions ? De l’apaisement ou grandir un plus haut mur ?


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 juin 15:33

        @Bernie 2

        Je n’ai pas la réponse et j’admire presque vos certitudes bornées.

        De toutes façons, vous n’avez aucune solution non plus.

        (juste pour mémoire, Charlie était en quasi faillite avant janvier 2015, donc ça n’avait pas l’air de plaire tant que ça)


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 26 juin 10:55

        Entre différentes conneries, pourquoi choisir ?

        Ni Charlie, ni Fourrest, ni Obono, ni Pina.


        • nenecologue nenecologue 26 juin 19:02

          @Olivier Perriet
          exact !

          et comme conneries vous avez oublié ni musulman et ni communiste

        • Bernie 2 Bernie 2 26 juin 23:07

          @nenecologue

          Pire encre, être changé en Olivier Perriet. Le summum de la connerie.


        • pallas 26 juin 10:57

          Bonjour,

          La France n’existe plus en terme réel, même les élites commencent à être remplacés tout comme le peuple, et ils semblent avoir peur de ce processus.

          Ces 40 dernières de corruption, de petites tricheries individuels, d’incompétences, de mensonges, ont fait le glas de la civilisation française.

          Il est largement trop tard.

          Dans l’histoire du 21 emes siècles, il n’y a que la France qui c’est suicidé de manière collective, absolument personne ne pleure notre peuple.

          Bien au contraire, il n’y a que haine et mépris des autres nations envers La France, personne ne pleurera et n’aura la moindre compassion.

          La Messe est dite.

          Salut


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 26 juin 11:20

            @pallas

            Salut,

            j’arrive pas bien à comprendre votre intérêt réitéré pour un truc qui est soi-disant mort.

            Celui du charognard pour le cadavre ?

            Merci de m’éclairer.


          • pallas 26 juin 12:39

            @Olivier Perriet

            La réalité uniquement cela.

            La triche, le mensonge, la duperie, ne sont que des caractéristiques de la faiblesse.

            Un peuple jouissant de ça, ne peut que disparaitre, il n’y a pas d’alternative possible.

            Je ne fait que rée tiré des faits.

            Il est amusant réaction que la votre.

            L’être se vautrant dans la corruption et l’arrogance ne peut faire face, il en devient le vecteur de ça propre destruction, de choix il n’y en a pas.

            De seconde chance et de pitié dans se genre de cas de figure est inexistant.

            Salut


          • Buzzcocks 26 juin 13:58

            @pallas
            A propos de messe, vous saviez que la religion catholique vient du moyen orient, apportée par un migrant syrien appelé Simon Khefas. Khefas voulant dire roc, ou pierre. Et donc voilà notre saint Pierre.
            Bref, notre civilisation menacée, n’a pas attendu le 21eme siècle pour pratiquer les remplacements, les mélanges, les emprunts.

            Le mot France vient d’une peuplade intrusive d’ailleurs. C’est cocasse, non ?


          • pallas 26 juin 14:13

            @Buzzcocks

            La religion n’a rien avoir dans l’affaire.

            Les humains sont libre de croire, mais, sa ne change rien à la réalité.

            Les humains sont déjà condamnées à disparaitre et tout le joujou électronique ne changera rien absolument rien.

            Mais, le sujet est La France, celle ci n’existe déjà plus, sa n’est qu’un mot.

            Je n dit rien d’autre que les faits, je ne juge pas, je ne fait que condamner.

            Le temps de l’hypocrisie est terminé.

            Salut


          • Buzzcocks 26 juin 14:51

            @pallas
            Je vous dis juste à travers notre religion, ou même le mot France, que notre histoire n’est que remplacement, invasion, mixité culturelle, mélange, et que ce n’est pas spécifique à ses 40 dernières années comme les mongols de la réacosphère veulent nous le faire croire.

            Vous prenez la ville de Nancy, spécialité les bonbons à la bergamote.... qui est un agrume qui ne pousse pas du tout en Lorraine. Comment une ville a adopté comme symbole gastronomique, une essence de fruit ne poussant pas sur place ?
            Et bien, parce qu’il y avait des échanges, des mélanges, des confiseurs étrangers venus à la cours du duc de Lorraine faire découvrir leur délice venu d’ailleurs.

            Avec votre vision fermée, on serait encore à casser des silex. Mais c’est surement ce que vous voulez. Pourquoi pas, après tout.

             


          • pallas 26 juin 15:17

            @Buzzcocks

            Il n’y a pas de ma vision fermé. C’est franchement insultant à mon égard.

            Vous ne semblez pas comprendre la réalité, alors celle ci fera place.

            La plaisanterie n’est guere mon fort, sincèrement désolé.

            Il y a un prix à toute chose chose.

            Salut


          • Buzzcocks 26 juin 15:24

            @pallas
            Vous dites n’importe quoi, je ne suis pas insultant à votre égard, juste méprisant. Petite nuance :)


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 26 juin 15:37

            @pallas

            Je ne sais pas si je jouis des bas instincts de l’être humain, mais vous vous semblez vous complaire dans la mouise


          • pallas 26 juin 15:37

            @Buzzcocks

            Soyez à la hauteur de vos prétentions donc.

            Faites moi plaisir, continuez, j’adore ça !.

            Salut


          • pallas 26 juin 15:46

            @Olivier Perriet

            Réfléchissez un peut, votre existence n’est rien pour moi.

            D’ailleurs existez vous, ou simplement le besoin de le justifier en réagissant à mes commentaires ?.

            Dans les deux cas de figures, vous prouvez que vous n’existez pas, simplement.

            Vous n’êtes que drôleries dans la cours des rois, ça me manquait, ça existe encore, merveilleux.

            Les humains ne sont que ça.

            Salut


          • Jonas 26 juin 21:38

            @Buzzcocks « notre histoire n’est que remplacement, invasion, mixité culturelle, mélange, et que ce n’est pas spécifique à ses 40 dernières années comme les mongols de la réacosphère veulent nous le faire croire. »


            Saint-Denis (film vidéo du centre-ville) n’est qu’un exemple parmi les innombrables communes de la banlieue parisienne où la population française de souche a été totalement remplacée par une population d’origine extra-européenne (berbères, arabes, africains sub-sahariens, asiatiques, indiens, etc...) en moins de 30 ans. Dans les rues de la ville, on n’entend presque plus personne parler français.
            Ceci impliquant un bouleversement du paysage culturel, cultuel et ethnique.
            Les prénoms donnés ne sont plus Christophe, Matthieu, Sylvaine et Estelle, mais Rachid, Mohamed, Youssouf, Fatoumata et Kakambwa.
            Les nouveaux arrivants n’ont plus comme héritage Aristote, le Christ, Jeanne D’Arc, Descartes, Pascal ou Chateaubriand, mais le Coran, le Ramadan, le Zouk, le Wolof et l’arabe. (une vingtaine de boucheries islamiques, contre une seule boucherie traditionnelle pour 90 000 habitants !), 7 ou 8 écoles coraniques enseignant l’Islam radical aux jeunes musulmans, et la construction de la future grande mosquée financée par l’Arabie Saoudite (islam radical wahhabite).

            A Pantin, la dernière boucherie traditionnelle a fermé en 2011, il n’y a plus que des boucheries islamiques : 


          • bob14 bob14 26 juin 11:01
            Danièle Bonobo une certaine idée de la France.


            • foufouille foufouille 26 juin 12:37

              ça donne moins envie de voter FI.


              • aimable 26 juin 13:14

                @foufouille
                elle est dans la droite ligne de son mentor , vous savez les blonds aux yeux bleus c’est du même acabit


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 26 juin 15:54

                @foufouille

                J’ai pas l’impression que vous ayez déjà eu cette envie :

                ça fait 5 ans que vous nous parlez de Jean-Luc, sénateur à 5000 e/mois, etc.

                 smiley


              • foufouille foufouille 26 juin 19:11

                @Olivier Perriet
                il est député européen donc un peu moins de 15000.
                c’est toujours mieux que macron le libéral, tout sauf libéral.


              • francesca2 francesca2 26 juin 16:13

                Merci Caroline Fourest et Céline Pina ? 

                Et vous étiez DLR ?

                • zygzornifle zygzornifle 26 juin 17:07

                  Après la bande a Bonnot voila la bande Obono , la France Insoumise....


                  • Serge ULESKI Serge ULESKI 26 juin 18:07

                    Le « Nique la France » du clip que Danièle Obono a défendu au nom de la liberté d’expression voilà cinq ans n’a pas besoin d’excuse ; la France incriminée dans le texte de ce « rap parodique » - parodique à dessein ou non - , concerne une France coloniale d’hier et cette autre France discriminatoire d’aujourd’hui ; or, on connaît trop bien le « pédigree » idéologique de ceux qui sont disposés à défendre cette France-là pour devoir se justifier d’un quelconque soutien à la dénonciation de ces derniers.

                    Quant à Charlie Hebdo...
                    Ses « Une » dégradantes et insultantes pour l’Islam et les Musulmans répétées chaque semaine sous la direction de Philippe Val (une telle ligne éditoriale contre le Judaïsme et le Christianisme n’auraient pas tenue plus de deux semaines) n’avait rien à voir avec la défense de la laïcité mais bien plutôt avec un parti-pris politique et géopolitique à l’origine duquel on trouvera un cocktail détonant : islamophobie ( cachez cette bonne veille haine de l’Arabe, maintenant pro-palestinien, que je ne saurais ouvertement exprimer) ainsi qu’un sionisme impénitent dans le style « Israël vaincra » !
                    D’où le refus de nombre d’entre nous de se déclarer « Charlie ».


                    • pallas 26 juin 18:26

                      @Serge ULESKI

                      Le royaume d’Hadès semble le lieu que vous souhaitez. ?

                       C’est absolument hors de question, la porte est fermée. Vous êtes refusez définitivement !.

                      Il n’y a qu’un endroit du Tartare ou vous semblez prendre existence et souffrance, ça vous fera prendre conscience.

                      Preuve faite de votre être en ce lieu, de choix n’existe pas.

                      Salut


                    • nenecologue nenecologue 26 juin 19:08

                      @Serge ULESKI
                      haha !


                      charlie hebdo a fait 10 fois pire contre les cathos que contre les muzz ... regardez les unes d’il y a 10 ou 20 ans.
                      Mais ils se sont rendus compte chez charlie(en le payant au prix fort) que la religion la plus con était l’islam. Donc maintenant ils tapent (un peu) dessus.

                      Mais comptez les unes anti cathos et anti muzz juste pour voir !
                      Bien entendu trèèèès loin deriere les unes anti sionistes , on est d’accord ...

                    • legrind legrind 26 juin 21:00

                      @Serge ULESKI
                      Ses « Une » dégradantes et insultantes pour l’Islam et les Musulmans répétées chaque semaine sous la direction de Philippe Val (une telle ligne éditoriale contre le Judaïsme et le Christianisme n’auraient pas tenue plus de deux semaines) n’avait rien à voir avec la défense de la laïcité mais bien plutôt avec un parti-pris politique et géopolitique à l’origine duquel on trouvera un cocktail détonant : islamophobie

                      ___
                      Oui et le hollandais Theo Van Gogh, islamophobe , l’a bien cherché pour se faire égorger en 2004 , les chrétiens égyptiens qui ont été sorti d’un car il y’a quelques semaines et qui ont été exécuté d’une balle dans la tête sont, à n’en pas douter, des islamophobes. Vous n’êtes pas enchantés que votre quartier, voire votre ville devienne un Molenbeek ( charmante bourgade qui fait la fierté de la Belgique et est un petit paradis du vivrensemble) ? C’est que vous êtes islamophobe !
                      Je ne doute d’ailleurs pas que Serge Uleski vive dans un quartier enrichi où les femmes doivent s’habiller « pudiquement » et que les juifs ont fui, par islamophobie, sans doute.. 

                    • Layly Victor Layly Victor 27 juin 10:08

                      @Serge ULESKI

                      Ce que vous dites est un gros mensonge.
                      Pendant des décennies, ce journal pervers et ordurier n’a cessé de proclamer sa haine des Chrétiens.
                      Mais comme la haine des Chrétiens est plutôt bien vue, pour différentes raisons, dans ce pays de dégénérés, personne n’y a jamais prêté attention.

                      Vous remarquerez qu’il n’y a jamais eu dans ce journal la moindre attaque contre la politique israélienne. C’est un journal foncièrement mauvais. Il a le droit d’exister mais nous avons le droit de ne pas l’acheter.

                      Charlie, Mélenchon et compagnie n’existent que parce qu’il y a des abrutis pour les soutenir.

                    • Buzzcocks 27 juin 16:46

                      @Layly Victor
                      Vous allez sur un moteur de recherche, vous tapez
                      1/ charlie hebdo + juif
                      2/ charlie hebdo + israel

                      Et vous revenez nous voir avant d’écrire que tel ou untel est un menteur ou un abruti. Parce que là, c’est vous qui passez pour un gros connard.

                       


                    • Jonas 26 juin 21:32
                      Danièle Obono est une militante du « Parti des Indigènes de la République » (PIR), un mouvement raciste anti-blanc, anti-Français et antisioniste d’extrême gauche préchant le communautarisme, l’éradication de la race blanche et un esprit de revanche contre les « blancs colonisateurs » :
                      « le PIR lutte contre toutes les formes de domination impériale, coloniale et sioniste qui fondent la suprématie blanche à l’échelle internationale. »

                      « Le PIR s’oppose à une Europe impériale blanche et à tous les dispositifs qui sont mis en œuvre dans cette perspective. Le PIR s’attachera à développer des liens d’entraide, de solidarité et de partenariat avec toutes les forces qui luttent, dans l’ensemble des Etats européens, contre le projet de construction d’une Europe blanche.« 

                      « Il faut refuser le système d’intégration : sur le plan idéologique. Il faut résister à l’idéologie de l’universalisme blanc, des droits de l’homme et des lumières, du progrès, de la vision linéaire de l’histoire. »


                      Danièle Obono soutient sur son compte Twitter le mouvement politique raciste anti-blanc et anti-français du »Collectif MWASI«  :
                      Rappel de leur idéologie :
                       »Nous réaffirmons notre intransigeance face la culture du viol, les violences conjugales et de leurs impunités qui sévissent en France, encouragé par l’Etat, sa police et sa justice mais aussi les médias et l’élite culturel françaises« 
                       »Nous réaffirmons notre mobilisation contre l’Etat réactionnaire raciste et (néo)colonial, qui produit l’Etat policier, le complexe industriel de la prison et les guerres impérialistes qui tuent et exploitent nos communautés – que ça soit en France, dans les colonies départementalisées, ou dans les pays du Suds.« 
                       »Nous tenons à rappeler tout notre mépris et notre dégoût face aux instrumentalisations du “féminisme” à des fins racistes et impérialistes ( fémonationalisme) par la team féminisme blanc."

                      Le porte-parole du PIR, Houria Bouteldja, est connue pour ses frasques et ses discours anti-français, elle apparaît en couverture du livre « Nique la France ».

                      • FreeDemocracy 28 juin 22:00
                        @Jonas
                        Bonsoir, à quoi bon digresser autant sur daniele obono ?

                        dommage de dépenser autant d’énergie sur une personne comme cette jeune femme...à quoi bon ?

                         vous la dépeignez à travers les propos d’autrui ou d’organisations qu’elle fréquente en extirpant des phrases de leur réel contexte 

                        voilà le passage entier qui sonne différemment, nettement plus modéré que ce que vous annoncez, je ne comprends pas comment vous lisez... expliquez nous comment ça fonctionne juste sur ça :


                        « Le PIR constitue un espace d’organisation autonome de tous ceux qui veulent s’engager dans le combat contre les inégalités raciales qui cantonnent les Noirs, les Arabes et les musulmans à un statut analogue à celui des indigènes dans les anciennes colonies : marginalisation politique, stigmatisation de nos cultures et religions (notamment dans les médias), brutalités policières au faciès, discriminations à l’emploi, au logement, à l’école, répression de l’immigration et des habitants des quartiers, etc. Plus généralement, le PIR lutte contre toutes les formes de domination impériale, coloniale et sioniste qui fondent la suprématie blanche à l’échelle internationale ».

                        oui donc ? où est l’éradication de la race blanche moi je vois pas ? ça marche comment ? 

                        combat contre les inégalités raciales ok ? on est dans une vision raciale et communautariste du monde dans ce discours oui donc la couleur est le fil conducteur du propos.... 

                        descriptions des discriminations... ok

                        puis une phrase qui fait votre SLOGAN pour suggérer l’éradication de la blanche ? où ?

                        y a surement des choses à redire mais nulle question d’éradication de la race blanche alors expliquez nous ? c’est intéressant, comment ça marche ? c’est comme NIQUE LA FRANCE vous SURinterprétez au point de dire n’importe quoi... les gens lisent moi ça me dérange profondément voyez vous

                        ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès