• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Délinquance : le facteur culturel mis en évidence par un sociologue

Délinquance : le facteur culturel mis en évidence par un sociologue

C’est le livre dont tout le monde commence à parler. Un coup de tonnerre dans l’univers du politiquement correct. Les partisans de Zemmour s’en frottent déjà les mains... peut-être à tort.

Le sociologue Hugues Lagrange publie "Le Déni des cultures". Un livre qui semble briser un tabou. Selon lui, le taux de délinquance varie en fonction de l’origine culturelle : ainsi, dans un même milieu social, la délinquance est beaucoup plus forte chez les Noirs d’origine sahélienne que chez les autres groupes. Suivent les Maghrébins, les Noirs hors Sahel et les Turcs. Les Européens et les Français (de souche) connaissent un taux de délinquance nettement plus bas.
 
Présentation de l’ouvrage sur Wikipédia : "Hugues Lagrange part du constat statistique qu’il y a, parmi les « mis en cause » dans les procès-verbaux de police judiciaire (antérieurement à toute décision judiciaire donc, sachant qu’une personne suspectée est présumée innocente), une surreprésentation de jeunes personnes issues de l’Afrique sahélienne, pour ensuite chercher les causes de ce phénomène. En plus de l’influence de l’origine sociale, il estime que des différences culturelles (mais pas ethniques) expliquent cette situation. Selon lui, les familles de ces jeunes « mis en cause » sont en difficulté financière, sans formation et avec une appréhension très limitée de la culture du pays d’accueil, ce qui affecte les jeunes à travers leur socialisation familiale."
 
Les émeutes de 2005 ont fourni le point de départ de ses réflexions. Et le 7 juin 2006, le sociologue pouvait déjà déclarer au Monde : "Pendant les émeutes, beaucoup d’observateurs ont signalé que les jeunes Noirs étaient aussi nombreux que les jeunes Maghrébins. Cela traduit, en réalité, une surreprésentation, dans la mesure où les premiers sont quatre fois moins nombreux sur le territoire. Il ne s’agit pas d’un problème de couleur de peau mais des conditions dans lesquelles s’opère l’éducation de ces jeunes."
 
Dans L’Express, Lagrange décrit aujourd’hui les difficultés que rencontre dans la société française un enfant originaire du Mali : "un enfant pauvre d’origine malienne a plus de risques de décrocher que les autres au primaire, par exemple. Certainement pas parce qu’il est noir, ni musulman, ni moins doué. Mais parce qu’il s’est construit autour de valeurs familiales bancales, que la plupart de ses voisins "de souche" ignorent. "Dans les familles subsahariennes arrivées récemment en France, près de 30% des hommes mariés sont polygames", constate sobrement le spécialiste. Les femmes sont aussi jusqu’à quinze ans plus jeunes que leur mari et ont chacune, en moyenne, entre 6 et 7 enfants. Lesquels sont, culturellement encore, généralement livrés à eux-mêmes avant d’avoir atteint l’âge de trois ans... Autant dire qu’ils entrent à l’école de la République désarmés. Faute d’encadrement spécifique, ils en sortiront détruits."
 
Dans France Soir, il poursuit son analyse : "Dans les familles d’Afrique sahélienne, les fratries sont plus grandes (entre six et sept enfants) et l’écart entre les époux est plus important (le père étant souvent plus âgé). Or avec une fratrie plus étroite, comme dans les familles d’origine du golfe de Guinée, de meilleurs résultats scolaires sont associés. Avec un père plus vieux, ces familles souffrent aussi - à l’opposé de ce que l’on entend souvent - non pas d’un grand manque d’autorité mais d’autoritarisme patriarcal très fort. Les structures familiales autoritaires sont plus fortes s’il existe un grand écart d’âge dans le couple parental. Alors qu’au Mali, l’éducation est faite par le groupe et la collectivité, la femme est donc entourée de ses frères et de ses parents, elle subit moins de discriminations au sein de la famille et le père n’a pas besoin d’assoir autant son autorité. Or en France, l’adaptation de ces familles venues du Sahel fait que souvent ces jeunes femmes sont recluses chez elles avec moins de famille à leurs côtés et ne travaillent pas. Ce qui élève peu de sentiments de fierté chez leurs enfants. Seulement, l’une des conditions la plus répandue pour une réussite scolaire passe par le niveau culturel de la mère."
 
Le journal de France 2 a rendu compte de la sortie du livre du sociologue et du débat qu’il ne va pas manquer d’ouvrir. Le reportage offre les réactions de Dominique Sopo (SOS Racisme), Patrick Lozès (CRAN), Manuel Valls (PS) et Eric Raoult (UMP).
 
 
Sur Public Sénat, Hugues Lagrange a été directement interviewé et a pu préciser la manière dont il convenait de comprendre son travail, propice aux récupérations politiques.
 
 
Malika Sorel, membre du Haut Conseil à l’Intégration, a également souvent tissé un lien entre culture et délinquance, et plus généralement entre la culture de l’immigré (à fonctionnement tribal) et sa difficulté d’intégration (dans la société occidentale qui valorise la liberté individuelle).
 
 
Pour remédier à cette situation difficile, indique Arrêt sur images, Hugues Lagrange suggère de "découpler la mixité sociale et la mixité culturelle", c’est-à-dire de ne pas essayer d’envoyer des familles des classes moyennes européennes dans les quartiers sensibles, leur installation réussie lui semblant une utopie. Il propose plutôt, par exemple, le "maintien à proximité de la cité d’une élite d’origine maghrébine qui en est issue", "susceptible de contribuer à maintenir la dynamique positive dans les familles qui ont des liens directs avec ces jeunes ménages".
 
Lagrange prône également un effort de valorisation des femmes africaines, clé de voûte de la réussite de leurs enfants en France : "Pour lutter contre l’autoritarisme patriarcale dont le premier danger est l’infériorisation de la femme, il faut accentuer le taux d’activité féminin dans les quartiers pauvres", propose-t-il dans France Soir.
 
Le débat est donc lancé autour du livre-événement de la rentrée, Le Déni des cultures, que les politiques ne devraient plus tarder à récupérer, dans un sens ou dans un autre.

Moyenne des avis sur cet article :  4.28/5   (78 votes)




Réagissez à l'article

159 réactions à cet article    


  • Annie 17 septembre 2010 17:03

    Une démonstration qui aurait été plus convaincante si elle s’était appuyée sur le nombre de condamnations et non de mises en cause. 
    Sinon, il aurait été intéressant de refaire un diagramme en ne choisissant pas les ouvriers, employés ou artisans. Le même diagramme avec des chefs d’entreprise par exemple, aurait montré que des blancs étaient surreprésentés dans cette catégorie, et pour cause. Doit-on en conclure qu’il s’agit d’un problème culturel ?


    • Numero 19 Numero 19 17 septembre 2010 17:42

      Il aurait effectivement fallu prendre uniquement les cas avérés. Ici, on pourrait rétorquer que ce sont les policiers qui sont racistes et qu’ils ciblent toujours les mêmes...

      Pour refaire les diagrammes, cela est difficile puisque les statistiques ethniques sont interdites.

      Je me demande bien pourquoi les associations antiracistes ne réclament pas des statistiques officielles à ce sujet. Délinquance par âge, origine ethnique, origine sociale, poste occupé, diplôme, voire religion (qui influe sur la culture de l’individu et donc son comportement)... puisque les races n’existent pas, il ne devrait pas y avoir de différences de comportement entre ethnies ou origines, n’est-ce pas ?
      On verrait clairement dans ces résultats que les populations issues de l’immigration sont toutes discriminées de la même façon, avec un taux de chômage identique chez les jaunes ou chez les noirs... pour démontrer que ce qui se passe dans les quartiers est dû au racisme du français plus que de l’ethnicité de l’individu.
      Cela permettrait de clouer le bec des partisans du FN et autres neo nazis, et ce une fois pour toutes.


    • Annie 17 septembre 2010 18:14

      J’avais préconisé au départ ces statistiques ethniques, parce que je vis dans un pays où elles existent. Mais je comprends la réticence de ces organisations face à un pouvoir qui ne manquera pas de les exploiter à des fins populistes. Après réflexion, et bien que pensant qu’elles sont nécessaires pour identifier à quel niveau se situent les problèmes, cerner des solutions et surveiller l’évolution de la situation, ces statistiques ethniques me paraissent plus dangereuses qu’utiles en France, pas seulement à cause du gouvernement, mais de l’ambiance actuelle qui y règne. Je dirai sans vouloir être condescendante, que leur traitement exige une certaine maturité et un sens certain des responsabilités, qui font à l’heure actuelle cruellement défaut.


    • galien 17 septembre 2010 20:28

      Oh merci de vos précautions pour parler de la France comme un pays raciste.


    • Annie 17 septembre 2010 20:35

      Je reviens l’espace d’un instant pour vous répondre. Aucune précaution en la matière. Je suis choquée à chaque fois que je reviens en France, pas seulement des réflexionsque l’on me fait en n’imaginait pas un seul instant que je puisse penser autrement mais des remarques qui sont faites publiquement, sur les marchés ou d’autres endroits publics vis-à-vis des « émigrés ». Entre « ils se croient chez eux », ou « ils se croient tout permis », ou d’autres remarques désobligeantes, comme si ces gens étaient sourds ou ne comprenaient pas. Oui la France est devenue ouvertement un pays raciste, et je n’en suis pas fière, parce que même si j’habite dans un autre pays, je suis toujours française et j’ai honte de cette attitude.


    • jaja jaja 18 septembre 2010 08:28

      "C’est la trop classique alliance de la gauche bien-pensante avec la droite esclavagiste dont George Orwell avait annoncé la novlangue.« 

      Citer Orwell pour justifier ce nouveau racisme qui se camoufle derrière »la critique d’une religion« est un peu fort de café !

      Ce combattant internationaliste du POUM, pendant la guerre d’Espagne, est toute sa vie resté un socialiste attaché à la liberté et à l’égalité sociale.
      Opposé aux staliniens et au totalitarisme qu’il a combattus depuis ses jeunes années, sa »novlangue«  de nos jours pourrait s’appliquer à ceux qui parlent ici de »réformes« pour dire régressions sociales ou »d’islamophobie« pour sous-entendre »dehors les bicots" comme le crachaient auparavant leurs vieux mentors racistes d’extrême droite.

      Alors que notre camarade Solano, compagnon d’armes d’Orwell et dernier leader du POUM encore en vie vient de s’éteindre à Barcelone à l’âge de 94 ans, faire savoir que jamais un seul instant Orwell ne fut de votre camp est bon à rappeler...

      Continuer à cracher votre haine mais sans lui...


    • jaja jaja 18 septembre 2010 11:12

      Orwell s’est contenté de dénoncer le racisme et le colonialisme de son époque. Celui d’aujourd’hui, le votre, n’aurait selon toute logique pu trouver grâce à ses yeux...
      Arrêtez de vous servir de lui, il n’est pas des vôtres...

      « Mais le racisme est quelque chose de tout à fait différent. Ce n’est pas l’invention de nations conquises mais de nations conquérantes. C’est une manière de pousser l’exploitation au-delà des limites normalement possibles en prétendant que les exploités ne sont pas des êtres humains.  »
      Effectivement au cours de l’histoire humaine, la logique impérialiste a toujours justifié le rapport de domination des blancs sur les noirs par exemple et l’empire britannique ne constitue qu’un cas de figure parmi d’autres :
      « En Birmanie, j’ai entendu des théories raciales qui étaient moins brutales que les théories de Hitler à propos des juifs,mais certainement pas moinsimbéciles. » (Notes en chemin, mars 1940).
      George Orwell


    • 65beve 65beve 18 septembre 2010 15:15

      @Jertaj,

      Oh, comme vous vous exprimez vachement bien !

      Peut-être un poste de ministre de la propagande chez la fille du borgne (au cas où) ?

      cdlt
      bv


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 septembre 2010 17:27

      @ Annie :


      « Une démonstration qui aurait été plus convaincante… » . Sans déni, la condition humaine serait insupportable. Cette étude ne fait que taper sur un clou déjà bien enfoncé. On perd un temps fou a lutter contre une évidence au lieu de prendre les mesures qui s’imposent.

      Quelle est la conclusion inéluctable de cette étude ? Elle n’est pas que les groupes x ou y sont plus délinquants, mais que les individu et les groupes minoritaires sont d’autant plus délinquants que leur culture est différente du milieu où ils sont insérés. 

      Est-ce qu’un groupe de Maliens ou de Maghrebins dans son milieu d’origine sera aussi plus délinquant ? Est-ce que la délinquance, au contraire, n’est pas à son plus bas dans un société de grande intégration culturelle, quelle que soit sa culture. ? Je pourrais en parler pendant des heures…

      Pourquoi ne veut-on pas admettre que ce ne sont pas les immigrés qui font problèmes, mais L’IMMIGRATION en soi qui est une abomination ?

      Parce que l’immigration, présentée comme un geste de mansuétude, est en fait un piège a cons des mondialistes pour optimiser l’exploitation des « faibles et pauvres » par les « forts et riches ». 


      Pierre JC Allard
       CentPapiers



    • kitamissa kitamissa 17 septembre 2010 17:21

      c’est facile,il n’y a qu’à aller dans les tribunaux de police,ou de grande instance de l’Ile de France pour être fixé ...

      les prévenus sont pour une bonne partie issus de l’immigration ....

      vol,agressions,dégradations de biens et incendies,bagarres sur la voie publique etc ..etc....

      je suis allé en 2006 au tribunal de Bobigny comme plaignant ,et j’ai bien vu qui passait à la barre,ou en comparution immédiate avec peine d’emprisonnement à la clé ....

      mais bon,les « pauvres incompris » il y en aura toujours pour leur trouver des circonstances atténuantes ......


      • foufouille foufouille 17 septembre 2010 18:50

        et delarue ?
        16g te coke, balade toi avec pour voir


      • Thérèse Leduc 17 septembre 2010 19:03

        Et pendant ce temps les gros délinquants se font dorer la pilule sur la cote d’azur...

        Ca ça dérange moins par contre.




      • 65beve 65beve 18 septembre 2010 15:20

        Kitamissa,

        Et un poste de ministre de l’eugénisme, ça ne vous intéresserait pas dans un éventuel gouvernement de la Cie Le borgne ?

        cdlt
        bv


      • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 18 septembre 2010 18:38

        excellent ce sociologue. Pas l’instant d’une seconde il ne se demande si la délinquance constatée (par les arrestations et les jugements) est bien la delinquance réelle.

        Quelques exemples de delinquants non arretés

        On a eu le 4*4 du fils Fillon http://www.parismatch.com/Actu-Match/Societe/Depeches/fils-francois-fillon-4x4-motarde-accident-131790/

        l’accrochage en scooter du fils Sarkozy http://www.lepoint.fr/actualites/jean-sarkozy-relaxe-dans-l-affaire-du-scooter/1037/0/278118

        les deboires du fils Galouzeau http://lci.tf1.fr/people/2005-09/soiree-mouvementee-pour-arthur-villepin-4871940.html

        les exces de vitesse des ministres http://www.autocadre.com/actualites/728-sarkozy-route.html

        voila des non noirs, delinquants mais pas arretés.

        la demonstration s’arrete la.

        commencons deja par la meme severité de la loi pour TOUS.


      • Menouar ben Yahya 20 septembre 2010 14:45

        « Propos ironique ta mère, à ne pas prendre au premier degrés »

        L’origine culturelle y est pour beaucoup dans la délinquance, c’est même génétique, la preuve, on ne trouve que des étrangers en prison ! Il n’y a que les bobos, les soixante-huitard attardés pour ne pas voir dans ces chiffres,une preuve scientifique !

        Si on prend l’exemple de l’Algérie dont les origines culturelles font de ses ressortissants des délinquants en puissance, pas à cause d’eux, mais de la génétique ! La preuve à cause certainement de ces lois génétiques toute la population est en prison ! Bien sur ils peuvent se promener mais il est interdit de sortir de cette immense prison ! Parfois le prisonnier algérien a droit à un visa mais en France on appel ça, une permission de sortie. Pour avoir cette permission il doit répondre d’un domicile ou il sera accueilli et s’il ne regagne pas son lieu de détention en temps et en heure, il est recherché en France et en Algérie pour cavale et évasion. Une fois en France, ils ne vivent que par le vol, la rapine et toutes sortes de subsides qui répondent à cette inclinaison qui n’est pas culturelle comme l’affirme l’auteur mais qui est belle et bien d’ordre génétique !


      • slipenfer 17 septembre 2010 17:26

        L’illusion groupale
        est un état psychique collectif que les membres d’un groupe formulent ainsi :
         Nous sommes bien ensemble, nous construisons un bon groupe,
         et (si le leader du groupe partage cet état) nous avons un bon leader.

        Trois phénomènes accompagnent l’illusion groupale :
        1. un membre du groupe devient le bouc émissaire de celui-ci ;
        2. une idéologie égalitariste affirme la similitude des membres entre eux, en niant
         les différences de sexe, de génération, etc. ;
        3. un roman groupal des origines apparaît qui soutient l’utopie d’un auto
        engendrement groupal :
         « Nous ne devons la naissance de notre groupe à personne qu‘à nous-mêmes. »

        L’illusion groupale repose sur un clivage interne à l’appareil psychique groupal.
         Les pulsions libidinales sont concentrées sur l’objet groupe ;
        les pulsions destructrices,clivées des précédentes, sont projetées
         sur une victime émissaire ou sur un groupe extérieur.

         D. Anzieu a montré que les fantasmes de casse constituent ainsi
         la contrepartie de l’illusion groupale. L’illusion groupale provient de la substitution
         au moi idéal de chacun d’un moi idéal partagé de type maternel, à la différence des groupes étudiés

        Les “exploiteurs de l’illusion groupale” :

        Si l’illusion groupale est une dynamique qui dépasse le groupe qui la subit,
         il existe des individus dont l’intelligence machiavélique leur permettra de devenir
         ce que l’on peut appeler de véritables “exploiteurs de l’illusion groupale”. Ainsi,
        il verront leur intérêt dans le maintien du groupe dans l’illusion groupale à des fins manipulatoires comme

        la destruction d’un groupe “ennemi”
        la possibilité de devenir le leader du groupe, ou de conserver cette place s’ils l’ont déjà.


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 septembre 2010 17:33

          @ Stilipenfer.


          Sacrés Palestiniens, va... !

        • Rodolphe 17 septembre 2010 17:31

          Sympa de s’inspirer d’ @si, ça va encore mieux en le disant


          • Innsa 17 septembre 2010 17:41

            Lorsqu’on parle de délinquance, on aime bien taper sur les petits : les petits voleurs, les petits trafiquants, des petites racailles etc.

            Les véritables délinquants, les délinquants financiers (patrons de banques, de compagnies d’assurances) qui ont mis l’économie a plats sur notre dos à tous, eux ils sont adulés.

            Les délinquants politiques, ceux qui se paient des cigares, des voyages en avion privé, des hôtels 5 étoiles avec notre argent, eux on les adules.

            Les Patrons délinquants du MEDEF, qui exploitent les salariés, qui délocalisent là ou ils peuvent mieux exploiter les gens, eux on en parle pas.

            Les patrons délinquants des multinationales des OGM, du nucléaire, du tabac et de la malbouffe, qui vous empoisonne a petit feu tous les jours ils sont ou ?

            Les milliardaires délinquants, ceux qui truandent les fisc en plaçant leur argent dans les paradis fiscaux pour s’acheter des iles aux Seychelles... eux on les aimes bien.

            Pourtant, les quels détruisent le plus votre vie, l’avenir de vos enfants, l’économie, l’image du pays ?


            • kitamissa kitamissa 17 septembre 2010 17:58

              sauf que c’est pas un milliardaire qui foutra le feu à ta bagnole ou un coup de rasoir à la gorge pour te piquer ton portable et ton fric !


            • zototo 17 septembre 2010 18:17

              Le miliardaire ne t’approche pas physiquement, pourtant, il nous dépouille quotidiennement de quelques euros...


              C’est moins spectaculaire que le voleur de téléphone et ca ne fini pas en prison...

            • Innsa 17 septembre 2010 19:05

              Non, le milliardaire il te garde en vie, il te donne juste assez (le miettes) pour que tu le laisse tranquille et que tu tapes sur les étrangers.

              Aucun étranger ne t’a coupé la gorge jusqu’à présent... les politiques, les patrons te sodom tous les jours. On rembourse les milliardaires, les banquiers, on subventionne les patrons avec l’argent de tes impôts. tu travailles tu paie tes impôts pour que d’autres (qui ont deja beaucoup) en profitent et tu es content !

              C’est certain que c’est plus facile de taper sur le petit negro que de prendre ses testicules a deux mains et taper sur les puissants.


            • Irus 17 septembre 2010 19:32

              Je suis tout à fait d’accord avec ce que dit Innsa. En effet, les délinquants financiers, politiques et les patrons délinquants font le plus grand mal au monde en son entier. Mais cependant, il ne faut pas non plus se fermer les yeux face au problème de l’immigration. C’est pour ces motifs que je trouve que le travail d’Hugues Lagrange est très pertinent, et il n’est pas pour autant question de racisme ou autre, il faut arrêter de se voiler la face, c’est la réalité.  


            • galien 17 septembre 2010 20:31

              Oui en théorie ce sont les plus fiélés les cols blancs, mais je vous pas en quoi ça rentre en opposition avec la délinquance de proximité.


            • romaeterna romaeterna 17 septembre 2010 21:17

              Tudieu !
              Je ne sais pas pourquoi mais celui qui me pique des euros sans même que j’en ai réellement conscience me fais moins peur que celui qui me fous un coup de surin dans le ventre ou qui m’éclate la tête par pur plaisir ou même qui viole mon intimité et qui chie dans mon salon en piquant mon lecteur dvd à 30 euros !
              Bon ! nous ne vivons pas dans les mêmes quartiers et je ne suis pas franchement maso ! ça doit être ça !
               Contrairement à vous, je ne fais pas vraiment de distinction entre les différentes sortes de salopards. Une ordure est une ordure. Basta !
              Et puis on se sent de moins en moins de gauche quand on voit ce genre d’arguments insupportables pour quelqu’un qui n’a pas grand chose !
              De toute façon maintenant la gauche défend les petits bourgeois et la droite les gros !


            • armand armand 18 septembre 2010 13:17

              Ce sont même les deux face d’un même libéralisme extrême - il n’y a pas plus capitaliste sauvage que le dealer.


            • armand armand 18 septembre 2010 13:21

              Romaeterna,

              Pas tout à fait. La gauche a développé une chsion christique de l’immigré, de préférence sans papiers, qui vient remplacer le prolétaire d’antan, soupçonné dès à présent de sympathies frontistes et de rancoeurs de « petit blanc ».
              En fait, personne ne défend vraiment les « petits bourgeois », et on trouve autant de « gros » à gauche qu’à droite.
              Voyez comment Delanoë a consnti à la transformation de Paris en « gated community » pour bobos et hauts revenus, en le saupoudrant seulement de quelques îlots sociaux pour pauvres méritants. Et le pouvoir, via Mme Boutin, a enfoncé le clou en collant d’énormes surloyers aux locataires sociaux dès lors qu’ils émergent du seuil de pauvreté.


            • Marc P 17 septembre 2010 17:41

              un article et un livre qui ne peuvent que rendre plus intelligent et nourrir une espérance, favoriser les chances d’un grandir, travailler, et vivre ensemble plus convivial entre tous les habitants de notre pays, voire de notre continent...
              a suivre de près en croisant les doigts...


              • birdy 17 septembre 2010 19:58

                « Vivre eennseemmbleuh » et croiser les doigts !


                Il y en a qui sont prêt à risquer la guerre civile pour le « vivre eennseemmbleuh ».

                Même si on leur démontre que ça mène à l’apocalypse il « faut vivre eennseemmbleuh ».

                Même si on leur démontre que ça n’existe pas puisque les communautés se regroupent par affinité, il « faut vivre eennseemmbleuh ».

                Lobotomisé par le « faut vivre eennseemmbleuh », prêt à jeter femmes et enfants au feu pour leur théorie. Attention, fou dangereux !

              • Daniel Roux Daniel Roux 17 septembre 2010 17:46

                Le facteur culturel ? Quelle surprise ! Comme c’est nouveau.

                Cela fait très longtemps que nous savons que les différences génétiques entre deux populations vivant sur des continents différents, disons l’Europe et l’Australie, sont de 15% alors que celles des populations vivant sur le même continent sont de 85%, comme le démontre les dons d’organes transcontinentaux.

                Dans ces conditions on voit mal ce qui pourrait expliquer les différences de comportements dans une même espèce sinon les différences culturelles et sociales.

                La bourgeoisie sénégalaise, nippone ou parisienne, ne se révolte pas contre une organisation sociale qui les avantage, par contre, il est inévitable que la frustration engendre la violence, quelque soit l’ethnie dont vous provenez.


                • galien 17 septembre 2010 20:34

                  Ca oui, les africains et les chinois en savent quelque chose de l’esclavage économique, chacun ayant son petit rôle à lui. Nous vivons dans un régime féodal dont le capital est le grand cerf.


                • oliv 21 septembre 2010 22:56

                  " Cela fait très longtemps que nous savons que les différences génétiques entre deux populations vivant sur des continents différents, disons l’Europe et l’Australie, sont de 15% alors que celles des populations vivant sur le même continent sont de 85%, comme le démontre les dons d’organes transcontinentaux."
                  La génétique n’apporte pas de réponse aux problèmes sociaux et c’est tant mieux mais votre affirmation est fausse. Un caucasien est plus proche génétiquement d’un autre caucasien que d’un aborigène.
                  Même si je suis assez d’accord avec votre conclusion, l’exploitation des données scientifiques par des personnes n’ayant pas les outils pour les comprendre ouvre la porte à toutes les interprétations y compris les plus fausses.
                  genetic is complex, so we are


                • roblin 17 septembre 2010 17:50

                  Oui, c’est évident puisque les traditions dans les pays africains sont celles avec lesquelles ont éduque les enfants.

                  Il y a un article qui récapitule les formes de violences subies par les enfants de part le monde sous couvert « d’éducation » :

                  http://www.oveo.org/index.php?option=com_content&view=article&id=66:geographie-de-la-violence-educative-ordinaire-par-continents-et-par-pays&catid=11:etdanslemonde&Itemid=12

                  Alice Miller à recherché l’origine de la violence depuis longtemps et l’a trouvée mais bien peu de médias en parlent, je retiens que ce qui est expliqué là est l’influence de la culture donnée par les parents aux enfants, comme l’excision du clitoris est une coutume répandue en afrique mais pas chez nous, il en est de même pour cette éducation traditionelle dans certains groupes de populations liées culturellement qui ont une même culture, certains de ces principes culturels infligés aux enfants résultent en ces types de violences une fois adulte, comme la « charia » (le mensonge) qui n’a pas court chez nous, contrairement à la fessée ou autre tapes très violentes pour les enfants.

                  Le livre d’olivier maurel est lui aussi intéressant sur ce point :
                  http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-livre-oui-la-nature-humaine-est-81319

                  et son livre « questions sur la fessée » lui aussi pose des question d’ordre culturel sur la fessée.


                  • toug toug 17 septembre 2010 17:59

                    Voleurs de foule, voleurs de poule... A quand une même étude sur les voleurs de foule ? Bien évidemment on ne la verra jamais...


                    • Bulgroz 17 septembre 2010 18:00

                      En Suède, il y a des études au sujet de la criminalité des étrangers depuis lontemps:Rapport 2005 page 37 “Brottslighet bland personer födda iSverige och i utlandet”

                      http://www.bra.se/extra/measurepoint/?module_instance=4&name=1brottslsveutland.pdf&url=/dynamaster/file_archive/051214/e7dae113eb493479665ffe649e0edf57/1brot tslsveutland.pdf

                      On y apprend que 26% des délits sont commis par des "nés à l’étranger«  ; 16% par des »nés en Suède d’au moins un parent étranger".

                      Ce qui donne une surreprésentation de ces deux groupes égale à 2 et 1.3 contre 0.8 pour les suédois de deux parents.

                      Le coéfficient de surreprésentation est 3,7 pour les maghrébins et de 4,3 pour les sub-sahariens.


                      • silversamourai silversamourai 17 septembre 2010 18:00

                        Bonjour,
                         
                        ma conclusion est que les populations visées par les enquêtes de Mr Lagrange sont moins aptes à échapper aux statistiques policières que leurs commanditaires du crime organisé internationale .

                        Les gradés des maffias italiennes sont d’origine italienne, des maffias russes d’origine russe, des cartels colombiens d’origine colombienne, etc...

                        Sans parler de ceux qui se donnent les moyens de modifier les lois qui gênent leur suffisance .....

                        A propos de culture tribale : 

                         
                        « Voyage en grande bourgeoisie, journal d’enquête », Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot

                        • Blé 17 septembre 2010 18:07

                          Le livre de ce chercheur n’invente rien, il ne fait que mettre en lumière un phénomène qui est aussi vieux que le monde.

                          Quand un groupe humain arrive dans un pays inconnu, les membres de ce groupe agissent, pensent, réfléchissent comme dans leur pays d’origine. Ils ne peuvent pas faire autrement.

                          Quand la France paysanne s’est transformée en une France urbaine, les gens arrivaient dans les villes avec leur langage, leurs habitudes, etc... moins voyant mais bien réel. J’ai l’impression que l’on oublie qu’il faut un minimum de temps d’ « acculturation » pour s’intégrer dans une société où l’on n’a pas grandi quelque soit le pays d’ origine.


                          • galien 17 septembre 2010 20:37

                            Oullala diteuh moi c’est le pays de Pagnole là.
                            Vous avez oublié de précisé le port du Beret et de la baguette


                          • FrenchGreg 17 septembre 2010 18:36

                            J’attend le procès des associations antiracistes contre ce chercheur, ainsi que des incitations a le faire licencier du CNRS.

                            Ou bien il y aurait un 2 poids 2 mesures, ce que je ne peux croire ...

                            • Annie 17 septembre 2010 18:43

                              http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3363

                              Arrêt sur images fait un article sur ce livre avant toute « récupération » et titre :

                              Délinquance et immigration : le livre qui va ravir Zemmour et Sarkozy...(parce qu’ils vont le lire à moitié)

                              parce que la question ici n’est pas de mettre en évidence le facteur culturel ou de le privilégier mais de faire l’impasse sur le facteur social qui est pour l’auteur déterminant, notamment les conditions d’accueil et d’intégration des émigrés, etc. etc mais aussi sur le phénomène de migration qui est en soi générateur de délinquance parce qu’il détruit les structures familiales.
                               

                              • cmoy patou 17 septembre 2010 18:44

                                Bien sûr que la violence à un rapport avec la culture



                                lire aussi l’exellent livre de richard helbrunn 
                                A poings nommés
                                La violence à bras le corps
                                Richard HELLBRUNN 




                                • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 17 septembre 2010 18:56

                                  « Hugues Lagrange s’est insurgé contre les propos d’Eric Zemmour qui avait déclaré le 6 mars sur Canal Plus que »la plupart des trafiquants sont noirs et arabes« . »C’est justement cette équation que je voudrais briser. Dès qu’on abandonne la langue de bois, on veut me rabattre sur une position qui dirait les noirs et les arabes sont des délinquants. C’est de la connerie« , s’indigne-t-il. »

                                  La connerie, c’est de considérer comme équivalents :

                                  « la plupart des trafiquants sont noirs et arabes »

                                  et

                                  les noirs et les arabes sont des délinquants

                                  Exemple pour faire comprendre :

                                  Il y a 96 % d’hommes dans les prisons. Mais « la plupart des prisonniers sont des hommes » ne signifie pas « la plupart des hommes sont en prison ».

                                  Il est fort dommage que l’on ait renoncé à enseigner la théorie des ensembles dans les collèges. Lorsqu’un sociologue du CNRS étale une telle lacune, sans que les médias le reprennent, il n’y a rien à espérer du débat public.


                                  • galien 17 septembre 2010 20:42

                                    Et oui, des milliers d’années de science, logique, philosophie et le sophisme par généralisation de Socrate à toujours la belle vie, on arrête pas le progrès


                                  • pissefroid pissefroid 18 septembre 2010 11:40

                                    à senatus ....
                                    Vous auriez dû remarquer que la phrase « la plupart des trafiquants sont noirs et arabes » impliquait que la personne qui l’énonce connait l’ « ensemble » des trafiquants.

                                    Votre rappel à la logique n’est donc pas complet.


                                  • Thérèse Leduc 17 septembre 2010 19:09

                                    Pourrait on arrêter de mettre au milieu de tous les sujets les chroniqueurs de Ruquier ?


                                    Leur avis à t’il de l’importance ?

                                    Ils ne sont que des chroniqueurs, arrêtez de les prendre pour des prix Nobel.

                                    Des potiches pour faire de l’audience, je suis surpris qu’ on parle autant d’eux.

                                    • FrenchGreg 17 septembre 2010 19:18

                                      Zemmour n’est pas QUE chroniqueur chez Ruquier (ce n’est pas Steevy ...)


                                    • Thérèse Leduc 17 septembre 2010 19:42

                                      Sous ces airs d’intello Zemmour n’est pas mieux que Steevy.

                                      Je trouve ce dernier beaucoup plus sympathique, il s’assume lui au moins dans son style de potiche, il n’essaie pas de paraître autre chose.
                                      Si vous voulez des réflexions intellectuelles, il y a mieux que cette émission. Eteignez votre télé et lisez un livre.


                                    • birdy 17 septembre 2010 20:05

                                      Comparer Zemmour et STeevy, c’est comme comparer le bibliothécaire et l’idiot du village.


                                    • Trashon Trashon 17 septembre 2010 22:42

                                      c’est pas gentil de traiter zemmour d’idiot du village, même si.......


                                    • Thérèse Leduc 18 septembre 2010 14:51

                                      Zemmour n’a rien d’un bibliothécaire, c’est juste un chroniqueur stupide dans une émission stupide. Son succés vient du fait qu’il flatte le nationalisme dans le sens du poil ainsi que les bas instincts de la nature humaine.


                                    • FrenchGreg 21 septembre 2010 19:16

                                      Sur Zemmour :

                                      1) Il n’est pas que chroniqueur chez Ruquier, pareil pour Naulleau.
                                      2) Il n’est pas stupide.
                                      3) Vous n’etes pas d’accord avec lui. Vous avez le droit, mais pourquoi en deduire que c’est un con ?

                                    • heliogabale boug14 17 septembre 2010 19:09

                                      Au delà des chiffres, c’est de voir l’évolution avec les générations suivantes et cette étude ne permet pas de voir s’il y a moins de délinquance parmi les petits-enfants (ou arrières petits enfants) d’immigrés par rapport aux enfants d’immigrés et c’est le principal problème de l’étude...


                                      • Falderma 17 septembre 2010 19:12

                                        De nombreux délinquants sont originaires de Neuilly sur Seine : Nicolas S., Liliane B., Charles P., Patrick B.


                                        • FrenchGreg 21 septembre 2010 19:19

                                          Est ce que 3 délinquants en col blanc donnent le droit a 1 millions de voyous d’exercer ?

                                          Par ailleurs, je signale que la première liberté de l’homme c’est son intégrité physique ; je considère donc que des gens riches qui volent d’autres gens riches sont moins nocifs que des voyous qui vendent de la drogue a des enfants ou agressent des petites vieilles. Cependant je ne les excuse pas.

                                        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 17 septembre 2010 19:21

                                          « Selon lui, le taux de délinquance varie en fonction de l’origine culturelle...  »

                                          Vous pensez que c’est une trouvaille ? Selon tous les gens capables de raisonner, tout ce que l’on veut imaginer dépend certainement de l’origine culturelle. La culture détermine les comportements et tout le reste de A à Z !

                                          Si quelqu’un veut écrire quelque chose de sérieux, il doit réfléchir plutôt à la question : Pourquoi la France a raté sa mosaïque éthnique devenue aujourd’hui pour cause de racisme mariannesque un amalgame de populaces qui se regardent de travers !

                                          La France ne peut pas donner raison à « Mohammed » même s’il a raison, alors la France n’aura jamais raison ni maintenant ni jamais qu’elle verse dans la malice ou dans la corruption elle est à jamais dévaluée et déchue !

                                          Vous ne me croyez pas, l’avenir le dira !

                                          Mohammed MADJOUR.


                                          • galien 17 septembre 2010 20:45

                                            « Pourquoi la France a raté sa mosaïque éthnique », c’était dans le programme de quel parti à par le CNPF ?


                                          • oncle archibald 18 septembre 2010 09:47

                                            « Si quelqu’un veut écrire quelque chose de sérieux, il doit réfléchir plutôt à la question : Pourquoi la France a raté sa mosaïque éthnique devenue aujourd’hui pour cause de racisme mariannesque un amalgame de populaces qui se regardent de travers ! »


                                            Ca n’est meme pas un amalgame, c’est une juxtaposition sans aucune interférence, et il y a bien un problème culturel à la base. Pourquoi les espagnols, italiens, polonais, etc .. qui ont émigré en France sont-ils fondus dans le tissus social et que la plupart des nord-affricains ne le sont pas ? Ne sont ils pas tous arrivés avec les mêmes motivations, trouver du travail et vivre mieux que dans leur pays d’origine ?

                                          • Nethan 18 septembre 2010 18:22

                                            Il est impossible de faire s’entendre différentes cultures/communautés de façon automatique, de part le facteur humain, car certains peuvent vouloir imposer leur vision aux autres, générant donc des tensions.

                                            C’est ce qui explique pourquoi une mosaïque ethnique ne peut qu’échouer : Différentes cultures/communautés ne peuvent s’entendre entre-elles s’il n’y a pas une culture dominante, un référenciel commun. Une mosaïque d’ailleurs a toujours un support où les éléments se maintiennent.

                                            Si toutes les personnes ont un référenciel commun, alors ils peuvent ainsi vivre leur propre culture tout en respectant celle des autres car on aura un facteur nous rendant tous égaux d’un certain point de vue. En France, ce sont les valeurs de la République, qui doivent S’IMPOSER A TOUS.

                                            Sauf qu’actuellement, beaucoup de gens ont tout fait pour laisser tomber ce travail, en faisant une ôde à la différence, en chassant l’identitarisme, et en nous forçant à s’adapter. J’imagine qu’ils pensent que l’humain est rationnel, ce qui est faux... Le résultat est celui que l’on connaît aujourd’hui : Trop de différences tue la cohésion sociale, car on n’a plus de référenciel imposé à tous, et il va être difficile de réparer les dégats.


                                          • Gadje 2 octobre 2012 22:29

                                            Est-ce la France qui a ratée l’intégration de « ses » immigrés ou sont-ce ces derniers qui ont loupé la leur ?
                                            Que dire au sujet des violences entres communautés extra Européennes, (Tamouls contre Maghrébins ou Africains par exemple, les cas où d’autres ethnies sont concernées sont nombreux), est-ce encore une fois la faute au manque de moyen en terme d’intégration ?
                                            Ce type de problème est tout simplement révélateur d’une grosse carence éducatif ainsi que d’une absence de volonté d’adhérer à notre modèle sociale.
                                            Pas besoin de se masser le bulbe en se donnant une contenance, le problème est clairement identifiable. :->


                                          • Rough 17 septembre 2010 19:27

                                            Mille plus a Senatus Populusque si cela était possible....L’inculture scientifique (maths, physique ou chimie) crasse de nos élites est absolument sans limite....

                                            @Annie...mis en cause ou au gnouf les stats sont les mêmes....Si vous étiez allée une fois au tribunal de Bobigny, comme Kitamissa et ou moi, et puis une deuxième fois à Fleury ou à la Bonne-Nouvelle de Rouen, comme moi, vous comprendriez....
                                            A l’époque lointaine où les victimes du racisme ordinaire étaient les Ritals ou les Polacks curieusement ceux-ci ne peuplaient les prisons fraç


                                            • Annie 17 septembre 2010 19:38

                                              Non ce n’est pas la même chose. Pour vous donner un exemple qui n’est pas controversé puisque ne concernant pas la France, les noirs sont surreprésentés dans les prisons américaines, mais ils ont aussi surreprésentés dans les exécutions capitales par rapport aux blancs qui ont exactement commis les mêmes crimes ou ils reçoivent par rapport aux blancs des peines plus sévères pour des crimes équivalents.
                                              Ensuite, ce que le livre semble dire d’après l’article d’@si, c’est que le facteur culturel est seulement cela, à savoir un facteur qui pèse, mais un facteur parmi tant d’autres. Il semblerait que la délinquance soit aussi liée au degré d’intégration qui est lui-même lié à la qualité de l’accueil dans le pays. Et il y a d’autres facteurs. Cette étude n’a d’intérêt que si l’on prend en compte tous les facteurs et pas seulement ceux qui satisfont vos attentes.


                                            • Annie 17 septembre 2010 19:57

                                              Non les faits ne sont pas là. Ce n’est pas ce que dit le livre toujours d’après @si. C’est à cause de gens comme vous que les statistiques ethniques n’existent pas, toujours prêts à exploiter les informations qui vous conviennent et à ignorer les autres.


                                            • Annie 17 septembre 2010 20:26

                                              Non je dis que si les associations, organisations et même le gouvernement qui ont besoin de ces statistiques ne les compilent pas, c’est parce qu’ils savent qu’elles vont alimenter la xénophobie ambiante. Vous continuez à ne voir que ce qui vous arrange et vous justifiez le diction : il n’y a de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Je me retire de ce fil, parce que je ne vais pas répéter sans arrêt la même chose. Que ceux qui veulent vraiment s’informer aillent lire l’article d’@si http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3363ou encore mieux qu’ils lisent le livre. 


                                            • birdy 17 septembre 2010 20:32

                                              « C’est à cause de gens comme vous que les statistiques ethniques n’existent pas, toujours prêts à exploiter les informations qui vous conviennent et à ignorer les autres. »



                                              L’aplomb gauchiste : ça freine des 4 fers pour s’opposer aux statistiques ethniques demandés par la droite et ça chouine que c’est à cause de la droite que les statistiques
                                              ethniques n’existent pas ! smiley smiley  smiley

                                              Parce que la droite en ferait MAUVAIS usage, mais la gauche est mandatée par Allah et Staline pour en faire le BON usage.

                                              Tu m’étonnes que les gauchiasses s’entendent bien avec les muzz : tous les deux sont convaincus d’être les élus, mais aucun des deux n’en a la carrure.

                                              S’il y a une preuve que ce n’est pas la cause sociale qui fait aimer la délinquance, c’est la cohorte de bobos friqués qui soutiennent le terrorisme et défendent plus les délinquants que les victimes. 

                                            • galien 17 septembre 2010 20:51

                                              « Il semblerait que la délinquance soit aussi liée au degré d’intégration »
                                              Ca coule tellement de source qu’il faut attendre un mao du CNRS pour le comprendre ?
                                              Quand les gens se ressemblent (par exemple les Allemands sont tous mal habillés, les anglais ont des dents de lapin, etc), ont les mêmes pratiques culturels (pudding ou cassoulet ?) c’est forcément plus facile de s’entendre.


                                            • tvargentine.com lerma 17 septembre 2010 19:35

                                              Pourquoi contester une réalité et un rapport d’un sociologue ??

                                              Pourquoi vouloir toujours imposer une pensée unique et cacher une réalité par du marketing comme « Paris Plage » le « vélib » pour ne pas voir la violence des bandes à Paris ????

                                              Ce résultat est un constat simple et ne pas le reconnaitre c’est manquer de respect aux citoyens qui subissent les problèmes sociaux que le reste du monde nous a exporté

                                              http://www.tvargentine.com


                                              • Mad Max 17 septembre 2010 21:22

                                                si on regarde le graphique les délinquants :

                                                franco européens sont aussi nombreux 5 + 7 % = 12%

                                                que les maghrébins +- 12%

                                                ou alors il faut détailler marocains, libyens ... etc (comme pour les européens)

                                                quand aux +- 36% qui ne figurent pas dans le graphique

                                                si ils ne sont pas africains, maghrébins, turcs, européens ...

                                                qui sont ils ?

                                                américains du nord ou du sud, chinois ou autres asiatiques, israélites, andorrans, australiens, martiens, venusiens ?

                                                en tout cas, c’est pas des roms qui eux sont européens !?

                                                on peut faire dire n’importe quoi aux chiffres !


                                                • Mad Max 17 septembre 2010 21:45

                                                  5% de roms comme les 5% de FDS !

                                                   :)


                                                • Mad Max 17 septembre 2010 21:49

                                                  et sinon pour les 36% restant vous avez une idée ?


                                                • Mad Max 17 septembre 2010 22:25

                                                  il n’y a aucune statistique fiable sur la population carcérale !
                                                  quand bien même ce que vous prétendez serait exacte ce serait une injustice :
                                                  représentant 30% des délinquants ils seraient 70% a peupler les prisons !

                                                  à quand un graphique sur la délinquance ventilé par

                                                  - quotient familial
                                                  - m2 disponible par habitant d’un logement
                                                  - hauteur du logement (étage)
                                                  - puissance fiscale du véhicule du chef de famille
                                                  - taille / poids
                                                  - pib du pays d’origine
                                                  - désignation d’un avocat d’office ou rémunération de ce dernier
                                                  ...


                                                • Capone13000 Capone13000 17 septembre 2010 21:33

                                                  Il y au ne forte corrélation entre inégalité économique et criminalité et délinquance.
                                                  De plus en plus d’études le montrent
                                                  http://iufm.univ-fcomte.fr/discipli/ses/fiche12.htm


                                                  • edzez edzez 17 septembre 2010 21:35

                                                    kronfiture , ton cerveau marche a deux à l’heur.

                                                    justement , ce n’est pas un probleme ethnique , c’est un probleme social et politique.

                                                    Quand tu vois que les maghrebins et les noirs sont sous estimés en primaire et colleges, pour faire du filtrage et les empecher d’acceder aux etudes superieurs, y a de quoi créer un sentiment d’injustice et de révolte, et je sais de quoi je parle.

                                                    Moi d’origine maghrebine , je n’ai pas eu de problemes pour etre accepté à des lycées ou des ecoles privés, mais d’autres jeunes qui avaient plus de potentiels que moi ont vu leur premier choix etre refusé et devait soit batailler pour conserver le choix d’un lycée general sinon se rabattre sur le choix d’un lycée professionnel, meme pas un lycée technologique qui leur ont été refusé aussi.

                                                    Moi ce qui m’as sauvé ,c’est le fait d’avoir pris allemand en premiere langue, donc je tombait que dans les classes où il y a que des tronches et surtout moins de basanés.

                                                    bac +5 en poche , poste d’ingenieur d’etude et developpement dans un studio de jeu video (pas vraiment jeu video mais ça y ressemble , on fait de la technologie de simulation 3d temps réel pour la formation professionnel)


                                                    • edzez edzez 17 septembre 2010 21:42

                                                      Il faut arreter avec la discrimination et cet article et hugues lagrange ne font que noyer le poisson.

                                                      Comme dit flarderma et Innsa , les plus gros delinquants sont ceux qui crée les inegalites socials et ceux qui font coulé la societé ( financiers , les petits nains de nuilly sur seine ...)


                                                      • docdory docdory 17 septembre 2010 21:53

                                                        @ Douglas Barr

                                                        Le facteur culturel de la délinquance est mis en évidence par un sociologue, dites-vous dans votre titre. 
                                                        Néanmoins ce sociologue enfonce des portes ouvertes et met en évidence des problèmes que la plupart des français avaient mis en évidence tout seuls depuis longtemps, sans avoir besoin d’études sociologiques !

                                                        • terrien26 terrien26 17 septembre 2010 22:15

                                                          Depuis enfants généralement on mène sa vie pour faire avancer sa famille , et je vous assure que cette droite critique envers les gens de couleurs est un danger pour la société . Autant c’est cela le rascisme ! 


                                                          • Kalki Kalki 17 septembre 2010 22:31

                                                            « Celui qui peut être détruit par la vérité, doit l’être. » P.C. Hodgell


                                                            • juluch 17 septembre 2010 22:34

                                                              Tout cela on le savait déjà !!


                                                              Quelle idée avons nous eu de faire venir les familles !!!???

                                                              a présent on se rend compte + de 30 ans après que ça vas pas !! mort de rire !!
                                                              Pourtant il y a pas de quoi rire....

                                                              Comment voulez vous que des gens de cultures, d’ethnie, de religion totalement opposée à ceux qui les accueillent puissent s’adapter .

                                                              essayez de comparer notre mode de vie avec le leur...
                                                              essayer d’aller vivre à VOTRE manière chez eux....
                                                              C’est pas possible ou pas longtemps...

                                                              Je trouve que cet article et les vidéos sont bien représentative de se qui se passe.....

                                                              Suffit de voir les reportages à la TV :
                                                               Qui voit on sur les fauteurs de troubles, les émeutiers, les mots de haines contre la France ?
                                                              Toujours les mêmes !!

                                                              Tous le monde pense la même chose depuis belle lurette mais, tous le monde a été censuré pendant 30ans !

                                                              Le dire c’est être raciste !!!??

                                                              Maintenant tous le monde le dit sans tabou....il était temps !!

                                                              • terrien26 terrien26 17 septembre 2010 23:42

                                                                Moi ça fait trentes années que je te combat , le voilà ton problème , c’est moi ! Mais moi j’suis pas immigré ! J’suis Français ! Ce que tu comprend pas c’est qu’on a comme un besoin vital d’avancer ! Comme un sixième sens ! Puis je voulais te dire que la culture que tu clame n’est vraiment que celle en rapport avec tes moyens intellectuels ! Dès fois on sait pas tout et la vie reserve beaucoup de surprise ! A tort ou a raison , mais là tu as tort ! Je crois que je ferais la guerre pour toi , pour plus te voir j’irais mourir ! Là tu as ma pensée profonde !


                                                              • steban steban 20 septembre 2010 17:55

                                                                Encore un message qui attise la haine et les disputes.. Qu’il est triste de voir autant de votes positifs en votre faveur...

                                                                « Comment voulez vous que des gens de cultures, d’ethnie, de religion totalement opposée à ceux qui les accueillent puissent s’adapter . »

                                                                Totalement opposé ?
                                                                Ne croyez vous pas que la plupart du temps nous cherchons la petite bête ou matière à la chamaillerie ? Il est toujours plus simple de voir les différences (car plus visibles) que les ressemblances.

                                                                J’ai beaucoup voyagé, et quand je retourne sur la terre française, je suis toujours dégouté de ce « tout le monde » prisonnier dans une posture qu’il cherche plus à défendre qu’à faire évoluer, élargir. La France me semble en retard, car trop orgueilleuse et n’ayant plus aucun désir d’apprendre de l’extérieur. Si il y a une qualité dans la France, c’est son coté révolutionnaire, qui hélas, aujourd’hui, s’éteint, pour miser dans des railleries égocentriques.

                                                                On peut s’accommoder de tout et n’importe quoi. Si on n’y arrive pas, cela signe tout simplement nos limites du moment.

                                                                Croyez vous qu’il n’est rien à gagner à essayer d’être plus souple concernant nos rapports avec autrui ?

                                                                On s’identifie trop facilement à un clan, donc forcément tout ceux qui n’en feront pas parti deviendront de possibles opposants. Et Mr le Président le sait très bien quand il s’est amusé à relancer le patriotisme avec son Identité National. Il sait qu’en mettant tout les français au diapason, il bénéficiera d’une plus grande approbation de ces agissements.
                                                                Et ça n’a pas manqué. Beaucoup de personnes sont restés de marbre devant la manière dont les Roms ont été virés... 
                                                                C’est comme dans la rue, si quelqu’un se fait agresser, personne réagit... On en est encore là... Alors que dans d’autres pays qu’on dit être en voie de développement, ce genre de comportement sont inexistant.
                                                                La télévision pousse les individus à vivre des évènements ne leur appartenant pas et à s’imaginer que ceux ci feront éruption dans leur petit quotidien pantouflard...

                                                                Bref, qu’on soit l’étranger ou le natif, sur le plan individuel, nous vivons un combat intérieur, qui se projette évidement dans notre façon de gérer avec notre extérieur.
                                                                On aime, on n’aime pas. Tout ceci n’est qu’un inventaire auquel on s’accroche pour dire « j’appartiens à » et circonscrire notre façon de percevoir le monde en se rassurant que l’on est « pas seul à penser que » ...

                                                                C’est tellement puéril.
                                                                C’est comme ces supporters qui se tapent dessus qui font un remake absurde des guerres de religions.
                                                                C’est comme les courants philosophiques
                                                                C’est comme les guerres de gangs, la politique.
                                                                C’est comme ... tant de choses...

                                                                Alors qu’il est toujours possible par une introspection sur soi, de voir ce qui nous pousse à être autant dans des luttes sans fin.

                                                                Quand on a pas vécu l’exclusion, le mépris, la honte, une souffrance envahissante, il est malsain d’aller émettre un quelconque jugement si stéréotypant. De même qu’il est malsain de se pencher sur la bêtise d’autrui pour ne pas avoir à regarder de plus prêt ses propres imperfections.


                                                              • Axel de Saint Mauxe Nico 17 septembre 2010 22:51

                                                                Les « associations » vont sans doute se mobiliser pour « condamner » les propos de ce sociologue.


                                                                • terrien26 terrien26 17 septembre 2010 23:03

                                                                  Un enfant malien aura du mal peut être non pas car il est malien mais oui je suis d’accord , surtout parceque beaucoup de gens n’arrive pas a comprendre la manière de se comporter quand ces personnes deviennent adultes . je me suis retrouver avec ma mère en HLM , j’avais 4 ans , et au fur des années j’ai grandi , suis devenu un homme , ai commencer a travailler , mais ne suis toujours pas rentré dans le rang des trentenaires a qui tout appartient , marié , gosses ect ... Mon observation , depuis quelques années est que je ne peux , ni ne veux fréquenter ces gens , je n’ai pas d’animosité contre eux mais , simplement j’ai mon expérience , qui n’est pas la même que la leurs et pour vous donner a penser sur moi , je me distingue complètement de ces personnes , c’est a dire que pour moi , jamais , jamais je ne voudrais fréquenter ces gens a qui tout sourit . Moi aussi j’aime rire mais je ne me trouve pas de point commun avec eux . Et j’observe que cela leur pose problème , pas a moi , soyez en au moins conscient . Je préfere écrire cela car au fur et a mesure du temps , car voir et se voir critiquer parceque nous n’avons pas la même façon , et surtout , la même expérience , face au conflits , aux problèmes , les relations entre nous ne font que s’accroitre . Moi faut pas me déranger , quand j’ai un soucis je le règle moi , et j’en parle a qui veux mais surtout pas a l’épicière ni a mon voisin ! Cela je l’ai compris ! Et bien compris puisque j’arrive pas a m’en défaire ... les bourgeois sont des idiots ! En fait on ’a pas tous la même culture et les mêmes parents pour nous éduquer . Eux il leur manque toute les semaine leur parents . Le malien il la verra pas avant dix ans peut être . Et les us et coutume du pays vaudrais que l’on s’appitoie sur le garçon , mais foutez lui la paix , vous comprenez ça ? Foutre la paix ! Ne pas déranger , excusez moi , je travail ! 
                                                                  En fait vous parlez de tradition sans jamais avoir eu le langage et maintenant vous voilà alcoolique et incapable d’avoir un maintient ! Psychique ! Et d’ou ma Haine ! D’ou tout ce que vous n’aimez pas , qu’on ne soit pas copain , que l’on ai pas envie de vous fréquenter . Mais déjà que je même ma vie a essayer de faire une société correcte , d’un monde un monde correcte , comment pouvez ne pas comprendre ... C’est une folie , je m’en excuse .


                                                                  • 65beve 65beve 18 septembre 2010 15:44

                                                                    Putain, Terrien, comme moi il y a 40 ans !
                                                                    Cheveux longs , idées courtes et la rage au coeur devant la connerie.
                                                                    Depuis les cheveux sont tombés mais je combats le racisme à ma manière ; en famille ou entre amis, je recadre ceux qui sortent des clous.
                                                                    J’annonce simplement et fermement mon désaccord.
                                                                    Je ne fais pas suivre les mails injurieux mais j’y réponds courtoisement en disant que celà ne me plait pas.
                                                                    Je sens que je vais laisser les gens de la Cie Le Borgne entre eux sur Avox et consacrer ma retraite à ma famille, à la lecture et à la musique.

                                                                    cdlt
                                                                    bv


                                                                  • Gadje 2 octobre 2012 22:42

                                                                    peux tu clarifier le terme « Bourgeois », s’il te plait.


                                                                  • letuyauteur 17 septembre 2010 23:04

                                                                    Il y’a moins de types Aryens dans les statistiques car leur parents ont des relations pour faire disparaitre les traces des infractions commises .

                                                                    (exemple recent : le fils du chef de la police).


                                                                    • edzez edzez 17 septembre 2010 23:06

                                                                      @KRONFI et @JULUCH

                                                                      vous etes facilement manipulable.

                                                                      vous voulez justifiez votre racisme, c’est bien ça ?

                                                                      ce n’est pas comme ça qu’il faut faire, nous sommes tous des etres humains , egaux , tout le monde peut réussir, il faut arreter de stigmatiser et de craindre l’autre.

                                                                      Pour la delinquance , il y a l’education, il y a des lois, des centres de redressements pour les mineurs , ou la prison ... pas d’injustice quand meme http://video.google.com/videoplay?docid=983627754218399534#

                                                                      Pour la pauvreté , pas de discrimination , pas de taxes et impots inutiles , en plus mal utilisés ( salaires des hauts fonctionnaires, investissements inutiles ...)

                                                                      Pour les racistes : meditation , spiritualité , evacuer la haine pour cela allez voyager (ne restez pas enfermé ...)


                                                                      • edzez edzez 18 septembre 2010 00:01

                                                                        Marc Gelone, qu’est ce que tu es parti faire dans tes voyages ?

                                                                        tu as vu le marché du sexe, la consommation de drogue, la visite des bidons villes et favella ?

                                                                        Evidement qu’on ne veut pas ça dans notre pays La France, pour cela tous les habitants devraient avoir les memes droits et non pas les mettre à l’ecart , les concentrer dans les barres HLM.


                                                                      • croacroa 17 septembre 2010 23:30

                                                                        l islam , la delinquance , y sont pas sortis de l auberge les cailleras !!
                                                                        y en a qui naissent a pas tchance !!


                                                                        • croacroa 17 septembre 2010 23:31

                                                                          Pour les racistes : meditation , spiritualité

                                                                          non ca c est pour les fous qui font de la pub pour leur secte !


                                                                          • terrien26 terrien26 17 septembre 2010 23:35

                                                                            j’ai envie de dire qu’il y a les croyants et les athés , puis les bonnes personnes , qui ont des qualités et puis le reste disparaît ...


                                                                            • terrien26 terrien26 17 septembre 2010 23:44

                                                                              Ouais moi je veux la guerre au racistes , j’en peu plus ! Je veux mourir en leur pêtant la tête .


                                                                              • juluch 18 septembre 2010 00:05

                                                                                Moi ça fait trentes années que je te combat , le voilà ton problème , c’est moi ! Mais moi j’suis pas immigré ! J’suis Français ! Ce que tu comprend pas c’est qu’on a comme un besoin vital d’avancer ! Comme un sixième sens ! Puis je voulais te dire que la culture que tu clame n’est vraiment que celle en rapport avec tes moyens intellectuels ! Dès fois on sait pas tout et la vie reserve beaucoup de surprise ! A tort ou a raison , mais là tu as tort ! Je crois que je ferais la guerre pour toi , pour plus te voir j’irais mourir ! Là tu as ma pensée profonde !




                                                                                Tu es mon problème ?
                                                                                Faire la guerre pour moi ?? 
                                                                                Mourir pour plus me voir ?
                                                                                Sixième sens ?? T’es sur que tu te sens bien ?? Tu fumes la moquette ma parole !!!

                                                                                @KRONFI et @JULUCH

                                                                                vous etes facilement manipulable.

                                                                                vous voulez justifiez votre racisme, c’est bien ça ?

                                                                                ce n’est pas comme ça qu’il faut faire, nous sommes tous des etres humains , egaux , tout le monde peut réussir, il faut arreter de stigmatiser et de craindre l’autre.

                                                                                Pour la delinquance , il y a l’education, il y a des lois, des centres de redressements pour les mineurs , ou la prison ... pas d’injustice quand meme http://video.google.com/videoplay?d...

                                                                                Pour la pauvreté , pas de discrimination , pas de taxes et impots inutiles , en plus mal utilisés ( salaires des hauts fonctionnaires, investissements inutiles ...)

                                                                                Pour les racistes : meditation , spiritualité , evacuer la haine pour cela allez voyager (ne restez pas enfermé ...)


                                                                                pffff !!

                                                                                 Et ben entre l’un et l’autre ça fume dans vos cervelles.....vous vous relisez avant d’envoyer sur le forum ??

                                                                                Manipulable ? justifier mon racisme ??

                                                                                ou tu vois du racisme dans se que j’ai dit ??!!

                                                                                Eh !!?? Edzez !

                                                                                 je vais méditer sur tes soucis et sur ta philosophie !!




                                                                                • terrien26 terrien26 18 septembre 2010 00:07

                                                                                  Je vois que ce qui te dérange c’est moi , c’est Julien , voilà ! Aller , appel moi jules césars ! Tu seras fier de ton pays !


                                                                                  • juluch 18 septembre 2010 14:15


                                                                                    Je vois que ce qui te dérange c’est moi , c’est Julien , voilà ! Aller , appel moi jules césars ! Tu seras fier de ton pays !


                                                                                    Jules César ???????

                                                                                    Complètement timbré !!  smiley

                                                                                  • Triodus Triodus 20 septembre 2010 09:02

                                                                                    Whaaouw ! ’fais tourner !!


                                                                                  • Gadje 2 octobre 2012 22:47

                                                                                    T’as fais un claquage de la cabecinha.


                                                                                  • Carl 18 septembre 2010 01:00

                                                                                    Ceux qui nient les problèmes liés à l’immigration sont également ceux qui demandent plus de moyens pour l’intégration... allez comprendre...



                                                                                    • Mathilda 18 septembre 2010 01:38

                                                                                      Quand on émigre par urgence dans un pays totalement différent et étranger , le seul espoir, ce sont les enfants. L’essentiel, c’est que les enfants soient européens, américains ou canadiens, pour qu’ils aient des chances bien supérieures à celles de leurs parents.
                                                                                      Honnêtement, tout le monde sait ça sur l’immigration.

                                                                                      Maintenant, s’il y a ghettoïsation et pauvreté parmi des millions de ces personnes, qui avaient pourtant précisément fui ce genre de situation chez eux, il faut se demander comment les Français ont toujours considéré les personnes non blanches.
                                                                                      Personnellement, tous les Français blancs que je connais, considèrent que pour être français, il faut être blanc.


                                                                                      • Mathilda 18 septembre 2010 01:53

                                                                                        Et ils se disent de gauche.


                                                                                        • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 18 septembre 2010 05:14

                                                                                          Une vision qui sort du manichéisme à deux balle, enfin...


                                                                                          • ddt99 ddt99 18 septembre 2010 06:45

                                                                                            Ce livre n’est qu’une ânerie monumentale, et nul besoin de le lire pour s’en rendre compte.

                                                                                            ON NE NAÎT PAS CRIMINEL, ON LE DEVIENT PAR SES ACTES COMMIS.

                                                                                            Quitte à bousculer les croyances de certains, l’objectif de la police et de la justice française et de viser culturellement les étrangers, on défendant d’autorité les Français et en accablant d’office l’étranger.

                                                                                            La seule chose qui me semble vraie dans ce livre, c’est le titre, « le déni des cultures », en France on est dans la culture du coupable étranger, et pour preuve je prends mon cas personnel, déjà abordé dans AgoraVox.

                                                                                            Savez vous que la seule chose qui soit immuable au monde, c’est la justice Française, les autorités étant réfractaire à toutes erreurs, même les montagnes se transforment, même les continents bougent et même l’univers évolue, sauf la Justice française qui reste inébranlable et constante à elle-même, car la « Justice » Française ne commet jamais d’erreur, mais savez-vous comment elle procède, le plus simplement du monde, il suffit d’une plainte fallacieuse et calomnieuse d’un maire UMP, ou autre (le non-lieu est catégorique, il n’y a jamais eu aucune menace contre ce triste personnage), mais qui se souci du non-lieu, puisque maintenant, je suis devenu une statistique de plus qui démontre que les gens des pays de l’Est sont de « dangereux malfaiteur ».

                                                                                            Sauf que « le malfaiteur » en question n’a jamais commis aucun crime, ni aucun délit, mais qu’importe, en France, lorsqu’il n’y en a pas, on le fabrique, un Procureur et un Juge d’instruction, tous les deux « intègres et impartiaux » n’ont fait que faire juger et condamner le menteur et l’agresseur étranger, sauf qu’il n’y a jamais eu de délit commis, et de plus ils m’ont renvoyé devant le Tribunal correctionnel sur un texte de loi ABROGÉ et donc CADUC.

                                                                                            Il n’y a qu’en France qu’une telle chose peut se produire, et sans que personne ne s’en indigne.

                                                                                            C’est comme cela que fonctionne la « Justice » de ce pays.

                                                                                            Si deux personnes, un blanc et un noir, passent près du lieu d’un délit, d’office c’est le noir qui sera interrogé, voire condamné et tout le monde criera « à mort l’étranger » et louera l’efficacité de la police et de la justice de ce pays, honteux et pitoyable.

                                                                                            En France, ce n’est pas la vérité qui est recherchée, elle est fabriquée au grès des besoins.

                                                                                            À la « Justice » de ce pays, il n’en reste plus que le nom, la « Justice » Française est capable des pires crimes légalement commis (jugements, arrêts, etc.) pour couvrir ses agents fautifs et fauteurs, ce ne sont plus que des décisions judiciaires et non pas des décisions de justice, car la justice se doit d’être, avant tout, juste.


                                                                                            • ddacoudre ddacoudre 18 septembre 2010 09:05

                                                                                              bonjour barr

                                                                                              Bon article et certainement une vue correcte de la difficulté de l’intégration liée aux cultures comprenant les conditions sociaux économiques qui font partie des pratique culturelles ; les deux ne sont pas séparable, et cela rend l’appréciation de solutions difficiles s’il peut en exister.

                                                                                               

                                                                                              Pour donner une image de mon propos, c’est comme si le foie s’interrogeait sur les raisons de son existence dans le corps en méconnaissance de son fonctionnement et dans l’ignorance de l’existence du cerveau.

                                                                                              C’est cette difficulté que nous rencontrons, et ce qui nous en est le plus perceptible dans nos sociétés est le nombre grandissant de textes réglementaires et l’accroissement des systèmes punitifs devant la modification des repères traditionnels, famille, école, religion et culture.

                                                                                              Cela, parce que nos organisations sont des systèmes fermés. C’est à dire qu’ils regroupent les sujets, les individus, les Hommes dans des organisations mécanistes lisibles par eux, qui engendrent une homogénéité de comportements culturels que nous nous acharnons à conserver en l’état.

                                                                                              Notamment parce que nous n’avons pas trouvé la clé qui nous permet de comprendre et d’organiser « le désordre » qui est l’ordre universel. Ce désordre qui n’est qu’apparent car c’est un ordre en perpétuel changement, en « équilibration » en échange permanent. Alors que nous, ne sachant pas pourquoi nous existons, nous nous construisons des finalités dans des ordres qui s’affrontent, parce qu’ils nous sont compréhensibles et remplissent « l’incertitude ».

                                                                                              Si bien que quand nous disposons des moyens de créer l’abondance et que nous maintenons l’exclusion quels qu’en soient les justifications, nous sommes dans le mythe de la « sélection naturelle ». Nous sommes dans la culture idéologique de l’individualisme, car elle conduit des hommes qui vivent au quotidien les uns des autres à dénier leur intérêt de communauté humaine et leur laisser entrevoir une finalité humaine qui ne serait que la recherche de l’individualisme, parce qu’en fin ultime nous sommes dotés des attributs du monde du vivant pour survivre envers et contre tous.

                                                                                               

                                                                                              …à l’exclusion…

                                                                                               

                                                                                              Je prendrais l’exemple des cités dites difficiles. L’exclusion, économique et xénophobe, qui s’appliquent à certaines personnes de la population, les pousseraient à la névrose, et au-delà au suicide, si elles étaient individuellement isolées. Si ces personnes survivent, c’est parce qu’elles se sont regroupées dans des zones, où elles y développent une communauté d’exclus édifiants leurs propres règles, assurant ainsi leur survie.

                                                                                              Ainsi, quand des responsables politiques nous demandent (ou pas), de remettre en cause les raisons qui les y ont conduite, (l’absence de ressources, et la reconnaissance de leur différence culturelle pour certains, par regroupement communautaire, intégration, etc.), nous nous y refusons inconsciemment ou non. Nous préférons ne regarder que les manquements à l’ordre établi et employer la répression policière plutôt que faire appel à « une » politique budgétaire, que nous avons limité communautairement à 3%, qui permettrait d’élaborer les ponts nécessaires aux confrontations culturelles ethniques. Quand nous savons qu’il faut deux ou trois générations pour une acculturation. Cette politique restreint ainsi notre action sociale et économique en direction de ces zones, et nous croyons que les structures « libérales » qui ont créé ces exclus vont y remédier, ou bien nous imaginons que c’est parce ses membres seront répartis individuellement dans le groupe, qu’ils ne seront pas isolés pour autant, économiquement ou par la xénophobie.

                                                                                              Si nous n’avons pas compris que dans la société riche du consumérisme actuel l’identification s’effectue par sa propension à consommer, par le statut social qu’offre le travail, et que nous refusons aux exclus cette disposition.

                                                                                              Si nous n’avons pas compris que la variation d’un élément de notre ensemble se répercute inévitablement en générant des développements inattendus, de telle manière que les exclus exhiberont des modifications dans l’organisation de l’ensemble d’une population. Alors nous ferons de nos élus des inaptes que nous accableront de nos propres turpitudes, et nous rechercherons une réponse policière à un problème socio-économique qui se confondra avec le maintien de l’ordre public, voire engendrera l’autoritarisme, le totalitarisme et au pire le fascisme.

                                                                                               

                                                                                              Dans l’exemple choisi, la répression policière n’y changera rien, sauf à accroître la frustration si nous conservons encore à l’esprit que la « morale » institutionnelle, familiale, religieuse, scolaire, a pour but de faire accepter la misère et la pauvreté, et nous cacher de nos propres responsabilités d’acteurs sociaux.


                                                                                              cordialement.

                                                                                               


                                                                                              • armand armand 18 septembre 2010 10:35

                                                                                                ddacoudre,

                                                                                                Je pense qu’on ne parle plus de pauvreté quand on sait la somme pharaonique que les allocs représentent pour une famille polygame malienne, plus ce que rapportent les grands frères par divers deals clandestins. J’en ai l’exemple sous mes fenêtres tous les jours.

                                                                                                Maintenant, incriminer le consumérisme qui fait que chacun de ces jeunes gens, tout en quittant l’école et faisant de séjours fréquents en prison, possède une belle voiture, une montre de prix, offre à sa famille des écrans-plats et des cuisines intégrées à l’occasion, et distribue génreusement aux petits frères qui font le guet de délicieux biffetons généralement du plus beau vert (donc de 100E), vous pouvez y aller.


                                                                                              • oncle archibald 18 septembre 2010 11:00

                                                                                                @ DD à coudre : « L’exclusion, économique et xénophobe, qui s’appliquent à certaines personnes de la population, les pousseraient à la névrose, et au-delà au suicide, si elles étaient individuellement isolées. Si ces personnes survivent, c’est parce qu’elles se sont regroupées dans des zones, où elles y développent une communauté d’exclus édifiants leurs propres règles, assurant ainsi leur survie. »

                                                                                                Je partage votre point de vue. L’exclusion économique et xénophobe est une réalité, je l’ai moi même constaté en voyant les difficultés d’amis de mes enfants, d’origine marocaine, ayant fait de belles études, pour trouver un travail à la hauteur de leur qualification, et la sélection au faciès est une honte pour toute la société. 
                                                                                                Mais à l’inverse, cette stratégie de « survie » dans des cités guettos communautarisées induit les comportements de rejet .. C’est le chien qui se mord la queue ..

                                                                                              • oncle archibald 18 septembre 2010 12:50

                                                                                                On ne peut pas à la fois leur reprocher de ne pas s’intégrer et empecher ceux qui veulent s’intégrer de le faire ... Il me semble qu’il ne doit pas etre très difficile à un DRH de faire la dofférence entre un caid de banlieue et un mec qui a bac +4 et qui cherche un vrai job dans sa spécialité .. et pourtant .. le pote de mon fils est devenu vendeur chez Darty, il n’a rien trouvé d’autre .. Que peut-il penser des discours bien pensants sur l’intégration par les études ?? 


                                                                                              • armand armand 18 septembre 2010 13:15

                                                                                                archibald,

                                                                                                Vrai problème, en effet. Quand on ne sort pas des meilleures grandes écoles c’est la concurrence acharnée pour des postes souvent moins qualifiés que le diplôme.

                                                                                                Le sort du cadre moyen, baladé de CDD en CDD, passant par la case chômage, et, quand il travaille, insuffisamment payé pour louer un appartement correct, est à mon sens largement plus scandaleux.


                                                                                              • oncle archibald 18 septembre 2010 14:54

                                                                                                @ Armand vous écrivez : « Le sort du cadre moyen, baladé de CDD en CDD, passant par la case chômage, et, quand il travaille, insuffisamment payé pour louer un appartement correct, est à mon sens largement plus scandaleux. »


                                                                                                Plus scandaleux parce que s’il s’agit d’un cadre beur c’est normal, ou enfin, disons, moins ennuyeux, enfin bref, vous me comprenez .. ce sont des bougnouls quend même non ?? 

                                                                                                Votre propos est ignoble !

                                                                                              • armand armand 18 septembre 2010 17:05

                                                                                                La paranoïa ça rend sourd et aveugle - ça semble être votre cas.

                                                                                                Je trouve effectivement que quand les « indigènes » d’un pays ont du mal à trouver du travail, ce sera encore plus difficile pour des immigrés. Je n’’ai pas dit que c’était bien.
                                                                                                De même, je trouve scandaleux que des travailleurs français (quelle que soit leur origine) ne puissent plus se loger en centre-ville - leur situation m’importe davantage que celle des familles africaines qui composent l’essentiel des troupes de DAL.
                                                                                                Effectivement, en situation de crise et de pénurie, j’appliquerai la préférence nationale. Comme cela se fait dans la quasi totalité des pays du monde.


                                                                                              • oncle archibald 18 septembre 2010 19:49

                                                                                                Si vous appliquez la préférence nationale vous engagez le pote de mon fils qui est bien français, né enfrance de parents immigrés il y a plus de trente ans, parfaitement intégrés eux aussi .. Mais avec son prénom, Rachid, et son visage, très beau mais très typé, on l’envoie balader sans meme regarder son cv ! Et ca m’emmerde parce que je le connais bien et que c’est un mec au poil, qui ne demandit rien de plus mais rien de moins qu’un autre et à qui on renvoie sans cesse son origine dans le pif ! Et que ça pourrait rendre méchant s’il n’était pas aussi intelligent .


                                                                                              • oncle archibald 19 septembre 2010 09:50

                                                                                                Marc Gelone : nous n’avons pas du tout la même vision de la société. Le genre passe moi la rhubarbe je te passerai le séné c’est pas du tout le mien. J’aime l’équité et j’ai horreur des pistonnés. 


                                                                                              • ddacoudre ddacoudre 20 septembre 2010 00:16

                                                                                                bonjour armand

                                                                                                je pense que l’exemple que tu choisis est exact, il y a dans toutes société ce que l’on appelle des francs tireur, qui profite d’une forme d’abus de droit, mais d’évidence stigmatiser ces gens, en l’absence de loi qui interdisent ce type d’abus et en soi faire croire que c’est pat là qu’il existerai une solution alors qu’ils ne représentent rien dans les échanges commerciaux et que de toute les manière l’argent qui leur est donné retournent dans le circuit économique. mais cela pose un problème de morale, notre société ne reconnait pas le mariage religieux donc un polygame ne peut déclarer qu’une épouse, les autres sont considérés comme des femmes célibataire et si elles ont des enfants, des mère célibataire, statut qui ouvre droit à un certain nombre de prestations. et aucune loi n’interdit que ces personnes vivent sous le même toit et se partage le même homme.
                                                                                                il est bien évident que pour cette communauté fruit de deux cultures le revenu de cet assemblage peut vivre des prestations perçus légalement.

                                                                                                ceci dit, l’attrait de pays riche comme le notre vu par ceux qui aspire a s’y trouver une place au soleil que nourri l’espérance est le même que ceux qui ont émigré dans l’Amérique dans l’espoir n’ont dit rester pauvre mais de s’y trouver une place au soleil.

                                                                                                ce processus est millénaire, comme celui de ceux qui les rejette comme étranger, hier les moyen de communication rendait la circulation des population migrante plus difficile comme l’était avant les obstacles naturels, mer océans montagne, le désir d’aller ailleurs (je vais le dire comme cela) nous a conduit aux facilité d’aujourd’hui d’aller chercher le bien être ailleurs même en utilisant les régimes d’aide sociaux, personne ne migre dans un autre pays pour y trouver plus de pauvreté que dans le pays qu’il quitte. en cela la stigmatisation de ces migrants n’est pas la solution, et à ce jour nous n’avons pas trouvé de solution, car nos théories économiques, se nourrissent de cette disparité. la compétition entraine forcément un dernier qui ne veut pas le rester.

                                                                                                cordialement.


                                                                                              • armand armand 18 septembre 2010 10:29

                                                                                                Je ne comprends pasl’acharnement de certains de gôoooche qui refusent l’évidence, même si celle-ci est présentée sous la forme la plus neutre qui soit.
                                                                                                Oui, les familles polygames, où les mères sont des anaphabètes claustrées à domicile, les gosses livrés à eux-mêmes et en bande, secrètent tout au moins de l’incivilité et bien souvent de la criminalité.
                                                                                                Le beauf alcoolique du quart-mode de nos provinces qui enceintre x nombre de concubines créé lui aussi une atmosphère criminogène.
                                                                                                Ajoutons à cela la concentration de ces populations dans certains quartiers où elles trustent les logements sociaux et l’on obtient ce résultat.

                                                                                                De plus, le facteur culturel est aggravé par l’importation d’une sous-culture des ghettos U.S. valorisant la violence, le bling-bling, le mépris des femmes, ainsi que de vagues justifications fondées sur les comptes à solder de l’époque coloniale et on obtient la situation présente.

                                                                                                A mon sens il n’y a même pas de débat sur ce constat.
                                                                                                C’est à propos des solutions que les tendances politiques et philosophiques de chacun divergent.
                                                                                                Personnellement (j’habite depuis VINGT ANS un de ces quartiers, et j’ai pu assister à la transformation de l’environnement humain par injections massives de ces familles sud-sahariennes) j’aurais tendance à privilgéier l’éducation, mais cela implique rétablir une discipline de fer dans nos établissement, et des travauilleurs sociaux habilités à intervenir au sein même des familles.
                                                                                                Plus généralement, je mettrais déjà fin à cette anomalie qui consiste à récompenser les familles nombreuses en limitant les allocs à trois enfants au maximum (ou en les supprimant entièrement, austérité budgétaire oblige).
                                                                                                Et pou finir (mais c’est là un autre débat) je casserai la spirale des prix de l’immobilier afin que les grandes villes, Paris surtout, cessent d’être polarisées entre pauvres immigrés dans les HLM, riches bobos ou jeunes cadres subventionnés par leurs familles dans le logement libre, et les classes moyennes.... rejetées en périphérie.


                                                                                                • Annie 18 septembre 2010 11:41

                                                                                                  Il n’y a aucun acharnement à ne pas comprendre, seulement de votre part à ne voir que ce qui vous arrange et surtout à en tirer les conclusions qui vous arrangent. L’avantage de vivre dans un pays où existent les statistiques ethniques est que ce lien entre culture et ethnie ou communautés a été établi depuis longtemps et occupe la place qu’il mérite, ni plus ni moins. Par exemple, le superintendant de Londres avait explicitement établi il y a plusieurs années le lien entre la culture des armes à feu et des communautés noires à Londres, un lien qui ne pouvait pas être établi pour les autres communautés. La question est de savoir : que fait-on de cette information ? Vous voulez vous en servir pour juguler l’immigration, ce qui ne résoudra pas votre problème actuel ou bien vous essayez de comprendre les mécanismes qui font que cette culture est devenue prévalente dans une communauté.


                                                                                                • armand armand 18 septembre 2010 12:25

                                                                                                  Annie,
                                                                                                  Je vis la situation spécifiquement visée par ce livre tous les jours, alors je suis fondé à en tirer les conclusions.
                                                                                                  Encore une fois, rien de consubstantiellement ethnique (dans un sens biologique) tout est culturel. Et on peut même dire qu’une culture qui tient la route dans le pays d’origine, transplantée dans un pays tout autre, devient catastrophique.

                                                                                                  Sinon, concernant les USA, vous pourriez méditer l’aveu de Jessie Dackson, certainement pas un extrémiste blanc, qui raconte comment un soir, entendant des pas derrière lui dans la rue, s’est senti soulagé quand il a vu qu’il s’agissait de Blancs.

                                                                                                  Un groupement humain peut aussi, pour diverses raisons, adopter à l’encontre de la culture majoritaire une véritable culture de la délinquance, choisissant de préférence les activités illicites et s’en glorifiant - surtout quand les médias ne font que vanter ce type de comportement.


                                                                                                • ddacoudre ddacoudre 20 septembre 2010 00:39

                                                                                                  bonjour armand

                                                                                                  ce ne sont que les cours des miracle modernes car les moyens sont différent du moyen âge, et les populations qui composent ces cours sont toujours les derniers, et s’ils sont derniers, c’est qu’en ayant les mêmes dispositions intellectuelles que tout humain, l’environnement dans lequel ils évoluent ou ont évolué, ne leur permet pas d’être les premiers dans des sociétés aussi complexe que les nôtres.

                                                                                                  cela demande du temps car le formatage cérébral éducatif ne se change pas comme l’on change de vêtement. le dernier est « handicapé social », il y en aura toujours et il faudra toujours les prendre en charge. les éliminer conduirait le second à être dernier et une fois éliminé le premier mourrait car il serait tout seul. il est impossible de sortir de ce processus inégalitaire, toutes nos tentatives en ce sens seront un échec, sauf à privilégier l’éducation comme une activité source d’un revenu, cela n’apporterait pas une solution définitive car il n’y en a pas, mais réduirait l’avènement de toute forme d’effet pervers de l’incivilité à la criminalité.

                                                                                                  cordialement.


                                                                                                • terrien26 terrien26 18 septembre 2010 11:15

                                                                                                  C’est pareil pour desmeaker , je sais plus comment ,des millions pour un homme , forcement , il faut des alloc ! Tout les monde critique les alloc , et personne ne se demande si l’état calcul , cela ! Je vous l’affirme , tout ça c’est normal ! CAF Alloc rentrée RSA RMI , ce n’est pas de l’argent fortuit .
                                                                                                  Comme le prix de la baguette de pain .
                                                                                                  Les français ne connaissent pas les assurances ! Depuis quand ça existe ?
                                                                                                  Vraiment c’est une éducation !


                                                                                                  • terrien26 terrien26 18 septembre 2010 11:19

                                                                                                    Pourquoi y’a des sites webs , ou tu as des réduction de 70°/. chez certaines boites , tu crois pas , tu t’es pas demander si c’était aussi de l’argent ces réduction ? Et pourquoi sont -elles là ? 50/50 c’est limite !


                                                                                                    • NeverMore 18 septembre 2010 11:51

                                                                                                      Un internaute a signalé une sur-représentation de certaines populations devant les tribunaux  : il suffit de se rendre au séances.

                                                                                                      Il n’y a pas que les tribunaux, allez à la sécu, à la caf, au pôle emploi, dans tous les organismes d’aide ...

                                                                                                      Sans mettre en cause les immigrants eux-mêmes, la cause première est une immigration massive et incontrôlée qui dépasse les capacités du pays d’accueil.

                                                                                                      Néanmoins, je me pose la question concernant les immigrants d’origine asiatique qui sont sous-représentés dans la problématique traitée ici. Quelqu’un a t’il une réponse ?


                                                                                                      • oncle archibald 18 septembre 2010 12:54

                                                                                                        «  les immigrants d’origine asiatique sont sous-représentés dans la problématique traitée ici »

                                                                                                        Oui n’importe qui peut répondre. Ils ont une réputation de mecs qui ne foutent pas la merde et qui bossent .. au contraire de certains autres venant d’affrique et non pas d’asie.

                                                                                                      • armand armand 18 septembre 2010 13:11

                                                                                                        Tout est culture, là aussi.
                                                                                                        Ceux qui s’intègrent et réussissent le mieux sont ceux dont la tradition valorise, parfois à l’excès, la réussite scolaire.
                                                                                                        Comme une de mes étudiantes, anglo-indienne de mère vietnamienne (très belle jeune femme, on s’en doute, avec de tels antécédents !) qui, à l’annonce de sa (très bonne) note, a demandé : « Est-ce la meilleure de la classe ? ».


                                                                                                      • NeverMore 18 septembre 2010 15:34

                                                                                                        Oui, j’en ai connu un autre qui ayant une bonne note (pas trop bonne cependant) a une cette réaction : « putain, je vais passer pour un bouffon » ... Chacun sa culture.


                                                                                                      • croacroa 18 septembre 2010 16:55

                                                                                                        le pire c est que c est vrai , un bon eleve issu de la musulmanerie est mit au ban de ses petits copains....
                                                                                                        je me demande ce que feront tous ces zozos a 40 ans quand ils seront clochards !!!!


                                                                                                      • armand armand 18 septembre 2010 17:27

                                                                                                        croacroa,

                                                                                                        C’est une des contradictions majeures de la société : pour réussir, il faut être travailleur, docile, vif sans être violent. Et en même temps une culture que je n’appelle pas populaire car elle est véhiculée par des médias richissimes vante la violence, l’instinctif, l’insolence, l’injure. L’atmosphère qui fait que bien travailler à l’école vous fait passer pour un bouffon.
                                                                                                        Alors si on plonge dans ce bain des gamins issus de traditions qui ne valorisent pas l’école, avec des parents quasi analphabètes, bourrés d’hormones, à qui on inculque cette sous-culture en leur disant en plus que ce sont des opprimés, et qu’ils ont droit à la revanche, OK, ils forceront l’admiration de leurs petits camarades gaulois, amateurs des mêmes modes, des mêmes musiques, mais ils ne trouveront jamais du travail.


                                                                                                      • terrien26 terrien26 18 septembre 2010 11:55

                                                                                                        Puis toi ta une gueule de loup mais on dirais un veau !


                                                                                                        • maryme maryme 18 septembre 2010 13:26

                                                                                                          Selon une récente étude de l’éminent CJMMTJRR (Centre Je me mêle de tout, je résoud rien), les blancs, français pour la majorité, on une facheuse tendance à exprimer des points de vue sans avoir ni la moindre idée de ce dont ils parlent.
                                                                                                          C’est dôle quand même tous ces bouquins de socio, donnez nous des détails sur les enquêtes, les sociologues, comment opèrent-ils pour nous livrer leur analyse ? Ils font des interviews de maliens dans la rue ou bien ils se déguisent en noir pour infiltrer les réseaux délinquants ?

                                                                                                          Faux problème quand tu nous tiens
                                                                                                          Tiens regardez par ici une burqua qui passe brrr ça fait froid dans le dos non ?


                                                                                                          • croacroa 18 septembre 2010 16:53

                                                                                                            si nos us et coutumes derangent ta petite personne tu peux partir , hein , c est aussi une grand liberté de la democratie !!
                                                                                                            et , oui , la burka me derange , l irruption de la prehistoire est intolerable !!
                                                                                                            Cette tenue est indecente , voila tout...respectez le sens de la decence de votre pays d acceuil , il n est pas le meme que le votre ?
                                                                                                            Dommage... c est a vous a vous adapter !!!


                                                                                                          • yorna 18 septembre 2010 13:57

                                                                                                            Etant donné que les arrestations et les contrôles se font au faciès, il est normal d’augmenter fortement les statistiques du côté des gens « basannés ». Et le gars se dit sociologue.... il a dû avoir une bonne prime du gouvernement pour se tissu de conneries.


                                                                                                            • croacroa 18 septembre 2010 16:49

                                                                                                              les arrestations ne ce font pas au faciés mais au délit : ce sont les controles qui se font au faciés , on ne va pas mettre en tole ali pour un delit qu a commit olivier chere « richesse » !!!


                                                                                                            • manusan 18 septembre 2010 14:11

                                                                                                              Si y en a un qui se marre, c’est Zemmour.


                                                                                                              • croacroa 18 septembre 2010 16:44

                                                                                                                monsieur , je me considere comme d extreme gauche et je n ai jamais nié cette realité !!


                                                                                                              • croacroa 18 septembre 2010 16:47

                                                                                                                ce sont les technocrates europeens atlantistes cosmopolites de la gauche comme de la droite qui veulent detruire leurs peuples pour leur plus grand profit !!!
                                                                                                                Votre clivage est grotesque en ce domaine !!


                                                                                                              • pigripi pigripi 18 septembre 2010 16:14

                                                                                                                Algérie vaincra !

                                                                                                                Mairie du 19ème, 15h30 ce samedi.
                                                                                                                un cortège de mariage quitte la mairie, klaxons et youyous tonitruants.
                                                                                                                Assises sur les rebords d’un coupé, trois ou quatre femmes brandissent en hurlant le drapeau algérien.

                                                                                                                Imaginez un mariage de français en Algérie brandissant le drapeau français...
                                                                                                                Ou même dans n’importe quel autre pays du monde....


                                                                                                                • croacroa 18 septembre 2010 16:43

                                                                                                                  non ,non , en belgique on vous laissera faire...


                                                                                                                • armand armand 18 septembre 2010 17:15

                                                                                                                  pigripi,

                                                                                                                  On connaît les mêmes coins - moi c’est en juillet que j’ai vu un cortège quitter la mairie des Lilas, descendre triomphalement la rue de Belleville en faisant un barouf pas possible, agitant des fdrapeaux algériens ET marocains (quelle belle réconciliation !). Bloquant la circulation exprès pour passer d’une voiture à une autre, et insultant et menaçant les conducteurs qui osaient les klaxonner.

                                                                                                                  Franchement, j’ai regretté que la pile de pierres amoncelées du côté du chantier n’aient pas volé instantanément en direction de ces trublions.
                                                                                                                  Plus bas (près de la place des Fêtes) toujours les mêmes bandes, une tension palpable, et la certitude que s’ils foncent sur toi, à moins d’être armé, t’es mal. Excellente technique - noter discrètement les physionomies - de bonne humeur ? souriants ? l’air satisfait ? Alors c’est bon.
                                                                                                                  Après, c’est l’enclave bobo près de la station Pyrénées (jadis je fréquentais un club d’arts martiaux dans le coin, le café qu’on fréquentait, tellement sale qu’on l’appelait « chez Zola » est remplacé par un MacDo.)
                                                                                                                  Et pour finir, le carrefour des restos chinois (Pacific, Cok Ming - où j’ai eu une de mes meilleurs cuites !) beaucoup plus calme.


                                                                                                                • croacroa 18 septembre 2010 16:42

                                                                                                                  Partout en europe un citoyen muni d au moins un oeil peut se rendre compte que l immigration musulmane a fait de l occident un enfer , pourquoi aurait-on besoin de depenser du fric pour prouver une evidence ? c est un peu comme vouloir convaincre le peuple que le soleil se leve a l est !!


                                                                                                                  • terrien26 terrien26 18 septembre 2010 16:52

                                                                                                                    C’est une histoire de cochons ... Je rappel que même l’écriture peut être cochonne . Alors c’est peut être vrai , surement que l’immigration n’a pas jouer dans la faveur de la cochonnaille , mais il était temps aussi , pour la France d’avoir une autre culture , un autre regard sur les choses , ou alors y’a des Frances . Ou alors l’esprit saint ! smiley


                                                                                                                    • Gadje 2 octobre 2012 23:09

                                                                                                                      Fais attention à tes propos, si le cassus belli que tu prône tant fini par se produire, tu risques une bonne tonte à la libération.


                                                                                                                    • croacroa 18 septembre 2010 16:58

                                                                                                                      ...et je vais vous avouer une chose....quand j etais jeune j ai fait de la prison , il n y avait que des arabes et pas un seul asiatique ,bizarre , hein ???


                                                                                                                      • ddt99 ddt99 18 septembre 2010 18:11

                                                                                                                        Pardonnez-moi cette question, mais, s’il n’y avait que des arabes en prison, que faisiez-vous en prison, étiez-vous arabe en ce temps là ?


                                                                                                                        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 18 septembre 2010 19:15

                                                                                                                          Bon, voilà tout est dit et personne n’aura rien à ajouter. Les sociologues, les politiques, les historiens, les scientifiques en général, les experts à la cervelle asséchée, tous sont aujourd’hui dépassés par la pertinence des internautes pour la plus part anonymes !

                                                                                                                          L’échec est donc là ! Mais quelle est la solution pour Marianne d’après vous ? Ceux qui savent mais n’ont pas le courage de murmurer un mot se rappellent sans doute que j’avais proposé la meilleure issue pour la Mère Patrie Française en 2001 !

                                                                                                                          J’avais dit que la France ne pourra pas noyer son chagrin au sein de « l’Europe » aussi large pourra -t-elle être, mais je n’avais droit qu’au mépris et au grand silence !

                                                                                                                          Tant pis pour toi Marianne !

                                                                                                                          Mohammed MADJOUR.


                                                                                                                          • emile wolf 18 septembre 2010 20:32

                                                                                                                            Communiqué des Postes :

                                                                                                                            Après cette mise en évidence nous avons pris toutes les précautions utiles pour que le facteur culturel ne puisse plus distribuer le courrier jusqu’à la conclusion de l’enquête administrative


                                                                                                                            • emile wolf 18 septembre 2010 21:14

                                                                                                                              Communiqué des autorités postales :

                                                                                                                              Après la mise en évidence ci-dessus, nous avons pris toutes précautions pour que le facteur culturel ne distribue plus le courrier jusqu’à la clôture de l’enquête administrative.


                                                                                                                              • moebius 18 septembre 2010 22:03

                                                                                                                                T’a mal au cul ?


                                                                                                                                • moebius 18 septembre 2010 22:10

                                                                                                                                  Si je comprend le sens de cet article et de ce livre c’est qu’il y’a a la base un probléme culturel qui releve de l’éducation ?...probléme que le ministre de l’interieur et de l’Auvergne ne sera jamais en mesure de solutionner tout seul avec des flash ball et des Eric Woerth en casserole de combat qui font cling cling sur des croix en bois du japon


                                                                                                                                  • pigripi pigripi 18 septembre 2010 22:25

                                                                                                                                    @Armand

                                                                                                                                    Alors si tu connais les mêmes coins tu comprends que je suis aux premières loges et que je n’ai pas besoin d’un Lagrange pour faire des constats que j’ai d’ailleurs rapportés plusieurs fois dans mes commentaires.

                                                                                                                                    Ce que j’ai vu aujourd’hui, le drapeau algérien pour célébrer un mariage au sortir d’une mairie française, ce n’est pas la première fois que je le remarque.

                                                                                                                                    D’ailleurs, tous les cortèges bruyants et démonstratifs qui se font à la mairie du 19ème concernent des maghrébins avec de plus en plus de mariées voilées avec bonnet et de demoiselles d’honneurs et mamas itou.
                                                                                                                                    Trompettes, tambours, youyous, klaxons, moteurs de motos et pétards. Très pittoresque, on se croirait ailleurs smiley))

                                                                                                                                    Il est possible que tous les mariages effectués à la mairie du 19ème ne soient pas maghrébins et musulmans, mais on ne les remarque pas....plus discrets sauf pour quelques chinois qui louent des limousines...

                                                                                                                                    Dommage que ces mariés algériens n’accolent pas le drapeau algérien au drapeau français pour exprimer leur bonheur de vivre en France...


                                                                                                                                    • pigripi pigripi 18 septembre 2010 22:29

                                                                                                                                      @Armand

                                                                                                                                      Nouveauté aux Buttes chaumont : le restau cachère qui fait le coin de la rue de crimée et de la rue Manin vient d’être transformé en MacDo....
                                                                                                                                      Cachère ou halal, pour l’instant, rien ne l’indique car il n’a pas encore ouvert smiley


                                                                                                                                      • pigripi pigripi 18 septembre 2010 22:34

                                                                                                                                        Vive les mariées musulmanes !

                                                                                                                                        http://www.google.fr/images?um=1&hl=fr&rls=com.microsoft:fr:IE-SearchBox&rlz=1I7SUNA&tbs=isch:1&q=mari%C3%A9e+hijab&revid=467062891&sa=X&ei=hyGVTML-KsqBswb03PBa&ved=0CB8Q1QIoAA

                                                                                                                                        Ce qui est amusant c’est le syncrétisme entre la traditionnelle robe de princesse chrétienne européenne et le hijab musulman ...

                                                                                                                                        Yen a qui font vraiment n’importe quoi en fière ignorance...


                                                                                                                                        • moebius 18 septembre 2010 22:52

                                                                                                                                          vous avez vraiment mal au cul ?


                                                                                                                                          • Gadje 2 octobre 2012 23:15

                                                                                                                                            Oui, à force que tu me le broute.


                                                                                                                                          • BA 19 septembre 2010 11:40

                                                                                                                                            Des « musulmans révoltés » manifestent.

                                                                                                                                            Une manifestation de musulmans « révoltés » a eu lieu dans le centre-ville de Limoges, vendredi 17 septembre, entre 17 et 18 heures.

                                                                                                                                            Un homme a harangué les foules à l’aide d’un porte-voix, notamment place de la Motte, puis rue Jean-Jaurès et place des Bancs. Très rapidement, des dizaines de personnes l’ont entouré et l’ont suivi dans les rues de la ville.

                                                                                                                                            Sur une banderole blanche était inscrit en lettres rouges : « Coran brûlé, musulmans révoltés », en référence à ce révérend de Floride, Terry Jones, qui avait menacé ces derniers jours de brûler le Coran.

                                                                                                                                            Alternant langue arabe et langue française, l’homme a lancé selon de nombreux commerçants des « slogans de haine ».

                                                                                                                                            « C’était quelque chose de très violent », témoigne une commerçante souhaitant garder l’anonymat.

                                                                                                                                            « Comprenez-moi, je n’ai pas envie qu’ils me pètent la vitrine, je préfère ne pas donner mon nom, ni que mon magasin soit cité. J’en frémis encore. »

                                                                                                                                            « Les policiers eux-mêmes ne sortent pas de leur voiture et laissent baissée leur fenêtre », témoignait un autre commerçant.

                                                                                                                                            L’organisateur ferait partie du groupe Sirât Alizza, le même qui avait fait une action antijuive au Mac Donald’s de Limoges en juin.

                                                                                                                                            Notre photographe leur a demandé s’il pouvait prendre une photo de la manifestation, comme c’est le cas chaque fois qu’un événement se produit à Limoges : « Va-t-en avec ton appareil. Sinon on te casse la gueule. »

                                                                                                                                            Notre journal a tenté de joindre le recteur de la mosquée de Limoges, en vain.

                                                                                                                                            http://www.lepopulaire.fr/editions_locales/limoges/des_musulmans_revoltes_m anifestent@CARGNjFdJSsGERgAAxo-.html

                                                                                                                                            Vidéo hallucinante en centre-ville de Limoges :

                                                                                                                                            http://www.dailymotion.com/video/xev5pu_coran-brule-loi-niqab-les-musulmans_news#from=embed


                                                                                                                                            • Thérèse Leduc 19 septembre 2010 14:41

                                                                                                                                              Le problème avec les racistes c’est qu’ils essaient toujours de justifier leur haine de l’autre par un facteur économique, culturel où social, etc...

                                                                                                                                              Si vous êtes racistes ayez au moins le courage de reconnaître que ce qui vous gène en fait chez l’autre c’est qu’il est différent de vous et que vous ne supportez pas les personnes qui ne vous ressemblent pas. N’allez pas vous cacher derrière de faux arguments.
                                                                                                                                              Le problème est dans votre cerveau.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Douglas Barr


Voir ses articles

Inscrivez-vous pour participer à AgoraVox

Derniers articles de l'auteur

Tous les articles de cet auteur


A lire dans la même rubrique

Société
Voir tous les articles de la rubrique


Les thématiques de l'article


Palmarès

3 derniers jours

Articles les plus lus

  1. Les masques. Une mauvaise fable française
  2. Tout ça pour ça ?
  3. Explosions massives au port de Beyrouth : premiers éléments et communiqué du Hezbollah
  4. Alors cette nouvelle « Nuit du 4 août », ça vient ?
  5. Ras le masque !
  6. Covid-19 : laisser les jeunes se contaminer entre eux ?
  7. Covid-circus - Figures de style de la médiocrité médiatique
  8. La France en état de mort clinique
  9. Le sens de la maladie
  10. Appel pour le Liban : consciences éprises d’humanisme, secourons ce pays martyr !

Derniers commentaires