• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Dépénalisation du cannabis : la lutte contre la drogue nécessite une (...)

Dépénalisation du cannabis : la lutte contre la drogue nécessite une nouvelle orientation

Un petit groupe de députés socialistes présidé par l’ancien ministre de l’intérieur Daniel Vaillant suscite un vif débat en proposant une légalisation contrôlée du cannabis par l’État. Les parlementaires partent du constat que dans notre pays, malgré une législation des plus répressives du vieux continent, le niveau des consommations, notamment chez les 15-24 ans, est l’un des plus forts de l’Europe.

Hasard du calendrier, dans un rapport publié le 2 juin, la Commission mondiale sur la politique des drogues internationale (ONU) présidée par l’ancien président brésilien Cardoso porte un constat très tranché sur la lutte mondiale contre les drogues. Elle juge que celle-ci a échoué et que l’approche exclusivement répressive de la toxicomanie est « dévastatrice ».

Cette Commission fonde on appréciation sur un constat. Sur la période 1998-2008, la consommation mondiale a augmenté de 35% pour les opiacés, 27% pour la cocaïne et 8,5% pour le cannabis. Elle en tire une conclusion unanime et sans ambiguïté : "les dirigeants politiques et les personnalités publiques devraient avoir le courage de d’articuler publiquement ce que plusieurs concèdent en privé : que les preuves démontrent sans équivoque que les stratégies répressives ne résoudront pas le problème de la drogue et que la guerre à la drogue n’a pas et ne peut être gagnée".

Les 19 membres de la Commission internationale proposent en conséquence la dépénalisation de la consommation de drogues et la légalisation du cannabis. Le rapport des parlementaires socialistes français s’inscrit parfaitement dans ce cadre. Xavier Bertrand le ministre de la santé a donc tout faux lorsqu’il déclare sur RTL : "Je ne pense qu'il soit utile de lancer un débat comme le fait Daniel Vaillant". Le débat doit être ouvert même s’il met mal à l’aise la majorité actuelle et son chef, le président de la république qui, derrière ses rodomontades présente un bilan calamiteux en termes de sécurité publique.

En effet, au-delà de l’aspect premier de santé publique, la question de la drogue renvoie aux problèmes de sécurité publique qui lui sont étroitement liés et à l’économie souterraine de première importance qu’elle génère. Elle interpelle également sur la bienveillance culturelle qui dans l'hexagone entoure l’alcool dont la consommation excessive est un désastre sanitaire aux risques psychiatriques équivalents à une consommation excessive de marijuana.

Le rapport des députés socialistes pose bien les choses en soulignant que l’absence de correctifs à la politique actuelle se traduit par une stérilité des résultats et un renoncement de la société à trouver des parades efficaces à un fléau. Ainsi, les parlementaires socialistes signataires du rapport affirment leur volonté de privilégier une autre approche que la prohibition qui, selon eux, a fait la preuve de son inefficacité. Selon l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) le nombre de consommateurs réguliers de cannabis a quadruplé ces 20 dernières années.

On peut discuter longuement des mesures préconisaient par les parlementaires socialistes, notamment la mise en place d’une filière nationale du cannabis sur le modèle du tabac et de l’alcool avec la création d’établissements consacrés à la vente afin d’éradiquer le trafic. L’important dans un premier temps est d’admettre que les dispositions aujourd’hui en vigueur ne règlent rien et qu’il faut totalement repenser l’approche du sujet.

Un premier pas pourrait consister à distinguer la légalisation, qui signifie que l’usage de drogue est autorisé et que sa production et sa commercialisation sont permises, de la dépénalisation, qui correspond seulement à une suppression des sanctions pénales associées à la consommation de cannabis (production et commercialisation restant interdites). Le débat est posé. Souhaitons seulement qu'il ne soit pas déjà, faute de courage politique, mort-né.


Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

122 réactions à cet article    


  • Taverne Taverne 17 juin 2011 10:36

    Villepin s’empare aussi du débat. Quand Dominique vit le pain (de cannabis), il dit : « partageons car ceci est mon corps » ou un truc de ce genre. Enfin, c’est une parole d’apôtre rapportée par Jacques Chirac dans son livre « putain, j’me fais chier »

    Deux urgences pour ce pays :

    - La dépénalisation du cannabis
    - La délepénisation

    L’UMP ne fera ni l’un ni l’autre. Elle tient à son fond de commerce.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 juin 2011 04:31

      @ Taverne 


      Restons sur la premiere. :

      Il faut se demander pourquoi on a criminalisé l’usage des drogues :  http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/03/11/144-la-breche/


      PJCA

    • Strawman Strawman 17 juin 2011 10:57

      Et ce n’est que le début. Devant le constat que les incendies de véhicules sont de plus en plus nombreux, plutôt que d’envisager l’horreur d’une politique répressive (brrr, j’en frissonne), il faudra se résoudre à les légaliser aussi, ainsi que les vols avec agression physique, les viols... Voilà qui va faire considérablement chuter les chiffres de la délinquance, puisque les actes sus-nommés ne seront plus classés comme délits ou crimes.


      • Heil Cartman Heil Cartman 17 juin 2011 16:26

        Si mes souvenirs sont bons ce type d’arguments a pourtant été utilisé sans complexe par l’UMP pour justifier la légalisation des jeux en ligne.

        C’est fou comme les gens ont la mémoire courte...

        http://www.rue89.com/2010/04/12/la-legalisation-des-paris-en-ligne-une-lachete-politique-147122?page=1#comment-1436679

        Aller, une petite citation de l’article que j’ai mit en lien ci-dessus :

        Les débats parlementaires en portent trace : ils seraient des milliers, des dizaines de milliers, à parier aujourd’hui sur des sites illégaux. Alors… légalisons !Mais depuis quand le fait que l’illégalité soit répandue constitue un argument en faveur de la légalisation ? Surtout à droite ? ! Depuis le travail dominical, me direz-vous peut-être. Passons…


      • Akwa Akwa 17 juin 2011 11:54

        Il est aberrant de voir encore ce genre de propositions !

        A l’inverse de l’alcool, connu depuis des millénaires, bénéfique à faible dose, le cannabis est une substance neurotoxique, extrêmement dangereuse, affectant les capacités intellectuelles durant plusieurs jours (des tests sur conducteurs ou pilotes de chasse l’ont démontré), et surtout entrainant des dégâts irréversibles au cerveau (apparition de « tâches noires » sur les IRM).

        Ceux qui sont pour le cannabis sont simplement des consommateurs de cannabis ! Il n’y a pas pire corrupteur que les corrompus !

        La Cannabis est à notre société ce que le Soma est au meilleur des mondes.


        • Akwa Akwa 17 juin 2011 12:21

          Ceux qui « moinssent » sont ceux-là même qui fument du cannabis !
          La note de mon commentaire permettra de connaitre la proportion de fumeurs sur Agoravox.


        • posteriori 17 juin 2011 12:28

          La Sarkozisme est à notre société ce que le Soma est au meilleur des mondes.

          La preuve ce genre de post. Allez bonne journée camarade epsilon et bonne formation pendant ta sieste.


        • posteriori 17 juin 2011 12:33

          « Ceux qui »moinssent« sont ceux-là même qui fument du cannabis !
          La note de mon commentaire permettra de connaitre la proportion de fumeurs sur Agoravox. »

          Nom de dieu, mais c’est du lourd qu’on a là, moi qui te prenais pour un propagandiste de base, mais tu as le niveau d’un responsable sondagier éliséen, tu n’es pas très loin de la future promotion epsilon, courage camarade bovin, courage.


        • ottomatic 17 juin 2011 12:37
          Pour chacune de vos affirmations sur les dangers du cannabis, il est possible de trouver une étude scientifique prouvant le contraire mais bon c’est pareil pour la dangerosité du téléphone mobile...

          Ce qui est le dangereux, ce sont vos propos...
          Que pensera un jeune (ou pas) qui tombe sur les déclarations comme les votres diabolisant le cannabis à outrance et sans mesure ?
          Ben après avoir testé le cannabis, il se dira sans doute que les discours sur la cocaïne et l’héroïne sont du même tonneau.. et là pour le coup il se mettra réellement en danger...

          Pour le reste, il faut constater la situation telle qu’elle est :
          - la consommation est incontrôlable par la police
          - rester dans la situation actuelle, c’est financer des réseaux de type mafia que ce soit au niveau international comme les bandes dans les cités pour le « locale »
          - le vrai aspect santé qui est d’éviter que des gens fument des produits coupé l’huile de vidange, aux médicaments et autres cirage

          Le résultat de la dépénalisation sera le découplage des réseaux de ventes de cannabis et de drogues dures (les réseaux de distribution ont fusionné depuis quelques années déja), le déminage de pas mal de banlieue, moins de perte de temps pour la police, et cerise sur le gateau, de l’argent pour l’état...

        • globulos nilasse 17 juin 2011 12:38

          qu’est ce qui faut pas lire comme connerie des fois sur le net. le cannabis est connu en inde depuis plus de 6000 ans et dont la toxicité est nettement moindre que l’alcool. on ne connait pas de dose létal pour le cannabis,alors que l’alcool peut tuer a certaines doses. akwa est un de ces ayatollah pro prohibition qui ne réfléchit qu’au travers des mensonges qu’il s’invente,du genre :


          « (des tests sur conducteurs ou pilotes de chasse l’ont démontré), et surtout entrainant des dégâts irréversibles au cerveau (apparition de »tâches noires« sur les IRM). »

          l’alcool a démontré des vertus pour les pilotes de chasse et conducteurs peut etre ? donnez nous donc un lien d’une revue médicale quant a l’histoire des taches noires après irm,j’ai consommé du cannabis dans ma jeunesse et bizarrement après avoir fait un irm il y a peu,pas de taches noires ! allez donc débiter vos conneries ailleurs.

        • Akwa Akwa 17 juin 2011 12:39

          Ceux qui fument le cannabis pour copier leurs camarades, où sous la pression du groupe, ceux-là même forment le troupeau de bovin !
          Comme toi, comme tous ceux qui moinssent.

          Et il n’y a AUCUN RAPPORT entre être « contre le cannabis » et Sarkozy.
          Vous manquez terriblement d’arguments.
          Vous êtes des moutons.

          Et la libéralisation du cannabis n’a que comme seul objectif de manipuler plus facilement encore la population, et la ramener encore d’avantage au rang de troupeau de moutons, dont vous êtes dignes représentants.


        • mojique mojique 17 juin 2011 13:08

          Des tests sur conducteurs ....

          Ce genre d’arguments d’autorité souffrent d’une faiblesse.

          Sources ?

          Sinon je peux écrire

          Le cannabis est une substance qui augmente l’acuité visuelle, les reflexes sont décuplés pendant plusieurs jours..(des tests sur conducteurs ou pilotes de chasse l’ont démontré)


        • ottomatic 17 juin 2011 13:13

          Sans vouloir être désagréable, c’est vous ici qui nous ressortez le discours médiatique des 20 dernières années... 


        • posteriori 17 juin 2011 13:21

          @mojique je dirai simplement que le cannabis est reconnu comme un dopant par les structures sportives internationales, lama et barthez en ont fait les frais.


        • gtherm gtherm 17 juin 2011 14:33

          Akwa -> Il est aberrant de voir une personne scientifiquement instruite comme vous prétendez l’être, affirmer de telles bêtises sur ce sujet (visiblement vous maîtrisez pas). 

          Opposer l’alcool et la chanvre comme vous le faites est une absurdité qui montre à quel point votre savoir est erroné.

          Les 2 ont pourtant comme gros point commun qu’ils sont des drogues dites récréatives : l’alcool - légal - tue des dizaine de milliers de personnes chaque année (sans même compter les accidents de voitures), le chanvre - Illégal- ne tue personne.

          Vous dites : «  le cannabis est une substance neurotoxique, extrêmement dangereuse »
          Pourtant selon le rapport Roques de 1998 la neurotoxicité du chanvre est : « nulle »
          Celles de l’alcool est : « forte » ... 

          —> Consulez donc ce tableau sur wikipédia (Rapport Roques / comparaison avec d’autres substances)


          La Cannabis est à notre société ce que le Soma est au meilleur des mondes.

          Je vous invite à relire « le meilleur des mondes » (qui je vous le rappelle est une vision acerbe de notre société transfigurée dans un univers de science fiction) pour vous rendre compte que le Soma d’Aldus Huxley y est parfaitement LEGAL. 

          « Une drogue parfaite, sans effet secondaire, qui est distribuée par l’administration. Cette drogue empêche les habitants d’être malheureux. Elle agit sur un mode anxiolytique » (http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Meilleur_des_mondes). 

          Vous pouviez donc dire « L’alcool est à notre société ce que le soma est au meilleur des mondes », ou encore « les anti-depresseurs sont à notre société ce que le soma est au meilleur des mondes » mais en aucun cas le chanvre ... tant qu’il est interdit.


        • Zord Zord 17 juin 2011 15:12

          "A l’inverse de l’alcool, connu depuis des millénaires, bénéfique à faible dose, le cannabis est une substance neurotoxique, extrêmement dangereuse« 

          Ma mère me disait à peu prêt la même chose, pareil pour les clopes, la mobylette, les jeux videos et le sexe sauf qu’elle était pas con au point de commencer sa phrase par un truc du genre »A l’inverse de l’alcool, connu depuis des millénaires, bénéfique à faible dose"


        • Mor Aucon Moraucon 17 juin 2011 16:17

          L’optique sanitaire, ni la sécuritaire, ne peuvent être considérées comme prioritaires pour aborder un problème dont le fond est la libre disposition de soi-même. Va-t’on demander de mettre hors-la-loi le suicide, par exemple ? Ceux qui se ratent plongeraient en prison ? 

          Méditons sur la prohibition de l’absynthe qui fut un fléau, bien sûr. Les ouvriers bossaient très mal ou plus du tout. Le chômage, lui, n’est pas trop un fléau - c’est une réalité incontournable, parait-il -, de plus on ne peut pas l’interdire, alors...

        • Akwa Akwa 17 juin 2011 18:28

          @gtherm et aux autres :
          Terrorisé à l’idée de la dangerosité réelle du cannabis que vous consommez, vous préférez faire l’autruche ou vous référer à des éléments hors contextes d’un rapport scientifique.

          Regardez bien : http://www.univ-rouen.fr/servlet/com.univ.utils.LectureFichierJoint?CODE=1106311066808&LANGUE=0
          << Notons cependant que Chan et coll. ( 1998 ) appliquant du THC sur des cultures de neurones hippocampiques, à des concentrations certes non extravagantes, ont suscité leur apoptose, tandis que Campbell ( 2001 ) a fait un constat similaire sur des cultures de neurones corticaux de souriceaux. La psychotoxicité du cannabis est par contre patente. >>

          Lire aussi ceci : http://www.academie-medecine.fr/sites_thematiques/cannabis/cannabis_senat.htm

          Lire aussi ici : http://www.prevention.ch/cannabisenparlerauxados.htm
          << Le cannabis est une substance à faible neurotoxicité ; toutefois une consommation chronique n’est pas sans dommages >>

          Le rapport Roque que vous citez sans cesse est complètement bidon, contradictoire, réalisé sous la pression d’intérêts politiques.
          Lisez plutôt : http://www.drogue-danger-debat.org/page_det.php?id=102&theme=actualite
          << Ainsi, dès le début, le rapport Roques reconnaît la dangerosité neurotoxique du cannabis au même titre que l’héroïne ou l’alcool. >>


          Le cannabis a des effet sur l’ensemble du corps, et spécialement sur les cellules nerveuses. Sans compter qu’il rend stérile.

          Voilà ce qui se passe dans votre cerveau.
          La propagande, c’est celle qui dit que le cannabis est sans danger.


        • Akwa Akwa 17 juin 2011 18:31

          Avec -16 pour 24 votants, on trouve donc environs 60% de fumeur de joins, ce qui ne me surprend pas dans la population qui lit Agoravox, probablement assez jeune (sachant que je le suis aussi, mais que je ne fume pas ni ne bois, n’étant soumis ainsi à aucune drogue, quelle qu’elle soit).


        • globulos nilasse 17 juin 2011 18:48

          lisez donc les études sur l’effet du café sur les neurones et vous aurez dans une moindre mesure la même chose que sur vos liens. l’idéal serait d’arrêter de vivre. car manger gras augmente le risque de maladie cardiovasculaire,le sel le risque hypertension donc de rupture d’anévrisme,le sucre le risque de diabète donc d’embolie,le sexe les risques de MST,boire de l’alcool le risque d’hépatite, même traverser la rue comporte des risques...........

          vous devriez péter un coup akwa. libre a vous de vouloir vivre dans l’illusion de la securité au travers d’un hygienisme pathologique,mais ne contestez pas aux autres de vouloir vivre comme ils l’entendent.

        • Zord Zord 17 juin 2011 19:04

          « le cannabis est une substance neurotoxique, extrêmement dangereuse »

          « Le cannabis est une substance à faible neurotoxicité »

          Marrant, en l’espace de deux de vos interventions, on a l’impression que c’est devenu moins dangereux, attention un message de plus et vous allez fumer un pétard.


        • Mor Aucon Moraucon 17 juin 2011 19:27

          Akwa, très louable votre intention de libérer les gens de ce que vous croyez être une soumission en leur imposant la liberté que vous pensez avoir choisi. Enfin, comme vous dites que vous êtes jeune, on peut comprendre que vous soyez si contradictoire.


        • gtherm gtherm 17 juin 2011 21:10

          @gtherm et aux autres :
          Terrorisé à l’idée de la dangerosité réelle du cannabis que vous consommez, vous préférez faire l’autruche ou vous référer à des éléments hors contextes d’un rapport scientifique.

          Mais qui est terrorisé ? Je vais vous les dire moi : c’est les pauvres gens qui sont obligés de se taper les effets de bords et l’engrenage infernal de votre politique toute pourrie : les banlieusard non trafiquants, leurs enfants qui risquent la balle perdue, pour les plus grand d’entre eux un des rares horizons pour trouver un job qui paye un minimum (pas le smic mais pas beaucoup plus malgré le mythe que vous entretenez) dans une France en crise depuis 40 ans, les mamies qui se font arracher le sac par des camés à la recherche de fric facile pour se payer leur dose (dose qui a l’origine ne vaut rien ou presque mais dont la valeur est artificiellement gonflée par l’interdit), camés qui eux mêmes sont terrorisés par leurs dealers et la peur de tout perdre, les camés qui se prostituent, les gens qui s’enferment à double tour chez eux, qui installent des cameras, des alarmes partout pour parer aux toxicos cambrioleurs toujours à la recherche de pognons pour nourrir les dealers .................................

          Accessoirement ces gens, qui deviennent parfois de véritables esclaves aux mains de l’économie souterraine, ce sont des gens comme nous, comme vous, nos amis, nos parents, nos enfants, nos cousins... La guerre contre la drogue c’est la guerre civile.

          Et qui fait l’autruche ? Vous qui ne voulez pas comprendre que votre guerre à la drogue provoque des morts et des situations atroces ? Qu’elle nous coûte la peau des parties sensibles, des centaines de milliards d’€, tout ça pour satisfaire votre volonté de maîtriser la vie des autres et faire la fortune des industries de la sécurité, des banques et des mafias ? Vous, qui ne voulez pas comprendre que l’alcool est 10X plus dangereux que le chanvre et que vous êtes dans une contradiction totale ? Ou moi qui réclame la fin de la stigmatisation des toxicomanes, la fin de cette politique stupide et mortifère qui n’est qu’une spirale sans fin ?

          Regardez bien : http://www.univ-rouen.fr/servlet/co...
          << Notons cependant que Chan et coll. ( 1998 ) appliquant du THC sur des cultures de neurones hippocampiques, à des concentrations certes non extravagantes, ont suscité leur apoptose, tandis que Campbell ( 2001 ) a fait un constat similaire sur des cultures de neurones corticaux de souriceaux. La psychotoxicité du cannabis est par contre patente. >>

          Blablabla... Les gens ne fument pas du THC. Le THC c’est UNE molécule : la + connue. Dans de l’herbe il y a des milliers de molécules qui forment un tout : la plante (vivante et équilibrée). Dans les joints les molécules les + dangereuse sont (amha) celles du tabac. 

          Ce qui me tue c’est qu’en plus de sortir des conclusions fantaisiste d’études ponctuelles sur l’effet du THC, vous défendez l’alcool ! Mais allez donc voir sa toxicité !


        • Deneb Deneb 18 juin 2011 08:31

          Akwa : « Le cannabis a des effet sur l’ensemble du corps, et spécialement sur les cellules nerveuses. Sans compter qu’il rend stérile. »

          Et sourd, je présume....


        • Deneb Deneb 18 juin 2011 08:44

          Akwa : « La psychotoxicité du cannabis est par contre patente. »

          Psychotoxicité ? Mais qu’es-ce que ce machin ? Un poison pour l’ésprit ? D’accord, j’ai compris, vous faites parti du clergé. Ou alors d’une secte, ce qui est la même chose


        • BOBW BOBW 19 juin 2011 10:01

          Vous êtes donc « mûr » pour le « paradis naturel » Il va falloir demander au pape qu’il vous propose pour être canonisé smiley


        • Tarouilan Tarouilan 19 juin 2011 14:36

          Faux, le café n’agit pas du tout de la même façon que le cannabis, sur le cerveau : http://lecerveau.mcgill.ca/flash/i/i_03/i_03_m/i_03_m_par/i_03_m_par_cannab is.html#drogues

          La conduite d’un véhicule après l’usage du cannabis, est incompatible avec la sécurité, contrairement, évidement au café !

          Les cailleras de banlieue, n’ont souvent que ce lamentable trafic, comme source de revenus, sa privation entraînera un report, sur des activités plus gênantes pour la société, comme les agressions contre les personnes âgées, contre la communauté chinoise de Belleville (manifestation en cours ce dimanche) et la liste est longue, vol à l’arraché, etc...

          Cette campagne ignoble de dépénalisation, a pour origine les consommateurs addict de cette drogue, relayés par les médias TV, composés souvent de cocainomanes avérés et d’un parti politique agonisant et ridiculisé par DSK.

           


        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 17 juin 2011 12:02

          La dépénalisation du canabis n’empèchera pas les traficants de s’enrichir si la production reste interdite.

          Pour casser le trafic et donc la criminalité qui y est associée, il faut autoriser la production de canabis en France.

          On pourrait d’ailleurs élargir la dépénalisation à la cocaïne si on désire briser le dos de la mafia une bonne fois pour toutes.

          Ceci étant dit, je n’ai pas la moindre idée de ce que ça provoquerait comme problèmes au niveau de la santé publique et du développement des comportements associaux.

          Une petite expérience pour tester tout cela ??

           smiley smiley smiley


          • Lefumiste Lefumiste 17 juin 2011 12:04

            Il y a un aspect primordial que les politiques oublient (consciemment ou non ?) lorsque l’on parle de dépénalisation/légalisation du cannabis ou même de drogue en général… c’est le poids économique de ces trafics dans les cités.

            En effet, le trafic de drogue est une nécessité vitale pour beaucoup d’habitants de zones défavorisées car il permet de faire rentrer l’argent d’une autre manière. Une très grande partie de ces populations bénéficient indirectement de l’argent généré par ces trafics. Car derrière un dealer, un rabatteur, un guetteur il y a une famille qui vit grâce à cette arrivée de devise… On connaît les difficultés concernant l’accès à l’emploi des jeunes en France, et particulièrement pour ceux issus des cités.

            Malgré cela les gens doivent quand même bouffer et les trafics permettent à l’argent de rentrer.

            Plusieurs études ont été faites à ce sujet et le constat est toujours le même … le trafic permet à une grande partie de la population des zones défavorisées d’avoir un revenu, et ce malgré le fait qu’une majorité de ces gens ne participent pas directement au trafic.

            C’est pour ça qu’au-delà d’une posture morale des politiques concernant la drogue (pour ou contre), la dépénalisation de la drogue aboutirait inévitablement à un problème majeur : l’emploi de population délaissée par le système qui aujourd’hui survivent en partie grace à l’agent issu des trafics !

            A ce titre, un reportage avait été fait a Sevran, par France Inter je crois, durant lequel étaient interrogés les acteurs d’un réseau de trafic cannabis/cocaïne.

            Le constat était sans appel : Tous expliquait qu’ils préféreraient un emploi « légal » qui leur permettrait de toucher sensiblement le même salaire mais en étant dans la légalité ! Une seul exception dans ce reportage, le semi grossiste (celui qui réceptionne et redistribue aux revendeurs) qui gagnait 20 000eur/mois et qui expliquait qu’au vu de son niveau d’étude, jamais il ne trouverait un emploi avec cette rémunération.


            Donc au-delà de la posture morale de nos politiques, cet aspect est primordial… mais ils se privent bien de le mettre en avant car cela impliquerait de résoudre des problèmes bien plus complexes !

             

            Le plus simple …. Faire ça chez soi !  smiley

            http://www.cultureindoor.com/


            • Sir Vladimir L.S Freak Sir Vladimir L.S Freak 17 juin 2011 12:25

              C’est aussi une économie florissante pour les puissants. L’argent de la drogue est blanchi par les banques puis réutilisé dans des activités illégale tel que le financement politique. Si demain, on souhaite faire cesser tout traffic de drogue, il suffirait d’aller demander les livres de comptes dans les paradis fiscaux, et de suivre l’argent...

              Cela n’arrivera bien sur jamais.

              Quand à l’activité locale, elle est triste, et effectivement, je comprend aussi ces jeunes qui préfèrent guetter ou refourguer plutôt que d’aller à l’usine. Mais eux-mêmes sont les pantins d’une bande de businessman qui se font des tonnes de blés sur la misère de ces gens-là (qui au quotidien se font arrêter par les flics en mode brutale, pour trois barrettes sur eux...)

              Et enfin, la culture indoor.... j’en rêve, mais je n’ai pas la place... Surtout que je trouve que cela entraine un rapport assez sain à sa drogue (aussi sain que peut être un rapport à la drogue) que de la faire pousser soi. Qu’elle soit le fruit de nos efforts, de notre travail, et non plus de notre argent...



            • Croa Croa 18 juin 2011 08:58

              Effectivement si notre société ne pratiquait pas l’exclusion, il y aurait bien moins de trafics regrettables.


            • Akwa Akwa 17 juin 2011 12:26

              Absolument pas. Si on légalise le cannabis, qu’est ce qui empêche de légaliser toutes les autres drogues ? Cocaïne, héroïne, colle, LSD ?

              Il y a plein de moyen efficaces pour arrêter complètement les traffic.
              L’un deux consiste à installer des talibans : l’Afghanistan ne produisait plus d’opium sous les talibans. Maintenant c’est le premier producteurs.

              Il y a aussi des méthodes énergiques efficaces : remonter les filières depuis le bas, en éliminant physiquement les personnes à chaque niveau... Mais évidement, c’est pas compatible avec les droits de l’homme (du truand).

              La légalisation de l’alcool vient du fait, outre qu’il est historiquement présent depuis des millénaires, qu’il n’est pas nocif à faible dose.


            • sisyphe sisyphe 17 juin 2011 16:07
              Par orion (xxx.xxx.xxx.64) 17 juin 12:20

              Prohibition = mafia + tentation de l’interdit + désastre sanitaire (depuis 20 ans le « shit » à remplacé le cannabis)

              Le seul moyen de lutter efficacement contre le trafic de drogue, c’est la légalisation + la prévention + une réglementation et un suivit sanitaire (comme pour l’alcool).

              C’est pourtant simple 

              Entièrement d’accord avec ça ; c’est d’une évidence absolue. 

              Pas de « dépénalisation », qui ne réglerait pas les problèmes liés au trafic et aux marchés parallèles, mais une LÉGALISATION , de façon à ce que, joint à une politique de prévention, et sanitaire, les abus soient contrôlés, les jeunes protégés, et les trafiquants coupés de leurs juteux subsides. 


            • slipenL’air 17 juin 2011 18:18

              Le lsd c’est très bien
              mais il faut bien lire le mode d’emploi
              Stanislav Grof
              à lire sans modération
              * Les royaumes de l’inconscient humain
               * La rencontre de l’homme avec la mort (en collaboration avec Joan Halifax)
               * Psychologie transpersonnelle,
               * L.S.D. Psychotherapy, Hunter House, Pomona, 1980.
               * Ancient Wisdom and Modern Wisdom, Suny Press, New York, 1984.
               * Les nouvelles dimensions de la conscience
               * L’esprit holotropique. Les trois niveaux de la conscience humaine 
               * Le jeu cosmique
               * Pour une psychologie du futur (2000), Dervy, 2002
               * À la recherche de soi
               * Quand l’impossible arrive
               * L’Ultime voyage
               * « New Perspectives in Understanding and Treatment of Emotional Disorders »,
               * LSD : Doorway to the Numinous :

               smiley smiley smiley smiley smiley smiley


            • Mor Aucon Moraucon 17 juin 2011 21:15
              « Si on légalise le cannabis, qu’est ce qui empêche de légaliser toutes les autres drogues ? Cocaïne, héroïne, colle, LSD ? »

              Rien, et ce sera très bien. On aura enfin légalisé la pleine responsabilité de nos actes.

            • Mor Aucon Moraucon 17 juin 2011 21:40

              « L’un deux consiste à installer des talibans : l’Afghanistan ne produisait plus d’opium sous les talibans. »


              Vous donnez la piste du genre de bien que vous désirez à l’humanité. Alors comme vous êtes jeune, vous devriez vous botter les fesses. D’autant plus que cette idiotie est fallacieuse. Ce bon point que l’on arroge aux talibans ne leur appartient pas. Il est le fait d’autres musulmans, bien plus dignes, comme Massoud, par exemple. Les talibans n’ont fait qu’interdire de rire et de voler des cerfs-volants et d’écouter de la musique et de danser et de s’habiller comme les gens veulent et de croire en qui ils veulent et de la manière qu’ils veulent et de, et de, et de, et merde.

            • Mor Aucon Moraucon 17 juin 2011 21:50

              Je précise. Comme vous êtes jeune et que vous avez donc de la souplesse bottez-vous les fesses jusqu’à ce que mort s’ensuive et rejoignez les cinquante douze verges qui vous attendent. Terminé.


            • Deneb Deneb 18 juin 2011 08:52

              Akwa : c’est la dianétique, votre truc ?


            • Laratapinhata 19 juin 2011 00:46

              @AKWA : je n’ai jamais fumé de canabis...en revanche je fume du tabac noir qui pue, je ne bois pas d’alcool (un flûte de champagne aux fêtes et encore) ,mais je bois des litres de café noir...et je suis contre la prohibition de canabis et encore plus contre les puritains qui veulent régenter la vie privée... Le tabac , l’alcool , le canabis c’est mauvais pour la santé ? et surtout mauvais pour la sécu ? moins que le travail qui use, qui vieillit prématurément, mais que personne ne cherche à interdire ni à réformer.

              PS Pour les mauvais coucheurs : il y a une étude sérieuse sur l’alliance du café et du tabac, curieusement très positive pour les grands fumeurs...


            • LE CHAT LE CHAT 17 juin 2011 12:58

              l’alcool , le tabac , les somnifères , les pschycotropes , sont des drogues dures bien légales ....
              tant qu’il prennent pas le volant ( c’est comme avec l’alcool ) , pourquoi vouloir dire aux gens ce qui est bon ou pas bon pour eux , c’est la prohibition qui crée le crime et le trafic !
              ne sait on créer que des interdits ?

              un bon pétard bio made in France , de quoi relancer l’agriculture ....  smiley


              • yagiu 17 juin 2011 14:09


                Les agriculteurs suisses cultivent du chanvre, et le commercialisent (reportage TV que j’ai vu il y a
                quelques années, je ne sais pas ce qu’il en est depuis)


              • slipenL’air 17 juin 2011 18:26

                l ’alcool provoque des palpitations cardiaque qui génèrent de l’angoisse
                et un peu de cannabis régule ce problème et réduisent les passages à l’acte
                suicidaire.
                adoucissons nos lendemain de cuite  smiley


              • Croa Croa 18 juin 2011 09:05

                « Les agriculteurs suisses cultivent du chanvre »

                On peut aussi en France... Si c’est pour en faire de la moquette smiley

                Les fleurs de pavot sont aussi très belle et on a le droit d’en faire pousser pour les regarder smiley


              • yagiu 18 juin 2011 10:08


                Ils pouvaient en faire des produits « dérivés », huiles pour bains etc....

                ou le vendre brut directement à leur concitoyen, à usage de « moquette » ?

                En planter en France, on peut, c’est sur ?

                Parce-que si j’ai un bout de terrain, je plante des tomates, personne ne devrait trop rien dire( encore

                que........ avec les réglementations européennes, tout devient illégal) , par contre, du cannabis.......


              • Marx 19 juin 2011 16:03

                yagiu 


                le chanvre et le canabis ta une différence de dose de THC 

                oui on en cultive en france lien

                histoire du chanvre avec toutes ses les choses que tu peux faire avec Lien

                Et sa Lien

              • yagiu 19 juin 2011 19:43


                @ Marx

                Merci pour les liens, THC......d’accord


              • |3uddha 17 juin 2011 14:05

                Cannabis toxique ou pas ? Cannabis à l’origine d’accidents de la route ? etc..
                Ce ne sont pas des questions que les requins se posent !

                Il est évident que le marché du cannabis est très très juteux ! L’opération consiste ici simplement à transférer les trafics illégaux au marché légal et donc les plus requins (ceux qui ont auront payé ce Vaillant député) qui ont sont sûrement déjà prêts, et ont toutes les structures, business plan etc s’approprieront ce marché.

                 :)


                • sisyphe sisyphe 17 juin 2011 17:34

                  ar |3uddha (xxx.xxx.xxx.201) 17 juin 14:05

                  Il est évident que le marché du cannabis est très très juteux ! L’opération consiste ici simplement à transférer les trafics illégaux au marché légal et donc les plus requins (ceux qui ont auront payé ce Vaillant député) qui ont sont sûrement déjà prêts, et ont toutes les structures, business plan etc s’approprieront ce marché.

                  C’est justement le contraire. 

                  Une fois que le marché du cannabis sera légalisé, c’est l’état qui pourra : d’une part en assurer le contrôle, et, d’autre part, en récolter des « bénefices », pour les redistribuer vers une politique de prévention, et une politique sanitaire ; les requins n’auront plus qu’à se rabattre sur autre chose ; la spéculation sur les matières premières et l’alimentaire, par exemple, qui fait florès depuis plusieurs années, alors que plus d’1 milliard d’hommes et de femmes crèvent la faim... 


                • Fanatomik 17 juin 2011 18:29

                  Pourquoi ne pas emprisonner tous les drogués jusqu’à ce qu’ils se désintoxiquent naturellement ? Cela permettrait d’économiser sur les campagnes de prévention et de régler une bonne fois pour toute le fléau de la drogue


                • sisyphe sisyphe 17 juin 2011 18:56

                  Oui. 

                  Et pourquoi pas supprimer tous les cons ? 
                  Ça ferait des centaines de millions de bouches en moins à nourrir, et ça soulagerait les gens honnêtes et lucides des âneries qu’ils sont obligés d’ingurgiter à la lecture de ce genre de commentaires... 

                • |3uddha 17 juin 2011 21:10

                  Je ne pense pas que ceux qui sont au gouvernement aient un intêret quelconque à faire gagner de l’argent à l’Etat (cela s’explique par la politique libéral du « minimum d’etat possible », on a intêret à affaiblir l’Etat, pour ensuite avoir moins de fonctionnaires, plus de précaires sur le marché, donc baisse de salaire, autre sujet).

                  Votre argument de politique sanitaire est possible mais je pense que c’est peu probable.

                  Je suis persuadé que beaucoup de personnes ont flairé le butin de légalisation et comme ce mouvement vient des USA pourquoi ne pas penser qu’il y a profit derrière.

                  De plus c’est le cannabis qui « tient » les banlieues, donc si on veut un bon pétage social (pour réprimer encore plus) c’est la bonne chose à faire.


                • Fanatomik 17 juin 2011 21:38

                  A Sysiphe

                  Supprimer tous les cons ? Eh bien dites-donc ! Vos méthodes sont plutôt radicales ! Et sur quels critères allez-vous vous appuyer pour déterminer qui est con et qui ne l’est pas ? Allez-vous leur faire porter un signe distinctif ? Vous dites que cela concerne des centaines de millions de personnes. Concrètement, comment vous allez vous y prendre pour les exterminer ? Ce genre de commentaire fait froid dans le dos...


                • tinga 17 juin 2011 21:42

                  Il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre, second degré, ironie, etc... toutes ces choses font parties de l’échange entre humains.


                • guyanaju 17 juin 2011 22:11

                  A Fanatik,

                  Et vous, comment vous y prendre pour « enfermer tous les drogués » ? Car bien sûr, on inclue cannabinophiles, accros aux drogues dures, dont l’alcool, les boulémiques aussi  ? et ceux qui ne peuvent se passer d’une cafetière par jour etc ?

                  Remarque, ça peut avoir le mérite de résorber le chomage et relancer le bâtiment car il va en falloir des prisons pour loger ces millions de personnes...

                   smiley

                  ps : + 1 pour la sarcastique réponse de Sysyphe smiley


                • Fanatomik 17 juin 2011 22:32

                  Constructions de prisons, recrutement massif de gardiens seront les deux piliers sur lesquels s’appuiera cette politique ambitieuse mais qui, à long terme, portera ses fruits. Et vous avez raison, cela aura pour conséquence de relancer le bâtiment.


                • sisyphe sisyphe 17 juin 2011 23:14

                  @ fanatomic


                  mes escuzes....

                  je croyais que vous aviez lancé le jeu de la proposition la plus conne 
                   ; j’y allais de ma participation, mais, vu la suite,
                   je m’avoue totalement vaincu : j’peux pas lutter.

                  Respect.
                   smiley

                • Fanatomik 17 juin 2011 23:22

                  A Sysiphe,

                  Etre con, ça se mérite. On ne le devient pas du jour au lendemain. C’est un entraînement quotidien, des privations, des sacrifices... Une volonté à toute épreuve, qui n’est pas donné à tout le monde.


                • Fanatomik 17 juin 2011 23:24

                  Par contre, être un gogo qui gobe tout, c’est déjà plus facile.


                • sisyphe sisyphe 18 juin 2011 00:03

                  Par Fanatomik (xxx.xxx.xxx.150) 17 juin 23:22

                  A Sysiphe,

                  Etre con, ça se mérite. On ne le devient pas du jour au lendemain. C’est un entraînement quotidien, des privations, des sacrifices... Une volonté à toute épreuve, qui n’est pas donné à tout le monde.

                  Ça dépend. 

                  Il y en a qui le sont naturellement, sans le moindre effort. 

                  La plupart. 

                  Maintenant, c’est sûr que pour atteindre le haut niveau, c’est comme pour tout : ça demande un entrainement ; vous m’avez l’air particulièrement affûté. 

                  Faites comme le nègre : ... continuez... ; de toutes façons, le retour en arrière semble exclu, là... 


                • Fanatomik 18 juin 2011 00:14

                  Le con (celui du dîner), n’est pas toujours celui que l’on croit...


                • Croa Croa 18 juin 2011 09:09

                  Tout à fait,

                  C’est ce que pense tout haut Dany le rouge... tout en s’exprimant autrement smiley


                • Mor Aucon Mor Aucon 20 juin 2011 04:21

                  Le Fantomas impassible va droit a l’objectif et ne le loupe pas.

                  Bon, en résumé, je propose que, pour ne pas s’user la santé, on arrête de vivre. Problème réglé.


                • Slhatch 17 juin 2011 14:06

                  Je suis POUR une « Légalisation contrôlée » du cannabis !

                  Tout d’abord, le cannabis pourrait aider certaines personnes atteinte de maladies telles que
                  « La sclérose en plaque » : je vous laisse un petit lien histoire de comprendre son effet sur ces personnes...
                  ( http://www.cannaweed.com/topic/42697-cannabis-et-sclerose-en-plaques/ )

                  Le cannabis peut également, grâce à l’huile de Chanvre, être un carburant végétal pour moteur. De moins en moins de Pétrole ? et alors faisons pousser du cannabis !

                  De plus, un sujet actuel pour notre planète, « La déforestation » ! Et oui, nos malheureuses Forêts denses sont détruites à une vitesse inconsidérable !
                  Je prends l’exemple de l’Amazonie, et pour vous faire réfléchir je vous laisse également un lien :
                  ( http://la.deforestation-amazonie.org/?rubrique=Consequences )
                  Et aussi, en 2009, le gouvernement Brésilien a saisie 400 camions de bois qui avait été coupé de manière illégale ! Comme quoi il y a de l’illégalité avec toute sorte de choses..

                  Je passe ensuite au fait que les jeunes ( j’en fais parti ) fume une herbe de mauvaise
                  qualité !
                  Et oui, le fait de rajouter de la laque à cheveux ou même du « verre pilé » pour que ( messieurs qui défendent le petit business des familles à faible revenu ) ceux-ci alourdissent les résines de cannabis pour ensuite en revendre plus pour gagner plus !
                  Mais par la suite c’est bien notre santé qui est mise en danger !

                  Un autre point qui me fais bien « marrer », le fait que si une légalisation est prononcée, tout de suite les dealeurs vont se mettrent a vendre de la cocaïne etc..
                  MAIS OUVREZ LES YEUX ! 
                  La vente de ces drogues durs est déjà assez importante, le fait de retirer le cannabis est un plus, les forces de l’ordre pourront donc chasser le « Vrai dealeur », et non le petit fumeur, qui fume son joint comme une personne qui boit une bière devant le match de foot du Samedi soir..

                  Après, on entend dire que la légalisation va forcément accroître le nombre de fumeurs, mais sortez de votre caverne messieurs les politiciens !
                  Les jeunes peuvent en trouver n’importe où dans les rues, les personnes ne voulant pas fumer on fait un choix et ce n’est pas parce qu’il sera en vente contrôlée que tout ces gens vont se mettre a fumer du cannabis..
                  Au contraire, les petits jeunots qui veulent impressionner leurs camarades à faire quelque chose qui est illégale, et bien ils ne seront plus tenter à le faire car ceci sera devenu banal comme l’alcool et le tabac !
                  Une personne qui ne boit pas d’alcool aura fait un choix, comme celui qui a décidé de ne pas fumer.

                  Alors pourquoi restez vous dans l’hypocrisie comme le fait remarquer M. Vaillant !?

                  Cela fait 40 ans que les « Politiciens » vous sortent les mêmes conneries, et vous derrière votre écran de télé ou votre PC vous gobez tout !
                  Le cannabis, « Oh mon Dieu c’est une DROGUE » mais la « Drogue » c’est bien eux !

                   


                  • moumou moumou 17 juin 2011 22:17

                    le petit fumeur, qui fume son joint comme une personne qui boit une bière devant le match de foot du Samedi soir..

                    Quelle comparaison !

                    Si c’est là l’attrait du shit, autant qu’il reste interdit alors ! MDR


                  • Lefumiste Lefumiste 17 juin 2011 14:37

                    Le problème avec la désinformation ou avec les moralisateurs de tout poil c’est que pour la plupart.. ils n’ont jamais tiré une latte sur un joint !

                    D’où les fantasmes qui en découlent su ce qu’on présente comme « une drogue »....

                    Par contre j’imagine que comme beaucoup ils ont déjà prit des cuites aux gros rouges ... mais c’est pas pareil.. ça c’est « culturel » !!

                    PS : « messieurs qui défendent le petit business des familles à faible revenu »
                    je pense que votre remarque s’adresse à mon précèdent commentaire... je ne défends rien,j’évoque un fait objectif, nuance...

                    Pour ma part, la culture perso est la meilleur alternative sur un plan économique, éthique et pratique...


                    • vinvin 18 juin 2011 16:24

                      (@Le Fumiste).



                      Vous dite : (Pour ma part, la culture perso est la meilleure alternative sur un plan économique, éthique et pratique...) Fin de citation.

                      Bien moi qui ne touche pas au Cannabis, (vu que je suis déjà alcoolique depuis plus de 30 ans, il n’ est pas la peine de rajouter d’ autres substances nocives a mon organisme,) mais je parle aux noms de ceux que cela interresserait de « Cultiver » ce genre de plantes !....

                      Je suppose qu’ il y a un sérieux problème pour ce genre de culture dans un jardin, car il ne doit pas être facile de trouver les graines, ou les plants de cannabis....( Cela m’ étonnerais que l’ on puisse en trouver chez AGRI-JARDIN ?....).

                      De plus, je ne connais pas trop ce genre de plantes, mais je suppose que ça doit être une plante qui doit bénéficier d’ un entretien particulier, avec un traitement particulier avec un produit spécial pour son entretien également ?... 

                      En fait, je suppose que cultiver ce genre de plantes, est peut-être plus facile a dire, qu’ a faire !....


                      Qu’ en pensez-vous ?




                      Cordialement.





                      VINVIN.

                    • Slhatch 19 juin 2011 12:47

                      Et bien faisons bref, cette plante est connue en Inde depuis 6000 ans comme le fait remarquer Nilasse un peu plus haut dans les commentaires..

                      Donc cette plante est naturelle... il ne faut pas chercher bien loin, il suffi de la planter, certes dans un endroit ayant tout de même certains avantages ( Exposition Soleil, etc.. ) Et voilà le tour et joué, vous obtiendrez une « Jolie » plante ornée de belles petites têtes résineuse 100% naturel sans éléments chimiques...

                      Donc maintenant, qu’en pensez vous ?

                      Cordialement  smiley


                    • Lefumiste Lefumiste 20 juin 2011 09:06

                      VinVin

                      Justement non !

                      Cette plante n’est vraiment pas dure à cultiver, bien au contraire !!

                      Elle pousse à l’état sauvage dans beaucoup de pays et ne nécessite pas beaucoup d’entretien... Après il faut un minimum d’expérience pour faire face à tout problème auxquels est confronté un « agriculteur » (maladie, parasites, etc..).

                      Trouver des graines... rien de plus simple ! Tapez « graines cannabis » sur google pour vous faire une idée.. Et puis on s’entraide aussi entre cannabicuteur... Les boutures !!!


                    • cevennevive cevennevive 17 juin 2011 15:04

                      Bonjour à tous,

                      Je suis une admiratrice, et depuis fort longtemps de Henry de Monfreid. Dans son oeuvre gigantesque, il raconte comment il a fait le trafic de hachich en Mer Rouge. (la Croisière du Hachich, La Cargaison Enchantée, la Poursuite du Kaïpan)

                      Cet aventurier, consommateur de hachich (et de tabac) est décédé à l’âge de 95 ans, possédant toutes ses facultés mentales et physiques... (1879 -1974)

                      Donnez-moi un exemple de consommateur d’alcools forts ayant eu une aussi longue vie...

                      Je ne suis pas (et n’ai jamais été) une consommatrice de cannabis, et ce n’est pas la dépénalisation qui m’entraînera à fumer du hachich !!!

                      Voilà pour les Torquemada du genre d’Akwa (qui aurait fait merveille aux beaux jours du KGB...)

                      Cordialement.


                      • guyanaju 17 juin 2011 22:25

                        [quote]evennevive Je suis une admiratrice, et depuis fort longtemps de Henry de Monfreid. Dans son oeuvre gigantesque, il raconte comment il a fait le trafic de hachich en Mer Rouge. (la Croisière du Hachich, La Cargaison Enchantée, la Poursuite du Kaïpan)

                        Cet aventurier, consommateur de hachich (et de tabac) est décédé à l’âge de 95 ans, possédant toutes ses facultés mentales et physiques... (1879 -1974)

                        Donnez-moi un exemple de consommateur d’alcools forts ayant eu une aussi longue vie...

                        Je ne suis pas (et n’ai jamais été) une consommatrice de cannabis, et ce n’est pas la dépénalisation qui m’entraînera à fumer du hachich !!!

                        Voilà pour les Torquemada du genre d’Akwa (qui aurait fait merveille aux beaux jours du KGB...)

                        Cordialement.[/quote]

                        et là aussi, il n’y a pas que des « voyous » ou « loques humaines »... :


                        http://fr.wikipedia.org/wiki/Club_des_Hashischins

                         smiley


                      • cevennevive cevennevive 18 juin 2011 14:32

                        Oui, Guyanaju,

                        Les membres du club des Hashischins étaient des artistes qu’aujourd’hui des types comme Akwa doivent admirer dans les musées...

                        Comment se fait-il que les opposants à la légalisation du cannabis soient, curieusement, à peu près les mêmes que les va-t-en guerre pour un oui ou pour un non ?

                        Comment se fait-il que ces « culs serrés » préfèrent voir mourir ou souffrir les humains plutôt que de les voir être heureux ?

                        Cela me fait penser aux ligues anti-tabac... Pas moyen de fumer une petite cigarette sans se voir traiter d’antisociale qui va détruire la sécu et la santé de son voisinage immédiat !

                        La ligue du Duc de Guise a empoisonné le monde un temps, mais cela n’a pas duré... Attention !


                      • Slhatch 17 juin 2011 15:13

                        « Messieurs qui défendent le petit business des familles à faibles revenu »
                        Oublions ça alors... smiley

                        Lefumiste :

                        Je suis tout à fait d’accord avec vous sur le fait que, les personnes qui ont une vision négative du cannabis sont celles qui n’ont jamais essayées.. la preuve en image, une vidéo qui me fais bien rigoler
                        http://www.youtube.com/watch?v=QYFvQpxnejo )

                        De plus, je suis du même avis que vous sur le fait que la Culture perso est la meilleure solution, au moins nous pouvons fumer quelque chose qui n’est pas coupé avec on ne sait quoi..
                        ainsi que sur un plan économique..

                        Voilà les 2 caractéristiques qui sont pour moi les plus importantes pour un fumeur de cannabis
                        -Fumer une herbe de qualité ( santé )
                        -Ne pas dépenser des sommes excessives ( argent qui ne profite pas au trafic )


                        • Lefumiste Lefumiste 17 juin 2011 15:32

                          sympa la vidéo et très révélatrice !

                          On dirait presque un sketch avec des intervenants limite caricatural !


                        • ecophilopat 17 juin 2011 15:58

                          Excellente la video, à mon avis le pseudo de Serge Lebigot que l’on voit dans cette extrait est « akwa », pourtant lebigot sa lui allait bien aussi.


                        • cevennevive cevennevive 17 juin 2011 16:14

                          Ce Lebigot porte bien son nom à mon avis ! Point n’est besoin de pseudo.

                          A propos de la légalisation, une crainte me vient à l’esprit (et bien loin de celles avancées par les opposants) : il ne faudrait pas que la production et la commercialisation du cannabis deviennent la propriété exclusive de laboratoires comme Servier ou autres !!!
                          Dans ce cas, ce serait presque pire que la clandestinité. Non ?

                          Que faire, sinon autoriser à en cultiver au même titre que les tomates ou les radis ?

                          Autrefois, dans les campagnes cévenoles, nos ancêtres cultivaient du chanvre, que l’on appelait « chenevis ». Il y de nombreux lieux portant ce nom. Cette plante pousse très bien. Par contre, elle a besoin d’un traitement particulier si l’on veut en extraire la résine.


                        • BOBW BOBW 19 juin 2011 22:37

                          @ Sihatch et Lefumiste  : Effectivement c’est super rigolo de voir ces « fumistes d’UMP » enfumeurs habituels donner des leçons de morale et prôner la répression qui incite au contraire les jeunes à en consommer. smiley


                        • Clojea Clojea 17 juin 2011 15:54

                          Bonjour. Difficile débat que celui de la drogue et de son éventuelle dépénalisation. S’il est certain que les drogues (légales ou illégales) nuisent fortement à la santé, il est certain aussi qu’il y a de plus en plus de gens qui en consomment.
                          Pourquoi consomment-on des drogues ? Pour lutter contre un mal être, et pour tenter de mettre fin à un problème mental. (un problème étant défini par une force contre une force, une intention contre une autre intention, etc...) S’il est certain que le shit ou l’alcool ou les barbituriques repoussent le problème quand on en prend, il est tout aussi certain que dès que l’effet des drogues s’estompe le problème revient au grand galop et hop on reprend des drogues. Cycle infernal.
                          Premier point : Arriver à faire en sorte que tout un chacun soit suffisamment bien dans sa peau pour éviter de prendre des drogues. Ceci est donc un travail mental et spirituel.
                          Deuxième point : La prohibition qui engendre le traffic et permet à des gangs de se livrer une guerre sans merci, car l’argent de la drogue, rien qu’au USA dépasse le PIB du pays. Interressant. Comment mettre fin au traffic ?
                          - En faisant en sorte que plus personne ne se drogue, mais c’est long
                          - Dépenaliser. Oui mais, si l’on veut éviter tout traffic il faut tout dépénaliser, et je nous vois mal accepter de dépenaliser le crack, le LSD, l’Héroïne etc... Compliqué, car c’est sur que certains consommateurs vont se droguer plein pot, et d’autres aussi.
                          Alors, que faire ?
                          Et bien , faire en sorte que les gens prennent moins de drogues, comme ça l’économie parallèle finira par disparaitre.


                          • Clojea Clojea 17 juin 2011 16:39

                            @ soulmanfred. Consommer pour la simple ivresse canabique ou consommer pour la simple ivresse du vin, est justement le problème. 2 ou 3 verres de bon vin de temps en temps avec un bon repas c’est génial. Mais en prendre tout les jours devient une dépendance. Le shit, différent, car la fumette agit sur les neurones et déconnecte les synapses. J’ai cru, dans un passé assez lointain que la fumette permettait d’appréhender mieux la musique. C’est faux, pas contre, fumer du shit devient vite une dépendance, qui n’apporte pas grand chose, à part le fait d’être trop déconnecté du monde réel. C’est là ou ça devient dangereux. Plus tard, j’ai finis par comprendre que la drogue ne sert à rien, si ce n’est qu’à enrichir les dealers. Le bon vin, consommé avec modération, ne détruit rien, et au contraire fait ressortir les saveurs d’une bonne bouffe.


                          • Clojea Clojea 17 juin 2011 18:48

                            @ soulmanfred : Je crois que l’on s’est mal compris. Je ne prône pas les vertus de l’alcool, je dis juste qu’au court d’une bonne bouffe, de temps en temps, c’est à dire peu souvent en fait, on peut boire 1 ou 2 verres de très bon vin. C’est juste une histoire d’harmonie entre une bonne bouffe et un bon cru. Je ne prône pas le fait de boire de l’alcool tous les jours. D’ailleurs, je dois boire du vin, 15 fois par an, grand maximum, au cours de très bonne bouffe. Le reste du temps je suis à l’eau.
                            Quand au shit, désolé mais c’est nocif. Que l’on en consomme peu ou beaucoup.


                          • Ronald Thatcher rienafoutiste 17 juin 2011 16:15

                            viendez en Ardennes, ci-près de la frontière Belge, pays docile où la consommation est autorisée et où la bière triple fermentation est dans toutes bonnes épiceries...
                            faites poussez votre propre matos sans problème, fini les dealers voleurs, place à la bonne beurer bio, garantie locale, fly to the sun rise with the real grasssssssss...

                            Un faux débat qui réapparait toute les années d’élections, il y a longtemps que les consommateurs se sont organisés avec le problème de l’approvisionnement, comme toute mauvaise herbe, le canabis pousse dans sous n’importe quel climat... l’herbe du diable et la petite fumée ! sus aux rabat joie et aux peine à jouir, la liberté c’est aussi choisir son propre carburant !


                            • docdory docdory 17 juin 2011 17:04

                              @ Henri Moreigne 

                              Il n’est pas étonnant de constater que c’est le parti socialiste qui propose ce genre de mesures. 
                              En effet, le parti socialiste est un parti dont la différence idéologique avec l’UMP n’excède pas l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarettes ( ou à pétards ! ), surtout depuis qu’il a fait passer au parlement le traité de Lisbonne , clone du TCE refusé massivement par le peuple français.
                              Ce qui veut dire que le parti socialiste, malgré ses promesses , qui n’engagent que ceux qui les écoutent, fera, sur le plan économique, strictement la même politique que Sarkozy, puisque cette politique est exigée par la satrapie ploutocratique de Bruxelles.
                              Donc , ceux qui votent socialiste en espérant un retour en arrière sur les retraites, une augmentation du SMIC , une amélioration des services publics etc ... en seront pour leurs frais puisque ce sont des politiques interdites par Bruxelles.
                              Les seules différences entre le PS et l’UMP seront sur des questions dites « de société » qui ne coûtent rien ( en principe ). 
                              Donc le PS, une fois élu, se bornera au programme suivant :
                              - légalisation du cannabis ( qui sera quelques années plus tard vendu dans les bureau de tabac, avec une fort lucrative taxe ) 
                              - droit de vote pour les étrangers non naturalisés ( qui s’empresseront de voter socialiste, comme l’a prévu dernièrement le think tank socialiste « terra nova » )
                              - libéralisation de l’euthanasie ( ça fait toujours quelques miettes en moins à payer pour la sécu et les caisses de retraite )
                              - mariage homosexuel ( c’est gratuit ou presque pour l’état )
                              - régularisation des sans papiers ( qui, grâce au droit de vote aux immigrés sus mentionné, fera une bonne et fidèle clientèle électorale pour le PS et fera la joie du patronat qui aura de la main d’oeuvre à bas coût )
                              - financement public des mosquées et révision de la loi de 1905 à cet effet ( que le PS à commencé à faire larga manu , mais l’UMP n’est pas en reste ) . Ça va coûter très cher à l’état, mais celui-ci récupérera ses billes en construisant moins de HLM en contrepartie ) . La encore, ça fidélise un électorat .
                              Voilà les seules différences qu’on aura probablement observées au bout de cinq ans de gouvernement socialiste-vert !
                              Dans ce contexte, la libéralisation du cannabis aura l’immense avantage, pour le PS, de créer des générations de gens « cool », tellement abrutis par le cannabis qu’ils ne seront guère enclins à contester l’ordre ultra libéral imposé par Bruxelles ...



                              • le folisophe le folisophe 17 juin 2011 17:51

                                ... un peu comme les espagnols


                              • guyanaju 17 juin 2011 21:50

                                Salut,

                                Je me permets alors de compléter par l’excellent magazine « un oeil sur la planète » et son dernier numéro « faut-il légaliser le cannabis ? », diffusé fin mars :

                                http://oeil-sur-la-planete.france2.fr/?page=emissions&id_rubrique=56

                                Certains politiques devraient y jetter un oeil et découvrir autre chose que les clichés qu’ils colportent depuis toujours...


                              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 17 juin 2011 17:28

                                test avion de chasse : http://www.google.com/imgres?imgurl=http://data0.eklablog.com/armadonhelico/mod_article233275.jpg&imgrefurl=http://armadonhelico.eklablog.com/le-mur-du-son-c46400&usg=__VWp-SsJsTt5kIXxJD3WMTBjYJgg=&h=373&w=400&sz=28&hl=fr&start=0&zoom=1&tbnid=supDpH8OpSYqZM :&tbnh=124&tbnw=137&ei=c2r7TaK4K42r-gasxvHNAw&prev=/search%3Fq%3Dmur%2Bdu%2Bson%2Bavion%26hl%3Dfr%26rlz%3D1R1GGLL_fr___FR377%26biw%3D873%26bih%3D380%26gbv%3D2%26tbm%3Disch&itbs=1&iact=rc&dur=383&page=1&ndsp=8&ved=1t:429,r:2,s:0&tx=71&ty=64&biw=873&bih=380 voyez la fumée qui sort des hublots

                                « Xavier Bertrand le ministre de la santé déclare sur RTL :  » Je ne pense qu’il soit utile de lancer un débat comme le fait Daniel Vaillant " tout l’ump tel une seule tête derrière Césarkozy ne pense pas non plus qu’il faille engager un débat sur le nucl&aire avec les français. Déjà que la révolution et les manif nos gouvernants ne les voient pas derrière leur cordon de milliers de tampons de gardes républicains...un débat, vous n’y pensez pas voyons d’autant que déjà 70% sont contre.

                                Parlementaires socialistes il n’y a plus qu’un mot à dire et là, L’État a un devoir d prévention et si l’Europe s’en mêlait hein, d’harmoniser entre les États membres.  Mais le débat ressurgit à chaque élection ça sonne comme une promesse Césarkozy. Dépénalisation avec café distributeurs ou un plant à domicile par citoyen, c’est la fin de tous les trafics autour de cette plante naturelle qui pousse très bien chez nous.

                                Ségolène, cinq millions de voix en plus, ça te tente ?


                                • Annie 17 juin 2011 18:57

                                  Tout à fait Lisa,
                                  Je suis en faveur d’une vente semi-libre de cannabis ou d’une « production familiale ». Pour mettre les choses au point je n’en fume pas, j’ai d’autres vices, mais durant toute la scolarité de mes enfants, il y avait chaque jour à la sortie du lycée les petits trafiquants/vendeurs qui les attendaient. Le plus important à mon avis est de briser ce lien entre une jeunesse facilement influençable, et les trafiquants/milieux mafieux prêts à tout pour fourguer leur marchandise. Cela n’empêche pas l’éducation, les structures d’appui etc, mais sans la pénalisation du cannabis, ces deux mondes ne se rencontreraient pas. 
                                  Les adultes eux, sont ensuite capables d’assumer leur choix.


                                • slipenL’air 17 juin 2011 18:40

                                  Il est de coutume dans nos pays latin de s’unifier avec du vin
                                  se synchroniser et partager une grande joie collective.
                                  Les vignerons ,intellectuel et sans égale dans cet art, travail depuis
                                  longtemps à nous enrichir en plus, de parfums subtiles et doublement
                                  enivrant.
                                  que dire ... !
                                  goutons,dégustons,vivons cette vie si courte et saluons
                                  c’est esthète qui nous guide dans ce vaste jardin fleurie.
                                   smiley


                                  • Pyrathome Pyrathome 17 juin 2011 20:11

                                    T’occupe ! fait tourner !....... smiley smiley


                                  • guyanaju 17 juin 2011 20:10

                                    salut,

                                    Aux bienpensants moralisateurs et hommes politiques avec toutes leurs convictions :

                                    Le trafic existe et existera toujours. Étant papa de deux enfants, je n’ai aucun doute sur le fait qu’à leur adolescence, ils seront tôt ou tard forcément sollicité (école, amis...) pour goûter au cannabis, omniprésent dans notre société et dans TOUS les milieux.
                                    Si, comme moi, vous avez des enfants, vous préférez qu’il fume leur premier joint dans un établissement encadré avec du cannabis de qualité ou dans un coin craignos où on va leur proposer de la mauvaise qualité, voire des produits coupés et dangereux, où ils risquent de rencontrer des ennuis (violence) et d’être, du coup, sollicités pour essayer d’autres produits plus dangereux ?

                                    Et arrêtez avec vos arguments d’une autre époque ! On dirait que vous avez tous été endoctrinés dans la même école avec les mêmes préceptes et arguments vieux comme Mathusalem (c’est peut-être le cas...) :

                                    - arrêtez avec la théorie de l’escalade : c’est faux !

                                    - Etudiez précisément les chiffres avant de parler, sans maîtrise : si 15 états, aux USA,
                                    ont aujourd’hui dépénalisé,c’est sur l’exemple de la Californie qui, après 4 ans de tests
                                    a constaté que la dépénalisation n’entraînait pas de hausse de la consommation ou du trafic.
                                    Au contraire, la dépénalisation a permis de créer des emplois, et génère des rentrées d’argent, via les taxes, pour l’état qui finance ainsi éducation, voiries...

                                    - arrêtez avec les trafic, le but premier de la légalisation, c’est l’équité :
                                    comment ose-t-on encore interdire le cannabis quand des drogues beaucoup plus dangereuses, en termes de dépendances et de déchéance physique et sociale, sont autorisées ? Le trafic ne peut être que diminué mais pas éradiqué

                                    - absolument tous les rapports sur la cannabis, depuis celui lié au scandale du marijuana tax act de 1937 aux USA*, en passant par le rapport Pelletier de 72 ou les plus récents convergent dans le mêmes sens : les spécialistes s’accordent à dire qu’il faut légaliser le cannabis, car il présente moins de dangers que l’alcool ou le tabac.

                                    - l’interdiction du cannabis nuit à l’exploitation du chanvre (c’est la même plante) qui permettrait d’arrêter la déforestation (le chanvre produisant 4 fois plus de fibre de bois que les arbres), permet une alimentation riche via ses graines, produit des fibres textiles, et dispose d’une biomasse importante (H.FORD avait d’ailleurs créé, dans les années 30, une voiture en fibre de cannabis, avec pare-brise en plastique de chanvre et roulant … au chanvre…

                                    - et puis faites face aux réalités : les consommateurs de cannabis sont des millions en France de tous âges et tous milieux. A titre comparatif 1 millions de grévistes peuvent bloquer le pays... A l’inverse les fumeurs ne peuvent se mobiliser car, depuis la loi de 1970, présenter le cannabis sous un jour favorable peut entraîner la prison... !!! Quid de la liberté d’expression et de la déclaration des droits de l’homme qui permet à chacun de faire ce qu’il veut tant que cela ne dérange pas autrui ?

                                    - arrêtez de comparer dealers et fumeurs !

                                    Enfin, je signale qu’on trouve désormais partout en France des boutiques (près de 400 de mémoire) où l’on peut se procurer tout le matériel nécessaire à la culture du chanvre, et la majorité de leurs clients ne sont pas passionnés par l’orchidée... De même ; il est facile de se procurer partout feuilles à rouler au format « pétard », pipes à eau, boites, cendriers... à l’éfigie du cannabis. Pour moi, dans les faits, c’est comme si c’était déjà légalisé...

                                    Pour conclure, je crois que ce débat, perdu d’avance comme toujours, a été lancé par le PS pour glaner quelques électeurs pour 2012 et rien d’autre.

                                    * à ce propos, si la marijuana a ainsi été diabolisée à l’époque, c’est pour permettre à « Dupont de Nemour » et au géant de la presse (et scieries de bois) « HEART »de survivre avec ses nouveaux brevets plastiques issus du pétrole face à la menace du chanvre qui allait entré dans une ère industriel et risquait de ruiner les projets « plastique et bois » de ces deux entités…


                                    • globulos nilasse 17 juin 2011 20:30

                                      a 100% d’accord avec votre commentaire. juste une chose quant même,daniel vaillant reclame la légalisation du cannabis depuis fort longtemps et je ne crois guère en un plan com ce coup ci.


                                    • guyanaju 17 juin 2011 20:34

                                      j’avoue que je crois aussi Daniel Vaillant sincère.


                                    • guyanaju 17 juin 2011 21:08



                                      Exact, mais , là aussi, encore un sacré paradoxe et beaucoup d’hypocrisie :

                                      Il est interdit de planter et faire pousser du tabac en France. Cela me semble pourtant bien plus naturel que ce qui compose une cigarette (arsenic, méthanol, butane... -> http://www.tabac-stop.net/composition.html ) ...
                                      Et oui, (bien que le tabac rende plus dépendant que le cannabis) les grands fabriquants ont préféré blinder le principe pour rendre bien accro et vendre. ..
                                      Pour contourner cela, nombre de consommateurs de h semblent désormais se tourner vers des solutions sans tabac : en cuisinant, en boissons, ou avec des vaporisateurs etc...


                                    • Marx 19 juin 2011 16:09

                                      Pour ceux qui savent pas lire mais peut-être écouter 


                                      Culture du chanvre en France : Lien

                                      Vidéo histoire du chanvre : Lien1
                                            
                                                            Lien2

                                      Il y a plus que la morale qui rentre en compte de la légalisation,faut regarder plus loin que le bout de son nez

                                    • Fanatomik 18 juin 2011 09:26

                                      Oui... Et beaucoup d’âneries aussi.


                                    • cameleon29 cameleon29 19 juin 2011 13:35

                                      Yes, j’en ai fumé 2 pour lire cet article très intéressant !!


                                    • efarista efarista 17 juin 2011 20:28

                                      ah tiens !! la légalisation du canabis..le retour !!

                                      il y a une élection présidentielle en vue ou quoi ??

                                      le sujet est abordé a chaque fois mais jamais rien ne change ou n’est même débattu chez les parlementaires.

                                      une mauvaise langue pourrait penser que ce n’est la qu’un argument pour attirer les consommateurs dans un vote a cet usage.

                                      ah mince, je suis une mauvaise langue éh !!!!


                                      • LE CHAT LE CHAT 17 juin 2011 22:44

                                        il y a beaucoup de sujets comme celui là , dont on ne parle qu’avant les élections et plus après ;
                                        le reférendum d’initiative populaire permetrait au peuple de trancher sur les sujets de société , mais voyez vous , le peuple pense mal ! et même quand on choisit le sujet de référendum pour eux et qu’on leur bourre le crâne , ils votent mal et on est obligé de rectifier le tir !  smiley  smiley


                                      • slipenL’air 17 juin 2011 21:05

                                        Ya aussi d’autres trucs bien dur et légal

                                        les matraques de crs et les bastos anti émeutes

                                        pour la fumée (c’est la tournée du patron)


                                        • tinga 17 juin 2011 21:38

                                          L’ alcool tue beaucoup de jeunes par overdoses, mais curieusement, on n’emploie pas ce terme alors qu’il s’agit bien de cela, l’alcool est aussi la drogue du viol par excellence, c’est ce que savent beaucoup de violeurs, (il n’y a pas si longtemps en france, l’alcool était une circonstance atténuante pour de nombreux crimes) mais en france on voue un véritable culte à cette sinistre drogue, et les marchands de mort ont pignon sur rue et le pinard est source de multiples conversations toutes plus stupides les unes que les autres pour justifier cette toxicomanie profondément destructrice pour notre société.

                                          Il est tant de préconiser des drogues moins nuisibles, plus civilisées, le cannabis est utilisé pour de multiples usages depuis la nuit des temps, et il serait bon de le substituer à l’alcool dont la dangerosité est supérieure à celle de la cocaïne et juste un peu en dessous de l’héroïne.
                                          Je ne demande pas une interdiction de l’alcool, mais que sa dangerosité soit clairement annoncée.

                                        • Pyrathome Pyrathome 18 juin 2011 15:03

                                          la connerie....


                                        • Fanatomik 18 juin 2011 18:20

                                          Pyrathome

                                          Ah ! Ah ! vous êtes tellement caustique !
                                          Pas mieux ! Je plussoie !


                                        • Yohan Yohan 18 juin 2011 00:13

                                          Si le PS n’a que ça dans sa manche, il est mal barré. 

                                          J’écoutais Aubry hier, elle a toujours le« goût des autres » pour justifier sa position vis à vis de l’immigration, et ses amis ont visiblement le « goût du shit » pour légaliser les cartels dans les quartiers

                                          • Mugiwara 18 juin 2011 00:52

                                            les femmes veulent pouvoir compter sur le cannabis qui endort les hommes pour nous violer et je veux voter pouuuuuuuuuuuuur mdr 


                                            • jinule 18 juin 2011 01:18

                                              à mon avis le mieux serait de légaliser l’herbe mais de concerver une interdiction pour la résine.
                                              et puis je ne pense pas que l’etat doivent controler le cannabis...

                                              à mon avis le fait d’autoriser le commerce d’herbe (avec certaines règles tout de même) pourrais résoudre pas mal de problèmes avec les banlieues, et par la même l’insécurité.

                                              sauf que si l’etat s’impose comme seul autorisé à gérer le cannabis on garde les mauvais côtés de la prohibition tout en installant une pompe à fric comme pour les clopes...

                                              ça risque même d’être pire, j’imagine qu’il y a quelques gars qui rigolent pas beaucoup et qui seraient pas content de se faire concurrencer par l’état...

                                              la seule solution à ce problème est donc de permettre au réseau clandestin actuel de dealers de passer dans la légalité. et si cette solution se verrais appliquée, ça diminuerais très fortement l’insécurité, ça diminuerais aussi (voire supprimerais) pas mal des troubles psychiques dûs à la consommation de cannabis (si on peut fumer sans se savoir hors la lois et en surcis, alors on est bien mieux dans sa tête....), ça créerais de la fameuse croissance, ça réinjecterais tout l’argent de la drogu dans l’économie publique, et puis ça favoriserait la mixitée sociale (imaginez ce qu’on appelle aujourd’hui les « quartiers chauds » avec toute une vie de commerces de cannabis, ça ferais redémarer toute une économie et l’ambiance serait bien plus légère que de croiser un mec avec un fusil à pompe qui surveille si des flics passent...)

                                              et je rajouterais même que c’est très dangereux pour un état de faire vivre en permanence la quasi-majoritée de sa population en état d’illégalité. pour qu’un peuple nous aime et ai confiance en nous il n’y a rien de tel.

                                              bref légalisons, y’a que du bon à ça, il faut avancer, observer.
                                              on parle tout le temps de « real politique », ben c’est le moment de l’accomplir !

                                              mais le bien du peuple est rarement celui de ses dirigeants...


                                              • Mugiwara 18 juin 2011 03:39

                                                je suis pour légaliser seulement l’herbe, tu as bien raison, pas besoin de résine, après tout. 

                                                sans oublier que si on ne fait rien pour les banlieues, il ne faudra pas s’étonner de voir le FN monter dans les sondages. 
                                                après, avec le fric de ce business, on finance la sécurité dans les écoles pour aider les profs à sortir les élèves qui dorment en cours, et cette sécurité, (gendarme ou policiers, ou surveillants) seraient habilités à endiguer les violences, en leur donnant des moyens d’agir, à faire de la prévention. mais pour le reste, non, je veux surtout pas voir des réseaux clandestins. 
                                                mais ouais, il faut agir. et vite. 


                                              • Croa Croa 18 juin 2011 08:45

                                                Derrière tout ça il y a les incohérences européennes.

                                                Les problèmes de drogues sont trop graves pour être traités localement ou alors il ne fallait pas ouvrir les frontières !

                                                Certains pays ont libéré le canabis et géré chez eux la consommation. MERCI pour les voisins smiley

                                                Evidemment chez nous ça a explosé : Pas de gestion, seulement la prohibition !

                                                à l’époque il n’y avait pas Internet pour protester smiley (ça n’aurait rien changé mais ces salauds de hollandais auraient entendu parler du pays !)

                                                Conclusion : Aujourd’hui la moins mauvaise des solutions consisterait en effet à libérer le commerce du canabis afin, au moins, de contrôler cette consommation regrettable.


                                                • brutedecoffrage brutedecoffrage 18 juin 2011 12:27

                                                  claude Boudenne auteur de : Brute de coffrage ( ed Kirographaires)
                                                  l ’histoire de 15 ans d’infiltration des réseaux de traffic de drogue

                                                  Je sors de garde à vue !

                                                  J’espère que je ne vais point vous décevoir pour cet instant surligné de délinquance !?

                                                  .

                                                  Un prof de scénario m’a dit un jour « Je suis soupçonneux des impétrants scénaristes n’ayant aucun casier judiciaire… ça manque de relief à leurs apprentissages intimes » … avec cette garde à vue je viens de passer le doctorat.

                                                  Ca n’est jamais que la onzième en 35 ans de vie active. La seconde à titre de client conventionnel et privé. La première était la première ( mineur, vol de voiture). Les 9 autres, entre, comme dans les films, le héros pris en terrain ennemi, 7 fois exfiltré avec succès, et ce, durant mes 15 ans d’infiltration des réseaux de trafic. Un héros de mes couilles ! Sauf que là j’ai les boules ! Justement !

                                                  Usage de cannabis plus toutes les petites merdes collatérales, cession, transport.

                                                  Pourquoi ?

                                                  Nous grandissons dans une société où nous voyons des dizaines de milliers de morts par alcool et tabac et aucun par cannabis ! Pourtant dés l’instant ou un de nos jeunes fume un joint, il est criminalisé de fait ! Comment peut-il alors nous faire confiance dans la définition des limites !? Comment peut-il percevoir les cadrages des référents !? Quels sont les vrais effets pervers sociaux, relationnels et psychologique de cette prohibition ? Après que maintes commissions gouvernementales ou autres grands spécialistes aient déclaré à de multiples reprises que le cannabis, en dehors d’une d’addiction déclarée, ne représentait aucun danger de santé physique ou mentale. Au contraire. Autrement dit : un peu ça réchauffe, beaucoup ça brûle ! Comme tout. Le pouvoir létal des alcools, des tabacs, et autres drogues médicamenteuses en moins.

                                                  Si la culture privée du cannabis était libéralisée :

                                                  Nos jeunes ne serait pas obligés de côtoyer les trafiquants et leurs mondes interlopes avec tous les pièges que cela implique, avec le plus grave, après la balle perdue, le passage de la douce à la dure par proximité des deux ! Nos jeunes ne serviraient plus de pompe à fric pour les maffias

                                                  Nos jeunes fumeraient avec plus de raison, leur culture assurée, permanente ou pas, éviterait qu’ils n’en possèdent d’avance plus que de raison, s’exposant à une surconsommation par possession excessive dans un climat de dangers et d’incertitudes dans l’approvisionnement.

                                                  Nos jeunes boiraient moins d’alcool.

                                                  Nos jeunes ne seraient pas traité comme des asociaux dérangeant.

                                                  Nos jeunes ne s’empoisonneraient pas le corps avec des haschichs composites trafiqués dangereusement pour augmenter les marges bénéficiaires.

                                                  Nos jeunes ne prendraient pas les adultes comme des débiles moyenâgeux leur apprenant à boire et les amenant au bucher pour un joint !

                                                  Nos jeunes perdraient une raison de faire leur rébellion et auraient gagné un combat. Ca encourage !

                                                  Nos jeunes, devant notre nouvelle justesse, nous feraient plus confiance quand on les préviendrait des dangers véritables.

                                                  Les tribunaux seraient désengorgés.

                                                  Le système de santé serait désengorgé.

                                                  La prise de neuroleptiques, benzodiazépine, somnifères, relaxants seraient diminués. Médicaments dont j’aimerais connaître le taux de présence lors des accidents de la route !

                                                  Quant on songe qu’il n’y a pas que les jeunes. Combien d’adultes ne peuvent pas vivre normalement du fait de leur penchant cannabique ?

                                                  Combien d’adultes culpabilisés, indécemment traités dans les tribunaux par des juges d’instruction, par des parquets, des juges de siège se faisant bras séculier d’un code pénal napoléonien rectifié Vichy ?! Magistrats formatés à tous les jugements sans discernement.

                                                  Combien de relations à l’autre faussées par le chaos qu’entraine la prohibition ? Combien de trahison en faveurs de la vindicte judiciaire ? Combien se sont sentis collaborateurs, traîtres, broyés dans la machine des interrogatoires policiers ? Un Mac Carthysme institutionnalisé, une chasse aux sorcières lancées par des démons béotiens et sans âmes.

                                                  Et l’usage médical ? Je ne veux même pas en parler, tellement on touche à l’inepte si ce n’est de dire que grâce à mes joints je garde l’appétit, j’évite les nausées, je sens moins les douleurs, tout ça sans les fréquents effets iatrogènes de l’allopathie et leurs coûts exorbitants !

                                                  Le cannabis est présent dans toutes les civilisations passées.

                                                  Je conclurai sur de la poésie : comment expliquer que notre cerveau possède un système de synapses et récepteurs neuronaux uniquement conçus pour la molécule de cannabis ? D’où sont nom de système cannabinoïque. Ce système est 15 fois plus important que ceux concernant les hormones. Ce qui veut dire, qu’en plus, on perd peut être quelque chose dans notre évolution et adaptation à la dimension terrestre.

                                                  Mon instinct me dit : deux fois par mois, pour prendre une douche intérieure lénifiante évacuant les tensions passées et ouvrir son imaginaire sur sa vie à construire dans ses futurs immédiats.

                                                  Voilà ce que nous devrions faire nous les fumeurs :

                                                  1) Demander l’asile politique aux pays qui ont dépénalisé ou libéraliser l’usage et la culture personnelle.

                                                  2) Déterminer un rendez vous dans la rue. Un jour, une heure où tous les fumeurs, de tous âges, dans la rue, sur les lieux de travail, de loisirs mettront un couvre chef d’une couleur unique. De façons à enfin voir la couleur de la rue dans ce domaine ! Je propose le 19 aout à 19 h avec du rouge.

                                                  Qui aura les couilles de froisser un peu l’électorat de droite troisième âge ?!

                                                  Mitterrand avait promis de dépénaliser. Après son élection j’ai vu les circulaires adressées aux tribunaux et aux commissariats. Haro sur toutes les drogues y compris les douces.

                                                  C’est pour ça que je n’ai jamais voté

                                                  C’est pour ça que je viens de croupir 48 H dans les geôles de l’état

                                                   


                                                  • apopi apopi 18 juin 2011 13:10

                                                     Dépénaliser le cannabis en voila une idée qu’elle est bonne, je me demande même comment nos formidables gouvernants n’y ont pas pensé avant.

                                                     Avantage premier de la mesure tout le mode sera cool, même le mec qui ira s’enrouler autour d’un platane, trop cool man.

                                                     Autre avantage et non des moindres de ce genre de mesure, les moutons seront encore plus moutons et iront se faire tondre avec un sourire béat aux lèvres, elle est pas belle la vie ?


                                                    • Ruut Ruut 18 juin 2011 13:11

                                                      Conduire sous l’emprise du canabis c’est l’accident assuré.
                                                      Il doit etre interdit et les consommateurs verbalisés.


                                                      • cevennevive cevennevive 18 juin 2011 14:44

                                                        Conduire sous l’emprise des médicaments (quels qu’ils soient, anti-inflammatoires compris) c’est l’accident assuré. Les médicaments allopathiques doivent être interdits et les consommateurs verbalisés...

                                                        Je vous plagie, excusez-moi...

                                                        Personnellement, je crois que je préfère un fumeur de joint en face de moi sur la route qu’un gros beauf ayant avalé deux ou trois bières ou apéritifs, sûr de lui et de ses réflexes, la trogne fleurie et le verbe haut...


                                                      • vinvin 19 juin 2011 02:41

                                                        (@RUUT).


                                                        (Conduire sous l’ emprise du canabis c’ est l’ accident assuré. Il doit être interdit et consommateurs verbalisés). Fin de citation :


                                                        Moi, je propose que l’ on interdise la conduite au gens fortement atteints de CONNOLOGIE CONGÉNITALE IRRÉVERSIBLE ! (Avec vous, les chauffeurs de TAXI feraient fortune !....).



                                                        Bonne nuit , hé !.....





                                                        VINVIN.

                                                      • illuminato 19 juin 2011 10:44

                                                        Les effets du joint

                                                        Cinq questions à Jean-Pol Tassin, directeur de recherche à l’Inserm
                                                         – Que sait-on aujourd’hui des dangers du cannabis ?
                                                        Jean-Pol Tassin. – On sait que ce n’est pas une drogue neurotoxique, c’est-à-dire qu’elle ne détruit pas les neurones, contrairement par exemple à l’ecstasy ou à l’alcool à forte dose. On sait aussi qu’il n’entraîne aucune dépendance physique, contrairement par exemple aux opiacés. Les goudrons contenus dans sa fumée sont néfastes pour les poumons d’autant plus qu’il est fréquemment consommé avec du tabac, une association qui facilite l’installation d’une dépendance psychique.

                                                        http://www.larecherche.fr/content/recherche/article?id=21953


                                                        • illuminato 19 juin 2011 10:55

                                                          Le budget de telement de gens ne tient qu’à la prohibition ,pensez à eux quand même ,

                                                          l’absinthe à nouveau légalisée, pernod ricard coté en bourse, en toute bonne conscience .
                                                          Elle est pas cool la vie !!


                                                          • illuminato 19 juin 2011 11:45

                                                            Les effets du joint

                                                            Cinq questions à Jean-Pol Tassin, directeur de recherche à l’Inserm
                                                             – Que sait-on aujourd’hui des dangers du cannabis ?
                                                            Jean-Pol Tassin. – On sait que ce n’est PAS UNE DROGUE NEUROTOXIQUE, c’est-à-dire qu’elle ne détruit pas les neurones, contrairement par exemple à l’ecstasy ou à l’alcool à forte dose. On sait aussi qu’il n’entraîne aucune dépendance physique, contrairement par exemple aux opiacés. Les goudrons contenus dans sa fumée sont néfastes pour les poumons d’autant plus qu’il est fréquemment consommé avec du tabac, une association qui facilite l’installation d’une dépendance psychique.

                                                            http://www.larecherche.fr/content/recherche/article?id=21953

                                                            Et quand bien même ,prohiber un produit dangereux c’est en confier la gestion à la maffia ,et faire gonfler son prix artificielement .Au vu des dégats de la prohibition les risques sanitaires réels ou fantasmés sont bien en deça de ceux bien réel de la criminalité associée .


                                                            • illuminato 19 juin 2011 11:48

                                                              Aucun probleme ne sera résolu par la pensée qui l’a généré :A Einstein

                                                              En tout cas ça s’énerve sec du coté des prohibitionistes ,la trouille ?quelques intérets en jeu ?


                                                              • illuminato 19 juin 2011 11:51

                                                                C’est vraiment c... qu’on ne puisse pas editer ses postes sur ce site


                                                                • vinvin 19 juin 2011 16:02

                                                                  (@ILLUMINATO).



                                                                  (Bien sur ce n’ est pas le sujet de l’ article,) Mais en réponse a votre « post », effectivement il serait bien de pouvoir éditer nos « posts » soit sur le présent site, (soit sur un site créer par vous-meme,) soit sur différents supports.

                                                                  Moi, a une époque, j’ avais pensé faire une édition « papier » de tous les « posts » que j’ ai apposés sur A-VOX depuis plusieurs années, ( ce qui représente, plus de 1580 « Posts »,...)Mais je me suis heurté a un problème :

                                                                  Les gens qui liraient mes « posts » trouveraient cela sans queue ni tête, et fortement ennuyeux, vu qu’ il ne sauraient pas de quel sujet je parle.

                                                                  Pour pouvoir réaliser un tel projet, il faudrait que je puisse éditer les Articles des auteurs dans lesquels je suis intervenus. Ors, il se trouve que je n’ ai pas le droit de diffuser les articles des auteurs-Rédacteurs sans leurs autorisations.

                                                                  (Bon, disons qu’ en gros c’ est un problème de droits d’ auteurs) !.....



                                                                  Bien cordialement.




                                                                  VINVIN.

                                                                • illuminato 19 juin 2011 12:26

                                                                  Une étude, réalisée par le Pr Bruce Hope du National Institute on Drug Abuse aux Etats-Unis suggère que la consommation de tabac, au même titre que l’héroïne ou la cocaïne contribue à une altération des fonctions cérébrales par libération excessive de dopamine, neurotransmetteur chimique favorisant le phénomène d’addiction.

                                                                  Pour arriver à ces conclusions, l’équipe du Professeur Hope a analysé des échantillons de tissus cérébraux prélevés lors d’autopsie de fumeurs et non-fumeurs. Les chercheurs ont alors constaté que la concentration en dopamine au niveau des cerveaux des fumeurs était clairement plus élevée que chez les non-fumeurs, observation qu’ils avaient faite par ailleurs chez des animaux exposés à la cocaïne ou l’héroïne et rendus dépendants.

                                                                  « Cette découverte accrédite l’idée selon laquelle une longue exposition au tabagisme altère les fonctions cérébrales, contribuant ainsi au phénomène d’addiction », estime Hope.

                                                                  Donc 90% de tabac dans un joint ,quel caution peut on apporter aux études sur l’action du cannabis sur les facultées mentales ( financées par qui ? ) .
                                                                  Sa consommation allant en augmentant ,y a t’il comme ce serait logique ,une augmentation des cas de shcyzophrenie ?et bien non, toujours 1 % de la population ni plus ni moins .
                                                                  Loreline Robbe Sciences

                                                                  quand à la psychose cannabique je crois qu’elle atteint surtout les gens qui n’ont jamais essayer et qui fantasmes à tout va ,comme la dangerosité sur la route ,n’étant ni un déshinibant ni un exitant, ne troublantt pas la vision et ne rendant pas inconscient du danger ( au contraire !!)la consommation insite plutot à la prudence.



                                                                    • Marx 19 juin 2011 16:14

                                                                      Pour ceux qui savent pas lire mais peut-être écouter 


                                                                      Culture du chanvre en France : Lien

                                                                      Vidéo histoire du chanvre : Lien1
                                                                       
                                                                       smiley
                                                                      Il y a plus que la morale qui rentre en compte de la légalisation,faut regarder plus loin que le bout de son nez 

                                                                    • moumou moumou 20 juin 2011 15:13

                                                                      On peut boire sans être alcoolique...Mais à cause de la législation on ne peut pas fumer sans être un « drogué ». C’est là qu’il y a un problème, la plupart des jeunes usent du cannabis dans le même état d’esprit qu’un alcoolique ; On joue à cache-cache avec son entourage(avec soi-même aussi), on fume n’importe quand au lieu de se ménager un temps pour le travail un temps pour la récré...La même attitude qu’un alcoolique qui lui aussi vit dans l’interdit en quelque sorte malgré que l’alcool est autorisé. Vraiment dommage que la législation sur le cannabis pousse à ce jeu là alors que la légalisation permettrait d’éduquer, de mieux informer sur les dangers réels du cannabis.

                                                                      La substance est nocive bien sur mais c’est surtout la manière d’en user qui fait des dégâts chez les jeunes>décrochage scolaire. Une bonne cuite le samedi chez quelqu’un en bonne santé et le lundi il n’y paraît plus rien (dans l’état de conscience). Tandis qu’une bonne défonce au cannabis le samedi, il faudra plus d’une semaine pour s’en remettre. L’alcool s’élimine en plusieurs heures, pour la THC il faut plusieurs jours. Pas de gueule de bois avec le cannabis, pas de message d’alerte, c’est ça qui rend cette drogue pernicieuse ; Pas d’effets secondaires...En apparence !
                                                                      Tout cela a été mis en évidence par plusieurs études scientifiques , le cannabis même à faible dose modifie l’état de conscience pendant plusieurs jours, modérément bien sur mais suffisamment pour arriver à détester certains profs à l’école, notamment les profs de maths, chimie, physique... ! MDR.

                                                                      Je pense qu’il serait intéressant d’étudier ce problème lorsqu’on compare l’alcool et le cannabis. L’alcool est plus toxique c’est certain mais le problème n’est pas là, c’est plus « sociétal » . Lorsqu’il sera autorisé, les « bonnes » occasions de se défoncer devront quand-même être limitées (plus que l’alcool étant donné la plus longue période de rémanence du cannabis) pour des jeunes en période d’apprentissage quasi permanent.


                                                                      • Le Ravachol Le Ravachol 17 juillet 2011 00:24

                                                                        La dépénalisation du cannabis réduirait la contrebande car des consommateurs auront l’idée de faire leurs plantation personnelle.

                                                                        Le cannabis n’a jamais tué personne, c’est encore plus doux que le tabac, pourquoi ça a été interdit par la loi ? C’est purement naturel, ça réduirait surement le taux de fumeurs de tabac.

                                                                        Taverne a dit : « Deux urgences pour ce pays :

                                                                        - La dépénalisation du cannabis
                                                                        - La délepénisation »

                                                                        Délepenisation, bien trouvé, mais j’aurais plutôt dit la dédroitisation :p

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès