• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Des tenues princières...

Des tenues princières...

JPEG

Une photo de mariage d'une cousine de mon père...

Mon frère, ma soeur et moi, nous sommes réunis, pour poser en habits somptueux de fête, devant le photographe...

 

Des tenues princières ont été cousues et conçues par la mariée elle-même : peut-on rêver de plus beaux habits de cérémonie ? 

 

Ma soeur, au centre de la photo, doit avoir une quinzaine d'années : vêtue d'une robe longue en satin blanc, dont le bas est recouvert d'un tulle évanescent et transparent, elle tient en mains un petit bouquet de fleurs.... avec ses gants blancs, une capeline légère, ma soeur rayonne de la fraîcheur de ses 15 ans... Les cheveux, savamment bouclés, encadrent son visage juvénile, son sourire est radieux.

 

A ses côtés, à sa droite, mon frère âgé de 7 ans, arbore, lui, aussi, une tenue digne d'un prince : pantalon sombre, chemise en soierie blanche, ceinturée par une étole qui retombe en un pli sur le côté... A la main, il tient un bouquet de fleurs, entouré de tulle.

 

De l'autre côté, je montre ma frimousse de 5 ans : le visage arrondi de l'enfance, les cheveux bruns bouclés... un diadème de roses enserre le sommet de ma tête... Je porte la même robe que ma soeur, avec ce tulle évanescent, sur le bas : la main gauche posée sur la poitrine, je tiens de la main droite le même bouquet de fleurs.

 

Des arceaux de roses et de lys blancs forment le décor et le cadre de la photo.

 

Le tissu des robes est moiré, ainsi que la chemise de mon frère : on entrevoit des éclats sur ces tenues de fête... Les petites manches courtes des robes sont, légèrement, bouffantes.

 

On est étonné par le savoir-faire de la couturière qui a fabriqué ces robes et ces vêtements avec un goût assez rare : les tenues sont pleines de charme, d'élégance et de distinction...

 

On perçoit une harmonie et, surtout, l'habileté de celle qui est à l'origine de ces habits de fête.

 

Autrefois, beaucoup de vêtements étaient, ainsi, faits à la maison : un savoir-faire qui a tendance à se perdre.

 

Dorénavant, on achète tous les vêtements en magasin et la qualité n'est pas toujours de mise.

 

Quel raffinement dans ces tenues ! Quelle légèreté !

Parfois, les tenues de mariage sont empesées, lourdes, clinquantes... on sent, là, un goût du travail bien fait, une forme de délicatesse.

 

Quelle somme de labeur ont dû représenter ces robes ! Quel coeur à l'ouvrage ! Quel bonheur, dans ces créations bien préparées et bien réalisées !

 

On peut parler de véritables créations, depuis la conception jusqu'à la mise en oeuvre : ces couturières d'autrefois méritent respect, honneur et hommage.

 

Cette photo témoigne d'une époque où l'on maîtrisait les techniques de couture, d'une époque où les femmes ne travaillaient pas à l'extérieur, et avaient le temps de réaliser de vraies oeuvres d'art...

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/article-des-tenues-princieres-124346383.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.75/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Schrek Schrek 2 décembre 2021 15:23

    Et c’est Tonton Jean-Marie qui a fait la photo ?


    • Schrek Schrek 2 décembre 2021 15:51

      @Schrek

      Les tenues princières ne sont pas nécessaires pour la dotation du roi 


    • Fergus Fergus 2 décembre 2021 16:10

      Bonjour, rosemar

      Par chance, les temps ont changé, et l’on peut se contenter d’une chemise décontractée et d’un jean pour se marier et être enterré. 


      • Fergus Fergus 2 décembre 2021 16:19

        A toutes fins utiles, il faut savoir que la durée moyenne d’un mariage est d’environ 15 ans en France.
        Sachant que cette moyenne prend en compte les unions de personnes aujourd’hui âgées, voire très âgées, je vous laisse imaginer quelle peut être la probabilité de la durée d’un mariage pour les jeunes de notre époque qui envisagent de se marier. Probablement guère plus de 7 ou 8 ans  !
        « Mettre les petits plats dans les grands » et se vêtir de manière « princière » pour ce genre d’événement est donc quelque peu surréaliste. Mieux vaut, à mon avis, faire plus simple avec quelques parents et amis proches.


      • Schrek Schrek 2 décembre 2021 16:21

        @Fergus
        De toutes façons, quelle que soit la tenue du défunt, sa veuve, elle l’aime en terre, mon cher Watson.


      • Ben Schott 2 décembre 2021 16:24

        @Fergus
         
        « Par chance, les temps ont changé, et l’on peut se contenter d’une chemise décontractée et d’un jean pour se marier et être enterré. »
         
        Moi je veux être incinéré. En pyjama rayé, par solidarité.
         


      • arthes, Britney for ever arthes, Britney for ever 2 décembre 2021 17:26

        @Fergus

        Pourquoi « Par chance » ?

        En quoi est une chance ?

        Qu’un mariage soit une fête particulière qui consacre un moment unique où chaque veille à se vêtir avec un bel habit, se parer de beaux atours, selon ses moyens, cela vous cause un problème ?

        Habiller un proche décédé comme il l’a voulu, et même avec des habits traditionnels ,avec soin et dignité, cela vous défrise ?


      • Fergus Fergus 2 décembre 2021 17:41

        Bonjour, arthes, Britney for ever

        Ne vous méprenez pas !

        « cela vous cause un problème »
        Non, pas du tout ! Je respecte évidemment les choix de chacun. En écrivant « par chance », j’ai voulu signifier que l’on est désormais beaucoup moins tenu par des conventions sociales pouvant être considérées comme pesantes par certains. 

        Ce qui fait qu’ « Habiller un proche décédé comme il l’a voulu, et même avec des habits traditionnels », cela ne me « défrise » pas le moins du monde, bien au contraire.


      • Fergus Fergus 2 décembre 2021 17:43

        @ arthes

        Notez bien que j’ai écrit « on peut », pas « on doit », chacun étant libre de ses choix vestimentaires lors des cérémonies !


      • rosemar rosemar 2 décembre 2021 22:17

        @Fergus

        Et pourtant, le commerce des robes de mariées fonctionne encore très bien !


      • ᗪᗩᖇTH Ƭᖇ〇〇ᖘᕮᖇ mr green 2 décembre 2021 22:25

        @rosemar

        le dernier truc que l’ on exporte pour les lupanar espagnol et holandais smiley


      • Fergus Fergus 3 décembre 2021 09:27

        Bonjour, rosemar

        Bien sûr ! Et j’en suis ravi pour les jeunes (ou moins jeunes) femmes à qui cela plaît. Simplement, je trouve bien que les codes soient moins rigides pour ceux qui le souhaitent.

        Notez qu’à mon époque  début des années 70 , l’on était déjà en partie désinhibés : mon épouse portait un short de couleur pour le mariage à la mairie et une petite robe blanche courte (aux genoux) et sans manches pour le mariage à l’église (dont nous ne voulions pas mais que nous avons concédés à nos familles).

        Il n’y a d’ailleurs pas que pour les mariages que les choses évoluent : pour les obsèques également où il n’est pas rare de jouer de la musique entraînante, voire de chanter. A cet égard, un enterrement prochain dans mon entourage a des chances de sortir encore plus des conventions : le futur défunt (il est âgé de 96 ans) tient absolument, et le répète régulièrement depuis de longues années, que l’on chante à ses obsèques « La peau de couille ». Véridique ! 


      • ZenZoe ZenZoe 2 décembre 2021 16:47

        A quoi sert votre article si vous ne montrez pas la photo ?


        • ZenZoe ZenZoe 2 décembre 2021 16:48

          Hum, réflexion faite, si vous montrez la photo, vous n’avez plus besoin de l’article.


        • Schrek Schrek 2 décembre 2021 17:08

          @ZenZoe

          Ben tu vois, t’as la réponse.
          C’est comme si tu demandais à Proust pourquoi il ne fournissait pas une madeleine fraiche avec le premier tome d’« A La Recherche du Temps Perdu », « Du Côté De Chez Swann » pour booster les ventes.
          Mais en y réfléchissant, je trouve que c’est quand même pa tout-à-fait pareil.


        • phan 2 décembre 2021 18:53

          @ZenZoe
          << A quoi sert votre article si vous ne montrez pas la photo ? >>
          .

          Son paternel a utilisé le droit à l’image permettant de refuser la reproduction et la diffusion publique de la photo (le frère de 7 ans, la sœur de 15 ans, et Rosy himself de 5 ans) . N’est pas « David » qui veut !

        • rosemar rosemar 2 décembre 2021 22:19

          @ZenZoe

          C’est une photo privée : pas de diffusion sur internet...


        • rosemar rosemar 2 décembre 2021 22:20

          @ZenZoe

          Eh oui, ma description est si précise ! n’est-ce pas ?


        • rosemar rosemar 2 décembre 2021 22:21

          @Schrek

          Cette comparaison me convient...


        • ᗪᗩᖇTH Ƭᖇ〇〇ᖘᕮᖇ mr green 2 décembre 2021 22:24

          @rosemar

          Y avais moyen de faire du f(l)outage de gueule ...


        • rosemar rosemar 2 décembre 2021 22:25

          @mr green

          Je ne sais pas faire...


        • ᗪᗩᖇTH Ƭᖇ〇〇ᖘᕮᖇ mr green 2 décembre 2021 22:27

          @rosemar

          ha bon ? 


        • ᗪᗩᖇTH Ƭᖇ〇〇ᖘᕮᖇ mr green 2 décembre 2021 22:29

          @rosemar

          au cas ou smiley 
          https://www.canva.com/fr_fr/outils/flouter-photo/

          mais c’ est bien parce que vous garder le sens de l’ humour ...



        • V_Parlier V_Parlier 4 décembre 2021 18:04

          @rosemar
          « Eh oui, ma description est si précise ! n’est-ce pas ? »
          => Au point qu’on attend la chute... mais il n’y en a pas. Comme quoi, l’expression « raconter sa vie » fait sens.


        • ETTORE ETTORE 2 décembre 2021 20:08

          Bonsoir rosemar.

          C’est une forme de convention personnelle, en communion avec celle des autres.

          Vous qui me parliez de vos grands parents Napolitains....

          Voyez vous rosemar, en Italie, comme dans d’autres pays du sud méditerranéen,

          les villages ont ce qu’on appelle « la Piazza », une place, ,mais surtout une

          « avenue » de déambulation, le soir venu, puisque rendu exclusivement piétonnier.

          Et il ne viendrait à l’idée de personne, de « andare in piazza » sans s’être préalablement habillé, très correctement, aussi bien les hommes, ET surtout, ,les femmes, y compris les enfants, à qui on laisse un peu de liberté, pour égayer ce merveilleux mélange bruyant et coloré.

          Il y a encore peu de temps, ( et malgré mon âge, et ma « corruption à la Française ») ma mère, ne voulait me voir sortir, sans chemise blanche, fraichement repassée avec les manchettes, retournées deux fois.( obligé, cela ne se porte pas autrement )

          C’est un dress code obligatoire, le signe d’un respect aux autres.

          En Sicile, j’ai été frappé, par la dignité vestimentaire, d’une multitude de personnes anciennes, qui étaient assises à l’ombre des muriers.

          Des personnes dignes, dans leurs habits de jacasserie, qui leur conférait une certaine solennité, une forme de noblesse, dans un apparat vestimentaire, pourtant simple.

          Voyez vous, il n’est point besoin d’habits de prince ou de roi, pour exprimer sa noblesse intérieure. Il suffit de respecter l’égalité de votre entourage.

          Chose qui malheureusement, est piétiné par l’individualisme régnant, élevé au rang de la puissance nécessaire du « tu bouffe, ou tu te fais bouffer ».

          Navrant !


          • rosemar rosemar 2 décembre 2021 22:23

            @ETTORE

            Ces tenues « princières » étaient pourtant bien adaptées pour une circonstance solennelle : un mariage...


          • cevennevive cevennevive 3 décembre 2021 08:36

            @ETTORE, bonjour,

            « En Sicile, j’ai été frappé, par la dignité vestimentaire, d’une multitude de personnes anciennes, qui étaient assises à l’ombre des muriers. »
            Oui !
            Et bien entendu, je n’ai jamais vu, à Palerme, de jeans dégueus déchirés aux genoux...
            Par contre, les mariages que j’ai pu rencontrer sont toujours « traditionnels », mariée en blanc avec voile, marié en frac et dames en robe longue et chapeau.
            Vous me faites envie.
            Ces petits vieux Siciliens, sur les bancs sont si adorables ! Ils vous regardent passer et, devinant votre état de Française, vous appelle et vous font une place sur leur banc. Puis vous posent plein de questions en sicilien auxquelles je réponds avec mon mauvais italien. On rit.
            Est-ce qu’un jour je pourrai les revoir ?
            C’est un peu comme « le temps d’avant » qui nous manque un peu chez nous...


          • zygzornifle zygzornifle 3 décembre 2021 09:15

            T’a pas vu le string ficelle de Brigitte Macron et le teeshirt de Manu avec la tête de Crotte Childs  .....


            • ETTORE ETTORE 3 décembre 2021 20:29

              Pour répOndre à rosemar....

              Je vous souhaite, un jour, rosemar, d’être invitée à un mariage Napolitain.

              Vous verrez alors, qu’un mariage princier, en grande tenue, et décor à couper le souffle, est monnaie courante, en ce lieu.

              Les parents des mariés, travaillent et économisent de longs mois, et même ds années, pour LE mariage, qui doit supplanter, tous les autres, et, croyez moi, la concurrence est rude.

              C’est un argent de fou, c’est gargantuesque, jusqu’à donner des sachets pour ramener le reste des plats, au toutou de la maison, mais tout doit être à l’excès, pour qu’il y ait point de mauvaises langues, qui puissent faire une remarque désobligeante sur le déroulé des festivités.

              Alors, ,oui, rosemar, je vous prie de croire, que des mariages princiers, il y en a quasiment tous les samedis à Naples, et il y a toujours une place, pour l’étranger, qui veut s’y joindre. C’est une question d’honneur.

              cevennevive@

              Oui, ce sont de petits vieux, charmants, qui ont gardé la nostalgie de leur vie de migrants, et il n’est pas rare de rencontrer des personnes, qui parlent Allemand, ou français...Vu qu’ils ont passé leur totale jeunesse dans ces pays.

              Ils aiment raconter leur vie passée, et sont curieux de savoir, ce qu’est devenu « leur monde » depuis qu’ils ont largués les amarres, et rentrés au soleil.

              Ils se rappellent, « le charme à la Française », ou les belles « Güdrun » Allemandes, amatrices de bière, mais ont une attirance amicale pour les françaises, qui leur semblent plus rangées, que les teutonnes.

              C’est bien de voir dans leurs yeux, ce cinémascope de souvenirs, tellement vivant, encore, qu’on n’as pas toujours envie de les décevoir, avec ce qu’est devenu leur ancien pays adoptif....Alors, on les laisse parler de leur travail harassant, et de leurs fêtes entre copains, et de ce qu’ils ont pu construire avec leur économies dans leur pays, si ce n’était juste de faire vivre leur famille dignement.

              Vous avez raison , cenennevive, d’accepter leur invitation, c’est un peu de leur jeunesse, qui refait surface, et c’est une chaude nostalgie, même pour les plus jeunes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité