• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > DESSINS SANS PAPIERS, des dessins qui se passent de traduction

DESSINS SANS PAPIERS, des dessins qui se passent de traduction

de Sylvène Baroche

Le collectif DESSINS SANS PAPIERS était présent lors de l’événement « Migrants, un autre regard » en novembre dernier. Plusieurs volontaires proposaient aux participants de dessiner sur une tente, symbole de la vie sur les camps, et de la recouvrir de messages pour les réfugiés. La tente était destinée à être donnée ensuite lors d’un prochain atelier de dessins organisée par le collectif.

DESSIN SANS PAPIERS a pu recueillir des centaines de dessins. LE COLLECTIF organise aussi des ateliers sur les camps et dans les centres d’hébergements parisiens.

Un livre et des ateliers

Ces DESSINS SANS PAPIERS illustrent la situation des migrants parisiens d’un point de vue unique : le leur.

Ils viennent du Soudan, du Tchad, du Mali, de Guinée Conakry, d’Érythrée, d’Éthiopie, du Tibet, d’Egypte, d’Iran, d’Irak, de Syrie, du Pakistan ou d’Afghanistan. Leurs dessins montrent des milices qui tirent sur des hommes, des oiseaux fatigués, des messages d’amitié accrochés à la Tour Eiffel. Ils expliquent ainsi ce qu’ils ont fui et pourquoi ils ont TANT besoin d’être accueillis.

A noter que les volontaires actifs de ce collectif sont d’une beauté incroyable : Quand ils parlent de leurs projets, de ce qui les anime, la lumière les inonde, mettant l’emphase sur ces rencontres d’un jour et montrant avec une joie d’enfant dans leurs yeux tout ce qu’ont pu exprimer et coucher sur le papier, ces êtres pleins de douleurs et d’espoir.

Crédit dessin : Amsa

Un crowdfunding a été lancé pour permettre d’éditer 1000 exemplaires du livre et de continuer les ateliers. Les ventes en ligne serviront à financer la fabrication, les envois des 300 premiers livres, et la commission du site. Il restera alors un stock de livres à diffuser, et dont la vente permettra de reverser 5 euros par exemplaire à des collectifs et des associations qui accompagnent les migrants sur le terrain comme la TIMMY du Comité Parisien de Soutien aux Exilé-es (CPSE), le BAAM, l’école Thot.

Calendrier 

17/12/16 : FIN DU CROWDFUNDING

01/01/17 : EDITION

Le livre sera fabriqué par le Ravin Bleu, un imprimeur solidaire, et envoyé aux donateurs en janvier 2017 si l’objectif est atteint. Sur chacun de ces dessins, il y a une histoire qui échappe à l’anonymat et à Google translate, on espère qu’ils parlent pour eux.

12/01/17 : LANCEMENT 

Une rencontre est prévue le jeudi 12 janvier en compagnie d’amis migrants, et de dessinateurs parrains du projet comme Antoine Marchalot et Lisa Mandel, auteure de bande dessinée connue pour son engagement sur les camps. Le rendez-vous est à la librairie Le Monte en L’Air à Ménilmontant. D’autres rencontres seront bientôt annoncées sur Facebook.

Contacts

Sur le groupe Facebook, on peut voir tous les dessins qui ont été rassemblés, échanger avec les membres du collectif, et partager ses actions à travers les photos et les vidéos des ateliers.
Pour parrainer un atelier : https://fr.ulule.com/dessins-sans-papiers
En organiser un : dessinssanspapiers@gmail.com 
FB : facebook.com/groups/dessinssanspapiers
Suivez-nous sur : instagram.com/dessinssanspapiers
Pour participer au crowfunding : https://fr.ulule.com/dessins-sans-papiers

 

Ici l'article orginal sur le site de Pressenza. 


Moyenne des avis sur cet article :  2.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 6 décembre 2016 11:26

    Voila de quoi alimenter Bourdin pour plusieurs jours sur RMC .....


    • Spartacus Spartacus 6 décembre 2016 12:43

      Une association moins gauchiste aurait demandé qu’ils dessinent sur du papier ou un support destiné au dessin....


      Inciter a taguer un habitat, est un mauvais choix pédagogique pour une intégration dans un monde occidental civilisé ou écrire sur les murs est une impolitesse....


      • HELIOS HELIOS 6 décembre 2016 13:00

        @Spartacus

        ... dommage que votre bon sens ne s’applique que sur ce thème !!!

      • ZenZoe ZenZoe 6 décembre 2016 14:04

        @Spartacus
        Vous rigolez ?
        Les tags sont tout ce qu’il y a de plus occidental comme idée ! Voyez un peu combien les taggeurs rapportent au marché de l’art, les Banksy et cie...


      • berry 6 décembre 2016 13:03

        Ces tarés de gauchistes n’ont rien dans la tête.
         
        Il est prouvé que 90 % des migrants ne sont pas des réfugiés de guerre, mais qu’importe, ils continuent d’ânonner la propagande misérabiliste concoctée par l’Otan et les néo-conservateurs à la Soros et à la BHL.
        Ce sont bien les éternels idiots utiles du système.


        • covadonga*722 covadonga*722 6 décembre 2016 13:37

          La propagande est un concept désignant un ensemble de techniques de persuasion, mis en œuvre pour propager avec tous les moyens disponibles une idée, une opinion, une idéologie ou une doctrine et stimuler l’adoption de comportements prédéterminés au sein d’un public-cible.


          • atmos atmos 7 décembre 2016 02:08

            Des « dessins sans papiers » ? Merdre ! On pourra même pas se torcher avec.


            • zygzornifle zygzornifle 8 décembre 2016 11:25

              Papa dessine moi un mouton.... peux pas c’est la fête de l’Aïd al-Adha on l’a égorgé ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires