• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Dis-moi, c’était mieux avant ?

Dis-moi, c’était mieux avant ?

Certains, tels Alain Delon ou Michel Sardou haïssent la période actuelle, d'autres ne s'y trouvent pas bien et ont la nostalgie de l'époque de leur jeunesse, c'est le cas de nombreux écrivains ou philosophes que l'on taxe de réactionnaires refusant tout progrès.

Alors bien sûr la réponse serait facile, on regrette tous nos 20 ans, l'époque à laquelle on était jeunes, on était beaux et on sentait bon le sable chaud.

De Gaulle disait la vieillesse est un long naufrage, alors c'est vrai c'était mieux quand on naviguait toutes voiles dehors, bravant les intempéries.

Mais doit-on se contenter de cette réponse et ne pas essayer de comparer les époques avec un peu plus d'objectivité ?

Il y a un constat qui doit nous interroger, notre peuple est aujourd'hui un des plus pessimistes dans le monde.

Le pessimisme français se nourrit surtout d’un puissant sentiment de nostalgie d’une époque que l'on dit glorieuse et prospère.

J'ai essayé de trouver des réponses qui ne soient pas que le fruit de la nostalgie d'un passé fantasmé.

 

Qu'est-ce qui était mieux avant ?

-Les rapports entre générations.

Le respect d'abord, le respect envers les parents, la police, les professeurs, les institutions.

Le soir après dîner, comme on n’avait pas la télé, les parents et grands parents sortaient des chaises devant les portes et se réunissaient entre voisins. Ils racontaient leurs histoires, leur vie, leurs projets, leur vision du monde.

Nous très jeunes, on s'asseyait sur les trottoirs près d'eux et on les écoutait, on apprenait, on s'enrichissait de leurs expériences.

C'était une époque où les vieux étaient considérés comme des guides, des sages, leur expérience était pour nous un enrichissement et leur propos n'étaient pas perçus comme des radotages de vieux cons, mais comme des enseignements précieux pour notre avenir.

 

-Les loisirs,

On vivait dans la rue, en bandes de copains, en groupes, on inventait des jeux, on partageait de longs moments dans la journée, on construisait les jouets qu'on ne pouvait s'acheter, les cerfs volants, les téléphones avec des boites de cirage, on jouait aux billes, au tour de France, que l'on dessinait au sol à la craie et dont on parcourait les étapes en faisant des pichenettes sur des capsules de bouteille et à d'autres jeux traditionnels, cache cache, colin maillard, etc.

 

-Le vivre ensemble

La vie de quartiers était agréable, aucun problème avec une immigration qui s'assimilait par l'école, le travail, l'envie de partager un présent et de construire un avenir commun.

 

-Puis à l'adolescence,

Cette fureur de vivre, cette confiance en l'avenir, cette certitude que le monde nous appartenait et qu'on pouvait le changer, l'améliorer, par le biais de discussions entre adolescents qui duraient de longues soirées.

 

On avait une totale confiance en notre avenir, il n'y avait pas de chômage, dans les années 60 et 70, le plein emploi était roi. Le monde du travail nous attendait avec ses multiples choix. Pas besoin de psychologues, l'ami ou le parent jouait ce rôle à la perfection.

Nous étions aussi à l'époque épargnés par le sida, la drogue et les violences au quotidien, ce qu'on nomme l'ensauvagement de la société.

 

Alors à quelques encablures du port comment comment voit-on notre société actuelle ? Forcément on fait des comparaisons.

Est-ce mieux maintenant ? Sur certains plans c'est certain.

 

Ce qui est mieux aujourd’hui.

-on vit plus vieux.

Les progrès merveilleux de la médecine, et surtout de la chirurgie sont passés par là, l'espérance de vie qui était de 65 ans en 1950 est passée à 80 ans en moyenne en 2019

 

-La technologie.

Elle a rendu la vie pus facile dans de nombreux les domaines, l'automatisation ayant remplacé le travail à la chaîne, la domotique dans les maisons s'étant chargée de rendre les tâches ménagères beaucoup plus faciles.

 

-L'égalité hommes-femmes qui a progressé de façon importante.

 

-L'explosion informatique, qui bien utilisée permet une connexion avec le monde entier et l'accès à des connaissances rapide et complète remplaçant les recherches longues, difficiles et incomplètes d’antan.

 

Je laisse au lecteur le soin de compléter cet inventaire à la Prévert.

 

La réponse de ceux qui comme moi ont vécu ces deux époque si différentes est dommage  !

Dommage de n'avoir pas su préserver les valeurs, les repères, les garde fous des générations précédentes, et de ne pas avoir su y ajouter les progrès. L’époque actuelle aurait pu être un âge d'or, d'une qualité supérieure à celui des 30 glorieuses.

Dommage d'avoir fait l'erreur de croire que le progrès technique est automatiquement synonyme de progrès social. Que la consommation est le bien essentiel, qu'avoir peut remplacer être.

Entre les nouvelles technologies et leur utilisation, On a raté une marche, le mode d'emploi.

 

Comme disait Rabelais :

« Science sans conscience n'est que ruine de l'âme. »

Le progrès ne libère pas, si on devient esclave des nouvelles technologies ou si l'on joue les apprentis sorciers.

Le danger à court terme est que l'intelligence artificielle supplante celle des hommes.

Où est le progrès pour l'homme ?

Quand on voit que les dérives sociétales qu'on appelle avancées conduisent à l'explosion de la cellule familiale, PMA GPA, menant à ce récent exploit signe de la folie des temps, on a rendu mère une vieille dame de 74 ans. Le progrès n'a de justification que s'il est au service de l'homme s'il contribue à son mieux être.

Quand on voit que le mondialisme, c'est-à-dire un appétit de gain inextinguible conduit à la mort de la nation, de l'identité de la culture et nous enferme dans le chacun pour soi.

Quand on constate que l'ouverture de toutes les frontières conduit au multiculturalisme et à un communautarisme exacerbé où le vivre ensemble devient problématique,

Que le progrès est considéré comme irréprochable et incontestable.

Quand on fait fi des dangers que représentent le développement incontrôlé de certaines technologies.

Le développement de l’I.A., s'il ne s'accompagne pas d'étique et de limitations à son développement, est un danger vital à cour terme.

L'intelligence artificielle peut supplanter l'homme.

On est en droit de se dire, en observant notre société actuelle, que nous avons raté le coche, et qu'il faut changer notre vision future du monde.

Autrefois les parents savaient que leurs enfants feraient de meilleures études qu'eux, qu'ils auraient une meilleure position sociale, qu'il gagneraient mieux leur vie. Aujourd'hui, ils sont pratiquement assurés du contraire, et leurs enfants eux aussi sont dans le doute et la crainte.

Alors je ne hais pas cette époque, mais je me dis que j'ai eu la chance de vivre une partie de mon existence au cours de cette période passée, et tant pis si on me qualifie de passéiste ou vieux ronchon.


Moyenne des avis sur cet article :  3.03/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

130 réactions à cet article    


  • exol 13 septembre 12:08

    quand on écrit un article de ce genre , c’est qu’on a plus d’avenir , on baisse les bras et on attend la mort gentiment , et comme dit la chanson pourvu qu’elle soit douce.


    • moderatus moderatus 13 septembre 12:41

      @exol
      quand on écrit un article de ce genre , c’est qu’on a plus d’avenir , on baisse les bras et on attend la mort gentiment , et comme dit la chanson pourvu qu’elle soit douce.

      ==============================================================
      Quand on écrit un article de ce genre, c’est qu’on a des enfants et des petits enfants, et que l’on se fait du souci pour eux.

      Beaucoup de retraités sont obligés d’aider leurs enfants qui ont des difficultés.
      Je vous conseille si vous avez des grands parents de dialoguer avec eux, avant que la mort douce les prenne, comme vous dites, ce qui n’a pas l’air de vous chagriner.


    • Cadoudal Cadoudal 13 septembre 12:50

      @moderatus
      c’est qu’on a des enfants et des petits enfants, et que l’on se fait du souci pour eux.

      Selon une étude Ipsos pour le Secours populaire présentée ce jeudi matin, plus de 6 enfants sur 10 (62 %) entre 8 et 14 ans craignent de devenir pauvres un jour. Un pourcentage en hausse de 4 points par rapport à la dernière enquête de 2015.

      http://www.fdesouche.com/1259963-62-des-enfants-entre-8-et-14-ans-craignent-de-devenir-pauvres-un-jour


    • moderatus moderatus 13 septembre 12:59

      @Cadoudal
      Selon une étude Ipsos pour le Secours populaire présentée ce jeudi matin, plus de 6 enfants sur 10 (62 %) entre 8 et 14 ans craignent de devenir pauvres un jour. Un pourcentage en hausse de 4 points par rapport à la dernière enquête de 2015.

      ========================================================

      J’ai lu votre lien, c’est effrayant des enfants de cet âge qui n’ont aucune confiance à l’avenir ,
      Et il faudrait se contenter de constater seulement, ne pas se révolter pour cette jeunesse qui est en proie à tant de doutes et d’angoisses ?


    • foufouille foufouille 13 septembre 13:04

      @Cadoudal

      Il reste encore 38% de crétins mais c’est un bon début.


    • Cadoudal Cadoudal 13 septembre 13:20

      @moderatus
      C’est juste un indicateur de plus de la tiers mondisation du pays...

      Mais dans le fond je les trouvent plutôt sympas et bien élevés ces petits gars lucides qui savent qu’ils devront partager la misère...lol...

      https://www.sciencesetavenir.fr/sante/en-2100-nous-serons-11-milliards-dont-un-tiers-d-africains_137176


    • moderatus moderatus 13 septembre 13:48

      @Cadoudal

      C’est juste un indicateur de plus de la tiers mondisation du pays...

      Mais dans le fond je les trouvent plutôt sympas et bien élevés ces petits gars lucides qui savent qu’ils devront partager la misère...lol...

      ===========================================================

      Si partager la misère c’est la rançon du progrès, alors c’est sur qu’ils ont raison de se faire du souci


    • Cadoudal Cadoudal 13 septembre 14:00

      @moderatus
      C’est juste une remise à jour du logiciel socialiste...

      Avant ils voulaient partager l’argent des autres, avec 11 milliards de miséreux ils se sont aperçus que le partage de la misère restait quand même plus facile à mettre en place...

      Mais l’important ça reste quand même de partager...lol...


    • V_Parlier V_Parlier 13 septembre 20:48

      @exol
      Vous écrivez : « C’est qu’on n’a plus d’avenir ». Peut-être, mais on n’écrit pas cela pas sans raison. https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/le-modele-dechu-82932
      Ceci dit, les raisons et les exemples que donnent Sardou sont pitoyables : Si le monde d’aujourd’hui est tant « à vomir » comme il dit, c’est à cause de gugus qui ont eu la même mentalité que lui : « on pouvait rouler vite, faire des affaires, on fumait, (..), on buvait… ». Puis lu ailleurs : "Delon, Sardou même combat. À défaut d’épouser leur époque, ils embrassent la cause animale. Le premier voue un véritable culte à ses chiens, le second reconnaît son appartenance au parti animaliste". Pfff... La jeune déscolarisée Thunberg peut aller se rhabiller !


    • V_Parlier V_Parlier 13 septembre 20:52

      @moderatus
      « Si partager la misère c’est la rançon du progrès, alors c’est sur qu’ils ont raison de se faire du souci » -> Ben... c’est que la plupart des jeunes sont européistes et pour le monde « ouvert ». Donc qu’ils se préparent à un futur de « low cost country » est assez cohérent en quelque sorte. Au moins ils assument.


    • moderatus moderatus 13 septembre 21:17

      @V_Parlier
      « Si partager la misère c’est la rançon du progrès, alors c’est sur qu’ils ont raison de se faire du souci » -> Ben... c’est que la plupart des jeunes sont européistes et pour le monde « ouvert ». Donc qu’ils se préparent à un futur de « low cost country » est assez cohérent en quelque sorte. Au moins ils assument.

      ===============================================================
      Assumer ce que l’on vous impose n’est pas cohérent.

      C’est de la soumission ou de la lassitude. il faurt se battre pour changer les choses si l’on n’est pas d’accord.
      Mais comment faire si l’on ne vous demande pas votre avis,
      si on a une démocratie représentative qui n’a de représentative que le nom 
      Si sur les sujets cruciaux, on ne vous consulte jamais,
      si l’opposition , n’a aucun pouvoir
      Alors il se passe ce qui est courant chez nous, la contestation est dans la rue ;


    • Cadoudal Cadoudal 13 septembre 21:52

      @moderatus

      14.000 mineurs marocains bientôt rapatriés de l’Espagneoffrir aux mineurs marocains la protection et les garanties essentielles pour éviter qu’ils ne soient victimes d’exploitation par les mafias de l’immigration et de la drogue. Devant les critiques lancées par plusieurs organisations des droits des migrants et des réfugiés, le Gouvernement espagnol estime nécessaire de remettre les mineurs marocains à leurs parents pour plus de sécurité.

      https://www.bladi.net/mineurs-marocains-espagne,59304.html

      On attend l’offre de reprise de ces pauvres gosses de la part de nos 87569 associations subventionnées , une réaction de la Grande Mosquée de Paris, une manif de LFI, parce-que franchement, ramener des enfants chez leurs parents qui habitent un pays bombardé quotidiennement par l’OTAN, au XXIème siècle, c’est un truc inhumain digne des HLPSDNH...

      Vous imaginez si un truc pareil arrivait chez nousautres, assécher une filière bien rodée qui génère plus de 2 milliards d’euros par an, qui permet de s’assurer le vote d’au moins 200 000 électeurs progressistes pour lutter contre la bête immonde...

      Et les poneys, qu’est ce qu’il va en foutre de ses poneys le père Pemile, il va être obligé de les bouffer ses poneys devenus inutiles...

      Et de se trouver un travail honnête, comme un vulgaire prolo lépreux...

      Le pauvre...lol....


    • INsoMnia INsoMnia 13 septembre 23:05

      @moderatus
      Bonsoir, que l’on soit d’accord ou pas avec un article faille avoir des arguments ! Le cas de @exol depuis si peu de temps le 10 septembre de l’an de grâce 2019 est un troll et/ou un artisan du système macaron c’est dire... 
      Donc lui répondre ait donné une importance qu’il/elle n’a pas !
      Merci pour cet article.


    • moderatus moderatus 14 septembre 08:10

      @Cadoudal
      Vous imaginez si un truc pareil arrivait chez nousautres, assécher une filière bien rodée qui génère plus de 2 milliards d’euros par an, qui permet de s’assurer le vote d’au moins 200 000 électeurs progressistes pour lutter contre la bête immonde...

      ================================================================

      Le scandale des mineurs isolés 


      ’Une croissance exponentielle. En 2018, les départements auront accueilli 40 000 mineurs isolés issus de l’immigration, selon les projections, contre 25 000 en 2017 et 13 000 en 2016. C’est le chiffre qui a inquiété l’Assemblée des départements de France, réunie jeudi 8 novembre à Rennes pour leur congrès annuel, rapporte Le Figaro. Les élus n’ont pas caché leur désarroi devant ce chiffre mais surtout ce qu’il implique en terme de coût et de risque pour la cohésion sociale. ’

      Si on est mineur isolé, on ne peut être expulsé, mieux, on peut faire venir toute sa famille, et la famille de sa famille.

      Quelle veine pour les passeurs, les trafiquants d’êtres humains et les associations qui exploitent ce filon

      Un grand nombre est majeur, mais les bons samaritains des associations refusent le contrôle d’âge.

      Quand au coût , il est faramineux.

      Plus de 2 milliards par an

      50 000 euros par an. C’est le coût annuel d’une prise en charge de mineur, prévue dans le cadre de l’Aide sociale à l’enfance (ASE). A la fin de l’année, la facture totale devrait atteindre 2 milliards d’euros. Mais en réalité, en termes de dépense publique, la charge devrait largement dépasser ce chiffre


      .


    • moderatus moderatus 14 septembre 08:14

      @INsoMnia
      Bonsoir, que l’on soit d’accord ou pas avec un article faille avoir des arguments ! Le cas de @exol depuis si peu de temps le 10 septembre de l’an de grâce 2019 est un troll et/ou un artisan du système macaron c’est dire... 
      Donc lui répondre ait donné une importance qu’il/elle n’a pas !
      Merci pour cet article.

      ================================================================
      Je m’efforce de répondre à tous ceux qui m’interpellent, en mes disant parfois que devant certaine idéologies, ou agressions, il est difficile d’argumenter .
      merci pour votre aide.


    • mmbbb 14 septembre 09:56

      @Cadoudal une seule solution , ils se collent l etiquette migrant , le Pape pense a eux 
      http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/08/22/01016-20170822ARTFIG00186-le-pape-francois-propose-21-mesures-pour-l-accueil-des-migrants.php

      Pres de Lyon une colonie de Roms installes sur ordre du prefet A l instar de la famille Leonarda , pas un euro de richesse apportée et tout gratos .
      Les bonnes ames dans les médias , nous affirment que tous est gratuit 
      L aide medicale aux personnes en situation irreguliere en france 2018 de l ordre de 970 millions
      La dotation de la buze Buzin pour les urgences 750 millions d euros 
      .
      les francais sont des cons, je ne vais pas les plaindre 
      Ce pays avaient tous les atouts mais Dieu a mis les francais dans ce si beau pays , au lieu de devenir prospere, il est devenu un pays de merde .


    • exol 14 septembre 11:22

      @INsoMnia
      De quoi je me mêle , la jeune de 53 balais , est ce que je t’ai déjà dérangé sur ce site . Crois tu avoir plus de choses intéressantes à dire que moi. Jusqu’à aujourd’hui je savais même pas que tu existais . Et si je vote Macron il faut me bruler en place publique ??? Pauvre conne le Macron il est pas arrivé par hasard , il y a bien quelqu’un qui a voté pour lui , même si son score est maigre de par l’abstention massive , que dire des oppositions qui elles font pitié en terme d’électeurs . Tu veux quoi un site où tes champions sont majoritaires , alors faut pas venir sur Avox. Et saches que je poste ici depuis début 2017.


    • quijote 14 septembre 20:17

      @mmbbb

      Je refuse de considérer les choses de cette façon. Les Français ont été victimes de 50 ans de propagande immonde. Les moyens mis en jeux ? Un pognon de dingue, comme dirait l’autre... Si tu veux pas accueillir « les migrants », t’es un salaud. T’es un raciste. La religion des « droits de l’homme ». Interdiction d’avoir des priorités comme « les Français d’abord ». Les Français d’abord ? Salaud !

      La propagande, surtout quand elle se présente comme « le Bien » ( merci à cette raclure de Bernays ) est un outil de manipulation redoutable, il faut bien le dire. Les Français, nous tous, nous nous sommes laissé prendre au piège. Mais, depuis quelques années, il y a réveil. La réalité a rattrapé les vrais salauds. Les manipulateurs. Il va falloir, si possible légalement, reprendre les choses en main. C’est-à-dire remettre nos amis franc-macs, progressistes et autres antifas à la place ultra minoritaire qui est désormais la leur. Et imposer nos valeurs à toutes les strates de l’état, de l’éducation nationale, et des medias. Europe des nations.

      C’est pas gagné. Ces connards d’internationalistes et autres cosmopolites divers et variés sont encore puissants. Mais ils sont devenus minoritaires. Ils ne pourront plus très longtemps nous imposer leur chiasse mentale.


    • BERNARD BERNARD 13 septembre 12:26

      modertaus bonjour

      Les distributeur de critiques et de mauvaises étoiles sont passés. Je reviens pour débattre sur le fond de l’article. Indéniablement l’article est cohérent, mais va aller jusqu’à peut-être une ouverture plus large voire grande. 

      Alors je ne hais pas cette époque, mais je me dis que j’ai eu la chance de vivre une partie de mon existence au cours de cette période passée, et tant pis si on me qualifie de passéiste ou vieux ronchon.

      Ne sommes nous pas à partir d’un certain avec une étiquette diverse dans le dos. En fonctions des étapes de la vie. Le fait de pouvoir l’écrire de le penser démontre que l’on ai capable d’avoir des réflexions. Indéniablement, pour avoir un présent, il faut indéniablement avoir un passé et comparer surement avec le futur. Dans le cas contraire nous serions au stade de politiques véreux qui confondent vérités, mensonges en plongeant dans le coffre à Picsou qui nous appartient. A plus tard merci.


      • moderatus moderatus 13 septembre 12:46

        @BERNARD
        Bonjour berbnard,

        Comme je vous l’ai dit, je laisse les étoiles pour les restaurateurs, ce n’est pas ma quête.

        dire que notre époque aurait pu bénéficier de progrès immenses au lieu d’en pâtir, est un constat.

        Si les français sont les plus pessimistes au monde, si,ils sont souvent dans la rue en révolte, il y a bien une raison, et notre rôle à tous est d’essayer de changer le cours des choses et ne pas être dans la soumission.


      • Raymond75 13 septembre 12:28

        Mio aussi je trouve que la période actuelle, depuis les années disons 90, est consternante : Moi aussi, qui a connu deux périodes, je partage le point de vue de l’auteur.

        Depuis une bonne vingtaine d’années, le néo libéralisme a méticuleusement détruit tous les liens sociaux pour imposer une vision uniquement marchande de la société, et le niveau des dirigeants est de plus en plus consternant. Ils ont tous (de droite, de gauche, du centre) démissionné devant les lobbies de la finance internationale, et se sont condamnés à faire des moulinets, de la communication, de l’agitation militaire, pour masquer leur impuissance.

        Les jeunes générations sont totalement abruties par leurs smartphones, qui les isolent en leur faisant croire qu’ils ont des ’amis’, et qui mettent au même niveau information, connaissance et rumeurs ...

        Se loger décemment devient impossible, et le tourisme de masse détruit les villes et sites touristiques.

        Enfin, nous détruisons et polluons la nature, en le sachant mais sans pouvoir agir, sinon par des petits gestes personnels mais sans conséquence réelle.

        Et l’individualisme forcené semble être devenu les règle de vie en société

        Je ne trouve pas de raison d’espérer à moyen terme et je verrai plutôt de nouvelles guerres.

        Les pays où les gens sont optimistes sont les pays du nord, où les liens sociaux sont restés très fort, où la recherche de consensus pour régler les problème est la base des rapports humains, et où le respect de l’intérêt général prime sur l’intérêt particulier. En France, nous nous en sommes bien éloignés !


        • foufouille foufouille 13 septembre 12:45

          @Raymond75

          le logement était juste moins cher, c’est tout.


        • moderatus moderatus 13 septembre 12:54

          @Raymond75

          Bonjour Raymond,
          Les pays où les gens sont optimistes sont les pays du nord, où les liens sociaux sont restés très fort, où la recherche de consensus pour régler les problème est la base des rapports humains, et où le respect de l’intérêt général prime sur l’intérêt particulier. En France, nous nous en sommes bien éloignés !

          =================================================
          vous avez listé un tas de problèmes , et je pense que votre analyse sur les raisons de l’optimisme des certains pays est tout à fait exacte.

          Ce sont les pays du nord, où les liens sociaux sont restés très fort, où la recherche de consensus pour régler les problème est la base des rapports humains, et où le respect de l’intérêt général prime sur l’intérêt particulier
          . En France, nous nous en sommes bien éloignés !
          pourquoi notre société a été conduite sur cette voie ? parce que l’on ne demande jamais son avis au peuple sur aucun sujet important


        • mmbbb 14 septembre 10:20

          @Raymond75 j appartiens a la generation 1960 , j ai jamais trouve une tres grande coherence sociale entre les blancs . Je fus interne , les blancs sont des abrutis enfin beaucoup d entre eux , J appartiens a cette generation ou ne ne fumes pas une chance inouie pour ce putain de pays , nous avions le tort de ne pas voler d arracher le sac des vieilles et de bruler les voitures .
          Nous fermions nos gueules dans l indifférence totale , nous avions moins qu un migrant aujourd hui auquel on lui offre tout jusqu a l instrument de musique .
          Quant aux violences auparavant, tout etait tu , les personnes du peuple apprenaient a plier l echine , un huis clos ou rien ne sortait et ou la morale etait sauve 
          Quant a l elite, elle avait un certain mepris pour la populace , je lis le Fig en particulier et toute la presse en general, je m amuse des commentaires de ce journal fustigeant la sous culture de l actuelle banlieue le rapp en particulier et la sécession des territoires , a mon epoque benie , peu etait fait pour que nous accédions a une culture honnête afin que nous nous structurions . maintenant la region de mon enfance est peuplee par des Turcs , Nantua , je ne vais pas pleunicher . 
          Quant aux pays du nord la Suede paiera le prix fort de son ouverture . Europe qui se suicide au nom des idees libertaires .
           
          Les blancs sont devenus des batards et je ne verserai pas mon sang ppur defendre ce pays pour lequel je ne me reconnais pas dans ces valeurs universelles . J envie les riches apatrides citoyens du monde pouvant s exiler


        • McGurk McGurk 13 septembre 13:45

          « L’époque actuelle aurait pu être un âge d’or, d’une qualité supérieure à celui des 30 glorieuses. »

          Il est impossible d’avoir une société de progrès et un pouvoir (politique/économique) monarchique. Du moins pas sur le long terme.

          Les périodes économiques incertaines (comme la nôtre actuellement) remettent en cause les acquis en resserrant la mainmise des dirigeants sur la société convaincus qu’ils sont les seuls à pouvoir gérer le pays. Plus la situation est grave, plus le pouvoir va vers l’extrême pire lorsqu’il participe au dérapage de son propre Etat pour quelques sous.

          La technologie est certes une chose merveilleuse mais elle n’a, en fin de compte, pas servi à obtenir plus de libertés. Surtout à amplifier un modèle productiviste qui a pris, actuellement, le contrôle de la société et de la classe politique.


          • moderatus moderatus 13 septembre 13:54

            @McGurk
            La technologie est certes une chose merveilleuse mais elle n’a, en fin de compte, pas servi à obtenir plus de libertés. Surtout à amplifier un modèle productiviste qui a pris, actuellement, le contrôle de la société et de la classe politique.

            =============================================================

            Le progrès n’est positif que si,l’on sait en détecter les nuisances , les écarter et ne garder que ce qui est un progrès pour l’homme.
            le progrès n’est pas condamnable en lui même, mais il ne peut s’appeler progrès que si nous en maitrisons l’utilisation.je vous rappelle Rabelais,

            Science sans conscience ,n’est que ruine de l’âme.


          • McGurk McGurk 13 septembre 15:28

            @moderatus

            Tout le monde sait très bien quelles nuisances vont apporter les différentes technologies, les journaux en parlent bien avant leur diffusion.

            Nous n’avons par contre pas su, via ces technologies, garder le contrôle de la liberté d’expression. Sinon on aurait pas autant de journaux qui mentent quotidiennement.


          • moderatus moderatus 13 septembre 16:13

            @McGurk
            Nous n’avons par contre pas su, via ces technologies, garder le contrôle de la liberté d’expression.Sinon on aurait pas autant de journaux qui mentent quotidiennement.

            ============================================================
            Les technologies sont au servce de ceux qui ont l’argent et le pouvoir,
            Quand vous avez les médias qui à 90% sont possédés par les milliardaires, comment voulez vous avoir autre chose que la pensée unique.

            Le référendum serait le moyen de donner une respiration démocratique, mais le pouvoir se méfie du peuple , car il veut continuer à gouverner contre la volonté des populations.
            Il connait les réponses du peuple sur les sujets importants, il fait sonder les cœurs et les reins, donc pas question de les laisser s’exprimer.
            Mais si le peuple ne peut s’exprimer dans une parodie d’assemblée représentative qui n’a de représentative que le nom, qu’il n’y a pas la possibilité de référendum, il ne reste plus que la rue.


          • Loatse Loatse 13 septembre 14:00

            Objectivement, notre société n’était pas la même dans les trente glorieuses qu’aujourd’hui... 

            Même sans le confort et toutes les technologies modernes , les gens y étaient globalement plus heureux...

            se procurer un toit fut il modeste ou un emploi ne se transformait pas en parcours du combattant...

            J’ai encore souvenir de mon premier job, me présentant spontanément le vendredi au bureau du personnel d’une entreprise sur laquelle mon choix s’était posée et embaucher le lundi !

            Imaginez, le plein emploi ..... du boulot pour tous et la possibilité d’en changer quand bon vous semble sans vous retrouver sur le bord du chemin avec ou sans diplômes..

            Dans l’esprit collectif, les lendemains ne pouvaient qu’être prometteurs de bien être pour tous.

            La suite, on la connait, la mise en concurrence des travailleurs, l’angoisse collective (est ce que ca va être pire demain ?), le bouleversement des valeurs socles de notre société qui assuraient sa cohésion...Des métropoles qui s’étendent, grignotant le moindre espace vert tandis que les campagnes se désertifient un peu plus chaque jour... des banlieues devenues sensibles, des départements dits sinistrés...

            Alors oui, souvent il me prend la nostalgie... et tant pis si le petit coin se trouvait sur le palier, si le 4 heures se composait de pain et d’une rangée de chocolat noir, si le cartable en cuir faisait plusieurs rentrées et qu’il nous fallait cirer nos chaussures chaque soir et se serrer comme des sardines dans le metro

            Il y avait quelque chose de léger dans l’atmosphère


            • moderatus moderatus 13 septembre 14:07

              @Loatse

              Même sans le confort et toutes les technologies modernes , les gens y étaient globalement plus heureux.

              Alors oui, souvent il me prend la nostalgie... et tant pis si le petit coin se trouvait sur le palier, si le 4 heures se composait de pain et d’une rangée de chocolat noir, si le cartable en cuir faisait plusieurs rentrées et qu’il nous fallait cirer nos chaussures chaque soir et se serrer comme des sardines dans le metro

              Il y avait quelque chose de léger dans l’atmosphère

              ========================================================

              Vous avez trouvé la phrase juste,’’ il y avait quelque chose de léger dans l’atmosphère.’’

              Comme quoi avoir n’est pas plus confortable qu’être.

              On n’avait pas peur que le ciel nous tombe sur la tête,

              moins de confort, moins de technologies, mais confiance en l’avenir, on savait qu’on pouvait trouver un boulot, et qu’en bossant, on pourrait s’en sortir tranquillement..


            • ZXSpect ZXSpect 13 septembre 14:02

              Je rejoins l’auteur dans son analyse, et ajouterais à cet « inventaire à la Prévert » que mes parents et grands-parents ont connu la guerre, alors que ma génération des années 1950 n’en a connu aucune en métropole.


              J’invite ceux qui veulent compléter la liste, à lire « C’était mieux avant ! » de Michel Serres


              https://www.editions-lepommier.fr/cetait-mieux-avant


              Merci à l’auteur pour cet article.


              • Raymond75 13 septembre 14:14

                @ZXSpect

                Effectivement, vous avez raison de rappeler que le baby-boom est la première génération d’hommes français, depuis toujours, qui n’a pas connu la guerre !

                Quelle chance !!! et de peu : la guerre d’Algérie s’est terminée lorsque cette génération avait une quinzaine d’années.


              • moderatus moderatus 13 septembre 14:20

                @ZXSpect

                on analyse, et ajouterais à cet « inventaire à la Prévert » que mes parents et grands-parents ont connu la guerre, alors que ma génération des années 1950 n’en a connu aucune en métropole.

                =============================================================

                Bien sur , on peut penser c’était mieux avant , si on remonte aux années 50 , 60, 70,

                Il est certain que Michel Serres qui avait près de 90 ans de pouvait dire c’était mieux avant à l’époque d’Hitler de Mussolini et des massacres de la seconde guerre mondiale.


              • pallas 13 septembre 15:00
                moderatus

                Bonjour,

                Que ça soit Sardou, Delon, Renaud, de mots ils n’ont pas à dire, des saltimbanques.

                La France a été « collabo » envers les nazis lors de la seconde guerre mondial, ensuite « collabo » envers les américains apres la guerre.

                Cela se nomme un « Etat Fantoche » ou « Nation fantome »

                Comme mon sourire est grand, c’est amusant.

                La France est devenu la poubelle du monde, un lieu digne du purgatoire.

                C’est le destin des traitres et laches, que ça soit l’individu, peuple, voir civilisation.

                 smiley

                C’est écrit dans l’ Anciens Testament, l’Islam à coté est tout gentil.

                J’adore ça

                Salut


                • moderatus moderatus 13 septembre 15:33

                  @pallas

                  je parle des 30 glorieuses, Pallas.


                • pallas 13 septembre 15:56

                  @moderatus

                  C’est pareil

                  J’ai vu ce matin l’interview du ministre Iranien sur « RT France », qui est venu en France lors du G7.

                  La France c’est de la m e r d e, la présentatrice et le ministre ne s’en cachait pas, une franche rigolade, digne du film « Le diner de con ».

                  Dans les medias étrangers, autre que la BRIC, c’est la meme chose, sur la France.

                  Comprenez vous ou pas ?

                  Salut


                • moderatus moderatus 13 septembre 17:10

                  @pallas
                  J’ai vu ce matin l’interview du ministre Iranien sur « RT France », qui est venu en France lors du G7.

                  ================================================================
                  Je n’ai pas vu cet interview et je le regrette, je crois que le ministre Iranien qui n’est qu’un sous fifre par rapport aux religieux qui tiennent les commandes a bien du se marrer
                  Il a demandé 30 milliards pour être plus conciliant, je pense qu’on est assez cons pour les lui accorder.


                • Jipé Jipé 13 septembre 18:10

                  « Alors je ne hais pas cette époque, mais je me dis que j’ai eu la chance de vivre une partie de mon existence au cours de cette période passée, et tant pis si on me qualifie de passéiste ou vieux ronchon. »

                  Vous êtes une madeleine de Proust nostalgique qui se sent incomprise, voire négligée par une jeunesse qui « subit » (le chômage, l’immigration etc ...)
                  Parlez-leur vous, au jeunes, mais sans toujours ramener à votre passé qui était mieux avant. Intéressez-vous à leur futur, et demandez-leur comment ils le voient. Prêtez-leur l’oreille et la main.

                  Que dirait mon ancêtre Cromagnon s’il me voyait ?
                  A son époque il n’y avait pas de béton partout, pas de gas-oil dans les voitures, pas de plastique, pas de centrales nucléaires, ni de bombes atomiques, pas de marine Lepen ni de Bolsonaro ^^.
                  Pour manger, il cueillait des lapins ou des canards dans la nature, marchait à quatre pattes et se reniflait le derrière avec ses congénères.
                  Bref, c’était le bon temps !

                  Cette jeunesse qui vient nous remplacer sait s’adapter à son époque, au chômage comme à la diversité culturelle (N’ayez pas peur !) elle le fait tous les jours. Je ne souhaite pas, à cette jeunesse pas que ce soit comme à mon époque, mais qu’elle vive au mieux son époque et celle qui arrive pour leurs enfants.


                  • moderatus moderatus 13 septembre 18:43

                    @Jipé
                    Cette jeunesse qui vient nous remplacer sait s’adapter à son époque, au chômage comme à la diversité culturelle (N’ayez pas peur !) elle le fait tous les jours. Je ne souhaite pas, à cette jeunesse pas que ce soit comme à mon époque, mais qu’elle vive au mieux son époque et celle qui arrive pour leurs enfants.

                    ===========================================================

                    je pense que vous ne devez pas avoir ni d’enfants ni de petits enfants ,ou alors
                    si vous en avez votre indifférence est étonnante., Ou alors vous vivez sur Mars .
                    Si vous ne percevez pas la détresse des jeunes , si vous ne voyez pas combien nombre de retraités sont obligés d’aider leurs enfants à passer des périodes difficiles
                    Si vous ignorez que les Français sont les plus pessimistes du monde , si vous ignorez que notre jeunesse qui vous dites sait s’adapter est celle qui consomme le plus de drogue en Europe, pour oublier son bonheur peut être ?

                    Alors ne donnez pas de leçons, étudiez plutôt notre société. puis après nous pourrons discuter sérieusement.

                    J’aimerai bien savoir pourquoi sur agoravox depuis 2006 vous êtes intervenu 72 fois seulement sous ce pseudo.
                    Multi pseudo ? Troll pas marrant ?
                    Bizarre non ?


                  • Jipé Jipé 14 septembre 17:38

                    @moderatus
                    J’ai un fils qui se porte bien, croque la vie à pleines dents et ne se drogue pas.
                    Son moral est au beau fixe et s’il a besoin un jour que je l’aide, je le ferais.
                    Les parents d’enfants ou de jeunes que je fréquente n’ont pas de soucis particuliers par rapport à la société d’aujourd’hui, pas plus en tout cas que mes petits camarades et moi-même n’en avions quand nous étions jeunes.
                    Je n’ai aucune indifférence, peut-être que c’est votre pessimisme de français qui trouble votre jugement

                    (je suis français aussi, mais pas pessimiste pour autant) .

                    L’emploi, ou le fait de créer sa propre activité est effectivement un souci majeur, et sans doute nos politiques ne font pas ce qu’il faut pour améliorer les choses.


                    « J’aimerai bien savoir pourquoi sur agoravox depuis 2006 vous êtes intervenu 72 fois seulement sous ce pseudo.
                    Multi pseudo ? Troll pas marrant ?
                    Bizarre non ?  »

                    Encore cette histoire... vous m’avez déjà posé cette question et je vous ai déjà répondu (me sentant obligé de me justifier), .Sous ma réponse vous aviez posté une autre réponse. Je suppose donc que vous l’avez lue et prise en compte.

                    Je ne comprends pas cette insistance à toujours revenir là-dessus.
                    Je trouve ça lourdingue.

                    Que vous ayez eu des trolls pour vous taquiner, soit, mais gardez vos soupçons et votre paranoïa pour vous. Je ne vous veux aucun mal. A moins qu’échangez avec vous corresponde à ce que vous nommez « troll ».
                    Vous détournez la conversation à chaque fois qu’on essaye de discuter de façon contradictoire avec vous. Là c’est la 2ème fois en ce qui me concerne.
                    Si vous ne supportez pas les gens qui ont une opinion différente de la votre vous parle, si vous voulez que je ne vous adresse plus la parole alors dites-le simplement. Inutile de me traiter de troll, de procureur ou je ne sais quel nom d’oiseau pour échapper à je ne sais quoi.

                    si ce que vous attendez des commentaires c’est des applaudissements systématiques alors effectivement je me suis trompé d’adresse.
                    Mais c’est bon, j’ai compris, je perds mon temps.
                    Tswan !


                  • moderatus moderatus 14 septembre 19:10

                    @Jipé
                    Si vous ne supportez pas les gens qui ont une opinion différente de la votre vous parle, si vous voulez que je ne vous adresse plus la parole alors dites-le simplement. Inutile de me traiter de troll, de procureur ou je ne sais quel nom d’oiseau pour échapper à je ne sais quoi.

                    ============================================================
                    Il ne faut pas vous fâcher, cela vous pousse à dire de choses inexactes .
                    je passe mon temps à répondre à des gens qui ont des opinions différentes, et si j’ai choisi Agoravox, c’’est parce qu’il y a des échanges sinon je me contenterai de passer mes articles sur des supports où il n’y a pas de réponses.

                    mais permettez que j"ai un minimum de méfiance, sur certaines interventions.
                    Il y a quelques instant bseulement un Troll c’est inscrit , une seule intervention un pseudo pris ce jour uniquement pour foutre la pagaille .
                    Alors quand j’ai vu que vous interveniez 7 fois par an en moyenne j’ai eu de doutes ;
                    mais votre longue intervention me fait penser que j’ai peut être fait une erreurfait une erreur,
                    ===============
                    J’ai un fils qui se porte bien, croque la vie à pleines dents et ne se drogue pas.
                    Son moral est au beau fixe et s’il a besoin un jour que je l’aide, je le ferais.
                    Les parents d’enfants ou de jeunes que je fréquente n’ont pas de soucis particuliers par rapport à la société d’aujourd’hui, pas plus en tout cas que mes petits camarades et moi-même n’en avions quand nous étions jeunes.
                    Je n’ai aucune indifférence, peut-être que c’est votre pessimisme de français qui trouble votre jugement

                    .
                    ==============================================================
                    Vous avez de la chance , , un fils quine bous ôse pas de problèmes , vous y êtes surement pour quelque chose . comme vous j’ai des enfants qui ne posent aucun problème.

                    mais il ne faut pas faire de votre cas et d’un entourage surement particulier une généralité. Vou svivez surement dans un monde un peu privilégié.

                    Alors ne pas voir les réalités qui nous entourent n’est pas une bonne solution à mon avis.
                    Les réalités sont celles que je décris
                    Une école qui part en vrille , une population très pessimiste, un ensauvagement de la société , une jeunesse inquiète sur son avenir, et qui a recours à la drogue plus que le reste de l’Europe
                    Cette réalité ne me convient pas , mais casser les thermomètre ne fait pas tomber la fièvre.
                    Je vous transmets quelque études qui devraient vous ramener à la réalité de la société et tempérer votre optimiste. D
                    dites vous que nombreux sont ceux qui ne partagent pas votre chance, c’est à eux que je pense

                    Les très jeunes français consomment plus qu’ailleurs

                    « Concernant la consommation des plus jeunes (15-16 ans), ils sont presque toujours au-dessus de la moyenne européenne, quelle que soit la drogue, légale ou non (tabac et alcool). Surtout en matière de cannabis : 31% des jeunes Français ont déclaré avoir déjà consommé du cannabis, soit presque deux fois plus que la moyenne européenne (18%) »

                    Figaro Santé





                    L’école en France

                    Immuable, la France se situe entre les deux, dans le groupe des médiocres. Depuis le début de l’enquête de l’OCDE, en 2000, certains pays mal classés ont tiré du « choc PISA » des leçons salutaires. L’Allemagne, le Portugal, la Pologne, l’Estonie ont procédé à des réformes radicales et ont réussi à gravir les échelons dans les classements suivants. La France, elle, résiste désespérément au « choc PISA ».


                    Le système éducatif français reste caractérisé par sa capacité à former une – petite – élite : 8 % d’une classe d’âge se distingue, à 15 ans, par des résultats très performants en sciences.

                    Son autre caractéristique, malheureusement, est son inégalité. En dépit des réformes successives et des alternances politiques, la France ne réussit pas à réduire son noyau dur d’élèves en échec scolaire. La part d’élèves faibles a même légèrement augmenté, d’un point, au cours des dix dernières années. L’école française reste l’une des plus inégalitaires du monde.

                    Le Monde


                  • cevennevive cevennevive 13 septembre 18:22

                    Bonjour moderatus,

                    C’était mieux avant, je le crois, je l’observe, mais je m’adapte (j’essaie en tous cas).

                    Peut-être est-ce seulement les mirages du passé ?

                    Mes grands mères disaient déjà cela. Et moi, fraîche et jeunette, je leur riais au nez...

                    Ah, jeunesse, vous ignorez que vous deviendrez vieux un jour. Et je vous affirme que ça a tout de même de bons côtés.


                    • Xenozoid Xenozoid 13 septembre 18:59

                      c’était mieux avant modératus


                      • arthes arthes 13 septembre 19:42

                        @Xenozoid

                        Et ce sera mieux après....Davaïiiiiiiiii


                      • Xenozoid Xenozoid 13 septembre 20:07

                        @arthes

                        alleluiyah


                      • arthes arthes 13 septembre 19:46

                        @Modératus

                        Autrefois les parents savaient que leurs enfants feraient de meilleures études qu’eux, qu’ils auraient une meilleure position sociale, qu’il gagneraient mieux leur vie. Aujourd’hui, ils sont pratiquement assurés du contraire, et leurs enfants eux aussi sont dans le doute et la crainte.

                        Faut se dire aussi que nos enfants feront ce qu’ils ont envie de faire, pas en fonction de ce que leurs parents déja grave formatés leur diront de faire (s’pas des mini moi nos gosses) , le mode bouge, faut suivre où encore mieux ; Créer le monde de demain.


                        • exol 13 septembre 19:54

                          @arthes
                          Prends pas ton cas pour une généralité , c’est pas parce que t’as tout foiré que les jeunes doivent suivre ton exemple et toi t’as pas l’excuse du chômage de masse , seulement mémère voulait pété plus haut que son cul et maintenant elle marne dans un bouiboui à faire la plonge.


                        • arthes arthes 13 septembre 20:18

                          @exol

                          Lol, tu racontes ta propre histoire ?

                          Voila pour toi ; 
                          https://youtu.be/yrAU1jQx_3U

                          Et voici pour moi

                          https://youtu.be/9rlNpWYQunY

                          Yeah, baby, get down with me smiley


                        • moderatus moderatus 13 septembre 21:04

                          @arthes
                          Faut se dire aussi que nos enfants feront ce qu’ils ont envie de faire, pas en fonction de ce que leurs parents déja grave formatés leur diront de faire (s’pas des mini moi nos gosses) , le mode bouge, faut suivre où encore mieux ; Créer le monde de demain.

                          ==============================================================

                          Bien sur qu’on ne choisit pas à la place des enfants, mais encore faut-il qu’ils aient le choix.
                          Avec un système scolaire qui est une honte , la France se traine dans tous les classement, avec un chômage endémique, où est le choix ?
                          Il faut créer le monde de demain c’est sur, mais pour cela il faut arrêter de suivre un chemin qui mène à l’impasse, il faut ouvrir de nouvelles voies vers l’espoir.


                        • njama njama 14 septembre 15:06

                          @moderatus
                          Avec un système scolaire qui est une honte...

                          ah bon !
                          qu’est-ce qui vous fait honte au juste ? l’école publique ? vous ne pouvez pas généraliser, car évidemment le niveau est variable suivant la situation des écoles, collèges, lycées, et la population d’enfants qui la fréquentent, mais dans tous les pays c’est la même chose. Les banlieues ont partout les mêmes symptômes.
                          Le classement des écoles, collèges, lycées est une calamité qui ne sert que la propagande libérale qui voudrait tout privatiser.
                          Les niveaux d’excellence se trouvent souvent dans les environnements sociaux aisés.
                          Êtes-vous sûr de connaître comment ça marche à l’étranger ? où chaque année d’études peut coûter des milliers de dollars par enfant. Forcément de tels systèmes laissent sur le bord de la route beaucoup de monde.
                          Tant de pays au monde envient notre modèle républicain d’éducation publique qui ne fait pas de l’Éducation une vulgaire marchandise, ni ne véhicule une malsaine culture de compétition dans les jeunes cerveaux.
                          Dans les universités nous avons aussi des pôles d’excellence, et des grandes écoles d’ingénieurs où la scolarité est gratuite. De quoi en avoir honte ?


                        • arthes arthes 14 septembre 15:08

                          @moderatus
                          Bien sur qu’on ne choisit pas à la place des enfants, mais encore faut-il qu’ils aient le choix. Avec un système scolaire qui est une honte , la France se traine dans tous les classement, avec un chômage endémique, où est le choix ? Il faut créer le monde de demain c’est sur, mais pour cela il faut arrêter de suivre un chemin qui mène à l’impasse, il faut ouvrir de nouvelles voies vers l’espoir.

                          Je ne pense pas que le système scolaire de mon époque était formidable non plus, et cela ne s’est pas arrangé.
                          Donc, j’en déduit que ...Il n’y a pas à se dire qu’un monde qui a engendré celui dans lequel nous vivons était mieux, puisqu’il portait en lui même là où nous en sommes..
                          Reste à construire celui de demain, nous sommes d’accord sur ce point, le vieux monde s’écroule, il n’offrait aucun autre choix aux individus que que de faire comme les autres , en fonction d appartenances à des castes sociales sans se poser de questions , et de contribuer ainsi à l’écroulement, c’est fait, , à présent, nous pouvons (enfin) voir autrement, toutes générations confondues et élargir notre champs de vision, et réfléchir sur ce qui nous sommes, ce que nous voulons. et dans quel monde nous voulons vivre (nous, nos enfants etc....)


                        • njama njama 14 septembre 15:20

                          @arthes
                          bien d’accord, ça ouvre plein de portes...

                          le vieux monde s’écroule, personne n’en est vraiment responsable, c’est un tout, le résultat mécanique de multiples interactions sociales, économiques, politiques, culturelles,... touts intriquées.
                          En attendant de toucher le fond pour rebondir... ce serait contreproductif de s’en attrister en regardant un passé qu’on ne peut rattraper quoi qu’il en soit.
                          Tant que cela ne nous conduit pas à « une bonne guerre », il n’y a pas péril en la demeure.lique des sixties les gens flippaient à mort avec la bombe atomique, la guerre froide US vs URSS, les abris anti-atomiques se vendaient comme des p’tits pains mdr  smiley
                          comme quoi nos vieux avaient aussi leurs fantasmes et leurs angoisses du temps présent.


                        • njama njama 14 septembre 15:22

                          correction
                          dans la période soi-disant idyllique des sixties...


                        • Cadoudal Cadoudal 14 septembre 15:33

                          @njama
                          Rokhaya Diallo : « Le mode de vie européen, je vous donne bien du courage pour le préserver ! »

                          https://twitter.com/onrefaitlemonde/status/1172000822118494208?ref_src=twsrc%5Etfw


                        • arthes arthes 14 septembre 15:34

                          @njama
                          D’accord pour tout, mais les sixties, c’étaient quand même les BEATLES/https://youtu.be/HtUH9z_Oey8 smiley

                          P’t’être des prophètes, dans leur genre, d’ailleurs ???  smiley


                        • njama njama 14 septembre 16:12

                          @arthes

                          P’t’être des prophètes, dans leur genre,...

                          yes ! sortis de la banlieue de Liverpool, comme quoi tout peut arriver

                          moderatus va en perdre son latin smiley


                        • moderatus moderatus 14 septembre 16:39

                          @njama
                          Êtes-vous sûr de connaître comment ça marche à l’étranger ?

                          =============================================================
                          Le problème avec vous njama même si vous êtes gentil et courtois, c’est que régiulièrement vous affirmez qu’il fait jour à minuit
                          Dificile de dialoguer si on part sur des bases fausses.

                          L’école en France

                          Immuable, la France se situe entre les deux, dans le groupe des médiocres. Depuis le début de l’enquête de l’OCDE, en 2000, certains pays mal classés ont tiré du « choc PISA » des leçons salutaires. L’Allemagne, le Portugal, la Pologne, l’Estonie ont procédé à des réformes radicales et ont réussi à gravir les échelons dans les classements suivants. La France, elle, résiste désespérément au « choc PISA ».


                          Le système éducatif français reste caractérisé par sa capacité à former une – petite – élite : 8 % d’une classe d’âge se distingue, à 15 ans, par des résultats très performants en sciences.

                          Son autre caractéristique, malheureusement, est son inégalité. En dépit des réformes successives et des alternances politiques, la France ne réussit pas à réduire son noyau dur d’élèves en échec scolaire. La part d’élèves faibles a même légèrement augmenté, d’un point, au cours des dix dernières années. L’école française reste l’une des plus inégalitaires du monde.

                          Le Monde


                        • arthes arthes 14 septembre 16:51

                          @moderatuse problème avec vous njama même si vous êtes gentil et courtois, c’est que régiulièrement vous affirmez qu’il fait jour à minuit Dificile de dialoguer si on part sur des bases fausses.

                          Si je puis me permettre (sans offenser Njama puisque ce message ne m’est pas adressé, et sans vouloir vous indisposer vous même ) à minuit, c’est l’aurore que nous attendons et espérons, et c’est l’avenir qui émane de nous même qui éclaire le passé , si nous voulons bien le voir, autrement dit, c’est l’avenir qui est le porteur de lumière et nous devrions faire comme les Beatles, devenir prophètes, l’humain ne doit pas se réduire pour se figer à ce qu’il est devenu, mais s’élancer vers ce qu’il doit devenir et l’avenir qui s’avance vers lui....En toute conscience, responsabilité et liberté , car cet avenir n’ émane jamais que de lui même


                        • moderatus moderatus 14 septembre 17:11

                          @arthes

                          Je ne pense pas que le système scolaire de mon époque était formidable non plus, et cela ne s’est pas arrangé.
                          Donc, j’en déduit que ...Il n’y a pas à se dire qu’un monde qui a engendré celui dans lequel nous vivons était mieux, puisqu’il portait en lui même là où nous en sommes..
                          Reste à construire celui de demain, nous sommes d’accord sur ce point, le vieux monde s’écroule, il n’offrait aucun autre choix aux individus que que de faire comme les autres , en fonction d appartenances à des castes sociales sans se poser de questions , et de contribuer ainsi à l’écroulement, c’est fait, , à présent, nous pouvons (enfin) voir autrement, toutes générations confondues et élargir notre champs de vision, et réfléchir sur ce qui nous sommes, ce que nous voulons. et dans quel monde nous voulons vivre (nous, nos enfants etc....)

                          ==============================================================
                          Je ne sais pas ce qu’il était votre époque mais à mon époque le fonctionnement était le suivant.
                          après le primaire pour entrer en 6ème au lycée, on passait un examen. ceux sui réussissaient suivaient le cursus jusqu’au Baccalauréat.

                          Ceux qui rataient la passage en 6ème étaient orientés vers le cycle court c’est à dire vers le certificat d’étude qu’ils passaient à 14 ans
                          Je vous garantis que ceux qui passaient le certificat d’étude savaient lire , écrire et compter de façon parfaite.

                          Ensuite ils allaient en apprentissage vers un métier qui les intéressait , et sans angoisse, car au bout c’était un emploi sur , grâce le plein emploi.

                          les métiers manuels n’étaient pas méprisés.

                          Alors bien sur il n’y avaient pas 90% d’une classe d’âge à qui on faisait cadeau le baccalauréat, qui allait un an ou deux en faculté et allait pointer au chômage.
                          bien sur qu’on augmente le nombre d’élèves qui peuvent faire de vraies études longues , si ils en ont le désir et la capacité serait un bien.

                          Le problème c’est que les vraies études formant les élites de demain sont aujourd’hui plus qu’hier faites par une caste privilégiée et que l’élitisme n’a jamais été aussi grand. de moins en moins d’enfants de classe pauvre accèdent aux grandes écoles.
                          les élites se cooptent
                          Combien avez vous d’ouvriers à l’assemblée nationale ? 1

                          Quand à réfléchir ensemble pour savoir dans quel monde nous voulons vivre, c’est ce que j’essaie de faire avec vous et d’autres, mais de quoi dans le système actuel pouvons nous décider ?

                          Nous avons une oligarchie politique qui nous impose la pensée unique, le politiquement correct , et la façon de vivre et de penser, alors où est aujourd’hui le choix, puisque le peuple n’est jamais consulté sur les grands sujets et les choix importants pour son avenir ?

                          Toutes ces questions, bien sur je me les pose pour les enfants et petits enfants.


                        • JC_Lavau JC_Lavau 14 septembre 17:56

                          @moderatus. Avec la désindustrialisation forcenée de la France, ils ont de moins en moins besoin d’ingénieurs ni de techniciens compétents.
                          Quant à faire baisser le niveau de compétence, les féministes en ont discrètement pris soin. Elles ont fait remanier en profondeur les programmes de sciences pour qu’il y ait le moins possible de maîtrise des savoirs, et le plus possible de baratin superficiel et conformiste, et de vertiges de « science citoyenne ». Afin d’écoeurer et d’évincer les garçons, et réserver les études supérieures aux seules filles.
                           
                          Résultats ? Voir par exemple les émeutes en Suède de mai 2013.
                          http://deontologic.org/deonto-famille/citoyens/debattre/index.php/topic,2035.0.html


                        • njama njama 14 septembre 18:46

                          @moderatus
                          et nous avons une quarantaine de médecins à l’assemblée nationale qui glandent alors que paraît-il il manquerait de médecins en France, mais c’est au moins la preuve que les élites se cooptent comme les frères la truelle


                        • njama njama 14 septembre 19:05

                          @moderatus

                          Vous ne semblez pas comprendre pourquoi la médiocrité de l’école est voulue, promue politiquement en douce dans les ministères depuis une paire de décennies, ça fait partie du système libéral qui est consubstantiel à l’U€, et en la matière la droite, la gauche ou les marcheurs ont exactement le même programme politique qui est celui de l’U€.
                          Mais comme c’est peu avouable tant ce serait politiquement incorrect, ça se passe en douce, on saborde un peu à la fois les programmes

                          L’école, grand marché du XXIe siècle

                          par Gérard de Sélys Juin 1998, le Monde Diplo.

                          Mille milliards de dollars, tel est, selon l’OCDE, le montant des dépenses annuelles de ses Etats membres en faveur de l’enseignement. Un tel « marché » est activement convoité. Quatre millions d’enseignants, 80 millions d’élèves et étudiants, 320 000 établissements scolaires (dont 5 000 universités et écoles supérieures de l’Union européenne) sont à présent dans la ligne de mire des marchands. Mais il faudra beaucoup d’efforts pour faire appliquer ces textes et rapports, qui demanderaient un démantèlement de l’essentiel du service public de l’enseignement.

                          « L’éducation doit être considérée comme un service (avant tout) rendu à l’économie. [Dans cette perspective] les gouvernements devront envisager l’éducation comme un processus s’étendant du berceau au tombeau […] Nous n’avons pas de temps à perdre. »


                        • njama njama 14 septembre 19:08

                          @moderatus

                          80 % d’une classe d’âge au bac (Jospin) c’était juste pour ne pas retrouver trop de jeunes à l’ANPE vu que l’industrie foutait le camp à vitesse grand V...
                          bref une pure démagogie.


                        • moderatus moderatus 14 septembre 19:20

                          @njama
                          80 % d’une classe d’âge au bac (Jospin) c’était juste pour ne pas retrouver trop de jeunes à l’ANPE vu que l’industrie foutait le camp à vitesse grand V...
                          bref une pure démagogie.

                          ===============================================================

                          Exact, et la démagogie n’arrange pas l’avenir de notre jeunesse, elle le compromet.


                        • BERNARD BERNARD 13 septembre 20:09

                          moderatus,

                          Je me retire de ce débat. J’ignore comment ils ont fait mais vous constatez ils ont réussi à mettre Le Panda avec BERNARD. Je refuse cela et je vous souhaite bon courage. Face à cette bande de minables.


                          • Xenozoid Xenozoid 13 septembre 20:26

                            @BERNARD

                            Je me retire de ce débat. J’ignore comment ils ont fait mais vous constatez ils ont réussi à mettre Le Panda avec BERNARD. Je refuse cela et je vous souhaite bon courage. Face à cette bande de minables.

                            non ?


                          • moderatus moderatus 13 septembre 21:07

                            @BERNARD

                            Bernard, je pense que votre décision est sage, se battre avec les autres ne sert à rien, il y a des discussions qu’il faut éviter, sinon c’est l’escalade.


                          • cevennevive cevennevive 14 septembre 10:19

                            @moderatus,

                            Là, je crois que vous avez tort. L’on ne doit pas éviter les discussions, sinon, à quoi sert AVOX ?

                            Nous ne pouvons tout de même pas applaudir à tout ! La polémique, même parfois absurde, fait avancer les débats, sinon nous ne servons à rien !

                            Je suis un peu interdite devant le fait que vous supprimiez des commentaires, vous dont j’approuve le plus souvent les opinions, vous qui répondez très soigneusement aux intervenants...

                            Et je déplore que certains, ne supportant pas la contradiction ou les observations quelquefois un peu taquines, se retirent (ou font semblant), outrés et fâchés de voir que nous ne les applaudissons pas.

                            Avec cet état d’esprit, nous assisterons bientôt à des courbettes d’idolâtrie ironique.

                            Dommage moderatus, dommage...


                          • moderatus moderatus 14 septembre 10:45

                            @cevennevive

                            Là, je crois que vous avez tort. L’on ne doit pas éviter les discussions, sinon, à quoi sert AVOX ?

                            Nous ne pouvons tout de même pas applaudir à tout ! La polémique, même parfois absurde, fait avancer les débats, sinon nous ne servons à rien !

                            Je suis un peu interdite devant le fait que vous supprimiez des commentaires, vous dont j’approuve le plus souvent les opinions, vous qui répondez très soigneusement aux intervenants...

                            Et je déplore que certains, ne supportant pas la contradiction ou les observations quelquefois un peu taquines, se retirent (ou font semblant), outrés et fâchés de voir que nous ne les applaudissons pas.

                            Avec cet état d’esprit, nous assisterons bientôt à des courbettes d’idolâtrie ironique.

                            Dommage moderatus, dommage...

                            ================================================================

                            Bonjour Cevennevive,

                            Ou je me suis mal exprimé ou vous m’avez mal compris.

                            Je vais garder la première Hypothèse et tenter de m’expliquer.

                            Le cas de Bernard est très particulier, On lui fait un procès d’être Le Panda., Et certains le harcèlent constamment,insultes , mépris acharnement , ce qui est interdit par la charte Agoravox.

                            Ce garçon le vit très mal et tombe lui aussi dans le piège de l’agression.Il a décidé, mais il est revenu sur sa décision de ne pas intervenir.

                            Je trouvais que c’était plus sage pour lui, ce n’était pas des discussions, mais de la persécution, des bagarres de cours d’école.

                            Vous êtes interdite que je supprime des commentaires.

                            Vous vous trompez, je ne le fais pas. Vous le savez , je réponds à tout le monde , même à certains TROLLS pas drôles.Merci de le reconnaitre.

                            J’ai choisi d’écrire sur ce site parce qu’il permet justement des échanges.

                            Il ;y a des intervenants , peu nombreux c’est vrai, heureusement, qui sont là pour polluer un article en étant hors sujet constamment, voulant se payer le rédacteur.

                            Je pourrais les bloquer, je ne le fais pas, ce que me reprochent certains amis.

                            J’espère vous avoir rassuré quand à mon esprit de tolérance et mon appétit d’échanges.


                          • cevennevive cevennevive 14 septembre 10:51

                            @moderatus, BERNARD,

                            J’accepte vos explications sincères et vous affirme que j’ai été simplement un peu peinée, mais pas en colère du tout.

                            En effet, moderatus, j’apprécie votre façon de mener votre fil.

                            Cordialement à tous les deux.


                          • moderatus moderatus 14 septembre 12:11

                            @cevennevive

                            J’accepte vos explications sincères et vous affirme que j’ai été simplement un peu peinée, mais pas en colère du tout.

                            En effet, moderatus, j’apprécie votre façon de mener votre fil.

                            Cordialement à tous les deux.

                            ===========================================================

                            merci pour votre comprehension et votre appui ;

                            cordialement


                          • alexis42 alexis42 14 septembre 15:17

                            @cevennevive
                            « vous supprimez des commentaires »
                            Je suis sûr que vous faites erreur. Seule la modération (pas l’auteur) peut supprimer des commentaires.
                            Avec le nouvel outil génial proposé par des modérateurs ne souffrant pas que leurs chouchous soient critiqués, un auteur peut bloquer un commentateur.


                          • Cirrhose (Droll de Crane) Cyrus (TRoll de DRame) 14 septembre 16:04

                            Y a un moment ou meme les meilleur blague potache tourne aux vinaigres ...

                            je me souvient d’ un vieux camarade de seconde, qui savait a merveille imiter 
                            les prof , mais aussi nos default d’ eleve sans oublier les siens ...

                            Au dela du doute BERNARD/PANDA , tout le monde a put se faire son intime conviction , est t’ il veritablement besoin d’ aller plus loin ?

                            Une petite pensée emu pour« mediocratus » qui sevit un temps , 
                            ce fut marant , car ce fut court , il est peut etre temps de se renouveler un peu meme pour des blagues ’potache " ...

                            Laissez les panda vivre ....
                            ce sont des etres pacifique meme quand il ont mauvais caractere .

                             


                          • Cadoudal Cadoudal 14 septembre 16:08

                            @Cyrus (TRoll de DRame)
                            Laissez les panda vivre ....
                            ce sont des etres pacifique

                            Un peu comme les Jean-Jacques, on n’en retrouve plus que dans les zoos...

                            C’est dommage, mais le Panda n’est pas adapté au progrès...lol...


                          • Cirrhose (Droll de Crane) Cyrus (TRoll de DRame) 14 septembre 19:31

                            @moderatus

                            Bonjour , 
                            Vous disiez plus haut « que vous n’ étiez pas restaurateur » ...

                            Mais les « Trollage » facon bombardement en meute sont une forme de
                            « prix pullitzer » d’ agoravox .

                            Soyez en fier , le jour ou plus personne ne viendra foutre le boxon c’ est la qu’ il faudra s’ inquiéter .

                            NOTABENE : Ce phenomene existait bien avant que nos ancetre ne prononce un mot , donc non ce n’ etait pas mieux avant ...


                          • moderatus moderatus 14 septembre 20:39

                            @Cyrus (TRoll de DRame)

                            Bonjour , 
                            Vous disiez plus haut « que vous n’ étiez pas restaurateur » ...

                            Mais les « Trollage » facon bombardement en meute sont une forme de
                            « prix pullitzer » d’ agoravox .

                            Soyez en fier , le jour ou plus personne ne viendra foutre le boxon c’ est la qu’ il faudra s’ inquiéter .

                            ===========================================================
                            Je crois que vous avez raison Cyrus,

                            Si les Trolls vous dédaignent c’est que vous ne les dérangez pas

                            ,et comme mon but est de secouer les idées reçues , la pensée unique , le politiquement correct, je dois en déranger certains

                            Vous m’avez ouvert un aspect de l’action des TRoLLs à laquelle je n’avais pas pensé. merci.


                          • Cirrhose (Droll de Crane) Cyrus (TRoll de DRame) 14 septembre 23:30

                            @moderatus

                            C’ etait mieux avant ... j’ avais 20 ans ...
                            Mais quand j’ en aurais nonante je regretterais mes 40 ...

                            Vivons l’ age avant qu’ il ne passe smiley


                          • moderatus moderatus 15 septembre 08:36

                            @Cyrus (TRoll de DRame)

                            C’ etait mieux avant ... j’ avais 20 ans ...
                            Mais quand j’ en aurais nonante je regretterais mes 40 ...

                            Vivons l’ age avant qu’ il ne passe

                            ==========================================================

                            Bonjour Cyrus,

                            ’Carpe diem’

                             

                            vous avez raison, mais mon article n’a pas pas pour objet de me plaindre sur mon sort, , mais d’être inquiet pour la société qu’on offre à nos enfants et, petits enfants.

                            Ce qui ve se passer dans l’avenir, pour nous les vieux, aucune importance, notre avenir est derrière nous.

                            le progrés ce n’est pas de casser tout ce qui existait, d’être esclave des nouvelles technologies, et de jouer les apprentis sorciers.


                          • Cirrhose (Droll de Crane) Cyrus (TRoll de DRame) 15 septembre 23:00

                            @moderatus

                            Je crois surtout qu’ on doit a nos enfant de les laisser faire leur choix comme nous avons fait les notres ...Les encadrer oui , les enfermer non ...

                            C’ etait mieux avant ? peut etre , mais rien ne nous idt que ca ne peut pas etre mieux demain a condition de savoir alié tradition(le passé) , present (stabilité) , le futur (modernité) .

                            Ce sont les trois parque qui tisse le fil de la vie humaine et non pas une seule .


                          • moderatus moderatus 16 septembre 08:07

                            @Cyrus (TRoll de DRame)
                            C’ etait mieux avant ? peut etre , mais rien ne nous idt que ca ne peut pas etre mieux demain a condition de savoir alié tradition(le passé) , present (stabilité) , le futur (modernité) .

                            ================================================================

                            C’est exactement ma pensée, se servir du passé, aménager le présent et préparer le futur.

                            On aurait pu améliorer la vie régulièrement, on en a les outils c’est ce que tout le monde souhaite et surtout les parents , que demain soit meilleur qu’aujourd’hui.

                            Mais on a fait l’inverse, on a fait table rase du passé, mis en place des technologies sans les maitriser, sans réflexion quand à leur utilisation, sans mode d’emploi , et on nous conduit vers un mondialisme, où, la seule option est le profit, et l’homme variable d’ajustement ,un humanoïde universel taillable et corvéable à merci.

                            Il faut retrouver la raison, l’important n’est pas que l’Avoir, mais l’Être. personne ne peut se targuer de vous apporter le bonheur, mais les instruments pour y accéder, oui.
                            Si le citoyen est malheureux et pessimiste , si le vivre ensemble devient de plus en plus difficile, c’est que la voie empruntée n’est pas la bonne.

                            Mais la voie n’est pas choisie par le peuple , mais par une oligarchie qui décide de tout et dirige souvent sans tenir compte des aspirations du peuple, et surtout sans lui demander son avis.
                            c’est cela qu’il faut changer pour que demain soit mieux qu’aujourd’hui et qu’hier.

                            je serais très heureux de pouvoir écrire, ’’c’est mieux qu’avant’’


                          • Xenozoid Xenozoid 13 septembre 20:11

                            ’avenir sera-t-il meilleur que le présent ?

                            L’optimisme et le pessimisme ne sont pas des catégories utiles pour la réflexion. Comme l’écrivait Marx dans une lettre à Ruge : « c’est précisément la situation désespérée qui me remplit d’espoir ".


                            • arthes arthes 13 septembre 20:33

                              @Xenozoid

                              Et comme Goethe le faisait ressentir à son docteur Faust, c’est au moment où celui ci prenait la fiole fatale en main, sombrant dans tous les désespoir , que l’envie de vivre s’instillait dans ses veines....Il y a aussi un épisode similaire dans «  »l« es années d’apprentissage du jeune Wilhiem Meister » , de Goethe toujours, où un des personnages de cette épopées initiatique, désespéré, trouva la force de vivre en se procurant et gardant sur lui une fiole de morphine qui lui garantissait une mort certaine et rapide...C’est la certitude de mourir par lui même qui lui donnait l’espoir en la vie ...Et le désir de vivre.


                            • Xenozoid Xenozoid 13 septembre 20:48

                              @arthes

                              C’est la certitude de mourir par lui même qui lui donnait l’espoir en la vie ...Et le désir de vivre.

                              l’un sans l’autre n’est pas évident,c’est ma réflexion,c’est d’ailleur évident


                            • arthes arthes 13 septembre 20:55

                              @Xenozoid

                              J’ai bien entendu cela, s’pour te dire que Goethe aussi...Mais qu’importe, c’est tellement évident que ...La meilleure preuve (j’ose) c’est que toi et moi (et d’autres sans doute) sont encore alive...Et pourtant, c’est évident...D’être encore en vie par ce simple fait (la mort)


                            • Xenozoid Xenozoid 13 septembre 20:57

                              @arthes

                              c’a vaut pas le fouet....putain de vie


                            • moderatus moderatus 13 septembre 21:09

                              @Xenozoid
                              optimisme et le pessimisme ne sont pas des catégories utiles pour la réflexion.

                              ===========================================================

                              C’est la question éternelle du verre à moitié vide ou à,moitié plein.


                            • arthes arthes 14 septembre 14:58

                              @Xenozoid

                              Le fouet c’est autre chose...mais c’est certain que tu ne peux que te sentir vivant sous la douleur (dès lors que tu l’acceptes , et cela est ardu), le trip SM permet une porte possible pour une initiatique individuelle en ce sens, pour qui cela intéresse.

                              Mais dans les faits, les pratiquants pour la plupart ne veulent pas pousser la porte au dela e leurs recherche de plaisir « sans se faire mal » donc juste réaliser leurs fantasmes (le plus souvent axés sur le plaisir de la transgression) et en jouir en se faisant des films...


                            • Xenozoid Xenozoid 15 septembre 17:56

                              @arthes

                              il y a surtout du jeu de rôle


                            • Le Sudiste Le Sudiste 14 septembre 01:46

                              Oh putain... y’a morice !

                              Planquez vous !


                              • Cadoudal Cadoudal 14 septembre 14:41

                                @Le Sudiste
                                Ou ça ?...

                                le fils de Boomer est désormais 5 fois plus pauvre que le Boomer. Le Boomer médian pour sa part était près de 50% plus riche que ses propres parents retraités.

                                En 1986, le patrimoine net médian des trentenaires était 45 % plus élevé que celui des plus de 70 ans. Trente ans plus tard, il est trois fois plus faible, selon une étude de France Stratégie .

                                Nous, à Démocratie Participative, essayons de participer à cette œuvre humaine salvatrice qu’est le grand programme d’euthanasie des Boomers.

                                Un nouvel élément statistique vient alimenter le débat public pour savoir si, en plus de l’euthanasie, un ambitieux programme d’expropriation associé à des tortures particulièrement atroces doit être adopté...lol...


                                https://democratieparticipative.tw/les-jeunes-ont-desormais-un-patrimoine-5-fois-plus-bas-que-celui-des-boomers-a-leur-age/


                              • Cadoudal Cadoudal 14 septembre 15:06

                                @Cadoudal
                                La France recule d’une place dans le dernier rapport mondial de l’ONU sur le bonheur, en 24ème position

                                Les Finlandais sont le peuple le plus heureux au monde et ils sont suivis de près par les habitants d’autres pays du Nord de l’Europe, le Danemark, la Norvège, l’Islande.

                                http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2019/03/20/20002-20190320ARTFIG00116-la-finlande-championne-du-bonheur.php

                                Mais rassurez-vous, on s’en occupe en haut lieu de ces Finlandais blancs qui voudraient rester vivre heureux entre Finlandais blancs en Finlande blanche comme des Finlandais blancs, vont pas rester contents longtemps :

                                Je vais leur en fourguer moi de l’enrichissement express, du divers en pagaille, de la bâchée hargneuse, du mineur de 35 ans, des mosquées sous la neige, je vais te les sortir de leurs igloos à grands coups de pompes au cul moi ces lépreux contents...
                                G. Soros

                                Le pays nordique, souvent mis en avant pour sa qualité de vie et l’égalité entre les sexes, ne compte que 6,6% de sa population née en dehors de ses frontières, soit le plus faible taux de personnes nées à l’étranger pour un pays occidental de l’UE

                                http://www.lefigaro.fr/flash-actu/le-conseil-de-l-europe-deplore-la-montee-du-racisme-et-de-l-intolerance-en-finlande-20190910


                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 septembre 10:06


                                Comme j’ai vécu cette époque , je l’évoque dans mon article sur mon blog !

                                http://spagnolo.unblog.fr/2019/09/04/un-vieil-acteur-delonet-un-chanteur-un-peu-moins-age-sardou-qui-vivent-tout-deux-bien-confortablement-sont-devenus-bien-desesperants/


                                Pour résumer du bon et du moins...



                                @+ P@py

                                P.S.


                                J’aime bien la question ( sur le show-biz ) que je pose à la fin de l’article !


                                • moderatus moderatus 14 septembre 10:56

                                  @Gilbert Spagnolo dit P@py

                                  Comme j’ai vécu cette époque , je l’évoque dans mon article sur mon blog

                                  ==============================================================

                                  Bonjour Gilbert,

                                  je suis allé lire ton blog, Mon opinion sur ces vieux qui Haïssent l’époque actuelle je suis raccord avec toi, et je l’écris, je ne hais pas cette époque , ce serait idiot.
                                  mais je dis simplement que le progrès n’est pas de tout foutre en l’air ;

                                  Si on avait su garder certaines règles et certains comportements du passé, et si on avait su y ajouter les progrès actuels en faisant le tri , nos enfants et petits enfants ne vivraient pas dans un monde si difficile ;

                                  Le progrès c’est améliorer la situation de l’homme, ce n’est pas en faire un consommateur compulsif dont la seule ambition est la possession du dernier smartphone.


                                • Aimable 14 septembre 11:22

                                  @moderatus
                                  Du passé faisons table rase ; nous avons vu et nous voyons ou cela nous mène , perso j’ai pu apprécier ce que le progrès technologique a pu apporter comme soulagement a l’ homme dans ses tâches , mais l’homme avec son génie créatif est passé de l’utile a l’inutile et c’est la que le bât blesse puisque le sytème est devenu incontrôlable .


                                • moderatus moderatus 14 septembre 12:23

                                  @Aimable
                                  mais l’homme avec son génie créatif est passé de l’utile a l’inutile et c’est la que le bât blesse puisque le sytème est devenu incontrôlable .

                                  ===========================================================

                                  Et ce n’est que le début, l’intelligence artificielle peut supplanter l’homme et ceux qui auront les commandes pourront régner en maîtres.


                                • the clone the clone 14 septembre 10:10

                                  Je regrette l’époque de Woodstock et celle de Mai 68 ....


                                  • moderatus moderatus 14 septembre 12:09

                                    @the clone

                                    Je regrette l’époque de Woodstock et celle de Mai 68 ...

                                    ===================================================


                                    Qui dit Woodstock dit drogue, aussi, en plein « flower power » et règne du LSD. « Les vendeurs de drogue passaient dans les rangs comme au cinéma à l’époque pour vendre les chocolats glacés », plaisante Jacques. Bruno se rappelle « l’odeur incroyable de marijuana » qui émanait du site.




                                  • HClAtom HClAtom 14 septembre 10:50

                                    Allez, allez, ne soyez pas si pessimiste.

                                    Si vous élargissez de seulement 20 ans « l’âge d’or » que vous décrivez avec nostalgie, c’était la guerre mondiale, et de 45 ans, deux guerres mondiales. C’est à cela, ainsi qu’à la colonisation, l’oppression des femmes, la soumission des enfants (jusqu’à 21 ans au moins) que menait ce « respect des anciens ».

                                    Et puis certes nous tâtonnons, tel un enfant apprenant à marcher sans tutelle. Il nous arrive de chuter et même de nous blesser, mais c’est le métier qui rentre. Ainsi nous n’avons rien raté de définitif, nous explorons simplement les nouveaux possibles offert par l’émergence du réseau (internet), en nous trompant parfois, mais en capitalisant l’expérience pour éviter de la reproduire. L’expérience est la somme des échecs.

                                    Regardez les « fake news », qui ne sont autres que les bons vieux mensonges de propagande qu’on nous a toujours servi depuis 10 000 ans, et notamment pendant « l’âge d’or ». Et bien nous en sommes enfin à en parler, à les mettre sur la table, à les analyser, à les « fact checker », voire carrément à légiférer contre eux, et je crois que c’est un immense progrès.

                                    Et puis ce qui me donne de l’espoir sont les nouvelles générations, qui ne pensent pas comme nous qui avons connu cet « âge d’or ». Ils sont bien plus pragmatiques, bien moins influençables par la propagande, et ils n’ont aucune nostalgie. Jamais une Greta Thunberg n’aurait pu émerger pendant « l’âge d’or », mais elle est pourtant typiquement ce dont nous avons besoin pour avancer. Elle est pragmatique : à quoi sert-il d’aller à l’école si c’est pour accélérer la fin de l’humanité ? C’est une vraie question, structurelle et fondamentale. Mais si je l’avais posée à mes parents pendant « l’age d’or », je me serais pris une raclée monumentale.


                                    • moderatus moderatus 14 septembre 11:59

                                      @HClAtom
                                      Si vous élargissez de seulement 20 ans « l’âge d’or » que vous décrivez avec nostalgie, c’était la guerre mondiale, et de 45 ans, deux guerres mondiales. C’est à cela, ainsi qu’à la colonisation, l’oppression des femmes, la soumission des enfants (jusqu’à 21 ans au moins) que menait ce « respect des anciens »

                                      Ils sont bien plus pragmatiques, bien moins influençables par la propagande, et ils n’ont aucune nostalgie. Jamais une Greta Thunberg n’aurait pu émerger pendant « l’âge d’or 

                                      ===============================================================

                                      Bonjour,
                                      Nous ne sommes pas du tout d’accord, et ce qui fait l’attrait de ce site.
                                      je parle des années 50, à 70 , je ne vais pas remonter à Cro-Magnon et aux guerres tribales ;

                                      Je parle d’une époque que j’ai vécue, et qui a bercé mon enfance et mon adolescence. Je parle de ce que j’ai vécu et que je connais.L’horreur des guerres précédentes avait pris fin.Je n’airais jamais osé écrire qu’en 39 45 c’était l’âge d’or.

                                      Mais il y a des évidences . Pas de drogue, pas de sida , le plein emploi , le vivre ensembles, le ressort des instituteurs, des parents , de la police, des institutions.
                                      Évidences qu’on ne peut nier, et qui n’existent plus aujourd’hui.

                                      Quand au lavage de cerveau, il n’y avait pas la télé et ses chaines de désinformation, On n’avait pas fabriqué à coups de publicité des consommateurs compulsifs dont le but essentiel est de posséder le dernier smartphone.

                                      Quand à Greta Thunberg

                                      , je me refuse à toute considération envers une gamine un peu dérangée qui joue les gourous, manipulée et manipulatrice.
                                      Je n’attends rien de ce genre de personnage
                                      Voila ma position, ,à mille lieus de la votre , mais je respecte votre position et vous explique pourquoi je ne la partage pas.
                                      Mais je ne suis pas inquiet pour moi même et je n’ai aucune haine, seulement une grande inquiétude pour mes enfants et petits enfants.
                                      Quelle nostalgie voulez vous qu’ait la jeunesse, elle débute dans la vie, c’est d’espoir qu’elle a besoin.


                                    • HClAtom HClAtom 14 septembre 18:29

                                      @moderatus, « Quand à Greta Thunberg, je me refuse à toute considération envers une gamine un peu dérangée qui joue les gourous, manipulée et manipulatrice »

                                      La demande d’une citoyenne faite aux gouvernements de prendre en compte les recommandations du GIEC ne me paraît pas être la marque d’un gourou, ni d’un esprit dérangé. Sauf bien sûr à considérer que le GIEC est un repère de gourous et de fous. Je pense que vous y allez un peu fort là dessus = ;o)

                                      Étant né en 62 je comprends votre point de vue, surtout si vous réduisez l’âge d’or à une période si courte, et il est vrai si prospère. Mais ce fut presque une anomalie dans l’histoire.

                                      Et puis il est vrai que cette époque avait du bon, mais pour qui ? Était-ce le bon temps pour les filles mère, pour les colonisés, pour les divorcés, pour les travailleurs immigrés, pour les homosexuels, pour les gens de couleur, pour les jeunes appelés qui sont mort en Algérie et au Vietnam, pour les habitants et voisins de Mururoa, ou simplement pour les femmes qui étaient considérées quasiment comme des mineures ?

                                      En réalité ce fut le bon temps pour nous, les mâles mûrs blancs occidentaux. Comme vous le rappeliez, personne ne mouftait face à notre autorité ... mais surtout car on savait qu’on s’en prendrait plein la figure, physiquement, si on l’osait. Pas sûr que ceux que nous oppressions aient apprécié cette autorité autant que nous.

                                      Pour autant je vous rejoins quand aux défauts du monde qui s’ouvre à nous. Ne soyons pas béats devant lui, car il mène effectivement à des situations très pénibles et même dangereuses.

                                      Je pense en définitive que chaque époque a ses avantages et ses inconvénients, selon où vous vous situez culturellement. La notion de bonheur, car c’est bien de cela ont il est question, est un concept très relatif, et même intime car très personnel. Je ne crois pas à une échelle absolue du bonheur, et donc je ne crois pas qu’on puisse répondre de façon absolue à la question « Était-ce mieux avant ? ».

                                      Mais cela n’est que mon avis, forcément relatif.


                                    • moderatus moderatus 14 septembre 19:16

                                      @HClAtom
                                      Étant né en 62 je comprends votre point de vue, surtout si vous réduisez l’âge d’or à une période si courte, et il est vrai si prospère. Mais ce fut presque une anomalie dans l’histoire.

                                      ============================================================
                                       Je ne réduits rien je me contente de lire les analystes, 30 ans , c’est la durée constatée des 30 glorieuses comme le titre l’indique.


                                    • Buzzcocks 14 septembre 11:01

                                      J’ai lu des témoignages de concerts de rock dans les années 60-70 à l’époque de Gene Vincent etc... c’était d’une violence inouie, avec des salles ravagées par des bagarres entre bandes rivales.

                                      J’ai aussi souvenir de mon père me racontant que dans les bals de village, les mecs du village d’à côté venaient faire chier et ça se finissait aussi en bagarre. Alors, certes, ils n’avaient pas d’AK 47. C’est un peu la guerre des boutons.

                                      Les manifestations, dans les années 30-40, c’était aussi autrement plus violent que les 3 tirs de flash ball actuels. La police tirait à balles réelles, que ce soit contre des mineurs, ou des camelots du roi qui menaçaient la république.

                                      Bref, le « c’était mieux avant », je m’en méfie. Nos ancêtres ont quand même réussi à inventer des usines à liquider des gens. 


                                      •  Adibou Adibou 14 septembre 11:27

                                        C’était mieux avant est la rengaine de vieux aigris qui sont surtout nostalgiques de leur jeunesse.

                                        Nos jeunes actuels diront la même chose demain en parlant d’aujourd’hui et des douces températures de ce début de siècle smiley


                                        • moderatus moderatus 14 septembre 12:19

                                          @Adibou

                                          C’était mieux avant est la rengaine de vieux aigris qui sont surtout nostalgiques de leur jeunesse.

                                          Nos jeunes actuels diront la même chose demain en parlant d’aujourd’hui et des douces températures de ce début de siècle

                                          ================================================================
                                          Vous avez raison, le jeunes diront surement c’était mieux avant.
                                          On a tous la nostalgie de la jeunesse.
                                          Mais j’ai voulu m’éloigner de ce sentiment basique et chercher dans ces deux époque ce qui était bien avant et ce qui est bien maintenant .

                                          Mon constat est que les progrès technologique auraient du permettre que l’époque actuelle soit beaucoup plus agréable, on a raté le coche et j’essaie de dire pourquoi ; sans rancœur mais avec des regrets pour cette jeunesse qui mérite mieux que l’avenir qu’on leur prépare.


                                        • njama njama 14 septembre 12:00

                                          « Avant » il y avait des choses « bien » certainement, tout n’est jamais mauvais les gens faisaient avec ce qu’ils avaient, mais aussi un passé colonial pas toujours très reluisant !

                                          Les guerres d’Indochine et d’Algérie où des tas de conscrits allaient tuer de l’indigène qu’ils ne connaissaient même pas, c’était aussi pendant les trente glorieuses. Qui regrettent encore cette époque coloniale ? j’ose imaginer personne.

                                          Les « boches » n’existent plus, la belle affaire, et tant pis pour nos vieux (comme mes grands parents, mon père et tant d’autres) qui crachaient leur haine dessus, maintenant on peut aimer les Germains et c’est trop cool !

                                          La marraine de ma petite fille est allemande, c’est trop mignon ! smiley

                                          Je ne pense pas que le peuple français, et ceux de nos voisins seraient disposés à aller faire des conquêtes militaires de nos jours. J’ose imaginer que nous tomberions dans la résistance passive, puis dans la désobéissance civile et l’insubordination, et dans le refus total de la guerre. Je rêve peut-être, indécrottable pacifiste jusqu’au fond des tripes que je suis, mais comme le passé des grandes batailles ça me fait gerber je préfère regarder devant moi. Le passé ne m’intéresse que pour comprendre le présent.


                                          • Aimable 14 septembre 13:20

                                            @njama
                                            Je ne pense pas que dans le c’était mieux avant , ces phases peu glorieuses de notre histoire fassent partie de ce qu’ils entendent par le c’était mieux avant , qui lui se situe dans la façon de vivre et dans l’art de vivre , mais tous nous n’avons pas le regret de ce temps passé surtout ceux qui en souffraient dans quelque domaine que ce soit .


                                          • njama njama 14 septembre 13:47

                                            @Aimable

                                            J’ai du mal à être convaincu que « c’était mieux avant » car je constate que la société tant au plan familial que politique est devenue moins patriarcale. De mon point de vue c’est émancipateur pour les nouvelles générations. Pour d’autres peut-être que cela est perçu comme symboliquement parricide.

                                            Derrière les clichés du « c’était mieux avant », je pense qu’il y a une pensée bourgeoise, qui n’est pas celle d’avoir ou non du patrimoine, mais celle de maintenir un ordre établi, accompagné souvent d’un patriotisme devenu désuet et anachronique.

                                            Il faudrait en contraste du point de vue de l’auteur un article du même genre mais écrit par une femme... on risquerait d’être fort surpris tant la condition féminine s’est améliorée depuis ces trente glorieuses.


                                          • JC_Lavau JC_Lavau 14 septembre 14:08

                                            @njama. Répondre à une mission parricide, c’est matériellement avantageux pour l’enfant qui se laisse ainsi corrompre. Toutefois le développement moral et le développement intellectuel font une grande chute dans le gouffre.
                                            Voir la vantardise publique du gang des tueuses conjurées :
                                            http://info.deonto-famille.org/index.php?topic=253.0


                                          • Sozenz 16 septembre 11:39

                                            @Aimable
                                            bien sur que c etait mieux avant . retirez les centrales nucléaires ; les pesticides , les engrais chimiques et vous avez des personnes en meilleure santé .
                                             ceux qui ont connus l apres guerre , ont réussi a avoir un capable santé autre que nos pauvres mômes d aujourd hui .

                                            rien que pour cela , oui, c était mieux avant


                                          • njama njama 14 septembre 13:19

                                            « Avant », 3 semaines de congés payés, maintenant (depuis 1981) CINQ ! et personne ne s’en plaint, sauf peut-être quelques patrons grincheux.

                                            ça c’est cool...


                                            • BERNARD BERNARD 15 septembre 09:53

                                              moderatus bonjour

                                              Oui il est indéniable qu’avant c’était bien mieux pour masse de raisons. La première étant « le respect ». Agora vox a fait par ses soins le nettoyage qui à priori s’imposait sur les divers articles où j’étais intervenu. Dans un autre domaine certains ont l’art la façon et la forme de tenir des rôles de réels voleurs. Utilisant des pseudos qui n’existent, détournant des adresses courriels, force reste de leur reconnaitre qu’ils sont très forts. Avant cela ne pouvait pas avoir lieu, je remercie les administrateurs du site et cela sans besoin de faire du forcing. Je constate aussi que les jeunes qui nous lisent ne peuvent trouver leurs réels repères face à ne pas savoir d’où ils viennent et ce qu’ils deviendront demain. Merci pour votre article, puis si certains font de l’humour cela peut se comprendre, les insultes et les détournements non. A priori internet débattre est intéressant, dans la vie il y a le vécu du quotidien qui justifie que nous luttions merci à ceux qui comprendront que BERNARD et « le panda » que je ne connais pas ne sont pas du tout la même personne. Le fait de dire haut et fort qu’à procéder ou laisser faire les élus du moment nous perdons pratiquement tous nos acquits sociaux, santé, ils seraient trop longs a énumérer. Moralité oui il va valoir reconquérir de haute lutte, puis à pas à pas, tout ce que l’on nous vole. Au plaisir 


                                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 15 septembre 14:07

                                                Je pense que c’était mieux avant, quand Agoravox était un site citoyen qui ne sabotait pas ses propres débats en supprimant des commentaires ne comportant aucune injure, aucune attaque personnelle, aucune grossièreté, aucune faute de grammaire rendant le texte incompréhensible, seulement une opinion contraire à celle qui est exprimée précédemment par d’autres.

                                                Deux suppressions rien que pour moi dans une semaine.

                                                Aujourd’hui c’est sur l’article « La Marseillaise à l’école : embrigadement ou éducation civique ? »

                                                La fois précédente c’était sur l’article de mardi dernier « Brèves sociétales : Oui à la PMA ; La Fin des bacs C, S, etc. ; Vie électorale peau-de-chagrin ».

                                                Agoravox réjoignant la bien-pensance dominante dans la France actuelle je trouve que c’est grave.


                                                • moderatus moderatus 15 septembre 15:03

                                                  @Pierre Régnier

                                                  Je pense que c’était mieux avant, quand Agoravox était un site citoyen qui ne sabotait pas ses propres débats en supprimant des commentaires ne comportant aucune injure, aucune attaque personnelle, aucune grossièreté, aucune faute de grammaire rendant le texte incompréhensible, seulement une opinion contraire à celle qui est exprimée précédemment par d’autres.

                                                  ===========================================================

                                                  Bonjour, même si ce n’est pas exactement le sujet de mon article, je m’associe à votre colère.
                                                  Il est inadmissible que des commentaires soient supprimés pour la seule raison qu’ils soient contradictoires à l’article publié. Cela devient du délit d’opinion.
                                                  mais vous mes dites Agoravox supprime, mais c’est l’auteur de l’article qui est responsable , je pense, car c’est sur sa demande.

                                                  Vous savez pour la modération des articles il en est de même, et là Agoravox n’y est pour rien, sauf à devoir changer de système.

                                                  certains auteurs confondent modération et censure pour délit d’opinion.

                                                  j’ai observé des cas ou certains avaient refusé 50% des articles qu’il avaient modéré, ce qui est inadmissible.
                                                  Dans votre cas , je pense que si certains auteurs ne supportent pas la contradiction, il faut les éviter simplement il ne sont pas dans l’esprit d’agoravox ;

                                                  Je pense , je l’avais fait il y a quelques temps , qu’il faudrait écrire en article dénonçant ces comportements. Vous auriez de nombreux appuis , dont le mien bien sur.



                                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 15 septembre 21:26

                                                  @moderatus

                                                  Je ne crois pas que c’est l’auteur de l’article où mon commentaire est supprimé qui me dit ceci :

                                                   

                                                  En raison de signalements pour non respect de la charte, vous ne pouvez plus réagir sur cet article.

                                                   

                                                  Cette formule suit l’article concerné et les articles publiés ultérieurement.

                                                   

                                                  Le problème est donc maintenant, pour moi, celui-ci : jusqu’à quand suis-je interdit d’Agoravox ?


                                                • moderatus moderatus 15 septembre 22:40

                                                  @Pierre Régnier

                                                  Je ne crois pas que c’est l’auteur de l’article où mon commentaire est supprimé qui me dit ceci :

                                                   

                                                  En raison de signalements pour non respect de la charte, vous ne pouvez plus réagir sur cet article.

                                                   

                                                  Cette formule suit l’article concerné et les articles publiés ultérieurement.

                                                   

                                                  Le problème est donc maintenant, pour moi, celui-ci : jusqu’à quand suis-je interdit d’Agoravox ?

                                                  ===============================================================

                                                  "En raison de signalements pour non respect de la charte, vous ne pouvez plus réagir sur cet article.

                                                  "

                                                  je ne connaissais pas du tout cette formulation, comment vous a-telle été adressée.
                                                  par mail ?

                                                  Que vous soyez bloqué sur un article je sais que cela se pratique, mais on ne peut vous interdire d’Agoravox,

                                                  Vous êtes sur le site depuis des années , vous avez écrit une quarantaine d’articles, je ne vois aucune justification à une interdiction.

                                                  Sur un article peut être, mais cela ne peut aller plus loin à mon avis.


                                                • pemile pemile 15 septembre 23:19

                                                  @moderatus « Que vous soyez bloqué sur un article je sais que cela se pratique, »

                                                  Le blocage ne se fait pas sur un article, mais sur un auteur, tous les articles d’un auteur.


                                                • moderatus moderatus 16 septembre 08:10

                                                  @pemile
                                                  Le blocage ne se fait pas sur un article, mais sur un auteur, tous les articles d’un auteur.

                                                  ===========================================================
                                                  C’est possible que vous ayez raison, mais les règles d’Agoracox sont e évolution constante , je ne sais pas si cette pratique a cours maintenant.


                                                • foufouille foufouille 16 septembre 09:45

                                                  @moderatus

                                                  je confirme également, pour tous les articles passé, présent ou futur.

                                                  et pour certains sans commentaires négatifs sauf ancien.


                                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 16 septembre 10:10

                                                  @moderatus

                                                  Justement non, je ne suis pas informé par mail, seulement par la formule que je vous ai reproduite et qui est déposée à la fin des commentaires de l’article que je ne peux commenter.

                                                   

                                                  Par ailleurs je n’ai jamais pensé qu’Agoravox censurait un auteur, tous les articles d’un auteur. En fait je crois qu’Agoravox a les problèmes de toutes les entreprises : pas les moyens financiers de fonctionner bien, pas suffisamment de personnel, recrutement dans la nouvelle génération formée à la priorité donnée à l’économisme, etc... Mais ceci conduit, comme partout ailleurs, à un ralliement à la bien-pensance dominante et c’est cela qui est triste.

                                                   

                                                  Ceci dit, ce matin, l’interdiction générale qui m’était faite de commenter tous les nouveaux articles, semble avoir disparu. Seuls quelques articles plus anciens me restent interdits de commentaires. Je vais donc me remettre à la rédaction d’un texte que je voulais proposer à la modération (sur un sujet que je traite toujours en agaçant beaucoup, ce dont je suis conscient).

                                                   

                                                  Cordialement.


                                                • moderatus moderatus 16 septembre 11:28

                                                  @Pierre Régnier

                                                   

                                                  Par ailleurs je n’ai jamais pensé qu’Agoravox censurait un auteur, tous les articles d’un auteur. En fait je crois qu’Agoravox a les problèmes de toutes les entreprises : pas les moyens financiers de fonctionner bien, pas suffisamment de personnel, recrutement dans la nouvelle génération formée à la priorité donnée à l’économisme, etc... Mais ceci conduit, comme partout ailleurs, à un ralliement à la bien-pensance dominante et c’est cela qui est triste.

                                                   

                                                  Ceci dit, ce matin, l’interdiction générale qui m’était faite de commenter tous les nouveaux articles, semble avoir disparu. Seuls quelques articles plus anciens me restent interdits de commentaires. Je vais donc me remettre à la rédaction d’un texte que je voulais proposer à la modération (sur un sujet que je traite toujours en agaçant beaucoup, ce dont je suis conscient).

                                                  ===========================================================

                                                  Content pour vous que cette interdiction ait été levée, j’ai relu quelques uns de vos commentaires, aucune trace d’agression ni d’irrespect, c’est étonnant cette mesure.

                                                  Vous avez raison, Agoravox a un manque de moyens, au lieu de gérer la modération eux mêmes , ce qui éviterait la censure, elle l’a confiée à de modérateurs dont je fais partie comme vous, mais certains confondent modération et censure ce qui nuit à la liberté d’opinion.

                                                  Vous avez raison de préparer un article, je devine le sujet, mais agacer ou titiller est une vertu, qui nous évite de tomber dans le politiquement correct et la pensée unique

                                                  Je vais suivre sa mise en modération.

                                                  la bien-pensance dominante est l’ennemi qu’il nous faut combattre pour préserver la liberté de pensée.

                                                  cordialement


                                                • moderatus moderatus 16 septembre 11:31

                                                  @foufouille

                                                  je confirme également, pour tous les articles passé, présent ou futur.

                                                  et pour certains sans commentaires négatifs sauf ancien.

                                                  =========================================================

                                                  merci pour votre confirmation, il y a des fonctionnements à améliorer sur Agoravox.

                                                  certains ont déjà été améliorés, attendons les autres ;


                                                • pemile pemile 16 septembre 11:51

                                                  @Pierre Régnier "Par ailleurs je n’ai jamais pensé qu’Agoravox censurait un auteur, tous les articles d’un auteur."

                                                  Non, Agoravox permet (depuis un an) à un auteur de bloquer les commentaires d’une personne désignée.

                                                  Ce blocage ne concerne qu’une personne mais pour tous les articles (anciens ou nouveau) de l’auteur.

                                                  En janvier, je réclamais que la liste des comptes bloqués par les auteurs soit affichée sur leur page profil pour que ce blocage ne reste pas secret et pour voir ceux qui en abusent.


                                                • superouioui superouioui 15 septembre 14:16

                                                  Par principe je pense qu’il faut cultiver une sorte de « patriotisme » non pas du lieu ou nous vivons, mais de l’époque où nous vivons. Etre fière de notre époque et la défendre.


                                                  • moderatus moderatus 15 septembre 15:10

                                                    @superouioui
                                                    Par principe je pense qu’il faut cultiver une sorte de « patriotisme » non pas du lieu ou nous vivons, mais de l’époque où nous vivons. Etre fière de notre époque et la défendre.

                                                    ==============================================================
                                                    Je ne suis pas de cet avis, je pense au contraire qu’il faut dénoncer les dérives de notre société , c’est aimer son pays et le défendre qu’essayer de corriger les déficiences et les graves problèmes dont il souffre.

                                                    aimer une époque n’est pas aimer son pays
                                                    le patriotisme c’est aimer son pays.

                                                    La méthode Coué ,pour moi n’est pas du patriotisme


                                                  • Cadoudal Cadoudal 15 septembre 15:11

                                                    @superouioui
                                                    Être fière de notre époque et la défendre.

                                                    Toutafé...lol...

                                                    https://ia601509.us.archive.org/13/items/q4vWl9IdMDISx91K/q4vWl9IdMDISx91K.m p4?_=1


                                                  • BERNARD BERNARD 16 septembre 13:17

                                                    moderatus bonjour

                                                    Une pause pour reprendre le débat ? Quand des intellectuels et des personnalités (une centaine), de tous bords, de tous horizons, comme, Alain Finkielkraut, Elisabeth Lévy, Bernard Kouchner, Jean Messiha, Sylvain Tesson ou encore Luc Ferry, signent une tribune dans le journal, Le Figaro, pour tirer la sonnette d’alarme sur les dangers de la montée d’un “nouveau totalitarisme”, l’islam radical, qui génère un ” apartheid d’un nouveau genre” qui “menace la liberté en général et pas seulement la liberté de penser”, on ne peut qu’applaudir. Même si cette initiative arrive un peu tard, elle dénonce sans détour l’expression de la haine la plus caractérisée à l’égard de notre pays et de la démocratie” qui “cherche à gagner du terrain par tous les moyens” mais, aussi, ” à passer pour victime de l’intolérance”. Ils estiment que “l’islamisme veut être à part, car il rejette les autres, y compris les musulmans qui ne partagent pas ses vues” ; la valorisation du port du voile islamique, entre autres, est une preuve de cette “sécession avec la communauté nationale”. Et la tribune rappelle qu’en France “aucune religion ne fait la loi” ; on ne le redira jamais assez. Si j’avais votre autorisation je pourrai capturer l’image de votre article pour rappeler un certain temps.


                                                    • BERNARD BERNARD 16 septembre 19:43

                                                      moderatus bonsoir

                                                      Je ne plus vous contacter sur la messagerie que j’avais créé merci de m’indiquer si c’est simplement volontaire merci.


                                                      • moderatus moderatus 16 septembre 22:38

                                                        @BERNARD

                                                        Il a été fait suivant votre volonté.


                                                      • BERNARD BERNARD 17 septembre 08:36

                                                        moderatus bonjour,

                                                        Vous m’en voyez particulièrement affecté. Je vous demande de bien vouloir la remettre en validité. Evidemment cela dépend aussi de votre choix, ce regret est sincère et pas une seconde je ne pourrai mettre en doute votre bonne foi. Il est difficile parfois de tout étaler. Le Panda est moi ne nous connaissons pas, je ne puis que vous l’affirmez à nouveau. Il est en phase finale de vie, raisons entre autre pour laquelle j’ai pu comme mon courage me le dictai de tenter de le remplacer. Je vous demande à nouveau si vous aussi le voulez d’ouvrir les robinets des dialogues. Avec mes excuses réitérées. Merci 


                                                        • BERNARD BERNARD 19 septembre 10:54

                                                          moderatus bonjour,

                                                          Je suis plus que surpris de votre mutisme, cela sera mon ultime message sur votre article ici. Je me proposais de vous donner les informations que vous souhaitiez. Mais vous fermez les portes, alors que cela ne vous ressemble point à mon avis.

                                                          A vous lire si vous le pensez utile, merci.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès