• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Entretien à bâtons rompus avec Patrick Lozès (CAPDIV et Cran)

Entretien à bâtons rompus avec Patrick Lozès (CAPDIV et Cran)

Conseiller national de l’UDF, Patrick Lozès, qui est aussi docteur en Pharmacie, est un responsable associatif conscient déterminé et combatif ! Il y a quelques années, il a fait le pari de rendre la société française un peu plus juste et un peu plus égalitaire... Pour cela, il s’est entouré de personnes de plus en plus nombreuses afin de consacrer son énergie à cet ambitieux projet...

Conseiller national de l’UDF, Patrick Lozès, qui est aussi docteur en Pharmacie, est un responsable associatif conscient déterminé et combatif ! Il y a quelques années, il a fait le pari de rendre la société française un peu plus juste et un peu plus égalitaire... Pour cela, il s’est entouré de personnes de plus en plus nombreuses afin de consacrer son énergie à cet ambitieux projet...

Mais, il fallait aller beaucoup plus loin pour se battre contre les discriminations visibles et invisibles dont sont victimes beaucoup de nos compatriotes... Ainsi, en novembre 2005, un collectif de responsables associatifs intervenant depuis de longues années contre la discrimination et en faveur de l’égalité des chances ont fondé une fédération d’associations : le Conseil Représentatif des Associations Noires (CRAN)[1]. Le CAPDIV est membre fondateur de cette fédération... C’est à ce titre que Patrick Lozès est devenu Président du CRAN.

Très actif, le CRAN, qui n’hésite pas à monter au créneau, regroupe aujourd’hui plusieurs centaines d’associations à travers son réseau, de Lille à Saint-Denis de la Réunion, en passant par Fort-de-France, Marseille, Nantes ou Paris...

« Le but du CRAN », nous apprend son Président « est de lutter contre les discriminations dans un esprit d’échange et de partage ». C’est avec ce vœu que commence notre entretien à bâtons rompus avec Patrick Lozès, qui se montre très sévère à l’égard de la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité (HALDE)[2] et très déterminé face à Pascal Sevran[3] et Jean-Marie Le Pen...

Mais, en lisant son dernier ouvrage : « Nous les Noirs de France »*, vous en apprendrez beaucoup plus sur le sens du combat mené avec détermination et opiniâtreté par Patrick Lozès contre toutes formes de discriminations et en faveur de la diversité, de la promotion des chances...

Monsieur Patrick Lozès, pourriez-vous nous présenter le Conseil Représentatif des Associations Noires (CRAN) ?

Le CRAN accueille des personnes de toutes origines géographique ou ethnique, de toute appartenances philosophique ou religieuse, de tout milieu social ou économique. Notre Conseil ne se définit pas par une appartenance politique.

Depuis un an, le CRAN a permis de poser publiquement la question de la place et de la situation des populations noires en France ainsi que leur demande de justice et d’égalité et ce, dans le cadre strict des valeurs ainsi que des lois de la République.

Le CRAN lutte pour

- de meilleures conditions de vie des Noirs, d’accès au logement et à l’emploi,

- une meilleure représentativité politique, sociale et économique des Noirs...

Le CRAN prône le respect, la tolérance et la cohésion de la société française.

Dans la lutte contre le racisme, le CRAN concentre son combat sur les actes concrets que sont les discriminations.

Dans ‘’CRAN’’, il y a un terme : ‘’Associations Noires’’... N’y a-t-il pas un risque, dans cette appellation, d’aller vers un ‘’communautarisme’’ de fait, alors que le Gouvernement prône pour une ‘’citoyenneté’’ à part entière, et, alors que le CAPDIV est ouvert à toutes et à tous sans exception ?

Arrêtons avec ce leurre du communautarisme !

Le CRAN est ouvert à tous. Au CRAN, militent des Noirs des métis et des Blancs, des Juifs, des Musulmans, des Catholiques, des Protestants, des Agnostiques, des Athées etc.

Le communautarisme en France est plutôt pratiqué par les Blancs qui souhaitent vivre entre eux dans des immeubles sans Noirs et sans ceux qui sont réputés différents. Le communautarisme, est plutôt du côté des Blancs qui, dans les entreprises ne recrutent pas de Noirs ou de Beurs.

Les Noirs quant à eux souhaitent vivre dans les mêmes immeubles que les Blancs et ils veulent travailler dans les mêmes entreprises que les Blancs ! Le combat du CRAN est une demande d’égalité et de justice, ce n’est pas du communautarisme.

L’accusation de communautarisme appliquée au combat des Noirs de France, est un non-sens absolu ! C’est indigne et même indécent.

Comme d’autres ont pu le faire avant nous, le CRAN mise sur la visibilité et la revendication, pour faire valoir les droits. Nous, les Noirs de France, regroupés au sein du CRAN : nous nous battons pour faire valoir nos droits au sein de la République. Nous voulons être reconnus comme des citoyens à part entière. Au nom de quoi voudrait-on nous en empêcher ? Certainement pas au nom de la République !

Vous vous êtes souvent déclaré favorable à la discrimination positive ! N’avez-vous pas l’impression, Monsieur Lozès, que cette discrimination est aussi dangereuse, voire plus, que toutes les discriminations qui sont dénoncées, d’autant qu’on s’aperçoit que les problèmes des banlieues sont loin d’être réglés et que la misère s’installe de plus en plus dans notre Pays ?

‘’Discrimination positive’’, c’est une expression impossible ! Une discrimination peut difficilement être positive et il est curieux qu’on ait choisi de traduire le terme anglais d’‘’affirmative action’’ de cette façon. Si on avait voulu décrédibiliser le concept d’‘’affirmative action’’ et empêcher tout débat sur le sujet, on ne s’y serait pas pris autrement.

L’action affirmative n’est rien d’autre que la prise en compte des difficultés quotidiennes liées à la couleur de la peau, sans prétendre remplacer les dispositifs existants, mais en les complétant et en démultipliant leur efficacité.

Un Noir pauvre a plus de difficultés qu’un Blanc pauvre. L’action affirmative, ce n’est pas dire que l’on va aider le Noir pauvre à la place du Blanc pauvre, mais que l’on va compenser les difficultés du Blanc pauvre ET du Noir pauvre en tenant compte de leurs situations respectives. Il faut bien comprendre que l’action affirmative existe déjà dans notre pays. Elle est utilisée couramment pour compenser des handicaps géographiques, scolaires, sociaux...

Comment payer plus ou moins d’impôts selon qu’on gagne plus ou moins d’argent ? Par de l’action affirmative.

Que faut-il pour les Zones d’éducation prioritaire (ZEP) ? De l’action affirmative.

Et ce ne sont que des exemples.

Les Français font de l’action affirmative sans le savoir.

On ne l’emploie pas pour aider spécifiquement les victimes de discriminations basées sur la couleur de peau. Mais ce n’est qu’une question de degré, pas de nature. Notre système est déjà, massivement, habitué à ce genre de dispositifs.

L’action affirmative, c’est faire en sorte que tous les compétiteurs d’une course de 100 m soient à égalité sur la ligne de départ. S’il y a des décrochages, avant la course, celle-ci est biaisé et inégale ! Il faut dont préalablement corriger les éventuelles inégalités pour rendre la course plus équitable. Ensuite, chacun se bat avec ses moyens. L’action affirmative, ce n’est pas donner un avantage à quelques-uns, c’est rétablir l’équilibre. Etre opposé à ces rééquilibrages, c’est favoriser les positions de pouvoir actuels, qui sont la négation des principes républicains d’égalité et de fraternité.

On pense souvent que l’action positive va prendre des emplois aux Blancs ! Mais qui dit que ces emplois appartiennent aux Blancs et pas à tout le monde, sans distinction de couleur peau ? Ce raisonnement-là, c’est la mise en forme idéologique d’une position de pouvoir !

Avez-vous des contacts fréquents avec la Halde à ce sujet ? Si oui, quel est le message que vous leur distillez ?

Nous avons des contacts fréquents avec la HALDE, même si nous critiquons sa lenteur dans la lutte contre les discriminations.

Cette institution a été créée le 30 décembre 2004, et a eu le temps de s’installer. Elle a plutôt été silencieuse et ne s’est pas encore donné les moyens de lutter efficacement contre les discriminations raciales, qu’elle minimise ou rabat sur d’autres formes de discriminations.

Ce n’est pas le principe de la HALDE qui est en cause, ni même la compétence de ses membres, Cependant l’impatience des populations minorées est grande, et la HALDE ne répond pas à l’attente de ces populations.

Par exemple au lieu d’ouvrir le débat sur les outils de lutte anti-discriminatoire, la HALDE répond par le silence et des manoeuvres dilatoires sur les statistiques de la diversité, qui peuvent révéler l’ampleur des discriminations non intentionnelles et l’inefficacité des politiques publiques de lutte contre les discriminations...

C’est une grave accusation que vous lancez Monsieur Lozès... Quoiqu’il en soit, il y a un sujet sur lequel le HALDE semblerait, selon nos informations, ne pas vouloir trancher : la discrimination des demandeurs d’emploi par l’âge... Quelles sont les positions du CAPDIV et du CRAN à ce sujet ?

Pour moi, aucune discrimination n’est acceptable. Elles sont toutes à combattre. Accepter une discrimination, c’est les tolérer toutes. Je combats donc cette discrimination comme je combats touts les autres discriminations.

S’agissant des propos écrits et dits par Pascal Sevran, animateur à France 2, avez-vous l’intention d’agir, ce, malgré les excuses de cet animateur de France 2 ?

Pascal Sevran a dit ne pas « retirer une ligne » de son livre.

Au-delà de l’horreur des déclarations de Monsieur Sevran, elles sont aussi atterrantes de bêtise. Rendre la natalité des Noirs, responsable de la famine en Afrique est parfaitement ridicule. Les grandes famines sont généralement liées à des guerres combinées à des changements climatiques. Il y a eu jadis en France des famines nationales, locales ou régionales et il n’aurait heureusement pas été acceptable de dire qu’il fallait stériliser les Français !

Ces déclarations abjectes ne concernent pas uniquement les populations noires. Les stéréotypes racistes et les sous-entendus eugénistes des propos de Pascal Sevran sont incompatibles avec l’esprit et la lettre de la République.

Il y a des règles et un socle de valeurs en France qui empêche que l’on insulte impunément qui que ce soit ! Les lois de la République sont bien faites, elles punissent les racistes parce qu’ils véhiculent non pas ‘’simplement’’ des idioties, mais des incitations à la haine.

Pascal Sevran dit : « je ne suis pas raciste, mes amis le disent ». Mais ce qu’on juge, ce ne sont pas ses années passées, ses relations, son CV. Ce qu’on juge, ce sont ses propos, ceux qu’il a tenus, répétés et confirmés en 2006 - et ceux-là sont sans équivoque ! C’est toujours le même vieux discours : « Je ne suis pas raciste, puisque j’ai un ami noir et j’ai un CD de Harry Belafonte ». Pascal Sevran refuse toujours de voir la charge des propos qu’il tient, ceux qu’il tient dans le présent !

Ses propos ne sont pas ‘’baroques’’, ni pittoresques, ni gentiment excessifs : c’est tout simplement méprisant, abject et d’une autre époque ! C’est un ramassis de haine et de clichés contre l’Afrique. Les Noirs d’Afrique sont pour lui un sujet de conversation, une donnée impersonnelle sur laquelle il aimerait qu’on ‘’intervienne’’ - comme les impôts, les excès de vitesse : il oublie qu’il a affaire à des hommes et des femmes avec un cœur, un esprit, des sentiments. Ce ne sont pas des animaux nuisibles, trop nombreux, irresponsables, sur lesquels on a le droit de prôner des méthodes eugénistes qu’on appliquerait aux ours des Pyrénées ou aux ramiers parisiens.

On ne juge pas la personne Pascal Sevran ! On juge ses actes. La justice a été saisie. Laissons-la suivre son cours. Les mots qu’il a prononcés sont trop monstrueux pour qu’une sortie pitoyable soit envisageable.

Maintenant, nous allons parler de la Campagne des Présidentielles 2007... Patrick Lozès, tout d’abord, nous supposons que votre soutien est réservé à François Bayrou., Président de l’UDF Est-ce exact ?

Je répondrai à cette question dans un autre cadre. Je souhaite opérer une séparation nette entre mon engagement politique et mon action au CRAN, car toutes les tendances politiques sont représentées en son sein : UMP, UDF, PS, PC et Verts etc. C’est pour nous, la meilleure carapace contre l’instrumentalisation.

C’est une véritable union nationale que nous réalisons en travaillant à cette question de cohésion nationale sans esprit partisan.

Sur une question aussi importante, il faut transcender les appartenances partisanes pour sortir des oppositions inefficaces.

Monsieur Lozès, pourriez-vous nous dévoiler vos sentiments sur le déroulement de cette campagne, d’autant que ‘’Les Enfants de Don Quichotte’’, s’invitant dans celle-ci, ont installé leurs tentes à Paris et en Province, et, exigent un droit opposable au logement ?

Il y a un point commun entre cette action et celle menée par le CRAN. Ce mouvement issu de la société civile, a été capable depuis la société civile de faire évoluer les candidats.

C’est ce que nous faisons également, à notre manière au CRAN. Le poids de la société civile sur les élus est un poids positif.

Monsieur Lozès, diriez-vous, comme la majorité des démocrates de notre Pays, qu’ « à partir du moment où Jean-Marie Le Pen représente une frange de partisans et d’électeurs, il serait totalement scandaleux et anormal qu’il ne puisse, faute des 500 signatures requises, se porter Candidat à l’Election présidentielle 2007 » ?

Je ne suis pas sûr que la majorité des démocrates dise cela ! Je rappelle que Jean-Marie Le Pen, Président du Front national, a, de très nombreuses fois, été condamné par la justice, notamment pour incitation à la haine raciale et apologie de crime de guerre.

Jean-Marie Le Pen a par exemple été condamné en novembre 1998 par le tribunal de grande instance de Nanterre pour avoir déclaré : « Je crois à l’inégalité des races », lors de l’université d’été du FN, le 30 août 1996.

Aujourd’hui certains, notamment parmi les plus les jeunes n’ont plus en mémoire les sinistres jeux de mots : « Durafour crématoire » et les déclarations ignobles de Jean-Marie Le Pen, lorsqu’il par exemple prétendu : « Les chambres à Gaz sont un détail de la 2ème guerre mondiale ».

Je refuse de me laisser avoir par les nouvelles affiches racoleuses du Front national. Une jeune métisse sur une affiche ne masquera pas pour moi, le fait que le Président du Front national est une exception dans le paysage politique français en raison de ses condamnations judiciaires. Rien que pour cela, il ne peut pas être considéré comme un ‘’candidat comme les autres’’.

Monsieur Lozès, n’avez-vous pas l’impression que cette loi obligeant à chaque personne 500 signatures pour qu’elle puisse se présenter à une élection présidentielle, est en quelque sorte une discrimination ‘’déguisée’’ ?

Non, je n’ai pas cette impression !

Au-delà de vos sentiments que vous pourriez éprouver pour ‘’votre’’ candidat ‘’préféré, quels sont les messages que vous lancez, en tant que Président du CRAN et du CAPDIV, à tous les candidats à la Présidentielle 2007 ?

En tant que président d’association ou de fédération des associations, je n’ai pas de ‘’candidat préféré’’.

Monsieur Lozès, avez-vous peur, comme beaucoup, d’un scénario analogue à celui du 21 avril 2002 ?

J’ai l’impression que les leçons du 21 avril 2002 n’ont pas été intégrées ni comprises !

Allons-nous pouvoir vivre tous ensemble ? Telle est la question que se posent nos concitoyens depuis la crise des banlieues.

A cette question existentielle, les responsables politiques classiques ont choisi de ne pas répondre directement, laissant aux Français, le choix entre le vertige et les réponses trompeuses du Front national.

Oui, il ne faudrait pas, d’un revers de la main, écarter le risque d’un 21 avril bis !

Quel sera le message du CRAN et du CAPDIV au prochain Président de la République française ?

Je décris tout cela dans mon livre : « Nous les Noirs de France ».

Pour le prochain Président de la République, il y aura deux défis majeurs :

- Le défi écologique

- La cohésion nationale.

Sur ce 2ème défi, 2 voies se dessinent à l’horizon :

- soit une partie des citoyens est laissée sciemment au bord de la route : c’est la solution explorée par les extrémistes qui voient leur survie dans la division. La France, qui veut faire peur, est au final une France qui a peur d’elle-même car la majorité des Noirs réputés ‘’différents’’ est française !

Cette option est une impasse.

- l’autre voie est réaliste, constructive et moderne. Trouvons à nos maux des solutions françaises en tenant compte de nos spécificités ainsi que de notre réalité enfin assumée et valorisée : la diversité ethnique et culturelle françaises.

Quelle chance d’avoir le monde chez soi !

Il est temps que cette diversité prenne ses marques, se mette en action, se gonfle d’enthousiasme.

C’est forcément avec l’ensemble des citoyens que la France s’en sortira.

En conclusion, Monsieur Lozès, quel message d’espoir pourriez-vous nous adresser, en tant que Président du CRAN et du CAPDIV ?

Un an après sa création et le bilan très positif de ses actions, le Cran est une bonne nouvelle et un espoir pour les populations noires qui disposent enfin d’un instrument républicain pour démontrer à la nation entière les difficultés qui sont les leurs et qui n’étaient pas perçues dans leur globalité par la société française.

Mais c’est aussi une bonne nouvelle pour la France car notre pays est une nation admirable, qui pourtant tolère en son sein des discriminations inacceptables jusqu’à ce qu’on les lui montre, en général, cela entraîne une prise de conscience et la mise en place d’actions correctrices. C’est à ce travail de mise en lumière que s’est attelé le Cran.

Le grand changement, c’est que ce qui passait inaperçu il y a quelques années, comme les dérapages de Pascal Sevran ou de Georges Frêche, ne passe plus inaperçu, c’est une victoire pour tous les démocrates car c’est une vraie chance pour la démocratie que les minorités se sentent pleinement légitimes au point de refuser ce qui était accepté passivement.

La compassion est en train de faire voie à l’action !

Ce qui était tout de même problématique, c’est la facilité avec laquelle tous ceux qui s’adonnaient au ‘’racisme de tous les jours’’ se faufilaient vers une coupable immunité. Ce ‘’racisme accepté’’, ce ‘’racisme ordinaire’’ envers les populations noires, n’est plus possible notamment depuis l’avènement du CRAN. Que les vexations quotidiennes infligées à des millions de citoyens viennent à diminuer ou à être sanctionnées, est une bonne nouvelle pour la France, mon pays, en lequel je crois !

*« Nous les Noirs de France », paru le 25 janvier 2007 aux Editions Danger public, Paris

Contact Presse : Olivia Debage. Courriel : odebarge@lamartiniere.fr



[1] Le CRAN. 55 rue du Château d’Eau. 75010 -

[2] HALDE. 11, rue Saint Georges. 75009 PARIS.

[3] Dans son livre, Le Privilège des jonquilles, (paru chez Albin Michel), Pascal Sevran avait écrit : « La bite des Noirs est responsable de la famine en Afrique ». Questionné par un journaliste très révolté, il s’est enfoncé encore plus dans ses propos teintés d’eugénisme et de racisme en rétorquant haut et fort : « Et alors ? C’est la vérité ! L’Afrique crève de tous les enfants qui y naissent sans que leurs parents aient les moyens de les nourrir. Je ne suis pas le seul à le dire. Il faudrait stériliser la moitié de la planète ! ». Plainte a été déposée contre lui par le président du Cran, par d’autres associations (dont SOS Racisme)..., et par le gouvernement du Niger.


Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (132 votes)




Réagissez à l'article

110 réactions à cet article    


  • fouadraiden fouadraiden 31 janvier 2007 10:27

    il faut évidemment soutenir ce type de discours qui vise à mettre le nez des français dans leur caca ordinaire

    c’est encore la seule façon de faire.nous sommes en 2007 bon dieu.

    le seul racisme qui s’exerce est bien celui contre les hommes et femmes noirs.

    les noirs doivent le dire sans réserve aucune.

    les révolutionnaires tricolores nous ont bien fait rire en tout cas avec leurs histoires d’égalité...


    • Bill Bill 31 janvier 2007 10:34

      Pfiou !

      Pas le temps de tout lire ! En lisant le début je me suis d’un seul coup dis « tiens ! mais... mais... je m’en fous ! » Ben oui, je travaille avec un noir, je vis avec une noire, je fréquente des noirs ! Mais comme je suis blanc, je suis suffisament visible, comme ça !

      Et puis quoi, il n’y a pas de noirs visible chez nous ? Et les créoles ? Et ces présentateurs à la télé sont trop babtourisés ? Idem pour les sportifs et les chanteurs ?

      Mes pauvres amis, comme vous souffrez ! Les autres sont méchants hein ? Mais moi je vais vous aider à avoir la vraie place que vous méritez ! Votez pour moi !

      Bill


      • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 31 janvier 2007 12:27

        Bill, votre message du 31 janvier 2007 à 10H34 me laisse quelque peu dubitatif !

        - « Pas le temps de tout lire ! », écrivez-vous... Mais, comment pouvez-vous réellement juger les propos que m’a tenus Patrick Lozès ?

        - « En lisant le début je me suis d’un seul coup dis <> Ben oui, je travaille avec un noir, je vis avec une noire, je fréquente des noirs ! Mais comme je suis blanc, je suis suffisament visible, comme ça ! », continuez-vous... Mais, lorsque vous vous considerez, en tant que blanc, comme suffisamment visible comme ça, vous oubliez une seule chose importante : LA SEULE RACE QUI EXISTE AUX CÔTES DU MONDE VEGETAL ET DU MONDE ANIMAL EST LA RACE HUMAINE !!!

        - « Et puis quoi, il n’y a pas de noirs visible chez nous ? Et les créoles ? Et ces présentateurs à la télé sont trop babtourisés ? Idem pour les sportifs et les chanteurs ? », demandez-vous !... Mais, ces gens-là, QUI SONT, COMME VOUS ET MOI, DES ÊTRES HUMAINS, si ils sont là, c’est justement grâce, ET UNIQUEMENT GRÂCE, à leur travail acharné pour aboutir au résultat qu’ils ont voulu obtenir pour eux... Je ne comprends pas que cela puisse vous étonner outre mesure...

        « Mes pauvres amis, comme vous souffrez ! Les autres sont méchants hein ? Mais moi je vais vous aider à avoir la vraie place que vous méritez ! Votez pour moi ! », concluez-vous, Bill... Mais, si vous aviez lu à fond cet article, vous vous seriez rendu compte que Patrick Lozès veut l’unité de la France et non un monde communautarisé !

        Bref, même si je vous remercie d’y être passé brièvement pour le lire en diagonale, je vous recommande de lire cet article avec attention...


      • Bill Bill 31 janvier 2007 12:40

        @ Dominique Dutilloy

        Tout d’abord, merci de m’avoir répondu !

        Par contre je regrette que vous fassiez un petit amalgame sur mon discours... Vous nous dites que les races n’existent pas en pointant du doigt le racisme !

        Mais soyons clair : je le répète encore, le « racisme » me fait horreur, mais je regrette qu’on tombe toujours dans les mêmes principes qui consistent à culpabiliser les Européens...

        Et puis ce qui me fait horreur aussi, c’est qu’on pratique cette sorte de discours, je suis navré, les « Africains » et les « noirs » que je connais ont du talent et bossent, et mènent une vie parfaitement normale ! Ainsi que je l’ai souvent dit, reparlons des Eboué, des Sanghor et autres, plutot que de parler toujours de ces « pauvres noirs » qui seraient discriminés... et n’oublions pas que le présence d’Africains sur notre sol n’est pas si ancienne que ça, il faut peut-être un peu plus de temps pour que tout se fasse naturellement...

        Ne m’en veuillez pas, je lirai votre article un peu plus tard, car sur mon lieu de travail...

        Bien à vous

        Bill


      • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 31 janvier 2007 17:09

        Bill, excusez-moi pour cet amalgame bien involontaire ! Mais, c’est la manière dont vous vous servez pour vous exprimer qui m’a fait réagir ainsi...

        Ne vous inquiétez donc pas...

        Ceci dit, merci pour votre lecture ...


      • Voltaire Voltaire 31 janvier 2007 10:46

        Merci pour cet entretien riche en information.

        La forme en était volontairement provocatrice mais sans excès, et les réponses sonnent justes. Que Patrick Lozès soit de sensibilité UDF se ressent dans ses propos mesurés et il parvient à garder une distance appréciable entre ses engagements associatifs et politiques.

        Je ne peux aussi que soutenir la différence qu’il propose entre discrimination positive et « affirmative action », que l’on pourrait peut-être traduire par « action volontariste ».

        Que de nombreuses personnes de couleur, comme de nombreuses minorités, soient l’objet de discriminations en France est hélas un fait, qui entraine deux conséquences : l’une sociale, sur la cohésion, l’autre économique, par un formidable gâchis de talents et la nécessité d’assister des personnes qui souhaiteraient travailler.

        Par ses actions et revendications réalistes et mesurées, le CRAN a certainement un rôle positif à jouer. Et qu’il puisse aussi faire émerger de nouveaux responsables politiques n’en sera que plus positifs : j’ai toujours été étonné de voir si peux de noirs en politique en France, alors que l’histoire comme l’expérience démontre abondamment que leur talent et compétence dans ce domaine est certainement à l’égal des autres.


        • CAMBRONNE CAMBRONNE 31 janvier 2007 12:08

          ENCORE UNE COUCHE !

          Merci à l’auteur de nous rappeler que nous sommes d’infames racistes . Quelle pensée originale .

          Quant à l’arabe de service , notre cher compatriote qu’il nous explique comment sont traités les noirs dans les pays arabo musulmans . Quant ils ne sont pas esclaves ils sont méprisés sans retenue .

          Vive la république quand même .


          • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 31 janvier 2007 14:16

            Cambronne, je vous remercie de m’avoir lu ! Je tiens à vous rappeler que les racistes n’existent pas qu’en France ! Ils sont partout, les xénophobes également...

            Aussi, lorsque vous parlez du traitement infligé aux Noirs dans les pays arabo-musulmans -et vous avez parfaitement raison de le faire-, vous ne faîtes que rappeler cette triste réalité, qui, existe hélàs en Mauritanie ! Malheureusement, nos Gouvernements, pour raison de Real-politik, ne réagissent pas du tout ou réagissent très peu en formulant, DU BOUT DES LEVRES, quelques timides protestations !


          • CAMBRONNE CAMBRONNE 31 janvier 2007 18:45

            M DUTILLOY

            Merci de m’avoir répondu et je suis bien d’acccord avec vous sur le fond . Il me parait plus important de dénoncer comme vous le faites l’esclavagisme dans certains pays que de revenir une fois de plus sur le racisme français qui par certains aspects irait en diminuant . A mon avis rien à voir avec l’avant guerre . Plus que du racisme nous observons de l’agacement . Je pense que Patrick Lozès est mieux que la première idée que j’en avais et votre article a contribué à me faire revoir ma copie .

            Bien à vous .


          • fouadraiden fouadraiden 3 février 2007 11:25

            les noirs dans les pays arabes dites vous compatriote cambronne ?

            etrange votre raisonnement ;mais c’est à la mode ce comparatisme illusoire

            alors :

            d’abord les arabes ne sont pas democratiques,et croyez moi, etre un arabe meme chez les arabes n’est pas une garantie.

            ensuite les noirs arabisés dans le monde arabe ne subissent en aucune façon ce que des noirs occidentalisés subissent ou ont du subir en contexte occidental.

            je vous defie de me prouver ,document à l’appui, le contraire.et ne me dites pas que les arabes ont fait le plein d’esclaves pour leur empire ,cela nous le savons ,et il n’a pas fallu vous attendre pour le savoir.

            les noirs chez les arabes n’ont jamais été pendus en place public pour avoit toucher une femme dite blanche,ils n’ont jamais été humiliés massivement dans des champs d’explotation,ils n’ont jamais été concentrés à prier dans des mosquées exclusivement remplies de noirs....enfin je ne parle que d’une memoire contemporaine.

            les sociétés arabes n’étant pas democratiques ,il est inutile de vouloir leur intenter un procès, car tout individu quelque soit sa couleur ou meme son origine sociale risque de se voir injustement discriminés dans une société arabe.la distinction en terre d’islam n’est pas la couleur de peau ou la race ,l’islam ,meme arabe ,a toujours été cosmopolite.

            parcontre nos compatriote occidentaux et leurs sociétés reposent sur d’autres fondements ,eux.


          • Briseur d’idoles (---.---.168.65) 31 janvier 2007 12:19

            Il faut savoir que le CRAN est une création du CRIF et que M.Lozès était présent à son dîner annuel" !


            • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 31 janvier 2007 12:31

              vous vous trompez : le CRAN n’est pas une création du CRIF..., pour une simple et bonne raison : ses membres sont issus de toutes origines religeuses... Si vous vous rendez sur le site du CRAN, je vous invite à regarder la liste des associations associées... Par ailleurs, il était normal que Patrick Lozès fût invité au dîner annuel du CRIF : d’autres, non juifs comme lui, l’étaient également, du fait de leurs responsabilités associatives, politiques, administratives...


            • Briseur d’idoles (---.---.168.65) 31 janvier 2007 12:52

              Je mettrai en ligne dès que possible ses interviews données « au Monde » et à « Actualité-Juive »


            • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 31 janvier 2007 14:22

              Briseur d’idoles, vous pouvez mettre en ligne les interviewes données au « Monde » et à « Actualité Juive » par Patrick Lozès ... Mais, le fait qu’il puisse être interrogé par ces médias, ne signifie pas pour autant qu’il soit un membre du CRIF...

              D’ailleurs, quel mal y aurait-il que Patrick Lozès fût un Membre du CRIF ? Pour ma part, je ne vois pas en quoi cela gêne... Cette institution, le CRIF, est une institution autorisée et reconnue par l’Etat ! Ce n’est pas un groupuscule terroriste comme Al Qaïda !

              Alors, j’ai la nette impression, en lisant vos propos, qu’ « appartenir au CRIF c’est commettre une mauvaise action » !


            • wrisya (---.---.231.251) 31 janvier 2007 13:17

              Salut Bill et Consorts,

              Je crois pas que l’auteur est voulu stigmatiser les Blancs comme une sorte d’entité en dénonçant un racisme ordinaire qui est bien réel dans ce pays : la grande différence avec les pays anglos saxons c’est qu’en France, j’ai l’impression que le racisme reste dans un non-dit perpétuel qui est souvent palpable par ceux qui le subissent à travers des subtilités : on entendra rarement un employeur ou un propriétaire dire « Sale Noir » mais juste « Pas de place pour vous »... Le rapport au racisme aux States est bien plus violent et moins hypocrite mais au vu de leur relation très violente à la communauté Noire (KKK, apartheid...) désormais c’est un sujet dont les gens parlent plus librement qu’en France. Toutefois, remettons les pendules à l’heure : dire de la France qu’elle est un pays « raciste » est très stupide, le propos est simplement de mettre en exergue la réalité d’un comportement sociétal plus ou moins conscient d’ailleurs qui affirme dans le non-dit le rejet d’une communauté « visible » parce qu’elle cristalise des préjugés et un mal être profond...

              Le racisme en France est quelque chose d"trange car il est difficile à déceler parfois si on compare aux anglos saxons : il a honte de lui-même et ne se dit pas... Mais au delà de cette question, je me demande si en France ce ne serait pas surtout la xénophobie qui pose un réel et vrai problème... J’ai rarement été confrontée au racisme, mais à la xénophobie c’est certain... L’auteur peut peut être nous donner son avis... ?


              • Bill Bill 31 janvier 2007 13:39

                Chère Wrysia

                Pourquoi ce Bill et « Consorts » ?

                Je ne parle qu’en mon nom...

                Et pourquoi ne se demande t’on jamais si la « communauté » « noire » ne se décridibilise pas en ayant des chanteurs qui disent qu’il faut « niquer » la France comme une « salope », en mettant des « yo » à la fin de chaque phrase, en regardant tout un chacun en chien de faïence ?

                Pourquoi toujours regarder la paille dans l’oeil des autres ?

                Je ne me sens pas concerné par ce « consorts » ! Et je travaille avec des personnes « de couleur » comme on dit, alors la discrimination positive me parait absurde, je ne vois pas de racisme ici...

                Bill


              • wrisya (---.---.231.251) 31 janvier 2007 13:57

                Hou laa... eh ben !! J’ai pas tout compris mais bon... Ok laisse tomber !

                Le « consorts » ne sous entendait rien de tendancieux... c’était juste un clin d’oeil aux autres vite fait histoire de dire bjr à tout le monde, mais tu m’as mal compris mais c’était pas la peine de s’énerver pour si peu...

                Enfin on s’en fout... bonjour quand même... (sans le consorts) !


              • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 31 janvier 2007 14:27

                Wriza,

                - le racisme c’est détester une personne du fait de la couleur de sa peau,

                - la xénophobie, c’est refuser à toute personne, qu’elle soit blanche, noire, jaune, arabe, de séjourner sur le territoire français ! Un xénophobe acharné ne voudra d’aucun Anglais, Allemand, Belge..., sur son sol, alors que ce sont, comme lui, des blancs...

                La xénophobie, c’est une sorte de racisme aussi !


              • seb59 (---.---.180.194) 31 janvier 2007 13:25

                Encore un article sur les « discriminations » !

                C’est fou ! On se croirait aux usa à l’epoque du kkk.

                Il n’y a pas de discrimination, il a un choix.

                Celui de travailler, faire des etudes, trouver du boulot.

                Ou ne rien faire à l’ecole, zoner, raler contre les « discriminations », et attendre le rmi et le logement opposable.

                Les associations comme ca, font leur fond de commerce en entretenant cette « difference » noir/blanc, gris/blanc, noir/gris.

                Cet article ne sert à rien, c’est juste un porte voix pour le cran.


                • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 31 janvier 2007 14:47

                  seb59 (IP:xxx.x34.180.194), votre message du 31 janvier 2007 à 13H25 démontre que vous n’avez rien compris !

                  - "Encore un article sur les discriminations ! C’est fou ! On se croirait aux usa à l’epoque du kkk", écrivez-vous... Au risque de vous vexer, j’ai la nette impression que vous n’avez pas du tout lu l’article ! En effet, il n’a jamais été question nulle part du KKK ou de la discrimination raciale aux U.S.A. ! Avec Patrick Lozès, je n’ai parlé que des problèmes qui sont des problèmes franco-français.

                  - « Il n’y a pas de discrimination, il a un choix : Celui de travailler, faire des etudes, trouver du boulot », prétendez-vous ! C’est archi-faux ! Les discrimations existent, ont existé et existeront toujours ! Vous n’avez certainement pas entendu parler de la discrimination par l’âge (subie par les chômeurs quinquas et par les jeunes âgés d’une vingtaine d’années, puisque vous parlez de trouver du boulot), de la discrimination religieuse (subie par les Juifs), de la discrimination raciale (subie par tout le monde, y compris, nous les Blancs) ! Vous savez très bien que même ceux qui ont fait des études peuvent être discriminés !

                  - « Ou ne rien faire à l’ecole, zoner, raler contre les discriminations, et attendre le rmi et le logement opposable », continuez-vous sur votre lancée... Laissez-moi vous poser une question : qu’avez-vous à offrir à ces jeunes, qui assistent à la déchéance de leurs parents, eux-mêmes au chômage ? Pensez-vous qu’ils aient réellement envie de respecter la loi, de se comporter en citoyens, alors, que, dans ce même temps, on ne leur propose que le RMI, en leur demandant de « fermer leur gueule »... Avant de tenir ce raisonnement que vous tenez, c’est toute notre Société qui est à revoir : l’autorité de l’école doit être rétablie, le rappel à la Loi aussi ! Mais, il faut donner à toutes et à tous les moyens de travailler !

                  - « Les associations comme ca, font leur fond de commerce en entretenant cette difference noir/blanc, gris/blanc, noir/gris », prétendez-vous ! Vous avez le droit de penser ainsi ! Mais, je vous recommande de vous pencher sérieusement sur tous les maux de notre société avant de juger péremptoirement ainsi ! Heureusement que ces associations existent : elles permettent justement de lutter contre toutes ces discriminations (qui ne sont pas que raciales ou religieuses), puisque l’Etat est défaillant dans ce domaine.

                  - « Cet article ne sert à rien, c’est juste un porte voix pour le cran », estimez-vous. Décidément, vous connaissez mal le travail des journalistes ! Je n’ai fait qu’informer les lecteurs d’AGORAVOX du travail que fait Patrick Lozès à la tête du CAPDIV et du CRAN... Qu’entendez-vous par « porte voix » ? Je ne suis le porteur de stylo à bille de personne : je ne fais qu’informer, point barre !

                  Aussi, je vous recommande, avant de rédiger de tels posts, de bien vous informer sur tout ce qui nous entoure !

                  Cela dit, merci de m’avoir lu !


                • seb59 (---.---.180.194) 31 janvier 2007 15:16

                  @ dominique

                  Et vous ? Avez vous lu mon commentaire ? j’ai dit qu’on se croirait aux usa, pas qu’on y etait.

                  Oui, bien sur il y a toujours de la discrimination : des blancs vers les noirs (et l’inverse !!!), des beaux vers les moches, des hommes vers les femmes, entre vieux et jeunes, copains et inconnus, riches et pauvres : c’est de la preference. Chacun prefere celui qui lui ressemble ou qui ressemble a ses gouts. C’est humain. Mais votre article ne parle pas de ce genre de racisme , mais du racisme contre les noirs.

                  Ils ne veulent pas respecter la loi ? parce qu’ils ne trouvent pas d’emploi ? Je connais de nombreuses personnes qui sont au chomage, et dans des situations difficiles : ils respectent la loi. Pourquoi certains pourraient se comporter autrement ? par religion ou couleurs ? Parce que certains lointains « ancetres » ont été colonisés ? Faut arreter avec ca . Il y a aussi dans blancs pauvres, peut etre meme plus. Car ils n’ont pas acces à la « discrimination positive ».

                  Comment voulez vous que ces personnes gagnent le respect s’ils ne respectent pas la loi, la société, leurs ainés, l’ecole, l’etat francais ? Moi, celui qui me dit « j’emmerde la france », je ne l’embauche pas.

                  Vous etes vous penché sur les maux de notre société ? et vous ? Avant de vous pencher sur les maux de 4% (d’apres les articles de ce matin) de la population qui sont noirs, vous avez regardé les problemes des 96% d’autres ? On ne dirait pas. Etrange pour un journaliste.

                  L’etat , defaillant contre les discriminations ?

                  Vous en connaissez bcp des pays aussi democratique et respectueux que le notre ? avec autant d’aides de l’etat, une telle protection de l’individu (meme s’il n’est pas francais), autant de garantie sociales ? Ca m’etonnerait. Ou alors , expliquer moi pourquoi il y a tant de volontaires pour entrer en france (vous savez, les fameux « sans papiers »). Je croyais qu’il y avait d’horribles discriminations ?

                  Si on vous ecoute , il faudrait presque s’excuser d’etre blanc et francais !

                  Le travail des journalistes ? oui je le connais : rapporter et diffuser des informations pour des lecteurs. Faire du sensationnel si possible pour avoir plus de lecteurs. Ce qui permet de se faire un nom, d’avoir un meilleur poste. Donc gagner plus d’argent, comme tout à chacun. Vous n’etes pas different des autres, ni + mauvais, ni meilleur. Et ce genre d’article tombe bien avant les elections, lorsqu’une montée des tensions communautaires se fait sentir smiley

                  Avant d’ecrire de tels articles vous devriez vous informer sur le monde dans lequel vivent vos lecteurs. Car il y a une realité dehors, ca n’est pas celles des « gentilles assocs »

                  Il y a peut etre des discriminations, il faudrait aussi en chercher la cause. Se plaindre sans arret ne fera que renforcer le replis communautaire et le rejet.

                  De rien, pour la lecture, c’est toujours agreable de voir un auteur qui argumente apres un commentaire. smiley


                • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 31 janvier 2007 16:35

                  seb59 (IP:xxx.x34.180.194), j’ai bien lu votre commentaire...

                  Lorsque j’ai interviewé Patrick Lozès, je n’ai pas eu le sentiment de me retrouver comme si j’étais aux U.S.A. J’ai eu le sentiment, tout au long de notre entretien, qu’il ne me parlait que de problèmes spécifiques à la France !

                  « Oui, bien sur il y a toujours de la discrimination : des blancs vers les noirs (et l’inverse !!!), des beaux vers les moches, des hommes vers les femmes, entre vieux et jeunes, copains et inconnus, riches et pauvres : c’est de la preference. Chacun prefere celui qui lui ressemble ou qui ressemble a ses gouts. C’est humain. Mais votre article ne parle pas de ce genre de racisme , mais du racisme contre les noirs », écrivez-vous avec justesse ! C’est vrai, je ne le nie pas : ça existe à tous les niveaux.

                  Vrai, ils ne veulent pas respecter la loi : mais, leur donne-t-on envie de la respecter ? Bien sur, il y a des gens malheureux (blancs ou autres), qui, eux, respectent la loi, alors qu’ils sont au chômage et au RMI... Ce que je reproche à nos Gouvernants, c’est de ne rien faire pour combattre les effets du chômage !

                  Pour donner l’envie à ces jeunes de respecter la Loi, la Société, nos aînés, l’Ecole, la République et ses Institutions, il faudrait, tout en étant stricts, leur en donner l’envie et les moyens !

                  Je suis contre la « discrimination positive », qu’on aurait du appeler « ACTION POSITIVE » (de l’Anglais, « AFFIRMATIVE ACTION »), car, je suis contre toutes formes de discriminations qui suppposent qu’on installe, comme aux USA ou en GRANDE BRETAGNE, des systèmes de quotas ! La Loi est là, qui existe et qui est destinée à combattre toutes formes de discriminations : IL SUFFIT DE L’APPLIQUER DANS TOUTE SA RIGUEUR, CE QUELS QUE SOIENT LES AUTEURS DE CES DISCRIMINATIONS !

                  Malheureusement, je me suis penché sur les maux de notre Société : je sais que la misère, lorsqu’elle frappe, ne connaît pas la discrimination !

                  Pour moi, l’Etat est défaillant, notamment dans le combat contre toutes les discriminations et contre toutes les exclusions : il n’est même pas capable d’assurer à chacun d’entre nous une vie décente, puisqu’ils est totalement inapte à juguler efficacement la montée du chômage !

                  Il ne suffit pas de donner de multitudes d’aides et d’offrir d’efficaces protections et de garanties sociales, comme le fait notre République, pour chaque individu, même non-français, vivant sur son sol... Il faut aussi que notre République lutte efficacement contre toutes ces exclusions dont sont victimes les milliers de personnes (françaises ou non) privées d’emploi et de logement... En ce qui concerne les « sans papiers » dont vous parlez, là encore la République a failli :

                  - sa politique de coopération avec les pays en voie de développement s’est faite au détriment de l’instauration de la Démocratie ou de l’Etat de Droit ;

                  - sa politique de coopération avec ces mêmes pays en voie de développement a été faite en ignorance, bien souvent, des réalités économiques qui prévalaient dans ces régions ;

                  - sa politique de coopération avec ces états a laissé croire que l’Europe était un Eldorado...

                  Alors, comment vouloir demander à un immigré, « sans papier » de surcroit d’être volontaire pour rentrer chez lui, sachant que les salaires sont bien bas ? Savez-vous qu’un médecin africain installé dans son pays gagne moins que son collègue africain installé en France ?

                  Pour moi, il ne s’agit pas de s’excuser d’être Blanc et Français ! Tout ce que je demande, c’est que les discriminations, d’où qu’elles viennent, quels que soient leurs auteurs, soient réprimées grâce aux lois existant dans notre Pays...

                  Mon travail de journaliste, bien que je ne crache pas sur un peu plus d’argent (puisque tout travail mérite salaire), je ne le fais que parce que ce métier me passionne ! Je ne le fais pas pour avoir mon nom inscrit à tous les tableaux...

                  La réalité, je la connais puisque je vais sur le terrain ! Je peux vous garantir que s’appeler Mohammed, Khadija, Karima est très difficile à porter, surtout lorsqu’on désire obtenir un travail(sauf dans l’Administration, l’Armée, la Gendarmerie nationale ou la Police nationale), un logement... même si on est Français ! Je suis assez bien placé pour vous en parler, puisque je réside à côté d’une banlieue chaude...

                  Heureusement que les « gentilles » associations sont là pour se battre contre les discriminations : la République défaillante semble peut armée pour en rechercher les causes... Je reste persuadé que la discrimination positive n’est pas la solution : elle renforce le rejet de la République et renforce le repli communautaire...

                  Certes, il faut arrêter de se plaindre et agir ! Mais, il faut que tout le monde le fasse !

                  Pour terminer, excusez le ton quelque peu coléreux de mon précédent message : il était dicté par cette révolte qui gronde en moi face à toutes ces discriminations


                • seb59 (---.---.180.194) 31 janvier 2007 17:42

                  @ l’auteur

                  globalement nous sommes d’accord sur plein de choses et je m’en rejouis.

                  Vous dites que les assos luttent pour toutes les inegalités, meme celles des blancs, des europeens. Mais votre article tourne autour du livre « nous les noirs... », et du cran. C’est donc centré sur les noirs. On ne parle pas des autres communautés ici. Pour reprendre un exemple que vous donnez à bill : moi je n’ai jamais vu des chinois, des japonais, defiler dans les rues en demandant quelque chose. Ceux ci sont bien integrés et prosperent.

                  Oui, luttons contre les inegalités. Mais pas avec la meme force suivant les exclus. Les citoyens francais sont une priorité ! Ca n’est pas du racisme , c’est normal, ici c’est la france. Je ne demande pas à la suisse ou a l’angleterre de s’occuper de moi.

                  C’est la que nous divergeons : « il faut aussi notre République lutte efficacement contre toutes ces exclusions dont sont victimes les milliers de personnes (françaises ou non) privées d’emploi et de logement » : Celui qui n’a pas d’emploi à forcement du mal à s’integrer à la société. Celui qui est nouveau en france, se sent exclu (et peut l’etre au debut) et c’est normal. Car chez les humains il y a un rejet de l’« autre ». De là à dire qu’il faut « lutter »... Vous exagerez. Car la france est surement un des pays les plus accueillants.

                  Luttons d’abord pour la securité et nos emplois, on verra le reste ensuite !

                  « les »sans papiers« dont vous parlez, là encore la République a failli » : (alors la , je vous previens , on est pas daccord smiley ) Failli a quoi ? Failli à les renvoyer surement ! Pourquoi devoir accepter des gens qui sont là illegalement, et qui en plus, se permettent de raler ? Nous n’avons pas à nous occuper de tous les malheureux de l’univers, ni de leurs pays. C’est terminé les colonies ! Ses pays ont leur independance : qu’ils se debrouillent. Ils peuvent developper leur pays, comme nous l’avons fait avec le notre.

                  Ces personnes sont venues par erreur ? desolé, on les renvoit, elles transmettrons le message à leurs amis. Et ... on ne leur demande pas leur avis.

                  Si vous trouvez des excuses à tout le monde, vous faites un appel d’air, et encore plus de personnes arriveront.

                  Pour que vous ne preniez pas pour un raciste, sachez que je cotoie de nombreuses personnes issues de l’etranger, meme de facon proche, et que la plupart d’entre elles reussissent leur vie, sont reconnues, ont le respect, sans rien revendiquer. C’est ca l’Integration et la Volonté.

                  Cordialement


                • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 31 janvier 2007 22:13

                  seb59, tout d’abord, un petit bonsoir de l’@uteur de l’article... Vrai, nous sommes globlement en accord vous et moi !

                  Si vous n’avez jamais vu de Japonais ou de Chinois venir déambuler dans les rues pour demander des prestations ou autres, c’est parce qu’ils préfèrent venir travailler en France pour apporter leur savoir faire ! Puis, n’oubliez pas qu’ils sont, même ceux qui sont Français de naissance ou ceux qui ont acquis la nationalité française, regroupés dans des structures, non pas communautaires, mais unitaires, puisqu’il y a, en leurs seins, des Asiatiques, des Blancs ou autres... De plus, les Asiatiques ont plutôt la particularité de préférer travailler pour leur compte ! Ils sont prospères, et, fait marquant, ne sont pas empêtrés dans un islamisme intégristes : de religions boudhistes, chrétiennes..., ils s’intègrent beaucoup plus facilement dans notre Société tout en conservant leur spécificité...

                  Lorsque vous dites : « les Citoyens français sont une priorité », vous avez parfaitement raison ! Mais, je peux vous garantir que, pour un Immigré (même nanti d’une carte de séjour en règle), il est beaucoup plus difficile de trouver un travail ou un logement... Au lieu de les aider à s’assumer dans leur pays qui devraient être des Etats de droit, on les laisse partir voguer vers nos côtes, le plus souvent, au péril de leur vie !

                  Je suis, tout comme vous, persuadé que la France est un pays accueillant... Cependant, nos Elus, nos Gouvernants, doivent lutter efficacement pour que :

                  - des Français ne soient pas exclus ;

                  - des Immigrés, munis d’une carte de séjour en règle, ne le soient pas non plus...

                  Mais, en contrepartie, ET C’EST LA OU JE SUIS TRES SEVERE, il faut que l’Immigré, qui désire s’installer chez nous, et, qui, à ce titre, est accepté chez nous durablement :

                  - s’intègre au sein d’une population française ;

                  - respècte les Lois de la République, qui suppose que la France est une République Laïque ;

                  - sache que les Lois de la République sont prioritaires par rapport aux lois religieuses, ce, quelque soit la religion pratiquée...

                  Je suis partisan de faire renvoyer celui ou celle qui ne respecte pas toutes ces conditions pour séjourner durablement dans notre Pays !

                  Enfin, pour lutter en faveur de la sécurité de l’emploi et pour éradiquer le chômage et la grande pauvreté, ne faudrait-il pas tout simplement interdire aux entreprises, lorsqu’elles sont largement bénéficiaires :

                  - toute délocalisation vers des pays réputés plus avantageux au plan fiscal ?

                  - tout plan social boursier ?

                  - tout regroupement nécessitant des licenciements ?

                  Mais, pour cela, il aurait fallu penser à créer une Europe fiscale et sociale avant d’accepter de nouveaux Etats membres et avant de rentrer dans la zone « €uro » : mais, là, c’est un autre débat !!!!!

                  Les sans papier : oui, il faut les renvoyer ! Mais, je suis opposé à leur enfermement dans un camp de rétention... De même, je suis opposé au fait qu’on enferme en prison un immigré clandestin « parce qu’il séjourne illégalement sur notre Territoire » : cela coûte cher à la Collectivité nationale, et c’est inutile... Donc, il convient de les reconduire rapidement et humainement dans leur pays... Mais, cette mission devrait être confiée exclusivement à notre Armée de l’Air, qui dispose de véritables avions de ligne... Cependant, puisque notre Pays a des accords de coopération avec ces pays en voie de développement, il convient d’obliger ces Etats (pourvoyeurs en Immigrés) de s’assumer en se démocratisant et en installant un Etat de Droit...

                  Je ne trouve d’excuse à personne : j’estime que c’est à ces Etats de payer rubis sur l’ongle toutes ces reconduites à la frontière !

                  Je n’oserai jamais vous accuser de racisme : je suis persuadé que vous ne faites pas partie des racistes... Mais, c’est au plan international que j’ai des idées pour combattre l’immigration clandestine...

                  Cordialement,

                  L’@uteur


                • Gazi BORAT 2 février 2007 09:19

                  ..« Si vous n’avez jamais vu de Japonais ou de Chinois venir déambuler dans les rues pour demander des prestations ou autres, c’est parce qu’ils préfèrent venir travailler en France pour apporter leur savoir faire !.. »

                  - Attention aux jugements à l’emporte-pièce ! Le contexte dans lequel se déroule leur immigration en France a ses spécificités : les Japonais sont issus d’un pays au niveau de vie supérieur au nôtre et leur situation est comparable à celui des Français qui émigrent en Afrique. Le cas des Chinois est aussi particulier, si le niveau de vie en Chine est inférieur au nôtre, leur parcours d’émigration, lorsqu’il s’effectue dans la clandestinité, les destine à une prise en charge par leurs compatriotes dans des conditions d’exploitation parfois difficiles. De plus, des systèmes d’entraide, par des amicales d’entraide constituées sur des critères d’origine régionale, leur permettent des systèmes de prêt à des fins commerciales ou d’aide à l’installation.

                  - La religion n’a ici aucune incidence.. Pourquoi ne pas comparer aux immigrés musulmans originaires des émirats ? Ceux-ci ne font pas appel non plus aux aides sociales..

                  Gazi BORAT


                • Briseur d’idoles (---.---.168.65) 31 janvier 2007 13:31

                  Ce CRAN est composé de notables Noirs. C’est une officine de propagande pro-sioniste de plus, comme la « LICRA », « SOS RACISME » et dans une certaine mesure le MRAP !

                  Pour en savoir plus, tapez le CRAN, sur un moteur de recherche !


                  • Voltaire Voltaire 31 janvier 2007 14:06

                    J’ai effectivement été vérifier sur la toile, suite à vos affirmations. Elles sont largement erronées. S’il semble bien y avoir quelques relations indirectes entre le CRAN et le CRIJF, qui a sans doute pu aider grâce à ses contacts le CRAN à se faire connaitre, les actions et revendications du CRAN sont totalement dénuées de toute référence au sionisme. Le CRAN défendant une minorité, on peut donc imaginer qu’il ait intérêt à s’inspirer d’autres mouvements de lobbying, mais les objectifs sont clairement différents. Vos remarques sont donc sans fondement.


                  • snoopy86 (---.---.109.56) 31 janvier 2007 15:33

                    Le MRAP pro-sioniste, c’est nouveau....


                  • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 1er février 2007 15:04

                    Briseur d’Idoles, rendez vous sur le site du CRAN...

                    Par ailleurs, qu’entendez-vous par « Notables noirs » ? Il y a des notables partout...

                    Il conviendrait de revoir sa copie :

                    - SOS Racisme, à qui je reproche de ne pas s’attaquer au racisme anti blanc, soutient la cause palestinienne...

                    - la LICRA est censé combattre toutes formes de discriminations raciales...

                    - le MRAP, et dieu sait si je ne suis pas d’accord avec ce qu’il véhicule, notamment parce qu’il est affilié au PARTI COMMUNISTE, et, parce qu’il assimile le Sionisme au soutien réservé aux Juifs, est censé de combattre, lui aussi, toutes formes de racisme... Or, il le fait très mal : n’a-t-il pas fait traduire en justice certains philosophes juifs pour « déviance anti-juive » ? On croit rêver !

                    - le CRAN, lui, se bat, comme son nom l’indique, pour que tous les Français « noirs » puissent avoir accès à des postes dans les médias... Il se bat aussi pour que certains d’entre eux puissent être élus au Parlement (Assemblée Nationale ou Sénat)... Mais, même si il a des contacts avec le CRIF (ce qui est tout à fait normal), il n’en n’est pas Membre...

                    Enfin, en rédigeant cet article et en conduisant cet entretien avec Patrick Lozès, je tenais à rappeler qu’il n’existe, aux côtés du monde animal et du monde végétal, qu’une seule race : LA RACE HUMAINE ! Fort de ce constat, je considère que le racisme, la xénophobie, les discriminations..., doivent être combattus d’où qu’ils viennent, et, doivent être, en vertu des lois en vigueur dans notre République, très sévèrement réprimés par des voies judiciaire, ce, quels que soient les auteurs de ces délits !

                    Enfin, il faudrait, ET C’EST PREVU DANS NOTRE CONSTITUTION, donner sa chance à tout citoyen français, ce, quelle que soit son origine : il ne doit être jugé que par son travail effectué, éventuellement ses diplômes, ou, par ses actions menées dans la communauté française... Pour cela, il convient de ramener l’autorité dans les banlieues défavorisées, de faire des rappels à la Loi, de restaurer l’autorité de l’école et des parents, d’être très fermes quant au respect de la Laïcité de l’Etat...

                    Il n’y a que comme cela que les discriminations de toutes sortes seront combattues !


                  • (---.---.175.213) 31 janvier 2007 13:50

                    Imaginerait-on une telle association pour les blancs ou les jaunes ? ce serait immédiatement perçu comme du racisme pur et dur alors que là...

                    La halde est une honte, c’est une officine de délation et jamais au grand jamais on ne me fera croire que c’est une façon honnête et républicaine d’agir. Dénoncer ? Beuark !

                    On se demande vraiment ce que foutent tout ces gens en France, vu qu’ils dépeignent systématiquement ce pays comme une espèce de croisement entre l’afrique du sud et l’allemagne nazie !

                    Plus on multiplie ces « machins » plus on pousse les français vers le racisme. A force de vilipender les habitants de ce pays on obtiendra le résultat inverse de celui recherché.

                    Lamentable...


                    • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 31 janvier 2007 16:56

                      Très Cher Anonyme (qui signe sous l’adresse IP:xxx.x4.175.213), je vais essayer de répondre à votre post du 31 janvier 2007 à 13H50...

                      - « Imaginerait-on une telle association pour les blancs ou les jaunes ? ce serait immédiatement perçu comme du racisme pur et dur alors que là... », vous étonnez-vous... Vous ne pouvez pas vous imaginer le nombre d’associations asiatiques culturelles qui existent sur notre sol ! Et, vous oubliez également ces bonnes associations de Blancs comme les confréries culinaires ou oenologiques, les amicales boulistes ou autres, qui existent sur toute l’étendue de notre Territoire national ! Comme vous le constaterez, cela n’est pas du tout perçu comme du racisme pur et dur ! En ce qui concerne le CRAN ou le CAPDIV, puisque j’ai interviewé Patrick Lozès qui en assume les présidences, je peux vous assurer qu’aux seins de ces deux associations, il y a des Français de toutes origines ethniques, y compris européennes, de toutes religions, de tous courants politiques (sauf du F.N., du M.N.R. ou des Extrêmes) ou philosophiques...

                      - « La halde est une honte, c’est une officine de délation et jamais au grand jamais on ne me fera croire que c’est une façon honnête et républicaine d’agir. Dénoncer ? Beuark ! », écrivez-vous d’un air dégoûté ! A mon tour de l’être par votre propos ! Heureusement que la HALDE existe, ne serait-ce que pour dénoncer tous ces actes odieux commis au nom d’une « supposée » mais « erronée » supériorité d’une race !... Bien sur, qu’il faut dénoncer : dès lors que cela est justifié, dès lors que cela n’est pas fait dans un esprit de délation ou de vengeance, c’est REPUBLICAIN !...

                      - « On se demande vraiment ce que foutent tout ces gens en France, vu qu’ils dépeignent systématiquement ce pays comme une espèce de croisement entre l’afrique du sud et l’allemagne nazie ! », demandez-vous ! Là, vous allez un peu fort dans votre interrogation... Lisez ce que ces gens-là disent avant de prétendre qu’ils comparent notre Pays à l’Allemagne nazie ou à l’Afrique du Sud de l’Apartheid...

                      - « Plus on multiplie ces machins plus on pousse les français vers le racisme », estimez-vous ! Faux... Si on donne des moyens efficaces à ces machins, toutes les discriminations, MEMES LES DISCRIMINATIONS ANTI FRANCAISES, seront combattues avec force !

                      - « A force de vilipender les habitants de ce pays on obtiendra le résultat inverse de celui recherché », prétendez-vous ! C’est archi faux ! Ce qu’il faut vilipender ce sont les discriminations qui existent dans notre Pays.

                      - « Lamentable... », jugez-vous... Permettez-moi d’estimer que vos propos sont lamentables, d’autant que vous n’avez pas le courage de votre opinion, puisque vous ne signez pas, ne serait-ce que d’un pseudo, vos propos, quelque peu scandaleux et dénués de fondement !

                      Pour conclure, auriez-vous le courage d’envoyer directement un mail (signé) aux responsables du CRAN et de la HALDE ? J’en doute !!!


                    • Aérien (---.---.94.115) 1er février 2007 00:08

                      Autant pour moi, j’ai pas signé... Hou le vilain. Je n’ai pas le courage comme vous de répondre point par point, je suis trop glandeur.

                      Mais c’est du rebattu, vous ne faites que me ressortir les bonnes grosses vieilles ficelles.

                      Comparer une association comme le cran à une association d’oenologue ou bouliste me paraît d’ailleurs relever d’une contorsion sémantiques hallucinante. Vous savez, il y a des amateurs de vin partout lol.

                      Pour conclure, auriez-vous le courage d’envoyer directement un mail (signé) aux responsables du CRAN et de la HALDE ? J’en doute !!!

                      Mais pour qui vous prenez vous ? Pour le redresseur de tort ? Le chevalier blanc ? Bien sûr que je pourrais leur écrire, mais quoi et pourquoi ?

                      Et je persiste, la délation n’a jamais été une bonne méthode, l’histoire nous l’a suffisamment prouvé...

                      Je paries que vous êtes mariés ou à tout le moins en concubinage avec une blanche ! Aurais-je tort ? Je ne le pense pas. Anti raciste peut être mais faut pas pousser mémé dans les orties tout de même. Mes enfants sont métisses, ma femme noire et moi je suis fils d’immigré. Blanc.  smiley


                    • DANIEL (---.---.217.194) 31 janvier 2007 19:47

                      Les propos de Lozes laissent à penser qu’il s’agit d’une personne respectable et sincére, mais ce qu’il décrit , ce qu’il prône relévent pour moi de la même zone d’absurdités que le discours du FN .

                      J’habite à Paris . Je vais au resto ou dans les cafés : je vois des personnes noires se faire servir par d’autres blanches. Probléme : zéro. Je vois d’innombrables couples, des femmes blanches aux bras d’hommes noirs. Probléme : zéro. Je vais aux guichets de la ratp, de la poste, des telecoms, partout des employés dont la peau est noire. Un commercial vient chez moi me proposer le cable. Il est noir. Probléme : zéro. Je suis ouvrier plombier. Il m’arrive souvent d’avoir des clients noirs. Des sympas. Des purges. Probléme : zéro.

                      Si, un probléme :depuis quelques années. J’avais des copains. Des copines. Et un jour certains, certaines sont « devenus » noirs...Avant c’était juste des amis...Des amours... M’enfin grace à l’anti-racisme et à la connerie ambiante, on en revient aux saines valeurs à la LepEn ou à la Malcolm X : la couleur de la peau.

                      J’ai aussi découvert que les ancêtres des noirs étaient tous victimes des miens, et que je leur étais redevable à jamais...Bizarre , je croyais que le vrai point important de l’Histoire c’était le respect, et que l’esclavage concernait autant mon histoire que la leur, qui d’ailleurs était autrefois la « nôtre ».

                      Je dois apprendre à mes enfants qu’ils sont coupables de l’esclavage des noirs. Exit Jacques, Pastouraux, servages...Oubliés les Tribus et Rois Africains qui étaient les 1ers responsables et fournisseurs des traites négriéres. En résumé mes ancêtres étaient tous négriers Nantais, et les ancêtres des noirs tous des esclaves. OK merci l’anti-racisme. Merci Taubira.

                      Bientot il faudra que mes mômes arborent l’étoile jaune. J’exagére ?? Alors comment interpreter le zéro plainte déposée lors des ratonnades anti-blanches de Mars 2005 (je sais ce que je dis : j’y étais...Pas glorieux d’ailleurs , j’etais censé aidé les jeunes à assurer la sécurité...) ? Au collége un blanc tabassé par des noirs , c’est « normal ». Mes mômes sont maintenant dans le privé.OK pour eux. Mais ces jeunes noirs auxquels on laisse croire que mépriser, hair et taper les blancs c’est « normal » vu l’injustice faite à leurs ancêtres, que vont ils devenir ??? Faudra bien qu’on vive ensemble ???

                      Je m’arrête là. Je dois être un sale raciste sans doute. Mais pour moi la connerie raciste est aujourd’hui autant dans le camp du soi-disant « anti racisme » que dans le camp ordinaire (et au moins bien identifié^) du racisme à l’ancienne type FN.


                      • Makan (---.---.1.178) 1er février 2007 10:59

                        @DANIEL

                        Parfois, on vit avec les gens sans vraiment connaître leurs problèmes.

                        J’ai vécu quelques années en France quand j’étais étudiant. Je suis rentré chez moi depuis et je vous écris depuis mon pays (ça, c’est pour ceux qui voudront me renvoyer chez moi en lisant ce message).

                        J’ai connu des personnes formidables en France et, chaque fois que j’y vais pour des raisons professionnelles, je ne manque jamais de chercher à les rencontrer. Mais j’ai aussi subi des humiliations terribles dont mes amis Français n’avaient pas forcément connaissance. C’est ça la vie. Rien n’est totalement noir ou totalement blanc. smiley

                        Dans mon pays, je connais un immigré anglophone avec qui j’ai sympathisé. Cet homme a un petit salon de coiffure et je vais régulièrement chez lui, parfois avec mes garçons, pour me faire couper les cheveux. Un jour, cet homme m’a parlé des difficultés qu’il rencontrait dans mon pays : beaucoup de gens leur refusent le logement, la police les harcèle dans les lieux où ils se rencontrent entre anglos. J’étais bouleversé parce que je sais ce que c’est d’être brimé parce qu’on est différent.

                        Bref, dans tous les pays du monde, il y a des gens sympas et d’autres qui le sont moins. C’est pourquoi, je pense que ce n’est pas une mauvaise chose de parler de racisme et de xénophobie, de créer des associations de défense de droits de minorités, à condition que tout cela se fasse dans un esprit constructif.


                      • Gazi BORAT 2 février 2007 10:22

                        « A propos de l’esclavage »

                        - Dans les livres d’histoire de la république de Trinite et Tobago, la question de l’esclavage, élément incontournable de l’histoire de ce pays à population majoritairement noire, est évidemment traitée.

                        - Cependant, pour contrebalancer le caractère potentiellement négatif de cette situation vécue par leurs ancètres, les fonctionnaires du ministère de l’éducation nationale ont placé au tout début de leur ouvrage une illustration présentant des esclaves d’origine anglaise vendus à Rome à l’époque antique.

                        - L’esclavage a été un fait historique universellement répandu..

                        Gazi BORAT


                      • (---.---.203.97) 31 janvier 2007 22:16

                        les frères et soeurs kemites (africains) ! ne tonbez pas dans leurs pieges ! ils nous donnent une carrotte pour mieux nous enc**** par derrière !

                        APPRENEZ votre histoire, la vraie !

                        il faut savoir que nous avons appris à ecrire aux blancs, on leur a appris à enterrer leurs morts, à ne pas violer leurs filles et leurs épouses, à ne pas se manger entre eux, la philosophie, les maths, la geometrie, la medecine, tout ça, ils ont piqués ça chez nous ! la première des choses qu’ils ont fait après, c’est de nous réduire en esclavage, tellement ils sont réfractaires à la civilisation ! C’est d’ailleurs pour cela qu’ils vont créer des guerres et des génocides chez les autres ( lisez la férocité blanche ou encore Cheick Anta diop si vous ne me croyez pas)

                        Leur confort actuel se fait sur notre souffrance et sur le pillage des ressources de l’afrique qui est le continent le plus riche du monde et sans lequel, ils ne peuvent pas vivre décemment ici.

                        Apprenez votre histoire, et vous verrez que des pantins comme Lozes ne pourront plus vous leurrer !


                        • Bill Bill 31 janvier 2007 22:28

                          On dévore même les enfants tout cru !

                          Bill


                        • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 31 janvier 2007 22:53

                          IP:xxx.x2.203.97, vous, qui ne signez pas, puisque vous préférez menacer les Blancs de manière anonyme e nous délivrant ce message posté le 31 janvier 2007 à 22H16, laissez moi vous poser deux simples questions :

                          - « SERIEZ VOUS CAPABLE D’ECRIRE DE VOTRE VRAI NOM, CE MESSAGE DE HAINE QUE VOUS VENEZ DE DISTILER DANS LES COLONNES D’AGORAVOX ? »

                          - « SERIEZ VOUS CAPABLE DE REDIGER CE MESSAGE DIRECTEMENT A PATRICK LOZES EN LUI LAISSANT VOTRE NOM ET VOTRE ADRESSE COURRIEL ? »

                          Il est facile de se servir de l’anonymat pour menacer les Blancs... Mais, pour paraphraser un certain Sarkozy (dont je ne partage pourtant pas les opinions), que faites-vous dans ce Pays de Blanc au lieu d’aller aider certains de vos compatriotes qui pensent comme vous et qui, tout comme vous, ont la même haine du blanc ?

                          Puis, puisque vous faites référence à lui, Cheikh Anta Diop n’a jamais fait l’apologie de la haine du Blanc !

                          A bon entendeur, je ne vous salue pas !!!!

                          Un de vos contradicteurs, qui, lui, a le courage de vous envoyer ce post « à visage découvert »....


                        • (---.---.203.97) 31 janvier 2007 23:16

                          maintenant, on vous menace ? probablement, si, puisque internet fait que la vérité ne sera plus cachée !

                          citez moi la phrase où je menace ?

                          En fait de menace, vous risquez de tomber de votre piedestal de saints ?

                          Il est prouvé que nous vous avons civilisé et dans tous les sens du terme alors même que vous nous avez réduit en esclavage et perpétré les génocides et exterminations les plus monstrueux de l’histoire !

                          Où est la menace sur les blancs ? Monsieur, vous n’avez encore rien vu !

                          comment se fait il que vous imaginez même une seconde pouvoir faire un article aussi manipulateur sans vous exposez à une telle réponse ?

                          pour qui vous prenez vous pour venir nous dire qui doit être nos leaders et qui nous, en tant que noirs, nous devons écouter ?

                          En quoi est ce une menace de le dire ?


                        • (---.---.203.97) 31 janvier 2007 23:22

                          au fait, je vous suggère la lecture de l’excellent ouvrage de Rosa Amelia Plumelle Uribe ! La ferocite Blanche !


                        • Alois (---.---.105.160) 31 janvier 2007 23:46

                          Ça sonne très Tribu Ka ça


                        • (---.---.203.97) 1er février 2007 00:12

                          hin, hin

                          je m’y attendais à celle là ! on manque d’arguments ?

                          la vérite est un peu trop crue ?

                          ça devient le credo ! moi, je ne me fais pas avoir avec communautariste et tribu ka ! smiley RATE !!!

                          y en a assez ! c’est toujours vous qui savez qui on est, ce qu’on doit être ou ne pas être !

                          ça devient véritablement un enfer !

                          ASSUMEZ UN PEU VOTRE HISTOIRE, ça permettra de remettre un peu de paix dans le monde !


                        • Aérien (---.---.94.115) 1er février 2007 00:14

                          Commence déja par apprendre l’étymologie du mot « esclave ». Tu seras surpris...

                          Un slave.


                        • (---.---.203.97) 1er février 2007 00:20

                          en plus, vous êtes véritablement très mal placé pour venir donner des leçons de tolérance à qui que ce soit !

                          regardez un peu votre histoire ? c’est à pleurer de honte devant le chaos que vous avec laissé et laissé partout où vous mettez les pieds !

                          je ne comprends pas la finalité d’un tel article !

                          il y a vraiment un moment où il faut avoir un peu de décence et de pudeur surtout quand on prend les gens pour des cons !

                          mais là, on fait plus avec sevran qui va en Afrique, frèche.......,

                          TROP c’est TROP !

                          ASSEZ !

                          En tant que noir, je ne vis pas pour aller dormir dans le même immeuble qu’un blanc !

                          Il faut arrèter de vouloir jouer les tolérants ! en général, vous ne l’êtes pas ! vous avez une culture raciste dès votre petite enfance !

                          je trouverai salutaire pour ma part que chacun commence enfin à reconnaître sa part d’ombre, plûtot que de jouer l’eternelle musique de tolerance !


                        • Senatus populusque (Courouve) Courouve 1er février 2007 00:24

                          On va donc vers le chacun chez soi, si je comprends bien ?

                          Cela nous arrange, on cessera de s’acharner à pousser nos murs pour loger l’Afrique, qui est vaste et devrait pouvoir garder ses enfants sur son sol.


                        • Alois (---.---.105.160) 1er février 2007 00:45

                          Je serais intéressé à connaitre votre part d’ombre. Vu que vous semblez bien connaitre celle des autres.


                        • Bill Bill 1er février 2007 09:38

                          Ah oui, l’Afrique nous a civilisé, nous les sauvages qui pratiquons encore le cannibalisme et les luttes tribales, nous les sauvages qui pratiquons encore l’esclavage... !

                          Mais c’est fou de lire des choses pareilles !

                          Et dire qu’il y a des imbéciles pour reprendre des slogans de pseudo intellectuels merdeux et haineux, imbu de leur médiocrité, et perdu dans leurs divagations, à chercher si même Jésus n’aurait pas été noir !

                          Je constate que peu de gens ont vraiment répondu à ce message, par charité ! Et je les en félicite...

                          Bill


                        • (---.---.17.187) 1er février 2007 09:45

                          Yup yup yup mon billou


                        • Bill Bill 1er février 2007 09:49

                          @ Dominique Dutilloy

                          C’est d’ailleurs là que je voulais en venir. Je connais ce racisme profond de certains noirs envers les blancs, c’est un racisme qui veut nous culpabiliser, qui appelle les noirs intégrés des « bounty », parce que pour eux ils sont blanc à l’intérieur et noir à l’extérieur...

                          C’est toute la médiocrité de l’Afrique, tout ce pathos des anciens colonisés qui refusent d’accepter qu’ils vendaient eux-mêmes les esclaves noirs et qu’ils n’ont pas été capable de faire évoluer leurs sociétés après la colonisation à la différence des Asiatiques.

                          Pourtant il y a bien des Africains qui souhaitent que leur continent évolue, mais ceux-là ne tiennent pas ce genre de discours... Parce que EUX, ils ne sont pas stupides...

                          Bill


                        • (---.---.17.187) 1er février 2007 09:56

                          Africa I love you


                        • seb59 (---.---.180.194) 1er février 2007 09:58

                          @ IP:xxx.x2.203.97

                          Si t’es pas content et que la france ca ne te plait pas, tu fais tes valises et tu te casses !

                          On n’a pas besoin de mecs comme toi. Retourne dans ton pays puisque c’est si bien.


                        • wrisya (---.---.231.251) 1er février 2007 10:34

                          Hé, Faut pas pousser là !!!!!!

                          Au racisme anti-blanc de certains Noirs répond parfaitement la xénophobie de certains Blancs qui n’ont rien à leur envier : Bonnet Blanc et Blanc Bonnet...

                          ... Ca devient vraiment du n’importe nawak...


                        • Bill Bill 1er février 2007 10:38

                          Désolé Wrisya, je vois plus de racistes dans les rangs des noirs...

                          Et quand bien même, est ce une raison pour excuser le racisme des noirs ?

                          Et je sais que tu es bien placée, si tu es de bonne foi pour connaitre le racisme des noirs...

                          Bill


                        • wrisya (---.---.231.251) 1er février 2007 10:55

                          Bill,

                          Je ne me rappelle pas avoir dit que le racisme anti-blanc était un leurre ??? Je dis juste que je ne vois pas la différence entre les deux types de racisme/xénophobie tant il est devenu de plus en plus ordinaire : il suffit de lire les propos des deux parties pour s’en rendre compte ! La facilité complètement décomplexée avec laquelle certains balancent des propos qui sont xénophobes ou racistes m’attère : dire que les Blancs sont ci ou ça est aussi stupide que de dire que les Noirs sont plus racistes que les Blancs ou je ne sais quoi .... C’est du n’importe quoi et de toute façon, ce n’est que trop subjectif puisque chacun va tenter de se définir par rapport à sa couleure et c’est bien ça le bleme... J’écoutais un Noir hier à la télé qui affirmait qu’il n’était pas Noir, qu’il était juste prof de philo et je rejoins cette pensée : s’il y a des discriminations réelles vis à vis des Noirs qu’il faut combattre, ça ne veut pas dire qu’elle s’exerce partout et tout le temps faut pas abuser on est pas aux States... Il y a aussi des discriminations vis à vis des Arabes, des musulmans, des femmes, des poilus à deux têtes... bon j’plaisante mais seulement il faut éviter de tomber dans un discours caricatural et outrancier en affirmant que les Blancs sont racistes... Je me fous de la couleur des gens seulement je suis d’accord avec cet homme : ce sont les autres qui te font sentir que t’es Noir ET musulmane, toi à la limite tu t’en fous et t’en as même plus conscience tellement ça fait partie de toi point barre !!! Mais je suis d’accord : il faut aussi arrêter de taper sur les Blancs de manière plus ou moins directe en sous entendant à tout bout de champ un racisme latent de leur part...

                          Comme je disais plus haut, j’ai plus été confrontée à la xénophobie qu’au racisme en tant que tel et ça n’était pas forcément le fait des « Blancs » d’ailleurs, mais souvent des Arabes et des Antillais même si c’est évident que y’aura toujours un con de « visage pâle » (lo !) pour me reprocher ma couleur...

                          Allez, on est d’accord je pense : il faut pouvoir parler de certaines choses sans les exagérer mais sans les passer sous silence non plus...


                        • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 1er février 2007 10:58

                          (IP:xxx.x2.203.97) votre message du 31 janvier 2007 à 23H16 est plein de sous entendus... Je me demande même, comme certains, si vous ne faites pas partie de TRIBU K (?)... Je n’ai jamais prétendu que vous me menaciez : j’ai seulement demandé que vous preniez vos responsabilités en ne vous cachant pas derrière un anonymat, QUI PEUT ETRE VITE DECOUVERT PAR UNE ADRESSE IP)...

                          Perosonne ne civilise personne... Cessez de nous rendre responsable de ce génocide commis par nos aïeux, il y a plusieurs siècles, lorsqu’ils vous ont envoyés aux Amériques ou dans les Îles pour faire de vous des esclaves... L’Histoire est là : on ne va pas la refaire !

                          Si vous êtes si profondément révolté contre l’esclavage, vous feriez mieux de vous tourner vers certains pays arabo-musulmans (DONT LA MAURITANIE) pour voir le sort reservé aux Noirs : il n’est pas envieux ! Il est terrible... Vous feriez mieux aussi de vous battre contre l’Apartheid de fait qui existe toujours en MAURITANIE et dans certains de ces pays arabo-musulmans, au lieu de venir hurler votre haine du Blanc !

                          « Où est la menace sur les blancs ? Monsieur, vous n’avez encore rien vu ! » : LA, VOUS VENEZ DE ME MENACER ET DE MENACER TOUS LES BLANCS... Seulement, sachez que je ne fais partie que d’une seule race qui existe, aux côtés du monde animal et du monde végétal : LA RACE HUMAINE !

                          « comment se fait il que vous imaginez même une seconde pouvoir faire un article aussi manipulateur sans vous exposez à une telle réponse ? », me demandez-vous ! Avec cette question, que vous me posez, j’ai l’impression que vous ne savez pas faire la différence entre une interview et un article ! DONC, JE NE REPONDRAI PAS A UNE QUESTION IDIOTE... Je ne peux que vous suggérer de vous adresser à la personne qui a répondu à mes questions !

                          Je ne prétends pas vous dire qui doit être votre leader : là encore, ce n’est pas le sens de cet entretien que j’ai réalisé ! Vous devez, et c’est le sens de cet article, vous interroger sur les réponses (QUE JE N’AI PAS INVENTEES) qui m’ont été fournies par Patrick Lozès ! Il vous appartient d’écouter ou non Patrick Lozès : je ne peux pas le faire à votre place...

                          POUR CONCLURE : CE QUI EST MENACANT CHEZ VOUS, C’EST VOTRE MANIERE A VOULOIR HURLER VOTRE HAINE DU BLANC ! VOTRE REVOLTE EST TOTALEMENT DENUEE D’ESPRIT DE TOLERANCE !


                        • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 1er février 2007 11:03

                          Bill, le racisme anti-blanc est universel : il n’est pas que Noir... Il y a des Arabes, des Asiatiques, des Amérindiens, des Océaniens..., qui ont la haine du Blanc...

                          Le racisme existe aussi chez les Blancs...

                          Aussi, il convient de le combattre fermement d’où qu’il vienne, et, quels qu’en soient leurs auteurs...


                        • (---.---.17.187) 1er février 2007 11:03

                          J’ai deja ça enstock car enjoy the silent passe

                          mais je suis sur que c’est pas fini

                          Hommes et femmes de bonne volonté avec moi poiour ça

                          Sur AV tout bon pseudo se devrait d’être un moine en puissance, port du voile obligatoire et free minded

                          ADM , guérilla, dévouement, désintessement, hopital de campagne, tout est dans le Monastere !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Un vétéran de Starship Trooper

                          Sur RadioTL Sripping2 y’a une sonatte de l’ami Moz en ce moment même je te dis pas : Ca dit « Enjoy the Silent »

                          "Giants steps are what you take walking on the moon

                          tomorrow is an other day"

                          RRRRRRRRRRRRRR manque toujours le smiley respect sur ce forum

                          Zen Dieu parle toutes les langues, car quand le Très Haut Parle, chacun l’entend dans sa langue à lui. Et je peux te dire, expérience faite, que même le patois bxlois, il le manie très bien, et avec l’accent local. Par exemple, lors de notre dernnier contact, Il m’a dit : « Awel pey ? Ho zit het ? » ce qui se traduit par « Alors, gars, comment ça va ? ».

                          Sympa, non ? Non, j’ai beau être athée, le Bonhomme soigne bien sa com’, ça il faut Lui laisser.

                          C’EST CARREMENT CA LE PRINCIPAL Car les moines pratiquent non seuleument une discipline à enseigner comme un nouvel évangile, mais en plus ils triment d’enfer sans ennuyer personne.

                          Ils en viennent même parfois à oublier les cris de bébé, qui résonnent comme le rythme d’une vie révolue.

                          Ces turbulentes têtes blondes, qui l’on croirait angélique au premier abord, en viennent pour certain à fomenter de très sombres desseins, en particulier ceux à qui on préterait la plus haute estime car ils ont créé le berceau qui est à l’origine de la communauté.

                          En grandissant on peut parfois détecter ce genre de phénomène par soi même, quin ne se révèle que lors de crises ultimes et je l’espère salvatrices.

                          Laissons les à leur démon intérieur et prônons tous le port du « voile » obligatoire qui nous préserve de tous ces maux

                          Enfin c’est que j’en dis moi de ce film remarquable.

                          Il me serait en effet apparemment exclu de rentrer à nouveau dans les ordres, certain des plus hauts officiants, prétendant déceler chez moi des déviances inacceptables, ou croyant à mal que je souhaite régenter le Monastère.

                          En bon officant, je respecte ce libre arbitre, et tenterai donc de trouver d’autres cieux pour m’épanouir

                          AMEN (beurk ce mot-la..là je précise)


                        • Bill Bill 1er février 2007 11:10

                          Wrizya

                          Et ça, tu appelles ça comment :

                          "Il est prouvé que nous vous avons civilisé et dans tous les sens du terme alors même que vous nous avez réduit en esclavage et perpétré les génocides et exterminations les plus monstrueux de l’histoire ! il faut savoir que nous avons appris à ecrire aux blancs, on leur a appris à enterrer leurs morts, à ne pas violer leurs filles et leurs épouses, à ne pas se manger entre eux, la philosophie, les maths, la geometrie, la medecine, tout ça, ils ont piqués ça chez nous ! la première des choses qu’ils ont fait après, c’est de nous réduire en esclavage, tellement ils sont réfractaires à la civilisation ! C’est d’ailleurs pour cela qu’ils vont créer des guerres et des génocides chez les autres ( lisez la férocité blanche ou encore Cheick Anta diop si vous ne me croyez pas) je vous suggère la lecture de l’excellent ouvrage de Rosa Amelia Plumelle Uribe ! La ferocite Blanche "

                          Et je pourrais te sortir encore un tas de déclaration des noirs sur ce sujet, toutes aussi éloquentes les unes que les autres !

                          Entends tu les blancs dirent et écrire que les noirs sont des sauvages, qu’ils sont cannibales et que sans nous ils en seraient encore à l’âge de pierre ? Qu’ils violent des enfants en croyant se prémunir du sida (pour les viols d’enfants c’est vrai, au Zambie par exemple...)

                          Ils disent la même chose que les nazi, les blancs sont vénals et cruelsetc, etc...

                          Alors je suis désolé, mais je ne changerai pas d’avis !

                          Bill


                        • wrisya (---.---.231.251) 1er février 2007 11:37

                          Les propos que tu cites : c’est de la connerie pure et dure voilà tout...

                          On est pas conditionné par sa couleur pour être raciste, mais par l’éducation que nous donne notre famille et nos expériences...

                          Ces propos que tu cites je les vomis autant que ceux qui expriment un racisme vis à vis de n’importe quel type de communauté mais il ne faut pas faire de raccourcis rapides : On est pas plus raciste ou moins raciste quand on est Noir, tout dépend de quoi on t’as bourré le crâne.


                        • Makan (---.---.1.178) 1er février 2007 12:15

                          @Bill

                          « Entends tu les blancs dirent et écrire que les noirs sont des sauvages, qu’ils sont cannibales et que sans nous ils en seraient encore à l’âge de pierre ? Qu’ils violent des enfants en croyant se prémunir du sida (pour les viols d’enfants c’est vrai, au Zambie par exemple...) »

                          Mon cher Bill, tant de Blancs ont dit et écrit tellement de choses méchantes sur les Noirs qu’on ne les compte plus. D’accord que ce n’est pas une raison pour nous de faire pareil mais vous ne pouvez pas dire que nous n’entendons pas des Blancs dire les choses que tu as citées.

                          D’ailleurs, vous-même vous contribuez à les propager avec cette histoire d’enfants violés par quelques déréglés eux-même conseillés par des charlatans. J’ai déjà lu cette histoire sur un autre fil d’Agoravox.

                          Faut-il rappeler que la Zambie n’est qu’un pays parmi la cinquantaine de pays africains et que même en Zambie des Noirs (oui des Noirs !) dénoncent ces choses ? On peut trouver des histoires sordides dans tous les pays sur tous les continents.


                        • Bill Bill 1er février 2007 12:50

                          Cher Makan

                          Oui, je suis parfaitement d’accord, les « noirs » ne sont pas responsable de tous les maux sur terre, et il y a des choses ignobles partout, c’est entendu...

                          Je sais bien ce qui s’est écrit autrefois sur ce continent, même si je pense qu’on minimise aussi le rôle qu’on joué certains Européens pour les Africains, un rôle qui fut parfois positif aussi...

                          Je n’ai d’ailleurs rien contre les « noirs » bien évidement (pardon mais le terme de « noir » me semble assez bête en soi, est-on une couleur ?). Et il y a des noirs pour lesquels j’ai vraiment de l’estime.

                          Mais je regrette, quand je lis des choses pareilles, ça me fait bondir !

                          Aussi je conviens avec vous qu’il y a des gens bien partout, naturellement.

                          Mais ne croyez vous pas que l’Afrique, en acceptant pas son passé et son Histoire, puisqu’elle en renie une bonne part, s’empèche d’avancer ? En cherchant tous ces maux dans l’existence du blanc, du « toubab », ne se trouve t’elle pas un prétexte commode pour se dire qu’elle n’est pas responsable ?

                          Et le plus affligeant, c’est que certains Africains se mettent à accréditer les choses les plus saugrenues, aveugles qu’ils sont !

                          Bien à vous

                          Bill


                        • Briseur d’idoles (---.---.168.118) 1er février 2007 12:56

                          Je suis Blanc (J’ai un demi-frère Noir) et je ne me sens nullement menacé par quelqu’un qui n’aime pas les blancs. Je peux même le comprendre !

                          Cela dit, les propos d’allégeance au CRIF, faits par Lozes dans « Actualité-Juive » et dans « Le Monde », démontre que son officine est un service de propagande sioniste de plus destiné aux Noirs !

                          Beaucoup de Noirs l’auront compris !

                          Du reste M. Lozes, même Noir est très blanc...

                          Seul son esprit est très noir !


                        • (---.---.20.133) 1er février 2007 13:00

                          Ah nous décrouvons enfin d’où vient l’antisémisme de Briseur. Il est Dieudonnesque ! smiley (demi-frère noir)

                          Merci de ton commentaire Brisure, il nous a aidé à mieux comprendre l’horrible mal qui te ronge. smiley


                        • Alois (---.---.105.160) 1er février 2007 13:07

                          À Wrizya

                          Bravo ! Votre discours est exemplaire. Je suis totalement d’accord avec vous. Le racisme n’est pas une affaire de couleur de peau, Noirs, Blancs, Asiatiques, il n’y a aucun peuple sur Terre qui échappe à ce fléau. Et c’est effectivement une question d’éducation (parfois aussi d’expérience personnelle mal vécue).

                          Le racisme c’est aussi entre personnes de même couleur (Japonais contre Coréens, Hutu contre Tutsis, Anglais contre Français, etc...) Le supporter de l’OM qui frappe le supporter du PSG est aussi raciste que le facho qui attaque l’immigré de couleur. Traiter quelqu’un de Face de craie ou de Sale Français est aussi raciste que traiter quelqu’un de Négro ou de Raton.

                          Et je trouve admirable les propos que vous rapportiez : je ne suis pas Noir, je suis juste prof de philo. Je pense que le regard des autres est souvent influencé par le regard que l’on porte sur nous-même (pas toujours bien sûr).

                          Définis-toi comme Noir, Blanc, Juif, Arabe, Chrétien,... tu seras traité comme tel. Définis-toi comme Humain, tu seras traité comme tel.


                        • Makan (---.---.1.178) 1er février 2007 14:04

                          @Bill

                          Mon cher Bill, les Noirs sont comme tous les peuples. Nous avons aussi nos extrémistes qui veulent tout casser. Il faut s’attendre à ce qu’il y ait, de part et d’autre, des idéologies extrémistes et parfois violentes. Il faut bien sûr dénoncer ces dérives et les combattre fermement mais l’essentiel, c’est qu’il y ait une majorité de gens qui veulent vraiment le dialogue et le vivre ensemble.

                          Vous avez tort de penser que tous les Noirs cherchent l’origine de tous leurs maux chez les Blancs. Venez un peu ici en Afrique et vous verrez que nous n’avons, en grande majorité, aucun ressentiment envers qui que ce soit.

                          Mais il faut reconnaître que la cohabitation Noirs/Blancs n’a jamais été facile quelque soit le continent. Qui est responsable de ces difficultés ? Chacun rejette sur l’autre la responsabilité du fiasco mais en parler, c’est déjà une bonne chose.

                          Je connais beaucoup d’Africains qui acceptent leur passé avec une lucidité qui risque de vous surprendre. Ce n’est pas parce que nous dénonçons le rôle qu’ont joué beaucoup d’Européens que nous ignorons celui de ceux (des Européens aussi) qui ont lutté aux côtés de nos ancêtres.

                          Que dire aussi de l’occultation systématique d’une partie de cette Histoire commune par les Blancs ?

                          L’Histoire doit être complètement enseignée sans zone d’ombre. C’est, à mon avis, à ce prix qu’il y aura une vraie réconciliation.


                        • Briseur d’idoles (---.---.168.118) 1er février 2007 14:11

                          Cher Monsieur Duttiloy,

                          Ce que vous dit cet « anonyme » est certainement pas du meilleur goût,-c’est sa colère qui parle, d’abord- mais je ne vois pas en quoi pouvez-vous dire qu’il vous menace !

                          Et si dans ce qu’il dit, il n’a pas raison, il n’a pas non plus totalement tort.

                          Certes, cela serait plus positif si ce contributeur exprimait plus calmement sa colère !

                          Pour dépassionner le débat, je vais vous faire une confidence : dans toutes mes interventions, c’est mon calme qui met en colère mes ennemis... Plus je suis calme, plus l’ennemi perd son calme et ses moyens...

                          Et je ne manque jamais d’audace en la matière...

                          Par celles-ci, parmi mes plus beaux coups, sur le terrain, j’ai réussi à tourner en dérision de « puissants » personnages, parmi lesquels des politiques, de hauts fonctionnaires de l’Etat et des religieux !


                        • Bill Bill 1er février 2007 14:38

                          Cher Makan

                          Je suis parfaitement d’accord, désolé si j’ai pu vous faire croire que je mettais tous les noirs dans le même sac ! Les Africains que je fréquente ici ne tiennent en effet pas le genre de discours cité plus haut !

                          Quant à venir en Afrique j’y avais songé un temps avant que d’autres évènements personnels ne m’en empêchent et je le regrette bien ! J’avais l’intention de me rendre au Mali, au Bénin et au Sénégal. J’ai vu une émission tout à fait intéressante sur Bamako, vraiment envie de voir cette charmante ville et ses habitants, et l’un de mes amis s’était rendu au Bénin et avait beaucoup apprécié et le pays, et ses habitants.

                          J’ajoute que je me désole du manque de relation entre la France et les pays Africains, y compris dans la Francophonie, qui est active, mais peut-être pas assez à mon gout ! Dommage d’ailleurs que nous n’ayons pas pris le nom de « Francité » ainsi que l’avais souhaité l’immense poète Sanghor, sur la tombe duquel ne se déplaçat pas Chirac (ce grand benet !).

                          Voila, ne voyez aucun ressentiment de ma part envers l’Afrique ou les Africains, cher Makan ! et je regrette si j’ai pu vous faire croire le contraire...

                          Bien cordialement

                          Bill


                        • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 2 février 2007 02:21

                          @ Bill, bonsoir...

                          Personnellement, je n’ai pas été victime d’actes de racisme de la part des Africains... Je ne l’ai été que de la part de certains Arabes...

                          Le racisme est partout... La xénophobie, le populisme et le nationalisme aussi !

                          Sur tous les continents, Y COMPRIS EN AFRIQUE, l’être humain a commis l’innomable !

                          En Europe, l’Allemagne nazie et l’Union Soviétique ont tué des millions de Juifs, tout cela, au nom de leurs idéologies criminelles... Seule l’Allemagne d’Adolf Hitler a été punie ! Qu’en a-t-il été de l’Ex Yougoslavie ? Partout, sauf en Slovénie, on n’a parlé que de guerre, de mini génocides, aussi comparable de cruauté que sur d’autres continents...

                          Au Moyen Orient, Israéliens et Arabes se font une guerre perpétuelle, avec le génocide en moins... Saddam Hussein a mené une guerre longue de 8 ans contre l’Iran des Mollahs, entraînant la mort de plusieurs millions de sujets des deux pays...

                          L’Afrique, quant à elle, peut avoir honte : le Rwanda a été le théâtre du génocide perpétré contre une partie de sa population... La Sierra-Léone et le Libéria pansent leurs blessures après plusieurs années de guerre civile particulièrement sanglantes... La Côte d’Ivoire n’est pas en reste : la politique imbécile d’ivoirité a divisé durablement ce pays cité en exemple par toute la Communauté internationale... Au Darfour, on assiste impuissants à un génocide : pourtant la Communauté internationale semble ne s’apercevoir de rien...

                          Voilà où peuvent conduire les discriminations de toutes sortes en ce bas monde !!!!


                        • Bill Bill 2 février 2007 09:21

                          Cher Dominique

                          Je sais tout cela ! Oui, l’être Humain est ignoble parfois !

                          J’ai fréquenté des Africains et ce racisme-là m’insupporte, je l’ai connu aussi d’autres ethnies...

                          Au fond je crois que l’Afrique me touche particulièrement parce que j’en attends plus ! Et parce que je pense que nous avons, en tant que Français des liens profonds avec eux. Mais je sais aussi qu’il existe un mouvement actuellement très marqué, et particulièrement raciste, qu’on ne dénonce pas...

                          Bill


                        • Gazi BORAT 2 février 2007 09:30

                          « Férocité blanche.. »

                          Heureusement tout le monde n’est pas de jugement aussi réducteurs. Les « Blancs », pas plus que les « Hommes » n’ont le monopole de la violence.

                          Angela DAVIS, à qui l’on demandait récemment si la nomination de Condoleeza Rice à un poste de l’exécutif américain était un progrès, a répondu :

                          - A titre personnel je préfererais plutôt un homme blac et progressiste à une femme noire et réactionnaire.

                          FREE ANGELA DAVIS !

                          Gazi BORAT


                        • fouadraiden fouadraiden 3 février 2007 11:04

                          salut l’auteur,

                          le racisme est partout,cela nous le savons depuis la nuit des temps, car dans les memes conditions tous les hommes et tous les systemes se comportent de manière tribale.

                          inutile de nous faire croire que vous ou moi aimons l’humanité,ceux qui disent cela mentent.

                          mais le problème n’est pas là .que vous ayez été victime d’une agression arabe est regrettable, mais nous, nous ne sommes pas victimes d’agressions indivudelles ,ce qui à la limite est le lot de tout homme .nous les arabes ,les noirs ,les chinois et tous les autres ,nous sommes victimes de bien autre chose.

                          pourquoi croyez vous que nous sommes contraints, malgré notre liberté ,à vivre parmi des gens qui ne le souhaitent pas ?

                          pourquoi croyez vous que les noirs de france ou des etats unis n’ont d’autre choix que d’affronter la conditon du noir(le negre) en régime blanc ?

                          c’est de cette absence de liberté que nous nous plaignons et pas des agressions ou des guerres que les hommes se livrent.

                          le jour où vous eprouverez cette conditon de minoritaire alors vos agressions auront un sens,pas avant.

                          vous etes dans un monde où l’étalon est un homme blanc.dans cette situation vous imaginez bien la difficulté qu’ont les minoritaires a faire valoir leurs droits.

                          c’est de cela que vous parlent les noirs où les maghrébins en situation occidentale.

                          vous n’etes pas responsable de cette situation,evidemment.il ne depend que de nous de changer les conditons actuelles,toutes faites pour diminuer les noirs et les arabes.

                          encore que les noirs ,eux seuls,subissent le racisme vrai.les arabes sont exlus,en regime occidental,pour des raisons idéologiques(arabité,islamité,etc)

                          le racime n’est pas un homme qui en agresse un autre ,mais c’est lorsqu’une société majoritaire ,tacitement ,s’accorde sur les groupes à exlure.il s’agit pour la sociérté française d’exclure les noirs (par racisme pur) et les arabes(musulmans) pour ideologie incompatible.

                          les francais, comme n’importe qui, ne sont pas racistes,ou alors nous le sommes tous.

                          parcontre ,la société fançaise exlut sciemment des individus identifiés come incompatibles avec elle.

                          l’équipe noire de france ou le parlement en temoignent.seuls les borgnes refusent de se soumettre à la verité des faits.

                          autrement dit :

                          vous etes ,grace à votre statut d’étalon homme-blanc ,mieux traité au maroc que moi je ne pourrais jamais l’etre en france.

                          c’est cela qu’il faut essayer de comprendre.

                          pourquoi des blancs qui vivent en afrique ne subissent pas ce que nous subissont ici en europe ?

                          combien d’occidentaux croupissent dans les prisons noires ou arabes ?

                          dois je seulement poser la question en sens inverse ?

                          à quoi doit on attribuer cette dissymétrie fondamentale dans les rapports nord-sud ?

                          la création d’un clan noir,en france, n’est que la manifestation de ce déséquilibre entre les occidentaux et les autres et en rien ne saurait etre une ebauche de solution pour l’homme noir ,ou arabe.

                          les noirs seront des hommes libres le jour où l’afrique sera forte et puissante,c’est la condition absoule pour une revoltion vraie de l’homme noir.cf l’homme chinois ou russe.

                          le reste ne fait que renforcer l’ideologie occidentale et occuper les discours.

                          il suffit pour s’en convaincre d’observer la condition des noirs américains.apres mille associations,mille conversions,milles luttes..cela a til fait d’eux des alter ego dans la société américaine ?evidemment que non.

                          alors pourquoi les fançais adopteraient-ils un autre point de vue que leurs egaux anglo saxons ? par amour des noirs ou des arabes peut etre...


                        • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 3 février 2007 12:40

                          Salut fouadraiden ! Je vais essayer de répondre à votre message du 3 février 2007 à 11H04 , A MON NIVEAU : mais, celui qui est concerné au premier chef et qui pourrait dialoguer avec vous est Patrick Lozès, Président du CRAN (http://www.cran.org) et du CAPDIV (http://www.capdiv.org

                          Je ne cherche pas à faire croire que nous aimons l’humanité ! J’ai une seule conviction qui est que, AUX COTES DU MONDE VEGETAL ET DU MONDE ANIMAL, IL N’Y A QU’UNE SEULE ET UNIQUE RACE : LA RACE HUMAINE !

                          Donc, que j’ai été victime de racisme de la part d’un Arabe, dénote, de sa part, d’un défaut d’intelligence profond, d’une ignorance stupide, et, D’UNE PEUR ANIMALE A L’ENCONTRE DE TOUS CEUX QUI SONT DIFFERENTS DE LUI ! J’aurais pu être victime de racisme de la part d’une autre personne...

                          Le racisme, qui est universel et qui atteint tout le monde sans exception, se présente sous plusieurs formes :

                          - la discrimination raciale (qui est la plus importante ;

                          - la discrimination religieuse ;

                          - la discrimination tribale (qui existe entre Africains noirs par exemples) ;

                          - la discrimination sexuelle (qui existe partout et qui suppose que « la femme est inférieure à l’homme ») ;

                          - la discrimination dans le travail (l’âge étant le facteur le plus important... ) ;

                          - la discrimination politique (voir en France comment sont traités les « petits » candidats à l’Election Présidentielle d’Avril 2007)...

                          Les guerres, hélas, ne font qu’apporter tous leurs lots de souffrance ! Je sais que beaucoup sont obligés de vivre dans un monde qui ne leur appartient pas ! Mais, il convient d’aller poser ces véritables questions que vous vous posez aux autorités politiques (de ces pays en voie de développement ou de ces états émergents), qui, pour la plupart d’entre eux, sont responsables de ce qui se passe sur cette terre... La liberté ne s’obtient que par ces moyens-là ! Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire : mais, les faits sont là ! Les médias étant omniprésents, cela parait beaucoup plus facile... C’est ainsi que le communisme est tombé dans les anciennes démocratie populaires de l’Europe de l’Est !

                          Qu’entendez vous par « Etalon » ? Croyez-vous que l’homme blanc soit le roi sur cette terre de France ? Tournez vos yeux vers la rue : vous pourrez voir de nombreux Blancs, devenus SDF, entrain de mendier, de dormir à même le sol... Ces Blancs-là n’arrivent même pas à faire valoir leurs droits, puisqu’ils sont exclus du monde du travail... Que dire de nos propres citoyens issus de différentes communautés (noires, asiatiques, arabes), qui n’arrivent pas à accéder à des postes dans les médias ou à se faire élire au Parlement ? Les femmes, qu’elles soient Blanches d’origine ou d’une autre communauté, sont victimes de cet état de fait : une faible partie d’entre elles siège à l’Assemblée nationale, au Parlement européen ou au Sénat...

                          L’Equipe de France de Football : oui ! Il y a beaucoup de Noirs... Mais, étant, pour la plupart d’entre eux, originaires des Départements et Territoires d’Outre mer ils sont Français de souche !

                          Je ne peux pas discuter avec vous de la manière dont est traité l’homme blanc « étalon » au Maroc : je n’y suis passé que pendant 72 heures, le temps d’une escale entre deux avions ! Mais, je n’aime pas tellement ce terme « Etalon » : je ne me considère que comme un être humain à part entière...

                          En ce qui concerne les Blancs qui vivent en Afrique : là, je peux vous en parler en connaissance de cause, dans la mesure où j’ai vécu plus de 25 ans au Sénégal et que j’y retourne assez souvent... Ce qui m’a permis de me balader un peu autour de ce pays hospitalier.... Croyez-vous que tout soit rose pour ces Français-là, qui vivent en Afrique noire ? Je peux vous garantir que non !

                          - Les Sénégalais, qui sont, par essence même, des gens hospitaliers, respectueux de la personne humaine (la peine de mort n’existant pas dans leurs pays), chaleureux, ne sont pas racistes du tout : là, c’est pour la carte postale « gentille » !

                          - Allez en Mauritanie, en Côte d’Ivoire, au Cameroun... Là, vous chanterez une autre chanson...

                          Certes, le Français installé en Afrique gagne excellement sa vie... Mais, il peut être assailli par des tracasseries administratives bien pires qu’en France !

                          Qui plus est, pour avoir le droit de s’installer durablement dans un pays africain, MEME AU SENEGAL, le « bon » Blanc doit montrer patte blanche :

                          - un contrat de travailleur expatrié sous régime français établi en France ;

                          - un ordre de mission de l’employeur, comportant sa résidence de fonction, son lieu d’affectation...,

                          - son billet aller et retour (le retour en « open » étant autorisé),

                          - le cas échéant, un visa (sauf au Sénégal),

                          - une fois sur place, une carte de séjour...

                          Puis, contrairement à ce que vous croyez, il y a de nombreux Blancs qui se retrouvent à l’état de SDF : allez faire un tour au Ministère des Affaires étrangères ! Là, vous constaterez quel est le budget important des Ambassades de France dans ces pays africains : ils se doivent de faire soigner et rapatrier nos compatriotes indigents ! Alors, comme vous voyez : tout n’est pas rose !

                          « combien d’occidentaux croupissent dans les prisons noires ou arabes ? », me demandez-vous ! Je vous invite à vous tourner vers le Ministère des Affaires étrangères (http://diplomatie.gouv.fr) : lui seul sera plus qualifié que moi pour répondre à ce genre de questions, d’autant que, parmi les nombreuses missions allouées aux Consulats généraux de France à l’Etranger, il en existe une importante : assister par tous moyens légaux tout détenu français incarcéré en prison à l’Etranger...

                          « la création d’un clan noir,en france, n’est que la manifestation de ce déséquilibre entre les occidentaux et les autres et en rien ne saurait etre une ebauche de solution pour l’homme noir, ou arabe », estimez-vous ! Là encore, je vous renvoie au CRAN (http://www.cran.org) ou au CAPDIV (http://www.capdiv.org), puisqi’ils sont les premiers concernés ! Je ne puis guère répondre à leur place.

                          « les noirs seront des hommes libres le jour où l’afrique sera forte et puissante,c’est la condition absolue pour une revoltion vraie de l’homme noir.cf l’homme chinois ou russe », dites-vous avec justesse ! C’est vrai... Mais l’exercice de la démocratie passe par la volonté de chaque homme d’imposer l’Etat de droit dans son Pays.

                          Je ne peux guère parler des Noirs américains, puisque je n’ai jamais vécu de façon durable aux USA.

                          Le seul raisonnement que je tiens est le mien...

                          Cela dit, je vous remercie de m’avoir lu avec attention

                          Cordialement,

                          Dominique DUTILLOY


                        • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 3 février 2007 12:46

                          Fouaden... J’ai oublié le wwww.... Le site complet du Ministère français des Affaires étrangères est : http://www.diplomatie.gouv.fr


                        • fouadraiden fouadraiden 3 février 2007 13:16

                          à l’auteur,

                          merci de vouloir me mettre en contact avec les « responsables » mais je ne faisais que réagir et proposer une lecture des conditons du ’racisme" ordinaire.

                          quant à votre situation ou la situation de quelques français dits de souche et sdf à la fois j’en conviens mille fois.encore une fois ,le probleme en matiere d’exclusion n’est pas de compter le nombre de mouches comparées au nombre de moustiques,non, il ne s’agit pas de cela, mais du statut des uns et des autres dans une situation donnée.ce n’est pas un probleme de nombre mais de statut.

                          un étalon est un statut majoritaire.ce qui ne signifie pas que tous les « blancs » de la terre y soient conforme dans la pratique ,parcontre une chose est sure :

                          aucun noir au monde ne peut ,dans l’etat actuel des conditions ,representer ce statut.

                          tout le reste n’est que la consequence de cet etat de chose,que l’on soit en france ou ailleurs.

                          je prends l’homme noir et l’homme blanc pour illustrer mon propos,mais c’est valable pour beacoup de « non occidentaux ».

                          quant à la reponsabilité ,c’est vrai ,les noirs et les arabes sont les premiers responsables.je l’ai dit, c’est à nous qu’il convient de changer l’orientation des statuts. comment faire c’est un probleme delicat ,mais surtout ne pas désespérer.

                          nous sommes confrontés au probleme de groupe.et il ne suffit pas d’emettre une certaine idée de l’égalité entre les hommes pour voir les hiérarchies disparaitre de la surface de la terre ;ceux qui propagent de telles idées sont des imposteurs qui dissimulent l’intéret qu’ils ont à garder les conditions actuelles de ce monde.

                          je le redis ,les noirs ne seront libres,entierement,que le jour où ils auront le continent africain sur lequel reposer leur statut ,sinon ils continueront à hanter la memoire des blancs sans aucun intéret.


                        • monteno (---.---.179.94) 31 janvier 2007 23:10

                          @l’auteur

                          C’est quoi être noir ? Qui décide que quelqu’un est noir ou ne l’est pas ?

                          J’ai l’impression que le Cran a pris pour objet d’obtenir des « avantages » ( pour faire court) pour un sous ensemble des français qu’on ne sait pas bien définir. ( Si la définition d’être noir est floue, comment saura-t-on attribuer ces « avantages » et comment pourra-t-on mesurer qu’on a bien atteint l’objectif qu’on s’était fixé ?).

                          Je me demande même si, en esprit, l’objet même de Cran n’est pas contraire aux principes de la République regroupés dans la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, qui ne mentionne jamais d’attributs autres que le fait d’être un homme ou un citoyen ( ou que d’avoir des talents pour obtenir un emploi public, par exemple).


                          • (---.---.203.97) 31 janvier 2007 23:25

                            le cran est une officine sous contrôle destinée à manipuler le vôte « noir » !


                          • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 1er février 2007 10:22

                            Désolé de vous contredire ! Le vote des Noirs est incontrolable ! Que se passe-t-il dans le secret de l’isoloir ? Chacun, qu’il soit Noir, Blanc, Jaune..., vote en son âme et conscience... Comment le CRAN peut-il contrôler le vote des Noirs, alors que ses Membres sont issus de toutes formations politiques, à condition de ne pas militer au Front National de Jean-Marie Le Pen, le Mouvement National Républicain de Bruno Megret ou dans les partis extrêmistes ?


                          • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 1er février 2007 10:35

                            Monteno, « C’est quoi être noir ? Qui décide que quelqu’un est noir ou ne l’est pas ? », demandez-vous... Personne ne décide de cet état de fait ! Les choses sont ainsi faites...

                            Etre Noir, TOUT AU MOINS EN CE QUI ME CONCERNE, ne signifie rien, puisque, par essence même, je considère qu’il n’existe, aux côtés du monde animal et du monde végétal, qu’une seule race : LA RACE HUMAINE !

                            Le CRAN -et j’ai pris le temps de me documenter- est composé de personnes issues de toutes les composantes humaines existant en Francce, qu’ils soient Noirs, Blancs, Jaunes ou autres... Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que le terme de CRAN signifie "COMITE REPRESENTATIF DES ASSOCIATIONS NOIRES, et, qu’en son sein, des Associations, dont le CAPDIV, existent...

                            Je pense que le CRAN, contrairement à vos impressions, se bat pour que les Noirs, mais également les autres communautés, soient présentes dans la vie sociale, économique, médiatique et politique française...

                            Justement, ce qui est contraire aux principes mêmes de la Constitution de la Vème République et de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen, c’est que des Citoyens Français soient écartés de toutes les instances médiatiques, politiques, sociales et économiques de la société françaises, du fait de leur « supposée » appartenance à une ou plusieurs races déterminées ! Si vous vous interrogez sur la sincérité du combat mené par le CRAN, je vous invite à contacter cette structure : je ne puis donner, en ses lieu et place, les réponses qu’ils sont tenues de vous fournir suite à vos questions...


                          • 1 pas en avant (---.---.200.113) 1er février 2007 10:47

                            D’abord, je tiens remercier l’auteur pour son article sur les minorités et Monteno pour la pertinence de sa note.

                            En effet, le combat du CRAN est aussi mon combat de femme. Celui de femme française arabophone mariée à un juif ; celui de femme sous diplomée ; celui de femme agée ; celui du strabisme.

                            Car le militantisme des adherents du CRAN n’est pas le stigmate d’une action parfaite dans un monde parfait mais la demonstration d’une action convenable dans un monde imparfait.

                            Parce que la discrimination est l’outil de la frustration et de la subjectivité. Alors elle simplifie la question de l’identité en posant l’autre comme « un » face au moi.

                            http://spoilersfrance.com/uglybettyserie/home.php?page=news34


                          • monteno (---.---.179.94) 1er février 2007 11:30

                            @ l’auteur

                            Les principes de la République et la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, ne parlent jamais d’écarter qui que ce soit ! Ils recommandent simplement, par exemple, que les emplois publiques soient attribués en fonction des talents de chacun ! Cela ne veut pas dire distribuer les emplois publiques en fonction d’un panachage mesuré et observé de la société, mais au contraire considérer que la République n’est composée que d’hommes (hommes de la racine homo hominis du latin et non par vir viri, c’est à dire incluant les femmes)égaux et choisir le talent comme critère d’attribution de ces emplois publiques, d’où l’origine des concours ! (Même si une partie des concours a déja été dévoyée de leur esprit initial, quand on voit qu’on a institué des concours réservés à telle ou telle catégorie, comme l’entrée à l’ENA pour fonctionnaires ou autrefois pour anciens syndicalistes : il est clair que les places ainsi réservées à une minorité sont enlevées au concours ouvert à tous, appelé par fois le concours étudiant).

                            Mon propos n’était pas de discuter de qui appartenait au Cran ; mon propos était de discuter et même de mettre en cause l’objet même du Cran que je considérait comme contraire aux principes de la République ! Vous êtes d’ailleurs implicitement proche de mon point de vue, au fond, puisque vous gommez le N de Cran quand vous indiquez que l’objet de Cran n’est pas de selimiter à promouvoir les noirs mais aussi d’autres minorités qui ne sont pas noires ; lu entre les lignes cela montre que la restriction de l’objet du Cran aux seuls noirs vous gène aussi un peu !

                            Discriminer quelqu’un parce qu’il est noir, c’est du racisme ; mais promouvoir au discriminer positivement quelqu’un parce qu’il est noir, c’est aussi une forme de racisme ! Enfin discriminer quelqu’un parce qu’il n’est pas noir , c’est encore du racisme !

                            Enfin je posais la question de la définition d’un noir, parce que si on veut par la loi attribuer des « avantages » à une catégorie, il faut aussi par la loi savoir définir qui appartient ou qui n’appartient pas à cette catégorie ! cela me semble quasiment impossible à faire pour l’attribut être noir : quand quelqu’un viendra exiger son droit dans le cadre de l’application d’une loi votée à la demande du Cran, comment pourrez-vous décider que cette personne est noire ( ou est assez noire pour en bénéficier) ? Qui sera habilité à le décider ?


                          • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 1er février 2007 16:08

                            Monteno, contrairement au Dirigeant du CAPDIV et du CRAN, je suis totalement opposé à la « DISCRIMINATION POSITIVE »...

                            Je reste persuadé qu’il convient de lutter, aussi bien dans le monde du travail, que dans la politique, que dans l’accès au logement..., contre toutes les discriminations, tous les racismes, tous les antisémitismes, d’où qu’ils viennent ! Je considère qu’il est du devoir de l’Etat de faire respecter la Loi, qui existe et qui réprime ce genre de délits...

                            Aussi, que nous soyons Noirs, Blancs, Jaunes..., il convient que nous soyons traités de la même manière, puisque nous faisons partie d’un même ensemble : LA REPUBLIQUE FRANCAISE !

                            Malheureusement, aucun candidat à la Magistrature suprême de notre Pays n’a encore répondu à ce sujet bien crucial...


                          • José Bouquinhas (---.---.212.209) 1er février 2007 01:25

                            Et ben, alors, les NOIRS savent ou non parler§ Voilà un qui sait ce qu’il dit ! Le pouvoir nous dit tout le temps qu’on "veut faire quelque chose, mais il n’y a pas de NOIRS qui sachent parler, qui schent être correct et bla bla bla !

                            Ce Monsieur a écrit un livre, et pour son discours dans cet interview, on ne peut pas dire qu’il ne sait pas. Et en plus son CV nous dit qu’il a un doctorat ! Donc, on trouve toujours des NOIRS compétent !

                            Et ben alors, pourquoi on ne les voit à la Télé ? DanslesRadios, les grands journaux. Combien de NOIRS on trouve à la télé, Libération, LE MONDE, Le Figaro ?

                            Combien de députés ? Ministres ? PDG ? Il est temps qu’on ait des postes dans ce pays.

                            Il ne faut pas arrêter ! Il faut aller dans les Téles, partout, défendre nos droits et dénoncer partou le racisme et ladiscrimination contre les NOIRS !!!!

                            Mais quand même le dîner du CRAN à 250 euros, est très chères pour les NOIRS, c’est de la discrimination parce que un ouvrier NOIR et on sait que la grande majorité a des petits boulots, ne pourra pas y alller.

                            Il ne faut pas immiter les BLANC avec leurs trucs chères, pour faire la sélection. Si les NOIRS veulent aider les NOIRS, il faut promouvoir des diners à 50 euros !


                            • Briseur d’idoles (---.---.168.118) 1er février 2007 12:46

                              Au dîner du CRAN, il ne doit y avoir que des Noirs collabos du CRIF !

                              Les autres, préfèrant l’original à la copie !


                            • Voltaire et Rousseau (---.---.214.253) 1er février 2007 12:19

                              Quelle classe ! Quelle intéligence ! Le racisme anti-NOIR est partout en France et surtout dans les Médias ;Regardez par exemple RFI, Radio France Internationale, qui est une Radio que travaille surtout avec l’Afrique, mais il n’y a pas un seul NOIR dans la Direction.

                              Par contre il y a même de Chefs de Service, raciste et qui parle des auditeurs africains, comme étant des « singes qui habitent dans les arbres ».

                              Oui, MM, un Chef de service de RFI a dit cette monstruosité. Enquetez et vous allez voir que à RFI les NOIRS sont discriminés et ils n’ont pas de postes de responsabilités, même quand on parle de Charte de la diversité ! Des paroles !


                              • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 1er février 2007 15:45

                                Voltaire et Rousseau, ce que vous écrivez est vrai !

                                Malheureusement, même moi qui suis un « bon » Blanc, je n’ai jamais pu travailler sur les antennes de cette radio...

                                La discrimination est dirigée contre tout le monde...

                                Actuellement, je considère que nous sommes dans une République bananière...

                                Je pense qu’il faudrait supprimer tous les médias d’Etat, puisque je considère que l’Etat ne doit pas être propriétaire de moyens d’information... Mais, là, il s’agit d’un autre débat qui n’a rien à voir avec cet article que j’ai rédigé !

                                Dans le travail, tout le monde, qu’il soit Noir, Juif, Arabe, Blanc..., peut être discriminé pour plusieurs raisons : personne n’échappe à cette règle, qui supppose qu’on doit faire partie d’une élite « bien pensante » pour accéder au « sésame » social !


                              • nefer02 (---.---.20.123) 1er février 2007 13:45

                                je vois souvent comme argument :« ...on est pas aux states ici.... » sous entendu qu’aux states le racisme est plus dure qu’en douce France...mais cher amis, il faut parler de ce qu’on connait :

                                Aux states il y a des pauvres noirs, des noirs ordinaires...et il y a des ministres des affaires étrangères noirs, des chefs d’états mjors noirs, la plus grande présentatrice de télé noir, le pdg du plus grand groupe multimédia noir (Time warner), des millardaires noirs(top 500 mondial), le président de l’association chirurgiens qui est noir, 2 gouverneurs d’état noirs, un des + célèbre sénateur américain est noir, 1 des + sérieux candidat à la présidence noir, des généraux dans larmée qui sont noirs, des directeurs et CEO de banques et d’organismes financiers qui sont noirs (merril lynch)..ect..

                                En France on a des noirs pauvres, des noirs ordinaires et ....et ....euh

                                donc il faut SVP arrêter de sortir cet argument sur la prétendu supériorité du racisme aux states. Merci


                                • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 1er février 2007 15:29

                                  nefer, aux U.S.A., le racisme n’est, ni supérieur, ni inférieur au racisme en France...

                                  Dans mes réponses, je n’ai pas voulu faire un constat de priorité... J’ai voulu seulement dire que les situations vécues aux Etats Unis n’étaient pas les mêmes que celles qui peuvent l’être en France !

                                  Comme quoi, il n’y a rien de comparable, si ce n’est que le combat qui doit être mené, des deux rives de l’Océan atlantique, contre le racisme, la xénophobie, l’antisémitisme, les discriminations de toutes sortes !


                                • Gazi BORAT 2 février 2007 10:49

                                  « Racisme aux USA »

                                  - Il y a une vingtaine d’années, j’avais rencontré à Paris un afro-américain de Chicago (ville à l’époque à majorité noire..), policier (en tenue) dans son pays. Je me souviens lui avoir demandé le fait qui l’avait le plus marqué dans ce qu’il avait vu en France. Il m’avait répondu : « Ici, je n’ai jamais vu personne changer de trottoir en me voyant arriver vers lui.. »

                                  - Un autre témoignage m’avait été rapporté par un congolais, invité par une fondation protestante dans une université américaine. Un jour, allant pour entrer dans un restaurant, il s’efface par courtoisie et ouvre la porte pour laisser entrer un couple de Blancs âgés tous deux d’une cinquantaine d’années. Il s’installe à une table et attend la commande. Au bout d’une dizaine de minutes, l’homme du couple l’invite à venir à leur table et lui demande s’il est américain. Il répond par la négative. L’homme lui dit alors qu’il l’avait parié à sa femme car, selon lui, jamais un afro-américain, même s’il l’avait voulu, ne se serait effacé - par fierté - devant un couple de Blancs, et même par politesse.

                                  - « J’ai trouvé ça très triste » m’a-t-il dit.

                                  Gazi BORAT


                                • Briseur d’idoles (---.---.168.118) 1er février 2007 15:19

                                  Il aurai dû intituler son bouquin : « Nous les Noirs de CRIF ! »

                                  Ce titre a un côté : « Y a bon Banania »... En pire !


                                  • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 1er février 2007 15:46

                                    Briseur d’Idole, avez-vous lu ce livre ?


                                  • Briseur d’idoles (---.---.168.118) 1er février 2007 15:59

                                    Pas besoin, j’en sais assez sur le personnage !

                                    Et il n’a même pas l’excuse de l’inculture !


                                  • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 1er février 2007 16:18

                                    Je vous comprends... Mais, il ne faut pas tomber dans l’effet inverse ! Je viens de parcourir le lien que vous avez installé... Il me fait quelque part peur !

                                    Je me répète : IL FAUT COMBATTRE TOUS LES RACISMES (ANTI FRANCAIS ANTI NOIRS...), TOUTES LES DISCRIMINATIONS, TOUS LES ANTISEMITISMES, D’OU QU’ILS VIENNENT !


                                  • Gazi BORAT 2 février 2007 10:36

                                    « Racisme et antisémitisme »

                                    - Ne pas inclure l’antisémitisme dans le groupe des racismes et l’ériger en catégorie à part entière, ne serait-ce pas une forme de racisme ?

                                    - Il me semble qu’il est difficile de concevoir que puisse exister, d’une façon ou d’une autre, des hiérarchies dans la lutte contre le racisme...

                                    Gazi BORAT


                                  • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 2 février 2007 11:51

                                    « Ne pas inclure l’antisémitisme dans le groupe des racismes et l’ériger en catégorie à part entière, ne serait-ce pas une forme de racisme ? », demandez-vous fort judicieusement... Non Gazi Borat, on ne peut pas séparer ces deux discriminations que sont le racisme et l’antisémitisme, car ce sont des actes graves majeurs...

                                    Cependant, et c’est là où je vous rejoins quelque part, peut-on parler, en ce qui concerne de la discrimination faite aux Juifs, d’antisémitisme ? Je pense que non, à partir du moment

                                    - où les véritables populations sémites, juives, araméennes ou arabes..., sont nées au Moyen Orient de parents, Sémites comme eux,

                                    - où beaucoup de Juifs, originaires d’Ethiopie (comme les Falachas), d’Iran, de Turquie, d’Europe occidentale, d’Europe de l’Est..., ne sont pas sémites...

                                    Si il ne doit pas exister de hierarchie dans la lutte contre le racisme, on peut parler de lutte contre une autre forme de racisme, tout aussi grave, qui consiste à rejeter celui qui ne pratique pas la même religion que vous... Aussi, il serait concevable de parler de « Judéophobie »


                                  • (---.---.3.95) 1er février 2007 15:19

                                    A l’auteur de l’article :

                                    quand je vois ce que vous répondez à l’anonyme, je reste très suspicieuse sur vos veritables intentions !

                                    y a tellement d’amis des noirs ces temps ci !

                                    PITOYABLE

                                    et ça vient nous causer de tolérance alors que ça ne connait meme pas son histoire


                                    • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 1er février 2007 15:37

                                      (IP:xxx.x99.3.95), dans votre message du 1er février 2007 à 15H19, vous m’écrivez, et je vous cite : "quand je vois ce que vous répondez à l’anonyme, je reste très suspicieuse sur vos veritables intentions ! y a tellement d’amis des noirs ces temps ci !PITOYABLE et ça vient nous causer de tolérance alors que ça ne connait meme pas son histoire"...

                                      Laissez-moi vous demander

                                      - ce que vous entendez par là ?

                                      - Que savez-vous de mes intentions ?

                                      - En quoi est-ce pitoyable ?

                                      Si vous voulez me donner des leçons de tolérance, je vous recommande de lire mes précédents commentaires !

                                      Par ailleurs, mon commentaire adressé à Anonyme n’était destiné qu’à lui rappeler certaines choses...

                                      D’autre part, en rédigeant cet article, je n’avais qu’une seule et véritable intention : informer !

                                      Pour conclure, je n’ai de leçon à recevoir de personne, surtout venant de quelqu’un qui ne signe pas !

                                      JE NE FAIS QUE REPETER CECI : Considérant qu’il n’existe, aux côtés du monde animal et du monde végétal, qu’une seule race : LA RACE HUMAINE, je me bats, A MA MANIERE, contre les racismes, les xénophobies, les discriminations, les antisémitismes..., d’où qu’ils viennent !


                                    • AJM (---.---.142.80) 1er février 2007 17:10

                                      Des actes, nous voulons des actes, pas des paroles qui ne servent qu’un seul homme. Lozès pour moi c’est le nouveau Mobutu...mais Français, Président du « Conseil Représentatif des Ânes Noirs » accesoirement « associations ».


                                      • Makan (---.---.1.178) 1er février 2007 17:58

                                        @AJM

                                        Bien sûr, vous voulez des actes et vous espérez les obtenir en crachant sur ceux qui cherchent des solutions. Si les solutions du CRAN ne vous conviennent pas, proposez autre chose. Mais pourquoi être aussi méprisant ?


                                      • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 1er février 2007 17:59

                                        Alors, AJM, adressez vous à lui, qui est le premier concerné, puisqu’il a répondu à mes questions ! Pour cela, vous vous rendez sur http://www.capdiv.org ou sur http://www.cran.org pour écrire directement à Patrick Lozès...

                                        Il n’y a vraiment que lui qui pourra s’expliquer sur vos attentes, qui, par ailleurs, semblent être tout à fait légitimes !


                                      • (---.---.225.216) 1er février 2007 23:39

                                        Makan,

                                        j’avais décidé de ne plus intervenir ici ! mais je vais vous citer un des propos de BILL ! peut être cela vous ouvrira t’il les yeux !

                                        « Aussi je conviens avec vous qu’il y a des gens bien partout, naturellement. »

                                        BILL

                                        @Makan,

                                        vous etes intervenu suite à mes propos pour vous déclarer comme étant un bon nègre qui aime les blancs et qui contrairement à vos frères kemites (les salauds) les aiment beaucoup !

                                        Votre ignorance crasse et humiliante doit être combattue. Car il ne s’agit ni d’aimer les noirs, ni les bleus, ni les jaunes, ni les rouges et encore moins les verts ! smiley

                                        il s’agit de REHABILITATION.

                                        on ne peut pas venir nous donner des leçons de tolérance aujourd’hui quand on fait partie des peuples qui massacrent, ont massacré et exterminés à tout va ! qui ont élaboré des théories d’éradication des autres races notamment les noirs ( GENOCIDES, PILLAGES, SIDA, FAMINES, GUERRES) qu’ils appliquent encore de nos jours ! et surtout qui peinent à reconnaître leur responsabilité éhontée dans le commerce le plus nauséabond qui a eu lieu pendant des siècles. Ces mêmes personnes qui vous endorment en vous disant des leurs seront les premiers à défendre Petré-grenouilleau si il fait un article sur AV !

                                        Je vais vous donner une image : Par votre réponse à mon intervention, vous avez pris le rôle du bon nègre qui fouettait ses frères dans les plantations pour être le bon nègre à blancs !

                                        BILL vous le dit indirectement lorsqu’il dit « avec vous » ! i.e TOI, TU N’ES PAS COMME LES AUTRES !

                                        et je vous fais remarquer que certaines personnes ici doivent connaître pas mal la vraie histoire de l’europe ! Pourtant, ils se sont bien gardés de traiter l’auteur de l’article de raciste quand il élude les vrais problèmes posés et revêt l’habit de l’opprimé ! pour un peu, les noirs seraient même responsabbles de Dachau !

                                        Vous voyez par vous même l’unité qui prevaut envers et par devers tout ! nous, nous devrions apprendre aussi à nous unir ! car nos fautes rejaillissent et rejailliront sur nos enfants si nous ne faisons rien !

                                        laissez moi vous dire que c’est un piège intellectuel d’attendre le salut des esclavagistes d’hier et des néo-colons d’aujourd’hui qui ne vivent que grâce à nos richesses en nous maintenant dans une prison mentale !

                                        Car notre libération et la prise de conscience de notre culture, c’est leur ruine !

                                        Leur force, c’est qu’ils le savent, notre faiblesse, c’est que non seulement nous ne le savons pas, mais nous ne voulons pas le savoir !

                                        Vous vous pensez intégrer ? dites à vos collègues, vos amis, que ce sont les NOIRS (et non les arabes) qui ont inventé LE 0 ! seulement cela ! N’evoquez même pas la géométrie ou de l’astronomie ou les mathématiques ! JUSTE LE ZERO !


                                        • Bill Bill 2 février 2007 09:10

                                          Ouais, ben zéro pointé justement ! Ce sont les Indiens qui ont inventé le zéro, et qui ne l’ont pas vraiment développé, et ce sont les arabes (en tous cas les musulmans, Perses ?) qui l’ont développé...

                                          Arrêtez un peu de nous raconter des fadaises et occupez vous des esclaves que votre continent continue à faire !

                                          Bill


                                        • Bill Bill 2 février 2007 09:29

                                          Et puis rassurez vous, si je pense qu’il y a des gens bien partout, je me dis aussi qu’il y a des gens vraiment cons...

                                          Et que c’est votre cas...

                                          Bill


                                        • Makan (---.---.1.178) 2 février 2007 12:19

                                          @(IP:xxx.x4.225.216)

                                          Vous parlez d’unité mais je pense que notre combat est difficile aussi à cause des gens comme vous. Pour des gens comme vous, tout « nègre » qui n’est pas comme vous est un traitre. Si un Noir réussit, c’est un vendu (peu importe ses qualités). S’il n’est pas haineux comme vous, c’est « un bon nègre » ; s’il crée des associations comme M. Losèz, c’est un « Mobutu » etc.

                                          Voyez-vous, moi je ne cherche pas à m’intégrer justement. Je suis chez moi en Afrique et j’ai fait ce choix après mes études en France.

                                          Je suis sûr que vous êtes le genre de Noir qui ne retournerait en Afrique pour rien au monde malgré sa haine des Blancs. J’ai vu de ces « nègres » horrifiés quand je leur disait que j’allai renter. Pour eux, l’Afrique, c’était l’enfer. Ils avaient oublié que c’est le continent de leur naissance, ils s’étaient laissés avoir par la propagande mensongère de médias occidentaux. Je parie qu’après avoir vomi votre haine ici, vous irez au resto du coeur pour manger parce que vous préférez cela à une vie digne.

                                          Votre haine vous détruira avant d’atteindre les Blancs. Remarquez que tous les grands hommes noirs qui ont combattu l’injustice ne sont pas des haineux comme vous. Que ce soit Nelson Mandela, Martin Luther King ou même Malcolm X (qui avait beaucoup changé après son pélérinage à la Mecque). Evidemment, pour vous tous ces gens sont des « bon nègres ».

                                          Vous vous lancez dans un verbiage inutile sur la réhabilitation des Noirs tout en mangeant au ratelier des Blancs. C’est pitoyable. Moi je n’attends rien de personne mais je refuse de me laisser entrainer dans la haine.

                                          Bien à vous.


                                        • Gazi BORAT 2 février 2007 13:21

                                          @ Mr MAKAN

                                          - Vous posez un problème qu’avait évoqué l’historien Marc Ferro sur la figure de l’Autre et dont il avait sorti deux cas de figures :

                                          - Soit l’Autre reste dans sa condition et il est méprisable
                                          - Soit il sort de sa condition et il est dangereux..

                                          Gazi BORAT


                                        • Gazi BORAT 2 février 2007 09:57

                                          « Suprématismes.. »

                                          - On peut s’apercevoir sur de nombreux commentaires centrés sur la question du racisme d’une tendance, pas très constructive au recours à un type d’argumentaire : « c’est pas moi, c’est l’autre.. »

                                          - Ce type d’argumentaire, tendant pour des parties en opposition à relativiser leurs propres défauts était sous entendu dans la dénonciation du « racisme anti-blanc », qui apporta une diversion opportune au moment du débat pro/anti CPE..

                                          - On peut aussi noter des déclarations d’ordre suprématistes ou exprimant une vision du monde fondée sur une hiérarchie des races et des groupes humains ou ethniques qu’elles placent, pour le débat qui nous intéresse, soit les Blancs, soit les Noirs en haut de leur pyramide inégalitaire.

                                          - Le racisme, d’où qu’il vienne est un sentiment primitif d’ordre pulsionnel et qu’il convient de dépasser si l’on veut entrer dans un processus civilisationnel.

                                          - Comme l’a dit Malcolm X : « On ne combat pas le racisme par le racisme.. »

                                          Gazi BORAT


                                          • (---.---.83.38) 2 février 2007 21:09

                                            @ Makan

                                            j’ai lu avec attention votre réponse. Elle confirme bien ce que je pense. Vous avez intégré les discours falsifiés des européens qui tendent à dire que si nous chechons à connaître notre VRAIE histoire, et pas celle qu’ils ont fabriqué pour nous, nous sommes racistes !

                                            Relisez mes propos plus hauts, je dis bien que chacun doit connaître son histoire et surtout les blancs pour que la paix revienne dans le monde.

                                            Je reconnais votre panique dans vos propos ! hoooo, que vont dire les blancs ?

                                            Je vous le redis : Vous n’avez rien à attendre de gens qui mentent sur leur propre histoire ! Je vais vous révéler une autre bourde de BILL : il dit qu’il n’y a pas si longtemps qu’ils y a des « noirs » en France ! Voyez comme il est ignorant tout comme l’auteur du post qui se bat selon ses dires pour la justice (mais pas celle de l’histoire puisqu’il laisse passer ce genre de propos sur son article en preux chevalier de l’anti-racisme)

                                            Les Noirs ont toujours fréquentés l’Europe, je vous cite l’exemple de Maures !

                                            Bill vous nie votre propre humanité quand ils osent prétendre que ce sont les « indiens » qui ont inventé le Zéro ! Par cela, il souscrit même aux idées lumineusement racistes du siècles des ténèbres !

                                            « Civilisés jusqu’à la moelle des os !L’idée du nègre barbare est une invention européenne. » LEO FROBENIUS

                                            Mon cher ami, vous n’avez rien à gagner à vous cacher parmi eux ! c’est ensemble que nous serons forts et que nous pourrons arrêter le pillage de notre si beau continent !

                                            Je ne suis pas choqué que vous soyez rentré chez nous ! je vous envie même ! quand on connaît son histoire, on a qu’une hate, rentrez aider les frères au pays !

                                            Mais si on y rentre avec la même mentalité que les gens d’ici qui se croient supérieurs à tout le monde, je crois qu’on perd son temps ! j’ose espérer que ce n’est pas votre cas.

                                            Laissez moi vous dire que vous n’avez plus besoin de courber l’échine ! revendiquez votre (notre) immense patrimoine, car il est à nous et l’humanité tout entière nous doit ce qu’on lui à apporté !

                                            Nous avons inventé le zéro, les maths, l’architecture, la philo, la spiritualité, la medecine....... nous avons DONNE tout notre savoir à l’humanité entière.

                                            faites un tour sur africamaat ! vous m’en direz des nouvelles !

                                            http://www.africamaat.com


                                            • Makan (---.---.1.178) 3 février 2007 20:29

                                              @(IP:xxx.x12.83.38)

                                              J’avais décidé de vous faire une réponse hyper-méchante mais je renonce.

                                              Voyez-vous, nous n’arriverons à rien si nous continuons à vivre dans l’amertune. La haine obscurcit le jugement.

                                              Connaître son histoire, c’est bien mais si on ne prépare pas l’avenir, cela ne sert à rien.

                                              Savez-vous pourquoi on respecte les Asiatiques ? Parce qu’ils ont développé leur continent. Si l’Asie était à la dérive comme l’est aujourd’hui l’Afrique, nul doute qu’il seraient l’objet du même mépris que nous.

                                              Etes-vous prêts à affronter les dictateurs corrompus, les multinationales corruptrices et leurs bras armés qui maintiennent ces même dictateurs en place ou les enlèvent selon leur bon gré ? Les affronter même au prix de votre vie, pour le bien de ce continent ?

                                              Etes-vous prêts à dire aux jeunes qu’au lieu d’aller se noyer dans l’Atlantique ou de mourrir de faim sur des radeaux à la dérive, il pourraient se battre et mourrir d’une manière plus digne pour leur pays ?

                                              Je connais beaucoup de gens (et je suis de ceux-là) qui se sont rejouis parce que les « jeunes patriotes » ont affronté l’armée française en Côte d’Ivoire en novembre 2004, au prix de leurs vies, pour défendre leur président. Si nous défendions ceux que nous considérons comme nos bons dirigeants et si nous faisions partir les mauvais, ce continent ne serait pas aujourd’hui dans ce état lamentable. Mais depuis toujours, nous avons laissé les autres les choisir pour nous.

                                              Puisque vous avez fait le choix de rester en Europe, montrez donc par votre travail et par un combat mené avec dignité et sérieux ce que vous valez. Je n’ai rien contre ceux qui ont fait le choix de rester. J’en connais beaucoup qui s’en sortent très bien et qui sont respectés. Mais je connais beaucoup de diplômés Africains qui sont restés faire le gardiennage ou la plonge en France quand leur cher pays s’était saigné pour les former.

                                              Ce type de combat ne se gagne pas en espérant que les gens vont croire qu’on a inventé le zéro ou je ne sais quoi d’autre il y a 3000 ans. C’est un combat d’aujourd’hui et il faut qu’on le gagne si on veut un avenir pour nos enfants.

                                              Nous n’avons pas besoin que quelqu’un reconnaisse ou non notre humanité. En doutez-vous vous-même ?

                                              Bien à vous.


                                            • Enerste (---.---.102.100) 15 février 2007 18:14

                                              Patrick Lozès, président du CRAN, a parfaitement réussi son plan média. Pour bien comprendre les choses, à la clef de tout ceci, il y a, d’une part, le bouquin de Patrick Lozès sur les Noirs sorti début février en librairie et les prochaines échéances électorales.

                                              Acte 1 : Le 31 janvier 2007, le dîner mondain/annuel du CRAN (250 euros/personne où très peu de Noirs furent présents. Et pour cause !) a eu lieu dans un Luxueux restaurant de Saint Cloud. Véritable flop médiatique car en dehors de 3 lignes dans le monde aucun journal n’en a parlé.

                                              Acte 2 : coup de poker, véritable brelan d’As pour Patrick Lozès : le sondage Cran./SOFRES sur les Noirs ! A l’unanimité, les médias ont repris et commenté abondamment le sondage Cran/SOFRES.

                                              Acte 3 : une fois les médias mobilisés sur le sondage Le Cran/SOFRES et son nom abondamment évoqué à la radio, à la télé et dans les journaux, Patrick Lozès en profite pour faire la promo de son livre qui vient de sortir en librairie. Naturellement, cet opus parle des « Noirs de France » qui est en réalité son fond de commerce fort lucratif ! Comme si Patrick Lozès connaissait le bas peuple noir et comme s’il s’était rendu une seule fois à Clichy-sous-Bois ou au Val Fourré !

                                              Acte 4 : Dans le sondage CRAN/SOFRES, Patrick Lozès réclame 8 % de députés Noirs et de ministres noirs ! Nous y voilà car en vérité, c’est tout ce qui l’intéresse et absolument pas les offenses faites aux Noirs. Candidat malheureux aux dernières élections législatives dans le 4è arrondissement de Paris, il espère que son gros coup de com sensibilisera les politiques et lui permettra d’obtenir un strapontin à l’Assemblée ou dans le Gouvernement.

                                              Si toutes ces manoeuvres ne s’apparentent pas à une instrumentalisation forcenée des Noirs et de leurs malheurs par Patrick Lozès, alors qu’est-ce que c’est ?

                                              Au fait, un sondage TNS/SOFRES coûte une fortune alors qui a payé ce sondage ? Certainement pas le CRAN, petite association sans envergure et sans le sous, alors qui ? Qui a intérêt à ce que la population noire soit dénombrée ? Et surtout dans quel but ? Qui a voulu ouvrir cette boîte de Pandore ?


                                              • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 16 février 2007 03:58

                                                Bonsoir... Tout d’abord, merci de m’avoir lu...

                                                « Acte 1 : Le 31 janvier 2007, le dîner mondain/annuel du CRAN (250 euros/personne où très peu de Noirs furent présents. Et pour cause !) a eu lieu dans un Luxueux restaurant de Saint Cloud. Véritable flop médiatique car en dehors de 3 lignes dans le monde aucun journal n’en a parlé. », écrivez-vous... Je pense, parce que je les connais, il y a beaucoup de gens de race noire (citoyens français ou étrangers), qui ont de l’argent : donc, ils peuvent parfaitement se payer un dîner ou un déjeuner dans un restaurant luxueux !

                                                « Acte 2 : coup de poker, véritable brelan d’As pour Patrick Lozès : le sondage Cran./SOFRES sur les Noirs ! A l’unanimité, les médias ont repris et commenté abondamment le sondage Cran/SOFRES. », et « Acte 3 : une fois les médias mobilisés sur le sondage Le Cran/SOFRES et son nom abondamment évoqué à la radio, à la télé et dans les journaux, Patrick Lozès en profite pour faire la promo de son livre qui vient de sortir en librairie. Naturellement, cet opus parle des Noirs de France qui est en réalité son fond de commerce fort lucratif ! Comme si Patrick Lozès connaissait le bas peuple noir et comme s’il s’était rendu une seule fois à Clichy-sous-Bois ou au Val Fourré ! », estimez-vous... Là, je ne pense pas pouvoir vous répondre dans la mesure où, tout comme vous, je me méfie de certains sondages ! Quoiqu’il en soit, ce sondage a permis très certainement au CRAN de faire parler de lui, d’autant que le pouvoir parle de plus en plus de discrimination positive (sensibilité que je combats puisque je suis contre toutes formes de discriminations !)...

                                                « Acte 4 : Dans le sondage CRAN/SOFRES, Patrick Lozès réclame 8 % de députés Noirs et de ministres noirs ! Nous y voilà car en vérité, c’est tout ce qui l’intéresse et absolument pas les offenses faites aux Noirs. Candidat malheureux aux dernières élections législatives dans le 4è arrondissement de Paris, il espère que son gros coup de com sensibilisera les politiques et lui permettra d’obtenir un strapontin à l’Assemblée ou dans le Gouvernement. Si toutes ces manoeuvres ne s’apparentent pas à une instrumentalisation forcenée des Noirs et de leurs malheurs par Patrick Lozès, alors qu’est-ce que c’est ? Au fait, un sondage TNS/SOFRES coûte une fortune alors qui a payé ce sondage ? Certainement pas le CRAN, petite association sans envergure et sans le sous, alors qui ? Qui a intérêt à ce que la population noire soit dénombrée ? Et surtout dans quel but ? Qui a voulu ouvrir cette boîte de Pandore ? »n écrivez-vous ! Loin de moi de vouloir juger vos propos ou ceux de Patrick Lozès... Cependant, il a des convictions : pour lui, « les Noirs de France, Citoyens français à part entière, doivent être représentés dans la Communauté nationale ! »... Pour ce faire, il estime qu’il faut mettre en place la discrimination positive, ainsi que d’autres mesures...

                                                Ce qui me gène, et je ne me suis pas privé de lui poser la question, c’est que, dans « Conseil Représentatif des Associations Noires de France » (CRAN), il y a les mots « Associations Noires »... De là, à prôner un « certain » communautarisme, il y a un pas, qu’il semble vouloir franchir, bien qu’il s’en défende !

                                                Lorsque j’ai fait cette interview, je me suis penché sur cet homme, que j’ai interrogé... Mon travail n’est pas de le juger ! Il est de le faire réagir sur certains points...

                                                Maintenant, j’ignore qui a payé ses sondages ! Cependant, ET VOUS AVEZ RAISON DE LE FAIRE, il vous faudrait l’interpeller directement en vous rendant sur ses deux sites : http://www.lecran.org ou http://capdiv.org ! Vous pourrez lui écrire directement sur son adresse électronique

                                                En tous les cas, votre remarque est très intéressante, car elle pose les vraies questions !!!

                                                Dominique Dutilloy


                                                • (---.---.65.70) 25 février 2007 17:24

                                                  Bonjour à tous

                                                  Comme vous le constaterez en visitant son forum (http://noirs-en-colere.xooit.fr/f1-D.htm), le Comité pour la Refondation du CRAN (CRC) fait un travail de longue haleine pour informer les membres du CRAN et l’opinion publique sur ce qui se passe au CRAN.

                                                  Dans l’introduction de votre article, vous écrivez : « Très actif, le CRAN, qui n’hésite pas à monter au créneau, regroupe aujourd’hui plusieurs centaines d’associations à travers son réseau, de Lille à Saint-Denis de la Réunion, en passant par Fort-de-France, Marseille, Nantes ou Paris... » Je pense que la direction actuelle du CRAN a abusé de votre crédulité. Le bilan de mobilisation des membres au sein du CRAN tel que le publiait le secrétariat du CRAN le 15 août 2006 est éloquent :

                                                  Nombre d’associations inscrites : 110

                                                  Nombre d’associations à jour de leur cotisation : 18

                                                  Nombre de personnes physiques inscrites : 310

                                                  Nombre de personnes physiques à jour de leur cotisation : 62

                                                  La situation n’a pas sensiblement évolué au point à accréditer votre affirmation. L’une des choses que le CRC reproche à la direction actuelle du CRAN, c’est de ne pas comprendre la nécessité absolue de mobiliser activement les associations noires et les personnes physiques membres potentiels et de s’appuyer sur les membres du CRAN comme véritables acteurs de la cause du CRAN. La réalité, c’est que cette direction manifeste au quotidien du mépris à l’égard de l’immense majorité des membres du CRAN. Le communiqué N°2 du CRC intitulé « les exigences du Comité pour la Refondation du CRAN » résume cette dure réalité. Ce communiqué est disponible sur notre forum.

                                                  Ce qui me frappe le plus à la lecture de votre article, c’est l’énorme décalage qu’il y a entre les propos de Patrick LOZES et sa pratique désastreuse en tant que président du CRAN. Notre comité a montré sur la base de nombreux faits objectifs qui s’accumulent tous les jours que ce qui est en marche, c’est une vaste imposture visant à mettre le CRAN et l’ensemble de la communauté noire au service des ambitions politiciennes de Patrick LOZES et de son ami Louis-Georges TIN. Pour atteindre ces objectifs inavouables, les deux compères ne reculent devant rien :
                                                  - Falsification de documents à la préfecture de police de Paris et usurpation de poste au sein du bureau exécutif de l’association.
                                                  - Tripatouillage, manipulation et adoption frauduleuse des documents fondamentaux de l’association.
                                                  - Eviction et radiation arbitraire de responsables et de membres de l’association.
                                                  - Gestion opaque et douteuse de la trésorerie de l’association.
                                                  - Montage de projets obscurs et financement occulte d’actions médiatiques.
                                                  - ... etc

                                                  Ce ne sont là que quelques uns des aspects les plus crapuleux de la pratique de cette direction dont le premier savoir-faire est, il faut le reconnaître, l’organisation de coups médiatiques (parade devant les médias, voyages médiatiques aux Antilles et organisations de dîners de gala).

                                                  Compte tenu de tout ce qui précède, vous comprendez facilement, je l’espère, que pour nous au CRC Patrick LOZES fait de l’escroquerie intellectuelle lorsqu’il affirme vers la fin de l’interview :

                                                  « Un an après sa création et le bilan très positif de ses actions, le Cran est une bonne nouvelle et un espoir pour les populations noires qui disposent enfin d’un instrument républicain pour démontrer à la nation entière les difficultés qui sont les leurs et qui n’étaient pas perçues dans leur globalité par la société française. »

                                                  Et c’est le comble lorsqu’il tente de semer l’illusion que ses coups médiatiques suffiront pour faire naître une prise de conscience et provoquer la mise en place d’actions correctrices en affirmant :

                                                  « Mais c’est aussi une bonne nouvelle pour la France car notre pays est une nation admirable, qui pourtant tolère en son sein des discriminations inacceptables jusqu’à ce qu’on les lui montre, en général, cela entraîne une prise de conscience et la mise en place d’actions correctrices. C’est à ce travail de mise en lumière que s’est attelé le Cran. »

                                                  Il nage en pleine confusion et prend ses désirs pour la réalité quand il dit :

                                                  « Il y a des règles et un socle de valeurs en France qui empêche que l’on insulte impunément qui que ce soit ! Les lois de la République sont bien faites, elles punissent les racistes parce qu’ils véhiculent non pas ‘’simplement’’ des idioties, mais des incitations à la haine. »

                                                  Ainsi une rhétorique d’opportuniste vient s’ajouter à une pratique sociale peu recommandable au service d’une ambition politicienne indécente. Bref la critique approfondie de ce livre reste à faire. Nul doute que les vrais démocrates et politiques (au sens noble du terme) au sein de la communauté noire ne manqueront pas de s’y atteler.

                                                  Outre le forum, notre comité diffuse un dossier de presse qui récapitule tous les documents qu’il a publiés (jusqu’au 31 janvier 2007). Nous travaillons actuellement sur le communiqué n°4 du Comité. Il pourrait s’intituler : « Le CRAN : des faussaires/falsificateurs et délinquants politiques en cols blancs sont aux commandes ». Nous y apporterons les dernières preuves sur lesquelles nous avons réussi à mettre la main, autant de preuves qui nous amènent à demander la démission de cette direction honnie, usurpatrice et pourrie du CRAN.

                                                  Il va sans dire que nous nous tenons à votre disposition pour tout complément que vous pourriez souhaiter avoir ou pour vous rencontrer pour un entretien plus approfondi.

                                                  Salutations cordiales.

                                                  Komlan MISSINHOUN

                                                  Porte-parole du CRC

                                                  komlan@ouvaton.org

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès