• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Etre ou ne pas être… homosexuel !

Etre ou ne pas être… homosexuel !

A l’heure où le mariage pour tous ne fait plus débat en France, les violences de groupes homophobes ne font que se multiplier à l’est du continent. Si la puissance de la Russie est indéniable dans le contexte mondial actuel, on ne la félicitera cependant pas pour son respect des droits de l’homme. Le gouvernement lui-même semble particulièrement intéressé par l’orientation sexuelle de ses habitants, puisqu’en juin 2013, Poutine promulgue une loi interdisant « toute acte visant à faire la propagande de l’homosexualité devant les mineurs ». Il y a quelques mois de cela, de nombreux partisans de la communauté LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels) allaient jusqu’à proposer un « boycott » des jeux olympiques qui devaient se dérouler à Sotchi pour protester contre la mise en place de cette loi ! Comment peut-on alors imaginer tant d’intolérance de la part d’un pays aussi développé que la Russie ?

Des violences inacceptables envers les homosexuels.

Il n’est pas difficile de trouver sur internet et sur les réseaux sociaux russes des vidéos montrant des personnes homosexuelles se faisant tabasser ou humilier par des groupes homophobes dit « nationalistes radicaux et néonazis », qui n’ont pas le moindre remords à violer les principes de la dignité humaine de leurs victimes. Ces groupes extrémistes leurs donnent rendez-vous via des sites de rencontre gay, puis les torturent ou les tabassent, parfois même jusqu’à ce que mort s’en suive. C’est notamment ce qui est arrivé à un jeune homme de 23 ans dans le sud du pays il y a environ un an de cela. Retrouvé avec de nombreuses blessures, il serait mort sous les coups de ses agresseurs. Deux hommes d’une vingtaine d’année ont par la suite été arrêtés pour ce crime.

Une autre arrestation peu médiatisée en France a également eu lieu durant le mois de janvier : celle de Maxim Martsinkevich. Ce nom ne vous dit peut être rien, pourtant, cet homme est l’auteur de bon nombre de ces vidéos dénoncées précédemment. Cet extrémiste dirigeait un groupe néonazi du nom de « occupy pedophilia », tristement réputé pour la traque des homosexuels à laquelle il se livrait et la diffusion de films de quelques minutes montrant des homosexuels humiliés et obligés de se « donner en spectacle » devant la caméra. Malgré l’arrestation du chef d’un des groupes homophobes les plus important et les plus influent en Russie, il n’en reste pas moins que ses partisans ne vont certainement pas cesser leur traque et leurs persécutions des personnes non hétérosexuelles. De plus, d’autres groupes aux mêmes intentions et a la même idéologie homophobe ne cessent de voir le jour en Russie.

Ces extrémistes tentent de justifier leurs actes en accusant les personnes homosexuelles de pédophilie et en prétendant ne faire que « protéger les enfants ». Le mot « pédéraste » est ainsi généralement employé pour désigner les homosexuels dans la langue russe alors que la signification exacte de ce terme est « pédophile ». Cet amalgame entre homosexualité et pédophilie est-il fait involontairement par la population russe ou n’est ce qu’une tentative de justifier l’injustifiable ? Difficile de pencher pour la première option quand on sait que ces groupes homophobes s’en prennent parfois à des adolescents homosexuels. Pas facile alors d’accuser un mineur de pédophilie…

Une passivité et une indifférence de la population et des autorités russes.

Impunis, voire même encouragé par certaines « têtes pensantes » du pays, aucune mesure n’est prise pour faire cesser les violences injustifiables de ces « anti-homosexuels » et empêcher la diffusion de ces vidéos intolérables destinées à terroriser les personnes tentées de revendiquer leur homosexualité. Dans un pays où la censure fait rage, il devrait être inadmissible que de telles violences soient mises en avant sur les réseaux sociaux, ainsi que dans bon nombre de médias russes. Les autorités quant à elles n’engagent que très rarement des poursuites envers les agresseurs, allant parfois jusqu’à considérer « normal » qu’une personne homosexuel soit la cible d’attaques homophobes.

Ajoutons à cela que la loi de juin 2013 n’a fait qu’augmenter les violences, qui en plus d’être physiques, sont également verbales et ce parfois même à la télévision russe. Face à un gouvernement qui semble condamner implicitement l’homosexualité à travers ce type de loi, ces agresseurs pensent alors jouir d’une certaine liberté en ce qui concerne leurs crimes, ne sentant pas le danger d’une quelconque condamnation ou même d’une simple sanction se dessiner à leurs horizons.

Mais les coupables ne se trouvent pas seulement du côté gouvernemental. En effet, on ne peut pas dire que les russes fassent preuve d’une grande ouverture d’esprit en ce qui concerne la question homosexuelle. Ainsi, seulement 12% d’entre eux ne se sont pas prononcés comme étant favorable à la mise en place d’une telle loi et presque la moitié des 88% restant estime que l’homosexualité devrait être condamnée par une sanction pénale. C’est deux fois plus qu’il y a sept ans. Rappelons également que l’homosexualité était considérée en Russie comme un crime jusqu’en 1993, puis comme une maladie mentale jusqu’en 1999. Les russes ne se sont donc que très récemment « ouvert » sur la question de l’orientation sexuelle. Cela dit, près d’un tiers de la population russe affirme penser que l’homosexualité reste une maladie…

Une homophobie banalisée par la population, des actes de violences et d’humiliations particulièrement agressifs mais considérés comme « anodin » par la Russie ; étrange constat pour un pays se trouvant au cœur d’un continent se proclamant défenseurs des droits de l’homme…

 

Si les JO de Sotchi ont permis à la communauté LGBT de dénoncer l’omniprésence de l’homophobie en Russie et d’en faire un sujet au cœur des débats, au lendemain de ces jeux et face à une actualité russe principalement concentrée sur l’Ukraine, beaucoup sont les personnes qui semblent avoir oublié que la question de l’homosexualité en Russie ne peut être considérée comme une affaire classée. Elle devrait, au contraire, servir de tremplin pour dénoncer l’homophobie qui reste encore aujourd’hui bien trop présente autour de nous et pas seulement dans nos pays voisins. Alors à quand la fin de l’intolérance dans un monde qui ne cesse de se prétendre « moderne » et « ouvert » ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.85/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

245 réactions à cet article    


  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 17 mai 2014 11:28

    Si on laissait parler d’homosexualité les seuls homosexuels réels, ils décourageraient quiconque d’aborder ce sujet minoritaire et d’intérêt privé. Elle ne trouve écho que sur les médias où ne sévissent que de faux homos en fait bi dans les partouzes privées de l’élite, et chez des peu recommandables personnages tels Caroline Fourest ou Ruquier. Mais en aucun cas cette mode n’est une solution aux problèmes de société qui occupent l’intérêt général. Pour répondre à la question, le peuple se fout passablement de cette question de citadin bourgeois.


    • lucas 17 mai 2014 17:57

      Ouaip, comme Eddy Bellegueule


    • seb71 18 mai 2014 01:00

      ceux qui prennent plaisir a humiliés et pourchasses les homos,sont des pervers qui bandent moue .....avec certainement une sexualité étriqué et qui fracasse leur femmes quand ils sont saouls.....d ailleurs vu l heure je vais rejoindre la mienne, bisou et chaude nuit a tous......


    • fabimon 18 mai 2014 01:33

      Tout à fait, j’appelle ça de la charogne et tout ceux qui sont derrière eux


    • Pierre Pierre 17 mai 2014 11:53

      @ l’auteur,
      Encore un article russophobe inutile qui ne fait pas la différence entre la loi russe qui ne punit pas l’homosexualité et le comportement de groupes de voyous qui commettent des crimes. 
      J’approuve tout-à-fait la loi russe de protection des mineurs qui a été votée par leur parlement à l’unanimité moins une abstention donc y compris l’opposition. Je suppose qu’il doit y avoir des homosexuels parmi les 450 membres de la Douma. Ils ont donc aussi voté cette loi. De quel droit alors les Occidentaux viennent se mêler de la façon dont les Russes veulent organiser leur société.
      Une propagande homosexuelle peut induire une confusion dans l’esprit de jeunes enfants et les orienter vers des expériences qui les marqueront toute leur vie.
      Pour le reste, il y a en Russie des boîtes homosexuelles comme dans les autres villes d’Europe et c’est très bien. (lien
      Si vous voulez faire un article d’actualité sur le sujet, intéressez-vous au Brésil où il y a plus de 300 meurtres d’homosexuels par an. (lien)


      • lucas 17 mai 2014 17:53

        Parce qu’il y’a des homophobes au Brésil, on devrait être d’accord avec les homophobes en Russie. Mais bien sûr... ;)


      • lucas 17 mai 2014 17:54

        Relativisons tout, puisque tout le monde relativise tout


      • Pierre Pierre 17 mai 2014 19:19

        @ Lucas,
        Je ne relativise rien du tout. Le titre de l’article me semblait assez général et le contenu se focalise surtout sur la Russie. Les cas de meurtres d’homosexuels en Russie sont rares et les coupables sont sévèrement punis. En Russie, quand on est condamné à 15 ans de camp, on fait 15 ans. En Europe, une condamnation de 20 ans se résume à 8 ans pour bonne conduite.
        S’il fallait faire un article sur la discrimination, il fallait évoquer l’Arabie Saoudite, ou certains pays d’Asie et d’Afrique ou même certains États des États-Unis. (lien)
        Il y a un soutien quasi unanime des Russes à la loi sur protection des mineurs. Cela veut dire qu’on se définit comme hétéro, bi ou homo sans problème mais pas devant les mineurs. 
        Vous n’ignorez pas que la Russie a un problème démographique. Ce n’est pas en encourageant l’homosexualité que ce pays va le résoudre. 
        Vous oubliez que si pour certains, il s’agit d’une tendance innée, pour d’autres il s’agit d’un comportement acquis.


      • lucas 17 mai 2014 19:32

        Moi, tout ce qui m’intéresse ce sont les gens que l’on brime parfois de façon horrible pour leur orientation sexuelle, leur couleur de peau... où que ce soit. J’ai toujours considéré l’Arabie Saoudite, puisque vous en parlez, comme un trou noir, mais ce n’est pas une raison pour dire que, puisque l’Arabie Saoudite est la dernière des merdes, tout va bien ailleurs. C’est un travers bien trop fréquent aujourd’hui.

        Quant à l’idée que l’homosexualité serait « acquise », ça veut dire que l’hétérosexualité aussi. Et acquises ou non, ce sont deux tendances, une fois ancrées, qui le sont solidement. Il y’a des gens qui voudraient arguer du fait que l’homosexualité serait peut-être « acquise », mais ils sont incapable 1. De démontrer comment, par quel biais. 2. De démontrer que cela pourrait être réversible puisque c’est, bien évidemment, l’idée qui leur trotte dans la tête. Aussi, certains savants fous font des expériences : c’est amusant, vous savez quoi ? Des « savants » en Russie viennent précisément de découvrir un « vaccin » contre l’homosexualité. Il y’a de ces hasards... ^^

      • lucas 17 mai 2014 19:34

        J’ajoute que « décourager » l’homosexualité pour des raisons démographiques revient à des homosexuels à faire des enfants, puisque les enfants manquants, dans cette optique, sont ceux que les homosexuels n’ont pas eu et « devraient » avoir.


      • lucas 17 mai 2014 19:47

        à obliger des homosexuels à faire des enfants, veuillez m’excuser.


      • Pierre Pierre 17 mai 2014 21:08

        Il y a des gens qui voudraient arguer du fait que l’homosexualité serait peut-être « acquise » 
        Je n’ai pas gardé le lien mais j’ai lu il y a quelques années une étude qui le démontrait. 
        Que disait cette étude. 
        A la puberté, les jeunes découvrent souvent la sexualité entre eux. Cela se résume souvent à jouer à touche-pipi. Comme l’homosexualité est un tabou, cela se passe en cachette et les jeunes ont conscience de faire quelque chose d’interdit. 
        Ils passent ensuite à des jeux avec des partenaires de l’autre sexe en public : se tenir par la main, s’embrasser, se caresser etc. et ils deviennent pour la majorité hétérosexuels.
        L’étude montrait que quand on retirait le tabou, un plus grand nombre de ces jeunes devenait bis ou homos. Au plus longtemps qu’ils se cantonnaient dans des jeux avec des partenaires du même sexe, au plus difficile étaient plus tard les rapports avec l’autre sexe.
        Ne venez pas faire des leçons sur les discriminations, cela n’a rien à voir. C’est une question de culture et de tolérance qui s’acquière surtout en famille.
        Certainement pas avec des lois contraignantes ou avec la théorie (ou l’expérience) du genre.


      • fabimon 17 mai 2014 21:23

        Une seule chose à dire : quelle étude ?


      • 雛罌粟 雛罌粟 19 juillet 2014 13:45

        Pierre : « Je n’ai pas gardé le lien mais j’ai lu il y a quelques années une étude qui le démontrait [bla bla] »


        Quel dommage !
        On a perdu une bonne occasion de se fendre la poire…
        (Vous êtes sûr que c’était pas plutôt une conversation de bistrot ?)

      • baron 17 mai 2014 12:27

        Je ne vois pas le lien entre la protection légitime des enfants et le droit d’être et de vivre en tant qu’homosexuel.


        Ou alors il y en a un dans l’esprit d’activiste homo et dans ce cas il convient de s’interroger et d’être vigilant. 

        • lucas 17 mai 2014 19:04

          En fait, le lien entre homosexualité et pédophilie est strictement le fait des homophobes qui ont besoin d’étayer leurs lois par des fictions. Que je sache, les victimes de la pédophilie sont avant des petites filles non ? Il n’y a pour autant aucune loi contre la « propagande » de l’hétérosexualité en Russie envers les mineurs, ce qui devrait en être la suite logique.

          Preuve que cette loi est absurde.



        • fabimon 18 mai 2014 01:47

          Et alors, tu sors deux pauvres exemples sans aller faire un tour du côté des couples hétéros ? Ha quelle belle honnêteté intellectuelle. 



        • fabimon 18 mai 2014 01:53

          Hein, ils sont beaux ces hétéros.


          T’as vraiment utilisé un procédé minable de pauvre type là

        • fabimon 18 mai 2014 01:54

          Interdisons l’hétéroparentalité du coup, puisqu’il est prouvé qu’elle est aussi néfaste que l’homoparentalité, par de si brillants exemples et raisonnements. 



        • fabimon 18 mai 2014 02:14

          Et encore une fournée (quand on peut s’offrir le luxe d’être aussi con qu’un homophobe, c’est une récréation pour les méninges) : 

          Vous ne trouvez pas que les hétéros sont vraiment dangereux pour les enfants ? Et à ceux qui seraient tentés de dire que c’est des exceptions, qu’il faut pas généraliser, faut même pas essayer si c’est pour dire après que les gays seraient dangereux pour les enfants, comme le triste sire a tenté sa manoeuvre pitoyable plus haut. Il a trouvé quelques cas, c’est une exception aussi. 
          Vraiment malhonnête, c’est pas croyable. 

        • Pierredu 18 mai 2014 02:45

          Et puis en gros, nous y revoilà, le bon gros vieux amalgame selon lequel les homosexuels seraient en fait des pédophiles, ce qui justifiera la loi russe inique. Gros comme une maison et tellement malsain. 


        • Aldous Aldous 19 mai 2014 01:02

          Faute d’argument voilà l’insulte. 

          Ce lien n’est pas un délire d’hétéro, c’est revandiqué par des figures homos bien en vue du mouvement sociétaliste.
          Et il s’agit d’une question éminemment politique, quand un ex-ministre comme Frédéric Mitterand déclaré « au dessus de 14 ans c’est dégeulasse ! »


          Aujourd’hui, en France, un homme politique en pointe du mouvement gay qui dit pratiquer le sexe avec des garçons de moins de 14 ans est considéré comme un homosexuel normal. Alors, selon vous, il est quoi ? 

        • Aldous Aldous 19 mai 2014 01:17

          Et cette perle de l’autre honorable ministre de la culture socialiste :


          « La sexualité puérile est encore un continent interdit, aux découvreurs du XXIe siècle d’en aborder les rivages. »

          On y est au XXIe siècle et y’en a qui préparent leur casque colonial.


        • Pierredu 30 juin 2014 00:41

          Où y’a-t-il des insultes ? Les victimes de pédophilie sont très majoritairement des petites filles. Il en ressort donc bien que lier l’homosexualité à la pédophilie est une manœuvre d’homophobes qui ne savent pas quoi inventer pour justifier leurs obsessions.

          Et pourtant, on ne voit aucun pendant « hétérophobe », qui fasse un lien, bien plus légitime donc, entre hétérosexualité et pédophilie. Preuve que les gays sont plus responsables.


        • Pierredu 30 juin 2014 00:44

          Le ministre en question parle de sexualité puérile, il ne fait pas de distinction entre garçons et filles, que je sache. Pourquoi alors lier homosexualité et pédophilie, si ce n’est dans un but manipulatoire assez dégoûtant ?

          Pourquoi ne pas évoquer également un Klaus Kinski, un Roman Polanski, etc, etc... et en tirer la conclusion que les hétérosexuels sont dangereux ?

          Manipulation homophobe, rien de plus.


        • baron 17 mai 2014 12:39

          Il conviendrait plutot de renforcer la lutte contre la pédophilie en étant implacable contre ces prédateurs. 


          Qu’on le veuille ou non l’hypersexualisation et la propagande sexuelle en direction des enfants sont des formes insidieuses de pédophilie, elle doivent donc être criminalisé de façon exemplaire.

          La protection de l’enfance est un combat majeur. 

          On pourrait régler le problème en parvenant à trouver des traitements contre cette maladie. C’est possible, mais la recherche manque de financement.

          • César Castique César Castique 17 mai 2014 12:52

            "...« toute acte visant à faire la propagande de l’homosexualité devant les mineurs » 


            En quoi est-ce de l’intolérance que d’interdire la propagande de l’homosexualité ? Et plus encore si elle vise les enfants.

            Que vous le fassiez à l’égard de vos propres enfants, c’est votre affaire, comme c’est la mienne de faire une contre-propagande appuyée, mais ce n’est certainement pas un droit pour les officines LGBTUVWXY et Z !

            • lucas 17 mai 2014 18:02

              Laisses tes enfants vivre leur vie, ils trouveront tout seuls ce qui est bon pour eux dans le sexe. Personne n’a aucune influence là-dedans, c’est plus que certain. 


            • lucas 17 mai 2014 18:38

              Ca c’est parce que t’es parano. On se découvre homosexuel ou hétérosexuel tout seul. Simplement, si tu t’imagines que tu vas pouvoir changer les choses le jour où un de tes gosses viendra te dire qu’il est homo, tu te fourres le doigt dans l’oeil.


            • lucas 17 mai 2014 18:40

              Mais peut-être que c’est de toi que tes gosses devraient avoir le plus peur, étant donné que les abus sexuels sont le plus souvent intra-familiaux :)


            • lucas 17 mai 2014 18:41

              Vu que de ton propre aveu la pédophilie n’a aucun secret pour toi. Ce sont souvent les cagots les plus hypocrites dont il faut se méfier le plus.


            • fabimon 17 mai 2014 20:31

              Hé bien dans ce cas je pense que tu n’aimes pas tes enfants, c’est aussi simple que cela. 


            • fabimon 17 mai 2014 20:32

              Et j’ajoute que je ressens pour toi, comme c’est sans doute réciproque, le plus parfait mépris ^^


            • fabimon 17 mai 2014 20:47

              Un tel psychiatre serait un charlatan qui s’engraisserait sur la bourse des homophobes, ça n’est pas en soi pour me déplaire. Ce qui est moins enthousiasmant c’est l’effet ravageur qu’ils pourraient avoir sur leurs patients. 


            • Montdragon Montdragon 17 mai 2014 12:59

              J’ai dans mon entourage des couples homos hostiles à ce mariage.
              Ils partent du principe qu’il faut assumer ses choix, être adulte citoyen...en 2014 c’est trop demander ? 
              Tout comme le métissage, il s’agit d’affaires privées, en faire la promotion est de la propagande !


              • fabimon 17 mai 2014 15:10

                Etre adulte citoyen, c’est précisément se battre pour ses droits et pour l’égalité. Quant au fait d’évoquer un sujet, on appelle ça de la propagande, arrêtons de parler de quoique ce soit. Bizarre que ce soit centré sur l’homosexualité. Si j’ai envie de parler d’homosexualité, je continuerai à le faire, que ce soit qualifié de « propagande » ou non. Je ne vais pas accuser les hétérosexuels de propagande parce qu’ils s’embrassent dans la rue, et pourtant dans l’esprit d’une loi comme celle-là, ce serait légitime. 


              • lucas 17 mai 2014 18:57

                Et bien désormais, il y’a une égalité plus parfaite encore : les hétéros peuvent à loisir épouser une homme ou une femme. Les homos de même. 

                N’est-ce pas mieux ainsi ? :)

              • fabimon 17 mai 2014 20:35

                Sauf que l’homosexualité est normale. Contrairement à l’homophobie, qui est une vraie maladie. 


              • fabimon 17 mai 2014 20:40

                Et plus il a une basse idée de ses enfants, que de ne pas leur croire le courage de faire leur coming out. Il s’imagine sans doute qu’ils sont à son image. 


              • foufouille foufouille 17 mai 2014 21:24

                « Sauf que l’homosexualité est normale. »
                ben non 1% c’est pas la norme


              • Pierredu 17 mai 2014 21:29

                1% est une chiffre que tu sors de nulle part. Par ailleurs, les gens qui disent que l’homosexualité serait anormale n’utilisent pas ce mot simplement pour dire qu’elle est minoritaire, elles l’utilisent pour des raisons péjoratives.

                Etre un homme ne serait pas normal dans ces conditions, puisqu’il y’a plus de femmes que d’hommes. Raisonnement irrecevable. 

              • Julien30 Julien30 17 mai 2014 22:05

                « tu sais qu’en Europe, à l’antiquité, ça s’enculait sec ? et puis en grèce, la pédophilie était l’autre nom de la pédagogie... »

                Ba oui Igsa, ils sont normaux les homos puisqu’il y en avait dans l’Antiquité, et donc les pédophiles aussi du coup ? Quelle logique ! Au passage qu’est-ce que cette que cette homophobie flagrante d’associer homosexualité et pédophilie :).


              • lucas 17 mai 2014 22:10

                C’est vrai, les victimes de pédophilie sont en majorité des petites filles, donc c’est les hétéros qui sont responsables. 


              • lucas 17 mai 2014 22:41

                Regardez toutes les filles violées dans leur enfance qui témoignent. Beaucoup plus que des mecs, donc oui, c’est certain, ce n’est pas ton pauvre exemple qui me dira le contraire



              • lucas 17 mai 2014 22:51

                Oui et alors ? Les suivants aussi ? C’est un hasard si c’est le premier. 

                « La majorité des victimes sont des femmes ».

              • César Castique César Castique 18 mai 2014 00:30

                «  Par ailleurs, les gens qui disent que l’homosexualité serait anormale n’utilisent pas ce mot simplement pour dire qu’elle est minoritaire, elles l’utilisent pour des raisons péjoratives. »


                Vous n’avez pas bien compris. Quel est la finalité de la sexualité ? La perpétuation de l’espèce. Dans ce but, qui est une des plus puissantes injonctions de la nature, les mâles sont attirés par les femelles et les femelles sont attirées par les mâles. Cela, c’est la normalité. 

                Et dès l’instant qu’un sujet est attiré par autre chose qu’un sujet biologiquement complémentaire, il y a dérèglement, bug. C’est une boussole déboussolée, une horloge déréglée, un piano désaccordé, un GPS désorienté, quelque chose qui donne l’impression d’avoir une utilité, mais qui ne sert strictement à rien. C’est aussi le cas de l’homosexualité.

              • fabimon 18 mai 2014 01:36

                La seule finalité serait la reproduction si nous étions des robots. Mais ce n’est pas le cas, l’une des finalités du sexe est également le plaisir et les relations interpersonnelles. Ceux qui ne comprennent pas cela, je les plains, leur vie est grise.

                Et puis quelle hypocrisie. Qui fait l’amour uniquement pour procréer. Personne. 


              • fabimon 18 mai 2014 01:38

                Le sexe dans la vision « utilitariste » pouah. Tu n’es doté que de la moitié d’un hémisphère cérébral. Ce sont de grandes théories bien creuses et fumeuses sur la NOR-MA-LI-TE ! Surtout ne vous écartez pas du rang. Les psychorigides sont une plaie.


              • fabimon 18 mai 2014 01:39

                Tu devras faire avec le fait que les homosexuels existent et qu’ils ne vont plus se cacher. Tu vas souffrir et c’est tant mieux. 


              • fabimon 18 mai 2014 02:01

                Et puis si les homosexuels ne servent à rien, es-tu sûr d’être si indispensables ? Personnellement j’ai des doutes. 


              • fabimon 18 mai 2014 02:09

                L’homosexualité a pour mérite d’étendre le champ de la diversité humaine et rien que pour cela elle est utile. Mais ceux qui cherche une uniformité dictatoriale et se préoccupent de « rééducation » ne sont pas sensibles à ce genre de chose. 


              • Pierredu 18 mai 2014 02:22

                Tomber amoureux, d’un mec ou d’une fille, ça n’a pas à être « utile ». Le problème de la procréation ça vient après. Non mais c’est quoi ce type avec ses comparaisons complètement à côté de la plaque. S’il se considère comme une machine, y’en a d’autres qui pensent peut être autrement. 


              • César Castique César Castique 18 mai 2014 09:37

                « L’homosexualité a pour mérite d’étendre le champ de la diversité humaine et rien que pour cela elle est utile.  »

                Exactement comme la cleptomanie, l’anthropophagie, le sadisme, la boulimie, le voyeurisme, la dépression, la nécrophilie, l’autisme, le fétichisme et la coprophilie, qui, entre autres, étendent respectivement le champ de la diversité humaine, entre autres, aux cleptomanes, anthropophages, sadiques, boulimiques, voyeurs, dépressifs, nécrophiles, autistes, fétichistes et coprophiles. C’est chouette comme argument… smiley


              • César Castique César Castique 18 mai 2014 09:42

                « Tomber amoureux, d’un mec ou d’une fille, ça n’a pas à être « utile ». »

                Utile ou pas, ce sont des échanges chimiques au niveau du cerveau, déclenchant des cascades d’hormones, le tout dépendant complètement de l’instinct de perpétuation de l’espèce. Notre époque a relégué l’aspect primordial de la sexualité au second plan, mais il reste primordial.

                On pourrait dire que notre sexualité ludico-sentimentale est à la reproduction, ce que la gastronomie est à la nutrition, avec à la base, le même besoin de se reproduire d’une part, et le même besoin de bouffer d’autre part.

                 « S’il se considère comme une machine, y’en a d’autres qui pensent peut être autrement. »

                Et ils ont sûrement raison, les neurosciences en général et la neurobiologie en particulier, n’incitent pas au romantisme. Il est plus poétique de parler de passion amoureuse, que de phéromones, d’organe voméronasal et de phényléthylamine. Nous serons au moins d’accord sur ce point, j’imagine.


              • Pierredu 18 mai 2014 11:42

                Effectivement, c’est plus poétique. Quant eu fait de pouvoir tomber amoureux d’un homme ou d’une femme et de pouvoir l’épouser c’est une très bonne chose. Il n’y a aucune utilité à avoir. La boulimie et le sadisme sont des mauvaises choses parce qu’elles occasionnent de la souffrance, ce qui n’est pas le cas du fait de tomber amoureux hétérosexuellement ou homosexuellement et apporte de la joie. C’est donc un raisonnement non opérant.


              • Pierredu 18 mai 2014 11:44

                Un raisonnement foireux qui n’a pour but que de justifier ta haine des homosexuels, précédemment avouée, y’a pas de mystère, c’est là la clé de tout. 


              • Pierredu 18 mai 2014 12:11

                la cleptomanie, l’anthropophagie, le sadisme, la boulimie, le voyeurisme, la dépression, la nécrophilie, l’autisme, le fétichisme et la coprophilie ; tout ça ce sont des choses qui comportent leur dose de souffrance pour soi ou pour autrui. Rien que le fait de les comparer avec le fait d’être amoureux d’une personne de son sexe fait comprendre la manoeuvre de celui qui fait la comparaison. 

                Quant à la l’aspect « ludico-sentimental », c’est sans doute une question de point de vue, mais je pense que c’est ce qui attire le plus de monde vers la sexualité. L’idée de se reproduire ne vient qu’après en général, dans le cadre hétérosexuel naturellement. 

              • César Castique César Castique 18 mai 2014 12:22

                « ...la cleptomanie, l’anthropophagie, le sadisme, la boulimie, le voyeurisme, la dépression, la nécrophilie, l’autisme, le fétichisme et la coprophilie ; tout ça ce sont des choses qui comportent leur dose de souffrance pour soi ou pour autrui... »


                Vous n’avez rien compris. Je ne m’intéresse pas à la question de savoir si ça fait du bien ou du mal, j’observe que cela aussi « étend le champ de la diversité humaine », pour reprendre la formule du défenseur de l’inversion Fabimon.

              • Pierredu 18 mai 2014 12:40

                L’inversion est un mot qu’on n’utilise plus, ça vous rend ridicule. Mais c’est peut-être une partie de votre plan pour donner l’image d’un vieux croûton, dont vous êtes peut-être fier, donc je ne juge pas, même s’il vous faut casser du sucre sur le dos des homosexuels pour cela. 

                La diversité peut être positive ou négative, donc utile ou négative, ça ne fait aucun doute. Il y’a tout un tas d’imbéciles et des gens intéressants et, parfois, ils sont un peu des deux, ça dépend des moments. Font très certainement partie de la première catégorie ceux qui se permettent de juger de la vie amoureuse de tel ou tel en leur appliquant le critère de « l’utilité ». Peut-être votre hétérosexualité a-t-elle été « utile » en produisant des mômes, mais s’il s’avère qu’ils tourneront en futurs Pol Pot ou Staline, ce sera une utilité bien relative, et même si ce ne sont que des gens pénibles. 

              • César Castique César Castique 18 mai 2014 15:01

                « L’inversion est un mot qu’on n’utilise plus, ça vous rend ridicule. »


                J’ai encore mieux en magasin, uranisme... Les mots tombés dans l’oubli ont ceci de valorisants qu’ils permettent, même aux incrédules et aux gueux, de faire oeuvre de thaumaturge et d’appartenir à une aristocratie. 

                Je comprends que cela puisse déplaire, mais il y a longtemps que j’ai compris : 1. que l’on ne peut pas plaire à tout le monde ; 2. que le subjectivité induit ces goûts et couleurs dont il ne faut point disputer.

                « Font très certainement partie de la première catégorie ceux qui se permettent de juger de la vie amoureuse de tel ou tel en leur appliquant le critère de « l’utilité ». »

                J’ai quand même quelques centaines de milliers d’années d’histoire humaine, et quelques milliers de civilisations, dont certaines très tolérantes à l’égard du vizietto, comme disent les Italiens, mais n’ayant jamais ressenti la nécessité, ni le besoin, ni même l’utilité - nous y voilà -de marier entre elles des personnes du même sexe. 

                Personnellement, j’ai pris conscience de la folie absolue de l’institution, le jour où je me suis avisé que si à la veille de son décès, en 1980, j’avais annoncé à mon père, avec conviction,que vingt ans plus tard, on marierait des hommes entre eux, il serait mort en croyant que j’étais devenu complètement fou. 

                Et je me suis dit que ce qui est démentiel de toute éternité - y compris dans l’Antiquité grecque et romaine* ! - ne peut pas subitement devenir sensé. C’était donc la société qui était devenue maboul. J’ai été envoûté par cette évidence.

                * Le fait que Néron ait épousé le giton Sporus lors d’un simulacre d’épousailles ne pouvait que me conforter dans ma « révélation ».


              • Pierredu 18 mai 2014 15:15

                Sauf qu’uranisme c’était pas péjoratif.

                Hé oui, tout évolue :)

              • César Castique César Castique 18 mai 2014 17:55

                « Sauf qu’uranisme c’était pas péjoratif. »


                Inversion non plus

                « Hé oui, tout évolue :) »

                Tout ce qui va dans le sens du « J’ai envie, donc j’ai le droit », par définition concédé à une minorité, va dans le sens d’une régression de l’homogénéité de la société. L’adoption du mariage pour tous a, comme c’était à prévoir, débouché sur une augmentation des agressions contre les homosexuels.

              • Pierredu 18 mai 2014 17:59

                Inversion était un terme médical négatif

                Uranisme est un terme qui a été créé par Ulrichs, homosexuel, donc se voulant positif. 
                C’est factuel. 
                Moi je vois ça comme une diminution des discriminations et cette vision des choses vaut au moins autant que la votre.

              • Autso95 18 mai 2014 19:50

                Alors la« norme » c’est la majorité ? Tu vas dire qu’un ado n’est pas normal si il ne boit pas ou qu’il ne fume pas sous prétexte que tout ses potes ont commencé a 14 ans ?


              • César Castique César Castique 19 mai 2014 00:58

                « Inversion était un terme médical négatif »

                A condition de considérer que l’inverti est celui qui se présente de dos (à l’envers), par opposition à l’individu qui se présente de face (à l’endroit).

                 «  Moi je vois ça comme une diminution des discriminations et cette vision des choses vaut au moins autant que la votre. »

                 Et moi, je pense que les discriminations peuvent avoir du bon, surtout quand elles supplantent les droits de l’homme au profit des droits de la société.

                 Pas plus tard qu’aujourd’hui, le peuple suisse a décrété, par 63,5 % des vois contre 26,5 %, l’interdiction à vie pour les pédophiles condamnés, de travailler avec des mineurs dans le cadre scolaire, associatif, sportif, etc.

                 Ça me paraît très bien, au même titre l’internetisation des prédateurs sexuels aux Etats-Unis, toutes choses peu conformes aux droits de l’homme, mais conformes au droit de la société d’être protégée des pédophiles et des prédateurs sexuels.

                D’autant plus que le problème, avec la délinquance sexuelle, c’est que l’agressé, souvent, subit encore les séquelles (psychologiques) de l’agression, alors que l’agresseur l’a depuis longtemps refoulée au fond de sa mémoire. Et cela, c’est une grave anomalie qui ne peut être corrigée que par une stigmatisation de longue durée. 


              • Aldous Aldous 19 mai 2014 08:44

                Non la norme c’est ce qui est normal.


                Il y a une sexualité normale car elle est féconde, ce qui est sa fonction première et une sexualité inféconde qui s’éloigne plus ou moins de la normalité.

                On n’a pas besoin de se marier pour s’envoyer en l’air. Le mariage est une institution (voire une sacrement) de la fecondité.

                Dire ceci ne signifie pas que les hétéros ne baisent que pour procréer, c’est une vision réductrice et carricaturale, mais à la différence des homos, la procréation est au programme. Demandez à n’importe quelle jeune mariée si ce n’est pas à son programme ! Ca ne veux pas dire qu’elle va se transformer en pondeuse.

                Ce qui aberrant c’est de devoir expliquer ces evidences tant les lobbies LGBT ont pollué le débat avec des caricatures dépeignant tous les cathos cathos comme des saintes nitouches, les non cathos comme des divorcés bringebalant leurs gosses au gré de leurs coucheries, et l’ensemble des drux comme des Dutroux par dessus le chapeau.

                Ce qui est evident c’est que ces militants sont incapable de mesure et d’impartialité quel que soit le sujet.

                Il suffit d’entendre Fourest mettant le massacre des Russes d’Odessa sur le dos de la Russie pour comprendre leur conception de l’argument. Fourest nous a présenté en sauveteurs les nazis ukrainiens qui ont flingué les Russes qui ont tenté d’echapper aux flammes, qui les ont achevé au sol à coup de barre après qu’ils se soient défenestrés ou les ont torturé en tordant leurs jambes brisées par la chute.

                Cette fille est à vomir. Elle illustre parfaitement que dans la bouche de ces militants le terme Facho est une élément de langagne tacticien vide de sens et que les vrais Facho, que dis-je les authentiques Nazis, ne les dérangent pas du tout, et que, contre toute attente ils sont alliés dans l’ignominie.

                 

              • César Castique César Castique 19 mai 2014 09:11

                « Alors la« norme » c’est la majorité ? »


                Je souscris à tout ce qu’écrit Aldous, mais je vous préciser que la norme, en l’occurrence, c’est ce qui correspond à quelque chose. par rapport à autre chose (l’homosexualité, donc) qui ne correspond rien, sinon à une façon de s’envoyer en l’air, comme la zoophilie ou la mastrubation - à quand sa reconnaissance officielle et le remboursement du « support pornograophique » par la Sécurité sociale ?

                « Tu vas dire qu’un ado n’est pas normal si il ne boit pas ou qu’il ne fume pas sous prétexte que tout ses potes ont commencé a 14 ans ? »

                Il faut bien que jeunesse se passe, et chacun la passe, en fonction de ses penchants et aspirations. Pour le reste, si beaucoup d’ados fument et boivent « pour faire comme les autres », ils ne doivent pas être nombreux ceux qui se font endauffer par mimétisme.

              • Pierredu 30 juin 2014 00:54

                L’homosexualité correspond à quelque chose, à savoir à des relations amoureuses entre deux personnes adultes consentantes. Comparer cela à la « zoophilie » ou à la masturbation, c’est tout simplement inepte et c’est faire preuve d’un mépris contre-productif à l’égard des homosexuels.

                Quant à la norme, j’ai toujours dit que seuls les esprits mesquins prétendaient imposer aux autres leur manière de vivre en la qualifiant naturellement de « normale », à l’exclusion de celle des autres.

                Les hétérosexuels ne sont peut-être pas des Dutroux, mais les homophobes seraient bien inspirés d’arrêter de lier homosexualité et pédophilie, qui constitue réellement un amalgame dégueulasse. Que je sache, les enfants victimes de pédophilie sont en très grande majorité des petites filles.

                Comme on le dit par chez nous, LES GENS « NORMAUX » N’ONT RIEN D’EXCEPTIONNEL. :)

                Vive les gays, à bas les homophobes obtus.


              • fabimon 30 juin 2014 14:18

                C’est amusant ce besoin qu’ont les homophobes de parler invariablement de pédophilie quand il est question d’homosexualité.
                Une bonne fois pour toutes, les deux choses n’ont rien à voir. Si c’est la pédophilie qui t’intéresse, va sur un post qui parle de pédophilie.


              • 雛罌粟 雛罌粟 19 juillet 2014 14:02

                Aldous : « Non la norme c’est ce qui est normal »


                Eh bien, si être normal c’est être aussi bas de plafond & ennuyeux que vous, cultivons l’anormalité !

              • claude-michel claude-michel 17 mai 2014 13:11
                Etre ou ne pas être… homosexuel !...Là n’est pas la question...mais pourquoi venir sur des tribunes crier sa différence..Faut être con pour faire des défilés ou tenir des commentaires sur leur homosexualité.. ?

                Les hétéros sont nettement plus intelligents pour se contenter d’être ce qu’ils sont en silence...mais c’est comme ça pour beaucoup de chose « hors normes »...faut gueuler pour se montrer.. ?


                • lucas 17 mai 2014 18:23

                  Peut-être est-ce tout simplement parce que les hétéros n’ont pas le même genre de problèmes que les homos ? Par exemple, il est possible qu’un homo en ait marre, au bout d’un moment, d’être pris pour un hétérosexuel, étant donné qu’il y’a une présomption automatique d’hétérosexualité (j’aime bien faire le parallèle avec la présomption d’innocence, c’est exactement le même principe). Il faut bien à un moment faire son coming out pour rétablir la vérité, quitte à être accusé de faire de la « propagande » (ridicule !!).

                  Ou alors, on ne fait semblant de rien et le jour où c’est découvert par inadvertance, c’est des réactions du genre « Oh mon dieu, il l’a caché, que les homos sont fourbes ». 

                  Puisque les hétéros sont sensés être plus « intelligents » que les homos, ça ne leur aura sans doute pas échappé. 

                • lucas 17 mai 2014 18:27

                  Parce que c’est ton portrait, «  »Claude-Michel«  » dans ton image de profil ? Laisse-moi doucement rigoler. Mais publies ton adresse si tu veux absolument une rencontre face à face, c’est avec plaisir. 


                • lucas 17 mai 2014 18:29

                  T’es aussi anonyme que n’importe qui, alors viens pas faire le malin. A moins que ce soit un moyen de dire, vous les homos fermez-là sinon les hétéros vont vous casser la gueule, auquel cas ce serait bien signe que la propagande homophobe est plus forte que la soi-disant propagande homosexuelle :)


                • lucas 17 mai 2014 18:33

                  De nos jours, et malgré la perte progressive de notre héritage judéo-chrétien, la peur de l’homosexualité (ou homophobie) semble néanmoins avoir du mal à s’estomper. Cette sensation pourrait s’expliquer par une meilleure visibilité de la communauté homosexuelle ces dernières années, ainsi qu’à une meilleure visibilité de l’homophobie grâce aux progrès d’Internet permettant à chacun de s’exprimer librement sous couvert d’anonymat. Or, on se rend vite compte avec certains réseaux sociaux comme « Facebook », que les relents de l’homophobie décomplexée (qui semblaient pourtant presque exclus de la manif pour tous) demeurent on ne peut plus présent en France. On peut cependant remarquer que les stéréotypes tentant de justifier l’homophobie sont assez souvent répétitifs et révèlent presque toujours une profonde méconnaissance de ce qu’est l’homosexualité de par leurs auteurs. Nous allons voir ici : quels sont ces stéréotypes ? Sont-ils justifiés ? Et comment y répondre pour lutter contre cette homophobie décomplexée ?


                • Julien30 Julien30 17 mai 2014 22:07

                  Il va falloir vous le répéter combien de fois, la sexualité est de l’affaire du privé, et passer son temps à emmerder les gens avec ça c’est ça qui fait monter l’homophobie, vous allez finir par comprendre ?


                • lucas 17 mai 2014 22:09

                  Cache ta femme alors, ça montre que t’es hétéro et c’est sexuel. On peut le répéter aussi ça


                • Julien30 Julien30 17 mai 2014 22:40

                  Mais je ne veux pas interdire du tout aux homos de se promener ensemble dans la rue.


                • lucas 17 mai 2014 22:49

                  Trop aimable. Et bien l’article parle de la loi contre « la propagande » en Russie. Se tenir la main dans la rue sera forcément considéré comme de la « propagande » puisque il y’a des mineurs dans la rue. 

                  Et bien entendu, tu ne veux pas l’empêcher mais tu les regarderas de travers, bonjour l’ambiance. Et d’autres leur foutront une baffe. Le rugbyman de la manif pour tous par exemple, là, qui a pris 4 mois ferme pour avoir nettoyé un couple gay avec l’assentiment général. 

                • Aldous Aldous 18 mai 2014 00:30

                  Z’ont bien raison les Russes de protéger leurs gamins. Ca regarde les Russes et pas les chialeurs professionels d’ici qui sont instrumentalisés pour vomir leur nevrose provoquée par leur mal-être sur un pays qui a l’outrecuidance resister aux prédateurs occidentaux et préserve sa belle culture de l’ignoble uniformisation mentale et culturelle des marchands.

                  Que les frustrés ailles en cure et cesse de croire que politique et névrose font bon ménage.


                • fabimon 18 mai 2014 01:42

                  Les protéger de quoi au juste ? C’est un prétexte pour justifier l’homophobie et la persécution des homosexuels, rien de plus. Et c’est normal que les homophobes d’autres pays trouvent cela normal. 

                  Ils ont bon dos les enfants.

                • fabimon 18 mai 2014 01:44

                  Totalement irrationnel


                • Pierredu 18 mai 2014 02:54

                  mdr, les homophobes sont bien entendu à visage ouvert partout sur le net. Commentaires homophobes, racistes, antisémite, c’est toujours à visage découvert et dans la fierté. Bouffon. 


                • claude-michel claude-michel 18 mai 2014 07:12

                  Par lucas...La violence est le dernier recours d’un imbécile.. !


                • claude-michel claude-michel 18 mai 2014 07:15

                  Par Pierredu...Assumer (en silence) votre différence.. !


                • JL JL 18 mai 2014 08:53

                  ’’La violence est le dernier recours d’un imbécile.. !’’

                  Hum ! Moi j’aurais dit : ’’La violence est le premier recours d’un imbécile.. !’’


                • claude-michel claude-michel 18 mai 2014 09:25

                  Par JL...On peut dire les deux..mais quand il n’ a plus rien à dire il devient violent et grossier.. !


                • Allexandre 18 mai 2014 09:39

                  Les sionistes sont aussi beaucoup plus intelligents que les juifs lambda !! c’est d’une évidence imparable !!!


                • claude-michel claude-michel 18 mai 2014 10:10

                  Par Allexandre...Toujours aussi grossier..et en manque d’intellect.. ?..(c’est un pléonasme avec vous..)


                • Allexandre 18 mai 2014 11:39

                  Le jour où vous arrêterez d’être vous même grossier je m’arrêterai aussi. Mais devant une telle connerie, je ne peux faire autrement. Vous vous croyez intelligent mais vous n’êtes en réalité qu’un dangereux malade mental qui ne sait même pas de quoi il parle. Confondre pédophilie (la plupart étant des hétéros) et homosexualité est la preuve de votre indigence et de votre problème neurologique, ou tout simplement intellectuel. Au lieu de rester enfermé chez vous à rédiger toutes ces villénies, vous devriez aller faire un tour pour vous aérer les neurones. Peut-être cela vous ferait-il le plus grand bien. Voyez en plus je prends soin de votre santé mentale. Je suis gentil non ??


                • Pierredu 18 mai 2014 11:49

                  Réagir un peu vivement à la bêtise et à la provocation ce n’est pas avoir rien à dire, c’est marquer son mécontentement de manière forte. Et en matière de provocation non constructive, vous êtes un maître. Si les homosexuels n’ont pas envie d’être assimilé à des pédophiles ou des nazis ou on ne sait quoi d’autre, c’est tout à leur honneur de le faire savoir face aux homophobes qui expriment ici leur petit contentement de soi. Quant au fait de rester dans le placard, il ne faut pas y compter : les homos ont autant le droit d’étaler leur homosexualité que les hétéros d’étaler leur hétérosexualité. 


                • claude-michel claude-michel 18 mai 2014 14:09

                  Par Pierredu....C’est un point de vue...du fond de votre placard.. ?


                • claude-michel claude-michel 18 mai 2014 14:11

                  Par Allexandre...Ayant une formation de PSY ce serait à moi de vous répondre... !
                  Bonne journée.


                • Pierredu 18 mai 2014 14:14

                  Oui, ça grouille de gens qui se prétendent psy sur ce genre de site. Ca semble être une patente pour vomir sur les homosexuels. 


                • Pierredu 18 mai 2014 14:16

                  Pas le moins du monde. Ca te ferait trop plaisir que je sois dans le placard. 


                • sophie 18 mai 2014 17:08

                  Bonsoir Pierredu, laissez, c’est intéressant car l’anonymat permet de savoir qu’il y a des gens plutôt naphtaliques, cela existe encore.


                • Pierredu 18 mai 2014 17:10

                  Naturellement, ce n’est pas le débat. 


                • Pierredu 18 mai 2014 17:12

                  En fait, je ne sais pas ce que ça veut dire :) c’est pour ça que je dis que ce n’est pas le débat, oups.


                • Allexandre 18 mai 2014 19:16

                  Eh bien vous avez dû vous arrêter en première année. Et avoir une « formation psy » ne garantit pas de la névrose. D’ailleurs, c’est bien connu, ceux qui font psycho sont souvent les plus déglingués psychologiquement. Comme vous d’ailleurs. Mais ce n’est pas un psychologue dont vous avez besoin, mais un psychiatre psychanalyste. Et vous en avez au moins pour 15 ans avant de démêler tout ça.


                • Allexandre 18 mai 2014 19:19

                  Par JL

                  Y’en a pas un pour racheter l’autre. Aussi nuls l’un que l’autre. Et je suis poli !!!

                • claude-michel claude-michel 19 mai 2014 07:48

                  Par Pierredu...ben..oui..ça existe des gens ayant une licence en Psychologie et sur le comportement (Californie)...désolé... !


                • Allexandre 19 mai 2014 12:16

                  Eh bien vous avez dû être souvent absent ou vous n’avez rien compris. Cela dit aux EU, il y a tellement de barges et d’extrémistes disant tout et son contraire, qu’un diplôme étatsunien n’a rien d’une panacée. ..La preuve.


                • hans 20 mai 2014 17:32

                  naphtalique=naphtaline=vieillefrance capicé ?


                • Pierredu 30 juin 2014 00:59

                  Disposer de tel ou tel diplôme ne donne pas le droit de dire n’importe quoi. Moi aussi je pourrais arguer du fait que Louis XIV était un martien en m’appuyant sur mon master d’histoire.

                  Votre cas me rappelle un peu cet « étudiant » africain qui avait fait des « expériences scientifiques » à base d’aimants pour dire que l’homosexualité c’était mal.


                • Pierredu 30 juin 2014 01:16

                  Disposer de tel ou tel diplôme ne donne pas le droit de dire n’importe quoi. Moi aussi je pourrais arguer du fait que Louis XIV était un martien en m’appuyant sur mon master d’histoire.

                  Votre cas me rappelle un peu cet « étudiant » africain qui avait fait des « expériences scientifiques » à base d’aimants pour dire que l’homosexualité c’était mal.


                • marmor 17 mai 2014 14:12

                  Admettons que je sois alcoolique.. c’est mon droit... je n’ai pas le droit de me promener ivre sur la voie publique
                  Admettons que je sois drogué,c’est mon droit.. je n’ai pas le droit de fumer un joint en public..
                  Admettons que je sois hétéro, c’est mon droit... je n’ai pas le droit de me promener en string, avec un chapeau en forme de zob... attentat à la pudeur
                  Heureusement, je suis homo, j’ai le droit de me promener à poil à la gay pride, de mimer l’acte sexuel avec mon mari, et je vous emmerde, parce que je suis different et il faut que tous les blaireaux moyens sachent que je fais partie d’une élite qui ne baise pas comme tout le monde, et je veux qu’on me respecte, plus que les hétéros !!


                  • fabimon 17 mai 2014 16:23

                    Pas plus, autant, si tu le permets, et c’est bien loin d’être le cas.


                  • Aldous Aldous 18 mai 2014 00:33

                    Non il a parfaitement raison, c’est outrageusement plus, avec impudeur et obscénité à a clef, absurdités en ribambelle par dessus le marché l’insulte à la bouche.


                    Sans parler de la saloperie de vouloir louer des utérus de femmes du tiers monde.

                    C’est beaucoup plus en effet.

                  • fabimon 18 mai 2014 01:46

                    Dire que les homosexuels sont favorisés par rapport aux hétérosexuels, c’est simplement une connerie. Les mêmes droits pour tous c’est une exigence absolument raisonnable et heureusement, la raison semble l’emporter dans ce domaine, enfin. 


                  • Pierredu 18 mai 2014 02:57

                    Les utérus des femmes du tiers monde, désolé mais je te les laisse. Et puis un couple hétéro est sans doute tout aussi capable de se genre de forfait si stérilité ou si volonté de garder la ligne de la part de la dame. 

                    Bref, l’égalité c’est l’égalité, y’a pas de « plus » qui tienne, ça a longtemps été beaucoup moins, faut pas renverser les choses.

                  • Aldous Aldous 18 mai 2014 09:53

                    Je parle de politique.


                    Aucun hétéro n’est allé a la TV expliquer que louer son utérus ou ses bras c’est la même chose.

                    Les lobbies homos sont hors limites.

                  • Pierredu 18 mai 2014 11:50

                    Non, par contre il y’a des hétéros qui disent que les homosexuels sont pédophiles. C’est quoi le pire en utilisant des procédés abjects. C’est quoi le pire ?


                  • Xenozoid 18 mai 2014 19:19

                    Aldous tu t’en fous du tier monde, arrête, tous ce qui t’intéresse c’est le sex


                  • Jelena XCII 17 mai 2014 14:33

                    Bla bla bla bla bla bla.....

                    Ce n’est pas le robinet des homos qui vous inquiète, c’est un autre robinet.

                    Il ne reste que 2 semaines pour payer LA facture, sans quoi ce robinet... ^^


                    • rocla+ rocla+ 17 mai 2014 14:35

                      Je voudrais , pour être dans la norme , devenir homosexuel 

                      comment je dois faire ?

                      • Pierredu 17 mai 2014 15:00

                        Couche avec un mec si tu es un mec, avec une fille si tu es une fille.

                        Tu ne savais pas ce qu’était l’homosexualité ?


                      • rocla+ rocla+ 17 mai 2014 15:25

                        ok mais où je dois mettre mon sexe alors ?


                      • Xenozoid 17 mai 2014 15:31

                        dans le pain en fermentation , captain


                      • Pierredu 17 mai 2014 15:49

                        Où ça te fait plaisir, cela étant le principe du sexe, hétéro ou homo.


                      • rocla+ rocla+ 17 mai 2014 16:22

                        j’ ai pensé à Hollande mais j’ ai pas l’ érection….


                      • Xenozoid 17 mai 2014 16:24

                        alors le pain n’est pas pret a être enfourner


                      • rocla+ rocla+ 17 mai 2014 16:26

                        C’ est marqué paniquer et non painiquer  …. smiley


                      • Xenozoid 17 mai 2014 16:28

                        C’ est marqué paniquer et non painiquer …. 
                        ya des cons partout


                      • Allexandre 18 mai 2014 09:41

                        rien !!! tu es trop idiot pour ça§ Faut un minimum d’intelligence et d’humanité. Tu en es trop loin !!!


                      • Pierredu 17 mai 2014 14:58

                        Cette loi contre la « propagande homosexuelle », c’est n’importe quoi. Les enfants sont pris comme prétextes par des adultes, en l’occurrence majoritairement homophobes pour brimer les homosexuels. En effet, avant cette loi, y’avait-il des dessins animés homosexuels à l’attention des enfants par exemple ou quoique ce soit de ce genre ? Non, mais en passant cette loi, cela permet de condamner même toute personne évoquant le sujet car les enfants sont partout. Cela fait un peu penser à la femme du pasteur dans les Simpsons qui n’arrête pas de crier « Mais qui a pensé aux enfants ? » sous-entendu « Qui a pensé à moi ? »

                        Par ailleurs, le comportement homophobe général favorise les manifestations criminelles des homophobes qui semblent monnaie courante là-bas. Qu’il y’en ait ailleurs n’est pas une excuse et le gouvernement russe est pleinement responsable.


                        • Julien30 Julien30 17 mai 2014 22:10

                          Ce qui favorise l’homophobie c’est l’étalage d’une sexualité qui relève par définition du privé et qui n’a rien à faire à être exposée ainsi sur la place publique et dans le débat politique, surtout en temps de crise économique et morale profonde. Mais bon on peut vous le répéter 100, 1000 fois, ça ne sert à rien le bon sens vous a abandonné.


                        • lucas 17 mai 2014 22:15

                          Ouaip, c’est comme tous ces couples hétéros qui se roulent des pelles et baisent même parfois dans les jardins publics (j’en ai vu une fois en plein milieu de Paris)

                          Toute cette sexualité exhibée par les hétéros, pouah. 

                        • lucas 17 mai 2014 22:17

                          Les homos au moins, ils se tiennent bien, ils se contentent parfois d’exhiber leur sexualité en disant qu’ils sont gays, mais mon dieu, c’est tellement plus grave, c’est de la propagande. 


                        • Julien30 Julien30 17 mai 2014 22:42

                          Les homos au moins, ils se tiennent bien,"

                           

                          Vous n’avez apparemment pas entendu parler des nombreux lieux publics à Paris et ailleurs où les homos se retrouvent pour baiser.

                          Et je vois rarement défiler des hétéros avec des plumes dans le cul dans la rue en plein jour.


                        • lucas 17 mai 2014 22:45

                          Non, j’en ai jamais entendu parler et j’ai vu une seule fois une couple de garçons la main dans la main l’ile saint louis. Désolé. 


                        • lucas 17 mai 2014 22:55

                          C’est vrai, il y’a des homos au Front National, ça les a bien emmerdés. 


                        • Julien30 Julien30 18 mai 2014 16:58

                          Non non ils sont les bienvenus. S’ils se dirigent vers le FN c’est que ce sont des anti-lobby gay, c’est qu’ils ont compris que ce lobby « qui n’existe pas » est un danger pour eux et ne les représente aucunement, bref des gens très respectables.


                        • Pierredu 18 mai 2014 17:02

                          Ha ça je ne pense pas, regardes P... qui était fortement gêné aux entournures et qui n’avait de cesse de dire que c’était un non-sujet, il était très loin de condamner fermement le mariage pour tous. 


                          Vous êtes front national donc, bon...

                        • Pierredu 18 mai 2014 17:03

                          Des gens convenables. J’aime les arbitres des élégances. L’hétéro qui juge quels homos sont convenables ou pas :) Très amusant. 


                        • Julien30 Julien30 18 mai 2014 18:26

                          Oui j’ai bien compris qu’avec vous on perd à tous les coups, quoiqu’on dise mais c’est normal vous m’avez d’emblée coller l’étiquette d’homophobe, d’emblée diabolisé, vous ne pouvez donc débattre honnêtement. Vous ne savez pas dialoguer, en tout cas sur le sujet, juste du procès d’intention et des fantasmes basés sur vos petites idées, pas bien consistant tout ça.


                        • Pierredu 18 mai 2014 18:29

                          Tu comprends bien qu’en étant gay et en se voyant, à l’avenant, traiter en gros de pédophile potentiel, de nazi ou de pas normal, c’est difficile de ne pas se sentir visés.


                        • fabimon 17 mai 2014 15:11

                          Putain, c’est vraiment un pays de barbares la Russie. 

                          Remarque, vu leur passé, c’aurait été étonnant qu’ils passent sans transition à la paix et à la douceur. 

                          • Plus robert que Redford 17 mai 2014 15:30

                            C’est vrai, on n’y croit plus à l’image du bolchevik barbu, le couteau entre les dents...

                            Alors, faut bien trouver aut’chose...

                            Devinez ?.....


                            • Jelena XCII 17 mai 2014 17:46

                              @l’auteur et à toutes ses copines. Plutôt que de pleurnicher derrière vos claviers >> Les « humanistes » du Pravy Sektor ont besoin de renfort. ^^


                              • lucas 17 mai 2014 17:48

                                Y’a des salopards partout, c’est pas nouveau. Le monde est complexe.


                              • lucas 17 mai 2014 17:49

                                Copines ? Comment tu sais qu’il n’a que des filles dans son réseau social ?


                              • Jelena XCII 17 mai 2014 18:57

                                Tenez bon néo-nazis du Pravy Sektor... Hollande vous envoi des renforts. ^^


                              • lucas 17 mai 2014 19:07

                                Tu es si drôle


                              • rocla+ rocla+ 17 mai 2014 18:49

                                si je comprends bien la France est un pays de PD qui veulent 

                                pas travailler …. smiley

                                • lucas 17 mai 2014 18:53

                                  Tu es le digne successeur de Desproges.


                                • rocla+ rocla+ 17 mai 2014 18:58

                                  oulà , c ’est un beau compliment , mais je dois arriver 1cm 

                                  en-dessous de son talon d’ Achille . 

                                  Pierre était un immense artiste du mot . 

                                  Merci d’ avoir pensé à lui .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Autso95


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès