• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Famille mono-parentale

Famille mono-parentale

L’enfermement absolu.

Les mots prennent souvent de curieuses formes pour habiller de manière présentable des situations qui sont souvent insupportables. Il en va ainsi quand on qualifie de famille monoparentale une femme seule qui galère au quotidien avec ses enfants, dans l’indifférence d’un mari, parti sous d’autres cieux ou pire encore, disparu sans laisser d’adresse et d’une société qui se moque bien de tendre la main à celle qui se retrouve seule pour tout gérer tant bien que mal.

Femme seule avec des enfants c’est loin d’être une sinécure. Tout pose problème, tout devient une infernale course-poursuite après le temps, l’argent, la vie. Il lui faut tenir tous les rôles à la fois sans aide ni épaule sur laquelle s’appuyer. Elle trouve le plus souvent et ce, dans le meilleur des cas, un travail strictement alimentaire qui lui permet tout juste de joindre les deux bouts d’un quotidien de restrictions permanentes.

Elle s’occupe de ses enfants dès le petit matin, se lève encore plus tôt si elle veut prendre un peu de temps pour elle, faire du sport ou bien surfer quelques minutes sur la toile, lire ou avoir un jardin secret. Puis c’est la course afin de préparer les petits déjeuners, les cartables, les affaires, en espérant que rien ne viendra entraver son agitation frénétique pour être prête à l’heure. C’est faire fi de l'invérifiable retard de l’ouverture des portes de l’école primaire. Les enseignants ne sont pas à quelques minutes près, elle si !

Ce retard - ces dix minutes à piétiner devant le portail qui ne s’ouvre pas- va lui être reproché toute la journée. Elle va arriver en retard au travail ; l’employeur se moquant bien d’en savoir la cause. Elle va devoir rogner sur sa pause : elle ne pourra finir plus tard, il faut aller chercher les enfants tout en n’oubliant pas de passer par le « drive » pour faire l’approvisionnement.

Elle se morfond dans ce travail sans intérêt ; elle n’a pas le choix. Les ambitions d’avant se sont dissoutes dans ce présent qui n’en finit pas de la réduire à sa situation de femme en instance de divorce avec des enfants à charge. Tout lui pose problème, la réduit à cette étiquette sans espoir, à cette perspective parfaitement bouchée. Tant que les enfants ne sont pas partis, elle sera esclave de sa solitude.

Elle n’a pas d’ami, pas de famille à proximité. Elle avait suivi celui qui est parti ou qu’elle a fait partir pour son inconduite, qui l’a abandonnée sans se soucier de la dimension matérielle. Elle découvre la pauvreté : celle qui englue le présent, condamne l’avenir. Comment avoir une vie intime quand tout est sacrifié pour les enfants, quand le manque d’argent se fait chaque jour sentir de manière cruelle ?

Sa voiture ou sa machine à laver est une épave. Mais comment pourra-t-elle la changer ? Son ex ne va pas mettre la main à la poche, oubliant que sa pension alimentaire est une goutte d’eau misérable. Comment obtenir un crédit avec ce salaire de misère ? Comment continuer à travailler sans voiture ou à tenir la maison sans machine à laver ? Elle tombe dans un cercle infernal qui n’ouvre aucun espoir. Elle est engluée dans sa détresse affective, enfermée dans sa solitude, contrainte de rester tout le week-end et les vacances dans cet appartement qui devient son unique univers.

Elle n’en peut plus. La société et ce mari parti l’ont condamnée à la séquestration à perpétuité. Sortir, partir, voyager, s’amuser, il faut de l’argent et elle en manque cruellement. Elle est devant son tas de linge, de vaisselle, de factures et de traites à ressasser son malheur, sa vie qui s’étiole, qui se cogne aux murs de sa prison mono-parentale en dépit d’une volonté farouche et du désir de ne jamais se plaindre.

Les enfants ont découvert la pauvreté, soudainement, brutalement. Ils ont perdu leurs amis ; il a fallu aller dans un petit village ou un quartier périphérique pour trouver un appartement abordable, un environnement acceptable. Ils sont les otages d’une situation où les a placés ce père absent qui méconnaît la réalité des siens. Il ne fait aucun effort, évite de les prendre et s’étonne qu’ils ne veuillent plus le voir ou disparaît à jamais, indifférent à leur sort.

La femme seule, pilier de cette famille monoparentale- joli mot pour une situation sans beaucoup d’espoir- va passer les vacances à courir après le temps, les gardes d’enfant, les centres aérés, les activités qui sont toutes plus chères les unes que les autres. Va-t-elle avoir du temps pour elle ? C’est impossible. L’été sera plus douloureux encore : l’été suppose d’avoir du temps et de l’argent et c’est justement ce qui lui fait défaut cruellement.

Elle ressasse, elle se désespère mais elle ne peut baisser les bras ; elle ne veut surtout pas abdiquer devant l’adversité. Elle est fière et farouche dans sa détermination. Ses enfants sont là, elle tient debout pour eux, elle résiste, elle se bagarre contre un époux aux abonnés absents, une société indifférente et méprisante, un réel qui ne se soucie pas de lui faire une petite place. Elle aimerait vivre, elle est encore belle, encore désirable mais elle s’enferme dans un statut qui repousse les princes charmants et les prétendants acceptables.

Elle rêve de jours meilleurs. L’âge avance, l’avenir se referme sur elle ; elle n’en peut plus et elle ne peut crier au secours. Témoin impuissant d’un drame qui se répète ainsi à des centaines de milliers d’exemplaires de par notre société théoriquement si solidaire, je ne peux que coucher sur le papier le récit de ces vies qui résistent avec une opiniâtreté exemplaire. Que fait-on réellement pour les aider ?

Solitairement vôtre.

cap-sizun_2752692_734x434p.jpg


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

103 réactions à cet article    


  • juluch juluch 4 juillet 2016 10:06

    parfois c’est le mari qui se retrouve tout seul......  smiley


    • C'est Nabum C’est Nabum 4 juillet 2016 11:03

      @juluch

      Parfois ce sont les hommes qui sont battus, mais tout comme les poissons volants, ce n’est pas la majorité de l’espèce


    • Rincevent Rincevent 4 juillet 2016 16:16

      @juluch

      Avec les enfants ?


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 4 juillet 2016 10:51

      Elever seul(e) sont enfant, c’est aussi simple que de faire du vélo.


      Sauf que le vélo brûle.

      Que vous êtes en feu.

      Et que vous êtes en enfer.

      • C'est Nabum C’est Nabum 4 juillet 2016 11:06

        @Mmarvinbear

        Je pensais être sorti du cadre d’après le commentaire précédent
        Je reviens dans le réel semble-t-il


      • philouie 4 juillet 2016 11:38

        Que fait-on réellement pour les aider ?
         
        La vraie question est plutôt que fait-on pour ne pas en arriver là ?
         
        La réalité est que les femmes creusent leur propre tombe parce que la violence du divorce n’est pas subie que par les mères mais également par les enfants qui seront les futurs maris et femmes de demain.
        Ce qui fait la capacité de l’être humain d’accepter l’autre, donc de vivre en couple, c’est la qualité de la relation de la mère avec le tout petit en particulier du sentiment de sécurité qu’elle transmet.
        Toute violence commise contre les tous petits, que cela soit le divorce des parents mais aussi l’abandon en crèche, ce paiera dans la génération suivante par des adultes incapable de se supporter les uns les autres entretenant ainsi une spirale vicieuse de la maltraitance.
        La chose la plus importante que les nouvelles générations ont à faire est de restaurer la sécurité de la petite enfance et de rétablir la famille comme le fondement de nos sociétés.


        • C'est Nabum C’est Nabum 4 juillet 2016 12:58

          @philouie

          J’avoue partager votre opinion sur un point, le divorce est devenu un recours trop fréquent
          Il place les adultes devant leur refus du compromis, du pardon, de l’arrangement pour le bien être des enfants.
          C’est la situation des adultes qui est réglée en faisant fi de l’intérêt des enfants


        • C'est Nabum C’est Nabum 4 juillet 2016 13:00

          @sarcastelle

          La jeunette et le salaud

          Un joli titre pour un prochain billet


        • Rincevent Rincevent 4 juillet 2016 16:22

          @C’est Nabum

          Revenir sur la faculté de divorcer me semble difficile. Là où il faudrait insister c’est faire comprendre (aux pères, majoritairement) qu’on ne divorce pas de ses enfants...


        • philouie 4 juillet 2016 17:07

          @sarcastelle
          Il ne s’agit pas d’opposer les hommes aux femmes ou les femmes aux hommes mais plutôt de chercher à les réconcilier.
          De mon point de vue, c’est dans la petite enfance que ça se joue et la qualité de la relation mère/enfant favorisera la qualité de la relation homme/femme.
          J’entends bien que les femmes ont encore la fibre maternelle et que la plupart d’entre elle souhaitent réussir leur maternité, aussi il faut leur donner les moyens de cette réussite.
          Un salaire pour les mères pourrait être une option, par exemple.


        • C'est Nabum C’est Nabum 4 juillet 2016 18:15

          @Rincevent

          Il ne sagit pas de ça mais de la nécessité de comprendre vraiment les conséquence d’un divorce qu’il convient de ne plus banaliser

          Faire des familles recomposées un long fleuve tranquille est une hérésie


        • mmbbb 4 juillet 2016 18:16

          @sarcastelle les femmes n ’ont pas toutes les vertus Sans rentrer dans les détails et devoiler une vie privée, cette situation je l’ai connu. Famille eclatée ou rien ne peut se construire ou rien ne repose sur rien Quoique a mon epoque c’etait plus simple j’etais interne je la fermais et je me faisais chier a mourir Ces situations decrite par nabum je les connus a nouveaux chez d’autres familles qui ont une facheuxs tendance a reproduire le même schéma j’ai essaye d’apporter un soutien mais bon que faire lorsque dans de telle situation, les parents font des gosses en surnombre qui ne connaîtront de facto jamais le bonheur Le Credoc a publie des etudes relayes par le monde il y aurait plus de 2 millions d’enfants pauvres en France ( selon le Monde 3 millions ) comme l’on dit en informatique c’est un problème circulaire sans résolution helas L etat a le role de voiture balai


        • Rincevent Rincevent 4 juillet 2016 20:11

          @C’est Nabum

          Pour moi, il s’agit surtout de ça ! Soyons réalistes, on ne peut pas obliger, par un moyen ou un autre, deux êtres à continuer à vivre ensemble, alors qu’ils ont accumulé des ressentiments qui ne sont plus « négociables ». Quant on en arrive au divorce c’est que, souvent, la situation s’est tellement dégradée que les solutions du genre conseiller conjugal, médiateur, etc, sont dépassées.

          Un divorce, s’il est facilité, n’est jamais facile, c’est le deuil de toute une histoire. Reste, dans ce naufrage, à sauver les enfants d’abord en ne les prenant pas en otages ou en ne les incluant pas dans le ressentiment qu’on éprouve pour l’autre. D’où mon expression « on ne divorce pas de ses enfants » et c’est bien ça qui devrait être beaucoup plus contrôlé. Combien de pensions alimentaires jamais honorées, combien de droits de visite malmenés (dans les deux sens) ? Quant on a affaire à des adultes qui le sont si peu, il faut bien un tiers pour dire la Loi censée juguler l’irresponsabilité.

          Pour les familles recomposées il n’y a pas de raison que ce soit plus idyllique qu’avant. J’ai eu l’occasion de voir de tout : du beau-parent qui n’arrive pas à trouver sa place, avec des conséquences sur l’enfant, à celui qui remplace avantageusement un père (ou une mère) défaillant. Et tous les stades intermédiaires, bien sûr.


        • Sozenz 4 juillet 2016 21:29

          @C’est Nabum
          chaque vie est différente et il n y a pas qu une seule méthode .
          certains vivent très bien les séparations . car n est t il pas mieux d arreter une relation d erreur, car il y a des mariages qui ne se font pas les yeux et le coeur ouverts .
          les divorces intelligents ne font pas souffrir les enfants ; les enfants sont plus intelligents bien souvent que les adultes, car leurs yeux et leurs coeurs ne sont pas encore pervertis . si l enfant voit que les choix sont assumés et que cela rend plus heureux leur parents et qu ils sont aimés , que vont ils demander de plus ? mème pour les privations , les enfants les supportent mieux que les adultes qui sont plus exigeants . l enfant est capable d entendre et de comprendre . il a souvent plus de peine pour ses parents que pour lui même. comme les parents ( normalement) ont plus de peines pour leurs enfants que pour eux même . mais si l amour est fort , ensemble ils peuvent tout traverser car la haine n existe pas entre eux .


        • LOKERINO LOKERINO 5 juillet 2016 00:02

          @Rincevent
          affligeant


        • C'est Nabum C’est Nabum 5 juillet 2016 17:24

          @Rincevent

          Que vous dire

          L’évolution des mœurs ne permet pas de composer, d’accepter de mettre de l’eau dans son vin
          Maintenant il s’agit d’accompagner les divorces pour qu’ils cessent de fracasser les enfants, parfois !


        • Rincevent Rincevent 5 juillet 2016 17:52

          @C’est Nabum

          Tout à fait, c’est exactement ce que j’ai dit.


        • UnLorrain (---.---.176.77) 4 juillet 2016 11:58

          Copions le communautarisme pour solidifier la famille...j ai bien peur qu il soit fichtrement trop tard a cela.


          • C'est Nabum C’est Nabum 4 juillet 2016 13:01

            @UnLorrain

            Le libéralisme suppose une société éclatée incapable de réagir à la folie d’un système fondé sur la cupidité, l’égoïsme et l’individualisme
            Le divorce sert les intérêts commerciaux en doublant la surface d’achat

            C’est parfaitement abject


          • LOKERINO LOKERINO 5 juillet 2016 00:05

            @C’est Nabum
            D’ailleurs le libéralisme est aussi responsable d’el nino et de la pollution de la mer d’Oural ! ainsi que des boutons de mon grand père  !! 
            qu’est ce qu’il ne faut pas lire comme conneries.. !


          • C'est Nabum C’est Nabum 5 juillet 2016 17:25

            @LOKERINO

            N’espérez rien de moi
            Vous pensez trop de mal de mon insignifiance


          • Rincevent Rincevent 5 juillet 2016 18:20

            @ C’est Nabum

            Pas faux, même s’il ne faut pas confondre conséquences et intentions. Pour un éclairage intéressant sur comment on en est arrivé là, allez voir du côté de Christopher Lasch - La Culture du Narcissisme - : https://fr.wikipedia.org/wiki/Christopher_Lasch


          • Jimmy 4 juillet 2016 13:22

            les familles monoparentales le sont dans leur majorité parce que la femme a demandé le divorce afin de pouvoir conserver les enfants pour elle toute seule
            donc l’article accusateur pour les hommes passe à coté du sujet
            les enfants sont les seules victimes du féminisme dont l’auteur utilise les arguments, le féminisme en accusant les hommes de tous les maux déculpabilise les femmes, il leur dit : pense à ton bonheur avant celui de tes enfants, il leur dit : si ton mari ne te plait plus, largue-le et tes gosses il faudra bien qu’ils s’accommodent de ne plus avoir de père, tu le mérites bien puisque les femmes ont été persécutées depuis des siècles par ces méchants hommes


            • C'est Nabum C’est Nabum 4 juillet 2016 13:48

              @Jimmy

              Je suis désolé si je vous ai blessé
              Le cas qui a servi de modèle n’est certes pas révélateur de tous mais il est symbolique d’un grand nombre de cas similaires
              Bien sûr il y a de nombreuses exceptions, je n’en doute pas


            • une femme (---.---.133.111) 4 juillet 2016 15:38

              @Jimmy
               Lol un homme qui dit ça ! Nous les femmes avons choisi de divorcer parce que nous désirons garder nos enfants pour nous toutes seules !!! pffff

              Les hommes (pas tous hein) fuient leurs responsabilités voilà pourquoi nous sommes seules. Monsieur veut continuer à jouer et être l’enfant unique !! (Cependant l’inverse est vrai aussi).

              À l’auteur : je trouve que votre caricature correspond parfaitement à notre quotidien de famille monoparentale. Je confirme que tout devient très compliqué, c’est très très dur ! En effet, nous n’avons plus de vie sociale, le professionnel ne tient qu’a un fil et pour l’amour c’est souvent le vide sidéral ! Le pire dans tout ça c’est que pour notre société une femme à 34 ans est déjà sénior alors si en plus nous avons des enfants et sommes seules à gérer c’est 99% des portes qui se ferment !

              Je suis très déçue des commentaires que j’ai pu lire, c’est très décevant ! Surtout qu’ils viennent des hommes qui ne vivent pas cette situation et qui veulent nous faire la morale et pire que ça « nous dire que c’est de notre faute » lol 
              Sachez messieurs que la faute vient des deux côtés !!!


            • mmbbb 5 juillet 2016 07:53

              @Jimmy je vous l’accorde certaines femmes n ont pas toutes les vertus et il est vrai que la femme contemporaine use de cette situation . L homme contemporain doit desormais porter la robe de bure et expier tous les peches du passé . L ’homme contemporain est devenu une denree jetable. Quoi qu il en soit, de cet egoisme, ce sont les enfants qui payent le prix fort . L’addition est pour eux et ils est etonnant qu’aucune etude serieuse soit faite a ce sujet . J’ai une collegue de travail. Dans la classe de son gamin il est pratiquement le seul a avoir une famille « normale » . Un de ces petits copains est souvent invité. Elle est plutot observatrice ; ce gamin a une tendance a prendre son mari pour un pere de substitution et son comportement est souvent compulsif . Plus proche de moi j’avais un couple d’amis Le gars anti archetype du macho. Ils avaient tout ; une tante leur louant un appartement a un prix derisoire et leurs permirent l’acquisition d’un maison. Elle lui a dit si tu me fais pas de gosses je te quitte. Ils eurent deux gosses. Neanmoins elle claqua son couple et le jeta . Il se mit a fumer et pendant un an il a ete dans une situation déplorable Elle se mit a boire Elle me jeta Elle peut mourir dans son coin désormais Rien à cirer il y des limites a la tolérance. Des exemples j’en ai des pages et je pourrai faire un inventaire a la Prevert . Mais ce sont les gosses qui souffrent le plus helas.


            • mmbbb 5 juillet 2016 08:09

              @une femme Démerdez vous je vis ma vie égoistement J’ai donné Ces situations je les ai vecues basta Comme la vis d’Archimede ces histoires familiale sont sans fin J’ai une histoire une vraie Je connaissais de loin une famille de cadre dans la catégorie bourgeoise. La femme avait tout des enfants appartement un mari bosseur Elle était un peu pédante exubérante dans ses propos et ne travaillait pas et pouvait user de son temps et avoir des loisirs . Mais bon son mari n’etait pas a la hauteur il subissait des critiques limite lazzis Le gars s’est barre et n’a pas donne d’adresse Cette femme a vieilli de 15 ans d’un seul coup elle du se mettre a bosser dure tres dure mais je l’a plains pas . 


            • credohumanisme credohumanisme 4 juillet 2016 15:13

              J’ai été veuf jeune et j’ai élevé seul mes enfants (et financièrement je les assiste encore) je ne crois pas que ce soit plus facile pour les hommes solos que pour les femmes (les inégalités administratives sont d’ailleurs en défaveurs des hommes par exemple pour la validation des trimestres retraite).

              Mais peu importe ce qui me dérange surtout dans cet article c’est son misérabilisme. Je côtoie beaucoup de parents solo (dont -ne vous en déplaise- des hommes également), les difficultés existent pour tous, la situation que vous exposez existe, certes, pour certains. En faire un archétype ne fait que contribuer au regard condescendant que porte la société sur les personnes qui élèvent seules leurs enfants : « Il n’a pas fait ses devoirs ? mais vous savez sa mère vit seule et la pauvre elle a du mal .... ».

              Il n’y a pas de fatalisme, les solos que je côtoie sont globalement heureux, sans doute ni plus ni moins que les autres.

              Nous ne nous réduisons pas à cette caractéristique de parent solo, nous pouvons nous épanouir dans notre travail, nous avons des amis ...

              Vous me rappelez ce psy qui parlant de l’avenir des mes enfants fraichement orphelins annonçait tous les malheurs du monde.


              • C'est Nabum C’est Nabum 4 juillet 2016 18:18

                @credohumanisme

                Je suis certain que ce n’est pas plus facile

                Je pense que le décès du conjoint pour dramatique et douloureux qu’il soit ne vient pas mettre cette dose de haine ou de rancœur qui ajoute encore ce venin qui pourrit la vie

                Le deuil est terrible, mais il s’inscrit dans une douleur qui ne se nourrit pas sans cesse de querelles et de coups tordus

                J’espère m’exprimer de manière compréhensible sans vous offenser, ce qui n’est pas du tout mon but


              • Sozenz 4 juillet 2016 21:40

                @credohumanisme
                Mais peu importe ce qui me dérange surtout dans cet article c’est son misérabilisme. Je côtoie beaucoup de parents solo (dont -ne vous en déplaise- des hommes également), les difficultés existent pour tous, la situation que vous exposez existe, certes, pour certains. En faire un archétype ne fait que contribuer au regard condescendant que porte la société sur les personnes qui élèvent seules leurs enfants : « Il n’a pas fait ses devoirs ? mais vous savez sa mère vit seule et la pauvre elle a du mal .... ».

                d ’où mon : « Oo , c est quoi cet article »
                et je vous rejoins entièrement ^^


                Vous me rappelez ce psy qui parlant de l’avenir des mes enfants fraichement orphelins annonçait tous les malheurs du monde

                wouahahahha, ils ne sont pas derniers ceux là à raconter des conneries ^^


              • Sozenz 4 juillet 2016 15:33

                Oo, c est quoi cet article ?


                • C'est Nabum C’est Nabum 4 juillet 2016 18:19

                  @Sozenz

                  On peut ne pas le lire
                  C’est un simple portrait


                • Sozenz 4 juillet 2016 21:53

                  @C’est Nabum
                  je ne savais pas que vous faisiez dans le « Soutine »


                • rocla+ rocla+ 4 juillet 2016 15:47

                  Les amis copains  de mes enfants sont à 90% divorcés .


                  Les miens non .

                  Hasard , coïncidence  ?

                  • PakMat PakMat 4 juillet 2016 16:06

                    @rocla+
                    non pas de hasard la génération de mes parents, la votre, ont divorcé en grand nombre.

                    Pourquoi ? car vous en aviez la possibilités. Car avec la libéralisation des femmes (une bonne chose), elles ont pu avoir un travail, un compte en banque...

                    Donc a moins de vouloir leur enlever tout leurs droits, je vois pas bien comment changer la donne.

                    Pour la génération de vos parents, avaient ils le droit de divorcé ? comment c’était perçu au village ? Si je trompez ma femme ou la frapper avait elle qqchjose à dire ?

                    ______________________________________________________________________ _____

                    Pour les femmes qui réagissent, avez vous pensez à ce qu ’endure les hommes ? nous n’avons jamais la garde, jamais partagé équitablement même quand on vit dans la même ville. Alors s’il vous plait essayé de vous mettre à notre place.

                    Vous feriez quel tete si on vous enlevez votre enfant ? et pour role de parents de seulement sortir le cheque.

                    Pourquoi quand la femme quitte le foyer familial, elle prend les enfants ?


                  • une femme (---.---.133.111) 4 juillet 2016 16:34

                    @PakMat
                    Alors là PakMat je suis tout à fait en accord avec vous !! Je sais que les hommes en souffrent aussi ! 

                    Le problème c’est la fuite des responsabilités de part et d’autre voire du gouvernement lui-même !
                    Au 21ème siècle nous continuons à régresser encore et toujours sur l’humain.
                    Société d’esclaves à tous les niveaux !
                    Vive les papas, mamans et tous ceux qui ont un grand coeur !

                  • C'est Nabum C’est Nabum 4 juillet 2016 18:20

                    @rocla+

                    La mode joue ici aussi son rôle néfaste


                  • mmbbb 5 juillet 2016 12:39

                    @PakMat Sans remettre en cause les acquis des femmes, nous sommes passe d’une extrême a l ’autre J’ai un collègue du travail qui s’est suicidé il bossait comme une brute, affairé a finir sa maison il avait deux gosses sa femme a divorcé son univers s’est effondré l’investissement personnel passe par perte et profit . il n’ pas supporte Quant a votre situation elle banale et les féministes se garde bien de souligner ce point : la préférence à la mère . Une société de déjantés


                  • rocla+ rocla+ 4 juillet 2016 16:10

                    Dans votre cas ça va être compliqué .


                    Relisez mon commentaire . 

                    Mot à mot .



                    • PakMat PakMat 4 juillet 2016 16:17

                      @rocla+
                       ???


                    • rocla+ rocla+ 4 juillet 2016 16:24

                      Les amis copains de mes enfants sont à 90% divorcés .


                      Les miens non .

                      Hasard , coïncidence ?

                      Que me racontez-vous ,

                      je dis mes mes enfants sont restés mariés et leurs 
                      amis sont presque tous divorcés .

                      J’ ai mis le mot ami en générique .

                      En fait les amis et les amies de mes enfants dont pratiquement 
                      tous divorcés .

                      Comprenez-vous mieux ?


                      • PakMat PakMat 4 juillet 2016 16:31

                        @rocla+

                        oui et je vous répond que ce n’est pas nouveaux à ma génération, lorsque j’étais encore à l’école la moitié des eleves avaient des parents divorcé (ceux de votre génération, je crois).

                        Donc oui, demander à vos enfants si les parents de leurs amis sont toujours ensemble ? et quel est le pourcentage ?

                        Donc je me répète, mais oui la génération de mes grands parents (ceux qui ont fait la guerre) ne divorcer pas. La votre des 30 glorieuses avez beaucoup divorcé, au moins la moitié d’entre vous ?


                      • rocla+ rocla+ 4 juillet 2016 18:25

                        @MiroBolant



                        et l’ autre connard , 

                        la plupart des amis de mes enfants sont divorcés . 

                        Toi et l’ autre con je sais pas ce que vous faites sur un site poubelle ...

                        Aussi cons que Bourricot  vous venez étaler votre haine de connards frustrés . 

                        Dans pas longtemps vous serez aussi cons que Foufouille ... smiley

                        Ça  vous va ?


                      • rocla+ rocla+ 4 juillet 2016 19:43

                        @MiroBolant


                        et ton copain 

                        Deux Foufouille à temps plein ....

                        Les cons se ressemblent  et s’ assemblent ....

                        Bonjour  les connards mondiaux ....

                        J’ ai bien fait de venir sur Agoravox , si j’ avais encore un doute sur 
                        l’ intégrité mentale de certains humains me voila fixé .



                        Va défiler chez Martinez si tu t’ ennuies toi et ton pote ducon .



                      • rocla+ rocla+ 4 juillet 2016 19:45

                        @Porcu Nustrale


                        T’ en fais pas , t’ es un des seuls trouducs du net que je croise .

                      • rocla+ rocla+ 4 juillet 2016 19:57

                        @Porcu Nustrale



                        Avec la tête de veau il y’ avait au !si de la langue de veau .


                        Pas de langue de pute comme la tienne .

                        NB Langue de pute = langue d’ une putasse profitant d’ un article 
                        pour essayer d’ insulter un commentateur sans parler du sujet de l’ article .

                        Bonjour donc les langues de putes .

                      • go fast (---.---.70.136) 4 juillet 2016 20:18

                        @MiroBolant

                        et ta pute de compagnie , occupez vous de votre bar à deux chaises et augmentez le tarif de vos passes , vous allez droit au dépôt de bilan .... 


                        @rocla+

                         smiley smiley smiley


                      • go fast (---.---.70.136) 4 juillet 2016 20:25

                        @Porcu Nustrale


                        Rocla a raison, t’es aussi con que Foufouille. smiley



                      • go fast (---.---.70.136) 4 juillet 2016 20:26
                        Ils ne sont plus que deux, pour le bar aux deux chaises percées. smiley



                      • Ouam Ouam 4 juillet 2016 22:57

                        @MiroBolant :

                        « ....Elle te mène la vie dure Mam LOULOU-MILLA... »

                         

                         smiley Whahhhh.....Sans prévenir.... comme soubirette à vu l’apparition... l’illumination divine a surgi des ténèbres smiley


                      • Ouam Ouam 5 juillet 2016 01:27

                        @MiroBolant : 

                        Un peu comme dans le zezette épouse x smiley

                         

                        Une larme de compassion suivi du bonheur de ne pas en etre (x)... ^^

                        Un comble pour le topic parlant de la solitude parentale smiley


                      • Ruut Ruut 4 juillet 2016 17:11

                        Même en couple les règles sont différentes.
                        Lorsque mes enfants sont malades toute demande de ma part a mon employeur pour rester a la maison pour m’en occupé me sont TOUJOURS refusé alors que ma femme ça lui est TOUJOURS accordé.

                        Un homme seul c’est souvent plus difficile car aucune tolérance n’est accordé aux hommes.


                        • C'est Nabum C’est Nabum 4 juillet 2016 18:21

                          @Ruut

                          C’est un fait incontestable
                          La société doit évoluer, elle aussi


                        • Ouam Ouam 4 juillet 2016 20:43

                          Salut Nabum :

                          Je t’assure c’est loin d’etre si simple et ce que tu dépeints dans ton article est plus que caricatural et je t’arrette de suite , non j’suis pas un gros macho.

                          Les mecs lorsqu’ils se barrent ne sonts pas forécément les fautifs

                          (j’ai vu le cas en vrai avec un super pote, je sait de quoi je te parles pour lui déja)

                          C’est tellement hallucinnant que c’est irracontable.

                           

                          De plus n’oublies pas un truc, on est plus au 19eme siècle, le bouton « enfants OUI/NON) »

                          c’est la femme qui à la télécommande, pas l’homme désormais.

                          a +


                          • C'est Nabum C’est Nabum 4 juillet 2016 23:29

                            @Ouam

                            Je vais dire à mes modèles qu’elles sont caricaturales
                            Elles vont appréciées

                            Merci pour elles

                            Et pourtant elles existent


                          • Ouam Ouam 5 juillet 2016 08:13

                            @C’est Nabum : ce que je voulais te dire c’est que c’est souvent bien plus compliqué (les fautes partagées) pour arriver au « bout » que tu dépeint (et que je ne nie pas)

                            Certains et certaines si tu veut quelque part peuvent se complaire dans cette situation, un peu comme ceux portant leurs croixs, pourquoi, la il faudrai remonter à l’enfance....dans le surmoi de la personne.

                            Et pareil ce n’est pas non plus une règle, mais ce n’est pas non plus anecdotique.

                            T’a aussi des meres qui considerent l’enfant dans une projection de la poupée lorsqu’elles etaient petites (ou l’etat de fusion et le role de l’homme est censé faire la « séparation »)

                            l’homme aussi à de nombreuses responsabilitées, souvent par lachetée...(etc...)

                            bah c’est pas très grave si tu ne comprends pas ce que je t’explique ou tente de t’expliquer surement mal....

                            Au fait,

                            Elles vont appréciées  < apprécier.

                            bonne matinée,


                          • C'est Nabum C’est Nabum 5 juillet 2016 17:28

                            @Ouam

                            N’étant pas passé par la case divorce, j’avoue ne rien savoir de ce qui se trame vraiment dans le couple et avec monsieur le juge

                            Par contre j’observe des femmes seules et je me désole


                          • rocla+ rocla+ 4 juillet 2016 21:08

                            Salut Tall ,



                            un vrai plaisir de t’ avoir lu ...

                            t’ as vu ? ils sont toujours aussi nazes du coté des langues de putes ...

                            Soigne toi bien l’ hiver approche ...

                            • C'est Nabum C’est Nabum 4 juillet 2016 23:30

                              @rocla+

                              Ce qualificatif me déplait
                              Il relève de l’insulte et j’en suis marri


                            • rocla+ rocla+ 5 juillet 2016 08:11

                              @C’est Nabum


                              Ça parle pas de vous là , c ’est des langues de putes outre-site ... smiley

                            • rocla+ rocla+ 5 juillet 2016 10:02

                              Regardez la chronologie de ce fil et vous verrez qui est le congénital

                              frustré débarquant de sa cambrousse  où il s ennuie comme un rat mort .

                              La chronologie , toute la chronologie , rien que la chronologie . 

                              Pareil avec Foufouille , Bourricot et d’ autres encore .

                              Des ratés qui en ratent pas une .

                              Chronologiquement . 

                              Tous ces tocards ne viennent pas sur un fil pour commenter l’ article ,
                              ils viennent régler leurs comptes  de perdus , égarés  échoués . 

                              Un mec bien dans sa peau ne vient pas comme ça , subitement insulter . 

                              Son cerveau est encombré se souillures lointaines ne leur permettant de s’ épanouir . 

                              Chronologie et re chronologie .

                              C ’est là que se trouve le secret du mystère des tocards du net . 


                            • go fast (---.---.70.136) 5 juillet 2016 10:19

                              @rocla+

                              Salut Rocla, 

                              En fait je ne suis pas Tall. Je te salue quand même de bon coeur. smiley En effet, je travaille dans un secteur assez voisin du sien et suis du même coin (à grande échelle quand même), mais je suis plus jeune. smiley 

                              Ne t’inquiète pas trop à priori pour Tall et l’hiver, il était sensé partir en Californie les derniers temps où il a donné de ses nouvelles. smiley Le lieu qui aspire les talents de l’intelligence artificielle.

                              Tall a de la chance, il vit dans un âge d’or technologique et est justement en mesure par son talent et ses qualifications d’y jouer un rôle. Puisse-t-il être heureux. Et, pour travailler dans les nouvelles technologies, je peux te dire à toi, qui a un état d’esprit positif, que les perspectives de l’informatique et intelligence artificielle sont réellement inouïes.

                              @ + Rocla

                            • foufouille foufouille 5 juillet 2016 11:04

                              @rocla+

                              « Un mec bien dans sa peau ne vient pas comme ça , subitement insulter . 

                              Son cerveau est encombré se souillures lointaines ne leur permettant de s’ épanouir . »
                              c’est comme le cassos du rsi retraité qui ne prend jamais le train mais est dérangé par les grèves.
                              il est pas bien ce mec.

                            • rocla+ rocla+ 5 juillet 2016 13:52

                              exemple  in situ  de ce que j’ exprime plus haut ,


                              le tocard ne commente pas le fil de discussion , il vient dessus 
                              pour exprimer ses  états d’ âme . 

                              Le tocard s’ appelle Foufouille et plus si affinités .


                            • rocla+ rocla+ 5 juillet 2016 14:00

                              @go fast


                              OK merci go fast  .

                              Peut-être  avais tu un pseudo ici ? 



                              Concernant Tall , on a passé des bons moments ici à se foutre de la 
                              tronche d’ un certain Morice qui croyait avoir inventé l’ eau tiède .

                              Des jours et des semaines de rigolades .

                              En effet l’ IA avance à pas de géant  et je ne serais pas étonné de bouleversements 
                              incroyables aujourd’hui et qui se produiront demain. 

                              Très dommage que beaucoup s’ accrochent encore à des bouées sortant 
                              direct du moyen-âge . 

                              Le futur sera fantastique et bénéficiera à tout le monde .



                              Donne le bonjour à l’ ami Tall  , il a aussi le don d’ écrire de bons récits .

                              Bien à toi go fast .

                            • foufouille foufouille 5 juillet 2016 14:00

                              @rocla+
                              tu te parle à toi même. aussi dans ton « camping car » ?


                            • C'est Nabum C’est Nabum 5 juillet 2016 17:28

                              @Porcu Nustrale

                              Le pauvre


                            • Valentina.t (---.---.22.248) 4 juillet 2016 21:10

                              Quelles hypocrites : elles enlèvent violemment (avec force mensonges, calomnies et diffamations en tout genre) le père à leurs enfants pour pouvoir juste réclamer une pension alimentaire, et en plus viennent se plaindre ! Peut-être aussi parce que cette solution n’est souvent qu’un miroir aux alouettes, mais aussi juste pour le plaisir de se plaindre aussi souvent au moins. Petit rappel : 3 pères de famille PAR JOUR se suicident par privation outrageante et outrancière de leurs droits (tous les ans, la France est condamnée pour violation constante et répétée des droits à la vie privée et familiale : article 8 de la CEDH, ainsi que 6.1), et encore en 2015 officiellement, 8 de plus meurent SDF dans la rue chaque jour. Ce qui fait un total reconnu de 11 PAR JOUR, et les victimes mineures sont encore plus nombreuses.


                              • C'est Nabum C’est Nabum 4 juillet 2016 23:31

                                @Valentina.t

                                Les drames d’un côté n’exonèrent pas les fautes de l’autre


                              • panpan 4 juillet 2016 21:49

                                arrêtez ! 

                                Si on refilait à temps plein leurs enfants à tous les mecs divorcés, ils en feraient une gueule...

                                • Vipère Vipère 4 juillet 2016 21:56

                                  @panpan

                                  Bien vu Panpan, 90 % des pères divorcés ne demandent pas la garde de leurs enfants.


                                • Ouam Ouam 4 juillet 2016 23:07

                                  @Vipère & Panpan : vous etes des mauvaises langues

                                  Ben moi je fait partie des 10% qui ont demandé de récuperer la garde exclusive des gamins, meme que la mere en à fait une maladie lorsque j’ai pris l’avion à roissy avec eux !

                                  Au bled je les ai echngé une partie comme esclaves et l’autre moité vendue à daesh contre un troupeau de cheves et une vieille pigeot 504 smiley

                                  C’est avec ces petits gestes plein d’attention comme que tu t’appercoit de nos qualitées cachées smiley


                                • Vipère Vipère 4 juillet 2016 23:27

                                  @Ouam

                                  Vous avez raison, il y a même des mères qui ne demandent pas la garde exclusive ...

                                  https://www.youtube.com/watch?v=jEtnjIuyKt8


                                • C'est Nabum C’est Nabum 4 juillet 2016 23:31

                                  @panpan

                                  L’exagération est la norme en ce lieu
                                  Il ne faut pas insister


                                • Valentina.t (---.---.3.119) 4 juillet 2016 23:48

                                  @Vipère

                                  90% ne la demandent pas parce qu’ils sont certains (avec raison) de se faire taper dessus (au premier degré et au sens propre) et en plus, ne l’obtiendront pas.


                                • Valentina.t (---.---.3.119) 4 juillet 2016 23:49

                                  @panpan

                                  90% ne la demandent pas parce qu’ils sont certains (avec raison) de se faire taper dessus (au premier degré et au sens propre) et en plus, ne l’obtiendront pas.


                                • Ouam Ouam 5 juillet 2016 00:05

                                  « @Vipère : Bonsoir,

                                   »Vous avez raison, il y a même des mères qui ne demandent pas la garde exclusive ..."

                                  oui et pareil ! et bien sur hors de question de jeter la pierre à qui que se soit,(*)

                                  d’ou ma réponse humoristique aux deux autres, qui me semblent partir dans le déraisonnable.

                                  Parce que c’est toujours des sujets pas simples au bout.

                                  (*) je n’ai pas vu ce film mais j’ai regardé qq images et je me doutes un peu du thème, une femme ne veut pas forcément dire une mère, peu le comprennent (par projection ou par culture religieuse)

                                  a+


                                • Ouam Ouam 5 juillet 2016 00:19

                                  @Valentina.t :

                                  En etant le plus objectif possible, c’es vrai que pour nous (les hommes) c’est pas gagné d’avance, car beaucoup de jaf sont des femmes, mais de la a laisser supposer que ce sont toutes des abruties sexistes sans logique ni raison, on part dans le grand n’importe quoi.

                                  On dira honnettement un bon 60% de chances pour les femmes pour un 40% de chances pour les hommes, à dossier juridique égal.

                                  Et le delta qui joue sur les 40 a 60 est fait par le petit pourcentage de juges archi féministes intégristes qui font hélas pencher la balance de 10% d’un coté, si vous etes tombé sur une come ca, je peut comprendre votre rancoeur, mais vous associez un cas particulier (ou le delta des 10%) vers une généralitée, un peu comme @panpan pour l’inverse

                                  bonne soirée,


                                • Valentina.t (---.---.3.119) 4 juillet 2016 23:44

                                  ...alors puisque chacun est libre de s’exprimer, j’ai le droit de dire que l’auteur de cet article répugnant est un connard au sens étymologique (du latin cunnus qui désignait le sexe d’une femme et ceux qui ne voient pas plus haut que ça).


                                  • C'est Nabum C’est Nabum 5 juillet 2016 07:04

                                    @Valentina.t

                                    J’avoue ma surprise devant une telle formulation
                                    Mais j’aime ce merveilleux écrin et ne vous tournerai pas le dos
                                    Sait-on jamais, nos positions finiront-elles par se rencontrer ?


                                  • Ouam Ouam 5 juillet 2016 08:22

                                    @C’est Nabum :

                                    la vache ... t’est un direct toi ! smiley smiley

                                    « ....nos positions finiront-elles par se rencontrer »

                                    Histoire de varier (les positions) un grand classique alors ... smiley

                                    https://www.amazon.fr/kamasutra-illustré-Brigitte-Lahaie/dp/2350761355

                                    pour le cuir, les menottes le fouet et le reste patiente un peu...qd meme.... smiley


                                  • Pierre 4 juillet 2016 23:54

                                       Le jour où les gens cesseront d’avoir des enfants comme on décide d’avoir des chats ou des chiens, les situations bêtement dramatiques diminueront considérablement !


                                    • Ouam Ouam 5 juillet 2016 00:08

                                      @Pierre : J’adheres à 2000%


                                    • C'est Nabum C’est Nabum 5 juillet 2016 07:04

                                      @Pierre

                                      Créons la SPE
                                      C’est nécessaire


                                    • alinea alinea 5 juillet 2016 12:51

                                      @Pierre
                                      Quand les gens cesseront de « vouloir » un chat, un chien ou un cheval, comme on réalise un rêve enfantin, c’est-à-dire en restant dans l’ignorance que l’autre est autre et qu’il faut le connaître et le comprendre, les bêtes seront plus heureuses.
                                      Ceci est vrai pour les enfants aussi, naturellement ! smiley


                                    • Avis d’une nana (---.---.152.152) 5 juillet 2016 08:03

                                      Ce que j’en dis, c’est que pour les femmes, qui ne demande pas plus que ça la garde exclusive de leurs enfants, ni ne se mettent à dos la belle famille, pas plus que dénigrant leur ex-compagnon, le constat est là que ce sont elles qui gèrent le plus souvent tout ce qui est l’administratif, le suivi de la scolarité, les rendez-vous parents/professeurs, tout le quotidien quoi, à bout de bras, courir après le boulot, chercher le môme à l’école...

                                      Les pères ne demandent pas tant que cela à faire tout ce boulot d’intendance. C’est toujours la femme qui doit en faire le plus, les hommes prétextant toujours, même en couple, que leur boulot passe avant ! Les avoir le week-end, leur suffit généralement. Donc des deux, lequel a le plus de mal à refaire sa vie, dites-moi ? et même quand on en a qu’un seul à élever.

                                      Niveau train de vie, même si pension (généralement située autour de 150/200 euros) payée (ce qui n’est que très normal quant à l’entretien de son enfant), en temps et en heure, financièrement ça finit forcément par coincer avec un seul salaire et même si celui-ci n’est pas inférieur à 1 500 euros !!!!

                                      En même temps, avoir fait en sorte que votre gosse ait un certain équilibre, bosse bien à l’école, en l’ayant incité à poursuivre ses études quand attrait il y a pour celles-ci, c’est quand même en grande partie, dû déjà au mérite du gosse mais aussi des deux parents, de n’avoir pas régler leurs comptes au travers leur enfant !

                                      L’enfant devenu ado puis adulte, c’est là que les femmes qui se sont souvent sacrifiées plus que les hommes afin d’être des mères, non pas irréprochables mais, du moins responsables, ouvrent les yeux quant à leurs possibilités de pouvoir rencontrer à nouveau quelqu’un qui leur convienne ! Des rencontres, à première vue c’est facile, il suffit d’un clic mais quand on vise la qualité, c’est une autre paire de manche.


                                      • Ouam Ouam 5 juillet 2016 08:35

                                        @Avis d’une nana :

                                        Je suis globalement d’accord avec le fond de ton message (malgré mon ton souvent assez provoc) ne servant surtout que à casser certains préjugés particulierement ancrés et pousser à un peu plus de réflexion et/ou une vision différente des faits..

                                         

                                        pour la suite :

                                        « ...ouvrent les yeux quant à leurs possibilités de pouvoir rencontrer à nouveau quelqu’un qui leur convienne ! Des rencontres, à première vue c’est facile, il suffit d’un clic mais quand on vise la qualité, c’est une autre paire de manche.’ »

                                         

                                        Non la c’est parce que tu refuse d’etre face à ton toi meme, une projection sur l’autre de son soi-même ne resoudra jamais ses propres problèmes, une telle démarche ne pourra mener que à un xieme échec.

                                         

                                        Et pour les hommes nombreux sont aussi dans la meme erreur, ils cherchent une mère, ou un semblant de sécurité face à leurs peurs, mais pas une femme, celle ci n’est que une partie du mirroir de leurs projections illusoires, bref...

                                        bonne journée, 


                                      • Avis d’une nana (---.---.152.152) 5 juillet 2016 08:04

                                        ne demandent, of course


                                        • C'est Nabum C’est Nabum 5 juillet 2016 08:14

                                          @Avis d’une nana

                                          Vous avez raison

                                          Le plus souvent il n’y a pas volonté maligne de la femme mais bien fuite de l’homme davant ses responsabilités

                                          Certains interviendront pour préciser que la situation inverse existe et nous devons leur en donner acte sans nier que la majorité des cas se situe dans l’autre sens


                                        • Avis d’une nana (---.---.152.152) 5 juillet 2016 09:31

                                          @Ouam

                                          Oui c’est vrai que pour les hommes qui ont eu une mère les protégeant trop, la mère parfaite, quoi ! bonne gestionnaire (pas de dépenses inutiles), bonne cuisinière etc... et cela tout en bossant, il est clair que ces hommes là, la femme de leurs rêves, ne peut que ressembler à leur maman !

                                          Gare à vous si vous êtes fantaisiste, trop dépensière, pas portée plus que ça sur la cuisine, pas du tout comme il voudrait que vous soyez ! et bien cette belle histoire, ce beau coup de foudre, finira mal parce que vous en tant que femme, vous cherchez à être reconnue pour vos valeurs propres et on vous envoie constamment dans la gueule le reproche que vous n’êtes pas conforme à ce que l’on attend de vous ! A un moment donné, la goutte d’eau qui fait déborder le vase et c’est l’impasse, d’où l’inévitable séparation !

                                          Ajouter à cela, le manque de communication qui fait que vous vous séparez sans même avoir remis les choses à plat, sans heurts, ni tristesse, comme anesthésiés et puis 15 ans plus tard, une faille dans cette sobriété voulue et patatrac ! vous voilà, le temps de refaire surface à nouveau, anéantie par l’info que votre ex a une nouvelle copine, alors que vous, vous vous êtes interdit toute histoire qui aurait pu ne pas capoter !!! le coup de poignard et personne pour vous consoler, même pas la famille, qui ne comprend pas que 15 ans plus tard, on puisse encore souffrir d’une séparation, trop paisible en apparence, pour avoir été complètement digérée !

                                          Bonne journée


                                          • foufouille foufouille 5 juillet 2016 11:23

                                            @Avis d’une nana
                                            l’inverse existe aussi. genre la femme veut un vrai mec juste un peu macho avec du fric, etc.
                                            nous somme en 2016, pas en 50.
                                            la femme qui veut un mec qui sait cuisiner, etc mais sans les inconvénients à côté ................


                                          • Rincevent Rincevent 5 juillet 2016 18:29

                                            @Avis d’une nana

                                            …15 ans plus tard, on puisse encore souffrir d’une séparation... Ça s’appelle ne pas avoir fait son deuil, non ?


                                          • Ouam Ouam 5 juillet 2016 22:02

                                            @Avis d’une nana :

                                            Bonjour,

                                            Nous disons en fait à peu pres la meme chose, avec certes des mots différents, et les propos de foufouille sont aussi parfaitement recevable pour les hommes que pour les femmes (on peut allègrement renverser la situation), ou les femmes cherchent le shéma classique, mais il faut qu’il fasse la vaisellle, et le ménage, et la forcément sa projection idéalisée d’un modèle interieur s’effondre irrémédiablement, les hommes c’est la exctement la meme et souvent en pire.

                                             

                                            C’est ce que je tentais d’expliquer (peut etre mal) mon dessacord radical avec le coté ultra simpliste des choses vue par nabum (*1) qui, ne peut etre résumé si basiquement, ou la conscience de l’individu (l’intérieur de chacun des deux) est intimement à prendre en compte, et la, on est face à son soi meme, point de salut, que l’on cherche son double ou son complément, la projection d’un des deux cas nous reviendra irrémédiablement en pleine face, d’ou l’exemple volontaire pris des hommes et leur mamans (*2).

                                            (ce qui répondra j’espere ouvrira des nouveaux horizons à une partie de votre questionnement)

                                            De plus la nature des demandes pour les deux parties etant assez différente, le mode d’emploi de l’autre est bien trop souvent délaissé sans etre lu (rire)

                                             

                                            Seul deux individus ayant intégré leur forces et leurs faiblesses, ne demandant pas à l’autre d’assouvir et de rectifier leurs propres déviances par la projection sur l’autre de celles-ci peuvent s’accorder sur un temps un peu plus long, sinon il vaut mieux le vivre comme un petit bout de chemin parcouru ensemble et d’en tirer la satisfaction de celui ci, sans en quémander d’autre, l’inverse détruirait irrémédiablement l’essence meme de la qualitée de la relation vécue.

                                            Bonne soirée,

                                             

                                            (*1) Comme quoi smiley

                                            (*2) Nous pouvons allégrement retourner la situation de la femme qui ne recherche pas un homme, mais SON pere, ou un pere pour ses enfants (en rayant d’un trait de plume le coté aman et couple), ou pire la maternation du l’hommme, etc.... dans cet ordre d’idées.


                                          • Vipère Vipère 5 juillet 2016 11:12
                                             A Une nana

                                            Il est vrai que nombreux sont les hommes qui recherchent dans leur partenaire, une figure maternante, et qu’ils ont tendance à faire des comparaisons avec leur mère, première femme de leur vie., ce qui évidemment ne peut qu’aboutir à des heurts, des blessures irrémédiables et un éloignement des conjoints dans leur relation.



                                            L’éducation que l’on a reçu au sein d’une famille hypothèque bien souvent le devenir du couple. Plus l’éducation et les valeurs sont éloignées du schéma familial et plus les risques à terme de mésentente sont accrus à longue échéance dans un couple.


                                            15 ans ou plus, se reconstruire prend plus ou moins de temps, selon la part que l’on a investi de soi dans une relation. Apprendre que l’autre a fait le deuil de la relation peut effectivement chagriner celui qui est encore en chemin, pour recouvre sa liberté.


                                            • Avis d’une nana (---.---.203.251) 5 juillet 2016 12:37

                                              @Foufouille,

                                              J’entends bien. On ne tombe malheureusement pas toujours amoureux de la personne qui vous convient le mieux. C’est ça le plan foireux des coup de foudre, on s’aperçoit en route qu’on peut avoir soit des personnalités trop divergentes, au au contraire trop ressemblantes. Ceux qui cherchent une âme soeur ont tort car il est bon d’avoir un partenaire différent de vous sur la forme mais en osmose dans le fond et pour trouver ça, c’est pas de la tarte :)

                                              On s’ennuie sinon avec un(e) partenaire qui est dans la même spirale que vous : deux rêveurs ensemble, en théorie cela devrait être le top et bien non car dans cette configuration, personne ne booste l’autre et au final les deux végètent !

                                              Donc on ne se quitte pas forcément  parce que l’autre n’était pas quelqu’un de bien mais parce que la relation devenait toxique tant pour l’un que pour l’autre, à force de mauvaise, voir absence de communication ! après c’est un peu les rancoeurs, les pics dans la gueule, l’air de rien et qui vous font un mal fou ! le genre les kilos non perdus après une grossesse et qui vous ont transformée en ce que l’autre n’aime pas, esthétiquement parlant et puis même après les avoir perdus, s’être pris ça dans les dents comme reproche vous incite à garder une rancune tenace !

                                              Ajouté à cela, une nature foncièrement indépendante et vous vous retrouvez à préférer être seule au fil du temps, voir ne même plus rechercher à être épisodiquement accompagnée...Si demain une belle rencontre m’arrivait, qui sait si je serais apte à laisser tomber l’armure !!!


                                              • foufouille foufouille 5 juillet 2016 14:07

                                                @Avis d’une nana
                                                "Donc on ne se quitte pas forcément  parce que l’autre n’était pas quelqu’un de bien mais parce que la relation devenait toxique tant pour l’un que pour l’autre, à force de mauvaise, voir absence de communication ! après c’est un peu les rancoeurs, les pics dans la gueule, l’air de rien et qui vous font un mal fou ! le genre les kilos non perdus après une grossesse et qui vous ont transformée en ce que l’autre n’aime pas, esthétiquement parlant et puis même après les avoir perdus, s’être pris ça dans les dents comme reproche vous incite à garder une rancune tenace !« 
                                                mouais, on dirait un pervers narcissique. ce qui existe aussi pour les femmes.
                                                 »
                                                On s’ennuie sinon avec un(e) partenaire qui est dans la même spirale que vous : deux rêveurs ensemble, en théorie cela devrait être le top et bien non car dans cette configuration, personne ne booste l’autre et au final les deux végètent !"
                                                moui, booster l’autre, c’est de la domination. d’où les disputes avec ton poids.


                                              • gilles65 (---.---.184.27) 5 juillet 2016 14:08

                                                Article hyper polarisé homme/femme.

                                                Bien souvent la cause d’un divorce est simplement …. Le manque d’amour.

                                                Pas besoin de stéréotyper l’homme qui est un lâche, qui fuit ses responsabilités, qui va voir ailleurs ….

                                                Oui l’article s’oriente sur la condition matérielle de la femme « pilier » de la famille monoparentale.

                                                C’est juste une des conséquences. Dommage il y a tant à dire sur les causes, les fins de mariages, la routine qui s’installe, la misère sexuelle et affective, l’absence de projets communs …

                                                J’ai du mal avec cette vision si féminine du divorce – qui force à faire pleurer dans les chaumières.

                                                Les hommes souffrent aussi de ces séparations. De manière plus silencieuse.

                                                Socialement un homme qui s’épanche dans le misérabilisme post divorce, c’est moins bien vu qu’une femme ou du moins ça récolte moins d’empathie.

                                                On s’attend surement à ce que l’homme tienne son rôle, comme décrit dans l’article : S’il ne reste pas à la barre, c’est forcément un salaud, un lâche, un traitre, …


                                                • C'est Nabum C’est Nabum 5 juillet 2016 17:30

                                                  @gilles65

                                                  Je témoigne de situations qui me sont proches

                                                  Je ne suis pas journaliste
                                                  Je n’ai pas prétention à rendre compte de la globalité des cas


                                                • miro 5 juillet 2016 21:40

                                                   Je viens d’une famille monoparentale.

                                                  Lorsque ma mère a demandée le divorce pour cause de violence (des deux côtés) mon père n’a pas cherché a avoir ma garde .
                                                  Il a refait sa vie sans redonner de nouvelles et a refait des enfants avec une autre femme.
                                                  Il a bien sûr JAMAIS payé sa pension alimentaire.

                                                  Sans vouloir généraliser ; ce sont les 2 qui sont en faute.
                                                  Déjà ça serai bien que les gens réfléchisse un peu avant d’avoir un enfant, car sans vouloir être méchante un enfant c’est pas 1 ou 2 ans quoi...c’est pas un hamster.
                                                  Ensuite, faudrait voir les soucis de couples. Pourquoi ne pas voir un médiateur ou un(e) conseiller/conseillère avant que cela tourne mal ?

                                                  J’ai l’impression que les gens agissent comme lorsqu’ils achètent un objet, alors qu’au final le gosse (pas toujours, heureusement) se prends toutes les conséquences en pleine figure.
                                                  A ce rythme plus aucun gosse ou presque n’aura connu une « famille » sans que personnes puisse dire quoique ce soit.

                                                  • Ouam Ouam 5 juillet 2016 22:23

                                                    @miro :

                                                    milles mercis pour ton témoignage, tu à raison c’est dévastateur pour les gamins, qui eux ne font que subir l’immaturitée des deux.

                                                    On devrais instaurer le permis d’avoir des enfants, c’est un minimum 

                                                    Meme si cela va à l’inverse de ma pensée libertaire, ici c’est un tiers plus faible qui subit donc...


                                                  • C'est Nabum C’est Nabum 6 juillet 2016 06:35

                                                    @miro

                                                    Merci pour ce témoignage

                                                    Je ne me donne pas le droit de juger, je constate
                                                    Votre conclusion me semble le triste reflet d’une société qui n’a plus de repère


                                                  • Taverne Taverne 6 juillet 2016 11:58

                                                    Information : La Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) et Pôle emploi ont signé, avec trois ministres (Affaires Sociales, Travail et Familles et Enfance), un accord et une charte relatifs aux « crèches à vocation d’insertion professionnelle ». Ces crèches s’adressent aux parents d’enfants de moins de trois ans « en recherche d’emploi [et qui] sont actuellement pénalisés dans leurs démarches d’insertion professionnelle ». Elles visent même plus particulièrement les familles monoparentales, souvent très fragilisées.

                                                    Lien vers le site officiel.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès