• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Faut-il être complotiste face à la crise COVID-19 et qu’est-ce que (...)

Faut-il être complotiste face à la crise COVID-19 et qu’est-ce que cela veut dire ?

« Il est rare que des gens du même métier se trouvent réunis, fût-ce pour quelque partie de plaisir ou pour se distraire, sans que la conversation finisse par quelque conspiration contre le public, ou par quelque machination pour faire hausser les prix. » 
Adam Smith (1776) : Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations.

« Il ne peut y avoir d'amitié là où se trouvent la cruauté, la déloyauté, l'injustice. Entre méchants, lorsqu'ils s'assemblent, c'est un complot et non une société. Ils ne s'aiment pas mais se craignent. Ils ne sont pas amis, mais complices. »

Etienne de La Boétie (1576) : Discours de la servitude volontaire.

J’écris ce texte car depuis que je prends position sur la gestion de la crise COVID-19, j’ai souvent été accusé, comme beaucoup d’autres qui rejettent la doxa gouvernementale, de défendre des thèses complotistes. Sommes-nous face à une déferlante complotistes ? Et qu’est-ce que cela signifierait ? Pour répondre, il faut commencer par clarifier ce que signifient les termes « complot » et « complotiste », ou « conspiration » et « conspirationniste ». Voici les définitions du dictionnaire Le Robert, obtenues en ligne :

« Complot : Projet concerté secrètement afin de nuire à quelqu’un, à une institution. »

« Complotiste : Défenseur d'une théorie du complot. »

« Conspiration : Accord secret entre plusieurs personnes pour renverser le pouvoir établi ; Entente dirigée contre quelqu’un ou quelque chose. »

« Conspirationniste : Personne qui défend la théorie d'une conspiration organisée pour manipuler l'opinion. »

De manière évidente, on a pu observer un complot au sens de la définition ci-dessus dans la crise COVID-19. Deux des plus grands journaux médicaux du monde, The Lancet et The New England Journal of Medicine, ont publié des articles sur l’hydroxychloroquine, le premier concluant qu’elle n’aidait pas les patients COVID-19 et aggravait même leur condition (Mehra et al 2020), le deuxième montrant qu’elle avait une toxicité cardiaque (Mehra et al 2020). Le premier a reçu une avalanche de critiques (Watson et al. 2020) auxquelles les auteurs n’ont pu répondre et qui s’appliquent en partie au deuxième article puisque la source des données est la même. Ces articles se sont avérés être des fraudes et ont été rétractés. Ils ont été produits à partir de données invraisemblables et invérifiables fabriquées par une société douteuse appelée surgisphere (Offord 2020, Azalbert et Gyssler 2020). Pour que ces articles aient été produits, il a bien fallu que des gens se réunissent et développent une stratégie, ne serait-ce que pour fabriquer ou manipuler les données. Il a bien fallu aussi qu’ils fassent cela pour une raison. Si être complotiste, c’est dire que des gens corrompus se réunissent et s’organisent pour discréditer par la fraude des traitements prometteurs, en faveur d’intérêts qui ne peuvent être que privés et contre l’intérêt général, alors oui je suis complotiste et il faudrait un sacré niveau d’aveuglement ou de naïveté pour ne pas l’être. Les faits sont là. Lisez ces deux articles et étudiez les causes de leur rétractation si vous doutez de l’existence de cette malveillance.

Au-delà de ce cas extrême, on a pu observer d’autres faits révélant une volonté de porter le discrédit non seulement sur l’hydroxychloroquine, mais aussi sur d’autres approches thérapeutiques permettant de traiter la COVID-19. Des dizaines de publications, dont une liste exhaustive accessible à tous circule sur le web, sont parues montrant que des traitements précoces permettent de traiter efficacement la COVID-19, notamment en utilisant l’ivermectine et la doxycycline (Kory et al. 2020), ou l’hydroxychloroquine et l’azithromycine (Risch 2020). Au-delà de cette liste, d’autres traitements à base de fluvoxamine (Lenze et al 2020), bromhexine (Ansarin et al 2020), colchicine (Vrachatis et al 2020), ou povidone (Choudhury et al. 2020) sont apparues. Non seulement ces traitements ont été ignorés par les autorités de santé, qui n’ont lancé aucun protocole de recherche pour vérifier leur efficacité, mais les médias les ont généralement discrédités et les médecins qui les ont utilisés ont subi des pressions pour ne pas le faire, et ont été censurés par les algorithmes des réseaux sociaux lorsqu’ils ont voulu partager les résultats positifs qu’ils ont obtenus. Le film documentaire « Mal Traités  » résume la situation.

Comment expliquer ce phénomène sinon par un effort concerté et non avoué de porter le discrédit sur des personnes et leurs agissements ? Certes, pour une grande majorité de gens, ce discrédit est justifié car les traitements ne marcheraient pas. La très grande majorité de ceux qui s’opposent aux traitements précoces, qu’ils soient experts ou fassent partie du public, ne sont donc pas comploteurs. Ils agissent de bonne foi pour ce qu’ils croient être l’intérêt général. Ils veulent éviter l’apparition de faux espoirs qui conduiraient à relâcher l’attention face au COVID-19 et négliger les gestes barrières. Ils considèrent que ceux qui font la promotion des traitements précoces sont des charlatans, comme le personnage qui fait la promotion du forsythia dans le film « contagion  ». Mais la crise COVID-19 diffère de celle du scenario de ce film. Les soi-disant « charlatans », dont les plus connus ont été invités à présenter leurs résultats aux Senats français et américain, sont des centaines, voire des milliers de par le monde, de l’Australie au Sénégal et au Pérou. Ils sont médecins et scientifiques, souvent de renommée mondiale, ont soigné des milliers de patients COVID-19, et publient des articles scientifiques présentant leurs résultats. Ainsi les gens qui sont sceptiques face aux traitements précoces, qu’ils soient experts, décideurs, journalistes ou citoyens, sont sans doute de bonne foi, mais ils se trompent quand ils disent qu’ils n’y a pas de preuve de l’efficacité de ces traitements. Ils pourraient dire que les preuves sont insuffisantes et demander que de nouvelles recherches soient conduites mais ce n’est pas ce qu’ils font. Ils rejettent les traitements précoces sans se baser sur les faits ou en se basant sur des publications portant sur des patients hospitalisés et donc hors sujet, problème que j’ai décrit dans un post précédents. Ils ont donc été biaisés par quelque chose qui les a piégés dans un discours qui contredit le réel mais dont ils ne peuvent plus sortir. Ils ne peuvent plus faire marche arrière car cela équivaudrait au déni d’eux-mêmes et du groupe social ou politique auquel ils appartiennent.

Il faut donc rechercher en amont, dans les institutions auxquelles sont liés les experts qui construisent la doxa gouvernementale, la source et les auteurs d’un « script  » à l’origine de ce biais. Car comment imaginer qu’il ne vienne de nulle part, qu’il ne reflète pas une stratégie adoptée par quelques-uns ? S’il était le fruit du hasard, comment expliquer l’ordre des discours établis à l’échelle planétaire, avec un narratif et un contre narratif très clairs ? A force de remonter, on finira bien par trouver cette source mystérieuse. Quand je parle de complot, je parle donc de la force qui se cache derrière cette source. Cette force agit sur l’OMS, les autorités médicales des grandes nations industrialisées, les médias orthodoxes et les experts qui s’expriment dans leurs colonnes, donnant cohérence à leurs discours et leurs actes puisque les faits ne peuvent expliquer cette cohérence. La matérialisation la plus visible, évidente de ce complot, est la firme surgisphere et les deux articles frauduleux dont elle a fourni les données. Mais on observe également une matérialisation plus diffuse, qui restera un mystère aussi longtemps qu’une grande enquête internationale ne sera pas lancée sur le sujet, mais qui est néanmoins perçue par une population qui n’est pas dupe et construit son contre-narratif, sa résistance, dans les réseaux sociaux. Cette résistance, complotiste au sens de dénonciateur d’un mystère, peut avoir des dérives radicales et délirantes mais sa racine n’en est pas moins ancrée dans le réel, ce qui lui donne sa légitimité.

Complotisme ancré dans le réel ou délirant ? Nous arrivons ici à une deuxième définition donnée au terme complotiste, qui n’est pas proposée par les dictionnaires mais est colportée par les médias et le monde politique, et analysée par des intellectuels, car elle correspond aussi à un phénomène bien réel. Un complotiste selon cette deuxième définition, c’est une personne prise d’un délire paranoïaque, qui croit que des forces occultes, maléfiques, agissent partout et conduisent à l’oppression et la destruction de la société. Ce complotiste délirant est une personne qui se positionne systématiquement en victime, ce qui la conduit à toujours privilégier une explication complotiste face aux situations difficiles dans lesquelles elles se trouve, contre le bon sens, la raison et la science. Ce positionnement victimaire la conduit à être pleine de ressentiment envers la société, phénomène analysé brillamment par Cynthia Fleury (2020). Ce ressentiment est légitime car il a des causes objectives. Il est le résultat d’une « colonisation de l’être » qui engendre impuissance et frustration, notamment chez le sujet colonisé que Fleury prend en exemple. Il existe également dans la société néolibérale actuelle car celle-ci « produit du mépris de façon généralisée.” Mais au lieu de « sublimer » son ressentiment par la réflexion et l’action, afin d’en identifier les causes et de mettre en œuvre une solution, la personne qui se positionne en victime risque de s’y enfoncer toujours plus profondément. Elle s’isole en construisant un discours qui lui convient mais qui n’a pas de prise sur le réel, au lieu de s’impliquer dans une action transformative au sein d’un collectif. Elle finit par trouver une sorte de jouissance dans sa vision victimaire, qu’elle caricature en adoptant les thèses complotistes les plus folles. Si parmi 1000 faits, un seul seulement s’accorde avec une explication complotiste, cette personne soulignera toujours ce fait et ignorera les autres, afin de se démarquer et se renforcer. Elle masquera ainsi son impuissance par un faux sentiment de puissance attaché à la certitude d’avoir découvert une vérité que nul autre n’a découverte, alors qu’en réalité, les autres rejettent cette « vérité » tout simplement parce qu’elle est fausse. Comme le dit Fleury (2020), « Les hommes du ressentiment veulent apparaître, se faire voir, se faire entendre, eux qui ont subi une invisibilisation de leurs sujets et de leurs vies. »

Cette analyse psychologique, très pertinente, ne doit toutefois pas faire oublier que le ressentiment, et donc le complotisme, ont des causes objectives, comme le souligne d’ailleurs Fleury (2020). Le sujet colonisé était réellement victime d’un système oppressif qui n’avouait pas son véritable objectif, derrière sa prétention à apporter la « civilisation ». Le complotisme délirant n’apparait que lorsque le sujet ne réussit pas à sublimer son ressentiment en analysant sa situation et passant à l’action. Il faut aussi noter que le sujet colonisé ne s’est pas enfoncé dans le ressentiment car il s’est finalement libéré, une libération toutefois relative puisque les puissances coloniales ont continué de comploter afin de maintenir leur contrôle et défendre leurs intérêts (Verschave 1998).

Afin d’illustrer la coexistence de ces deux formes de complotisme, réaliste ou délirant, je prendrai un exemple célèbre : le Protocole des Sages de Sion. Ce texte est souvent cité comme étant la preuve de l’existence d’un complot du peuple juif visant à établir un nouvel ordre mondial. Pourtant il s’agit d’un canular, d’une supercherie révélée par un article du New York Times du 4 septembre 1921. Malgré cela, le texte continue d’être mis en avant comme étant la preuve de l’existence de sociétés secrètes, nourrissant des vagues d’antisémitisme. Mais chose intéressante pour notre propos, la réfutation de la nature complotiste délirante de ce texte est en même temps la révélation qu’il est le produit d’un complot tout à fait réel. Simplement, il s’agit d’un complot contre les personnes juives, et non par elles. Plagiat grossier du texte d’un intellectuel français de la fin du 19ème siècle nommé Maurice Joly, le Protocole des Sages de Sion a été écrit en 1898 par un faussaire nommé Mathieu Golovinski, sur commande des services secrets Russes tsaristes, afin de fournir de fausses preuves leur permettant de justifier les pogroms et d’autres actions visant à réprimer des mouvements révolutionnaires (Eisner 2005).

Ainsi, les thèses dites « complotistes » peuvent tout autant se rapporter à des faits réels qu’à des faits imaginaires. Dans le terme « complotisme », le problème est dans le suffixe « isme », pas dans le préfixe « complot ». La même chose pourrait être dite de tous les termes se terminant par « isme ». L’apposition de ce suffixe traduit une dérive idéologique qui peut être associée à toute idée, qu’elle soit bonne ou mauvaise. L’anti-complotisme n’échappe d’ailleurs pas à la règle. En mettant dans le même panier toutes les théories complotistes, sans même questionner si elles sont supportées par des faits, l’anti-complotisme primaire que l’on voit se développer dans de nombreux médias et au sein d’une partie de la population ne pourra pas apaiser le débat. En adoptant une attitude de déni chaque fois que la possibilité d’un complot est envisagée, il va engendrer des dogmatismes qui ne pourront qu’accentuer les réactions paranoïaques ou victimaires et stimuler le développement des théories complotistes les plus délirantes. Entre ces deux extrêmes, le complot doit être envisagé comme événement possible et toute théorie formulant cette possibilité doit être mise à l’épreuve des faits.

La difficulté, c’est que la ligne entre complotisme réaliste et complotisme délirant est difficile à tracer. Où situer les thèses selon lesquelles le Président Kennedy aurait été assassiné grâce à des complicités avec la CIA ? Ou l’idée que certaines élites haut-placées auraient eu vent des attaques du 11 septembre mais n’aurait rien dit afin de les instrumentaliser, pour justifier une mobilisation plus grande de moyens dans la conduite d’une guerre servant des objectifs géopolitiques ? Pour répondre, il suffit de se rappeler d’une chose très simple : toute théorie, qu’elle soit complotiste ou autre, n’est qu’une… théorie ! C’est-à-dire une tentative d’expliquer les faits. Elle est légitime mais seulement en tant que tentative d’explication, et cette légitimité est proportionnelle à sa capacité à expliquer des faits qui ne peuvent être expliqués autrement. Dire que cette théorie est légitime ne signifie donc pas qu’elle est vraie, puisqu’elle peut être faible même quand elle est la meilleure, et puisque même si elle est forte, de nouveaux faits peuvent être révélés à tout moment qui conduiront à préférer une théorie concurrente.

Ainsi, le problème ne réside pas dans la formulation d’une théorie complotiste. Il réside dans l’acceptation de cette théorie lorsque les faits sont plutôt en faveur d’une autre explication. Quand on accepte une théorie qui est en désaccord avec les faits, on n’est pas seulement complotiste ; on est également négationniste. La négation de la nature anthropogénique du changement climatique, la négation de la shoah, sont des thèses négationnistes engendrées par le complotisme délirant, et c’est en tant que déni de la réalité qu’elles posent un problème. Entre deux théories, celle qui doit être acceptée est donc celle qui s’accorde le mieux avec les faits observés, et qu'importe qu'elle soit complotiste ou pas. Cela ne signifie pas la fermeture de la connaissance sur une pensée unique puisqu’à tout moment, de nouveaux faits peuvent être observés et conduire à changer de théorie. Mais en attendant ces faits, il faut bien se mettre d’accord et cela ne peut se faire que sur la base des faits connus.

Dans le débat sur les traitements précoces évoqué si dessus, le complotiste délirant existe. Il s’exprime dans le déni de l’efficacité de ces traitements. Car si ces traitements précoces ne marchaient pas, comment expliquer que toutes les études qui les testent (sauf quelques-unes qui portent sur des patients jeunes et en bonne santé) montrent qu’ils fonctionnent, si ce n’est par un complot des centaines de médecins et chercheurs qui ont conduit ces études et utilisé ces traitements ? On voit mal comment un scientifique raisonnable qui ferait une revue bibliographique sur le thème des traitements précoces (ambulatoires) de la COVID-19 pourrait défendre l’idée que ces dizaines d’études sont biaisées dans le même sens, voire frauduleuses pour celles qui sont randomisées, si ce n’est en faisant intervenir un biais intentionnel ou une falsification des données qui seraient l’expression d’un complot fomenté par les auteurs de ces études, ou par des gens influençant leurs travaux. L’argument qui permettrait de rejeter la validité des études sur les traitements précoces ne peut donc être que similaire à celui formulé par ceux qui accusent les autorités médicales d’être dans le déni de l‘existence de ces traitements. C’est un argument complotiste. De quel côté est donc est le complot ? Il n’y a qu’un moyen de répondre : faire une revue critique de cette bibliographie et interroger les médecins qui ont utilisé ces traitements précoces afin de savoir si, selon les connaissances et l’expérience de terrain accumulés à ce jour, ils fonctionnent ou pas. Et il faudra également voir de quel côté se trouvent les fraudes les plus grossières et les rétractations d’article !

Peut-on parler de complot, dans le cadre de la crise COVID-19, au-delà des tentatives grossières de discrédit des traitements disponibles ? Il serait déraisonnable de ne pas l’envisager, tout comme il serait déraisonnable de ne pas envisager d’autres explications. Le débat doit rester ouvert en évitant le déni et l’hystérie, pôles opposés qui ont en commun de conduire au dogmatisme. Ainsi, il est légitime de se demander si le virus de la COVID-19 a été créé en laboratoire. Il s’agit-là d’une question scientifique et les biologistes, qui ont déjà commencé à étudier le sujet (Montagnier and Perez 2020), apporteront une réponse. Rejeter la thèse d’un virus artificiel sous prétexte qu’elle est complotiste est hors sujet et néfaste. Ce n’est pas faire de la biologie et cela ne peut conduire qu’à une escalade du biais complotiste car quelle raison pourrait motiver le rejet à priori de cette explication, sinon une volonté de cacher la vérité ? Question plus grave : si le virus est artificiel, s’est-il échappé par hasard ou quelqu’un l’a-t-il relâché intentionnellement ? S’agit-il d’un accident ou d’un acte bioterroriste ? Pour répondre, une enquête internationale et indépendante devra avoir lieu. Et là encore, rejeter la deuxième explication sous prétexte qu’elle est complotiste, et donc rejeter la possibilité d’enquête sérieuse et indépendante, est hors sujet et néfaste. Cela équivaudrait à nier la possibilité du mal, à nier l’existence de marchands préoccupés seulement par l’argent et de « méchants » capables d’actes criminels, démarche absurde qui ne conduirait qu’à alimenter les réactions complotistes délirantes.


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

166 réactions à cet article    


  • Yann Esteveny 1er février 08:59

    Message à Monsieur Jacques Pollini,

    Il existe des complots, comme il existe de la désinformation, comme il existe des mensonges, comme il existe le Mal.

    Ne pas examiner le monde et ne pas admettre le Mal ne font qu’empirer ce monde.

    L’expression « théoricien du complot » est examiné dans cet article et son usage est déjà une concession à l’Ennemi :

    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/verite-conformite-et-mondanite-224626

    Respectueusement


    • Arogavox Arogavox 1er février 10:55

      @Yann Esteveny
       Comment ceux qui se veulent « scientifiques » pourraient-ils pourraient-ils refuser d’examiner dans le détail un terme utilisé dans de supposés ’arguments’ non encore ’scientifiquement’ rejetés ?

      En ce sens, cet article est constructif et excellent. 
       Juste une remarque (encore une question de vocabulaire !) pour couper encore un peu plus les cheveux en quatre, concernant cette formulation :

      «  ... toute théorie, qu’elle soit complotiste ou autre, n’est qu’une… théorie ! C’est-à-dire une tentative d’expliquer les faits. Elle est légitime mais seulement en tant que tentative d’explication,.. »

       n’existe-t-il pas une subtile différence entre les notions de « théorie » et d’d’hypothèse ?
       Il me semble qu’il aurait été plus judicieux, ici, d’employer le mot « hypothèse » plutôt que « théorie ». La théorie ne suppose-t-elle pas plus de foi que l’hypothèse ?

    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 1er février 10:57

      @Yann Esteveny

      Salut, oui je suis en accord avec cette concession faite à l’ennemi, comme d’utiliser les mots de l’ennemi ; confinement au lieu de assignation forcée à résidence, emprisonnement, guerre psychologique, guerre financière etc comme pandémie au lieu de symptôme grippal enfin etc Mon passé dans le marketing me fait voir cela de suite, normal c’est un métier de salopards manipulateurs que je fus....ayant vu cela, j’ai arrêté de suite, mais peu importe..


    • Bendidon Bendidon 1er février 11:01

      @Yann Esteveny

      Le complotisme c’est l’argument de ceux qui n’en ont pas. Pierre Barnerias journaliste et cinéaste


    • troletbuse troletbuse 1er février 11:09

      @Bendidon
      Et l anti-complotisme est l’argument de ceux qui sont trop cons pour en avoir un. smiley


    • Arogavox Arogavox 1er février 11:28

      cf Eric F (1er février 10:05) :

      "... le « complotisme délirant » n’est pas dans la recherche d’hypothèses mais dans l’affirmation de certitudes, proche du domaine de la foi.

      « 

       En notant d’ailleurs que les ’hypothèses de complotisme’ abordées par l’auteur de cet article, risquent de sembler relever encore de manque d’imagination :

       »une entité occulte supranationale à des fins dictature mondiale« 
       »modification intentionnelle du virus à des fins génocidaires« 

       pourquoi pas :

      • ... travail ’mécanique’ de militaires de différents pays visant à produire des armes en CDNBC = Centres de Défense Nucléaire Biologique et Chimique ?
      • ou : travail ’mécanique’ de biologiste chechant à produire les pires virus possible dans le but d’étudier le remèdes qui pourraient y être apportés ?
      • désintérêt du grand public quant aux travaux réalisés par ses ’élites’, par flemme et par excès de confiance ... ?
      • bonnes intentions erronées de la part de chercheurs, militaires et/ou poloticiens ou politiques , couplées à des erreurs humaines inavouables, des accidents, voire des ’opportunités’ , des secrets croisés, du genre : »je te tiens, tu me tiens par la barbichette ?
      • ... et bien d’autre HYPOTHESES encore ...µ

       Sachant aussi que ce qui fait la différence entre une hypothèse de complot et un « complotisme » c’est juste le caractère supposé abusif de l’hypothèse !

       


    • ASTERIX 1er février 12:06

      @Yann Esteveny

      OUI car les voyous « sont les GROS LABOS PHARMAS LES PROF
      EURS DE MEDECINE » presque tous comme l ’etaien MME BUZYN ET SES 3 MARIS a la solde des BIG PHARMS
       RAS LE BOL DES PLATEAUX TELE COMME BFM TV ou les « profs » sont tres bien APPOINTES POUR SE CONTREDIRE ET MENTIR COMME A BIG PHARMA !!!!!!


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 1er février 12:18

      Je me suis fait une autre réflexion (dont j’ai fait un article actuellement refusé) :

       : ces dates 2019 (covid 19) et 2020 (agenda 2020) n’ont pas été choisies par hasard par le deep state aux commandes.


      On sait que cette pseudo épidémie est prévue depuis des années, annoncée entre autres par Attali et Obama en 2014.


      Il était facile de prévoir un boum progressif de la mortalité, 75 à 84 ans (medium 79) après le début du papy boum de 1945. 

      Il y a eu en effet 350.000 naissances de plus en 1946 qu’en1942.

      Il est juste normal de les retrouver à la fin du voyage, cad maintenant.


      Soit à partir de 2019, et progressivement jusqu’en 2024, avec un plateau pour suivre puisque la natalité après 46 était en plateau à plus de 800.000 ensuite.


      On pouvait donc s’attendre à 50.000 morts annuels de plus une année que l’année précédente, une année après l’autre, jusqu’au plateau de 800/850.000/an (qui sera atteint en 2025).


      De plus, cette surmortalité toucherait principalement les pays touchés par la sous natalité des années 40 : France, Belgique, Italie, Allemagne, Italie, Grande Bretagne. Bien moins les autres. N’est-ce pas ce qu’on a observé ?


      Le nez dans le guidon par la terreur instillée par les media, le peuple ne s’apercevrait pas que la surmortalité n’était pas due au virus, mais à l’épisode 40/45.


      Il suffisait ensuite de déguiser un épisode grippal aggravé par l’absence de soins en catastrophe internationale.


      Bien vu, le deep state !


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 1er février 12:23

      Pour comprendre lers dessous de l’affaire, il faut ajouter ceci (dont j’ai aussi fait un article)

      la République française est, selon le site web d’informations légales « société.com »enregistré à l’INSEE d’une façon similaire à une entreprise commerciale, disposant en conséquence d’un numéro SIREN (100000017), d’un numéro SIRET, réservé aux entreprises (10000001700010), et même d’un numéro de TVA intracommunautaire (FR15100000017) .

      Ce qui veut dire que les français ne s’appartiennent pas (en partie grâce à l’action diabolique de Giscard) mais appartiennent à une société commerciale, tout comme les américains et la plupart des européens (tous ?), et qu’ils dépendent d’entités supra-nationales, dont les sièges sont à la City de Londres (la maison mère), au district de Washington (qui n’est pas un état américain) et au Vatican (qui n’est pas un Etat italien).

      Ce sont ces trois entités qui nous dirigent vers la dictature du Nouvel Ordre Mondial. Et c’est ce qu’on appelle communément le deep state. Voir ici l’article de Valérie Bugault et la vidéo d’Anne Lacroix-Riz, pour tout comprendre.

      https://urlz.fr/eP1J

      Le RCA, les attentats du 11/9, et le Covid (entre autres) sont juste les outils artificiels et créés de toutes pièces de cette organisation mondialiste pour parvenir à ses fins. Ce n’est qu’ainsi qu’on peut comprendre l’épisode Covid.

      C’est pourquoi il est indispensable que l’armée américaine, suite aux actions de Trump, remette les choses en ordre aux USA, et partant, dans le monde entier.

      Et c’est ce qui va miraculeusement se produire : c’est d’ailleurs notre seul espoir de survie dans la liberté.

      Si ça ne se produit pas, j’aurai l’air d’un con, et d’un con malheureux.
      Mais vous aussi chers lecteurs, aurez l’air de cons, et serez malheureux pour très longtemps.


    • Bendidon Bendidon 1er février 12:43

      @doctorix, complotiste
      Salut Doc content de vous revoir
      Des nouvelles de QAnon ?
      Moi j’ai trouvé chat : https://youtu.be/kB3YuhAo8iY
       smiley



    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 1er février 13:02

      @pemile

      Le bestof twitter du même Tiko vaut aussi le détour

      Nous fait son petit numéro quotidien de sophistique, on sait jamais y a peut-être des enfants qui regardent ?


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 1er février 13:12

      Pour résumer :
      Le Deep State avait prévu (comme tout un chacun pouvait le faire) qu’une surmortalité surviendrait avec un maximum 79 ans (durée de vie moyenne) après 1946, année de forte surnatalité.
      Il lui a suffi d’organiser une fausse pandémie en 2020 (juste une grippe aggravée par un petit tripotage viral, une interdiction de soins, et une fausse interprétation d’un Test PCR poussé au délire, + diverses mesures aggravantes, confinement, alarmisme médiatique)) et d’attribuer au virus ce qui revenait aux prévisions statistiques de base.
      Nul besoin de boule de cristal pour annoncer à l’avance, en faisant nommer ses accessoires (covid 19, agenda ID2020) par des prophètes bidon (obama, attali), une surmortalité prévisible et prévue, et en faire une catastrophe mondiale permettant l’avancement du grand plan mondialiste, avec une acceptabilité populaire.
      Donc, comme 1946+75 = 2025, je peux, sans crainte de me tromper, et sans aucun don de voyance, vous annoncer que la mortalité française augmentera d’au moins 300.000 unités annuelle d’ici 4 ans, soit près de 900.000, en l’année 2025.
      Ce qui passera par des augmentations par palier de 50-60.000 unités chaque année, selon la moitié d’une courbe de Gauss. Ce sera stable ensuite, puisque la natalité est relativement stable après 1946.
      Mais si on se laisse faire, ces paliers de +50.000 annuels vous seront présentés comme une nouvelle épidémie chaque année, justifiant le maintien des mesures dictatoriales, en y ajoutant d’autres. Jusqu’à l’aboutissement du grand reset.
      Rappelons que la surmortalité 2020 est de 45.000, et qu’elle ne doit presque rien au virus. Nous sommes juste installés, sans le savoir, sur une inconfortable courbe de Gauss.


    • Gollum Gollum 1er février 13:20

      Le bestof twitter du même Tiko vaut aussi le détour

      Ce qui me frappe quand on voit Trotta ce sont toutes les petites voitures pour gosses en haut de l’armoire... Joue t il encore avec ? smiley

      Car moi ce qui me frappe, chez les complotistes, style Trotta/Cossette/doctor X/ Captain Barjo c’est, en dehors de leur irrationalité totale et abyssale, une naïveté de gamins de 10 ans d’âge mental...

      Je pense à l’exaltation surréaliste de Trump, vu comme un génie, par Cossette et Doctor X, seul un gamin de dix ans peut avoir de telles envolées lyriques..

      D’ailleurs Tiko en avait fait la remarque..

      Cossette avoue par ailleurs avoir rompu avec père et mère et ses sœurs.. Tu m’étonnes.. smiley

      J’imagine que pour doctor x c’est pareil et l’on voit le piège. La seule façon de reconquérir la famille perdue c’est d’avoir raison. Et cela participe sans doute de l’entêtement coupable dans une vie sans issue..

      Car l’autre voie c’est celle de la repentance et d’aller voir la famille et de déclarer : j’ai merdé grave.. sauf que là faut en avoir du courage pour faire cela... smiley


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 1er février 13:32

      @Gollum

      Alexis Cossette est détenteur de deux titres académiques, un doctorat et un master, tous les deux de l’UQAM me semble-t-il. Tékitoi, déjà ?

      Si Alexis a rompu avec ses parents (en apparence, en fait il les voit encore), c’est surtout parce que ceux-ci ont un passé chargé en termes de rébellion contre le pouvoir. C’est juste pour les protéger.

      Les crétins dans ton genre trouveront encore le moyen, lorsqu’ils seront parqués dans des camps de concentration, de trouver des excuses au gars dans les miradors...


    • sirocco sirocco 1er février 13:42

      @ASTERIX

      Tiens ! La vérité finit toujours par se frayer un chemin un jour ou l’autre !

       
      Ceux qui affirmaient que le « vaccin » à ARN contient des nanoparticules dont la présence et le rôle sont extrêmement inquiétants, ont été en leur temps copieusement traités de complotistes délirants, malades mentaux et plus encore.

       
      Or ils n’étaient finalement pas si affabulateurs que ça. Le JT de France 2 hier soir 31 janvier à 20:00, que j’incite tout le monde à voir en replay, nous apprend qu’en effet le pseudo-vaccin Pizer-BioNTech contient bien des nanoparticules qui sont élaborées par un laboratoire spécialisé en Europe.

       
      Que font ces agents troubles dans un « vaccin » ? Quelle est exactement leur « mission » ? Là on n’en sait strictement rien et si des « scientifiques » officiels nous proposent une réponse, nous serons fondés à rester extrêmement suspicieux...

       
      La suite de ce JT vire au cocasse lorsqu’on y apprend que l’organisme (ou association) ANTICOR, chargé... ne commencez pas à rigoler SVP... de lutter contre la corruption dans notre pays, a vu son agrément prolongé par notre gouvernement, modèle d’intégrité s’il en est... Mais c’est un autre sujet.

       


    • Gollum Gollum 1er février 14:06

      @Philippe Huysmans

      Si Alexis a rompu avec ses parents (en apparence, en fait il les voit encore), c’est surtout parce que ceux-ci ont un passé chargé en termes de rébellion contre le pouvoir. C’est juste pour les protéger.

      Ben c’est pas du tout la sensation qu’on a quand on regarde sa déclaration à ce sujet.. On sent bien qu’il est pris pour un doux dingue par la famille. À juste titre.

      N’est-ce pas canard boiteux ? smiley


    • Yann Esteveny 1er février 14:14

      Message à avatar Arogavox,

      Avancer une hypothèse est une démarche saine.
      Dans le domaine des sciences, l’hypothèse doit être corroborée à l’épreuve des faits matériels par l’expérimentation pour ne pas rester au stade de postulat.
      L’histoire de la constante de Planck est intéressante. Max Planck avance l’hypothèse heuristique de cette constante en montrant que la présence de cette constante expliquerait des résultats pratiques. Il reconnait au début qu’il ignore si cette constante existe mais demande à tous d’apporter une explication satisfaisante aux résultats de ses expériences. Les expériences cumulées permettront à la communauté scientifique de reconnaître l’existence de cette constante.

      Avancer des hypothèses, présenter des arguments, discuter sereinement des arguments, examiner les contre-arguments est la démarche pour avancer vers plus d’exactitude et de véracité. Cela n’exclut pas l’erreur humaine. Ceux qui nuisent à cette pratique jouent contre l’intelligence des hommes.

      Respectueusement


    • Yann Esteveny 1er février 14:29

      Message à avatar Géronimo howakhan,

      Je vous cite : « Mon passé dans le marketing me fait voir cela de suite, normal c’est un métier de salopards manipulateurs que je fus....ayant vu cela, j’ai arrêté de suite, mais peu importe..  »
      Le marketing est une bonne école. Cela permet de croiser beaucoup de fumiers qui sont d’excellents engrais pour les naïfs. Je suis heureux pour vous que vous ayez pu quitter ce monde sans regret. Ne regrettez pas non plus cette expérience. Il est bien de vivre certaines expériences lorsque l’on incapable de les croire.

      Respectueusement


    • rogal 1er février 14:36

      @Arogavox
      n’existe-t-il pas une subtile différence entre les notions de « théorie » et « d’hypothèse ? »
      Une théorie, ayant pour fonction d’expliquer, d’interpréter, est un développement partant d’une hypothèse, ou d’un jeu d’hypothèses.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 1er février 15:11

      @Gollum

      en dehors de leur irrationalité totale et abyssale, 
      Nos arguments sont tellement irrationnels que vous choisissez de ne pas leur répondre, préférant les généralités abêtissantes.
      Je ne suis pas pressé de voir éclater au grand jour le fait que j’ai raison. Je sais que chaque jour me rapproche de ce grand jour pour moi, mais surtout pour l’humanité, que visiblement vous haïssez.
      Vos interventions stériles n’en démontreront que de façon plus éclatante leur inanité et leur perversité.
       Car vous êtes un pervers.
      Et le triomphe sera à la hauteur des avanies, tout comme votre ridicule.


    • Gollum Gollum 1er février 15:33

      @doctorix, complotiste

      Je ne suis pas pressé de voir éclater au grand jour le fait que j’ai raison.

      Mais oui. C’est pour cela que vous aviez donné des dates à chaque fois reculées d’une semaine et que cela a duré comme cela pendant des mois.

      smiley

      Quel tartuffe quand même. Quant à votre ridicule il est devenu abyssal...

      Bisou comme dirait le canard boiteux.. smiley


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 1er février 15:49

      @sirocco
      J’ai regardé en entier le journal de 20h de TF1 d’hier soir, et il y faut un grand courage, un vogalène et une cuvette.
      Entièrement consacré au fameux y-en-aura-pas-pour-tout-le-monde, mais je n’ai vu aucune allusion aux nanoparticules.
      La séquence a du être retirée, ou c’est une erreur de date. Mais pour le vaccin, malgré la flambée de l’intox, il faut s’attendre à un fiasco historique, abyssal, pantagruélique.
      Honte à vous, sirocco, de m’avoir imposé ce spectacle affligeant pour rien... smiley


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 1er février 15:53

      @Gollum
      Je n’ai pas donné de date. Une des dates possible était le 3 Novembre, une autre le 20 Janvier.
      Mais il faut croire que les plans sont différents.
      Pas d’inquiétude, cependant, le plan suit son cours, et vous aurez droit à votre fessée. Ca aussi, c’est décalé.
      Il faut comprendre que l’armée ne va pas donner les dates, gros malin...


    • sirocco sirocco 1er février 16:24

      @doctorix, complotiste

      « Honte à vous, sirocco, de m’avoir imposé ce spectacle affligeant pour rien... »

       
      Ha ! Ha ! Pour être mieux en mesure de critiquer, il faut parfois aller au charbon !

      Il s’agissait d’une phrase accompagnant quelques images sur un labo dont le reporter disait simplement qu’il fabriquait les nanoparticules. Je suis sûr de mon coup car je l’ai noté aussitôt (n’ayant pas une mémoire à toute épreuve).

      Bon, je vais prendre mon courage à 2 mains et retourner voir ce JT, au cas où ils auraient effacé le passage...

      Mais avouez que le reportage sur ANTICOR valait son pesant de moutarde ! Non ?...


    • ZXSpect ZXSpect 1er février 16:31

      @doctorix, complotiste
      .

      « Je ne suis pas pressé de voir éclater au grand jour le fait que j’ai raison. Je sais que chaque jour me rapproche de ce grand jour pour moi, mais surtout pour l’humanité… »

      .

      Doctorix a raison d’être patient, car Trump pourrait bien faire à nouveau parler de lui en… 2024 sauf s’il lui était interdit de se présenter à nouveau aux présidentielles smiley


    • kirios 1er février 16:34

      @doctorix, complotiste
      1946+75=2021


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 1er février 16:36

      @Yann Esteveny

      A Yann Esteveny

      De Mème respectueusement.

      PS : Est ce un nom Basque ? Adishatz


    • sirocco sirocco 1er février 16:44

      @doctorix, complotiste

      « Honte à vous, sirocco, de m’avoir imposé ce spectacle affligeant pour rien... »

       
      La séquence dont je parlais figure toujours dans le JT. Vous n’auriez pas dû vous absenter pour aller chercher une bière... smiley 

      On y évoque les nanoparticules à 6’37 minutes, c’est le labo autrichien Polymun qui les fabrique mais on n’en apprend pas davantage.

      Vous n’avez plus qu’à vous re-farcir ce JT pour contrôler !  smiley


    • sirocco sirocco 1er février 16:50

      @doctorix, complotiste

      Hé ! il s’agit du JT de France 2 !... Désolé si vous êtes accro à celui de TF1... smiley


    • Yann Esteveny 1er février 17:13

      Message à avatar Géronimo howakhan,
      Mon nom est également un prénom féminin basque mais les deux ne sont pas liés.
      http://www.geopatronyme.com/
      Respectueusement


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 1er février 17:13

      @kirios
      @doctorix, complotiste
      1946+75=2021

      C’est le 75 qui est faux : je voulais dire 79, et ça donne bien un sommet de la courbe de gauss en 2025.
      Ce sera stable ensuite, comme la natalité était stable après 1946 vers 800.000/an.
      Au fait, Philippot fait très fort sue RTL, et ses adversaires sont à chier : rien à dire :

      https://www.youtube.com/watch?v=y3i_crvmzW4
      Il est grand temps que ce cirque s’arrête. Et pour cela, il suffit de prouver que cette pandémie est bidon : c’est ce que je fais.


    • OJBA 1er février 17:50

      Longtemps que je le dis, quand on limite les naissances, par quelque moyen que ce soit, et je suis totalement pour, la population ne diminue pas immédiatement, elle vieillit. Elle diminuera ... plus tard par une augmentation très nette de la mortalité. mais comme le corps médical refuse ce processus, ce serait un aveu d’incompétence, de faire vivre les gens toujours plus vieux (accessoirement, dans quel état ?), le covid est une magnifique opportunité de mettre cette augmentation de la mortalité, et non pas « surmortalité », sur son dos. Sil n’existait pas, il aurait fallu l’inventer. Suis-je complotiste ?


    • Initiativedharman Initiativedharman 1er février 17:54

      @Bendidon
      Bien dit !


    • I.A. 1er février 19:23

      @Arogavox

      Comme vous, je préfère le terme d’hypothèse, qui laisse bien entendre le questionnement, tandis que théorie indique une recherche, presque un montage.

      L’auteur, je pense, n’a fait qu’utiliser les mots utilisés couramment pour désigner ces phénomènes.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 1er février 19:35

      Ehpad dans le 77 : traitement général par ivermectine pour cause de gale.
      Soixante-neuf résidents (incluant résidente-1) et 52 personnels EHPAD-A ont reçu l’IVM : âge médian résidents 90 ans (84–94), 78,3 % femmes, 98,6 % au moins une comorbidité à risque de COVID-19 sévère. 11 sujets présentaient une COVID-19 probable ou certaine (7/69 résidents et 4/52 personnels, fréquence 10,1 %). Parmi les résidents, 90,9 % (10/11) ont eu une COVID-19 minime, sans oxygène ou hospitalisation,
                          
      aucun mort. 

      Dans le reste du 77

      Parmi les 177 EHPAD du 77, 45 étaient inclus comme contrôles, soit 3062 résidents (âge médian 86,2 ans, 77,3 % femmes).
      Parmi eux, 22,6 % [95 %IC 16,3-28,9] ont eu la COVID-19 vs. 1,4 % EHPAD-A
            avec une mortalité attribuable de 4,9 %

      https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S015196382030627X

      22,6% de 3062, ça fait 692 malades.
      Et 4,9% de 692, ça fait 34 personnes qui sont mortes et qui auraient pu être sauvées.
      Merci Mr Veran.


    • The White Rabbit The White Rabbit 1er février 19:38

      @Bendidon+pemile

      Excellent ce tiko ! smiley


    • Arogavox Arogavox 1er février 22:23

      @Yann Esteveny  1er février 14:14

       Vous avez donc bien compris l’évidence que je voulais souligner :
      Emettre (plutôt que avancer) des hypothèses est une démarche saine ... et même nécessaire lorsqu’on ose se servir de son propre entendement pour investiguer.
       Par contre le langage courant est plus habitué à l’expression « avancer une théorie » que « avancer une hypothèse ».
       


    • Yann Esteveny 2 février 00:04

      Message à avatar Arogavox,

      Vous avez raison sur l’emploi du verbe qu’il convient à « hypothèse » et à « théorie ».

      Le verbe que j’emploie dénote une pensée que je n’ai pas exprimée.
      Lorsque nous sommes en phase de réflexion et d’introspection personnelle nous avançons des hypothèses pour nous mêmes. Lorsque nous partageons notre hypothèse avec d’autres personnes nous émettons cette hypothèse.
      Emettre une simple hypothèse est permis mais si nous estimons déjà qu’elle mérite d’être partagée, le respect de l’autre exige que nous ayons en main des arguments suffisamment solides. Sinon, nous risquons de faire perdre notre temps à notre auditeur !

      Une théorie est plus une synthèse cohérente de plusieurs hypothèses argumentées. Si les hypothèses sont sans aucunes argumentations alors la théorie s’assimile à de simples divagations.
      Ceux qui ne s’intéressent pas aux arguments d’une théorie parleront de divagations pour tout ce qu’ils ne connaissent pas comme le personnage de Monsieur Diafoirus dans « Le Malade imaginaire » de Molière lorsqu’il vante son fils tout aussi fat que lui (Acte 2, Scène 5) :
      « (...) Mais sur toute chose ce qui me plaît en lui, et en quoi il suit mon exemple, c’est qu’il s’attache aveuglément aux opinions de nos anciens, et que jamais il n’a voulu comprendre ni écouter les raisons et les expériences des prétendues découvertes de notre siècle, touchant la circulation du sang, et autres opinions de même farine. »
      https://www.atramenta.net/lire/le-malade-imaginaire/377/6#oeuvre_page

      Respectueusement


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er février 09:11

      Tout est dans un phrase : nier l’existence du mal. Ben oui, l’homme est un loup pour l’homme. Rousseau s’est complètement planté. Bettelheim a très bien expliqué que les juifs qui se laissèrent menés dans les camps de concentration ne pouvaient simplement pas concevoir l’idée du mal. Tout est là. Constat qui bien sûr est assez pessimiste sur la nature humaine. Il y a un Iago qui sommeille en chacun de nous. Et ce Iago, c’est l’envie (René girard l’a bien compris). Et quand tout va mal, ce fond se réveille. Ne laissant que deux possibilités : la sagesse, la clairvoyance et la philosophie face à la nature humaine ou la révolte et la recherche d’un coupable (souvent justifié, mais avec sa part de parano). Eros est une belle couverture, mais thanatos est toujours aux aguets. 


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er février 09:13

        Lire : Jean Bergeret : LA VIOLENCE FONDAMENTALE.


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er février 09:15

          Une étoile. UN DENI.


          • Giordano Bruno 1er février 09:22

            Vous ne définissez pas ce que vous appelez « Théorie du complot ». Dommage.


            • Piere CHALORY Piere CHALORY 1er février 11:12

              @Giordano Bruno

              Bonjour,

              Si j’osais je donnerai cette explication ; ’’théorie du complot’’ est un néologisme oxymorique visant à dénier catégoriquement contre toute évidence, l’existence de complots factuels au sein de l’establisment bien-pensant officiel ; qui entend à présent diriger le moindre de nos faits et gestes ; ceci par l’emploi massif de la propagande tv-radio déblatérée par sbires médiatiques éructant au travers de millions de hauts parleurs et d’écrans bruyants et lumineux, auto-collés dans nos foyers ; la bible à suivre sans penser ni réfléchir, à rien. 

              Phrase extraite d’un article au lien plus bas, tirée du film Deux heures moins le quart avant Jésus Christ ;

              ---- Tu dis qu’il y a beaucoup de complots ?

              ---- Comme s’il en pleuvait, mon bon Consul ; aussi, on ne peut pas quadriller toute la ville, vérifier toutes les identités, fouiller tous les chars, emprisonner les étudiants sans risquer de choquer le peuple, et qu’il se manifeste bruyamment, comme tu viens de le voir...

              — Alors je ne vois qu’une solution : organiser nous-mêmes un complot, ce qui nous permettrait de rallier les mécontents et donc de les connaître, et nous donnerait le moyen ensuite, après que César ait échappé à un faux attentat, d’arrêter le plus grand nombre de suspects (...)

               

              https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/2000-ans-de-complot-de-l-177784


            • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 1er février 11:13

              @Giordano Bruno

              Salut, normal car tout doit rester flou, sans réel sens , sans sens factuel du tout même, pour d’abord dériver du sujet social de fond ( combat entre tous en guerre ou coopération en paix équitable pour la survie physique) que des salopards sont à la manœuvre pour tout posséder, pour tuer, pour voler etc, et bien sur pour blablater ensuite pendant des siècles.
              But ? que la masse ne voit pas ce qui se passe...et que notamment que c’est la masse donc chacun qui complote à tous niveaux en voulant la compétition entre tous qui élimine pour avoir entre autre plus, , par désir-peur + refus de la vie car naître c’est mourir..or je veux la continuité.

              masse qui donc est elle même la créatrice de ces déments du pouvoir car ils sont nous.
              Déments des lors bien sur issus de la masse et du combat de tous contre tous appelé compétition, pour faire vendeur certes, mais aussi pour susurrer à l’oreille des humains en perdition mentale totale que chacun donc toi tu mérites beaucoup plus que tous ces cons...

              ETC....Bien sur il s’agit aussi d’hypnose verbale, complotiste( pas bien), démocratie (bien), libéral (bien) , anti sémites ( pas bien), enfin etc plein de mots nous hypnotisent, et paralysent l’activité logique et critique spontanée et factuelle avec notre consentement non perçu bien sur, sinon c’est fini..ceci pour laisser place à une sorte de zombification mentale sévère...
              Ça ressemble de très près à de l’élevage agricole intensif bien sur..avec des procédés identiques.

              Respect et robustesse


            • Arogavox Arogavox 1er février 11:44

              @Giordano Bruno
               Indépendamment de tout a priori concernant Wikipédia, sa définition actuelle me plait bien :

              "Théorie du complot (de même que les néologismes complotisme et conspirationnisme) est une expression d’origine anglaise, définie pour la première fois en 1945 par Karl Popper, qui dénonce comme abusive une hypothèse (en anglais theory) selon laquelle un événement politique a été causé par l’action concertée et secrète d’un groupe de personnes qui avaient intérêt à ce qu’il se produise, plutôt que par le déterminisme historique ou le hasard

              "


            • robert 1er février 11:52

              @Giordano Bruno
              Ma propre théorie est : « Rien ne se passe par hasard, rien n’est décidé pour le bien commun »
              Voilà , si ce qu’il se passe n’est pas voulu ou manipulé alors c’est de l’incompétence


            • Arogavox Arogavox 1er février 12:25

              @robert
               alors, il faut rayer du dictionnaire les mots « accident » , « erreur », « stupidité » , « idéologie » , « ignorance » , « présomption » , « témérité », « orgueil » , « suffisance » , « mépris » , « vanité » ... (ni voulus, ni manipulés), redondants avec « incompétence » ?


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er février 09:40

              Bernays s’est complètement planté. Il pensait naïvement surtout avec les avantages qu’il pourrait en tirer, qu’il suffisait de satisfaire les envies inconscientes de chacun pour maintenir la démocratie et la paix. On a vu la suite... Satisfaire les envies sans instruire l’individu, c’est comme le Tonneau des Danaïdes (défaut du socialisme). L’envie et sa satisfaction crée un cercle vicieux. On veut toujours plus et il n’y a pas de fin. Ce qui inévitablement conduit au résultat inverse. De l’abondance on passe à la famine. Parce que le problème était ailleurs...Je lisais ce matin l’histoire d’un bon grand-père de famille (enfin, un type comme la plupart d’entre vous,....). Il s’étonne qu’un agent de police flamand l’agresse pour une histoire de masque avant son depart pour les Baléares (la vie semble lui avoir té plutôt favorable). Je me dis, encore un qui retombe sur terre et commence à comprendre la réalité du monde,... Parfois, le fait de vivre sur un nuage peut être aussi dangereux et engendrer des catastrophes que d’être ramené sur terre. C’est souvent le déni maniaque que est le ferment de tous les problèmes. 


              • Clocel Clocel 1er février 09:57

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                Bernays se foutait pas mal de la démocratie et de la paix, il était dans le délire de domination de sa tribu, ordo ad chao as usual.

                C’est le père de l’ingénierie sociale moderne, le projet n’attendait plus que les leviers pour le réaliser.


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er février 10:01

                @Clocel Peut-être. Mais il fallait des arguments « éthiques » pour convaincre. On savait aussi ce qu’il pensait de ce peuples : des imbéciles. Un troupeau. Etait-il si machiavélique. C’est vrai qu’il était scorpion... smiley


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er février 10:27

                Tout est dans cette vidéo (qui met du temps à apparaître. LE SIECLE DU MOI. Dutronc : 
                Trois ou quatre cent millions de noirs
                Et moi, et moi, et moi
                Qui vais au brunissoir
                Au sauna pour perdre du poids
                J’y pense et puis j’oublie
                C’est la vie, c’est la vie

                Trois cent millions de soviétiques
                Et moi, et moi, et moi
                Avec mes manies et mes tics
                Dans mon p’tit lit en plume d’oie
                J’y pense et puis j’oublie
                C’est la vie, c’est la vie

                Cinquante millions de gens imparfaits
                Et moi, et moi, et moi
                Qui regarde Catherine Langeais. . Trois ou quatre cent millions de noirs
                Et moi, et moi, et moi
                Qui vais au brunissoir
                Au sauna pour perdre du poids
                J’y pense et puis j’oublie
                C’est la vie, c’est la vie



              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er février 10:28

                Trois cent millions de soviétiques
                Et moi, et moi, et moi
                Avec mes manies et mes tics
                Dans mon p’tit lit en plume d’oie
                J’y pense et puis j’oublie
                C’est la vie, c’est la vie

                Cinquante millions de gens imparfaits
                Et moi, et moi, et moi
                Qui regarde Catherine Langeais

                 https://lunesoleil.forumactif.com/t1884-le-siecle-du-moi

                3 millions de français qui s’imaginent que l’hydro... les sauvera et moi et moi...et moi...


              • Clocel Clocel 1er février 12:36

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                Au pieu, c’est de la balle les scorpions ! smiley
                Faut pas leurs demander l’exclusivité, mais sinon...
                Après, vous connaissez le diction : Vaut mieux manger un sucre à deux qu’une merde tout seul ! smiley


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er février 13:33

                @Clocel oui c’est ce que prouve les statistiques sur google.

                Vous trouvez que votre partenaire pourrait être meilleur au lit ? C’est sûrement à cause de son signe astrologique. Qui sont donc les meilleurs coups au lit ? On vous dit tout !

                Si vous ne croyez pas à l’astrologie, vous allez sûrement changer d’avis aujourd’hui ! Nos signes astrologiques déterminent certains de nos traits de caractère mais pas seulement, ils peuvent aussi influencer nos performances au lit. Selon cette étude, il existe bien des liens entre les signes du zodiaque et nos ébats sexuels. Et sans faire durer le suspense plus longtemps, les meilleurs partenaires au lit sont... les Capricornes !

                Les personnes du signe du Capricorne ont un grand sens du devoir et sont extrêmement patientes. Avec elles, c’est orgasme garanti ! D’autres signes sont tout aussi performants d’ailleurs. C’est le cas des Scorpions qui seraient infatigables, des Vierges très minutieux et des Taureaux qui tiennent particulièrement à faire plaisir à leur partenaire. 

                Faites le test.

                 


              • Francis, agnotologue Francis 1er février 09:43

                 ’’Dans le débat sur les traitements précoces évoqué si dessus, le complotiste délirant existe. Il s’exprime dans le déni de l’efficacité de ces traitements... De quel côté est donc est le complot ?

                ’’’

                 

                1 Je suppose qu’il faut lire ’complotisme délirant’.

                2 il faudrait écrire ’De quel côté serait donc le complot’ ?

                 

                Cui bono : c’est justement l’absence de mobile qui distingue complotisme délirant et complotisme réaliste : pas de mobile.

                 

                 « Sérieusement, vous croyez vraiment que Peugeot produit des voitures, Michelin des pneumatiques et Aventis des médicaments ? Bien sûr que non ! Ils produisent des profits. » (Jean-Pierre Berlan)

                 

                 


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er février 09:44

                  Tout cela pour dire qu’ hydroxychloroquine ou pas, il va falloir surtout s’habituer à vivre dans le malheur. L’auteur lui-même tombe dans le piège qu’il dénonce.


                  • Parrhesia Parrhesia 1er février 10:22

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                    >>> il va falloir surtout s’habituer à vivre dans le malheur. <<<

                    Proposer la résignation comme unique réaction ???
                    Ce ne serait certainement pas les véritables auteurs du véritable complot qui s’en plaindraient !!!

                    Alors, là ! Certainement pas !!!


                  • Eric F Eric F 1er février 10:05

                    L’article présente le mérite de sortir du manichéisme concernant la notion de complotisme, en introduisant la distinction entre « complotisme réaliste » et « complotisme délirant ».

                    Dans les exemples donnés, le « complotisme réaliste » concerne des aspects spécifiques dans le cadre de la crise épidémique (lobbying et intox par les labos anti-HCQ par exemple). Il ne s’agit pas de suppositions concernant une intention initiale délibérée de créer cette crise.

                    Idem dans l’exemple du 11 septembre, l’hypothèse « complotiste réaliste » exposée dans l’article parle de personnes qui savaient mais ont laissé faire. C’est tout autre chose que ce qui relève du « complotisme délirant » selon lequel tout aurait été organisé sous faux drapeau par des cabales au sein d’institutions de l’Etat.

                    Pour revenir à l’épidémie Covid, on voit dans le tout dernier paragraphe qu’il y a des passerelles entre la mouvance « réaliste » et la mouvance « délirante ».
                    En effet,
                    -l’hypothèse d’un virus de laboratoire qui aurait fuité reste dans le cadre « réaliste ».
                    -Après ça, envisager que ce virus ait été intentionnellement diffusé pour motif « bioterroriste » est une incursion dans le domaine de la conjecture (pas d’indice tangible, pas de revendication...).
                    -Au « cliquet » suivant, le « complotisme délirant » affirme que l’épidémie a été délibérément provoquée par une entité occulte supranationale à des fins dictature mondiale, incluant la thèse d’une modification intentionnelle du virus à des fins génocidaires. (J’insiste sur le terme « affirme » : le « complotisme délirant » n’est pas dans la recherche d’hypothèses mais dans l’affirmation de certitudes, proche du domaine de la foi.


                    • velosolex velosolex 1er février 11:05

                      @Eric F
                      Article particulièrement rasoir, d’un monsieur montrant son CV pour impressionner le pékin ;
                      J’ai décroche à mi texte. Bien avant même....
                      J’ai lu 50 fois déjà ce récit lénifiant sur la pandémie, les anti complotistes, les complotistes. L’article des chaussettes qu’on retourne dans tous les sens, mais qui sentent toujours aussi mauvais
                      .
                      Les morts s’accroissent, les mensonges restent, sans étayage aucun si ce n’est par la force de la répétition et du baratin.
                      Bolsanaro, Trump, et Bejo furent les grands associés à ces idées, niant les problème. 
                      Mais le réel est dur, et la gravitation est ce qu’elle est. 


                    • Eric F Eric F 1er février 10:14

                      "La négation de la nature anthropogénique du changement climatique, la négation de la shoah, sont des thèses négationnistes engendrées par le complotisme délirant, et c’est en tant que déni de la réalité qu’elles posent un problème"

                      Je suis d’accord avec ce jugement, et il faut ajouter à la liste le déni de l’existence même de la pandémie de covid, certains avaient au début nié même l’existence de ce virus, d’autres parlent de grippette, et affirment qu’il n’y a pas eu de mortalité induite en 2020 (mortalité liée selon eux à un simple effet démographique).

                      Car il y a deux thèses relevant du « complotisme délirant » sur le covid. L’une nie que l’épidémie existe et affirme qu’elle est inventée de toute pièce pour mettre en oeuvre la dictature [déni]. L’autre affirme que l’épidémie a été délibérément provoquée pour le même finalité [machination].


                      • Francis, agnotologue Francis 1er février 10:32

                        @Eric F
                         
                         mais oui mais oui !
                         
                         Ce 29 janvier 2021, dans un article publié par le Dr Steven Quay, MD, PhD., le PDG d’Atossa Therapeutics : « une analyse bayésienne conclut au-delà d’un doute raisonnable que le SRAS-CoV-2 ne soit pas une zoonose naturelle, mais plutôt un dérivé de laboratoire. ». Rapporté par PrNewswire
                         

                         « En ne prenant que des preuves scientifiques disponibles publiquement sur le SRAS-CoV-2 et en utilisant des estimations très prudentes dans mon analyse, je conclus néanmoins qu’il ne fait aucun doute raisonnable que le SRAS-CoV-2 s’est échappé d’un laboratoire. Les preuves supplémentaires de ce qui semble être des séquences génétiques de vaccins adénovirus dans des échantillons de cinq patients de décembre 2019 et séquencées par l’Institut de virologie de Wuhan nécessitent une explication. Vous verriez ce genre de données dans un essai de provocation vaccinale, par exemple. J’espère que l’équipe de l’OMS pourra obtenir des réponses à ces questions. »

                         
                         Je précise pour ma part que, si j’adhère à cette thèse, je ne crois pas que le virus ait été customisé pour être létal mais seulement adapté à un test et peut-être à un vaccin.
                         
                         Mais je n’exclue pas que tout ça relève seulement d’une mise en scène, un peu comme les fioles que Colin Powell exhibait à l’ONU, censées contenir des échantillons du bacille du charbon comme preuves d’armes de destruction massive en possession de Saddam Hussein.


                      • Eric F Eric F 1er février 16:48

                        @Francis
                        « je ne crois pas que le virus ait été customisé pour être létal mais seulement adapté à un test et peut-être à un vaccin »

                        Ce n’est donc pas une hypothèse de complot , qui préjuge un plan délibéré d’un groupe, en vue de nuire.

                        « Mais je n’exclue pas que tout ça relève seulement d’une mise en scène »
                        Là il s’agirait bien d’un complot, puisque les faits seraient factices, dans le but de tromper. Mais sans preuve cela n’entre pas dans la catégorie « complotisme rationnel », mais propension à suspecter a-priori des complots.

                        Il y a bien évidemment eu des complots, tromperies et manipulations dans l’histoire, les preuves factices d’ADM en font partie. Bush a reconnu plus tard dans ses mémoires s’être lui-même fait berner dans cette affaire. Les inspecteurs de l’ONU avaient réfuté la présence d’ADM, et certains gouvernements avaient refusé d’entrer dans la combine, dont Chirac.
                        Les mobiles dans cette affaire des ADM était évidents (« finir le job » d’éliminer Saddham Hussein en lien avec des intérêts pétroliers). Les éventuels mobiles d’inventer une épidémie fictive (avec des faux morts par dizaines de milliers dans des pays géopolitiquement différents), ou de créer intentionnellement une telle épidémie conduisant au marasme économique, relèvent d’une surréaliste fantasmagorie. 


                      • Étirév 1er février 10:34

                        L’histoire des vices humains commence à la luxure, passe par l’orgueil et l’égoïsme pour arriver au despotisme et au crime légitime qu’on appelle la guerre.
                        Puisque la morale de ce monde permet, depuis bien longtemps, d’occire légitimement son prochain « pour la patrie », et vu l’état de décadence générale dans laquelle pataugent nos élites, serait-ce totalement farfelu, et même dingue, voire « complotiste », de simplement penser que le petit groupe de prédateurs, maîtres du monde, qui semble pouvoir faire, surtout actuellement, tout ce que « mal » lui semble, et dans l’objectif double d’un assainissement des ses finances véreuses et d’un accroissement de son capital, veuille réaliser quelque petite « économie d’échelle » sur le dos d’une grande partie de l’humanité « vieillissante » et couteuse, en mettant au point une pandémie complètement artificielle, et qui justifierait, après en avoir suscité la nécessité par une PEUR entretenue en continue par des annonces gouvernementales et ses relais médiatiques, l’obligation d’une vaccination ; un vaccin dont la composition permettrait de cibler, à l’instar du SIDA, une population bien particulière...
                        En même temps, on teste les autres avec des mesures liberticides afin de jauger les réactions et en durcir les règles, mais chaque chose en son temps...
                        Une fiction... mais pas tant que ça quand même.
                        Pilule bleue : vous gardez le masque, faites la queue devant le labo d’analyse et à la pharmacie qui s’enrichissent chaque jour un peu plus sur votre mauvaise santé, et comme tous les autres dormeurs marchez à travers la vie comme des troupeaux de bestiaux menés à l’abattoir, indifférents et sans pensée.
                        Pilule rouge : vous restez au pays des merveilles et nous descendons avec le lapin blanc au fond du gouffre.


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er février 13:28

                          @Étirév Excellente Edition que celle des PILULES ROUGE. MAis Jadczyck, la Reine de cette édition, que j’ai lue n’est guère optimiste. La fin de ce monde est inéluctable. Bon elle se rattrape avec un rêve digne d’Alice aux Pays des Merveilles (mère veille et père sévère) : Les Cassiopéens. Perso, je préfère Sirius.
                          https://laura-knight-jadczyk.com/


                        • troletbuse troletbuse 1er février 10:37

                          Bon article. Mais les anti-complotistes devraient arreter de blablater.

                          Un Avooxien a poste un article de l’Immonde de 2012 qui disait que la banquise aurait disparu en 2016

                          Donc l’Immonde est complotiste. On pourra attendre longtemps cette accusation des mouille’culs qui se gavent des infos merdiatiques.

                          Avec des politiques des medecins des merdias, la justice corrompus tous les complots peuvent se faire.


                          • Eric F Eric F 1er février 17:10

                            @troletbuse
                            "un article de l’Immonde de 2012 qui disait que la banquise aurait disparu en 2016. Donc l’Immonde est complotiste

                            "


                            Ben non, le journal en question ne prétendait pas qu’il y avait un groupe qui, intentionnellement, s’ingéniait à faire fondre la banquise. Faire des prévisions excessives n’est pas du complotisme, mais du catastrophisme, de l’alarmisme. Il y a une tendance générale à une diminution progressive de la banquise, avec des accélérations (pic en 2012) et des reflux, la moyenne par décennie décroit, mais elle ne disparait pas en quelques années (diagramme)
                            C’est la même chose avec ceux qui prévoyaient 400 000 morts du covid alors qu’il n’y en a eu « que » 60 000.

                            Le « catastrophisme » est souvent idéologique et manipulatoire, mais amplifie des faits réels.


                          • JC_Lavau JC_Lavau 1er février 17:45

                            @Eric F : https://www.lemonde.fr/planete/article/2012/09/18/la-banquise-arctique-pourrait-completement-disparaitre-d-ici-a-quatre-ans_1761703_3244.html

                            Li mMonde est organe et instrument des comploteurs.
                            Ni la phase ascendante ni la phase descendante d’une des fluctuations climatiques comme il y en a déjà eu des centaines de milliers n’est « une tendance générale ». Evidemment tu aurais l’air d’un initié vachement au courant si tu détenais le secret du « bouton de réglage général du climat ». Ah ouais, avoir l’air...

                            Notre Soleil est une étoile variable, et on n’a pas de bouton de réglage du Soleil. Son champ magnétique aussi est variable.

                            On n’a pas de bouton de réglage du magnétisme terrestre.

                            On n’a pas de bouton de réglage de la position du Système Solaire dans les bras galactiques ou entre les bras. Donc pas de bouton de réglage des rayons cosmiques.

                            On n’a pas de bouton de réglage du volcanisme sous-marin.

                            On n’a pas de bouton de réglage des oscillations océaniques. Pour celles de l’Océan Arctique, assez brèves, on en voit plusieurs par vie d’homme. Pour celles du Pacifique, une seule par vie d’homme. Ce ne sont pas là des durées amicales envers la gestion de carrière d’un chercheur ; et c’est encore plus inamical envers les horizons d’un politicien.

                            On n’a pas de bouton de réglage des explosions volcaniques les plus émettrices de cendres en haute altitude, comme celles du Toba, du Krakatau, ou du Yellowstone.


                            En revanche, les banksters les plus criminels ont le bouton de réglage des carrières des journalistes, et des escrocs aux ordres qu’ils font passer pour « scientifiques ».



                            Fraude : nulle trace de corpus expérimental soutenant « acidification des océans »


                            La fraude à « 70 % des arbres menacés par le changement climatique »


                            Le GIEC n’est pas sans précédents dans l’histoire de l’humanité


                            Non, le dioxyde de carbone est incapable de diriger le climat 


                            Ces ruses pour compromettre des milliers de scientifiques naïfs

                            ...


                            Maître Panisse t’a vendu le Pitalugue, et tu admires ta perspicacité...


                          • JC_Lavau JC_Lavau 1er février 17:49

                            @JC_Lavau. En notre Plio-Quaternaire où il y a des glaciations, pour cause de traversée d’un bras galactique mineur, les fluctuations climatiques sont bien plus fortes et abondantes que durant la largement majeure partie du temps, où il n’y avait pas de glaciations.

                            En notre Plio-Quaternaire où il y a des glaciations, les glaciations sont bien plus longues que les interglaciaires. Elles ont apporté de terribles pénuries en dioxyde de carbone atmosphérique, qui ont étranglé les couvertures végétales, et exacerbé les érosions mécaniques des continents. Notre bref interglaciaire touche à sa fin. Il est condamné par la diminution et le renversement du champ magnétique terrestre. En cours. D’où exacerbation de l’albedo terrestre par une couverture nuageuse plus complète, et retour vers la glaciation. Ah oui, j’oubliais de rappeler que notre principale couverture contre les rayons cosmiques, ce sont le champ magnétique solaire et le champ magnétique terrestre. Or le Soleil est une étoile variable.

                            En notre Plio-Quaternaire où il y a des glaciations, sont apparues deux nouvelles chaînes photosynthétiques, pour s’adapter à la pénurie en dioxyde de carbone atmosphérique, et aux sécheresses : en C4 et en CAM. Tandis que 95 % des espèces végétales terrestres (dont tous les arbres) sont restées sur la filière originale en C3, et souffrent de la pénurie. Durant notre bref interglaciaire, les océans n’ont relargué qu’environ 200 ppm de CO2. C’est largement insuffisant eut égard aux besoins végétaux (1200 ppm pour ceux de la filière C3), et ce sera bientôt l’étranglement glaciaire à nouveau.

                            Qui survivra dans la prochaine glaciation ?

                            Déjà regarder combien furent féroces pour les petites gens les règnes de Louis XIII à Louis XV, sous le dernier petit âge glaciaire, quand les glaciers alpins rasèrent des villages.

                            Comparer avec le Crétacé, par exemple en regardant les couches de craie de Picardie : zéro calotte glaciaire en ce temps là, zéro érosion mécanique des continents, rivières claires, couverture végétale complète, des dizaines voire centaines de mètres de profondeur de sols ferrallitiques sur le Massif Central. D’où croyez vous que viennent les bauxites de Provence, et les argiles kaoliniques et gibbsitiques de Charente Maritime, déposées au Sidérolithique ?


                            Le grand public et les journalistes sont tellement ignorants en géosciences, voire en toutes sciences dures, que les escrocs aux ordres peuvent leur refiler n’importe quelle carabistouille ; et ils ne s’en privent surtout pas.


                          • troletbuse troletbuse 1er février 19:28

                            @Eric F
                            Tu devrais faire partie des Deconneurs de l’Immonde ,
                            Le « catastrophisme » est souvent idéologique et manipulatoire, mais amplifie des faits réels.

                            Comme la PANDEMIE de Couillonavirus


                          • Eric F Eric F 1er février 20:54

                            @troletbuse
                            Je critique au contraire l’approche alarmiste du Monde et du courant écologique en général, qui surdramatisent un phénomène lent et progressif, comme étant une apocalypse imminente. Là aussi, comme pour le covid, la situation ne correspond ni au négationnisme ni au catastrophisme.


                          • Eric F Eric F 1er février 21:26

                            @JC_Lavau
                            A grande échelle, il y a une succession de variations climatiques, mais si on met le zoom sur une courte période, on peut y déceler une tendance générale (en prenant une moyenne glissante sur quelques années par exemple).
                            Ainsi les négateurs du réchauffement avaient affirmé au début des années 2000 que le réchauffement s’était terminé en 1998. Or la moyenne des années 2000 a été plus chaude que celle des années 90, les années 2010 plus chaudes que les années 2000.


                          • JC_Lavau JC_Lavau 1er février 21:46

                            @Eric F. Quand les éléphants d’Hannibal ont traversé les Alpes, elles étaient PLUS englacées qu’à présent, ou MOINS englacées ?
                            Quand le refroidissement climatique a chassé les Wisigoths et les Ostrogoths de leur Suède natale, c’est quel bouton de réglage du climat, qui a été actionné par qui ?


                          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er février 22:19

                            @JC_Lavau . Sont partis de Suède parce que déjà a l’époque les suédoises étaient girondes , mais chieuses comme pas possible .


                          • Eric F Eric F 2 février 10:39

                            @JC_Lavau
                            On n’est plus à l’époque d’Hannibal, des Goths ni même de l’époque des rois, nous parlons à l’échelle d’un ou deux siècles qui nous concernent.
                            Il y a bien évidemment des phénomènes naturels qui conditionnent le climat, mais la question (à laquelle vous répondez un « non » catégorique) est celle de l’effet perturbateur des rejets de l’activité humaine dans l’atmosphère, qui ont changé la teneur notamment en CO2 mais pas seulement (méthane, HFC...), de manière bien plus ample que ce qui s’était produit depuis des millénaires (le pic actuel -à gauche de la courbe- dépasse le phénomène cyclique).
                            Vous répondez qu’il s’agit de broutilles sans effet, mais parfois vous dites plutôt que c’est bénéfique sur la végétation (ce qui est certainement exact). Finalement vous n’êtes pas carbosceptique, mais carbophile smiley


                          • JC_Lavau JC_Lavau 2 février 15:18

                            @Eric F. Transporte toi à l’époque (Crétacé supérieur et Paléocène) où nos ancêtres étaient des insectivores, à peu près dans la niche écologique des actuels tupaïdés. Dis ? Il y en avait des insectes à bouffer ! Et ils bouffaient quoi, ces insectes ?

                            Plus ancien encore, au Jurassique supérieur, regarde ces herbivores gigantesques : Diplodocus CamarasaurusBarosaurusApatosaurus et Brachiosaurus. Ils bouffaient quoi ? Dans notre atmosphère où le CO2 ne subsiste plus qu’à l’état de traces, où seraient les forêts et les marécages qui pourraient leur donner à bouffer ?
                            En leur temps, la végétation qu’ils broutaient repoussait à une vitesse dont nous n’avons plus idée, en notre Pliocène-Quaternaire où il y a des glaciations, et la plus cruelle pénurie en dioxyde de carbone.


                          • Eric F Eric F 2 février 17:20

                            @JC_Lavau
                            Apparemment, hélas, la désertification liée aux sécheresses progresse plus vite que le retour de la forêt primale.
                            Ceci dit, encore quelques petites épidémies de grippette, et on aura fait place nette au retour du diplodocus.


                          • JC_Lavau JC_Lavau 2 février 17:27

                            @Eric F. Raconte comment tu vas faire pour retrouver un taux de CO2 atmosphérique suffisant ! En moins d’un million d’années.
                            Taux suffisant : à partir de 1200 ppm.
                            Sauf pour les espèces spécialement adaptées à la pénurie : maïs, canne à sucre, sorgho, certains millets, cactées, crassulacées, ananas... Mais qui en échange exigent des ensoleillements élevés.


                          • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 2 février 15:48

                            @troletbuse

                            Que de contorsions pour excuser les comploteurs !


                            Faut avoir les hanches souples pour bien se tortiller du cul. Y a des cours, pour ça, je pense : danse du ventre smiley


                          • Passante Passante 1er février 11:12

                            le souci du costume a failli perdre l’argument dans un cauchemar fleuri


                            • nono le simplet nono le simplet 1er février 11:31

                              définir ce qu’est un complotiste est une chose aisée quand on fréquente Agoravox ...

                              c’est quelqu’un qui est dans le secret d’un complot, tellement secret que personne ne le voit ou alors que tout le monde le cache ... et il s’appuie sur de multiples preuves du complot (secret, rappelons le) ... preuves trouvées chez les artisans des fake-news ... bill le blogueur d’un bled du fond de l’Oregon l’a dit et il s’y connait ... les secrets du Pentagone n’existent pas pour lui ...

                              et le fait que certains s’acharnent à débunker leurs conneries est pour eux une preuve qu’on veut cacher le complot ... plus con tu meurs ...


                              • Ben Schott Ben Schott 1er février 11:38

                                @nönö

                                 
                                Toi, tu ne débunkes rien du tout tu brasses de l’air.
                                 
                                Le jour où le gouvernement décrètera la plume dans le cul obligatoire pour lutter contre cette horrible épidémie, tu viendras défendre l’idée ici-même tous les jours (et les nuits).
                                 
                                Tu es une flaque.
                                 

                                 
                                 
                                 
                                Au fait, toujours pas vacciné ?
                                 


                              • Francis, agnotologue Francis 1er février 12:11

                                @nono le simplet
                                 
                                 ’’le fait que certains s’acharnent à débunker leurs conneries est pour eux une preuve qu’on veut cacher le complot ... ’’
                                 
                                 Debunker des conneries c’est de la connerie.
                                 
                                 


                              • Aristide Aristide 1er février 12:53

                                @nono le simplet

                                c’est quelqu’un qui est dans le secret d’un complot, tellement secret que personne ne le voit ou alors que tout le monde le cache ..

                                Un peu comme votre histoire sur le trucage des chiffres du Covid par la Suède ... 

                                Nono le simplet d’un bled du fond de la Corrèze l’a dit et il s’y connait ... les secrets du Covid suédois n’existent pas pour lui ...


                              • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 1er février 12:55

                                @Aristide

                                Et il n’y a pas que le complot suédois, il y a le complot russe, aussi. Mais rien n’échappe à l’oeil de lynx de notre spécialiste de renommée mondiale...

                                Mais ce que déteste avant tout nono, la race qu’il faudrait éradiquer, ce sont les complotistes...


                              • nono le simplet nono le simplet 1er février 13:26

                                @Aristide
                                Un peu comme votre histoire sur le trucage des chiffres du Covid par la Suède ... 

                                nul trucage mais un tripotage ... le nombre total de morts reste le même ... trucage dont tout le monde se fout ... comme tout le monde se foutait de l’énorme sous estimation russe et continue à s’en foutre ...
                                on se demande pourquoi la Suède renforce ses mesures si tout va mieux ... et la vision officielle est toujours l’immunité collective ... dernier pays au monde à croire à ce mirage ... il n’y a que le roi pour déclarer que le pays a fait une terrible erreur ... et les suédois ont la coronaskam ... seuls quelques gogoles continuent à admirer la gestion suédoise ...


                              • nono le simplet nono le simplet 1er février 13:38

                                @Philippe Huysmans
                                il y a le complot russe

                                il n’y a pas de « complot » russe puisque les autorités russes ont admis la sous estimation ... contraints et forcés par les chiffres de la surmortalité générale ... et ce n’était même pas un secret ... tout le monde le savait ... sous estimation dénoncée par le New York Time depuis des mois ...ils n’ont pas changé pour autant leurs chiffres officiels ... et tout le monde s’en fout ...


                              • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 1er février 13:40

                                @nono le simplet

                                nul trucage mais un tripotage ... le nombre total de morts reste le même ... trucage dont tout le monde se fout ... comme tout le monde se foutait de l’énorme sous estimation russe et continue à s’en foutre ...


                                Rien de plus jouissif que de voir les anti-complotistes basculer dans la complotite, ça fait un bien fou !!!

                                On t’a dit que les Russes ne comptaient au titre des morts du covid que les cas dont l’autopsie avait montré qu’ils étaient bien morts de ça ?

                                C’est grâce à Pemile que je le sais, il est quand même sympa, cet abruti, il fournit lui-même le bâton pour le battre.


                              • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 1er février 13:42

                                @nono le simplet

                                il n’y a pas de « complot » russe puisque les autorités russes ont admis la sous estimation ... contraints et forcés par les chiffres de la surmortalité générale


                                Ta ta ta ils ont admis la surmortalité mais n’ont absolument pas reconnu que ce serait lié au covid, puisqu’en Russie pour être déclaré mort du covid et comptabilisé comme tel le résultat de l’autopsie doit en attester.

                                De rien escroc, j’adore te ridiculiser.


                              • nono le simplet nono le simplet 1er février 13:48

                                @Philippe Huysmans
                                mais n’ont absolument pas reconnu que ce serait lié au covid,

                                 smiley
                                135 000 morts dans un accident de trotinette ...
                                extrait du Monde
                                Lundi, l’office des statistiques Rosstat a fait état d’un excès de mortalité entre janvier et novembre de 229 700 personnes, en hausse de 13,8 % par rapport à la même période de 2019. Et « plus de 81 % de cette hausse de la mortalité sur cette période est due au Covid et aux conséquences de la maladie due au coronavirus », soit un peu plus de 186 000 décès, a indiqué, selon les agences de presse russes, la vice-première ministre en charge de la santé, Tatiana Golikova.

                                si si ils reconnaissent ... smiley


                              • pemile pemile 1er février 13:55

                                @nono le simplet « si si ils reconnaissent »

                                Et le philou qui veut maintenant affirmer que la surmortalité n’est pas forcément liée à la covid après nous avoir pondu quelques articles foireux où il nous annonçait qu’avec l’absence de surmortalité (en France et en Belgique) il allait démontrer que la covid n’existait pas et nous « mettre en slip » ! smiley

                                Il est à poil mais fait encore le kakou !


                              • nono le simplet nono le simplet 1er février 13:56

                                @pemile
                                en plus je suis pas sûr qu’incertitude péremptoire apprécie son soutien smiley


                              • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 1er février 14:01

                                @pemile

                                Et le philou qui veut maintenant affirmer que la surmortalité n’est pas forcément liée au covid


                                Je ne « prétends » rien du tout andouille, les Russes ont systématiquement fait des autopsies et seuls ceux qui en sont morts ont été comptabilisés.

                                C’est dur, je sais, mais les faits sont têtus...


                              • nono le simplet nono le simplet 1er février 14:01

                                @pemile
                                un peu inactif avec ce temps pourri je suis parti dans l’étude des morts à l’hôpital et des patients en réa par tranche d’âge ... j’ai commencé ce matin ... premiers résultats surprenants ... à suivre ...


                              • Ben Schott Ben Schott 1er février 14:04

                                @nono le simplet
                                 
                                « je suis parti dans l’étude des morts à l’hôpital et des patients en réa par tranche d’âge »
                                 
                                Bon, tu vois tu le reconnais toi-même, tu es un psychopathe.
                                 


                              • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 1er février 14:05

                                @nono le simplet

                                un peu inactif avec ce temps pourri je suis parti dans l’étude des morts


                                M’étonne pas. Mon dentier attend avec impatience le résultat de cette étude qui ne manquera pas d’ébranler le communauté scientifique de la fédération des planètes.


                              • pemile pemile 1er février 14:05

                                @nono le simplet « en plus je suis pas sûr qu’incertitude péremptoire apprécie son soutien »

                                Pas facile d’être cohérent dans ce genre d’histoire :

                                « Sur le fond, rien à dire tellement ses propos sont délirants, cette personne se suffit à lui même pour se ridiculiser »

                                Mais pas à propos de la Suède ? smiley


                              • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 1er février 14:08

                                @nono le simplet

                                Et « plus de 81 % de cette hausse de la mortalité sur cette période est due au Covid


                                Ca, c’est une affirmation de l’Immonde.

                                Les Russes quant à eux n’ont comptabilisé dans les stats covid que les gens qui en étaient réellement morts, après autopsie.

                                Les faits sont têtus, Nonosse... Raison pour laquelle ce sont toujours bien ces chiffres qui sont officiels, ne t’en déplaise.

                                On en serait à combien de décès covid en France s’il y avait systématiquement eu une autopsie ? P’têt bien la raison pour laquelle les autorités avaient... interdit les autopsies, nan ?

                                Ouh que je suis complotiste moi, je me fais peur quelquefois...


                              • nono le simplet nono le simplet 1er février 14:09

                                @ben fifi
                                bé dis donc t’es énervé cet après midi ... ta femme bosse ? ou fait la sieste ? va donc faire la vaisselle, ça la soulagera ...


                              • pemile pemile 1er février 14:10

                                @Philippe Huysmans « les Russes ont systématiquement fait des autopsies et seuls ceux qui en sont morts ont été comptabilisés. C’est dur, je sais, mais les faits sont têtus... »

                                Et ils te donnent tort depuis des mois mais on peut tous constater que les faits, la vérité et toi ! smiley


                              • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 1er février 14:10

                                @pemile

                                Mais pas à propos de la Suède ?


                                Nous dit le mec qui n’a pas encore réalisé qu’il est en train de faire du délire complotiste. smiley

                                Ca vaut d’ailleurs aussi bien pour la Russie.


                              • nono le simplet nono le simplet 1er février 14:11

                                @Philippe Huysmans
                                Ca, c’est une affirmation de l’Immonde.

                                ils z’en ont pas parlé dans France Soir ? smiley


                              • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 1er février 14:12

                                @pemile

                                Et ils te donnent tort depuis des mois mais on peut tous constater que les faits, la vérité et toi !


                                Une fois de plus ce n’est que ton avis de troll, pemile... Et tu as perdu toute crédibilité par ton travail acharné smiley

                                Essaye de piger que je n’écris pas « pour » toi, mais « contre » les escrocs à la pige dans ton genre.

                                Je me fous de ton opinion comme de ma première cuite au bourbon.


                              • pemile pemile 1er février 14:13

                                @Philippe Huysmans "On en serait à combien de décès covid en France s’il y avait systématiquement eu une autopsie ?"

                                On s’en fout, le Pr Huysmans a écrit plusieurs articles démontrant que le seul critère fiable est la surmortalité toutes causes confondues smiley


                              • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 1er février 14:14

                                @nono le simplet

                                ils z’en ont pas parlé dans France Soir ?


                                Trouve-moi plutôt une source officielle russe reconnaissant tes délires ou ceux de l’immonde, puis on en reparle après.

                                Parce que les chiffres officiels sont... ce qu’ils sont. Et que ceci s’explique parfaitement bien lorsqu’on sait que les Russes n’ont comptabilisé en covid QUE les personnes qui en étaient bien mortes, après autopsie.


                              • Ben Schott Ben Schott 1er février 14:14

                                @nono le simplet
                                 
                                J’ai un lave-vaisselle, corniaud.
                                 
                                Toi, par contre, tu vis seul depuis longtemps, ça se voit. Mais c’est pas une raison pour détester le monde entier !  smiley
                                 


                              • Ben Schott Ben Schott 1er février 14:15

                                @Ben Schott

                                Ça se voit et c’est logique !
                                 


                              • pemile pemile 1er février 14:15

                                @Philippe Huysmans « Une fois de plus ce n’est que ton avis de troll, pemile »

                                Non, DES FAITS très facile à vérifier en plongeant dans ton historique.

                                Mais bon, essaye la méthode Trump, cela n’a pas marché pour lui mais tu peut encore espérer que ça marche pour toi !


                              • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 1er février 14:19

                                @pemile

                                Non, DES FAITS très facile à vérifier en plongeant dans ton historique.


                                J’ai aucun problème avec ce que j’ai écrit, tu sais, tous mes articles sont là, je n’en ai jamais rétracté un seul.

                                Il ne suffit pas d’affirmer EN HURLANT des élucubrations pour que subitement celles-ci deviennent la vérité, pipile. Ca c’est la méthode des abrutis et des escrocs en panne d’arguments.

                                Bisou smiley


                              • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 1er février 14:20

                                @Ben Schott

                                J’ai un lave-vaisselle, corniaud.


                                Le même que moi, je parie smiley


                              • Ben Schott Ben Schott 1er février 14:25

                                @Philippe Huysmans
                                 
                                P’tain ce que je suis fort, des commentaires en rafale et en multi-comptes !
                                 
                                 
                                 smiley
                                 


                              • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 1er février 14:27

                                @Ben Schott

                                P’tain ce que je suis fort, des commentaires en rafale et en multi-comptes !


                                Tout en faisant la vaisselle !


                              • CYRUS ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate ») 1er février 14:28

                                @Philippe Huysmans

                                Certainement un Bosch , tout les facho sont boche c’ est bien connus smiley


                              • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 1er février 14:33

                                @ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate »)

                                Certainement un Bosch , tout les facho sont boche c’ est bien connus.

                                Non un Siemens smiley


                              • pemile pemile 1er février 14:34

                                @Philippe Huysmans « J’ai aucun problème avec ce que j’ai écrit, tu sais, tous mes articles sont là, je n’en ai jamais rétracté un seul. »

                                Et oui, la fameuse « roupie de sansonnet », le « coronatsoinsoin » et le « Où sont les morts » !


                              • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 1er février 14:38

                                @pemile

                                Et oui, la fameuse « roupie de sansonnet », le « coronatsoinsoin » et le « Où sont les morts » !


                                Ben oui, où sont-ils, sachant que l’immense majorité des gens comptabilisés décès covid un peu partout en Europe sont morts d’autres chose...

                                Et que même 70.000 morts en 2020 ça ne représente pas grand-chose en comparaison des 140.000 qui meurent chaque année des conséquences de l’alcool et du tabac.

                                Ces morts-là, ils ont l’air de moins te gêner, comme c’est étrange ?


                              • Aristide Aristide 2 février 13:09

                                @nono le simplet

                                nul trucage mais un tripotage ..

                                C’est vrai qu’en grand spécialiste de la réduction des ordonnées, des manipulations d’échelles, de recentrage des données, ... vous êtes un spécialiste à même de juger de toutes les méthodes de fraude.

                                Mais tout de même, si tripoter les dates pour aboutir a faire passer une hausse pour une baisse relève de la manipulation. Et bien sur, pris dans ce piège que vous vous avez vous même monté, vous voilà à ergoter pour essayer sans y parvenir de faire oublier vos délires complotistes ...

                                Voilà votre propos, les Suédois cachent la réalité d’une épidémie qui empire et font croire à leurs citoyens que tout va de mieux en mieux. Et bien sûr, aucun média suédois, aucun étranger n’en parle, ... pfffff, du complotisme de troquet ....

                                Sur la Suède, si vous n’avez pas peur d’aller au delà des titres, je vous conseille ce site en français qui détaille la situation et donne de nombreuses informations autrement plus fiable que vos élucubrations ...

                                seuls quelques gogoles continuent à admirer la gestion suédoise ...

                                A votre place je serais plus prudent, vue toutes les incertitudes et les analyses qui se sont avérées fausses depuis le début sur de nombreux sujets : mesures, traitements, vaccins, ... comme disait l’autre c’est à la fin de la foire que l’on compte les bouses !!! Et évitez de prendre cela comme un soutien à la politique suédoise, contrairement à vous je ne sais pas ce que sera la réalité à la fin de cette pandémie ...


                              • Octave Lebel Octave Lebel 1er février 11:42

                                Merci pour ce travail très intéressant et enrichissant, informé, méthodique et argumenté.


                                • Attila Attila 1er février 11:55

                                  Pour les délires, les médias et les politiciens n’ont pas de leçon à donner : la fable du Novitchok qui veut nous faire gober que les services secrets russes seraient incapables d’éliminer un opposant discrètement, en employant de surcroît un poison qui signe son origine et en laissant partir la victime à l’étranger pour bien la faire analyser, cette fable est édifiante.

                                  Tout comme cette autre fable de Bachar-al-Assad qui gaze son propre peuple : « Nous, les USA, n’avons aucune preuve que le gouvernement syrien aurait procédé à des attaques chimiques au gaz sarin contre son peuple », déclaration publique du Secrétaire d’État à la Défense, Jim Mattis.

                                  Il y a aussi ces délires sur l’intervention russe pour trafiquer les élections occidentales, auquel à participé Macron lui-même. Une enquête fouillée du site Les-Crises nous montre que cela provient d’officines de propagande : DisinfoGate

                                  .


                                  • Reflexo78 1er février 11:56

                                    Etiqueter les personnes qui s’informent et partagent leurs lectures de complotiste n’a aucun sens..

                                    Il faut simplement s’en tenir aux faits..

                                    Par exemple à ce que les grand de ce monde communiquent au vu et au su de tous :

                                    “Attali envisage un scénario avec 8 confinements… ”

                                    Le 29 janvier 2021
                                    Petit aperçu de la dystopie transhumaniste à la sauce Attali : « un monde de scaphandriers »…
                                    Où en serons-nous après le 8ème reconfinement ?

                                    Source : site Internet officiel de Jacques Attali
                                    Rubrique SOCIÉTÉ, PROSPECTIVE, CORONAVIRUS

                                    « Une première stratégie, imposée par les plus âgés, serait de continuer de tenter de réduire l’impact de la pandémie sur les systèmes de santé, par des confinements à répétition. Si chaque reconfinement futur ressemble à ceux qu’on a déjà connus, on ne laissera ouverts que les secteurs qu’on nomme aujourd’hui « essentiels ». L’économie de chaque pays chutera à chaque fois de 20%, en moyenne annuelle, puis remontera, mais jamais au même niveau qu’avant. Puis redescendra. Au 8ème reconfinement, chaque pays aura perdu selon les cas, entre 20% et 30% de ses recettes fiscales, de ses emplois, de ses capacités de production. Ce serait l’équivalent du coût d’une guerre. Avec cette stratégie, à un certain moment, qui reste à définir, on ne pourrait plus financer les systèmes de santé et les systèmes sociaux, ni par l’impôt, (qu’on aura augmenté sur les plus riches jusqu’à l’extrême), ni par la dette, devenue intolérable. Il faudrait alors réduire massivement les transferts sociaux pour sauver l’essentiel. La pauvreté s’installerait et la crise s’aggraverait. Tous les pays qui entreront dans cette logique finiront dans un déclin irréversible. ».../...
                                    « L’humanité s’est habituée à pire et elle aura, un jour, à s’habituer à plus étrange encore. »

                                    http://www.attali.com/societe/ou-en-serons-nous-apres-le-8eme-reconfinement/

                                    A rapprocher de ses dires précurseurs (en 1979 !)

                                    Jacques Attali dévoile le plan macabre de dictature sanitaire plus de 40 ans à l’avance. (1979)
                                    https://www.youtube.com/watch?v=sGos9V_zIjM

                                    Ou encore ceci :

                                    A propos du livre de Klaus Schwab, le fondateur (inventeur) du Forum de Davos.

                                    Cette magistrale propagande de guerre révèle l’instauration d’un nouveau communisme 2.0 pour 2030, ce projet est tout à fait messianique dans le sens où rien ne sera plus désormais comme avant le Covid : les opposants politiques seront psychiatrisés (réseaux sociaux, GAFAM), instauration d’une surveillance mondiale des populations, accélération des mouvements migratoires, transhumanisme et destruction radicale des structures familiales, luttes intersectionnelles portées à leur paroxysme, réduction (physique) de la population mondiale de 7.5 à 1 milliard sur l’autel du réchauffement climatique (la mort de tous les peuples), pour au final une élite qui règne sans partage sur une humanité résiduelle à laquelle le bonheur est imposé contre sa volonté.
                                    La fin de l’ouvrage se termine ainsi : « Je ne possède plus rien, je n’ai plus de vie privée et jamais la vie n’a été aussi belle ! »

                                    Ce livre a été écrit par un illuminé. Illuminé mais puissant, car il conseille et oriente les politiques occidentales.
                                    Caricature de socialisme messianique, comme aux pires heures de l’URSS, on comprend un refus total d’accepter la nature humaine telle qu’elle est ! Pour le bonheur de l’humanité il faut l’asservir et tous les prétextes sont bons !
                                    Ce livre est une déclaration de guerre
                                    http://echelledejacob.blogspot.com/2021/01/jai-lu-le-livre-de-klaus-schwab-covid.html#more


                                    • Francis, agnotologue Francis 1er février 13:08

                                      @Reflexo78
                                       
                                       ’’(selon Klaus Schwab) ce projet est tout à fait messianique dans le sens où rien ne sera plus désormais comme avant le Covid ’’
                                       
                                      Build back better
                                      « Just a conspiracy theory though »


                                    • Reflexo78 2 février 16:11

                                      Le monde post-Covid, le projet diabolique du Forum économique mondial : La « Réinitialisation de l’emploi » après » La Grande remise à zéro . Un avenir terrifiant.
                                      http://ekladata.com/R6oazfRvsMYsZxPt4b2bPYbKeoE/La-grande-reinitialisation.pdf

                                      Le livre de Klaus Schwab est disponible (oui, vraiment) ici en français
                                      http://reparti.free.fr/schwab2020fr.pdf


                                    • ETTORE ETTORE 1er février 13:07

                                      Très bon article ! Un grand merci à l’Auteur !

                                      Il fait ressortir en contre lignes parlantes, la genèse de cette catastrophe voulue et instrumentalisée.

                                      Ce « virus » est une planche d’échafaudage pour les économistes et autres gouverneMENTS de Tartempions négriers, qui rêvent de posséder la totalité de l’humain, et avec un acte de soumission, signé par vaccination.

                                      La nouvelle chaine de l’esclavage, forgée pour asservir le monde.

                                      Un vulgaire et nauséabond marché aux esclaves, gardant les plus productifs et les moins reproductifs.

                                      C’est une planche, où ces gouvernants, plantent à volonté des clous sacrificiels pour l’humanité, et tapent sur la tête de ces mêmes clous, en prétendant qu’ils sont érigés en complotistes, voir en terroristes, pouvant nuire à toute la population.

                                      ’« toute la population », inclus eux mêmes, impliqués à « sauver, les malgré eux », et les autres « subissant l’attentisme »..tels des Martyrs autoproclamés, comme seule,et unique justification.)

                                      Le reste de la planche, encaisse inlassablement, les vibrations des coups, sans comprendre la raison de tout ce bruit,,,,,Mais, elle est longue la planche à clous . Aussi longue que nécessaire pour les vues planifiées par ces illuminés.

                                      Une page de l’agenda, est restée collée néanmoins.

                                      (qui ne l’as pas sciemment fait, étant jeune, pour cacher au yeux des parents, des notes....)

                                      Cette volatilité des vaccins Astra Zeneca, qui semble avoir « dupé » l’Europe à des fins très ....opaques ! ( suivi du cou brisé de Pasteur)

                                      (Règlement de compte british / UE, suite à l’épisode Brexit ?)

                                      Comment faire croire au monde que lors de la commande passée, les doses étaient en livraison prévisionnelle, et que moins d’un mois après, elles passent par la case

                                      « retard » presque « indéfini » ? Comment fonctionne le staf d’Astra Zeneca ? Au mensonge exclusif ?

                                      Que l’on prenne la tête du clou, dans tous les sens, pour lui faire rentrer les excuses, c’est toujours à coup de marteau. C’est bien cela qui est pesant, et peu crédible, en coups tordus !


                                      • Clouz0- Clouz0- 1er février 13:09

                                        Selon le dictionnaire Vidal, le complotisme est une maladie assez bien documentée maintenant, qui revêt diverses formes :

                                        Notons entre autres : 
                                        le complotisme aigu,
                                        le complotisme délirant,
                                        le complotisme ridicule,
                                        le complotisme rigolo...

                                        Les patients atteints de complotisme peuvent développer tour à tour les différents stade de la maladie, généralement en association avec une forme ou une autre de paranoïa.
                                        Il n’y a pas de traitement connu.
                                        Les patients atteints semblent aimer se réunir entre eux, le plus souvent virtuellement, pour s’intoxiquer mutuellement de plus en plus.

                                        Bizarrement un grand nombre de personnes semblent naturellement épargnées et peuvent côtoyer des complotistes en grand nombre sans risquer la contagion. 


                                        • Ben Schott Ben Schott 1er février 13:15

                                          @Clouz0-
                                           
                                          Putain ce que t’es drôle !
                                           

                                           
                                           
                                           
                                           
                                           
                                          Et pis original, surtout !
                                           
                                          T’arrives au bout, non ?
                                           


                                        • joletaxi 1er février 13:36

                                          @Clouz0-

                                          le cas des « enclumes » est aussi désespérant


                                        • The White Rabbit The White Rabbit 1er février 19:12

                                          @Clouz0-

                                          Si l’auteur a des doutes sur les complotistes, je lui conseille de parcourir assidument agoravox.
                                          Rien que sur ce fil, les commentaires de Doctorix illustrent à la perfection son thème.

                                          Sans parler des « ou sont les morts ? » de Cabanel et Huysmans, experts en interprétation fallacieuse des données statistiques. smiley


                                        • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 1er février 19:15

                                          @The White Rabbit

                                          Sans parler des « ou sont les morts ? » de Cabanel et Huysmans, experts en interprétation fallacieuse des données statistiques.


                                          Donc l’auteur est un moins comprenant qui a besoin qu’un lapin myxomateux lui dise comment bien penser droit.

                                          Il appréciera, j’imagine. smiley


                                        • The White Rabbit The White Rabbit 1er février 19:17

                                          Je suis responsable de ce que j’écris, pas de ce que vous comprenez mal...


                                        • Clouz0- Clouz0- 1er février 19:27

                                          @The White Rabbit

                                          La question que je me pose c’est :
                                          Doctorix, complotisme délirant ou complotisme rigolo ?
                                          Il me semble qu’il y a un peu des 2 pathologies.

                                          Pour Huysmans il y a moins de doutes à avoir, c’est une forme extrême de complotisme mégalo diarrhéique.


                                        • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 1er février 19:29

                                          @Clouz0

                                          Pour Huysmans il y a moins de doutes à avoir, c’est une forme extrême de complotisme mégalo diarrhéique.

                                          Allez encore un qui veut me foutre un coton tige dans le cul et m’envoyer à StAnne.

                                          La fine fleur de la crème de l’argumentaire : la psychiatrisation.


                                        • The White Rabbit The White Rabbit 1er février 19:35

                                          Ah snoopy m’a devancé de peu .. !


                                        • The White Rabbit The White Rabbit 1er février 19:36

                                          correction plus de 100 posts/ jour


                                        • Ecureuil66 1er février 13:20

                                          dans l’armée ont dit : « chercher à comprendre c’est commencer à désobéir »

                                          dans les médias on dit : chercher à comprendre c’est être un complotiste


                                          • Francis, agnotologue Francis 1er février 13:36

                                            @Ecureuil66
                                             
                                            Penser c’est déjà désobéir.
                                             
                                            Aujourd’hui
                                            on n’a plus le droit
                                            ...
                                            ni de réfléchir
                                            ni d’être intelligent.


                                          • Emohtaryp Emohtaryp 1er février 13:29

                                            Nul besoin d’employer le mot « complotiste », les faits suffisent !

                                            Virus artificiel :

                                            https://zenodo.org/record/4477081


                                            • joletaxi 1er février 13:33

                                              on est tous complotiste, même à l« insu de son plein gré

                                              car, à moins d’être »inspiré« comme la petite Greta, oups... manipulée, on cherche tous peu ou prou à comprendre le pourquoi du comment

                                              ainsi,des événements qui semblaient clairs, établis, quelques années plus tard montrent qu’en fait, il y avait eu manipulation, mensonge,propagande.

                                              Bien sur les réseaux sociaux sont un magnifique outil,qui fonctionne dans les 2 sens, le cas Trump en est la démonstration, des intérêts communs ont fait cause commun, il y a eu une forme de complot, ne pas le voir, c’est en soi, être »négationniste"

                                              l’auteur tombe lui aussi dans le piège

                                              La négation de la nature anthropogénique du changement climatique, la négation de la shoah, sont des thèses négationnistes engendrées par le complotisme délirant,

                                              et un point godwin de grande classe

                                              quand des événements échappent à toute explication rationnelle, il est normal que l’on se pose des questions, même les plus loufoques

                                              l’assassinat de Kennedy en est l’exemple, Kennedy qui avait été élu grâce à la fraude orchestrée par la mafia....une thèse complotiste qui devient plausible, comme quoi...

                                              et l’auteur fait également l’erreur d’analyse concernant les traitements du covid

                                              la question n’est pas de savoir si cela marche, bien, très bien, parfois, ne fusse qu’une fois,....

                                              la question est:les médocs controversés sont connus, utilisés depuis des dizaines d’années, sans aucun effet délétère ,surtout prescrits sous surveillance médicale, pourquoi les interdire, pourquoi s’évertuer à vouloir les diaboliser, pourquoi attaquer ceux qui les préconisent ?

                                              Pourquoi dans de nombreux pays des médecins lancent de véritables cris de désespoir, pourquoi en France un collectif de médecins se voit obligé d’en appeler à la justice pour que soit enfin examiné leur demande ?

                                              comme il n’y a pas de réponse rationnelle à ces questions, on se dit que tout est possible, y compris la thèse la plus farfelue

                                              Et malheureusement, il faut bien avouer qu’il y a beaucoup coincidences, de faits troublants, auxquels on ne nous donne aucune explication plausible,surtout qu’en matière de médecine la liste des scandales est longue comme un jour sans fin


                                              • Sébastien A. 1er février 13:33

                                                Bonjour,

                                                Merci à l’auteur.

                                                Ne nous laissons par enfermer dans des mots.

                                                D’ailleurs si les gens avaient encore un peu de bon sens et d’intelligence, ils ne pourraient qu’être ébahis de la définition de « complotiste » du Robert que vous citez : « Défenseur d’une théorie du complot », après avoir décrit le « complot » comme « Projet concerté secrètement afin de nuire à quelqu’un, à une institution. »

                                                Si les mots ont un sens et la logique est encore de ce monde (ce dont je doute de plus en plus). Le complotiste, suivant la définition du Robert, serait celui qui participe ou promeut un complot dans une visée quelconque (qui lui appartient). Auquel cas, le mot ferait alors double emploi avec « comploteur » (dont il serait l’exact synonyme.

                                                Tout cela pour dire que c’est bien beau de vouloir faire le savant, de « décoder », de traquer « l’infox », mais il faudrait pour cela avoir un minimum de logique, ce qui éviterait de dire des âneries.

                                                Depuis que j’ai entendu un professeur d’université dire (sur France Culture) que « 60% en Russie, ce n’était pas 60% en France », je me suis dit que tous les redresseurs de torts qui sévissent dans la société spectaculaire, n’étaient que d’adorables plaisantins. Des petits employés spécialisés d’un savoir qu’ils ne maîtrisent apparemment pas et qu’ils ne pouvaient que « déraisonner sur des mensonges » comme l’écrit fort justement G. Debord.

                                                Cette pseudo-crise aura mis en exergue au moins une chose : c’est qu’il y a d’un côté l’intelligence critique, de l’autre des moutons de Panurge (diplômés ou pas) qui ânonnent un catéchisme mal appris et mal compris (nous en avons quelques savoureux spécimens ici même).


                                                • Eric F Eric F 3 février 12:19

                                                  @Sébastien A.
                                                  "Si les mots ont un sens et la logique est encore de ce monde (ce dont je doute de plus en plus). Le complotiste, suivant la définition du Robert, serait celui qui participe ou promeut un complot"

                                                  Justement, vous montrez que pour vous les mots n’ont pas leur vrai sens, car « défenseur d’une théorie du complot » ne signifie absolument pas « promoteur d’un complot ». Une théorie est une thèse, une spéculation intellectuelle.

                                                  A propos de « moutons de Panurge », ce sont ceux qui suivent sans réfléchir un comportement collectif, il y a les suivistes des thèses officielles, et aussi les suivistes d’une idéologie en vogue dans un milieu ou courant de pensée donné (vegans, coutumes islamiques, etc.). Ainsi, on a vu sur ces colonnes des moutons de Panurge « anti-système » défendre mordicus les fantasmes sur la réélection inéluctable de Trump, certains en sont même à continuer à affirmer un retournement.
                                                  De manière générale, les « moutons de Panurge », ce sont ceux d’en face smiley


                                                • alinea alinea 1er février 13:35

                                                  Il existe une hiérarchie dans ce que le vulgum pecus croit quand il lit ou écoute les informations : le possible, le plausible, le probable, et le sûr.

                                                  Mais il s’agit quand même d’une croyance puisque ce sont des faits rapportés, ou des paroles, avec déjà quelques intermédiaires pas forcément neutres ; puis l’auditeur a ses convictions religieuses, politiques, de classe,etc.

                                                  Donc, croyance contre croyance, les éternelles guerres de religions, que l’homo œconomicus pensaient avoir écartées en faisant croire que le savoir de la science était sûr, fiable et incontournable... voyez qu’on a du mal à trouver un vocabulaire qui sorte de la croyance !

                                                  Le complotiste trouve un coupable ; celui que je connais ne se prend pas pour une victime, mais pour un vengeur, un sauveur dans la triade psy. Il dénonce, sabote et divulgue, à un des degrés que je donne en début de commentaire.

                                                  La réponse des anti ne possède pas cette hiérarchie ; elle annonce juste la vérité révélée de la religion en vogue, qu’on appelle doxa, mais qui n’est qu’opinion !

                                                  Nous serions plus justes à parler d’orthodoxes et d’hérétiques.


                                                  • Eric F Eric F 3 février 10:42

                                                    @alinea
                                                    « Nous serions plus justes à parler d’orthodoxes et d’hérétiques »

                                                    On peut en effet parler d’un courant d’information officiel, que vous désignez par « orthodoxe » (je parle parfois d’« institutionnel »), et un courant qui rejette cette information et en prend souvent le contrepied, que vous désignez par « hérétique » (j’emploie le terme « réfractaire »).
                                                    La notion de « complot » est une thématique fréquente du courant réfractaire, et justement le piège des uns comme des autres est de dire :
                                                    -par les « institutionnels » : si vous critiquez, vous êtres complotistes
                                                    -par les partisans de la théorie du complot : si vous ne croyez pas qu’il y a complot, vous êtes manipulés par les institutionnels.
                                                    Il faut sortir de cette double ornière.


                                                  • ETTORE ETTORE 1er février 13:52
                                                    ETTORE 15 décembre 2020 19:56

                                                    Un complotiste, est une personne, qui se pose de bonnes questions, avant que celui qui ne s’en pose pas du tout, ne puisse plus le faire !


                                                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er février 15:39

                                                      Certains font même de la magie noire à distance....Covid oh Covid. Il est temps de vider les poubelles du monde. Ca pue...


                                                      • Initiativedharman Initiativedharman 1er février 18:05

                                                        Autre définition du complotisme : « manière d’interpréter tendancieusement les évènements propres aux complotistes » Larousse.

                                                        Complotiste : « se dit de quelqu’un qui récuse la version communément admise d’un évènement et cherche à démontrer que celui-ci résulte d’un complot fomenté par une minorité active » Larousse.

                                                        Chacun ses définitions.


                                                        • I.A. 1er février 19:39

                                                          Très bel article, qui devrait être lu par les dubitatifs, les bien-pensants, les idolâtres des deux bords, et les simples curieux.

                                                          Mais si les bien-pensants sont les vrais complotistes... ? Ça voudrait dire que les complotistes sont les bien-pensants ??

                                                          Il reste donc une troisième catégorie à bien repérer, parce qu’en voie de disparition, et parce que s’exprimant soit dans l’anonymat, soit en prenant des risques : les lanceurs d’alerte.

                                                          Que je distinguerais en lanceurs d’alerte conscients, et lanceurs d’alerte spontanés — ce dernier genre représentant un réservoir « naturel » capable de pointer du doigt n’importe quelle anomale, et mettre ainsi la puce à l’oreille aux meilleurs d’entre nous.


                                                          • The White Rabbit The White Rabbit 1er février 20:56

                                                            @I.A.

                                                            Ici on les appelle des chercheurs de vérité !
                                                             smiley


                                                          • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 1er février 21:03

                                                            @The White Rabbit

                                                            16 abonnés quand même, quelle stupéfiante progression en un mois ! Sinon t’as toujours le lien que je t’avais envoyé sur les fermes à clicks ?

                                                            N’empêche, celle avec la terre plate et mars plate m’a bien fait rire.

                                                            Celle avec ma citation aussi, c’est d’autant plus drôle que c’est une nouvelle tout ce qu’il y a d’officielle parue dans Bild... 

                                                            Pour faire bonne mesure j’ajoute que Thierry Gourvénec citait l’autre jour un décret dans lequel de tels camps seraient en projet aussi en France.

                                                            It’s coming !!! 

                                                             smiley


                                                          • The White Rabbit The White Rabbit 1er février 21:10

                                                            @Philippe Huysmans

                                                            Et le site sur la vérité vraie du complot concernant les faux alunissages humains sur la lune, toujours en cours de validation par les scientifiques citoyens ?
                                                            Guignol smiley


                                                          • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 1er février 21:11

                                                            @The White Rabbit

                                                            Et le site sur la vérité vraie du complot concernant les faux alunissages humains sur la lune, toujours en cours de validation par les scientifiques citoyens ?


                                                            Toujours aucun problème avec ce que j’ai écrit, lapinet. Qu’est-ce qui te chagrine au juste ?


                                                          • Adèle Coupechoux 1er février 21:12

                                                            @The White Rabbit

                                                            Irène Frachon et Edward Snowden, cela vous évoque quoi ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité