• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > France : Silence ! On tue ! Et désolé, c’était une erreur (...)

France : Silence ! On tue ! Et désolé, c’était une erreur !

Suite à un contrôle routier, le 3 janvier 2020, Cédric-Chouviat, coursier à moto, s’est vu infliger la peine capitale, probablement involontairement, par les Forces de l’Ordre.

Une asphyxie avec fracture du larynx suite une interpellation d’une violence, forcément excessive, a provoqué la mort de ce pauvre homme qui ne demandait qu’à rentrer chez lui le soir, voir sa femme et ses 5 enfants. Des vidéos de l’interpellation se trouvent facilement et l’on peut constater qu’il ne fait pas bon d’être interpellé de cette manière, quand bien même on n’opposerait probablement pas la même résistance aux Forces de l'Ordre.

Certes, vous me direz que c’est mieux que d’être stoppé par un missile lancé par un drone américain ou voire même mieux que de finir découpé en sashimi dans une ambassade en Turquie... Mais circulez, il n’y a rien à voir ! Pas de polonium pour relier directement tout cela ! La finalité reste pourtant tragiquement la même : la mort d'un homme.

La question française reste tout de même celle de la répression de ses propres concitoyens dans un système politico-médiatique où les images négatives des Forces de l’Ordre semblent s’étaler de plus en plus fréquemment.

Dans quel état de droit vivons-nous si nous devons avoir peur de notre police qui en est garante en partie ?

De même, devons-nous craindre notre police à chaque fois que nous la croisons, nous qui sommes censés être protéger par ces mêmes Forces de l’Ordre, qui parfois, au gré des manifestations et des manifestants, tirent quelques coups de Flash-Balls afin de faire quelques mutilés pour l’exemple ? (Bien utile politiquement parlant, cela évitera que plus de monde aille manifester. Voyons ! Ne perdons pas la face, il faut avoir l'oeil...)

Il ne fait pas bon vivre en France en 2020 et il ne fait pas bon d’essayer de manifester. Il suffit de le demander aux borgnes, même s'ils sont rois au royaume des aveugles. Il ne fait pas bon de mettre un peu de résistance aux Forces de l’Ordre qui sont devenus les Forces d'un ordre établi et à défendre coûte que coûte, même en mutilant des citoyens qui parfois étaient au mauvais endroit au mauvais moment.

Tant de mutilés pour l’exemple, tant de blessés pour tant d’obstination gouvernementale. Pour au final en arriver à la mort sur un trottoir parisien, d’un pauvre père de famille, tueé par une police forcément mal formée. La question reste tout de même comment arriver à ce genre d’aberration sociale pour une infraction de la route d'une gravité minime ?

Nous ne mettons pas là, le discrédit sur le fond de la police, mais plutôt sur une forme devenue barbare et déshumanisée à force de récurrence d’images négatives, mais forcément positives à quelqu’un ou quelque chose, si l’on s’en réfère à la docilité ambiante compte tenue de la tragédie de la situation intérieure ubuesque de la France.

Les médias n'ont-ils pas une part de responsabilité quant à l'appréhension de nos contacts vis à vis des Forces de l'Ordre ? Voir même parfois de la défiance que l'on peut ressentir vis à vis d'une police qui finalement, ne fait qu'être le dernier rempart du pouvoir en place ?

Où va-t-on dans ce bateau France à la dérive ?

Probablement nul part mais parait-il qu’ils quittent le navire en premier….


Moyenne des avis sur cet article :  4.02/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

100 réactions à cet article    


  • oncle archibald 11 janvier 16:47

    « Dans quel état de droit vivons-nous si nous devons avoir peur de notre police qui en est garante en partie ?  »

    Dans quel état de droit vivons nous quand on est arrêté par la police qui a constaté une infraction, qu’on insulte ceux qui vous demandent des explications, qu’après palabres ces deniers vous laissent finalement repartir, mais qu’on revient vers eux pour continuer à les invectiver ce qui finit par provoquer une interpellation « musclée » puisque le contrevenant continue ç refuser d’obtempérer ?

    Dans ce fait divers dramatique qui porte le plus de responsabilités ?

    La mission de la police est elle de supporter sans broncher tout ce que veulent lui faire subir ceux qui ne l’aiment pas et d’une façon plus générale refusent les règles de vie en commun définies par la loi ?


    • Leonard Leonard 11 janvier 16:53

      @oncle archibald

      La bonne blague...

      Ils sont où vos divins officiers de police dans les manifestations aujourd’hui ?
      Qu’empêche t’il ?

      C’est vrai s’en prendre à un homme seul, qui plus est armé et dépositaire de l’autorité publique est une grande grande preuve de force et de témérité...

      Donc d’après vous, il est normal que pour une insulte, on puisse mourir sur un trottoir... Je ne vous plaindrais pas si cela venait à vous arriver puisque c’est normal de mourir pour 3 mots...


    • Jeekes Jeekes 11 janvier 16:57

      @oncle archibald
       
       
      C’est vrai que ça justifie le fait d’être étranglé (à quatre contre un si j’ai bien compris) jusqu’à ce que mort s’en suive.
       
      Bravo, belle mentalité !
       
      Je ne vous souhaite qu’une chose, qu’un jour (parce que vous êtes énervé pour une raison X ou Y) de tomber sur ce genre d’abrutis.
       
      Et qu’ils vous démontent la gueule parce que vous les auriez ’’insultés, résisté’’ ou j’sais pas quelle autre excuse bidon.
       
      Ce jour-là, je reprendrais trois fois des moules.
      A votre (ex-) santé, bien entendu.
       
      Bon vent !
       
       
       


    • oncle archibald 11 janvier 18:10

      @Jeekes : « Ce jour-là, je reprendrais trois fois des moules. A votre (ex-) santé, bien entendu. »

      Si vous aimez les moules n’attendez pas ce jour là, qui ne viendra pas.

      Si je me fais arrêter par la police pour un simple contrôle ou parce que j’ai commis une infraction, ce qui m’est déjà arrivé, je reste poli, je reconnais mes torts si torts il y a, j’essaye de faire valoir une argumentation plausible pour minimiser les conséquences de mon infraction en espérant que ça va marcher et qu’ils seront cléments.

      Il y a dans ces conditions très très peu de chances pour que les policiers aient envie de me jeter à terre pour me menotter.

      Vous partez du principe que le contrevenant à raison d’insulter les « keufs » et qu’il peut « faire le Kakou », que c’est pas grave parce que les mecs en képi sont par décret des connards irresponsables qui ne cherchent qu’à emmerder la population.

      A l’inverse je considère que policiers et gendarmes sont indispensables à la bonne marche de la société parce que les lois sont faites pour être respectées.

      J’observe aussi que depuis au moins un an ils en prennent plein la tronche pour pas un rond ce qui peut également contribuer à leur nervosité et que parfois quand une interpellation se déroule dans des conditions anormalement violentes ils n’en sont pas les seuls responsables.


    • Leonard Leonard 11 janvier 18:15

      @oncle archibald

      Les lois sont faites pour être respectées certes... Mais il me semble que la loi a perdu beaucoup de son essence de justice avec le temps...

      Ils en prennent plein la tronche pour pas un rond ? Si si, ils sont bien payer avec nos impôts pour parfois nous tirer dessus au LBD...
      Vous savez, si les policiers sont assez stupides pour être les Forces de l’ordre établis et à défendre coute que coute... On ne pourra évidemment rien en faire... Si ils ne se rendent même pas compte de leur posture social en ce moment... Je n’y peux rien...

      Les policiers et les gendarmes sont indispensables du moment qu’ils sont bien formés et qu’ils connaissent a peu prêt les lois qu’ils défendent :

      CE QUI EST LOIN D’ETRE LE CAS....


    • foufouille foufouille 11 janvier 18:28

      @oncle archibald

      un flic reste un humain comme un huissier véreux ou ton fillon.

      en 40, il a obéi aux ordres ............... donc il suffit de tomber sur un connard ou un con qui ne t’aimes pas.


    • foufouille foufouille 11 janvier 18:38

      @oncle archibald

      « les lois sont faites pour être respectées. »

      il faut le dire à ceux qui sont morts dans un immeuble insalubre ...........


    • pipiou2 11 janvier 22:56

      @Jeekes
      Aucune justification, par contre de votre côté vous justifiez des comportements inciviques sur la route, qui font tous les ans beaucoup de morts.

      Combien de fois avez-vous été interpellé suite à un contrôle ?

      Moi jamais, j’ai trop de bol ?


    • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 12 janvier 00:23

      @oncle archibald

      Ne voyez-vous pas qu’après un espoir de responsabilisation humaine de la police face aux Gilets Jaunes, face aux pompiers, nous constatons tous que les groupuscules qui veulent en découdre et non pas garder la paix semblent de plus en plus nombreux, ou tout au moins acceptent avec un plaisir morbide le blanc-seing qui leur a été donné. Je déplore le temps où se faire arrêter par les flics c’était « on s »arrête point barre, on verra après" mais observe que sous maqueron vous, commentateur archibald, ainsi que la police telle qu’elle se laisse utiliser, diviser des citoyens, êtes facteurs de la croissance du pire chez l’homme :
      la haine.


    • oncle archibald 12 janvier 13:07

      @Un des P’tite Goutte :

      Ainsi d’après vous rappeler qu’il est juste et qu’il est normal de respecter la loi et ceux qui sont chargés de la faire appliquer c’est inciter à la haine ?

      Ceux qui insultent et narguent les flics sont de bons petits gars qui n’aspirent qu’à l’amour et à la paix universelle.

      La responsabilité personnelle n’existe pas, et on peut légitimement refuser d’assumer les conséquences de ses actes tandis que les représentants de l’ordre sont là pour leur servir de défouloir sans broncher ?

      Expliquez moi dans quelle société vous souhaitez vivre, je suis impatient de la découvrir.


    • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 12 janvier 17:59

      @oncle archibald

      Je suis comme vous : quand j’étais jeune, il ne venait à l’esprit de personne de ne pas obtempérer quand la police nous arrêtait. C’est toujours ma façon de faire, dans la paix et le respect, pour un contrôle routier ou quoique ce soit. J’aimerais qu’il en soit encore ainsi, cela me parait tout à fait normal.
      Cependant, de l’eau a coulé sous les ponts, et aucun gouvernement n’a été foutu de préparer un ensemble de démarches, comme au Canada, comprenant enseignement sur les « habitus » d’ici, sur les lignes à ne pas franchir. 
      Du côté d’immigrés au sang trop chaud, par exemple, aucune association n’aurait fait de la prévention, très peu de récents auraient accepté les règles et mœurs du pays accueillant et cela me révolte, me scandalise.
      Cependant...Il y a des tenants et des aboutissants que j’ignore. Alexandre Langlois nous apprend qu’il y a, aussi dans la police, à côté des gardiens de la paix, des va-t’en guerre qui aiment en découdre dans les manifs, éborgner, frapper à terre, renverser un fauteuil roulant, tirer sur une vielle à la fenêtre, etc. 
      D’où : est-ce ce genre de flics qu’on envoie dans les banlieues chaudes ?
      Si c’était le cas, la conséquence est limpide : il ne serait plus possible de faire reconnaître à un nombre important de la population que la police est intègre, fiable, impartiale. De là le changement de comportement face à elle. 
      Cette situation dure depuis longtemps, j’en suis scandalisé, je le répète, et reporte la faute sur quiconque arrive en pays étranger sans faire un effort d’adaptation suffisant, mais surtout sur les gouvernements avant tout qui, sous influences multiples, ont laissé pourrir la situation.


      Je me rappelle avoir discuté avec un patron routier, sortant, entre le fromage et le dessert : « oui, les motards et leur conduite qui nous emm****, il méritent bien de crever, avec les risques qu’ils prennent ». Je me dis a posteriori : « voilà un bel exemple de la barbarie humaine, revendiquée, probablement inconsciente. »

      J’éprouve ici un sentiment similaire à votre égard.

      Et tiens, j’y pense, imaginez-vous la possibilité de l’existence d’une barbarie institutionnelle, d’état ?


      La situation, comme la vie, est plus complexe que vous ne l’exposez, oncle archibald.


      Puis surtout, au final : la mort pour une plaque d’immatriculation sale et un excès de nervosité (auquel le flic de base est formé, c’est son boulot).

       

      Ça, Monsieur oncle archibald, est à vomir, est écœurant, innommable, dépasse tous vos arguments.


    • capobianco 12 janvier 18:09

      @oncle archibald
      «  Ceux qui insultent et narguent les flics »
      Peut-être vous interroger sur le pourquoi des comportements que vous jugez inadmissibles et qui semblent augmenter. Est-ce là le succès de nos gouvernants, de leur politique depuis des décennies ? Les « forces de l’ordre » en tenue de robocop, autrefois appelées « gardiens de la paix, ne participent-elles pas à la dégradation des comportements ?  Regardez cette vidéo si vous le pouvez :  »en France la violence est partout"


       https://www.facebook.com/watch/?v=516558459108551
      Tout ce qui se passe aujourd’hui dans notre pays est le résultat des politiques libérales qui deviennent maintenant totalitaires. Peut-on appeler cela une réussite ?
      Comment un pays riche comme le notre peut-il engendrer tant de rancœur, de colère, de rage même. La faute à la population ou à nos politiciens incapables de « servir » équitablement le pays tant ils servent la finance et les plus riches ?


    • Xenozoid Xenozoid 12 janvier 18:13

      @capobianco

      oncle archibald dit juste qu’il ne faut pas les regarder dans les yeux, sinon c’est votre faute...n’est ce pas ?


    • oncle archibald 12 janvier 21:41

      @Xenozoid

      Oncle Archibald dit juste qu’on peut sans problème les regarder dans les yeux en leur tendant son permis de conduire s’ils vous l’ont demandé. Et le faire avec un sourire et en restant poli c’est mieux qu’avec un rictus méprisant et une insulte.


    • Le421 Le421 13 janvier 08:37

      @oncle archibald
      Les flics, respecter la loi ??
      C’est nouveau ça...

      Arrêté du 24 Décembre 2013 :
      "Les agents qui exercent leurs missions en tenue d’uniforme doivent être porteurs, au cours de l’exécution de celles-ci, de leur numéro d’identification individuel « 
      (RIO)
      Un tout petit exemple.

      Vous avez de la famille dans la police et la gendarmerie ?
      Parce que c’est mon cas.
      Et question »respect des lois« , vous me permettrez d’affirmer qu’ils ont parfaitement conscience de leur quasi statut d’impunité assurée...
      Mais bon, je dis ça, je dis rien, hein !!

      Quand aux risques qu’ils prennent, je ne pense pas que leur mission soit d’appréhender des gamins qui volent les sucettes au petit Casino.
      On leur donne des armes, cela implique un métier à risques, comme le charpentier qui lui a un baudrier, normalement...
      Un flic qui se fait écraser par un délinquant*, le pays est en émoi et ça fait des hommages à la télé.
      Le charpentier qui tombe et laisse une veuve et deux enfants, personne n’en a rien à branler...
      Deux vies, deux valeurs. Désolé, pas pour moi !!

      Et je vais simplement vous rappeler une chose toute simple, quand on est investi d’une mission de service public et qu’on vous en donne TOUS les moyens, on a un ÉVIDENT DEVOIR D’EXEMPLARITÉ. Quand je suis devenu militaire engagé, c’est l’une des premières valeurs qu’on m’a inculqué. Être au service de son pays et non pas d’une clique de dirigeants véreux.
      Être flic n’est pas être un »tonton macoute"...

      *Et ne me faites pas dire ce que je n’ai pas écrit (en bon gauchiste à la con !!), je ne CAUTIONNE ABSOLUMENT PAS toute personne portant atteinte à l’intégrité d’un représentant de l’autorité, pas plus que d’un citoyen ordinaire d’ailleurs...


    • Traroth Traroth 13 janvier 10:28

      @oncle archibald
      « Il y a dans ces conditions très très peu de chances pour que les policiers aient envie de me jeter à terre pour me menotter. »

      C’est là que vous faites erreur. Désormais, ça peut arriver à n’importe qui. C’est ce que démontrent les récentes affaires. Aller à la fenêtre pour regarder une manifestation, aller à un concert lors de la fête de la musique ou croire qu’on a des droits lors d’un contrôle routier sont désormais des pêchés qui peuvent être punis de mort. C’est ce changement que vous ne comprenez pas !


    • ASTERIX 13 janvier 10:36

      @Leonard
      o combien de gilets rouges et jaunes ont perdu un oeil une main uns machoire
      fracturée PAR des flics revanchards mal payés et ;; ;;CHasseurs de
       PRIMES tel leur PREFET DE POLICE BLEME ET TAILLE COMME UN GUIDON DE VELO fier en fin de carrière de respirer lacrymos et FRUItS DU LBD /////// du zèle du zèle toujours «  AVE CESAR MORITURI TE SALUTANT » a ce petit cesar DE POCHE§§§§§§


    • ASTERIX 13 janvier 10:42

      @oncle archibald
      TROIS OU QUATRE FLICS ALLONGES SUR UN LIVREUR ET QUElQUES ETRANGLEMENTS MORTELS  !!!
      ca doit rappeler la police DE VICHY ou milice ou flics dans un velodrome

      pépé calme Toi les boches ne mordent plus UN FILS DE RESISTANT


    • David Heyo 13 janvier 11:56

      @oncle archibald
      Médaille du Larbin-Tradition authentique depuis 1940 Fabriqué à Vichy


    • JulietFox 13 janvier 12:00

      @Leonard
      "Ils en prennent plein la tronche pour pas un rond ?

      "
      Mais eux on garde leur régime spécial.
      C’est pour ça qu’ils sont devenus fous .Ils ne veulent pas partager.


    • oncle archibald 13 janvier 12:24

      @Le421 : « je ne pense pas que leur mission soit d’appréhender des gamins qui volent les sucettes au petit Casino. »

      Tandis que leur mission est de recevoir sur la gueule pendant des heures sans broncher des crachats, des paquets pleins de merde confectionnés spécialement à leur attention, de se faire traiter d’enculés, d’entendre qu’un bon flic est un flic mort, qu’on sait ou habite leur famille et qu’on ira s’en occuper, etc etc ....

      Ben quoi, normal non ? On les paie pour ça ! C’est bien votre avis ?

      A mon avis quand ils ont passé une après midi comme ça et qu’on leur donne enfin l’ordre de disperser une manifestation qui d’ailleurs n’en est pas une puisqu’elle n’a pas été déclarée, ils ne sont pas enclins à la tendresse. *

      * Et ne me faites pas dire ce que je n’ai pas écrit (en bon facho à la con !!), je ne CAUTIONNE ABSOLUMENT PAS les atteintes à l’intégrité d’un manifestant, pas plus que celle d’un flic ordinaire d’ailleurs...


    • simir simir 13 janvier 19:47

      @Leonard
      Tout à fait je dirais même que beaucoup d’entre eux frisent l’incompétence et ce même dans des domaines simples.

      Je ne compte plus les contraventions classées avec abandon des poursuites ou gagnées au tribunal
      La dernière 92 km/h au lieu de 70 en sortie d’une agglomération. L’avis de contravention mentionnais « à la hauteur de la rue X.... » et plus loin PR, PK 0 0 alors que cette rue X... est entre le PR PK 5 et 6

      Ma contestation auprès de l’OMP a abouti à l’abandon des poursuites.

      Ces mecs sont :soit des incompétents, soit des jaloux, soit des fachos, soit des frustrés ou, sans doute, les 4 à la fois.


    • titi 11 janvier 16:57

      @L’auteur

      Visiblement ce coursier à refuser d’obtempérer...

      Il a provoqué les policiers en les filmant alors même qu’il était en tort.

      Quand on commet une erreur, quand on est en faute, le minimum c’est de le reconnaitre.

      C’est bien de jouer les kakou mais il faut avoir les épaules pour.


      • Jeekes Jeekes 11 janvier 17:01

        @titi
         
        Tiens DuKon, regarde juste au-dessus.
        Ce que j’ai écrit vaut aussi pour toi.
         
        ’’Quand on est en tort’’
         
        Hein, abruti ?
        Quand on est en tort on a le droit de se faire tuer ?
         
        Belle mentalité, j’aurais pas voulu être ton voisin il y a une soixantaine d’année !!!
         


      • Leonard Leonard 11 janvier 17:10

        @titi

        Un refus d’obtempérer mérite donc la mort ?

        L’exécutant de l’intérieur devient le juge ?

        Dans quelle monde vivez vous si chacun peu se faire justice lui même ?

        Est-ce une provocation de filmer des policiers dans l’exercice de leur fonction ?
        Est ce interdit de filmer sur la voie publique ?

        « C’est bien de jouer les kakous mais ils faut avoir les épaules », les « kakous »...
        On se demande où ils sont à se balader leur flingue à la ceinture...

        Quand on commet une erreur on le reconnait certes, mais ne pas le reconnaitre ne mérite pas la mort !


      • pemile pemile 11 janvier 22:23

        @Leonard « Est-ce une provocation de filmer des policiers dans l’exercice de leur fonction ? »

        Ca aurait pu le devenir avec l’amendement déposé par Jean-Pierre Grand le 3 décembre smiley

        http://www.senat.fr/amendements/commissions/2018-2019/645/Amdt_COM-13.html


      • pipiou2 11 janvier 23:00

        @Leonard
        Non, il ne mérite pas la mort, il mérite d’être interpellé.

        Insulter les flics, oui c’est une provocation, vous vivez dans quel monde ?

        Et en ce qui vous concerne accuser les flics de meurtre est de la diffamation, mais la loi c’est juste pour les cons à vous écouter


      • titi 11 janvier 23:31

        @Jeekes

        Quand on est en tort, on fait profil bas.

        Ce coursier a provoqué les fics pendant de longues minutes, qui visiblement l’ont ignoré, jusqu’au moment où ils en ont eu marre de le voir leur tourner autour et les provoquer avec son téléphone.

        Quand on cherche la merde, il arrive qu’on la trouve.

        Pas de bol pour lui.


      • titi 11 janvier 23:36

        @Leonard

        Ce n’est pas un refus d’obtempérer.
        Ce mec est un chercheur de merde.
        Ca se voit très bien sur les vidéos : les flics lui tournent le dos, l’ignore totalement, lui demande de circuler, et lui revient à la charge sans cesse.

        Ca ne mérite pas la mort, mais les flics n’avaient pas l’intention de la donner.
        Ce mec est avant tout une victime de sa connerie.
        Comme les mecs bourrés aux sorties de bars qui veulent absolument se mesurer au videur alors que celui ci fait deux fois leur taille.


      • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 12 janvier 00:41

        @pipiou2

        Une fois j’ai été engueuler un chauffard roulant à 70, dépassant sur ligne blanche, village à trente à l’heure. Je le suis sur 100 m jusqu’à chez lui, devant femme et marmots  : « Et alors, vous êtes flic ? ».
        Voilà une bonne définition d’un con qu’il m’a fourni : c’est celui qui a besoin d’un flic derrière lui en permanence pour ne pas déconner.

        Ah, soyons fou ! On peut extrapoler à la loi, grands dieux ! blasphème !
        Si une loi est con, a-t-on (encore) le droit de la transgresser ? Question subsidiaire : existe-t-il des lois connes, injustes ? Peut-être en connaissez-vous...


      • pipiou2 12 janvier 01:43

        @Un des P’tite Goutte
        Si une loi est con elle peut être modifiée, mais ce n’est pas à vous tout seul de decider si une loi est con.

        Les lois sont faites pour tous, alors pourquoi quand Archibald dit que les lois doivent être respectées il fait partie de ceux qui veulent diviser ?


      • Leonard Leonard 12 janvier 10:20

        @pipiou2

        J’accuse les flics de meurtre ?

        Le meurtre est un homicide volontaire avec préméditation... Veuillez revoir vos lois svp... Ou j’ai parler d’homicide volontaire quand je parle d’une homicide probablement involontaire car rien n’a été jugé et que je suppose que c’est involontaire...

        Expliquez-moi si possible sans utiliser justement les lois que vous ne maitrisez vraiment pas....


      • INsoMnia INsoMnia 12 janvier 12:50

        @pipiou2

        Les lois sont faites uniquement pour le Peuple. Voyez comment se comportent ceux premier de cordée.


      • Leonard Leonard 12 janvier 23:07

        @INsoMnia

        Les cordées... C’est pour les expéditions commerciales... En style Alpin on s’encorde rarement... et quand on s’en sent les capacités, on monte en solo...

        Ne vous inquiétez pas, généralement on fini par tomber...


      • Le421 Le421 13 janvier 08:41

        @Jeekes
        Erreur Jeekes, erreur !!
        Titi est une personne parfaite qui ne commets jamais aucune erreur et ne transgresse jamais les règles...
        J’en connais des comme ça, ils donnent des leçons aux autres en permanence.
        Jusqu’à ce qu’on fouine un jour dans leurs placards...

        Ça me fait un peu penser à certains prêtres qui prêchaient la bonne parole aux gamins...
        Parle plus près du micro mon fils, je ne te t’entends pas bien !!
        Vous êtes sûr que ça, c’est un micro ?
         smiley  smiley  smiley


      • Traroth Traroth 13 janvier 10:29

        @titi
        « Il a provoqué les policiers en les filmant » : est-ce que vous vous rendez bien compte de ce que vous écrivez ?


      • assouline assouline 11 janvier 18:01

        devons-nous craindre notre police à chaque fois que nous la croisons... ?

        Cette question en apparence anodine pourrait bien être la plus importante.

        Car il apparaît trop souvent dans les cas de violences policières que le seul tort de la victime est d’avoir croisé la police... ou presque...

        A l’origine des « désagréments subis », il n’y a régulièrement rien de grave, rien de sérieux voire rien du tout... En tout cas, rien qui ne justifie au regard du bon sens le préjudice infligé au « client »...

        On parle alors, en général, d’« enchaînement » et de « concours de circonstances »...

        Un enchaînement qui, tel un tiers intervenant, aurait la propriété d’enchaîner selon le scénario de son choix... Les policers n’auraient rien affaire là-dedans...

        Des circonstances qui, quant à elles, déposséderaient les policiers de leur discernement, de leur libre-arbitre et de leur auto-détermination...

        Tant et si bien qu’à chaque rencontre fortuite avec nos vaillants policiers, il nous faudrait espérer que l’enchaînement et le concours de circonstances qui nous attendent ne se montrent pas trop hostiles et malveillants...


        • Leonard Leonard 11 janvier 18:10

          @assouline

          En effet, merci pour la pertinence de votre commentaire qui développe mes propos.


        • titi 11 janvier 23:39

          @assouline

          « Car il apparaît trop souvent dans les cas de violences policières que le seul tort de la victime est d’avoir croisé la police... ou presque… »

          Trop facile.
          Ce mec n’a pas seulement croisé la police : il a voulu leur rentrer dedans et ça c’est mal passé pour lui.

          Au vu de la vidéo, je trouve même que les flics font preuve de patience : le mec les cherche pendant plusieurs minutes avant qu’ils ne décident de le maitriser.


        • assouline assouline 12 janvier 13:29

          @titi

          Une part de responsabilité de l’interpellé n’est pas à exclure...
          Cependant, pour que la responsabilité de celui-ci soit retenue, encore faut-il qu’il soit l’auteur d’actes coupables.

          Or, la vidéo ne montre qu’un homme qui s’agite et qui proteste.

          Serait-il coupable et interdit de protester face à la Police, aujourd’hui ?

          On attend trop de la personne interpellée qu’elle plaide coupable et qu’elle abdique la défense de son bon droit. Or, il n’est pas plus légitime comme défense que celle de ses droits. En outre, la police, elle même en charge de la défense des droits des personnes, a à ce titre l’obligation de ménager la capacité de défense de ses droits de la personne interpellée et d’y faire droit.

          Dans cette logique, toute personne contrôlée serait un coupable sans défense.

          La video ne montre qu’un homme qui s’agite et qui proteste...
          Est-ce là ce qui justifie le risque d’en mourir ?
          Protester de son bon droit ou de son innocence justifie-t-il des actes de procédure susceptibles d’entraîner la mort ?


        • titi 12 janvier 22:55

          @assouline

          Non il ne proteste pas : il casse les couilles.
          Les flics lui tournent le dos, ils sont passer à autre chose… et c’est lui qui revient les chercher. On voit très bien sur les images qu’il « cherche » un des flics en particulier.

          Ensuite dans la Loi il y a un élément qui est toujours important : c’est l’intention.
          Ici clairement c’est le chauffeur qui a « l’intention » d’en découdre.

          Les flics essaient de le maitriser, il se débat, ils le plaquent.
          C’est un accident.

          Au Royaume Uni, pays qui n’a aucune leçon à recevoir en matière de liberté individuelle, la police a le droit de percuter les voleurs à l’arrachée lorsqu’ils circulent en scooter, qu’elles qu’en soient les conséquences.


        • Le421 Le421 13 janvier 08:47

          @assouline

          Serait-il coupable et interdit de protester face à la Police, aujourd’hui ?

          Mélenchon en a été l’exemple type en prenant huit mois de prison avec sursis et une amende pour avoir crié sur les représentants de « l’ordre » * alors qu’il ne faisait que faire valoir ses droits légitimes...
          Comment voulez-vous que les flics ne se sentent pas pousser des ailes quand c’est « open bar » !!
          *Lire « Ministre de l’Intérieur »


        • JulietFox 13 janvier 12:11

          @Leonard
          Après « Charle », tout le monde ou presque aimait la police.
          Depuis l’avènement du macronismo castagirien, il faut avoir peur de la police
          http://lemurjaune.fr/
          Samedi encore un cinglé en uniforme a tiré à bout portant sur un manifestant , non déguisé en black block.
          Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, dont « Le Monde » a pu vérifier les données, montre un fonctionnaire faisant feu à moins de deux mètres d’un manifestant jeudi. Le parquet a ouvert vendredi une enquête pour « violences volontaires ».

          Lyon : https://www.sudouest.fr/2020/01/12/video-une-grenade-lacrymogene-explose-dans-un-appartement-lors-des-manifestations-contre-la-reforme-des-retraites-7051701-4768.php
           La macronie ne supporte pas les manifestations. Et ses flics, ont l’ordre de c semer la peur.
          Rien n’a changé depuis Juillet 1942. Même mentalité.


        • oncle archibald 11 janvier 18:36

          Evolution dans le temps du rapport entre police et citoyens ....

          Mon prof de dessin aux beaux arts se trouvant coincé derrière un camion de livreur qui reculait vers lui a hurlé par la fenêtre de sa voiture « tu n’as pas fini de reculer ? » Hélàs il « parlait du nez » et le chauffeur du camion ayant entendu « espèce d’enculé » sortit furibard d’où bagarre sur la voie publique et intervention d’une patrouille de « forces de l’ordre » qui passait à proximité.

          N’arrivant pas à calmer les deux protagonistes ils appellent le « panier à salade » et les embarquent direction le commissariat -central.

          Note prof nous raconte : « ils nous avaient couché par terre sur le plancher de leur fourgon et il fallait pas bouger .... » Traduction : « dès que tu bougeais tu prenais un coup de tatane dans les cotes ».

          Et alors ? Ben rien ... c’était la règle du jeu. Tu fais le con, les flics t’emballent, si t’es pas sage ils te collent un coup de latte dans les guibolles, tout le monde le sait et donc tu restes sage.

          En 2020 tu les insultes, tu les nargues tu les filmes, et s’il te touchent ce dont tu as la preuve dans la mémoire de ton smartphone, ah-ah-ah, tu appelles ton avocat, tu portes plainte contre ces connards, si tu n’as pas satisfaction devant le tribunal ad hoc tu vas porter le pet à la cour européenne des droits de l’homme ....

          Sauf incident, le placage qui tourne mal et qui consterne tout le monde, et surtout ta veuve qui sait bien elle que tu as eu tort de « faire le Kekou » comme d’habitude.


          • titi 11 janvier 23:42

            @oncle archibald

            Exactement.
            Quand je me fais arrêté et que j’ai commis une infraction je le reconnais.

            Je ne mets pas mon erreur sur la faute d’un fantasmé état policier.


          • assouline assouline 11 janvier 18:46

            Nous ne mettons pas là, le discrédit sur le fond de la police,

            Et ça pourrait bien être là la principale erreur à ne pas commettre s’agissant de comprendre les exactions policières.

            Ne pas « mettre le discrédit sur le fond de la police », c’est s’interdire le procès d’intention et le procès en malveillance qui peut-être fait aux policiers.

            Une attitude courante, y compris chez les médias pointés du doigt dans l’article, qui consiste à reporter systématiquement l’initiative et la responsabilité des actes des policiers sur des facteurs extérieurs. On en revient à la question de l’ « enchaînement » et du « concours de circonstances » développée plus haut. Une fois encore, les policiers n’auraient rien affaire là-dedans...

            Dans les cas d’agression caractérisée par des personnes civiles, on hésite généralement pas le cas échéant à parler de crime raciste, d’actes antisémite. « On a voulu casser du noir », « on a voulu casser du juif », «  »on a voulu casser du pédé« voire »on a voulu casser du flic« ...

            Dans ces cas là, on ne s’embarasse pas d’une recherche des raions et des facteurs extérieurs qui ont pu entraîner, etc, etc... Le procès en malveillance est celui qui s’impose d’emblée... souvent à raison.

            A l’inverse, les policiers, quant à eux, semblent bénéficier d’une présomption de bienveillance qui suffirait à évacuer d’emblée l’hypothèse de l’acte intentionnel et malveillant. Un postulat en point de départ qui invite péremptoirement l’observateur à rechercher la cause des actes policiers dans les facteurs extérieurs, les enchaînements, les concours malheureux de circonstances... Pas question alors de » on a voulu casser du citoyen« , » on a voulu casser du délinquent« , »on a voulu casser du jeune", quand ce n’est pas pire c’est à dire plus inavouable...

            Ceci tiendrait au fait, nous explique-t-on du côté de Delage, Beschizza, Comte et compagnie, que les policiers seraient contraints par un Code de déontologie, sorte d’annexe du Code de procédure pénale, à un comportement exemplaire qui leur interdirait toute violence inutile et superflue.

            Ainsi donc, dans la même logique, les automobilistes de France seraient incapables d’infractions routières puisque conduisant sous la contrainte du respect du Code de la route.

            La bienveillance est la compétence première du policer.

            Partant de là, tout ce qui doit être fait reste possible et le sera correctement.

            La présomption de bienveillance portée à l’égard du policier est l’entrave première à la compréhension des faits et un blanc-seing pour leur commission et leur répétition...


            • Le421 Le421 13 janvier 08:54

              @assouline
              Exactement. Excellente remarque !!
              D’autant plus que, je l’ai déjà écrit, les critères de sélections pour entrer dans les « FDO » sont soumis à dérive. Autrefois, les CRS devaient renier père et mère, cela se généralise...
              Si on rajoute le fait que le métier est devenu « alimentaire », plus que ce qu’il devrait être, c’est à dire « vocation », on obtient un mélange explosif qui permets à certains frustrés de leur condition sociale de se venger sur le reste des citoyens.
              Comme a dit Lallement, nous ne sommes pas dans le même camp !!
              Et là, tout devient clair.
              La police contre la population, et inversement, c’est devenu la règle hélas...


            • oncle archibald 13 janvier 12:53

              @Le421 : "Si on rajoute le fait que le métier est devenu « alimentaire », plus que ce qu’il devrait être, c’est à dire « vocation », on obtient un mélange explosif qui permets à certains frustrés de leur condition sociale de se venger sur le reste des citoyens.« 

              Ce genre de métier sauf exceptions plutôt rares est presque toujours choisi pour raisons alimentaires. Qui trouve-t-on dans la police ? Souvent des fils d’agriculteurs sans aucun diplôme et écœurés de voir leurs parents bosser comme des cons pour trois cacahouètes, ça n’est pas d’hier ! Et où il est ton fils Emile ? Il fait le CRS à Paris !

              Quant aux frustrés, parlons des manifestants qui, bien planqués dans l’anonymat de la foule, en profitent pour cracher sur un flic ou lui envoyer un paquet de merde dans le dos, hein, faut pas déconner non plus ... Ils croient ainsi »se venger« de leur propre médiocrité et occulter leur couardise.

              Même les médecins n’ont plus d’autre vocation que de gagner de l’argent à pleines mains ! J’ai vu un anesthésiste jaloux du boulanger du coin de sa rue parce qu »il gagne autant que moi«  ! C’est fou non ? Il n’a qu’à se lever à trois heures du matin et aller faire du pain si c’est son idée !

              Le fric pervertit tout ! Dans les mecs en gilets jaunes condamnés pour des incendies volontaires notamment et dont on connait mieux la personnalité puisqu’elle a été exposée devant le Tribunal on trouve avec surprise des gens qui appartiennent à ce qu’il est d’usage d’appeler »la classe moyenne« , et même de la partie haute de la classe moyenne, c’est à dire des gens ayant des moyens d’existence tout à fait corrects et suffisants .... à mes yeux, pas aux leurs puisque le voisin en a une plus grosse (de bagnole, bien sûr) ! Et comme en 1789 ces »bourgeois« manipulent les vrais »pauvres gens« tout en leur faisant croire qu’ils œuvrent pour eux.

              Juste de temps en temps il y en a un qui se laisse aller à incendier un péage et les locaux de la gendarmerie à une sortie d’autoroute, pour se défouler ! Mais pas de bol, quad ils se font chopper rappel aux essentiels : la responsabilité personnelle n’est pas qu’un mot ! La récré est finie ! Outre la condamnation pénale qui va pourrir la suite de leur existence ils sont condamnés à réparer les préjudices causés aux »parties civiles" et passeront le reste de leur vie à travailler pour les huissiers qui vont leur laisser juste de quoi survivre. Fallait réfléchir avant ! La vie est un choix perpétuel disait mon père et chaque choix a des conséquences .


            • capobianco 13 janvier 13:51

              @oncle archibald
              «   J’ai vu un anesthésiste jaloux du boulanger du coin de sa rue parce qu »il gagne autant que moi« ! C’est fou non ? »
              Bon sang mais qui nous a amené à çà, cet égoïsme, cette jalousie, ce goût du fric pour certains et la précarité pour les autres ? Qui gouverne notre pays depuis des décennies ? Qui parle de « réforme » alors qu’il s’agit de régressions sociales à chaque fois ? 
              Vous prenez des exemples pour justifier la répression du gvt mais en n’écoutant pas les français, sous prétexte mensongé de modernité, de justice, d’égalité et d’équilibre financier et autres lieux communs, ne sont-ils pas des « pousses au crime » qui se permettent de maltraiter les français, de leur faire peur. C’est quoi le but réel ?
              Votre père ne vous a pas dit que les politiques devaient eux aussi assumer les « conséquences de leurs choix » ? Avez vous visionné le vidéo sur les violences « mesurées » des robocops en cuirasses sur des manifestants qui cherchent parfois à discuter (une faute ?) ou qui ne font que marcher voir éviter les « forces de l’ordre » ?
              Ceux qui utilisent la force c’est ceux qui ont le pouvoir et qui l’utilisent pour faire passer les pires recules sociaux contre la majorité des français.


            • capobianco 13 janvier 14:04

              @oncle archibald
              Et je ne parle pas du rôle de propagande des médias aux ordres de leurs propriétaires multi-milliardaires qui n’ont pas besoin de manifester pour obtenir des cadeaux du pouvoir politique, cice, impôt sur la fortune, exonération de « charges » (cotisations sociales).... Pour quel résultat tout çà, un pays divisé, en colère, 9 millions de pauvres, 3000 morts dans la rue l’an dernier, la liste des injustices dans la 7ème puissance mondiale n’en finit pas.
              Vous pouvez dénoncer les excès de certains manifestants ou de français récalcitrants mais voyez dans quel état nos gvt ont mis la société. On respect ce qui est respectable, tout le monde n’est pas acquis à la notion de « tendre l’autre joue ».  


            • oncle archibald 13 janvier 16:48

              @capobianco : "« J’ai vu un anesthésiste jaloux du boulanger du coin de sa rue parce qu »il gagne autant que moi« ! C’est fou non ? »
              Bon sang mais qui nous a amené à çà, cet égoïsme, cette jalousie, ce goût du fric pour certains et la précarité pour les autres ? « 

              Tout est dit ! Responsabilité personnelle ? C’est quoi ça ? Il faut un coupable !

              Mais personne n’oblige personne à vouloir péter plus haut que son cul ! Vous abondez ma démonstration ! C’est une société catastrophique que vous semblez assumer parfaitement et bien sûr »c’est la faute à Macron". Macron démission !

              Mais vous n’aviez qu’à faire élire Melenchon et au paradis sur terre vous y seriez déjà non ? Ah mais non, là non plus ça ne va pas. On vous a vendu Macron, on vous a obligé à mettre un bulletin Macron dans l’urne ! On a empêché Melenchon de s’exprimer, de faire valoir son programme. Attitude irresponsable et minable ! Nouvelle négation de la responsabilité personnelle ! Si ni Melenchon ni Fillon ni Hamon n’ont été élus c’est parce qu’une majorité de Français ont pensé qu’ils ne seraient pas capables d’améliorer leur sort.

              A toutes fins utiles précisez moi dans quel pays, sous quel régime, les précaires sont à ce jour plus secourus qu’en France ? dans quel pays, sous quel régime, les malades impécunieux sont mieux soignés qu’en France ? 

              Le mensonge assumé règne en maître, mais au fond d’eux même les Français savent bien que rien n’est simple et que vous voulez leur faire avaler des couleuvres. Bien des choses devraient être améliorées et amendées, de là à vouloir faire croire aux Français qu’ils vivent en enfer il y a un pas immense mais que pourtant vous franchissez allègrement.


            • capobianco 13 janvier 18:52

              @oncle archibald
              «  Mais personne n’oblige personne à vouloir péter plus haut que son cul  ! »
              Quel rapport ? Ce que je vous dis c’est que les français deviennent de plus en plus égoïste, jaloux et accros au fric surtout ceux qui en ont. Qui essaye de diviser les français en faisant croire que les cheminots et d’autres seraient des privilégiés ? (Tout çà pour coûte que coûte faire passer la casse de notre système de retraite). 
              Pourquoi les macron et autre philippes ne parlent pas des retraites monumentales des « grands patrons », ou des régimes spéciaux des élus, ministres, secrétaires d’état, hauts fonctionnaires et toute cette caste qui s’auto congratulent et vivent dans le luxe et l’abondance sur le dos du contribuable ? Pour « ceux qui ne sont rien » c’est le racket permanent sur les chômeurs récemment, les étudiants hier, les automobilistes tous les jours (multiplication des radars), et la violence policière dans les manifs (je vous ais recommandé un lien) je m’arrête là... Vous ne voyez pas qu’il y a là le ferment pour une tension durable et dure ? Tout pour les uns et se répartir la misère et la matraque pour les autres. 
              Je ne vous répondrais pas sur vos élucubrations électorales car je n’ai aucun espoir et donc envie de vous convaincre tant vos propos ne sont que vaine polémique ou alors vous retourner votre propos : «  Le mensonge assumé règne en maître, mais au fond d’eux même les Français savent bien que rien n’est simple et que vous voulez leur faire avaler des couleuvres. ». Cela vous va comme un gant.
              « Bien des choses devraient être améliorées et amendées, de là à vouloir faire croire aux Français qu’ils vivent en enfer il y a un pas immense mais que pourtant vous franchissez allègrement.  »
              De quelles « choses » parlez vous ? Du chômage, de la pauvreté, des bas salaires, des gens dans la rue, de la casse de l’hôpital publique, de la braderie de des autoroutes, barrages, aéroports payés par nos impôts, qui est responsable de tout cela ?
              . Vous devez avoir une bien belle retraite et vivre dans un endroit privilégié pour ne rien voir de ce vos amis politiques font et défont depuis 30 ans et qui font reculer la France dans tous les domaines. Votre macron, c’est la rue en ébullition permanente , c’est le mépris du peuple, c’est les cadeaux aux plus riches (isf, cice et combien d’autres), c’est la magouille de ses ministres en place malgré des problèmes judiciaires en cours, c’est « radicalisation » des forces de l’ordre, c’est l’incompétence des élus lerm, c’est la complicité scandaleuse des médias mais çà vous ne le voyez pas et préférez nous parler de « responsabilité personnelle ». Continuez à courber le dos devant vos idoles mais ne demandez pas à tout le monde d’avoir une mentalité d’esclave. 


            • foufouille foufouille 13 janvier 19:15

              @oncle archibald

              « J’ai vu un anesthésiste jaloux du boulanger du coin de sa rue parce qu »il gagne autant que moi«  ! C’est fou non ? »

              bonne mentalité de droite puante du fric à tout prix.


            • oncle archibald 13 janvier 19:51

              @capobianco

              Ce qui est catastrophique c’est que vous prétendez vous exprimer au nom « des Français » comme s’il y avait unanimité autour de vos propres idées.

              Les résultats des dernières élections dont un certain Melenchon voulait faire un référendum anti-Macron devrait vous faire réfléchir. À moins que l’opinion d’une majorité vous indiffère puisque vous savez que c’est vous qui détenez la vérité.

              La politique est peut être plus complexe que vous ne le pensez et si c’était si simple pourquoi François Hollande n’a t’il pas appliqué vos excellentes recettes pour être facilement réélu ?


            • leypanou 13 janvier 19:52

              @capobianco
              Vous devez avoir une bien belle retraite 

               : s’il n’a pas raconté des bobards, ce n’est pas le cas.


            • simir simir 13 janvier 20:11

              @oncle archibald
              Donnez à Mélanchon le même temps de parole qu’ont eu Macron et Le Pen et le résultat des présidentielles aurait été tout autre
              De plus quand il s’est mis à monter dans les sondages une formidable campagne de dénigrement s’est mise en place : Vénézuelaaaaaaaaa !

              Idem pour les européennes en oubliant que le PC avait cette fois ci une liste et que de nombreuses personnes de la vraie gauche ne sont pas allés voter pour ne pas légitimer cette institution tout en gardant la confiance à JLM


            • foufouille foufouille 13 janvier 20:18

              @simir

              comme les gens sont des débiles il suffit de faire une dictature = pauvre upqr.


            • oncle archibald 13 janvier 23:23

              @simir

               : trop drôle !

              Quand il s’est mis à monter dans les sondages il a cru qu’il pourrait arriver à être Président à condition de racler les voix des autres partis de gauche sur lesquels il n’avait cessé de baver précédemment et il s’est mis lui même a retropedaler, à dire le contraire de ce qu’il disait la veille, et ça lui a été fatal ! Il est incapable de convaincre une majorité de Français et ne manque pas de talent pour aller se foutre lui même dans la merde.


            • simir simir 14 janvier 08:45

              @oncle archibald
              Quels autres partis de gauche ? le PC votait pour lui et seul vous devez considérer que le Ps en est un.
              Pour la bave je vous la laisse, elle vous va très bien.


            • oncle archibald 14 janvier 13:44

              @simir

              Je voulais dire avec les voix qui se portent sur les autres partis dits de gauche ... Je ne confonds pas les politicards « pro » façon Melenchon qui n’ont jamais travaillé de leur vie et vivent fort bien de leurs activités politiques avec les citoyens lambda beaucoup plus respectables, qui votent pour eux en rêvant. Les seconds sont honnêtes tandis que les premiers sont capables de dire tout et le contraire à 48h d’intervalle.


            • capobianco 14 janvier 14:17

              @oncle archibald
              «  Ce qui est catastrophique c’est que vous prétendez vous exprimer au nom « des Français » comme s’il y avait unanimité autour de vos propres idées. »
              Bien vue la diversion, cela vous évite de répondre aux faits, classique méthode quant on ne sais que répondre aux faits avérés. Toujours pas regardé la vidéo ? 
              «  À moins que l’opinion d’une majorité vous indiffère »
              De quelle majorité parlez-vous, macron élu avec 18% du corps électoral, puis avec plus de 50% d’abstentions ? Cela lui donne tous les droits, il est devenu le roi ?
              Désolé quand les français sont autant écœurés par les dirigeants de ce pays il serait bon d’en tenir compte, ce qui se passe aujourd’hui est de l’abus de pouvoir avec tous les moyens qui vont avec, mensonges, violences, désinformation, mépris du peuple.... 
              «  pourquoi François Hollande n’a t’il pas appliqué vos excellentes recettes pour être facilement réélu ? »
              Là c’est le bouquet final, hollande ce ridicule soit disant socialiste qui a mis votre macron dans ce sale jeu de la droite qui depuis des décennies « gouverne » notre pays avec le résultat que l’on voit aujourd’hui. Mais hollande c’est votre ami, c’est votre allié de toujours, vous n’avez donc même pas compris cela ?
              Bon, je l’ai déjà dis, je ne vous convaincrais pas et honnêtement c’est sans doute préférable. A +


            • oncle archibald 14 janvier 14:43

              @capobianco : « Ce qui est catastrophique c’est que vous prétendez vous exprimer au nom « des Français » comme s’il y avait unanimité autour de vos propres idées. »

              Désolé pour vous mais il ne s’agit en rien d’une diversion mais au contraire de l’analyse objective de faits avérés : lors des dernières élections qui se sont déroulées à la proportionnelle intégrale et à un seul tour donc, malgré une campagne de Mr Melenchon souhaitant faire de ce scrutin un referendum anti Macron, les résultats sont : liste LREM 22,42%, liste LFI 6,31%. Yapaphoto !

              A priori toutes les manœuvres de Mr Melenchon pour instaurer un troisième tour de l’élection Présidentielle justifiant une insurrection nationale ont échoué. Il y a à cela une raison : on nous enfume largement sur le nombre de Français qui aspirent à foutre en l’air le système politique actuellement en vigueur.

              Malgré un nombre de mécontents relativement important, malgré les trémolos émouvants et la main sur le cœur du tribun chef de l’opposition autoproclamé la mayonnaise ne prend pas. Pourquoi ? C’est très simple, parmi les mécontents il n’y en a pas deux qui souhaitent la même chose !

              Aucune proposition constructive ne vient s’opposer à celles du gouvernement, et finalement le premier Ministre joue sur du velours en mettant au défi les représentations syndicales, ce qui accroit encore la colère de ceux qui se croient à tort les uniques représentants du « peuple ». Il ne suffit pas de crier « la République c’est moi » pour qu’une majorité de Français se rangent aux cotés du vieux cheval de retour Melenchon.


            • Zozo canal histrionique 11 janvier 19:06

              A l’instar de l’oncle Picsou plus haut, cet article a tout pour déclencher la diarrhée verbale (c’est déjà le cas pour le précité) des macaronistes et autres fachos de l’autre extrême, revendiqués ou pas à l’insu de leur plein gré.

              Pourtant même l’infâme Bilger, ancien taulier de la zozo attitude avgoravoxienne semble virer de cap au vu de cette flagrante bavure institutionnelle couverte ! smiley

              @Snoopy @asinus et qu’on sort, soyez bons ! ^^ smiley



              • pipiou2 11 janvier 23:04

                @Zozo canal histrionique

                Bilger ne dit pas qu’une bavure a été couverte, vous aussi semblez avoir choppé la courante !


              • Zozo canal histrionique 11 janvier 23:14

                @pipiou2

                Pioupiou, relis moi, c’est bien exactement ce que je dis dis -> « il a viré de cap »

                Try it Again, p’itit scarabée ! ^^


              • Zozo canal histrionique 11 janvier 23:16

                @pioupiou pas le dernier du nid

                Toi y’en a devoir encore bûcher sur mon pseudo !

                - > Zozo canal ... HISTRIONIQUE ! :-B


              • pipiou2 11 janvier 22:53

                Sur les videos on ne voit pas grand chose, mais l’auteur resté bloqué dans sa jeunesse 68tarde s’exclame : « silence, on tue » !

                Ce « pauvre homme » ne demandait pas qu’à rentrer chez lui le soir : d’abord il lui fallait insulter des fonctionnaires et se rebeller contre le contrôle.

                Il ne fait pas bon enfreindre la loi et piétiner les règles collectives.

                Parce qu’à Paris où les citoyens sont d’une agressivité permanente, 36 personnes sont mortes sur la route, principalement des pietons et des motards.

                Et ça ce n’est pas la faute à la Police.

                Mais on est chez les nazis, n’est-ce pas ?


                • Leonard Leonard 12 janvier 23:10

                  @pipiou2

                  Ma jeunesse 68tarde :/

                  Euh comment dire...Je n’étais pas né à la belle époque...

                  Nous sommes en effet dans une forme d’état ploutocratique totalitaire globalisé...


                • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 11 janvier 23:13

                  Dans une société ou le respect et la mesure des choses fond comme neige au soleil depuis 50 ans, ce qui devait arriver arrive. 

                  On a surfer sur les avantages de la libération des contraintes, on en récolte maintenant le boomerang des inconvénients...


                  • ETTORE ETTORE 12 janvier 00:02

                    Questions :

                    Quel est le prix d’une vie humaine ?

                    A quel moment et sur quels motifs peut on décider de l’annihiler purement et simplement ?

                    Les règles sont elles du même ressort que ce que nous faisons avec une vulgaire tapette à mouche, sur un moustique, trop insistant ?

                    Dans ce cas....Y a t-il, un « professionnalisme » égalitaire, entre militaires sur un champ de bataille et des gardiens de la .....paix.


                    • titi 12 janvier 11:18

                      @ETTORE

                      Dans le cas présent, les flics n’ont absolument pas décider d’annihiler une vie : ils ont interpelé un mec qui leur cassait les bonbons pendant plusieurs minutes, et il y a eu un accident.


                    • ETTORE ETTORE 12 janvier 15:41

                      @titi
                      Avec tout le respect que je vous doit, titi, jugerez vous cette affaire de la même façon, si cétait un membre de votre famille qui décèderait par un tel « accident » ?
                      Je ne conteste pas le fait qu’il y ait pu avoir une forme de harcèlement envers les force de l’ordre.....mais est on en droit de retirer la vie à une personne, pour cela ?
                      N’y as t-il aucun fusible mental qui assure une protection de vie ou de mort envers un être vivant  ?
                      L’echelle de gravité des actes, est elle descendue si bas, que l’on excuse par le mot
                      « accident » un lâcher prise de sa responsabilité d’homme de loi, pour en arriver à une perte de conscience telle, de la gravité de ses actes ?
                      Je n’excuse personne, mais je me dis qu’avec un cadre d’indulgence pareil, fréquenter des voyous ou fréquenter la police....le risque est le même.


                    • titi 12 janvier 22:48

                      @ETTORE

                      Bah si vous ne savez pas faire la différence entre accident et préméditation, alors je ne peux rien vous dire de plus.
                       


                    • JulietFox 13 janvier 12:18

                      @ETTORE
                      Une technique de contention interdite dans plusieurs pays, comme la Belgique, ou l’État de New York aux États-Unis. Le Défenseur des droits s’est saisi d’office et une instruction va être ouverte.


                    • Et hop ! Et hop ! 12 janvier 01:13

                      Quel est le rapport entre ce coursier victime de sa connerie et Adénoïd Hinkel, ou Adolphe Hitler ?


                      • titi 12 janvier 01:25

                        @Et hop !

                        Bah on appelle cela de la manipulation : on prend un fait divers tragique, la mort accidentelle d’un mec lors d’un contrôle de police, et on tente d’assimiler cet accident à la répression telle qu’elle pouvait exister dans les régimes totalitaires d’il y a 60 ans.

                        Et grâce à ce raccourcis, si police nationale = gestapo alors Macron = Hitler.

                        Et ce qui est grave, c’est pas tant que des intervenants tentent de faire ce raccourcis, c’est surtout que certains ont l’air d’y croire.


                      • Leonard Leonard 12 janvier 10:22

                        @titi

                        En fait cette répression est mondiale, silencieuse... Et la dictature mondialiste ploutocrate bien présente... C’était surtout une image d’illustration...


                      • oncle archibald 12 janvier 13:15

                        @Leonard :

                        Première phrase de votre article : "Suite à un contrôle routier, le 3 janvier 2020, Cédric-Chouviat, coursier à moto, s’est vu infliger la peine capitale, probablement involontairement, par les Forces de l’Ordre."

                        C’est juste une image ou une accusation ignoble ? Vous retropédalez ou quoi ?


                      • Leonard Leonard 12 janvier 23:11

                        @oncle archibald

                        Pouvez-vous relire et analyser ma phrase cette fois ?


                      • capobianco 14 janvier 14:19

                        @Leonard
                        Vous l’en croyez capable ? Bon courage.


                      • Le421 Le421 12 janvier 19:40

                        Rassurez-vous !!

                        Il y aura une enquête poussée de l’IGPN pour expliquer dans deux ans que les policiers n’y sont pour rien et que le gars, dans un mouvement brusque, s’est brisé le larynx avec son avant bras...

                        Hein ?

                        Si c’est possible...

                        Hein !!


                        • Xenozoid Xenozoid 12 janvier 19:42

                          il ne faut pas les regarder dans les yeux, sinon c’est votre faute...n’est ce pas ?


                          • Jonas 12 janvier 19:47

                            La France est un pays démocratique de plus 67 millions d’individus , qui vivent en toute liberté . et en toute sécurité, grâce justement à notre police. Cette police ne vient pas les récupérer dans leur sommeil ,pour les jeter dans un cul-de-basse fosse, comme, cela se passait sous Franco-Mussolini, Hitler, Union soviétique , Cuba , Corée du nord , Vénézuela en Chine et plus particulièrement au Xinjiang 

                             Certains Français ne sont pas d’accord , avec la politique du gouvernement et pour exister , veulent représenter le président Macron . comme un tyran , avec une police politique, qui pourchasse les opposants et les journalistes. 

                            Bien sûr , que si un policier enfreint , la loi, il doit être sanctionné. La police n’est pas au-dessus des lois.  Les manifestants non plus.  

                            Je rappelle , à l’auteur de l’article , que nous sommes en France , un beau pays , un grand pays où le droit de manifester est dans la Constitution Mais pas le droit d’agresser la police ni celui de tout casser sur son passage. En France après avoir manifesté, on rentre chez soi , retrouver sa famille et ses proches. Mais il est des pays , où manifester demande un courage inouï et où on risque sa vie. En Irak , cela à coûter plus de 400 morts et 25 000 , blessés, en Iran , 1500 morts et plusieurs centaines de milliers de blessés et d’arrestations...A Hongkong ,les jeunes et moins jeunes manifestent pour garder ce droit . menacé , par la Chine. 


                            • foufouille foufouille 12 janvier 19:55

                              @Jonas

                              « Bien sûr , que si un policier enfreint , la loi, il doit être sanctionné. La police n’est pas au-dessus des lois »

                              si justement comme tout larbin et france d’en haut, le flic est au dessus des lois comme tout juge, huissier,,etc et surtout ploutocrate.


                            • Jonas 12 janvier 20:40

                              @foufouille
                              Nous sommes en France . Un ancien président de la République doit passer en jugement. Un ancien candidat , à la présidence de la république aussi . Un Maire a été condamné à une peine de prison etc 

                              Carlos Ghosn , emprisonné au Japon connait la différence de traitement entre notre justice et celle d’un pays comme le Japon , bien que démocratique. 

                              Nous sommes en France , les médias sont là pour faire leur boulot en toute liberté , aucun journaliste n’est en prison. Faites un tout en Turquie ou en Russie , vous apercevrez vite de la différence. Certes rien n’est parfait , bien sûr, mais nous sommes dans un pays de droit.

                              La police est là pour maintenir l’ordre de la République. Et je lui apporte tout mon soutien. 


                            • foufouille foufouille 12 janvier 20:51

                              @Jonas

                              ce sont des procès bidons qui durent 20 ans minimum.

                              sauf pour un FN.

                              pour un sans dents, ses plaintes vont dans la poubelle mais un magistrat agressé a droit à 30 flics.

                              on peut crever dans un taudis, le flic s’en fout.

                              j’ai vu des manifs gazer au bout de 5 minutes et sans con.


                            • Leonard Leonard 12 janvier 23:20

                              @Jonas

                              Je vous rappelle monsieur que la France n’est plus qu’un territoire sous domination législative étrangère vu le domaine de « compétences partagées » de l’Union Européenne. Que la volonté du peuple a été violé le 29 mai 2005. Que nos gouvernants nous trahissent donc depuis 2005... Ainsi, je suis de ceux qui pense qu’un droit à l’insurrection existe et est légitime dès lors que le droit du peuple est violé. Ce qui est le cas dans notre simili-semblant de démocratie.

                              Avez-vous conscience du nombre de mutilés depuis fin 2018 ?


                            • Le421 Le421 13 janvier 08:58

                              @Jonas
                              La police n’est pas au-dessus des lois...
                              Pourquoi n’affichent-ils pas les RIO alors ?
                              Un peu comme pour la fin des régimes spéciaux de retraite.
                              Sauf pour les flics.
                              Allez, arrêtez votre char, les moralisateurs le sont tant qu’il ne leur est pas arrivé une tuile.
                              Comme les supers conducteurs à qui il n’arrive jamais rien...


                            • Le421 Le421 13 janvier 08:59

                              @Jonas

                              Nous sommes en France , les médias sont là pour faire leur boulot en toute liberté

                              Celle-là, elle est excellente !!
                              Je vais m’en resservir.

                              Farceur, va !!  smiley


                            • Jonas 13 janvier 11:28

                              @foufouille

                              Premièrement , pardonner -moi, je ne comprends rien à votre charabia. 
                              Deuxièmement , la France est un des pays les plus tolérants et les plus respectueux des droits de l’homme.
                               
                              Citez-moi, un seul pays , dans le monde pas deux , où se déroulent des manifestations violentes , avec agression de policiers , destructions de mobiliers publiques , vols et incendies de magasins, sans qu’il y ait mort d’hommes ? Pour vous aider , il y a 193 pays dans le monde . 

                              En , France , tout le monde a le droit de manifester pour défendre ses intérêts , mais on doit le faire dans le respect de la loi, car ,  manifester ne veut pas dire le droit d’agresser , « les forces de l’ordre   » d’incendier des voitures et de détruire , tout sur son passage. 
                              Je pense que trop de droit , tue le droit. 


                            • Jonas 13 janvier 11:40

                              @Le421
                               Vous avez la pleine liberté , de critiquer , le pouvoir sur les réseaux sociaux, comme vous le faites ainsi que les médias sans aucun risque. Dans certains pays cela est luxe. 

                              Par ailleurs , si vous trouver que la France , est un enfer , pourquoi , vous ne prenez pas un biller low cost et aller trouver un paradis ailleurs. 

                              Beaucoup de personnes , ont quitté la France , non pas a cause du manque de libertés , mais à cause d’une fiscalité , une des plus importantes du monde. 
                              Faites comme eux , quitter la France. 

                               


                            • JulietFox 13 janvier 12:20

                              @Jonas
                              Et dans les territoires occupés par Israel, font comment vos flics ?


                            • Jonas 13 janvier 13:21

                              @Leonard
                              Je suis d’accord avec vous , sur le vote du 29 mai 2005, mais entre temps il y a eu de nombreux votes et les Français ont fait leur choix. 

                              Pour le reste ,vous êtes trop prétentieux ,vous vous prenez pour le peuple , parce que , vous avez réussi à rassembler sur plusieurs mois , 1 million, 3 millions , où 5 millions de personnes dans la rue . c’est çà le peuple ? Et les dizaines de millions de Français dont , je fait partie .sont exclus de votre peuple ? 

                              Les révolutions se font dans les pays de dictatures où les révolutionnaires  risquent leur vie et celle de leurs proches. Et ils sont loin de penser à bénéficier de« prestations sociales » ni de « pensions de retraites ? 

                              Vous êtres un révolutionnaire de » BD" 

                              Quant aux mutilés , hélas , il y en a eu chez les gardiens de la paix , aussi , qui ne sont pas payés , pour être agressés ni pour recevoir des pavés. 

                              Vos mutilés plus tard , présenteront leurs blessures à leurs petits enfants comme trophées obtenus en agressant les policiers. 


                            • Jonas 13 janvier 13:32

                              @JulietFox
                              Je trouve là aussi , que les «  flics » d’Israël , ressemblent trop , aux « flics » occidentaux. Il devraient s’inspirer , des « flics » d’Egypte, d’Irak, de Syrie , de Somalie , du Soudan de Gaza , d’Iran, de Turquie , bref des flics de la région très respectueux des droits de l’homme Arabes et musulmans . En Irak, par exemple pour des manifestations pacifiques contre le régime , plus de 400 morts et 25 000 blessés, en Iran , 1500 morts et des centaines de milliers de blessés. 
                              Voilà , ce que devrait imiter , les «  flics » israéliens. Au Moyen-Orient , il faut agir ,comme au Moyen-Orient. 


                            • simir simir 13 janvier 20:19

                              @Jonas
                              Je vais répondre pour le 421
                              Heureusement que tous les révolutionnaires n’ont pas pris la fuite comme vous le suggérez mais ont choisi de rester dans leur pays pour lutter et améliorer les choses.
                              C’est quoi cet argument à la noix ?


                            • Jonas 15 janvier 08:25

                              @simir
                              Qu’est-ce qu’un révolutionnaire dans un pays démocratique , où il bénéficie de liberté de pensée , de libertés de critiques , de manifester , de droits constitutionnels , de la présence d’avocats , des nombreux médias , des ONG ? 

                              Un vrai révolutionnaire est celui qui s’élève avec courage et abnégation contre le manque de libertés, la mainmise du pouvoir par l’ETAT tout puissant et sans contrôle sur sa vie ,comme par exemple, en Corée du Nord ? En Chine ? En Russie ? à Cuba ? En Egypte ? En Iran ? . Où la moindre critique est payée chèrement , soit par des sévices sévères soit par la prison. 

                              Où sont passés tant et tant de révolutionnaires français des années 50/ 60/70/80 ? Aujourd’hui , ils sont des grands -pères, pris en charge par l’Etat nounou , touchant leurs pensions de retraités où placés dans maisons médicalisées. 


                            • ribouldingue ribouldingue 13 janvier 11:25

                              Ça y est un échelon de plus a été franchi. On commence par taper avec la paume de la main parce que ça ne laisse pas de trace. On monte d’un cran avec des coups de matraques et de tonfa dans le dos.

                              Puisque on ne dit rien on continue l’ascension de la violence en se servant d’une arme le LBD qui a largement fait ses preuves en mutilations (yeux, mâchoires, nez, etc) ceux que l’on appelle aujourd’hui les gueules cassées du XXI ème siècle. On monte le dernier cran pour arriver à tuer des individus.

                              Jamais la France n’avait connu autant de haine envers son peuple. Il faut remonter au préfet Papon en 1961 et le massacre de la rue charonne.

                              Il y a un demi siècle, à Paris, une manifestation pour la paix en Algérie et contre les attentats de l’OAS se terminait dans le sang. Encore aujourd’hui, la police ne reconnaît pas ses responsabilités.

                              Le 8 février 1962 à Paris, une manifestation à l’appel des partis de gauche contre la guerre d’Algérie et les attentats de l’OAS (Organisation de l’armée secrète) se termine par la charge de la police et la mort de neuf manifestants à la station de métro Charonne, dans l’est parisien.

                              Ces événements interviennent six mois après ceux du 17 octobre 1961, où la répression d’une autre manifestation d’Algériens avait fait plus de 200 morts, selon les sources officielles rendues publiques en 1997.

                              Rappel historique sur une période de troubles qui suscite toujours aujourd’hui des débats houleux.

                              Comme ce gouvernement n’arrive pas à dicter ses lois il va d’ici peu instaurer un couvre feu pour empêcher les manifestations.

                              https://youtu.be/zUs4WdX-js8


                              • Zozo canal histrionique 13 janvier 11:30

                                @ribouldingue

                                Chouette commentaire (évidemment pas sur ce qu’il recouvre et qui est littéralement effrayant) !

                                Un vrai marqueur à « fachos » !! smiley


                              • Ruut Ruut 13 janvier 15:59

                                Le Respect, c’est l’exemple que donne Notre Président lorsqu’il s’adresse aux manifestants ou a ces citoyens ?

                                Notons que c’est une modèle assez déstabilisant.

                                Il est donc Logique, et hélas triste, que les nouvelles générations reproduisent ce Modèle (inadapté et malveillant).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès