• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Gilets jaunes et Blousons noirs

Gilets jaunes et Blousons noirs

Voilà 40 ans que l'on écoute trop les "noirs" et pas assez les "jaunes"

Toute la classe politique, civile et citoyenne s'accorde sur l'abomination des évènements du 1er décembre, essentiellement à Paris, et dans une moindre mesure en Province.
C'est étrange, tout le monde est d'accord une fois qu'il est (presque) trop tard.

L'organisation étatique, depuis des dizaines d'années, pratique l'autisme chronique, et ne voit plus la France que derrière les vitres fumées et blindées de leurs voitures de fonction, ou au travers des triple-vitrages des appartements de la République.
On soigne la banlieue, on l'écoute, on la panse, ou on fait surtout semblant de s'y atteler, à coup d'annonces médiatisées.
Parce que la banlieue est proche. Elle est à quelques kilomètres du Pouvoir.
Ces Messieurs de l'Elysée ou des Ministères sont courageux, mais préfèrent rester au calme.

Donc c'est ainsi que la France tolère les trafics de drogue, d'armes ; s'accommode des attaques à main armée, des cambriolages et des vols de voitures ; organise la paix civile dans ces zones où la citoyenneté n'existe plus.
Le couvercle sur la banlieue doit fermer hermétiquement.

Mais là. Un grain de sable à bloqué de mécanisme huilé de la démagogie.
Profitant de l'afflux de "sans dent" vers Paris, les "sans âmes" sont sortis aussi de leur planque, et en ont profité pour aller faire leurs courses de Noël dans les quartiers chics de la Capitale.
Pendant que les "gilets jaunes" tentaient de s'exprimer et de faire comprendre à Emmanuel et à ses prédécesseurs, que la vie, au fin fond du pays, est difficile, voire impossible pour les plus faibles, les "blousons noirs" passaient en mode "guerre civile".

Messieurs, vous feriez mieux d'écouter les jaunes et faire taire les noirs.

Des jours comme samedi, les forces de l'ordre devraient avoir l'autorisation et l'obligation de déferler sur tout individu touchant de sa main un bien public ou privé. Au lieu d'attendre que tout flambe, par peur d'une bavure, d'un déliquant blessé ou d'un criminel choqué.
A la japonaise !
3 secondes pour intervenir.
3 semaines au trou, pour voir.
3 mois pour s'expliquer.
Et 3 ans, si la République estime que c'est nécessaire.

Dans les jours à venir, les ordures qui ont pillé les magasins de Luxe vont sensiblement améliorer leur niveau de vie.
A la revente, un sac Chanel doit tourner autour de 1000 ou 2000€ (suivez les annonces du B... C...).
C'est plus que ce que gagne mensuellement un boulanger en Lozère qui travaille 100 heures par semaines et qui reçoit des PV si sa camionnette est mal garée.
Mais le premier ne sera soumis ni la TVA, ni à l'impôt. Pas d'achat non plus. Du bénéfice net.
Tous les entrepreneurs rêvent de cette niche fiscale !

Je crois qu'il va falloir commencer à se rendre compte que le mal qui ronge notre pays est l'injustice grandissante qui sépare ceux qui travaillent et ceux qui trafiquent.

Quelles peuvent être les solutions...
Réformer la Justice ?
Equiper les forces de l'ordre ?
Faciliter les placement en détention ?
Contruire des prisons ?

Peut être tout cela en même temps. Mais certainement pas, aller investir des millions pour créer et entretenir une fonction surréaliste d'Ambassadrice des Pôles, ou une Commission de localisation des Offices de Notaires.

Le drame vient de notre démocratie elle-même. Le suffrage universel est peut-être la plus grande arnaque du siècle.
Bien évidemment. Tous ces messieurs sont élus avec les voix du peuple.
Avec la voix de l'infirmière du service de soins palliatifs de l'hôpital du Creusot, mais aussi, pour le même poids, avec la voix de l'ordure criminelle, trafiquant de drogue et casseur de CRS.
Donc il faut ménager tout le monde.

Tous les français auront les mêmes Droits, le jour où ils auront les mêmes Devoirs.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.68/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 3 décembre 16:28

    ’’Toute la classe politique, civile et citoyenne (c’est qui ça ?) s’accorde sur l’abomination des évènements du 1er décembre, essentiellement à Paris, et dans une moindre mesure en Province.
    C’est étrange, tout le monde est d’accord une fois qu’il est (presque) trop tard.’’

     

    Nan-nan.

    Perso je m’en tapes comme de l’an quarante.

     

    Qu’est-ce qui s’est passé en fait ?

     

    ’’On’’ a taggé l’arc de triomphe, (triomphe de qui et de quoi, des guerres pour enrichir encore plus les riches bien planqués à l’arrière ?)

    ’’On’’ a voulu pisser sur la flamme sacrée du soldat inconnu ? (ce pauvre type qui s’est fait crever la panse pour les raisons exprimées ci-dessus !)

    ’’On’’ a pété quelques parebrises de camions des ’’forces de l’ordre ?’’ (qui elles-mêmes pétaient la gueules de pauvres mecs innocents en laissant soigneusement passer les () mettez ici le terme qu’il vous plaira...)

    ’’On’’ a pillé les magasins de luxe ? (ouais, ben ils s’en remettront facile. Il leur suffira de payer encore moins cher la main d’oeuvre taillable et corvéable à merci des pays dans lesquels ils font fabriquer leur merde à bourgeasses !)

     

    Bref.

    Je vous approuve plutôt sur :

     

    ’’3 secondes pour intervenir.
    3 semaines au trou, pour voir.
    3 mois pour s’expliquer.
    Et 3 ans, si la République estime que c’est nécessaire.’’

     

    Si ça s’applique vraiment à ’’qui il faut’’ et sauf que, c’est pas à ça qu’elles servent les forces z’armées du pouvoir.

    Et vous le savez bien !

     

    Et pour finir, je vous ferais remarquer que vous vous trompez en affirmant :

     

    ’’Tous les français auront les mêmes Droits, le jour où ils auront les mêmes Devoirs.’’

     

    D’ailleurs pourquoi ces majuscules intempestives ?

    Moi je prêcherais plutôt pour :

     

    Tous les français auront les mêmes devoirs le jour où ils auront les mêmes droits.

    Et aujourd’hui on est très loin du compte !

     

     


    • xana 4 décembre 11:23

      @Jeekes
      Merci Jeekes d’avoir remis à l’heure cette pendule qui puait un peu trop le fascisme.

      Je partage avec vous.

      Comme moi, la plupart des français que je connais s’en tapent des vitrines brisées des boutiquiers des Champs Elysées.
      Etant plus extrêmiste encore, si j’étais au pouvoir je ferais raser ces boutiques et pendre leurs propriétaires pour les raisons que vous avez exposées.

      J’ajouterai que personne ne me fera croire que le ministère de l’Intérieur est totalement étranger à la présence des « casseurs ».
      C’est trop commode pour un gouvernement contesté, il serait sacrément naïf de ne pas en profiter.
      Et si ces casseurs n’existaient pas, ne faudrait-il pas les inventer ? Ou au moins leur faciliter l’accès ? Ici on parle de politique, pas d’angélisme.

      Mais l’auteur a peut-être un certain parti-pris pour les gens qui sont au pouvoir aujourd’hui ?

      Qui méprise le peuple risque de faire connaissance avec la lanterne...

      Jean Xana


    • zygzornifle zygzornifle 4 décembre 16:05

      @Jeekes

       Rien a foutre du bout de féraille appelé la tour Eiffel du tas de pierre appelé l’arc de triomphe ou des champs zé avenue du luxe ce sont des trucs a bobos parigots et a touristes chinois destinés a se faire « un pognon de dingue » je m’en bat l’œil si ils disparaissent ça ne m’empêcheras pas de dormir .... 


    • OMAR 4 décembre 18:58

      Omar9
      .
      Salut @xana :« ... cette pendule qui puait un peu trop le fascisme. ».
      .
      En réalité, l’auteur de ce torchon tente fourbement d’orienter les lecteurs vers une condamnation des « banlieusards », c’est-à-dire des beurs et des blacks, sur les actes de violences et de destruction qui ont eu lieu durant les manifs des gilets jaunes.
      .
      La malheureuse vieille femme tuée par une grenade lacrymogène, c’est les banlieusards.
      La profanation de l’Arc de Triomphe, c’est eux aussi.
      Le vandalisme de la Préfecture au Puy en Velay, c’est toujours eux.
      Le saccage des lieux de péage et le caillassage des services techniques, encore eux !!!
      https://www.20minutes.fr/faits_divers/2386307-20181203-gilets-jaunes-perpignan-apres-narbonne-poussan-deux-autres-peages-vandalises

      Même l’absencevolontaire de l’Etat de droit dans les banlieues livrées à ellezs-mêmes, ce sont eux les coupables...
      .
      Eh ben ouais, c’est comme ça que pense et rêve un fasciste...


    • Oberge Ooberreg 4 décembre 19:07

      @OMAR
      Je crois, cher Omar que vous n’avez rien compris, ou alors vous avez mal lu.
      Je dis simplement que l’État ne s’occupe plus de la Province, qui crève aussi depuis longtemps.

      Je crois qu’il va falloir commencer à se rendre compte que le mal qui ronge notre pays est l’injustice grandissante qui sépare ceux qui travaillent et ceux qui trafiquent.



    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 décembre 19:09

      @OMAR

      La journée d’un fasciste ...Luis Rego ...Youtube. Rires


    • OMAR 4 décembre 21:25

      Omar9
      .
      Cher @Ooberreg, je vous ai bien lu, jusqu’à reproduire vos propres écrits :
      .

      "On soigne la banlieue, on l’écoute, on la panse, ou on fait surtout semblant de s’y atteler, à coup d’annonces médiatisées.
      Parce que la banlieue est proche. Elle est à quelques kilomètres du Pouvoir.
      Ces Messieurs de l’Elysée ou des Ministères sont courageux, mais préfèrent rester au calme.

      Donc c’est ainsi que la France tolère les trafics de drogue, d’armes ; s’accommode des attaques à main armée, des cambriolages et des vols de voitures ; organise la paix civile dans ces zones où la citoyenneté n’existe plus.« 

      .

      Oui, si Macron décide d’exonérer les riches en siphonnant les pauvres, c’est à cause de la banlieue, n’est-ce-pas ?

      .

      L’injustice ? C’est simplement que les bases, le socle, les valeurs de la France »Liberté-Égalité-Fraternité" sont simplement bafoués, piétinés...


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 décembre 13:15

      Je me suis assez occupée de délinquants. La délinquance est TOUJOURS un appel au père qui FAIT LOI. La réponse à mai 68. Quand les bourgeois, enfants gâtés tuaient le père. S’ils avaient su,...Après la MAMA, Mon VIEUX : https://www.youtube.com/watch?v=x8l43czQAy4


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 décembre 13:20

        Ceci n’est pas un père, mais un Père qui se fait passer pour un vert. et en réalité n’est qu’un ver de terre : https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/emmanuel-macron-assume-la-photo-avec-un-jeune-faisant-un-doigt-d-honneur-prise-aux-antilles-1105370.html. Tuez le pervers,...à vos réflexions,...


        • xana 4 décembre 13:53

          "

          Ooberreg

          Rêveur terre-à-terre et pragmatique idéaliste« 

          C’est ainsi que tu te définis toi-même ?

          Moi je t’aurais plutôt qualifié de »crétin prétentieux". mais tu as raison : On n’est jamais si bien servi que par soi-même.

          Tu devrais aller voir Macron : Il a besoin de petits gars comme toi.

          Jean Xana


          • zygzornifle zygzornifle 4 décembre 16:01

            Il y a toujours un % de casseurs que l’on retrouve a chaque fois qu’il y a une manif , c’est comme cela il faut faire avec .... 


            • OMAR 4 décembre 19:00

              Omar9
              .
              Et c’est la meilleure occasion de leur coller au dos 100% des dégâts.
              .
              C’est ainsi qu’il faut mener le lecteur à croire...


            • seken 4 décembre 16:46

              C’est un bon article poto, mais on as pas la même vision du noir. J’ai physiquement, manifesté en civil, en blouson noir, pacifique a visage découvert.

              Le noir pour les « anarchistes », et « ultra-libéraux », militants sans associations fixes, sans partis ni syndicats. J’en suis un, plein de la sympathie pour mes rouges, mes bruns, mes jaunes, et bien sur mes bleus. A force de convergence des lutes cette métaphore vas finir trop large, et il faudra revenir aux isme et istes.

              Le noir pour désigner les forces vive de banlieue je l’ai entendu un certain nombre de fois c’est vrai, mais ils gueulent le nom de leur ville et on les appelle ainsi. Nous c’est les toulonnais. Il n’ont pas un mode d’action « collectif de paranoïaque », « noirs », mais des équipes stable et fermés comme les « brun ».

              Le noir de la mafia, de la résistance armée, de la criminalité qui a aussi des oignon politique, l’usage historique du terme, je l’ai peu entendu récemment. Il n’a pas encore de remplaçant selon moi, on parle de « mercenaires de macron », « alcooliques », « rageux », « oportunistes », pour les actions clairement criminelles.

              Merci de continuer !


              • seken 7 décembre 19:42

                @seken

                Et ca m’aide beaucoup a évoluer dans mes définitions, chers amis, que vous me mettiez 7 claques sans commentaires. On as pas le droit d’essayer de les définir, ses couleurs, ses qualificatifs politique amalgamant ?

                ++

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès